Les Crises Les Crises
13.décembre.201913.12.2019 // Les Crises

Acrimed : Le mépris des médias : une raison de plus pour se mobiliser !

Merci 256
J'envoie

Source : ACRIMED, 10-12-2019

À chaque mouvement social, les médias dominants, leurs chefs et leurs éditocrates, soutiennent avec zèle les « réformes » libérales, et aboient contre celles et ceux qui font grève. La mobilisation contre la réforme des retraites ne fait pas exception. Nous serons présents ce mardi 10 décembre pour distribuer le tract suivant pendant les manifestations « contre le projet de réforme des retraites ».

(cliquez pour agrandir et zoomer)

N’hésitez pas à utiliser le pdf ici pour l’imprimer et le distribuer !

 

Source : ACRIMED, 10-12-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

yack2 // 13.12.2019 à 08h42

Il va falloir un jour se rendre à l’évidence…..L’immense fumisterie de nos médias. Quelqu’un peut m’expliquer que sur l’ensemble de nos éditorialistes têtes de gondoles, aucun ne soit pour le mouvement social, aucun ne soit en grève. la seule concession faite au pluralisme est d’organiser des pseudos débats ou un alibi de gauche est mis en pâture à 5 contre un….Avec un “arbitre” journaliste picador qui organise la corrida. Et….Tous de chanter en coeur qu’ils sont le pluralisme, l’indépendance et…..l’objectivité…..Et comme cerise sur le tas de fumier de nous avertir des dangers des réseaux sociaux et sites alternatifs qui nous mettraient dans une bulle idéologique…..Non rien…Fatigue….

35 réactions et commentaires

  • Pol ux // 13.12.2019 à 07h22

    Vous pouvez faire la même chose pour le brexit ?

      +26

    Alerter
    • Fritz // 13.12.2019 à 08h12

      Acrimed pourrait d’autant plus faire ce travail salutaire sur le bourrage de crâne anti-Brexit des médias bourgeois que sa mouvance papier (PLPL, puis Le Plan B) a milité activement contre le Traité de Maastricht et contre la constitution européenne.

        +4

      Alerter
    • Jean-Paul B. // 13.12.2019 à 14h17

      VIVE LE CORPS ÉLECTORAL DU ROYAUME-UNI QUI,CE
      12 DÉCEMBRE 2019, A CLAIREMENT RÉPONDU (À L’INSTAR CAMBRONNE!) À TOUS CEUX QUI EXIGEAIENT UN NOUVEAU RÉFÉRENDUM SUR LE BREXIT (pour,en bon démocrates,annuler le résultat de celui de juin 2016)
      NOUS PRÉSENTONS POUR L’OCCASION,NOS SINCÈRES CONDOLÉANCES À TOUS LES “EXPERTS” DES PLATEAUX TV et RADIO,AUX POLITICIENS EURONOUILLES D’ICI et D’AILLEURS ET ENFIN AUX MEMBRES DE LA COMMISSION DE BRUXELLES.
      RIP.

        +39

      Alerter
  • yack2 // 13.12.2019 à 08h42

    Il va falloir un jour se rendre à l’évidence…..L’immense fumisterie de nos médias. Quelqu’un peut m’expliquer que sur l’ensemble de nos éditorialistes têtes de gondoles, aucun ne soit pour le mouvement social, aucun ne soit en grève. la seule concession faite au pluralisme est d’organiser des pseudos débats ou un alibi de gauche est mis en pâture à 5 contre un….Avec un “arbitre” journaliste picador qui organise la corrida. Et….Tous de chanter en coeur qu’ils sont le pluralisme, l’indépendance et…..l’objectivité…..Et comme cerise sur le tas de fumier de nous avertir des dangers des réseaux sociaux et sites alternatifs qui nous mettraient dans une bulle idéologique…..Non rien…Fatigue….

      +104

    Alerter
    • TEROUINARD // 13.12.2019 à 09h05

      Pour l’explication : Dépasser la croyance que la Gauche est moins pour le capitalisme que la Droite (partis politiques).
      Beaucoup de “journalistes” se disent (ou croient être) de Gauche, la problématique n’est pas là.
      C’est qu’ils ont été à la même école (du journalisme) et que la sélection, pour être sur la “plateau télé” ou éditorialistes dans les journaux, est toujours la même : être un thuriféraire du système et des représentants du système capitalisme.
      Ce ne sont même plus de “petits soldats” du capitalisme, ils ont intégré en leur esprit le “système” et que celui-ci est indépassable.
      Parmi leurs ennemis, il y a nos amis.

        +43

      Alerter
      • Ellilou // 13.12.2019 à 12h43

        Gauche=socialiste, telle est l’équation des plus “à gauche” dans les rédactions…on n’a pas le cul sorti des ronces!
        Mille merci à Acrimed, aux Crises et à quelques autres médias d’être à nos côtés 🙂

          +20

        Alerter
      • V_Parlier // 13.12.2019 à 20h49

        Une gauche européiste ne peut être que comme ça. Il suffit de voir les mesures qu’à du appliquer Syriza à la Grèce. A côté Macron c’est de l’hyper-social.

          +11

        Alerter
        • Dominique65 // 14.12.2019 à 11h26

          « Une gauche européiste ne peut être que comme ça »
          Une gauche européiste, c’est un oxymore. l’UE est bâtie sur le néolibéralisme, autrement dit la soumission béatement consentie aux multinationales. Comment peut-on être de gauche et applaudir des deux mains la mise sous tutelle des gouvernements par l’actionnariat et las banques ?

            +11

          Alerter
          • Récits d’Yves // 15.12.2019 à 15h38

            Jean Jaurès ne croyait au socialisme qu’au travers d’une république souveraine.
            C’est dire l’écart entre le PS d’aujourd’hui et celui, fondateur, de la gauche sociale.

              +4

            Alerter
      • Larousse // 14.12.2019 à 08h48

        Des petits soldats convaincus oui , et aussi très soucieux de leurs gros émoluments tant qu’ils sont appréciés par la ploutocratie , ils apprécient encore plus de lui cirer les pompes. Il suffit de créer un algorithme antre les propos d’Yves Calvi, Pascal Praud et l’évolution de leurs revenus sur 10 ans .
        Vous comprendrez alors de suite l’équation….
        Ah , ces P… du Pouvoir… Si je pouvais en rencontrer un au hasard… je leur dirai ce que je pense d’eux…
        Mais les médiacrates sont aussi hors de la société du peuple… Peu de chances de les rencontrer dans un “estaminet de province”…

          +10

        Alerter
    • lois-economiques // 13.12.2019 à 10h57

      Interdisez toute forme de publicité, vous supprimerez 90% des médias et leur propagande.

        +24

      Alerter
    • LA ROQUE // 13.12.2019 à 13h59

      Il y a une chose dont nous pouvons nous réjouir :le soutient de la population pour les grévistes comme pour les gilets jaunes et ce ce malgré une propagande médiatique ahurissante. Certes les médias mainstream ont encore un impact mais je constate que celui ci diminue au fil du temps. D’ailleurs il n’y a pas qu’en France ,le résultat de l’élection au royaume uni avec la victoire de Boris johnson en est un autre exemple. Maintenant est ce que cette prise de conscience sera suffisamment grande pour stopper Macron dans sa politique mortifère ?…

        +14

      Alerter
  • Fabrice // 13.12.2019 à 09h48

    Ce qui est étonnant c’est que peu voir aucun éditorialiste ne se posent de question sur leur avenir, se pensent-ils en dehors de tout risque de se retrouver sans rien ou peu, ou leur manque de questionnement est arrivé si proche du zéro absolu.

    Il serait intéressant d’avoir l’avis d’une personne connaissant ce milieu pour comprendre la situation ou alors ils se détachent tellement de la réalité qu’ils oublient qu’ils seront aussi rattrapé un jour.

      +15

    Alerter
    • Marie // 13.12.2019 à 14h24

      Les tetes de gondole journalistiques s’identifient aux plus riches et defendent un système qu’ils pensent à tord ou à raison benefique pour eux.

        +8

      Alerter
  • Louis 38 // 13.12.2019 à 10h13

    Lorsqu’un expert, parfois sur tout, ou qu’un intervenant vient soutenir un sujet sur un plateau à t-il des indemnités et quelle fourchette..

      +10

    Alerter
    • catherine // 13.12.2019 à 14h27

      Ils ont tous des émoluments.

      Même pour le téléthon france télévisions ( et ses animateurs) se font cher payer par l’ AFM, ce qui est traduit ainsi :

      ” France Télévisions et l’AFM (qui œuvre pour la recherche contre les maladies rares) unissent leurs efforts pour récolter des dons.”

        +13

      Alerter
      • Louis 38 // 17.12.2019 à 10h02

        Quels sont les ordres de grandeur de ces émoluments, par exemple un gus de sciences Po qui prend succinctement part à la discussion.

          +1

        Alerter
  • petitjean // 13.12.2019 à 11h51

    [modéré]
    Il est quand même évident que tous les médias , privé ou public, sont au service du projet européiste-mondialiste.
    Tous ces médias sont des organes de propagande au service d’un projet qui n’a jamais été soumis au peuple
    Cela ne concerne pas que la France . Tous les peuples européens, surtout ceux de l’ouest, sont soumis à cette tyrannie…

      +24

    Alerter
  • zeroudoudou // 13.12.2019 à 12h03

    j’espère que les téléspectateurs ne regardent plus la télé que pour le comique de son contenu, comme s’ils visitaient un zoo qui exposait le ridicule des élites, je ne vois plus que cette solution

      +12

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 13.12.2019 à 14h56

      L’attention portée aux médias est utile, car, pour lutter efficacement contre un ennemi, il est nécessaire de le connaître dans tous ses détails.

        +7

      Alerter
  • Jeremia // 13.12.2019 à 12h10

    Ces commentateurs, qui ne connaissent pas le métro et qui se posent en défenseurs des “usagers” (dont les grévistes ne font pas partie, il faut croire), oublient ces mêmes usagers le reste de l’année, confrontés quotidiennement à la “galère”, perdant des heures chaque semaine à contourner des lignes en panne ou bloquées pour diverses raisons, pestant contre la vétusté des transports en banlieue nord (en IdF), contre leur lenteur en général (pas plus de 7-8km à l’heure sur des petits trajets, parfois moins rapides qu’à pied !).
    Ces usagers-là sont abondamment exploités par les médias en cas de grève et n’existent plus dès que la grève est finie et que la galère normale reprend.

      +28

    Alerter
    • Fritz // 13.12.2019 à 17h25

      Lorsque les éditocrates parlent des zuzagers, c’est pour éloigner des travailleurs l’idée saugrenue d’aller rejoindre les grévistes. C’est un piège rhétorique pour conjurer le spectre de la grève générale : monter les zuzagers contre « la-minorité-privilégiée-des-grévistes-du-secteur-public ».

        +18

      Alerter
    • petitjean // 13.12.2019 à 17h39

      @Jeremia
      n’employons pas le vocabulaire de l’adversaire svp !
      remplaçons le mot “usager” par “client” !
      sans oublier de rappeler qui paie ?
      et ça va tout changer……………….

        +6

      Alerter
      • Dominique65 // 14.12.2019 à 11h49

        Le vocabulaire de l’adversaire est précisément : « les-usagers-pris-en otages » 😉

          +4

        Alerter
      • RV // 15.12.2019 à 20h46

        @ petitjean // 13.12.2019 à 17h39
        Mais non !
        Les Services publics sont utilisés par des Usagers et pas par des clients
        à moins que vous ne soyez dans le second degré . . .

          +1

        Alerter
  • Louis Robert // 13.12.2019 à 13h57

    Je ne vois qu’un seul intérêt à se référer encore aux médias français, celui d’observer jusqu’à quelle profondeur ils creuseront pour demeurer à jamais au-dessous de tout.

      +18

    Alerter
  • catherine // 13.12.2019 à 14h14

    Multinationales, gouvernants, riches dans leur société, médias et leurs serviteurs, même combat !

      +5

    Alerter
  • Brian64 // 13.12.2019 à 14h21

    Il va falloir un jour déballer leurs salaires, avantages et retraites sur les plateaux, et peut-être aussi les envoyer à l’usine

      +10

    Alerter
    • Louis Robert // 13.12.2019 à 17h36

      L’usine? Au mieux elle refusera de les embaucher. Au pire, elle les congédiera promptement. Il faut être autonome et créateur pour travailler en usine. Dépendance et soumission ne suffisent pas. Y répéter constamment les mêmes sornettes irrite du reste les camarades.

        +11

      Alerter
  • t0rtu3 // 13.12.2019 à 19h52

    Tellement de choses ont changé depuis.

    https://www.facebook.com/GuignolsInfo/videos/996299620727064/

      +2

    Alerter
  • chris // 13.12.2019 à 21h23

    Et maintenant, on va avoir droit, à les français ne peuvent pas partir en vacances. Comme si les cheminots eux peuvent partir en vacances alors qu’ils sont en gréve. Ils ne sont pas payés.Comme si les cheminots étaient les seuls à faire gréve.
    Comme si nous étions pas éduqué et que ne savons pas que X/25ans est forcément supérieur à X/44ans
    Ces journalistes sont vraiment les voies de leurs maîtres,
    Les politiques qui entraînent précarités et misères ont un sérieux avantages.

      +9

    Alerter
  • Denis // 14.12.2019 à 16h31

    Force est de constater un certain mécontentement!
    En effet, les médias “autorisés” qui nous “informent”
    au sujet des aléas politiques sont tous dépendants du
    ministère de la “VÉRITÉ” vraie, seule et unique.
    Rien de bien neuf sous le ciel de France ou d’ailleurs.
    Pourtant, plus ils poussent à la roue, moins le peuple
    récalcitrant et critique les oit attentivement.
    C’est devenu un bruit de fond comme la musique des
    grands magasins.
    Que faire? Doit se demander le premier de cordée!
    Il prend conseil, ce brave homme, non pas chez le quidam
    d’ici ou là (un produit local) il préfère l’outre-atlantique conseil,
    qui, comme on le sait tous, a fait ses preuves quant à la gestion
    des foules insatisfaites!
    Ainsi du haut de son aire, “Jupiter” risque de se retrouver “Icare”
    malgré lui! Je compatis!

    PS: un peu d’humour ne peut nuire en ces jours sombres et pluvieux.

      +4

    Alerter
  • Séraphim // 15.12.2019 à 07h32

    Ce qui est pénible dans la propagande, ce sont d’abord les idées reçues, les réflexes simplistes, ces “attendus” du jugement à venir, qui décident avant même toute analyse et toute enquête: ainsi il est entendu que le système des retraites est “compliqué”, trop divers. Comme le droit du Travail, il est trop épais, il faut, tout le monde est d’accord, le rapetisser. Et pourquoi donc? Ont-ils oublié, ces libéraux, ce que disait un de leurs penseurs, Benjamin Constant, “la diversité, c’est de l’organisation, l’uniformité c’est du mécanisme”? Qu’est-ce que ça peut faire qu’il y ait 42 régimes de retraite, ou 75? Ces régimes sont un avantage, oui, comme d’autres ont un salaire plus élevé ou le gaz gratuit! Est-ce que le monde idéal (à leurs yeux) du commerce et de la publicité ne cherche pas, d’amazon à google, à non seulement diversifier les approches mais même, carrément, à les individualiser? Copiez donc, bon sang, sur vos maîtres!! Quand on a un dictionnaire, pour débroussailler une langue étrangère ou qualifier un médicament, cherche-t-on le plus court, le plus “uniforme”, ou au contraire le plus riche, le plus détaillé? Un droit du travail épais, c’est une garantie de trouver chaussure à son pied; un “Vidal” le plus épais gêne-t-il l’étagère du médecin? Faut-il libérer celle-ci pour que le patient soit mieux soigné?
    Y’a qu’à carrément aplatir Internet, ce qui d’ailleurs est dans leurs souhaits, et dans les cartons, dirigeants et médias…

      +4

    Alerter
  • Myriam // 16.12.2019 à 07h18

    “Il va falloir un jour se rendre à l’évidence” Yack2 ?
    Si nous sommes sur ce site, si nous le soutenons, c’est peut être que nous sommes déjà rendus “à l’évidence”
    L’étape suivante c’est “l’action” pour corriger …..modifier ……améliorer
    Et là pour une fois, une petite action me semble possible, en “boycottant” tous les médias TF1, France 2. LCI, BFM etc.. pas seulement pour les émissions politiques ou les JT. Si l’AUDIMAITRE est en chute libre, on a peut être une chance de se faire entendre ……( et si personne regarde la télé le soir, beaucoup de naissances dans neuf mois !)

      +1

    Alerter
  • cyperus // 16.12.2019 à 09h11

    Olivier,
    J’ai mis un commentaire la semaine dernière disant qu’Acrimed est bien placé pour faire la morale sur les médias alors qu’ils ont relayé cet été un appel de Rebellyon à brûler le journal La Décroissance. Et tu caviardes mon commentaire. Ce qui te ravales au même rang qu’eux, non ?
    Cordialement
    Philippe

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications