Les Crises Les Crises
15.septembre.201915.9.2019 // Les Crises

Le livre d’Edward Snowden, Mémoire Vive, paraîtra le mois prochain. Par Nick Statt

Merci 209
J'envoie

Source : The Verge, Nick Statt, 01-08-2019

Le livre du lanceur d’alerte emblématique sort le 17 septembre.

Photo par Rosdiana Ciaravolo/Getty Images

L’ancien lanceur d’alerte de la National Security Agency [NSA = Agence de Sécurité Nationale américaine NdT], Edward Snowden, publie le 17 septembre un mémoire intitulé « Permanent Record » [Mémoire Vive, NdT]. Le livre, qui sera publié par Macmillan Publishers Metropolitan Books, se concentrera sur le temps passé par Snowden à la NSA, sur l’énorme appareil de surveillance qu’il a contribué à y construire et sur les conflits internes qui l’ont amené à divulguer les activités de la NSA à des journalistes comme Glenn Greenwald, alors journaliste au Guardian [Journal quotidien d’information britannique NdT].

Les nombreux articles basés sur les informations de Snowden publiées dans The Guardian et The Washington Post ont valu aux journalistes respectifs le prix Pulitzer du service public, et les révélations de Snowden ont eu un impact direct sur la fermeture des programmes controversés de la NSA.

Parallèlement à l’annonce de son livre, Snowden a publié une vidéo sur son compte Twitter personnel, où il est suivi par plus de 4 millions de personnes, exprimant ses regrets de travailler pour le gouvernement américain.

[J’ai écrit un livre.]

Snowden vit actuellement à Moscou, en Russie, où il s’est réfugié après avoir divulgué des informations top secrètes à des journalistes à Hong Kong en 2012. La Russie lui a accordé l’asile, et il a actuellement un visa lui permettant de rester dans le pays jusqu’en 2020. Le gouvernement américain n’a cessé d’exprimer sa volonté d’extrader Snowden afin de le juger pour trahison et violation de la loi sur l’espionnage, pour laquelle il est probablement passible d’une peine de prison à perpétuité.

Soit dit en passant, Chelsea Manning, sans doute la lanceuse d’alerte la plus influente et véritable icône de l’ère moderne après Snowden, a en fait été jugée par un tribunal militaire américain et condamnée à 35 ans de prison, jusqu’à ce que l’ancien président Barack Obama commue sa peine avant de quitter ses fonctions début 2017.

Bien qu’il soit peu probable que Snowden connaisse un jour le même sort compte tenu de son exil de plusieurs années en Russie, il est néanmoins devenu un membre actif de divers mouvements et organisations de défense de la vie privée et des droits humains. Il prend souvent la parole par vidéoconférence lors de réunions aux États-Unis sur des sujets tels que la surveillance gouvernementale et ses abus, les violations des droits et la démocratie occidentale, et depuis 2016 il a accepté le rôle de président de la Freedom of the Press Foundation [ Fondation pour la liberté de la presse NdT], une organisation à but non lucratif basée à San Francisco. Snowden est également le sujet du documentaire Citizenfour, qui a remporté un Oscar en 2014.

« Edward Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de renoncer à tout son avenir pour le bien de son pays », a déclaré John Sargent, PDG de Macmillan, dans une déclaration au New York Times. « Il a fait preuve d’un courage immense et, qu’il ait votre faveur ou pas, son histoire est une incroyable histoire américaine. »

Source : The Verge, Nick Statt, 01-08-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 15.09.2019 à 09h28

“les révélations de Snowden ont eu un impact direct sur la fermeture des programmes controversés de la NSA”…
Qui ont sans AUCUN DOUTE été remplacés en douce par des programmes encore plus efficaces pour fliquer la population et sauver les fesses joufflues de tous ceux qui grouillent dans les mares nauséabondes des cercles de pouvoir.

Il ne faut pas rêver, la nature a horreur du vide et un tel “écosystème” ne peut pas rester inoccupé bien longtemps. À peine l’ancienne “espèce dominante” éteinte, une nouvelle espèce encore plus évoluée et performante prend immédiatement le relais.

Je suis désolé de vous décevoir mais il faut vraiment être naïf au delà du raisonnable pour croire qu’un gouvernement (surtout se prétendant “démocratique”) lâche du lest sans avoir un “plan B” bien plus efficace pour contrôler “sa” population.

Finalement et avec du recul, les actions héroïques d’Assange, de Manning, de Snowden et de tous les autres n’auront entraîné que l’explosion d’un pétard mouillé et ils ont bel et bien été les SEULES victimes de ces pratiques ignobles qui perdurent et perdureront tant qu’il y aura des “élites” à la tête des “républiques démocratiques exemplaires”.

Je vous souhaite une agréable semaine et j’espère vous rencontrer sur un rond-point “ignoblement envahi” par des hooligans tout de jaune fluo vêtus.

11 réactions et commentaires

  • RGT // 15.09.2019 à 09h28

    “les révélations de Snowden ont eu un impact direct sur la fermeture des programmes controversés de la NSA”…
    Qui ont sans AUCUN DOUTE été remplacés en douce par des programmes encore plus efficaces pour fliquer la population et sauver les fesses joufflues de tous ceux qui grouillent dans les mares nauséabondes des cercles de pouvoir.

    Il ne faut pas rêver, la nature a horreur du vide et un tel “écosystème” ne peut pas rester inoccupé bien longtemps. À peine l’ancienne “espèce dominante” éteinte, une nouvelle espèce encore plus évoluée et performante prend immédiatement le relais.

    Je suis désolé de vous décevoir mais il faut vraiment être naïf au delà du raisonnable pour croire qu’un gouvernement (surtout se prétendant “démocratique”) lâche du lest sans avoir un “plan B” bien plus efficace pour contrôler “sa” population.

    Finalement et avec du recul, les actions héroïques d’Assange, de Manning, de Snowden et de tous les autres n’auront entraîné que l’explosion d’un pétard mouillé et ils ont bel et bien été les SEULES victimes de ces pratiques ignobles qui perdurent et perdureront tant qu’il y aura des “élites” à la tête des “républiques démocratiques exemplaires”.

    Je vous souhaite une agréable semaine et j’espère vous rencontrer sur un rond-point “ignoblement envahi” par des hooligans tout de jaune fluo vêtus.

      +36

    Alerter
    • Papagateau // 15.09.2019 à 10h33

      Les 3 lanceurs d’alerte n’ont empêché aucune barbouzerie, et surtout pas celles qu’ils ont dénoncées parce qu’elles avaient déjà eu lieu.
      Cependant ils ont ruiné l’image de bienveillance de nos dirigeants “démocratiques”, en premier pour la politique étrangère, puis par contamination sur le caractère réel de la démocratie interne.
      Indirectement, les gilets jaunes en bénéficient.

        +31

      Alerter
      • Touriste // 15.09.2019 à 12h44

        Bonjour,
        Je ne suis pas d’accord avec vous. Si effectivement les lanceurs d’alerte n’ont empêché aucune barbouzerie jusqu’à présent ils n’ont pas plus ruiné l’image de bienveillance de nos dirigeants “démocratiques”.
        La preuve : le type qui a vendu la branche, hautement stratégique pour l’indépendance énergétique et la défense de la nation (un truc vraiment très beaucoup ‘achement important, quoi), “nucléaire” d’Alstom au Zéta-Zuniens, a été élu Président de République du Royaume de France. Mais y pouvait pas faire autrement le pôôôôvre ! Mais bien sûr… Marmotte, chocolat, papier d’alu, toussa…
        Si l’image du président a été “ruinée” (ce dont je doute un peu) auprès du grand public, le “fameux” type l’aurait fait tout seul (ou presque) comme un grand (ou presque).
        Les lanceurs d’alerte ne gueulent pas assez fort. Ou bien c’est nous autres qui ne voulons pas entendre et encore moins écouter. Personnellement, je pencherais pour la seconde hypothèse.

          +11

        Alerter
    • D’Aubrac // 15.09.2019 à 13h44

      Factuellement, vous avez raison RGT. Les révélations de Snowden n’empêchent rien. Les parrains des “démocraties exemplaires” sont toujours à l’œuvre.

      Pourtant, ce que nous demandent Assange, Manning et Snowden, est essentiel. C’est de ne pas renoncer à l’exercice du bon niveau de conscience. C’est de ne pas baisser la garde. C’est de ne rien taire. Fut-ce en vain.

      Sans doute est-ce parce qu’il y a eu “d’inutiles” Assange, Manning et Snowden que clignote encore un peu d’espoir, couleur jaune fluo, sur quelques voies publiques du beau pays de France, et ailleurs, dans de nombreuses contrées éprouvées…

        +13

      Alerter
    • Jérôme // 15.09.2019 à 19h38

      Vous passez à côté de quelque chose d’essentiel.

      Assange, Snowden, Manning, et d’autres avant eux n’ont certes pas arrêté les pratiques orwelliennes de surveillance de masse et de dissimulation des crimes et pratiques anti-démocratiques.

      Mais ils ont fait quelque chose d’immense : ils ont fait tomber le masque des gouvernements otanesques.

      Maintenant une part considérable des opinions publiques sait ce qu’il en est. Ce n’est plus du « complotisme » mais bien des faits avérés.

      Au point que même nos zélites mondialisées reprennent les mots de ceux qu’ils qualifiaient de complotistes, dernier exemple en date Macron et le méchant État profond qui s’opposerait à sa politique.

        +15

      Alerter
    • Lonewolf // 18.09.2019 à 10h19

      1/ Lanceurs d’alerte sont de véritables héros des temps modernes. Des héros et des martyrs. Des héros parce qu’ils dénoncent des horreurs cachées mais aussi parce que le prix que “le sort” leur fait payer est insupportable. Des martyrs, car l’opinion publique est tellement – au mieux – “mollassonne” et – au pire – complice au point de fâcher ceux qui apprennent à quelle sauce on les mange.N’oublions pas non plus que dans le domaine qui nous intéresse ici, il y a d’une part les actions purement illégales ou anticonstitutionnelles, mais il y a aussi les dispositifs légaux adoptés par les parlements nationaux mais qui sont pour autant de pures ignominies ; ce qui fait qu’il faut alors affronter lorsqu’on lance une alerte un niveau de difficulté supplémentaire : légaliste ou pas légaliste ?

      2/ Néanmoins ces sacrifices sont utiles. Certes, ils n’ont pas créé l’effondrement de ces systèmes. Certes, l’opinion publique n’a pas eu les réactions qui auraient été véritablement adaptées. Mais les géants qui nous abusent marchent moins bien et moins vite à chaque fois qu’on leur mets un caillou dans la chaussure. Ce genre d’interventions finit par créer de plus en plus de gens capables de s’éveiller à la façon dont on est dirigés. Même aux USA, nationalistes, éperdus de “valeurs”, ayant le sentiment d’être “le peuple élu” du principe démocratique, ils commencent à prendre conscience des méfaits de leurs pratiques sociales, économiques, sociétales et internationales. Aujourd’hui ils sont peu, mais demain ? Plus la population est sourde, plus il faut crier fort et souvent.

        +1

      Alerter
  • Jaffar le sournois // 15.09.2019 à 13h53

    Plus nous serons nombreux à avoir conscience de la réalité des dynamiques totalitaires de nos sociétés modernes et plus nous aurons de chance d’échapper à l’édification d’un système totalitaire globalisé. Nous avons encore des marges de manœuvre même si elles s’amenuisent de jours en jours : résistance intellectuelle, esprit de rébellion, refus de toutes formes de fatalité, partage des connaissances sur des sujets complexes, etc.
    Courage et résistance !

      +7

    Alerter
  • Jaffar le sournois // 15.09.2019 à 19h08

    “Actuellement, nous sommes dominés par un pays disposant d’une supériorité économique et militaire écrasante. Le Nouvel ordre mondial se veut unipolaire. Si le gouvernement supranational y parvenait, n’ayant aucun ennemi extérieur, ce système social unique pourrait exister jusqu’à la fin des temps. Un homme seul peut être détruit par ses propres maladies. Mais un groupe, même restreint, aura déjà tendance à se survivre par la reproduction. Imaginez un système social composé de milliards d’individus ! Ses possibilités de repérer et d’arrêter les phénomènes autodestructeurs seront infinies. Le processus d’uniformisation du monde ne peut être arrêté dans l’avenir prévisible; car le totalitarisme démocratique est la dernière phase de l’évolution de la société occidentale, évolution commencée à la Renaissance.”

    Alexandre Zinoviev, logicien et sociologue soviétique – 1999.
    https://www.legrandsoir.info/dernier-entretien-en-terre-d-occident.html

      +3

    Alerter
  • Jolb56 // 16.09.2019 à 11h39

    Petit correctif de traduction.le lire s’intitulera “Mémoires Vives”. Lors de la traduction le lire n’était pas paru en France et trois propositions de titre étaient signalées. Le livre paraît au seuil et c’est donc le titre trouvé sur le site de la maison d’édition.
    Du coup j’en profite pour ajouter le lien vers le podcast de l’interview de Snowden de ce matin.

    Podcast interview de Snowden

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-16-septembre-2019

      +3

    Alerter
    • Batso // 20.09.2019 à 09h53

      Merci Jolb d’avoir signalé cette interview, et donné son lien (on vient juste de le communiquer, et je vérifiais afin de voir si mon message ne faisait pas doublon sur les commentaires de ce billet).

        +0

      Alerter
  • xael // 19.09.2019 à 06h27

    Je veux pas faire mon informaticien, mais techniquement “permanent record” ça correspond plutôt à de la mémoire morte pas vive. Encore une victoire de la traduction.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications