« Charlie » et l’Afrique… Témoignage d’un général français de retour du Mali

Par le général Pierre Michel Joana (revue de presse : marechalunjour.unblog.fr – 23/02/15)*

Merci pour ce moment (5 février 2015)

Je viens de rentrer d’une semaine à Bamako, où j’ai travaillé avec des Maliens, des Nigériens et des Mauritaniens, sur des questions de lutte anti-terrorisme. J’étais accompagné là-bas par une collègue belge et un collègue espagnol.

Dans le petit hôtel « le Campagnard », où nous étions logés et où se déroulaient nos réunions, la télévision, comme souvent en Afrique était allumée toute la journée. La chaîne France 24, chaîne chargée de faire connaître le rayonnement de la France, diffusait plusieurs fois par jour, un petit clip d’une minute où l’on pouvait voir toute une succession de personnes, de toutes origines ethniques, portant une pancarte « je suis Charlie ». A la fin, ça devenait énervant, même pour moi. Cela l’était encore plus pour mes amis africains. Depuis la parution du dernier numéro de Charlie Hebdo, vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, à des collectionneurs opportunistes et à des gens sincères, encore sous le coup de l’émotion, les Musulmans d’Afrique noire sont de moins en moins Charlie et de plus en plus Coulibaly.

Ils ne sont pas pour autant complices des djihadistes, dont ils subissent tous les jours les atrocités, dans l’indifférence générale de tous les Charlies, partis depuis en vacances de neige, mais ils n’aiment pas que l’on se moque de leur Prophète.

Évidemment, ils ne sont pas assez développés, ni instruits, ni tolérants, pour apprécier à leur juste valeur les subtilités de la laïcité à la française, de la liberté d’expression et du droit au blasphème germanopratin. Moi non plus d’ailleurs, mais c’est normal étant donné que j’ai passé toute ma vie à essayer, comme «l’adjudant Kronenbourg, soldat à la solde du grand capital», de défendre mon pays et de permettre à ceux de Charlie, qui au fond, me haïssaient, de le faire en toute liberté.

Il n’empêche que grâce à tous ces bien-pensants, les trois abrutis qui ont assassiné les journalistes de Charlie Hebdo, puis les clients du magasin casher de la porte de Vincennes, ont atteint leur but au-delà de tout ce qu’ils avaient pu imaginer dans leurs petites têtes de crapules, rattrapées par la foi.

Le chef d’état du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, doit, rappelons-le, son élection à l’appui du Président du Haut Conseil Islamique de son pays, l’Imam wahhabite Mahmoud Dicko. Il a, je suppose, dû être fortement convaincu de venir à Paris le 11 janvier, pour manifester sa solidarité au nom de ce qu’il doit à la France et à ses amis socialistes. Il est désormais complétement discrédité. Son peuple, depuis la parution du dernier Charlie, lui reproche sa complicité avec les blasphémateurs.

France 24 le lui rappelle toutes les deux heures.

Le chef d’état du Niger, Mahamadou Issoufou, de la même obédience, et en difficulté face à son opposition, mais aussi face à la menace venant de Libye, du Mali et de Boko Haram, a également dû être convaincu par les conseillers de l’Elysée qu’il serait bien qu’il vienne aussi défiler à Paris. Que pourrait-il refuser à Paris dans la situation où il se trouve ? Manque de chance, depuis la sortie de la dernière caricature du Prophète, son peuple l’assimile aux blasphémateurs, aux Chrétiens, aux blancs, aux occidentaux, donc aux Français. Le peuple a d’ailleurs réagi plus violemment qu’au Mali. Les manifestations ont fait plus de dix morts, tous musulmans. 25 églises ont été détruites, le centre culturel français de Zinder également, ainsi que le restaurant « le Toulousain » de Niamey. C’est dans ce petit restaurant, tenu par un Français, qu’avaient été enlevés, par les djihadistes en janvier 2011, deux jeunes Français retrouvés morts le lendemain par nos forces spéciales, près de la frontière malienne. Au Niger aussi, France 24 rappelle toutes les deux heures que nous sommes Charlie.

Et deux de chute, Messieurs les Présidents.

Dans la rue à Bamako, certains vous disent qu’ils sont Coulibaly. Il faut dire que ce patronyme est plus courant là-bas que celui de Charlie.

Coulibaly de France, tu n’es pas mort pour rien.

Ma collègue Belge, qui s’était aventurée de l’autre côté de la rue, devant l’Institut National de Formation Judiciaire de Bamako, où un certain Moussa Coulibaly (encore un) avait fort bien organisé une formation sur « les menaces terroristes pesant sur le Sahel et les moyens d’y faire face », avec notre appui, a été prise à partie par un septuagénaire en boubou, affichant une belle barbe blanche de notable. Ce dernier s’est proposé à deux fois de la gifler, la prenant pour une Française. Il déclarait avoir servi dans l’armée française, et reprochait à notre pays de tout manipuler au Mali, et en particulier son Président, qu’il qualifiait de marionnette. Il lui a annoncé que tout cela finirait très mal pour nous. C’est la première fois, en 45 ans de fréquentation de l’Afrique noire, que je constate ce type de menace, surtout de la part d’un vieil homme qui n’avait rien d’un fou, et s’exprimait très clairement.

Bravo Charlie.

J’ai longuement discuté avec un officier de gendarmerie Nigérien, amoureux de la France et des philosophes français. Comme Musulman, il ne comprenait pas que l’on puisse continuer à soutenir ceux qui avaient humilié son prophète. Il sortait de cette affaire, très admiratif des Américains, qui avaient refusé de montrer à la télévision la caricature du dernier Charlie.

Merci France 24.

J’ai également longuement discuté avec un serveur de mon petit hôtel. Il était licencié en histoire et avait passé plusieurs années en Côte d’Ivoire, où il connaissait très bien tous les anciens petits chefs rebelles, désormais au pouvoir. Il ne m’a pas vraiment dit ce qu’il avait fait là-bas. Il avait renoncé à trouver un poste dans l’éducation nationale malienne, ou dans une autre administration, car la corruption est telle qu’il est impossible pour un pauvre gars comme lui de pouvoir être retenu. Il a conclu son propos en disant que son seul recours désormais était Dieu (lire Allah). D’après l’officier de gendarmerie nigérien, cet homme est mur pour basculer.

Encore un effort Charlie.

Un officier de gendarmerie français m’a dit qu’il avait demandé aux deux femmes qui travaillent à son domicile de venir désormais voilées, car on leur avait lancé des cailloux pour les punir de travailler chez lui.

Bravo la France.

J’ai aussi rencontré un officier français à la retraite, installé au Mali depuis plus de vingt ans, marié à une Malienne, et qui m’a confié que sa femme, musulmane, avec laquelle il avait deux enfants, chrétiens, passait, depuis peu, beaucoup plus de temps à faire ses prières.

Continue Charlie.

Ils croient tous là-bas que nous sommes Charlie. Du coup ils sont de plus en plus Coulibaly et en arrivent à admirer les Américains. C’est un comble.

Bref, j’ai passé une excellente semaine.

Merci pour ce moment.

Photo : Militaire français en opération au Mali

Source : http://marechalunjour.unblog.fr/2015/02/23/france-afrique/

http://marechalunjour.a.m.f.unblog.fr/files/2015/02/merci-pour-ce-moment.pdf

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

46 réponses à « Charlie » et l’Afrique… Témoignage d’un général français de retour du Mali

Commentaires recommandés

Fox 23 Le 25 avril 2015 à 09h22

Pour un membre obligé de la “grande muette”, je vous présente ma respectueuse admiration mon Général.
Pour ceux, bien au chaud en France, qui me croiraient fanatique de l’Armée, je précise que ce Monsieur, pour cette déclaration emprunte de sagesse, risque tout bonnement sa carrière.

Etre militaire de haut rang principalement, c’est comme être ministre selon Chevenement, je crois, c’est “savoir fermer sa gueule”. Quand on pense au nombre “d’étoilés” des trois armes qui entre l’Honneur et les honneurs ont choisis le second terme, cette prise de position est remarquable à plus d’un titre

Face à tous les brasseurs de vent sans risque, il est bon, de temps en temps, de rappeler que le vrai courage existe encore !

  1. FifiBrind_acier Le 25 avril 2015 à 07h02
    Afficher/Masquer

    Une preuve de plus que la France ne fait qu’appliquer servilement “le choc des civilisations” d’ Huntington, qui instrumente l’ Islam et le terrorisme, dans le but de répandre le chaos et la confusion un peu partout…

    Cette politique provocatrice va finir par nous fâcher avec plus d’un milliard de musulmans, qui ne font guère la différence entre les Français et ceux qui les gouvernent. Il y a près de 3 millions de ressortissants français dans le monde, dont une bonne partie dans des pays musulmans.
    Ils vont se retrouver en première ligne… , bonjour l’ambiance!

    Le discours de Valls, hier, essayant de faire un parallèle entre le génocide arménien et les persécutions des Chrétiens d’ Orient est à vomir.

    La France avait dans le premier cas, au moins sauvé la face en sauvant des arméniens par bateaux.
    La participation de la France aux guerres coloniales en Afrique et au Moyen Orient de l’ OTAN est l’antithèse du sauvetage de qui que soit. L’accueil des Chrétiens d’ Orient se fait au compte goutte, 1500 visas alors que 400 000 ont fuit la Syrie entre 2011 et 2014.
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/21/la-france-a-accorde-1-500-visas-d-asile-a-des-chretiens-d-orient-depuis-l-ete-2014_4598607_3224.html

    Valls se garde bien de dire que Hollande a livré des armes aux rebelles syriens, responsables des persécutions. Mais comme c’est Assad qui persécute son peuple, notre Gouvernement n’y est pour rien.


  2. lm bernard Le 25 avril 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    La France,idiot utile du système se tirant chaque jour une balle dans les pieds,l’amputation est proche,nous souffrons du syndrome “du membre fantôme”,illusion douloureuse d’une indépendance perdue…


    • V_Parlier Le 25 avril 2015 à 17h40
      Afficher/Masquer

      Il y a quelques mois ce montage de communication (certes plus militant qu’informatif) avait semblé abusif à beaucoup: http://www.youtube.com/watch?v=dCiy799B0Q4 . Pourtant, les faits relatés – et cette fois particulièrement bien documentés – dans le présent billet vont bien dans ce sens. On ne peut pas croire que les organisateurs de cette opération de communication Charlie à l’échelle euro-américaine aient été idiots à ce point là. Tout cela était le but recherché.


  3. FileDansLeVent Le 25 avril 2015 à 08h05
    Afficher/Masquer

    Un grand merci à ce Général pour ce témoignage édifiant !

    Cela ne va pas calmer la colère noire qui vit en moi depuis un certain temps.


  4. arthur78 Le 25 avril 2015 à 08h09
    Afficher/Masquer

    Un grand article, du fond du coeur merci !


  5. georges glise Le 25 avril 2015 à 08h26
    Afficher/Masquer

    au niger, au mali, et dans tous les pays africains, il y a sûrement quelques athées. je regrette que notre général n’ait pas cherché à les rencontrer.le développement de l’athéisme est le plus sûr moyen de venir à bout du fanatisme, de tous les fanatismes. à bas la notion de blasphème, vive la liberté d’expression!


    • Thomas13 Le 25 avril 2015 à 11h11
      Afficher/Masquer

      Ils n’en veulent pas de votre athéisme. Ils veulent vivre dans leurs valeurs, leur religion, leur langue. C’est un monde ancien que vous n’arivez pas à comprendre, c’est le monde où vit 80% de la planète.

      Que font les ukrainiens du Dombass, d’Odessa et les russes ? Idem. Vous seriez aux US ou au Canada vous leur expliqueriez qu’il faut plus de démocratie et que vous venez pour les libérer de leur ignorance.

      Encore une fois merci à ce site pour publier ce témoignage, et surtout que comme d’autres c’est un témoignage opposé au progressisme post-moderne qui semble animer 90% des commentaires. C’est un témoignage simplement et modérément conservateur qui dénnonce l’inconséquence débile de nos élites qui de toutes façons ne se respectent pas elle-mêmes.


    • Charles Michael Le 25 avril 2015 à 12h09
      Afficher/Masquer

      Ben ça, c’est ce que j’appelerai un “voeux pieux”.

      En tant qu’athé, je ne cherche à convaincre personne.


    • Candide Le 25 avril 2015 à 14h56
      Afficher/Masquer

      Modération: pas de problème, on vous efface.


    • Aramis Le 26 avril 2015 à 00h33
      Afficher/Masquer

      “le développement de l’athéisme est le plus sûr moyen de venir à bout du fanatisme”
      Hitler, Staline, Mao, Pol Pot… Des athées pas fanatiques pour un sou…


  6. Hugo bel Le 25 avril 2015 à 08h46
    Afficher/Masquer

    la France n’est plus !


    • boduos Le 25 avril 2015 à 10h57
      Afficher/Masquer

      une démonstration supplémentaire qu’ils sont prêts a sacrifier tous nos intérêts,nos relations tissées d’histoire de sang et de sueur pour le bénéfice d’une émotion-écran les remettant en selle quelques semaines ,le temps de glisser derrière l’écran quelques lois scélérates liberticides.***
      Pour qu’un représentant de la grande muette (très très rare) qui plus et d’active s’indigne , c’est qu’il n’y a plus loin du Capitole à la Roche Tarpéienne.

      ***lois dont on sait par l’actualité qu’elles n’ont pas d’effet sur la détection du terrorisme mais permettre de surveiller tout frémissement social,syndical,politique avec une telle finesse qu’il leur sera possible d’administrer toutes les potions dont dispose leur ingénierie sociale.
      seul reste à décrypter le deal qu’ont pu passer la gauche libérale et mondialiste et la droite libérale et mondialiste .


  7. Iznogood Le 25 avril 2015 à 09h13
    Afficher/Masquer

    >C’est la première fois, en 45 ans de fréquentation de l’Afrique noire, que je constate ce type de menace, surtout de la part d’un vieil homme qui n’avait rien d’un fou, et s’exprimait très clairement.

    Moi 30 ans d’Afrique. Salafisme rampant, fanatisme partout. La faute à Charlie vraiment? A quoi ça rime cet article, encore une fois? Parle-nous de post colonialisme, parle-nous de la pourriture des élites, parle-nous du pillage des ressources.


    • couci couça Le 25 avril 2015 à 18h18
      Afficher/Masquer

      “Coulibaly n’est pas mort pour rien ” !

      Incroyable , en effet .


  8. voronine Le 25 avril 2015 à 09h20
    Afficher/Masquer

    Je fais partie d’une petite association humanitaire qui opérait sur le NIGER , au profit de villages touareg sédentarisés : construction des écoles, maison commune, puits, agriculture, élevage, fourniture du riz et de l’alimentation pour la cantine scolaire, fournitures scolaires, parrainage des enfants envoyés au collège ….Depuis quelques temps, les relations s’étaient un peu dégradées , sous l’effet de divers facteurs: influence américaine grandissante, pressions des autorités gouvernementales qui voyaient d’un mauvais œil la présence de l’association et les liens d’amitié qu’elle entretenait localement, arrivée de “prédicateurs “musulmans “étrangers” etc….Cette année , les autorités locales nous ont signifié qu’elles ne voulaient plus coopérer avec nous .


  9. Fox 23 Le 25 avril 2015 à 09h22
    Afficher/Masquer

    Pour un membre obligé de la “grande muette”, je vous présente ma respectueuse admiration mon Général.
    Pour ceux, bien au chaud en France, qui me croiraient fanatique de l’Armée, je précise que ce Monsieur, pour cette déclaration emprunte de sagesse, risque tout bonnement sa carrière.

    Etre militaire de haut rang principalement, c’est comme être ministre selon Chevenement, je crois, c’est “savoir fermer sa gueule”. Quand on pense au nombre “d’étoilés” des trois armes qui entre l’Honneur et les honneurs ont choisis le second terme, cette prise de position est remarquable à plus d’un titre

    Face à tous les brasseurs de vent sans risque, il est bon, de temps en temps, de rappeler que le vrai courage existe encore !


    • FileDansLeVent Le 25 avril 2015 à 10h00
      Afficher/Masquer

      C’est le mot que je cherchais: admiration. Merci.

      Ce Monsieur prend affectivement des risques, mais au moins il peut se regarder dans une glace tous les matins.
      C’est bien pratique un miroir dans une salle de bain.


    • arthur78 Le 25 avril 2015 à 10h13
      Afficher/Masquer

      @fox, ce général est à la retraite .


    • Mélissa Le 25 avril 2015 à 11h20
      Afficher/Masquer

      Fox 23,

      “Face à tous les brasseurs de vent sans risque, il est bon, de temps en temps, de rappeler que le vrai courage existe encore !”

      Le courage existe bien plus que vous ne l’insinuez au sein des élites militaires, même si le carriérisme sévit aussi chez quelques jeunes officiers supérieurs “malléables” (ou futurs officiers généraux…) repérés par Whashington pour occuper les postes de commandement importants au sein de l’alliance atlantique (entre autres…)…

      L’armée française n’a pas pour rôle de devancer les exigences d’un peuple français amorphe.Par contre, si elle devait se sentir obligée d’intervenir publiquement dans les affaires pour rétablir l’état de droits, elle ne nous le ferait pas savoir à l’avance et elle est encore parfaitement en droit et en mesure de le faire, croyez-le bien…


      • Fox 23 Le 25 avril 2015 à 17h11
        Afficher/Masquer

        Melissa, je fais partie de ceux qui attendent avec impatience, dans le jeu de dupe de la politicanaillerie actuelle, l’expression ouverte de cette armée de la Nation et non pas d’une caste.

        Je suis contre l’obligation de silence fait à ce grand corps devant avaler toutes les couleuvres de l’ajustement budgétaire, spécialité nationale.

        Combien de Français sont conscients qu’on a tellement tirer sur la corde de la réduction des moyens que les meilleures études annoncent, au cas ou nos amis allemands ne le serait plus, que nous aurions une chance de les arrêter du côté de Perpignan ?
        Alors le courage existe encore au sein de nos armées, je veux le croire, mais qu’il s’exprime et vite !

        Au risque de me répéter actuellement, au niveau des officiers généraux, c’est plutôt silence radio ou acceptation ouverte des sacrifices.
        Je ne peux être d’accord avec votre façon de voir les choses “et qu’elle ne le ferait pas savoir à l’avance… ”
        On quitte là l’armée de la Nation pour entrer dans un risque de putch.
        Ce n’est pas “si elle devait se sentir obligé”, elle est aujourd’hui obligé d’élever le ton, alerter la France du risque qui pèse sur son indépendance du fait de son manque de moyens pour l’assurer.


        • Mélissa Le 25 avril 2015 à 18h50
          Afficher/Masquer

          Fox23,
          Entre la nation et son armée, il doit exister une relation de confiance absolue. Ce n’est pas parce que l’on ne sait rien, qu’il ne se passe rien. Nos officiers généraux sermonnent régulièrement nos gouvernants mais rarement en public. Ils ont d’autres méthodes…,des méthodes militaires, qui pour de nombreuses raisons, notamment de sécurité, doivent rester discrètes…
          Les militaires français ont clairement à l’esprit d’être l’armée de la nation comme défini par la constitution. En dernier recours, ils ont le devoir de protéger l’état-de-droit, c’est-à-dire nous-même…Et il le feront sans le moindre complexe parce que c’est leur devoir.


          • Fox 23 Le 25 avril 2015 à 20h42
            Afficher/Masquer

            Je veux bien essayer d’y croire à ces remontrances secrètes, mais un dernier exemple en date démontre, au moins leur innocuité.
            Pour répondre à l’ensemble des missions confiées par les politiques à la Marine, il manque 6 frégates.
            Dans le cadre de la vente des Rafale en Egypte, il fut fait un lot avec une frégate… que la Marine s’apprêtait à recevoir.
            Les échos de refus de ce dépouillement en provenance de la rue Royale ne sont parvenus jusqu’à mes oreilles bien que provinciales…


          • Boutros Al Ouardi Le 27 avril 2015 à 16h05
            Afficher/Masquer

            La France n’existe plus depuis longtemps.
            Elle est entièrement inféodée aux intérêts des États-Unis.
            L’anglais pour tous et le démembrement de l’État en euro-régions finiront d’achever notre pays d’ici 20 ou 30 ans.
            Cerise sur le gâteau, la dérive totalitaire, très en vogue en ce moment.

            Et plus spécifiquement au sujet de l’armée. L’appartenance à l’OTAN transforme ,chaque jour un peu plus, “l’Armée de la nation” en supplétive du Pentagone.

            Ils sont où les officiers généraux français ? Ils attendent le bon moment pour agir ? La blague, le pays est encore plus en danger qu’en 1942.
            Ils seront moins minable lorsqu’ils diront publiquement à quel point l’union européenne est un danger mortel pour la nation.


  10. mil Le 25 avril 2015 à 09h41
    Afficher/Masquer

    Hier soir, j’ai eu le plaisir de regarder le film Timbuktu,
    ça raconte la mise en place du radicalisme, des jugements arbitraires, de l’opposition des habitants (chapeau bas aux femmes), des non-sens du totalitarisme,
    ça montre aussi qu’ils ne tuent que des musulmans,
    avec 2 scènes très fortes:
    celle des joueurs de foot, interdit de ballon, qui font une partie en mimant le geste grâce au sable
    celle d’un “terroriste” qui discute avec un condamné et qui dit venir de Libye (démontrant le chaos là-bas)
    un très bon film,
    un des seuls qui parlent de cette guerre et aussi du désespoir des populations et de leur envie de fuir….


  11. GaM Le 25 avril 2015 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Oui nous sommes au comble de la perversité.
    Quand un journal de satyre et de provocation ricanante devient l’emblème de la Patrie en Danger, quand cet ancien havre de paix pour rébellion (là je parle du Charlie d’avant la nullité Philippe Val) devient l’étendard du néo-colonialisme, nous sommes au comble de la perversité politique, de la confusion, de la communication.
    Ce PS ni de gauche ni de gauche, sans idée, sans vision, sans désir, doit disparaître au plus vite, devenant aussi vide et insignifiant que l’UMP, il nous met tous en danger.


    • arthur78 Le 25 avril 2015 à 10h59
      Afficher/Masquer

      Mais en fin de compte ce PS n’est il pas ce qu’a toujours été le PS ?

      – celui qui ne réagit pas a l’assassinat de Jaurès et fonce poitrail ouvert vers la boucherie de 14
      – le même qui est la pour la guerre d’algérie

      Bref de simples bourgeois qui veulent qu’on leur disent qu’ils sont gentils …

      Au fond ce PS n’est il pas ce qu’il y a de plus méprisable sur terre : le non achevé

      Au moins à l’UMP ils assument leur connerie …

      Vaut mieut un vrai CON qu’un CON qui s’assume pas … ah ca fait du bien de le dire !


      • voronine Le 25 avril 2015 à 19h27
        Afficher/Masquer

        Pour le PS , comme pour l’UMP, le tournant s’est effectué avec les deux tetes d’affiche actuelles . Hollande est le premier président “PS” qui n’ait pas le moindre lien avec le marxisme, c’est un type de la droite internationale et libérale .Quant à l’UMP le virage s’est fait avec SARKOZY qui est le premier à n’avoir aucun lien avec le gaullisme, la passion de la FRANCE , son histoire, sa place dans le monde . Il avait beau lire les discours de GUAINO , il était évident qu’il n’y comprenait rien et ne faisait que de la com. L’UMPS est dirigée par la FAF ( french american foundation ), les youngs leaders …..Valls…Hollande …Touraine…Belkacem…Juppe…Montebourg etc.Qu’ils se disent de droite ou de gauche, ce sont les memes , formatés pour nuire à la Nation , et servir les intérêts atlantistes .


        • Jean-Pierre Le 26 avril 2015 à 02h31
          Afficher/Masquer

          Merci. Vous avez dit exactement ce que je pense depuis très longtemps et gros avantage, vous l’avez clairement exprimé, mieux que je ne l’aurais fait.
          Moi aussi j’en ai mare de ces pseudo élites qui ont tout renié, notre culture, notre histoire, notre indépendance pour être à la remorque, ou plutôt, être les toutous dociles de américons.
          Je ne peu plus les voir, même en peinture. Qu’ils disparaissent (cela leur laissera le temps de lire, par exemple : La princesse de Clèves), ou qu’ils crèvent !!!


  12. Alae Le 25 avril 2015 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Tout ça pour un torchon invendable, dont la France, pays en déclin intellectuel aggravé, a choisi de faire un étendard minable de l’ethnocentrisme occidental rebaptisé “liberté d’expression”, mais quelle honte !
    Merci à ce général de remettre les pendules à l’heure.

    Sinon, regardez à l’étranger. Partout en Europe, c’est la même ritournelle : menace d’attaque terroriste menace d’attaque terroriste menace d’attaque terroriste.
    Bref, ils veulent vendre le “Patriot act” américain aux populations européennes.
    Encore une fois (ce n’est pas la première), Washington a appuyé sur son bouton, celui qui impose une fournée de législations pro-américaines aux pays de l’UE via Bruxelles.
    A charge ensuite aux gouvernants de chaque pays de l’UE, un par un, de faire avaler à leurs peuples respectifs qu’il s’agit de décisions prises au niveau local, en toute indépendance…


  13. pytheas Le 25 avril 2015 à 12h25
    Afficher/Masquer

    Supprimons Charlie, et tous les Coulibaly vont disparaitre, deviendrons des adeptes de la séparation des pouvoirs, de l’église et de l’Etat, respectons la diffusion de ces églises fascisantes etc…ils se battront plus vaillamment contre ces blaireaux primaires, l’EI s’effondrera de lui-même, la géopolitique tient à peu de choses finalement . Au Burkina-Faso, voisin du Mali, les protestants, les catholiques, les musulmans collaborent entre eux sans problème, le fond est animiste, et dans les villages lointains ils se moquent bien de Charlie ou Coulibaly, ils cherchent de l’eau, à développer difficilement leurs maraichages, leurs écoles n’ont pas de lien avec la religion ………….. merci mon général pour ce papier.


    • JeanDurant Le 25 avril 2015 à 13h08
      Afficher/Masquer

      “Supprimons Charlie”
      Sur un blog qui pretend defendre la liberte d expression, ca ne manque pas d audace !!


      • Alae Le 25 avril 2015 à 15h15
        Afficher/Masquer

        Tiens, encore un qui confond insulte gratuite et liberté d’expression.
        Ça rappelle étrangement ceux qui défendent le porno au nom de la “création artistique” (lol).

        Prenez un type qui se mettrait à insulter tout le monde dans la rue. Il n’y a pas de lois contre ça, mais votre gars va vite se retrouver au frais dans un asile psychiatrique quand même. Et vous serez le dernier à vous en plaindre parce que liberté d’expression ou non, des insultes beuglées à pleine voix en pleine rue, c’est très désagréable pour tout le monde, vous comme les autres.


        • Bubble Le 25 avril 2015 à 19h40
          Afficher/Masquer

          Je crois que votre allégorie est inopérante. CH, est un journal, non une personne, et n’insultait personne gratuitement. C’est un journal payant, et rien ni personne n’oblige qui que ce soit à l’acheter. En cela, il fait d’avantage parti de la sphère privée que public.

          L’insulte, la diffamation etc… sont définies par la loi et, pour simplifier, ne peuvent pas s’appliquer à une croyance, un concept, une création artistique, littéraire etc, bref quelque chose relevant de l’imagination (ou de la foi, appelez ceci comme vous voulez)… Vous avez parfaitement le droit de faire publier (si elle est accepté par un journal, ou sur votre propre média) une critique du dernier Tintin et de conclure que Tintin, c’est de la m***de.
          Les tintinophiles qui vous liront seront, pour certains indifférents, d’autres scandalisés. Peut-être scandalisés au point d’orchestrer une expédition punitive à votre encontre, parce que pour eux, on ne rigole pas avec Tintin. Si vous en réchappez, serez-vous de ceux qui diront, que finalement vous l’avez bien cherché, car votre chronique était insultante envers Tintin et les tintinophiles en colère ? Je ne le pense pas.

          Dans votre logique, il faudrait donc rétablir un délit de blasphème, une censure. Mais dans une société démocratique (de surcroit laïque et républicaine), comment sélectionner et hiérarchiser et définir les sacralités ? Raeliens, scientologues et tintinophiles chatouilleux auront-ils leur place ?

          Enfin, je ne suis toujours pas convaincu qu’une “insulte” envers une conception immatérielle justifie l’assassinat de son émetteur (comme Bernard Maris, par exemple, bien connu pour “insulter tout le monde dans la rue” quotidiennement…). En revanche, ce type d’assassinat permet de légitimer un nouvel attirail coercitif légal s’appliquant à tous, obtenant le consentement démocratique (et peut-être même populaire) de notre société, car ce sont bien nos élus, nos représentants, qui le pense et le mettent en œuvre.


          • Alae Le 26 avril 2015 à 10h34
            Afficher/Masquer

            “Je crois que votre allégorie est inopérante. CH, est un journal, non une personne, et n’insultait personne gratuitement. C’est un journal payant”

            J’ose à peine comprendre votre conception de l’insulte gratuite. Vous n’êtes quand même pas en train de l’opposer à l’insulte payante, rassurez-moi ?
            En réponse au reste de votre commentaire, dans ce pays, certains ne savent réellement plus différencier le débat contradictoire de l’injure, ou le sujet légitime de débat de celui qui ne relève pas de la liberté d’expression. Honnêtement, c’est grave.
            Pour être claire, à part les activités criminelles, tout doit pouvoir être débattu. Par exemple, le débat “pour ou contre le terrorisme/le nazisme” est inacceptable parce que le terrorisme/le nazisme sont criminels. En revanche, “pour ou contre Charlie Hebdo” relève du simple débat et de la liberté d’expression la plus banale. Or, par une drôle d’inversion, nous assistons à une sacralisation de l’injure et à une condamnation du simple débat… au point d’avoir des Sarko qui veulent traquer les “pas Charlie”.
            Quant à la différence entre le débat et l’injure, c’est facile : l’injure ne fait pas partie du débat parce qu’elle relève non pas de l’échange d’idées mais du trollage, d’une simple tentative de faire mal. Demandez à n’importe quel psychologue spécialiste du harcèlement : quand l’insulte est adressée à un interlocuteur incapable de se défendre (comme aujourd’hui, les musulmans sommés de se taire sous peine de finir en prison pour “apologie du terrorisme” ou “non-respect de la minute de silence”), c’est une forme de maltraitance.
            Comment avons-nous pu tomber assez bas pour appeler “liberté d’expression” du trollage débile et de la maltraitance ?

            “Enfin, je ne suis toujours pas convaincu qu’une “insulte” envers une conception immatérielle justifie l’assassinat de son émetteur”
            Moi non plus, mais nous parlions d’interdiction et non d’assassinat. N’importe qui est apte à saisir la différence. Au fait, l’Amérique a bien joué son coup : si elle n’a pas interdit Charlie Hebdo sur son sol, elle en a censuré les images (couvertures, dessins) dans tous ses médias. Pas folle, la guêpe… elle tient à préserver la rentabilité de ses liens avec ses alliés des pays arabes. Contrairement aux dirigeant français, qui dès qu’ils voient une balourdise à faire, foncent dedans en se prenant pour les plus mariolles. Droit dans le mur en klaxonnant !


    • christian gedeon Le 27 avril 2015 à 11h22
      Afficher/Masquer

      Supprimons Charlie…mazette…et les camps vous les rouvrez quand? mais çà va pas la tête????et je ne suis pa


  14. citoyen du monde Le 25 avril 2015 à 13h21
    Afficher/Masquer

    Papier lucide. Ceci confirme complètement les paroles de Régis Debray sur ce blog : en France à droite c”est des voyous, à gauche c’est des médiocres, ou que la diplomatie française est inculte. Sinon comment qualifier ces choix suicidaires. Le résultat sera en fin de course la destruction des intérêts de la France en Afrique et le monde musulman, et le principal gagnant sont les Usa. Décidément notre classe politique est au mieux médiocre, au pire traitre.


  15. balthazar Le 25 avril 2015 à 14h10
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce témoignage de ce que provoquent les guignols au gouvernement (eux comme les précédents).
    Et l’avenir s’annonce toujours plus sombre.


  16. Candide Le 25 avril 2015 à 15h04
    Afficher/Masquer

    “Le résultat sera en fin de course la destruction des intérêts de la France en Afrique et le monde musulman, et le principal gagnant sont les Usa” nos dirigeants sont tous des FM à la solde la nation élue : les US. Notre “maidan” à nous a eu lieu en 68. Depuis… Adieu la France… Mais bon… On mange bien, on vous bien, on a la TV, pourquoi se plaindre ?


  17. JeanPierre Le 25 avril 2015 à 16h57
    Afficher/Masquer

    Edifiant témoignage de la réalité.
    Je parcours l’Orient et l’Afrique depuis 10 ans pour mon travail.Nous arrivons à un sommet de la bêtise par les gouvernements occidentaux.

    Pour moi, tout a commencé avec la guerre contre l’Irak.
    Et ça continue.
    Même tragiques, les attentats terroristes contre Charlie Hebdo on été utilisés par les politiques à contre sens. Je cite le Général : “…très admiratif des Américains…”. Ca me fait bondir de rage.

    Bon courage mon général, vous n’êtes pas seul.
    Que la vraie France revienne!


    • Emmanuel Le 25 avril 2015 à 18h40
      Afficher/Masquer

      Attentats terroristes utilisés à contre sens par des politiciens ? Ce n’est pas ce qu’en disent les enquêtes d’opinion. Si Hollande était réélu en 2017 il le devrait sans doute en grande partie à sa posture d’après attentats ; le tout est d’arriver au second tour contre Le Pen et ce sera gagné d’avance, pense-t-il.


    • Serge Le 25 avril 2015 à 19h18
      Afficher/Masquer

      Que la France revienne en effet !
      J’ai bien peur qu’elle soit partie avec la disparition du général De Gaulle .
      Et la politique arabe et africaine française avec .
      Notre armée est devenue le supplétif des intérêts otano-atlantistes de l’oligarchie mondialiste .
      Nos CRS ,les mercenaires des minorités qui en 68 leur criaient :”CRS SS” .
      Bravo en tout cas à ce général .Cela rassure un peu de voir qu’au sein de la grande muette ,certains n’en pensent pas moins …


  18. gendan Le 25 avril 2015 à 17h10
    Afficher/Masquer

    Respect mon Général.
    Arthur 78, que ce Général soit à la retraite, qu’est ce que ça change ? Cela ne change rien à la réalité de ce qui se passe actuellement en France et je suis tout à fait d’accord avec ce qu’à écrit Candide “Le résultat sera en fin de course la destruction des intérêts de la France en Afrique et le monde musulman. Le principal gagnant sont les Usa”


  19. Franck Le 25 avril 2015 à 19h20
    Afficher/Masquer

    La chute m’amuse beaucoup, sur l’admiration des américains 🙂


  20. grog Le 25 avril 2015 à 22h08
    Afficher/Masquer

    Cette France qui chute, qui s’oublie, se renie… certains décident de la quitter. On m’a signalé qu’une famille française de 11 personnes (et ça ne m’étonnerait pas que cette famille compte des officiers à la retraite) vient de choisir l’exil russe, à Samara, non loin de Togliatti, où j’habite.

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2015/04/russie-terre-promise.html


  21. Esope Le 26 avril 2015 à 09h45
    Afficher/Masquer

    L’attentat de “Charlie”, un fait divers tragique et consternant écrit dans la logique des choses, et repris par des courants de “pensée unique” contradictoires par des manipulateurs pour tenter d’en faire un “mythe fondateur”. S’ils réussissent, soit d’un côté soit de l’autre, ce serait fondateur de quoi ? Depuis la nuit des temps, les exemples de “Nouvelle Société” abondent et ces exemples avortent sans convaincre : ils se terminent par des impasses plus ou moins catastrophiques sur le plan humanitaire.
    Quel modèle réaliste et cohérent à la fois sur le plan social et sur le plan économique à court et à long terme, valable pour l’ensemble des peuples, proposer ? Une mare aux grenouilles qui coassent à qui mieux mieux en s’écoutant parler ?


  22. once Le 26 avril 2015 à 23h19
    Afficher/Masquer

    Mais que fait-il au Mali, ce général ?


Charte de modérations des commentaires