Les Crises Les Crises
2.mai.20152.5.2015 // Les Crises

L’UPR appelle les députés à “censurer” le gouvernement français au sujet de son aide à l’Ukraine (+ Le Pen)

Merci 0
J'envoie

Heureuse initiative de l’UPR que je reproduis

(pour les trolls groupies essayant de poster plusieurs fois par jour sur ce parti en commentaire sur ce blog, pour une fois vous pourrez donner libre court à votre prosélytisme dans les commentaires de ce billet… 🙂 )

Communiqué de presse

Pravy-Sektor-upr

L’UPR APPELLE TOUS LES DÉPUTÉS À DÉPOSER IMMÉDIATEMENT UNE MOTION DE CENSURE CONTRE LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS QUI FINANCE – VIA SES VERSEMENTS À L’UE – LE GOUVERNEMENT UKRAINIEN QUI EMBAUCHE, ARME ET FINANCE LES MILICES NÉO-NAZIES.

Dmitriy Yarosh, 43 ans, chef de Pravy Sektor, groupe néo-nazi paramilitaire dont des membres combattent aux côtés de l’armée ukrainienne dans l’Est séparatiste pro-russe et ont commis d’innombrables exactions, a été nommé lundi 6 avril conseiller du chef de l’état-major de l’armée ukrainienne Viktor Moujenko (http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/06/ukraine-le-leader-ultranationaliste-dmytro-iaroch-nomme-au-ministere-de-la-defense_4610275_3214.html).

Selon le porte-parole de l’armée, Oleksii Mazepa, «Dmitriy Yarosh jouera le rôle de médiateur entre les bataillons de volontaires et l’état-major. Nous voulons être unis face à l’ennemi et notre objectif est la coopération et l’intégration des bataillons de volontaires au sein des forces armées. »

Un porte-parole de Dmitriy Yarosh a expliqué que sa milice paramilitaire néo-nazie Pravy Sektor resterait une structure « autonome » mais serait désormais « financée par le ministère de la défense » en précisant : « nos combattants seront désormais bien armés. Jusqu’à présent, c’était des volontaires qui nous fournissaient des équipements ».

L’UPR rappelle :

  • que Dmitriy Yarosh a fédéré plusieurs groupuscules d’extrême droite qui ont affronté en première ligne, cagoulés, cocktail molotov en main, les forces de l’ordre lors de « l’Euromaïdan » ;
  • que l’organisation « Pravy Sektor » qu’il a créée se revendique de l’idéologie pro-nazie du collaborateur des années 40, Stepan Bandera, et ne cache pas son admiration pour Adolf Hitler ;
  • que le journal israélien Haaretz a rapporté que Pravy Sektor (« Secteur droit ») a distribué des traductions récentes de « Mein Kampf » et des « Protocoles des Sages de Sion » (http://www.haaretz.com/jewish-world/jewish-world-news/.premium-1.576372 ) ;
  • que Dmitriy Yarosh a appelé publiquement au terrorisme et à l’extrémisme, en exhortant les forces anti-russes à se livrer à des actes extrémistes et à répandre la terreur sur le territoire russe ;
  • qu’il fait à ce titre l’objet d’un mandat d’arrêt international auprès d’Interpol depuis le 25 juillet 2014 (http://rt.com/news/175564-ukraine-interpol-wanted-yarosh/ ).

L’UPR rappelle également :

  • que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a annoncé, le 8 janvier 2015, le déblocage de 1,8 milliard d’euros d’aide au gouvernement ukrainien (http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/08/jean-claude-juncker-annonce-le-deblocage-de-1-8-milliard-d-euros-d-aide-pour-l-ukraine_4552001_3214.html )
  • que cette aide n’est assortie d’aucune conditionnalité sur l’interdiction des mouvements néo-nazis dans les allées du pouvoir ukrainien ;
  • que, la France contribuant pour environ 1/6e au budget de l’Union européenne, on peut affirmer que le gouvernement français a accepté de verser environ 300 millions d’euros au gouvernement de Kiev, qui vient lui-même de décider d’embaucher le terroriste Dmitriy Yarosh auprès du chef d’état-major des armées et de financer sa milice antisémite et néo-nazie.

Pour l’ensemble de ces faits proprement ahurissants, l’Union Populaire Républicaine (UPR) appelle solennellement tous les députés français à déposer immédiatement une motion de censure du gouvernement français et de censurer le gouvernement de Manuel Valls.

L’UPR rendra publique la liste des députés qui lui auront répondu, ainsi que le contenu de leur réponse.

L’UPR rendra également publique la liste des députés qui auront gardé le silence face à notre demande et qui auront ainsi laissé faire cette forfaiture qui entraîne la France dans des alliances scandaleuses et dans le risque d’une escalade sans précédent vers un conflit avec la Russie, 2e puissance nucléaire mondiale.

Source : Union Populaire Républicaine, le 7 avril 2015.


Les américains promeuvent leur marionnette « Marine Le Pen adoubée par les américains » lors du gala du magazine Time à New York

marine-le-pen-time-fnumps

Mme Le Pen s’était déjà rendue aux États-Unis en décembre 2011, dans le but de montrer patte blanche avant de se présenter à l’élection présidentielle de 2012.

Depuis lors, l’héritière de la SARL LE PEN a donné tous les gages de soumission à Washington. En particulier :

a)- le refus délibéré et constant du FN d’expliquer ce qui se cache derrière la construction européenne, qui en fut à l’origine et dans quels buts ;

b)- le refus non moins délibéré et constant de Mme Le Pen et du FN de proposer aux Français de sortir de l’UE et de l’euro, et d’expliquer en quoi consiste précisément l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE) qui le permet ; (cf. https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/fn-propose-pas-reellement-faire-sortir-france-lunion-europeenne-meme-leuro )

c)- le refus toujours délibéré et constant de Mme Le Pen et du FN de proposer aux Français de sortir de l’OTAN, et d’expliquer en quoi consiste précisément l’article 13 du traité de l’Atlantique nord qui le permet ;

d)- la focalisation permanente de Mme Le Pen et du FN sur la lutte contre le « terrorisme islamique » et sur l’islam, afin de satisfaire pleinement à la vision washingtonienne du « Choc des civilisations » ;

e)- de façon générale, la très grande discrétion – pour ne pas dire le silence complice – de Mme Le Pen et du FN sur le TAFTA et sur les dérives dictatoriales de la classe dirigeante des États-Unis dans tous les domaines.

Dans ces conditions, on comprend que Mme Le Pen soit promue de façon massive et éhontée, depuis son voyage de décembre 2011, par tous les grands médias français fidèles à la géopolitique euro-atlantiste. ( http://www.upr.fr/actualite/france/temps-de-parole-dans-les-medias-fn-surrepresentes-sur-les-chaines-dinformation-en-continu )

Et l’on n’est pas surpris de voir que l’héritière de la SARL LE PEN vient d’avoir droit à ce que le Figaro appelle « son festival de Cannes à elle » : le tapis rouge a été déroulé pour elle au fameux Lincoln Center, l’un des endroits les plus huppés du monde de la finance et des affaires new-yorkais, où se tenait le très chic « Gala annuel » de Time Magazine censé couronner « les cent personnalités les plus influentes du monde ». .

Pendant cinq minutes, selon Europe 1, Mme Le Pen a pris la pause devant les photographes américains, en robe de cocktail bleu pétrole, accompagnée de son compagnon Louis Aliot, le vice-président du FN, en smoking pour l’occasion.

[ source : http://www.lefigaro.fr/politique/2015/04/22/01002-20150422ARTFIG00015-marine-le-pen-adoubee-par-les-americains.php ]

CONCLUSION

Cette mise en scène hollywoodienne et l’adoubement anglo-saxon de la prétendue « nouvelle Jeanne d’Arc » est aussi risible que pathétique.

Tout cela n’étonnera aucun de nos lecteurs qui savent que le FN n’est qu’un leurre et que la pseudo « opposante » au Système en est en réalité la dernière roue de secours ( http://www.upr.fr/communiques-de-presse/gouvernement-aux-abois-fait-nouveau-promotion-du-fn )

Ce sketch avilissant fait penser à l’analyse percutante, et toujours d’actualité, que Charles de Gaulle faisait de la politique des dirigeants américains vis-à-vis des autres pays du monde :

« Roosevelt était un type qui voulait dominer l’univers et, bien entendu, décider du sort de la France. Alors, de Gaulle, ça l’embêtait ; il ne le trouvait pas assez souple. […] La politique de Roosevelt, c’était exactement celle qu’ont aujourd’hui les Américains dans le Sud-Est asiatique. Ils ne peuvent pas en imaginer d’autres. DES MARIONNETTES, C’EST ÇA QU’ILS VEULENT EN FACE D’EUX. »

[ Source : Charles de Gaulle, Salon doré, 17 juin 1964, cité par Alain Peyrefitte dans « C’était de Gaulle », Fayard, 1997, T.II, pages 52 et 54.]

De Gaulle avait tout compris. L’élite de la banque, des affaires et des médias américains vient de convoquer l’héritière de la SARL LE PEN au Gala new-yorkais de Time pour exhiber leur marionnette.

François Asselineau, 23 avril 2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Beatrix // 02.05.2015 à 02h29

Merci Olivier pour cette information. Je vais la relayer chez nous (CH)

Enfin des Français qui expriment ce que la majorité d’entre les Européens n’osaient même plus critiquer. Le refus du Nazisme: même nos conseillers fédéraux louvoient et évitent de reconnaître que le gouvernement Kiévien est nazillon. Ils biaisent lorsqu’il s’agit de Praviy Sektor, ils disent “des nationalistes” ou “d’extrême droite” (qu’on ne condamne pas alors qu’on diabolise et qu’on fait politiquement obstruction aux démarches légales et régulières du Front National qui se conforme aux règles de la République (je précise que je ne suis pas encartée ni proche du FN – je constate les deux poids-deux mesures).
Le fait de faire état dans la presse helvétique que le Conseil Fédéral, sur invitation de la Russie, n’enverra aucun du gouvernement (ministre) aux commémoration du 9 mai, en dit long sur le reniement de ce gouvernement de notre histoire et l’histoire de notre neutralité qui lui a permis d’exister et de prospérer jusque là.

Merci l’UPR pour cette courageuse et saine initiative.

187 réactions et commentaires

  • Patrick Luder // 02.05.2015 à 01h29
    • arthur78 // 02.05.2015 à 08h01

      Parlons donc des partis politiques officiels , Personnellement j’estime qu’un politique doit avoir le sens du symbole, alors quand j’entends Juppé (FAF 81) me dire qu’il y a trop de Russophilie à l’UMP et quand la même semaine il va faire sa collecte de fonds à New York, je me dis , whaoo ce gars la il a pas le sens du symbole …

      http://www.atlantico.fr/pepites/alain-juppe-denonce-acces-russophilie-aigue-ump-2105717.html

      http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/05/01/alain-juppe-a-new-york-pour-recolter-des-fonds-de-campagne_4625996_823448.html

       66

      Alerter
      • arthur78 // 02.05.2015 à 08h08

        Nouvelle critique contre Juppe (vive l’UPR) , son blog s’appelle : http://www.al1jup.com

        alors quand je vois le nom de l’URL , je me dis que c’est pas ce gars la qui va nous faire passer à la France 3.0 !

         11

        Alerter
        • RGT // 02.05.2015 à 11h33

          A mon avis, il aurait pu choisir comme nom de domaine “al-juppéïda”, c’eut été plus proche de ses véritables maîtres …

          S’il se fait élire 🙁 , ce sera un beau doublé et il fera voter une loi qui impose que tout candidat à l’érection pestinentielle soit un “Young Leader”.

           23

          Alerter
          • Ray // 05.05.2015 à 11h20

            RGT bonjour, c’est avec malheureusement beaucoup de retard que je prends
            connaissance de votre commentaire. Je vous avoue, je suis sidéré par mon interprétation concernant la fin du 2eme paragraphe…. étant depuis fort longtemps un grand malade incurable du ” sarcasme ” je vous serait reconnaissant de bien vouloir me faire savoir si effectivement mon état d’esprit est terminal. Voici ce que je lis ;… le fromage prépucien d’un ” Young Leader ”
            révèle sa pestilence lors d’une érection involontaire.

             0

            Alerter
            • RGT // 05.05.2015 à 21h17

              Bonjour Ray.

              Excusez-moi de ce retard, je venais juste “visiter” des anciens commentaires et je tombe sur votre remarque.

              Je ne sais pas à quoi vous faires allusion (sans doute un vieux commentaire d’un article plus ancien) dont j’ai oublié les termes, mais ce n’est pas grave, j’écris tellement de bêtises qui “sortent toutes seules” que je dois même me retenir furieusement pour ne pas perturber les modérateurs et les lecteurs de divers blogs.

              Votre message “le fromage prépucien d’un ” Young Leader ” me fait penser à ce que les adolescents appelaient le “fromage de tête” du temps de ma jeunesse.

              De même, votre commentaire “révèle sa pestilence lors d’une érection involontaire” me semble inadapté.

              Autant rester dans les oeuvres culinaires et je préfère associer au fromage un champignon célèbre de nos contrées nommé “Phallus Impudicus” qui doit sa célébrité à sa forme enjôleuse et à son odeur très appétissante.

              Tous les mycologues le connaissent et vous devriez, si vous ne le connaissez pas, en trouver des descriptions détaillées dans tout dictionnaire mycologique digne de foi. Pour vous et à titre exceptionnel je vous fournis le lien Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Satyre_puant

              Salutations.

               1

              Alerter
    • barbara // 02.05.2015 à 09h19

      Je viens de voir sur le site de l’UPR qu’il revendique un peu plus de 7 7OO adhérents, soit bientôt le double de EELV.

      lien : https://www.upr.fr/articles/selon-la-senatrice-de-paris-leila-aichi-eelv-na-plus-qu-entre-4000-et-5000-adherents

      Quant à Wikipedia, – pour qui ne doute pas encore de sa partialité – on peut voir que l’UPR dispose d’une page en anglais, en espagnol, en allemand… (je ne suis pas allée plus loin…), mais toujours pas en français. Cherchez l’erreur…

      https://en.wikipedia.org/wiki/Popular_Republican_Union_%282007%29
      https://es.wikipedia.org/wiki/Uni%C3%B3n_Popular_Republicana
      https://de.wikipedia.org/wiki/Union_populaire_r%C3%A9publicaine_%28Asselineau%29

       46

      Alerter
      • arthur78 // 02.05.2015 à 10h06

        Justement il semblerait que François Asselineau ait un problème avec wikipedia France, c’est tout de même un peu gênant qu’un organisme qui se veut neutre, décide de ce qui est bien et pas bien …

        https://www.upr.fr/actualite/upr-parti-politique/notice-wikipedia-francois-asselineau-desormais-disponible-en-langues-grecque-arabe

         60

        Alerter
        • Mido // 03.05.2015 à 13h47

          Qui se ” VEUT ” neutre oui, mais ne l’est pas ! Ce n’est qu’un ” VŒUX ” pieux.

           4

          Alerter
      • achriline // 02.05.2015 à 12h02

        Dans l’article pointé par le premier lien qui date du 14 avril 2014 je vois qu’il y avait alors 4630 adhérents pour 7707 à ce jour soit une augmentation de plus de 66% en à peine plus d’un an, le PS et EELV aimeraient certainement une telle croissance.
        Ce qui m’amène à me poser la question, pourquoi un parti qui est intervenu auprès du CSA pour dénoncer les inégalités de temps de parole lors des dernières élections, qui a posé des questions aux députés à plusieurs reprises, députés et instances officielles qui n’ignorent donc pas son existence, pourquoi donc tout se passe comme si ce parti n’existait pas …
        Ce silence généralisé, y compris de la part de tous les médias, signifierait-il que ce parti gêne.
        A la lecture rapide de quelques articles proposés il semblerait que son positionnement soit quelque peu différent des partis “traditionnels” mais surtout que ses positions sur l’europe et l’otan soit suffisantes pour expliquer ce traitement.
        En tout cas, pour moi, une raison suffisante pour que je m’intéresse un peu plus à ce parti.
        Merci pour ces liens

         65

        Alerter
        • Tubalkin // 02.05.2015 à 12h22

          Ah mais les responsables locaux des différents partis commencent à nous connaitre. Plus on monte dans la hiérarchie des élus, plus l’UPR est connue.
          “Ah oui l’UPR?” entend-on dans les conseils municipaux ou départementaux face à certaines questions. Certains élus sont gênés de l’évocation du nom du parti, d’autres sont curieux, des plus ou moins tièdes qui dodelinent de la tête en pensant “n’y pensons même pas!”…..
          Certains petits élus et nombre de nos concitoyens ne nous connaissent même pas. Notre principale difficulté militante de terrain est de désintoxiquer les gens de cette association voulue par la doxa: être contre l’UE c’est être d’extreme-droite et avoir des sympathies pour le 3ème Reich……alors que c’est juste un peu le contraire.

           48

          Alerter
      • Chris // 02.05.2015 à 13h41

        Membre UPR depuis 4 ans, par conviction et esprit de contradiction. J’ai toujours détesté l’esprit troupeau de Panurge, vous savez ces moutons qui sautent consciencieusement dans le vide, parce qu’on leur fait croire qu’il y a une pâture au-delà.
        Même si je n’attends pas grand chose de ce parti dissident ostracisé, je suis persuadée qu’il est important de le soutenir, tout comme il est important de soutenir un Mélanchon, afin d’être le grain de sable qui freinent et édulcorent les actions des intronisés US qui battent le pavé depuis 70 ans.
        A propos de Mélanchon, ou plutôt du communisme, j’estime qu’il est urgent de ressusciter ce parti pour faire CONTREPOIDS au néo-libéralisme qui nous engloutit, sans pour autant adhérer à toutes ses thèses. La fin/faim justifiant les moyens.

         32

        Alerter
    • baslesmasques // 02.05.2015 à 10h57

      Les “débâts” au sein de la communauté Wikipédia (c’est pas triste !):

      “L’article « François Asselineau » est protégé à la création. Voir le débat sur sa suppression.”
      Discussion:François Asselineau/Suppression http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Fran%C3%A7ois_Asselineau/Suppression

      “Cette page a précédemment fait l’objet d’une discussion quant à sa suppression, consultable ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Fran%C3%A7ois_Asselineau/Suppression/Archive

       9

      Alerter
    • Ouallonsnous ? // 02.05.2015 à 11h42

      Pour faire remarquer la censure des “merdias” à l’égard de ce courageux et sincère mouvement de pensée, vous faîtes certainement partie de ceux qui l’ostracisent !!

       7

      Alerter
    • Stanlec // 02.05.2015 à 13h03

      Cette initiative est vue comme une initiative salvatrice… Sauf qu’elle va faire “plouf”… L’UPR n’a aucune crédibilité sur le plan médiatique, c’est limite risible… Même si sur le fond je suis d’accord… AVant de vouloir censurer un gouvernement, il faut un minimum de crédibilité tout de même…

       6

      Alerter
      • kapimo // 03.05.2015 à 01h24

        L’initiative va bien sur faire Plouf comme vous dites, mais l’objectif n’est pas de créer le buzz aujourd’hui.
        De même qu’on peut aujourd’hui envoyer à la figure d’Hillary Clinton son vote passé pour la guerre en Irak, de même l’UPR est en train de créer des précédents réutilisables à l’encontre de tous ces élus et futurs candidats qui auront de facto soutenu le financement d’un gouvernement néo-nazi qui va emmener (sous leadership des US) l’Ukraine vers un désastre, avec très probablement de fortes répercussions dans toute l’Europe. L’UPR prend date, et a bien raison d’agir ainsi: c’est la seule manière de faire réfléchir ces politiques qui ont aujourd’hui un comportement qu’on pourrait qualifier de trahison.

         13

        Alerter
      • Mido // 03.05.2015 à 14h05

        Sur le plan médiatique forcément, Francois Asselineau fait des analyses qui dérangent l’oligarchie financiere et médiatique, elles sont étayées, argumentées, et c’est bien ce qui lui fait peur, évidemment c’est la raison pour laquelle il n’est pas invité sur les plateaux de télé…

         11

        Alerter
      • Guerri // 08.05.2015 à 23h46

        Vous confondez ” crédibilité ” et censure. L’UPR ne souffre pas de ” crédibilité ” mais de censure. Point.

         2

        Alerter
    • Metzger // 02.05.2015 à 22h47

      Vous ne faites que confirmer le fait que les (véritables) partis dissidents n’ont pas voix au chapitre à cause du verrouillage médiatique, et que de ce fait ils ne sont pas connus. Vous confirmez donc ce que M. ASSELINEAU explique dans l’article !

       6

      Alerter
    • pol // 03.05.2015 à 08h38

      vous auriez du mieux lire votre lien, l’UPR y est repertorié… LOL

       2

      Alerter
  • Feuille de Mars // 02.05.2015 à 01h31

    (pour les groupies, pour une fois vous pourrez donner libre court à votre prosélytisme dans les commentaires de ce billet…)

    Je ne suis pas de l’UPR et ai eût parfois des prises de bec avec certains membres du parti d’Asselineau, néanmoins, vous faites ce que vous voulez mais vous pouviez vous dispenser de cette condescendance. Merci de ne pas censurer.

     53

    Alerter
    • arthur78 // 02.05.2015 à 10h12

      bonjour @feuilledemars, le propos n’est pas de savoir si Asselineau a tort ou raison, à la limite on s’en fout, ce qui est important c’est que le débat d’idées puisse avoir lieu en France et il me semble que ce ne soit pas vraiment le cas.

       49

      Alerter
    • julien // 04.05.2015 à 08h55

      Ce n’est pas de la condescendance mais il est quasiment impossible de discuter calmement avec les membres de l’UPR tellement beaucoup ont l’impression d’avoir découvert le messie…

      La réalité est qu’il peut tenir son discours actuel uniquement parce qu’il est encore un groupuscule et que s’il venait à prendre de l’importance il devrait evidemment modifier sa communication. Il est idiot d’imaginer qu’il est possible de tenir le meme discours devant quelques milliers de militants en tant que chef d’un parti politique et devant des millions d’individus en tant que chef de l’état.

       3

      Alerter
  • Ruiz // 02.05.2015 à 01h34

    Comme si cela avait une chance d’aboutir, l’UPR qui comme d’habitude est très pertinent mais n’a de cesse de se croire plus gros qu’il ne l’est vraiment.

     15

    Alerter
    • noel // 02.05.2015 à 09h15

      L’Union Populaire Républicaine compte à ce jour 7706 adhérents et quasiment pas médiatisé ! Pouvez-vous en dire autant ?

       16

      Alerter
      • Léa // 02.05.2015 à 13h55

        L ‘association d’ Olivier compte plus de 4 000 membres ( euh pour l’instant 🙂 ) et il n’a pas d’ambitions politiques nationales ( euh pour l’instant 🙂 ). Alors 7 000 pour un parti politique c ‘est insignifiant.

        On reprochait au effène de ne pas avoir de cadres à présenter aux élections. Ils en ont trouvé, ils en ont formés, ils ont des candidats, des élus, ils frôlent les 30 % de voix selon les élections, voire 40 % dans certaines communes.

        NDA en a qquns, et Asselineau ZERO !

        Ses critiques envers les deux autres partis anti UE sont de la rancœur de vieux ancré dans la nostalgie et montrent bien qu’il est le meilleur allié ( de l’ombre ) de l’ UMPS. En échange de ce petit service on le laisse tranquille.

        Recherchez ses autres occupations et sources de revenus, vous verrez qu’il est en plein dans le système.

         9

        Alerter
        • cam // 02.05.2015 à 16h47

          Bonjour,

          Etant moi meme membre des deux, je vous fait remarquer qu’il y a une différence notable : dans un cas, c’est gratuit (don possible), et ca n’engage a rien. Dans l’autre, c’est payant, et c’est un engagement politique. Ca n’a rien a voir… c’est comme si vous compariez le nombre de like sur une page facebook… Etre un parti politique avec bientot 8000 adhérents, par les temps qui courent (la Politique est complétement haïe et discrétitée dans la population), c’est tout de même notable. Et ca mériterait quand meme un tout petit peu d’interet médiatique. Mais bien sur, on prefere parler de nouveaux partis genre “Parti des Musulmans de France” qui représentent moins de monde mais qui sont plus marketing sur la forme, dans le cadre d’un sujet vide de sens comme on les aime…

           26

          Alerter
          • Ruiz // 02.05.2015 à 21h01

            Les choses sont faites ainsi, les élections ne sont pas un décompte du nombre de membres de chaque parti, cela s’appelle une guerre civile. Seul le nombre de victoires électorales compte.

             3

            Alerter
        • bastou // 03.05.2015 à 00h22

          ci joint
          http://www.la-clau.net/info/9787/nombre-dadherents-lump-est-n1-et-le-fn-depasse-le-ps-9787 du 01/12/2014

          vous aurez une idée d’une nombre d’adhérent dans chaque parti principalement l’UMP, le PS et le FN.
          L’UPR est un parti ignoré par les médias et pourtant il continue a progresser.

           4

          Alerter
        • Mido // 03.05.2015 à 14h19

          Le FN reste toujours sous son plafond de verre inférieur à 14 % des inscrits.
          Quand vous parlez de 30 % (rare) c’est des votants, or si vous totalisez les bulletins blancs, nuls et les abstentionnistes, le pourcentage FN se réduit à la peau de chagrin, en dessous de ses 14%, alors qu’il est poussé dans les médias comme jamais, et qu’il devrait crever tous les plafonds vu le nombre d’heures d’antenne que les médias bien complaisants lui attribue.

           10

          Alerter
    • Alfred // 02.05.2015 à 11h28

      Alors vous n’êtes jamais content? Votre commentaire fleure bon le vote utile voire l’engagement utile ce qui est encore pire.
      Ils sont dans leur rôle de parti politique en faisant cela. Ils auraient 5 adhérents ce serait toujours pertinent puisque c’est nécessaire… Et qu’aucun autre parti, fut il plus important, ne le fait hélas.
      Maintenant si la démarche vous parrait juste a vous de les faire grossir. Si elle ne vous paraît pas juste je ne vois pas pour autant ce qui vous autorise a mettre en doute leur légitimité.
      Pour que la démocratie fonctionne il ne faut pas se rallier au plus grand nombre mais à ceux dont on reconnaît la pertinence.
      Mon point Godwin serait que je lis dans votre commentaire que de gaule se croyait un peu plus gros qu’il était vraiment en juin 40… C’est sur. Il était probablement ridicule même aux yeux des gens qui raisonnaient comme vous le faites.

       40

      Alerter
      • Ruiz // 02.05.2015 à 12h21

        Il n’y a rien de méchant dans mon commentaire je pense, enfin en tout cas j’imagine mal François Asselineau croire lui même que les députés vont se mobiliser pour l’Ukraine, et encore moins de son initiative, la motion de censure est impossible actuellement, et il le sait très bien. Votre point godwin est vraiment facile, cela n’a rien de comparable.
        1/ Il n’est pas question de légitimité, ils ont celle que le vote leur donne
        2/ j’apprécie les idées de l’UPR, même si j’ai du mal à voir un parti vraiment ancré dans son époque.
        3/ Je dis juste que c’est dommage de voir l’UPR gesticuler alors qu’il savent pertinemment que cette démarche est vouée à l’échec, des tas de choses sont à leur portée pourtant.
        4/ Sur votre point godwin : de Gaulle n’a jamais demandé à l’assemblée de censurer Pétain si vous voulez aller par là, il a fait ce qui était à sa portée, et il l’a bien fait.

         3

        Alerter
        • Chris // 02.05.2015 à 14h06

          Votre réponse démontre que vous n’avez aucune pratique (ni même idée !) de la démocratie et je sais de quoi je parle, vivant dans un pays où les administrés/citoyens décident par des votes répétés (5-6/an) au plan commune/état/confédération ce que sera leur vie quotidienne et orientation future, l’élection des têtes d’affiche n’ayant que peu d’intérêt puisque constitutionnellement, ils sont sensés EXECUTER ce que veut le peuple dit le “souverain”.
          Il est de notre devoir de demander des comptes à nos députés/élus.
          Tout comme la députée allemande, Sarah Wagenknecht/Linke, demande des comptes à la Chancelière : elle fait son boulot, ce pourquoi elle a été lue.
          Perso, je suis très satisfaite qu’UPR fasse ce type d’action, je trouve même qu’il n’en fait pas assez.

           33

          Alerter
          • Ruiz // 02.05.2015 à 20h56

            Nos partis sont très disciplinés, demander des comptes aux députés c’est demander des comptes aux partis auxquelles ils appartiennent. C’est la nature de la Veme république. Qu’un parti qui n’a pas de siège à l’assemblée demande des comptes aux partis en place à l’assemblée de la sorte me semble farfelu. Se positionner en parti d’opposition est une chose mais ce n’est pas à l’UPR de demander la censure du gouvernement, il le pourra quand il sera à l’assemblée. Les lois sont claires, seul les députés peuvent déposer la motion de censure.

             3

            Alerter
            • brigitte // 03.05.2015 à 22h11

              je ne suis pas upr (plutôt proche d’un parti de gauche … la vraie … pas le ps).

              L’initiative de l’UPR est essentielle historiquement. Il s’agit de mettre les députés devant leurs responsabilités.
              Le résultat de cette initiative sera public d’après le billet.

              D’ailleurs chaque citoyen a la possibilité de le faire envers son député. Chacun fait sa part. L’UPR fait la sienne. Il fait son devoir.

              Si aucun député ne répond à l’UPR alors qu’il s’agit de pro-nazis, nous saurons qui ils sont : des lâches face aux nazis, des collabos.

              Les nazis !!! Vous réalisez ou pas ? Et vous ? Allez-vous écrire à votre député ou n’allez vous rien faire car ça ne servirait à rien ? … d’après vous … pas d’après moi …

              J’attends les retours. Et remercie Olivier Berruyer d’avoir relayé. J’espère que de nombreux blogs et sites relaieront également.

               8

              Alerter
  • Olivier M // 02.05.2015 à 01h45

    Mesdames et messieurs les deputes, Mesdames et messieurs les journalistes, l’Histoire jugera de vos prises de position et de vos diligences a diffuser ou a censurer cet appel historique et salutaire de l’UPR.

     87

    Alerter
    • LA ROQUE // 02.05.2015 à 21h38

      Pour ce qui est des journalistes ils sont occupés à couvrir une naissance royale, il y des priorités tout de même ! 😉

       10

      Alerter
  • Lorenzolamas // 02.05.2015 à 02h27

    Je crois que 99.9% de la classe politique se contrefiche de l’UPR…

     20

    Alerter
    • Gaelf // 02.05.2015 à 03h11

      De la même manière que 99,89% de la classe politique se contrefiche de la France.

       103

      Alerter
      • Michel Ickx // 04.05.2015 à 00h28

        Arrivé un peu tard sur le site (J’étais en voyage) je confirme mon intérêt pour Asselineau dont les analyses me parraissent bien fondées et très courageuses.

        Donnons lui au moins une chance, car aujourd’hui tout est confu et il est de mode de discréditer tous ce qui est différend et de demander une perfection impossible pour approuver n’importe quelle option qui semble peu réaliste dans cet univers cahotique.

        Peut-être faudra-t-il réapprendre à espérer et faire confiance, jusqu’à preuve du contraire, si nous voulons sortir de ce cul- de- sac historique.

        Et oui, il est urgent de sortir de l’Otan et de nous distancier de l’ami qui nous veux du bien.

        Sortir ou pas sortir de cette Europe qu’on nous impose et de l’Euro, peut importe, car ces structures ne sont pas soutenables. Elles vont donc s’effondrer de par leurs propres contradictions avec ou sans l’aide de François Asselineau, mais peut-être plus vite et tant qu’il est encore temps en partie grâce à lui.

         5

        Alerter
      • Ramon // 06.05.2015 à 23h52

        Exellents les derniers commentaires!!!! Mais il m’est difficile ne pas ajouter: 99,9% des francais se contrefiche de ce ou vont leurs impôts, pourvu qu’on leur prennent pas plus … Autrement les dépenses publique seront publiés afin qu’il puisse les consulter et vérifier le bon usage( et surtout le bon compte) La démarche de ce partie va dans ce sens , même plus loin, prenant la dimension humaine ( UKRAINE) et même si je ne le connaissais pas, je le découvre avec l’intérêt!

         2

        Alerter
    • Joanna // 02.05.2015 à 07h27

      Il se pourrait même que vous soyez un tantinet en dessous de la vérité.

       25

      Alerter
    • ulule // 02.05.2015 à 11h51

      Non pas que la classe politique (et ses médias chiens de garde) s’en contrefiche mais bien plutôt qu’il dérange.
      Actuellement, les décisions politiques nous sont imposées par une majorité parlementaire européenne, elles sont intéressées. Les partis politiques porte-paroles des français, sont des entrepreneurs politiques au service de leur propre fortune et de la pérennité d’une caste et de la carrière des hommes qui l’a composent, du maintien et du développement de leurs privilèges et au service des conditions d’exercices d’une véritable oligarchie.
      L’Europe que nous rêvions sociale est néo-libérale (cf. Maastricht).

      François Asselineau propose une option : sortir de l’Europe pour retrouver la souveraineté de la France dérange. Le débat est là d’où l’omerta et y compris sur wikipédia.

       28

      Alerter
    • Mido // 03.05.2015 à 14h32

      La classe politique oui, sûrement, mais on ne crée pas un parti pour la classe politique, mais bien pour le peuple qui demande que soit rétablie la démocratie confisquée par l’UE, et qu’on s’occupe de lui, du chômage, de lui redonner les clés de compréhension sur l’économie, pourquoi les délocalisations, pourquoi la fuite des capitaux, pourquoi la dégradation de notre industrie bradée à ceux qui s’en emparent librement, pourquoi cette politique internationale, ce suivisme de l’OTAN…
      Il n’y a pas de fatalité. L’urgence c’est de comprendre tout ce qui se trame derrière le dos des peuples.

       7

      Alerter
  • Beatrix // 02.05.2015 à 02h29

    Merci Olivier pour cette information. Je vais la relayer chez nous (CH)

    Enfin des Français qui expriment ce que la majorité d’entre les Européens n’osaient même plus critiquer. Le refus du Nazisme: même nos conseillers fédéraux louvoient et évitent de reconnaître que le gouvernement Kiévien est nazillon. Ils biaisent lorsqu’il s’agit de Praviy Sektor, ils disent “des nationalistes” ou “d’extrême droite” (qu’on ne condamne pas alors qu’on diabolise et qu’on fait politiquement obstruction aux démarches légales et régulières du Front National qui se conforme aux règles de la République (je précise que je ne suis pas encartée ni proche du FN – je constate les deux poids-deux mesures).
    Le fait de faire état dans la presse helvétique que le Conseil Fédéral, sur invitation de la Russie, n’enverra aucun du gouvernement (ministre) aux commémoration du 9 mai, en dit long sur le reniement de ce gouvernement de notre histoire et l’histoire de notre neutralité qui lui a permis d’exister et de prospérer jusque là.

    Merci l’UPR pour cette courageuse et saine initiative.

     117

    Alerter
    • madeleine // 02.05.2015 à 07h47

      article (en anglais) sur le 1er jour du procès du journaliste Ruslan Kotsaba

       2

      Alerter
    • Chris // 02.05.2015 à 14h15

      A lire les fora romands, j’ai remarqué que la majorité des commentaires sur l’attitude du Conseil fédéral employaient les mots “honteux”, inadmissible, vendus US et autre quolibets, montrant clairement le désaccord de la population.
      Ne pas oublier que c’est un général romand, Henri Guisan, (francophone) qui réussit la réconciliation nationale en Suisse, suite à la déconfiture hitlérienne, les milieux d’affaires et politiques étant ouvertement pro-nazis.

       13

      Alerter
    • Ramon // 07.05.2015 à 00h30

      J’aime votre commentaire! Et moi je pense quel initiative avons nous pris pour dénoncer le silence des médias francais sur beaucoup des faits en Ukraine!? On peut en parler ici mais je me sens insatisfait! J’airais aimé provoqué un événement , genre manifestation, pertinente en images pour provoquer l’intérêt des francais ” formatés” par les média au sujet de l’Ukraine! Puis affronter les médias de la même manière que UPR- en leur rappelant l’existence de la Charte journalistique! Quand je pense a l’approche de jour de la Victoire contre le nazisme et que les russes vont la fêter avec beaucoup d’amertume cet année, dénigrés et calomnies ,plutôt trahis par l’Occident…. Je me dit que la Russie aurais du s’arrêter à ses frontières en 1945 ….et ne plus jamais libérer qui que se soit dans le future! Cela nous sera d’une grande leçon!

       1

      Alerter
  • orion // 02.05.2015 à 02h53

    L’ U.P.R. nous expose que la France n’a plus de politique étrangère et

    Qu’elle s’aligne dangereusement à l’encontre de ses valeurs et de

    Son histoire , sur celles d’un pays étranger les USA ce qui est Une trahison manifeste de nos dirigeants ,
    Et un acte de soumission inqualifiable inscrit dans les arcanes de l’histoire sombre de notre pays.
    L’U.P.R. pose un acte de résistance contre cette ignominie , qu’en tant
    Que citoyen libre j’approuve et je soutiensdans cette action.
    Obligeons nos députés par mails à y répondre , car ils sont nos serviteurs
    Et doivent obéir à nos directives !

     41

    Alerter
  • ChristineG // 02.05.2015 à 03h20

    Qu’importe si l’UPR n’est qu’une “toute petite voix” dans le concert des politiques. C’est la petite voix de la vérité, à qui nous devons donner tout notre support, et non lui dire qu’elle compte pour du beurre.

     85

    Alerter
    • Maurice // 02.05.2015 à 10h02

      Vox clamantis in deserto.
      (St Jean Baptiste)

       2

      Alerter
      • Franck // 02.05.2015 à 11h32

        Vox populi semper

         7

        Alerter
      • ulule // 02.05.2015 à 12h33

        Sur les quatre voix que Dieu fait entendre dans le désert pour ramener le pécheur.
        Ego vox clamantis in deserto ( Luc 3-i ). D’abord, dit-il, le désert c’est le cœur du pécheur, car il offre les conditions d’un désert ; il est horrible, inculte et ne reçoit aucune semence qui fructifie ou qui soit utile ; il ne produit que des épines et des chardons ; les sentiers sont tous couverts par les ronces épaisses des mauvaises pensées et des mauvais désirs, les bêtes sauvages et féroces, les serpents et les scorpions http://archive.org/stream/espritdessaintsl03grim/espritdessaintsl03grim_djvu.txt

         4

        Alerter
    • Zarathousthra // 02.05.2015 à 18h49

      J’ai un peu honte pour tout ceux qui viennent s’empresser de cracher sur l’UPR alors qu’ils sont d’accord sur le fond. C’est bien la peine de critiquer les événements de notre époque si c’est pour mépriser le seul parti qui aura eu le courage de dire les choses tout simplement.

       27

      Alerter
  • Jean Louis // 02.05.2015 à 03h48

    Seulement 3 députés ont répondu en date du 1er mai 2015.
    Quelle honte.

     39

    Alerter
    • Tikarol // 03.05.2015 à 11h55

      Jean-Louis , vous avez leurs noms ?

       2

      Alerter
  • jules // 02.05.2015 à 04h33

    C’est quoi, un député ? C’est cette petite boite électrique avec deux ampoules — une qui allume un translucide « oui », l’autre, un « non » — conformément aux exigences de la ligne du parti unique ? La discipline de groupe, la doxa, l’impératif catégorique, le dogme, le principe premier ?

    Des trucs de ce genre-là, il y en a plein chez moi. Ça s’active avec un interrupteur et, si le câble est branché sur une prise-secteur, ça fonctionne. Mais ce dont je suis certain, c’est que, DE SA PROPRE INITIATIVE, une petite boîte de ce genre-là, ça ne pense pas, ça n’agit pas, ce n’est pas en mesure de s’exprimer et d’émettre une opinion personnelle, encore moins de censurer.

    Il faudrait donc rappeler à l’UPR que, quand on se mêle de vouloir entrer en politique, la première des choses, c’est d’éviter toutes formes de naïveté en démontrant par a plus b qu’on croit aux miracles et aux bonnes fées plus encore qu’au Père Noël.

    Si changement il y a, ce ne sera que de deux façons :

    la première, — par voie violente, émeutes récurrentes plutôt que révolution, et en-dehors des règles électorales convenues (les élections) ;

    la seconde, — par exaspération d’une machine monstrueuse arrivée à un tel degré d’absurdité qu’elle ne pourra que s’effondrer sur elle-même toute seule comme une grande… Pour autant qu’il reste des spécimens de notre espèce en mesure d’examiner l’effondrement de la chose.

     10

    Alerter
    • Maurice // 02.05.2015 à 10h06

      Tout le monde savait que c’était impossible…
      Un imbécile est venu qui ne le savait pas, et il l’a fait!
      (M. Pagnol)

       37

      Alerter
    • ulule // 02.05.2015 à 12h46

      Il a l’avantage d’informer les “sans dents”
      Oui, toutes nos crises liées au système néo-libéral, fondé exclusivement sur le profit à court terme et que l’on nous a imposé, convergent vers la guerre. A nous (les 99%) de faire en sorte que cela soit le moins violent possible.

       17

      Alerter
      • brigitte // 03.05.2015 à 22h23

        je vous invite à écouter France Inter émission de ce jour entre 13h et 14h (Dimanche 3 Mars). Jorion était invité. Ils ont tout dit sur l’UE et comment les neo-libéraux l’ont construite ; ils ont parlé des chicago boys, de Friedman de Pinochet … la totale …

        sauf des nazis qui ont contribué à sa construction avec les usa (conférence d’Asselineau sur Walter Hallstein, juriste nazi, premier président de la commission européenne : https://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg) ; il faut y aller par degrés de décompression ; on ne peut pas révéler d’un seul coup au peuple ; la sidération serait trop violente.

        Que l’ue finance les nazis ukrainiens tout en refusant de sauver la Grèce, de gauche, ne m’étonne pas. Tout est cohérent dans le fond.

         6

        Alerter
  • David Mollard // 02.05.2015 à 05h02

    Est-il bon pour la démocratie de faire entrer l’UPR dans le debat politique francais ? Sans pour autant être groupie, je pense que oui.

     61

    Alerter
    • farigoulette // 02.05.2015 à 14h18

      Je ne suis pas groupie non plus de l’UPR, mais je constate aussi qu’il serait bien plus utile pour un débat démocratique clarificateur et efficace que le maléfique FN fascisant qui a été promu pour d’obscures raisons stratégiques politiciennes électoralistes.
      Que cela ne soit pas le cas montre bien l’Etat de décomposition avancée du système parlementaire très vite récupéré par la bourgeoisie dés la Révolution tel qu’il s’est développé jusqu’à aujourd’hui et de la puissance de corruption généralisée de la “démocratie” bourgeoise et libérale dans toute sa splendeur.
      Un parlement d’élus constitués en caste privilégiée, beaucoup plus occupée à défendre ses privilèges scandaleux qu’à défendre les intérêts des couches populaires face à la dictature de la monstrueuse oligarchie financière.
      Et Mitterand savait ce qu’il faisait en incluant 4 ministres communistes (qui n’avaient que très peu de marge de manoeuvre) dans son gouvernement. En faisant cela il les incluait dans le même bateau social démocrate qui a commencé à prendre l’eau 2 ans après les espoirs de l’élection 1981 et sa grande avancée de la retraite à 60 ans (facile encore à mettre en place à l’époque sur la lancée de la victoire électorale).
      On voit ce qu’il en reste. Mitterand avait rassuré les socialistes défavorables à l’accord sur les ministres communistes en disant que ce faisant il réduirait électoralement le PCF à 5%…… Très fineau le mec ! Car le peuple pardonne radicalement moins l’échec d’un monde meilleur à la gauche radicale qu’à la social démocratie (affublée mensongèrement de la médaille de gauche). Ainsi va le monde.
      Warren Buffet aura-t-il raison quand il affirme avec l’arrogance de sa classe prédatrice : “Oui la lutte des classes existe, et c’est nous qui sommes en train de la gagner !!”

       9

      Alerter
  • Kiki // 02.05.2015 à 05h48

    Pour le prosélytisme c’est facile, écouter ses analyses, VÉRIFIEZ, décidez !
    C’est vrai que c’est plus long qu’un beau slogan, mais c’est le prix de la démocratie !

     23

    Alerter
    • Balthazar // 02.05.2015 à 10h45

      Bonjour à tous,
      Je suis désagréablement surpris par l’introduction de ce billet.
      Je “suis” les analyses de F. asselineau depuis un moment et je les trouve assez justes.
      Après, ce n’est pas pour autant que je me vois en nervis de ce parti politique.
      Mais si d’autres gens lisent ou écoutent ce qu’il dit, ils peuvent découvrir beaucoup de choses.
      Donc oui, sur ce blog qui parle des différentes crises qui secouent notre société, je suis content de voir quelque fois un homme politique qui me rappelle ce qui devrait être.
      Ceci dans un souci d’inspiration car je ne crois pas (plus) à l’homme providentiel.
      Oui, le grand Charles, c’était bien. Mais depuis son départ, c’est disette. Mieux est un système qui fonctionne sur un collectif que sur le culte de la personne.

       13

      Alerter
  • madake // 02.05.2015 à 05h53

    Pour un parti qui est volontairement ignoré par les instances, ou les sites censés les répertorier, je trouve que cette initiative fort bien venue.
    Si celà peut mettre un peu en lumière ce qui se passe…
    Et dieu sait que les partis politiques ont peu grâce à mes yeux (lire Simone Weil sur ce sujet).
    Je trouve regrettable qu’ils soient les seuls à mettre les pieds dans le plat sur l’Ukraine et sur ce qui s’y passe.

    Ces fricotages inavouables, auxquels se joint notre gouvernement, prétendu socialiste, et qu’il ignore soigneusement, puent.
    Ou peut être le national socialisme leur semble-t-il naturel?

     21

    Alerter
  • Kiwixar // 02.05.2015 à 07h06

    “Comme si cela avait une chance d’aboutir…”

    S’il y a un truc que TOUS les entrepreneurs et tous les fondateurs de partis politiques ont entendu, c’est le (hélas) très français “ça marchera jamais”. Ceux qui changent le monde (en commençant par le premier primate descendu de son arbre) sont ceux qui font, qui osent, qui se bougent… certainement pas les défaitistes, les chouineurs ou les narquois. “Pour déplacer des montagnes, il faut commencer par déplacer des petits cailloux” (proverbe chinois, les gars qui ont bâti la Grande Muraille et le Grand Canal entre Pékin et Hanghzou).

     61

    Alerter
    • LBSSO // 02.05.2015 à 09h54

      Bonjour Kiwixar

      “Ceux qui changent le monde sont ceux qui font, qui osent, qui se bougent.(..) les gars qui ont bâti la Grande Muraille et le Grand Canal entre Pékin et Hanghzou”

      Vous parlez des millions de victimes qui ont participé à ces grand travaux ?! Vous croyez qu’elles étaient libres , volontaires et avaient” une chance d’aboutir” ?!

      Je partage votre volontarisme mais regrette votre exemple.

       5

      Alerter
      • ulule // 02.05.2015 à 12h55

        La parabole du colibri eu été plus appropriée.
        “Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
        Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
        Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

        http://www.colibris-lemouvement.org/

         33

        Alerter
        • Mido // 03.05.2015 à 14h59

          Et chacun devrait imiter le petit colibri. On fait sa part ne serait-ce qu’en faisant connaître autour de soi les petits partis comme l’UPR qui sont ostracisés par les médias et les “élites” qui ont pignon sur rue et restent muets à leurs égards.

           4

          Alerter
      • Alae // 02.05.2015 à 18h44

        Et allez, un coup de griffe au passage à la Chine ! Comme si les autres pays étaient moins fautifs. Exemple, Canal de Suez (Ferdinand de Lesseps, France) : entre 70 000 et 120 000 fellahs égyptiens corvéables (en d’autres termes, des serfs) y ont laissé la vie.
        Et après, du haut de notre “gentillesse” et de notre “humanité”, on s’arroge encore le droit de faire la morale au monde entier ?

         15

        Alerter
        • LBSSO // 02.05.2015 à 20h04

          Bonsoir Alae

          il ne s’agit pas du tout de donner un coup de griffe à la Chine. Ce n’est pas le sujet.

          -Il s’agit de dénoncer la mégalomanie d’état (ou nation), lorsqu’au nom de la seule recherche de sa propre puissance et/ou d’intérêt particulier, elle sacrifie les personnes.Nous n’avons pas la même histoire que la Chine quant au débat individu/collectif .

          -Puis je ne vois pas du tout le rapport entre “se bouger” et prendre des risques et les pauvres bougres qui ont été sacrifiés ! Il est où le rapport ??

          L’attirance béate pour ce pays, souvent motivée par l’antiaméricanisme, fait parfois dérailler. Je ne vous fais pas ce procès d’intention mais je note cette tendance dans beaucoup d’articles de presse et me demande si en filigrane ne se dessine pas une remise en cause de notre modèle démocratique un peu trop rebelle pour qu’une certaine forme d’économie puisse prospérer. Voici le véritable enjeu.

           1

          Alerter
          • Kiwixar // 02.05.2015 à 23h05

            La Grande Muraille n’est pas un signe de mégalomanie : c’était pour arrêter les invasions barbares du nord, les pillages (surtout pour éviter que les pilleurs repartent avec leur butin). Le Grand Canal (commencé au 5e siècle av JC), c’est un investissement en infrastructure pour développer le commerce et les échanges, comme les voies romaines. Je n’ai pas d’attirance béate pour la Chine (et la destruction de son environnement en particulier), même si j’apprécie les Chinois, mais je pense que la vision occidentalo-centriste suprématiste est complètement à côté de la plaque. Ceci dit, mon exemple était sans doute malavisé, puisqu’il a fait dériver hors du sujet… 🙂

             10

            Alerter
            • LBSSO // 03.05.2015 à 08h08

              Bonjour Kiwixar,

              je vous propose cet article ,qui vous intéressera, je n’en doute pas, montrant que la Chine malgré les complexités et les risques pense que la route de la soie “aboutira “. C’est vrai que 4000 Mds ,ça aide..

              “Pakistan, Banque Asiatique, nouvelle route de la soie : Pékin trace sa voie”
              “La Chine poursuit la reconstruction de sa “route de la soie”. Son président, Xi Jinping, a précisé lundi 20 avril lors d’un déplacement au Pakistan, les modalités d’un investissement de 62 milliards de dollars (57 milliards d’euros) dans des infrastructures de transport reliant l’Empire du milieu au Moyen-Orient et à l’Asie centrale et du Sud. L’enjeu : asseoir la puissance commerciale de la Chine. Par Philippe Le Corre est chercheur à la Brookings Institution (Washington) ”
              http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pakistan-baii-nouvelle-route-de-la-soie-pekin-trace-sa-voie-471722.html

               3

              Alerter
  • Pascalcs // 02.05.2015 à 07h11

    La situation en Ukraine devient de plus en plus instable. Jeudi dernier, au grand étonnement des Russes, les forces régulières de Kiev se battent à l’arme lourde contre le secteur droit non loin du Donbass. Le même Yarosh menace Kiev désormais de coup d’état. Cependant que le congrès US approuve une aide militaire massive de 200 millions de dollars pour l’achat d’armement, mettant un plus plus Obama sous pression pour faire monter la tension. Mc Cain et Bredlove soufflent abondamment sur les braises.
    Rien ne semble enrayer tous ces illuminés de va-t-en guerre.

     31

    Alerter
    • Léa // 02.05.2015 à 11h51

      Quelqu’un a du leur dire que les vrais combattants s’entrainaient à balles réelles 🙂

       7

      Alerter
      • urluberlu // 03.05.2015 à 23h08

        Renseignez-vous avant d’écrire de telles âneries. M.Asselineau s’est fait mettre au placard de l’administration et parcourt la France depuis plus de 7 ans en donnant des conférences gratuitement avec les conséquences sur sa vie familiales que vous pouvez imaginer. En tant qu’Inspecteur des Finances, il aurait pu faire comme tant d’autres et aller pantoufler dans une banque ou dans une grande entreprise publique. Il a démarré ce parti à partir de rien (alors que les grands partis sont gavés d’argent public : les Fillon, Duflot, Hollande,…ont-ils créés leurs propre parti ? Non alors qu’ils ont des désaccords très importants a l’intérieur même de leur parti).

        J’appelle M.Berruyer à m’appuyer sur ces faits qui me paraissent incontestables.

        On peut être en désaccord sur le fond avec l’UPR, mais, l’homme, lui, est d’une intégrité et d’une honnêteté indiscutable.
        Léa, à moins de nous prouver que, vous, vous en faites au moins autant que lui pour l’intérêt général, le moins que l’on pourrait attendre de votre part, ce sont des excuses.

         3

        Alerter
  • philbrasov // 02.05.2015 à 07h22

    de savoir que ce micro parti l’UPR se penche sur la question de Yarosh, n’a pas d’importance.
    Il est recherche par la Russie , et cela suffit aux occidentaux pour lui donner l’impunité.
    La raison dans ce conflit est un mot oublie.
    Les USA et leurs valets europeens veulent la guerre.. et rien ne les arrêtera, pas même, des nazillons au pouvoir ou en appui de tout ce qui peut affaiblir poutine.

     15

    Alerter
    • Nicolas // 02.05.2015 à 13h45

      @philbrasov : C’est intéressan comme qualificatif “micro parti”. Ils y a plus de 7700 adhérents, soit plus que le NPA et EELV réunis.

       21

      Alerter
    • achriline // 02.05.2015 à 17h09

      Je n’ai à priori pas retenu la même chose que vous de ce communiqué.
      Pour moi il ne s’intéresse pas à Yarosh, celui-ci n’étant cité ici que parce qu’il est la preuve de l’orientation néo-nazie du gouvernement ukrainien.
      Cette déclaration dénonce le financement indirect par la France de ce gouvernement à tendance néo-nazie et par là-même le financement de cette guerre contre des civils.

       14

      Alerter
    • FifiBrind_acier // 03.05.2015 à 23h09

      Philbrasov,
      Apparemment plusieurs Partis politiques perdent des adhérents, sauf l’ UPR, en progression constante, avec bientôt 8000 adhérents.

      Le PS a en théorie 150 000 adhérents, mais seuls 60 000 sont à jour de cotisations.
      L’UMP est passée de 345 000 en 2007, à 260 000.

      Le FDG est passé de 12 000 à 9000.
      Les Verts de 20 000 à 4000..
      Le NPA a perdu 4000 adhérents sur 10 000 depuis 2007.

      L’UPR ne dit pas qu’il n’existe pas une Droite et une Gauche.
      Elle dit que provisoirement, comme avaient su le faire toute la classe politique et les résistant dans le CNR, il faut se rassembler pour sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, remettre l’économie en route et sauver le modèle social français.

      Ce que propose l’ UPR après la sortie de de l’UE est expliqué dans une longue vidéo:
      “Le jour d’après la sortie de l’ UE”.
      https://www.youtube.com/watch?v=X4-MRtitpVE

       6

      Alerter
  • mescalito22 // 02.05.2015 à 07h33

    Une énorme majorité de la classe politique se contrefiche de l’UPR parce-que ce parti est -TOTALEMENT-blacklisté des médias et donc encore inconnu des français.
    Leurs analyses économiques et géopolitiques ne cessent de se vérifier…
    Mais s’il existe un meilleur parti qui propose de sortir de L’OTAN, de L’UE (faces militaire et et éco de lamême médaille) er de l’EURO, faîtes le moi savoir? Ca m’intéresse….
    S”agirait-il dec “Nouvelle donne”, du FG, du FN, des trostsko-atlantistes alliés objectifs des néocons et du néolibéralisme?
    L’UPR a plus d’adhérents réels que le NPA et EELV…
    Après, on peut refuser le cirque électoral ET NE PLUS VOTER.C’EST DIGNE.
    Mais l’oligarchie financière, éconmique, journalistique et les grosses fortunes françaises se contrefichent du taux d’abstention (contrairement à ce qu’elles laissent croire les soirs d’élections)
    Alors quoi?
    Une révolution populaire hostile à “L’Empire” n’a aucune chance de réussir dans un pays vieux, non soutenu par des services étrangers et qui a encore beaucoup, beaucoup de marches à descendre avant de se retrouver au niveau des Grecs…
    Et que veulent ces ahuris de Grecs?
    Mettre fin aux politiques austéritaires TOUT EN RESTANT DNS L’EURO!
    Bon appétit et (encore une fois à l’adresse desc “railleurs”), si vous connaissez un parti plus intéressant et juste politiquement que L’UPR: n’hésitez pas à balancer le lien, je l’examinerai avec atenttion xDDD

     40

    Alerter
    • PasGlopPasGlop // 02.05.2015 à 14h39

      “Mais l’oligarchie financière, éconmique, journalistique et les grosses fortunes françaises se contrefichent du taux d’abstention (contrairement à ce qu’elles laissent croire les soirs d’élections)
      Alors quoi?”
      *** Abstention ZERO et vote BLANC ou NUL à la place, là ils ne pourront plus l’ignorer ! ***

      “Mettre fin aux politiques austéritaires TOUT EN RESTANT DANS L’EURO ! ”
      *** Unmöglich ! On ne reste pas dans l’Eureich sans être austère … ***

      “Une révolution populaire hostile à “L’Empire” n’a aucune chance de réussir dans un pays vieux, non soutenu par des services étrangers et qui a encore beaucoup, beaucoup de marches à descendre avant de se retrouver au niveau des Grecs…”
      *** Complétement d’accord, et c’est d’ailleurs gênant d’attendre que les Grecs fassent le boulot à notre place ! Mais le feront-ils ? J’en doute de plus en plus …

       10

      Alerter
    • Mido // 03.05.2015 à 15h07

      Moi aussi, je n’attend que ça, qu’on m’indique un parti plus résolu à sortir de ce marasme dans lequel l’UE nous a engloutis, et l’euro et l’OTAN.
      “Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles.”

       6

      Alerter
  • Christophe // 02.05.2015 à 07h42

    L’article de l’UPR à propos de Marine Le Pen vaut aussi le détour 🙂 :

    http://www.upr.fr/articles/les-americains-promeuvent-leur-marionnette-marine-le-pen-adoubee-par-les-americains-lors-du-gala-du-magazine-time-a-new-york

    (Les américains promeuvent leur marionnette “Marine Le Pen adoubée par les américains” lors du gala du magasine Time à New York).

    Merci à l’UPR

     27

    Alerter
    • V_Parlier // 02.05.2015 à 18h10

      Mouaip, j’aurais aimé qu’il documente ses affirmations à ce sujet. Jusqu’ici il nous avait habitué à mieux (même si cette cérémonie hollywoodienne n’est en effet vraiment pas de circonstance pour quelqu’un qui se présente comme dissident).

       5

      Alerter
  • LBSSO // 02.05.2015 à 07h44

    Voici la fiche Interpol Dmitriy Yarosh accessible au grand public:

    http://www.interpol.int/notice/search/wanted/2014-16549

    Très drôle est la fin de la fiche:

    “If you have any information please contact.
    .Your national or local police
    General Secretariat of INTERPOL”

    Nul doute que nos députés et notre Premier Ministre Vallsàlimper vont contacter son Secrétaire Général ,M. Jürgen Stock, immédiatement ,malgré ce we prolongé car comme le précise le site Interpol:
    “Le Secrétariat général d’INTERPOL se trouve à Lyon (France). Il est opérationnel 24 heures sur 24, 365 jours par an.”
    http://www.interpol.int/fr/%C3%80-propos-d'INTERPOL/Structure-et-gouvernance/Le-Secr%C3%A9tariat-g%C3%A9n%C3%A9ral
    😉

     25

    Alerter
  • madeleine // 02.05.2015 à 07h47
  • Nerouiev // 02.05.2015 à 08h40

    L’UPR dit plein de choses sensées bien fondées et structurées, parle très bien en conférences mais est desservie par Asselineau qui malheureusement a le profil un peu ringard d’un député de la 4ième République. Quel dommage !

     18

    Alerter
    • achriline // 02.05.2015 à 11h02

      C’est désolant que nous soyons dans une société où les électeurs votent en fonction de l’aspect des candidats plutôt que de leurs compétences.
      Il ne faut pas oublier que le président de la république représente le pays et à entendre ce qui se dit à l’étranger à propos de l’actuel ou du précédent, je ne suis pas sûr que F. Asselineau fasse aussi ringard que ça.

       37

      Alerter
    • lvzor // 02.05.2015 à 12h19

      “…Asselineau qui malheureusement a le profil un peu ringard d’un député de la 4ième République. Quel dommage !”

      Ouais, tu l’as dit, et hélas on est bien obligés de constater qu’un profil de sous-caudillo ça passe mieux. La politique, niveau closer ça va encore, mais s’intéresser au contenu ça prend trop la tête, man. Et je doute de plus en plus qu’on puisse quelque chose contre ça…

       17

      Alerter
    • marc // 02.05.2015 à 14h53

      Il a prévu de se faire remonter les seins avant les Présidentielles.

       7

      Alerter
    • marc // 02.05.2015 à 15h01

      C est sûr que des Najat Belkacem ou des Macron sont plus dans les standards de série américaines!
      Mais ne vous inquiétez pas , Asselineau a prévu de se faire remonter les seins avant les Présidentielles.

       16

      Alerter
    • Mido // 03.05.2015 à 15h13

      Si l’apparence physique a plus d’importance que l’analyse, l’action et la détermination ? Alors là ! Les bras m’en tombent ! Il n’a plus qu’à se suicider !

       2

      Alerter
    • urluberlu // 03.05.2015 à 23h11

      Que pouvez-nous dire des autres (Hollande, Sarkozy, Bayrou, Mélanchon..) ? Avez-vous comparé ?

       1

      Alerter
  • arthur78 // 02.05.2015 à 08h51

    Asselineau souleve 2 problèmes :

    1) un néo nazi Yarosh a un poste officiel
    2) l’UE et donc la France donne beaucoup d’argent a l’Ukraine

    http://www.valeursactuelles.com/lukraine-nous-coute-tres-cher-52559

     23

    Alerter
    • Franck // 02.05.2015 à 11h39

      L’UE s’apprête à donner 11 milliards à l’Ukraine pour sauver une économie qu’ils ont eux mêmes contribué à saccager totalement en soutenant un Coup d’État, un pays qui n’est même pas membre de l’Union Européenne…
      .
      Et dans le même temps, l’UE refuse d’aider la Grèce, qu’ils ont aussi contribué à le ruiner en leur prêtant de l’argent qu’ils savaient irremboursable…
      .
      Tout ceci ressemble à des l’esclavagisme moderne, et se termine généralement très mal, par la révolte des peuples, et par des guerres civiles en pagaille…
      .
      Alors mon conseil, c’est achetez autant d’or et d’argent que vous le pourrez. Un masque à gaz pour chacun de vos proches, des graines à planter, des poules, si possible une chèvre et un bouc, et commencez à lire attentivement votre manuel du parfait survivaliste 🙂

       20

      Alerter
  • Iskander Zakhar // 02.05.2015 à 09h17

    L’UPR reprend le programme du CNR, qui, si on le relit en 2015, n’a pas pris une ride depuis 70 ans. Je vais écrire à mon député et faire circuler autant que je peux. Merci Olivier.

     32

    Alerter
    • ulule // 02.05.2015 à 13h35

      A propos du CNR… les assureurs ont tout intérêt à “tuer” la sécurité sociale et les retraites, pour récupérer le marché. Et François Hollande, pour pour passer sous les fourches caudines de la Commission Européenne, est prêt à brader la santé et le système de protection social français en les livrant aux assureurs et aux financiers pour bien montrer sa capacité de « réformes » antisociales.

      Denis Kessler, ex-directeur général d’AXA® et ex-vice-président du MEDEF (ancien Maoïste et grand copain de Dominique Straus-Kahn ; accessoirement administrateur de Dexia, information régulièrement supprimée de l’article wikipedia le concernant), s’exprimait ainsi en 2007 sur le modèle du CNR : « Il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple… Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! »
      Challenges avait laissé cet article en ligne sur son site jusqu’en 2010 (adresse
      http://www.challenges.fr/magazine/analyse/0094-005304/adieu-1945-raccrochons-notre-pays-au-monde.html) mais le lien ne fonctionne plus. Il a été remis en ligne ici http://blogs.mediapart.fr/blog/republicain/191211/denis-kessler-il-sagit-de-defaire-methodiquement-le-programme-du-cnr

       20

      Alerter
  • David D // 02.05.2015 à 09h31

    Il ne s’agit pas de s’identifier à l’UPR puisque le parti ne se prononce pas sur de nombreux sujets clivants, le principe c’est d’y adhérer ponctuellement pour la triple sortie de la monnaie européenne, de l’Union européenne et de l’Otan, ce qui relève déjà du bon sens. Il s’agit aussi de repartir sur des bases constitutionnelles éprouvées, celles de la Vème République, car les propositions de VIème République ou de vote au hasard sont des plongées soit dans un engouement politicien démagogique (idée d’une VIème), soit dans un inconnu qui me laisse bien sceptique sans parler des réactions du réel ensuite. N’étant pas français, je n’ai pas adhéré à l’UPR, puisque je n’avais pas à voter, mais cette idée de triple sortie et cette autre d’essayer de repartir sur des bases éprouvées, ce sont des marqueurs forts pour me motiver.
    Il y a aussi des analyses justes et une construction vertueuse du discours, une image de politicien familière à nos grands-parents. Depuis Chirac, une campagne électorale, c’est devenu dire et promettre n’importe quoi, et depuis le deuxième tour de Sarkozy et Ségolène (qui a un lien avec Hollande) un président c’est l’équivalent des émissions de télé réalité où un personnage sans étoffe devient people et fait parler de ses frasques amoureuses : Carla Bruni elle s’est bien tenue, mais elle avait un passé et une image qui étaient foncièrement gênantes et Hollande il a achevé de revisiter les codes de la normalité médiatique pour un président de la République.
    Moi je préfère la politique à la papa que la politique de show américain.
    Juppé, il se croit “le plus brillant de nous tous”, mais il ne l’est pas, il fait partie des nombreux politiciens pour lesquels la politique internationale c’est secondaire mais il n’y faut pas perdre la face. Il aurait pu être un brillant président à une autre époque, mais il ne saurait être l’homme de la situation en cette époque particulière que nous traversons, et j’ai le fort sentiment qu’il fonce vers de nouvelles expériences amères, soit que sa course s’arrête en 2017, soit que sa présidence soit un calvaire pire pour lui que son passé de premier ministre rejeté par la rue.
    Maintenant, il y a cette crise ukrainienne. Là, il est clair que l’opinion se moque de l’opinion. Les gens pensent que les politiciens nous mentent, mais ils l’acceptent comme une règle du jeu, puis ils relativisent ce mensonge parce qu’en face il y a Poutine et le peuple russe, deux entités qu’ils perçoivent fort négativement, les rappels historiques et les médias aidant.
    Ils croient enfin que tout cela est sans conséquences : comme les politiques et assimilés qui osent sur la scène internationale des choses proprement ahurissantes, ils pensent qu’ils n’auront pas à payer les conséquences de tels agissements des politiques, ça ne les concerne pas, ils s’en fichent. Ne croyant pas à la justice en ce monde, je me le dis bien qu’on n’est pas souvent réellement puni pour ce qu’on fait en politique, mais la punition retombera sur les descendants, sur les générations futures, sur les enfants des français. Là on prépare le terrain à quelque chose d’extrêmement violent qui retombera sur eux dans tous les cas. Les gens pensent en égoïstes, à court terme, visiblement.
    Pourvu que ça dure… La richesse est là, mon enfant me renvoie de la joie et m’aime, a confiance en moi, ce qu’il vivra plus tard quand je n’y serai plus qu’est-ce que je m’en moque, comme je me moque des bombes s’abattant sur des civils de novorossiens dont je n’ai jamais serré la pince, sur des civils syriens, libyens et irakiens qui n’ont jamais eu vocation à être mes voisins de quartier ou collègues de boulot.
    Si l’Otan et les Etats-Unis échouent en Ukraine, on en rira ensemble après, ne m’en demandez pas plus.
    Yarosh n’étant pas désavoué, pourquoi les français prendraient en charge le travail de leurs représentants ? C’est comme ça, il y a des représentants et la corruption est la règle du jeu. Voilà le cynisme dont la population ne sent pas le poids irresponsable retombé sur elle-même.

    Pour ce qui est de Porochenko, on notera également à quel point ce personnage est idiot. Pour mater une insurrection, au lieu de protéger les civils et de taper sur l’ennemi militaire, il tape sur les civils, donc au lieu de lasser les peuples de la guerre, il achève de les solidariser aux insurgés. Là, récemment, il avait un allié indéfectible la Pologne, il fait voter des lois sur l’UPA qui flattent sans doute une partie de sa population, mais des lois qui refroidissent son unique allié inamovible européen, la Pologne.
    Il y a un niveau d’idiotie rarement atteint en politique, mais bon quand on voit les gouvernants branchés des Etats-Unis et de la France, l’idiotie ça passe aussi inaperçu que l’alliance inavouable.

     48

    Alerter
    • ulule // 02.05.2015 à 13h47

      @David D – “Pourvu que ça dure… La richesse est là, mon enfant…

      Ce n’est pas les gens n’ont pas de perception de long terme, qu’ils se fichent de leurs enfants, petit-enfants, c’est qu’ils n’ont aucun espoir de voir les systèmes politique, les choses sur lesquelles ils peuvent agir, changer le cours des choses dans ce système économique néo-libéral qui cultive avant tout le désespoir.

       11

      Alerter
      • Chris // 02.05.2015 à 14h40

        Quand vous baissez les bras d’avance, sûr que rien n’adviendra de ce que vous souhaitez.

         10

        Alerter
      • Mido // 03.05.2015 à 15h34

        Pensez au petit colibri cité plus haut

         1

        Alerter
        • Mido // 03.05.2015 à 15h38

          De Gaulle était seul en Juin 1940, pensez-y !

           3

          Alerter
  • Homère d’Allore // 02.05.2015 à 09h44

    L’UPR n’est pas spécialement ma tasse de thé.

    Mais quand une organisation dit la vérité et met la classe politique actuelle devant ses responsabilités, il nous faut tous applaudir.
    L’UPR est une composante nécessaire de la résistance à la clique de Washington et de Bruxelles.

    Et, si je pense que seul Jacques Sapir aurait l’étoffe de rassembler toutes ces composantes, il me paraît désormais évident que les amis d’Asselineau doivent avoir leur place dans ce rassemblement.

     68

    Alerter
    • Maurice // 02.05.2015 à 10h18

      Oui, pour moi aussi, Jacques Sapir est un homme de qualité!
      Sa connaissance des russes lui donne un gros avantage pour comprendre la situation en Ukraine…
      De plus, pour un économiste, il est plein de bon sens et n’a pas dans la tête que les équations des prétendus modèles économiques qui sont tous “inexacts” par définition; contrairement au sieur J. Tirolle qui lui est à côté de la plaque, même s’il a eu le prix Nobel…
      Car c’est afin d’asseoir encore plus la domination du marché sur nous que cette distinction lui a été remise, pour notre plus grand asservissement, bien sûr !

       27

      Alerter
      • Amsterdam // 02.05.2015 à 13h24

        “contrairement au sieur J. Tirolle qui lui est à côté de la plaque, même s’il a eu le prix Nobel”

        …surtout PARCE qu’il a eu le prix de la Banque de Suède en l’honneur d’A. Nobel.

        Ce pseudo-prix Nobel sert justement à distinguer et récompenser les évangélistes du néo-libéralisme.
        Feu Maurice Allais en fut certes distingué, mais avant qu’il n’entre en dissidence.

         19

        Alerter
        • Michel Ickx // 04.05.2015 à 01h01

          Bravo Amsterdam pour faire connaître cette arnaque des Banquiers. Cela a vivement déplu au descendants d’Alfred Nobel, surtout le glissement de “en l’honneur de” pour en arriver au “Nobel” tout court.

          Cela a permi de fromatter et de promouvoir tous les économistes reconnus par le système, de notre génération. Sauf bien entendu les rares dissidents et les éconoclastes.

           1

          Alerter
    • Kiwixar // 02.05.2015 à 10h42

      A propos du “rassemblement de toutes les composantes” [souverainistes], j’en profite pour citer Deng Xiao Ping : “Peu importe que le chat soit gris ou noir pourvu qu’il attrape les souris”.
      La Libération (de l’occupation étrangère via l’UE, l’euro, l’Otan) est la priorité, et pour cela il faut faire des compromis en se focalisant sur les points où on est d’accords, et rassembler toutes les composantes. Le programme du CNR est un très bon départ, il a rassemblé très large, et a montré des très bons résultats (30 Glorieuses).

      Pour paraphraser (plus ou moins) Desproges : “l’extrémiste est idiot, il pense que c’est moi l’extrémiste, alors que c’est lui”.

       29

      Alerter
      • ulule // 02.05.2015 à 14h01

        Petite histoire de la mise à mort de notre système de santé solidaire :

        “A la fin de la seconde guerre mondiale, le Conseil National de la Résistance a créé un système de protection sociale solidaire, et nationalisé les grandes sociétés d’assurances privées, au motif que la souffrance ne devait pas être source de profit pour « les grandes féodalités ».
        “Dès 1948, la Chambre de Commerce de Paris s’en indignait: « La Sécurité sociale est devenue pour l’économie une charge considérable. Les salariés ont profité de traitements dont ils n’avaient peut-être pas un besoin certain, la moindre maladie a été le prétexte de repos. L’absentéisme s’est développé. »

        “En 2000, Claude Bébéar, alors PDG d’AXA®, crée l’Institut Montaigne, un think-tank d’économistes « indépendants »… financé par des banquiers et des assureurs (Areva®, Axa®, Allianz®, BNP Paribas®, Bolloré®, Bouygues®, Dassault®, Pfizer® ), qui dans les média est chargé de distiller le venin : le système de santé, déficitaire, doit être réformé de toute urgence. La preuve : le « trou de la Sécu », conséquence de l’irresponsabilité des malades et de la malhonnêteté des médecins. Jamais aucun de ces experts ne pointe qu’en 25 ans, 10% de la richesse nationale est passée des salariés aux dividendes financiers des actionnaires, entraînant une baisse cumulative des cotisations. La protection sociale des Français est donc constamment pointée comme coûteuse, irresponsable, un frein à la compétitivité et aux profits.

        “En 2004, Jacques Chirac, ami intime de Claude Bébéar, nomme à la tête de l’Assurance-Maladie Frederic Van Roekeghem, un ancien directeur du groupe AXA® qui sea le fossoyeur de la Sécu.

        La suite ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/lehmann-christian/030415/la-loi-sante-de-marisol-touraine-une-etape-dans-la-longue-marche-des-complementaires

         20

        Alerter
        • FifiBrind_acier // 03.05.2015 à 23h42

          L’UPR est la seule organisation, à ma connaissance, qui ait publié la feuille de route de Matignon, avec les réformes “structurelles” à faire en 2014/2015 exigées par la Commission européenne.

          Ces directives pour chaque pays européen sont publiées chaque année en Juin, pour l’année qui suit.

          Tous les autres Partis qui ont pourtant des bataillons de Députés européens, ne parlent jamais des GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique.
          Macron suit fidèlement les directives de Bruxelles.

          https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon

           3

          Alerter
  • Aspietoyendefrance // 02.05.2015 à 10h41

    Merci Olivier d’avoir pris votre courage pour relayer cette publication de l’UPR.

    Je ne doit pas être un français comme les autres mais je me soucie de ce qu’hériteront mes enfants.

    David D: la population est complètement démunie ,inerte et agit contre elle même sans forcement en avoir conscience. Pas un dîner ne passe en famille,ou je pose une simple question: qu’es qu’on leur laisse aux générations à venir?

    On me dit toujours “on verra”,ce que je traduit comme implicitement une non-réponse. Mes parents et bien d’autres ne se posent pas la question de qui se passera demain,le présent les mangent trop et veulent préserver certaines choses.

    Je ne le dit plus mais je le pense toujours:une société qui ne se projette plus pour prévoir l’avenir,elle se condamne elle même et prive ses enfants de visibilité.

    Quand à ce partit l’UPR qui exclusivement à internet réuni autant de forces militantes que EELV,le NPA (7700 adhérents) il est victime de censure médiatique, des contre coups de la bienpensance,réflexes conditionnés et autres conservatismes.

    Il n’est pas à douter que pour l’oligarchie en place, la question n’est pas tant l’abstention mais le contrôle absolue de l’opinion des citoyens et de leur facultés de penser.

    Pour tout vous dire,même avec 90% d’abstentions,10% de conservateurs et de conservatrices suffiraient à renouveller les politiques actuels.

    De gré ou de force,le peuple de france doit se sortir de son état de servitude volontaire sous peine que ses enfants et les générations à venir soient contraintes par la force des choses de réagir.Violement réagir.

     27

    Alerter
  • MARCAULT // 02.05.2015 à 10h45

    Bonjour Mr Berruyer

    C’est étrange, j’ai posté un commentaire ce matin que je ne vois pas publié. Pourtant celui-ci n’avait rien de polémique…

     0

    Alerter
  • purefrancophone // 02.05.2015 à 10h48

    Gros scandale hier à Paris , le service d’ordre du Front National aurai fait preuve de “violence intolérable” envers les Femens !
    Mais pas un média pour dénoncer le signe nazi que ces jeunes femmes ont affiché au balcon d’un immeuble de Paris . Que dire ? La tolérance vis à vis de ces femmes est incroyable .
    Le signe nazi à Paris au sus et vus de tous sans que cela ne choque ?
    Quand à la manière dont elles ont été “décrochées” de ce balcon , pas pire que les arrestations lors de la manif pour tous par des policiers ayant reçu des ordres du gouvernement !

    Pour en revenir à cet appel de l’ U.P.R. , c’est très bien , mais j’ai bien peur que cela ne donne rien .
    En effet , combien de députés assez “libre” pour le faire ? Combien de député connaissent la réalité de la construction Européenne ?

    Qui sont les pères fondateurs européens?
    https://youtu.be/FpS49vBQENY

    Hitler et l’UE, l’Histoire se répète !
    https://youtu.be/7OhdfLd-obQ

    F. ASSELINEAU sur l’Ukraine
    https://youtu.be/ev99TZWqX9Y

    Le gros soucis de F.ASSELINEAU est qu’il est trop “intellectuel” et pas assez “petites phrases polémiques” !! Fin connaisseur de l’histoire , ce qui ne plait pas aux journalistes qui eux , ne la connaissent pas !
    Il lui faudrait une personnalité médiatique , qui passe de la pommade dans le dos des journalistes .

    Asselineau balance tout ! vidéo incroyable .
    Afficher sur youtu.be

    Aperçu par Yahoo

    Ecoutez ce discours qui va vous laisser bouche bée ! (censuré par les médias)

    image

    Ecoutez ce discours qui va vous laisser bouche bée ! (ce…
    Afficher sur youtu.be

    Aperçu par Yahoo

     14

    Alerter
    • purefrancophone // 02.05.2015 à 10h49

      OH !!!
      Ce qui est après “Il lui faudrait une personnalité médiatique , qui passe de la pommade dans le dos des journalistes .” n’a rien à faire là ; désolée !!!

       8

      Alerter
  • Guerri // 02.05.2015 à 11h41

    Merci Olivier. Nous vous apprécions beaucoup à l’UPR. Vous êtes ce que l’on qualifie de véritable anti-fashiste à une époque ou se terme est dévoyé, étant donné que l’anti-fashisme a été infiltré par de vrais fascistes dont le jugement arbitraire avec toutes les techniques de manipulation qui vont bien … font froid dans le dos . Et c’est un bonheur que de vous écouter.
    Une groupie de l’UPR 🙂

     16

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 02.05.2015 à 11h44

    Bonjour,
    pour mieux nous aider à nous faire une opinion, M.Berruyer seriez-vous en mesure d’organiser sur ce site, un débat sérieux et argumenté sur les conséquences d’une sortie de notre pays à la fois de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN?
    Merci.

     17

    Alerter
  • Franck // 02.05.2015 à 11h55

    L’UE, c’est cette organisation anti démocratique, instrument des USA, et qui défie toutes les lois de l’apesanteur.
    .
    Lorsque l’UE se prépare à donner 11 milliards de nos euros à un pays fasciste qu’ils ont soutenu par un Coup d’État, et qu’ils ont contribué à le ruiner par une guerre fratricide, toute la presse est unanime, preuve qu’elle n’est plus une presse d’information, mais bien de propagande mensongère. L’UE soutien donc un pays qui ne fait nullement partie de l’Union, et qui par son comportement ne devrait pas pouvoir y postuler. Mais qu’importe, pourvu que cela nuise à la Russie et l’ensemble de ses alliés…
    .
    Mais dans le même temps, l’UE refuse d’aider la Grèce dans ses échéances, alors que ce sont les mêmes banquiers qui veulent aider l’Ukraine en faillite, qui sont responsables de l’endettement massif de ce pays, de tous les pays Européens, avec de l’argent facile, imprimé dans une cave, au bon plaisir de ceux qui en ont le contrôle…
    .
    Non, nous ne sommes plus en démocratie, mais dans une dictature de l’argent, tenue par une poignée d’oligarques totalement corrompus. Si vous refusez de vous soumettre, vous subirez l’humiliation et le rabaissement systématique. Tout a déjà été prévu pour contrôler tout débordement, et tuer toutes les révoltes dans l’œuf. Et le seul moyen d’en sortir maintenant, c’est malheureusement la révolution…
    .
    Le 14 Juillet prochain sera votre dernière opportunité de le faire. Après cela, plus personne ne pourra les arrêter, et nous connaitrons la guerre…

     10

    Alerter
  • RGT // 02.05.2015 à 12h27

    Bien que n’étant pas adhérent ni sympatisant de l’UPR je dois reconnaître deux choses importantes :

    – Le discours “officiel” de ce parti est cohérent et se base sur des faits réels et des analyses bien approfondies. Ces analyses sont totalement en conformité avec les principes de base de ce parti et je n’ai jusqu’à présent noté aucune ambiguïté ni aucun “retournement de veste” dans les discours.

    – François Asselineau est un excellent conférencier qui maîtrise parfaitement ses sujets et les exprime clairement, dans un langage clair et facilement compréhensible par tous (ce qui n’est pas le cas des autres politicards qui nous enfument dans un baragouinage idéologico-défaitiste totalement incompréhensible). Il possède ce don (j’insiste sur ce don car hélas je ne le possède pas) rare, comme Jacques Sapir, d’exprimer des concepts complexes de manière claire en allant directement à l’essentiel sans prendre de détours destinés à égarer les auditeurs.

    Par contre je reproche les choses suivantes (qui ne concernent que moi bien sûr) :

    – Ce parti se focalise beaucoup trop sur la critique du FN et se perd dans des débats inutiles et stériles. Lors des (très rares) apparitions publiques il perd son temps à critiquer le FN et ne promeut pas du tout le fond de son programme. Je pense que cette focalisation est surtout causée par l’amalgame ‘voulu) entre l’UPR et le FN. Il suffirait simplement de réfuter cette affirmation en indiquant que l’UPR est encore plus éloigné du FN que le PS, point barre.

    – Son “programme” se base essentiellement sur la sortie de l’UE, de l’€uro, le CNR et sur la figure de Charles De Gaulle, mais semble assez difficile à mettre en place compte-tenu de la foultitude d’accords internationnaux qu’il faudra dénoncer, en plus de ceux concernant l’UE. Il sera nécessaire pour ce faire de dénoncer l’OMC, de fermer immédiatement les frontières (particulièrement vis à vis des fuites de capitaux) et de rapatrier MANU MILITARI tous les capitaux planqués dans les paradis fiscaux (concernant les transnationales françaises type Total, je leur souhaite bonne chance)… Je n’ai pas vu beaucoup d’analyses concernant ce sujet dans les discours de l’UPR. Ils sont pourtant INCONTOURNABLES pour permettre un équilibre financier national. C’est même la première action à mettre en place en urgence pour éviter de se retrouver avec le PIB du burkina-Fasso !!!

    – Le parcours universitaire de François Asselineau me gêne beaucoup : HEC + ENA.
    Il ne manque que la French-American Foundation ou sciences-Po pour en faire le petit soldat idéal recruté par les partis politiques “majoritaires” qui se partagent le pouvoir.
    Quand on voit les dégâts commis par les types qui ont ce profil, j’ai systématiquement tendance à le méfier et à prendre beaucoup de recul. Pour l’instant il semble cohérent avec la distance prise vis à vis du “système”, mais il est possible que le naturel revienne au galop.

    Je suis par contre scandalisé que ce parti n’ait pas le droit de s’exprimer sur les médias et qu’il puisse faire valoir ses idées.
    Je partage certaines de ses analyses mais je les trouve assez “limitées” concernant principalement la finance et les paradis fiscaux.

    Je suis certain qu’en cas de débat réellement équitable et non faussé (attaque ad hominem ou amalgame avec le FN par exemple) François Asselineau serait tout à fait capable de “mettre en pièces” n’importe que “Grand Sinistre Hautement Compétent” de n’importe que gouvernement…

    Par contre, si l’UPR parvient à accéder au pouvoir, que fera ce parti ?

    C’est bien la question primpordiale car jusqu’à présent le système des partis politiques n’est destiné qu’à renforcer le pouvoir d’une oligarchie qui finance ces mêmes partis et corrompt ses dirigeants au détriment de l’ensemble de la population…

    En cas d’accès au pouvoir de l’UPR aurons-nous droit à un TINA 2.0 ?
    C’est bien la question principale.

     20

    Alerter
    • Chris // 02.05.2015 à 14h53

      Pour info, l’OMC n’est que l’extension du GATT.
      Le General Agreement on Tariffs and Trade (GATT, en français : Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce, AGETAC) qui fut signé le 30 octobre 1947
      Quant à déclarer le contrôle de capitaux et changes, c’est élémentaire. C’est ce que Sapir préconise pour la Grèce et la Russie, en fait pour tous les pays soucieux de se prémunir aux prédations monétaire et évasions économico-fiscales.

       7

      Alerter
    • Guerri // 02.05.2015 à 15h13

      Bonjour RGT, je vous remercie. Pour une fois, nous avons à faire à une critique intelligente et c’est assez rare, vous pouvez m’en croire, pour mériter d’être relevé.

      Pour la question de l’Ena qui est souvent reproché à François Asselineau 🙂 … peut être son point de vu pourra vous apporter un éclairage. En tout cas, encore merci à vous, ça réchauffe le cœur de rencontrer des personnes qui réfléchissent encore par elle même, même si elle ne sont pas de L’UPR. ça fait vraiment plaisir. 🙂 https://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/questions_diverses/la-catastrophe-en-cours-est-elle-de-la-faute-des-enarques

       4

      Alerter
      • RGT // 02.05.2015 à 17h53

        Bonjour Guerri.

        Je ne suis ni adhérent ni sympathisant d’aucun parti politique ou d’aucun mouvement politique que ce soit (ni d’ailleurs membre d’aucune association suite à quelques expériences “gênantes” passées), ce qui ne m’empêche pas à titre personnel d’apporter une aide ponctuelle et limitée ou de partager certains concepts.

        Je n’ai jamais été membre d’aucun parti ou mouvement politique parce que j’ai une méfiance viscérale de tout rassemblement ou mouvement de masse (quand on voit à quoi ça mène on comprend pourquoi).
        Sans-doute est-ce dû à la lecture de quelques oeuvres de Proudhon durant mon adolescence que j’avais retrouvé dans une malle poussiéreuse ayant appartenu à un ancêtre lointain prématurément disparu dans “un accident de chasse” (authentique).

        J’ai dans le passé été membre d’associations diverses mais tout cela est terminé car je me suis retrouvé obligé d’approuver certaines orientations que je n’approuvais pas du tout ou de quitter l’association. Je me suis bien sûr TOUJOURS démis car je souhaite en premier lieu préserver mon indépendance d’esprit et ne pas me retrouver embarqué dans une “aventure” qui serait partiellement (ou totalement) contraire à mes convictions.
        C’est pour ça que je suis abondamment qualifié “d’ingérable” partout où je mets les pieds. Même sur mon lieu de travail (mais je suis heureusement sauvé par la justesse de mes raisonnements, c’est pour ça qu’on me garde).

        Pour l’instant l’UPR est cantonné dans une “opposition bayonnée”, ce qui m’afflige et me conforte encore plus dans mon opinion sur les “Bienfaits de la Démocratie Occidentale Exemplaire”.

        De plus, on voit clairement que Scootermane est très loin d’égaler Mitterrand (très sournois mais doté d’une intelligence exceptionnelle, dommage qu’elle ait été si mal employée) :
        – Mitterrand a favorisé et instrumentalisé la montée du FN pour syphoner le PCF et plomber le RPR en lui ajoutant une “aile droite” bien encombrante.
        – Hollande, s’il avait eu le dixième de l’intelligence de son illustre prédécesseur aurait favorisé la montée de l’UPR pour continuer à syphoner son aile gauche au profit de ce parti et pour diviser la “droite” en trois courants qui se seraient entredéchirés lors des élections, ce qui aurait favorisé sa réelection…

        Moralité : Les dirigeants actuels du PS sont des crétins finis qui sont entièrement focalisés sur le système de l’alternance.
        Les fauxcialistes se prendront une branlée en 2017 (sans doute par Al-Juppéïda – voir commentaire plus haut), puis reviendront aux affaires en 2022, et ainsi de suite…
        Le FN n’est qu’un épouvantail destiné à être brandi face au bobos “bien pensants” effarés et joue très bien ce rôle (tant que ses dirigeants en vivent confortablement).

        Rappelez-vous 2002, Jacquouille a été élu avec un score à faire pâlir d’envie n’importe quel dictateur de république bananière.

        Le FN, je n’y crois pas du tout (mais je peux me tromper). De toutes façons ça ne peut pas être pire que les “amants diaboliques” Vals/Macron : Fliquage de masse et paupérisation à outrance. Le FN n’osera JAMAIS aller aussi loin, ce serait des émeutes sur tout le territoire.

        Les français sont VRAIMENT des veaux. Ne comptez pas sur moi pour cautionner ça.

         6

        Alerter
        • FifiBrind_acier // 04.05.2015 à 00h02

          RGT,
          Merci pour votre analyse et votre esprit d’indépendance!
          Si l’ UPR insiste sur le FN, c’est que ce Parti bloque toute la vie politique française.

          Le FN n’a pas vocation à arriver au pouvoir.
          Il ne veut pas non plus réellement sortir de l’ UE et de l’euro.
          Il a au moins 14 versions différentes sur l’ UE & l’euro”, de l’enfumage !
          Allez savoir quelle est la bonne version?

          https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/fn-propose-pas-reellement-faire-sortir-france-lunion-europeenne-meme-leuro

          Le FN joue un rôle essentiel, il sert à salir tous les sujets sur lesquels le pouvoir refuse d’ouvrir un vrai débat contradictoire: la souveraineté, l’euro, l’ OTAN, le modèle social français, les frontières etc.

          Dès que vous parlez de ces sujets, on vous répond: ” Mais alors, vous êtes d’extrême-droite” !! C’est ainsi que Jacques Sapir s’est fait traiter ” d’économiste d’extrême droite”, par Moscovici, par ce qu’il prône la sortie de l’ euro.

          Mitterrand a fait monter le FN dans les médias et la vie politique française, pour déconsidérer tous ceux qui voudraient sortir de l’ UE, en les associant par amalgame au FN.

          Et seule l’ UPR a cette analyse du rôle politique FN.

           1

          Alerter
    • David D // 02.05.2015 à 20h28

      Il traîne des liens vidéos sur la toile qui assimile un inspecteur des finances à un oligarque, ce qui est plus que risible. Un inspecteur des finances gagne bien, mais n’est pas un oligarque. Ensuite, je ne vois pas en quoi le fait d’être énarque est viscéralement problématique. Ce qui est problématique, c’est l’inféodation américaine. C’est plutôt un atout d’être premier ou second d’une promo politique.
      Au pouvoir, en cinq ans, Asselineau aurait du travail et il s’appliquerait à nous faire sortir du bourbier européen, monnaie nationale reconquise et souveraineté reconquise. Et il travaillerait à ce pour quoi il aurait été élu.
      Certainement qu’il a des idées politiques sur d’autres sujets, on peut les entrevoir parfois d’ailleurs, être d’accord, pas d’accord, mais en cinq ans il s’occuperait de l’Europe, puis il ne serait pas dictateur, il serait soumis à de nouvelles élections et s’il veut continuer il devrait à ce moment-là se dévoiler sur des sujets clivants.
      Les gens sont là à s’obstiner à idnetifier tout le profil politique avec le détail de tous les sujets possibles. C’est pas comme ça qu’il faut faire et il le dit explicitement.
      Moi, le mariage pour tous, je trouve ça idiot, bon ben je sais qu’on ne le remettra pas en cause, et je suis alarmé qu’on puisse dans les écoles débattre de la gestation pour autrui. Mais, on ne peut pas se tirer une balle dans le pied tout le temps et aboyer aux portes de la ville. Il a choisi ses priorités.
      Certes, son truc n’est pas évident, mais c’est courageux et il agit, on voit que s’il a fondé ce mouvement c’est que ça lui tient à coeur. L’influence qu’il gagne n’est pas perdue, et les mouvements d’extrême-droite qui le citent en le daubant feraient bien de réaliser qu’ils sont des repoussoirs définitivement contre-productifs.

       9

      Alerter
    • Marcault // 02.05.2015 à 22h13

      Bonsoir
      Peut-être pourriez vous trouver les réponses à vos interrogations légitimes en visionnant la dernière conférence de F.Asselineau “le jour d’après”

       1

      Alerter
    • Grognard // 02.05.2015 à 23h32

      Je trouve bonne la tactique de l’UPR que l’on peut qualifier du faible au fort.
      Ce parti est blacklisté, ce qui n’est pas forcément un mal tant qu’il n’est pas en ordre de bataille.

      Vous avez entièrement raison il vaut mieux lorsque l’on défend un projet mettre en avant les points positifs du dit projet.

      Vous pouvez être contre des actes ou des prises de positions condamnables, ce n’est pas ce qui vous donnera des suffrages.
      Les personnes qui voteront pour vous le feront si elles sont pour les même choses que vous.

       0

      Alerter
    • Eric // 04.05.2015 à 10h58

      Vous êtes aveuglé par votre syllogisme !
      “Le parcours universitaire de François Asselineau me gêne beaucoup : HEC + ENA.”
      ET ALORS ! Il y a des personnes qui sont passé par ces écoles et d’autres et qui n’ont rien à voir avec ceux que vous dénoncez à juste titre… Ce qui importe n’est pas ce que l’on a été ou fait mais ce que l’on est aujourd’hui et ce que l’on fait aujourd’hui. Même si notre passé est important dans notre construction c’est ce que nous disons et faisons aujourd’hui qui doit être jugé et apprécié… Cela me fait penser au triste sire précédent (celui qu’une autre partie des français pense qu’avec lui c’était mieux et ce sera mieux alors qu’il est lui aussi un serviteur du BAO, blanc bonnet/bonnet blanc, ce que l’un n’a pas fait l’autre le fait…) qui voulait “détecter les délinquant dés la petite enfance !!!
      Ah si vous saviez qui j’étais, vous ne prendriez même pas le risque de venir ici !!!!!!!!!!!!!!!
      Mitterrand lui même que vous reconnaissez comme “doté d’une intelligence exceptionnelle” (et moi aussi ce qui ne veux pas dire que j’approuve et aime tout ce qu’il a fait loin de là) a eu un passé pour le moins trouble…

      “Son “programme” se base essentiellement sur la sortie de l’UE, de l’€uro, le CNR et sur la figure de Charles De Gaulle, mais semble assez difficile à mettre en place…” ce que vous énoncez ne sont que des prétextes qui ont pour origine la peur du changement. L’inconnu et le changement produisent une part normale de peur mais qui doivent être raisonnés et ne justifie pas les prétextes !…

      “Par contre, si l’UPR parvient à accéder au pouvoir, que fera ce parti ?” Ben lisez sont programme, ses engagements… Comme le CNR il propose d’unir tous les français de tous bords pour sortir de l’impasse actuelle et ensuite, comme avec le CNR les français pourront reconstruire La France. Cette France qui est entrain d’être démolie petit à petit dans le dos des français…

      L’UPR est le seul partie allant à l’essentiel, à la racine de tous nos problèmes passés, présents et futurs…

      LA VERITE DERANGE TOUJOURS !!!

      Pour ma part je n’ai jamais adhéré à aucun partie de ma vie (59 ans) mais je reconnais que ce qui est proposé est L’UNIQUE SORTIE POSSIBLE (il l’explique très bien d’ailleurs). Les français vont-ils se réveillez ? Voilà la vrais question ! Le reste est plus que secondaire, à la limite on s’en fout le patient est détresse vitale !!!!! Comment les réveiller les français (et les autres) car il est vrai que de gros moyens sont employés pour les “lobotomiser”…

       1

      Alerter
      • Serge // 10.05.2015 à 06h57

        pour ma part, à 71 ans, c’est la première fois que je m’affilie à un parti politique et je l’ai fait après mure réflexion.Voir l’état actuel de la France et devrais-je dire de l’europe me préoccupe. Que laissons-nous à nos enfants, à nos petits enfants ? Je suis consterné de voir dans quel état les politiques de ma génération et de la suivante ont mis notre économie et notre société en général, par le détricotage de notre couverture sociale et l’installation progressive d’une dictature larvée par l’entremise d’une UE liberticide et à la solde de la finance.

        D’où mon adhésion à l’UPR dont les objectifs me semblent plein de bon sens même s’ils seront difficiles à mettre en place: Mais qui ne tente rien n’a rien alors, relevons nos manches et à l’ouvrage !

         1

        Alerter
  • Nerouiev // 02.05.2015 à 12h37

    Il semblerait que le monde soit devenu bipolaire intégral comme une diode. Soit pro USA, soit pro Russie. Soit fasciste, soit antifasciste. Mais comme les USA ont un très grand penchant pour le fascisme, déjà avant la seconde guerre mondiale, il me semble en résumé que le fascisme soit un réel outil américain grâce auquel la Crimée est retournée dans son giron Russe. Quand l’Ukraine sera bien sous contrôle Pravy Sector et sans plus aucunes ressources, alors les USA viendront pour sauver l’Ukraine en cassant tout au passage pour mieux reconstruire et se faire la pub.

     11

    Alerter
    • RGT // 02.05.2015 à 18h17

      Bonjour Nerouiev.
      “bipolaire intégral comme une diode”

      Euuuh !!! Je pense que vous ne connaissez pas le fonctionnement réel d’une diode.
      Il est totalement inadapté pour votre exemple concernant l’opposition USA/Russie.

      Un éclateur serait tout à fait adapté pour cet exemple : Il bloque tout transfert de charges entre ses deux pôles jusqu’à un certain seuil, puis se met à conduire BRUTALEMENT pour évacuer les charges excédentaires : Un peu comme une guerre qui permet d’évacuer les tensions entre deux états.
      L’objectif d’un éclateur est de protéger le reste du circuit de dommages irréversible causés par une tension trop élevée, comme une guerre permet d’évacuer les tensions internes tout en préservant l’oligarchie au pouvoir.

      Une diode bloque le passage du courant dans le sens cathode-anode, mais permet le passage de ce même courant dans le sens anode-cathode.

      Je pense par contre que la diode est tout à fait adaptée pour représenter le système politique de gouvernance des “Pays Démocratiques Libres” : Ce système interdit tout transfert financier des riches vers les pauvres (blocage K=>A) mais favorise le transfert financier des pauvres vers les riches (conduction A=>K).
      Autre point d’analogie de la diode : Une diode possède une “barrière de potentiel”, c’est à dire un seuil de tension en dessous duquel elle ne conduit pas, et qui entraîne une perte d’énergie non négligeable lors de la conduction (silicium ~ 0,6V).
      Cette barrière de potentiel correspond à n’en pas douter au montant des “frais de fonctionnement” des partis qui permet d’assurer leur fonctionnement “libre et démocratique”… 😉

       9

      Alerter
      • Nerouiev // 02.05.2015 à 20h36

        Oui, je sais, c’est pas exact (ça passe ou ça ne passe pas) au lieu de ça passe dans un sens ou ça passe dans l’autre, mais on s’est quand même compris.

         0

        Alerter
  • Sébastien // 02.05.2015 à 12h57

    J’ajouterais que vous croyez réussir car vous croyez que vous vivez dans un système démocratique. C’est précisément ce qu’on fait croire à la population pour maintenir le contrôle social.
    Pour prendre une comparaison populaire qui parlera à tout le monde, vous vivez dans la Matrice, prétendez la combattre de l’intérieur alors que vous refuser de prendre la fameuse pilule rouge.
    https://www.youtube.com/watch?v=TgfLNObfwLg

     7

    Alerter
    • Nicolas // 02.05.2015 à 13h42

      @Sébastien : Vous croyez avoir pris la pillule rouge ? Et celle-ci ? https://www.youtube.com/watch?v=YnQb58BoBQw

       0

      Alerter
      • ulule // 02.05.2015 à 14h15
      • Sébastien // 03.05.2015 à 01h32

        J’ai horreur des concepts marketing que l’Amérique balance au monde entier en permanence avec ce prosélytisme outrancier à tendance sectaire, agressif, souvent vulgaire. Pour ce qu’on sait des résultats….
        Chacun devrait être libre de vivre sa vie sans déranger l’autre, ce serait déjà un grand progrès. Chacun mange ce qu’il veut: viande, insectes, cailloux, écorces si ça leur chante. Sinon il va falloir ré-éduquer aussi les lions, corbeaux et autres amateurs de steak tartare?

         2

        Alerter
        • Nicolas // 03.05.2015 à 09h40

          Cet argument des lions est totalement grotesque, et vous le savez. Les lions tuent souvent des lionceaux pour pouvoir féconder leurs mères. Faut il autoriser l’infanticide parce qu’on ne peut pas ré-éduquer les lions ?
          Ni Leonardo, ni Lev Tolstoï, ni César Chávez ne travaillaient pour des entreprises américaines de marketing. Vous pouvez refuser de remettre en question votre religion, mais ne dites pas de stupidités.
          Pour ce qui est de “déranger” les autres, rien ne détruit plus la planète que la consommation de viande, qui est à la fois la principale source de forçage radiatif (effet de serre) humain, la cause quasi-exclusive de déforestation, et une cause majeure de la surpêche (via le poisson donné au vaches, Cf. “fishmeal”).
          Bref, vous pouvez continuer à refuser d’admettre l’évidence, mais ayez la décence de ne pas balance des propos hypocrites concernant la protection de l’environnement.

           2

          Alerter
  • theuric // 02.05.2015 à 13h28

    J’ai certes déjà abordé ce thème, mais il me semble d’importance pour comprendre le dynamisme historique qui, en France comme Europe, nous aborde dès à présent.
    Nous pouvons constater le délitement idéologique et en légitimité de l’ensemble des organisations et partis politiques médiatiquement officiels, ceci en raison de leur atlantisme et eurolâtrie étiolant, quand bien même les dernières élections paraissent contredire ce fait: le F.N., l’U.P.R., l’U.D.I. et le P.S., le P.C.F., les Verts et le F.G., eux, s’affaiblissant continuellement en raison de leurs multiples tergiversations idéologiques, manœuvres électorales et roueries internes.
    Ainsi, le Front de Gauche, sensément républicain, disparaîtra dans peu de temps si il ne parvient pas à formuler une doctrine claire s’appuyant sur la réalité de la situation présente et à stabiliser son action politique avant et pendant les prochaines élections, quitte, pour cela, à se débarrasser de ses éléments les plus désorganisateurs.
    Ce délitement politique n’est pas seulement français mais est un mouvement englobant l’ensemble des nations européennes, prenant des formes différentes suivant l’histoire et la psychosociologie de chacun des pays de l’U.E..
    En France, justement, nous avons une chance, contrairement à la majorité des autres pays de l’ouest Eurasie, nos anciens avaient, entre cent cinquante et deux cents ans, fait émerger trois mouvements politiques dont nos voisins étaient et sont peu ou prou dépourvus, de droite à gauche: le bonapartisme, le républicanisme et anarchisme légaliste ou non.
    Il n’est pas surprenant que le bonapartisme, représenté par l’U.P.R., soit, des trois mouvements nommés, celui qui, aujourd’hui, recueille le plus d’écoute et d’attente populaire, étant donné que le gaullisme, son dernier représentant gouvernemental, fut, il n’y a pas si longtemps, un mouvement puissant et ce jusqu’aux années soixante.
    L’anarchisme, lui, se retrouve dans certaines mouvances écologiques violentes ou non ainsi que par certaines formes de retour à une vie paysanne d’antan, le rejet plus ou moins formel et total de notre modernité et, paradoxalement, du-moins le semble-t-il ainsi, dans une hyper-modernité informatique, c’est pourquoi cette nouvelle forme d’une radicalité de gauche ne reçoit que peu d’écoute.
    Si le Front de Gauche, quand à lui, n’arrive pas à se débarrasser de ses très nombreuses contradictions internes, il sera inéluctablement remplacé par d’autres partis qui, eux, ne pourront pas ne pas remplir ce vide idéologique républicain ainsi créé.
    Quoi qu’il en soit, ce à quoi nous assistons c’est, en Europe, au retour irrépressible de l’état-nation et, dans le monde, à son émergence irrésistible qui, si nous n’y prenions garde, pourrait se révéler explosive.

     5

    Alerter
    • Christophe // 02.05.2015 à 15h03

      Le conflit ukrainien cristallise, à nos frontières, deux visions opposées de l’organisation du monde :

      1. Une vision d’un monde unipolaire, essentiellement portée par l’Occident, qui promeut la mondialisation (économique), la globalisation (l’homogénéisation des standards culturels) et, à terme, l’instauration d’un gouvernement mondial.

      2. Une vision d’un monde multipolaire, portée notamment par la Russie, qui promeut la souveraineté des nations sans exclure, bien évidemment, des alliances économiques ou… militaires.

      On a pu entendre ici et là que le nationalisme (certains préfèreront parler de souverainisme ou de protectionnisme ou que sais-je encore), c’est la guerre. Sans doute pourrions-nous aussi nous poser la question à propos de l’impérialisme (l’Europe, les USA, un gouvernement mondial…)

      A ce sujet voir :

      http://www.upr.fr/conferences/leurope-cest-la-guerre-2

      Quoiqu’il en soit, ces deux visions du monde comportent des risques… mais je
      choisis tout de même la vision multipolaire. Pour faire ce choix, je me focalise sur l’observation de deux modèles agricoles.

      Postulat de départ : chaque famille de plante a le plus souvent “sa” maladie

      – dans un modèle agricole privilégiant les monocultures (culture d’une seule espèce, le plus souvent associée à l’utilisation intensive et non durable d’engrais, de pesticides… ou à la culture de plantes ogm), si une maladie survient, l’agriculteur prend le risque de perdre toute sa production;

      – dans un modèle agricole privilégiant les polycultures (culture de plusieurs espèces différentes comme c’est le cas en agroécologie ou en permaculture), l’agriculteur ne met pas “tous ses oeufs dans le même panier”. Si une maladie survient, le plus souvent propre à une famille de plante, l’agriculteur ne perd, au pire, qu’une partie de sa production.

      Imaginez – c’est juste une hypothèse – l’Union européenne ou un gouvernement mondial portant atteinte à nos acquis sociaux, environnementaux ou démocratiques. Imaginez la même chose au niveau d’une nation.

      Quelle est, selon vous, la vision du monde donnant à l’humanité toute entière le plus de chances de survie ?

      Vive la biodiversité !

       14

      Alerter
      • theuric // 02.05.2015 à 18h23

        Bouh, que ce texte est mal écrit!

         0

        Alerter
  • Joanna // 02.05.2015 à 16h43

    Allez … je donne mon sentiment concernant M. Asselineau :

    Je suis presque toujours d’accord sur les grandes idées dispensées dans ses doctes conférences.

    Toutefois, sur le fond je pense que s’attaquer au FN est un mauvais choix (outre que c’est peine perdue car ce n’est pas son électorat qui serait prêt à le suivre) car d’une part il est perçu comme quelqu’un qui a bien plus d’égards vis-à-vis de l’UMP d’où il vient ou du PS, donc bien comme quelqu’un du système en mission pour nuire au FN (ce qu’il n’est sans doute pas mais on peut douter), un peu comme le sieur Dupont-Aignan, d’autre part s’il veut faire passer ses idées c’est bien les partis du système, ceux qui s’entendent comme larrons en foire pour gouverner en alternance, qu’il devrait affronter.

    Pour l’instant mon sentiment est que François et Nicolas m’apparaissent bel et bien comme les alliés des 2 autres.

    Sur la forme le côté docte, platement démonstratif, fait que ça manque de punch, d’emphase.
    Trouvez quelqu’un qui a le charisme, le punch d’un Montebourg (ce n’est qu’un exemple) avec les idées d’Asselineau et l’UPR deviendrait un parti connu, écouté et il grimperait en flèche.

     3

    Alerter
    • Nicolas // 02.05.2015 à 20h48

      Il ne s’agit pas de “s’attaquer ” au FN mais de démontrer qu’il ne propose en fait rien, et notamment pas la sortie de l’UE et de l’OTAN. Or la souveraineté de la France ne saura être rétablie sans sortir de l’UE et de l’OTAN. Il y a certainement beaucoup de personnes qui actuellement votent FN parce qu’elles ont l’illusion que le FN souhaite rétablir la souveraineté de la France, il est donc important de démontrer que c’est faux. L’UPR le fait, comme elle explique aussi pourquoi le gouvernement actuel est condamné à l’impuissance, notamment par le traité européen.

       9

      Alerter
    • Sébastien // 03.05.2015 à 16h04

      Il faut bien admettre qu’à l’UPR comme ailleurs, le culte du chef prédomine. Ce qui me fait conclure que la démocratie est un fantasme. Le populations veulent un chef, stable dans un système stable qui fonctionne selon des principes stables, soit ce qu’on a constaté dans l’immense majorité de nos sociétés, à savoir une monarchie. Je ne suis pas particulièrement monarchiste, je constate simplement que ce système a toujours été le plus efficient, point. D’ailleurs ce n’est pas moi qui dit que la Veme République l’est. A chaque fois que la République parlementaire (je hais ce mot) a failli, c’est-à-dire, tout le temps, elle n’a été sauvé que par un homme providentiel. Ca veut dire quelque chose. Une fois encore, l’idéologie veut aller contre le sens du vent, ce qui donne les pires dictatures depuis….Qu’on a mis en place un régime parlementaire. C’est tout même étrange, ce mouvement de balancier. Quelque chose cloche, non?

       1

      Alerter
  • Gilles Marceau // 02.05.2015 à 17h24

    Merci M. Beruyer de relayer ces communiqués de l’UPR, contribuant à votre niveau à lui donner un peu d’espace médiatique pour faire connaître ses analyses (je précise que je suis adhérent UPR). Par contre, je n’ai toujours pas compris pourquoi vous avez rejoint le parti Nouvelle Donne qui, je crois, n’est pas du tout sur la même ligne que vous sur la politique étrangère.

     4

    Alerter
  • HerveLE // 02.05.2015 à 17h48

    M. Berruyer, etant donné les positions et les types d’articles que vous publiez, il me semblerait étonnant que vous n’ayiez pas déjà été en contact au moins une fois avec M. Asselineau, personnage aujorud’hui phare dans la contestation de l’UE et de l’impérialisme américain. Si ce n’est pas le cas, je vous y encourage!

    Personnellement, j’ai adhéré à l’upr après le visionnage de seulement deux conférences youtube… et je me considère pas comme complotiste ou débile, etant statisticien de métier j’ai plutot tendance à vouloir vérifier les données que l’on me sert…

     4

    Alerter
    • isary // 02.05.2015 à 21h39

      j’ ai fait la connaissance de Me Berruyer à l’ université d ‘automne de l ‘UPR à Tours en 2013.Il y avait donc été convié par Mr Asselineau.Ils se connaissent.

      L’ intervetion d’OB a été remarquée,ses ouvrages se sont vendus très vite.C’ était très bien.

       5

      Alerter
  • georges glise // 02.05.2015 à 18h19

    on déverse des euros sur l’ukraine, comme ça ce pays pourra nous acheter des rafale, des navires mistral, etc…, et ces gens seront en première ligne pour aller faire la guerre contre la russie, guerre tant désirée par les faucons et le tea party de washington, suivis par leurs caniches européens et français, comme bhl et ses amis qui vivent sous les ors de la république.

     12

    Alerter
  • achriline // 02.05.2015 à 18h22

    Olivier,
    avouez le, c’était un test pour savoir combien des commentateurs habituels du site étaient sympathisants de l’UPR ou en accord avec ses idées 😉

     8

    Alerter
  • Zarathousthra // 02.05.2015 à 18h23

    C’est là qu’on voit l’horrible puissance des média quand un parti comme l’UPR peut être décrédibilisé aussi facilement. Même les gens qui sont d’accord avec les idées de l’UPR se disent que ça ne vaut rien puisqu’on en parle jamais à la télé.

    En revanche un guignol comme Le Pen qui nous fait rigoler depuis 50 ans avec des propos obscènes fait figure d’opposant numéro un parce que tout le monde en parle…

    Finalement on est toujours sous l’influence des media quoi qu’on en pense.

     17

    Alerter
  • Boubanka46 // 02.05.2015 à 18h28

    Bravo l’UPR de rappeler ces vérités sur l’Ukraine! Dommage qu’il n’y ait que les souverainistes pour les clamer haut et fort. Je leur souhaite bon chance dans leur tentative de conquête de l’électorat souverainiste FN et autres même si je les trouve souvent trop agressifs et parfois un peu manipulateur. Par exemple le fond de commerce “anti immigrés musulmans” existaient au FN bien avant la dérive droitière des républicains américains et la théorie du choc des civilisations. Donc il est erroné de présenter ce thème comme une preuve d’allégeance du FN aux USA.

     2

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 04.05.2015 à 00h11

      Boubanka46,
      Pourquoi voulez -vous que l’ UPR se polarise sur l’électorat FN?
      Il y a 20 millions d’électeurs qui ne vont plus voter…

       2

      Alerter
      • Boubanka46 // 06.05.2015 à 06h06

        Toute la diatribe pour démontrer que le FN n’est pas un vrai parti souverainiste anti ue et anti atlantiste, s’adresse t elle au 20 millions d’abstentionnistes ou aux électeurs du FN dont l’UPR partage de certains points de vue?

         1

        Alerter
        • Guerri // 09.05.2015 à 00h29

          De quel point de vu, parlez vous, que partagerait l’UPR avec le FN ? A part, bien sur, quelques idées que le FN vient pomper à l’UPR, comme le M’pep parti d’extreme gauche le fait également ? L’UPR n’est quand même pas responsable d’être siphonné et à la fois censuré ?

          Par ailleurs, votre message est d’un vice assez dégouttant en faite. Tout en voulant mélanger l’UPR au FN, vous jouez les naif de bas étage en vous étonnant que l’UPR veuille marquer la difference, dans une France lobotomisée ou on ne peut plus entendre ” sorti de l’UE ” sans entendre ” extreme droite ” … alors même d’ailleurs , et le vice que vous représentez ici, est bien total, alors même que rien indique dans les profession de fois ou le programme FN, une quelconque sorti de l’UE.
          S’il y a bien une chose qui me dégoutte, ce sont les gens nocifs et vicieux comme vous. De vrais serpents gluants. Je ne vous connais pas, mais vraiment, vous êtes moche

           1

          Alerter
  • theuric // 02.05.2015 à 18h34

    Sauf si c’est le système économico-politique mondial dans son entier qui s’écroule, auquel cas tout qui y serait lié disparaitra, partis politique compris, du P.S. au F.N..
    Pourquoi faut-il toujours que nous pensions que ce qui existe aujourd’hui existera demain?
    Quand à l’empire U.S., auquel Madame Le Pen rendit visite, il n’est déjà plus que les scories de ce qu’il fut, ne nous en restera plus que le jazz, adieu le rap, les feuilletons débiles, Nicolas, Valls et Marine, ça nous fera des vacances.
    La valse musette et l’accordéon…, tsoin, tsoin, tsoin…

     2

    Alerter
  • purefrancophone // 02.05.2015 à 19h24

    Pour celles et ceux que cela intéressent
    Dommage que ce ne soit sur l’Europe ou l’Ukraine !

    François Asselineau – Union Populaire Républicaine
    3 min

    JE SUIS L’INVITÉ DE CHRISTOPHE HONDELATTE SUR BFM-TV CE SAMEDI 2 MAI AU SOIR, POUR UN DÉBAT DE 23H00 À 23H25 SUR LE THÈME « QUELLE PLACE POUR LA MONARCHIE EN FRANCE ET EN EUROPE ? »
    ——————————————
    Ce débat, décidé au dernier moment par BFM-TV, prendra appui sur la naissance du deuxième enfant du prince William, duc de Cambridge et de son épouse, qui fait les grands titres de la presse outre-Manche. Il sera l’occasion de souligner quelques points politiques, juridiques et constitutionnels fondamentaux qui séparent le Royaume-Uni de la France.

     2

    Alerter
    • LBSSO // 02.05.2015 à 20h45

      Je préfère écouter Caroline Fourest ce soir chez Ruquier….

      Je plaisante Purefrancophone 😉

       3

      Alerter
      • purefrancophone // 02.05.2015 à 21h23

        LBSSO
        Mais je vais la regarder en replay pour pouvoir faire des pauses lorsqu’elle m’agacera de trop .Il parait qu’il y a un clash entre elle et CARON , et comme je n’apprécie ni l’un , ni l’autre …il va y avoir du sport !!

         2

        Alerter
    • Zarathousthra // 02.05.2015 à 21h01

      Les rares fois où il est invité c’est sur des sujets dont on se fout royalement (c’est le cas de le dire). Comme ça les media peuvent dire qu’il ont leur cota d’UPR sans parler de ce qui fâche. Évidemment Asselineau va déborder sur d’autres thèmes et alors on dira qu’il est malpoli en plus !

       6

      Alerter
  • burno // 03.05.2015 à 01h11

    Je me marre trop à lire les commentaires de cet article
    le fait qu Asselineau démonte la sarl familiale bidonnesque FN semble déplaire à beaucoup de commentateurs !
    en tout cas malheureusement , Asselineau est le seul qui pose les bonnes questions et apporte les bons remèdes aux maux dont souffre la France ( Melenchon mis à part )
    et il tape dans le mille sur l Ukraine puisqu on finance directement des gens dont on sait pertinemment que ce sont des nazis purs et durs !

     10

    Alerter
    • Léa // 03.05.2015 à 12h59

      “et il tape dans le mille sur l Ukraine puisqu on finance directement des gens dont on sait pertinemment que ce sont des nazis purs et durs !”

      On a pas attendu Asselineau pour s’en apercevoir et le dénoncer dès le début.

      Là il ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes et il ne pèse pas assez pour faire pencher la balance du bon coté..

       2

      Alerter
      • lvzor // 03.05.2015 à 18h48

        Je ne suis, comme beaucoup ici, groupie de personne. Je ne le serais même pas de dieu s’il existait, souffrant probablement de l’absence dans mon organisme du gêne du larbinat. Ce qui me met parfaitement à l’aise pour rappeler qu’Asselineau est le seul qui soit clairement et inconditionnellement pour la sortie de l’UE, de l’euro et de l”OTAN. Ce n’est pas vraiment de l’enfonçage de portes ouvertes.

         5

        Alerter
    • Guerri // 09.05.2015 à 00h41

      Vous auriez pu dire : ” le fait qu Asselineau démonte la sarl familiale bidonnesque FN semble déplaire à beaucoup de CONSOMMATEURS “. Ce sont des consommateurs de la grandes distribution politique …

       1

      Alerter
  • Roulio // 03.05.2015 à 23h12

    Bonjour à tous,

    Comme beaucoup, je m’intéresse à l’UPR depuis un moment (avant que son site n’existe). Après avoir vu toutes les conférences de François Asselineau sur internet, je suis allé le voir plusieurs fois lors de ses divers passages en province. J’apprécie sa démarche et la personne, je le crois sincère et honnête en plus d’être quelqu’un de compétent. Je partage la plupart des analyses et des objectifs de l’UPR. Je reconnais et remercie FA et l’UPR pour leur travail de réinformation voire d’éducation populaire.

    L’objectif de l’UPR est de rétablir la souveraineté de la France et de lui rendre sa démocratie. Soit. Encore une fois, je partage cet objectif. Cependant, je pense que les moyens que propose l’UPR dans son programme pour y arriver ne sont pas suffisants. En outre, plusieurs choses me chagrinent avec ce parti. Et c’est bien dommage car j’aimerais y croire…

    Ce qui me gène le plus, c’est que le parti se revendique “ni de gauche ni de droite” alors que globalement, il ne relaye aucune pensée de gauche. Je n’entends jamais – régulièrement je veux dire – FA se référer ou appuyer son argumentaire sur les écrits de Lordon, Sapir ou Cédric Durand… Ni même juste relayer – en les citant – certaines de leurs pensées… Je comprends bien cette nécessité de se situer au-dessus du clivage gauche-droite mais il faudrait vraiment compenser ce manque de références à la gauche. Et il ne suffit pas de prendre une fois la défense de Sapir ou d’inviter une fois Annie Lacroix-Ruiz à une université d’automne de l’UPR pour compenser ce manque. Ce que je veux dire, c’est que je n’ai pas l’impression que François Asselineau s’adresse au peuple de gauche, en tous cas, il n’emprunte pas le bon code pour cela. A part renvoyer dos à dos tous les syndicats en disant qu’ils sont tous affiliés au CES… J’attends autre chose.

    Pour aller plus loin sur cette piste, l’UPR, englué dans sa neutralité, semble nier un quelconque lien entre le libéralisme et les crises actuelles. Or à mon avis le marasme (économique, écologique) dans lequel nous vivons est indissociable du libéralisme. Il faut nommer le problème. Le problème, c’est le libéralisme. L’UE est le bras armé du libéralisme. Sortir de l’UE d’accord, c’est nécessaire, vital, mais ce n’est pas TOUT le problème.

    Le système, notamment économique, imposé par l’oligarchie, est en place internationalement et dépasse le simple cadre de l’UE ou même des USA. Comment l’unique fait pour la France de sortir de l’UE nous soustrairait à ce système ? Comme le dit Lordon, sortir de l’UE et de l’euro sont des conditions nécessaires mais pas suffisantes…

    Suivant cette logique, l’UPR ne s’est pas dotée dans son programme de tous les outils dont le peuple souverain (une fois débarrassé de l’UE) aurait besoin pour faire face au capital. Je pense par exemple à la séparation des banques de dépôt et d’investissement, à la taxe Tobin, à la nationalisation des banques, au placement sous contrôle de certaines banques le cas échéant, à la taxation différentielle, à la lutte contre les paradis fiscaux, à l’impôt confiscatoire pour les revenus immoraux, à l’instauration d’un rapport entre plus gros salaires et plus bas salaires dans les entreprises etc. Pourtant FA lors de ses conférences dénonce régulièrement le “système fric”… C’est donc peut-être un problème de cohérence dans le programme ? Je sais que le programme de l’UPR comporte la renationalisation de nombreuses entreprises mais quid des banques ?

    Je ne vais pas non plus trop m’étendre mais on ne parle jamais à l’UPR d’écologie (décroissance ?), ni de changer le logiciel France. Je suis navré mais la France ne présente pas vraiment un exemple de détermination collective… Par exemple, c’est le conseil de l’Europe qui a mandaté la commission pour négocier le TAFTA. Donc, la responsabilité initiale revient à chaque pays (dont le président français). Cela n’a rien à voir avec l’UE. Par conséquent il y a bien aussi un problème à régler en France. Si vous considérez que notre démocratie représentative ne fonctionne plus, c’est bien qu’il faudra changer ce fonctionnement.

    On voit bien encore une fois malheureusement que le problème dépasse le cadre de l’appartenance à l’UE.

    Pour finir, l’UPR souffre d’un grave problème de communication. J’ose dire que si le parti n’est pas relayé dans les médias aujourd’hui, c’est juste que son leader n’est pas “vendeur” (ou sexy comme vous préférez) et non pas parce que ses idées choqueraient. Comme disait un commentaire précédent, “il va bientôt se faire remonter les seins”. En gros, il ne répond pas aux canons actuels du genre. C’est bien regrettable j’en conviens… Mais pour que l’UPR passe dans les médias, Asselineau doit absolument apprendre à déléguer et laisser la place à un jeune “loup” de son parti qui saura communiquer. – attention cette remarque n’est pas une attaque contre Asselineau, au contraire – je dis juste que certaines personnes sont faites pour être médiatisées/exposées, d’autres pas. Chacun a ses qualités. Je suis désolé pour les adhérents, mais en toute objectivité, son passage avec Ruquier était catastrophique en terme de communication. Il faut savoir en tirer les conséquences.

    Bref toutes ces problématiques ne sont pas abordées par l’UPR, sous prétexte qu’il faut rester neutre et que l’urgence absolue est de sortir de l’UE… Mais je suis désolé, même si effectivement une des urgences est la sortie de l’UE, je me répète mais ce n’est pas la seule urgence en ce moment et il faudra bien songer à répondre à toutes ces autres problématiques fondamentales pour être davantage audible et/ou crédible.

    Voilà pourquoi, pour le moment, je ne resterai qu’un sympathisant avec – beaucoup – de recul. J’adhérerai a une coalition souverainiste qui formera un vrai CNR (avec plusieurs partis) et qui propose de se rassembler temporairement au-dessus du clivage gauche-droite pour sortir de l’UE et du libéralisme-fou.

    J’espère avoir été constructif et vous avoir apporté des pistes de réflexion.

     5

    Alerter
    • HerveLE // 04.05.2015 à 02h34

      Je réponds car je suis également adhérent à l’upr et je pense que l’upr n’est pas assez libéral.

      Comme quoi, si l’upr se positionnait comme vous le souhaitez sur ce sujet économique, il décevrait profondément les adhérents tels que moi. Voila, après peut etre que vous pensez “il vaut mieux avoir des gens comme moi que comme lui”, mais cela ne nous mènera pas très loin…

      Je me permets de dire cela car je constate que, comme beaucoup de gens de sensibilité à gauche, vous faites un énorme contresens sur ce que signifie le mot “libéralisme”. Ce que vous décrivez ce n’est pas le libéralisme, c’est le capitalisme de connivence ou des défauts de controle de la finance par lacheté politique. Le libéralisme est très différent de cela, d’ailleurs il n’a jamais été appliqué en France, je dis bien jamais.

      Et meme en europe, Asselineau dénonce tout le temps l’ultralibéralisme des traités européen. Or il n’y a rien de libéral dans le fait de forcer un échange assymétrique avec des pays extérieurs dont les conditions de travail ne respectent pas la personne humaine et les droits fondamentaux, par exemple (notion de marché idéal).

      Tout les “maux” que vous décrivez découlent d’applications déviantes ou frauduleuses du libéralisme. Jetez un coup d’oeil sur l’article “libéralisme” de wikiberal. Après, vous pourriez me répondre “le libéralisme idéal n’est pas applicable en pratique au monde réel…” et vous n’auriez pas totalement tort 😉

       4

      Alerter
      • FifiBrind_acier // 04.05.2015 à 20h35

        Roulio,
        Je vous réponds volontiers. Les propositions d’alliance ont été faites…
        L’UPR est d’accord pour des alliances, mais pas les autres…

        Le M’PEP a refusé, il est proche du FDG. Allez sur leur site, ils ne parlent jamais de l’article 50, mais de “rupture”, Comment veulent -ils sortir de l’ UE? Mystère.

        Le PRCF a refusé, le programme de l’ UPR ne comprend pas la révolution, la dictature du prolétariat etc. Refus d’alliance.

        Dupont Aignan et Marine le Pen ont refusé tout débat…, comme tous les Partis politiques, d’ailleurs, qui refusent tout débat depuis 8 ans.

        PS: Marine a utilisé sans honte à la télé des documents de L’ UPR sans même enlever les titres, et Phillipot a été vu dans une conférence d’ Asselineau prenant des notes…

        Rassurez vous, le FN ne demandera jamais clairement la sortie de l’ UE.
        Il reste dans le flou volontairement.

         3

        Alerter
        • Roulio // 06.05.2015 à 14h11

          @FifiBrind_acier

          Ok je veux bien que des discussions aient eu lieu, mais cela n’était pas “officiel” – avez-vous un lien ou quelque chose qui y fasse référence ? En tant que sympathisant, comme pour cette lettre à propos de l’Ukraine adressée aux députés, j’apprécierais une démarche explicite (avec une lettre ouverte adressée à chaque parti par exemple) avec publication des réponses (ou non-réponse) le cas échéant. Mais si possible avec une échéance (pas un truc qu’on va oublier dans 2 mois comme les pétitions ou les plaintes au CSA)…

          Car vous laissez entendre qu’il n’y a pas eu de discussion possible, par exemple avec le PRCF mais du coup on ne sait pas si c’est leur position ou la vôtre qui était inflexible (il faudra quand même des compromis et une discussion ouverte à un moment donné, à moins que vous ayez la prétention d’y arriver “seuls”). Pratiquant Asselineau à travers ses écrits et conférences depuis un moment, j’ai peur que ça ne soit pas très souple (ou que ça ne l’ai pas été) dans la démarche…

          Pour le reste, vous ne répondez pas à mes interrogations (ce n’est pas forcément le lieu non plus) ce qui me conforte dans mon avis.

          Concernant la communication, on le voit encore à travers son dernier billet https://www.upr.fr/videotheque-upr/la-sarl-le-pen-se-dechire-en-public-mais-une-chose-ne-change-pas-cest-que-ni-le-pere-ni-la-fille-ne-parle-de-sortir-de-lue-ou-de-leuro-de-facon-unilaterale-par-larticle-50

          On y parle encore (et trop souvent) du FN, ce qui pour moi laisse sous-entendre que vous cherchez à récupérer des voix chez eux, et pas à gauche. Libre à vous… Mais j’aurais envie de dire à Asselineau : “adressez-vous davantage à la gauche”, comme disent les commentaires plus haut, franchement on a l’impression que vous courrez après eux et que vous avez besoin d’arguments pour séduire les frontistes. Mais encore une fois, s’il y avait un danger pour le FN, ces derniers n’auraient qu’à écrire sur leur programme qu’ils veulent une sortie de l’euro et/ou de l’UE pour vous disqualifier.

          Pour finir, quand vous dites “Rassurez vous, le FN ne demandera jamais clairement la sortie de l’ UE. Il reste dans le flou volontairement.” je ne suis pas d’accord car ce n’est pas cohérent avec ce que dit FA.

          D’une part il dit que l’UPR est victime de censure et que le FN est là pour pourrir le débat et d’autre part, il nous explique que l’UPR est un parti qui monte en flèche et qu’il devient de ce fait de plus en plus dérangeant voire dangereux pour les classes dirigeantes et pour les autres partis.

          Donc dans votre raisonnement soit vous ne voyez pas que le FN (ou le nouveau parti que semble vouloir créer JM Lepen) pourrait très bien écrire noir sur blanc qu’il souhaite la sortie unilatérale de l’UE par l’article 50 ; soit vous sous-estimez le potentiel de l’UPR et considérez qu’il est un petit parti qui n’inquiète (et n’inquiétera jamais) personne…

          Dans ces 2 cas, et de surcroît en méprisant vos sympathisants de gauche, l’UPR me semble mal partie face aux enjeux qui s’annoncent ou aux défis qu’elle prétend vouloir relever…

          A bon entendeur…

           3

          Alerter
    • HerveLE // 04.05.2015 à 02h42

      je rajoute également que le libéralisme ne présume pas de l’échelle à laquelle on souhaite l’appliquer. Je veux dire par là qu’on peut très bien envisager une économie fermée sur l’extérieur mais libérale à l’intérieur (ce qui, ironiquement, est la situation de notre planète prise globalement !). Protectionnisme et libéralisme ne sont donc pas pour moi des notions “totalement” contradictoires.

      Le pire, est d’ailleurs l’inverse: une économie totalement ouverte sur l’étranger mais profondément anti-libérale en son sein (suivez mon regard)

       1

      Alerter
    • FifiBrind_acier // 04.05.2015 à 07h40

      Roulio,
      Relisez le programme du CNR qui sert de base au programme de l’ UPR.
      http://www.humanite.fr/politique/les-jours-heureux-le-programme-du-conseil-national-542380

      Il est très succinct. Il ne contient ni dictature du prolétariat, ni appropriation collective des moyens de production. Sinon, seuls le PCF, la CGT et les mouvements de résistance du PCF l’auraient signé.

      Pour qu’un rassemblement provisoire fonctionne, il doit être un dénominateur commun.
      Après la sortie de l’ UE, il y aura des élections législatives. Vous voterez pour qui vous voulez.

       5

      Alerter
      • lvzor // 04.05.2015 à 11h11

        Oui, il me semble que l’UPR se fixe juste pour objectif de recréer les conditions du jeu normal de la vie démocratique, c’est-à-dire de rendre POSSIBLES l’élaboration et l’application de politiques économiques. Ce serait déjà pas mal, et de toute façon c’est un préalable indispensable à …tout le reste 😀

        (après tout, peut-être que le pouvoir ne fait pas baver d’envie Asselineau?)

         5

        Alerter
    • Guerri // 09.05.2015 à 01h02

      “” Comment l’unique fait pour la France de sortir de l’UE nous soustrairait à ce système ? Comme le dit Lordon, sortir de l’UE et de l’euro sont des conditions nécessaires mais pas suffisantes…”””

      Ben disons que l’unique fait pour la France et les français de s’assurer que c’est bien eux qui décide pour eux même de leur avenir commun, dans un cadre réellement démocratique, c’est pas juste un petit détails accessoire, pour l’upr.

      maintenant, vous ne voyez pas ce qu’il y a de gauche à l’upr. ben lisez son programme. ah certes, pour toutes les questions de choix de société, il renvoie au référendum systématique. Ha pardons, c’est vrai, l’upr veut que les français décident par eux même et non pas qu’on leur impose quoi que ce soit. ah, pardons, c’est vrai. Aucune mauvaise trace d’orthodoxie marxiste ni de dogmatisme stalinien mal refoulé à l’upr

       1

      Alerter
      • Roulio // 10.05.2015 à 00h28

        Vous ne répondez pas sur le fond ni sur les autres interrogations… Dommage. Comme quoi je touche un point sensible sans doute.

        Je connais très bien la charte de l’UPR, le programme, ses principes, son fonctionnement et ses valeurs. Pour tout vous dire j’ai même fait des dons que je ne regrette pas. J’ai pensé à l’adhésion à un moment mais toutes les conditions ne sont pas réunies je suis désolé.

        Vous devriez plutôt écouter ce que je dis et vous demander pourquoi certaines personnes de gauche ne se sentent pas à l’aise avec l’UPR. Et pour le succès de votre parti, remédier à ces problèmes…

        Et accessoirement arrêter de me renvoyer dans mes buts alors que j’essaye d’être constructif… Si mes idées ne vous intéressent pas on peut arrêter là la discussion. Mais dans ce cas cela me donnera un bon thermomètre de la situation interne de l’UPR.

        Je récapitule mes freins :
        L’UPR, par son argumentaire se met dans des positions politiquement dangereuses (cf. FN),
        L’UPR ne parle pas assez au peuple de gauche.
        L’UPR doit faire (ou proposer clairement) alliance et être réellement dans le compromis et non dans un contre-dogmatisme,
        FA doit déléguer ou se former en communication.

        Relisez tous mes commentaires et on en reparle je suis open.

        Si vous n’êtes pas constructif ce sera mon dernier post.

         1

        Alerter
        • Melissa // 12.05.2015 à 00h43

          100% d’accord avec votre récapitulatif, Roulio…

          Mais plus bas, j’indique une contradiction majeure entre le rassemblement recherché et le positionnement de ce parti dans l’environnement politique UE-sortant…

           0

          Alerter
  • Marie Genko // 04.05.2015 à 16h55

    Je pense, et je l’ai déjà écrit, que tant que la majorité des Français n’aura pas retrouvé un souffle patriotique et ne sera pas revenue vers des valeurs, qui permettent le vivre ensemble fondé sur la confiance dans nos dirigeants, et bien nous ne pourrons pas vivre dans un climat politique sain !

    Un climat politique sain, c’est aussi le respect des autres peuples!
    Je veux dire qu’il est de notre intérêt d’avoir de bonnes relations avec tous les pays, et je rappelle à ce propos que Vladimir Poutine, lorsqu’il parle des gouvernants de ce monde, il les appelle : ses collègues….et c’est en général sans animosité aucune!

    Je n’avais jamais entendu parler de l’UPR, jusqu’à aujourd’hui, pas davantage que de l’EELV ???
    Désolée pour mon inculture politique.

     3

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 04.05.2015 à 20h41

      Marie Genko,
      Ne vous excusez pas, si l’ UPR était euro-atlantiste, elle serait médiatisée depuis longtemps…!

      C’est l’ UE qui ferme au reste du monde, alors que la France a le réseau d’Ambassades le plus important après les USA… Remplacer les Traités européens par des accords de coopération avec les pays de la francophonie ou du reste du monde, est bien l’objectif de l’ UPR.

      Et pas du tout de se renfermer dans des frontières, comme essayent de le faire croire les européistes… La sortie de l’ OTAN permettra en outre de se cesser de se compromettre dans des guerres illégales.
      Bien à vous.

       3

      Alerter
  • stef1304 // 06.05.2015 à 01h16

    On voit bien, pour être élu, par qui il convient d’être adoubé en France aujourd’hui.
    Et quel est le prix à payer.
    En fait, pas grand chose de nouveau sous le soleil depuis Faust… et les Evangiles.

     0

    Alerter
  • Weby // 06.05.2015 à 13h50

    Pour les prosélytes UPRiens,

    C’est plus facile de compter 7728 adhérents avec une durée d’adhésion de 3 ans pour une cotisation ! Combien sont réellement à jour du paiement de la cotisation annuelle ?

    Nombreux sont ceux qui entrent dans ce mouvement politique pour la qualité du discours puis le quittent lorsqu’ils découvrent la chose en pratique…

     2

    Alerter
    • Roulio // 06.05.2015 à 16h35

      Tout à fait d’accord…

      Toujours dans un esprit constructif pour les UPRiens, ce genre de discours (on a 7728 adhérents) est pour moi typiquement une erreur de communication.

      Car au fond on s’en fout du nombre d’adhérents, en tous cas on ne peut pas fonder un argumentaire là-dessus :
      1- ce n’est pas ça qui vous apportera davantage d’adhérents (en tous cas moi je n’irai pas à l’UMP ou au PS sous prétexte qu’ils ont plusieurs centaine de milliers d’adhérents) ;
      2- cela ne vous rend pas plus légitime qu’un autre parti ;
      3- cela ne vous a manifestement été d’aucun recours pour passer dans les médias ;
      4- comme le dit Weby, la démarche ne va pas jusqu’au bout puisqu’on ne nous donne pas les moyens de vérifier, pas plus que pour l’UMP ou le PS ;
      5- on connaît de toute façon le nombre de sympathisans / adhérents à travers les votes qui ont eu lieu aux dernières élections auxquelles vous avez participé (donc inutile).

      Par contre cela donne l’image d’un chef davantage préoccupé à gérer sa tôle comme une entreprise – à compter les adhérents – que quelqu’un qui se concentre sur les idées politiques (cf. ce que j’ai dit lors de mon premier commentaire). En plus, cela ouvre la porte au genre de critique légitime que lance Weby.

      Il faut absolument déléguer ce genre de choses et mettre en avant des militants comme cela a été fait lors des européennes. Encore une fois, à l’UPR vous devenez de moins en moins crédibles…

       3

      Alerter
      • Melissa // 12.05.2015 à 00h23

        Absolument d’accord avec vous, Roulio…

        Mais le programme de l’UPR n’est pas seulement la triple sortie UE-Euro-OTAN annoncée….

        Un quatrième ingrédient fait aussi partie de la donne : porter au pouvoir son créateur et leader incontestable ( étant donné le fonctionnement vertical du parti…) , François Asselineau et personne d’autre.

        Pour un parti qui se déclare LE rassemblement de tous les Français désireux de sortir légalement de l’UE et qui verrait d’un très bon œil affluer les militants du m’pep, du prcf, et de tous les partis plus ou moins ouvertement favorable à l’indépendance nationale, C’est une erreur fatale qui plombe l’idée-même de se rassemblement…

        Non seulement l’UPR, tel qu’elle fonctionne, avec FA verouillé à sa tête, ne peut pas convenir à tous, mais les militants de l’UPR, considérant que le rassemblement, c’est eux !…, ne feront jamais d’effort pour créer avec d’autres partis, une structure commune qui “doublerait” l’UPR…

        En effet, un tel rassemblement ne peut être accepté par des militants engagés dans d’autres partis qu’à la condition que le bureau national et son ou ses leaders, soient choisis de manière démocratique par un vote de l’ensemble des adhérents… Concernant les présidentielles, c’est par des primaires que devrait être choisi le candidat.

        L’UPR, avec ses 7500 adhérents, crée donc des conditions contraires au but qu’elle se donne et génère pour elle-même un plafond de verre qui pourrait devenir de plus en plus indépassable …CQFD…

         1

        Alerter
        • Roulio // 12.05.2015 à 09h33

          Bonjour et merci,

          Vous écrivez très bien ce que je n’aurais su écrire ! C’est tout à fait l’analyse personnelle que j’en avais fait jusque là. Et c’est bien dommage car on aimerait croire à une telle coalition…

          Cela ne retire rien aux analyses d’Asselineau qui sont souvent pertinentes, ni aux positionnements de ce parti sur les événements en cours, mais il y a un souci quelque part.

          A la limite, le fait que l’UPR propose un programme serait déjà en soi presque un contre-sens dans leur logique de neutralité “au dessus du clivage gauche-droite”. En gros, soit tu es réellement au-dessus de ce clivage et tu proposes un programme “commun” trans-parti si j’ose dire (ce qui sous-entend consensus, dialogue et pour le coup, une réelle démocratie), soit tu ne proposes rien.

          Pour finir à propos du FN, je disais qu’il suffirait que ce parti (FN) propose clairement la sortie de l’UE pour disqualifier l’UPR et pourrir définitivement le débat. Je pense qu’on en est pas loin : http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2015/05/11/25006-20150511ARTFIG00336-jean-marie-le-pen-annonce-la-creation-d-une-nouvelle-formation.php

          Si ce n’est pas le FN qui le fait, ça sera un des LePen. On aurait une sorte d’hydre à 2 têtes, une super machine à polluer le débat public à propos de l’UE. Et là, Asselineau, bloqué dans son argumentaire étriqué, sera échec et mat…

          Bien à vous.

           0

          Alerter
          • Weby // 13.05.2015 à 16h53

            D’autant qu’à gauche, il y a déjà pas mal d’intellectuels ou de journalistes qui dénoncent sans ambiguïté l’Euro, l’UE et l’imposture FN.

            Par exemple, le dernier livre de Fréderic Lordon, “la malfaçon”, est très clair sur les sujets de l’Euro et l’UE. François Ruffin a également écrit des livres comme “Faut-il faire sauter Bruxelles” ou encore “Pauvres actionnaires – 40 ans de discours économique du FN passés au crible”. On pourrait citer Emmanuel Todd aussi…

            Qui sont les intellectuels et les journalistes ralliés à l’UPR ?

             0

            Alerter
            • Roulio // 14.05.2015 à 21h00

              D’autant qu’à gauche, il y a déjà pas mal d’intellectuels ou de journalistes qui dénoncent sans ambiguïté l’Euro, l’UE et l’imposture FN.

              Tout à fait…

              Qui sont les intellectuels et les journalistes ralliés à l’UPR ?

              C’est justement ça qui m’inquiète et que j’évoque dans mes précédents commentaires… Aucune de leurs pensées n’est d’ailleurs relayée clairement par l’UPR.

              Bref ce n’est pas encore ce parti qui nous sortira du caca…

               0

              Alerter
  • Hellebora // 06.05.2015 à 19h51

    Pour s’éloigner un peu de l’UPR mais rester sur le sujet russophobie, “près d’une centaine de généraux et d’officiers supérieurs de l’ex-RDA ont signé une lettre ouverte intitulée “Soldats pour la paix”, dans laquelle ils condamnent la politique de l’Occident vis-à-vis de la Russie.
    http://fr.sputniknews.com/presse/20150506/1015966495.html#ixzz3ZNjzVkzu
    Publiée dans Die junge Welt, journal créé en 1947 :https://www.jungewelt.de/2015/05-06/023.php

     2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications