Les Crises Les Crises
18.septembre.201518.9.2015 // Les Crises

Il n’y a pas à dire, les politiques savent soigner leurs électeurs désormais…

Merci 0
J'envoie

La pêche (avariée) du jour :

(Source)


(Source)

Mais bon, grâce à la série de la semaine, vous comprenez mieux cet apparent paradoxe…



P.S. : il n’est pas revenu que déjà, il me redonne des boutons…

MADINA NOUINOUI. Dans les années 1980, l’école de la République savait s’adapter, me donnait du poisson ou des œufs mayonnaise quand il y avait du porc. Pourquoi cela pose problème aujourd’hui ?

NICOLAS SARKOZY : Face à l’augmentation des phénomènes migratoires et des tentations communautaires, il faut dire stop ! Il n’y a pas de cantine pour les petits juifs, les petits musulmans, ou les autres : il y a la cantine pour tous ! Ce n’est pas à la République de s’adapter au désir de chacun. La seule solution pour apaiser les tensions, c’est la même règle pour tous.

(Je propose aussi la même prison pour tous, plus de cellules VIP pour les politiques…)

62 réactions et commentaires

  • Crapaud Rouge // 18.09.2015 à 17h29

    Ce n’est pas à la République de s’adapter au désir de chacun.” : c’est faux et scandaleusement méprisant ! Les coutumes alimentaires d’inspiration religieuse ne relèvent pas du “désir de chacun“, on ne peut pas les mettre sur le même plan que le choix consumériste d’un produit. Ensuite, par application du principe de laïcité, la République doit s’adapter à toutes les religions tant qu’il n’y a pas de risque de trouble à l’ordre public.

      +35

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 19.09.2015 à 08h35

      Non, le principe de laïcité ne consiste nullement à “ignorer” les religions, ce que prouve l’existence de certains jours fériés. Il consiste à mettre toutes les religions sur un pied d’égalité, l’État n’en ayant lui-même aucune. L’antithèse de la laïcité est, par exemple, de devoir jurer sur un livre sacré devant un tribunal. Bien sûr, la pratique ne reflète pas à 100% l’idée du principe, mais le principe n’y est pour rien. Exemple : les laïcs ne voient aucun inconvénient à ce que des églises soient reconverties en mosquées, mais pour les cathos, c’est une autre histoire !

        +12

      Alerter
      • cording // 19.09.2015 à 10h19

        La laïcité selon la loi de 1905 c’est la neutralité de l’Etat et de tous les pouvoirs publics et l’organisation en forme de coexistence de toutes les religions dans la sphère publique. C’est aussi la primauté de la loi civile sur les lois religieuses donc personne ne doit exiger un menu spécial dans les cantines scolaires en raison de sa religion.

          +19

        Alerter
        • Crapaud Rouge // 19.09.2015 à 19h13

          La laïcité selon la loi de 1905 c’est la neutralité de l’Etat” : non, l’Etat a le devoir de protéger la liberté religieuse, ce qui inclue les pratiques.

            +11

          Alerter
        • Ruiz // 20.09.2015 à 16h01

          Le grand paradoxe de la république concernant les religions c’est qu’elle ne doit en reconnaître aucune sans en méconnaître une seule. A partir de là l’interprétation est presque libre ce sera au politique de choisir, avec pour limite le fait qu’il faille en tous les cas accorder un traitement égal à toutes les religions.

            +2

          Alerter
    • couci couça // 19.09.2015 à 10h11

      Ca ne réglerait rien du tout .
      Les “communautés” revendiqueraient tout de même les menus ad hoc au nom du respect de leurs religions ..
      Donc ce ne sont plus des cantines , mises en place , théoriquement , pour les parents non disponibles qui travaillent , mais des options menus comme au restau .
      Le véritable scandale en outre ce sont ces fournisseurs industriels , dits traiteurs , qui monopolisent la distribution des repas dans les écoles, dans les hôpitaux de piètre qualité , malgré leurs pubs alléchantes se revendiquant spécialistes de la diététique …
      Il y a fort à parier qu’il y a en contre partie des commissions pour obtenir les marchés .
      En attendant enfants et patients mangent de la m…au goût de surcroit de plastique lié à l’emballage et au système de réchauffage .
      Et le métier de cuisinier de collectivité disparaît ainsi que les débouchés locaux de l’agro alimentaire .
      Economies ? Mot magique et galvaudé .
      Même pas certain , si j’en crois les témoignages que j’ai lus de rares municipalités qui continuent à financer une cuisine municipale …

        +7

      Alerter
    • Serge // 19.09.2015 à 12h31

      Même si je suis pour la république,la France ne résume pas à celle-ci. Elle existait avant 1789 .
      Cela vous est bien commode de ne toujours parler que de la république pour mieux occulter la France et son histoire millénaire !

      « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

      Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire! Les musulmans, vous êtes allés les voir? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.”
      De Gaulle .

        +16

      Alerter
      • Serge // 19.09.2015 à 13h23

        La République convoquée et invoquée à chaque instant par tous les immigrationnistes est devenue une coquille sèche ,sans chair ,où vous mettez tout ce que vous voulez .Il en est de même avec la laïcité .Elles sont devenues vos chevaux de Troie pour dissoudre notre peuple et effacer la France .

        Autre citation :
        “L’idée qu’un imaginaire commun d’une autre nature, par exemple d’origine religieuse, avec ses coutumes de Noël, ses dévotions, ses superstitions, ses processions, sa littérature galante, ses musiciens qui travaillent sur la même gamme, ses dynasties communes (l’une des reines de Hongrie était une Anjou par exemple) ses habitudes alimentaires, ses fougaces au jambon sa charcuterie et ses vins, ses animaux domestiques, puisse avoir joué un rôle de premier catalyseur dans le creuset européen est négligée au bénéfice d’une autre théorie acrobatique selon laquelle ce qui a réuni toutes ces populations sous la même houlette, c’est la Révolution, Hugo, l’humanisme laïque de Zola et d’Albert Camus, et non les médailles de la Vierge, les cantates de Bach et les statues du Bernin.”
        Christian Combaz .

          +8

        Alerter
        • Andrae // 19.09.2015 à 21h49

          Et…. Face à un chomage de masse, la pauvreté qui s’étend rapidement, des régions abandonnées, la désindustrialsiation, la montée d’un état inquisiteur, la prison qui s’étend, la gabégie des ‘refugés’, la soumission à l’Allemagne, et aux USA…

          Le repas des moufflets à l’école, et toute autre sujet ‘visible’ lié à la religion (voile, etc.) n’est que distraction. Le ‘problème’ des repas en cantine est un faux problème, tout au plus, dans un monde ‘normal’, un souci de 10 – 30 minutes pour les directeurs d’école, les cuistots de cantine, impliquant quelques ajustements de mini-lignes budgéaires.

          Mais si la France ne peut pas résoudre un différend de cette sorte (parait que la longueur des jupes pose également problème..), qui ne demande qu’un peu de bonne volonté, on se demande ..qu’en est-il de la Syrie? Des relations avec la Russie?

            +6

          Alerter
        • Bobleymar // 21.09.2015 à 14h42

          Certes la France et un pays de culture grecque et latine et de tradition chrétienne, mais pour ce qui est d’une France qui existait avant 1789, c’est vrai géographiquement et historiquement mais un peu plus compliquer que ça. L’idée de nation étant née avec la révolution, la nation et l’identité française sont donc nées en 1789 et ont évolué tout au long du XIXe et du XXe siècle. Il y avait peut-être une identité française et européenne dans l’aristocratie avant 1789 mais il ne faut pas oublier qu’encore au XVIIIe siècle, pour un paysan, un lieu à 30km de son village, c’était l’étranger.
          Alors si le christianisme à longtemps été le ferment de notre pays et de l’Europe, aujourd’hui, la Révolution, les droits de l’Homme, Hugo, Zola et le Front populaire sont bien plus représentatifs de notre civilisation qu’une statue de la sainte Vierge (que l’on prie sur les cinq continents) ou qu’un tableau de Louis XIV, même si ceux-ci font bien entendu parties de notre histoire commune.

            +1

          Alerter
          • Bobleymar // 21.09.2015 à 14h55

            corrections : un peu plus compliqué,
            a longtemps été

              +0

            Alerter
      • jp // 19.09.2015 à 20h35

        dans mon quartier, sans les Portugais et les Antillais, l’église serait définitivement vide, alors la “race” blanche et le catholicisme hum

          +7

        Alerter
    • Ali // 19.09.2015 à 17h50

      @Eleutheria

      Ben si justement, le principe de la laïcité à la française s’est justement de faire en sorte que chacun puisse exercer son culte.
      Loi sur la laïcité 1905

      “La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.”

      A savoir que les restrictions concernent essentiellement la séparation des bien mobiliers et immobiliers de l’église par rapport à l’état.

      Donc en empêchant à un croyant de manger à sa guise on ne lui garanti plus le “libre exercice des cultes”.

      Donc en plus de promouvoir une uniformité (contraire à la nature si l’on considère que l’on est tous différent) qui ne peut qu’augmenter les tensions en demandant aux personnes d’aller contre leur nature, sarko ne respecte même pas les lois originelles de la République.

      La loi :
      http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749

      Cordialement

        +5

      Alerter
      • Milou // 19.09.2015 à 23h57

        Mon cher Ali,

        personne en France n’empêche les croyants de manger à leur guise. A ce que je sache, dans les écoles, on ne met pas de force du porc dans la bouche des enfants.

        Il existe tout un tas d’interdits alimentaires dans toutes les religions. Les repas à la cantine doivent-ils s’adapter à tout cela ? Ou alors sur quel(s) critère(s) telle religion aura droit à un plat de substitution, et telle autre n’y aura pas droit ? Et au sein d’une seule et même religion, pourquoi s’arrêter à la question du porc, et ne pas aller jusqu’au halal ? Là encore, sur quel critère ? Et pourquoi seulement les religions ? Pourquoi le végétarien ou le fils d’éleveur n’auraient-ils pas le droit d’avoir un plat qui convienne à sa philosophie ou à l’intérêt économique de ses parents ?

        A la cantine, les repas sont préparés avec les produits qui constituent la culture gastronomique française. Si telle ou telle personne (végétarien,religieux, végan, carnivore pur et dur ou autre) n’est pas satisfait, libre à lui de trouver une autre solution. Sachant que les repas sont communiqués à l’avance, ça ne devrait pas poser problème.

        Au passage, nous parlons ici de l’école. Il me semble que ce lieu est fait pour enseigner la raison. Il est donc amusant que se pose la question des interdits alimentaires, qui font certainement partie des dogmes les plus saugrenus.

          +7

        Alerter
        • Ali // 20.09.2015 à 03h40

          Je vois que si l’on ne respecte pas la loi sur la laïcité celà ne vous pose pas de problème. Un petit peu une identité française qui passe à la trappe ceci dit. Mais j’aime les gens qui réfléchissent au dessus des lois.

          “A ce que je sache, dans les écoles, on ne met pas de force du porc dans la bouche des enfants.”

          Bien sûr, mais s’il n’y a pas de repas de substitution ils mangent quoi les môme ? Ils jeûnent ?

          En revanche je suis plutôt d’accord avec Euleutheria lorsqu’il parle de repas de substitution végétarien, ça permettrait de clore le débat. Et ce même s’il y a 20/30 ans personne de trouvait à redire sur les repas de substitution dans les cantines. Là aussi évolution de la mentalité française, de l’identité française. Pourquoi ?

          Mais admettons que des repas adaptés soient un grave problème. Plus grave que les 60/80 Md de perte lié à l’évasion fiscale et dont très peu parlent, surtout pas les politiques qui poussent des cris face à la mise en place de repas de substitution (manquerait plus que de parler de choses sérieuses dans les médias) :
          http://www.lejdd.fr/Economie/Swissleaks-combien-l-evasion-fiscale-coute-t-elle-a-la-France-717390

          Ou encore plus grave que la vente de la filière énergétique d’Alstom aux américains, celle qui a fabriqué et maintient les turbine de nos centrales nucléaires. Très patriote ceci dit :
          http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/01/05/31007-20150105ARTFIG00339-vente-d-alstom-les-dessous-des-cartes-par-jean-michel-quatrepoint.php?redirect_premium

          Alors pour ce qui est du port d’un insigne religieux vous en pensez quoi ? Là il n’y a pas de problème de logistique et avant aussi ça ne posait de problèmes à personne. Qui a créé le problème alors qu’il n’y en avait pas auparavant ?

          Sinon la prochaine étape ça va être quoi ? Tous athé sinon on sera mis au ban de la société ? Là non plus ce n’est pas de la laïcité, on privilégie les athés face aux croyants c’est tout. Donc l’athéïsme nouvelle “religion” française, et intolérante envers ceux qui ne suivent pas le modèle ?

          Une fois de plus on remplace un dogme intolérant par un autre. Une fois de plus on divise les français en créant des problèmes là où il n’y en avait pas avant. A croire qu’en France on aime les tensions. Rien de “saugrenus” à aimer créer des tensions, on est d’accord.

          Non mais sérieux, vous ne croyez que vous vous faite un peu manipulez par des politiques qui vous focalisent sur de faux problèmes qu’ils créent pour vous détourner des problèmes réels mon cher Milou ?

            +1

          Alerter
          • Bobleymar // 20.09.2015 à 13h57

            Vous semblez confondre laïcité et athéisme. La laïcité est le seul système qui permet aux croyants de toutes les religions, aux incroyants et aux agnostiques de vivre ensemble. Si l’école cède sur des revendications religieuses comme par exemple le voile à l’école, ce serait la fin de l’égalité républicaine et de la neutralité de l’Etat vis-à-vis de la religion et surtout cela ouvrirait la porte à nombre d’autres revendications communautaires et religieuses.
            Pour ce qui est des repas de substitutions, je pense que, aujourd’hui avec les systèmes de self service, il assez facile de proposer une autre viande lorsqu’il y a du porc, ou même de mettre un repas végétarien. En revanche il serait absurde de mettre en place dans les cantines des repas kasher ou bien halals.
            Enfin je pense que la laïcité est un sujet sérieux, et parler de celui-ci n’empêche pas d’évoquer d’autres sujets importants comme celui de l’exil fiscal, même s’il est vrai que Sarkozy et les autres dirigeants de droite, ont tendance à confondre (intentionnellement et électoralement) la laïcité avec le christianisme et leur vision de l’identité française.

              +1

            Alerter
          • Ali // 20.09.2015 à 15h10

            @Bobleymar

            ” La laïcité est le seul système qui permet aux croyants de toutes les religions, aux incroyants et aux agnostiques de vivre ensemble.”

            D’accord avec vous.

            “Si l’école cède sur des revendications religieuses comme par exemple le voile à l’école, ce serait la fin de l’égalité républicaine et de la neutralité de l’Etat vis-à-vis de la religion et surtout cela ouvrirait la porte à nombre d’autres revendications communautaires et religieuses.”

            Pour ce qui est d’un signe religieux (croix, voile, kippa, …) je ne vois pas le problème tant que la personne qui le porte ne force pas l’autre à le porter C’est d’ailleurs le prncipe originel de la loi sur la laïcité. La neutralité de l’état se limitant à ne pas subventionner les cultes.

            Obliger les gens à ne pas porter de signes religieux revient aussi à favoriser les incroyant et agnostiques qui n’en portent pas. Donc on force les croyants à changer de comportement et pas les autres (athés et agnostiques). D’où le manque d’égalité de traitement à ce niveau et l’impression que la laïcité revient à favoriser l’athéïsme au détriments des croyants (êtes vous d’accord avec moi sur ce point ?). C’est pourquoi je ne confond pas laïcité et athéïsme mais je trouve que la laïcité tends à être dévoyé en invoquant ce fameux principe de neutralité (lui aussi dévoyé comme expliqué plus haut). Je trouve que l’on tend vers une société uniforme et qui ne laisse pas la place à la tolérence de ce qui est différent.

            Honnêtement en quoi est-ce un problème de porter un tee-shirt “J’aime Dieu” par exemple ? Par contre porter un tee-shirt “J’aime troufilli les oies” ne posera pas de problème.

            Donc oui le problème est sérieux si l’on tends vers une société ou la différence d’opinion ne peut plus s’exprimer. Aujourd’hui c’est l’opinion religieuse qui ne doit plus s’afficher. Et demain ? Où alors port d’uniforme dans les écoles, et là il y aura une vrai égalité et une cohérence dans la démarche, on ne favorise personne.

            Si vous me dites qu’il y a maintenant des selfs services et que les repas de substitution ne devraient pas poser problème alors tant mieux. Mais alors pourquoi celà semble-t-il faire débat en France (je vous précise que je vis à l’étranger depuis plus de deux ans, c’est donc un ressenti de l’extérieur).

            Le débat me semble d’autant plus inutile qu’il ne posait pas de problèmes auparavant. D’où mon intérogation de savoir pourquoi celà pose problème depuis 2004 (loi sur le voile). Pourquoi cette question religieuse est-elle devenue une source de tension alors qu’avant elle ne l’était pas ? Pourquoi le repas de substitution est-il devenu un problème alors qu’il ne l’était pas avant ? Pourquoi le principe de neutralité de l’état tend-t-il à devenir une censure de ce qui est religieux alors qu’à l’origine il se limitait à ne pas subventionner les cultes ? Pourquoi est ce un problème de porter un signe religieux dans un établissement scolaire ? Entre 1905 et 2004 les français était-il des imbéciles qui n’avaient pas conscience des valeurs laïques et ne savaient pas appliquer la loi ? La France a-t-elle eu en 2004 un éclair de lucidité soudain sur ce que devait être la laïcité ou est-elle devenue de plus en plus intolérante ?

            Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur le sujet, mais vous pouvez déjà me répondre aux questions que j’ai posé, celà me permettrait de mieux comprendre votre point de vue. J’avoue que pour l’instant j’ai du mal à le saisir.

              +1

            Alerter
          • Ali // 21.09.2015 à 21h09

            Salut,

            “Cela permet de ne pas faire de différence entre les enfants et d’éviter tous prosélytismes et tous conflits d’ordre religieux entre élèves et/ou professeurs.”

            Ok, je pense que c’est sur ce point que nous ne sommes pas d’accord. D’abord au niveau des idées puis ensuite parce que celà me semble contradictoire.

            En voulant éviter prosélytisme et conflit on fait de fait une censure. Je suis contre toute forme de censure tant qu’elle ne présente pas de danger réel. Je suis contre car elle favorise l’ignorance et l’obscurantisme, ce qui serait un comble dans un lieu de savoir.

            En revanche si l’enfant est confronté à quelque chose qu’il ne connait pas il pourra poser des question (à celui qui est porteur de cette différence, ses anis, professeurs, parents, …).

            Pour ce qui est du prosélytisme il est inévitable. Ne serait ce qu’avec l’influence du contexte familiale. Là aussi, plus l’individu sera confronté tôt à des choses différentes plus il apprendra et sera ouvert d’esprit. Dans le cas contraire il reste enfermé dans le peu qu’il connait. Dans un sens la confrontation aux différence couplé à un apprentissage limite les possibilités d’un prosélytisme (celà favorise l’esprit critique).

            Ensuite les conflits dont vous parlez sont d’ordre idéologique. Ils se résolvent dans la grande majorité des cas par un principe de tolérance.

            Si je ne nie pas que celà peut être créateur de conflit, je trouve en revanche que celà pourrait être l’oportunité de confronter les individus dès leur plus jeune âge (donc plus aptes à l’apprentissage) à de multiples différences de point de vue.

            Aux enseignant ensuite de faire en sorte d’enseigner ce principe de tolérance pour créer des adultes tolérants, donc moins suceptibles de créer des conflits idéologique au sein de la société.

            En confrontant les enfants à une uniformité on ne peut pas favoriser facilement un principe de tolérance. Il se peut qu’ils développent des conflits idéologique à l’âge adulte, ce qui ne favorise pas la paix sociale d’un pays.

            Exemple : la mixité dès le plus jeune âge entre des enfants de culture différente.
            On peut voir qu’ils développent plus de tolérance pour l’autre que ceux qui n’y ont pas été confrontés (voir la différence entre anciennes et nouvelles générations en ce sens).

            Ensuite cette interdiction des signes religieux va des petites classes jusqu’au lycée. J’y vois une contradiction avec ce que vous avancez. Ne serait-ce qu’avec les livres d’histoire, les jeunes seront forcément confrontés à de la religion ou de la politique. Non ?

            “par exemple comment justifier l’interdiction du poignard sikh ou du svastika hindou”

            En justifiant un danger physique potentiel. Donc pour le poignard (bien que je trouve l’exemple québecois plein d’ouverture). Idem pour l’interdiction de la burka qui pourrait permettre de masquer un individu et dissimuler une arme.

            La grande majorité des gens peut comprendre le danger d’un poignard ou d’une burka. Donc comprendre leur interdiction.

            En revanche interdire ce qui ne représente pas de danger réel peut provoquer un sentiment d’injustice et d’incompréhension (plus ou moins ce qui se passe en ce moment).

            Pour la svastika (croix gammé nazi renversé pour ceux qui ne connaissent pas) pourquoi l’interdire ? Il suffirait d’en expliquer sa signification (c’est un signe de bienvenue si je me souviens). Là encore une occasion d’ouvrir l’esprit des individus. Non ?

            ” mais toute législation favorise un comportement”

            Je suis d’accord, donc autant favoriser un principe de tolérance et d’ouverture des esprits en ce qui concerne le cas présent.

            En même temps une législation est faite pour faire en sorte que tout se passe bien dans la société. Force est de constater que depuis l’interdiction du voile pour cause de laïcité celà n’a fait qu’augmenter les tensions. Là encore une contradiction et une bonne occasion de remettre cette loi en question. Non ?

            Avant d’aller plus loin dites moi si vous voyez des contradictions ou autre dans ce que je viens d’avancer.

            Mais on a aussi le droit de ne pas être d’accord, pas de soucis.

              +0

            Alerter
    • dupontg // 19.09.2015 à 22h00

      Pas besoin des religions “etrangeres” pour avoir ce genre de probleme alimentaire..

      Je me souviens tres bien d’une epoque ou les cantines faisaient du poisson le vendredi..

      mais proposaient autre chose pour les refractaires ..

      Le petit monde de don camillo

        +1

      Alerter
    • naz // 19.09.2015 à 22h37
  • brigitte // 18.09.2015 à 17h56

    La parade a déjà été trouvée par certains élus soucieux de ne pas céder au communautarisme : un seul menu pour tous, qu’on se le dise! (Oui, mais sans porc, ça, ils le disent moins fort), les producteurs apprécieront.

      +8

    Alerter
  • St3ph4n3 L. // 18.09.2015 à 18h06

    Quelqu’un a un sac à vomi ? Je viens d’épuiser ma réserve…

      +21

    Alerter
  • Lt Anderson // 18.09.2015 à 18h43

    Dois-je me suicider maintenant ou attendre qu’ils me logent une balle dans la nuque?

    Oui, j’ai le statut de fonctionnaire.

      +13

    Alerter
    • soleil // 19.09.2015 à 16h21

      Non, le suicide ne répond pas à la cause du qualitatif du travail attendu. Il est nécessaire de participer à la cause qualitative.

        +0

      Alerter
      • soleil // 19.09.2015 à 16h44

        il y a dans la fonction publique des précaires qui connaissent bien le travail et souhaiteraient être intégrés dans la fonction publique. Ont besoin d’être reconnus en fonction de la connaissance de leur métier

          +2

        Alerter
  • dupontg // 18.09.2015 à 19h09

    Et il semblerait qu’il ne regrette rien de son action illegale en Libye..
    meme apres avoir constaté les degats pour le pays et les consequences sur la migration en cours..

    malheureusement les concurrents de ce triste sire ne valent pas mieux que lui
    encore une election peste ou cholera

      +38

    Alerter
    • Kiwixar // 18.09.2015 à 22h27

      “il semblerait qu’il ne regrette rien de son action illegale en Libye.”

      On reconnaît les (néo)-cons à leur inculpabilité : “la psychologie américaniste qui domine l’actuelle politique-Système adaptée aux USA : toujours dans son droit puisqu’elle dit le Droit (inculpabilité), toujours gagnante puisqu’une Nation bénie de Dieu ne peut pas perdre (indéfectibilité)”
      http://www.dedefensa.org/article/la-domination-aerienne-us-globale-est-menacee

        +32

      Alerter
      • DUGUESCLIN // 19.09.2015 à 05h20

        Une nation diabolique, qui sème la mort, qui a exterminé les indiens, qui provoque la guerre partout dans le monde n’est certainement bénie de Dieu.
        Se croire béni de Dieu montre la force du grand falsificateur, du trompeur, du Malin, bref de Satan.

          +29

        Alerter
  • Caliban // 18.09.2015 à 19h18

    “Je propose aussi la même prison pour tous, plus de cellules VIP pour les politiques…”

    Et en complément une visite mensuelle obligatoire de nos belles prisons, histoire qu’ils redescendent un peu sur terre.

    2 fois par mois pour Sarkozy.

      +17

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 18.09.2015 à 19h38

    Bonsoir,
    ex-UMP et PS, l’avers et le revers de la même médaille “européïste” (y figurent aussi le Modem, l’UDI, EELV et, dans une moindre mesure, les ravis “d’un autre Euro est possible”).

      +21

    Alerter
  • vloiseau // 18.09.2015 à 20h08

    Tous les fonctionnaires même les hauts fonctionnaires de l’ENA et des Corps de l’Etat qui pantouflent comme Perol, etc ?

    Quoiqu’il en soit le statut de Ministre n’est plus adéquat pour Macron et ses acolytes qui doit remplir ses petites cases “A Venir” et “en Cours” du tableau d’action que lui ont envoyé les commissaires de Bruxelles, n’est pas un ministre mais un gouverneur de protectorat d’un pays occupé. Voir article précédent.

    Et comme il le dit dans son interview en langue de bois “pas en stigmatisant celles et ceux qui travaillent dans le service public, mais en mettant les choses de manière moderne et en construisant notre propre pensée”.

    Comprendre que la manière moderne et sa propre pensée est celle de Bruxelles. Elle est bien bonne leurs propres pensées, comme s’ils en avaient une, ils sont juste doués pour masquer l’origine de ses projets en profitant !

      +32

    Alerter
    • francisco // 19.09.2015 à 12h38

      Bonjour
      En complément à votre mail qui a obtenu un beau succès, je ne saurais trop recommandé aux curieux, de regarder du côté des travaux récents des scientifiques concernant la génomique comportementale. Cela ouvre des horizons très intéressants sur la capacité humaine de certains à être des leaders …
      À la sortie, une simple prise de sang (pour rechercher le taux d’ocytocine – la molécule chimique liée à l’empathie – puis de testostérone) suivie d’une simple analyse génétique à la recherche, non de l’arche perdue, mais bien du gène MOAO conduira les « heureux » élus à un scanner du cerveau qui correspondra à leur « nocivité » plus que potentielle dans les entreprises et le haut des pyramides de pouvoir (politique ou autres) ! C’est béta … ,mais la science fournit déjà le moyen de reconnaître ces « malades » qui charment et se fondent avec bonheur dans la population pour nous diriger vers le chaos qu’ils adorent alors que leur efficacité sociale – ou sociétale – est proche de zéro !
      Christian

        +7

      Alerter
  • Pol // 18.09.2015 à 20h14

    Supprimer les RTT des cadres.
    OK. Mais uniquement si il paye les heures supplémentaires

      +13

    Alerter
    • Fox 23 // 18.09.2015 à 22h54

      Hihihi !

      Vous avez été cadre vous, Pol ?

      Je serais fort surpris parce que sinon vous sauriez qu’il n’y a jamais eu d’heures supplémentaires pour les cadres, au moins dans le privé.

      Pour compléter, très Français, on est oublieux. Le passage des 40 aux 39 puis 35 heures, s’est fait sans baisse de salaire et maintenant pour remonter à 40 il faudrait payer des heures sups ?

      Ce ne serait pas le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la laitière des fois ?

        +4

      Alerter
      • zert // 19.09.2015 à 01h06

        Les salaires ont été gelés pendant X années sous prétexte des 35h…

          +14

        Alerter
      • Bert // 19.09.2015 à 04h20

        Il y a encore trop de chômage, des gens qui n’ont pas de travail, il faut passer aux 30 heures. Et diminuer l’âge de la pension à 50 ans ( à moyen terme je vous rassure ) pour revenir au plein emploi et une société plus juste et démocratique. ( je ne sais pas pourquoi j’ajoute ce dernier mot, il ne signifie plus rien de nos jours mais ça fait bien ).

          +12

        Alerter
        • cording // 19.09.2015 à 10h23

          Dans le cadre d’une économie ouverte à tous les vents de la concurrence libre et non faussée, d’une mondialisation à tout va et d’une économie totalement financiarisée, vous rêvez .

            +8

          Alerter
          • red2 // 19.09.2015 à 23h44

            Il faut le faire mais en se protégeant de la concurrence et du libre échange. De toute façon pour sauver Economie mondiale en relançant la demande, il n’y aura pas d’autre solution que de limiter le libre échange et son nivellement vers le bas…

              +3

            Alerter
      • Pol // 19.09.2015 à 17h47

        @fox23
        Avant de donner des leçons, faudrait lire correctement les message. A moins que ce soit une illustration de l’art d’avoir toujours raison.
        Évidement qu’en France, on ne paye pas les heures supplémentaires pour les cadres. On ne les récupère pas non plus. Pas comme en Allemagne.
        Je suis et j’ai toujours été cadre depuis que je travaille.
        J’ai connu avant et après la loi sur les 35h.
        Avant la loi Aubry, au bout de quelques années d’ancienneté on avait 1 puis 2 puis… une semaine de congés en plus. Ces congés d’ancienneté ont disparu avec la loi sur les 35h. Dans ma boîte, ils ont été remplacés par 8 jours en tout, des enveloppes d’´augmentations salariales toujours inférieures de 50% à l’inflation et seulement une année sur deux.

        Jusqu’en 2005, je faisais entre 50 et 65h par semaine, la semaine commençait le lundi et se terminait le vendredi soir.
        Depuis 2010, je ne fais plus que 45 à 50h et une fois rentré environ 1 à 2 heures par jour de mails, ou de conf-call. (Chine le matin dès 6h et US le soir, mais rarement après 22h). Week end inclus. Mes patrons américains adorent les staff-meeting le samedi.

        Je n’ai pas l’impression d’avoir beurre, argent du beurre et encore moins la crémière.
        J’ai plutôt le sentiment d’être le dindon de cette farce des 35h.
        Avec cette loi de Prôgrès, on passe bien pour des imbéciles et des feignants à l’étranger.

        En 2002 on était 800. Au dernier CE on est officiellement 173.

          +4

        Alerter
  • JMDS // 18.09.2015 à 20h17

    Mettons au pas les fonctionnaires sur la mesure du privé, soumettons les cadres à des cadences sans limite, suivre la mesure sans réfléchir, voilà la nouvelle valse des Emmanuel(s).

      +3

    Alerter
  • Charlie Bermude // 18.09.2015 à 20h35

    Il me semble comme çà , je ne sais pourquoi , que la France est systématiquement en retard d’un cycle (de Juglar) dans l’esprit sur le reste du monde . Exemple flagrant , au moment où on élisait Reagan/Thatcher et où commençait la grande vague néocon , perçus par nous comme des Martiens , on a eu Mitterrand , programme commun .
    Là je crains que ce ne soit le contraire , au moment où le reste du monde , leur donne congé et passe à autre chose , on va avoir un néocon Président . De droite où de gauche , çà n’a pas d’importance , la connerie c’est universel .

      +28

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 19.09.2015 à 05h53

      Le programme commun a duré 2 ans, à partir de 1983, virage libéral, privatisations en veux-tu, en voilà, dérégulations en tous genres et signature de tous les Traités européens. Un comble, la Gauche au pouvoir a plus privatisé que la Droite!

        +14

      Alerter
    • couci couça // 19.09.2015 à 10h21

      En retard d’une guerre ?
      Malheureusement l’UE est strictement dirigée par des néocons .
      A croire que la population est masochiste .
      Faut dire que la propagande est à la hauteur .
      Il ne s’agit même plus de propagande mais de bain de doxa TINA .
      Mais bon la fiction et la réalité sont devenues conjointes .
      En attendant c’est comme ça que les plus grands malheurs s’abattent :
      On s’écrase , on ignore , on laisse discourir ces pantins à tous les étages , et quand on sort la tête du sable pouf : on apprend que notre pays est en guerre .

        +10

      Alerter
  • Charlie Bermude // 18.09.2015 à 20h43

    Quoique Hollande comme Président Normal , c’est déjà amplement suffisant , en matiére de bétise et médiocrité , mais peut étre pas suffisemment , encore . Il doit y avoir une majorité frustrée qui en voudrait encore plus dans la veulerie , c’est possible çà peut se faire . Si çà peut çà se fera .

      +12

    Alerter
  • Kiwixar // 18.09.2015 à 22h05

    Sept 2015, la bonne solution de Bayrou pour la laïcité à l’école et éviter les divisions religieuses : les repas végétariens à la cantine.
    “La laïcité est une manière de vivre ensemble qui repose sur la tolérance, l’égale acceptation des religions, dont aucune ne peut être imposée à quiconque. La laïcité n’est pas contre la religion puisqu’elle garantit la liberté de croyance à tous” (Bayrou)

      +16

    Alerter
    • GLEB // 19.09.2015 à 13h25

      Autre solution : Ramadan tous les midis et plus de risques d’intoxication 🙂
      Et en plus les collectivités feront des économies 🙂

        +4

      Alerter
    • Serge // 19.09.2015 à 23h55

      “Des repas végétariens à la cantine pour tous” pour ne pas froisser les musulmans qui s’imposent à nous par leur implantation massive et récente. Voilà, la dernière trouvailles des faux-culs !
      Invoquer des arguments obscurantistes sur la santé …faut le faire !
      Depuis quand les protéines animales nuisent à la santé ?
      Si on m’avait dit qu’un jour la consommation de porc poserait un problème en France et en Europe ,j’aurais ri aux éclats d’incrédulité .
      Moi qui ai vu tuer le cochon à la ferme dans les années 50,qui faisait la saucisse et le boudin avec les adultes !
      Si vous êtes européens de souche,comment pouvez vous oublier ce qu’a représenté la civilisation du cochon pour la survie de nos ancêtres ,quand ils étaient des petits paysans avec ou sans terre .
      Cet animal providentiel était leur source principale en protéine,sous toutes les formes (lard graisse dans la soupe du matin et du soir ,pâtés etc ..),car comme dit le proverbe: “dans le cochon ,tout est bon “.De plus il se conserve salé ,ou fumé .Avec ça ,ils pouvaient tenir l’année , développement du cerveau compris.
      Croyez vous qu’en dehors de cela,ils mangeaient de la viande ?
      Même pas forcément le dimanche …On tuait l’oie ou le canard seulement pour les battages ,les mariages et les baptêmes .
      Le problème est plus votre reniement et haine de soi que les immigrés ,car eux au moins ils en profitent .Et dans ce sens,ils auraient tort de s’en priver .

        +2

      Alerter
  • abcinuits // 18.09.2015 à 22h25

    Pourquoi discourir sur ce que disent les pantins de l’UE et des USA , ?
    Pourquoi accepter avec une sorte de soumission intellectuelle le discours des renégats et félons de la république sachant que ce n’est que de la propagande méprisante pour la dignité de la France ,
    Mais aussi de chaque français , même s »il ne se rend pas compte du drame qui est en train de se dérouler sous ses yeux.
    Quand à ceux qui en ont conscience , il ne nous faut plus rien accepter de ces honnis de la republique , absolument RIEN !!!
    Nous avons un devoir envers la nation , alors, ne tergiversons pas agissons !

      +14

    Alerter
  • Laurent Dup // 18.09.2015 à 22h36

    Macron nous annonçais le coup des 50 milliards d’économies au tout début mars. Aucun Maire ne fait le rapprochement…
    Trop drôle ce que dit Sapin dans cet article en nous parlant de la souveraineté parlementaire dans la décision de faire des économies. Même pas de pressions extérieures!

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150303trib1b57c8ece/macron-a-bruxelles-les-3-seront-atteints-en-2017-grace-aux-50-milliards-d-economie.html

      +7

    Alerter
  • Mister Bou // 18.09.2015 à 22h56

    Il s’est levé à mon approche
    Debout, il était plus petit
    Je me suis dit c’est dans la poche
    Ce mignon-là, c’est pour mon lit
    Il m’arrivait jusqu’à l’épaule
    Mais il était râblé comme tout
    Il m’a suivie jusqu’à ma piaule
    Et j’ai crié vas-y mon loup

    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Envole-moi au ciel… zoum!
    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Moi j’aim’ l’amour qui fait boum!

    Il n’avait plus que ses chaussettes
    Des bell’ jaunes avec des raies bleues
    Il m’a regardé d’un œil bête
    Il comprenait rien, le malheureux
    Et il m’a dit l’air désolé
    Je n’ferais pas d’mal à une mouche
    Il m’énervait! Je l’ai giflé
    Et j’ai grincé d’un air farouche

    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Je n’suis pas une mouche… Bzzzzzzzz!
    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Moi j’aim’ l’amour qui fait boum!

    Voyant qu’il ne s’excitait guère
    Je l’ai insulté sauvagement
    J’lui ai donné tous les noms d’la terre
    Et encor’ d’aut’s bien moins courants
    Ça l’a réveillé aussi sec
    Et il m’a dit arrête ton charre
    Tu m’prends vraiment pour un pauve mec
    J’vais t’en r’filer, d’la série noire

    Tu m’fais mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Pas avec des pieds… Si.!
    Tu m’fais mal, Johnny, Johnny, Johnny
    J’aim’ pas l’amour qui fait bing!

    Il a remis sa p’tite chemise
    Son p’tit complet, ses p’tits souliers
    Il est descendu l’escalier
    En m’laissant une épaule démise
    Pour des voyous de cette espèce
    C’est bien la peine qu’on paie des frais
    Maintenant, j’ai des bleus plein les fesses
    Et plus jamais je ne dirai

    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Envole-moi au ciel… zoum!
    Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
    Moi j’aim’ l’amour qui fait boum!

      +6

    Alerter
  • olivier69 // 18.09.2015 à 23h29

    Attendez, la prochaine étape ! Vote obligatoire à gauche et 100% monnaie électronique à droite (ou inversement). Le libéralisme (un trompe-l’oeil) qu’ils appellent cela…

      +10

    Alerter
    • François Lacoste // 19.09.2015 à 08h38

      Humour?

      “… et 100% monnaie électronique à droite…”, c’est toujours la même méthode, pour éliminer les mendiants ils inventent la monnaie électronique!
      Sans compter la quête à la messe (pour ceux qui y vont encore) ça empêchera les boutons de culotte, bip!

        +2

      Alerter
  • Charlie Bermude // 19.09.2015 à 05h20

    Si quand méme j’ai une explication pour mon cycle inversé . C’est que le libéralisme contrairement à la dite Loi de Ricardo entre pays (commerce mutuellement avantageux) , du fait que les échanges ne suivent pas la loi de la valeur , les pays fonctionnent comme des engrenages en contacts . Chacun tournant dans le sens contraire de l’autre . Les déficits des uns faisant les excédents de l’autre .
    Paradoxalement c’est quand tous va bien, partout , qu’il y a pb . En l’occurence , endettement .
    Finalement tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possible …

      +2

    Alerter
  • jp // 19.09.2015 à 11h46

    il y a de tout dans “les fonctionnaires” :
    ceux du Sénat eux qui n’ont pas le bac (et pas de qualification supplémentaire acquise par formation interne ou autre formation), sont payés environ 6000€ pour environ 20h /semaine de boulot, ont 10 semaines de congé par an, des prêts immobiliers à des taux très bas, des primes de nuit dès 19h et surprimes dès 0h00 + taxi payés pour renter chez eux, d’où les séances qui durent jusqu’à minuit et demi.
    Dans d’autres secteurs de la FP on trouve des bac+5 payés au smic.
    Donc OK avec macron pour faire le ménage dans ce statut pour les fonctionnaires des cabinets ministériels, du Sénat et l’AN
    ah aussi, on y mange comme dans un restau de ville pour un prix inférieur à ce que paye un collègien.

      +8

    Alerter
    • Charlie Bermude // 19.09.2015 à 13h59

      Dans ce commentaire il y a quelque chose qui me fait grimper au plafond . LA CONFUSION , générale , entre fonctionnaires et politiques . Sous prétexte de servir l’état .
      Les fonctionnaires effectivement le servent l’état , dans tous les sens du mot . Les politiques c’est tout autre chose , un , ils ne sont pas nécessairement fonctionnaires d’origine , deux les fonctionnaires nécessairement , ne font pas de politique , au sens , n’exercent pas de fonctions politiques , leur statut leur interdit .
      Pour finir je dirais que les politiques eux se servent de l’état , ils sont à l’opposé .
      Et il leur est extremement commode de s’approprier , le vécu d’intégrité , qu’ont les fonctionnaires
      particuliérement en France , sans pour autant s’infliger le méme régime . Dernier exemple en date , le régime viellesse , réformé pour tous le monde , on sait dans quel sens , sauf celui des politiques !

        +4

      Alerter
      • Jacko // 19.09.2015 à 15h23

        C’est toujours la même chose
        On mélange des choux et des carottes, on crée de la confusion.
        ça n’est pas une différence entre fonc et non fonc. Quelle est la relation entre un petit fonc d’une municipalité et un fonc d’une ambassade ou d’une institution internationale ?
        (C’est une différence entre “élu” 0,1%, que tu sois fonc ou pas).
        Tu as prêté allégeance ou pas ? si tu ne l’as pas fait, soit tu es dans la merde, soit tu étais déjà un élu à la naissance…

          +0

        Alerter
        • Charlie Bermude // 19.09.2015 à 19h18

          Encore la confusion , les hauts postes dans la fonction publique , quoique formellement fonctionnaires sont exercés par nomination des politiques et pas choisis parmi les fonctionnaires . Ces hauts postes bénéficient aussi de hautes rénumerations , sous formes de primes ad hoc .
          Justement pour les controler… les fonctionnaires .C’est en fait une réserve de politiques ; çà passe du privé au public et inversement selon les opportunités .
          Les mentalités qui les animent sont aux antipodes de celles de Commissaires de la République , plutot celle de Surintendant de sa Majesté .

            +3

          Alerter
  • Derek // 19.09.2015 à 13h31

    Le vrai scandale de la fonction publique, ce sont les retraites et leur mode de calcul incomparablement plus favorable que dans le secteur privé. Ce serait une erreur de croire que les salariés du privé vont se laisser tondre sans rien dire quand leurs régimes seront en faillite. Macron a donc mille fois raison de commencer à préparer les opinions. Ce n’est ni de droite ni de gauche, c’est une sage précaution pour éviter l’explosion sociale qui rode.
    Il y a de toute façon beaucoup trop de fonctionnaires en France, il faut commencer à rendre le secteur public moins attractif, c’est une manière efficace pour donner envie aux jeunes de se tourner vers le secteur privé et la création de valeur. C’est quand même à pleurer de voir, sondage ,a l’appui, que l’ambition des jeunes aujourd’hui est d’obtenir un emploi dans la fonction publique. Là encore, Macron a raison de tenter de diminuer l’attrait du statut. Ce n’est encore une fois ni de droite ni de gauche, c’est la seule façon d’arriver à remettre les choses d’aplomb.
    Après la remise en cause des 35h, le statut des fonctionnaires, c’est un bon début… Reste à venir une refonte du système de redistribution, TVA “sociale”, la vision des réformes à mener est correcte. Je ne fais hélas pas confiance à ce gouvernement pour passer de la vision à l’exécution.

      +0

    Alerter
  • papy // 19.09.2015 à 18h04

    Visiblement personne n’a compris que les sorties de macron ne sont que des opérations de com’
    A 3 mois des élections, cet ancien “conseiller” de hollande irait titiller l’espérance de vie du principal corps pourvoyeur d’électeurs socialistes …
    C’est juste une posture, on lance celui qui a le moins de légitimité socialiste (même pas la carte !) sur un sujet clivant. Cela oblige les autres partis à se positionner et les fonctionnaires à réfléchir sur ceux qui peuvent les préserver … Les socialistes espérant provoquer un vote reflex en leur faveur !

      +5

    Alerter
    • Caliban // 19.09.2015 à 20h45

      Yep, également un signal envoyé à la Commission européenne indiquant que le débat est lancé.

      La seule imagination dont fait preuve nos gouvernants concerne cette angoissante question (angoissante pour eux) : “Comment faire plaisir à la Commission ?”

        +4

      Alerter
    • Derek // 20.09.2015 à 04h27

      Oui, je n’étais pas allé jusque là dans l’analyse, mais ça se tient bien. Et puis si jamais Hollande voit qu’il peut faire passer une bonne réforme de dérégulation en passant, c’est tout bénef (genre la libéralisation du transport par car)…

        +1

      Alerter
    • Wilmotte Karim // 20.09.2015 à 21h27

      Sérieusement???
      Il s’agit juste de ballon d’essais et préparatoire.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications