ATTENTION, IMAGES DIFFICILES

Source : RT Sepa Mas, 19-07-2017

La journée de violences de l’opposition s’est soldée par la mort de deux personnes brûlées et un blessé qui a failli être brûlé vif. Dans quelques villes du pays, à l’appel des dirigeants de l’opposition, des voies de communication ont été bloquées et la libre circulation entravée.

Andres Martinez Casares / Reuters

Un homme signalé comme chaviste a été assassiné puis brûlé dans l’État d’Anzoategui, à quelques 240 km de Caracas par un groupe d’opposants, selon les informations de médias locaux.

Le Ministère public vénézuélien a informé, par son compte twitter, qu’il avait missionné deux agents pour enquêter sur la mort d’Hector Anuel à Lecheria, ville prospère de l’Anzoategui, épicentre des manifestations de l’opposition.

Selon le quotidien « El Tiempo », la victime appartenait à un « collectif », organisation communautaire chaviste, qui a été fortement persécutée par les groupes les plus violents de l’opposition.

— El Tiempo (@Diario_ElTiempo) 18 de julio de 2017

(La résistance autoproclamée de Lecheria a tiré un obus qui a tué un membre supposé du collectif.)

Anuel aurait été assassiné avec un mortier par des groupes de choc inconnus et lorsque les fonctionnaires des corps de sécurité ont tenté d’emporter le cadavre, ils en ont été empêchés pour procéder à son incinération, selon « El Tiempo ».

Sur les réseaux sociaux a été publiée une vidéo où l’on voit la victime étendue au sol, encore fumante. Ses agresseurs continuent de lui lancer des bouteilles et des bâtons.

Avertissement : les images suivantes peuvent heurter la sensibilité.

— Érika Ortega Sanoja (@ErikaOSanoja) 18 de julio de 2017

(Dernière minute : le quotidien « El Tiempo » informe que les opposants ont brûlé vive une personne « chaviste » à Lecheria.)

Un autre homme brûlé à Caracas.

On a pris connaissance, ce mardi également, d’images montrant une personne immolée par le feu qui se trouvait aux abords de la station de métro de Caracas, à Altamira, zone où se concentrent les manifestations antigouvernementales.

Les caméras de sécurité du transport souterrain, qui indiquent la date d’aujourd’hui, ont filmé le moment où l’homme est incendié, en plein jour, une fois en dehors de la station.

— Zurda Konducta (@LaZurdaDeChavez) 18 de julio de 2017

(Regardez comme ils brûlent une personne en pleine station de métro ! Le terrorisme doit cesser.)

Une autre tentative d’immolation par le feu

Dans un clip circulant ce mardi sur les réseaux sociaux, on voit le moment où un groupe d’opposants cagoulés donne un coup de bouteille sur la tête du conducteur d’un camion, l’oblige à sortir du véhicule et le poursuit pour le brûler. Ceci s’est produit ce mardi à Chacao, municipalité de Caracas, épicentre des manifestations violentes de l’opposition vénézuélienne.

Les membres du groupe, dont les visages sont couverts, attaquent le chauffeur d’un camion de l’entreprise multinationale d’aliments Nestlé et ensuite détruisent le véhicule. Un des jeunes le poursuit avec ce qui paraît être un bidon d’essence et l’on entend les voix de personnes qui crient : « No, no » et un autre homme intervient pour qu’il ne soit pas brûlé.

Le conducteur, non identifié, roulait sur la voie fermée à l’appel des dirigeants de l’opposition de barrer les rues avec des poubelles et des encombrants afin d’empêcher la libre circulation dans plusieurs villes du pays.

(Vidéo. Ils brisent une bouteille sur la tête d’un chauffeur de Nestlé avant de le faire descendre du camion. Ainsi agissent les « libérateurs » de Chacao.)

Selon une autre vidéo diffusée sur les réseaux, le camion a ensuite été incendié en pleine rue.

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Source : RT Sepa Mas, 19-07-2017

43 réponses à Images fortes : Ils brûlent deux hommes signalés comme chavistes lors d’une manifestation de l’opposition au Venezuela.

Commentaires recommandés

Toff de Aix Le 23 août 2017 à 08h07

J’attends de pied ferme ceux-là qui défendaient, l’autre jour encore et ici-même, ces “combattants de la liberté” contre “le dictateur Maduro”.

Au bout d’un moment il va falloir quand même mettre toutes les choses sur la table et faire le compte : le comportement de nos médias (je ne sais même plus si je peux encore les traiter de journalistes), dans cette affaire comme dans bien d’autres, est quand même ahurissant de désinformation et de parti pris. Le gouvernement légalement élu à tenu bon, mais ils s’en est fallu d’un cheveu pour qu’on nous refasse un Chili bis.

Nulle part on a vu ne serait-ce qu’un entrefilet, ou une image de ce qui est décrit ici dans nos beaux journaux occidentaux, que ça soit presse écrite et télé ou radio. Ah ça, par contre, des reportages sur l’autoritarisme de Maduro, sur la pénurie alimentaire, sur les violences policières, ou sur ces mêmes morts qui ont été totalement imputées au gouvernement, ça, on en a eu des pelletées.

Ici nous ne sommes plus dupes bien sûr, et depuis quelque temps déjà, mais la grande majorité avale toujours ces mensonges goulûment et sans faillir. C’est un drame sans précédent pour la démocratie, la vraie, celle qui n’existe plus depuis bien longtemps et dont on nous éloigne de plus en plus jour après jour.

Car ne nous trompons pas : si la manipulation atteint de tels sommets, c’est que la crainte est bien réelle que le Peuple se réveille et ne se mette à chercher les vrais responsables.. Nous sommes comme ce taureau dans l’arène, qui ne voit que le chiffon rouge qu’on agite, mais qui parfois, s’il devient “avisé” comme le disent avec crainte les aficionados, charge immédiatement le gars derrière et lui règle son compte.

  1. Catherine Le 23 août 2017 à 07h54
    Afficher/Masquer

    Soljenitsyne disait (de mémoire) :

    “Chaque pays est capable de produire ses propres bourreaux.”

    Il y encore dans ce monde, ici ou là, des poches où l’humanité montre son visage le plus insane.

    C’est d’une tristesse infinie.


  2. Toff de Aix Le 23 août 2017 à 08h07
    Afficher/Masquer

    J’attends de pied ferme ceux-là qui défendaient, l’autre jour encore et ici-même, ces “combattants de la liberté” contre “le dictateur Maduro”.

    Au bout d’un moment il va falloir quand même mettre toutes les choses sur la table et faire le compte : le comportement de nos médias (je ne sais même plus si je peux encore les traiter de journalistes), dans cette affaire comme dans bien d’autres, est quand même ahurissant de désinformation et de parti pris. Le gouvernement légalement élu à tenu bon, mais ils s’en est fallu d’un cheveu pour qu’on nous refasse un Chili bis.

    Nulle part on a vu ne serait-ce qu’un entrefilet, ou une image de ce qui est décrit ici dans nos beaux journaux occidentaux, que ça soit presse écrite et télé ou radio. Ah ça, par contre, des reportages sur l’autoritarisme de Maduro, sur la pénurie alimentaire, sur les violences policières, ou sur ces mêmes morts qui ont été totalement imputées au gouvernement, ça, on en a eu des pelletées.

    Ici nous ne sommes plus dupes bien sûr, et depuis quelque temps déjà, mais la grande majorité avale toujours ces mensonges goulûment et sans faillir. C’est un drame sans précédent pour la démocratie, la vraie, celle qui n’existe plus depuis bien longtemps et dont on nous éloigne de plus en plus jour après jour.

    Car ne nous trompons pas : si la manipulation atteint de tels sommets, c’est que la crainte est bien réelle que le Peuple se réveille et ne se mette à chercher les vrais responsables.. Nous sommes comme ce taureau dans l’arène, qui ne voit que le chiffon rouge qu’on agite, mais qui parfois, s’il devient “avisé” comme le disent avec crainte les aficionados, charge immédiatement le gars derrière et lui règle son compte.


    • SPARTACUS18 Le 23 août 2017 à 09h39
      Afficher/Masquer

      Ce ne sont plus des journalistes ils s’ont les portes voix de leurs maitres neofaschos des USA et d’une grande partie des pays Européens, ce s’ont des journaleux indignes.


    • jeremie_rouge Le 23 août 2017 à 10h50
      Afficher/Masquer

      ils ne viendront pas, car ils peuvent mentir 1000 fois a une personne, mentir 1 fois a 1000 personnes, mais ne peuvent mentir tout le temps a tout le monde.

      la realité de l’ingerence dans ce pays est manifeste et indéniable. la volonté de l’opposition de provoquer une situation de non retour afin d’appeler a un intervention armée exterieur ne trompe que les hypocrites !


    • zevengeur Le 23 août 2017 à 11h06
      Afficher/Masquer

      Malheureusement, la MSM reste encore très puissante dans son “Contrôle des cerveaux”.

      Même si la presse écrite est en déliquescence et ne survit que grâce aux subsides de l’état (*), la puissance de feu de la TV reste sans pareille en terme d’audiences.

      (*) Nous payons avec nos propres impôts pour nous faire désinformer !

      Voyez un blog comme celui-ci qui peut faire (je ne connais pas les chiffres) mettons 10 à 40 000 vues par article en regard de TF1 qui “attire” plusieurs millions de spectateurs en permanence.

      Ce problème est analysé ci-dessous :
      https://zevengeur.wordpress.com/2017/08/07/qui-controle-les-medias-controle-les-cerveaux-et-les-bulletins-de-vote/


      • L. A. Le 24 août 2017 à 12h01
        Afficher/Masquer

        @ zevengeur
        Tout le monde ne parlant pas le zunien, il eût été sympa de préciser les sens du sigle MSM : abréviation de l’anglo-saxon d’Amérique « mainstream media »*, et non du seul mot « mainstream » comme indiqué par erreur sur votre blog, pour lequel — quelque intéressant qu’il puisse être par ailleurs — vous venez ici faire de la réclame. Un thuriféraire du gros François qui vient à la pêche, pas sûr que ça nous manquait vraiment.
        * https://en.wikipedia.org/wiki/Mainstream_media
        L. A.


        • Jay SWD Le 24 août 2017 à 15h56
          Afficher/Masquer

          Ceci dit,vous pouvez également parler de MSN,là tout le monde comprend,suis repassé récemment par leur page d’accueil,c’est abslmt terrifiant,Macron tout puissant et chaque jour une spéciale sur trump,évidemment ds une situation ridicule,MSN est notre Pravda du 21e siecle! !!


          • L. A; Le 24 août 2017 à 21h42
            Afficher/Masquer

            @ Jay SWD
            Alors soit je ne fais pas partie de « tout le monde », soit vous faites erreur : j’ignore totalement de quoi il s’agit. Cette manie des sigles à tout-va sans jamais les développer est exaspérante (en plus d’être à la limite du savoir-vivre le plus élémentaire).


    • Louis Robert Le 23 août 2017 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Merci, Toff de Aix.

      Mon taureau, qui trop provoqué encorne mortellement, ne supporte plus cette abstention de supporter.

      Shakespeare:

      “Under which king, Bezonian,
      Speak or die!”


    • Xavier Le 23 août 2017 à 12h52
      Afficher/Masquer

      Avez-vous vu “Riens du tout” avec Luchini ?
      Il suffit de monter un peu le volume de la musique…
      Après Neymar, Mbappé devrait rejoindre le PSG, ne vous inquiétez pas, et le calendrier sportif 2017-2018 sera bien garni.
      En parallèle de cela, qq attentats et beaucoup de souffrance de migrants devraient suffire à calmer les ardeurs de ceux qui voudraient freiner le mondialisme.
      En plus, Star Ac, The Voice, et beaucoup de virtuel et hop !

      Saturation des capacités cognitives, fabrique du consentement : http://nouvellegrille.info/pdfnl17-04.html


    • Nico 13 Le 23 août 2017 à 13h08
      Afficher/Masquer

      @Toff de Aix

      Excusez moi d’avance, car je sais que je vais répéter (un peu) ce que j’ai déjà dit ici.
      Mais la façon dont est traité ce qui se passe au Venezuela me rappelle furieusement la façon dont a été traitée la crise ukrainienne pas nos “chers” médias.
      C’est exactement le même scénario qu’on est en train de nous vendre.

      A savoir d’un côté des méchants qui empêchent la liberté, et de l’autre côté, uniquement des gentils petits opposants qui ne souhaitent que la liberté.
      Alors, bien entendu, quand on regarde les faits, c’est très loin d’être ça, mais avec ce procédé, ils cherchent avant tout à discrédité totalement certains projets politiques.
      Et ça marche. Avec un bon bourrage de crâne et en passant sous silence certains faits, tu arrives à manipuler les gens comme tu veux.
      Donc de toute façon, nous n’aurons jamais un traitement équitable de la part de nos médias quand il s’agira de parler du Venezuela ou de l’Ukraine.


      • Nico 13 Le 23 août 2017 à 13h54
        Afficher/Masquer

        Regardez comment nos médias occultent totalement certains faits qui se passent en Ukraine. Actuellement, des groupes sont en train de s’accaparer des fermes (et certaines entreprises) dans le centre du pays. Ils arrivent à obtenir le nom des propriétaires ainsi que certaines données sur les fermes et les entreprises qu’ils visent grâce à la corruption de fonctionnaires. Les propriétaires se plaignent de l’inaction du gouvernement. Ils sont tellement désemparés qu’ils sont obligés de faire appel à deux bataillons pour se défendre. Bataillons qui sont allés à l’Est (et qui y vont encore ?) et qui ont commis (qui commettent encore ?) des crimes de guerre. Ça a été totalement reconnu par Amnesty.

        Le mois dernier, Saakachvili a été déchu de la nationalité Ukrainienne (qu’il a obtenu lorsqu’il a débarqué à Odessa) et il a du se barrer du pays car il a déclaré que la lutte contre la corruption, c’est totalement du flan en réalité vu que Porochenko est impliqué dans certains réseaux. Est-ce que vous croyez qu’ils invitent Galina Ackerman, Porochenko, Gluksmann… sur les plateaux TV pour parler de ce genre de faits ? Non bien entendu. Pourtant, dès qu’il y a eu Maïdan, tout ce petit beau monde a bien été invité sur un nombre incalculable de plateaux TV…


        • Daniel Le 23 août 2017 à 14h22
          Afficher/Masquer

          A propos de l’Ukraine, je n’ai jamais compris comment les berkouts ont pu se laisser asperger de cocktails molotov et n’ont pas réagi, si ce n’est pour éteindre les hommes dont les habits brûlaient. Imaginez pareille scène en France. Que se passerait-il?


          • Kazhim Le 23 août 2017 à 17h40
            Afficher/Masquer

            On a eu aussi des cas similaire lors des JO de pékin, lorsque le “monde” entier supportait la révolte des tibétain qu’on disait massacrer par Pékin, il s’avère que les policiers eux même tibétain, subissait un certain nombre de violence (voiture bruler, cailloux) et avaient ordre de réagir qu’en cas d’absolue nécessité;

            Par ailleurs les extrêmiste tibétains sont réputé pour leur violence et leur racisme (comme tous les extrêmiste) mais bon on dépeint cela comme la lutte d’un peuple martyriser.

            Bref tout cela répond aux même codes, seul les contexte changent.


            • Ellilou Le 24 août 2017 à 22h22
              Afficher/Masquer

              Ouh! le Tibet est un sujet délicat et qu’il faut aborder avec beaucoup de doigté. Les défenseurs du Dalaï Lama (pourtant adeptes de la non-violence blablablabla) deviennent souvent des chiens enragés quand on ose émettre ne serait-ce que l’ombre d’un quart de doute sur le sieur théocrate. J’ai moi-même faillis me faire “lyncher” par un membre de ma famille car j’ai osé commettre ce crime de lèse-majesté 🙂


      • Louis Robert Le 23 août 2017 à 16h48
        Afficher/Masquer

        @ Nico 13

        Je veux seulement confirmer.

        J’ai suivi de très près la crise en Ukraine. Or voyant des images fidèles et significatives en provenance du Vénézuela en crise, je vous avoue avoir d’abord cru, contre toute attente, revivre la crise ukrainienne, tant les ressemblances m’ont semblé frappantes…

        Ce n’est bien sûr que perception, et uniquement la mienne, mais… pour moi vraiment exceptionnelle. Elle m’a fait beaucoup réfléchir et revoir le déroulement d’autres crises récentes de même amertume…


    • Lt Anderson Le 23 août 2017 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Ils (nos médias) réagiront comme pour le massacre d’Odessa.


    • marc Le 24 août 2017 à 09h19
      Afficher/Masquer

      je ne pense pas que la manipulation “atteint de tels sommets” actuellement, ça fait longtemps que c’est à ce niveau élévé…

      oui, les grands médias sont maintenant tous alignés sur la version manipulatoire et mensongère, contrairement à avant où il y avait des voix critiques dans la presse et à la télé… maintnenant, ces voix critiques sont sur internet, c’est tout

      la proportion de la population qui n’est pas dupe reste toujours aussi faible… bon un peu plus qu’au moment de la première guerre en irak, encore un peu plus que lors de l’assassinat de jfk…


  3. joe billy Le 23 août 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    On ne cesse de dire que la violence actuellement dans le monde est bien moindre que celle d’il y a quelques siècles. Personnellement j’ai le sentiment qu’il s’agit là plus d’un voeu pieux que d’une constatation réelle.

    Plus le temps passe et plus je trouve que “l’orange mécanique” se libère et comme l’a dit plus haut Catherine, “c’est d’une tristesse infinie”.

    “Orange mécanique” et “1984” qui se rejoignent pour encore plus de frayeur ?


    • Eugene Le 23 août 2017 à 11h03
      Afficher/Masquer

      Ne vous laissez pas abattre.
      On vit dans une époque d’hyper connectivité , la moindre brindille qui se casse dans le monde est filmée et partagée sur les réseaux sociaux. Les médias n aident bien-sur pas en bombardant les consommateurs des pires choses possibles car c’est beaucoup plus vendeur…


    • Toff de Aix Le 23 août 2017 à 11h07
      Afficher/Masquer

      Il faut regarder l’histoire pour se rendre compte que ça ne s’est pas aggravé, au sens littéral, et que la violence était sans aucun doute bien pire avant.

      Je possède plusieurs ouvrages traitant de la vie dans Paris sous Louis XIV qui indiquent tous, sources étayées à l’appui (archives, minutes de procès verbaux..) que l’on ne pouvait pas mettre le nez dehors la nuit tombée, sans une escorte armée conséquente, à moins de vouloir se suicider. Le brigandage était monnaie courante, les affaires de meurtre, vol, rapines pour 3 fois rien étaient quotidiennes et défrayaient d’ailleurs très souvent la chronique. Malgré des peines très lourdes, allant de la mutilation à la peine de mort, le plus souvent de façon atroce, très souvent prononcées, et ne dissuadant en rien les très nombreux bandits et autres gueux affamés qui écumaient les rues de la capitale.. Autant pour les partisans de la peine de mort et autre “tolérance zero”.

      Il y eut des affaires très célèbres : le meurtre de l’intendant général (en gros l’équivalent d’un préfet de police, sauf qu’il n’y en avait qu’un, et qu’il était à Paris, sous les ordres directs du Roy) chez lui-même, pour trois fois rien, fit un énorme scandale et conduisit à refondre ce qui allait devenir les forces de police avec la création des commissaires.

      En fait les choses se sont bien améliorées depuis cette époque… Sans nier la réalité de la violence aujourd’hui dans nos sociétés dites “civilisées”, il faudrait plutôt parler de violence ressentie que de violence réellement subie dans de très nombreux cas.

      Bien sûr, les médias racoleurs sont pour beaucoup dans cet état de fait, comme dit plus haut : c’est délibérément qu’ils nous inondent de faits divers, car ils sont beaucoup plus vendeurs que les belles choses…


      • joe billy Le 23 août 2017 à 12h05
        Afficher/Masquer

        vous avez raison Toff (j’ai tjs un grand plaisir à lire vos comments), Eugène également. Je m’attendais à des messages comme les vôtre. Et je dois admettre que votre prose est excellemment bien tournée et très convaincante. Sincèrement merci de remettre ainsi les choses en perspective (comme c’est qu’on dit) et de m’apporter un peu de sérénité.

        Simplement je n’ai pas osé aller au bout de ma pensée qui vaut ce qu’elle vaut et qui si je le fais en fera sursauter plus d’un(e) ; car les théistes n’ont point la côte. J’évite le terme “croyant” car comme disait Jung “je ne crois pas, je sais.” Au mieux, on les plaint de s’être fourvoyés dans une pensée supposée magique…

        Pour résumer en très peu de mots, je ne crois pas qu’un monde qui nie toute transcendance ne puisse produire autre chose qu’une société névrosée où l’égoïsme et l’argent sont rois. Nous y sommes en plein et je ne crois pas du tout à la chanson de John Lennon “Imagine”. J’aimerais mais non, je ne peux y croire. La “croyance” voyez-vous, c’est chez les athées que je la vois. Pour dire à quel point je suis atteint !


        • Toff de Aix Le 23 août 2017 à 14h44
          Afficher/Masquer

          Entre théistes, nous ne croyons pas, mais nous essayons plutôt de nous comprendre… Ce qui n’est déjà pas si mal ! Ne perdez pas courage… Amicalement 😉


      • Fred79 Le 24 août 2017 à 09h52
        Afficher/Masquer

        @Toff de Aix
        ” Malgré des peines très lourdes, allant de la mutilation à la peine de mort, le plus souvent de façon atroce, très souvent prononcées, et ne dissuadant en rien les très nombreux bandits et autres gueux affamés qui écumaient les rues de la capitale.. Autant pour les partisans de la peine de mort et autre “tolérance zero”.”

        Vous pensez qu’une justice sévère ne servirait à rien? (Evidemment je ne parle pas des méthodes employées sous Louis XIV).
        Et bien je ne suis pas d’accord, si elle ne sert pas à diminuer la délinquance, surtout quand elle est due à la pauvreté, elle sert au moins à la victime qui n’aura pas le sentiment d’être rejeté par une société devenue impuissante à la protéger et qui ne développera pas celui d’être obligé de se défendre elle-même, quitte elle aussi, à se retrouver devant la justice.
        Une justice laxiste, c’est le risque de transformer l’honnête citoyen en justicier et un Etat de droit à celui du règne de la loi du plus fort.


        • Ellilou Le 24 août 2017 à 22h26
          Afficher/Masquer

          Ne confondez-vous pas justice et vengeance?


          • Fred79 Le 25 août 2017 à 13h57
            Afficher/Masquer

            Non, pas du tout, mais l’impunité du délinquant est la double peine des victimes.


    • visiteur Le 23 août 2017 à 11h12
      Afficher/Masquer

      Vous avez raison d’être quelque peu sceptique. La conjecture (qui a bénéficié d’une assez grande diffusion) d’une diminution historique de la violence a été sévèrement critiquée pour ses faiblesses méthodologiques.

      Si le coeur vous en dit, utilisez votre moteur de recherche favori pour débusquer les articles suivants :

      Pasquale Cirillo, Nassim Nicholas Taleb : On the statistical properties and tail risk of violent conflicts, 2015.

      Pasquale Cirillo, Nassim Nicholas Taleb : The Decline of Violent Conflicts: What Do The Data Really Say?, 2016.


    • Louis Robert Le 23 août 2017 à 11h31
      Afficher/Masquer

      “… l’Occident, autrement dit les États-Unis et leurs alliés, et plus particulièrement l’impérialisme qu’ils incarnent, base du (néo) colonialisme, accusés d’être responsables depuis la Seconde Guerre mondiale de 55 millions de morts directs, et plusieurs centaines d’indirects…”

      ———-

      “Noam Chomsky, Andre Vltchek, L’Occident terroriste”

      http://ecosociete.org/livres/l-occident-terroriste

      http://www.investigaction.net/fr/loccident-terroriste-interview-avec-andre-vltchek/

      https://www.letemps.ch/culture/2015/06/12/noam-chomsky-raconte-occident-terroriste


    • marc Le 23 août 2017 à 20h32
      Afficher/Masquer

      pendant les 100 dernières années, la population mondiale a augmenté de 400% il me semble… alors évidemment, en proportion, il y a beaucoup moins de violence en ce moment qu’il y a quelques siècles


  4. Nanker Le 23 août 2017 à 10h01
    Afficher/Masquer

    “Ce ne sont plus des journalistes ils sont les portes voix de leurs maitres neofachos des USA et d’une grande partie des pays Européens”

    Je crois plus simplement que ce sont de GROS FAINEANTS!
    C’est ça la réalité du journalisme français d’aujourd’hui : on reprend les dépêches AFP, on change quelques mots pour montrer qu’on travaille et qu’on mérite sa paye et basta! Durée totale du “traitement” de l’actualité au Venezuela : 5 minutes.

    Si l’AFP (bras armé du gouvernement français) a décidé que Maduro est un dictateur vous entendrez caqueter sur tous les médias que c’est un gros méchant. Pareil pour “Bachar = Hitler, Al Nosra = républicains espagnols, Casques Blancs = futurs Nobels de la Paix”.

    Et si un esprit indépendant vous signale que vous ne faites pas votre travail que vous devriez enquêter et glaner des faits en toute liberté au lieu de jouer les perroquets de l’AFP sortez votre arme secrète : taxez votre contradicteur de “pourvoyeur de fake news” ou de “facho ignoble”.


  5. RGT Le 23 août 2017 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Il faut entendre le battage médiatique lorsque le dirigeant d’une entreprise retrouve torse-nu, sa chemise arrachée par des personnes qu’il va plonger volontairement dans la misère pour améliorer ses “bonus” et les profits des actionnaires.

    Là oui, c’est réellement un CRIME qu’il faudra sanctionner sans pitié.

    Les gueux peuvent crever dans d’atroces souffrances, tout le monde s’en fout, il ne rapportent (presque) rien aux actionnaires.

    Et c’est pour la “bonne cause”.


  6. framabee-eee Le 23 août 2017 à 10h43
    Afficher/Masquer

    Quelques photos : https://venezuelanalysis.com/images/13107

    Parmi les alliés de l’opposition ?
    Peña Nieto, à la tête d’un État qui fait disparaître des milliers de personnes, des activistes sociaux et étudiants ;
    Macri, qui réprime les manifestations, et qui a désigné des juges qui ont réduit les condamnations des militaires génocidaires ;
    Santos le président du pays où l’on a trouvé les fosses communes les plus grandes d’Amérique latine (qui n’a pas suscité le rejet international du régime colombien), où être syndicaliste, défenseur des droits humains ou des paysans peut signifier la mort et où seulement en 2016, 117 militants et dirigeants ont été assassinés…


  7. framabee-eee Le 23 août 2017 à 12h15
    Afficher/Masquer

    Et la Boîte de Pandore s’ouvre dans l’affaire de l’ex-procureur générale du Venezuela, Luisa Ortega.
    Elle avait monté avec son mari, l’ex-député Germán Ferrer, un réseau d’extorsion de fonds du ministère public qui a sorti plus de six millions de dollars du pays vers des comptes aux Bahamas.
    Ils ont fuit vers la Colombie en compagnie d’Arturo Vilar qui a été dans les années 90 le chef de la presse de l’ancienne DISIP (Direction des Services de Renseignement et de Prévention) responsable de nombreux crimes politiques au Venezuela.

    https://www.legrandsoir.info/la-boite-de-pandore-s-ouvre-dans-l-affaire-de-l-ex-procureur-generale-du-venezuela.html
    https://www.legrandsoir.info/venezuela-le-mari-de-la-procureure-generale-dirigeait-un-reseau-d-extorsion-de-fonds-du-ministere-public.html
    http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/08/venezuela-un-ancien-membre-du-renseignement-fuit-en-colombie-avec-l-ex-procureure-generale-du-venezuela.html


  8. Perso Le 23 août 2017 à 12h20
    Afficher/Masquer

    Et que dire des mensonges innombrables sur la Syrie durant 6 annees consecutives.. Combien de massacres d’innocents par notre faute, nous les occidentaux? Combien ce peuple a souffert des dihadistes venus de tous les pays musulmans y faire le Dhihad, terroristes que nous avons armes et soutenus! Et maintenant que la guerre cesse et que les syriens reviennent chez eux par centaines de milliers.. pas un MOT dans nos beaux journeaux! Ils s’en contrefichent! Pire, ils en sont desoles! Et l’on va parler de la CHINE? et l’on va parler de la RUSSIE! Mais c’est bien pire chez NOUS! Je suis un citoyen ecoeure par la veulerie de nos plumitifs, petits collabos aux ordres de l’oligarchie politico-mafieuse.


  9. framabee-eee Le 23 août 2017 à 14h13
    Afficher/Masquer

    Le site d’information progressiste Brasil 247 vient de révéler, en reprenant une information du site Aporrea.org du journaliste Vénézuélien Manuel José Montanez, que des troupes militaires des Etats-Unis d’Amérique, ainsi que celles du Brésil, de la Colombie et du Pérou, participeront pendant dix jours à des actions militaires sur la triple frontière amazonienne de ces trois pays.
    Cette opération militaire conjointe, portera le nom de America Unida (Amérique Unie), et devrait coïncider avec la tenue d’élections des gouverneurs des provinces vénézuéliennes en novembre 2017…
    https://www.legrandsoir.info/preparation-d-une-operation-militaire-contre-le-venezuela-en-novembre-2017.html


  10. framabee-eee Le 23 août 2017 à 15h13
    Afficher/Masquer

    “La guerre de 4ème génération généralise une stratégie spécifiquement chinoise, due à Sun Tzu : manipuler un adversaire pour l’amener à se détruire, plutôt que de le combattre directement. Les méthodes ne sont pas nouvelles, elles sont simplement amenées à un niveau supérieur. Cela est accompli principalement par la propagande, la subversion, la guerre asymétrique (terrorisme et insurrection) et la cooptation. Les “globalistes” utilisent des personnes sans qualité, les poussières d’humanité, comme du bétail (le bélier du moyen-âge destiné à faire tomber les portes) pour énerver le pouvoir légitime et l’inciter à abandonner ses principes d’auto-organisation…
    https://metamag.fr/2017/06/07/venezuela-tuer-lautodetermination-du-pays/


  11. Canal Le 23 août 2017 à 23h10
    Afficher/Masquer

    A propos de propagande par la presse dominante, voir ci-dessous un article d’aujourd’hui du Grand Soir concernant la couverture du Venezuela par Le Monde et un courrier de 2014 de Maurice Lemoine à son médiateur parlant des mêmes personnes :

    https://www.legrandsoir.info/le-monde-ressuscite-les-morts-pour-mentir-sur-le-venezuela.html

    https://venezuelainfos.wordpress.com/2014/04/19/lettre-au-mediateur-du-monde-par-maurice-lemoine/

    Le Décodex ne devrait-il pas enquêter ?


  12. marc Le 24 août 2017 à 09h24
    Afficher/Masquer

    tout de même, quand on voit cette armée urbaine de guerilla qui a été levée dans le venezuela comme en ukraine, on se rappelle des émeutes françaises de 2005 en se disant que le potentiel pour une guerilla urbaine en france est important


  13. Lug Le 24 août 2017 à 11h05
    Afficher/Masquer

    Article désepéré pour défendre une dictature qui ne s’ignore plus.

    Puisque la dictature sit que ce sont des chavistes bûlé par l’opposition c’est forcément vrai.. faut vraiment être naif.


    • Yack2 Le 24 août 2017 à 15h40
      Afficher/Masquer

      Non , ce que vous avez vu….c’était des dessins animés……conçus par Maduro Sydney


    • Alfred Le 25 août 2017 à 17h18
      Afficher/Masquer

      J’espère que vous êtes payés pour écrire ça. Essayez quand même de vous renseigner: à ce qu’on dit dans les journaux on est beaucoup mieux payé à troller pour le compte des russes…


  14. Idomar Yasagof Le 24 août 2017 à 17h46
    Afficher/Masquer

    He Lug si vous avez des infos et preuves contraires allez-y publiez.
    Sinon ta Gul Lug !


Charte de modérations des commentaires