Les Crises Les Crises
18.décembre.201418.12.2014 // Les Crises

Halte à la chasse aux “prorusses” !, par Roland Hureaux

Merci 18
J'envoie

Tribune de Roland Hureaux* du 28/11 dans Marianne

Il y a quelques jours, Libération annonçait en première page une grande « enquête sur les réseaux Poutine en France ». Disons tout de suite qu’il vaut mieux ne pas en être si on ne veut pas côtoyer Marine Le Pen, Aymeric Chauprade ou Alain Soral. Ou, si l’on tient à sa peau, Christophe de Margerie, disparu dans un accident d’avion, qui figure sur la liste noire de Libé. Comme Enrico Mattei en 1962, qui s’en était pris aux « sept sœurs », les grandes sociétés pétrolières américaines. Le pétrole est un métier dangereux, surtout si l’on s’avise de dire, comme le PDG de Total : « Nous ne devons pas nous laisser convaincre que la Russie est un ennemi. […] Si les Américains veulent attiser le conflit pour des raisons historiques, c’est leur décision. Nous, Européens, devons résoudre cette crise [celle de l’Ukraine]autrement, sans prendre les choses en noir et blanc. » Circonstance aggravante, l’intéressé avait déclaré lors des dernières Rencontres économiques d’Aix-en-Provence (en juillet 2014) que le commerce du pétrole ne devait pas se faire seulement en dollars !

Le ci-devant journal maoïste, qui ne fera pas d’enquête approfondie sur les raisons du décès de Christophe de Margerie, préfère cibler des universitaires comme Hélène Carrère d’Encausse ou Jacques Sapir, des hommes politiques comme Jean-Pierre Chevènement ou Thierry Mariani, ainsi que Gérard Depardieu et Serge Dassault dont le journal n’est pourtant pas furieusement prorusse : l’avionneur a seulement eu le tort d’avoir accepté une invitation du président de la Douma de passage à Paris !

Les personnalités épinglées ont en commun de penser que l’intérêt de la France n’est pas nécessairement de faire la guerre, fût-elle économique, à la Russie. A aucun moment n’est envisagée la possibilité que les intéressés aient pu faire là un choix de raison respectable. Parler de « réseaux », c’est déjà les situer dans le sulfureux. La plupart des personnalités citées sont supposées n’avoir pris des positions prorusses que pour des intérêts mercantiles des plus vils. Et les autres, notamment Depardieu, sont taxés de naïveté. On ne dit pas encore idiots utiles, mais ça viendra.

Il n’est d’ailleurs jamais question que de Poutine, guère de la Russie : comme si s’allier avec un régime qu’on n’approuve pas n’était pas de la diplomatie, et de la plus classique : celle de Delcassé, inaugurant le pont Alexandre-III avec le tsar de Russie, dont le régime se trouvait pourtant aux antipodes de la IIIe République. De même, de Gaulle se rapprochant du Kremlin au temps du communisme. Mais ne s’était-il pas déjà trouvé alors des imbéciles, de la mouvance américaine, pour soupçonner alors le Général d’être devenu communiste !

Parler de Poutine et de lui seulement tend à flétrir les dissidents de la pensée unique internationale, puisqu’on rappelle complaisamment qu’il a « beaucoup de sang sur les mains ». Plus que Staline, plus que Bush ? Plus que les dirigeants actuels de la Chine ? Plus que Kagamé que Libé a toujours défendu ? S’il avait existé en 1914, il aurait mis, n’en doutons pas, Jaurès dans les « réseaux du kaiser ». Certains le disaient d’ailleurs à l’époque : nous savons où cela a mené. Et encore y avait-il alors bien plus de raisons de stigmatiser le camp du compromis puisque les Allemands nous avaient pris l’Alsace et la Lorraine et campaient à la frontière du Rhin, prêts à l’invasion. Rien de semblable avec la Russie, notre ancienne alliée. Rien qui justifie donc ce processus insidieux de diabolisation.

Pour déconsidérer l’idée d’amitié franco-russe, Libération précise que la France n’a pas toujours été du côté des Russes, en rappelant les guerres de Napoléon (1811-1814) et celle de Crimée (1854-1855). On oublie de préciser que dans les deux cas c’est nous qui avions été les agresseurs, à 3 000 km de nos frontières ! Les alliances décisives pour notre survie de 1914-1917 et 1941-1945 ne pèsent-elles pas bien plus ?

Le seul tort des Russes est sans doute d’avoir, au temps du communisme, été les premiers à développer des réseaux d’influence destinés à façonner l’opinion, le fameux soft power. Orwell avait montré comment la majorité de l’intelligentsia anglaise après la guerre était prosoviétique. Mais, depuis la chute du communisme, il est clair que les Russes ont perdu la main : nous n’en voulons pour preuve que le petit nombre d’« agents » cités dans le dossier. Les Etats-Unis, qui avaient du retard en la matière, durent se mettre à leur école pour leur faire pièce. Ils le firent si bien qu’ils se trouvèrent, après la chute du communisme, à la tête d’une immense machine d’influence qui est aujourd’hui bien plus à redouter que celle de Poutine.

* Roland Hureaux est essayiste et élu local.

Source : Marianne, 21/11

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kellhus // 18.12.2014 à 04h53

De nos jours, être condamné par le pouvoir et les médias du système devient presque un badge d’honneur. En tout cas, c’est généralement le signe que la personne en question dit des choses intéressantes (même si on n’est pas 100% d’accord avec).

162 réactions et commentaires

  • Kellhus // 18.12.2014 à 04h53

    De nos jours, être condamné par le pouvoir et les médias du système devient presque un badge d’honneur. En tout cas, c’est généralement le signe que la personne en question dit des choses intéressantes (même si on n’est pas 100% d’accord avec).

      +120

    Alerter
    • Anas // 18.12.2014 à 13h08

      Oui, j’avoue que l’instance des mainstream sur un certains nombre de sujet déclenche en moi une méfiance systématique.

        +15

      Alerter
      • V_Parlier // 18.12.2014 à 17h21

        Je suis atteint par la même “maladie” (si toutefois ce n’est pas plutôt une réaction immunitaire). Par exemple, aurais-je cru, étant jeune, que j’allais me méfier de cette annonce tonitruante du rapprochement USA-Cuba? Et pourtant aujourd’hui çà me semble bien suspect…

          +34

        Alerter
        • anne jordan // 18.12.2014 à 23h45

          tiens , tiens ! certains se rebiffent ?
          si qquns d’entre vous ont suivi ce soir , 18 décembre Galzi jusqu’à minuit ” , ils ont du en être sidérés : ( désolée , impossible de trouver le replay et même pas les noms des invités , peut être qu’un commentateur plus doué que moi , y arrivera , ça en vaut al peine ! )
          Bref , Ravanello et ses deux invité Makarian , je crois ( Express ) et une charmante blonde économiste , ont … défendu Poutine !
          j’ai retenu , parmi les phrases intelligentes celes ci : ” La Russie fait partie de l’Europe ”
          “Porochenko a commis une provocation énorme en nommant 3 ministres étrangers , en particulier l’américaine aux Finances ”
          “La Crimée a voté à 95% pour son rattachement à la Russie ” et , enfin :
          ” Il faudrait quand même finir par comprendre que La Russie a une autre façon de voir les choses , d’autres valeurs que nous devons respecter ” , etc …
          La tablée s’est félicité – avec prudence – des paroles conciliantes de Hollande à Bruxelles , a rappelé que l’Ukraine nous coutait très cher et que les E.U. , eux ne risquaient rien ; ils ont même évoqué – clairement – le ” Ukrainian Act ” voté au Congrès et ont déploré qu’Obama y souscrive.

          ILS DOIVENT LIRE LES CRISES…

            +23

          Alerter
        • creuzer // 19.12.2014 à 00h51

          Oui, moi aussi je suis un “vieux” et tout ça me paraît suspect aussi, surtout quand Obama proclame que “nous sommes tous américains”…Voir mon expression
          http://kalondour.blogspot.fr/2014/12/somos-todos-americanos.html

            +0

          Alerter
  • Ded // 18.12.2014 à 04h55

    Il est affligeant de voir “notre” Président au même niveau que cette presse de caniveau !
    Les dégâts économiques vont être durables et très couteux.
    Pendant ce temps, les américains se réjouissent de l’imbécilité, de la veulerie des gouvernements européens.

      +71

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 08h26

      Ded,
      Ils sont adoubés pour leur docilité, leur goût du pouvoir et de l’argent.

      Vous n’imaginez quand même pas qu’ils propulseraient Snowden ou Assange ou Sapir ou Paul Craig Roberts, à la Commission européenne ou à la tête de la Grèce?

      Ils ne choisissent que des dociles, des faciles à corrompre ou d’anciens employés de banques que je ne nommerai pas. La plupart sont recyclés ensuite au chaud dans un fond de pension, ou à la direction d’une banque, pour services rendus.

      – Robert Rubin ex Ministre des Finances de Clinton —> dirige Citigroup

      – Tim Geithner, ex Directeur du Trésor US —> Président de Warburg Pincus, banque d’affaire de Wall Street

      – Tony Blair —–> préside le Conseil International de JP Morgan

      – Papandréou —> Prof à Harvard 46 000 euros de salaire mensuel.
      Il doit expliquer aux étudiants comme on ruine son pays…

      La vidéo “du complot de Goldman Sachs ” est à peine exagérée…

      http://www.dailymotion.com/video/xv622i_le-complot-de-goldman-sachs_fun

        +50

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 08h30

        Tiens, j’en ai oublié un, John Major, recyclé au fond de pension Carlyle, qui gère la fortune des familles Bush & Ben Laden, dont un des conseillers, Chaisemartin est actionnaire de la revue Marianne. La boucle est bouclée!

          +43

        Alerter
        • RGT // 18.12.2014 à 12h57

          Vous oubliez de mentionner qu’Olivier Sarközy (de Nagy-bosca), déserteur réfugié aux états-unis est aussi salarié de Carlyle…

          Et que c’est bel et bien lui qui gère personnellement la fortune de la famille Bush…

          On nous aurait menti ?

            +13

          Alerter
          • Le Sudiste // 18.12.2014 à 20h00

            @RGT
            Il n’a rien déserté du tout Olivier Sarkozy. Sa mère se remarie quand il a 7 ans avec Frank George Wisner II, diplomate et homme politique américain http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_G._Wisner et fils de Frank Gardiner Wisner qui lui était directeur de l’Office of Strategic Services (OSS) avant que cela devienne la CIA. http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Wisner
            Le charmant papy était entre autre le responsable du stay behind en Europe mis en lumière notamment par Daniele Ganser. https://www.youtube.com/watch?v=8yDMstF9pDI
            Alors avec de tels atouts familiaux et comme ils ne peuvent pas tous être président, Carlyle et ses 200 milliards à gérer c’était presque obligatoire!

              +10

            Alerter
            • Homère d’Allore // 18.12.2014 à 20h21

              Bravo, le Sudiste, moi qui me méfie des “complotistes”, j’avoue que vous marquez un point avec cette splendide famille. Cela explique un peu mieux les carrières de certains et l’animosité que pouvait porter Chirac, Villepin ou Garaud à la fripouille en question.

                +4

              Alerter
            • Le Sudiste // 19.12.2014 à 19h03

              Bonjour Homère d’Allore,
              “Bravo, le Sudiste, moi qui me méfie des “complotistes””… alors là, vous avez du faire sourire Olivier…
              Effectivement, l’autre jour j’avais lu votre conclusion: “Mais les faits et la logique, les conspirationnistes s’en moquent.” J’y avais d’ailleurs répondu, à ça et au reste… Bon, mon commentaire n’a pas été publié puis toute la discussion a disparu. C’était le deuxième effet KissCool…

              Je veux bien prendre l’étiquette “complotiste” parce que cela permet de me classer dans un groupe (défini par la propagande?), mais je précise que je suis complotiste bac+13, j’entame ma 14ème année et ça fait des années que je propage mes pensées malsaines ici ou là. Mais plutôt que complotiste, je me définirais plus comme mensongiste: je vois des mensonges partout! Il n’y a pas de complot. Il y a un pouvoir puissant, hétéroclite et parfois antagoniste qui gère des milliards d’esclaves et de cobayes pour son propre bénéfice. Ca s’appelle simplement la domination et son corolaire la soumission. Le mensonge, la tromperie et la propagande ne sont qu’un outil pour maintenir cette soumission. La violence sous toutes ses formes en est un autre.

              Néanmoins, je me bats aussi contre les complotistes bac+1 +2 ou 3 parce qu’ils nuisent à ma cause: c’est un complot! Contre moi! Je le savais… Non, c’est simplement inutile et peu constructif d’en rajouter surtout si les infos sont inexactes ou mal interprétées. Le monde est parfaitement cohérent et la situation est assez claire pour ceux qui se donnent la peine de la regarder. Et quand on connait certains faits, ça prend 1 minutes de donner la bonne info avec les liens qui vont bien. C’est aussi le cas plus bas dans les commentaires avec la résolution de l’ONU contre la glorification du nazisme où vous avez d’ailleurs répondu. Cette info qui provient de Ria Novosti n’en est pas une. C’est uniquement parce que j’avais déjà lu le truc que je sais que cette info est de l’intox.

              S’informer prend du temps. Beaucoup de temps. Temps que peu ont ou se donnent. Mais pour comprendre le monde dans lequel on vit il faut connaitre un minimum l’Histoire (pas l’Histoire officielle) et il faut s’informer, arriver à trier les infos, les relier, les mettre en doute systématiquement si savez que le mensonge est permanent. Vous pouvez comprendre que l’on vous ment seulement si vous allez gratter, fouiller, regarder le pour et le contre pour mettre les faits en face de la “vérité officielle”… Et plus vous grattez, plus vous accumulez d’infos, de faits, plus vous comprenez qu’on vous ment. Sur tout. Et c’est parfaitement normal, logique.

              Complotiste? Sur ce site on parle de propagande sur l’Ukraine, on dit que la presse libre racontent n’importe quoi… C’est quoi ça? Dire que les médias, les politiques nous enfument… C’est pas complotiste? Pas là, non, parce que nous sommes des gens biens, intelligents, cultivés et réfléchis… Eh! Mais pour le camps d’en face VOUS êtes complotistes. Et oui.
              Mais bon, ici, c’est un complotisme soft, partiel. Il faut encore que ça mijotte, que ça se digère… Et après? Mais si là et vue l’ampleur, tout le monde m’a menti, m’aurait-on menti ailleurs? La question est légitime non? Alors après on fouille et on comprend ou alors on se détourne.
              Pour le moment ici, c’est plutôt cool: On pense que l’économie ne marche pas parce qu’on prend les mauvaises décisions (c’est vrai! C’est en dépit du bon sens!), on pense que les mecs qui décident sont mous, frileux, nuls, idiots, incompétents…
              Un mensongiste se dit en lisant ça: “putain, il y a du boulot”. Un mensongiste a compris que s’il a été choisi délibérément la plus mauvaise méthode pour apprendre à lire (syllabique ou globale), c’est volontaire, c’est pour planter une génération, si un peuple est massacré économiquement et donc socialement, ce n’est pas parce que les mecs sont incompétents, si l’on n’arrive pas à trouver les pires criminels ce n’est pas parce que les procédures sont mauvaises, si l’on a ouvert les gymnases pour piquer les veaux lors de la grippe la moins mortelle de l’histoire ce n’était pas par erreur… C’est voulu, organisé, orchestré. C’est un projet qui s’applique. La “stratégie du chaos” est certes une méthode, mais le chaos en lui même est un objectif.
              Mais ça, un cerveau sain ne peut même pas l’envisager parce qu’il pense que ses valeurs sont partagées peut-être pas par tous mais au moins par ceux qui le dirigent. C’est une des conditions d’acceptation de la soumission. Un cerveau sain donne à ses représentants une sorte de présomption de vouloir faire dans l’intérêt général parce qu’il projette en eux ce qu’il ferait lui. Ca ne marche pas comme ça.

              Que cela démarre par l’économie, l’Ukraine, l’Irak, la Libye, la Syrie, l’Iran, le 11 septembre, le nucléaire, l’éducation, les médocs ou les vaccins… peu importe. Un mensongiste va toujours inciter à ce que les gens cherchent, parce que c’est en cherchant, en s’intéressant que l’on apprend et que l’on comprend le mieux.
              Pour trouver des solutions pour demain, il faut au moins comprendre le monde tel qu’il est et non tel qu’on voudrait qu’il soit en s’arrangeant avec ce que l’on ne veut pas voir. Ceux qui proposent aujourd’hui des “solutions” en occultant les pires réalités sont des escrocs ou des ignorants.
              Dans les deux cas, cela n’aboutira à aucune solution utile et viable pour les peuples.

                +7

              Alerter
            • Homère d’Allore // 19.12.2014 à 22h17

              Bonsoir, le Sudiste.
              Merci de ce long post qui précise votre démarche.
              Je vais tenter d’expliquer ce que je ressens par rapport à cette problématique.
              D’abord, je fais personnellement un distingo entre les conspirationnistes et les complotistes.

              Les premiers en font un moteur de l’Histoire. C’est la logique des dénonciateurs des “Illuminati de Bavière” qui seraient à l’origine, pèle mêle, de la Révolution française, du Premier Empire, de la Guerre de Sécession, de la Révolution russe, du Troisième Reich…
              Ça peut être le Protocole des Sages de Sion, la Grande Loge du GADLU, etc.
              Pour moi, c’est du délire paranoïaque.

              Les seconds, les complotistes, sont, à mon avis, plus présentables. Et, très souvent, certaines contingences historiques ( je dis bien contingences et pas moteur) sont le fait de complots.
              Personne ne conteste le rôle des services secrets US dans la chute de Mossadegh, par exemple.
              Et les “révolutions oranges” sont de manière évidentes teleguidées par des officines ad hoc.
              Le fait que nos politiques et journalistes soient, pour la plupart, Young Leaders n’est pas neutre, non plus. J’ai apprécié l’information que vous avez donnée concernant la famille par alliance des Sarkozy.
              Je ne pense pas non plus que Bérégovoy et de Grossouvre se sont suicidé.

              Maintenant, je crois aussi en l’incompétence.
              Incompétence que j’ai rencontrée dans la plupart des grandes organisations publiques ou privées.
              Et, penser que si telle ou telle chose arrive, c’est forcément parce que des affreux l’ont calculé, c’est, à mon avis, donner une trop grande part à la capacité des organisations à agir.
              Beaucoup de choses arrivent par simple mauvaises coordination de services ou par simple bêtise.

              Je crois que les complotistes imaginent leurs ennemis à la fois très méchants et très intelligents. Le diable, le malin, Belzébuth…
              C’est un peu trop pour moi.

                +3

              Alerter
            • reneegate // 19.12.2014 à 23h15

              @sudiste bac+13 ne me surprends pas vous faites dans l’étalage? Vos talents sont certes énormes mais pour tout un chacun c’est par contre assez simple de détecter le mensonge et la propagande, J’ai fait mes classes sur la Cote d’Ivoire et un livre vient de confirmer le mensonge et la propagande que j’y avais décelés. Ce n’est pas aussi sioux que vous le prétenciez.

                +1

              Alerter
            • Le Sudiste // 21.12.2014 à 11h24

              @renneegate
              Bac+13? Oui, et comme pour moi la rentrée c’est tous les ans le 12 septembre, j’entame la quatorzième année.
              Dans 10 ans, je serai à bac+23. Sacrée formation non?
              Je pense que vous devriez relire votre bouquin. Une fois ou deux. J’ai dans l’idée que certains trucs ont peut-être pu vous échapper.
              Quant à vos réflexions sur le messager ou le message… ma prétention me permet d’éviter de perdre du temps.

                +0

              Alerter
            • reneegate // 21.12.2014 à 15h24

              @le sudiste personne n’en a jamais douté

                +0

              Alerter
          • boduos // 18.12.2014 à 22h58

            je conchie la presse française aux ordres,le doigt sur la couture du pantalon et l’autre dans le cul !
            aragon.

              +4

            Alerter
        • Ours Blanc // 18.12.2014 à 18h36

          Belle liste !

          Il y a aussi Pompidou ex Rothschild qui coïncide avec la controversée loi de janvier 1973 et l’évolution de la dette par la suite.

          Et Mario Draghi (BCE) ex. Goldman Sach ! Cf. politique économique européenne

          Et pour faire résonner tout cela, John Adams (deuxième président des US) disait, il y a déjà bien longtemps :
          ” Il y a deux manières de conquérir une nation*, l’une est par l’épée, l’autre par la dette”

          * vous pouvez aussi remplacer nation par communauté, famille…cela marche aussi.

            +8

          Alerter
      • Renaud 2 // 18.12.2014 à 09h04

        La vidéo du député Fedorov publiée hier montre bien que ce sont les banques qui ont réellement le pouvoir, Poutine a beau être à la tête de la Russie, la Banque Centrale Russe l’empêche d’agir. Vous démontrez ici très bien la perméabilité entre monde politique et financier, c’est effectivement une seule et même chose. On peut rajouter le monde des médias bien sûr. Tout ce beau petit monde oeuvre contre les intérêts des peuples, peuples qu’ils essaient de diviser, ainsi que les frontières de leurs pays (remodelage du Moyen-Orient en cours). Objectivement, il n’y a donc pas de raison qu’ils se privent de déclencher une WWIII, si cela sert leurs intérêts. Espérons que les peuples ne succombent pas aux sirènes de la propagande.

          +36

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 18.12.2014 à 11h32

          Et le chef d’état qui veut résister au pouvoir financier qui impose sa politique se fait traiter de dictateur.

            +15

          Alerter
        • François // 18.12.2014 à 12h01

          “Les peuples ” sont une matière molle, inerte et sans volonté propre au delà d’un horizon relativement limité. Le contrôle de l’opinion est une science très avancée, beaucoup plus que la capacité dite de “ré-informer”. La lutte ne peut être qu’une lutte de pouvoir, qui dépasse – et contredit les valeurs même que l’on attribue inévitablement à la défense du peuple.

            +13

          Alerter
        • Anas // 18.12.2014 à 13h15

          Il n’y a plus rien a espérer sur ce plan là, les peuples sont des voraces de propagandes et de grands amnésiques. Le succès de Zemour en dis long sur le cas de la France.

            +8

          Alerter
          • Aramis // 18.12.2014 à 22h24

            Je ne vois pas bien le rapport entre Zemmour et le déluge de propagande que nous subissons tous les jours et qui dit exactement le contraire… D’autant plus étonnant que ce journaliste n’est pas du tout un anti-russe, à la différence de la quasi-totalité des journalistes français.

              +2

            Alerter
        • languedoc 30 // 18.12.2014 à 18h12

          Je pense que Poutine n’est pas aussi impuissant que vous le dîtes face à la BCR. En deux jours le rouble a repris des couleurs et le RTSI a gagné +21%. Tout n’est pas terminé, loin s’en faut, mais je suppose qu’il ne voulait pas se pointer devant la presse et répondre aux questions des journalistes, avec un rouble qui se fracassait et une bourse qui touchait le fond. Donc,il a dû secouer ce panier de crabes de façon bien convaincante.

            +9

          Alerter
        • anne jordan // 18.12.2014 à 19h15

          vous devriez écrire à France Inter : M.Mendras sévissait encore ce soir chez Demorand , avec son discours habituel sur l'” oligarque Poutine , sa toute puissance ,; l’opacité du système politique russe” etc …
          continuons à protester !

            +13

          Alerter
    • Feuille de Mars // 18.12.2014 à 10h13

      @ Ded

      /Les dégâts économiques vont être durables et très couteux./

      Tant mieux au contraire ! Il faut que le peuple de France sache ce qu’il en coûte de mettre au pouvoir n’importe qui (les ultralibéraux) pendant si longtemps sans chercher une alternative ou s’abstenir…On a toujours le gouvernement que l’on mérite ainsi que les conséquences qui vont avec. Pour ma part j’ai cessé de pleurer sur les annonces de licenciement et la diminution des acquis sociaux des français, je dis même que c’est bien fait pour nous !

        +16

      Alerter
      • Jean // 18.12.2014 à 10h36

        trop facile d’accuser le “peuple”, qui n’a que tf1 comme référence!

        mais où sont plutôt les penseurs?, les philosophes?, les artistes?

        lavage des cerveaux à tous les étages?, ….affligeant !!!

          +28

        Alerter
        • Parousnik // 18.12.2014 à 11h05

          Rien n’empêche le peuple de s’informer… mais le veut il ou obéir et se soumettre à n’importe quelle dictature tant que cette dernière ne le prive ni de pain ni de sport-télé ?

            +18

          Alerter
        • Richard // 18.12.2014 à 11h24

          @ Jean : “trop facile d’accuser le “peuple”, qui n’a que tf1 comme référence!”
          Pourquoi vous ne faites pas partie du peuple?

            +3

          Alerter
          • Anne // 18.12.2014 à 11h45

            @ richard Votre réponse à Jean s’appelle un “coup bas”, et je ne la trouve ni honnête, ni pertinente.

              +12

            Alerter
            • Richard // 18.12.2014 à 12h02

              @ Anne : J’ai dû mal m’exprimer. Je considère que lorsque l’on parle de l’ignorance du peuple à cause de la propagande il faut pouvoir se dire que nous faisons également partie du peuple et que nous avons aussi eu droit à cette propagande télévisuelle.
              Ce qui fait que nous consacrons plus de temps que d’autres à tenter de comprendre le monde dans lequel nous vivons est peut-être lié à un besoin de sens plus aigu. Mais ça ne nous sépare en rien du peuple.

                +19

              Alerter
            • Anne // 18.12.2014 à 12h23

              @ Richard, nous faisons tous partie du peuple et j’en suis plus que consciente, cela fait partie de mes convictions les plus enracinées, je me sens solidaire et je pense que tout sentiment de supériorité est complètement déplacé et trahit tout ce qui peut être positif dans notre héritage commun en tant que citoyens.
              Ceux qui se croient supérieurs au peuple sont à mon avis médiocres et aveuglés par leur propre nombril, leur propre argent, et leur croyance de valoir plus que les autres…basé sur une vue complètement faussée de la vie.

              S’il est une conviction enracinée en moi, c’est qu’en chaque être humain quel que soit sa classe sociale ou son niveau scolaire ou universitaire il y a des richesses qui sont passionnantes à découvrir et qui apportent beaucoup à tous les autres.

              Bien sur, si l’on offre au peuple dont je fais partie, que des choses médiocres à tous les niveaux, et intentionnellement, cela abaisse et trahit ce qui pourrait exister de meilleur en chacun, c’est pour cela que ceux qui ont des talents dans un domaine , du courage, doivent les partager et éclairer les autres de leurs dons, imagine t on un musicien ne faire de la musique que pour lui alors qu’il a travaillé et cultivé son talent pendant des années ?,,,

                +15

              Alerter
          • Jean // 18.12.2014 à 12h37

            @Richard: bien sûr que je fais parti du Peuple! ai-je dit le contraire?
            mais ce n’est pas moi qui assimile le peuple à un troupeau!…….

            mon interrogation porte sur les “élites”! bien silencieuses! non ???

              +4

            Alerter
            • franckmilan // 18.12.2014 à 13h14

              le peuple est souverain mais il n’existe pas.

                +2

              Alerter
            • harvest // 19.12.2014 à 01h23

              Le troupeau c’est cette (immense) partie du peuple qui n’a pas les capacités de réfléchir.

                +0

              Alerter
        • Anas // 18.12.2014 à 13h22

          C’est ne pas comprendre la psychologie des foules … Une foule de sages instruits, en tant que groupe, se comportera quasiment de la même manière qu’une foule de d’analphabètes, voir même potentiellement plus dangereusement. La part de rationalité du groupe est tellement faible dans les deux cas que la différence de rationalité ne fait pas le poids devant l’importante part d’irrationalité.

            +6

          Alerter
          • Nerouiev // 18.12.2014 à 13h46

            J’ai appris que pour être perçu d’une foule il fallait s’adresser à elle comme à un ado de 14 ans, avec le même langage.

              +3

            Alerter
          • Anne // 18.12.2014 à 19h45

            Le peuple ce n’est pas la foule.
            Le peuple ce n’est pas des gens assemblés en un lieu.

            Et puis il y a différentes foules, lorsque c’est par exemple le chagrin qui réunit des gens dans la rue (par exemple lorsque des mères réclament des comptes à des dictateurs pour des disparitions.) ou par exemple des gens éveillés qui protestent contre les mensonges et les abus, type “occupy Wall Street, ou des gens rassemblés contre la guerre, les crimes qu’il faut dénoncer, je ne pense pas que dans ce cas là il y ait régression de la conscience individuelle.
            Ces foules là ne sont pas rassemblées par un leader qui les électrise, elles sont là, non en agrégat, mais comme des consciences individuelles.

              +3

            Alerter
            • georges dubuis // 18.12.2014 à 22h08

              Si çà peut vous aider Anne.
              La marchandise n’est pas une chose. La marchandise n’est pas un rapport social entre des personnes. La marchandise est un rapport social entre des choses médiatisé par des hommes.

                +1

              Alerter
            • Homère d’Allore // 18.12.2014 à 22h46

              Il y a de multiples définitions de la marchandise.
              Je préfère celle-ci: c’est un rapport social entre les hommes ( menschen) médiatisé par le temps de travail moyen nécessaire à produire des biens et services.
              Chacun ses références, vous reconnaîtrez facilement les miennes…

                +0

              Alerter
        • Choupinet // 18.12.2014 à 19h05

          Hé, ho ! On a tous un cerveau, hein !

          Les médias surfent sur la paresse du public et en aggravent les effets, mais si ça persiste, c’est d’abord que le public le permet.

          Et les puissants sont de la même eau, ils voient un truc qui marche, ils en usent et en abusent sans regarder les catastrophes à venir, parce que c’est plus facile.

          C’est la même paresse et la même lâcheté de chaque côté du fouet, qu’on le tienne ou qu’on le reçoive : changer, ça demande un effort et la flemme, c’est trooop booon, c’est la même pour tout le monde.

          Et vient un moment où plus personne ne maîtrise rien et c’est trop tard pour la bonne volonté. Ben voilà, on y est.

          Faut y arrêter, de voir des bourreaux et des victimes bien nets.
          Ca aussi, c’est une facilité !

            +2

          Alerter
          • Choupinet // 18.12.2014 à 19h26

            Voilà Michel Foucault qui le dit mieux : c’est en se défendant qu’on change l’autorité.

            En attendant que l’autorité le fasse sans rien faire soi-même… ben on se laisse faire, quoi… Mince, pourquoi rien ne se passe ?

            http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6191

              +2

            Alerter
      • Georges // 18.12.2014 à 13h08

        @feuille de mars

        Vous oubliez le problème du référendum de 2005 et la trahison des gouvernants. Le peuple cherche une alternative. Auparavant, on essayait toujours de provoquer une cohabitation. Après le Jospin-Chirac, c’est devenu plus difficile.

        En attendant une solution plus intelligente, je propose qu’on s’engage à voter pour forcer une cohabitation, mais ça ne résoudra rien, ça montrera une exaspération.

        Il ne faut plus partir dans des histoires de vote utile ou des trucs du genre. Il y a trahison systématique depuis plusieurs années.

          +5

        Alerter
        • Kirikou // 18.12.2014 à 13h36

          “[…] ça montrera une exaspération […]”

          Je resterais toujours admiratif de l’abondante gentillesse du français quand il est tyrannisé. En revanche, je trouve déplorable quand cette gentillesse est aussi excessive.

          Je ne sais pas si on est à un stade où il faut “montrer” son exaspération, c’est très mou comme réaction face à une trahison aussi béante. C’est de désobéissance civil qu’il faut commencer à parler … celle par exemple de ne pas payer collectivement nos impôts, si on le fait tous en masse, là, ça va faire bouger la classe politique qui sera menacée dans son existence même. Profitons en pendant qu’il n’y a pas encore de dispositif d’imposition à la source.

            +6

          Alerter
        • Krystyna Hawrot // 18.12.2014 à 14h24

          Je suis fait partie de nombreuses organisations et réseaux de gauche – certains sont récents, issus du mouvement altermondialiste, ou plus anciens. Eh bien même des gens pointus politiquement et militant de longue date succombent facilement à la propagande quand il s’agit de l’Europe de l’Est. Ils vont facilement s’informer sur les pays d’Afrique, savent tout de la Palestine, ne jurent que par l’Amérique Latine et savent être lucides sur la Chine. Mais dès qu’ils s’agit de la Russie – bizarre, vraiment, soit ils me disent: “Nous ne savons rien donc nous ne voulons rien en penser” (sic!)
          je leur répond: “Mais vous n’avez pas envie de savoir”? – et je les pousse à lire ce site, d’autres sites, à faire le voyage que j’ai fait en Ukraine pour voir de leur propre yeux.

          Donc, non, ils ne veulent pas savoir. Finalement quand il s’agit de l’Est de l’Europe l’irrationalité prime. On est dans le réflexe de la propagande anti-communiste du “barbare venu du pays des ours blancs”. Comme au temps de l’URSS, au dela de l’Elbe il n’y a plus de civilisation. Je ne me l’explique pas, honnêtement, vu que ce sont des gens cultivés, aisés matériellement et justement très critique vis à vis de la presse mainstream.
          Est ce que parce que le racisme anti-est est finalement un des racisme les plus anciens et le plus occulté en Occident? Pour preuve la joie avec laquelle on nous a abreuvé des récits sur les prostitués russes, les oligarques irrationnels, la beauté des top modèle russes – parce que les femmes russes et en général de l’Est ne peuvent être que des corps vendus et les hommes des brutes barbares. Quand la Russie est représenté par des mecs intelligents, calmes et posés comme Poutine, Lavrov ou Glaziev cela met à mal le stéréotype raciste et finalement semble inconcevable. Et je ne vous parle pas d’expliquer aux Occidents qu’ils y a plus femmes ingénieures en Russie qu’en Occident.
          Même en tant que Polonaise je subis ça depuis longtemps donc pour la Russie c’est cliché puissance 10 000.

          L’autre explication est qu’il y a eu aussi une bonne com du Maidan vis à vis de la gauche occidentale: dans tout les colloques, rencontres et universités d’été, on promène un certain type qui s’appelle Zahar Popovych, un jeune qui aurait soit disant organisé une opposition de gauche pro-Maidan à Kiev. Lequel sans vergogne raconte partout que les néonazis du Pravy Sektor n’existent pas. Il ment aussi habilement sur Odessa et raconte en général des salades sur la mobilisation prétendument populaire du Maidan. A l’université d’été d’ATTAC en août dernier, 200 personnes étaient venus écouter le séminaire sur l’Ukraine. Les gens du groupe de Popovych ont eu le culot de parler de Maidan etc etc. sans un mot sur la population de Donieck, qui encerclés depuis 3 semaines, mourrait sous les obus, sans eau et électricité. infect!
          Et c’est ce genre d’élucubrations que des députés européens éminents membres du Parti de la Gauche Européenne écoutent. Voilà ou nous en sommes dans la manipulation.

            +37

          Alerter
          • sadsam // 18.12.2014 à 17h08

            @merci Krystyna pour votre témoignage extrêmement intéressant.
            La Russie réelle semble avoir effectivement disparu totalement après la chute du “rideau de fer”.
            Et pourtant il y a eu des éditeurs français (Actes sud et qlq autres) qui ont publié les grands auteurs que ce pays produit toujours.
            Grâce à mes libraires qui n’ont pas encore baissé les bras, j’en ai lu qlq uns mais je découvre maintenant qu’il y en avait beaucoup.
            Le microcosme parisien reflété par les medias “de référence” est vraiment étouffant.

              +9

            Alerter
          • Anne // 18.12.2014 à 19h35

            Merci Krystyna,
            Beaucoup de choses intéressantes dans votre commentaire sur ce que vous avez pu observer.
            Et puis vous avez l’intelligence et l’ouverture d’esprit qui manquent malheureusement à beaucoup.
            Cela fait plaisir de lire quelqu’un qui se garde de tous préjugés, qui ne donne pas dans les clichés et qui les expose en se posant les bonnes questions.

            On a vu souvent des haines millénaires utilisées , (en ce moment c’est l’une des ficelles de la politique des USA), pour dresser les peuples slaves les uns contre les autres, vous, vous êtes tout à fait immunisée contre ces réflexes primaires.
            C’est réconfortant de vous lire.

              +9

            Alerter
          • Nerouiev // 18.12.2014 à 21h13

            Bravo d’avoir relaté tout ça. Ce que vous écrivez est on ne peut plus vrai vis à vis de la Russie. Il y a plusieurs choses qui y ont contribué. Tout d’abord la propagande américaine et anti-communiste dure au moins depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Il faut dire aussi que pendant plus de 70 ans la Russie nous était difficile d’accès et nous ne la connaissions pas. De plus, il y a eu les 30 glorieuses où nous étions en plein développement à l’américaine et tous les jours il y avait une invention de confort supplémentaire pendant qu’en Russie ils quémandaient des stylos à bille.
            Et pourtant, je peux le confirmer, il n’y a pas de peuples plus proches que les Russes et les Français dans tous les domaines : sciences, littérature, dance, mais aussi humour, bouffe et rigolades. En plus ils adorent la France, notre langue et les Français. …. et en plu ils ont tout l’avenir devant eux avec l’énergie et leurs savants. Il faut être c. comme Hollande pour ignorer tout ça et finalement choisir le mauvais bateau (si j’ose dire).

              +9

            Alerter
          • PL // 19.12.2014 à 02h23

            Je dis aussi bravo à krystyna pour son message.
            merci aux trois commentaires qui ont donné leur ressenti.

            Pourtant la question de krystyna était précise, et je pense qu’elle n’a pas reçue de réponse, alors je vais essayer.

            La réponse à la question que tu soulèves est à chercher dans le traumatisme infligé au communisme en france, je veux dire au parti communiste, par la défaite et l’effondrement de l’union soviétique. Il y a toujours eu d’autres courants autour de cette gauche, anarchistes, trotskistes, maoistes, etc, mais dans ce cas-là c’est simple: ils ont toujours été anti-soviétiques. Ils continuent par inertie et paresse à critiquer tout ce qui se passe en russie. Aussi parce qu’ils ne veulent ou ne peuvent pas admettre (par conviction ou par tactique) que le soviétisme a bénéficié du soutien de larges parts de la population, et que la nostalgie en russie ou dans certaines parties d’ukraine est forte aujourd’hui. Mais cette ligne politique n’est pas nouvelle, ça a toujours été comme ça. Alors il ne faut pas s’étonner de la mise en avant de personnes comme popovytch que tu cites, qui ne représente personne, mais qui a le mérite de l’antisoviétisme. Alors que ce serait tellement plus évident d’inviter Simonenko ou Ziouganov (le pcf l’a fait timidement).

            Un journal comme le monde diplomatique, qui publie toujours des choses très intéressantes quand il s’agit d’amérique latine, des pays arabes, d’afrique, devient déjà plus prudent quand c’est la chine, et complêtement frileux avec la russie. Si tu consultes les archives, tu verras que ça ne date pas d’aujourd’hui non plus, c’est dans l’adn du journal. Le diplo a d’ailleurs été excessivement muet cette année sur l’ukraine.

            Tout ceci a toujours existé en france, mais ça ne jouait qu’à la marge tant que le pcf était hégémonique a gauche. Mais le vrai drame de ce point de vue a été précisément l’effondrement du pcf, encore plus au niveau de la militance qu’électoralement. Au sortir de la guerre le pcf c’était 1 million de militants, la cgt 6 millions. Aujourd’hui c’est 100 000 et moins de 1 million. Je sais que tu connais tout ça. Je pense qu’il s’est passé en france quelque chose d’analogue à ce qui s’est passé en urss: la fin de l’urss a été décidée par en haut, contre une bonne partie de la population, el le tournant du pcf a été décidé par la direction, à l’encontre d’une bonne partie des militants. Beaucoup ont été complètement déboussolés, ils n’ont pas rejoint d’autres partis mais se sont réfugiés dans le silence, faisant écho aux ouvriers qui se sont réfugiés dans l’abstention. Il y aurait beaucoup à dire sur le fonctionnement du ‘centralisme démocratique’ qui a permis de tels revirements.

            La direction du pcf est aujourd’hui complètement traumatisée à l’heure de prendre une quelconque action ou déclaration politique qui a trait au passé soviétique.

            C’est ce grand silence des communistes français qui, je pense, rend possible le climat que tu décris si bien. Pour le reste, il n’y a rien de très nouveau.

              +6

            Alerter
          • Spiridon // 19.12.2014 à 10h43

            C’est exactement cela, du racisme. J’ai eu la chance de vivre en Russie. Je me souviendrai toujours de l’ambiance du stage de préparation au Ministère des Affaires Etrangères: dans un groupe d’une vingtaine de personnes, il y en a qui allaient aux US, aux Philippines, en Afrique, en Allemagne etc.. Aux yeux de tous j’étais le seul canard boiteux méritant commisération et suscitant d’avance plaintes et crainte. Oh, ce n’était pas pour le climat, car celui qui allait en Islande ou au Canada était envié, sujet de discussions etc. Non, le seul truc horrible, c’était la Russie. Il y en a un pourtant, qui avait beaucoup été en Amérique Latine, qui allait derechef au Mexique et qui était venu me voir en catimini, me parlant à voix basse et me disant: “je t’envie, les brumes du nord, le mystère, l’histoire, la culture etc.., j’en ai assez de la samba, des plages, de la ‘fierté’ latine”.
            Ce rejet ne vient ni de l’histoire communiste-soviétique, ni de “l’échec de la gauche” à verbaliser la chute du communisme. Cela remonte à des siècles. “La Russie en 1839” fut un livre extraordinairement populaire, écrit par Custine, petit marquis dépravé et aigri de l’ “intelligentsia” française, jaloux du succès du livre de Tocqueville -paru 4 ans plus tôt- sur l’Amérique, et d’autant plus que celui-ci y disait que l’avenir appartiendrait aussi à la Russie. Son style mordant, sa critique acerbe de finalement tout ce qui est russe, voilà la racine littéraire moderne du journalisme anti-russe. Référence d’ailleurs souvent revendiquée par les dits journalistes (enfin, ceux qui lisent). Pourtant, Custine n’y aura voyagé que 2 mois, en touriste mal disposé (il voulait y plaider la cause d’un “ami”, soi-disant maltraité par le pouvoir, déjà! LGBT avant l’heure). Et il reste la bible du regard objectif sur la Russie…
            Il y a une cause plus ancienne, qui date de la chute de Byzance et du destin de “troisième Rome”, que la Russie se voit devoir assumer au XVIème siècle. Déjà nous n’aimions pas Byzance, la haine s’est héritée.
            Quant à la Pologne, je ne crois pas qu’elle jouisse d’un rejet comparable. Il suffit de voir le film-opéra Boris Godounov, d’André Zulavski, où les Russes sont sans cesse à genoux, avec du noir de charbon sur les joues, de chiches vêtements ridicules, à côté des salons polonais, faits de lustres cristallins, de parquets brillants sur lesquels glissent des danseurs habillés de blanc immaculé, pour comprendre que la propagande anti-russe est partagée de Brest à Brest-Litovsk…

              +7

            Alerter
            • Richard // 19.12.2014 à 11h22

              Bonjour, j’apprécie votre commentaire. Auriez-vous un ouvrage à conseiller en français ou en anglais qui nous en apprendrait un peu plus sur la Russie? Merci!

                +0

              Alerter
            • Spiridon // 20.12.2014 à 05h05

              Je n’ai pas d’ouvrage de synthèse à recommander. J’ai eu de la chance et du temps. J’ai appris la Russie à travers les chansons, la littérature, la poésie, les films, la peinture beaucoup, les voyages; mais aussi avec le travail, l’industrie. Et la musique. J’ai lu les contes anciens, les récits des moines, les lettres des camps, des biographies, mais aussi les contrats, les descriptions techniques etc..Parceque c’est une histoire très riche et complexe. Et puis, comme “on ne comprend que ce que l’on aime” comme dirait le Petit Prince, il faut d’abord lire des choses plaisantes, au lieu d’une histoire discursive et sèche.
              Comme Tolstoi ou Dostoievski c’est pas facile d’un coup comme ça, je commencerais par me mettre dans l’ambiance avec les nouvelles de Nicolas Leskov, puis je lirais “La Faculté de l’Inutile” de Y.Dombrovski. Puis, j’aviserais…

                +1

              Alerter
          • bats0 // 20.12.2014 à 16h38

            Bonjour Krystina,
            Étant moi même issu de l’immigration polonaise, je peux témoigner que du côté de mon père (originaire de ce pays), il était mal pensant que je m’exprime avec des idées proches du marxisme; pourtant il était relativement tolérant…
            Voici un billet qui pourrait vous donner des explications concernant vos questionnements sur “le racisme anti-est est finalement un des racisme les plus anciens et le plus occulté en Occident?” : http://goo.gl/QseJMX
            Je pense que le plan Marshall est pour beaucoup dans cette acceptation de la communication et la culture états-unienne de la part des français et autre européens, ayant bénéficié de ce plan.

              +0

            Alerter
        • F.V.M. // 18.12.2014 à 19h27

          Bonjour
          Non je ( nous ) n’ai ( n’avons ) rien oublié mais…
          Seul une reconnaissance du vote blanc et ce, dans le décompte final du pourcentage,
          aura la force d’un pouvoir populaire (et tout le respect dû à son rang de peuple) que
          peut-être on écouterait un peu, de plus, la prise en compte de ce vote devrait
          contribuer à combattre l’abstantion.

            +7

          Alerter
        • Feuille de Mars // 19.12.2014 à 22h04

          Si vous n’avez pas de parti pour lequel voter…ne votez pas ! Marre du “vote pour le moins pire”.

            +0

          Alerter
      • boduos // 18.12.2014 à 16h02

        @feuille de mars (1er tiers provisionnel?)
        tu ne penses pas qu’en touchant le fond les français se réveillerons.
        certes ,il ne faut pas négliger la “puiscience” du conditionnement médiatique et des techniques de conditionnement qui s’échangent dans les sphères des pouvoir .
        ta propre démarche positive de réseauter et de t’exprimer sur le net prouve que tu ne baisses pas les bras!

          +1

        Alerter
        • Feuille de Mars // 19.12.2014 à 22h01

          Hé ! Hé ! Hé ! Justement Boduo ! Regarde la situation en Grèce ! Il a fallût au peuple grec, depuis 2009 et les premières mesures d’austérité, 5 ans…5 ans de malheurs, de misère, de surmortalité infantile, de prostitutions, de paupérisation, 5 ans ! Et ce n’est qu’aujourd’hui qu’ils se décident enfin à voter pour Syriza ! On verra ce que donnera ce parti, personnellement je m’en méfie, quand on compare son dirigeant à Mélenchon, il n’y a pas de quoi être optimiste, mais voilà, c’est enfin un bon début, enfin on sent que le peuple bouge essaie de ne plus se laisser faire et essaie de trouver une alternative (bonne ou mauvaise, l’histoire le dira).
          Si ce qu’il se passe en Grèce n’est pas la preuve qu’un peuple doit en baver grave matériellement pour que l’on puisse espérer de lui un peu de maturité politique…c’en est à vous faire préférer les (vieilles) monarchies aux (jeunes et pétillantes) démocraties bien molles et ne se mouvant que lorsque la misère a déjà fait des ravages.
          Enfin bref, si pour voir le peuple grec dire enfin électoralement “δεν” (non) à la troïka, il leur a fallut d’abord subir l’enfer européiste, alors je souhaite la même chose au peuple français !

            +0

          Alerter
    • Horzabky // 18.12.2014 à 10h38

      J’ai l’impression que pour tous ces gens qui tirent les ficelles de la finance et de la politique mondiale, notre président est l’idiot utile, et lorsqu’il ne sera plus président, il ne sera plus utile, il restera seulement idiot… Je l’imagine mal faire des conférences à 200 000 $ les 45 mn comme Sarkozy…

      Les milliardaires qui gouvernent le monde méprisent ceux qui ne sont pas aussi riches qu’eux. Reagan, Thatcher, et maintenant Merkel et Hollande, les servent, mais ils ne font pas partie du club, parce qu’ils ne sont pas assez riches.

      Qui conseille notre président ? Ce n’est pas un mystère. BHL, Attali… Les mêmes qui conseillaient déjà Sarkozy. Il ne manque plus qu’Alain Minc, mais c’est un ami de Martine Aubry !

        +13

      Alerter
  • DUGUESGLIN // 18.12.2014 à 05h55

    A nous de dénoncer, en retour, les réseaux bandéristes pro-nazis en France et dans l’union européenne soutenus par l’oligarchie internationale qui veut s’approprier l’Europe, Russie incluse.
    Ces réseaux, au financement occulte, veulent nous imposer des régimes anti-démocratiques en réduisant les peuples au silence.
    En tête de liste “libération”.
    Suivi par “le monde”, “le figaro” béhachelle, et les européistes de tout poil qui veulent soumettre les peuples de France, d’Allemagne, de Russie et tous les autres à la dictature de la haute finance internationale.
    Puis à nous de reprendre la liste des résistants.
    Des politiques et artistes :De Pardieu, Chevènement, Marine Le Pen, Mélanchon, Asselineau et tous les autres de gauche comme de droite.
    Des universitaires, Sapir, Moreau, Berruyer, et bien d’autres.
    Il faut sans cesse dénoncer, interroger les merdias en leur demandant encore et encore ce qu’ils pensent des nazis bandéristes en Ukraine que combattent les ukrainiens russophones soutenus à juste titre par Poutine.
    Leur demander qui finance, arme, et soutient ces nazis.
    Il nous faut à notre tour établir la liste des pro-nazis ukrainiens des pro-oligarques et leur réseaux et leur demander qui les finance.

      +50

    Alerter
    • O FJ // 18.12.2014 à 10h53

      Qui les finance ? Voir une info signalée par dedefensa : http://www.truthdig.com/report/print/three_congressmen_just_reignited_the_cold_war_while_no_one_was_looking_2014

      Une nouvelle série de sanctions anti-russes propose notamment :
      4. Des provisions pour la privatisation des infrastructures ukrainiennes, électricité, pétrole,gaz, avec l’aide de la banque mondiale et de l’USAID.
      5. 50 millions de dollars pour aider “a corporate takeover” des secteurs du pétrole et du gaz ukrainiens.
      6. 350 millions de dollars pour assistance militaire à l’Ukraine …
      7. 30 millions de dollars pour une campagne intensive de propagande, radio, television et Internet, dans tous les pays de l’ex Union Soviétique.
      8. 20 millions de dollar pour “organiser la démocratie” en Ukraine.
      etc, etc, …

        +14

      Alerter
      • Renaud 2 // 18.12.2014 à 12h09

        Votre lien sur les trois membres du congrès qui votent tandis que personne ne regarde me fait penser au Federal Reserve Act, signé le 23 décembre 1913, deux jours avant Noël, un jour de grande affluence donc. Ce qui me permet de rebondir sur le commentaire de Duguesglin. Ce qu’il faudrait que tout le monde ait en tête, c’est qu’il y a une continuité dans l’histoire. De la création de la FED au financement du bolchevisme et d’Hitler (lire les ouvrages de l’universitaire Anthony Sutton récemment traduits en français), il s’agit de la même caste de banquiers et industriels multinationaux. Il y a bien un lien entre les nazis d’Ukraine et Hitler, ce n’est pas Poutine bien sûr, mais ceux qui les ont financés.

          +14

        Alerter
    • Ours Blanc // 20.12.2014 à 22h00

      @Duguesglin

      Le FN, Mélenchon et de manière générale tous les partis politiques médiatisés ne sont que des leurres pour faire survivre le système un peu plus longtemps. Ils ne sont là que pour nous faire croire à la diversités des offres politiques, nous faire croire en là “démocratie”…
      A titre d’exemple, que font les élus FN depuis leur “beau” score aux Européennes ? Ont-ils critiqué l’Euro ? Ont-ils eu une politique nationaliste ?

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 18.12.2014 à 07h40

    “comme si s’allier avec un régime qu’on n’approuve pas n’était pas de la diplomatie”

    Pourquoi utiliser le terme “régime” pour parler du gouvernement russe, élu démocratiquement, et avec un dirigeant ayant 85% d’opinions favorables chez lui?
    Parle-t-on du “régime américain” ou du “maître de la Maison-Blanche” en parlant d’Obama qui plafonne à 15% d’opinions favorables, ou du “maître de l’Elysée” en parlant de notre François XVI qui patauge à 3%… deux bananes qui pendouillent du Régime des Banksters?

      +64

    Alerter
    • josephine // 18.12.2014 à 07h57

      Un régime politique est un mode de gouvernement. La Démocratie est un régime.

        +3

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 18.12.2014 à 08h07

        Alors dans ce cas il faut dire le “régime démocratique” russe.

          +12

        Alerter
      • Kiwixar // 18.12.2014 à 10h09

        Le terme “régime” pour parler d’un gouvernement est péjoratif, et sous-entend un gouvernement autoritaire ou une dictature. Pourquoi parler du “régime” de la Russie, et pas du “régime” des USA ?

        Wikipedia-eng :
        “While the word regime originates as a synonym for any form of government, modern usage often gives the term a negative connotation, implying an authoritarian government or dictatorship.”

          +29

        Alerter
    • arthur78 // 18.12.2014 à 08h44

      On pourrait aussi parler de la FAMEUSE démocratie Américaine, ou trois Gus (3 pas un de plus) présents dans un hémicycle peuvent voter une loi qui sera considérée comme ayant été votée à l’unanimité , vive la tri-cratie ….

      http://www.dedefensa.org/article-et_ainsi_se_d_cide_le_sort_du_monde_i_do_not_object_18_12_2014.html

        +23

      Alerter
      • Anne // 18.12.2014 à 11h41

        Merci beaucoup, Artthur, votre lien est trés intéressant, on comprend et apprend beaucoup de choses en le lisant.

          +0

        Alerter
      • Anne // 18.12.2014 à 12h05

        Remarquable, et tous les liens sur l’article sont primordiaux pour comprendre comment fonctionne cette fameuse démocratie américaine… C’est you à fait édifiant !!!!!!!

          +1

        Alerter
      • Kirikou // 18.12.2014 à 13h43

        Moi j’appelle ça la Pareto-cratite, en référence a la loi de Pareto … 😉

          +1

        Alerter
    • Chaban // 18.12.2014 à 14h39

      A ce sujet, il est quand-même hallucinant que tout le monde continue à faire des références à Bush pour tout ce qui est crime de guerre, torture, etc.

      Ne me méprenez-pas, je suis conscient que ni Bush ni autre “président” des Etats-Unis n’a vraiment le pouvoir, mais je m’interroge quant à l’exonération dont Obama continue de bénéficier quant à toutes ces exactions.

      Avec objectivité, il a présidé une période pendant laquelle nous avons plus de sang couler qu’à n’importe quel moment ces 30 dernières années.

      Alors moi personnellement j’en ai marre de ce deux poids deux mesures.

      Même les soi-disant opposants au système n’arrivent pas à franchir le pas semble-t-il. C’est quoi? de la peur d’être accusé de “racisme”?

        +6

      Alerter
  • luci2/29 // 18.12.2014 à 07h57

    Réveillons nous,ne serait-ce qu’en passant le pont Alexandre III ,ou encore à la cathédrale de la rue Daru (8e) etc…
    Mais oui : Les Russes sont nos Amis depuis des lustres …et bien avant 1917 …dont il y aurait d’ailleurs tant à dire…
    Aussi bien que sur le “Grenier à blé” ukrainien d’hier.

    L’Histoire humaine a existé avant 1492 ,et se poursuivra,dans tous les cas ,avec ou sans Extra-terrestres et autres robots authentifiés par des des registres d’état-civil.ad hoc !

      +11

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 18.12.2014 à 08h04

    Que dirions-nous si à la suite d’un coup d’état en Belgique, avec un renversement de la monarchie, salué comme un grand progrès républicain, que des néo-nazis flamands soutenus par les USA interdisent aux wallons de parler français?

    Quelle serait la position de la France? Les merdias feraient-ils la même propagande anti-française que celle anti-russe?

    Certes ce cas est inenvisageable. L’exemple est critiquable puisque totalement irréel.
    Pourtant que se passe-t-il en Ukraine? La moitié du pays veut interdire de parler leur langue à l’autre moitié.

    Comment peut-on reprocher à des russophones de soutenir des russophones, tout comme la France, à coup sûr, soutiendrait les francophones en Wallonie.

    Le président français, qui soutiendrait les wallons contre le dictât américain, serait-il l’objet de la même propagande que celle anti-poutine dont le seul défaut est de résister à ce dictât?

    Désolé pour cet exemple, mais toute proportion gardée, c’est bien ce qui se passe en Ukraine.

    Comment les français vivraient-ils une francophobie soutenue par nos merdias?

    Et les soutiens étrangers à la France seraient-ils accusés de faire parti des réseaux parisiens soutenus par les services secrets français?

    Et tout ça uniquement si la France osait dénoncer la volonté hégémonique de l’oligarchie américaine et internationale.

    Bien sûr on peut toujours dire que, là, c’est pas pareil, qu’il ne faut pas exagérer, qu’il n’y a pas de comparaison possible etc.. et pourtant?

      +42

    Alerter
    • Renaud 2 // 18.12.2014 à 12h13

      C’est exactement l’exemple que j’ai utilisé dans mon entourage pour évoquer la question ukrainienne. Merci, je me sens moins seul.

        +8

      Alerter
    • Babbelghem // 19.12.2014 à 02h02

      Je ne suis donc pas le seul à comparer l’Ukraine à la Belgique.

      https://twitter.com/Babbelghem/status/483338261222662144?lang=fr

        +1

      Alerter
    • PL // 19.12.2014 à 02h51

      Les exemples de la belgique ou de la suisse nous ont trotté dans la tête, et ils ont le mérite de la pédagogie.
      Pour autant c’est une erreur de penser que la question de la langue est centrale dans les évènements au donbass. C’est secondaire.
      Les gens du donbass, les travailleurs, ont tout simplement perdu confiance dans le système politique ukrainien, qui deux fois en dix ans ont changé leur président élu majoritairement. Et ils ont été effrayés des conséquences sociales et économiques, très terre-à-terre, qui sont la conséquence de la restructuration de l’industrie du pays.
      C’est la question sociale, et la question politique qui sont déterminantes.
      Mener la discussion sur le terrain des ‘valeurs’, de la langue, de la religion, c’est faire fausse route. Et c’est aussi donner du grain à moudre à l’extrème droite ukrainienne.

        +1

      Alerter
  • Clémentine // 18.12.2014 à 08h04

    Parmi les voix raisonnables, il y a aussi celle d’Emmanuel Todd.
    On peut l’entendre ici (7 minutes au total, à partir de 2′).
    https://www.youtube.com/watch?v=q2khDZRvRyw

      +10

    Alerter
  • bluetonga // 18.12.2014 à 08h18

    Pour mieux coller à l’évolution de leur ligne éditoriale, Libération a décidé de change de nom. Ce sera désormais “L’épuration”. Back in business!

      +13

    Alerter
  • Judabrutus // 18.12.2014 à 08h20

    Cette manière de cataloguer les gens en” pro- ” ou “anti-“, “-phile” ou “-phobe” devient insupportable, elle trahit une incapacité “systémique” à se situer dans la nuance, à rechercher la voie de la modération.En fait, elle interdit à toute personne affublée d’un tant soit peu de conscience morale et politique de refuser d’ avoir à “choisir” le camp qu’on lui impose, de se considérer comme mobilisée dans une guerre des opinions qui n’est pas la sienne. Cette règle implicite du tout ou rien selon laquelle celui qui n’est pas avec moi est contre moi n’est pas seulement une marque d’indigence intellectuelle, c’est aussi un signe avant- coureur d’un affrontement plus physique avec un rival que cette rhétorique minable du pro/ anti façonne peu à peu sous les traits de l’ennemi. À ce titre, il n’est pas étonnant que ce soit Libé, l’ex-feuille maoïste, qui soit à la pointe du combat. S’ il a tout perdu de son lustre révolutionnaire et s’ il est devenu un des titres les plus réactionnaires ( au sens premier du terme) de la presse française, du moins a-t-il gardé de son passé mao le recours à la méthode diffamatoire la plus couramment pratiquée pendant la révolution culturelle

      +33

    Alerter
    • Casquette // 18.12.2014 à 10h11

      Je regrette même le temps ou nos prises de position nous valaient un qualificatif en -isme , on restait dans le registre de l’ idéologie , on pouvait encore répondre en défendant ses idées tout en attaquant celles de l’autre.
      Accuser quelqu’un d’être anti machin c’est le réduire au statut de supporter (anti OM , anti Apple) , si vous êtes phobique alors là c’est encore pire , vous souffrez d’une névrose donc inutile de répondre la chambre capitonnée est déjà prête pour vous !
      Le climat actuel, ultra tendu , n’est pas étranger à cette volonté d’étouffer la parole de l’autre avant même qu’il ait pu l’ouvrir , je suis pas partisan d’une liberté d’expression à l’américaine mais qu’on laisse son interlocuteur s’exprimer avant.

        +4

      Alerter
  • isidore // 18.12.2014 à 08h48

    Libération s’affirme jour après jour comme le petit torchon de la CIA ,
    En développant la propagande officielle anti-russe de washington ,
    Sans aucune recherche sérieuse sur les sujets touchant la RUSSIE .car cela
    Pourrait rendre le public très méfiant .
    La CIA ressert toujours les mêmes plats de propagande ,
    Comme au temps de J.MONET et R.Schuman , à qui elle faisait
    Passer les ordres et les discours en les payant bien sur , Comme ces pauvres journaleux boiteux de libération veulent nous faire
    Ingérer au travers de leur diabolisation de POUTINE , que la guerre
    Contre la RUSSIE serait une guerre juste , pour en permettre un déclenchement
    Imminent par les irresponsables fiévreux et fanatiques de washington .
    Truquer l’information c’est vieux comme le monde , et de moins en moins crédible de nos jours ,mais la CIA ne l’a pas expliqué Aux journaleux de libé ses employés .
    Ils sont les esclaves de la plus grande organisation terroriste du monde .

      +14

    Alerter
    • Auster Paul // 18.12.2014 à 11h41

      Rappelez moi qui sont les propriétaires de ces médias d’enfumage systématique et je vous dirai qui ils sont !

        +6

      Alerter
  • arthur78 // 18.12.2014 à 08h58

    On relira donc avec plaisir les discours de De Gaulle en URSS en 1966, car comme chacun sait : De Gaulle est le prince des Pro Russes, il est vrai qu’ a l’ époque les dirigeants soviétiques étaient bien plus tolérants que Poutine aujourd’hui.

    http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/de-gaulle-et-le-monde/de-gaulle-et-lrsquourss/documents/de-gaulle-allocution–radio-et-television-sovietiques–30-juin-1966.php

    http://www.ina.fr/recherche/search?search=de+gaulle+moscou+1966&x=0&y=0

    Quand je pense à cette génération 1968 qui a viré le général et quand je regarde le bilan de cette génération, je m’esclaffe grave , allooooo allooooo quoi ….

      +21

    Alerter
    • sadsam // 18.12.2014 à 12h18

      @Arthur,

      Mai 68, c’était l’une des premières “révolutions de couleur” et elle a très bien fonctionné, avec le soutien de media du genre d’EUrope 1 et de Paris Match, qui donnait de grandes tribunes à DCB et quelques autres qui ne sont pas restés dans l’actualité.

      Merci à Olivier de nous permis de prendre connaissance de cette tribune.

      Je ne lis plus les journaux français. Je me demande s’ils ont présenté les bios des ministres étrangers qui viennent d’être nommés dans le gouvernement de Kiev, les “varègues” ainsi qu’ils sont surnommés. Par exemple Ekaterin Zgouladze, ancienne Vice MInistre de l’intérieur en Georgie du temps de Saakachvili, qui vient d’obtenir le même poste en Ukraine.
      Ekaterin Zgouladze qui est l’épouse de Raphael Glucksmann assez présent sur les plateaux des TV françaises ce printemps.
      http://www.lekiosk.com/article-1428358-EKA-ZGOULADZE-RAPHAeL-GLUCKSMANN-GeORGIE-MON-AMOUR.html

        +8

      Alerter
  • DonetskiyVasya // 18.12.2014 à 10h52

    Dommage qu’OB a loupé le début de la crise russe. Vu la conférence de presse de Poutin (molle comme ja l’ai jamis vu) il est encore temps et elle n’est qu’à ces débuts.
    L’effondrement de la Russie ne préaugure rien de bon pour les forces patriotiques en Europe, dommage.

      +1

    Alerter
    • Mianne // 18.12.2014 à 14h39

      Tyler Durden sur zerohedge pense que la Chine s’apprête à soutenir financièrement la Russie
      http://www.zerohedge.com/news/2014-12-17/china-prepares-bailout-russia

        +4

      Alerter
      • JaySWD // 18.12.2014 à 18h56

        ça parait logique…..et ça valide ce que j’ai lu ici ds un autre article,faisant un parallèle avec le temps des trois empires,expliquant en gros que les occidentaux en s’y prenant comme ils l’ont fait avec le Russie actuelle vis à vis de la Chine,ont fait ce que n’aurait jamais eu la folie de faire la Couronne anglaise à l’époque,à savoir jeter la Prusse ds les bras de la France…..Mon Dieu qu’ils sont cons! ! !Preuve définitive qu’il ne faut jamais confier les choix politiques a des comptables,ça finit tjrs mal! ! !

          +3

        Alerter
  • reneegate // 18.12.2014 à 11h12

    Il faut rajouter à leur passif, car c’est alors que j’ai pris conscience de la manip de ces journaux, la crise ivoirienne, ils ont toujours défendu Ouatara, toujours décrit Gbagbo comme un usurpateur, et aujourd’hui vient de sortir un livre où Sarkosy lui même déclare avoir manipulé l’élection en Cote d’Ivoire pour mettre Ouatara au pouvoir par la force. Gbagbo est toujours en prison à la CPI.
    Et les journalistes de Libération sont toujours en liberté …………..

      +6

    Alerter
  • Louis Robert // 18.12.2014 à 11h12

    Doulce France.

    Maccarthysme… soft.

      +2

    Alerter
  • observateur engagé // 18.12.2014 à 11h19

    Attention : Obama ces jours-ci à la manoeuvre à Cuba et en Iran pour éloigner ces pays de la Russie : opération à surveiller !

      +19

    Alerter
    • Auster Paul // 18.12.2014 à 11h43

      Trop grosse, trop tardive et trop idiote pour que cette manoeuvre grossière d’enfumage ait quelque chance que ce soit de produire les effets qu’ils en escomptent !

        +6

      Alerter
      • Richard // 18.12.2014 à 11h49

        @ Auster Paul : Il n’est pas exclu que cela puisse fonctionner tout de même. Car les ambassades vont pouvoir agir de l’intérieur, comme d’habitude. C’est encore et toujours le Cheval de Troie…

          +5

        Alerter
    • Alae // 18.12.2014 à 12h02

      Je rejoins Paul Auster : c’est trop gros pour passer, surtout quelques mois après que les Américains aient été pris la main dans le sac à tenter de déstabiliser Cuba en utilisant un des soi-disant “programmes humanitaires” de l’USAID. C’était en août dernier…
      http://www.zerohedge.com/news/2014-08-05/us-government-caught-using-humanitarian-hiv-program-front-foster-cuban-dissent

        +5

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 19h47

        Je crois surtout qu’il y avait le feu au lac!

        Et des négociations parallèles de la Russie avec divers pays d’Amérique latin pour y mettre des bases militaires russes ou des navires de guerre…

        Négociations en cours de la Russie, avec le Venezuela, le Nicaragua, l’Argentine..

        Et on a vu des navires de guerre russes dans le port de la Havane…, à quelques encablures de la Floride, ça craint.

        http://reseauinternational.net/la-marine-russe-dans-les-eaux-americaines/

          +2

        Alerter
  • Crapaud Rouge // 18.12.2014 à 12h39

    Continuant à lire le Canard, je peux témoigner qu’il est toujours aussi “anti-Poutine” à travers ses dessins humoristiques, ce qui ne laisse pas de m’étonner. Je présume que les dessinateurs en désaccord sur cette ligne éditoriale s’abstiennent de prendre Poutine comme sujet.

      +4

    Alerter
    • Grognard // 18.12.2014 à 16h22

      Ah Le Canard!

      Elle est loin l’époque ou en page 2 nous pouvions nous délecter en lisant “La cour”.

        +3

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 19h49

        Je comprends d’autant moins que le Canard Enchaîné est totalement indépendant aussi bien des publicitaires que des banques…??

          +0

        Alerter
        • Le Sudiste // 19.12.2014 à 00h25

          Mais de qui est dépendant ce “journal” pour avoir des infos sur tel ou tel? Aaaah… ils sortent des affaires? Oui. Celles concernant les mecs que les autres veulent flinguer.
          Il est où le canard sur l’escroquerie de début du siècle? Nulle part (pour ne pas faire le lien avec WC). Il est couché le canard, aux ordres. Il se tait. Il collabore.

            +3

          Alerter
  • Serge // 18.12.2014 à 12h54

    Hier quelqu’un écrivait ici que les russes ne fabriquent pas leurs slips …Moi je dis qu’ils n’en portent même pas .Regardez les ,ils sont vêtus de peaux de bêtes à fourrure .

      +5

    Alerter
  • Serge // 18.12.2014 à 13h09

    Comment voulez vous que l’individu ,formé dès l’école,dans la dictature de l’opinion et le psychologisme émotionnel ,ceci prolongé à la télé par les télé-réalités,”c’est mon choix”,”toute une histoire” ,”poubelle la vie”,la dramatisation des conférences de presse des “coaches” de fouteballe ,etc …puisse avoir ce qu’on nomme : l’esprit critique ?
    Ce n’est pas naturel pour tout le monde cette chose là .
    Surtout dans un monde d’activités tertiaires,voire virtuelles ,c’est à dire sans problèmes du réel dur à se coltiner et à résoudre
    Restez dans la caverne ,braves gens ,les ombres qui s’agitent sur le mur suffisent à votre divertissement n’est-ce pas ?

      +5

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 19h57

      Serge,
      Je ne crois pas.
      La majorité des Français ne fait pas confiance aux médias, et ils sont très en colère.

      A tel point que Hollande rase les murs, n’a plus de contact avec les populations, il se faisait huer à chaque fois. Il en est réduit à recevoir 4 péquins triés sur le volet, à l’ Elysée, bien à l’abri des foules…

      Quand il se déplace désormais, c’est à l’étranger, ou en France, c’est en catimini.
      Les médias qualifie ça de “visites privées”, elles sont surtout privées et du contact avec les citoyens… Bientôt, il va se déplacer en papamobile… !!

        +5

      Alerter
      • Serge // 18.12.2014 à 20h02

        Envers Hollande certes ,c’est évident .Les médias ,c’est plus compliqué .

          +1

        Alerter
  • Astrolabe // 18.12.2014 à 13h15

    Attention, les nouveaux médias BAO vont bientôt coudre à certains une étoile (on n’a pas encore choisi la couleur) pour les repérer plus facilement. Un drône fera le reste en temps utile.

      +4

    Alerter
  • purefrancophone // 18.12.2014 à 13h23

    Conférence de presse de POUTINE qui vient de se terminer
    https://www.youtube.com/watch?v=bND-tzQOTxE#t=11950

      +2

    Alerter
  • purefrancophone // 18.12.2014 à 13h51

    Le son de la traduction est bien meilleur ;
    Merci au modérateur de supprimer le lien précédent et de ne garder que celui-ci qui est plus audible .

    Conférence de POUTINE
    http://french.ruvr.ru/news/2014_12_18/Grande-conference-de-presse-de-Vladimir-Poutine-le-18-decembre-7483/

      +0

    Alerter
    • Richard // 18.12.2014 à 18h02

      Aucune trace de la conférence enregistrée. Y a t-il un autre lien?
      Merci

        +0

      Alerter
      • Alae // 18.12.2014 à 18h52

        Pardon, erreur et com’ enlevé. Merci à la modération d’effacer.

          +0

        Alerter
      • purefrancophone // 18.12.2014 à 23h37

        Richard ;
        L’intégralité de la vidéo a été supprimé alors que cela fonctionnait très bien ;
        Je vous mets le lien de la conférence écrite en Français
        link to legrandsoir.info

          +1

        Alerter
      • akpoonne // 19.12.2014 à 07h42
  • Joanna // 18.12.2014 à 13h59

    “En Allemagne, des dizaines d’intellectuels de premier plan, d’hommes politiques de diverses tendances, d’anciens présidents de la République, de journalistes, de responsables religieux de niveau mondial, etc. ont lancé un appel dramatique en faveur d’une politique de détente pour arrêter de diaboliser la Russie. Cet appel s’intitule « Une autre guerre en Europe ? Pas en notre nom ! »” la suite ici :

    http://ilfattoquotidiano.fr/appel-de-personnalites-allemandes-une-autre-guerre-en-europe-pas-en-notre-nom/

    Rien de cette ampleur encore en France.

      +6

    Alerter
    • observateur engagé // 18.12.2014 à 15h38

      Que pésent Sarah Wagenknecht, Gregor Gysi est quelques autres face au rouleau compresseur du politiquement correct, aussi impitoyable outre Rhin que sous nos cieux…?

        +2

      Alerter
    • Van // 19.12.2014 à 01h49

      ils doivent tous être des pro-russe payé gracieusement par poutin 🙂

        +0

      Alerter
  • purefrancophone // 18.12.2014 à 14h13
    • Richard // 18.12.2014 à 20h58

      Une chose m’intrigue, La conférence de Vladimir Poutine a eu lieu le 18 décembre 2014 et la transcription qui en ai donnée est datée de MARS 2014… Bon…
      Je cherche toujours soit une traduction simultanée audible, soit une transcription écrite. Si quelqu’un a une source? Merci.

        +0

      Alerter
      • Le Sudiste // 19.12.2014 à 00h15

        On entend mal la traduction pendant 3mn, mais après c’est mieux. C’est par là: https://www.youtube.com/watch?v=bND-tzQOTxE#t=620s

          +0

        Alerter
      • purefrancophone // 19.12.2014 à 00h17

        Richard;
        Effectivement , j’ai manqué de vigilance ; veuillez m’excuser !!
        Voilà la conférence en Français
        http://youtu.be/bND-tzQOTxE

          +0

        Alerter
        • Richard // 19.12.2014 à 09h05

          J’entends très bien Vladimir Poutine mais la traduction simultanée me paraît très lointaine. On ne dispose pas d’un autre enregistrement? Merci

            +0

          Alerter
          • purefrancophone // 19.12.2014 à 10h53

            Richard ;
            Essayez avec cette vidéo , plus audible
            http://youtu.be/bND-tzQOTxE

              +0

            Alerter
          • Le Sudiste // 19.12.2014 à 12h42

            “J’entends très bien Vladimir Poutine mais la traduction simultanée me paraît très lointaine.” Vous entendez très bien Poutine mais vous lisez très mal ou pas du tout Le Sudiste!
            Je disais donc: “On entend mal la traduction pendant 3mn, mais après c’est mieux. ”
            Sinon, c’est la même vidéo que nous vous proposons, je la fais juste démarrer après les 10 minutes qui ne servent à rien.

              +0

            Alerter
  • Mianne // 18.12.2014 à 15h03

    L’abandon proposé aujourd’hui par Obama des sanctions américaines contre Cuba après 50 ans d’embargo sera-t-il accepté par le Congrès ? La banque française BNP aurait l’air fin, elle qui vient d’accepter de payer à l’Etat américain une amende de10 milliards d’euros pour avoir commercé avec Cuba malgré les sanctions américaines – qui ne concernaient pas les banques françaises- et qui a accepté de se retrouver définitivement avec des représentants du gouvernement américain au sein de son département de sécurité financière, département basé aux Etats-Unis. Ces représentants du gouvernement US contrôlent toutes les opérations et tous les comptes bancaires des clients de la BNP, y compris les nôtres. Peu de réactions en France .

      +16

    Alerter
    • Bordron Georges // 18.12.2014 à 16h51

      Mianne bravo, remarque particulièrement judicieuse!
      Le parallèle entre cette action d’Obama vis à vis de Cuba, et la sanction infligée et payée dernièrement par la BNP, est significatif de l’état de délabrement de l’indépendance de la France. Il montre à quel point les politiques américains se foutent de nous.

        +6

      Alerter
    • Laurent K // 18.12.2014 à 17h58

      Il me semble que le délit portait plus sur le Soudan que Cuba (complicité de génocide en gros…).

        +2

      Alerter
      • Van // 19.12.2014 à 01h45

        cest sur que les usa niveau génocide ils s’y connaisse . avec plus d’un million dirakien mort personne ne se permet de sanctionner leur banques .

          +0

        Alerter
    • FifiBrind_acier // 18.12.2014 à 20h14

      Je crois que la reprise des relation diplomatiques dépend d’ Obama, c’est la levée de l’embargo qui dépend de l’avis du Congrès.

        +1

      Alerter
  • Mianne // 18.12.2014 à 15h29

    Une mesure législative américaine de plus . Un pas de plus pour déclarer la guerre en Europe, loin de chez eux ?
    http://www.mondialisation.ca/les-etats-unis-sur-le-pied-de-guerre-une-mesure-legislative-ouvre-la-voie-a-la-guerre-contre-la-russie/5419376

      +2

    Alerter
    • purefrancophone // 18.12.2014 à 23h33

      Mianne ;
      C’est fait ; Obama a signé ce soir (heure de Paris)

        +0

      Alerter
  • Romuald // 18.12.2014 à 18h33

    Y a t-il un false flag nucléaire contre la Russie en préparation ?
    Le directeur de l’institut des problèmes liés à la globalisation et conseiller d’état Mikhail Delyagin a révélé que l’Ukraine préparait une provocation à grande échelle à l’encontre de la Russie.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/12/17/exclusif-y-a-t-il-un-false-flag-nucleaire-contre-la-russie-en-preparation/#more-74525

    Oui : « Tout se resserre.
    Oui, il y aura accusation mensongère pour faire la guerre à la Russie. Ils n’en sont pas à un mensonge près.
    Celui-là est sous « faux drapeau », comme c’est toujours le cas pour agresser un Pays.
    La guerre contre le rouble va se retourner contre le dollar parce que le temps du mensonge est passé.
    L’Europe tergiverse mais n’est pas acquise – par ses élites libres – au système US.
    Il n’y a pas une prise de conscience certaine qui entraîne la bonne réponse en temps voulu.
    Les graines sont semées. Les germes sortent de terre, les racines sont ancrées solidement.
    Les meilleurs des hommes sont prêts à se lever. Les consciences sont prêtes.
    Sous faux drapeau : oui, on peut le dire – puisque l’Ukraine accuse à tort la Russie constamment et est le fer
    de lance de la guerre contre la Russie – cela viendra de l’Ukraine aussitôt relayé par la prise de position USA-OTAN :
    une déclaration de guerre. Tout le monde s’y attend. Nous ne faisons que montrer la réalité.
    (Tu n’as pas à avertir, ils sont tous prévenus, tes écrits sont suivis.)
    Nous sommes dans les dernières heures de « paix » : l’affrontement en Europe.
    Pour Nous la guerre est engagée depuis longtemps, mais personne ne veut prononcer le nom.
    La fausseté a atteint tous les niveaux de communication, ce que Nous disons est Vérité devant tous. Nous n’inventons rien.
    On tait aux hommes : l’état de la Terre, l’état du monde, l’inévitable,
    et les hommes ignorants ne cherchent pas non plus à s’informer.
    Seuls les volontaires s’investissent. Ils sont peu nombreux, mais déterminés.
    La colère gronde partout. Elle va s’étendre encore. La guerre va faire des ravages et mettre un point final à la folie destructrice qui précipite le monde dans la spirale de la mort.
    En fin de compte : la guerre est le coup d’arrêt de l’hégémonie USA-Israël-Daech.
    Nous y reviendrons. Il faut cela pour que le monde survive à lui-même : moins de destructeurs, moins de pollueurs, moins d’humanité complice et incapable de participer au futur des hommes.
    Les problèmes terrestres et climatiques ne sont pas interrompus. Attendez-vous au pire.
    Les vidéos sont un outil précis, la clé … » Le 18.12.2014

    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-guerre-%C3%A0-la-russie/

      +2

    Alerter
  • Caramba! // 18.12.2014 à 19h15

    Bonjour Romuald,

    Pour rebondir sur votre analyse, Je me permets de remettre ici ce que j’ai posté à midi dans un article plus ancien:

    Le peuple aura le dernier mot, oui, j’en reste persuadé.
    Malheureusement pour qu’il ait envie de parler, faut presque tout lui prendre, dont ses proches et il lui faut des meneurs.
    Ceux qui lui paraissent fous aujourd’hui(les ré-informés) pourraient bien-être ceux qu’il assassinera demain puis, s’il en reste, qu’il suivra.

    L’homme est un être social, depuis un moment, il est agressé de manière inouïe au plus profond de ses valeurs.
    C’est l’instabilité créée autour de lui, la perte de repères orchestrée qui amenerait n’importe qui à une certaine folie, qu’il subit continuellement.
    Faîtes-lui en plus mal dans son sang et vous aurez un fou furieux.
    Une horde.
    Puis elle se calmera mais là, on lui construit un exutoire fait sur mesure.
    Comment le peuple va t-il résister à cette déconstruction qu’on lui injecte en intra-veineuse?
    Je pense que s’il en était conscient, conscient qu’on l’utilise, il pourrait échapper à une décompensation mais je vois bien qu’il est loin d’en avoir pris concience et j’espère ne pas avoir à voir ou à vivre des scènes insoutenables comme celles d’Odessa.

      +4

    Alerter
  • Serge // 18.12.2014 à 20h32

    Cet après-midi sur BFM,encore un petit débat “sympa” sur la Russie ,Poutine ,l’Ukraine ,avec une certaine Annie Daubanton et un autre “spéchialiste” dont j’ai oublié le nom .
    Décidemment ,il y a un gouffre idéologique entre eux et nous ici ,ce malgré nos divergences politiques entre commentateurs !
    C’est à peine croyable qu’ils puissent persister encore à présenter les choses de cette façon et avec cette arrogance .
    ils sont au courant du factuel quand même ! ,les analyses dissidentes ne leur sont pas inconnues etc …
    Ecoeurant et démoralisant !
    Avant je trouvais BFM un peu moins pire qu’I-Télé ,maintenant c’est l’inverse .Et pourtant …

      +7

    Alerter
    • Homère d’Allore // 18.12.2014 à 20h37

      Vous avez raison, Serge.
      Malgré les grandes divergences de certains commentateurs ( nous deux, par exemple), je pense qu’au moins, la quasi-totalité de ceux-ci ne supportent plus la soupe immonde que les médias mainstream nous servent en permanence sur l’Ukraine.

        +8

      Alerter
      • reneegate // 18.12.2014 à 22h14

        tout à fait Homère il n’est même plus question de politique mais d’éthique. La politique ce sera après le retour à une information indépendante et intègre et un gouvernement indépendant et souverain. Si nous pouvions tous nous unir sur ces 2 priorités …… (je rêve?)

          +3

        Alerter
    • languedoc 30 // 18.12.2014 à 22h16

      Ils assènent leurs mensonges avec une telle assurance, une telle constance que, par moment, il m’arrive de me demander si ce n’est pas moi qui fais fausse route, qui suis dans l’erreur. Roland Hureaux a tout à fait raison, pour le bourrage de crane le camp occidental est sans rival, les russes paraissent des enfants de choeurs à côté.
      Un an de mensonges ininterrompus, je supporte plus.

        +5

      Alerter
  • vérité2014 // 18.12.2014 à 20h41

    ONU,la France vote pour la peste brune:

    L’Assemblée générale des Nations unies a adopté jeudi une résolution condamnant la glorification du nazisme et proposée par la Russie.

    Le texte intitulé “Lutte contre la glorification du nazisme, néonazisme et toutes autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d’intolérance qui y sont associées” a été adopté par 133 voix pour, 10 contre et 42 abstentions.

    Parmi les pays ayant voté contre la résolution figurent notamment l’Allemagne, l’Australie, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, Israël et la République tchèque.

    http://fr.ria.ru/world/20141218/203259102.html

    The Crazy US ‘Group Think’ on Russia

    https://consortiumnews.com/2014/12/18/the-crazy-us-group-think-on-russia/

      +7

    Alerter
    • olivier69 // 18.12.2014 à 22h02

      Bonsoir vérité,
      c’est une info incroyable ! Que font nos fonctionnaires ? Ils cautionnent ? Ils préfèrent manifester pour des hausses de salaire ou le maintien de leurs privilèges ? Et nos syndicats ? Pardonnez l’expression, mais ce sont tous des criminels ! Ne rien faire, c’est cautionné…Ils ont pourtant une force de frappe non négligeable
      Cdlt

        +3

      Alerter
      • vérité2014 // 18.12.2014 à 23h46

        J’imagine qu’il n’y aura pas le moindre article dans la presse mainstream,ou alors faudra vraiment bien chercher entre les chiens écrasés et le bulletin météo ou les petites annonces,en 3 lignes.

        Heureusement 133 courageux pays ont sauvé l’honneur de l’Humanité.

          +5

        Alerter
        • vérité2014 // 18.12.2014 à 23h51

          Ce soir les USA votent des sanctions contre comme par hasard le Venezuela qui ne respecte pas les droits de l’homme(prétexte)

          Faut dire que à la Cia et cie ont respecte vachement les droits de l’homme avec la torture…

          Obama Signs Venezuela Sanctions Bill: White House.

          http://sputniknews.com/politics/20141219/1016011227.html

            +7

          Alerter
    • languedoc 30 // 18.12.2014 à 22h32

      Dans ceux qui ont voté contre, le plus renversant c’est le vote d’Israël, le plus infamant celui de l’Allemagne, je me demande comment les allemands ont pu oser.

        +6

      Alerter
    • Homère d’Allore // 18.12.2014 à 23h14

      J’espère que Olivier Berruyer nous donnera bientôt un billet avec le texte exact de cette résolution de manière à faire passer une pétition internet pour exiger de nos élus des explications.

        +1

      Alerter
    • georges dubuis // 19.12.2014 à 01h28

      Oui c’est toute la communauté dite internationale, le bloc BAO,ces 10 pays là.
      Mais la Chine pourrait tirer d’affaire la Russie, comme l’évoque dedefensa.
      http://www.dedefensa.org/article-moscou-p_kin_a_little_help_from_my_friend__18_12_2014.html

        +1

      Alerter
    • Le Sudiste // 19.12.2014 à 08h54

      “Parmi les pays ayant voté contre la résolution figurent notamment l’Allemagne, l’Australie, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, Israël et la République tchèque.”
      Non. Seuls trois pays ont voté contre: USA, Canada et Palau.
      Les autres que vous citez se sont abstenus, Israel a voté pour…
      Les résultats sont ici: http://unbisnet.un.org:8080/ipac20/ipac.jsp?session=1418U75J70E58.12189&profile=voting&uri=full=3100023~!1018893~!0&ri=1&aspect=power&menu=search&source=~!horizon
      Classé pour une meilleure visibilité, ici par exemple: http://lesmoutonsenrages.fr/2014/11/22/rappel-la-la-glorification-du-nazisme-condamnee-par-lonu/

        +2

      Alerter
  • daniel // 18.12.2014 à 23h18

    Monsieur Berruyer
    je viens de découvrir votre site par l’intermédiaire d’un ami avec qui je bavardais de certains sujets d’actualité.
    Je trouve la plupart de vos billets vraiment très intéressants et très pertinents.
    Quant aux commentaires ils permettent de creuser certains sujets grâce aux liens proposés.
    Merci de rendre les gens un peu plus intelligents.
    Juste un petit bémol pour vos passages sur BFM je vous trouve un peu timide (facile de dire ça derrière un clavier).

      +4

    Alerter
  • purefrancophone // 18.12.2014 à 23h27

    Obama promulgue la loi contre la Russie et pour armer l’Ukraine
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/18/97001-20141218FILWWW00405-russiesanctions-obama-promulgue-la-loi.php

    Avec les conséquences que l’on imagine !
    Je suis pessimiste ce soir , très pessimiste.

      +2

    Alerter
    • vérité2014 // 18.12.2014 à 23h43

      C’est bien entendu de la pure provocation.

        +1

      Alerter
      • purefrancophone // 19.12.2014 à 00h05

        vérité ;
        De la provocation qui risque de dégénérer et d’etrainer des conséquences très graves que les médias ne veulent pas voir

          +1

        Alerter
  • Alain B // 19.12.2014 à 07h02

    d’un côté, les hystériques,
    de l’autre, l’histoire.
    l’histoire les digérera bien vite.
    l’histoire, c’est vladimir poutine.

      +1

    Alerter
  • PHIL-A // 19.12.2014 à 09h11

    L’histoire a déja été largement écrite par des psychopathes et hysteriques , pas sur que ça change…

      +2

    Alerter
    • Alain B // 19.12.2014 à 16h49

      en tout état de cause, je ne décèle pas une once d’hystérie chez poutine.

        +2

      Alerter
      • georges dubuis // 19.12.2014 à 17h05

        C’est l’avantage d’avoir été dans le renseignement, cela rend très posé. L’occident est très énervé, I can get no satisfaction, Nabilla en est un sacré exemple, l’unique qui perd toutes ses propriétés pour un caprice…..

          +0

        Alerter
  • Daniel // 19.12.2014 à 12h48

    J’aurais voulu voir ce photomontage mais pas avec la tête de Poutine (il n’y a rien à voir) ; plutôt avec celles de Zbigniew Brzezinski, Georges Soros et John McCain. Ce serait infiniment plus approprié. On pourrait même les imprimer sous forme d’affichettes et les distribuer un peu partout dans la planète, cela leur ferait une sacrée publicité…. 😉

      +3

    Alerter
    • Anne // 19.12.2014 à 14h33

      Bonne idée, très bonne idée…..je crois à l’avenir des affichettes…..

        +1

      Alerter
  • donat // 19.12.2014 à 14h38

    vraiment l’Europe devient folle. Elle manie les mêmes comportements qu’elle critique lorsqu’il s’agit des Etats africains, asiatiques, Amérique latine: le chauvisme et le suivisme politique

      +0

    Alerter
  • Krokodilo // 19.12.2014 à 15h51

    Les journalistes vont jusqu’au mensonge : je crois que c’était un reportage sur France 2 hier au sujet de la conférence de presse de Poutine. Celui-ci, à la question de la presse sur le nombre de soldats russes présents en Ukraine, et de veuves de soldats, n’aurait pas répondu (donc aveu implicite de culpabilité). Or, un natif ayant écouté la VO me dit qu’en fait il a répondu la même chose que depuis des semaines, à savoir pas de troupes. Que ce soit vrai ou faux, la manipulation de l’info est, elle, tout à fait certaine !

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications