Les Crises Les Crises
22.avril.201522.4.2015 // Les Crises

[Reprise] Bruxelles accuse Gazprom d’entraver la concurrence dans le gaz

Merci 0
J'envoie

Ils me fascinent ces maniaques Bruxellois, qui vont foutre le feu partout…

Après Google la semaine dernière, Bruxelles s’en prend maintenant à un autre géant, russe, cette fois : Gazprom. La commissaire à la concurrence Margrethe Vestager a confirmé, mercredi 22 avril, à midi, que ses services allaient envoyer, dans la journée, une notification des griefs, c’est-à-dire un acte d’accusation en bonne et due forme pour violation de la loi antitrust, au groupe gazier.

Les charges retenues contre Gazprom sont lourdes : la Commission estime que l’entreprise entrave la concurrence sur le marché européen du gaz dans huit Etats membres (Bulgarie, République tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne et Slovaquie).

Gazprom y impose en particulier « des restrictions territoriales dans ses accords de fourniture avec les grossistes et avec certains clients industriels […]. Ces restrictions consistent en des interdictions d’exportation et des clauses prévoyant l’utilisation du gaz acheté sur un territoire spécifique (clauses relatives à la destination) », précise le communiqué de Bruxelles.

Ces restrictions territoriales, poursuit la Commission, « peuvent provoquer une hausse des prix du gaz et permettre à Gazprom de mener une politique de prix déloyale dans cinq Etats membres (Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie et Pologne), facturant aux grossistes des prix beaucoup plus élevés que ses propres coûts ou les prix de référence. »

Lire la suite sur : LeMonde.fr, 22/04/2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

jean // 22.04.2015 à 13h41

Je trouve que la Commission Européenne exerce une position dominante, préjudiciable à l’ avenir et l’autodétermination des peuples européens……

60 réactions et commentaires

  • jean // 22.04.2015 à 13h41

    Je trouve que la Commission Européenne exerce une position dominante, préjudiciable à l’ avenir et l’autodétermination des peuples européens……

      +164

    Alerter
    • V_Parlier // 22.04.2015 à 13h57

      C’est un euphémisme, je trouve !

        +45

      Alerter
      • niethil // 22.04.2015 à 14h05

        Ouais, je propose qu’on la remplace par plusieurs commissions en concurrence. On leur ferait gérer un territoire à chacune, et les gens pourraient choisir où ils préfèrent habiter, et si une commission ne plaît plus aux habitants, ils auraient le droit de choisir des nouveaux commissaires. J’ai même trouvé un nom : on appellerait ça des gouvernements.

          +107

        Alerter
        • V_Parlier // 22.04.2015 à 14h12

          Pas mal, comme çà on dit toujours que c’est l’UE et on ne se fait plus traiter d’europhobe néo-fascisant 😀

            +20

          Alerter
        • Jybet // 22.04.2015 à 17h34

          C’est ça oui, “gouvernement”. Du grand n’importe quoi… Pourquoi pas rétablir la démocratie tant qu’on y est !

            +27

          Alerter
  • V_Parlier // 22.04.2015 à 13h59

    Et l’inquiétant, c’est qu’à chaque fois le cassage de figure servira de prétexte pour créer des embrouilles ultérieures avec la Russie.

      +54

    Alerter
  • Anne // 22.04.2015 à 14h00

    Des nains corrompus, qui aboient stupidement, pour faire croire qu’ils font quelque chose.

    Par contre pour défendre les intérêts des européens, promouvoir la solidarité entre pays, ils sont absents et pire : contreproductifs.

    Maintenant l’armée des zuniens veut “relooker” l’Europe à travers son intervention en Ukraine !
    On aimerait entendre cette “machine” Bruxelloise protester.

    Mais non, et lorsque Victoria Nuland, pourtant en charge de la “diplomatie” des USA en Europe, disait “fuck the UE” , la baronne Ashton et les autres responsables européens n’ont même pas osé demander des excuses publiques et le renvoi de son poste de cette “diplomate” maniant l’insulte au lieu du dialogue….

    Il n’y a qu’à demander à la Grèce à l’Espagne et au Portugal, ce que Bruxelles fait pour les aider à sortir d’un marasme et de l’endettement, que l’Europe de Bruxelles n’a fait qu’encourager en son temps, (pour mieux les enfoncer par la suite) : autoroutes en doublon et inutiles au Portugal, corruption par les grosses entreprises, dépenses insensées que les pays ne pouvaient évidemment pas rembourser…

    Si nous comptons sur Bruxelles pour faire quoique ce soit de positif pour les populations européennes, nous allons vers des sacrées désillusions et un avenir qui n’aura rien de radieux.

      +59

    Alerter
  • Bigtof // 22.04.2015 à 14h01

    Que la commission ne se fasse pas de soucis, dans 1 an, 2 maximum, Gazprom livrera tout son gaz à la Chine, qui sera ravie du cadeau que lui aura fait l’UE en poussant les Russes à baisser leurs prix aux Chinois au niveau de ceux dont beneficiait même l’Ukraine…
    Du reste, l’Inde aussi sera ravie…

    Et c’est peut-être exactement le but recherché, car quel meilleur moyen d’imposer, ensuite, l’extraction de gaz de schistes dont les Européens ne veulent pas.

      +74

    Alerter
  • VladimirK // 22.04.2015 à 14h07

    Mais qui sont ces gens de la commission européenne ? Je ne les connais pas, je n’ai jamais voté pour eux, ni jamais été invité à voter pour eux, et pourtant, ils parlent en mon nom ?

    Que pouvons nous faire pour démanteler cet organisme qui est plus une nuisance à la démocratie qu’autre chose ?

      +95

    Alerter
    • Sorge // 22.04.2015 à 14h30

      Que faire ?

      Sortir du franskenstein institutionnel qu’est l’organisation du Bruxelles, en dénonçant les traités qui nous y lient.

      Ce sont ces traités qui ont institué la commission comme autorité “indépendante” (des gouvernements démocratiques), disposant de l’initiative des “lois” européennes (directives et règlements).

      Prétendre modifier ce montage (et pour le remplacer par quoi, au fait ???) en amendant lesdits traités relève du rêve de singe, puisque cela impliquerait l’accord de l’unanimité des pays membres.

        +28

      Alerter
      • Lesanglier // 24.04.2015 à 06h06

        Ha ha ha! Hé les gars, le Père Noel n’existe pas! Vous vous souvenez quand même qu’on a voter NON au dernier référendum pour le Machin Européen, le saucisson a rebondi par terre et on se l’es pris directement dans le c… Sous forme d’un mini traite votè en congrès … Alors rêvez pas! Big Brother think for you,,,,

          +3

        Alerter
  • Christophe Vieren // 22.04.2015 à 14h16

    Au nom de quel accord la Commission agit-elle ? Des accords UE-Russie ? L’OMC ? La réponse de Lavrov (via le commentaires) semble indiquer les deux. Si c’est l’OMC c’est l’ORD qui statue, si c’est l’UE/Russie, n’y a t-il pas un arbitrage rendu par une instance neutre vis à vis des 2 parties ? Comment la commission pourrait-elle fixer elle-même le montant de l’amende ?

      +34

    Alerter
  • Feuille de Mars // 22.04.2015 à 14h32

    Ils essaient de remonter les bretelles de gazprom…et laissent les entreprises américaines étendre leur empire en europe ! Youpi, c’est pas l’impartialité qui les étouffe !

      +38

    Alerter
  • Ozi // 22.04.2015 à 14h43

    Il ne faut pas être parano
    La commission a également ouvert une enquête contre Google
    En matière de concurrence , ils font plutôt un bon boulot.

      +3

    Alerter
    • V_Parlier // 22.04.2015 à 14h48

      On verra s’ils sont aussi sévères avec Google…

        +17

      Alerter
    • VladimirK // 22.04.2015 à 20h23

      Faudrait que la commission ouvre un enquête contre l’OTAN aussi… eh oui, l’OTAN empêche toute formation d’une Europe de la défense qui pourrait faire concurrence.

      Monopole des technologies utilisées par les armées européennes pour être NATO-compliant, y compris dans les pays non-OTAN

      Il y a aussi le monopole de fournisseurs de démocratie des États-Unis

        +22

      Alerter
    • Herve D // 23.04.2015 à 21h41

      ACtion contre Google? Du vent, pour apparaître neutre entre US et Russie. Dans 2 semaines, “l’action contre Google” sera annullée en catimini.
      Gazprom n’aurait qu’à couper le gaz à l’Europe pour 6 mois (dès le printemps le jour où ses gazoducs vers la Chine seront en service).
      On verra qui commande, de la Commission (non élue, des pantouflards protégés à vie de toute Justice, co-optés en secret, quelle belle démocratie) ou de la réalité de qui a le gaz et peut le livrer.
      Plus élégamment, Gazprom pourraît annoncer la non-reconduction de tous les contrats gaz envers l’UE à leur date d’extinction (2019-2020); ensuite tout allouer pour Chine, puis Japon, Vietnam, Inde: y’a des appétits la-bas.

        +2

      Alerter
  • pucciarelli // 22.04.2015 à 15h17

    Il est effarant de constater à quel point l’UE pense et travaille en dehors de toute considération des rapports de force en jeu. La Russie est une petite puissance économique, mais un géant militaire. A force de la taquiner à tout propos, il se pourrait bien que les eurocrates se fassent botter le cul, et nous avec. On peut aussi considérer que la mise en cause de Google n’était destinée qu’à faire passer cette nouvelle attaque contre la Russie pour normale. Les pays européens n’existent plus en matière diplomatique et de politique étrangère, l’UE non plus. Seuls les Etats-unis sont aux manettes. On va donc dire que le choix du pire prévaut à Washington. L’Europe, du menu fretin qui sera là pour prendre des coups. Félicitons nos gouvernants.

      +36

    Alerter
    • Scytales // 22.04.2015 à 22h15

      La Russie d’aujourd’hui n’est plus une “petite puissance économique”. Selon les dernières données consolidées (celle de 2014) du FMI et de la Banque mondiale, le PIB en dollars nominaux de la Russie situait se pays au 9ème rang mondial et en parité de pouvoir d’achat au 6ème rang, devant la France et quasiment au même niveau que l’Allemagne.

      Wikipédia a compilé avec précision ces données : http://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_int%C3%A9rieur_brut#Comparaisons_internationales

        +14

      Alerter
    • Ozi // 23.04.2015 à 08h30

      Sur ce blog nombre d intervenants critiquent la soi disant soumission aux USA mais si je comprends ton propos, étant donné la puissance économique et militaire américaine , il faudrait d’autant plus courber l échine de peur de se “faire botter le cul” (sic)

        +0

      Alerter
      • Anne // 23.04.2015 à 16h51

        Ozi, j’ai peur d’être navrée pour vous, j’espère n’avoir pas bien compris.

        Vous voulez démontrer que vous êtes du bois dont on fait les lâches et les collabos, ou bien est ce de la provocation pure et simple ?
        rassurez moi.

          +1

        Alerter
  • daniel // 22.04.2015 à 15h52

    Je pense que des décisions à ce niveau et avec des enjeux aussi important ne peuvent être que politique. Il ne peut y avoir une once de considérations purement technique dans ce genre d’action, qui a de toute façon l’aval du président de la commission. A moins qu’on me dise que ce dit président du “politbureau” (la commission) ne fait pas de politique et que n’est qu’un gentil super-technicien qui supervise les gentils techniciens commissaires . Laissez moi rire…

      +10

    Alerter
    • achriline // 23.04.2015 à 11h17

      Se pourrait-il que cette rétorsion ait quelque chose à voir avec la proposition de prêt par la Russie de 5 Mds de $ à la Grèce (justement à titre d’avance sur les revenus du gazoduc). Cette proposition venant perturber les plans européens de mise à genoux du gouvernement grec.
      Vous avez dit vengeance …

        +5

      Alerter
  • TANAZACQ Vincent // 22.04.2015 à 15h52

    Je manque de temps pour effectuer la démarche.
    Il faut réhabiliter un mot presque démodé à l’égard
    de cette chienlit “européenne” : MERDE.

      +22

    Alerter
  • PIMA // 22.04.2015 à 17h46

    Je trouve cette démarche étrange.
    Dans notre monde d’abondance, les acheteurs obtiennent ce qu’ils veulent de leurs fournisseurs…
    Bon, c’est vraisemblablement moins vrai avec l’énergie et les matières premières qu’avec le lait, mais bon le raisonnement tient toujours.
    Donc, si la CE avait voulu négocier avec Gazprom en massifiant les achats pour le compte de tous les états et distributeurs européens, qu’est ce qui l’en empechait ? En fin de compte pourquoi la “Centrale d’Achat Européenne” n’existe pas.
    C’est le réflexe naurel de tout distributeur par rapport à ses fournisseurs.
    Ce faisant, on aurait peut etre eu des prix du même niveau que celui obtenu par les chinois.
    Si ce n’a pas été le cas précédemment, à qui la faute ?

      +15

    Alerter
  • coinfinger // 22.04.2015 à 18h14

    La question est trés simple sur le fond , faut pas ce laisser embobiner par le chariabia dit ‘libéral’ .
    Un gazoduc , çà coute cher . C’est de l’investissement lourd . çà implique un endettement à long terme . Donc des engagements à long terme . Des contrats d’état à état , de gré à gré , comme on dit . Le contraire c’est le soi-disant marché libre , exemple au hasard du pétrole à New york , où les prix sont manipulés de bout en bout par la haute finance spéculative à des fins politiques .
    ( politique au sens de pouvoir , bien sur ) .
    Il est clair que les Russes ne veulent pas de çà , ils construisent des gazoducs , ou plutot leurs sous traitants , pour vendre ‘leur’ gaz . C’est on ne peut plus limpide .
    S’il acceptaient , de laisser circuler , n’importe quel gaz, dans leurs tuyaux , ils se mettraient sous la dépendance à court terme des ‘caprices du marché’ pour se contenter du prix du service à le transporter sur des terriptoires qu’ils ne controlent pas .
    L’exigence de l”Europe” est donc parfaitement de mauvaise foi . Il n’y aucune chance pour que les Russes acceptent un tel marché de dupes . Seuls des corrompus signent de tels accords .
    Malheureusement Poutine n’est pas corrompu , tout au moins par l'”Europe” , peut étre ne paye t elle pas assez cher . Et les US non plus !?
    C’est donc l’asservissement de la Russie qu’ils veulent . Personne n’oblige l’Allemagne à consommer du gaz, en tout cas pas les Russes . S’ils en veulent , faut payer le prix , sinon comme on le sait il ira ailleurs , de la demande , y en a . ( à long terme ) .

      +33

    Alerter
  • Jmk011 // 22.04.2015 à 18h17

    Bonsoir.
    De toutes façons Gasprom est une entreprise russe et la Russie (heureusement pour elle) ne fait pas partie de l’ UE.
    Donc l’UE peut infliger toutes les amendes qu’elle veut, Gasprom ne paiera jamais.
    La menace européenne est donc purement politique… et parfaitement inutile.

      +22

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 22.04.2015 à 20h09

      parfaitement inutile” ? Vous croyez vraiment qu’ils font ça pour des queues de cerises ? Il faut penser au prochain coup : leur but est de créer un nouveau contentieux qui servira de prétexte à de nouvelles mesures de rétorsion, et à agrandir le fossé entre l’Europe de l’Est et la Russie.

        +19

      Alerter
      • Jmk011 // 23.04.2015 à 09h07

        C’est bien pourquoi la Russie, si les sanctions perdurent, se tournera définitivement vers la Chine et/ou l’Inde, et l’Europe (à part peut-être la Grèce) devra se passer complètement du gaz russe.
        Donc la position de l’UE est bel et bien inutile, voire nocive pour les peuples européens. Qu’en pense l’Allemagne, très dépendante du gaz russe ?

          +6

        Alerter
        • Herve D // 23.04.2015 à 21h49

          La Russie a compris qu’elle ne pourra plus jamais faire confiance à l’Ouest, capable de tricher même contre ses (sacro-saints) intérêts économiques, qu’on les excommunie!
          Elle avait pris le tournant “Ouest” en 1991 en totalité pour se découvrir cocue de louest 23 ans après: On ne les y reprendra pas une seconde fois.
          Le virage Chine, Brics et autres est totalement effectué, vu les investissements communs et l’élaboration d’une alliance militaire regroupant la moitié de l’humanité, 80% des ressources naturelles et 40% du PIB mondial.
          Une fois consolidée, cette Alliance exigera le retrait des US de l’Asie et extrème-Orient où ces voleurs n’ont plus rien à faire depuis 1991: Otez-y les US et tous les pays jaunes découvriront qu’ils n’ont pas de raison de se taper dessus et qu’il vaut mieux exploiter les ressources ensemble, il y en a pour tout le monde.
          Et au passage, laisser le Vieux Monde US+UE pourrir sur pied de leurs lobbies, leurs lubies climatiques et prétendus Droits de l’Homme…..

            +3

          Alerter
  • couci couça // 22.04.2015 à 18h19

    Moi, pas comprendre :
    La Russie sauf erreur ne fait pas partie de l’UE .
    Donc elle fait ce qu’elle veut .
    Sinon l’UE peut aller rechercher son gaz ailleurs .

      +19

    Alerter
    • Ozi // 23.04.2015 à 08h31

      La Russie vend son gaz sur le marché européen

        +0

      Alerter
    • Herve D // 23.04.2015 à 21h58

      Et oui, mais au double du prix !! Exemple ridicule: La Lithuanie – pour se débarasser de l’ours russe lui fournissant tout son gaz – a monté en toute hâte un terminal de regazéification de LNG en provenance (temporaire) de Norvège, en attendant celui d’Obama. Hélas, Gazprom a baissé un peu son prix (surfait bien sûr) et le gaz norvégien rebouilli coûte dorénavant 20% plus cher! Personne n’en voulant, l’Etat lithuanien a pondu une Loi forçant les grands utilisateurs à acheter ce gaz cher à hauteur de 25% de leurs besoins, et même 80% pour la firme locale produisant des engrais qui, au passage, consomme 50% du gaz bouffé en Lithuanie. Cette firme a prévenu qu’une telle loi la mettrait en faillite et par conséquent achète de l’ammoniac aux allemands au lieu de le faire sur place avec du gaz naturel, eau et compresseurs.
      Merde, y’a plus de clients !!!!
      Résultats: Le terminal tourne à vide, coûte 80M$/an de maintenance, les cargaisons norvégiennes arrivent et il faut les écouler: Alors ils vont le vendre, sans succès en Europe, et tentent en ce moment des les caser en… Amérique du Sud.
      Et pourquoi pas au Qatar ?????
      Comme partout, les politiques aux grandes affaires c’est garantie de gaspillage.

        +4

      Alerter
  • coinfinger // 22.04.2015 à 18h26

    Tout çà pue l’hypocrisie , et l’inféodation US , parce que l'”Europe” ne s’interroge pas , exemple au hasard encore , sur les contrats gaziers France-Algérie .
    Ni sur les marchés à terme des hydrocarbures aux USa , ni sur le fait que les réserves pétroliéres US soit gérées par l’armée ! Est ce bien concurrentiel tout çà ?

      +14

    Alerter
  • coinfinger // 22.04.2015 à 18h45

    Autre vraie question passée sous silence . Pour payer le gaz , un bon prix , les Allemands doivent vendre des machines outils un bon prix , ou des mercedés , et autres choses qu’ils savent bien faire . La vraie question est là dans le rapport de prix , pour simplifier gaz/machines-outils .
    Les Allemands ont un pb c’est qu’ils ne sont pas les seuls à vendre des machines-outils ou des voitures et que d’autres progressent en rapport qualité/prix . Ces autres sont en extréme-orient .
    C’est la direction opposée pour un gazoduc . En fait les Allemands proprements dits ne sont pas assez cons pour ne pas avoir pigé çà . Ni les Américains non plus d’ailleurs …
    On arrive à une situation où tout baisse , gaz et mércedés , à qui çà profite ?

      +6

    Alerter
    • coinfinger // 22.04.2015 à 18h59

      Pour prévenir des chipotages , sur les prix des mércédés , je ferai remarquer que quoique globalement une voiture coute de plus en plus cher , et que çà monte vite , le prix à l’achat des véhicules à lui stagné , depuis plus de 10 ans . Ce qui ne me semble pâs vraiment normal , par contre . Cherchez l’erreur ailleurs .

        +1

      Alerter
  • Léa // 22.04.2015 à 18h52

    L’UE , c’est comme ces roquets toujours en train d’aboyer.

    Déjà Google : c’est pas l’abbé Pierre, ils font du business, ils font la pub de ceux qui les payent comme tous nos merdias et magazines de ceci ou de cela. Et ils référencent aussi ceux qui ne payent pas.

    J’espère qu’ils vont mettre une bonne claque à cette UE qui se dit libérale.

    C ‘est pareil avec Intel et Microsoft , vu qu’on est incapables de faire aussi bien, forcément on leur laisse le monopole..

    J ‘admire la patience des russes.

      +11

    Alerter
    • michel roissy // 22.04.2015 à 19h11

      bien trop patients oui je trouve…

      mais si les lapins-crétins de Bruxelles continuent à faire les c..s, il se pourrait bien que l’hiver prochain il fasse bien frisquet dans les foyers européens !

        +7

      Alerter
      • fatalerror // 22.04.2015 à 21h15

        ça dépendra peut être de l’empois du temps qu’ils ont fixés, l’hiver nucléaire peut être en avance cette année…

          +7

        Alerter
  • bluetonga // 22.04.2015 à 19h26

    Cette nouvelle suscite quelques hypothèses intéressantes :

    1) Les technocrates de Bruxelles sont tous des génies. Malheureusement le génie a un prix. Ce sont tous des syndromes d’Asperger. Leur contact avec la réalité est fluctuant, parfois ténu. Ils sont nuls en communication et en relations sociales. Ils ne perçoivent pas bien la dérision, estiment mal l’échec de leur politique. Souvent, leur triste condition se complique d’un syndrome analgésique. Ils ne ressentent pas la douleur.

    2) Une hypothèse diamétralement opposée. Les technocrates de Bruxelles aiment souffrir, se faire piétiner, se faire humilier. Ils entretiennent des harems de maîtresses dotées de longs ongles acérés vêtues de harnais de cuir, accompagnées de molosses sanguinaires, dressés à mordre et à taillader. Leurs plats sont systématiquement trop salés ou trop épicés, ils ne boivent leur café que brûlant. Ils entretiennent aussi une relation très spéciale avec Vladimir Poutine dont ils apprécient particulièrement le raffinement et la cruauté dans l’humiliation.

    3) Une dernière hypothèse, moins pittoresque mais plus plausible. Les manigances entre Vladimir et Alexis (Tsipras) ne laisse de les inquiéter. Ils subodorent des intentions malveillantes à leur endroit, une tentative des Grecs de se soustraire au licou de la Troïka via des accords commerciaux adultérins avec Moscou, en échange de… mais de quoi donc? Un revival de Blue Stream? Une opération de charme et de débauchage auprès des nations du sud et de l’est de l’Europe? Un petit coin glissé dans les fissures de l’UE? Un orteil glissé par la porte entrouverte de l’exploitation future du gaz grec? Rien de gentil, en tout cas. D’où cette tentative de contrer la manœuvre en bloquant carrément le gaz russe. Sans trop se demander par quoi le remplacer d’ailleurs.

    Toutes les hypothèses sont permises. Mais le timing de l’annonce d’une plainte, alors que le CEO de Gazprom débarque à Athènes pour rencontrer les responsables politique grecs, c’est quand même une drôle coïncidence.

    http://www.zerohedge.com/news/2015-04-20/gazprom-ceo-arrives-athens-eu-coincidentally-files-anti-trust-charges-against-russia

    The war must go on!

      +15

    Alerter
    • Herve D // 23.04.2015 à 22h04

      Surtout, les “technocrates” bruxellois ne sont ni technocrates (il faut des ingénieurs, des scientifiques) ne sont que d’anciens politiques éjectés de leurs pays en planqués sur voie de garage en or pour toute leur vie.
      J’en ai connu plusieurs au cours de ma carrière et ils se distinguent à 100km par leur orgueilleuse et imperturbable “supériorité intellectuelle” sur tout le reste de l’humanité, y compris Einstein.
      Des cons à la puissance 100 qui se co-optent entr’eux.
      Pas étonnant qu’un gamin de 10ans à la tête du Kremlin ou du Pentagone se jouerait d’eux très facilement.

        +5

      Alerter
  • Well // 22.04.2015 à 19h32

    Ce n’est pas politique, c’est purement commercial, qu’ils disent.
    Par contre, les sanctions, politiques elles, portent principalement sur le commerce.

    Ils racontent se qui les arrangent au point de se contredire.

    Poutine ne paiera jamais. J’espère même qu’il augmentera les tarifs.

      +18

    Alerter
    • achriline // 23.04.2015 à 11h31

      Ou s’il paie pour leur faire plaisir et leur laisse ainsi une porte de sortie honorable, il augmentera les prix pour récupérer la mise.

        +1

      Alerter
  • tocquelin // 22.04.2015 à 21h12

    autre chose le site les crises pourrait il trouver des infos sur la décision bizarre des Séoud d’arrèter leur agression au Yémen

      +7

    Alerter
  • Nerouiev // 22.04.2015 à 21h16

    Il me semble que la Russie n’a pas acquis une situation de monopole par achat de la concurrence, il n’y a donc pas entrave aux lois capitalistes. La Russie propose, les autres disposent.

      +11

    Alerter
  • Alikwatsas // 22.04.2015 à 22h35

    Non contente d’avoir détruit une par une les sociétés d’État de ses pays membres (SNCF, EDF, GDF, France Telecom, La Poste…), l’Union Européenne croit maintenant pouvoir dicter sa loi à l’extérieur de ses frontières. J’espère qu’elle s’y cassera les dents.

      +12

    Alerter
  • JaySWD // 22.04.2015 à 23h02

    Des corniauds!!Des abrutis absolus,toute la splendeur hors sol du Bruxellistan exposée ici! ! !
    La vie se résume à une condition simple:
    Savoir si tu es ou pas du bon coté du flingue…..Et là…….
    Ennio Morricone avait résumé ça y a bien longtemps,avec bien plus de talent que moi! ! ! :

    https://www.youtube.com/watch?v=l3fEJIeJ-ck

    Là,ils m’ont pétrifié,je sais plus quoi dire….ou peut-ètre si??:

    https://www.youtube.com/watch?v=HmI6co3ensE

    Vlad,Alexis,Iannis,faites vous plaisir,c’est open bar!!

      +7

    Alerter
  • passerby // 22.04.2015 à 23h37

    J’aimerais parler de la Lithuanie. C’est un pais tres petit, que dependait du 100% du gaz Russe. Afin d’eliminer cette dependence, on a construit un terminal de gaz naturel liquefie a Klaipeda. Mais le gaz GNL est plus cher que le gaz Russe. Comment le vendre? Le gouvernement Lithuanien a vote un loi que obligue les entreprises Lithuaniens d’acheter le gaz GNL, meme si c’est plus cher. Le gouvernement a prie le fabricant d’engrais Achema – plus grand consommateur de gaz en Lithuanie – de payer 50% des frais du terminal de Klaipeda, et la on ne rigole pas: ce serait le faillite de l’entreprise.

    Le gouvernement de Lithuanie, d’une cote accuse Gazprom de monopole, d’autre cote impose autre monopole: son terminal de gaz de Klaipeda.

    Tiens, un url: http://www.naturalgaseurope.com/lithuania-achema-lng-terminal-maintenance-23073

      +8

    Alerter
  • Kiwixar // 22.04.2015 à 23h44

    Gazprom doit suivre les lois russes en Russie, et les lois européennes quand elle fait du commerce dans l’UE (Bulgarie, Tchéquie, etc). Et ces lois européennes doivent être compatibles avec les accords OMC. Ce que reproche l’UE, c’est non pas une position dominante de Gazprom, mais l’ABUS de cette position dominante pour inclure des clauses jugées abusives (anticoncurrencielles), par exemple avec des clauses de contrat cloisonnant les pays, permettant des prix différents pour chaque pays (contre des avantages stratégiques, soutien international, etc. pour la Russie). Il y a aussi les nouvelles règles du “3eme paquet énergétique” de l’UE qui requiert des propriétaires différents pour les gazoducs et pour le gaz y transitant.

    Je ne pense pas que ces règles de l’UE soient mauvaises dans leur principe général pour des biens de consommation, mais par contre ellles sont complètement à côté de la plaque pour l’énergie et le gaz russe en particulier, pour la simple et très bonne raison que l’UE n’est plus en position de poser des conditions (autres fournisseurs de gaz comme la mer du Nord en baisse, les Britanniques ont importé leur premier méthanier en 2012). Dans quelques années, quand le gaz russe sera devenu irremplaçable, la Russie pourra sans doute donner 50% de remise aux pays non-OTAN (i.e. faire payer double les pays de l’OTAN).

    Ce que devrait faire l’UE, c’est aller négocier (quémander) auprès de la Russie un accord de 30 ans garantissant la fourniture de x m3 de gaz par an à tel prix, comme les Chinois ont pu négocier à leur avantage en 2014. Evidemment, une telle démarche sous-entendrait pour l’UE (1) l’abandon de son arrogance colonialiste, et (2) la volonté de protéger les intérêts des citoyens de l’UE…. deux points absolument et complètement risibles, oublions.

    Concernant le commentaire de Lavrov : “Les contrats ont été signés avant que l’UE n’introduise ses nouvelles règles sous le nom du dit “troisième paquet sur l’énergie”, et les accords internationaux existants interdisent les changements rétroactifs de contrats.”

    C’est faux en ce qui concerne les contrats commerciaux entre sociétés, un changement de loi (UE ou national) prime sur un contrat privé existant. Par contre c’est sans doute vrai s’il s’agit de contrats entre Etats. Ce serait intéressant d’avoir l’opinion de quelqu’un qui connaît ce genre d’accords énergétiques : sous quelle forme sont signés les contrats de Gazprom, ont-ils des clauses où interviennent des garanties des Etats?

      +8

    Alerter
  • Caliban // 23.04.2015 à 02h38

    M. Lavrov me paraît bien optimiste. Sa ligne de défense se base sur le Droit … or le Droit, c’est une hypothèse dont on se passe à Bruxelles (et à Washington) quand il s’agit de faire prévaloir ses intérêts.

    Ce n’est pas moi qui le dit … mais Valéry Giscard d’Estaing qui estime que les sanctions commerciales contre la Russie sont illégales.

    C’est qui les voyous dans cette affaire ?

      +27

    Alerter
  • Well // 23.04.2015 à 07h31

    « l’usine à gaz » qu’est l’UE s’emmêle dans ses propres règles.

    Elle a voulu la concurrence entre pays pour faire baisser les prix. Je me souviens notamment qu’on enseignait que le pays qui aurait une TVA plus forte que les autres serait pénalisé (par les consommateurs). Or, c’est le contraire maintenant, c’est celui qui baisse sa TVA est sanctionné.

    l’UE voudrait un prix du gaz identique dans tous les pays de l’union, mais est-ce le cas pour ses propres productions, comme les automobiles ? Pourquoi les Renault sont-elles moins chères en Belgique ?

    Est-ce le cas pour ses propres salariés (voir le plombier Polonais). Voir aussi l’importation de main d’oeuvre immigré destinée à agir sur les salaires.

    Nous avons affaire à des monstres froids calculateurs, obsédés par la discrimination, ne vivant et ne jugeant que par des règles commerciales froides prétendues équitables. On ne peut pas faire de prix d’amis dans le commerce, on ne peut pas avantager sa famille dans le privé (voir Hollande disant qu’il préfère le mérite plutôt que l’héritage). On ne peut pas avantager sa famille éthique (français de souche) dans aucun domaine.

    On casse la famille, on casse la nation, pour créer une autre famille, l’UE, de type mafia, où les membres ne sont pas libres d’agir contre le parrain.

    On bouscule les sacro-saintes règles commerciales, en obligeant tel ou tel pays à participer aux sanctions, au nom de la solidarité de cette nouvelle famille, la mafia UE.

    Pourquoi donc les Russes vendraient-ils du gaz moins cher à des pays ouvertement hostiles ? D’ailleurs ils l’ont dit, s’il y a alignement des prix, ce sera sur le plus haut.

      +9

    Alerter
  • Carabistouille // 23.04.2015 à 08h13

    Les Européens étaient sûr de récupérer l’Ukraine après le coup d’état, certains que les Russes joueraient aux règles de leur jeu pervers et pueril: raté, les Russes n’ont pas “joué” le jeu.
    Les Européens ont fait des sanctions, sûr que les Russes ne se “mettraient” pas dans la main des Chinois: tout faux, la Russie pivote vers l’Asie.
    Les Européens étaient sûr que les Russes tenaient à fond à Southstrream: tout faux, les Russes l’ont abandonné.
    Les Européens étaient sûrs de leurs sanctions: tout faux, il y en a eu des contre-sanctions.

    Quand les Russes fermeront définitivement les robinets vers l’UE, y-a-t-il quelqu’un qui va mettre son pied au cul aux décideurs européens? Ou une tarte dans la gueule?

      +18

    Alerter
  • Yvano // 23.04.2015 à 10h04

    CE BILLET EST UNE ERREUR (ça peut arriver). Il n’éclaire en rien l’actualité, contrairement à la plupart des autres publications de ce blog…
    Pour une fois que l’UE fait quelque-chose qui va clairement dans le sens de l’intérêt général, il est malheureux de le lui reprocher.
    Faut-il rappeler que l’abus de position dominante est une forme de dictature économique, une forme de racket commercial?
    Faut-il rappeler que la seule manière de contrecarrer efficacement les pires dérives du capitalisme consiste justement à empêcher la formation de monopoles, oligopoles et autres trusts?
    ON S’EGARE… SVP NE TOMBONS PAS DANS L’ANTI-ANTI-RUSSISME PRIMAIRE SVP.

      +1

    Alerter
    • Well // 23.04.2015 à 10h26

      c’est quoi votre « intérêt général » ? celui des Français, ou d’ex pays satellites de la Russie ? Qu’est-ce qu’on en a à faire des Lettons ?

      et l’affaire des Mistral ? C’est l’intérêt général des Français, ou des Polonais, plus quelques autres.

      Parlons de l’énergie. C’est pour l’intérêt général qu’EDF est obligé par l’Europe à vendre son électricité, moins cher bien sûr, à d’autres fournisseurs, qui à leur tout essaient de nous la revendre. ? Il me semble que l’intérêt général, c’est éviter les intermédiaires, et proposer ce prix inférieur, directement aux Français.

        +13

      Alerter
    • Médiacrate // 23.04.2015 à 15h17

      Quand les pays respectent les contrats signés avec Gazprom il n’y a pas de problèmes,mais
      évidemment quand on essaie d’avoir notamment le gaz gratuit ou a la rigueur ne pas le payer ,
      on risque un retour de manivelle,dites vous bien que Gazprom est bon marché, les Lituaniens
      en font l’amère expérience avec le gaz importé via méthaniers l’augmentation est de plus de 50%.
      ce qui risque de couler des secteurs de leur industrie chimique , m’étonne plus qu’ils réclament à la
      Russie un chèque de 300 milliards de dollars pour occupation de leur pays par l’URSS.
      Enfin l’Europe est en train de se tirer une balle dans le pied ? Je dirais même les deux pieds.
      Il faut continuer comme ça on est sur la bonne voie!

        +4

      Alerter
    • bluetonga // 23.04.2015 à 18h29

      La notion d’intérêt général est discutable. La vision de Pepe Escobar est que la démarche européenne, entreprise dès 2012, et actualisée aujourd’hui, est d’abord et avant tout politique :

      http://rt.com/op-edge/252009-european-commission-gazprom-charges-sanctions/

      L”union européenne est tellement obnubilée par son mantra néolibéral qu’elle a du mal à concevoir qu’un état ne se soumette pas aux “lois du marchés”, lesquelles n’existent pas mais sont plutôt les lois de ceux qui sont en position de tirer les ficelles à Wall Street, la City, ou ailleurs. Cette démarche est aussi authentique et désintéressée que les sanctions à l’égard de la Russie pour la punir d’avoir envahi l’Ukraine.

        +2

      Alerter
  • Kiwixar // 23.04.2015 à 12h57

    Je pense que vous comprenez de travers. Beaucoup de gens ici souhaitent une France souveraine, comme elle l’était avec De Gaulle, un dirigeant brillant, honnête et patriote qui décidait pour l’intérêt de la France et des Français. La Russie, qui ne fait partie d’aucun “bidule” transnational et a un dirigeant brillant, honnête et patriote bénéficiant d’une popularité de 80% est un MODELE dont la France devrait s’inspirer sur de très nombreux domaines (pas tous). En Russie, pas d’OGM, pas de Politburo bruxellois, pas de lapins crétins finançant des nazis à Kiev et des massacres à Odessa, pas de désindustrialisation et de vente des bijoux de famille comme Alstom à des mafieux qui paient avec l’imprimante à billets. Pas de TAFTA.

    Concernant la Chine, la Russie et la Chine sont en train de développer une relation stratégique symbiotique win-win sur le long terme, qui fonctionnera parce qu’elle est au bénéfice des deux parties. La Russie n’a pas intérêt d’abandonner ses relations avec le reste de l’Europe (c’est pas l’Europe OU la Chine, hein, la Russie peut avoir des relations avec les deux), sauf si bien sûr l’UERSS continue à se tirer dans le pied en obéissant aux Zuniens dont c’est l’intérêt de couper l’Europe de la Russie. Les perdants seront les Allemands, parce que les Chinois sont désormais capables de fabriquer à peu près tout ce qu’ils font, avec la même qualité (sauf les bagnoles), mais les Chinois auront l’avantage de l’énergie (russe) moins chère que ce que vous paierez en tant qu’UERSSiens arrogants dirigés par des traîtres.

      +13

    Alerter
  • mianne // 23.04.2015 à 13h26

    A propos de gaz et d’électricité nucléaire, GDF-UDF assument-elles maintenant leurs responsabilités sanitaires envers les personnes qui travaillent chez elles, même momentanément ?
    Actuellement on prend conscience aux USA, un peu partout dans le pays, que toute une série de décès inexpliqués d’ouvriers du gaz et du pétrole est dûe en fait à des inhalations répétées de vapeurs toxiques pendant leur travail. Il a suffi que la veuve de l’un d’entre eux dépose une plainte pour que l’on découvre dans le sang du mort ( Bergsing) une quantité de substances peu sympathiques :
    “The bloodwork showed Bergsing had ethane, propane, butane, isobutene, pentane, hexane, and cyclohexane in his blood”
    http://www.zerohedge.com/news/2015-04-22/why-are-oil-gas-workers-mysteriously-dying-across-america
    Cet homme ne faisait que des vérifications du niveau de réservoirs. Imaginons un peu la situation des autres employés !
    On se souvient que chez nous l’usine de retraitement de déchets nucléaire de la Hague employait de jeunes intérimaires ou des employés d’une entreprise sous-traitante de nettoyage, munis de simples tampons gratteurs et sans protection ni information spécifique, pour nettoyer les tuyères contaminées, sans assumer sa responsabilité pour les problèmes de santé ( entre autres les cancers) survenant des années plus tard.
    EDF /GDF assume-t-elle maintenant ses responsabilités envers les personnes qui travaillent ou qui ont travaillé sur ses sites même temporairement ou pour des entreprises sous-traitantes ?

      +6

    Alerter
  • Homère d’Allore // 24.04.2015 à 09h57

    Voici la réaction d’Alexeï Miller, patron de Gazprom:

    http://www.lecourrierderussie.com/2015/04/gazprom-union-europeenne-energie/2/

    En effet, le rapport de force est posé et l’on peut se demander si tout cela n’est pas pour redonner une chance au hydrocarbures de schiste américains…

      +3

    Alerter
  • Goldoni // 24.04.2015 à 19h08

    La proposition eurasiatique de la Russie et de la Chine s’adresse clairement à l’Allemagne (lire Xi à propos de la Route de la Soie du futur). La déstabilisation de l’Ukraine est la réponse américaine à ce “risque”.
    Le gaz est une pièce importante du jeu et les produits issues de schistes une chimère pour distraire l’Europe.
    La partie va prendre une autre tournure en été du côté de Oufa ….

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications