Nantes – 17 Janvier

Un adolescent nantais de 16 ans a été placé en garde à vue pour avoir diffusé sur Facebook un dessin faisant l’apologie du terrorisme. [hmm, vraiment… ?]

Communiquer sur Facebook est une manière de s’exprimer publiquement. C’est ce qu’a considéré le parquet de Nantes en décidant de poursuivre un adolescent de 16 ans pour apologie du terrorisme.

Ce lycéen nantais est soupçonné d’avoir diffusé, quelques jours après l’attentat contre Charlie Hebdo, un dessin via son compte Facebook. Selon un magistrat du parquet des mineurs, ce dessin représente « un personnage avec un journal Charlie Hebdo, touché par des balles, le tout accompagné d’un commentaire « ironique ».

OB : Vous trouverez cet infâme dessin par exemple dans ce texte de Norman Finkelstein, au milieu de la page – du coup il a d’ailleurs la réponse à la question qu’il posait dans l’article…

Cet adolescent imaginait-il les conséquences de son dessin posté sur son compte ? Partagé avec ses amis sur le réseau social, le croquis a été signalé à la police. Jeudi matin, ce lycéen, qui vit chez ses parents et n’avait jamais fait parler de lui auparavant, a été interpellé et placé en garde à vue.

« Ce jeune homme n’a pas un profil évoquant une évolution vers le djihadisme, indique Yvon Ollivier, vice-procureur en charge du parquet des mineurs. Il n’a pas pris véritablement conscience de son geste, qu’il tente de justifier par l’humour. »

« Réfléchir à deux fois » avant de s’exprimer

Vednredi, le lycéen a été déféré au palais de justice. Le parquet a requis son placement en liberté surveillée et sa mise en examen. Une réponse pénale forte, dans la lignée des décisions des magistrats depuis une semaine. Une illustration de « l’extrême réactivité » dont doivent faire preuve les procureurs, selon les consignes données par la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

C’est le second fait qualifié d’apologie du terrorisme soumis à l’appréciation des juges nantais cette semaine. Mercredi, une adolescente de 14 ans avait été mise en examen. Non pas pour un dessin mais parce qu’elle avait, lundi, crié dans le tramway, à l’adresse des contrôleurs : « On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs. » Mesurait-elle, elle aussi, la portée de ses paroles ? S’agissait-il d’une provocation ? La jeune fille devra réaliser une mesure de réparation pénale.

« Il faut rappeler qu’on doit réfléchir à deux fois avant de tenir certains propos », a réaffirmé, vendredi, le parquet, « et responsabiliser ces jeunes quant aux conséquences de leurs attitudes. »

Isabelle LABARRE.
Source : www.ouest-france.fr

122 réponses à [La boucle du ridicule est bouclée] Apologie du terrorisme : un lycéen nantais poursuivi pour un dessin !

Commentaires recommandés

Ded Le 24 avril 2015 à 05h01

« responsabiliser ces jeunes quant aux conséquences de leurs attitudes. »
Ne faudrait il pas – et surtout – responsabiliser les juges quant aux conséquences de leurs décisions ?

Les juges devraient être – eux aussi – justiciables de leurs actes, comme tout le monde.

  1. dupontg Le 24 avril 2015 à 04h53
    Afficher/Masquer

    Ca fait penser au “casse toi pov c..” d’un certain president mais qui n’a pas supporté la reciproque.

    reprendre et adapter un dessin de charly qui se moquait du malheur des autres ,n’est pas toleré.
    il faudrait aussi “responsabiliser les medias quant aux consequences de leurs attitudes”….


    • V_Parlier Le 24 avril 2015 à 14h16
      Afficher/Masquer

      Sauf que là on va bien plus loin que l’histoire du “casse toi” (qui pouvait tomber sous le coup d’une injure publique au chef de l’Etat, et n’a pas été classifiée “apologie de terrorisme”).


      • Bruno Le 25 avril 2015 à 17h06
        Afficher/Masquer

        La caricature ce cet adolescent est tres acide, tres a propos, et tout aussi drole, ou pas drole, que l’original de Charlie Hebdo. C’etait extremement bien vu de sa part.

        Existe-il un moyen de soutenir ce pauvre diable ?


  2. Ded Le 24 avril 2015 à 05h01
    Afficher/Masquer

    « responsabiliser ces jeunes quant aux conséquences de leurs attitudes. »
    Ne faudrait il pas – et surtout – responsabiliser les juges quant aux conséquences de leurs décisions ?

    Les juges devraient être – eux aussi – justiciables de leurs actes, comme tout le monde.


    • Alain V Le 24 avril 2015 à 07h08
      Afficher/Masquer

      Avant le juge, il y avait les dénonciateurs, la police… le délire est collectif.


    • vallois Le 24 avril 2015 à 08h19
      Afficher/Masquer

      Ce Corps porte les robes de la noblesse d’Ancien Régime, ils accompagnent les régimes même les pires au nom de la continuité de l’Etat.


      • voronine Le 24 avril 2015 à 21h17
        Afficher/Masquer

        Il y a encore quelques années , l’annuaire de la magistrature s’ouvrait sur la liste des magistrats victimes du devoir . L’examen de cette liste faisait apparaitre les noms de victimes de l’épuration ….Les régimes passent , la justice demeure , pourquoi en irait il autrement , ils sont à l’origine de la république …


    • VladimirK Le 24 avril 2015 à 14h07
      Afficher/Masquer

      Il faut responsabiliser aussi les électeurs ; réfléchir à deux fois avant de déposer un bulletin de vote dans l’urne.


      • Emmanuel Le 24 avril 2015 à 19h38
        Afficher/Masquer

        Entièrement d’accord : la prochaine fois je réfléchirai soigneusement avant de choisir le bulletin de Blanc bonnet plutôt que celui de Bonnet blanc. Voilà comment faire progresser la justice et la démocratie en France.


      • Nondidjou Le 24 avril 2015 à 20h07
        Afficher/Masquer

        Il faut surtout arrêter d’aller voter :
        J’ai pas voté, le film => https://www.youtube.com/watch?v=uzcN-0Bq1cw


    • Isazbond Le 24 avril 2015 à 19h11
      Afficher/Masquer

      Les Torquemada d’opérettes aussi auront à rendre des comptes.


  3. Lesanglier Le 24 avril 2015 à 05h17
    Afficher/Masquer

    Bon, je dis rien, j’ai pas envie de voir débarquer la police et de faire un sejour en garde a vue….


    • Christophe Vieren Le 24 avril 2015 à 12h09
      Afficher/Masquer

      Trop tard Le Sanglier : écrire “je dis rien j’ai pas envie de voir débarquer la police et de faire un séjour en garde a vue….” signifie que ce que tu penses est répréhensible or donc écrire “je ne dis rien … “ reviens à écrire que ce que tu penses. Donc tu vas voir débarquer la police et de faire un séjour en garde a vue….
      Désolé de devoir te rappeler,
      « Il faut rappeler qu’on doit réfléchir à deux fois avant de tenir certains propos »


      • V_Parlier Le 24 avril 2015 à 14h18
        Afficher/Masquer

        Et oui! Et en plus: dire cela suppose que vous désapprouvez cette politique qui ne nous veut que du bien, donc c’est bel et bien du terrorisme…


      • Veritas Le 24 avril 2015 à 17h06
        Afficher/Masquer

        n’oubli pas qu’un certain “cohen” nous expliquait il y a peu de temps sur un plateau de télé que l’on avait pas le droit de penser ce que l’on veut, uniquement ce que la loi autorise (voir C est vous avec Frédérique Taddéi comme invité)……Pour ceux qui avait encore des doutes, nous sommes en dictature…..


        • Ataraxi Le 25 avril 2015 à 02h58
          Afficher/Masquer

          J’ai pas bien compris, il fait qu’on y réfléchisse à deux fois avant de penser ou l’inverse?


    • Caliban Le 24 avril 2015 à 18h02
      Afficher/Masquer

      @Lesanglier : je le dis à votre place alors.
      Plutôt drôle le dessin du gamin :)))


  4. Kiwixar Le 24 avril 2015 à 05h55
    Afficher/Masquer

    Un pays qui marche complètement sur la tête, et c’est pas peu dire… La force de Coriolis inversée qui fait des noeuds dans les boyaux de la tête?… C’est peut-être une calamité générationnelle, la génération au pouvoir actuellement (à l’exécutif, au judiciaire, dans les entreprises, dans les syndicats, partout), soit grosso modo les 55-70 ans, est peut-être l’aboutissement d’un infâme concours de circonstance : née juste après la guerre, ayant connu les 30 glorieuses, le plein emploi, la santé gratuite, la paix, la nourriture sans produits chimiques et sans OGM, un hiatus de prospérité post-colonial et même le “pic longévité” (pour eux, hein, parce que nous on vivra bien moins longtemps), cette franken-génération souhaite jouir sans entraves entre la 2e guerre mondiale avec pétrole gratuit et la 3e guerre mondiale avec pétrole très cher.

    Après elle, la montée des eaux, les centrales nucléaires qui pètent, les déchets nucléaires sous le tapis, les marmots phosphorescents, la faim et l’espérance de vie médiévale.


    • Ovuef2R Le 24 avril 2015 à 10h40
      Afficher/Masquer

      Pour en faire partie je te dirais que c’est aussi la génération qui a connu l’arrivée de la pilule sans l’inconvénient du SIDA, mais c’est aussi la génération qui a connu la publicité télé et son matraquage ininterrompu du “jouissez sans entrave” post Mai 68 dont tous les espoirs ont été déçus, si on excepte les revendications des homosexuels.
      C’est la génération qui s’est faite b*iser par les politiques de Pompidou à Hollande, surtout Mitterand dont l’une des actions les moins connues est d’avoir laissé à nouveau financiers et marchands d’armes avoir le droit de posséder des entreprises de presse. Ce qui avait été, très judicieusement, interdit par les résistants du CNR qui avaient bien compris *comment* la deuxième guerre mondiale avait été rendue possible par des journaux entre les mains de ceux qui allaient tirer profit du conflit.


    • Léa Le 24 avril 2015 à 13h11
      Afficher/Masquer

      Je ne suis pas d’accord avec ces accusations générales et caricaturales qui poussent au conflit de génération avec les baby boomers.

      Beaucoup de jeunes d’aujourd’hui ne voudraient pas vivre dans les mêmes conditions que celles qu’ont connu leurs grand parents à l’adolescence. Quatorze ans au boulot et pas 35 heures. Ceux qui avaient la chance de pouvoir faire des études, faisaient en sorte de ne pas se faire virer de l’école, sinon c’était l’usine : apprentissage payé une misère.

      2300 heures de travail par an , contre 1800 aujourd’hui, mais souvent avec un seul salaire..

      Ce n’est pas les gens qui ont inventé le système de la dette en 1973.

      Ce n’est pas non plus les anciens d’ Algérie qui ont fait venir les immigrés pour prendre leur place sur les chantiers.

      On a viré Giscard , et placé beaucoup d’espoir dans la gauche. Et c’est Beregovoy qui a permis aux fonds de pension américains de devenir actionnaires de nos entreprises.

      Qu’ont fait les gouvernements contre la délocalisation ?

      Qui a cassé ou bradé les services publics ? Pour quel résultat ?

      Depuis on les a presque tous essayés, sans résultat, c’est de pire en pire. On est passés à 577 députés et je ne sais combien de sénateurs, plus des conseils régionaux, plus des centaines de comités et d’associations qu’il faut financer.

      On est fauchés , mais on va foutre la merde en Lybie, au Mali, en Centre Afrique, pour un peu on bombardait la Syrie, et on soutient l’ Ukraine qui voudrait rentre dans l’UE.

      On vend des avions à ceux qui ne peuvent pas les payer , mais on refuse de vendre des bateaux à ceux qui les ont déjà payé cash.

      Est ce que tout ça ce sont les babyboomers qui l’ont souhaité ? Il y a plein de jeunes pour soutenir le PS et l’ UMP, alors faut pas se plaindre si ça continue et si on a plus les moyens.

      On se fait voler le résultat d’un référendum, mais je n’ai pas vu un seul de la nouvelle génération manifester dans les rues.

      Si Poutine avait fait pareil ils seraient tous dans les rues.


      • Pascal Le 24 avril 2015 à 16h36
        Afficher/Masquer

        Cette partie de votre message me derange un peu sous cette formulation :
        “Ce n’est pas non plus les anciens d’ Algérie qui ont fait venir les immigrés pour prendre leur place sur les chantiers.”
        Pourriez vous expliciter votre idée ?
        Ce que j’en comprend (en lisant votre phrase au 1er degré) c’est que quelqu’un a fait venir des immigrés qui ont pris la place des anciens d’Algérie sur les chantiers.
        Bref, ca demande clairification.


        • Léa Le 24 avril 2015 à 19h25
          Afficher/Masquer

          Je pense que vous avez bien compris , mais libre à vous d’en faire des interprétations fallacieuses.


      • raloul Le 25 avril 2015 à 08h30
        Afficher/Masquer

        Bonjour!

        “Qui a cassé ou bradé les services publics ? Pour quel résultat ?”

        En tout cas pas ceux qui ont entre 18 et 40 ans aujourd’hui, faut pas déconner non plus!

        C’est être aveugle ou de très très mauvaise foi que de nier l’importance de la génération du baby-boom sur les politiques actuelles.
        Oui il y a des jeunes qui s’engagent dans le système, certes il y en a. Oui de très nombreux jeunes sont tellement désillusionnés par le système et pressurés sous toutes les formes qu’ils ne descendent plus dans les rues pour la confiscation de pouvoir extrême vendue sous le terme galvaudé de “démocratie”.
        Je suis d’accord qu’il est inutile de jeter de l’huile sur le feu dans les rapports entre générations, mais il faut cesser de se voiler la face. Quand vous êtes né avec le sida, les déchets nucléaires, le changement climatique, le chômage de masse et j’en passe et des meilleurs, certes vous pouvez être contents du confort de la société où vous débarquez, mais il ne faut pas non plus espérer que vous encensiez la génération de vos parents et que vous fermiez votre gueule parce que c’était très dur du temps de vos grand-parents…

        Je suis toujours surpris par la déresponsabilisation rampante et générale qui a véritablement colonisé les esprits et la pensée politique depuis la fin de la seconde guerre mondiale.


    • achriline Le 24 avril 2015 à 13h12
      Afficher/Masquer

      @Kiwixar
      Attention de ne pas généraliser et d’ajouter un conflit inter-générationnel à ceux que l’on essaye de nous vendre.

      Ne mélangez pas ceux qui n’ont pas choisi de naître à cette époque (dont je fais partie) et les escrocs avides d’argent et de pouvoir, prêts à toutes les bassesses pour arriver à leurs fins et que l’on retrouve à TOUTES les époques.

      Vous même auriez-vous refusé les avantages que vous nous reprochez. On nous vendait ça comme le progrès et comme naturel. Il est facile de porter un jugement après coup, lorsque l’on sait …
      N’oubliez pas non plus que cette génération là savait encore se mobiliser pour se défendre (tout du moins jusque dans les années 70). Mai 68 ayant été une grande arnaque. Car si le niveau de vie a momentanément augmenté, c’est pour moi la première révolution colorée de l’histoire avec pour but de se débarrasser de De Gaulle grâce au pion Cohn Bendit (un nom prédestiné).
      Comment pouvez-vous imaginer des parents de cette génération qui ne soient pas désolés (et le mot est faible) de voir l’avenir réservé à leurs enfants et petits-enfants.
      Si je voulais entrer dans cette guerre des reproches, je critiquerais ces jeunes générations qui ne pensent qu’à eux et profitent bien de ce confort que vous nous reprochez et qui n’a pas encore disparu. Nous ne faisions pas la course au dernier i-phone ou à la dernière paire de nike, nous. Nous ne nous usions pas les pouces sur des consoles de jeux dans notre coin pour aller après étaler notre vie sur des facebook et consorts.

      Alors au lieu de vous plaindre et de rejeter la faute sur les autres (ce qui est toujours plus facile) regardez les choses en face et bougez vous les fesses (ce n’est pas une attaque personnelle mais un conseil aux jeunes générations).


      • ThylowZ Le 24 avril 2015 à 13h42
        Afficher/Masquer

        La chasse aux coupables ne donnera rien de toute façon. Des causes, il y en a des tas, et c’est pas parti pour s’améliorer. Après la génération mai-68, il y a la génération de l’enfant-roi, tout ça étant intimement lié. Et tant qu’on fournit à la population sa dose de loisirs et d’oisiveté, elle est tout à fait prête à fermer les yeux sur le reste.


        • Léa Le 24 avril 2015 à 16h00
          Afficher/Masquer

          Merci de vos témoignages.


      • Inox Le 24 avril 2015 à 17h12
        Afficher/Masquer

        “regardez les choses en face et bougez vous les fesses”, complètement d’accord. Allez ! On va augmenter les impôts des plus vieux pour rééquilibrer tout ça. C’est parti, action. 🙂


        • achriline Le 24 avril 2015 à 20h05
          Afficher/Masquer

          Apparemment vous n’avez pas lu la première ligne du message.
          Rééquilibrer tout ça ??? Parce que vous croyez que les plus vieux ne paient pas d’impôts ! Ils paient sur les mêmes bases que les autres donc l’équilibre existe déjà. Mais rassurez-vous l’état y a pensé, la non réévaluation des retraites et l’augmentation des prélèvements équivaut à une baisse de revenus équivalente. Regardez plutôt du côté de ceux qui ont les moyens d’optimiser leurs impôts, il y a plus a gagner … mais c’est peut-être moins facile que de s’attaquer aux plus faibles hein ?
          De plus beaucoup d’aînés qui peuvent encore se le permettre aident leurs enfants, les appauvrir conduirait à supprimer cette solidarité. Cette pratique était très courante dans les régions minières du Nord de la France.


      • Kiwixar Le 25 avril 2015 à 00h31
        Afficher/Masquer

        Je vais répondre ici à plusieurs commentaires sur le sujet inter-générationnel. Merci pour vos argumentations posées et vos réflexions, qui permettent un débat sain.

        1) Tout à fait d’accord qu’il ne faut pas ajouter une division générationnelle à 1001 divisions artificielles (privé x fonctionnaires, immigrés x locaux, immigration légale x immigration illégale, religions, éthnies, LGBT x conservateurs, etc.), créées par les “0.1%” qui tirent les ficelles et maintiennent les “99.9%” en servage (20% de TVA, déjà) en maintenant les gueux contre les sans-dents contre les manants.

        2) Mais…. il y a peut-être quand même une piste à creuser sur cette génération “dorée” placée avant une génération qui paie déjà pour tout ça (financièrement, par la TVA, les autres impôts, le prix de l’immobilier) et devra payer de manière encore pire (environnement, centrales nucléaires, déchets nucléaires, faim, pas de pétrole). D’où mon intro “c’est peut-être une calamité générationnelle”… ça vaut quand même la peine de se poser des questions sur cette génération qui aura tout eu et qui a pu jouir sans entraves (avant le VIH).

        3) Alors, on me dira “oui, mais cette génération des seniors aide beaucoup leurs enfants et petits-enfants (sans compter les impôts)”… ok, mais le choix d’aider CERTAINS s’oppose à l’obligation d’aider TOUT LE MONDE. C’est la charité médiévale que les Seigneurs adorent, parce que “la main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit”. L’impôt est au contraire la voie juste permettant de créer une société équilibrée pour tout le monde, même s’il devient confiscatoire sur les hauts revenus (je pense qu’il faut un max de capital de 5 millions d’euros hors résidence principale, et un ratio de revenus de 50 à 100 entre les salaires les plus bas et les plus élevés). Ceux qui ne sont pas d’accord, qu’ils s’en aillent tous.

        4) Alors oui, comme dit Acriline, cette génération savait se défendre et descendre dans la rue (alors que les jeunes générations décollent à peine leurs pouces de leur smartphone, entre deux épisodes de GoT)… Mais n’ont-ils pas défendu l’intérêt de LEUR génération de jouisseurs, au détriment des générations futures (après moi le déluge)? Pour moi, maintenir les centrales nucléaires (avec leurs risques et leurs déchets) est le signe évident qu’il ne faut surtout pas toucher au petit confort, quelque soit le prix à payer pour les générations futures… s’il y en a.

        5) Les retraités pensent souvent qu’ils ont cotisé pour leur retraite avec de l’argent mis dans une petite boîte avec leur nom dessus, et qu’ils ont donc DROIT aux mensualités qu’ils se sont promis. C’est faux : le paiement des retraites est un contrat inter-générationnel que les jeunes n’ont PAS SIGNE. Un individu a le droit de refuser l’héritage d’un parent endetté, pourquoi une génération doit-elle accepter une obligation sur laquelle on ne lui a pas demandé son avis?

        6) Les nouvelles générations sont-elles mieux? J’ai l’impression qu’elles ont le même niveau moral (très bas), la même fainéantise de discuter des sujets qui fâchent (j’aurais bien aimé gagner 1 euro sur Facebook à chaque fois que j’ai eu droit à “tu nous fatigues avec tes sujets sérieux, mets-nous des photos de chat”), et la même volonté de préserver son petit confort qui reste, au détriment des générations futures. Un sursaut est-il possible, une prise de conscience, malgré le lavage de cerveau qui fait que chaque génération est plus ignare et crétine que la précédente (Idiocracy) ?

        7) Au sujet de la manipulation médiatique et du lavage de cerveau, elle a bon dos jusqu’à un certain point. C’est toujours plus facile de fermer les yeux sur une injustice quand elle nous est favorable. Exemple, les Zuniens qui ferment les yeux sur les calamités et les massacres perpetrés par Washington et leur complexe militaro-industriel… ils font semblant de ne pas être trop au courant ou de croire à la fable d’ “apporter la démocratie aux pays barbares”…. mais c’est bien parce que cette attitude de leur gouvernement leur profite (un des pays les plus riches du monde quand même).

        8) “Bougez-vous les fesses au lieu de vous plaindre”… L’animal sujet au stress a le choix entre la fuite, le combat ou la soumission…. J’ai choisi les antipodes (fuite) + le combat virtuel (clavier)… en attendant que la prise de conscience mondiale fasse son chemin.


        • Crapaud Rouge Le 25 avril 2015 à 11h19
          Afficher/Masquer

          @Kiwixar : quand la génération au pouvoir en 1914 déclenche la 1ère GM, elle crée dans la foulée les conditions pour la 2nde, avec nazis et bombe atomique à la clef. On pourrait citer aussi la génération de Martin Luther, (https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Luther), qui a bouleversé les bases religieuses, culturelles et économiques de l’époque, et ce pour que l’on travaille plus et jouisse moins. Il y a aussi la jeune génération actuelle qui est en train de faire exploser, en nombre et en diversité, les innovations techniques : à mon avis, elle est en train de nous faire un monde de merde, seulement voilà, il faut attendre 50 ans pour en mesurer tous les effets. Bref, voir le monde à travers des “générations” n’apporte strictement rien, ça n’explique rien et c’est naïf. Par contre, c’est très pratique pour alimenter des rancoeurs.


          • Kiwixar Le 25 avril 2015 à 22h03
            Afficher/Masquer

            Vous avez sans doute raison, Crapaud, on a tous notre part de responsabilité (égale) dans tout ça, et je n’ai pas l’impression que les nouvelles générations soient concernées par la planète ou la survie de la génération suivante… c’est juste qu’il y a une génération qui a eu un bol monstre, et ça énerve!! 🙂


        • Crapaud Rouge Le 25 avril 2015 à 12h02
          Afficher/Masquer

          L’on doit la situation actuelle au tournant néolibéral lancé par Ronald Reagan né en 1911, et Margaret Thatcher née en 1925, puis repris par François Mitterrand né en 1916. Ces personnalités ne font pas partie de la génération dite du Baby Boom, et avaient, en Mai 68, respectivement 57, 43 et 52 ans : c’est dire que leur “mentalité”, leur culture était depuis longtemps façonnées lorsque Mai 68 arrive. Cela montre que, dès que l’on s’efforce de mettre un peu de précision dans cette histoire de génération, l’on constate que l’on ne sait plus de quoi on parle. Il n’y a absolument rien d’objectif dans le concept de génération. Ce concept n’a de sens que pour les rats de laboratoire.


        • achriline Le 26 avril 2015 à 00h11
          Afficher/Masquer

          Suite du débat sain … Mes commentaires reprennent votre numérotation.
          1) tout à fait d’accord.
          2) Comme le dit Léa cette génération dite “dorée” a aussi payé pour ceux qui étaient déjà en retraite quand le système a été mis en place et même en retraite elle continue de contribuer à travers toutes les taxes et prélèvements.
          Je ne comprends pas bien cette histoire de VIH, ce n’est quand même pas aussi de notre faute. D’autant qu’à notre époque dans la majorité des cas les premières relations sexuelles arrivaient assez tard (17-18 ans), voir après le mariage.
          J’ai l’impression que vous vous méprenez sur ce qu’a été notre vie. Il y avait encore les cours de morale et d’éducation civique et lorsqu’on revenait à la maison avec une punition nos parents n’allaient pas agresser l’instituteur, au contraire ils nous en rajoutaient une. Cela ne nous venait même pas à l’esprit que l’on puisse contester la parole de nos ainés. C’est cela que vous appelez jouir sans entraves.
          3) L’avantage de cette méthode c’est qu’elle évite les ponctions diverses et qu’elle permet de savoir où va l’argent. Et puis je croyais que ce qui était tendance c’était les monnaies alternatives (sel, bitcoin…)
          Pourquoi 5 millions d’euros, 1 million est déjà largement suffisant, comme disait Mélenchon, au dessus on prend tout. Avec un salaire minimum de 2000 euros et une échelle de 1 à 20 on peut vivre décemment (en pouvoir d’achat actuel). Nul besoin de robinets en or pour prendre un bain.
          4) Les actions menées par cette génération n’étaient pas dans un but immédiat et éphémère. Les acquis étaient censés être définitifs mais à condition d’être défendus. Combien de jeunes dans les manifestations ? Et si j’y participe ce n’est pas pour défendre mes privilèges mais parce que je suis solidaire des jeunes générations; de la même façon que je vais voter tout en sachant que les deux ne servent pas à grand chose.
          5) Pas d’accord, des économistes tel que Lordon, Sapir parlent de salaire différé.
          La notion de contrat inter-générationnel est un truc que l’on essaye de vous vendre pour alimenter le conflit entre générations.
          Que ce soit pour les retraites ou pour la protection sociale le but n’est pas de les sauver mais de prouver qu’elle ne sont pas rentables pour tout transférer au privé. Compte tenu du flux financier qu’ils représentent, les vautours sont malades de ne pas pouvoir prélever leur pourcentage, il faut que ça change …
          6) Les nouvelles générations se prélassent aussi dans leur petit confort, il est bien plus confortable de profiter des petits plaisirs et de se mettre la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui fâche (cf les photos de chats).
          Et il y a une chose que vous ne reprochez pas à notre génération et pourtant qu’elle mériterait que vous le fassiez. C’est que beaucoup d’entre eux n’ont pas su élever (éduquer) leurs enfants. Certainement des restes de mai 68, “il est interdit d’interdire”.
          7) Possible …
          8) J’ai bien peur que cette fois-ci il n’y aura pas de refuge sûr et que le meilleur endroit sera le “point zéro” là où l’on est transformé en chaleur instantanément. En tout cas s’ils venaient à débarquer là où vous vous trouvez on compte sur vous pour leur mener la vie dure 😉
          J’en ai déjà parlé plusieurs fois et je ne touche rien pour ça, c’est simplement parce que le parallèle entre la situation actuelle et ce que révèle ce livre est frappant : Aux origines du carcan européen de Annie Lacroix-Riz. On trouve aussi des conférences très intéressantes de cette historienne sur internet.


          • achriline Le 26 avril 2015 à 00h18
            Afficher/Masquer

            Quand je dis “s’ils venaient à débarquer là où vous vous trouvez” je veux parler de ceux qui iront se mettre à l’abri … du genre 1%.


        • Georges Le 27 avril 2015 à 22h18
          Afficher/Masquer

          @Kiwixar
          Lors de l’installation du nucléaire en France, il y a eu des manifestations, et même des morts. Et aussi au Japon.
          De la génération dont vous parlez, elle n’a pas fonctionné d’un seul bloc.

          On pourra donc, avec votre façon de voir, accuser la génération qui fera la 55-70 dans une vingtaine d’années (la vôtre peut être) d’extrême passivité par rapport aux problèmes actuels !!
          ———
          Je vous concède qu’il y a très certainement des recherches très poussées en psychologie pour manipuler les opinions…..ce qui fait que structurer une contestation, pour faire émerger des propositions qui rassemblent, semble bien plus difficile désormais.


    • Alain au bar Le 24 avril 2015 à 14h08
      Afficher/Masquer

      Ce que vous dénoncez n’est pas du tout incompatible avec ce que dénonce Kiwixar que j’approuve totalement puisque j’ai déjà fait depuis longtemps le même constat que lui alors que nous avons sans doute des vies très différentes.
      La génération qu’il évoque concentre tous les pouvoirs qu’elle exerce dans son propre intérêt même si désormais il est souvent contrarié par l’oligarchie avec laquelle elle a copieusement collaboré par le passé. À quelle génération appartiennent ceux qui sont à l’origine des mystifications permanentes médiatique, économique et politique sinon à celle que dénonce Kiwixar ?


      • Léa Le 24 avril 2015 à 19h12
        Afficher/Masquer

        Quelle collaboration ?

        Giscard a fait un seul mandat et il s’est fait virer. Mitterrand s’est vu imposer une cohabitation et Chirac aussi…

        Quand DeVaquet a voulu attaquer les écoles libres, toute la France était dans la rue. Il a dégagé !

        Juppé il a dégagé aussi !

        Et on avait pas Internet pour communiquer.

        Mais aujourd’hui , les gouvernements de droite et de gauche voient bien qu’ils ont à faire à une bande couilles molles plus occupés à compter leur Like sur Face Book que de se battre pour leur avenir. Et à part faire les poches des vieux, ils n’ont pas d’imagination.

        La seule chose qui les fait protester , c’est une panne de Orange ou de SFR.


    • Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 21h59
      Afficher/Masquer

      @Kiwixar : “cette franken-génération souhaite jouir sans entraves” : vous confondez deux niveaux et vous le savez bien. D’une part une “génération” faite de milliards de personnes, d’autre part des capitalistes qui se recrutent dans les 0,01% des privilégiés. On ne peut que donner raison aux premières car il vaut mieux “jouir sans entraves” que d’être condamné à bosser comme des malades. Et l’on ne peut que donner tort aux seconds qui sont ceux-là même qui cherchent à faire main basse sur l’Ukraine pour en “jouir sans entraves”.


      • Wilmotte Karim Le 24 avril 2015 à 23h52
        Afficher/Masquer

        “Cette génération s’est quand même démerdé pour avoir la retraite à 60 ans, des pré-retraire bien plus tôt, et une dispense de chercher du boulot au chomage dés 57 ans”

        Pour quelle espérance de vie pour cette génération là?

        ” et à connaître la précarité toue leur vie et la pauvreté dés 50 ans pour payer leurs putains de retraites calculés de la manière la plus scandaleusement favorable AU MONDE, et dans l’histoire de l’humanité.”

        C’est bien connu, bien démontré, bien documenté : la part du PIB qui va vers les salaires a fortement augmenté afin de payer les “scandaleusement favorable” retraites de cette génération de salaud.

        ” juste de cadres qui se tapent des retraites largement supérieures à ce que touchent les gens en activité pour le même emploi aujourd’hui”

        Soit, l’essentiel de la génération 68 (la seule génération qui a donné 100% de cadre).
        D’ailleurs, il est bien connu que les cadres sont de parfait représentant d’une génération entière et ont toujours représenté le gros des forces révolutionnaires progressistes.

        Surtout, continuez à vous battre entre vous : entre génération, groupe pseudo-raciaux, religions, département… Pendez ce temps là, ceux qui on réellement aspiré la richesse… ils comptent.


        • Léa Le 25 avril 2015 à 01h27
          Afficher/Masquer

          Quels salauds ces cadres qui ont cotisé pour payer des retraites à des vieux ( leurs parents ) qui n’avaient jamais cotisé et pour payer le chômage des jeunes.

          Il aurait mieux valu qu’il n’ y ait pas de retraite par répartition et que chacun se démerde y compris ceux qui n’ont pas de boulot parce qu’ils ont suivi une filière qui n’offre pas de débouchés..

          Il leur suffisait de placer un mois de salaire ( un treizième mois par exemple ) en actions Microsoft en 1980, ça leur faisait entre 300 et 400 mois de retraite ( prise entre 2000 et 2015), plus les dividendes..

          Opération à renouveler tous les ans pendant 5 ans ( en attendant que ça décolle ) : jackpot : 2000 mois de salaires.


        • raloul Le 25 avril 2015 à 08h44
          Afficher/Masquer

          Bonjour!

          “ceux qui on réellement aspiré la richesse… ils comptent.”

          Et ceux-ci ont évidemment entre 18 et 30 ans, n’est-ce pas?

          Oui, nous continuons à nous “battre entre nous”, c’est même une merveille de rapports humains qui est sérinée à longueur d’années, sous les termes charmants de “compétivité”, “efficience”, “new public management”, etc… la lutte de tous contre tous érigée en système et horizon indépassable. Mais c’est bien sûr la faute des “jeunes”, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes, se bouger les fesses, etc… Si tu es au chômage, c’est ta faute, en plus tu es assez bête pour ne pas suivre l’exemple glorieux des soixante-huitards qui t’ont précédé et eux savaient faire des vraies révolutions sociales et sociétales.

          Mieux vaut en rire… au moins à ce niveau-là sommes-nous peut-être d’accord.


        • Léa Le 25 avril 2015 à 15h01
          Afficher/Masquer

          C ‘est aussi abusif de dire que les baby boomers ont tous soutenu le mouvement soixante huitard.

          C ‘est aussi abusif de dire que les retraités du baby boom se battent pour conserver le système existant et leurs privilèges, c’est aussi efficace que de faire des prières. Est ce que ça tiendra dix ans, deux ans ???

          On sait que le système de retraite c’est une chaine de Ponzi. Quand il faut quatre actifs pour financer un retraité : il y a comme un gros problème. Pour la génération suivante il en faudra seize qui bossent et qui cotisent.

          C ‘est aussi idiot de vouloir reculer l’age de départ à la retraite , quand on sait que les seniors sont virés bien avant. Ils ne cotiseront donc pas et vont gréver les caisses du chômage.

          Au tout début de la robotique, il était évident qu’il y aurait des conséquences sur l’emploi et donc sur les cotisations sociales. La CGT voulait qu’on taxe les robots, ce qui aurait ralenti leur développement et la productivité qui fait baisser les couts, ce qui permet à plus de gens de bénéficier d’un certain confort. Un lave linge c’était un produit de luxe dans les “folles années des trente glorieuses ” : plusieurs mois de salaire ( SMIG ) aujourd’hui c’est le tiers.

          Il aurait plutôt fallu chercher un autre mode de financement que celui des cotisations salariales et patronales.

          La TVA sociale en est une et contrairement à ce que prétendent ses détracteurs, ca ne ferait pas monter les prix de ce qui est produit chez nous, puisque exempté de cotisations sociales. Ca éviterait d’avoir recours à des mesures protectionnistes pour faire cotiser les “produits importés ”

          Mais qui verrouille les discussions ?

          Pour la sécu, ce ne sont pas les baby boomers qui gèrent les mutuelles étudiantes, qui oublient de rembourser les soins à leurs assurés et pour subventionner les syndicats étudiants.


          • Wilmotte Karim Le 26 avril 2015 à 21h12
            Afficher/Masquer

            ” Il aurait plutôt fallu chercher un autre mode de financement que celui des cotisations salariales et patronales.

            La TVA sociale en est une et contrairement à ce que prétendent ses détracteurs, ca ne ferait pas monter les prix de ce qui est produit chez nous, puisque exempté de cotisations sociales. Ca éviterait d’avoir recours à des mesures protectionnistes pour faire cotiser les “produits importés ””

            Oui, si la situation actuelle ne vous dérange pas, si l’augmentation sans fin des profits au détriment du salaire, la TVA sociale est une idée géniale.

            La TVA (anti)sociale est une taxe totalement injuste (elle pèse plus sur les revenus faible que sur les autres, c’est inscrit dans son fonctionnement lui-même).

            Quand à la cotisation, elle reconnait un salaire à tous, et c’est in fine le seul moyen de payer des salaires massivement (sécurité sociale).

            Accepter la mise à mort de la cotisation pour la TVA (anti)sociale, c’est reconnaitre notre défaite définitive et accepter l’effondrement de nos niveaux de vie au profits de transfert massifs vers les plus riche (puisque vous allez diminuer les salaires -cotisations- et faire payer la sécurité sociale par les consommateurs).


          • raloul Le 27 avril 2015 à 22h04
            Afficher/Masquer

            Bonjour !

            C’est bien gentil de faire la morale aux plus jeunes. Je veux juste dire qu’étant né au début des années 80 je vais probablement cotiser toute ma vie de plus en plus pour une retraite inexistante ou en tous cas inférieure à celle de mes parents. Et je suis censé dire bravo et merci. Espérer qu’ une telle situation ne génère aucun conflit générationnel est d’une naïveté confondante.


  5. Vesso Le 24 avril 2015 à 06h22
    Afficher/Masquer

    Quand le pouvoir devient ennemi du peuple la légalité n est plus égale a la légitimité. Fin de régime. ..


    • Emmanuel Le 24 avril 2015 à 19h49
      Afficher/Masquer

      Quand ” le pouvoir ” détient encore tous les pouvoirs régaliens et n’est pas près de les abandonner (se remettre en cause par une nouvelle constitution, par exemple), quelle solution proposez-vous, une sorte de grand soir ?


  6. Patrick Luder Le 24 avril 2015 à 06h25
    Afficher/Masquer

    pire que la chasse aux sorcières …


    • Moses Le 24 avril 2015 à 09h58
      Afficher/Masquer

      triste, triste…


    • Louis Robert Le 24 avril 2015 à 13h48
      Afficher/Masquer

      Oui, la saison de la chasse au Juste, de l’exil et de la ciguë a débuté. Il ne fallait pas se moquer de Socrate en Platon, ni de “La République”, ni de l’ “Apologie”…


  7. LA ROQUE Le 24 avril 2015 à 06h52
    Afficher/Masquer

    C’est la liberté d ‘expression à géométrie variable…
    Il est strictement interdit de choquer une certaine catégorie de personnes.


  8. Subotai Le 24 avril 2015 à 07h05
    Afficher/Masquer

    Quand on le voit, il est trop tard…le fascisme
    J’espère qu’il est encore possible d’appeler les choses par leur nom. Parce que…

    J’étais là quand ils sont arrivés dans leur plus beau habit.
    J’étais quand ils se sont cachés les yeux et leur péché derrière les Grands Ecrits .
    J’étais là, j’ai fait comme les autres quand ils ont torturé le juste
    J’étais là les yeux levés au ciel quand ils ont tué celui qui parlait trop


    • Louis Robert Le 24 avril 2015 à 13h39
      Afficher/Masquer

      Subotai, dès lors qu’il n’est plus “possible d’appeler les choses par leur nom”, c’est qu’il est arrivé… Qu’on l’ait vu ou pas et surtout si personne ne l’a vu, il est bien là!

      Ainsi débute l’Ère des Rats… qui est de l'”Underground”, des ténèbres, de jour comme de nuit. Il faut lutter. — Bon courage et bonne chance!


  9. naina Le 24 avril 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    soi disant c’ est un pays qui défend la liberté d’expression !!!!!!! la France tombe de plus en plus dans un double discours .


    • Louis Robert Le 24 avril 2015 à 14h07
      Afficher/Masquer

      Oui, et qui est, par excellence, celui de l’Empire, comme ne cesse de le répéter Chomsky depuis si longtemps! Orwell — prophétique…

      L’Empire comme mode de vie (“Empire As a Way of Life” — William Appleman Williams) se généralise à une vitesse foudroyante, en Occident.


  10. Bruno K Le 24 avril 2015 à 07h23
    Afficher/Masquer

    N’attaquez donc pas “les juges” avec des arguments erronés : ils sont tout à fait justiciables de “leurs actes” .
    Et ne confondez pas . Les “juges” , dans le cas, est un procureur de la République, hiérarchiquement soumis aux ordres du ministre de la Justice, Chirsitiane Toubira.
    La chasse aux “apologistes du terrorisme” a été lancée. J’ignore si les juges ont suivi .

    Dans toutes ces affaires, qui révèlent l’acharnement du Gouvernement et l’hystérie des médias, avez-vous des informations sur les condamnations réellement prononcées ?


    • Marcus Le 24 avril 2015 à 10h01
      Afficher/Masquer

      “Les juges sont tout à fait justiciables de “leurs actes” .
      Ah oui? et comment? Alors que leur statut les protège de toute plainte dans l’exercice de leurs fonctions, mesure de qualité des décisions rendues, responsabilité des suites d’un jugement qu’il soit au civil ou au pénal?
      Ils sont “irresponsables” statutairement… Et le serment qu’ils prêtent ne les engage à rien…
      Voir le “Mur des cons”…


      • ulule Le 24 avril 2015 à 12h21
        Afficher/Masquer

        La loi anti-terrorisme permet de qualifier comme entreprise terroriste tout et n’importe quoi, et permet de s’asseoir sur les principes les plus élémentaires du droit des citoyens.
        Le droit est bafoué par ceux là même qui doivent le faire respecter !


      • Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 13h31
        Afficher/Masquer

        Effectivement, les juges ne sont pas “justiciables de leurs actes“, ça s’appelle l’indépendance de la justice. Mais ils lisent les journaux, regardent la télé, et se font une opinion. Ils sont donc perméables à la connerie ambiante.


      • Scytales Le 24 avril 2015 à 14h40
        Afficher/Masquer

        Ce que vous écrivez est erroné : les juges n’ont aucune immunité civile ou pénale et par ailleurs tout justiciable a le droit de se plaindre auprès du Conseil Supérieur de la Magistrature (où siège une majorité de non-magistrats) d’un magistrat qui violerait la déontologie de sa profession : http://www.conseil-superieur-magistrature.fr/saisine-du-csm


        • Emmanuel Le 24 avril 2015 à 20h07
          Afficher/Masquer

          Une telle plainte peut aboutir à une révocation, au pire ; c’est une faute disciplinaire, quelles que soient les conséquences pour les victimes de telles fautes, rien de plus. Dans le cas du procès d’Outreau, le juge Burgaud s’est vu infliger une ” réprimande avec inscription au dossier “. Cela me rappelle Coluche (sketch ” le flic “) : ” au bout de 30 avertissements, on peut avoir une blâme. Et au bout de 30 blâmes, on passe devant un conseil de discipline et on peut être dégradé. Robert il s’en fout, lui, il est pas gradé. “


  11. Joanna Le 24 avril 2015 à 07h29
    Afficher/Masquer

    Qu’est ce qui peut encore nous étonner après tous ces évènements qui s’enchaînent à répétition ?
    Ici, comme la boucle est bouclée, j’ai comme l’impression que les responsables de ça se mordent un peu la queue.
    Et j’ai des amis qui disent que ça peut faire très mal …


  12. Thomas13 Le 24 avril 2015 à 07h30
    Afficher/Masquer

    Oui, sauf que « On est les soeurs Kouachi, on va chercher les kalachnikovs » crié au contrôleur par des ados de 14 ans, que faut-il faire ?

    Les passagers, contrôleurs et chauffeurs devraient- ils se taire ou bien les giffler peut-être ? Mettez vous 1 minute à leur place, pour ceux qui ne ce sont pas encore trouvé dans ce genre de situation (les privilégiés).

    Certes, la dérive actuelle inquiétante et bien souvent ridicule. Mais il y a aussi un vrai problème avec certains jeunes.

    Ca serait bien de le remarquer, histoire de recadrer un peu.


    • rouille Le 24 avril 2015 à 08h37
      Afficher/Masquer

      On ne peut pas légiférer à partir d’un cas ou d’un témoignage. On peut trouver des exemples pour absolument tout justifier et abattre la sentence de la justice en exacerbant les sentiments de persécution. 14 ans, c’est loin d’être l’âge légal de majorité.

      Ce qui est plus inquiétant par contre, c’est l’acharnement contre la population musulmane qui se retrouve après des années de laxisme dans l’œil du cyclone. Lorsqu’une population se sent menacée, elle cherche à fuir, mais quand elle ne peut pas, elle se révolte. Et c’est bien ce qui est en train de se passer. La mise en place d’un scénario de guerre civile comme on en voit malheureusement autour de nous en Europe et en Afrique.

      Les frères Kouachi sont en train de devenir des sortes d’idoles, de modèles en sous-main et la justice, à vouloir écraser toute tentative de rébellion chez les plus jeunes, est en train de les radicaliser: c’est de cette façon que l’on crée des martyrs.


    • l'architecte Le 24 avril 2015 à 09h02
      Afficher/Masquer

      Peut être simplement qualifier ce genre de propos d’outrage, pas la peine d’en rajouter.


    • christian Le 24 avril 2015 à 10h05
      Afficher/Masquer

      Que devraient faire les passager, le contôleur ou le conducteur ? Rien, les ignorer, comme vous le faites surement quand des sdf demandent du blé ou des clodos font de la musique ou des ivrognes du tapage.
      Qu’est-ce que ça peut faire, des ados (ou des ivrognes ou des ados ivres) qui crient dans les transports publics c’est pas nouveau, je vois pas où est le «vrai» problème.


      • achriline Le 24 avril 2015 à 13h21
        Afficher/Masquer

        Tout à fait d’accord, le but étant certainement de provoquer comme aiment si bien le faire les ados, les ignorer était certainement la meilleure réponse


    • Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 13h34
      Afficher/Masquer

      un vrai problème avec certains jeunes” : vous voulez rire ou quoi ? Les jeunes parlent de ce dont on parle, ils ne font qu’y ajouter de la provoc’, ce qui est tout à fait normal puisqu’ils n’ont pas encore des responsabilités d’adultes.


      • Louis Robert Le 24 avril 2015 à 13h52
        Afficher/Masquer

        Ils y ajoutent aussi de l’humour… pour ne pas éclater en sanglots.


    • rouille Le 24 avril 2015 à 13h55
      Afficher/Masquer

      Je rajouterai aussi que tout le monde parle des conséquences de ces attentats mais quasiment personne ne soulève le problème de l’incompétence des services de sécurité pour déjouer ceux-ci. Le ministère de l’intérieur est directement en cause quand il décide de lever une surveillance, quand une porte blindée est ouverte par une des employées alors que les protections policières ont été retirées. Les excuses invoquées sont le manque de personnel et le trop grand nombre de menaces. Mais si le gouvernement est incompétent à assurer la sécurité de ses citoyens, qui va le faire???
      Pourquoi la police a mis autant de temps pour intervenir? Pourquoi les terroristes ont-ils pu quitter Paris sans aucun problème… les questions sont tout de même nombreuses.
      On nous bassine avec le dernier terroriste qui voulait attaquer des églises… Mais il voulait tuer qui? des bancs en bois vides, des dalles de pierres sur lesquelles personne ne marche plus? Cherche-t-on à associer ces menaces bizarres envers les catholiques à celles des israélites pour motiver des représailles contre les musulmans, qui je le rappelle étaient encore hier “une chance pour la France”?
      Tout un chacun sent bien que les incohérences s’accumulent mais que les faits vont encore plus vite. On a pas le temps de réfléchir calmement. Les attentats ou menaces d’attentats se suivent ou se bousculent à travers le monde. On se croirait dans un scénario hollywoodien et j’en suis même à me demander si des experts du 7ème art ne seraient pas partie prenante dans le déroulement de ce thriller à échelle internationale.


  13. lon Le 24 avril 2015 à 07h31
    Afficher/Masquer

    Faudrait demander aux rescapés de Charlie , Lutz et Cie, ce qu’ils pensent de cette mise en examen ….


  14. Odile Le 24 avril 2015 à 07h40
    Afficher/Masquer

    Ce jeune Nantais et sa famille vivent une bien pénible expérience. Quand je pense que Fabius a dit qu’Al Nosra faisait du bon boulot en Syrie… Ça, c’est pas de l’apologie pour terrorisme? Sachat que dans ce cas, les victimes se comptent par dizaines de milliers, assassinées, mutilées et j’en passe.


    • Louis Robert Le 24 avril 2015 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Et que dire de cet appui direct au régime Nazi d’Ukraine (rencontres et négociations avec ces dirigeants, photos à l’appui!), terrorisant le Donbass au prix de milliers de victimes civiles et de près d’un million de réfugiés… sans compter les destructions massives? C’est plus que de l’apologie, c’est de la complicité.

      Il y a sans doute mieux à faire que de détourner le regard et de faire comme si de rien n’était!


    • chb Le 24 avril 2015 à 19h05
      Afficher/Masquer

      Pas de poursuite possible contre L. Fabius au sujet de son apologie du terrorisme, car ses propos ignobles et finalement criminels étaient conformes à la politique du gouvernement, selon le juge qui a débouté la plainte d’une assoce (Ref ?).
      Responsable, pas coupable en somme.
      Mais ça relève de la CPI plus sûrement que les actes des Assad, Gbagbo, Kadhafi si ça se trouve.


  15. JeVaisMeFaireTaperSurLesDoigts Le 24 avril 2015 à 08h04
    Afficher/Masquer

    A regarder l’affiche, j’avoue humblement ne pas comprendre en quoi le dessin original de Charlie et le dessin modifié de ce lycéen sont différents en termes d’infraction d’apologie d’un crime, et aurait le droit à un traitement différent. Les 2 crimes dénoncés sont tout a fait inacceptables.


    • Joséphine Le 24 avril 2015 à 08h30
      Afficher/Masquer

      Pour ceux qui n’ont pas suivi les débats ici, sur ce sujet, la phrase de fin d’article soulignée « Il faut rappeler qu’on doit réfléchir à deux fois avant de tenir certains propos », est exactement ce qu’écrivait Olivier, et d’autres, comme moi, à propos de Charlie Hebdo. En rajoutant bien sûr, en gros, gras…que rien ne justifiait un crime pareil. Il est donc ironique, de voir que certains peuvent écrire ou dire n’importe quoi, c’est de la liberté d’expression, et ceux qui ne comprennent pas, sont des réac mal embouchés; d’autres, par contre, ont droit à une comparution devant le juge. On donc classiquement devant une contradiction, alors même qu’on érige la liberté d’expression en principe absolu. Donc, soit, on continue dans cette direction, de toute façon, car de toute façon, la liberté d’expression est tout simplement un joli principe jeté au peuple comme os à ronger, avec un ennemi désigné; soit on accepte qu’il n’y a pas de principe absolu, et qu’un peu d’intelligence de la situation, avec un sens minimal de la fraternité, et de l’empathie ne font pas de mal pour essayer de vivre ensemble sans se taper dessus, et justement, pour repas en arriver à des attentats abjectes (tous, quelles que soient les victimes).


    • christian Le 24 avril 2015 à 10h10
      Afficher/Masquer

      L’explication est simple, 1000 égyptiens, musulmans qui plus est, c’est pas grave (comme dirait Mitterand, honoré par les (national-)socialistes tels hollande ou fabius, pour les morts du Rwanda), alors que la mort de quelques tr* du c* racistes ça compte du moment que lesdits racistes sont français. C’est tout à fait conforme à l’islamophobie, polique officielle de l’état français depuis sarko 1er.


  16. lemoine001 Le 24 avril 2015 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Mais où en est cette affaire depuis le 17 janvier ? Les poursuites sont-elles maintenues ?


    • PhilDeFer Le 24 avril 2015 à 11h07
      Afficher/Masquer

      Oui, j’aimerai bien savoir aussi… Le droit de suite n’est vraiment pas inscrit dans les gènes de nos journalistes…


  17. Carabistouille Le 24 avril 2015 à 08h24
    Afficher/Masquer

    J’espère que les juges qui vont traiter cette affaire vont ridiculiser ce parquet au zèle excessif.


  18. boduos Le 24 avril 2015 à 09h55
    Afficher/Masquer

    lorsque l’on commentera cette période à nos arrières petits enfants (si l’Histoire de France” est encore au programme ),ce genre d’ineptie illustrera parfaitement l’époque vals-hollande .
    je plains les arrières petits enfants de ces Bouvard et Pécuchet de l’histoire !


  19. FLANDRE Le 24 avril 2015 à 09h56
    Afficher/Masquer

    Tout va bien. Il nous reste le droit de fermer notre gueule.


  20. Lt Anderson Le 24 avril 2015 à 10h16
    Afficher/Masquer

    Une société qui s’auto-censure en toute conscience, la dictature parfaite et accomplie.


  21. lemoine001 Le 24 avril 2015 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Le chant des partisans fait-il l’apologie du terrorisme ?


    • Lamonette Le 24 avril 2015 à 18h03
      Afficher/Masquer

      Non, sommes protégés.
      Texte intouchable que j’entonne régulièrement depuis le 7 janvier.
      Donc,mélodie issue d’une russe devenue française, paroles construites entre un royaliste et un anar.
      D’accord, il y avait du lien de sang dans cette aventure… n’empêche!
      Intouchables que nous sommes sur cette histoire comme je le répète depuis janvier.
      J’ai zappé quel était celui des Présidents qui a propulsé ce texte à ce niveau. En fait, je crois que celui-ci est profondément intouchable, sinon j’aurais fini vite fait en délation depuis que j’essaie la vocalise….


  22. julien Le 24 avril 2015 à 10h43
    Afficher/Masquer

    J’ai posté le meme dessin…
    Heureusement que je ne suis pas lyceen…


    • Emmanuel Le 24 avril 2015 à 20h37
      Afficher/Masquer

      Soyez réaliste : il ne vous reste plus qu’à quitter rapidement la France, vers un pays n’ayant pas d’accord d’extradition avec elle.

      J’ajoute que de toute façon ” la provocation à la haine, la violence ou la discrimination raciale ” et actes assimilés (passibles d’un an à l’ombre et 45000 € d’amende) sont également interdits en cas d’absence de publicité des propos (cf. circulaire de Taubira du 12 janvier 2015, page 5)…
      http://www.justice.gouv.fr/publication/circ_20150113_infractions_commises_suite_attentats201510002055.pdf

      Mais foin de critiques ! L’état nous accorde quand même le droit de penser et d’avoir de l’humour, noir y compris, à la simple condition de le faire silencieusement et sans manifestation extérieure objectivable (comme des sons qui sortent de la bouche, de l’encre qui imprègne du papier, des crayons qui colorent des feuilles, toussa). Elle est pas belle la vie ?


  23. ulule Le 24 avril 2015 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Un article intéressant “Mass Surveillance is Driven by the Private Sector” par BILL BLUNDEN
    http://www.counterpunch.org/2015/04/23/mass-surveillance-is-driven-by-the-private-sector/


  24. ulule Le 24 avril 2015 à 11h02
    Afficher/Masquer
  25. LeCassandre Le 24 avril 2015 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Une vidéo de holland de 2008 :
    POUR HOLLANDE LE GOUVERNEMENT « INVENTE » DES TERRORISTES
    http://www.dailymotion.com/video/x81fnm_pour-hollande-le-gouvernement-inven_news


    • ulule Le 24 avril 2015 à 12h16
      Afficher/Masquer

      Excellent, merci pour ce rappel LeCassandre.
      “Pour François Hollande, l’affaire de Tarnac illustre « l’hystérie sécuritaire » qui anime le gouvernement depuis quelques semaines. Il va même jusqu’à envisager que Michèle Alliot-Marie aurait « inventé cette affaire de terrorisme », pour maquiller l’échec de la politique économique. Il lui reproche d’avoir « politisé » volontairement un acte de malveillance sur des matériels de la SNCF, en qualifiant les auteurs présumés « d’ultra-gauche ». Inquiet, le député conclut, « si maintenant, on lit les livres, on recherche leurs auteurs, et on va les chercher manu-militari, c’est inquiétant. Faites attention à ce que vous publiez !.. » http://latelelibre.fr/reportages/pour-hollande-le-gouvernement-invente-des-terroristes/

      Suggestion à OB : la retranscription de cette vidéo pourrait faire l’objet d’un billet


  26. Johan Le 24 avril 2015 à 11h52
    Afficher/Masquer

    Encore un vieil article (17 janvier) ressorti pour contribuer à l’atmosphère de paranoïa.

    Le délire collectif est bien là, mais pas où vous l’imaginez..


    • Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 13h45
      Afficher/Masquer

      Encore un vieil article” : ben oui, les “je suis Charlie” sont depuis longtemps retourné à leurs fourneaux et ont déjà tout oublié. Ils se réveillent et se rendorment comme dans les contes de fées. Mais quand on a compris la catastrophe qu’était leur méga-manif orchestrée d’en haut, et quand on déroule le fil de ses conséquences, c’est pas possible d’oublier. Pas plus que le référendum de 2005.


  27. ulule Le 24 avril 2015 à 12h03
    Afficher/Masquer

    Article intéressant de Paul Craig Roberts ”Truth Is Washington’s Enemy” (April 21, 2015)
    http://www.strategic-culture.org/news/2015/04/21/truth-is-washington-enemy.html


  28. Stéphane Grimier Le 24 avril 2015 à 12h29
    Afficher/Masquer

    Bienvenu en république de l’avant garde.
    Valls nous l’avait dit, mais il avait bien sûr omis de préciser vers où il nous dirigeait.
    Il ne pouvait être qu’évident que ce fut un chemin de vertu…. et quelle vertu mon dieu !
    .
    L’hypocrisie, la duplicité, voire la folie sont patentes.


  29. Toutatis Le 24 avril 2015 à 12h33
    Afficher/Masquer

    C’est drôle de voir ça, une presse et une “élite” qui ne cessent de rabacher “les heures les plus sombres de notre histoire”, et qui reproduisent à toute vitesse ce qu’elles dénonçaient…..


  30. Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 12h46
    Afficher/Masquer

    Il n’a pas pris véritablement conscience de son geste, qu’il tente de justifier par l’humour” : alors ça, c’est le ponpon ! Mais c’est exactement ce que font les humoristes de Charlie quand ils tapent sur les musulmans et leurs symboles religieux !


  31. Crapaud Rouge Le 24 avril 2015 à 12h51
    Afficher/Masquer

    Oui, tout à fait d’accord, il mérite une médaille parce que son pastiche va au cœur du problème, alors que l’original n’est qu’une banale moquerie.


  32. Astrolabe Le 24 avril 2015 à 12h54
    Afficher/Masquer

    Certes, une bonne engueulade à ces jeunes qui crient des choses stupides (mais qui sait, ils les ont peut-être entendues à la maison, dites par leurs parents peut-être ??) serait bienvenue. Mais un tribunal et une peine de prison sont absurdes: Mme Taubira a oublié en route une de ses théories préférées: un jeune qui séjourne en prison pour pas grand-chose en ressort la rage au ventre. C’est ça le plus dangereux.


    • Sum Tam Le 24 avril 2015 à 15h08
      Afficher/Masquer

      “une bonne engueulade”
      Mais pourquoi??
      C’est vraiment grave de voir des commentaires comme le votre sur ce site.
      Ca demontre a quel point la bataille est perdue d’avance…


    • Sum Tam Le 24 avril 2015 à 15h31
      Afficher/Masquer

      Peut etre evoquez vous les jeunes d’un autre article?
      Peut etre n’avez vous pas vu le dessein incrimine?
      Si c’est le cas mon commentaire precedent est peut etre un peu dure.
      Si Charlie est applaudit pour un dessein qui se rit du massacre de 20 etre humains, comment jeter la pierre sur un simple detournement du meme dessein?


  33. mianne Le 24 avril 2015 à 13h36
    Afficher/Masquer

    Dans quel but, l’allumage et le prolongement organisé de cette hystérie collective ?
    http://www.mondialisation.ca/escalade-usaotan-en-europe/5444310


  34. bluerider Le 24 avril 2015 à 13h41
    Afficher/Masquer

    la France est en plein désordre. Ce type de déstabilisation intérieure rappelle les schémas qui opèrent au Moyen Orient. C’est en effet de l’intérieur, par le Renseignement (voir Canal+ sur la Lybie ‘la guerre secrête du Pétrole’), que commence toujours l’agitation des groupes contestataires ( extrême droite au Vénézuela, au Salvador, néo-nazis en Ukraine, membres d’Al Nusra qui “font du bon boulot” en Syrie et en Libye…). Le but évident et répétitif de placer des gouvernements imbéciles et dociles qui nous vendent l’énergie et le minerais à bon compte même au prix du chaos sur place par incompétence crasse, est en France bien sûr remplacé par l’implacable musellement du peuple pour préserver un ordre social de plus en plus contraint par le pouvoir à gober des insanités face à la percée du réel sur le net par des sources multiples initiées par le peuple lui-même ( avec les mêmes risques de détournement que la presse officielle, à ceci près que la multiplicité des sources rend les détournements vite démasqués). Cette cristallisation des efforts, cette crispation ostracisante du pouvoir sur un acquis “ordre et progrès” qui part en lambeaux (et dénigre en permanence le net), est un remède pire que le mal. La liste des dossiers interrogés par le net s’allonge chaque jour, et le gouvernement est incapable d’y répondre sauf comme L’EXPRESS par des listes noires dans le style de Mac Carthy… qui font la joie des geeks francophones! Au lieu de cela, il leur suffirait de répondre par les faits, en travaillant beaucoup beaucoup beaucoup plus.. ils le savent, ils ne font rien, en complices de l’état policier truffé de chiens de garde en pleine forme ces temps-ci. Par exemple, pour rester dans le registre de l’attentat des 7 et 9 janvier, oui de nombreux citoyens français aimeraient en savoir beaucoup beaucoup beaucoup PLUS sur la mort par suicide ( ? ) d’Helric Fredou, directeur adjoint du service régional de la police judiciaire à Limoges, découvert mort à son bureau le 8 janvier à 1H00 du matin, alors qu’il allait rédiger un rapport apparemment contesté par sa direction centrale, sur les réseaux familiaux des victimes de Charlie Hebdo. A cette heure, nous sommes toujours laissés dans le vide sidéral le plus absolu, Ce qui bien sûr alimente le ressentiment, donc des actes de pure faiblesse psychologique ou immaturité comme celui pénalisé dans cet article, et bien sûr cela alimente aussi les rumeurs de complot les plus folles, soigneusement rendues plus dingues encore par le pouvoir qui nous colle “la couleur chromée des rétroviseurs de la C3” ( à juste titre) en travers d’internet pour mieux masquer le cas Helric Fredou ( et là ce n’est plus du journalisme, c’est de la complicité d’occultation de la vérité et indirectement de l’incitation à la violence)… Alors Messieurs les journalistes… DEBOUT LA DEDANS ET AU BOULOT ! Ce ne sont pas des enfants qui doivent faire les frais de votre couardise.


  35. Unknown Le 24 avril 2015 à 15h03
    Afficher/Masquer

    Je suis effaré en voyant l’objet qui a servi de prétexte à la mise en examen de ce Lycéen… L’Humour Noir est désormais interdit, sauf autorisation préfectorale…


    • francois marquet Le 24 avril 2015 à 20h55
      Afficher/Masquer

      Il me semble qu’on pouvait encore après le 11 septembre 2001 titrer “Allah 2-Jésus 0” sur une grande chaine de télévision sans être incriminé d’apologie de terrorisme…
      ça y est, nous l’avons notre Patriot Act. Pas d’humour, surtout s’il est noir


  36. Nestor Le 24 avril 2015 à 15h07
    Afficher/Masquer

    Le pire c’est qu’il s’est fait dénoncer à la police pour un simple dessin humoristique (qui personnellement m’a fait sourire même si c’est de l’humour très noir!). Bientôt, les délateurs des non-Charlie recevront une médaille ^^


    • GLEB Le 25 avril 2015 à 19h07
      Afficher/Masquer

      Heureusement que CAVANNA de vit pas cette période.
      Lui qui a connu les camps de travail sous la seconde guerre mondiale, lui à l’esprit si vif et pétillant, lui le créateur de Charlie.
      Si il voyait que des jeunes de 16 ans passent au tribunal pour avoir détourné un dessin de son journal, il en vomirait de honte … J’imagine le cinglant et la violence des mots de l’édito qu’il aurait écrit sur ce sujet.
      Au lieu de cela, on a un “dessinateur” dit humoristique qui montre son sexe à 20h00 sur Canal …
      A la lecture du post d’Olivier, je viens de prendre 20 ans en 6 mois …


  37. captp Le 24 avril 2015 à 15h31
    Afficher/Masquer

    On avait compris depuis bien longtemps que nous n’étions pas en démocratie.
    Maintenant nous avons la preuve que nous sommes en dictature.
    Personne ne descendra dans la rue pour défendre la liberté d’expression de ce citoyen, tout comme personne n’est descendu dans la rue lorsqu’un manifestant fût assassiné par la gendarmerie récemment.


  38. Henri Le 24 avril 2015 à 16h09
    Afficher/Masquer

    Le Grand Sens

    Ce « message à la jeunesse » fut à l’origine écrit en français pour la télévision italienne. L’auteur de L’Aventure de la Conscience (Buchet-Chastel, Paris, 1964 ) s’adresse aux étudiants, à ceux qui veulent faire la révolution de l’avenir par les moyens de l’avenir. Car en vérité, si nous voulons construire un monde nouveau, ce n’est pas par les moyens du passé que nous y parviendrons — ni par la violence ni par la non-violence. Mais par autre chose.
    Le Grand Sens figure dans L’Agenda de Mère – 1969, tome X, pages 239-241.

    C’EST le temps du Grand Sens.
    Nous regardons à droite ou à gauche, nous construisons des théories, réformons nos Églises, inventons des super-machines, et nous descendons dans la rue pour briser la Machine qui nous étouffe — nous nous débattons dans le petit sens. Quand le bateau terrestre est en train de couler, est-ce qu’il importe que les passagers coulent à droite ou à gauche, sous un drapeau noir ou rouge, ou bleu céleste ? Nos Églises ont déjà coulé : elles réforment leur poussière. Nos patries nous écrasent, nos machines nous écrasent, nos Écoles nous écrasent, et nous construisons davantage de machines pour sortir de la Machine. Nous allons sur la lune, mais nous ne connaissons pas notre propre cœur ni notre destin terrestre. Et nous voulons améliorer l’existant — mais ce n’est plus le temps d’améliorer l’existant : est-ce qu’on améliore la pourriture ?— C’est le temps d’AUTRE CHOSE. Autre chose, ce n’est pas la même chose avec des améliorations.
    Mais comment procéder ?
    On nous prêche la violence, ou la non-violence. Mais ce sont deux visages d’un même Mensonge, le oui et le non d’une même impuissance : les petits saints ont fait faillite avec le reste, et les autres veulent prendre le pouvoir — quel pouvoir ? Celui des hommes d’État ? Est-ce que nous allons nous battre pour détenir les clefs de la prison ? Ou pour construire une autre prison ? Ou est-ce que nous voulons en sortir vraiment ? Le pouvoir ne sort pas de la poudre des fusils, pas plus que la liberté ne sort du ventre des morts — voilà trente millions d’années que nous bâtissons sur des cadavres, des guerres, des révolutions. On prend les mêmes et on recommence. Peut-être est-il temps de bâtir sur autre chose, et de trouver la clef du vrai Pouvoir ?…
    … Alors il faut regarder dans le Grand Sens.
    Voici ce que dit le Grand Sens :
    Il dit que nous sommes nés il y a tant de millions d’années — une molécule, un gène, un morceau de plasma frétillant — et nous avons fabriqué un dinosaure, un crabe, un singe. Et si notre œil s’était arrêté en cours de route, nous aurions pu dire avec raison ( ! ) que le Babouin était le sommet de la création, et qu’il n’y avait rien de mieux à faire, ou peut-être à améliorer nos capacités de singes et à faire un Royaume Uni des Singes… Et peut-être commettons-nous la même erreur aujourd’hui dans notre forêt de béton. Nous avons inventé des moyens énormes au service de consciences microscopiques, des artifices splendides au service de la médiocrité, et davantage d’artifices pour guérir de l’Artifice. Mais l’homme est-il vraiment le but de tous ces millions d’années d’effort — le baccalauréat pour tous et la machine à laver ?
    Le Grand Sens, le Vrai Sens nous dit que l’homme n’est pas la fin. Ce n’est pas le triomphe de l’homme que nous voulons, pas l’amélioration du gnome intelligent — c’est un autre homme sur la terre, une autre race parmi nous.
    Sri Aurobindo l’a dit : l’homme est un « être de transition ». Nous sommes en plein dans cette transition, elle craque de tous les côtés : au Biafra, en Israël, en Chine, sur le Boul’Mich’. L’homme est mal dans sa peau.
    Et le Grand Sens, le Vrai Sens nous dit que la seule chose à faire est de nous mettre au travail pour trouver le secret de la transition, le « grand passage » vers l’être nouveau — comme un jour nous avons trouvé le passage du singe à l’homme — et de collaborer à notre propre évolution au lieu de tourner en rond et de prendre les faux pouvoirs pour régner sur une fausse vie.
    Mais où est le levier de la Transmutation ?
    Il est dedans.
    Il y a une Conscience dedans, il y a un Pouvoir dedans, celui-là même qui poussait dans le dinosaure, le crabe, le singe, l’homme — qui pousse encore, qui veut plus loin, qui se revêt d’une forme de plus en plus perfectionnée à mesure que son instrument grandit, qui CRÉE sa propre forme. Si nous saisissons le levier de ce Pouvoir- là, c’est lui qui créera sa nouvelle forme, c’est lui le levier de la Transmutation. Au lieu de laisser l’évolution se dérouler à travers des millénaires de tentatives infructueuses, douloureuses, et de morts inutiles et de révolutions truquées qui ne révolutionnent rien, nous pouvons raccourcir le temps, nous pouvons faire de l’évolution concentrée — nous pouvons être les créateurs conscients de l’Être nouveau.
    En vérité, c’est le temps de la Grande Aventure. Le monde est fermé, il n’y a plus d’aventures au-dehors : seuls les robots vont sur la lune et nos frontières sont partout gardées — à Rome ou à Rangoon, les mêmes fonctionnaires de la grande Mécanique nous surveillent, poinçonnent nos cartes, vérifient nos têtes et fouillent nos poches — il n’y a plus d’aventure au-dehors ! L’Aventure est Dedans — la Liberté est dedans, l’Espace est dedans, et la transformation de notre monde par le pouvoir de l’Esprit. Parce que, en vérité, ce Pouvoir était là depuis toujours, suprême, tout-puissant, poussant l’évolution : c’était l’Esprit caché qui grandissait pour devenir l’Esprit manifeste sur la terre, et si nous avons confiance, si nous voulons ce suprême Pouvoir, si nous avons le courage de descendre dans nos cœurs, tout est possible, parce que Dieu est en nous.

    Satprem
    Pondichéry,
    le 27 juin 1969


    • Ray Le 24 avril 2015 à 18h53
      Afficher/Masquer

      Henri, bonsoir . Merci pour le texte dont je viens de prendre connaissance.
      Vu le contexte… disons, quelque peu religieux ……motivant à juste titre bien des réactions dont la votre. La seule chose qui m’interpelle, se sont les derniers mots. Lesquels, bien que respectueux envers l’auteur. Personnellement , j’ aurais préféré lire; ” parce que nous rêvons à la venue d’un Dieu, ” ” NOUS “


    • lon Le 24 avril 2015 à 22h51
      Afficher/Masquer

      Une transition vers quoi ? Si nous n’y prenons garde les temps futurs seront ceux de l’homme-rat dans un univers de boue et retrospectivement le temps d’aujourd’hui sera vu comme l’aboutissement parfait de l’évolution humaine . Satprem et sa Conscience avec un grand C pourront toujours jouer de l’orgue comme l’irradié de la Planète des Singes .
      Dans la société des rats, les grands mâles Alpha, au nombre de 3 ou 4 par colonies , monopolisaient la nourriture et les meilleures femelles, pendant que les centaines d’autres, abrutis et abêtis par le stress, courraient dans tous les sens à essayer de survivre .


  39. Chloe Le 24 avril 2015 à 17h01
    Afficher/Masquer

    On espère que le lycéen a arboré le dessin de Charlie pendant sa garde à vue.


  40. nouche Le 24 avril 2015 à 17h04
    Afficher/Masquer

    je ne comprends pas en quoi ce dessin, qui aurait pu etre publie par charlie hebdo eux meme, est de l’apologie du terrorisme.

    au contraire meme, ce dessin montre bien que le fait d’etre humoriste a Charlie Hebdo, helas ne rend pas invulnerable aux balles, aux terroristes, etc

    bref l’humour ne protege pas face aux extemistes, helas


  41. georges glise Le 24 avril 2015 à 18h14
    Afficher/Masquer

    je pense qu’on devrait conchier tous ces magistrats qui n’ont ni le sens de l’humour ni celui des vraies valeurs de la république.


  42. Alain Le 24 avril 2015 à 19h35
    Afficher/Masquer

    Vive la liberté d’expression … à sens unique sous le contrôle des juges comme du joyeux temps de la censure


  43. ulule Le 24 avril 2015 à 20h34
    Afficher/Masquer
  44. Booster Le 24 avril 2015 à 20h34
    Afficher/Masquer

    Pourquoi ne prenez-vous pas votre destin en main? Fuir chez l’homme blanc pauvre n’aide que vos funestes dirigeants, trop contents de se débarrasser de sa plèbe. Nos dirigeants à nous encouragent ces migrations car cela leur laisse les mains libres pour leur biz en Afrique, et occupe leur propre plèbe. Pour le moment nos dirigeants mettent tout en place pour que l’on s’entretue. On commence à être trop nombreux.


  45. Cambyse Le 24 avril 2015 à 21h54
    Afficher/Masquer

    Il fut organiser une pétition auprès du parquet de Nantes pour nous dénoncer et avouer avoir rit et du dessin et de la poursuite par le dit parquet. Encore quelques magistrats de cet acabit, et les vrais terroriste auront gagné la moitié de la partie: instaurer une censure d’état, ensuite il suffira d’en faire une censure religieuse.


  46. lon Le 24 avril 2015 à 22h55
    Afficher/Masquer

    Le socialisme à la française, la dictature du bien, pour votre bien .


  47. odjo Le 25 avril 2015 à 02h35
    Afficher/Masquer

    Bon a l’epoque de Janvier cet annee ici sur ce site j’avais decrit ce dessin et ete censure et l’on commencait a peine a parler d’appopologie de quoi que ce soit …alors que c’est un peu l’arroseur arroser en fait ce dessin .


  48. albatros Le 25 avril 2015 à 10h44
    Afficher/Masquer

    Allons jusqu’au bout du raisonnement :

    1/ Diffuser en masse le dessin
    2/ Dénoncer en masse les personnes qui ont publié ce dessin à la police
    3/ Surcharge (inutile) de travail pour les policiers et les juges qui ont d’autres chats à fouetter
    4/ Protestation vigoureuse des policiers et des juges quant au bien-fondé de ces poursuites
    5/ Panique dans les ministères puis au sommet de l’exécutif
    6/ L’exécutif fait machine arrière


  49. nw Le 25 avril 2015 à 15h03
    Afficher/Masquer

    En fait on nous contraint à accepter la gravité que le gouvernement veux donner à l’affaire Charlie Hebdo. Comme disait Desproges lorsqu’il décrivait les différents types de relation entre les gens
    “Les gens qu’on connaît pas, les doigts nous manquent pour les compter. D’ailleurs, ils ne comptent pas. Il peut bien s’en massacrer, s’en engloutir, s’en génocider des milles et des cents chaque jour, il peut bien s’en tronçonner des wagons entiers, les gens qu’on connaît pas, on s’en fout.”
    Et c’est vrai… et heureusement. Dans ce cadre on ne peut pas s’en vouloir de ne pas donner aux victimes des attentats de CH le niveau d’empathie que le gouvernement voudrait nous voir tenir.
    On nous force à nous joindre à la pleurniche générale en étant charlie mais les faits sont têtus…les gens qu’on ne connait pas on s’en fout. On peux être temporairement scandalisé par l’acte et on peux compatir temporairement et de loin aux souffrances des familles mais la vie retourne peu à peu à la normalité et cet acte devient de l’histoire et on peut rire de l’histoire avec ses amis, fussent-ils facebook.
    Cette chasse infecte à “l’apologie du terrorisme” auprès des enfants, qui sont légalement parlant irresponsable et qu’on tente ici de responsabiliser pour les culpabiliser est véritablement indigne.
    Ce gouvernement se rapproche de plus en plus de l’idée que je me fais du fascisme.


    • lon Le 25 avril 2015 à 22h04
      Afficher/Masquer

      Oui , un fascisme vicieux et visqueux qui ne dit pas son nom ; Mussolini à côté c’était un ange de clarté et d’honnêteté


Charte de modérations des commentaires