Les Crises Les Crises
17.septembre.201617.9.2016 // Les Crises

Liberté d’expression et Liberté de destruction

Merci 0
J'envoie

Petit billet de réponse aux derniers débats.

Je rappelle que ce blog n’a aucune vocation politique (je ne suis encarté nulle part, et ne risque pas de l’être – mais je parle à toute personne ou parti fréquentable). Il vise à analyser des propagandes, faire naître des réflexions et des débats, regarder les choses à contre-courant, à chercher la Vérité (sans jamais prétendre la détenir).

Mais si je l’ai appelé LES-crises, ce n’était pas pour me limiter à l’économie, mais pour me permettre de glisser d’un sujet à l’autre en fonction de ce que je trouverai important sur le moment, dans mes anticipations des problèmes suivants. Problèmes qui ont généralement correspondu à certaines digues que j’estimais céder. (mais oui, je vais passer à autre chose…)

Un jour, ça a été l’Ukraine – et ce soutien à des gens dont une partie étaient totalement infréquentables.

Un jour, ça a été la Syrie / Moyen-Orient – avec notre Fabius et notre Hollande pactisant aussi avec le diable, jetant nos intérêts et notre sécurité par la fenêtre.

Un jour ça a été Charlie

Charlie, ou la Liberté d’offenser la religion minoritaire

Avec le recul, je suis vraiment heureux du positionnement que j’ai pris ce jour là.

Condamner un acte horrible ? Evidemment ! Honorer la mémoire de gens que j’aimais beaucoup ? Mais évidemment !

Manifester ? Pourquoi pas.

Mais :

  • sans présence de dirigeants étrangers, venus faire leurs salamalecs démontrant le 2 poids 2 mesures habituel,
  • pour un thème de “Unis contre le terrorisme”, “Fraternité”, “Nous ne transigerons pas sur nos valeurs et Libertés” ou autre – pour ça, oui !

Mais ce fut #JeSuisCharlie, alors que je ne cautionnais pas ça :

Pas par bigoterie, mais par simple respect des convictions d’autrui, un tel dessin n’emmenant strictement rien, aucune réflexion. Juste le plaisir de choquer gratuitement les pratiquants d’une religion minoritaire.

Et donc l’arnaque – et le danger, on le voit – a été de faire croire que c’était une manifestation pour la “liberté d’expression”, alors :

  • que les caricaturistes n’avaient strictement rien exprimé, si ce n’est une volonté de transgresser gratuitement le tabou d’autrui (trop courageux !) ;
  • que les manifestants étaient, en général (et sans TROP généraliser) des gens qui n’aiment finalement pas tant que cela la liberté d’expression d’idées contrariantes, puisque ne soutenant généralement pas la naissance de médias alternatifs, d’opinions vraiment dissidentes, etc.

Le seul message était finalement : “On veut pouvoir continuer à avoir le droit d’humilier votre Prophète si ça nous chante – et ça nous chante drôlement…”

On notera aussi que cette mobilisation survenait alors qu’il n’avait évidemment JAMAIS été question une seconde de supprimer ce DROIT d’offenser autrui, aucune modification législative n’était en vue.

Le gestion des réactions violentes, délirantes et barbares, totalement disproportionnées, intolérables, étant un autre sujet. Évidemment dans l’idéal, il n’est pas censé y avoir de conséquences graves pour ce type d’offenses par le dessin. Mais dans la vraie vie, il peut y en avoir, hélas… Tout comme si on se balade avec un tee-shirt “L’Islam est une religion débile” ou avec Mahomet comparé à un cochon – c’était la même chose les caricatures Charlie. D’ailleurs parfaitement relevé à l’époque …

« Je condamne toutes les provocations manifestes, susceptibles d’attiser dangereusement les passions. » [Jacques Chirac, 08/02/2006]

« C’est le pire exemple d’extrémistes provoquant des extrémistes. » [Vygaudas Usackas, représentant spécial de l’Union européenne pour l’Afghanistan, JDD, 19/09/2012]

(et l’extrémiste baba-cool est très mal face à l’extrémiste barbare #MerciLaMondialisation)

Ma vision était simple : il fallait la Liberté de caricaturer ainsi, d’accord, on ne va réintroduite le délit de blasphème. Mais il devait y avoir une “Obligation de réserve” pour la Société, qui devait prendre du recul, condamner moralement si besoin par fraternité et souci d’apaisement, etc. Bref, être intraitable avec la volonté d’humilier les plus faibles.

Étrangement, cette position n’a strictement rien de bien original, ce n’est ni plus ni moins que la position anglo-saxonne, comme l’a expérimentée Caroline Fourest en 2015 à la télé anglaise :

Aucune “censure”, puisqu’on peut parler de choses, que ces dessins sont légaux, mais on ne les montre pas par RESPECT.

De la Liberté d’expression

J’ai été assez stupéfait par deux points dans les longs débats de la semaine (merci de les avoir animés, ça m’aide…), qui montraient qu’on risquait de passer complètement à côté du sujet.

Le premier est qu’on a voulu mettre ceci sur le terrain de la Liberté d’Expression. On a même réussi à me traiter de censeur (notez, cela aura été une semaine bien chargée niveau insultes…), moi qui suis un des disciples de Chomsky en France… (certes un peu moins libertaire, mais on n’est pas aux États-Unis) J’en dirai deux choses :

  • le première est que je prends toujours un peu de recul face à des gens qui hurlent pour protéger la ‘Liberté d’expression’ des personnes dont ils aiment bien les propos, au fond. Car on démontre vraiment qu’on est pour la ‘Liberté d’expression’ quand on défend le droit de dire des choses qu’on n’aime pas entendre – Staline était pour la Liberté d’expression des gens qui soutenaient le communisme… J’attends donc de voir si les mêmes défendraient la présence régulière sur RTL du penseur Tariq al-Qadiraï (fictif), qui viendrait expliquer que “La culture française est totalement inhumaine. On ne peut être Chrétien et Démocrate. Je ne comprends pas que la ‘Culture’ qui a pu coloniser l’Afrique, enchaînant ‘Crimes contre l’Humanité’ sur ‘Crimes contre l’Humanité’ ne fasse pas une repentance collective au moins mensuelle. Je ne parle même pas de l’oppression économique qui perdure toujours et dont chaque français devrait avoir honte. Les Chrétiens ne peuvent jamais vivre en paix. La plupart d’entre eux devraient donc soutenir le fait, pour racheter un peuple dans une telle déchéance morale historique, que les Français donnent à leurs enfants un second prénom musulman, et qu’une Mosquée soit bâtie sur fonds publics dans chaque village français. Et que, au vu du nombre de victimes, la devise du pays devienne “Liberté, Égalité, Fraternité, Pardonnez-nous”“. => En voilà un beau combat pour défendre la liberté d’un “polémiste” musulman avec qui on est totalement en désaccord, non ? 😉
  • la deuxième est qu’il ne faut pas confondre Liberté d’expression (qui doit être le plus large possible) et je ne sais quel DROIT à s’exprimer où on veut. La Liberté d’expression d’Éric Zemmour, ce n’est pas d’avoir le droit d’aller à RTL C’est en revanche le droit d’écrire un livre, le droit de créer un blog sans être poursuivi pour ce simple fait – quitte à l’être pour certains propos tenus tombant sous le coup de la Loi. Et je défends ce droit là pour lui.

Mais tout ceci ne vaut pour l’expression d’idées “raisonnables”, participant au débat démocratique. Et ce n’est plus ce que fait Éric Zemmour depuis belle lurette – d’où ses condamnations.

Parce que qu’il fait en ce moment, c’est illégal. Et dangereux pour la cohésion nationale.

Que les personnes qui voulaient interdire le ridicule burkini au motif délirant de “protection de l’ordre public” ne voient pas le risque de prévoir un débat public avec Eric Zemmour est stupéfiant… Mais, malins, il sont en train de cornériser les vrais Républicains :

  • moralement écrasés d’un côté par les musulmans, outrés du “2 poids 2 mesures “après l’épisode Dieudonné ;
  • politiquement écrasés par les extrémistes de tous bords, qui se retranchent désormais derrière la défense de la “Liberté d’expression” façon Charlie pour paralyser les attaques contre Zemmour (pourtant il était assez naturel de penser qu’on allait passer de l’insulte de la religion et de la culture des minoritaires, à l’insulte des minoritaires…). Mais il fallait débattre et réfléchir en janvier 2015, au lieu de lancer des fatwas contre des gens raisonnables…

Bon courage aux dirigeants maintenant, stupids

zemmour-fn

La fascination pour la cible

Le second point qui m’a frappé dans les commentaires du blog comme dans des discussions que j’ai eues, c’était ce qui me semble être un biais psychologique majeur, proche de ce qu’on appelle le « syndrome de la fascination de la cible » en aviation :

Dans l’histoire de l’aviation militaire, le syndrome en question eût quelques effets malheureux. Elle relate des exemples de crashs d’avions avec des pilotes qui trop concentrés sur leur objectif en oubliaient les paramètres fondamentaux de vol. Ces pilotes positionnaient l’avion en piqué pour mieux atteindre leur cible, s’en écartaient trop tardivement et s’écrasaient, faute d’avoir observé et intégré les signaux d’alertes.

Dans l’aviation civile, les pilotes de ligne prennent également plus de risques lorsqu’ils arrivent à destination, car les longues distances créent de la fatigue et une certaine impatience à atterrir pour en finir avec un long voyage. Ils leurs arrivent de pénétrer lors de l’approche dans des zones orageuses intenses, ce qu’ils font rarement en régime de croisière. Pour exemple le vol 358 d’Air France (Paris-Toronto) en août 2005 a raté son atterrissage car l’avion s’est posé avec des conditions météorologiques déplorables peu compatibles avec les limites techniques de l’avion (efficacité de freinage sur une piste détrempée devenue glissante). Il y avait ce jour là une pluie diluvienne et des vents changeants qui ne permettaient pas un atterrissage en toute sécurité et pourtant le pilote et la tour de contrôle en ont décidé autrement (toujours la cible à atteindre et la conviction qu’on peut l’atteindre malgré les alertes humaines ou techniques).

Pris dans le syndrome, le pilote peut ne plus être en capacité de gérer une situation critique malgré les alertes du tableau de bord et malgré toute la maîtrise dont il est capable. Il ne se concentre plus que sur un seul élément, qu’il juge à tort prioritaire, d’une situation qui devrait être traitée globalement. Les autres éléments, facteurs et paramètres de la situation, qui sont pourtant essentiels, sont ignorés et l’erreur est vite sanctionnée. (Source)

Eh bien là, c’est tout le souci : la “cible” étant évidemment l’Islam.

J’ai dit en gros : “Oups, il y a un gros souci avec Zemmour, et avec les médias et les politiques, qui sont en train d’arroser le pays de kérosène”.

On me répond “Problèmes avec l’ISLAAAAAM !!!!” en sautant comme des cabris, avec analyses de sourates du Coran et débats sur les pratiques religieuses. Alors que, vous notez, je n’ai presque pas parlé du sujet . Et je ne le ferai guère, n’en étant pas un spécialiste, consultez d’autres sites les amis/amies 🙂

Mais réveillez-vous, ce n’est pas là le problème, quoi que vous pensiez du sujet. Obsédés par le sujet islam – soyez tranquille, c’est la cas de l’immense majorité de la population, choquée par les attentats -, vous ne voyez pas qu’il y a un pyromane sociétal dans les médias, qui dit certes, parfois, des choses que vous aimez peut-être.

Mais c’est un pyromane manipulateur, semant la haine, et ça se paye toujours un jour ou l’autre…

N.B. Ce qui est étonnant, c’est qu’avec son profil, on évite ce genre de propos nauséabonds sur tout ce qui peut faire qu’on n’est pas un “vrai français”, et on défend plutôt une saine égalité de tous… :

zemmour-charlie

Emmanuel Todd, Qui est Charlie

Comment détruire une société

Bien sûr qu’il y a des soucis avec certains comportements islamistes dans certaines banlieues. Mais à part 3 salafistes, qui dit le contraire ? Bien sûr qu’il est inacceptable que des femmes subissent une pression sociale pour mettre un voile, etc. Bien sûr qu’on peut en parler, posément – tout le monde en parle d’ailleurs ! Et quand on en parle posément, avec des arguments, il n’y a aucune raison d’être traité d’islamophobe – sauf évidemment si on est EST islamophobe…

Mais là, on n’est plus du tout dans le débat intellectuel, avec un Zemmour hurlant par exemple que :

  1. En Islam, il n’y a pas de musulman modéré, ça n’existe pas.
  2. L’islam est incompatible avec la République et avec la France.
  3. Il faut leur donner le choix entre l’islam et la France : ils doivent se détacher de ce qu’est leur religion.
  4. Le fameux “État de Droit” est aujourd’hui le cheval de Troie de l’Islam
  5. L’islam et l’islamisme c’est exactement la même chose.
  6. Il faut désislamiser des quartiers entiers français
  7. L’État-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol – avec un plan bâti avec Israël à partir de Gaza.
  8. Je trouve scandaleux que Rachida Dati qui a appelé sa fille Zorah [le prénom de sa mère, ndlr]
  9. Pour sauver la France, il faut désigner l’ennemi : l’islam
  10. Christiane Taubira c’est l’incarnation de ce parti collabo qui depuis 1000 ans est toujours contre la France ; Christine Taubira, elle ferait mieux de se taire !

Ohohoho, il y a 1,5 milliard de musulmans sur la planète, ça se saurait si on avait 1,5 milliard de djihadistes, stupid.

Les musulmans sont d’ailleurs dans le monde de très loin les premières victimes du terrorisme islamique – et ils payent aussi leur tribut en France : je vous rappelle qu’à Nice, que brandit sans cesse Zemmour dans ses éructations, une victime sur trois était musulmane, ce qui représente un tribu bien plus lourd que les non-musulmans (le tout avec un chauffeur qu’on peine à qualifier, lui de musulman…) !!! Ce que pas UN journaliste ne lui sort en pleine poire, c’est pitoyable.

28-victimes-du-terrorisme

(Vous aurez aussi noté le rôle direct qu’a joué l’Occident dans la croissance de ces victimes : Irak, Libye, Syrie…)

Et pendant que Zemmour vomissait sa haine, hier :

pakistan

Et l’empathie bordel ?

Mais je suis surtout fasciné de voir à quel point l’obsession pour la cible Islam détruit l’empathie.

Mais vous demandez-vous ce que ressent un musulman, français, parfaitement intégré, quand il lit de tels propos ? Songez aux conséquences, en terme de sentiment d’injustice, de colère, de rage, voire, qui sait, minoritairement, de radicalisation ! Qui vous dit que demain un Zemmour non sanctionné n’aura pas le mot de trop qui va mettre le feu à quelques banlieues ? Et on n’a plus le Président de 2005 pour apaiser… On fera quoi à ce moment ? Quelles actions, quelles solutions ?

C’est ça le drame Zemmour : face à des problèmes complexes réels, localisés, il ne propose AUCUNE solution, autre que dire aux musulmans “Convertissez-vous ou partez”, solution déjà éprouvée avec les juifs puis les protestants il y a quelques siècles, avec option guerre civile – ce sera sans moi…

30/10/2014 : Zemmour « Il y a des millions de personnes qui vivent en France sans vouloir vivre à la française. Les musulmans ont leur propre Code civil : le Coran. Ils vivent entre eux, dans les périphéries. Les Français ont été obligés d’en partir. »

Journaliste : « Mais la solution serait-elle de prendre des millions de personnes, de les mettre dans des avions pour les chasser ? »

Zemmour : « Je sais, c’est irréaliste, mais l’histoire est surprenante. Qui aurait dit, dans les années 1940, que 1 million de pieds-noirs auraient abandonné l’Algérie pour retourner en France ? Je pense que cette situation […] nous portera au chaos et à la guerre civile. » (Source)

expulsion-juifs-angleterre

expulsion-juifs-espagne

(Expulsion des juifs d’Espagne en 1492)

Zemmour exprime ici une pensée dangereuse. Les sujets réels qu’il peut parfois soulever, un autre (dont ce sera le domaine universitaire) les exprimera bien mieux, et plus efficacement, car n’ayant alors pas une étiquette de raciste à tendance totalitaire…

Bref, Zemmour a un potentiel de déclenchements de lourds problèmes, sans solutions concrètes et rapides à apporter. Il doit être donc exfiltré des grands médias comme l’a été fort justement Soral après ses délires antisémites… Pas de 2 poids 2 mesures…

Ce type cherche à détruire notre société et notre (faible) Démocratie – ou, à tout le moins, à apporter sa pierre à cette destruction.

Le “moment Charlie” de Zemmour

En conclusion, moi qui passe mon temps à analyser les propagandes et les manipulations qu’elles induisent, je ne peux que rappeler qu’il n’y a aucun danger de “guerre civile”, évidemment, à ce jour ! C’est délirant et manipulateur de dire ça – on a connu de vraies guerres civiles nous, surtout religieuses justement…

procession_de_la_ligue_1590_carnavalet

francois_dubois_001

Mais où y a -t-il des régions musulmanes chez nous ? Où y-t-il des hordes musulmanes armées prêtes à en découdre avec nous ? Je ne connais que des musulmans tranquilles voulant s’intégrer moi. Au pire, on doit être à 1000 contre 1, face aux éléments les plus durs, et nous avons la police, l’armée… Il y a certes des zones gravement problématiques, mais enfin, ne mélangeons pas tout, et gardons de la mesure…

C’est comme en 2002 avec l’insécurité, les médias fixent un problème réel mais ponctuel et limité, et en saturent les ondes et les esprits, construisant une fausse réalité à partir d’un fantasme délirant.

Et je reconnais là E-XA-CTE-MENT ce que je vois dans les colonnes et commentaires du Monde à propos des Russes : la même obsession irréaliste… 🙁

Il y a pour moi une totale cohérence entre :

  • refuser le JeSuisCharlie,
  • dénoncer les fantasmes délirants autour de la Russie impérialiste qui va nous attaquer (à 1 contre 8…),
  • combattre la russophobie,
  • dénoncer les fantasmes délirants autour d’une risque prochain de guerre civile, avec comme dit Zemmour “un jour 20 à 30 millions de musulmans” [sic !!!],
  • combattre l’islamophobie
  • combattre Zemmour…

Et là, une digue vient de rompre : on peut donc avoir des propos racistes et fascistoïdes, en étant reçu courtoisement partout, et sans indignation médiatique ni politique… Il aura fallu moins d’un an pour que le programme des Djihadistes (semer la haine) s’applique – à l’époque, on condamnait ça :

marion-le-pen-2015

 

Défendre la Liberté d’expression oui, défendre la Liberté de détruire ou d’affaiblir notre Nation, non… Une Société, malade, qui tolère de tels propos sans réactions est une Société désormais mourante. Et on va vite le voir.

C’est donc pour tout cela que :

  • je soutiens le principe général de la liberté d’expression de Zemmour ;
  • je demande que des poursuites judiciaires soient lancées afin que la Justice détermine si ses propos sont légaux ou pas ;
  • que cesse par sécurité et compassion la campagne médiatique de pub autour de son livre au vu des réactions actuelles. La Liberté d’expression est une chose importante, mais il ne faut pas la confondre avec un DROIT de médiatisation (ou alors, merci de faire campagne pour qu’on m’invite moi aussi dans des médias nationaux, je suis bien moins dangereux… 🙂 Sidérant, le type est invité PARTOUT et on en ferait presque une victime !). Soyons cohérents, ce type est bien plus dangereux qu’un Dieudonné – il met clairement en danger tout le monde en alimentant toutes les haines.
  • qu’il s’exprime sur le web s’il le veut alors ; il faudra alors combattre ces idées, et proposer des solutions concrètes améliorant les situations à problèmes, mais c’est au long cours.

Et non, ce n’est pas de la censure, juste une saine protection de la Nation face à un retour de fascistoïdes qui appellent à #EnFinirAvecLÉtatDeDroit… (et je rappelle qu’on est en plus en plein État d’Urgence, et qu’on pourrait être prudent au lieu de faire le jeu de la propagande de Daech)

Pour qu’on puisse résoudre les problèmes réels, il faut d’ABORD commencer par éviter d’en multiplier le nombre et la taille, pour pouvoir ensuite les résoudre petit-à-petit…

 

Ne nous y trompons pas : Éric Zemmour est en plein “moment Charlie” ; il est train de se répandre dans les médias en faisant d’ÉNORMES “caricatures de Mahomet”. Et nous le laissons faire. Nous serons comptables des conséquences.

Nous avons laissé la dernière fois des “extrémistes” (dixit l’Union Européenne !) faire monter la pression et nous mettre en danger. On a vu les conséquences. On a mis la pression au peuple français pour qu’il se solidarise post-mortem avec eux.

Zemmour passe désormais la deuxième couche, encore plus forte (ceci s’accompagnant d’une opération politique assez claire, visant à promouvoir Sarkozy contre Juppé, et le clan Marion Maréchal Le Pen contre Marine Le Pen / Philippot). Il y aura des conséquences…

 

Il est donc très étrange que des gens qui fantasment une guerre civile soutiennent les propos délirants de Napalm Zemmour qui participent justement à créer une guerre civile (comme Hillary Clinton pourrait créer une guerre avec la Russie, sans raison à la base – mais à force de traiter publiquement Poutine d’Hitler…) et qui mettent en danger tout le monde – musulmans, juifs, catholiques, athées…

À ce stade, on ne réagit pas, montrant qu’on n’a rien appris du drame Charlie Hebdo ; ça recommencera donc. (hommage à l’équipe : )

guerres-de-religion

Il n’y a donc plus qu’à attendre 1/ le prochain acte islamophobe, 2/ le prochain acte terroriste 3/ la prochaine révolte des banlieues 4/ une agression contre Zemmour – c’est ouvert…

agressions-1

agressions-2

Fraternité !

“Ils ont frappé en Picardie. En plein cœur de la région, à deux pas du Pas-de-Calais. Chez nous. Comme ils ne connaissent rien à rien et qu’ils sont toujours dans la caricature la plus bornée, la plus sauvage et la plus brutale, ils n’ont rien trouvé de mieux, au bout de leurs rires gras, que de se rendre en pleine nuit devant le salon de coiffure de Mohamed Manoubi, à Albert, dans la Somme, pour y déposer une tête de porcelet grillée. Mohamed a ouvert son salon de coiffure il y a un mois en centre-ville d’Albert. Comme n’importe quel artisan qui exerce dans ce pays, Mohamed se tue à la tâche, ne compte pas ses heures et travaille de ses mains pour ne rien devoir à personne et regarder dans son miroir sa dignité d’homme.

Ils ont voulu frapper Mohamed dans son identité d’être humain. Mais rien ne peut atteindre le commerçant d’Albert. Car Mohamed a tout notre soutien, tout notre respect et, oui, tout notre amour. C’est d’humanité qu’il est question. Mohamed est notre frère en humanité. Il est notre ami. Et tous autant que nous sommes, qui n’avions jamais mis les pieds à Albert ou dans ce salon de coiffure, nous avons furieusement envie de faire des kilomètres pour nous y rendre.

Mohamed a porté plainte. Nous le soutenons. Comme à chaque fois, ça va nous rapporter quelques sales commentaires et autres vomissures dont se remplissent des réseaux sociaux qui ne supportent pas un bout de sein mais font la courte échelle à tous les extrémismes.

Il n’y a aucun hasard dans une société où d’aucuns rêvent de placer tous les débats dans une considération d’ethnie, de race ou de religion supposée. En face, comme chantait le grand Jacques, Nous n’avons que l’amour.

On est au moins sûr d’une chose : c’est que Mohamed, à Albert, est un homme. On sait aussi que d’autres y sont des porcs.

Jean-Marc Chevauché, Le Courrier Picard, 12/09/2016

Une solution contre tout ceci : de la Fraternité d’abord, des débats mesurés ensuite, des actions concrètes non liberticides pour diminuer les problèmes enfin.

liberte

P.S. on enlèvera les commentaires qui sortiront du cadre de ce billet, il y en a eu plus de 1 000 sur le sujet islam, on a fait le tour – merci…

Commentaire recommandé

Olivier // 17.09.2016 à 14h59

Oups, mais les banlieues on déjà brulée en 2005… on en reparle ?

Mais vous trouverez des propos de E. Zemmour datant de 1997 justifiant l’embrasement si votre aveuglement l’emporte.

Je comprend que vous soyez débordé par les critiques mais je regrette cette réponse lapidaire qui me fait un procès d’intention.

Vous prêtez trop de pouvoir au propos d’un seul homme vaguement médiatisé. Si vous pensez que ces seuls propos peuvent faire basculer la société, alors il est probable qu’il ai raison (Rasoir d’Ockham). Vous faite simplement l’erreur, comme beaucoup, d’inverser les causes et les conséquences.

Vous m’excuserez de penser qu’en refusant de parler des problèmes de la société, on concourt à son malheur. Ce qui fait de vous, par conséquent, un allié involontaire de son délitement.

Pour l’instant vous n’avez convaincu personne hormis ceux qui l’étais déjà…

154 réactions et commentaires - Page 2

  • Yan // 18.09.2016 à 12h43

    Si ton message n’est pas censuré, chapeau, j’en ai un qui a sauté juste parce que je constatais qu’un tiers des victimes musulmanes (Nice) ça faisait quand même un sacré représentation de cette minorité sur Nice.
    Dans l’étude de l’Institut Montaigne le nombre de musulmans est d’environ 4,5 – il y en a donc moins qu’il y a 40 ans – c’est une blague ? Pour Azouz Begag c’est entre 15 et 20 millions. La vérité est sans doute quelque part entre les deux.
    28 % de 10 millions = … Zemmour est très méchant.

      +1

    Alerter
  • Yan // 18.09.2016 à 12h49

    En regardant les commentaires sur les journaux de toutes obédiences, je vois une population très largement consciente que l’on va avoir un gros problème, mais je vois surtout une population pragmatique qui est plus dans l’analyse que dans la haine, et ça c’est plutôt rassurant.

      +3

    Alerter
    • RGT // 18.09.2016 à 15h18

      Le principal problème provient de la raison initiale de leur venue en France : Offrir une main d’œuvre pas chère et corvéable à merci aux entreprises du caca-rente pour booster les profits et raboter les salaires des “locaux” en faisant une concurrence déloyale et faussée.

      Avec le “regroupement familial” sont arrivés leurs enfants qui ont été pris en charge par le système éducatif (ce qui est normal s’ils vivent en France), en leur inculquant les “principes républicains” (qui ne valent que pour les ploutocrates)…

      Une fois diplômés, ces jeunes se retrouvent déboussolés car il n’y a pas de travail, sauf s’ils acceptent de faire les “boulots de merde” de leurs parents (curer les fosses septiques à la lame de rasoir)…

      Il y a une escroquerie monumentale de la part des ploutocrates (et pas des français de base) car pour les faire venir on leur a promis un “avenir radieux” qui n’a jamais été réellement au programme.

      Ensuite on s’étonne que les jeunes ne soient pas contents…
      Ceux qui ne comprennent pas doivent se faire greffer des neurones.

        +0

      Alerter
  • max33 // 18.09.2016 à 13h04

    Heureusement certains se chargent d’affaiblir une des radicalités en proposant des solutions réellement opératoires et à portée significative : ainsi le Congrès islamique de Grozny où étaient réunis les plus grands muftis sunnites, dont le cheikh d’Al-Azhar a déclaré que “le wahhabisme est une dissidence et [qu’il] ne fait pas partie du sunnisme”, excluant ainsi les institutions religieuses saoudiennes.
    http://www.lelibrepenseur.org/congres-islamique-de-grozny-le-wahhabisme-est-une-dissidence-et-ne-fait-pas-partie-du-sunnisme /
    L’Histoire se déroule sous nos yeux et nous sommes de plus en plus loin de la scène…

      +2

    Alerter
  • Renaud // 18.09.2016 à 13h20

    Suite au cas ‘Zemmour’, je vois confirmé que l’un des principaux drames de la République française est sa prétention à l’universalité. Or, il ne peut y avoir plusieurs universalités à la fois. Les politiques français et les philosophies qui les ont inspirés ne se sont pas du tout rendu compte que le phénomène de la mondialisation crée un ressac qui sape la France et sa République. Le marché se mondialisant exerce son universalité et tout ce qui va avec… Pourtant c’est un marché appuyé (et oh combien!) par les politiques français attachés aux ‘valeurs républicaines’ eux-mêmes étant immergés dans les forces mondialistes (exemple: J. Attali et consorts), et ce, depuis des décennies car inspirés par le monde anglo-américain libéral progressiste (exemple: le couple Clinton et consorts). Et voilà que l’orientation mondialisatrice induit progressivement et de plus en plus intensivement une symbiose très active donc dangereuse avec les sécrétions islamistes de l’Islam. Il n’en faut sans doute guère plus pour péter les plombs, soupapes se sécurité et autres fusibles et que, entre autres, l’édifice intellectuel français vole en éclat, tout comme son économie d’ailleurs.

      +3

    Alerter
  • R. // 18.09.2016 à 13h24

    Musulman n’est pas une couleur de peau: on peut donc devenir autre chose que musulman. Quand on dit que Zemmour n’offre pas de solution, il faut se souvenir de son message, très simple:
    “si tu vis à Rome, vis comme les romains”.
    La solution: vivre en romain, à Rome.
    Il n’y a pas de racisme là-dedans. Au contraire, cette maxime invite à devenir romain, à la condition de le vouloir.

    Et si tu ne veux pas vivre en romain, mais qu’est-ce que tu fous à Rome????

      +2

    Alerter
  • Xavier // 18.09.2016 à 13h34

    En même temps, les valeurs de la république française… Vous parlez desquelles ?

    Celles qui nous permettent de mettre la main sur l’uranium en arrosant les dictateurs ?
    Celles qui nous mettent bien avec nos amis USA par le pillage et le chaos en Libye, etc. ?
    Celles des marchés publics si souvent véreux ?
    Celles des oligopoles au pouvoir ?

    Alors mettre tout cela sur le dos des musulmans est très habile, mais ne masquera pas bien longtemps la réalité du rejet du modèle social imposé par les multinationales du fric contre du confort. Car ce confort diminue et que seule l’expansion permet au système de faire croire à ceux qui en bénéficient (en son sein*) qu’il est vertueux.

    * Un réfrigérateur, ça réchauffe, pensez-y, c’est un fait. “POINT BARRE ?”

      +2

    Alerter
    • Xavier // 18.09.2016 à 14h39

      L’enfer est pavé de bonnes intentions…

      Autrement dit : les dominants habillent d’arguments langagiers leur dominance sur d’autres.

      Et sur le fond, citoyen, tu n’as pas une petite idée de réponse sur les “valeurs” qui pourraient refroidir le plus ardent défenseur de ces très beaux principes en apparence ?

      Parce que là tu es au degré zéro du débat : “j’énonce une théorie gentille donc je suis un gentil”. La réalité c’est que toi et moi sommes co-responsables (tu as vu, moi je ne me planque pas derrière des belles phrases) en très grande partie du chaos mondial exactement pour la raison invoquée par Chomski dans le bandeau de droite : car on est censé travailler pour changer ça.

      Mais comme d’après toi tout va bien puisque la devise est bonne…

        +1

      Alerter
      • RGT // 18.09.2016 à 15h36

        Si les citoyens “pékins lambda” pouvaient réellement décider de leur sort, ça se saurait.

        Toute l’architecture de notre “république” est conçue pour que les citoyens ne puissent pas décider et leur impuissance est institutionnalisée.

        Une république n’a jamais été une démocratie. cherchez autant que vous voulez, vous ne trouverez aucun lien entre ces deux systèmes politiques très différents. Le plus proche d’une démocratie réelle, c’est bien l’anarchie (au sens noble du terme, comme le conçoit entre autres Chomsky).

        Les suisses ne sont pas dans une république, ils vivent dans une confédération, avec de nombreuses “votations” qui permettent de contrer les politiques du gouvernement central qui dans les faits n’a pas un très grand pouvoir…
        Et avec des lois locales spécifiques à chaque canton sur lesquelles le gouvernement central n’a pas à intervenir.

        Ensuite on va dénigrer les suisses car ils sont “égoïstes” en foutant les étrangers dehors en cas de crise…
        Les suisses sont très clairs et annoncent la couleur avant de passer la frontière :
        – Si tu viens chercher du boulot, tu en as jusqu’à ce qu’il n’y ait plus assez de boulot pour les suisses “natifs”…
        – Si tu ne respectes pas nos règles on te fous dehors immédiatement…

        Ça ne fait pas les affaires des oligarques mais au moins la population a son mot à dire dans les affaires publiques.

          +1

        Alerter
      • Xavier // 18.09.2016 à 17h16

        Nico,
        1) Ils souffrent 1000x plus que nous et ont été envahis depuis longtemps !
        2) ce qu’ils feraient, certainement pareil, mais est-ce une raison ?

        Je crois que ce que vous n’avez pas compris (et dans le vous il y a quasiment tout le monde, même ici), c’est que les pays du tiers monde ont été le théâtre de la compétition des pays dits “civilisés” entre eux depuis longtemps, avec une logique d’expansion systémique.

        Ce système, pas à une incohérence près, va jusqu’à s’auto-détruire en allant au bout de son référentiel.

        Dans les années 1800, au début de l’industrialisation, les ressources en matières premières ne sont pas limitantes car qq centaines de milliers de personnes sont dans le modèle industriel capitaliste.
        2 siècles plus tard, des milliards d’humains en font partie, et la guerre actuelle est celle du maintien de la dominance par l’occident qui doit conserver sa main mise dessus pour éviter que la Chine ou d’autres “nous” les prennent !

        L’issue sera la même : on ne pourra continuer à produire plus, alors soyons intelligents, utilisons l’avance, l’énergie potentielle acquise, pour imaginer un futur différent que les conflits, seule issue possible sinon !

          +0

        Alerter
  • Renaud // 18.09.2016 à 13h35

    Tenez ! ” liberté d’expression et liberté de destruction” liberté de se dissoudre oui!!

    Tapez sur google la phrase ci-dessous (sur charlie) et vous verrez le nombre de sites qui répercutent l’inqualifiable et répugnante attitude de charlie qui insulte les victimes du récent tremblement de terre en Italie, ce qui a d’ailleurs soulevé à juste titre l’indignation en Italie. Pays qui m’est très cher.
    J’ai honte d’être français et d’appartenir à ce type de pensée qui, finalement, nous dégrade.
    Quelle dégringolade pour la France!!!

    tapez cette phrase:

    charlie insulte les victimes du tremblement de terre en Italie

      +8

    Alerter
  • khedron // 18.09.2016 à 17h44

    les tensions avec l’islam ne sont pas une spécificité francaise et Zemmour est un polémiste qui n’a guère d’influence sur la marche du monde. Peut être que “La fascination pour la cible” fausse le jugement de Mr Berruyer 🙂

      +0

    Alerter
  • zert // 18.09.2016 à 18h23

    Mais Zemmour aussi est opposé aux valeurs de la République Française, vous savez, ces maudits Droits de l’Homme…
    Il est aussi pour la discrimation raciale à l’embauche, or l’absence de discrimination raciale, religieuse, sexuelle etc. est une valeur de la République.

    Si on veut interpréter ce chiffre de 28% sérieusement, il faut le comparer au résultat du même sondage dans la population non musulmane… C’est de la méthode statistique de base.
    Vu le succès actuel des idéologies extrèmes, le résultat pourrait être surprenant.

    En fait quand on lit le rapport (page 22), on voit que les 28% de musulmans en question sont peu insérés dans l’emploi… C’est peut-être ça le problème aussi.

      +0

    Alerter
  • Toff de Aix // 18.09.2016 à 23h35

    Si j’ai bien compris le problème est le suivant : on a un pyromane (zemmour aujourd’hui, mais il y en a d’autres, c’est pas le premier helas) qui fait sa promo et qui crée le buzz depuis quelques jours. Il a son dernier torchon à fourguer.

    La dessus les médias (dont on connaît la grande impartialité, l’immmmmense professionnalisme, et le plus grand des courages) lui servent la soupe de façon tellement éhontée que ça en devient comique, pour ceux qui les regardent/écoutent encore.

    D’un autre côté, on a un gouvernement qui a failli sur tous les fronts, avec au premier chef une loi détruisant purement et simplement le code du travail passée aux forceps du 49.3. Pendant que l’économie se délite, que le chômage explose, malgré les maquillages statistiques et les manipulations tous azimuts. Une (ré)élection se profile, avec des candidats tellement légitimes, sans casseroles et avec des “projets” pour le pays qui font juste froid dans le dos :on dirait que c’est le concours de celui qui proposera le plus de régression sociale.

    Tout est très clair : c’est juste une question de priorités, en fait. Un scandale chassant l’autre, dans cette société de communication, j’attends la prochaine polémique qui ne saurait tarder, et qui permettra aux francais que de Gaulle qualifia un jour de “veaux”, de continuer à enfoncer la tête dans le sable en espérant que la météorite passera à côté sans les toucher…

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications