Les Crises Les Crises
8.décembre.20198.12.2019 // Les Crises

Le London Times publie un fake concernant Bill Browder – Par Lucy Komisar

Merci 25
J'envoie

Source : Consortium News, Lucy Komisar, 29-10-2019

[William Felix Browder dit Bill Browder, né le 23 avril 1964, est un homme d’affaires américain puis britannique, chief executive officer et cofondateur du fonds d’investissement Hermitage Capital, NdT]

Les auteurs de cet éditorial ont réussi à placer huit mensonges dès les cinq premières lignes, écrit Lucy Komisar.

Ben Brandon et Alex Bailin sont des avocats londoniens qui ont coécrit une fausse histoire [fake, NdT] fondée sur des fabulations de William Browder concernant l’action en justice de la Russie contre son évasion fiscale et la mort de son comptable, Sergei Magnitsky. Les auteurs de cet article du London Times ont réussi à placer huit mensonges dès les cinq premières lignes.

Le coauteur Brandon est l’avocat qui représente les États-Unis dans leur demande d’extradition du lanceur d’alerte et éditeur Julian Assange. Cela soulève des questions quant au lien entre les États-Unis et le Royaume-Uni dans la promotion du canular Browder/Magnitsky et l’attaque contre Assange.

Voici leur histoire. Et comment je peux prouver qu’il s’agit d’une affabulation.

Leur histoire

Capture d’écran de l’éditorial du London Times.

The Times, 24 octobre 2019

Par Ben Brandon et Alex Bailin

Nous ne devons pas prendre de retard par rapport au reste du monde lorsqu’il s’agit de demander des comptes aux auteurs de violations des droits humains et aux régimes corrompus.

Sergei Magnitsky, un jeune avocat, a été engagé en 2008 par Bill Browder, le directeur général de Hermitage Capital, pour enquêter sur une fraude fiscale concernant son fonds. Après qu’il ait avec ténacité découvert un détournement de fonds à grande échelle par d’influents responsables russes, M. Magnitsky a été arrêté et maltraité en prison afin de le forcer à retirer son témoignage.

Il a refusé de se rétracter et a été battu à mort.

Ma réponse

Chers Messieurs Brandon et Bailin, je suppose qu’en tant qu’avocats, vous pensez que c’est une bonne idée de vérifier ce que les gens disent, puisque même les clients mentent. Par conséquent, veuillez tenir compte des éléments de preuve ci-dessous, et non de ce que le fraudeur condamné William Browder vous a apparemment dit.

Avocat : Magnitsky était comptable. Browder reconnaît dans sa déposition devant la cour fédérale américaine en 2015 que Magnitsky n’avait pas de diplôme en droit ni n’était allé dans une faculté de droit. On peut le voir préciser cela dans un clip vidéo. Pendant ses propres interrogatoires, Magnitsky est qualifié de commissaire aux comptes.

Embauché en 2008 : Magnitsky a travaillé pour le cabinet d’avocats et de comptables Firestone Duncan que Browder a engagé en 1997 pour gérer les comptes de sa société et des déclarations fiscales. Le tribunal russe a conclu que, dans l’intérêt de Browder, Magnitsky a mis en œuvre entre 1997 et 2002 un système illégal d’évasion fiscale en utilisant des entreprises enregistrées en Kalmoukie et gérées par Hermitage Capital. (Voir l’article.) Browder affirme qu’il a embauché Magnitsky en 2007, de sorte que même dans ce mensonge, Brandon et Bailin se trompent.

Pour enquêter sur une fraude fiscale : Voir ci-dessus. Il a été embauché en 1997, 10 ans avant la fraude concernant le remboursement d’impôt de 2007. L’interrogatoire de Magnitsky en 2006 concernait l’évasion fiscale de la compagnie de Browder. Voir son témoignage et l’article cité. Et la fraude ne concernait pas ses fonds, mais le Trésor russe. Les fraudeurs ont escroqué le Trésor russe en obtenant un remboursement d’impôt de 230 millions de dollars sur la base de poursuites judiciaires frauduleuses.

Détournement de fonds avéré : La fraude fiscale, qui à juste titre n’a pas été considérée comme un détournement de fonds car il s’agissait d’une fraude concernant le Trésor russe et non une compagnie, a été signalée une première fois par Rimma Starova en avril 2008. Le journal russe Vedomosti et le New York Times en ont fait état en juillet 2008. Magnitsky ne l’a mentionné dans son témoignage que lors de son interrogatoire d’octobre 2008.

Des fonctionnaires russes influents : Aucun responsable russe n’est accusé dans aucun des rapports, ni par Starova, ni par les journaux, ni par Magnitsky. Lisez les documents.

Maltraité : Il a souffert des mêmes mauvaises conditions que les autres détenus. Il n’y a aucune preuve qu’on ait exercé des pressions sur lui afin qu’il retire son témoignage. Ou alors en avez-vous en votre possession ?

Battu à mort : Il n’y a aucune preuve qu’il ait été battu à mort. Ou en avez-vous des preuves ?

Le seul rapport indépendant sur place, établi par la Commission de contrôle public de Moscou, fait état de conditions carcérales terribles et de l’incapacité de fournir les soins médicaux appropriés. Le rapport de Physicians for Human Rights (Cambridge Mass) cite le rapport du Contrôle Éthique de Procédure et est adressé à Browder, qui a fourni des documents PHR 44 pour appuyer ses allégations. La conclusion en est identique.[Physicians for Human Rights (PHR) est une ONG américaine à but non lucratif qui fait appel à la médecine et à la science pour faire la lumière sur les atrocités de masse et les violations graves des droits humains dans le monde entier, NdT]

Comment Browder a modifié ses récits sur la mort de Magnitsky. (Graphique de Michael Thau)

Et la vidéo de son discours à la faculté de droit de San Diego l’année suivante. « Ils lui ont mis une camisole de force, l’ont gardé dans une chambre d’isolement et ont attendu devant la porte pendant 1 heure et 18 minutes jusqu’à ce qu’il meure. »

Il a inventé la mort due à un tabassage en 2011 lorsqu’il a décidé de créer la loi Magnitsky et d’exercer des pressions au Congrès américain pour son vote dans le but d’empêcher les autorités russes de le poursuivre pour 100 millions de dollars en taxes éludées et en achats illicites d’actions.

Il est ironique de constater que, bien qu’il utilise les États-Unis pour construire un mur contre les percepteurs d’impôts russes, il a renoncé à sa citoyenneté américaine en 1998 pour éviter de payer des impôts. Il est répertorié par CBS News comme un « expatrié fiscal ».

Si vous êtes des avocats et des enquêteurs sérieux, vous examinerez les preuves et y répondrez. ( Et changerez donc votre histoire).

Le reste de l’éditorial consiste à apporter un soutien à des démarches non spécifiées en vue de demander des comptes à ceux qui bénéficient des violations des droits humains et de la corruption. Aucune mention concernant les persécuteurs de Julian Assange ou les bénéficiaires du système mondial de paradis fiscaux du Royaume-Uni. L’objet véritable de l’article semble être de placer en position de tête la répétition du canular de Browder.

J’ai envoyé des copies de l’article à Brandon et Bailin. Pas de réponse.

J’ai également adressé une plainte à l’IPSO (British Independent Press Standards Organization).

Celui-ci s’autoproclame « le régulateur indépendant de la plupart des journaux et magazines du Royaume-Uni ». Il précise : « Nous tenons les journaux et les magazines pour responsables de leurs actes, protégeons les droits individuels, défendons des normes élevées en matière de journalisme et aidons à maintenir la liberté d’expression de la presse. »

Clauses violées

1 Précision

Cet article est basé sur des faits incroyablement faux. Voir cette histoire et les liens pour les preuves. Je l’ai envoyé aux auteurs. Ils devraient démentir l’histoire. https://www.thekomisarscoop.com/2019/10/london-times-runs-fake-browder-story-by-acolytes-ben-brandon-alex-bailin/

Lucy Komisar est journaliste d’investigation spécialiste de la corruption financière et lauréate du prix Gerald Loeb, le prix le plus important du journalisme financier, obtenu pour avoir révélé comment Allen Stanford, un escroc Ponzi, avait réussi à convaincre le Département bancaire de Floride de transférer son argent à l’étranger sans aucun contrôle. Ses reportages sur William Browder portent sur l’évasion fiscale. Pour en savoir plus, consultez The Komisar Scoop et Twitter, @lucykomisar. [Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants, NdT]

Source : Consortium News, Lucy Komisar, 29-10-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Lysbeth Levy // 08.12.2019 à 10h18

Encore un mythe qui devrait tomber mais en France on nous lâche pas la vérité comme ça il faut payer très cher. Oui Le Spiegel a démonté l’histoire de Bill Browder et la vérité est reprise par des  » médias alternatifs » seulement, ou ici a la rigueur ..Avoir un dissident « russe » et non plus soviétique, c’est un gage de pouvoir accuser la Russie de tout et n’importe quoi surtout dans le domaine des droits de l’homme. Chacun sait qu’en Occident on est trop soucieux de « les préserver » sauf quand des gens s’habillent de jaune, et manifestent pour sauver leur droit de vivre dignement sur cette planète.
Le site Les Crises ne peut passer a coté, Bill Browder est un membre actif de « l’initiative Integrity » du « cluster Russie » lié à Atlantic Council, ce qui fait qu’il y a des raisons pour laquelle l’Occident le garde sous la main…
https://activistsforpeace.wordpress.com/tag/integrity-initiative/ des Anonymous on eu l’idée de lâcher des leaks qui ont dénoncer cette officine de désinformation qui agit encore Piers Robinson, Tim Hayward, ont enquêté.
Incroyable quand même seul quelques médias en ont parlé :
https://www.wsws.org/fr/articles/2019/01/08/skri-j08.html
https://www.wsws.org/fr/articles/2018/12/07/inge-d07.html
Le pauvre Corbyn se voit accuser de liens avec la Russie en plus d »être accuser d’antisémitisme : https://www.wsws.org/fr/articles/2018/12/12/acor-d12.html
La Fondation Hermitage de Bill Browder finance ce projet « Integrity Initiative » ce qui en fait un élément indispensable dans cette guerre froide contre la Russie.

16 réactions et commentaires

  • Fritz // 08.12.2019 à 09h37

    Concernant cette affaire, dont les Américains se sont emparés pour voter une loi contre la Russie (Magnitsky Act, 2012), un article intéressant du Spiegel (pour les abonnés) : https://www.spiegel.de/plus/russland-der-fall-magnitski-story-ohne-held-a-00000000-0002-0001-0000-000167093479
    Une version en accès libre est disponible dans la langue de l’Empire : https://www.spiegel.de/international/world/the-case-of-sergei-magnitsky-anti-corruption-champion-or-corrupt-anti-hero-a-1297796.html
    De ce côté-ci de la Manche, on attend toujours les chroniques de fact-checking (comme pour la mort de Boris Nemtsov).

      +9

    Alerter
  • LibEgaFra // 08.12.2019 à 09h56

    « Ils devraient démentir l’histoire. »

    Quand les poules auront des dents. Cette histoire est le père de tous les mensonges sur la Russie (Skripal, Sentsov, Donbass, MH17, Crimée, etc.). Jamais ils ne renonceront à leur campagne de propagande.

      +19

    Alerter
    • Fritz // 08.12.2019 à 10h13

      En effet, les menteurs anglo-américains ne démentiront jamais : ils sont aveuglés par leur sentiment de supériorité et par leur impunité, et de toute façon, ils sont allés trop loin, ils ne peuvent plus reculer. Voyez la guerre totale déclarée à la Russie sous prétexte de lutte anti-dopage.

      Entre la Russie et le monde anglophone, l’un des deux est de trop, l’un des deux disparaîtra.

        +12

      Alerter
      • Anouchka // 08.12.2019 à 11h37

        “L’un des deux disparaîtra”… votre rhétorique fait quand même un peu (trop) penser aux discours apocalyptiques d’un certain moustachu de sinistre mémoire.
        Désolée pour ce point Godwin, mais il me semble que beaucoup (trop) de commentateurs (pas spécialement vous) sombrent un peu (trop) facilement dans ce genre de facilités réthoriques à fort impact émotionnel et que c’est exactement ce genre ”d’excitations“ émotionnelles qui font le lit du fanatisme et de la violence.

          +0

        Alerter
        • Fritz // 08.12.2019 à 15h55

          Que voulez-vous, le mensonge, l’injustice, les discours à sens unique me mettent en colère. Et d’autre part, je constate froidement que le monde anglo-américain utilise tous les moyens pour discréditer, miner, ruiner la Russie. Si cela vous rappelle un moustachu (Charlie Chaplin, je suppose), libre à vous. Et si vous trouvez excessives ou dangereuses les réactions des lecteurs du blog, allez donc voir ailleurs.

            +14

          Alerter
          • Fritz // 08.12.2019 à 17h44

            Charlie Chaplin était en effet un acteur emblématique des années 30.

              +0

            Alerter
        • V_Parlier // 08.12.2019 à 21h42

          Le fait de dire que l’un des deux disparaitra ne veut pas forcément dire que l’un détruira l’autre. Mais l’un s’effondrera avant l’autre. Reste à voir si la Russie saura résister à toutes les tentations et stimulations de l’empire décadent…

            +6

          Alerter
        • Czerny // 08.12.2019 à 21h48

          Vous ne trouvez pas que la guerre que les anglo-saxons mènent a l’encontre de la Russie soit fanatique et violente ? Moi si.Et je rejoint Fritz sur sa conclusion .Sinon, vous pouvez toujours lire Marie Claire …..

            +8

          Alerter
          • Anouchka // 08.12.2019 à 22h20

            “Vous pouvez toujours lire Marie Claire”… Dois-je conclure qu’il me faut changer de pseudo pour ne pas inciter les commentateurs à polluer ce site avec ce genre de commentaires hautement spirituel. Quelqu’un aurait-il une idée de pseudo viril à me suggérer?

            Les Russes ne sont pas des anges. Et ils ne sont pas tout à fait stupide non plus; la propagande et le soft power ils savent faire aussi merci pour eux.
            Je suis sidérée par la propension de certains ici à foncer dans les préjugés essentialistes et racialistes ; les jugements définitifs et haineux sur les “anglo-saxons” qui sont assurés à chaque fois d’engranger une belle moisson de pousses bleus… c’est un grand classique ici! Les Russes sont pour l’instant plus faibles alors on les aime bien… mais j’aimerais bien que tous ces doctes ignorants aillent faire un petit tout dans le monde béni de l’oligarchie russe pour mettre à jour certaines de leurs certitudes!

              +1

            Alerter
            • Brigitte // 09.12.2019 à 10h29

              Anouchka, personne ici ne prend les russes pour des anges voyons!
              Ce que nous critiquons, c’est l’impérialisme américain. Ce que les américains font chez eux, comme les russes et tout autre pays d’ailleurs, ne regarde qu’eux, sauf si ça fait du tort aux autres, à la planète ou à la dignité humaine. Je suis plutôt contre l’ingérence, spécialité étasunienne à des fins de contrôle géopolitique et économique, la pratiquant à grande échelle et n’hésitant pas à mentir à la face du monde et à tuer hors de chez eux. La parenthèse Staline étant refermée, citez-moi l’équivalent de concentré de nuisances planétaires côté russe? Poutine est un très bon stratège, sans vélléité expansionniste mais plutôt protectionniste.

                +3

              Alerter
            • Werther // 09.12.2019 à 11h43

              @Brigitte
              « Personne ici ne prend les Russes pour des anges ». En revanche, beaucoup prennent « lesanglosaxons » pour des démons.
              C’est cette dérive que je conteste.

              Et d’ailleurs le tollé que mon message a soulevé ainsi que les nombreux pouces bleus accordés à des messages renchérissant sur ce thème ( je ne parle pas du message de L. Levi qui apporte des infos supplémentaires et des liens intéressants) confirment mon propos.

              La même chose s’était passée dans un autre billet il y a quelques jours, sur un sujet connexe : le mot « nation », n’est-ce pas, Brigitte.

              Après on va dire la lepénisation des esprits, foutaises, blabla, etc.. J’ai plutôt l’impression qu’on est tellement dedans, que plus personne ne voit que ça pose problème.

                +0

              Alerter
          • Werther // 09.12.2019 à 08h49

            @V Parlier
            Vous en connaissez beaucoup, dans l’histoire, des empires qui cèdent sans livrer bataille, juste pour les beaux yeux de leur adversaire?
            Dans le genre que je dénonce plus haut, j’admire aussi la tonalité millénariste de votre: “Les tentations et les stimulations de l’empire decadent”.

              +0

            Alerter
            • Brigitte // 09.12.2019 à 16h39

              Je suis très étonnée que vous vous soyez sentie obligée de changer de pseudo suite à ce commentaire malvenu. Pourquoi? Dommage d’avoir cédé à l’agresseur….. car parfois en tant que femme, on est obligé de céder à la violence mais là, à mon avis, ça ne le méritait pas.

                +1

              Alerter
            • Anouchka // 09.12.2019 à 18h15

              @Brigitte
              Les travers que je dénonce plus haut s’accompagnent régulièrement d’une posture anti-féministe, présentée comme « dissidence », comme “anti-mainstream », etc. (Une posture que l’on retrouve d’ailleurs largement répandue dans des mouvements comme l’afd, par exemple, dont les sympathisants sont très majoritairement masculins ).

              Le “refexe pseudo-humoristique” de@ Czerny m’est apparu comme étant tout sauf anodin et bien au contraire tout à fait caractéristique de ce je pointais plus haut . C’est pour cela que j’ai voulu le mettre en évidence avec ce pseudonyme temporaire.

                +0

              Alerter
  • Lysbeth Levy // 08.12.2019 à 10h18

    Encore un mythe qui devrait tomber mais en France on nous lâche pas la vérité comme ça il faut payer très cher. Oui Le Spiegel a démonté l’histoire de Bill Browder et la vérité est reprise par des  » médias alternatifs » seulement, ou ici a la rigueur ..Avoir un dissident « russe » et non plus soviétique, c’est un gage de pouvoir accuser la Russie de tout et n’importe quoi surtout dans le domaine des droits de l’homme. Chacun sait qu’en Occident on est trop soucieux de « les préserver » sauf quand des gens s’habillent de jaune, et manifestent pour sauver leur droit de vivre dignement sur cette planète.
    Le site Les Crises ne peut passer a coté, Bill Browder est un membre actif de « l’initiative Integrity » du « cluster Russie » lié à Atlantic Council, ce qui fait qu’il y a des raisons pour laquelle l’Occident le garde sous la main…
    https://activistsforpeace.wordpress.com/tag/integrity-initiative/ des Anonymous on eu l’idée de lâcher des leaks qui ont dénoncer cette officine de désinformation qui agit encore Piers Robinson, Tim Hayward, ont enquêté.
    Incroyable quand même seul quelques médias en ont parlé :
    https://www.wsws.org/fr/articles/2019/01/08/skri-j08.html
    https://www.wsws.org/fr/articles/2018/12/07/inge-d07.html
    Le pauvre Corbyn se voit accuser de liens avec la Russie en plus d »être accuser d’antisémitisme : https://www.wsws.org/fr/articles/2018/12/12/acor-d12.html
    La Fondation Hermitage de Bill Browder finance ce projet « Integrity Initiative » ce qui en fait un élément indispensable dans cette guerre froide contre la Russie.

      +21

    Alerter
    • tepavac // 08.12.2019 à 20h08

      Si cela peut vous rassurer Lysbeth, le témoignage d’un Ambassadeur de France indique très clairement que que la propagande n’est pas dirigée contre la Russie, mais contre les populations Européennes; 95% des populations du monde sont actuellement contre ce 1% de losers qui s’est cru tout permis à cause de notre bonté et notre indulgence.

      https://youtu.be/bhJACLO1EQU?t=1284

      Et pour abonder dans le sens du billet, écoutez Jean-Yves Legallou de Polémia, c’est pourtant clair;
      https://www.youtube.com/watch?v=ybNTy2G92UY

      Nous sommes dans une grosse M…., et la soit disant force invincible nous laissera tomber lorsque la vrais crise viendra. C’est cela la réalité, nous avons été trahi par nos propres illusions et la fête est fini.

        +7

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications