Les Crises Les Crises
25.février.202125.2.2021 // Les Crises

« Les retraites doivent être discutées » : Bruxelles réclame des réformes en échange du plan de relance européen

Merci 916
J'envoie

Source : Marianne, Sébastien Grob

Les bonnes vieilles « réformes structurelles » font leur retour à Bruxelles. La Commission l’a déjà -officieusement- signifié à certains Etats, dont l’Allemagne, venus frapper à sa porte pour bénéficier du plan de relance. Et la France va devoir faire des efforts. Ce mardi 9 février, le Parlement européen doit justement adopter un règlement encadrant ce plan.

Lire l’article complet sur Marianne

A côté de mesures d’investissement, les gouvernements doivent prévoir des « réformes structurelles« , en reprenant des préconisations adressées aux pays membres ces dernières années. Celles de la France incluent notamment la maîtrise du déficit budgétaire et une réforme du système de retraites.L

les plans nationaux doivent être « cohérents avec les défis et priorités identifiées » dans le cadre du « Semestre européen », un programme qui voit la Commission adresser chaque année des recommandations aux États. Celles-ci visent à coordonner les politiques économiques nationales, notamment dans le sens de la « convergence » entre pays et de « la solidité des finances publiques« .

Dans les faits, les pays membres ont déjà commencé à échanger avec la Commission autour de leurs projets de dépenses. Selon le journal allemand Handelsblatt, le gouvernement d’Angela Merkel a ainsi envoyé une première version de son plan. Mais s’est vu intimer de revoir sa copie : sa feuille de route ne contient pas assez de réformes aux goûts de Bruxelles, raconte le quotidien économique.

A notre voisin allemand déjà largement libéralisé, la Commission réclame une réforme pour « améliorer » son système de retraite, et la suppression d’une option fiscale qui « décourage de travailler plus d’heures« , poursuit le Handelsblatt. Qui rapporte un argument mis en avant par les négociateurs européens : « Si l’Allemagne ne mène pas de réformes, les autres États ne voudront pas le faire non plus, argumente-t-on à Bruxelles« .

Lire la suite suite sur Marianne

Source : Marianne, Sébastien Grob – 09/02/2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Christophe Foulon // 25.02.2021 à 07h38

OK pour discuter des retraites, commençons par analyser les leurs…(et celle de nos députés et sénateurs) d’ailleurs les crises je vous trouve bien timide sur cette affaire 🤔

Si les rois du tableau Excel pouvaient nous faire un petit topo entre les différences des retraites salariés, agriculteurs, cadres, politiques 😉

92 réactions et commentaires

  • Christophe Foulon // 25.02.2021 à 07h38

    OK pour discuter des retraites, commençons par analyser les leurs…(et celle de nos députés et sénateurs) d’ailleurs les crises je vous trouve bien timide sur cette affaire 🤔

    Si les rois du tableau Excel pouvaient nous faire un petit topo entre les différences des retraites salariés, agriculteurs, cadres, politiques 😉

      +133

    Alerter
    • patoche // 25.02.2021 à 08h08

      Je rêve d’une étude sur certains régimes spéciaux, celui des flics par exemple. Pas un truc bidonné mais les vrais chiffres. Sur le mode de calcul par exemple.

        +49

      Alerter
      • nanann // 25.02.2021 à 18h47

        Pas question d’ aller piocher dans les retraites des uns et des autres au seul prétexte qu’ une catégorie socio-professionnelle ne nous serait pas agréable. Il y a certainement des retraites plus honteuses que celles des policiers ! Vous n’ en voyez pas d’ autres ? Des policiers quittent actuellement la police nationale.Un jour, ce sera un métier que plus personne ne voudra faire et là, il faudra se défendre seuls contre tous ceux qui ne nous veulent pas que du bien et ils sont nombreux .Je ne vais pas faire un dessin. Décidément, les Français ne savent faire que ça de se cogner les uns les autres d’ aller regarder dans la poche du voisin. Pendant ce temps il y a en a qui se frottent les mains et qui se gavent sans vergogne, sans jamais cotiser, Si il y a bien un budget à examiner avant de regarder celui des retraites, c’ est celui de l’ immigration dans lequel personne ne demande à ce qu’ on mette le nez. Quand on aura réduit ce budget à quelque chose de supportable, alors on pourra discuter de nos retraites.

          +23

        Alerter
        • Ulrich // 26.02.2021 à 14h32

          « il faudra se défendre seuls contre tous ceux qui ne nous veulent pas que du bien et ils sont nombreuxp »

          Il va falloir vous aérer l’esprit, rencontrer du monde pas loin de chez vous, travailler votre imaginaire. On n’ira nulle part à ne pas nous guérir de ces peurs d’enfants gâtés.

            +8

          Alerter
        • Remi // 27.02.2021 à 09h05

          Levez le nez et voyez comment les grandes fortunes se gavent encore plus depuis la pandémie. Immigrés et émigrés de haut vol , n’ayant aucune frontière, eux!

            +8

          Alerter
      • Rv // 26.02.2021 à 08h11

        Vive les batailles de pauvres..
        Franchement,taper sur les policiers, vous vous trompez de cible

          +6

        Alerter
        • ellilou // 27.02.2021 à 17h33

          Ils sont quand même très zélés dans leur « mission », non? Ne pourraient-ils pas appliquer la « baïonnette intelligente » et refuser d’obéir à des ordres manifestement illégaux (taper, gazer, nasser, éborgner, mutiler des manifestants pacifiques, mettre en garde à vue, inventer des actes de rébellion, faire des faux témoignages…)? Nous ne sommes certes pas dupes et savons très bien que plus que le chien qui aboie et mord c’est le maître qui est le responsable mais quand même!

            +5

          Alerter
          • My2Cents // 04.03.2021 à 08h52

            Vous généralisez, à ce tarif on peut dire que parce que certain chômeurs fraudes de manière zélée, il faut supprimer le chômage ou le minimum vieillesse pour ce qui n’ont jamais travaillé. Ce genre d’argument est réversible et n’apporte rien au débat. Ce n’est pas parce que vous n’aimez pas une profession qu’il faut commencer à rapper dessus sur la base de vos convictions/généralisation pas forcément partagée. Un débat sur la justesse des montants au regard du travail effectivement accompli au bénéfice des cotisants/ la société sera déjà assez compliqué, car en terme d’équité chacun voit midi a sa porte et nos raisonnements sont assez biaisés dans le domaine. Alors si en plus on y ajoute la haine pour tel ou tel corporation on ne débouchera sur rien d’utile.

              +0

            Alerter
    • Yann-Bleiz // 25.02.2021 à 10h16

      N’importe quoi. C’est pas en tapant sur la retraite du voisin qu’on améliorera la notre. C’est un combat qui doit être solidaire.

        +22

      Alerter
    • KelKON // 25.02.2021 à 11h04

      https://www.youtube.com/watch?v=IzjgWbJul5M
      encore mieux, regarder les retraites de Bruxelles….

        +26

      Alerter
      • sergeat // 25.02.2021 à 11h46

        Excellent:ce qui est dit pour les députés de l’UE,l’est aussi je pense pour nos députés.Il est vrai que ceux qui votent les taxes pour le peuple semblent s’arroger des privilèges financiers et autres avantages qui feraient pâlir non seulement les gilets jaunes mais aussi la majorité de nos concitoyens.

          +21

        Alerter
    • LA ROQUE // 25.02.2021 à 18h31

      Effectivement cela m’a toujours stupéfait que des deputés et sénateurs qui ont un un régime de retraite ultra privilégié, votent des lois qui non seulement obligent le peuple à travailler encore plus longtemps pour pouvoir toucher leur pension mais modifient le mode de calcul qui font que les pensions diminuent, sans que cela ne provoque pas plus de remous.

      Sachant qu’un député ouvre ses droits à une retraite de 700 euros environ par mois au bout de seulement un mandat de 5 ans et les sénateurs à une retraite de plus de 2000 euros après seulement un mandat de 6 ans. Il faut tout de meme qu’ils atteignent l’age légale de départ à la retraite pour en profiter.
      Pour obtenir les 70 % de leur dernier salaire pour leurs retraites, il faut que les hauts fonctionnaires de l’Union soient en fonction pendant 16 ans. La vérité oblige à dire qu’il est assez rare de parvenir à ce seuil fatidique compte tenu de la durée des mandats, mais même un court passage reste avantageux. Ainsi, Jacques Barrot, vice-président de la commission chargée des transports, au terme de seulement 5 ans de mandat, a eu le droit, en octobre 2009, à une pension de 4.728,20 euros.
      Alors lorsque que j’entends parler de reforme des retraites cela a tendance à m’énerver fortement.

        +22

      Alerter
    • TZYACK // 28.02.2021 à 18h18

      Le régime de retraite individuel par points (Capitalisation) est le plus juste et le plus facile à équilibrer puisqu’il suffit de faire varier la valeur du point, et/ou son prix d’achat et/ou le taux d’appel de ses cotisations pour l’obtenir. Par contre, le régime de retraite collective (Répartition) sera toujours sujet à des injustices, à des polémiques et à des arbitrages, à cause de la très grande diversité des métiers, des conventions professionnelles et des avantages acquis.

        +0

      Alerter
      • pyrrhogaster // 28.02.2021 à 19h07

        Pourquoi dites vous qu’un régime par points fonctionne par capitalisation ? Les points ne sont qu’une méthode de calcul. La gestion financière peut être par capitalisation, répartition ou mixte.
        Le sujet est déjà assez complexe, n’inventons pas de nouvelles contraintes.

          +1

        Alerter
      • CricriMontjovet // 03.03.2021 à 14h54

        Cet argumentaire est trompeur et pas très correct car le gouvernement définira lui seul la hausse ou la baisse de la valeur du point sur des critères budgétaires qui n’a rien à voir avec le droit du salarié qui aura cotisé ( mis de l’argent de côté ) pour rémunérer le retraité !
        Ainsi le système pare répartition est un système innovant juste et d’une très grande fiabilité s’il est géré par les employeurs et les salariés .
        Depuis que l’état lorgne sur la gestion de l’argent qui ne lui appartient et qu’il vole – en ne remboursant pas les cotisations dues par les employeurs Lorsque l’état les en dispense!
        C’est un scandale d’état !

          +1

        Alerter
  • LibEgaFra // 25.02.2021 à 07h46

    « La Commission l’a déjà -officieusement- signifié à certains Etats, dont l’Allemagne, venus frapper à sa porte pour bénéficier du plan de relance. »

    En termes juridiques, cela s’appelle du chantage.

    Adieu souveraineté!

      +49

    Alerter
    • Louis // 25.02.2021 à 09h21

      l’Allemagne est un pays souverain avec hélas quelque 40% de gens marginalisés économiquement qui s’en sortent en cumulant les petits boulots. La commission se sont des gens désignés et si ils font correctement leur boulot ils auront ensuite des pantoufles en or (exemple Barosso)..

        +11

      Alerter
      • Ignotus // 25.02.2021 à 11h49

        Vous dites:
        l’Allemagne est un pays souverain
        puis
        La commission se sont des gens désignés
        N’est-ce pas un oxymore ?

        A mon humble avis aucun état de l’UE n’est souverain.
        Et comme le disait Jean-Claude JUNCKER : « Il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités européens » .

          +20

        Alerter
        • Louis // 27.02.2021 à 09h24

          Je préfère une référence aux peuples qui ne sont eux jamais des bandits, hors journellement l’idée ancienne que l’Allemagne est tout et l’Allemand est rien fait son lit comme ces 40% d’américains qui ne se partagent que 1% de leur richesse nationale et sont marginalisés du système médical. Hélas, ils sont la référence..

            +2

          Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 25.02.2021 à 07h56

    1ere reformer se débarrasser de la commission européenne <<<<

      +61

    Alerter
    • Ignotus // 25.02.2021 à 11h51

      Un peu léger comme réforme.
      Une seule voie permettrait de retrouver notre liberté; Sortir de l’UE, de l’€, de l’OTAN.

        +30

      Alerter
  • Vercoquin // 25.02.2021 à 08h00

    L’entreprise de démolition continue. Les GOPÉ n’arrêteront pas de harceler les économies.
    L’hypocrisie des dirigeants des pays de l’UE et de l’Euro est flagrante « c’est pas moi, c’est l’UE ».
    Si la France veut profiter du plan de relance, elle doit réformer les retraites soit disant en déficit, c’est la double peine.
    Bénef du plan de relance: 40 milliards conditionnés – 80 milliards de financement = – 40 milliards (dans le baba).
    Privatisations à tout va : plan Hercule, barrages, aéroports, Française des jeux, SNCF etc…
    Ce n’est pas le système de retraites qui est en déficit, c’est le budget global de la France. Pour satisfaire les nombreuses PROMESSES des différents candidats à toutes les élections et leur sens du CLIENTÉLISME, le déficit est quasiment OBLIGATOIRE. Pour payer les promesses, on fait des économies sur la santé, les hôpitaux, les services publics, la police, l’enseignement etc… Tous les quatre matins une nouvelle loi apparaît qui coûte cher et n’est pas financée.
    Ça ne marche pas. Je réclame un moratoire sur toutes les réformes à venir. Et la fin des PROMESSES.
    À partir de maintenant je refuse de voter pour tout candidat qui fait des promesses. Na !

      +29

    Alerter
    • RGT // 25.02.2021 à 10h00

      Je réclame un moratoire sur toutes les réformes à venir.

      Non : Il faudrait un audit populaire de toutes les lois existantes et que le peuple (composé bien sûr d’abrutis selon nos – très – chers politiques ait le pouvoir de répudier ces lois et d’en interdire toute nouvelle tentative de réintroduction.

      « À partir de maintenant je refuse de voter pour tout candidat qui fait des promesses. »
      Donc vous êtes totalement satisfait de Zupiter qui n’a fait AUCUNE promesse pendant sa campagne et qui peut donc imposer à toute la population ses « visions » en se cachant derrière le fait qu’il ait été élu à la majorité absolue ce qui rend don ses « décisions » totalement irréfutables et gravées dans le marbre des institutions.

      Et si par malheur vous votez lors de la prochaine élection pour « faire un barrage Républicain » à ce sinistre individu, la propagande mettra sur un piédestal un « remplaçant » qui ne vaudra dans le pire des cas pas mieux.

      C’est avec de tels raisonnements stupides que nous sommes tombés si bas en termes de respect de la vie des « gueux ».

      Lors de la prochaine élection, votez Poutou ou pour votre voisin – même si vous les trouvez totalement stupides ils seront largement moins nocifs pour l’ensemble de « ceux d’en bas ».

      Cordialement,

        +13

      Alerter
      • Vercoquin // 26.02.2021 à 06h47

        « Donc vous êtes totalement satisfait de Zupiter qui n’a fait AUCUNE promesse »
        Il a fait au moins la promesse de réformer les retraites, comme l’exigent les GOPÉ.

        « vous êtes totalement satisfait de Zupiter »
        Je n’ai jamais écrit cela, relisez.

        Je dis simplement qu’il faut arrêter de promulguer de nouvelles lois qui creusent le déficit et qui ne font que déshabiller Jacques pour habiller Paul.

        «  On arrête tout, on réfléchit et c’est pas triste  » (GÉBÉ).

          +0

        Alerter
  • Fabrice // 25.02.2021 à 08h17

    Ce qui est fabuleux c’est que la commission européenne qui a échoué sur l’approvisionnement en vaccin exige des réformes sur les retraites alors que ce plan de relance va coûter plus à la France que cela ne va lui rapporter non franchement Audiard avait raison » ça ose tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît « .

      +60

    Alerter
    • Piedecou // 26.02.2021 à 09h00

      Sauf que ce ne sont pas des cons ! Ils et elles savent très bien ce qu’ils et elles font, ils et elles défendent un système qui les fait très bien vivre et tant pis pour les gueux. L’erreur serait de les prendre pour des imbéciles (Chirac adorait être pris pour un idiot, ça ne lui a pas trop mal réussi, il a passé sa vie aux frais de la princesse ). Regardez aussi comment ils traitent ceux qui les dénoncent pour ce qu’ils et elles sont vous aurez une idée de leur férocité.

        +8

      Alerter
  • Urko // 25.02.2021 à 08h26

    Plus le temps passe, moins je trouve utile de s’échiner à élaborer des arguments contre les oukazes de l’organisation de Bruxelles – cela fait des années que des gens le font, parfois avec talent, souvent avec honnêteté et la commission déroule imperturbablement son agenda sans se préoccuper de rendre des comptes – et plus j’en viens à me dire qu’il n’y a plus qu’une méthode : quitter l’UE et retrouver notre indépendance et notre liberté. Nous n’avons pas à obéir à des gens que nous n’avons pas élus. De toutes façons, la construction européenne est morte ; ne reste qu’un mouvement d’expansion sans fin de l’espace de domination germanique ayant lui même un donneur d’ordre américain et un allié économique chinois. Les institutions qui composent l’UE ne se mettent plus qu’au service de cette paradoxale triade Washington Berlin Pékin, aux dépens du reste de l’Europe, parfois amadoue, quand un pays comme l’Italie se montre trop remuant, avec des milliards d’euros franchement imprimés. Arrêtons de discuter avec ce bidule, quittons le sans nous retourner.

      +54

    Alerter
    • moshedayan // 25.02.2021 à 09h56

      Je crains que vous êtes dans le vrai, sur la triade, les commissaro-ploutocrates de BruxellesReich passent leurs journées en réunions, derrière des écrans aux multiples tableaux excel pleins de jolies couleurs pour sortir toujours la même politique d’enrichissement des ploutocrates, grace et avec leur idéologies libérale « openbar » et pour y arriver – faire payer la population. A quand un renversement ? Une issue violente est peut-être déjà inscrite..

        +12

      Alerter
    • RGT // 25.02.2021 à 10h17

      À mon avis, et ça me désole profondément, tant que la Kommission et ses membres n’auront aucun compte à rendre aux populations torturées rien ne changera.

      Si déjà le « peuple souverain » pouvait planter une forêt de pals devant le siège de ladite commission et commencer par y planter quelques membres les plus influents (et les plus nuisibles bien sûr) ainsi que quelques lobbyistes et leurs donneurs d’ordres je pense que ça pourrait commencer à faire réfléchir les autres.

      Pour l’instant, tous ces parasites peuvent en toute impunité continuer leurs petites magouilles fort lucratives (c’est leur principale motivation, et de loin, « l’idéologie » n’étant qu’un simple paravent destiné à masquer leur cupidité) et dépouiller les populations sans le moindre souci.

      Et il en est ainsi dans toute organisation « sociale » centralisée dans laquelle l’immense majorité des membres (surtout les plus faibles) n’ont pour seule option que de subir le « bon vouloir du Prince ».

      Et les politicards et « hauts fonctionnaires » nationaux ne valent pas mieux : Les décisions de la commission ne les concernent pas (voire même leur apportent des « bonus » attractifs) et leur permettent de mettre en place des décisions profitables à leurs carrières en se cachant derrière les « institutions » afin de continuer à se présenter comme des « chevaliers blancs » désarmés de la « défense de la population ».

      Si la commission n’existait pas ils se dépêcheraient de l’inventer afin d’être considérés comme « responsables mais pas coupables » vis à vis de leurs « électeurs » amnésiques.

        +16

      Alerter
      • Urko // 25.02.2021 à 19h47

        Pourquoi planter des piques devant la commission ? Nul besoin de violence : il ne s’agit pas de se venger de ces gens, mais de ne plus se soumettre aux décisions nocives de l’organisation illégitime à laquelle ils appartiennent.

          +1

        Alerter
    • Acacia // 25.02.2021 à 16h55

      … et quitter ce bidule nous délivrerait de cette triade???? Suis d’accord avec le diagnostique mais le traitement me semble plus risqué que le mal. La dimension européenne pour une souveraineté retrouvée ne passerait elle pas par la récupération de ce pouvoir plutôt que par son abandon?

        +0

      Alerter
      • leravidemilo // 25.02.2021 à 19h52

        C’est que vous sous estimez (gravement) le mal.Regardez lz retraites (et c’est encore pire, dans d’autres délais) pour les privatisations (barrage, edu, snif…). Les retraites font intimement partie du contrat social. Par exemple les enseignants français, payés entre 33% et presque 40% de moins que lamoyenne de ceux de l’OCDEet que nombre de nos voisins, voient leurs retraites calculés sur les quelques 6 derniers mois et pourrait passer à un calculer les 25 dernierres années, ce qui aboutirait dans nombre de cas à faire baisser leurs pensions de l’ordre de 40%. Mais quand on entre dans une profession on examine l’ensemble des données. Les inconvénients et pénalisations sont « compensées » par les avantages. Il s’agit bien donc d’une rupture de contrat, et d’une perte totale de confiance et de crédibilité envers l’employeur qui se trouve être l’état. Imaginez les conséquences réelles, politiques mentales d’une telle colossale rapine.

          +8

        Alerter
        • leravidemilo // 25.02.2021 à 20h09

          La chose vaut bien sur pour toutes les professions, et notamment pour la police puisque c’est évoqué ci dessus. Pourquoi vouloir porter atteinte à la retraite des flics, quoiqu’on pense de leurs faits d’armes actuels. Imaginez là aussi les conséquences politiques réelles.
          La réforme des retraites est (avec les privatisations) la mère des batailles; et je ne dis pas ça pour la mienne qui est fixée depuis quelques années déjà.
          Regardez cette réforme; si Macron la met en oeuvre il se fait virer dans un an. S’il la retarde et annonce qu’il l’a fera dans le prochain mandat (déjà très très mal barré..) il saute dans un an. Et devinez donc au profit de qui, en terme de forte probabilité???
          Vous sous estimez gravement le mal, vous dis je!
          Comme indiqué ci dessus (@moshedayan), je pense, depuis quelque temps déjà, que l’explosion de violence est déjà inscrite; elle semble de plus en plus évidente, si nous restons dans cette « u ».E, dépourvus de toute souveraineté et de tout choix démocratique. Le « saut dans l’inconnu » ce n’est pas si l’on en sort, c’est si l’on y reste.

            +4

          Alerter
  • rafades // 25.02.2021 à 08h31

    Les commissaires européens ne sont pas élus, mais désignés par chaque représentant du gouvernement de chaque pays

    Voici leur nom. On notera que pour la France, c’est Thierry Breton, aimablement nommé par Macron

    Allemagne : Ursula VON DER LEYEN (Présidente) | Autriche : Johannes HAHN | Belgique : Didier REYNDERS | Bulgarie : Mariya GABRIEL | Chypre : Stélla KYRIAKIDES | Croatie : Dubravka SUICA (Vice-présidente) | Danemark : Margrethe VESTAGER (Vice-présidente exécutive) | Espagne : Josep BORRELL (Vice-président) | Estonie : Kadri SIMSON | Finlande : Jutta URPILAINEN | France : Thierry BRETON | Grèce : Margaritis SCHINAS (Vice-président) | Hongrie : Olivér VARHELYI | Irlande : Mairead MCGUINNESS | Italie : Paolo GENTILONI | Lettonie : Valdis DOMBROVSKIS (Vice-président exécutif) | Lituanie : Virginijus SINKEVICIUS | Luxembourg : Nicolas SCHMIT | Malte : Helena DALLI | Pays-Bas : Frans TIMMERMANS (Vice-président exécutif) | Pologne : Janusz WOJCIECHOWSKI | Portugal : Elisa FERREIRA | République tchèque : Věra JOUROVA (Vice-présidente) | Roumanie : Adina-Ioana VALEAN | Slovaquie : Maroš SEFCOVIC (Vice-président) | Slovénie : Janez LENARCIC | Suède : Ylva JOHANSSON

      +6

    Alerter
    • Michel Le Rouméliote // 26.02.2021 à 11h58

      Et le Slovène est le commissaire chargé des situations d’urgence ! Où est-il depuis un an avec le covid ?

        +0

      Alerter
    • Louis // 27.02.2021 à 09h30

      Le représentant pour la France succède à la désignation d’une certaine dame qui échoua à la première marche de la sélection en raison, disons, de traces de confitures sur les mains désormais elle occupe un poste de grandes responsabilités comme second gouverneur de la banque de France..

        +3

      Alerter
  • Come Back // 25.02.2021 à 08h49

    Rien d’étonnant, ce sont les méthodes des BM et FMI, bras armés économiques des Etats-Unis, institutions où eux seuls ont droit de véto.
    La Commission, fondée par les mêmes selon les même règles ne peut agir que de la même manière : la coercition.

      +16

    Alerter
  • Gribouille // 25.02.2021 à 09h12

    Encore une preuve de la capture de Bruxelles par des intérêts économiques, après l’exemple des médicaments. On voit que le lobby financier fait pression sur la commission. Leur souhait est de sous financer le système de retraite public pour le compléter par le développement d’un système de retraite privé, avec de juteuses commissions en perspective pour le secteur financier. C’est un nouvel exemple de la nature réelle de la construction européenne, qui est un projet politique d’inspiration néo-libéral visant à étendre le marché dans tous les domaines, y compris les services publics.

      +15

    Alerter
    • RGT // 25.02.2021 à 10h30

      « un projet politique d’inspiration néo-libéral visant à étendre le marché dans tous les domaines, y compris les services publics ».

      Le projet ne vise pas à étendre « le marché » mais à donner tous les outils permettant au parasitisme de se développer sans contrainte.

      Seul problème quand un parasite devient trop efficace : Il finit par tuer son hôte et quand les parasites auront fini par tuer tous les hôtes qui les hébergent ils finiront eux aussi par crever.

      Mais ce concept est totalement incompréhensible pour un parasite : Il ne voit que son intérêt immédiat et ne peut pas élaborer le concept pourtant simple qu’il est totalement dépendant de son hôte.

      S’il parvient à passer entre les gouttes il pourra faire de nombreuses victimes et périra de sa « belle mort », ce qui ne sera pas le cas pour ses descendants qui n’auront plus rien à bouffer.

      Tous les parasites sont convaincus qu’ils parviendront à passer entre les gouttes et pensent tous « après moi le déluge ».

      S’ils étaient plus discrets et moins voraces ils pourraient passer sous les écrans radar et continuer leur manège en toute discrétion.

      Mais comme ils sont avides par nature ça finira TOUJOURS pas mal terminer, que leurs proies survivent ou pas.

      L’espèce humaine est de loin la pire calamité qui ait pu s’abattre sur cette planète et j’ai sincèrement honte d’en faire partie.

        +14

      Alerter
  • Louis // 25.02.2021 à 09h14

    « Jamais dans une monarchie, l’opulence du particulier ne peut le mettre au dessus du Prince; mais dans une République elle peut aisément le mettre au dessus des lois, surtout si se sont eux-mêmes les opulents qui font les lois » – Lettre à d’Alembert sur les spectacles de Jean-Jacques Rousseau (1758).

    Au delà de l’Assemblée Nationale qui augmente les indemnités, le figaro du 30/10/20 épingle «L’opacité des rémunérations des membres du Conseil constitutionnel critiquée par un rapport parlementaire.. ».

    René Rosière épingle dans son excellent blog le 27/10/20 « Le Gouvernement le plus cher de la 5ième République ».

    La France recule à la 23ième place sur le classement Transparency 2020 et L’instance anti-corruption du Conseil de l’Europe (le GRECO) demande plus d’efforts à la France pour prévenir la corruption “au sein de l’exécutif”, l’Express 9/1/20..

    Il s’ensuit de l’état de la France, Marianne se retourne pour pleurer: 40 ans d’élites françaises, bilan d’un désastre. Déjà l’historien américain Robert O Paxton dénonçait dans son livre, La France de Vichy: «Vichy a attiré l’élite professionnelle; ses échecs sont dans une certaine mesure les échecs de cette élite » – Nous y sommes.

    http://charlesandrelegrand.over-blog.com/2020/12/40-ans-d-elites-francaises-bilan-du-desatre.html

    Dernier scoop, nous avons connu la pénurie de masques et de vaccins désormais se sont les matériaux de constructions qui sont aspirés au prix fort par bateaux entiers vers les USA, essayez de trouver du Bois d’ossature en douglas..

      +12

    Alerter
    • vert-de-taire // 27.02.2021 à 10h41

      *** essayez de trouver du Bois d’ossature en douglas..***
      c’est la concurrence libre et non faussée pour laquelle on a encore voté il y a peu.
      C’est très vilain de se plaindre, je dirais même plus c’est anti-républicain, voire complotiste.

      Imaginez que le pétrole soit indisponible de la même manière ?
      on devrait brouter pour se remplir la panse.
      mais quoi, c’est la concurrence libre et non faussée, faut choisir, on a choisi.
      Nous avons voté pour …/Sarko/Hollande/Macron pour ce Système de salauds.
      Et toujours massivement car quel qu’eu été le vainqueur de second tour, on avait le même résultat : le néo-libéralisme qui favorise exclusivement les plus riches et leurs larbins jetables.

      Alors je dois vous remercier bien que je ne comprenne pas tout.
      Mes chers contemporains (comptant-pour-rien) comme je vous plains de vous pourrir la vie avec tant de dévouement !
      Et pour nous égayer, vous rouspétez aussi.
      Quel spectacle vous nous donnez !
      Et c’est gratis malgré qqs frais de police !
      La vie est belle pour nous rentiers.
      Vous nous comblez.
      Continuez.
      et encore merci pour votre indéfectible soumission.

        +1

      Alerter
      • vert-de-taire // 27.02.2021 à 10h43

        désolé pour les fôtes …
        l’enthousiasme peut-être ?

          +0

        Alerter
  • Brigitte // 25.02.2021 à 09h33

    Bonjour les petits pigeons…elle est pas belle l’UE? oui, celle que vos cervelles confondent à tort avec l’Europe…on se demande pourquoi cette addiction à l’union…. vous avez une tante à Bruxelles une fois? ou un oncle en Amérique des fois? dans la finance internationale ?
    Allons allons les pigeons voyageurs, vous rêvez de quitter la France, hein? la poule au pot ça ne vous dit rien….c’est vrai qu’elle a comme un goût de faisandé, non? mais la faute à qui?
    Ohé les esprits ouverts de la basse-cour de la bourse..non, pas celle de Fabricius mais de Nouillorque !
    Ohé, les « esprit d’ouverture » de la chasse radiophonique au déficit public !
    Un conseil, tirez-vous les pigeons…si possible avant les élections. Allez vous faire voler ailleurs et merci de bien fermer votre cloaque idéologique en partant, qui chie sur la démocratie et l’indépendance nationale.
    Si vous préférez le lambrusco à la gueuse, allez donc en Italie, vous y serez reçus à bras ouverts en ce moment, super Mario Draghi vous attend….Bon vent!

      +11

    Alerter
  • pseudo // 25.02.2021 à 11h14

    je n’ai qu’une chose à dire, quand est ce qu’on se débarrasse de cette europe…

      +5

    Alerter
    • Ignotus // 25.02.2021 à 12h00

      Je comprends très bien votre propos. Cependant, il ne faut pas entrer dans les manipulations de nos dirigeants et nous devons commencer par être très précis dans notre language.
      L’Europe est un continent.
      L’Union Européenne est une organisation politique et c’est elle qu’il faut quitter ainsi que l’€ et l’OTAN.

        +7

      Alerter
      • Patrick // 25.02.2021 à 13h31

        oui , arrêtons de dire « Europe » à propos de l’UE. Ce sont deux choses différentes , l’Europe continuera d’exister longtemps après la disparition de l’UE.

          +8

        Alerter
  • john // 25.02.2021 à 11h57

    Quelle arnaque ! La France devra rembourser plus qu’elle ne pourrait percevoir et sous la contrainte d’engager des réformes qui vont appauvrir la collectivité. C’est démentiel, comment nos élus peuvent-ils soutenir et s’engager dans cette voie ? Aveuglés par leur idéologie ou arrivistes corrompus ?

      +10

    Alerter
    • moshedayan // 25.02.2021 à 13h15

      John, vous parlez de « vos élus », le premier d’entre eux est votre Président qui a de fortes chances d’être ré-élu par une population vieillissante, me disent mes amis français, « biberonnée par une propagande » jamais vue , mais parfois ça proteste m’ont signalé mes amis français – comme sur votre chaîne
      https://www.cnews.fr/emission/2021-02-25/lheure-des-pros-du-25022021-1051650
      à 36mn -45 mn , faut-il entendre.
      Pendant ce temps , la République de San Marino fait une pirouette à Bruxelles, et a fait venir des doses du vaccin Sputnik V, elle est prête à acheter d’autres vaccins « non UE », comme même le prochain vaccin russe de l’Institut Tchoumakova – covivac pour les moins de 60 ans en tous cas, la Serbie fait depuis un mois déjà cela et a livré le Monténégro en sputnik V (en geste politique évidemment), la Slovaquie se prépare à suivre la même attitude (comme la Hongrie l’a fait déjà – vaccins russe, chinois ou indien…) l’UE et ses avis géopolitiques on s’en fout poliment… parce que c’est clair,- peu de chances que Bruxelles accepte des vaccins russes…

        +6

      Alerter
      • John // 25.02.2021 à 18h32

        Oui les français qui votent sont pour une majorité inconscient de la manipulation dont ils font l’objet.
        Et ceux qui ne votent pas maintiennent, (à l’insu de leur plein gré ?) au pouvoir cette élite prédatrice. C’est à ce point désespérant que j’ai renoncé à faire entendre raison à une relation « professeur » d’histoire au collège qui répète en boucle les « arguments » fin de non-recevoir que prodiguent BFMTV et consorts. Mes arguments rationnels (description des faits, comparaison avec les paroles, analyse, conclusion) sont impuissants face à la bêtise enkystée dans les cerveaux disponibles.

          +2

        Alerter
        • vert-de-taire // 27.02.2021 à 11h03

          Normal, notre cerveau est issu d’une sélection qui ne laisse vivre que ceux qui croient à ce qu’ils voient.
          Il faut tenir compte de la réalité sous peine de mort.
          Si tu ne suis pas le troupeau de proies dont tu fais partie, tu seras dévoré par le prédateur.
          Si tu ne crois pas ce que tu perçois tu t’exposes à beaucoup de désagréments.

          Sauf que le réel est maintenant le Spectacle. Et que nos chers cerveaux n’ont pas vu la différence. Le Spectacle reste réel et le cerveau s’y laisse prendre.
          C’est 100 000 ans (et plus) de pression de sélection,
          c’est 200 ans de réclame, de publicité, de propagande toujours plus pertinente.
          Surtout quand le politique est devenu un plaisant cirque publicitaire,
          surtout quand l’élite a interdit aux gueux de la polluer, fi donc ma chère, c’est un gueux,
          et d’instituer en douce le retour à la ploutocratie, le sang pur et bleu (tendance vert $), le retour à l’école supérieure des riches, par et pour les riches … Il faut bien apprendre à arnaquer ces gueux.
          Ah salauds de pauvres, encore et toujours espérer l’impossible
          malgré les massacres correctifs que nous vous infligeons comme à chaque fois.
          Faut vraiment être bouchés.
          Ils ont bien raison ma chère, ceux qui appliquent la manière forte.

            +1

          Alerter
    • Maurice // 25.02.2021 à 14h44

      Ah nos elus …
      Macron, ex banquier, président de la France.
      Il nous a dit que l’on se devait de travailler et rêver d’être milliardaire, enfin quelque chose d’approchant …
      Même si j’étais dans les 0.1% (revenus > 500 k€ annuels) combien de siècles devrais je travailler pour amasser 1 Milliard ???
      Draghi, ex banquier, 1 er ministre Italien
      Bon là c’est mort pour eux, dommage ! Il a contribué à régler le cas de le Grèce (depuis son bureau de chez Goldman Sachs).
      Il n’y a plus rien a attendre de ces gens la car il n’ont que faire des peuples, leur mépris et leur cynisme nous le démontrent tous les jours.

        +9

      Alerter
    • Donnot // 25.02.2021 à 16h57

      S’engager dans cette voie…….sans nous expliquer l’intérêt pour la France et les français.

        +0

      Alerter
  • Valérian // 25.02.2021 à 12h59

    Peut-être pourrions nous pousser le zèle jusqu’à faire un plan de rigueur pour montrer patte blanche. Ce pourrait-être une diminution drastique de la contribution française au budget européen par exemple….

      +3

    Alerter
    • Patrick // 25.02.2021 à 13h30

      tout à fait
      on pourrait commencer les économies par l’UE , ne plus payer puisque nous sommes contributeur net et surtout refuser ce plan qui va nous coûter un bras.

        +7

      Alerter
  • Patrick // 25.02.2021 à 13h28

    De toute façon , ce fameux plan va coûter à la France beaucoup plus que ce que nous allons en tirer.
    Donc la meilleure chose pour nous c’est de ne pas en faire partie.

      +4

    Alerter
  • Savonarole // 25.02.2021 à 13h29

    Bon, maintenant , il ne reste plus qu’à faire comprendre à mamie que les gros cons en veulent à sa retraite et à son assurance vie en Euros… avec la lessiveuse à cerveaux qui tourne 16h/24 allumée sur BFM ça va être difficile pour elle de s’en souvenir .. et elle a pas Alzheimer !
    Mais ne désespérons pas, nos parents sont pas les plus futés du monde vu qu’ils nous ont foutus dans cette merde, mais vu la crédibilité de la parole politique actuelle, on a une chance unique de les convaincre.

      +4

    Alerter
  • Pierre // 25.02.2021 à 15h23

    De toute façon, on assiste à la fin d’un système.
    Nos retraites sont financées par les travailleurs or le travail va aller en diminuant…C’est le sens de l’histoire. On est que au début de l’automatisation…..Alors que font les pays, ils reculent l’âge de la retraite, ils ouvrent à des fonds de pensions, ils permettent aux entreprises de recruter des retraités en free lance…etc,etc,etc….Alors au final, je ne dirais pas que c’est la faute à l’UE, la France ou l’Allemagne… C’est tout simplement la fin d’un système qui fonctionnait dans un contexte (peu de retraité et beaucoup d’emploi=>30 glorieuses) mais qui arrive dans un autre paradigme (beaucoup de retraité, de moins en moins d’emploi). Que fait on alors?
    Le courage serait de dire la vérité aux gens. On leur fait croire à des arbres qui montent jusqu’au ciel. A la limite, si on voulait continuer un peu plus loin ce système , on pourrait lutter contre l’évasion fiscale et rééquilibrer certains régimes mais au bout du bout se serait reculer pour mieux sauter.
    Au final, je ne vois pas de solutions qui ne soit pas une remise totale de ce système de financement et si on veut aller plus loin de notre système de production dans sa totalité et donc du capitalisme.

      +6

    Alerter
    • Patrick // 25.02.2021 à 15h51

      Lutter contre l’évasion fiscale ne va pas permettre d’aller bien loin.
      Le système français actuel dépense environ 1400 milliards d’euros par an pour arriver à un niveau de service déplorable. Ce n’est pas en dépensant 50 milliards de plus que l’on résoudra le problème, surtout que ces 50 milliards ne manquent pas vraiment puisqu’ils sont empruntés par ailleurs.
      ça fait 50 ans , depuis le 1er choc pétrolier, que les politiciens continuent à promettre toujours plus pour être élus , à distribuer de plus en plus de fric à leur clientèle électorale , mais là on arrive au bout du système, et pas qu’en France.

        +5

      Alerter
    • Bouddha Vert // 25.02.2021 à 21h09

      Pierre bonjour,
      Le sens de l’histoire ne serait il pas que l’automatisation sera bientôt terminée?
      Où sont les sources d’énergie, les métaux rares qui permettrons votre automatisation croissante?
      L’avenir c’est qu’avec moins de ressources en général, nous allons tout simplement manquer de bras et que cela va sentir la sueur!
      L’avenir ressemblera plus à une sorte de passé avec des savoirs supplémentaires et des techniques organisationnelles améliorées mais il n’y aura pas de prolongation tendancielle de ce que notre monde a organisé depuis 2 siècles.
      Il n’y aura donc plus de retraites mais également plus de chômeurs, on ne peut pas tout perdre.

        +2

      Alerter
      • vert-de-taire // 27.02.2021 à 11h21

        — Plus de bras pour remplacer les énergies fossiles. —
        C’est une lubie tant qu’il reste des énergies fossiles à disposition des décideurs escrocs
        et des votants escroqués.

        Pas de pénurie en vue.

          +0

        Alerter
  • Maurice // 25.02.2021 à 15h28

    Ah les retraites, les reformes structurelles, le déficit (les fameux 3%) …
    Nous sommes de bons élèves, mais cela ne suffit jamais !!
    Notre système de retraite par répartition fonctionne grâce aux travailleurs qui cotisent à une caisse qui verse les pensions aux heureux retraités.
    La plupart des départs à la retraite ne sont pas remplacés par de jeunes entrant dans le monde du travail.
    Ceci implique moins de cotisations.
    Les salaires n’augmentent pas: moins de cotisations également.
    Et les cadeaux faits aux investisseurs pour qu’ils viennent développer leur activité chez nous n’apportent pas plus de cotisations,en fait ces cadeaux nous coutent plus qu’ils ne rapportent.
    En effet, pour 100€ de salaire les diverses caisses reçoivent 100€ (cotisations salariales et patronales), alors qu’un investisseur (pour 100€ de dividendes) contribuera pour moins de 17€. (voir CICE et loi Travail).
    Une excellente vidéo ici: https://www.youtube.com/watch?v=ZJSgSyWi61o
    Et Macron nous explique qu’il manque des sous et qu’il va falloir y remédier: elle pas belle la vie de rentier ?

      +7

    Alerter
    • Patrick // 25.02.2021 à 15h52

      le principe de la retraite par répartition exige une pyramide des âges adaptée , ce n’est plus le cas donc forcément les cotisations ne suffisent plus.

        +4

      Alerter
      • Maurice // 25.02.2021 à 16h24

        Certes … mais le Covid est en train d’y remédier 🙂 Heu … pas taper, un peu d’humour n’a jamais fait de mal !
        Sinon on note 1 Milliard de déficit pour la caisse de retraites, par ailleurs 90 Milliards de cadeaux fiscaux ( niches sociales, chiffre de la cour de comptes).
        Il est ou le problème ?? Trop de cadeaux ou trop de « vieux » ??

          +12

        Alerter
      • riton // 25.02.2021 à 16h31

        Faire de la pub pour la retraite par capitalisation alors que nous sommes au bord d’une crise économique majeure cela a un goût assez savoureux !

          +7

        Alerter
        • Patrick // 25.02.2021 à 18h32

          Il n’y a pas de régime de retraite viable à long terme, à part la solidarité familiale et un lopin de terre.

            +2

          Alerter
        • JBB // 26.02.2021 à 16h50

          Tout dépend dans quoi vous capitalisez, vous pouvez très bien capitaliser dans votre logement, des terres, de l’or ou dans les études de vos enfants.

            +2

          Alerter
          • vert-de-taire // 27.02.2021 à 11h28

            On peut aussi se remettre à produire nos besoins en France
            et non pas ailleurs. Je blague bien sûr… on ne sait plus faire.

            Bon cela exige de détruire le capitalisme,
            Et bien pourquoi pas ?
            si cela permet de
            bêtement,
            vivre.
            Je parle des gueux.
            Ils nous empoisonnent la belle vie ces gueux.
            Ils veulent vivre longtemps et bien ..
            salauds de pauvres.

              +1

            Alerter
  • Incognitototo // 25.02.2021 à 15h54

    Plus de 50 régimes de base de la CNAV, près 200 régimes de retraite complémentaire, donc autant de CA, de commissions, de systèmes administratifs qui se gavent sur nos cotisations.

    Alors, oui, notre système de protection sociale a besoin de réformes et à tous les niveaux.

    Cela constaté, quand le désir de réforme vient de Bruxelles, ça ne sent jamais bon, puisque leur seule ligne de conduite idéologique, c’est la privatisation des services publics. Donc même si je ne partage pas les positions anti-européennes forcenées exprimées ici, pour autant je partage tout à fait leur opposition à ce que ces gens viennent nous imposer leurs diktats.

      +5

    Alerter
    • Maurice // 25.02.2021 à 16h40

      Vous avez raison, beaucoup de régimes, de la complexité, cela coute.
      Je ne sais pas combien exactement, mais ce dont je suis presque sûr, c’est ce que ce qui est proposé à la place n’est pas meilleur.
      En particulier une capitalisation pourrait être catastrophique, nous savons tous ici ce qui est advenu à nombre de retraités Américains en 2008.
      Je ne suis pas avocat, mais si c’était le cas je me battrai pour ne pas que l’on touche à la CNBF.
      Cet organisme est indépendant depuis 1954 et se gère tout seul, ils sont 15000 à verser dans le pot commun et en bénéficier: où est le problème ?

        +2

      Alerter
      • Incognitototo // 25.02.2021 à 17h46

        La CNBF n’est pas exemplaire en tout, si leur régime de retraite est équilibré (et pour cause, ils bénéficient de la croissance permanente du nombre d’avocats), pour autant leur régime de sécurité sociale (Régime Social des Indépendants, anciennement l’Organic) est déficitaire depuis… 1948 !!! Compensé au début par l’État, puis par le régime général (donc les salariés), puis depuis 29 ans par les entreprises à travers la CSSS.

        341 conventions collectives (autant de secteurs d’activités) en France ont presque toutes créé leur propre caisse au début. Le problème est que les professions évoluent : certaines disparaissent (charbonnages, métallurgie, et cetera) faute de salariés cotisants ou stagnent, d’autres prospèrent avec des professions en expansion ou parce que leurs cotisants meurent plus vite (comme les caisses du bâtiment)… En conséquence, les caisses se sont progressivement restructurées (par fusion absorption) pour ne pas laisser sur le carreau certains cotisants.
        Ce système (privé), dédié par profession, ne fonctionne et n’est donc profitable qu’aux professions qui sont en expansion permanente, pour toutes les autres, elles sont condamnées à disparaître, de fait, faute de cotisants.

        Dès lors, on comprend mieux pourquoi le CNBF, entre autres, refuse toute réforme… comme toutes les caisses riches ou très riches qui par ailleurs gèrent de colossaux actifs (à faire pâlir d’envie n’importe quel capitaliste).

        Le coût de ce système morcelé et de ce que nous pourrions économiser si on fiscalisait l’ensemble des cotisations sociales (avec un système unique quitte à ce qu’il reste proportionnel aux cotisations) serait de 40 à 60 milliards par an ; sans oublier que les actifs immobilisés des caisses de retraite que nous pourrions récupérer sont carrément inchiffrables…

        Mais ne vous attendez pas à ce qu’un peu de rationalité et de justice puissent arriver un jour en France, notre système paritaire actuel veille à ce que rien ne change, puisqu’il se nourrit sur ce système. Cela précisé, si je suis contre toute privatisation du système social, par contre je suis bien pour son étatisation.

          +4

        Alerter
        • Maurice // 26.02.2021 à 11h23

          Je vous cite:
          La CNBF n’est pas exemplaire en tout, si leur régime de retraite est équilibré (et pour cause, ils bénéficient de la croissance permanente du nombre d’avocats), pour autant leur régime de sécurité sociale (Régime Social des Indépendants, anciennement l’Organic) est déficitaire depuis… 1948 !!! Compensé au début par l’État, puis par le régime général (donc les salariés), puis depuis 29 ans par les entreprises à travers la CSSS.

          Les avocats ne sont pas responsables du déficit du RSI !
          C’est tout le contraire, en 2019 ils ont même versé 99 Millions d’euros aux régimes en déficit démographique (commerçants, artisans, agriculteurs). Leur caisse contient 2 Milliards, ils cotisent en moyenne jusqu’à 65 ans et ont 71000 cotisants pour 18000 retraités.
          Pourquoi faudrait il détruire cela ?
          Cela dit je comprends votre point de vue, c’est à dire unifier et centraliser tout ça. Mais …
          Pour moi cela conduirait à défavoriser ceux qui s’en sortent bien et viendrait grossir le millefeuille administratif (ben oui, plus de fonctionnaires pour gérer cela), pas sûr qu’on serait gagnant !
          Pour finir et livrer le fond de ma pensée: il me semble judicieux qu’il y ait un pouvoir morcelé, surtout en ce moment. Un état centralisateur oui si vraiment il oeuvre pour le bien commun, mais avouons que ce n’est pas le cas.
          La vraie liberté est économique, car la main qui nourrit est au dessus de celle qui reçoit.

            +0

          Alerter
          • Incognitototo // 26.02.2021 à 16h05

            Ce que vous semblez ne pas vouloir entendre, c’est que de toute façon, quand une caisse est en défaillance (notamment pour des raisons démographiques ou de disparition des métiers) c’est tout le monde (à travers les impôts d’État) qui paie.

            De même que c’est nous qui payons les avocats qui gèrent si bien leur caisse et qui y arrivent uniquement à cause de l’augmentation permanente du nombre d’avocats : en augmentation permanente depuis 20 ans (+ 36 % sur les 10 dernières années), et avec actuellement 5 avocats actifs pour 1 retraité, alors que la moyenne nationale est de 1,8 actif pour 1 retraité.

            Alors, non, je ne suis pas d’accord pour qu’ils se la jouent solo et perso (comme de nombreuses autres caisses riches) ; ça n’est pas ça pour moi la solidarité et la reconnaissance du fait que sans les autres ils ne sont rien ; d’autant que pour eux en particulier ils bénéficient d’un monopole qui les rend incontournables (c’est facile dans ce cas de ne pas se faire de souci pour l’avenir).

            Si un jour certaines procédures peuvent se passer d’eux, et/ou que l’accès aux droits devient un service public gratuit, ou que leur nombre d’actifs pour leur nombre de retraités diminue, qui paiera pour la retraite des avocats ? Vous avez déjà la réponse.

            Alors, ces différenciations de régime n’ont pas de sens, ce sont juste, encore une fois, l’application du chacun pour soi, où on privatise les profits, mais on mutualise les pertes.

            En outre, les économies d’échelle que nous pourrions faire avec un régime unique permettent de maintenir une retraite proportionnelle aux cotisations (et même d’augmenter les prestations versées), alors je ne vois vraiment pas en quoi cela pourrait gêner les avocats… sauf si on comprend que la gestion privée de leurs actifs immobilisés de leur caisse permet des rentes de situation totalement injustifiées.

            Je partage votre souci concernant la non-centralisation étatique, cependant rien n’empêcherait de confier la gestion de cette caisse unifiée à des élus nationaux (principalement syndicaux), autres que nos instances actuelles (soi-disant) représentatives.

            Je conteste qu’ils n’aient pas été en déficit sur le RSI, d’ailleurs rien ne permet de distinguer dans les comptes l’origine des cotisants et des bénéficiaires, mais si vous avez des sources, je suis preneur.

              +4

            Alerter
  • Darras // 25.02.2021 à 18h18

    Je propose qu’on commence par la décimation des retraites des fonctionnaires Européens. Puis de tous les haut fonctionnaires de chaque pays d’Europe. Puis des personnels politiques de tous les pays Européens. Là aussi je prescrit un nivellement par le bas.
    On verra après pour les autres.

      +5

    Alerter
  • xavier37 // 25.02.2021 à 19h31

    Moi qui croyait au « Nouveau Monde » post Covid !
    Il doit y avoir plein de « bon prêcheurs » pour susurrer à Bruxelles, qu’il faut baisser les charges pour être compétitif avec les Chine. Et puis, il y a la dette.. Et puis faudrait pas déclencher de l’inflation (c’est pas bon pour les patrimoines)…
    Et puis, Manu, il a dit « quoi qu’il en coute », mais c’est Manu… Il nous annoncera un plan d’austérité (en mème temps) dans 2 ans. Après les élections bien sûr, puisqu’il est déjà élu face au FRONT National (attention aux tromperies sur les étiquettes), nous dit-on.

      +3

    Alerter
  • Bouddha Vert // 25.02.2021 à 20h44

    Les technocrates de Bruxelles n’ont pas de comptes à rendre à un quelconque peuple, raison pour laquelle ils se permettent de mettre en œuvre un cadre qui permette d’appauvrir le plus grand nombre afin de préserver un système civilisationnel, certes non démocratique, certes non équitable, mais quelque chose qui ne s’enfonce pas dans le chaos.
    Mon introduction est un peu rude mais dans un monde qui manque de plus en plus de tout (hydrocarbures, minerais en tous genres…) et l’Europe encore plus que toutes les autres grandes régions du monde, et cela ne fait évidemment que commencer, il faut donc bien qu’une institution se charge de nous calmer!
    Évidemment aucun peuple n’élira celui qui nous promettra moins tout en travaillant plus, Bruxelles est donc là pour ça.
    Pour qu’à terme cela puisse s’arranger, ce qu’il nous faut donc mettre en œuvre, ce sont petites villes et villages organisés en réseau qui, sans nous apporter toutes les aménités de feux nos sociétés thermodynamiques, seront toujours plus inspirants que ce qu’il restera des oripeaux de l’ancien monde.

    Amen.

      +3

    Alerter
  • pat // 25.02.2021 à 23h13

    quand es ce qu’il vont rendre des comptes c’est gros foutard de gueules !!! moi je dis que les jeunes qui se foutes sur la gueules en banlieue il ferais mieux de de les traquer pour leurs pourrir la vie

      +0

    Alerter
    • Incognitototo // 25.02.2021 à 23h55

      Mais, ça n’arrivera pas… Quand j’étais jeune (il y a 50 ans, alors il y a prescription), nous allions brûler les belles bagnoles dans les beaux quartiers ; aujourd’hui, les jeunes les brûlent en bas de chez eux, celles de leurs voisins, et ils se battent entre eux…

      Se tromper de colère est la pire des erreurs politiques et psychologiques ; et il semble bien que nous en soyons là, sur bien des sujets, y compris l’Europe qui n’est jamais que l’exécutrice des gouvernements nationaux.

        +5

      Alerter
  • Yann // 26.02.2021 à 07h47

    Chaque fois que Bruxelles demande des réformes structurelles, ça me donne envie de sortir de l’UE.
    Toujours pas de taxe tobin ni de taxe gafam, ni de lutte contre l’évasion fiscale mais maîtrise des salaires et des retraites.
    On comprend mieux pourquoi Macron a choisi l’hymne européen le jour de son élection à la présidence française.

      +2

    Alerter
  • Ernesto // 26.02.2021 à 19h37

    « Lutter contre l’évasion fiscale ne va pas permettre d’aller bien loin ». 1000 milliards au niveau de l’Europe, 60 à 80 milliards rien que pour la France, excusez du peu ! Si on considère le manque à gagner occasionné par le chômage endémique, des salaires à ras des pâquerettes et qui n’augmentent pas (le coût du travail!), des taux de cotisations bloqués depuis des décennies, des exonérations de charges non compensées à l’euro près, les jeunes qui rentrent sur le marché du travail de plus en plus tard et galèrent sans fin dans la précarité, tout cela finit par représenter un joli pactole qui relativise quelque peu le prétendu déficit du régime de retraites par répartition qui sert de prétexte aux technocrates néolibéraux de Bruxelles et Paris pour justifier des reculs sociétaux.

    Il serait grand temps de changer vraiment de personnel politique et de politique économique et sociale, que les gens s’engagent à prendre en main leurs propres affaires pour envisager enfin l’advenue des jours heureux.

      +3

    Alerter
    • Patrick // 26.02.2021 à 21h57

      Le chômage , les bas salaires et tout le reste sont une conséquence directe des choix faits par les français sur proposition du personnel politique.
      Je suis d’accord que la solution passe par la reprise en main des affaires par les individus qui doivent arrêter de compter sur les promesses des politiciens.

        +1

      Alerter
      • Bouddha Vert // 28.02.2021 à 22h32

        Penser, comme Mitterand (le pensait-il?), que « les forces de l’esprit » sont suffisantes pour assurer l’abondance pour tous, est le propre des boomers, ivres d’une disponibilité énergétique toujours croissante et sans limites!
        Avec moins de pétrole, et consort, disponible vous pensez peut-être que les bras, et les jambes, des Hommes suppléerons au travail des machines?
        Vous pensez que les Hommes d’avant la révolution industrielle étaient simplement bêtes pour ne pas s’offrir des retraites, une sécu, des études pour leurs enfants?
        En 2021, ne pas comprendre que les hydrocarbures, mais surtout l’invention de leurs convertisseurs énergétiques, ont été LA révolution à même de nous offrir ce que tous nos aïeux n’ont jamais rêvé, relève du dénis!
        Avec toute la meilleure volonté du monde, nous ne retrouverons plus jamais les soulagements que les machines du XIX et XXème auront pu nous apporter, or elles ne sont efficaces que si elles sont nourries avec des sources pilotables et énergétiquement denses (les hydrocarbures).
        Vous pouvez geindre encore et encore, la physique ne supporte pas de voir ces lois violées, il va vous falloir admettre pourtant cette vérité.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A9_massique_d%27%C3%A9nergie

          +1

        Alerter
  • Ernesto // 26.02.2021 à 23h25

    L’acceptation du chantage de la Commission européenne à l’aide monétaire, voilà comment Le Maire, Macron, les marcheurs et ceux qui les soutiennent comptent rembourser l’argent magique de la dette Covid. Surtout pas en impulsant une profonde réforme fiscale plus juste et redistributive, cela fâcherait durablement les riches qui financent l’investissement. Encore moins en subvertissant le carcan des traités qui interdisent à la BCE de prêter directement aux Etats à taux nuls ou négatifs pour financer les investissements essentiels , cela contredirait aux dogmes monétaires et budgétaires inscrits dans le marbre des règles qui régissent la construction européenne et déclencherait l’ire de Mme Merkel et de tous les adeptes de l’ordolibéralisme outre-Rhin.

    Impensable d’évoquer ne serait-ce que l’annulation de la dette des Etats (25% du total) détenue par la BCE.

    Alors, puisqu’il faut choisir, on va préférer s’attaquer aux retraites, au code du travail, à l’assurance chômage, aux services publics, on refusera de rétablir l’ISF et d’octroyer le RSA aux jeunes (l’incitation au travail pas à l’assistanat ce cancer de nos sociétés!).

    Contribuables et travailleurs à vos poches ! Le grand capital a besoin de libertés et latitudes étendues pour investir, créer de l’emploi et permettre, grâce au ruissellement, que la réussite des premiers de cordée bénéficie également aux premiers de corvée. Et si vous ne croyez toujours pas à ce conte pour enfants, c’est que vous n’êtes qu’un infâme complotiste islamo-gauchiste !

      +7

    Alerter
  • Lioser // 27.02.2021 à 08h44

    Bruxelles fouteur de merde et destructeur des Nations afin de faire un état europe fusion des régions GOPE, réforme de la loi travail GOPE, réforme des retraites GOPE…. Bruxelles détruit la France

      +1

    Alerter
    • vert-de-taire // 27.02.2021 à 11h45

      ***Bruxelles détruit la France***

      Bruxelles n’est que le choix de l’élite : l’UE est le choix de NOTRE élite.
      Au referendum de 2005 pour/contre l’UE et son traité de soumission aux capitaux, TOUTE l’élite, les CSP+, les affairistes, les dirigeants politiques et les propriétaires et les dirigrants des grandes entreprises … tous les médias de masse, tous POUR cette arnaque. Ce sont EUX qui sont des salauds, par le coup d’Etat qui a fait adhérer la France à l’UE en opposition claire de la population.
      => Basculement dans la dictature.
      Bruxelles n’est que l’institution.
      La trahison des élites la cause.
      Cela ne nous a pas empêché de voter encore et toujours POUR EUX à chaque fois.
      Nous sommes de vrais crétins, vraiment lobotomisés (sauf l’impensable refus majoritaire en 2005).

      Il y a donc un pb : soit NOUS sommes incohérents (= fous) en votant le NON puis le OUI en votant toujours pour nos bourreaux pro-UE
      ou alors il y a une escroquerie qq part dans le vote.
      Peut-être les deux.

        +2

      Alerter
  • CALINE // 27.02.2021 à 11h36

    On tape juste sur les pauvres en France.
    Le fait d’être dans l’UE avec l’Euro et Bruxelles permet de casser un pays dans son ensemble.
    Nous sommes plus de 17 millions de retraités avec 13 millions qui on une retraite autour de 1000 euros & le reste supérieur, donc pas beaucoup qui on « une vrai retraite convenable.
    En plus seul pays d’Europe ou nous avons une double fiscalité directe « impôts classique & CSG ».
    Nous sommes les plus imposés, même les petites retraites… dans cette UE qui veut nous faire vivre « les pauvres en sous-développement ».
    Pire avec la répartition qui en soit est une bonne chose seulement comme nous ne capitalisons pas c’est des fonds de pensions qui possèdent tout notre patrimoine de travail et qui payent des retraites à des millions d’étrangers « Canada, NZ, Japon, Australie etc… » et bien sur c’est pour nous du déficit…
    Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose à rajouter.

      +3

    Alerter
  • CALINE // 27.02.2021 à 11h37

    Sinon que le pays va très mal depuis 50 ans par la peur des Français qui pensent uniquement à voter par « une soi-disant sécurité ».
    Sauf il y a 50 ans le SMIC en niveau de vie actuel il faudrait qu’il soit presque de 3000 euros, perte de niveau de vie monstrueux en 50 ans.
    Il ne reste plus que ceux qui héritent « malheureusement c’est juste 15% de la population ».
    Pays ou nous sommes le moins propriétaire en Europe et avec plus de 3 millions de logements vacants et pour cause…
    Pays qui a le plus de résidence secondaires d’Europe « beaucoup d’étrangers ».
    Bref quel tristesse d’en être arrivée là « fautes des élites et des Français qui ont peur de tout ».
    Ajoutons des délocalisations… qui nous font croire que nous polluons peu alors que nous polluons plus du double car il faut prendre en compte ce que nous importons « avec du déficit ».
    Bon restons en là c’est pas glorieux…

      +3

    Alerter
  • Tof68 // 27.02.2021 à 11h43

    Moi je propose de s’attaquer réellement à l’optimisation fiscale et aux paradis fiscaux

      +2

    Alerter
    • vert-de-taire // 27.02.2021 à 11h58

      ***Moi je propose de s’attaquer réellement à l’optimisation fiscale et aux paradis fiscaux ***
      Voir plus haut ce que cela peut avoir comme effet.

      Moi je propose de vraiment s’attaquer au Système qui depuis 200 ans ne fait que d’exterminer les salauds de pauvres quand ils réclament trop fortement de survivre décemment.
      Qui dévaste la planète et parvient à le reprocher aux gueux,
      bref l’arnaque mondialisée !

      Depuis 2008, l’espérance de vie diminue.
      Et c’était l’argument ultime des salauds (les champions du Spectacle) pour défendre le capitalisme.
      Depuis 2008 l’investissement ne trouve plus preneur … et il faut injecter des milliards, racheter les dettes, ..
      Les dettes du Système explosent, la survie même de la finance est compromise.

      C’est le Système qu’il faut détruire,
      (d’urgence avant qu’il explose – on sait que c’est le possible)
      et bêtement tenter le régime démocratique, d’un peuple souverain,
      qui, responsable, choisit sa vie.

        +2

      Alerter
  • Philippe T. // 27.02.2021 à 12h22

    Je ne comprends vraiment pas comment et par quel miracle Macron a été élu en 2017. Puisque 4 ans après vous ne trouverez personne qui avouera avoir voté pour lui, ou bien à la rigueur d’authentiques résistants, juste pour « faire barrage au fascisme ». Encore un grand mystère. Ou un complot.

      +5

    Alerter
  • claudius // 27.02.2021 à 18h19

    prendre sur les retraites ,cet argent a été prelevé au titre de cotisations salariales (sociales)et non de charges aux entreprises comme certains le disent.allez voir du coté des paradis fiscaux qui representent pres de 100 milliards d euros d evasion de capital sans produit pour la france.

      +1

    Alerter
    • vert-de-taire // 28.02.2021 à 09h06

      Vous semblez découvrir l’escroquerie !
      Alors qu’elle dure depuis pas mal d’années et qu’elle est publiquement revendiquée.
      Son nom néolibéralisme. Ses actions la destruction de la planète et l’atomisation (i.e. séparation sidération précarisation ‘terrorisation’) des personnes, … via les lois scélérates détruisant TOUS les contre-pouvoirs et protections juridiques et sociales, en acculturant …
      Une jolie recension dans un article simplet par ici :
      https://www.arianebilheran.com/post/le-pouvoir-et-le-complot

      Que devront faire nos tyrans pour vous faire vous rebeller ?
      Vous tuer ?
      Les morts sont d’un calme .. sépulcral.

        +1

      Alerter
  • claude // 01.03.2021 à 19h52

    C’est HONTEUX ! MONSTRUEUX !

    Profiter du coronavirus qui plonge la population dans le désespoir, la mort, pour faire du chantage sur des lois scélérates et inacceptables dont le seul but est d’alimenter le système financier avec l’argent des retraites.

    On sait où tout cela nous mènerait : des vieux presque tous pauvres ayant pourtant cotisé toute leur vie.

    Elle ferait mieux de réclamer une réforme du système hospitalier, plus de moyens, plus de lits.

    Ces gens-là sont sans limite dans l’horreur de leurs injonctions et de leurs chantages.

    Souvenons-nous de la Grèce !

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications