Les Crises Les Crises
13.juin.202113.6.2021 // Les Crises

Israël : La réalité brutale d’un État d’apartheid

Merci 49
J'envoie

Il n’y a pas « d’affrontements » qui se produisent à Jérusalem entre Israéliens et Palestiniens. Ce que nous voyons, c’est la réalité brutale d’une puissance occupante qui exerce sa force militaire sur un peuple privé de ses droits humains.

Source : Jacobin Mag, Seraj Assi
Traduit les lecteurs Les-Crises

Des Palestiniens évacuent un bâtiment visé par un bombardement israélien dans la ville de Gaza. (Mahmud Hams / AFP via Getty Images)

Alors que des colons israéliens intransigeants préparaient un défilé provocateur dans le quartier musulman de la vieille ville, les forces de sécurité israéliennes ont pointé leurs armes sur des manifestants et des fidèles palestiniens pacifiques qui faisaient leurs prières du Ramadan à la mosquée al Aqsa, faisant des centaines de blessés lors d’une nouvelle répression brutale. Des vidéos circulant sur les médias sociaux ces derniers jours montrent des policiers israéliens lançant des grenades assourdissantes et tirant des balles en caoutchouc sur des Palestiniens à l’intérieur de la mosquée, attaquant des fidèles palestiniens avec des bombes lacrymogènes et frappant sauvagement un Palestinien dans l’enceinte de la mosquée. Lundi, les frappes israéliennes à Gaza ont tué vingt Palestiniens, dont dix enfants.

Une fois de plus, Israël a fait de ses célébrations de la Journée de Jérusalem – une fête nationale israélienne commémorant la réunification de Jérusalem et l’établissement du contrôle israélien sur la vieille ville – une occasion de réprimer les Palestiniens et de rappeler au monde qu’il est en fait, comme l’a reconnu un rapport de Human Rights Watch la semaine dernière, un État d’apartheid.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a félicité la police d’avoir « eu la main ferme » contre les Palestiniens, déclarant : « Jérusalem est la capitale d’Israël et tout comme chaque nation se développe grâce à sa capitale et bâtit ainsi son capital, nous avons également le droit de construire et de développer Jérusalem. C’est ce que nous avons fait et c’est ce que nous continuerons à faire. »

Ce n’est rien d’autre qu’un projet effronté d’accaparement de terres, un plan expansionniste ourdi en plein jour et soutenu par des colons violents. La vision du « Grand Jérusalem » de Netanyahou prévoit d’annexer Jérusalem, où des centaines de milliers de Palestiniens – constituant près de 40 % de la population de la ville, avec des milliers de personnes vivant au-delà du « mur de séparation » à Jérusalem-Est – sont confrontés à la perspective quotidienne d’être déplacés. Les colons d’extrême droite, armés jusqu’aux dents et enhardis par les politiciens de droite, insistent pour que la Cour suprême israélienne procède à l’expulsion des familles palestiniennes de Jérusalem-Est.

Ce qui se passe à Jérusalem, ce ne sont donc pas des « affrontements » entre Israéliens et Palestiniens, comme les grands médias voudraient vous le faire croire. Ce qui se passe, c’est la réalité brutale et quotidienne d’une puissance occupante, enhardie par le soutien inconditionnel des États-Unis et l’apathie internationale, qui exerce sa puissance militaire contre un peuple apatride vivant sous son contrôle, privé de ses droits humains et civils fondamentaux. Ce qui se passe, c’est que l’administration Netanyahou semble enhardie par le silence assourdissant de Washington, où l’administration Biden n’a pas encore pris de position claire sur la violation continue des droits des Palestiniens.

À Washington, les rares exceptions au silence lâche ou à l’acclamation pro-israélienne sont venues de politiciens de gauche.

Le sénateur Bernie Sanders s’est prononcé sans ambages contre la brutalité débridée des colons israéliens soutenus par le gouvernement, en tweetant : « Les États-Unis doivent s’élever fermement contre la violence des extrémistes israéliens alliés du gouvernement à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, et indiquer clairement que les expulsions de familles palestiniennes ne doivent pas se poursuivre. »

La représentante Alexandria Ocasio-Cortez a déclaré dans un message sur Twitter : « Nous sommes solidaires des résidents palestiniens. Les forces israéliennes forcent les familles à quitter leurs maisons pendant le Ramadan et leur infligent des violences. C’est inhumain et les États-Unis doivent faire preuve de leadership pour sauvegarder les droits humains des Palestiniens. »

La membre du Congrès Rashida Tlaib a partagé sur Twitter une vidéo montrant les forces israéliennes tirant des grenades assourdissantes dans une installation médicale palestinienne, en disant : « Il n’y a aucune raison, aucune, d’attaquer des gens pendant qu’ils prient ou cherchent des soins médicaux – si ce n’est pour les déshumaniser et les terroriser. » Appelant le président Joe Biden à intervenir et à empêcher Israël d’entrer sur le Mont du Temple, où ses forces ont attaqué des fidèles palestiniens, Tlaib a en outre averti que « trop de gens restent silencieux ou dédaigneux alors que l’argent de nos impôts américains continue d’être utilisé pour ce genre d’inhumanité. J’en ai assez que les gens agissent par peur plutôt que de faire ce qui est juste à cause de l’intimidation des lobbyistes pro-Israël. C’est de l’apartheid, purement et simplement. »

Le représentant Ilham Omar a également tweeté en solidarité avec les fidèles palestiniens, écrivant : « Cela se passe alors que les musulmans prient tarawih et tahajud en Palestine. Pour les familles qui prient toute la nuit pendant le Ramadan, la mosquée est comme une maison. Les Palestiniens méritent de trouver refuge dans une mosquée et la paix pendant le Ramadan. »

Pendant des décennies, des administrations consécutives ont donné un chèque en blanc à Israël pour qu’il poursuive ses politiques expansionnistes et ségrégationnistes contre les Palestiniens, l’arrosant de milliards d’argent public et le soutenant à fond – prodiguant de l’argent à un gouvernement d’apartheid qui tue et déplace des Palestiniens chaque jour.

Les États-Unis ne doivent pas être complices de ces atrocités continues. L’administration Biden doit faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à son occupation, démantèle ses colonies illégales et reconnaisse les droits des Palestiniens. Elle devrait suivre l’exemple des sénateurs Sanders et Elizabeth Warren, qui ont appelé à plusieurs reprises à imposer des conditions à l’aide militaire américaine à Israël.

On ne peut permettre à Israël d’agir en toute impunité, de tuer et de déplacer sans conséquences. L’occupation et l’apartheid doivent avoir un coût.

Source : Jacobin Mag, Seraj Assi, 11-05-2021

Traduit les lecteurs Les-Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Davout // 13.06.2021 à 09h52

La France n’est pas loin d’être pire, qui encourage illégalement, depuis Sarkozy et sous trois présidents, les procureurs et juges « indépendants » à poursuivre et punir les simples appels au boycott des biens produits illegalement, eux, dans les colonies.
Répugnant.
Et tandis qu’une armée suréquipée massacre et mutilé lâchement, de loin, des milliers de civils désarmés, des femmes, des enfants, des vieux, nos politicards de tout bord fustigent… les petoires envoyées en maigre représailles par le Hamas. Répugnant.

52 réactions et commentaires

  • James Whitney // 13.06.2021 à 07h58

    « Netanyahou semble enhardie par le silence assourdissant de Washington, où l’administration Biden n’a pas encore pris de position claire sur la violation continue des droits des Palestiniens. »

    Mais si, le fait que Biden ne dit pas grand chose veut dire qu’il continue la politique étasunienne de toujours : on soutient tout ce qui fait les gouvernements israéliens, peut être parfois avec un petit mot « soyez gentille ».

      +16

    Alerter
    • Davout // 13.06.2021 à 09h52

      La France n’est pas loin d’être pire, qui encourage illégalement, depuis Sarkozy et sous trois présidents, les procureurs et juges « indépendants » à poursuivre et punir les simples appels au boycott des biens produits illegalement, eux, dans les colonies.
      Répugnant.
      Et tandis qu’une armée suréquipée massacre et mutilé lâchement, de loin, des milliers de civils désarmés, des femmes, des enfants, des vieux, nos politicards de tout bord fustigent… les petoires envoyées en maigre représailles par le Hamas. Répugnant.

        +46

      Alerter
      • James Whitney // 13.06.2021 à 12h44

        Bien d’accord avec vous Davout. Au fait, une partie de ma famille est israélienne, et certains de ma famille seraient prêts à vous mutiler, et peut-être moi aussi. Cela, c’est le résultat d’un lavage de cerveaux depuis belle lurette là-bas et aussi aux USA et ici en France. Je fait l’effort de les aimer quand-même parce ils sont aussi des victimes de la propagande de la classe dominante.

          +10

        Alerter
      • Garibaldi2 // 17.06.2021 à 00h56

        Je pense que vous faite erreur. La cour européenne des droits de l’homme a jugé que l’appel au boycott n’était pas condamnable par l’état français, lequel n’a d’ailleurs pas fait appel de ce jugement. Tous les détails ici : https://europalestine.com/2020/09/16/bds-le-jugement-historique-de-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme/

          +1

        Alerter
  • LibEgaFra // 13.06.2021 à 09h07

    Depuis des années Israel est dirigée par des nationalistes d’extrême droite.

    C’est curieux, mais personne n’y trouve à redire, pas d’appel au « front républicain » contre cette extrême droite.

    Cette même extrême droite condamnée vertement en Hongrie et en France, même si à côté de bibi les Hongrois et les Français ont l’air de bisounours.

    Après tout les Palestiniens ne sont pas chez eux, ils n’ont qu’à se convertir, non?

    Bon, j’arrête le cynisme.

    Comment ça s’est passé en Afrique du Sud? Pression internationale. Alors que pour Israel, c’est soutien massif des pays occidentaux. Et condamnation des appels au boycott.

      +27

    Alerter
  • Le Belge // 13.06.2021 à 09h21

    Biden fera comme tous les présidents impériaux : soutenir sans état d’âme Israël. Ce qu’il conviendrait de faire c’est traiter Israël comme le fut l’Afrique-du-Sud de l’apartheid en l’excluant de toutes les organisations internationales auxquelles Israël appartient et en introduisant des sanctions économiques contre cet État. Mais bon, comme Biden, en bon proxo qu’il est, est venu relever les compteurs des meneuses de claque européennes, rien ne sera fait.

      +10

    Alerter
  • Davout // 13.06.2021 à 09h48

    Merci les Crises de rappeler cette simple et effroyable évidence méticuleusement recouverte d’un voile de pudeur lâche et ou militante par L’INTÉGRALITÉ des médias français.
    Cette unanimité de l’infamie, qui plus est de la part d’organes donneurs de leçons droitdel’hommistes, est répugnante.

      +38

    Alerter
  • Gaspard des Montagnes // 13.06.2021 à 09h52

    D’un ghetto à un autre…

    Fuir les ghettos d’Europe centrale pour fonder l’état d’Israël qui maintenant organise l’Apartheid comme en Afrique du Sud… finalement ce n’est que la conséquence logique d’une forme de colonisation à contre temps, puisque l’Israël est née l’année ou l’Inde arrachait son indépendance : 1948.

    Les états chrétiens d’Orient (fondés par les croisés) ont duré une centaine d’années avant d’être submergés par Saladin. Cette fois-ci, il s’agira d’une vague démographique : les arabes sont déjà aussi nombreux que les juifs sur l’ensemble Israël – Palestine, encore une génération ou deux avant d’être minoritaires, déjà certains l’ont bien compris et quittent le pays.

      +8

    Alerter
  • Denis Monod-Broca // 13.06.2021 à 10h03

    Israël prospère sur la culpabilité des pays occidentaux chrétiens vis-à-vis des Juifs. Ayant pris conscience qu’ils avaient été pendant des siècles du côté du Mal bien que convaincus de défendre le Bien, ils se veulent désormais à coup sûr du côté du Bien, c’est-à-dire de leurs victimes de jadis, mais cette conviction-même les fait retomber du côté du Mal. C’est tragique mais c’est ainsi.

      +8

    Alerter
  • Christian Gedeon // 13.06.2021 à 11h38

    Au moins les Crises ne cache pas ses sympathies. Fut ce au prix de la publication d’un article partial ( ce qui est en l’occurrence normal compte tenu du pedigree de ses auteurs), et fourmillant d’approximations et de parallèles surprenants( ce qui est plus ennuyeux). Le Hamas présenté comme une quasi ong envoyant quelques pétoires en fait partie. Que l’article s’attaque fort justement à des colons ultras complément déjantés et hyper violents est une chose vraie. Que le comportement de ces colons dans les territoires soit complètement inacceptable est une chose vraie. Mais mélanger territoires et Gaza est bien évidemment une manipulation aussi grossière que contre productive. Le programme du Hamas, sans parler de celui du jihad islamique est purement et simplement de rejeter jusqu’au dernier juif à la mer, après atrocités diverses et variées.

      +10

    Alerter
    • scc // 13.06.2021 à 14h42

      Le problème israélo-palestinien ce n’est pas le Hamas.
      Le Hamas n’existait pas que le problème, lui, était déjà là depuis des décennies. Et si le Hamas disparaît un jour, le problème sera toujours là. Parce que le problème c’est le déni de la part d’Israël de l’existence même des palestiniens. La solution de ce problème ne dépend que d’Israël.

        +30

      Alerter
      • Christian Gedeon // 13.06.2021 à 17h59

        Je ne saisis pas bien la pertinence de votre réaction. Où diable ai je écrit que le Hamas est le seul problème? Vous pensez peut être que je le pense, mais que je pense pas que puissiez penser à ma place. Ne pensez vous pas?

          +4

        Alerter
        • Garibaldi2 // 17.06.2021 à 01h11

          Faut-il vous rappeler que le Hamas a été créé (1987) avec l’aide d’Israël pour contrer la légitimité du Fatah (qui a été fondé en 1959 par Yasser Arafat) ?

          Faut-il vous rappeler qu’en violation du droit international, Israël interdit toute arrivée de bateaux sur la côte de Gaza et limite les droits des pêcheurs. Et que dire du gisement gazier au large de Gaza !

            +4

          Alerter
    • Davout // 13.06.2021 à 15h51

      Le programme du CNR était de virer les dernier Allemand du pays.
      Pouvez vous nous expliquer en quoi les Gazaouî et Cisjordaniens devraient avoir la moindre sympathie pour ceux qui les occupent,les volent, les oppriment, les brutalisent, les humilient et les tuent depuis 54 ans?
      Ces territoires là, même l’ONU ne les a jamais donné à Israël.
      Soyez honnête, vous éprouveriez quoi à la place des Palestiniens?
      Maintenant, la colére, la haine, la vengeance s’éteignent quand l’oppresseur permet aux gens de bonnes volontés de l’opprimé d’avoir des billes. Mais non, depuis l’assassinat de Rabin Israël est dans la surenchère permanente dans l’ignoble.
      Un peu facile s’affamer, de battre et torturer son chien pour venir pleurer qu’il veut vous mordre.
      Dans le monde entier, de moins en moins de monde marche dans ce tour de passe passe meprisable et frelaté.

        +28

      Alerter
      • christian gedeon // 15.06.2021 à 15h32

        Pour répondre à la question qu’éprouvez vous etc… en tant que Français,rien. En tant que libanais d’origine,ce que nombre de libanais ont éprouvé quand les palestiniens ont voulu conquérir tout le pays.Voilà c’est dit. Ceci étant,il serait bien que vous consultiez le plan de partage de 1947,rejeté par les arabes et le mufti de Jérusalemavec le slogan bien connu du nous allons rejeter lmes juifs à la mer. On sait ce qu’il en advint. Et surtout dépassionniez le débat.D’une façon ou d’une autre, il devra y avoir une solution.Et ce n’est pas en France qu’elle sera trouvée,mais sur place. Au passage,Gaza n’est plus sous occupation israélienne depuis un bail. Et avant la création d’Israël Gaza était territoire egyptien…Ce qui me gêne le plus,c’est la prégnance du débat en France.Et les passions mortifères qu’il génère. Sans structure étatique pour les palestiniens…pas de solution. Sans sécurité pour les israéliens…pas de solution. Certains,sur place, espèrent une solution radicale d’un côté ou de l’autre. Ils sont fous.Et quand ls ne sont pas partie prenante, et notamment en France,ils sont complètement inconséquents.

          +2

        Alerter
        • Garibaldi2 // 17.06.2021 à 01h31

          Vous oubliez de préciser que l’ONU n’avait juridiquement pas le droit de procéder à un partage de la Palestine. Qu’en violation des droits des populations locales il n’y a pas eu de consultation électorale. Que le soi disant  »partage » était non viable car il n’y avait pas de continuité territoriale des territoires destinés aux Palestiniens, qui d’ailleurs n’avaient même pas accès à la mer rouge ! Vous oubliez de rappeler ce qu’écrivait Theodor Herzl à Cecil Rhodes en 1902 : «Nous vous invitons à contribuer à l’histoire. Non pas à celle de l’Afrique, mais à celle d’un morceau de l’Asie Mineure; cette histoire ne concerne pas des Anglais, mais des Juifs… Comment se fait-il que je me tourne vers vous, puisque cette question ne vous concerne pas? Pourquoi? Parce qu’il s’agit d’une affaire coloniale.»

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

          En parlant des Palestiniens, Ben Gourion avait dit :  »les vieux mourront, les jeunes oublieront ». A l’évidence il s’est trompé !

            +3

          Alerter
    • Orhan // 13.06.2021 à 17h08

      « Le programme du Hamas, blablabla ».

      Et bien chaque chose en son temps, non ? Je ne crois pas que ceux qui soutiennent la création d’un Etat palestinien soutiendrait un quelconque massacre des juifs en retour.

      Mais ça c’est comme l’épouvantail Marine Le Pen, « si elle est élue, blablabla », et pendant ce temps Macron (ou autre) mettent en oeuvre de façon tout à fait concrète leur politique.

      Chaque chose en son temps.
      On se croirait en 40 tiens, si on affaiblit l’Allemagne nazie, après on aura les communistes, surtout pas!!

        +5

      Alerter
    • LibEgaFra // 13.06.2021 à 20h53

      Euh, les « atrocités diverses et variées » c’est qui qui les commet actuellement? Femmes et enfants tués, maisons détruites, etc.

      Deir Yassin, vous avez oublié? Le nettoyage ethnique, c’est déjà raconté dans la bible: Jéricho, Aï, Hazor…

      Et le hamas a été boosté par Israel qui a voulu créer un concurrent à l’OLP. Les extrémistes se justifient les uns les autres.

        +16

      Alerter
      • Xavier // 14.06.2021 à 00h17

        Pourquoi le Hamas tire depuis des toits d’immeubles à ton avis ? Alors qu’ils disposent de terrains vagues !
        Encore il y a du progrès, avant ils tiraient depuis des écoles primaires et maternelles !

        Tu comprends pas qu’il s’agit d’une guerre médiatique ? Le Hamas s’arrange pour créer le maximum de victimes côté palestinien, et surtout des enfants. Ils faut absolument compter le nombre d’enfants morts ! Comme çà ca fait pleurer dans les chaumières et les Israéliens passent pour les méchants. Oh la la, ils sont vraiment méchants les Israéliens !

          +2

        Alerter
        • Le Minotaure // 14.06.2021 à 13h11

          Pardon mais il serait totalement stupide de la part du Hamas de tirer depuis un terrain vague dans une zone de la taille de Gaza, sous la surveillance constante d’une armée dotée des meilleurs moyens technologiques. Pourquoi ne pas non plus appeler directement l’armée israelienne pour leur signaler où se trouvent leurs caches d’armes ? Vous croyez que les insurgés du Ghetto de Varsovie ne se cachaient pas pour pouvoir abattre des soldats Allemands ? Il faut arrêter l’hypocrisie.

            +14

          Alerter
        • Linder // 14.06.2021 à 17h23

          La bande de gaza, c’est en moyenne 5000 habitants par km². Vous ne pouvez jamais être loin d’une habitation.

            +9

          Alerter
      • Christian Gedeon // 15.06.2021 à 19h27

        Ah vous touchez juste. Le Hamas a effectivement été suscité par les israéliens en opposition au Fatah. Il a échappé à son créateur tel frankenstein. Comme les talibans ont été suscités par les us dans leur lutte contre les « bolcheviks » de Karmal. Deif Yassine en effet massacre commis par l’Irgun si j’ai nommé mémoire, mais parmi d’autres. Par contre convoquer la Bible ou la Torah comme vous voudrez est marrant. D’autant qu’on sait maintenant que Jericho n’existait plus depuis belle lurette quand ses murs sont tombés au son des trompettes. C’est une fable orientale comme il en était tant. Toutefois conforme à l’esprit de ce temps là où les conquêtes se devaient d’être très sanguinolentes, en paroles tout au moins et en action quand l’occasion se présentait 😅

          +3

        Alerter
  • Linder // 13.06.2021 à 12h30

    Il y aurait pourtant une façon « simple » de régler le problème de la bande de gaza : l’annexion par l’Égypte de la bande de gaza. Les gazaouis étant alors invités à se considérer égyptiens …
    Comment motiver l’Égypte pour qu’elle prenne une telle décision? Il suffirait de lui donner quelques dizaines ou centaines de milliards de dollars (disons 100 000 $ par gazaoui) pour financer l’intégration des gazaoui.
    Régime d’Apartheid en Israël ? Sûrement, malheureusement en violation de la Torah (Exode chapitre 12 verset 49) mais c’est une spécialité rabbinique).
    Et oui, il y a un deux poids, deux mesures dans le traitement médiatique, c’est vrai. Mais les juifs ont aussi été chassés d’Égypte par Nasser, et de nombreux autres pays arabo-musulmans. Peut-être que la place laissée par ces juifs chassés pourrait être donnée aux palestiniens.
    Il y a eu de nombreux transferts de populations en Europe, après la seconde guerre mondiale, et notamment de populations allemandes. Quelques décennies plus tard, on n’y pense presque plus.

      +3

    Alerter
    • Davout // 13.06.2021 à 15h58

      [modéré] Êtes vous sans ignorer que les transferts de populations après 45 ont été essentiellement au detriments des peuples vaincus et collabos après des summums de crimes inouïs dans l’histoire du monde.
      Les Palestiniens n’avaient rien demandé, n’ont pas exterminé 6 millions de juifs, 1 million de Tziganes et 5 millions de prisonniers soviétiques dans des usines et laboratoires de la mort. Ils n’ont pas exterminé prés de 20 millions d’autres civils ici et là.
      Les Palestiniens ne sont pas comptables du sort des juifs en Egypte ou partout dans le monde, pas plus que les juifs partout dans le monde ne sont responsable des actes ignobles de l’état d’Israël.
      Amalgame spécieux et trés très dangereux.

        +28

      Alerter
      • Linder // 14.06.2021 à 14h36

        « Au détriments des peuples vaincus » dites-vous … C’est bien cela. Les palestiniens ont perdus militairement et sont sous domination israélienne. C’est un fait.
        Les responsabilités des uns ou des autres, est-ce pertinent ? Les palestiniens n’ont pas été consulté pour l’expulsion de juifs dans bien des endroits du monde pas plus que vous et moi n’avons été consulté par les dirigeants des 3ème, 4ème ou 5ème républiques pour les nombreux crimes commis par nos gouvernements successifs, pas plus que les ouvriers allemands n’ont été consulté avant de lancer le fonctionnement des chambres à gaz.
        Gaza faisait partie de l’Égypte il y a 3 500 ans. Pourquoi pas aujourd’hui ?

          +2

        Alerter
      • Xavier // 14.06.2021 à 14h36

        Les palestiniens n’ont pas attendu la seconde guerre mondiale pour faire des pogroms de juifs

        De plus, leur représentant, le grand mufti de Jérusalem demandait à Hitler de faire la Shoah également en Afrique et au Moyen-Orient.

        Ne vous trompez pas, les juifs d’Israël ont toujours été confrontés à une haine antisemite de la part de palestiniens

          +2

        Alerter
        • Linder // 14.06.2021 à 17h12

          De toute façon, on ne peut réécrire le passé.
          Quelle issue proposer ? Expulser des juifs qui sont souvent présents depuis 3 ou 4 générations (quelqu’un né l’année de la guerre des 6 jours peut être arrière-grand-père dans les 5 ans …) dans ce qui fut des territoires peuplés par des arabes il y a 100 ans ? Ce serait finalement proposer une déportation de masse. En quoi serait-elle maintenant plus légitime que les précédentes ?
          On peut aussi leurs dire de se serrer la main et de se pardonner et de cohabiter en douce harmonie mais … mais …
          Je sais ! On trouve un descendant de Godefroy de Bouillon et on restaure une monarchie francophone ! La francophonie triomphante depuis Damas jusqu’au Caire et même jusqu’aux cataractes du Nil !

          Intégrer chaque gazaoui dans la nation égyptienne en finançant à hauteur de 100 000 $ par personne (enfants compris), comme je le propose plus haut, cela coûte 200 milliards.
          20 milliards par an pendant 10 ans. Par les temps qui courent, ce n’est pas un pognon de dingue à l’échelle mondiale. Pour une famille de deux parents, 6 enfants, qui hébergent 2 des grands-parents, cela fait 1 million. Ce n’est pas être enfourner dans des wagons à bestiaux.
          Mais cette solution, personne n’en voudra. Ce n’est pas la difficulté de réunir une telle somme qui pose problème, c’est la volonté de vivre en paix.

            +1

          Alerter
          • Xavier // 14.06.2021 à 18h19

            Votre proposition suppose que l’Egypte et les palestiniens soient d’accord
            Mais ne règle pas le fait que le Hamas ne veut pas d’un état israélien, et souhaite l’expulsion de tous les juifs de la Palestine historique.
            Et quid des palestiniens vivant en dehors de la bande de Gaza ?

              +2

            Alerter
            • Linder // 14.06.2021 à 20h57

              Les palestiniens hors de Gaza ? Question intéressante mais je n’ai pas les capacités de proposer un plan parfaitement ficelé… Ce que je dis pourrait être le point de départ pour des négociations. Ce genre de questions ce traitant dans ce contexte.
              Quand un jeune a un horizon totalement bouché, pas de perspective d’emploi et la guerre pour unique constante depuis sa naissance, qu’il se tourne vers le Hamas est compréhensible. Proposez lui un allé simple pour n’importe-où ailleurs avec une valise de billet, je crois qu’une majorité peut dire oui, et alors le Hamas voit sa base s’effondrer …
              L’Égypte, il suffit d’imprimer quelques dizaines de milliards de plus pour convaincre ses dirigeants. Et la démographie égyptienne n’est pas celle du Liban. 2 000 000 de palestiniens peuvent s’insérer dans une population de 104 000 000 d’habitants.
              Le vrai problème est « et si la paix arrivait, qu’adviendrait-il du seul secteur dans lequel Israël a une forte croissance ? (La sécurité et l’armement) »

                +0

              Alerter
        • ouvrier Pcf // 17.06.2021 à 01h04

          le sus nommé Xavier étale sa haine son venin et déforme quelque peu les faits historiques En 1947 qui gouvernait à Jérusalem ? le territoire nommé Palestine était un protectorat anglais le sieur Churchill en était donc le seul et unique gouvernant ou pour le moins en incarnait l’autorité politique suprême Le mufti pouvait donc réciter le Coran en arabe en hébreu l’eut il fait en breton que son pouvoir était tout aussi limité à celle de prononcer le début et la fin du ramadan
          pour Linder lui aussi en citant Nasser ne parle curieusement pas de la consistance de la nation Egyptienne en 1947 ? voire même en 1956 ou Nasser chassa les actionnaires et les détenteurs de capitaux dont le père de clo clo par exemple par contre les colonies françaises jouèrent un rôle en 1947 revoyez donc le film un taxi pour Tobrouk sur you tube cela vous fera réfléchir autrement si les généraux des colonies avaient agi en criminels Pour la prise de pouvoir de Hitler il la doit aux sociaux démocrates Hitler fut toujours battu aux élections Hitler qui avait dans ses réflexions avec certains de ses collaborateurs dès 1933 un plan pour pouvoir faire rapatrier les forces juives financières en en Palestine après en avoir négocié avec des dirigeants britanniques Petit détail de quelle confessions religieuse étaient donc les famille KRUPP Siemens et Rothschild avaient elles des liens en affaire oui ou non avec Hitler ?dès 1933 oui ou non cher Linder

            +3

          Alerter
          • Xavier // 17.06.2021 à 12h52

            Il fallait bien sûr comprendre que le grand mufti était le représentant religieux, puisque les palestiniens n’avaient pas de représentants politiques.
            Inutile de vous en prendre à moi en m’attribuant une soi disante haine ou venin. Je n’ai rien déformé et je ne crois pas me tromper quand je dis que les juifs ont été confrontés à de la haine de la part de certains palestiniens.

              +0

            Alerter
  • Jean-Do // 13.06.2021 à 14h22

    Il y a aussi la Syrie que les Israéliens bombardent quasi une fois par jour depuis 3 ans. Et la souveraineté du Liban qui est aussi régulièrement foulée aux pieds par les avions de ces voyous et qui serait encore occupé s’il n’y avait le Hezbollah pour les intimider. Et tant et tant d’autres actes qui vaudraient le pilori à n’importe quel état qui n’aurait pas la bénédiction USAméricaine.

    Parce que bien clairement, si vous bénéficiez de cela, vous pouvez faire n’importe quoi, y compris avoir des nazis et des racistes à la tête de vos institutions (Ukraine), commettre un nettoyage ethnique de votre population et en accuser les victimes (Ukraine encore mais aussi Kosovo), commettre force crimes de guerre (la liste est interminable), torturer vos citoyens (Amérique Latine, etc…). En plus vous bénéficierez de la bénédiction des médias Otano-occidentaux et de celle des verts-tueu(rs) tels Joshka Fischer ou Dany Cohn-Bendit.

      +16

    Alerter
    • Christian Gedeon // 13.06.2021 à 14h48

      Pour le Liban, pauvres de lui, l’essuyage de pieds comme vous dites si élégamment a commencé en 1969 avec des pieds palestiniens, puis avec des pieds syriens. Il y a eu aussi comme dans les tontons flingueurs, des lybiens, des irakiens, la raf pas l’anglaise, l’allemande, les nippons gauchistes, l’asala arménienne puis les israéliens etc… aujourd’hui les iraniens sont chez eux chez les libanais . Alors vous savez sur l’essuyage de pieds les israéliens sont très loin d’avoir le monopole😂

        +4

      Alerter
  • Xavier // 13.06.2021 à 18h33

    J’aurais apprécié l’emploi du conditionnel, et avoir la version d’Israël sur ces événements.
    Certains articles ne décrivent pas du tout la même situation. Des palestiniens armés de pierres et de cocktails molotov se seraient réfugiés dans la mosquée en préparation à la marche juive du lendemain.

    https://www.bbc.com/afrique/monde-57074259

    Qui croire ?
    Pourquoi Les Crises juge utile ce genre d’article complètement orienté ?

      +4

    Alerter
    • LibEgaFra // 13.06.2021 à 21h04

      Il faut toujours que certains trouvent le moyen de justifier les pires crimes, l’humiliation et la spoliation d’un peuple.

      Est-ce si difficile de comprendre qu’il y a ceux qui agressent et ceux qui se défendent?

        +10

      Alerter
      • Xavier // 13.06.2021 à 23h33

        Je veux bien, mais qui est qui dans ton discours ? tu crois vraiment qu’on a à faire aux gentils contre les méchants ?

          +2

        Alerter
        • LibEgaFra // 14.06.2021 à 07h37

          On ne se connait pas. Le tutoiement est un manque de respect, une condescendance.

          Exactement comme les israéliens n’éprouvent aucun respect pour les Palestiniens. Une forme de racisme.

          A part ça sophisme. Je ne parle pas de gentils ou de méchants, mais de ceux qui agressent et volent lesbiens des autres, colonisent, contrôlent et ceux qui se défendent.

            +14

          Alerter
          • Alain Rousseau // 14.06.2021 à 13h45

            Attention à bien mettre un espace entre  »les » et  »biens », si vous ne voulez pas en plus vous voir reprocher de faire du militantisme pro-LGBTQI.

              +0

            Alerter
          • Xavier // 14.06.2021 à 14h48

            Certes j’ai utilisé le tutoiement sans m’en rendre compte. [modéré]

            Quand je parle de gentils et méchants c’est de l’ironie. J’ai l’impression que c’est ainsi que vous voyez ce conflit.
            Au cas où vous n’auriez pas compris il y a des agresseurs dans les 2 camps, des extrémistes qui pourrissent la situation et ce sont les peuples qui en font les frais.

            Pour vous quand le Hamas lance des roquettes sur des innocents c’est de La Défense ? Qui a empêché la signature d’un traité de paix qui aurait permis la création d’un état palestinien et la reconnaissance de l’Etat d’Israel ? Depuis le Hamas a empêché toute tenue d’élections en Palestine. Et le peuple palestinien en est devenu l’otage. Ils utilisent même des enfants pour tirer des roquettes.

            Est ce si difficile à comprendre ?

              +2

            Alerter
        • Avunimes // 14.06.2021 à 10h23

          Ce que vous justifiez, et qui est très biblique, est-elle l’idée de pouvoir martyriser (jusqu’à les tuer) des gens sur le simple fait qu’ils auraient envie de se défendre un jour ? Nous avions un Sarkozy en France qui souhaitait enfermer les enfants de 4 ans sans avenir bourgeois. Par prévention.

            +1

          Alerter
          • Xavier // 14.06.2021 à 16h31

            Je ne justifie rien. Je condamne au contraire tous les crimes d’Israel, mais contrairement à beaucoup ici, je condamne également les crimes des Palestiniens.
            Est-ce si difficile de ne pas être manichéen ?

              +2

            Alerter
            • Orhan // 14.06.2021 à 19h42

              Cest toujours l’éternel problème: frapper un homme pour lui voler son portefeuille et frapper un homme pour l’empêcher de voler un portefeuille : ou est le bien et ou est le mal, l’acte est le même, la fin ne l’est pas, est ce que la fin justifie les moyens, etc etc. Bref sinon y’a inglorious bastard pour moins de parlotte et plus de divertissement.

                +0

              Alerter
            • christian gedeon // 15.06.2021 à 15h35

              Pa&uvre Mani ou Manès comme on voudra,qui était tout sauf….manichéen.

                +2

              Alerter
    • jop // 13.06.2021 à 21h26

      J’ai toujours considéré que ce blog partait du principe que ses lecteurs n’en faisaient pas leur seule source d’information, et lisait aussi les médias plus « mainstream » ; le but serait aussi de faire entendre un autre son de cloche que celui qui résonne déjà (parfois de façon assourdissante), en proposant notamment des articles plus difficiles d’accès, notamment par des efforts de traduction que je salue au passage. Tout ça pour qu’à partir de ses différentes sources (et aussi pour moi des excellents commentaires de la communauté de ce blog), vous puissiez vous forger votre propre avis.

      Qui croire donc ? Vous-même. Vous avez des versions différentes, plus ou moins orientées, mais vous restez seul juge de faire confiance à l’une ou l’autre, ou de penser la vôtre.

      P.S. Il est vrai que M. Berruyer a quand même sa ligne éditoriale sur certain sujets, mais ça n’en fait qu’une source d’information orientée comme les autres à ajouter à sa palette. Et il a déjà été écrit de mémoire qu’il n’était pas toujours d’accord avec ce qu’il publiait, mais qu’il le faisait aussi pour les raisons précédemment mentionnée.

        +2

      Alerter
      • Xavier // 13.06.2021 à 23h42

        J’aime beaucoup de blog, et pour cause. J’y trouve un autre point de vue, et des infos qu’on ne trouve pas dans les sites mainstream.
        Ce qui me chagrine ici, concernant le conflit israélo-palestinien, c’est que ce blog diffuse des informations mainstream. Il est plus difficile de trouver des informations pro-israéliennes en France que pro-palestiniennes. Pourquoi ce parti pris ?

        Combien de français savent que les fameuses expulsions de palestiniens de Jerusalem-Est, concerne en fait 20 familles qui sont expulsées de leur logement, car appartenant à des juifs qui ont été spoliés durant la guerre de 1948 ?

        Ce site s’honorerait de diffuser des informations qu’on ne trouve pas par ailleurs, qu’elles soient pro-israéliennes ou pro-palestinienne. Et je parle d’information, pas de parti pris !

          +2

        Alerter
        • scc // 14.06.2021 à 10h44

          « Combien de français savent que les fameuses expulsions de palestiniens de Jerusalem-Est, concerne en fait 20 familles qui sont expulsées de leur logement, car appartenant à des juifs qui ont été spoliés durant la guerre de 1948  »
          C’est même la raison des violences sur la place de la mosquée et la raison des échanges de tir entre le Hamas et Israël. Mais vous avez raison: dans l »a presse mainstream », c’est le Hamas qui a commencé à tirer des fusées et Israël n’a fait que se défendre…ce qui est leur droit…
          Ainsi donc, une loi a été votée permettant à des juifs spoliés en 1948 de revenir dans leur foyer justifiant l’explulsion des palestiniens y installés.
          Elle est où la loi permettant aux palestiniens spoliés de leur foyer en 1948 d’y revenir?
          Cest assez risible, s’il n’y avait pas des centaines de morts derrière…

            +8

          Alerter
          • Xavier // 14.06.2021 à 15h09

            Israël justifie ce choix par la simple raison qu’aucun palestinien n’a été spolié de son logement.
            Pour rappel, c’est l’armée jordanienne qui, en 1948, a expulsé des juifs de leurs logements pour y placer des palestiniens. Pourquoi voudriez vous que la Jordanie expulse des palestiniens de leurs logements ?

            Mais si c’est un mensonge de la part d’Israël, ce serait une bonne idée d’article pour Les Crises.

            Je rappelle au passage que lors de la création de l’état d’Israel, les palestiniens, chrétiens ou musulmans, ont pu rester vivre en Israël. Ils n’ont pas été spoliés et leurs droits sont respectés. La réciproque n’est pas vraie.

            Vous imaginez un juif vivre dans la bande de gaza ? Si on traite Israël d’Aparteid, comment doit on qualifier la Palestine ?

              +2

            Alerter
            • RGT // 15.06.2021 à 09h53

              Donc les palestiniens doivent payer pour des actes commis par l’armée d’un pays voisin (la Jordanie) dans une opération pour laquelle on ne leur avait pas demandé leur avis et surtout dans laquelle ils n’étaient que de simples pions qu’on déplaçait à volonté.

              Et au fait, les juifs qui ont été expulsés, ils étaient là depuis combien de temps ?

              Ce ne seraient pas les anglais qui ont commencé à foutre le bordel en colonisant la Palestine suite à la chute de l’empire Ottoman, en favorisant une idéologie peu recommadable puis en imposant la création d’un nouvel état artificiel pour des raisons purement politiques ?

              Si on remonte à peine le temps on s’aperçoit que ça sent très mauvais.

                +5

              Alerter
  • Savonarole // 14.06.2021 à 14h20

    On aura l’air malin le jours où les descendants des Burgondes vont réclamer l’Aquitaine au titre du droit au retours …

      +13

    Alerter
    • RGT // 15.06.2021 à 09h59

      J’aimerais bien savoir quelle serait la réaction des occidentaux si une armée d’amérindiens (encore faudrait-il qu’il y ait suffisamment de survivants) occupait l’ensemble du territoire des USA et parquait les populations occidentales dans des ghettos en tirant à vue sur ceux qui tenteraient de protester ou de s’échapper pour trouver de quoi survivre…

      Et pourtant, les amérindiens n’ont été expulsés de leurs terres qu’il n’y a que deux siècles, contrairement aux juifs qui sont censé avoir été expulsés il y a près de deux millénaires, et encore, l’immense majorité des juifs peuplant la planète et particulièrement Israël n’ayant jamais eu d’ancêtres (du moins jusqu’au paléolithique) ayant résidé au moyen-orient.

      Contrairement aux amérindiens, qui descendent d’un peuple ayant subi (et subissent encore aujourd’hui) un génocide, le « peuple juif » n’est en fait qu’un mythe car ses membres ne sont que des adeptes d’une religion.

      Tous les catholiques ne sont pas romains et aucun d’entre eux ne prétend avoir des ancêtres romains…

      De plus, et c’est là que ça titille aux entournures, les juifs les plus proches de la version initiale de cette religion (qu’on qualifie à tort de « fondamentalistes ») disent que c’est dieu qui a chassé les juifs de leur terre d’origine suite à leur indignité, et que seul dieu a le pouvoir de revenir sur cette décision.

      Ce qui fait que ces juifs traditionalistes sont totalement opposés à la création de l’état d’Israël qui est à leurs yeux une insulte au créateur.

      Et n’oublions jamais qu’Israël est AUSSI un paradis fiscal bien plus attractif que la Suisse pour les multimilliardaires qui a l’avantage de passer sous tous les écrans radar…

        +7

      Alerter
    • Voix de chalam // 15.06.2021 à 10h28

      On en a eu, sur ce forum même, un camarade qui réclamait la libération de l’Occitanie de la « colonisation française », alors bon…

        +1

      Alerter
      • RGT // 16.06.2021 à 09h44

        Je ne vois pas trop le rapport avec le sujet de cet article.

        Pour l’instant, les occitans, bien que colonisés (comme le reste du territoire français hormis l’Île de France) n’ont pas été parqués dans des ghettos et (hormis quand ils manifestent en portant des gilets jaunes à Tel Aviv Paris ne se font pas tirer comme des lapins.

        Ce que vous faites s’appelle de la diversion afin de détourner le débat pour glisser l’affaire sous le tapis.

        Allez faire ça sur BFM, France2 ou lors d’une « conférence éclairée » de BéHacheElle, vous aurez un auditoire plus perméable à vos tentatives de faire passer des vessies pour des lanternes.

        Cordialement.

          +2

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications