Les Crises Les Crises
27.avril.201527.4.2015 // Les Crises

[Amoitié entre les peuples] Schäuble : la France doit être réformée de force

Merci 16
J'envoie

Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, peu accoutumé à la langue de bois, a assuré jeudi depuis Washington que “la France serait contente que quelqu’un force le Parlement” à voter de dures réformes.

La France serait contente que quelqu’un force le Parlement, mais c’est difficile, c’est la démocratie”, a-t-il dit lors d’un débat dans la capitale américaine, après avoir évoqué les réformes selon lui “très réussies” menées en Espagne sous la supervision de la troïka.

La “troïka”, terme tombé en disgrâce en raison du rejet par les Grecs de cette organisation, désigne un groupe de hauts fonctionnaires de la Banque centrale européenne, du Fonds monétaire international, et de l’Union européenne, qui contrôle la mise en oeuvre de réformes dans les pays européens bénéficiant d’une aide internationale.

“Si vous en parlez avec mes amis français, que ce soit (le ministre des Finances) Michel Sapin ou (de l’Economie) Emmanuel Macron, ils ont de longues histoires à raconter sur la difficulté à convaincre l’opinion publique et le Parlement de la nécessité de réformes du marché du travail”, avait dit auparavant ce chantre de la discipline budgétaire.

Source : Le Figaro, le 16 avril 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

rodriguez // 27.04.2015 à 00h20

Il n’y a pas de mensonge plus grand, manipulation plus complète que de faire croire aux habitants du continent que l’Europe se construit dans leur intérêt

102 réactions et commentaires

  • rodriguez // 27.04.2015 à 00h20

    Il n’y a pas de mensonge plus grand, manipulation plus complète que de faire croire aux habitants du continent que l’Europe se construit dans leur intérêt

      +105

    Alerter
    • Rose-Marie Mukarutabana // 27.04.2015 à 00h55

      Vous aurez remarque que chaque fois que la France fait mine de se rapprocher de la Russie, elle se fait insulter par les USA – directement ou par leur caporal, l’Allemagne

        +80

      Alerter
      • Mistral perdant // 27.04.2015 à 20h21

        Il ne faut pas se laisser impressionner quand le kapo râle…

          +5

        Alerter
    • V_Parlier // 27.04.2015 à 14h23

      De plus, ils sont déjà en train de nous forcer à tout. Que veulent-ils forcer de plus?
      Ah oui, le smic à 2 euros de l’heure, j’oubliais, on ne l’a pas encore…

        +14

      Alerter
      • jules // 27.04.2015 à 17h23

        @ « Que veulent-ils de plus ? »

        Forcer le gouvernement français à voter une loi française qui organisera le travail obligatoire des Français en Allemagne sous régime de salaire zéro, si possible dans des camps. Logés sous tente, mais pour la bouffe, le sous-traitant obligé [*] se débrouille.

        Ça c’est déjà vu. Si, si, je vous assure.

        [*] Sous-traitant obligé (STO) : novlangue pour « esclave » à l’insu du plein gré de son gouvernement d’origine.

          +14

        Alerter
  • wesson // 27.04.2015 à 00h21

    Et après on viendra m’expliquer que non non, l’Allemagne n’est pas encore une fois de plus en train de péter un plomb après avoir recréé son empire…

    De toute manière le moment de vérité approche: Obama a parlé et veut que la Grèce reste dans l’Europe quel qu’en soit le prix, et les Allemands ne veulent pas payer ce prix (surtout politique).

    Bref, si la Grèce se fait éjecter de l’Euro comme une malpropre, ça voudra bel et bien dire que les Allemands sont tous seuls à la manœuvre, et prennent des décisions pouvant aller à l’encontre des Nord Américains.

      +33

    Alerter
    • ploi // 27.04.2015 à 02h00

      Je suis d’accord avec ça mais je pense qu’il faut aussi souligner le rôle des gouvernants français. Qui, loin d’essayer de ramener l’Allemagne à des positions raisonnables, au contraire, l’encouragent et la confortent dans ses politiques toujours plus délirantes.

      Quand Schäuble parle de ce que Macron et Sapin lui disent, je pense qu’il n’y a aucun doute à avoir, il dit vrai…

      A partir de là, nos propres dirigeants crachant sur la France, difficile de compter sur autre chose que la bienveillance des dirigeants étrangers pour ne pas en faire autant.
      Schäuble n’étant pas bienveillant, il crache sur la France. Et l’UMP-PS-UDI-MODEM-EELV n’en dit mot. Bien sûr puisqu’Ils approuvent !
      Ils détestent la France. Et ils gagnent les élections. Quel est le problème ?

        +73

      Alerter
      • CHAP // 27.04.2015 à 09h38

        vrai à 85 % il manque le FN

          +16

        Alerter
      • burno // 27.04.2015 à 22h42

        il est clair que les allemands ont une fois de plus complètement pété les plombs ; c est malheureusement une constante chez eux , et c est devenu maintenant un chantage permanent ; ils ne seront jamais satisfaits tant que le smic ne sera pas à 3 euros de l heure … et encore …
        ce qui est bien plus grave c est l attitude des politiques français qui non seulement soutiennent l Allemagne dans ses délires obsessionnels récurrents , mais trahissent totalement les français qu ils sont censé représenter ; il va falloir rapidement arrêter tout ce cirque sans queue ni tête et faire une remise à zéro du personnel politique français

          +5

        Alerter
    • Merle // 28.04.2015 à 09h09

      On peut voir les relations avec USA comme un bon indicateur. Par exemple, concernant le traité transatlantique, l’Allemagne est la seule réticente. La France a d’or et déjà donné son plein feu vert. Elles ont bon dos l’Allemagne et l’Union Européenne.

        +3

      Alerter
      • Scalpel // 29.04.2015 à 17h33

        Que notre gouvernement soit un repaire de collabos et de traîtres, nous le savons déjà, merci.
        De là à absoudre l’U(E)SA et l’Allemagne, respectivement créature des USA et complice de la première heure de l’Europe américano-ploutocratique, via leur nazioniste Walter Hallstein dûment retourné par l’Oncle Sam, avec pour mission (parfaitement réussie) de remettre le couvert de son Europe Nouvelle, chère à Hitler et Mussolini en juin 1938…

          +4

        Alerter
  • Guillaume Besset // 27.04.2015 à 00h24

    Mais non, ce n’est pas grave, ce sont les générations futures qui payeront ! (ironie)

      +4

    Alerter
  • Philippe // 27.04.2015 à 00h28

    Il était parti prendre ses ordres aux USA.
    Localement c’est lui le chef, il transmet les ordres, c’est tout, c’est logique.

    Pour la forme c’est pas ça, pour embarrasser ses sous fifres qui doivent appliquer les ordres, ça n’arrange pas les choses, si ça s’ajoute à l’injustice sociale et au fait que que les réformes ont prouvé qu’elles sont contre productives, ce sera dur.

    Oui la France doit être réformée, mais pas dans son optique, un peu plus de démocratie, que l’on puisse dire non à tout ce qui ne va pas dans le sens du bien être du citoyen européen.

    Je reste européen, sauf que l’Europe est dirigée comme une multinationale, d’abord l’actionnaire. Est-ce encore l’Europe?

      +16

    Alerter
    • Alfred // 27.04.2015 à 07h35

      Est ce encore l’Europe dites vous?
      Mais c’est exactement l’Europe! Ni plus ni moins. Et depuis le debut. Quand ferez vous votre deuil du faux rêve que l’on vous a inculqué?
      Vous restez européen? Et pourquoi pas citoyen du monde? Ça ne mange pas de pain et ça fait de vous quelqu’un de très bien. Très bien très bien.
      Maintenant votre citoyenneté réelle et pratique dans un cadre réellement démocratique , a quel niveau la situez vous? La commune, le canton, la région, la nation, le continent la terre ou l’univers?
      Essayons de batir la democratie reelle dans lle pays que nos parents nous ont légué ou que pour certains nous nous sommes choisi
      C ‘est déjà très ambitieux. Au delà, sans langue native commune ce ne peut être que des mots creux (malgré tout l’amour qu’on porter à certains de nos voisins)

        +39

      Alerter
    • Melissa // 27.04.2015 à 12h53

      Philippe,

      Vous ne pouvez pas être un citoyen européen car on ne peut être citoyen que d’un pays et que l’Union Européenne n’est pas un pays. Tout au plus une colonie turbulente des USA…Un pays,une nation, qui respecte ses citoyens ne prend pas ses ordres à l’étranger.

      https://m.youtube.com/watch?v=Bb8dB7d3BdE

        +18

      Alerter
  • purefrancophone // 27.04.2015 à 00h45

    Ce gouvernement est incapable de mener à bien de grandes réformes .
    Des commissions pour tout ou rien , des rapports qui finissent dans des tiroirs , cela coute .
    Les petites réformettes misent en œuvre ne font que diviser les Français car elles sont mal étudier , mal préparées .
    Pour qu’une grande réforme soit efficace , il faut commencer par impliquer les citoyens en expliquant le but , en les interrogeant sur ce qui peut fonctionner et surtout sur ce qui ne passera pas .
    Bel exemple en ce moment , le tiers payant qui n’a que pour but de salarier les professions de santé .
    Autre exemple , l’éco taxe qui a été très mal été étudiée ?Taxer les poids lourds étrangers , oui , taxer tous les poids lourds dès 7t5 , non ; c’est asphyxier les transporteurs Français qui font déjà face à des transporteurs routier étrangers qui , n’ayant pas la même législation sur le droit du travail , le niveau de prélèvement sociaux ni les mêmes salaires en profitent un maximum .
    La liste est logue !

      +5

    Alerter
    • GaelF // 27.04.2015 à 02h34

      Taxer les poids lourds étrangers et pas les français ?
      Ça s’appelle du protectionnisme. Ça contrevient à l’esprit et à la lettre des traités européens.

        +11

      Alerter
      • achriline // 27.04.2015 à 08h55

        D’où la seule solution, plus facile à énoncer qu’à appliquer je vous l’avoue : Sortir de l’ Europe, de l’otan, se débarrasser de tous ces politiciens pro-européens, pro-américains et espérer retrouver un chef d’état ayant la carrure d’un De Gaulle (ce sera peut-être ça le plus dur en fait).
        Malgré toutes les belles déclarations qui tendent à le nier, l’Allemagne est en train de reprendre goût à ses envies de domination aidée bien sûr par son maître américain, sans oublier la finance et les grandes multinationales qui n’ont pas de patrie ou plutôt si … plusieurs … les paradis fiscaux.
        J’avais du mal à croire les idées d’E.Todd sur l’Allemagne mais à entendre ce type de déclaration j’avoue que je vais écouter différemment ses propos.

        Un petit coup de pouce de la Grèce serait le bienvenu …

          +21

        Alerter
        • Melissa // 27.04.2015 à 14h14

          Achriline,

          Il existe une composante appréciable du peuple allemand, qui n’est pas dupe et qui n’a pas de projet néo-impérial… Les mêmes démocrates que ceux que l’on faisait taire dans les années 30…
          L’évocation répétitive d’un soit disant “danger allemand” finira mal si l’on n’y prend garde…

            +5

          Alerter
          • Achriline // 27.04.2015 à 20h12

            Bien sûr, comme dans tous les pays. Cette réflexion s’adressait aux décideurs, politiques ou civils comme le laissait supposer mon allusion à la finance et à l’industrie.
            Mais le manque de vigilance risquerait aussi de mal finir comme lors des 2 dernières guerres car c’est exactement ce qui s’est passé entre 1918 et 1939.
            https://www.youtube.com/watch?v=E9bHcF9ckIU (53ème minute)

              +0

            Alerter
    • guigui971 // 29.04.2015 à 04h52

      Taxer uniquement les poids lourds etrangers est contraire à l’article 63 du TFUE. Donc c’est pas possible. Et nos gouvernants le savent. Donc quand ils annoncent une telle mesure, ils savent très bien qu’elle sera refusée par Bruxelle.
      On est dans le grand barratin gouvernemental.

        +1

      Alerter
  • K // 27.04.2015 à 00h51

    Propos doublement scandaleux :

    1) Schäuble n’est pas choqué à l’idée de forcer la main de la représentation nationale. Qu’il aille au bout de sa logique et qu’il propose de supprimer les parlements nationaux. Ce serait à la fois plus cohérent et en plus cela ferait prendre conscience à l’opinion publique de la nature du régime actuellement en vigueur…

    2) L’auteur de ce propos odieux prétend que la France aimerait subir cette violence. Comme l’a fait remarquer Alexis Corbière du Partie de Gauche, ce raisonnement est aussi celui des violeurs.

      +79

    Alerter
    • purefrancophone // 27.04.2015 à 01h07

      K
      80% de nos lois sont dictées par l’Europe , pas par le parlement national !
      Il faut sortir de ce bourbier et rapidement avant de couler .
      Seule l’Allemagne y a des intérêts puisque tout a été fait selon ses désirs et ses ordres .

        +36

      Alerter
    • guigui971 // 29.04.2015 à 04h54

      Schäuble digne héritier de Waleter Hallstein?

        +2

      Alerter
  • Feuille de Mars // 27.04.2015 à 01h07

    (“La France serait contente que quelqu’un force le Parlement, mais c’est difficile, c’est la démocratie”, a-t-il dit lors d’un débat dans la capitale américaine, après avoir évoqué les réformes selon lui “très réussies” menées en Espagne sous la supervision de la troïka.)

    Une très très grande réussite, à tel point que Podemos est en tête dans les sondages.
    Si la Grèce arrive à sortir de l’ornière avant les italiens et les espagnols, ça sera la curée.

      +14

    Alerter
    • guigui971 // 29.04.2015 à 04h55

      Ou plutôt la fin de la mascarade.
      On va pouvoir ressortir les potences

        +1

      Alerter
  • Chris // 27.04.2015 à 01h16

    Je me demande jusqu’à quand les Français vont supporter la dictature de l’UE/OTAN ?

      +34

    Alerter
    • voronine // 27.04.2015 à 09h16

      J’ai la réponse : Tant que ces veaux choisiront leurs chefs chez les bouchers ! C’est très simple, regardez la composition des gouvernements du beignet , comptez le nombre de ministres issus de la FRENCAMERICAN FOUNDATION ….jamais moins d’un tiers .il en va de meme avec SARKOZY , dont le fils est pensionnaire d’une école militaire US….Ces gens sont tous des atlantistes , et notre système est fait pour éliminer un troisième larron .La France est donc dans un système colonial, et l(EUROPE avec elle !

        +27

      Alerter
      • Catherine Balogh // 27.04.2015 à 11h45

        Bonjour Voronine,
        pour la énième fois, non, les veaux ne choisissent pas leur boucher, ils n’ont le choix qu’ entre deux bouchers, notre méthode d’élection le confirme.
        Après ça, il n’y a que l’abstention qui soit parlante mais vous savez, tout le monde n’a pas la carrure pour se faire traiter de sale abstentionniste, en fait, si vous ne votez pas, si vous ne cautionnez pas ce non-choix imposé, vous êtes culpabilisé par ceux qui croient encore au vote, vous êtes considéré comme un paria qui ne veut pas s’investir.
        Tout est fait pour que d’une part, les seuls candidats soient des bouchers et d’autre part pour que celui qui refuse la boucherie soit évincé intellectuellement par les flippés, les bien-pensants. et les collabos soudoyés par quelque avantage.
        Moi, j’en ai marre d’entendre dire qu’on a les dirigeants que l’on mérite, c’est faux.
        Si les médias et les zélites n’étaient pas soudoyés, vendus à la finance, oui, je dirai comme vous mais ça n’est pas le cas.
        Demandez voir autour de vous qui a entendu parler du TAFTA et vous comprendrez l’ampleur de la désinformation voulue par ces bouchers!
        Seul un peuple bien informé peut prétendre à choisir son destin, et pour ce qui et de l’information, vous voyez biren de quoi je parle, sinon, relisez les crises.

        Cordialement

          +17

        Alerter
        • Alae // 27.04.2015 à 15h03

          Bonjour Catherine
          “Après ça, il n’y a que l’abstention qui soit parlante mais vous savez, tout le monde n’a pas la carrure pour se faire traiter de sale abstentionniste, en fait, si vous ne votez pas, si vous ne cautionnez pas ce non-choix imposé, vous êtes culpabilisé par ceux qui croient encore au vote, vous êtes considéré comme un paria qui ne veut pas s’investir.”
          Jamais je n’ai vu de discrimination contre les abstentionnistes, mais on pourrait avancer l’argument suivant : l’abstentionnisme, si respectable soit-il, ne sert à rien en tant que forme de protestation, puisqu’il laisse passer ceux qu’il dit réprouver.
          Il suffit que DEUX personnes dans tout le pays votent pour un candidat pour qu’il soit élu et qu’il puisse ensuite appliquer en toute quiétude les politiques de son choix. Il serait illégitime, direz-vous ? Pas de son point de vue. Il vous répondrait qu’ayant été élu dans le respect total des règles de la démocratie, il est légitimement investi des pouvoirs que l’électorat lui a conféré, point final.
          A l’arrivée, l’abstention n’aura rien accompli. C’est pourquoi, d’après moi, l’abstentionniste politiquement investi ferait bien mieux d’utiliser son énergie à fonder un parti qui corresponde à ses aspirations qu’à continuer de râler dans le vide.
          Si la Grèce a pu le faire avec Syriza et l’Espagne avec Podemos, nous devrions y arriver aussi. A moins que nous ne soyons déjà trop divisés ou trop résignés, mais ce serait triste.

            +2

          Alerter
          • Catherine Balogh // 27.04.2015 à 16h57

            Bonjour ALae,
            Créer un parti dites vous?
            Oui, bien sur.
            Et. Comment un petit parti peut il rivaliser avec les financements des banksters et autres affidés de la finance?
            Comment peut il se faire connaitre alors que tout est verrouillé?
            Sans parler qu un parti qui prendrait trop d ampleur serait rapidement noyauté de l interieur.
            Qui ne tente rien n a rien , on est d’accord mais il semble que ce ne soit pas des élections qu un renouveau puisse naitre.

              +6

            Alerter
        • Melissa // 27.04.2015 à 16h15

          Entièrement d’accord avec vous, Catherine… Même Pétain, qui aurait pu couler une retraite tranquille dans sa villa sur la Côte d’Azur à eu plus de panache, lorsqu’il est revenu au pouvoir, que ces fonctionnaires-collabos de l’empire, que l’on nous prédispose sur l’étagère avant chaque élection…Lui, au moins, avait des convictions pour la France…
          Les cloportes que l’on nous propose n’en ont aucune autre que celle d’étoffer leur carrière politique…
          Non, la France n’a pas les dirigeants qu’elle mérite et le monde n’a pas la France qu’il mérite !

            +5

          Alerter
    • Melissa // 27.04.2015 à 15h56

      Louis 14…vous aurez rectifié…

        +1

      Alerter
    • TienTien ! // 27.04.2015 à 16h26

      Euuh,,,C’était plutôt Louis XIV

        +0

      Alerter
  • Homère d’Allore // 27.04.2015 à 01h46

    Ce sale type a le mérite de la franchise contrairement à ses “amis” Sapin et Macron.
    Au moins, on sait à qui on a affaire. Et comme le dit fort justement K reprenant Corbière, c’est la logique des violeurs. Nous sommes donc dans un rapport de force où seul un coup de pied dans les parties pourra calmer ce type d’ardeur.

    Il n’est plus question d’être poli avec l’ordolibéralisme allemand. Il ne comprend que la force.

      +41

    Alerter
    • stephp // 27.04.2015 à 23h18

      Ouais, ce type aurait fait un excellent et bien zélé ministre du chancelier Hitler.. (et hop, un point Godwin !!! :D)

        +1

      Alerter
  • citoyen du monde // 27.04.2015 à 02h14

    l’expertise allemande parle : la France a un penchant sadomasochiste en économie politique.

      +5

    Alerter
  • dupontg // 27.04.2015 à 02h16

    j’ai lu que la France se preparait à etre envahie par des chars russes,
    mais n’avait rien prevu contre les chariots à roulettes allemands

      +30

    Alerter
    • Catherine Balogh // 27.04.2015 à 11h51

      Dupongt,
      Vous me décevez, vous n’êtes pas au courant que des millions, que dis-je, des milliards de clones de Poutine s’infiltrent quotidiennement chez vous par le trou de la serrure???
      Il devient urgent de vous abonner aux journaux français!!

        +6

      Alerter
      • Carabistouille // 27.04.2015 à 12h47

        Bah, moi ce que je vois, c’est des Martiens à bannière étoilée qui courent aux 4 coins du monde en disant “nous venons en paix” tout en massacrant des millions de femmes et d’enfants.
        Pour l’instant, les Russes n’ont qu’une seule malheureuse Tchetchenie à leur actif, les Martiens attaqueurs eux, en 20 ans, ont réussi à Somaliser:
        l’Ethiopie, la Somalie, le Sud Soudan, le Rwanda, le Congo, la Libye, le Yemen, la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, la Palestine, l’Ukraine, le Sinaï, et sont entrain de réussir au Nigéria, au Niger, au Mali et autres.
        Poutine a du boulot s’il veut être au niveau.

          +13

        Alerter
        • Melissa // 27.04.2015 à 15h54

          Carabistouille,

          Je vous signale qu’en Tchétchénie, c’est l’extrémisme wahhabite financé par les Saoud et soutenu par l’empire, à qui les russes ont mis une tannée…
          En Ukraine, l’empire est passé de l’arme religieuse à l’arme ethnique pour mettre le chaos à deux pas de Moscou…
          Les étés sont parfois torrides dans ces coins-là…

            +5

          Alerter
          • Carabistouille // 27.04.2015 à 19h12

            Vous ne voulez quand même pas que j’applaudisse aux abominations qui se sont passées en Tchétchénie au prétexte que c’était l’Oncle Sam qui était plus ou moins à la manoeuvre. Les centaines de milliers de femmes et d’enfants terrifiés sur lesquelles on a envoyé une soldatesque immonde, n’ont rien demandé eux, et pur moi un enfant tchetchène qui ne fait éventrer par un obus russe ou écraser le crâne par un soudard ivre russe vaut bien un enfant afgan ou irakien éventré par un obus US ou le crâne éclaté par un soudard ivre ou défoncé US. Un gamine tchètchène violée puis martyrisée par une bande de bidasses russes rigolards vaut bien une gamine irakienne violée puis martyrisée par une bande d’engagés US rigolards.
            Les victimes sont toujours les mêmes.
            Je crois que vous n’avez pas compris que ce site n’est pas un lieu de recueillement pour les adorateurs de Saint-Vladimir mais un blog des amoureux de la vérité.

              +5

            Alerter
            • Melissa // 28.04.2015 à 11h45

              Carabistouille,

              Si vous en êtes encore à déplorer les abominations des guerres, quelles qu’elles soient, vous ne pouvez pas vous épargner de comprendre qui les initie et dans quel but…
              Les Russes ne sont pas connus pour faire dans la dentelle…C’est aussi ce qui leur a permis de libérer l’Europe du nazisme…Les français ne s’en sont pas plaints, à l’époque…
              Les criminels sont ceux qui attisent la provocation à leur encontre.

              En Tchétchénie, il y avait le feu aux portes de Moscou et les russes ont éteint le feu à leur manière et ont fait en sorte qu’il n’y ait pas de reprise possible…
              Avis aux amateurs…

              De quelles exactions encore plus abominables se seraient rendus coupables les tchétchènes si les russes n’avaient pas jugulé radicalement ce foyer de terrorisme ?

              Et par le biais de quels organes de presse “impartiaux” avons nous été mis “au courant” du déroulement de cette guerre ?

              Saint Vladimir vaut bien le saint Bobo adoré de la bien-pensence moralisatrice, naïve et bornée, dont vous semblez êtes l’archétype…

                +3

              Alerter
  • Caliban // 27.04.2015 à 02h21

    Cet homme est sincère, dans le sens où il est en accord avec ses convictions. Sinon il ne serait pas si odieux.

    Qu’est-ce qui lui donne cette certitude qu’il détient la vérité ?

    La réflexion d’Alain Supiot à propos du règne des nombres est à ce titre assez intéressante. Le constat – si j’ai bien saisi – est celui d’hommes politiques / de décideurs qui n’agissent plus mais réagissent. Ils dictent leur conduite en fonction d’évaluations financières et sondagières … Un bon dirigeant politique n’est donc pas celui qui relaie l’expression populaire mais celui qui sait interprèter des abstractions. Le concret ne les intéresse pas, et ils sont incapables d’envisager le futur / le long terme.

    Je conseille vivement cette longue conférence : https://www.youtube.com/watch?v=01C6yM9gK0Q

      +5

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 27.04.2015 à 10h45

      Ce qui lui donne cette certitude, c’est “l’Alliance germano-américaine pour le 21e siècle”, signé en 2004. Le couple franco-allemand n’est que du pipeau inventé pour l’opinion publique française… Ce document a été élaboré par Georges W Bush et Schröder, sans aucune concertation avec la France, ni aucun autre pays européen.

      Extraits:
      ” Nous renforçons notre attachement à l’ OTAN, comme point d’ancrage de notre défense commune, et comme forum incontournable des consultations transatlantiques.”

      ‘ Nous soutenons le processus en cours d’intégration européenne (comprenons, fédéralisme et de la disparition des Etats), et soulignons qu’il est important que l’ Europe et l’ Amérique travaillent ensemble comme partenaires au sens d’une communauté de valeurs”.

        +16

      Alerter
      • Chris // 27.04.2015 à 12h42

        Absolument. Et ce n’est que la suite logique de la situation que connu de Gaulle fin 50, quand l’Allemagne corrigea le protocole du traité de Rome après une visite à Washington.
        La différence était de taille : De Gaulle proposait une Europe des Nations, et l’Allemagne modifiait le texte pour une Europe supranationale.
        http://www.touteleurope.eu/l-union-europeenne/les-traites/synthese/les-traites-de-rome-1957.html

          +7

        Alerter
        • FifiBrind_acier // 27.04.2015 à 19h57

          Je crois que c’est le Traité de l’ Elysée de 1963.
          De Gaulle et Adenauer avait signé un traité qui excluait les USA, les Anglais, la Commission européenne, l’armée commune, ainsi que toute perte de souveraineté des Etats etc.

          Kennedy a fait un caca nerveux, il a convoqué l’Ambassadeur d’ Allemagne, et quand le texte a été présenté aux Députés allemands, pour ratification, ils avaient ajouté un préambule qui remettait tout ce dont De Gaulle ne voulait pas…

            +4

          Alerter
  • Kiwixar // 27.04.2015 à 03h35

    Quand les pauvres n’auront plus rien à manger, ils mangeront les riches.

      +21

    Alerter
    • douarn // 27.04.2015 à 08h33

      La distance qui sépare l’ordre du chaos, c’est 3 repas!! petit déjeuner non compris 😉

        +7

      Alerter
    • Melissa // 27.04.2015 à 13h27

      Kiwixar,

      “Les riches vont payer !…”, hurlaient en cœur les communistes d’avant 40…On a vu comment ça s’est terminé…

      C’est faire peu de cas de l’appétit des élites ! Au banquet mondial de l’oligarchie, c’est pour l’instant les pauvres qui se font bouffer. Et ça continuera tant que les 99% accepteront l’OPA des 1% sur leur sueur et l’accepteront d’être payés en monnaie contrefaite.

      L’empire est déjà en train de déstabiliser l’alternative de Shanghai en semant la révolte racialiste en Afrique du Sud et d’autres encore, ailleurs chez les Brics…
      Il est dangereux de laisser croire que se sont ses dernières cartouches…
      Pour briser l’équilibre de la compromission diplomatique sur laquelle repose la stratégie de l’empire, il faut que la France se démarque de l’Union Européenne, complice machiavélique et outil indispensable du “système”.

        +5

      Alerter
      • Wilmotte Karim // 27.04.2015 à 20h58

        “L’empire est déjà en train de déstabiliser l’alternative de Shanghai en semant la révolte racialiste en Afrique du Sud et d’autres encore, ailleurs chez les Brics…”

        Chose qui n’existent pas depuis des années dans une société ravagée par les résidus de la violence de l’apartheid.

        Nelson Mandela a accepté la pacification en échange du maintien des privilèges des plus riches. Il faudra bien trouver une solution aux problèmes économiques et sociaux, et cela passe par une remise en question des privilèges du capital sud-africains.

        Et cela n’a rien à voir avec les USA.

          +3

        Alerter
        • Melissa // 28.04.2015 à 12h13

          Wilmotte Karim,

          Intéressez-vous à l’histoire de la présence des services secrets israéliens et anglo-américains en Afrique du Sud…
          Combien de guerres financées par les sociétés minières US ou canadiennes ont été organisées depuis ce pays, véritable base-arrière des barbouzes de l’empire et de la déstabilisation dirigée contre tout ce continent ?

          Rien à voir avec les USA, vous dites !!!???…

          La fin de l’apartheid n’a pas eu lieu, pas plus que la fin de l’esclavage aux États Unis…
          C’est juste une l’illusion qui a permis aux occidentaux de ne plus avoir à dénoncer les exactions du pouvoir blanc…Mais les véritables enjeux sont restés les mêmes sous un très subtil saupoudrage de bien-pensence, largement médiatisée à l’intention des bobos occidentaux…
          Dans le même genre, souvenez-vous des cris de joie des peuples africains lorsqu’un président noir à investi la Maison-Blanche…
          De l’illusion,vous dis-je !…

            +2

          Alerter
      • Emmanuel // 28.04.2015 à 01h45

        ” Au banquet mondial de l’oligarchie, c’est pour l’instant les pauvres qui se font bouffer. ”

        Je suis entièrement d’accord et je rappelle la formule de Warren Buffett : ” It’s class warfare, my class is winning, but they shouldn’t be “, ” c’est une guerre de classe, ma classe la gagne, mais elle ne le devrait pas. ”

        Vu qu’il possède une fortune de plus de 70 milliards de dollars (70.000.000.000 $), gageons qu’il sait de quoi il parle.

        Si un jour il doit y avoir un soulèvement de grande ampleur en France contre ce genre d’excès, les services de renseignements seront là pour traquer, empêcher, interdire et arrêter sous prétexte d’atteinte à la paix sociale ou d’atteinte aux intérêts économiques essentiels du pays.

          +2

        Alerter
        • Grognard // 02.05.2015 à 06h06

          Soulèvement populaire écrivez-vous.
          Pour qu’un tel mouvement ai assez de volume pour réussir ; il faudrait que l’état ne puisse plus payer les prestations sociales et les minima sociaux.
          Cela il le sait.

          Une autre solution passe par les urnes.
          Il y a peut-être un coup à jouer en passant un CDD avec un parti que je ne nommerai pas.
          Une des condition étant de ne pas se disperser.
          Le mot d’ordre pourrait être il vaut mieux un petit chez soi qu’un grand chez les autres.
          Pour cette option le temps est compté.

          Il en reste une troisième infiniment plus brutale en cas d’échec.
          Je crains que bientôt il ne reste plus qu’elle.

            +1

          Alerter
    • PasGlopPasGlop // 27.04.2015 à 14h01

      Pour l’instant c’est plutôt l’inverse !

        +4

      Alerter
    • passenger // 27.04.2015 à 14h35

      c’est ce que les “riches”, pas les vrais, mais les petits collabos du système, satisfaits d’eux-mêmes, ont du mal à comprendre. Ils devront apprendre à courir dans le monde qu’ils construisent.

        +2

      Alerter
  • orion // 27.04.2015 à 06h27

    La diatribe anti-française du ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble ,
    N’est que la résultante des objectifs de la 5°COLONNE française EUROPEISTE et pro-OTAN ,(gouvernement, assemblée nationale, sénat, ensemble des partis politiques français, ont-ils encore le droit de se réclamer du pays qu’ils trahissent ?) rappelons que le MEDEF et la BDI (Bunderverband der Deutschen Industrie ) ont créés une « cellule »permanente à Bruxelles pour accélèrer la négociation avec les États-Unis d’une vaste zone de libre-échange transatlantique
    avec les États-Unis .
    Les USA sont préssés de signer pour 2015, Wolfgang Schäuble , fait partie de la propagande étatsunienne , au même titre que le soutien aux nazis ukrainiens,
    La France est devenue ,avec la complicité d’une classe politique veule et soumise,
    Une simple province du IV° reich allemand .!
    Jusqu’à quand allons nous supporter la salissure de notre drapeau par des félons ?

      +26

    Alerter
    • Günter Schlüter // 27.04.2015 à 13h02

      Le profil de Schäuble, je l’ai vraiment compris lors de la réunification des deux Allemagnes. Je me souviens d’une émission politique du dimanche (genre “Bericht aus Berlin”, mais à l’époque c’était encore Bonn la capitale): Schäuble en visite à Eisenach au château de la Wartburg (haut symbole en Allemagne), dos à l’Allemagne occidentale et qui parlait de la DDR en la qualifiant de “Mitteldeutschland”, ce qui consistait bien à faire passer le message que pour Schäuble la DDR n’était pas “Ostdeutschland” et que pour lui l’Allemagne c’est l’Allemagne dans les frontières de 1937. Donc, j’ai bien compris ce jour-là que Schäuble est un réactionnaire de droite pur et dur. Et toute sa carrière politique en est la preuve la plus patente. Réactionnaire et partisan d’un État dirigés par des élites (Junkers et capitaines d’industrie aux manettes, et le peuple doit se taire et laisser faire ces élites).

      Je constate, premièrement en tant qu’Allemand, ces déclarations de Schäuble montrent tout le mépris qu’il porte aux dirigeants de la France (même pas capables de diriger leur barque) et donc aux citoyens de ce pays.

      Je déclare, en tant que Français, si nous acceptons après nos expériences des dernières 145 années, que notre pays et son peuple tombent sous la botte de son voisin d’outre-Rhin (même si cette fois ce n’est pas l’armée qui envahit le pays), nous n’auront rien mérité d’autre. Qui n’a pas le moindre respect pour son histoire, sa culture et sa fierté nationale n’a que le recours de terminer en territoire conquis…

        +16

      Alerter
  • Joanna // 27.04.2015 à 07h04

    ““Si vous en parlez avec mes amis français, que ce soit (le ministre des Finances) Michel Sapin ou (de l’Economie) Emmanuel Macron, ils ont de longues histoires à raconter sur la difficulté à convaincre l’opinion publique et le Parlement de la nécessité de réformes du marché du travail”, avait dit auparavant ce chantre de la discipline budgétaire.”

    ce chantre de la discipline budgétaire ?

    Est-ce que ce ne serait pas plutôt “ce chancre de la discipline budgétaire” ?

      +8

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 27.04.2015 à 07h12

    On pourrait lui retourner le compliment : on a “de longues histoires à raconter sur la difficulté à convaincre les gouvernements européens et la CE de la nécessité de conserver le marché du travail”…

      +7

    Alerter
  • obermeyer // 27.04.2015 à 07h25

    Contre cette logorrhée de Schaûble , voir la réaction de Mélenchon sur son blog , ainsi que ses écrits sur l’Allemagne . Avec Alexis Corbière , ça fait au moins deux hommes politiques qui s’indignent de ces insultes .

      +13

    Alerter
  • Status Quo // 27.04.2015 à 07h44

    Schäuble souhaite pour la France la même catastrophe humanitaire que celle de la Grèce, Schäuble aime la France, c’est indéniable .
    Schäuble ferait bien de commencer par payer ses dettes à la Grèce avant de s’occuper des Français.
    Quand à Oblabla qui ne veut pas une sortie de la Grèce, ben, Oblabla, c’est pas tes oignons, occupe toi d’abord de ton peuple qui crève de faim, qui dort dans la rue, occupe toi aussi de tous ces gens que tu tues à petit feu en ayant pollué une énorme partie de ton territoire avec ta folie gaz- de- schisteuse, occupe toi de ta police hyper rasciste qui tue sans sommation, occupe toi de tous ces innocents qui croupissent dans des prisons secrètes sans aucun jugement, tu as déjà à faire.Quand ton pays aura atteint la cheville de la France pour ce qui est des droits sociaux, peut-être que tu pourras l’ouvrir, pour l’instant, FERME LA!

      +26

    Alerter
    • PasGlopPasGlop // 27.04.2015 à 14h04

      Et le pire reste à venir avec CLAINTON ou BOUSCHE !
      Apparemment, le renouvellement de la classe politique n’est pas non plus de mise là bas.
      C’est pas ça qu’on appelle l’oligarchisme ?

        +7

      Alerter
  • lemoine001 // 27.04.2015 à 08h10

    Les allemands ont vraiment un problème avec la démocratie. Il faut les forcer à la respecter.

      +15

    Alerter
    • step // 27.04.2015 à 13h32

      non ils ont un problème avec la démocratie des autres uniquement. Leur structure sociale plutôt docile ne leur pose aucun souci.

      Il ne faut pas oublier que l’Europe est un carrefour d’influences anglo-saxones et germaniques. On sait ce qu’a donné ce croisement en d’autres lieu et en d’autres temps : http://en.wikipedia.org/wiki/Herrenvolk_democracy (cf afrique du sud).

      Il n’est pas tout à fait surprenant de revoir ces même schémas d’organisation se reproduire dans l’Europe actuelle. Comme dirait Todd, on est sur des invariants.

        +5

      Alerter
  • Nerouiev // 27.04.2015 à 08h22

    Mais il a raison, il faudrait changer de force notre gouvernement.

      +5

    Alerter
  • reneegate // 27.04.2015 à 08h38

    La “troïka”, terme tombé en disgrâce en raison des résultats catastrophiques de leurs dictats en Grèce et dans toute l’Europe (20% chômage en Grèce). Schlaube est le Lammerding de Merkel, en fait les allemands recherchent toujours les communistes en France. Ils sont têtus car ils n’ont pas payé les réparations de leur dernier méfait. Et lorsqu’on constate que seulement 33 de ceux d’Auschwitz ont été jugé, il est permis de penser que l’anti communisme primaire est très présent en Allemagne.
    Par contre ils ont Sarah Vagenknecht : http://www.sahra-wagenknecht.de/fr/

      +6

    Alerter
    • step // 27.04.2015 à 17h35

      il faut bien qu’il y ait une descendance à lammerding et à rosa luxembourg…

      Malheureusement pour nous, L’Allemagne à permis l’accès au pouvoir au premier et pas à la seconde.

        +4

      Alerter
    • lvzor // 01.05.2015 à 12h41

      L’occasion de rappeler, peut-être, qu’il y a infiniment plus d’Allemands qui sont morts en luttant contre le nazisme que de français.
      Schauble est à peu près autant représentatif du peuple allemand que Valls du peuple français

        +1

      Alerter
  • Bruno // 27.04.2015 à 09h02

    Mauvaise piece de theatre:

    – Schauble: Sieg !

    – Sapin, Moscovici et Macron en coeur : Heil Schauble !

      +0

    Alerter
    • Joanna // 27.04.2015 à 10h50

      Ja … Europaland über alles !

        +4

      Alerter
      • PasGlopPasGlop // 27.04.2015 à 14h07

        Phonétiquement l’EuReich passe pas mal aussi ….

          +1

        Alerter
        • stephp // 27.04.2015 à 23h24

          Reich 4.0 peut-être… ( ben oui déjà la v4, ils ont de la suite dans les idées outre-Rhin)

            +1

          Alerter
  • social21ème // 27.04.2015 à 09h10

    Charlot,

    dans le meme texte il dit que les francais serait content que l’on force le parlement pour voter de “dures” reformes…
    puis apres il nous apprend que les 2 clowns de ministre Sapin et Macron, se plaignent :
    d’une de convaince le parlement …
    de deux de convaincre L’OPINION…

    faudrait savoir l’opinion veut les reformes “dures” ou les veut pas !?!?

    Ou comment prendre ses propres desires pour des réalités…

      +6

    Alerter
  • Derdesders // 27.04.2015 à 09h41

    Laissons du temps au temps !
    La population mondiale atteindra probablement 9,2 milliards d’individus en 2050, l’union européenne prévoyait en 2004 que sa population aurait diminué de 16 millions en 2050 les dernières projections envisagent une augmentation de dix millions en 2060 … avec en prime des petits bouleversements structurels comme le Turc devenu la langue la plus parlée en Allemagne dans environ 50 ans …
    Le futur drapeau Allemand
    http://escrocratie.tk/images/drapeau_germano-turc.png

      +3

    Alerter
    • Kiwixar // 27.04.2015 à 11h44

      “La population mondiale atteindra probablement 9,2 milliards d’individus en 2050”

      Je ne parierais pas là-dessus. La modélisation du Club de Rome (rapport Meadows) c’est une chute de la population liée à l’épuisement des resources, notamment le pétrole. L’alimentation demande énormément de pétrole (engrais, machines, transport, réfrigération) et d’eau, surtout l’élevage. La Californie n’a plus qu’un 1 an de réserves d’eau, Mexico est asséché, le prix du café a beaucoup augmenté en raison de la sécheresse au Brésil, on va avoir droit à El Nino cette année. Manger un hamburger c’est consommer 2500 litres d’eau (source : cowspiracy.com).

      On voit DEJA des gros flux migratoires (Afrique > Europe).
      Le pic pétrolier complet (conventionnel + non-conventionnel), c’est peut-être 2015 et non pas 2018 en raison de la forte baisse du pétrole de schiste US.

        +9

      Alerter
  • ulule // 27.04.2015 à 10h10

    Schäuble est dans le droit fil de JPMorgan Chase qui réclamait en 2013 l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires dans un document de 16 pages, réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan, intitulé «L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours.»
    http://www.legrandsoir.info/IMG/pdf/jpm-the-euro-area-adjustment–about-halfway-there.pdf

    Cf. JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe. Par Stefan Steinberg
    http://www.wsws.org/fr/articles/2013/jui2013/morg-j19.shtml

    “Afin d’éviter une révolution sociale dans la période à venir, ses analystes préviennent qu’il est indispensable que les gouvernements capitalistes partout en Europe se préparent aussi vite que possible à mettre en place des formes de régime dictatoriales.

    “A la fin du document, les auteurs avancent une série de scénarios qui, selon eux, pourraient découler de l’échec des gouvernements européens à ériger des systèmes autoritaires. Ces variantes comprennent : « 1) l’effondrement de plusieurs gouvernements favorables aux réformes en Europe méridionale, 2) un effondrement du soutien à l’euro ou à l’UE, 3) une victoire électorale incontestée de partis anti-européens radicaux quelque part dans la région, ou 4) l’ingouvernabilité de fait de certains Etats membres une fois que les coûts sociaux (notamment le chômage) dépasseront un certain seuil. »

      +8

    Alerter
  • Macarel // 27.04.2015 à 10h42

    Achhhh ! C’est la vieille tradition prussienne. Rien de tel que la force pour “régler” les problèmes…

    La démocratie c’est un luxe que l’on ne peut se payer en temps de guerre, or vous le savez bien nous sommes en guerre mondiale économique, et plus si affinité !

    Rien de tel que la guerre pour domestiquer les peuples rétifs. Il faut se souvenir de la Commune de Paris, et la féroce répression menée par les Versaillais, sous les yeux approbateurs de l’occupant prussien.

      +10

    Alerter
  • FifiBrind_acier // 27.04.2015 à 11h12

    Ces déclarations démontrent une nouvelle fois que l’ UE et l’euro ne sont pas des choix économiques, mais politiques, organisés de manière pensée et délibérée.

    Il s’agit de la mise en place d’une “révolution conservatrice style Reagan- Tchatcher” dont le but politique est “d’en finir avec les Etats providence”, sous couvert de compétitivité.

    Les déclarations de Robert Mundell, l’inventeur de l’euro, racontaient déjà les mêmes choses:
    forcer les Gouvernements à envoyer aux égouts la solidarité nationale:

    http://www.lalettrevolee.net/article-les-ravages-sociaux-de-l-euro-une-strategie-deliberee-109713727.html

      +9

    Alerter
  • Joanna // 27.04.2015 à 12h26

    “La France doit être réformée de force” ?

    Qu’il fasse attention à l’effet boomerang d’une telle déclaration.

      +3

    Alerter
  • Alain // 27.04.2015 à 13h10

    Dire que dans le passé ceux qui aurait osé dire “c’est difficile, c’est la démocratie”, “il n’y a pas d’alternative démocratique aux traités européens” et autres déclarations du genre , auraient été obligés de démissionner sur l’heure ! Aujourd’hui ce sont de grands européens qui se battent pour notre futur, on se fout de qui ????

      +9

    Alerter
  • ponsov // 27.04.2015 à 15h03

    Pour les amateurs d’histoire Schauble me fait penser à Stresemann chancelier d’entre les deux guerres,il insistait sur la construction indispensable de l’europe, d’effacer la dette de guerre allemande etc..derriere le pacifiste qui lui a valu le prix nobel de la paix sauf erreur de ma part il était en fait un n-socialiste convainqu ce qu’il a avoué dans se mémoires,Schauble c’est Thyssen,c’est l’equivalent du donald rumsfeld allemand,il incarne le mépris pour l’Europe du sud c’est la “puissance de la Ruhr””, l’Europe n’est qu’un pretexte, ce qui compte c’est la puissance de l’Allemagne lui est Merkel sont beaucoup plus malin que ne laisses penser leur apparence, il ne navigue pas a vue comme certain capitaine de pédalo ou de rétropédalo, c’est eux qui ont dicté l’entrée de la Slovaquie et de la Slovénie dans la zone euro, ils ne se contentent pas d’effets d’annonce ,ils agissent de maniére sournoise mais efficace…

      +7

    Alerter
  • Booster // 27.04.2015 à 15h30

    Et sic’était Macron et Hollande qui avait gentillement demandé à l’allemand ce type d’intervention pour les aider car eux ont des élections à gagner ? Et puis ça passe bien le méchant allemand avec les français. Donc Schauble demande le bras sachant que le but est la main, Macron donne l’avant bras et la gauche donne l’image de s’opposer à l’allemagne pour défendre nos intérêts. Et nosdirigeants récupèrent la différence overseas.

      +2

    Alerter
  • Popa // 27.04.2015 à 15h42

    C’est gros ça Wolfgang … essayer de nous faire croire qu’on vit en Démocratie en France c’est limité éhonté comme mensonge.

      +5

    Alerter
    • step // 27.04.2015 à 17h41

      pas aussi simple, y a un côté star wars épisode IV(oula oui c’est de la référence culturelle), il reste un reliquat de sénat impérial à paris, un machin déliquescent qu’il faut finir de réduire au silence, puis disperser pour parachever la transformation totalitaire.

        +1

      Alerter
  • Julian // 27.04.2015 à 16h58

    Génie de la langue codée.

    Partout en zone euro, “les réformes” sont le faux-nez de la volonté de détruire les pactes sociaux nationaux… à l’avantage des sociétés transnationales dont l’Organisation de Bruxelles est un bras armé… ce que nous allons bientôt re-vérifier… lorsque sortiront du chapeau des négociations les moutures finales du Traité Transatlantique.

    M. Schaüble n’est qu’un bon petit soldat de cette Puissance à l’œuvre : “Transnationales-Patronat allemand-Organisation de Bruxelles”.

    Pour cette Puissance, les choses vont en ce moment… plutôt sur des roulettes.

    Le caillou pourrait être la Grèce.

    Réponse au plus tard sous quelques semaines.

      +3

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 28.04.2015 à 00h19

      Génie de la langue codée.” : bien sûr, mais l’on n’y peut rien, c’est le propre du langage de permettre n’importe quelle utilisation d’une langue. Moi aussi ça me fait rager, car l’on sait bien que leur locution favorite, “la nécessité des réformes“, n’implique nullement la nécessité de leurs réformes ! Leur “langue codée” est aussi une langue de bois, digne de celle de feu l’URSS. Parce que de vraies réformes, quand on y songe, ne pourraient que provoquer un chambard de tous les diables vu l’état de crise où l’on patauge. Ils n’en veulent pas, ils veulent seulement des modifications de la législation en vigueur pour continuer sur la même lancée.

        +2

      Alerter
  • AvW // 27.04.2015 à 17h01

    D’où l’idée de Mr. Junker d’une armée européenne: non pas pour défendre les frontières de l’Europe (l’OTAN existe, même si je suis farouchement contre), mais pour mettre au pas les “mauvaises” démocraties, comme la Grèce, voire la France.

      +6

    Alerter
  • gracques // 27.04.2015 à 17h16

    Pourquoi s’étonner de cette “liberté” envers ce genre de gouvernement:
    http://www.mediapart.fr/journal/france/260415/espionnage-d-interets-francais-par-le-renseignement-allemand-la-france-se-tait.

    Espionnage d’intérêts français par le renseignement allemand : la France se tait

    26 avril 2015 | Par Mathieu Magnaudeix

    Le magazine allemand Der Spiegel a révélé que des personnalités et des entreprises françaises ont été espionnées par le renseignement allemand pour le compte de l’agence de renseignement américaine, la NSA. À Berlin, l’information crée de nombreux remous. Mais les autorités françaises se réfugient pour l’instant dans le silence.

      +4

    Alerter
  • Anas // 27.04.2015 à 17h17

    Dans un certains sens Wolfgang Schäuble n’a pas tort, la France dont il parle est celle de l’oligarchie qui veut “réformer” en fonction des ses intérêts privés. En résumé, le peuple et ses représentants posent problème … la démocratie pose problème.

      +4

    Alerter
  • Catherine Balogh // 27.04.2015 à 17h36

    En écoutant M. Chomsky, J’ai la drôle d’impression que les usa profitent bien de ce qui arrive en ue.
    Pourquoi ch alors.qu’au Moyen-Orient chacun sait qui est l’agresseur?
    Ch ne représentait rien en termes d’agression , contrairement à ce qui se passe en réalité, par exemple les attaques par drone massacrant en aveugle.
    Pourquoi un attentat en France?
    C’est invraisemblable.
    A qui profite le crime?
    On dirait bien que les usa detournent les ressentiments légitimes des peuples spoliés sur l’UE.

    Tant qu’on y est, pourquoi se gêner?
    Le chaos venant du dehors, celui du dedans.
    On est un peu mal barrés et on ne peut compter sur aucun décideur.
    On ne peut compter que sur nous,peut-être aussi sur notre mémoire collective, sur notre histoire.
    🙁

      +1

    Alerter
  • Charlie BECKMAN // 27.04.2015 à 21h30

    Le masque démocratique tombe. Désormais le terme démocratie sera synonyme des mots comme écran, duplicité, avorton, façade, pirouette, escroquerie, piège à cons etc…

      +5

    Alerter
    • Emmanuel // 28.04.2015 à 01h52

      Substituer à la démocratie les (pseudo) lois naturelles de l’économie de marché c’est la démarche à l’oeuvre dans l’union européenne. Après tout, pourquoi s’en plaindre puisque la démocratie n’est plus qu’un cadavre ?

        +1

      Alerter
  • Crapaud Rouge // 28.04.2015 à 00h02

    Note : billet intéressant du Contrarien : http://www.lecontrarien.com/2015/04/27 Intéressant d’abord à cause de son sujet, (“La démocratie en Europe, une vaste plaisanterie… !“), qui concerne le présent billet, mais aussi parce qu’il rappelle que la Chine a mis “Tous les attributs de la dictature communiste […] à la disposition du capital pour produire au meilleur coût et avec la plus grande des efficacités.” C’est quelque chose qui m’a toujours étonné car, jadis, le communisme était l’ennemi héréditaire et number one du capitalisme. Finalement, ils sont plutôt yin et yang. Le Contrarien conclut ainsi : “Je ne sais pas combien de temps durera le crépuscule de ce monde. Ce que je sais c’est qu’il est condamné comme l’était l’URSS car ces systèmes sont devenus fous.

      +1

    Alerter
  • William Dal // 28.04.2015 à 19h01

    Une critique qui me semble juste et lucide, de l’intérieur ” https://www.youtube.com/watch?v=lIi4a7ri-dc “.

      +1

    Alerter
  • paddy // 01.05.2015 à 00h14

    En gros, pour M. Schäuble, ce qu’il faudrait à la France, ce serait une sorte de Führer…
    Pour imposer les ” réformes nécessaires “, en clair : le démantèlement de la protection sociale.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications