Source : Marianne, Xavier Frison, 14/05/2017

Les mots ont manqué à certains journalistes de télévision pour qualifier l’investiture d’Emmanuel Macron – ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

À l’occasion de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, certains journalistes ont viré “gagas”. Exemple avec France 2 et BFMTV.

Une partie de la presse avait déjà tressé des lauriers en or massif à Emmanuel Macron, au soir de sa victoire du 7 mai. Pour son investiture au cours de la passation de pouvoir avec François Hollande ce 14 mai, certaines chaînes de télévision n’ont pas moins versé dans la flagornerie.

En ce dimanche matin, le service public était particulièrement en forme, à l’heure de semer sur le parcours du nouveau président mille qualificatifs plus élogieux les uns que les autres. Compilés par certains twittos, dont le journaliste Samuel Gontier, les saillies des commentateurs de France 2 ne laissent guère planer de doutes sur la cote d’amour d’Emmanuel Macron auprès de ces derniers. Florilège.

Laurent Delahousse orchestrait “ces instants républicains“, avec une myriade d’envoyés spéciaux dans les rues de Paris. La seule remontée des marches en courant du nouveau président suscite l’admiration : “Il a monté les marches quatre à quatre, à une vitesse incroyable. Ça rappelle Jacques Chaban-Delmas”, apprécie le journaliste Franck Ferrand.

Tandis que les figures obligées de la passation de pouvoir se déroulent sans surprise particulière, le plateau de France 2 est en ébullition : “C’est l’investiture la plus romanesque de la Ve République“, “On est véritablement dans le roman, et même, osons le mot, dans l’épopée“. Rien que ça. Et quand Laurent Delahousse y va de sa description du nouveau président, voilà le résultat : “Ce visage, ce masque d’Emmanuel Macron, cette gravité qui arrive”.

Le journaliste vedette de France 2 peut bien feindre de demander si “les Français avaient besoin d’être réassurés sur la présidentialisation d’Emmanuel Macron ?”, pour lui, il n’y a aucun doute. D’ailleurs, quand Emmanuel Macron prend une femme en larmes dans ses bras, “c’est le protecteur de la Nation” qui se présente à nous. “Des personnes se sont réfugiées dans ses bras. Autrefois, les rois touchaient les écrouelles le lendemain du sacre, il y a un peu de ça“, lâche un intervenant, dans une comparaison tout en simplicité.

Des personnes se sont réfugiées dans ses bras. Autrefois, les rois touchaient les écrouelles le lendemain du sacre, il y a un peu de ça.

Invité sur le plateau, l’ancien patron du Monde Eric Fottorino voit lui en Emmanuel Macron “un alliage”. Et pas de la camelote, s’il vous plaît : “Les aciéries font des métaux spéciaux. Il est d’un autre métal.” Plus fort, plus rare, plus indestructible, cela va de soi.

Serge Moati, lui, est marqué au fer par Gérard Collomb, incapable de retenir ses larmes au moment de serrer la main de celui en qui il a cru avant bien d’autres : “L’image de Gérard Collomb bouleversé, ça me fait penser à Mitterrand embrassant Mendès-France”, estime le journaliste.

Et puis, le type a “de la gueule”, selon un autre intervenant sur le plateau de France 2 ce dimanche matin. D’ailleurs, Nathalie Saint-Cricq ne se sent “pas autorisée en tant que femme à dire qu’il a le physique de l’emploi”, renvoyant cette responsabilité incongrue à ses collègues masculins, mais il se passe clairement quelque chose dans le coeur de la patronne du service politique de la chaîne.

“Il y a cinq ans, on parlait de la pluie, là on parle d’Emmanuel Macron. Quelque chose a changé”, entend-on encore sur le plateau.

Au moment où Emmanuel Macron revient de son petit tour de voiture à l’Élysée, costume détrempé, en refusant le parapluie tendu par un membre du personnel, c’est l’éclat de rire charmé sur le plateau de France 2. Même rigolade quelques secondes plus tard, quand on entend Emmanuel Macron dire sur le perron “Je vais me changer, je pense”. Les commentateurs s’extasient devant tant d’autodérision.

Sur BFMTV, on avait choisi un consultant bien particulier en la personne de[…]

Suite à lire sur Marianne, Xavier Frison, 14/05/2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

174 réponses à L’intronisation d’Emmanuel Macron tourne à l’extase chez les commentateurs télé, par Xavier Frison

Commentaires recommandés

Ribouldingue Le 15 mai 2017 à 01h00

Les courtisans se mettent à plat ventre devant le nouveau maitre pour récupérer les places du service public qu’il distribuera comme prébendes à ceux qui auront eu la langue la plus douce et la plus attentive à son plaisir.

  1. Ribouldingue Le 15 mai 2017 à 01h00
    Afficher/Masquer

    Les courtisans se mettent à plat ventre devant le nouveau maitre pour récupérer les places du service public qu’il distribuera comme prébendes à ceux qui auront eu la langue la plus douce et la plus attentive à son plaisir.


    • DUGUESCLIN Le 15 mai 2017 à 06h19
      Afficher/Masquer

      Si on dit à un narcissique qu’il est la nouvelle étoile du monde, il vous croit, il sait que vous avez reconnu en lui ce qu’il se reconnait lui-même.
      Les narcissiques sont des objets utilisables et..jetables pour ceux qui en ont compris l’utilité pour asseoir leur pouvoir “démocratiquement”.


    • Xavier Le 15 mai 2017 à 06h30
      Afficher/Masquer

      À vous lire on comprend mieux pourquoi DSK voulait le poste !
      Il aurait certainement mis “prébendes” dans le lot des mots voués à la réforme de l’orthographe 😉


    • Bouddha Vert Le 15 mai 2017 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Les “Maîtres du monde”?

      L’avenir du monde dépend de ce que nous en ferons (anthropocène), et il semble que la classe dirigeante commence à tenir compte des confirmations de ce que le “club de Rome” avait modélisé.

      A partir de là, un monde en déplétion sur l’entièreté de ses ressources, deux voies sont possibles:
      L’Ancien Régime
      ou
      La gestion de ce qu’il reste.

      Un peu comme si l’ensemble des crises n’avait qu’un seul maître “Combien y en reste!?!!?”.

      Il semble que le choix soit fait, le progrès sera remplacé par les écrouelles.


    • claudine Le 15 mai 2017 à 10h41
      Afficher/Masquer

      je crois que j ai bien fait de ne pas regarder,pour moi c est une farce,et en plus tres ennuyeux .ça va moins plaire dans peu de temps !!.


    • sassy2 Le 15 mai 2017 à 10h45
      Afficher/Masquer

      oui parce qu’il va y avoir du downsizing.
      je fais le pari que cela va dégraisser même au decodex


    • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 11h23
      Afficher/Masquer

      Il y aura toutefois des pleurs et des grincements de dents.Je ne participe en rien du projet libéral et européiste du président,mais il faut lui reconnaître une intelligence acérée,et,à mon avis,il aura plus de mépris que de reconnaissance pour les courtisans platventreux qui chantent ses louanges en choeur…il faut s’attendre à de grandes surpises,quoi qu’on en pense.L’homme (et la femme,qui sera une personne d’influence) a manifestement l’intention de marquer son passage,et d’utiliser à bloc les antagonismes des uns et des autres,utiliser les petits marquis pour asseoir son autorité.J’ai voté contre lui,j’ai milité contre lui,mais je respecte son parcours météoritique. Attendez vous à de drôles de surprises. Le mec est couillu grave…et a manifestement l’intention de redonner du lustre à la fonction présidentielle,ce que j’approuve pleinement et sans restrictions.Le combat anti mondialiste et anti libéralisme déchaîné sera d’autant plus difficile. A moins que… ce serait La surprise.


      • Ellilou Le 15 mai 2017 à 12h20
        Afficher/Masquer

        Les truc de “couillu grave”, “parcours météoritique” et “intelligence acérée” me font doucement marrer car ce sont les arguments que de prétendus anti-macron me sortent à longueur de journée: ne confondriez-vous pas “intelligence acérée” avec opportunisme de bas étage et “couillu grave” avec bien soutenu et entouré par les riches et les puissants ? Je suis persuadée qu’avec les soutiens divers et variés dont il a bénéficié (je ne refais pas la liste ici…), la campagne de presse enamourée que la majorité des radios, chaines de télé et journaux lui ont offerte même un tabouret à trois pieds aurait gagné!
        Quant à la météorite, gaffe à la chute!


        • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 13h04
          Afficher/Masquer

          Vous pouvez penser ce que vous voulez…mais une règle de base quand on veut combattre son ennemi est de le respecter pour ce qu’il est. Sun Tzu.Maintenant si vous pensez qu’on devient président à 39 ans,juste par hasard et par les médias,vous n’êtes pas près de pouvoir combattre son ultralibéralisme affiché…méprisez l’homme et il vous vaincra systématiquement. Et dans une certaine mesure,c’est très exactement sur votre genre de réaction qu’il compte…bon courage si vous persistez dans le mépris…


          • Barbe Le 15 mai 2017 à 18h56
            Afficher/Masquer

            A nouveau vous répétez l erreur

            On ne méprise pas l homme, ce serait tapé à côté
            Mais on accuse le système médiatique, qui ne fait plus mais plus du tout son travail.


        • calal Le 15 mai 2017 à 13h19
          Afficher/Masquer

          oui surtout qu’on ne sait toujours pas si c’est un hollande bis ou non…


          • Caramba! Le 15 mai 2017 à 14h39
            Afficher/Masquer

            N’a-t-il pas inspiré, si ce n’est dicté, la politique économique du sorti? D’abord comme conseiller, puis comme sinistre? Rappelons-nous: manuel a freiné emmanuel sur la loi travail.

            Sur C8, dimanche soir: emmanuel instituteur devant des écoliers: il explique ce qui est plutôt de gauche ou plutôt de droite. Des clichés. Sur l’accueil des migrants, il dit que c’est plutôt de gauche. Je ne savais pas que la mère merkel était plutôt de gauche…


          • marie anne jordan Le 15 mai 2017 à 15h40
            Afficher/Masquer

            ce que l’on sait , en revanche , couillu ou pas , hollandais ou pas , c’est que ses” plus proches collaborateurs ” n’ont pas les mains aussi propres que nos flagorneurs médiatiques veulent bien le dire : Le 1er ministre , Edouard Philippe est un ancien directeur d’Areva , au temps glorieux du trafic d’uranium au NIGER . , et s’est fait épingler pour non divulgation de son patrimoine !
            Patrice Strzoda , directeur de cabinet fut préfet de Bretagne et , à ce titre, responsable des violences policières contre les manifestants anti ” loi TRAVAILLE !
            Quant au Prés’ lui même :
            https://lundi.am/Politique-des-zombies-le-retour-des-jesuites-Perinde-Ac-Cadaver
            Jésuite ?


            • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 16h30
              Afficher/Masquer

              Ahhhhh. Les fameuses mains propres,le retour.Pendant qu’on fait la chasse aux mains sales,par définition individuelle,çà évite bien des considérations plus générales,des motifs de soucis bien plus menaçants. On fait son petit Guevara de salon, tout en en programmant comme je l’ai vu faire de mes yeux,ses “arrêt maladie “en fonction des ponts,des vacances scolaires(juste avant et juste après) et des concours du petit. Mais çà n’est ce pas,ce n’est pas avoir le mains sales! Quant aux Jésuites ,ils sont le sel de la terre,eux qui placent la qualité de l’éducation à des hauteurs startosphériques si l’on compare au vallaudbelkacesime,qui fait de l’accès au savoir par tirage au sort son alpha et son oméga…allez quoi!


            • jp Le 15 mai 2017 à 23h40
              Afficher/Masquer

              merci pour l’info sur Arvea . J’ai trouvé ça :
              “Edouard Philippe, impliqué dans le pillage de l’uranium du Niger par Areva…e t dans un conflit d’intérêt en tant que maire du Havre au profit de son ancien employeur Areva”
              http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330


        • TINA2019 Le 16 mai 2017 à 20h56
          Afficher/Masquer

          “UN PAYS BIEN ORGANISE, EST UN PAYS OU LE PETIT NOMBRE FAIT TRAVAILLER LE GRAND NOMBRE, EST NOURRI PAR LUI ET LE GOUVERNE ! ” – VOLTAIRE

          Serait – ce UN DIABLE BOITEUX , comme notre TALLEYRAND PERIGORD ? NON !!! Assurément NON …. Bien qu’il y a des similitudes à trouver !!!!

          Mais alors, peut on le rapprocher cet altier , à son haut THIERS , ” LE NATIONAL” THIERS , et 1 er président de la 3ème ???? CHUUTTTTT , les Mouettes ! La mer est basse …. et BEBERT ( la mienne avec le gland non décalottée) DORT ! Attendons et voyons !!! C’est marrant et bizarre à la fois : Vous ne sentez pas cette odeur mélée de répétition de juillet 1848 et 1870-1871???? NON ???? VRAIMENT PAS ?????


          • Alfred Le 16 mai 2017 à 21h30
            Afficher/Masquer

            La situation est désespérée. Chargez plutôt que de boire.


      • Vincent Le 15 mai 2017 à 13h47
        Afficher/Masquer

        > “A moins que… ce serait La surprise.”

        Je me pose sérieusement la question : il est narcissique et ambitieux. Mais maintenant qu’il est arrivé au plus haut dans la banque d’affaire et dans la politique, quel sera son objectif intime ?
        – de durer ? (comme ces prédécesseurs)
        – de laisser une trace dans l’Histoire ? (contrairement à ses prédécesseurs).

        Dans le 1er cas, il est suffisamment intelligent pour réaliser que l’édifice de l’euro menace de s’effondrer, et que, s’il s’y attache trop longtemps, il s’écroulera avec lui.
        Dans le 2nd cas, il peut vouloir être celui qui fait tout écrouler, pour se faire un nom au niveau planétaire.

        Je n’exclurais pas qu’il mordre la main qui l’a nourri, ce qui ne lui poserait pas de problèmes (les narcissiques n’ont pas trop de remords).

        Si mon hypothèse est fondée, les magnas de la finance ont du souci à se faire… (à moins qu’ils n’aient des dossiers sur lui longs comme le bras, ce qui n’est pas impossible).


      • christian gedeon Le 17 mai 2017 à 18h34
        Afficher/Masquer

        Tiens,je disais plus de mépris que de reconnaissance…Pujadas vient de se faire virer…et à mon avis c’est le premier d’une longue liste…Macron Reddington et black list? pas impossible en fait. Pu…rée,il doit y en avoir qui numérotent leurs abattis,en ce moment. Qu’est ce que çà me ferait plaisir de voir les thuriféraires dégoulinants dégager, tous ceux qui ont été les petits marquis dégoutants de cette campagne.Au hasard,Patrick Cohen et son équipe de lèche-culs du matin,Vanhoenecker et son équipe de ricaneurs stupides de 17 heures…plutôt Vanhoenecker d’abord…Cohen peut être reconverti,il a été très bon longtemps avant de faillir gravement. Allons nous en finir avec les ricaneurs idiots,et qui pensent qu’ils ont de l’esprit…alors,who is next?


    • Didier88600 Le 15 mai 2017 à 12h25
      Afficher/Masquer

      Il va remettre en place les chasses présidentielles… je me demande juste qui va jouer la Lavallière, on a déjà la Montespan.
      Quel triste pays nous avont.


      • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 16h20
        Afficher/Masquer

        Ce serait très bien de renouer avec les chasses présidentielles,jadis royales,grandes pourvoyeuses d’emploi et d’activités économiques là où elles se déroulent. sans compter les pertes de savoir faire liées aux présidents buveurs de bière,vélocipédistes ou scooteristes. Un peu de lustre et de grandeur ne peuvent pas nous faire de mal,n’est ce pas? Depuis vingt ans,on nous impose une vision ridicule de la tête de l’état.”Normale”,”sociétale” bref affreusement banale.Alors oui,vivement le retour des chasses présidentielles!Et voilà!


    • Chat noir Le 15 mai 2017 à 22h06
      Afficher/Masquer

      Le pays avec ce 1er ministre à maintenant clairement fait allégeance à l’Otan pour des perspectives de guerres. Nous sommes donc dans le camp des agresseurs
      nomination lundi 15 mai d’un Premier ministre sur une liste pré-sélectionnée par l’Otan :

      – Sylvie Goulard (députée européenne, conseillère du New Pact for Europe) ;
      – Christine Lagarde (ancienne assistante parlementaire au Congrès des États-Unis, directrice du FMI) ;
      – Édouard Philippe (maire du Havre).

      Tous trois ont été invités par Henry Kissinger (et formellement par le président Henri de La Croix cinquième duc de Castries) à la dernière réunion annuelle du Groupe de Bilderberg (9 au 12 juin 2016, Dresde, Allemagne) où ils ont été très appréciés.
      Le pire ( la guerre) peut-être maintenant envisagé. Personne n’en parle et on continue de nous bourrer le crâne avec les diversions gauche droite comme si cela avait de l’importance.
      Ça sera donc la banalité du mal pour ceux qui on voté contre le mal.
      “Le moindre mal est bien toujours le pire des maux”. boocking Murray


      • Chat noir Le 16 mai 2017 à 10h17
        Afficher/Masquer

        France Info part à l’assaut des « complotistes » qui s’intéressent de trop près au Groupe Bilderberg.
        Quand on y voit tout les présidents et 1 er ministres européen depuis dix ans et j’en passe qui ont participé à ces réunion y a-t-il vraiment une démocratie ? Comment le Groupe Bilderberg arrive-t-il à mettre ses membres en place ? France Info a la solution : si vous vous posez ce genre de questions, vous êtes un complotiste. Qui dirige le monde ? « Bilderberg, ceux qui ont créé Goldman Sachs… c’est Rockefeller qui a créé Bilderberg dans les années 50. Après, on sait que Rothschild a pris la banque de l’Espagne, de la France, de l’Angleterre, de l’Allemagne avec ses cinq fils et là, ‘Macron-Rothschild’ qui passe… c’est la plus belle entourloupe du XXIe siècle qu’on vit sous nos yeux », dit un jeune. « C’est actuellement faux que les banques centrales sont détenues par la famille Rothschild. C’est absolument faux. Ces informations viennent sans doute de sites conspirationnistes », s’insurge Rudy Reichstadt, créateur du site Conspiracy Watch.
        « La création de l’OTAN, de l’UNICEF, de Goldman Sachs a été décidée pour qu’on ne croit plus que c’est Bilderberg qui tient les rênes », poursuit le jeune homme. « Ce qui est une réalité, c’est que Bilderberg est effectivement un groupe de socialisation des puissants. Ça existe depuis 1954, ils se réunissent tous les ans. Il y a des journalistes, des politiques et des industriels. Or, le complotisme contemporain voit Bilderberg comme le lieu où se prennent les décisions pour le monde entier », indique Rudy Reichstadt.


  2. Nico 13 Le 15 mai 2017 à 01h38
    Afficher/Masquer

    Mon dieu que ce quinquennat risque d’être long.
    Aussi long que plusieurs repas sans pain.
    Même s’il a à peine commencé, tu souhaites déjà que ça se termine.
    Avec les Quatremer, Leparmentier, Brice Couturier, Pujadas, Salamé, Gluksmann, BHL… qui vont continuer à bien lui cirer les pompes, je sens qu’il va y avoir de quoi s’arracher les cheveux.
    Au plus ça avance, au moins j’ai envie de rester en France (et en Europe de manière générale).


    • Philippe30 Le 15 mai 2017 à 07h13
      Afficher/Masquer

      Et le risque avec le petit jeune est de voir 2 quinquennat de suite.

      Une telle liesse populaire ne pourra se satisfaire de seulement 5 ans avec le messie.

      La force de la protection sociale et civile en France nécessitera 2 fois 5 ans pour parachever sa destruction complète

      RDV en 2027 Pour un nouveau messie encore plus attendu que Macron probablement sortie du lycée

      Philippe


      • TC Le 15 mai 2017 à 08h01
        Afficher/Masquer

        Philippe, aucun risque qu’il fasse un deuxième quinquennat, les Français n’en voudront plus une fois qu’il aura cassé tout le système social. Il l’a dit lui-même qu’ il ne se représenterait pas.


        • Louis JULIA Le 15 mai 2017 à 09h35
          Afficher/Masquer

          “Il l’a dit lui-même qu’ il ne se représenterait pas.” Mensonge: une fois qu’on a pris goût au pouvoir, c’est difficile de lâcher la place. C’est une promesse électorale de plus, destinée à se poser an sauveur de la France et gagner des voix. Je suis certain que de nombreux électeurs ont voté pour lui après avoir pris connaissance de cette promesse.


          • gryzor Le 15 mai 2017 à 17h08
            Afficher/Masquer

            Bah, vous manquez d’ambition. Ou vous n’avez pas intégré que nous sommes En Marche :p

            Le premier quiquenat écoulé, et passé à monter une Europe fédérale, Monsieur le Président Macron n’aura plus qu’à dissoudre la Présidence de la République française, et postuler à l’élection de la Présidence de l’Union Européenne.

            Une manière de ne pas étioler ses ambitions, tout en tenant ses engagements, en somme.


        • JCH Le 15 mai 2017 à 09h39
          Afficher/Masquer

          “Il l’a dit lui-même qu’ il ne se représenterait pas.”
          S’il est effectivement le digne successeur de François Hollande, je doute qu’il se sente tenu par ses promesses de campagne…


        • 5cents Le 15 mai 2017 à 12h10
          Afficher/Masquer

          Sarkozy aussi avait dit qu’il ne se représenterais pas….


        • Chat noir Le 16 mai 2017 à 06h08
          Afficher/Masquer

          “Il l’a dit lui-même qu’ il ne se représenterait pas”? Mais savez-vous pourquoi ?
          Car dans cinq ans au mieux la France est une province d’un ensemble incertain.
          Au pire parce-qu’ il n’y aura plus rien à représenter, et 5 ans est suffisant pour la destruction totale du pays et de ces habitants. Merci qui ? Merci la sociale démocratie


      • Vincent Le 15 mai 2017 à 13h53
        Afficher/Masquer

        D’après Attali, qui a lancé son poulain Macron, et qui l’a annoncé comme futur président alors qu’il était inconnu, ce ne sera pas lui. Et je pense qu’il a raison :

        Si le jeune Macron fait ce qui est attendu de lui, je doute que le quinquennat soit un long fleuve tranquille. Et le journalistes ayant l’habitude de chasser en meute, au premier faux pas, c’est toute la meute qui se retournera contre lui, comme ça avait été le cas avec Chirac, puis Sarko, puis hollande…

        Attali est même allé plus loin : il a annoncé qu’il savait qui serait président en 2022 (et nous a dit au passage que ce serait une femme…)

        Comme quoi la liberté de choix dans les démocraties reste relative…


        • Tunkasina Le 15 mai 2017 à 16h07
          Afficher/Masquer

          Suffit de regarder la liste des “Young Leaders”.
          Scoop, en 2012, on y trouve Macron, son 1er Ministre, M.Villani, …

          (Et aussi NKM d’ailleurs, pourquoi pas elle en 2022 ?)


        • Raoul C, Le 15 mai 2017 à 16h44
          Afficher/Masquer

          Chez les journalistes modernes il y a trois phases face au pouvoir, d’abord le léchage, ensuite aux premiers gros faux pas le lâchage, enfin le lynchage.


    • calal Le 15 mai 2017 à 08h02
      Afficher/Masquer

      le pire pour moi apres l’incomprehensible brigitte macron,c’est que l’on commence a mettre en avant les enfants de brigitte… (facepalm,soupir ) .
      si c’est vrai que l’on a ce que l’on merite, la question devient comment se sauver d’un bateau qui coule?
      bah ne paniquons pas,c’est sans doute pas aussi grave que ca.


    • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 11h32
      Afficher/Masquer

      Vu de l’étranger,du Québec en l’occurrence(où vit mon cadet depuis onze ans),la campagne présidentielle a été vécue comme un OPNI…objet politique non identifié,et pour eux,qui a redonné du sens au débat politique,tant les oppositions et les aventures de cette campagne ont été prégnants.Partir? Pourquoi partir? Ce qui s’annonce est au contraire tout à fait passionnant. Notre vieux(sic!) pays a donné un exemple formidable de débats inimaginables ailleurs,par leur acuité et aussi leur violence.Et pour cela nous sommes admirés,voire jalousés ailleurs. Partir? Certes pas! C’est bien le moment de rester,plus que jamais.Nous sommes un pays éminemment politique. Et nous le resterons. partir,c’est baisser les bras,et pour partir où,s’il vous plait?


      • Vincent Le 15 mai 2017 à 13h58
        Afficher/Masquer

        Je suis assez d’accord, je pense régulièrement en ce moment à ce proverbe chinois : “Puissiez-vous vivre des temps intéressants !”

        Ce proverbe, qui serait à moitié une malédiction, s’applique à nous, mais avec une garantie de confort qui n’a pas existé dans les précédentes périodes “intéressantes” : guerres de religion, fronde, révolution française, guerre de 70, guerre de 40…

        Bref, si ma génération (trentenaires) n’est pas gatée pour ce qui est du logement ou de la retraire, je crois que nous aurons vécu des temps intéressants…


        • gryzor Le 15 mai 2017 à 17h14
          Afficher/Masquer

          Si j’intègre les facteurs suivants :
          – Trouble sociaux très graves
          – Présence d’un maillage de centrales nucléaires mal entretenues, en fin de vie mais quand même en fonctionnement

          Je vous accorde que les temps à venir présentent un potentiel qualifiables d'”intéressants”, au sens du proverbe chinois.

          En revanche, ma décision est prise, ça va être sans moi.
          Je pars. Et loin.
          Les 66,06% l’auront choisi, je ne me retournerai pas, et ne m’apitoierai pas sur leur sort.


          • Vlois Le 18 mai 2017 à 00h27
            Afficher/Masquer

            Partir pour faire quoi et où ?
            Je cherche encore


    • Alméras Jean Le 15 mai 2017 à 11h41
      Afficher/Masquer

      C’est ça courageux anonyme “NICO 13”, déserte et va voir ailleurs …
      Où ça ? chez Trump, Poutine ? …. en Chine, au Brésil, au Vénézuéla, au Maghreb en Israel, en Iran au Pakistan etc etc
      Il est nécessaire de réfléchir un minimum avant d’écrire

      Et 92 “j’aime” le 15 à 11h41 !

      C’est pas gagné ….


      • Catalina Le 15 mai 2017 à 12h39
        Afficher/Masquer

        bonjour,

        à Jean Alméras,
        Moi, oui, je “déserte” du côté de la Russie où être citoyen ne veut pas dire l’être un mois tous les 5 ans, au Donbass, j’ai croisé des gamins de 17 et 19 ans plus au courant et s’intéressant plus à la géopolitique que la très grande majorité des pseudos ” citoyens français”, pourquoi tant d’agressivité ?
        Pour ma part, je préfère une réalité non idéalisée et non surfaite à cette marée d’idolatrie sans justification, je choisis ceux qui luttent vraiment contre les terroristes contre ceux qui en font leurs alliés, où est donc la désertion quand je sais que je rejoins un pays dévasté par les politiques impérialistes et assassines de l’ue et des usa ?


        • Alméras Jean Le 15 mai 2017 à 13h13
          Afficher/Masquer

          Où voit-tu de l’agressivité ?
          Voilà une méthode bien trop conue pour disqualifier l’autre à priori plutôt que de répondre sur le fond.

          Tu veux “déserter” du coté de la Russie ?…
          grand bien te fasse.

          Il me semble (c’est pas trop agressif là, “il me semble” ….) il me semble que la lutte c’est ici et maintenant.

          Tous ces gens qui vont “lutter” ailleurs … c’est … à toi de compléter, j’ai trop peur d’être qualifié “d’agressif”

          C’est quand même curieux tous ces “révolutionnaires” qui se cachent derrière des pseudos comme “catalina” ou “NICO 13”


          • Catalina Le 15 mai 2017 à 13h19
            Afficher/Masquer

            c’est plutôt curieux tous ces gens qui malgré les faits, espèrent encore à un réveil des unions-européens….
            ce n’est pas un pseudo, c’est mon prénom.


            • Krystyna Hawrot Le 15 mai 2017 à 23h44
              Afficher/Masquer

              bonsoir, s’il vous plait,chers commentateurs, ne vous disputez pas pour des choix de vie, cela n’a pas de sens, chacun a une histoire différente et fait ses choix en situation. Moi aussi je voudrais partir mais c’est compliqué à plus de 46 ans… on ne refait pas comme ça sa vie d’un coup de fouet. J”ai aussi envisagé le Donbass, mais je ne pourrai plus revenir en France sans passer par la case prison et déchéance sociale, donc j’ai renoncé. Ce qui m’arrête c’est qu’en quittant la France je n’aurai plus accès à la culture française, parce que la France ne promeut plus sa culture. A moins d’aller dans un pays francophone, donc en Afrique.


        • moshedayan Le 15 mai 2017 à 15h11
          Afficher/Masquer

          Merci Catalina,
          je ne partage pas du tout l’avis de Christian Gedeon. Les débats politiques pour se faire plaisir et n’aboutir qu’à prolonger un système qui ne privilégie que certains sur le dos de la majorité des Français, non merci.
          Et toutes les promesses et les “je jure…” ne sont que des foutaises dans la bouche d’un “quadra” parvenu.
          Fatigué, ras-le-bol. Un auditeur petit patron de commerce sur RTL enthousiaste voulait l’inviter et lui dire : “comment faire Monsieur le Président avec ces nombreux Français qui dès le 15 du mois dans ma région ne peuvent plus acheter grand chose ?” Cet auditeur ne voyait même pas le ridicule de ses propos (pour l’austérité et pour que les Français achètent).
          Les Français se mentent à eux-mêmes. A l’étranger, très vite, la “jeunesse” de Macron avec un pays qu’il épuisera sera l’objet de moqueries. Et en plus, il s’affiche “va-t’en guerre” §
          “Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin… Mon peuple a pour oppresseurs des enfants, Et des femmes dominent sur lui; …”Sainte Bible Ecclésiaste 10.16


      • Nico 13 Le 16 mai 2017 à 13h54
        Afficher/Masquer

        @Alméras Jean

        Ah voilà, encore un donneur de leçon.
        C’est ce qui me pousse de plus en plus à envisager de partir.
        Oui j’ai de moins en moins envie de rester en France.

        J’étouffe de plus en plus dans ce pays.
        J’en ai ras le bol de voir toute cette presse subventionnée défendre l’indéfendable et venir nous dire ce qu’il faut faire et faut penser, ras le bol de voir tous ces politiciens s’accrocher au pouvoir comme une moule s’accroche aux rochers (et ce, même s’ils ne représentent quasi plus personnes dans certains cas), ras le bol de voir l’écologie être reléguée dans les bas fonds de notre société.

        Et je pourrais encore continuer la liste.
        On devrait rester pour résister ?
        Mais même si notre pays coule, ceux qui nous dirigent (et la presse qui les appuient) s’organiseraient pour que toutes tentatives soient vouées à l’échec.


        • Alfred Le 16 mai 2017 à 21h35
          Afficher/Masquer

          Partez donc. Vous reviendrez peut être. Soit parceque c’est quand même pas toujours si facile. Soit parceque les travers français sont en fait des travers humains qui sont plus ou moins pareils ailleurs. Vous serez juste plus âgé. Ce qui est sur c’est que des racines sont finalement nécessaires à tous.


  3. Micmac Le 15 mai 2017 à 01h57
    Afficher/Masquer

    Comme je l’ai lu ailleurs, c’était le sacre de Pédallo II…


    • Ralphe LEBŒUF Le 15 mai 2017 à 04h47
      Afficher/Masquer

      Sur Europe 1 il était question d’un “sacre”.
      Ces journaleux ont perdu tout sens commun.
      Pour avoir d’honnêtes informations nous devrons désormais nous brancher sur l’étranger.
      PITOYABLE.


      • Louis JULIA Le 15 mai 2017 à 09h37
        Afficher/Masquer

        C’est aussi une preuve de ce que les journaleux ne maîtrisent plus leur langue maternelle. C’est pourquoi que la remarque “les mots ont manqué aux journalistes” prend tout son sens.


        • tepavac Le 15 mai 2017 à 11h46
          Afficher/Masquer

          Pas du tout, les termes reflètent bien la situation actuelle et n’en déplaise aux grincheux qui n’ont pas eut le courage de contester la validité de ces élections par la voie de la légalité, nous sommes passé d’une République de l’état de Droit, à celui de monarchie Républicaine.

          Il semble bien que le peuple de France soit du même acabit que ce parti “nationaliste” qui n’a de patriotique et de souverain que sa langue bien pendue.

          Combien de Citoyen, le lendemain des élections, ont été déposer plainte auprès du Tribunal Administratif au motif bien réel et communément admis, que la publicité des débats ne permettait pas de faire un choix Républicain?
          Que la présentation des candidats étaient mensongères, sinon calomnieuses pour certains et sacralisées pour d’autres?
          A quoi bon une “démocratie” où la parole des prétendants n’est que du vent? et de l’impunité dans ce contrat Républicain?

          Mais ne vous plaignez pas des médias, car si Macron n’était pas passé, aujourd’hui nous serions ensevelie sous une avalanche de “la Russie à truqué nos élections”.
          Et vous savez quoi?, ça marche bien dans nos “démocraties merdiatiques”.


      • Paul Le 15 mai 2017 à 13h17
        Afficher/Masquer

        Pour qui vous prenez vous petit citoyen
        de notre couronne républicaine ?
        Ne vivez vous pas sur nos terres (notaires ).
        Le fermage nos intendants s’en occupent, demandez à bercy plage,là ou pour l’instant les coffres sentent encore bon la sapinette .

        Cdlt


      • marie anne jordan Le 15 mai 2017 à 15h45
        Afficher/Masquer

        ” sacre ” , ” guérison des écrouelles ” , oui , oui !
        je vous renvoie aux Jésuites plus haut…
        mais n’oubliez pas : le pire , c’est le symbole militaro sécuritaire du parcours d’hier ; ce jeune homme a tout d’un Dr Folamour .


    • John Le 15 mai 2017 à 07h25
      Afficher/Masquer

      Ou de l’exceptionnel leader Kim Jong-cron


      • Alfred Le 15 mai 2017 à 07h34
        Afficher/Masquer

        Oui les médias donnent le ton de la DRPF (RPDF en français).


    • Chauchard Le 15 mai 2017 à 09h41
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’impressionne le plus chez Macron c’est bien son coté grotesque… Meeting façon animation club Med; Discours insipide recité sans conviction, Gogo danceuse juste avant son intronisation outrageusement pompeuse place du louvre… On pourrait egrainé pendant des heures….
      Bref Macron on dirait du Fellini parodiant le fachisme!


  4. L'aieuil Le 15 mai 2017 à 02h03
    Afficher/Masquer

    Personne pour commenter la grandiloquence militariste qui va avec le culte de la personnalité? Parade en command car, visite à l’Hôpital militaire? Pour une investiture présidentielle…
    Le candidat qui a dit qu’il allait gouverner par décret et siéger à tous les conseils des ministres avec un gouvernement minimaliste c’était qui déjà? Le Pen?

    Je pense que dans 6 mois y en a qui vont se réveiller un peu gronchon quand ils vont réaliser que Macron n’est pas plus démocrate que Le Pen et que là où elle avait noyé le poisson, il avait clairement annoncé la couleur.
    Quelqu’un ni de droite ni de gauche, faisant largement l’unanimité au sein de l’élite politique et socio-culturelle, sous les applaudissement de la gauche face à une menace largement virtuelle et qui veut l’unité avec l’Allemagne et son projet européen…

    Joyeux 10 juillet 1940.


    • DUGUESCLIN Le 15 mai 2017 à 05h32
      Afficher/Masquer

      Ce qui pourrait être encore pire, c’est qu’il se prenne pour un chef militaire.
      Espérons qu’il ne s’agisse que d’une parenthèse dans notre histoire comme celle de son prédécesseur. Espérons qu’il nous restera assez de ressources pour réparer et effacer.


    • Xavier Le 15 mai 2017 à 05h56
      Afficher/Masquer

      Généralement on flatte et on honore ceux auxquels on va demander de contribuer…

      Hier le secrétaire général de l’OTAN rendait visite au 10 Downing Street…

      Ça sent la poudre, il doit y avoir des peuples à délivrer qq part pour les mettre sur des bateaux .


      • Learch Le 15 mai 2017 à 10h09
        Afficher/Masquer

        C’est tout à fait l’impression que j’ai eu en regardant les images du résumé de cette manifestation… J’ai peur pour nos militaires et pour nos concitoyens qui risquent de subir des attentats… ainsi que pour l’image de la France qui sera définitivement et irrémédiablement salie… le premier chef des armées qui n’a pas fait son service militaire…


        • Didier88600 Le 15 mai 2017 à 12h30
          Afficher/Masquer

          Il y a longtemps que l’image de la France est salie.. surtout avec la continuation de de la Franceafrique !
          Il y a bien longtemps que les français sont mal vus a l’étranger du fait des politiques de nos gouvernants.


    • Vassili Arkhipov Le 15 mai 2017 à 10h17
      Afficher/Masquer

      “l’élection est un cursus honorum d’un autre temps”.

      Je dois rajouter quelque chose?


    • Pauline DELFAU Le 15 mai 2017 à 11h33
      Afficher/Masquer

      Il ne faut jamais sous estimer son ennemi, en effet


    • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 11h47
      Afficher/Masquer

      Ah… le command car. Oui,et alors.Où est le problème? le message est clair,je suis le chef.Attaquer macron sur ce point est contre productif. Après un président à multiples maîtresses et scooter,qui a dézingué la fonction,j’approuve fortement cette symbolique.On peut être comme je le suis,totalement opposé à l’ultralibéralisme européiste du président Macron,et,”en même temps” saluer ce retour de la présidentialité,fondatrice de la V iéme république. ne nous trompons pas de combat…et ce combat va être difficile. Les opposants majeurs(Le Pen et Mélenchon) sont à la fois irréconciliables et en crise.Pour moi,qui suis de ce sud souvent raillé,je considère que la candidature de JLM à Marseille est juste une terrible erreur,même s’il est élu.(ce dont je doute absolument,JLM ne connaît rien de Marseille et de l’horreur qu’ont les Marseillais des parachutés). La France n’est pas un jouet.


      • Alfred Le 15 mai 2017 à 14h24
        Afficher/Masquer

        Je suis bien d’accord avec vous. Le parachutage à Marseille est une terrible erreur. C’est même une erreur tellement idiote que j’en viens à me demander si Mélenchon (que je trouvais le plus réfléchi et le plus digne d’être un chef d’état) a bien les qualités requises pour la fonction “suprème”. C’est un suicide politique, même en cas de victoire. S’il arrive à un bon bilan là-bas (ce dont je doute fort) ça lui aura pris autant d’énergie que de diriger la France (sans la visibilité). Il va finir rincé et éliminé.
        Effectivement les deux opposants sérieux sont irréconciliables et en crise. Un boulevard pour Macron. Il n’y a pas lieu de rêver (et certainement pas qu’il soit touché par la grâce et l’amour de la France(sous quel stimuli? La rue? Brigite?).


  5. jo Le 15 mai 2017 à 02h24
    Afficher/Masquer

    J’ai refusé de regarder ce sacre, j’avais le nez sur mon écran d’ordi comme d’hab.
    Ma femme regardait je ne sais quelle chaîne, je voyais parfois une image, à un moment je croyais qu’ils allaient partir à Reims pour le couronnement.
    Tout cela me laisse froid, mais quand je lis les critiques des propos journalistiques sur ce billet, je ne suis malheureusement pas surpris, ils ont bossé comme des dingues depuis plus d’un an pour le voir en arriver là, c’est le résultat de leur boulot après tout ils peuvent être fier d’eux 🙂


  6. bm607 Le 15 mai 2017 à 04h25
    Afficher/Masquer

    La presse qui depuis pas mal de temps n’est souvent plus qu’un organe de propagande gouvernemental et en particulier a poussé de manière honteuse au résultat de l’élection actuelle semble encore une fois franchir un seuil dans le léchage de bottes, ce coup-ci en sombrant dans le plus grand ridicule.

    Entendre des choses comme “ces yeux-là vous rendent président” ou “Des personnes se sont réfugiées dans ses bras. Autrefois, les rois touchaient les écrouelles le lendemain du sacre, il y a un peu de ça.” dans la bouche de journalistes est quand même hautement inquiétant et devrait normalement conduire toute personne dotée d’un cerveau à se rendre compte de l’état de décrépitude des médias.

    La conclusion logique de ce billet en tout cas me semble qu’il va devenir complètement impossible de trouver la moindre information dans les journaux ou à la TV sur le gouvernement pour la période de 5 ans qui débute et qu’on ne sera abreuvés que de louanges plus ou moins déguisées.

    Donc encore plus qu’avant, il semble qu’il va falloir éviter à tout prix de lire ou d’écouter ces torchons, il faut se renseigner ailleurs, c’est une question de salubrité mentale.


    • Xavier Le 15 mai 2017 à 06h26
      Afficher/Masquer

      Ceux qui ont voté pour lui vont au contraire se river devant les organes officiels pour valider leur choix conservateur.

      Au final la France aura été profondément divisée, presque irréconciliable…
      L’Europe et l’immigration seront présentés comme nos nouveaux ciments.


    • Shirmek Le 15 mai 2017 à 07h50
      Afficher/Masquer

      Pas sûr. La presse, toute confite d’admiration humide qu’elle soit aujourd’hui, pourrait bien se lasser.

      Elle devra même le faire si elle veut nous convaincre d’espérer encore. Il faudra qu’elle dise que Macron n’était pas le Messie, qu’il était trop jeune, trop rigide, trop que sais-je, si elle veut nous vendre le prochain.

      Ainsi en 2021 :
      “Macron a péché par orgueil. Mais X, lui, c’est différent. X pourrait bien être le Président modeste, le réformateur impavide que la France attend et dont elle a cruellement besoin. Et d’ailleurs les Français ne s’y trompent pas, qui l’ont placé en tête de notre dernier sondage IFOP-IPSOS-Le Parisien- Aujourd’hui en France pour BFMTV”.


    • christian gedeon Le 15 mai 2017 à 12h10
      Afficher/Masquer

      Oui…et non. Qui est responsable du “sacre” médiatique de M. Macron. Et question terrible,les journalistes sont ils seuls responsables de ce caractère quasiment royal de la chose? ben,non,en fait… je rappelle quand même qu’il a été élu…contre,mal et tout ce qu’on veut. Mais il a été élu.Je rappelle aussi que les français en ont marre des présidents,buveurs de bière,bling bling ou normaux….les Français veulent un Président avec un grand P. Pas des stroufounious…et le “peuple ” a en définitive voté Macron. Alors tout mettre sur le dos rachitique des médias est juste une terrible erreur d’analyse.Encore une façon enfantine de dire,c’est pas d’ma faute m’sieur…ben,si justement. Le peuple a ce qu’il mérite,et c’est macron…


      • Jadoremacron Le 15 mai 2017 à 18h05
        Afficher/Masquer

        On aura compris que vous avez une certaine fascination pour le bonhomme.Qu’il soit brillant ne fait pas de doute, qu’il veuille rendre son lustre à la fonction présidentielle non plus (il va le faire avant tout pour lui même). Qu’il en soit là grâce à un puissant soutien est également une évidence. , le nier est ridicule même si évidemment, s’il était idiot, il n’aurait pas réussi (et il n’aurait pas non plus été choisi par tous les démiurges qui l’ont façonné). Il porte un projet scélérat qui me fait vomir car il est présenté dans un bel emballage, dûment estampillé de la modernité, de l’intelligence, de la candeur bienfaitrice. Et à la clé, je vois poindre un gars autoritaire, fossoyeur social qui sera porté par de belles statistiques masquant l’inhumanité de sa politique. Le pire n’est jamais certain. Peut être sera t il celui qui osera défendre le pays jusqu’au grand clash… Mais franchement vous y croyez ?


  7. Irène98 Le 15 mai 2017 à 04h34
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas voulu regardé cette intronisation, je ne regarderai plus les infos de ces télés propagandistes pendant au moins 5 ans. Je n’achèterai pas non plus les magazines qui n’arrêteront pas de faire leur une de la robe de Brigitte Macron ou des vacances du Président.
    Bref, je ne tombe pas dans le panneau de la Macronlâtrie, je suis encore libre de m’éloigner de tout ce vaste enfumage, il me reste encore cette liberté et je compte bien en profiter un maximum.
    George Orwell avait tout dit, dans 1984:
    La guerre c’est la paix
    La liberté c’est l’esclavage
    L’ignorance c’est la force…


    • claudine Le 15 mai 2017 à 10h51
      Afficher/Masquer

      Irene98. je n aurais pas mieux dit. merci.


  8. Xavier Le 15 mai 2017 à 06h10
    Afficher/Masquer

    Les médias sont aussi en train de réussir un tour de force : présenter le premier ministre pressenti comme bougon pour désamorcer le “petit” problème de son patrimoine non déclaré…

    En fait c’est un rebelle, un insoumis quoi !

    Puisqu’on vous dit que Macron est magicien…
    Si ça passe, j’attends avec impatience la justification de cette énormité au regard du changement annoncé dans la manière de faire de la politique.

    Au passage encore un qui a mangé à tous les râteliers, c’est dire sa probité et son modernisme.

    Grande lassitude. On nous dit la paix pour décrire la guerre, changement pour conservatisme, progressisme pour régression humaine, et tous les moutons bêlent en chœur vers la tonte.


    • Ardéchoix Le 15 mai 2017 à 07h43
      Afficher/Masquer

      @ Xavier
      “le “petit” problème de son patrimoine non déclaré…”
      Une des premières lois qui devrait débuter ce mandat :
      le candidat d’En Marche! propose un “droit à l’erreur pour tous” dans les démarches administratives, qui permettrait de ne pas être sanctionné systématiquement en cas de bévue. 😎
      http://www.bfmtv.com/politique/macron-propose-un-droit-a-l-erreur-dans-les-demarches-administratives-1113496.html


    • UnJournaliste Le 15 mai 2017 à 08h43
      Afficher/Masquer

      En parlant de patrimoine, on a appris que Monsieur et Madame habitent le 7ème, l’arrondissement le plus cher de Paris. C’est sûrement cela le patrimoine de 35.000 euros? A moins qu’ils soient en location; c’est vrai qu’ils n’ont comme revenus que la retraite d’instit de Brigitte.


  9. BOMPAIN Le 15 mai 2017 à 06h40
    Afficher/Masquer

    ” eucharistie christique”
    communion des âmes…..
    mais il faudra bien sortir de l’église pour prendre conscience de cette réalité si bien décrite par Frédéric LORDON ” le centrisme est une erreur anthropologique”…….nous sommes en plein dans les théories de René GIRARD et encore loin du bouddhisme tibétain prônant la non violence……
    Jeanne a fini sur le bucher….
    j’ose espérer que ce ne sera que celui des vanités……
    Vive le ROI


  10. Basile Le 15 mai 2017 à 07h02
    Afficher/Masquer

    je ne regarde pas la télé, je n’écoute pas non plus la radio, mais j’en entends des bribes ici où là en passant. Rien que le ton des voix me fait savoir de qui on parle, d’un gentil ou d’un « ennemi de nos valeurs »

    Pour Macron, c’était le ton tout en douceur de la bonne mère de famille qui raconte Alice au pays des merveilles à son enfant pour l’aider à s’endormir. Imaginez le ton qu’il y aurait eu avec M.

    Le fameux CV anonyme, la radio ou la télé en sont dispensés. Vous ne voyez pas de mochetés à la télé, et n’entendez pas de voix nasillardes à la radio A la radio ils sont embauchés sur leur voix.

    Vous avez les journalistes qui ont une voix naturellement chantante, guillerette. On va les réserver pour commentez les gentils. Vous avez ceux qui ont une voix de procureur. On les réserve pour parler des méchants.


  11. DUGUESCLIN Le 15 mai 2017 à 07h05
    Afficher/Masquer

    Cette femme qu’il prend dans ses bras, c’est émouvant. Deux personnes qui partagent la même opinion, il reconnaissent tous les deux qu’il est le sauveur.


  12. astap66 Le 15 mai 2017 à 07h07
    Afficher/Masquer

    Merci pour cet article. C’était très drôle et j’ai beaucoup ri ! Ainsi, j’ai un excellent résumé de la “cérémonie” d’hier, que, bien entendu, je n’ai pas regardée.


  13. Ardéchoix Le 15 mai 2017 à 07h10
    Afficher/Masquer

    Le 15 juin 1775 le roi Louis XVI rentrait de Reims après son couronnement sous une pluie diluvienne, un jeune homme de 17 ans était là pour clamer un compliment superbe en vers, que lui avait écrit son professeur de rhétorique. Ce jeune homme était maximilien Robespierre, il pleuvait beaucoup et personne n’à écouter ce jeune homme préférant se mettre vite à l’abri.
    Moi je dis ça !!! Je dis rien . 😎


  14. bdb Le 15 mai 2017 à 07h13
    Afficher/Masquer

    ” Des personnes se sont réfugiées dans ses bras. Autrefois, les rois touchaient les écrouelles le lendemain du sacre, il y a un peu de ça.” , ouais… il touche nos écrouelles avant de vider nos écuelles!!


    • subnihilo Le 15 mai 2017 à 07h34
      Afficher/Masquer

      Pour rester moyen-âgeux, pendant les cinq ans qui viennent, il va vider surtout nos escarcelles.


  15. lon Le 15 mai 2017 à 07h23
    Afficher/Masquer

    Cela me rappelle l’élection d’Obama en 2008 , toute la classe médiatique parisienne était transportée d’extase , une journaliste à Libé était au bord de l’orgasme, Obama était tellement coooool , il était black, il était si élégant, la grande claaaasse , il avait fumé des joints dans sa jeunesse , il avait même tâté de la coke , aaarrghhh , trop top le président


  16. subnihilo Le 15 mai 2017 à 07h26
    Afficher/Masquer

    Cette hystérie dans le paroxysme de l’adulation du bellâtre par les médias est avant tout un calcul politique.
    En effet il faut à tout prix continuer la promotion marketing du produit Macron auprès des électeurs hésitants, voire opposés, car la victoire des législatives ne semble pas assurée.


    • Jmk011 Le 15 mai 2017 à 08h51
      Afficher/Masquer

      @subnihilo
      Je partage tout à fait cette remarque : la majorité absolue aux législatives n’étant à ce jour pas du tout assurée, ils font et vont tout faire pour que Micron ait cette majorité. On peut donc s’attendre, au moins jusqu’au 18 juin, aux mêmes attitudes de flagornerie des merdias envers le nouveau roi…. de la finance évidemment.


  17. FVM Le 15 mai 2017 à 07h27
    Afficher/Masquer

    Quand l’herbe sera moins verte, les veaux changeront de pré.


    • Alfred Le 15 mai 2017 à 07h40
      Afficher/Masquer

      Ne nos jours ils sont capables de crever debouts sur un tapis d’herbe synthétique bien flashy. Ya rien à espérer.


  18. Kilsan Aïtous Le 15 mai 2017 à 07h45
    Afficher/Masquer

    C’est pire que pornographique. Les acteurs prostitués ne vendent que leurs fesses, eux ils vendent leur âme, leur esprit, la France et nous avec.


  19. Toff de Aix Le 15 mai 2017 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Dame ! Les écrouelles, ils ont osé…. Ahhh ces gueux, affreux, sales et mechants !

    Heureusement que j’ai jeté ma tévé aux ordures voilà plus de quinze ans, c’eût été plus que je n’en eût pu supporter.


  20. diox Le 15 mai 2017 à 08h10
    Afficher/Masquer

    La France a élu un président beau-gosse, très photogénique, parfait pour la presse people.
    Le soucis avec les trucs minions comme les bébés tigres est qu’ils ne restent pas minions longtemps.
    Si il se présente en command car, au lieu d’un carrosse électrique, est ce pour signifier qu’on va être bientôt en guerre mondiale?
    Par ce que le défilé du 14 juillet c’est un peu tôt.


    • Vassili Arkhipov Le 15 mai 2017 à 12h27
      Afficher/Masquer

      Étant dépourvu d’ovaires je suis mauvais juge, mais sans déconner, vous trouvez réellement cet ectoplasm beau-gosse?
      Un grand pif, des yeux de veau inexpressifs, un front qui lui fait la moitié du visage… enfin bon, c’est peut être ma jalousie qui parle


      • Catalina Le 15 mai 2017 à 12h41
        Afficher/Masquer

        je suis pourvue d’ovaires et cet “homme” qui déborde de suffisance, je ne le trouve pas séduisant mais repoussant.


      • kriss34 Le 16 mai 2017 à 07h34
        Afficher/Masquer

        Quel commentaire approprié, sans doute la palme parmi les 164 que je me suis farcis ce matin au réveil (vous vouliez être drôle?). Donc il a un grand pif, et donc il est moche. Mais pourquoi donc à votre avis a t-il été choisi par l’oligarchie, mis en orbite et retenu par les électeurs si justement il n’avait pas ce charisme qui masque la toxicité de son programme?
        Je ne peux que répéter ce qui a été dit ici: prenez la pleine mesure de la force de votre adversaire. Le quinquennat sera long…


        • Vassili Arkhipov Le 16 mai 2017 à 11h30
          Afficher/Masquer

          Si mon commentaire est pitoyable, et j’en conviens, c’est parce qu’il répond à une posture encore plus pitoyable qui consiste à louer un président pour son physique. Je me mets à niveau en quelque sorte. Je faisais juste part de mon étonnement quant au fait que non seulement les gens puissent avoir ce genre d’arguments en tête, mais qu’en plus ce soit pour ce mec là (si c’était un Brad Pitt, ça aurait au moins le mérite d’être vaguement compréhensible). Je lui trouve le charisme d’une nouille cuite, ça vaut ce que ça vaut, je voulais juste partager mon sentiment et savoir si je suis la seule personne sur Terre qui n’est pas sensible à son “charme”. Voilà.


  21. Georges Clounaud Le 15 mai 2017 à 08h12
    Afficher/Masquer

    Ce journalisme hagiographique initié dès la mise sur orbite du candidat télé-évangéliste n’est pas prêt de s’arrêter. Il va maintenant falloir donner une majorité parlementaire à celui qui est maintenant devenu le président-évangéliste et les reportages dithyrambiques sur ces nombreux candidats issus de la société civile ont fleuri dans les médias dès le lendemain des élections. Celle-ci obtenue il détiendra tous les pouvoirs : exécutif, législatif, judiciaire (on l’a déjà presque oublié mais la mansuétude affichée par la justice quand à sa déclaration patrimoniale fantaisiste est éloquente et en dit beaucoup sur sa prétendue indépendance…) et médiatique. Ainsi harnaché le messie pourra nous mener vers le progressisme, Graal ultime mais aussi un nouveau fascisme 3.0, jeune et cool ?
    Ne faisons pas de procès d’intention, il est trop tôt pour arriver à une telle conclusion. Cependant, sans-dent, reste vigilent et surveille tes arrières, on est en train de t’estourbir…


  22. Suburb Le 15 mai 2017 à 08h13
    Afficher/Masquer

    Ce week end, ma fille qui est en troisieme m’a ramene une bande dessinee que la professeur de Francais leur a donne a etudier. De l’enfance de Macron jusqu’a nos jours, il y est decrit comme le guide spirituel, l’elu… J’ai eu le sentiment epouvantable d’etre en Coree du Nord version francaise.


    • Alfred Le 15 mai 2017 à 11h21
      Afficher/Masquer

      Faut pas exagérer quand même. (Quoique on m’a bien fait lire une BD de propagande qui s’appelait “la présidente”. J’ai vu quelques BD de propagande sur les gentils rebelles et le méchant Assad). Donc si vous ne troller pas je veux bien les références.


      • Suburb Le 15 mai 2017 à 21h40
        Afficher/Masquer

        Sans difficulté. Il s’agissait d’une photocopie extraite de “Marianne” du 10 au 18 Mai 2017 mais expurgée de tout le contexte de prise de recul du reste du magazine : (“Le président, c’est bébé”).


    • Pauline DELFAU Le 15 mai 2017 à 11h41
      Afficher/Masquer

      J’aimerais beaucoup avoir une copie de ce document, serait il possible den avoir une copie ?


      • anne jordan Le 15 mai 2017 à 15h54
        Afficher/Masquer

        OUI , OUI ! moi aussi , le document donné par la prof , svp !
        ( c’était au lycée de La Providence ? )
        Il faut veiller à ce genre de dérives , fût ce pour en rire , mais veiller sans relâche .
        Qu’avez vous fait @suburb ?


  23. qui cio Le 15 mai 2017 à 08h15
    Afficher/Masquer

    Aucun jugement avant au mois trois ans SVP !
    Et si sa recandidature sera plébiscitée alors tant mieux,
    mais si sa cote d’impopularité bat les records de Hollande,
    alors les français ne pourront d’en prendre qu’à eux-même
    avant de rejouer une nouvelle présidentielle.
    Mais quand cesserons-nous donc de tout mise sur une seule personne ?


    • Louis JULIA Le 15 mai 2017 à 11h29
      Afficher/Masquer

      “Aucun jugement avant au mois trois ans SVP ” Et puis quoi encore? Le délai, c’est 100 jours, pas un de plus. Nous aurons déjà passé l’été avec son train d’ordonnances…


      • L. A. Le 15 mai 2017 à 13h35
        Afficher/Masquer

        Il n’y a aucun « délai légal » de prévu pour exprimer son rejet, ni « trois ans », ni « cent jours », pas plus qu’il n’y a de « première dame » dans la Constitution, tout ça ce sont des légendes urbaines propagées par la presse lèche-bottes, on n’est pas obligé d’en tenir compte.
        Depuis plus d’un an il a annoncé clairement qu’il veut gouverner par ordonnances (dictature), détruire le code du travail, conserver des centrales nucléaires même obsolètes et même HS, contraindre ceux dont on a volé l’emploi à accepter n’importe quel job à n’importe quel salaire (esclavage ?), faire payer le chômage aux retraités… j’en passe des vertes et des pas mûres. Il n’y a aucun délai à lui accorder. Ce type est dangereux, il n’y a pas un instant à perdre pour l’empêcher de mettre ses projets à exécution. Élire une Assemblée législative de résistance s’impose, et c’est pas dans cent jours (trois mois) que ça se passe !


    • Alfred Le 15 mai 2017 à 14h35
      Afficher/Masquer

      Je crois que je ne suis d’accord avec aucun mot ni aucune idée (mais vraiment aucune) de votre commentaire. C’est de la m…. dès maintenant (ça en a le gout, l’aspect et l’odeur et il faudrait suspendre notre jugement?). On a mis beaucoup (mais vraiment beaucoup) d”énergie et de moyens pour aider les Français a acheter le paquet de nouilles (ils ne sont pas maso et suicidaires à la naissance). Personne ne mise sur une seule personne (ce n’est pas l’idée de la présidentielle et de sa tête de gondole : il y a un projet derrière, construit pas un collectif (de banquiers ou de citoyens c’est selon)) Si vous croyez que Macron c’est Jeanne d’Arc vous n’êtes probablement pas très nombreux dans ce cas (mais ça peut changer à coup de millions, je vous l’accorde).
      Bref, c’est à se demander si on vit dans la même réalité.


  24. Baltzer Monique Le 15 mai 2017 à 08h24
    Afficher/Masquer
  25. Alain Coligny Le 15 mai 2017 à 08h33
    Afficher/Masquer

    Emmanuel Macron est un nostalgique de la Royauté. Il a dit un jour que depuis la Révolution il manquait quelque chose au sommet de l’Etat. Il croit donc à la monarchie républicaine, d’où ce sacre bien monté par tous ses communicants. Tout cela sonne un peu faux.
    Quant au “cirage de pompes” invraisemblable des journalistes, il n’y a rien de nouveau. Ils se vautrent dans la flagornerie d’une manière si ridicule, qu’ils en deviennent obscènes.


    • Balthazar Le 15 mai 2017 à 09h39
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Je n’ai pas regardé ce “spectacle”, je pense comme vous, vu que toutes les chaînes ne parlent que de cela, que les Maîtres ont présenté cette passation comme un couronnement.
      Et puisque j’ai vu la serie “The crown”, le sacre télé d’Elisabeth 2, voilà ce qui me vient à l’esprit.
      Toute l’humanité (enfin les Richards équipes de l’objet clé, le vecteur de tout, la télévision) a pu assister à cet événement divin.
      Et même si en venant sur ce blog, je me dis que l’envers du décor est connu, quand je suis en société, c’est plutôt “vol au dessus d’un nid de coucous”.
      Enfin, si en un an, les Maîtres ont pu faire élire un golem je suis sûr que dans les cinq prochaines années ils auront fabriqué le nouveau candidat idéal.


  26. isary Le 15 mai 2017 à 08h36
    Afficher/Masquer

    Pour” résumer” l’ampleur du “biais cognitif” dans lequel nos médias barbotent:

    Sur Radio classique ce matin à7h45 Guillaume Durand accueille son invitéeEMMANUEL HAIM,si,si ,il l’ appelée EMMANUEL……

    Et elle,prise dans le même “bin’s” lui répond:Bonjour EMMANUEL

    ILs ne se sont pas repris,s’en sont-ils seulement rendu compte?


  27. ceserasansmoi Le 15 mai 2017 à 08h37
    Afficher/Masquer
  28. d'Aubrac. Le 15 mai 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    Étymologie d’extase :
    du latin chrétien ecstasis, extasis « fait d’être hors de soi; peur, stupeur; folie, transe; extase (mystique) ».


  29. pitipitipa Le 15 mai 2017 à 09h07
    Afficher/Masquer

    Même si il a en fait mal été élu, même si il représente le système que la population n’aime pas, je crains qu’il ait une bonne cote de popularité.

    Il a cette image lisse de couverture de magazine TV qui plaît aux retraités, les mêmes qui se font escroquer à leur domicile par des gens qui “présentent bien”. Il convient aussi au cœur mou de la population tertiaire, peu politisée, mais attachée à la représentation et aux apparences.

    C’était ça qui n’allait pas avec sarko et hollande.

    Si il profite d’un bon cycle économique (avec l’aide de ses amis banquiers, de la conjonction des étoiles, et quelques messes noires) il peut même espérer un double quinquennat. A ce moment là la france aura définitivement et bien changée.


  30. Alberto Le 15 mai 2017 à 09h09
    Afficher/Masquer

    La vacuité du programme officiel de Macron, Palmade l’avait prophétisée : “Je propose un programme ni de droite ni de gauche, etc.”
    https://www.youtube.com/watch?v=f9gc85cwGHc
    Ce qui est moins drôle, c’est que son programme existe bel et bien dans les “Grandes orientations de politique économique” de la Commission européenne (non élue), dont la baisse des remboursements de Sécurité sociale et des retraites, hausse des tarifs d’électricité, entre autres…
    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf


  31. angelfire Le 15 mai 2017 à 09h15
    Afficher/Masquer

    de la pure ingéniérie sociale. cette élection est le plus beau cas d’ingéniérie sociale jamais entrepris en France… ou comment un président avec 15% d’opinion favorable peut faire élire tout de même son camp ! encore mieux que Mitterrand !


  32. d'Aubrac. Le 15 mai 2017 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Extase disent-ils. Pas pour cet ami, fils de résistant, qui vient d’envoyer à l’Élysée le message suivant :

    “M. Macron,

    Vous avez été intronisé hier Président de la République, à 39 ans – le même âge que le futur général Leclerc quand il prononça le “Serment de Koufra” en 1941.

    Serment par lequel il s’engageait à “ne déposer les armes que lorsque le drapeau tricolore flotterait à nouveau sur la cathédrale de Strasbourg”.

    Et vous, vous vous précipitez séance tenante à Berlin, pour offrir à l’Allemagne la soumission de la France !..”


  33. NeverMore Le 15 mai 2017 à 09h29
    Afficher/Masquer

    MICROMEGAS
    (désolé pour les majuscules qui s’imposent ici, pour le moment)


  34. âge du faire Le 15 mai 2017 à 09h34
    Afficher/Masquer

    Vous oubliez tous “madame mère” dans son joli tailleur bleu-lavande….Cette femme me fait vraiment PEUR dans son costume militaire qu’elle n’a pas fermé pour faire plus cool, mais elle a envoyé son “mignon” à l’hôpital militaire et nous n’avons pas manqué de voir les yeux de son chéri en reflet dans ceux du général juste derrière lui.
    Surtout que la nouvelle guerre avec l’OTAN est au bord de la décision.
    Excusez moi si je suis pessimiste mais c’est que j’ai vécu la guerre bien petite et j’ai vu mon propre père soi-disant si beau …disait ma mère avant..Bref si les faits se renouvellent cela ne va pas être drôle du tout.


  35. Michel Ickx Le 15 mai 2017 à 10h07
    Afficher/Masquer

    Le récit continue.

    Phase un: le sacre, après le candidat sympathique, le candidat fort

    Phase deux : Entente cordiale Macron Merkel . le prochain cliquet européen : un ministre de l’économie unique à Bruxelles ?

    Phase trois : le choix : violence dans la rue ou violence sur les frontières ?


    • tachyon Le 15 mai 2017 à 11h07
      Afficher/Masquer

      “Phase trois : le choix : violence dans la rue ou violence sur les frontières ?”
      Constat désolant : La violence est DEJA dans la rue ET aux frontières ET sur l’ensemble de la planète…


  36. LMDB Le 15 mai 2017 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Le “bain de foule” (selon les media) de M. Macron. L’image est parlante, en haut à droite de celle-ci, l’écran géant qui diffusait ce que montraient les TV.
    https://pbs.twimg.com/media/C_y_y0xXcAA15wP.jpg


    • Scytales Le 15 mai 2017 à 10h50
      Afficher/Masquer

      Un cas d’école de manipulation par l’image à mettre en une “Des Crises” !


  37. BALLEAUCENTRE Le 15 mai 2017 à 10h21
    Afficher/Masquer

    D’un coté, comme je ne supporte déjà plus sa gueule de jeune premier, je ne regarde plus les infos et tout le toutim.
    D’un autre coté, sur ce blog (et bien d’autres…), certains se lâchent et c’est bien mais ça fera pas avancer le schmilblic, comme disait l’autre!
    Je crois même que je ne vais pas supporter non plus ces jérémiades pendant 5 ans.
    Je suis coincé finalement, comme beaucoup.
    Quelle solution?
    Une balle?


    • âge du faire Le 15 mai 2017 à 13h01
      Afficher/Masquer

      Pour trouver des remèdes à mon pessimiste entretenu par “les crises”,que j’aime bien pourtant, je me suis replongée dans le “chêne et le roseau” qui me guide. Tu dois t’adapter aux vents mauvais quand ils soufflent et surtout PENSER. Ce qu’avait repris Blaise Pascal dans ses pensées, lui qui en avait fait un livre de “ce roseau pensant.”
      Alors double merci aux crises qui m’obligent à penser par moi-même!


      • SANSBLAGUE Le 15 mai 2017 à 16h12
        Afficher/Masquer

        Sauf à apporter sans arrêt la contradiction, je n’ai hélas pas besoin de ce site pour réfléchir, et même que par moment je préfèrerais ne plus réfléchir.
        Audacieux : l’intelligence au service de rien
        Abattu : l’intelligence est un trop lourd fardeau pour l’idiot du village (lui qui est heureux)
        Moralisateur : le roseau s’est rompu de lui-même à trop penser


    • anne jordan Le 15 mai 2017 à 16h10
      Afficher/Masquer

      les législatives , z’avez entendu parler ????
      oh , j’entends déjà vos commentaires désabusés , les uns et les autres , mais je ne vois que ce seul petit moyen pour freiner un peu la catastrophe ; LA RUE ?
      pas moyen avec l’état d’urgence et les robocops…


      • Alfred Le 15 mai 2017 à 22h11
        Afficher/Masquer

        Je suis méchant mais il fallait y penser au moment de “sauver la République du fachisme” ou d’aller à la pêche. Vous avez raison pour la rue: on va prendre très cher à juste sauver l’illusion d’un rapport de force (on va se faire démonter la g. juste pour la gloire). Pour les législatives merci d’abandonner ici toute illusion et de commencer à réfléchir au coup d’après (votez selon votre conscience bien sur mais ayez bien confiance en votre camp pour se planter tout seul): la majorité de ceux qui sortiront des urnes seront prêts à voter les macroneries (et le ceta-zombie). Et ce (c’est le.plus important à comprendre) qu’ils soient ps, lr lrem, ou “issus de la société civile”TM.
        Comment sortir de là par les urnes ?


  38. Mazepa.Anathema Le 15 mai 2017 à 10h23
    Afficher/Masquer

    La République sera uberisée ou ne sera pas !


    • BALLEAUCENTRE Le 15 mai 2017 à 11h02
      Afficher/Masquer

      je suis déjà ubérisé moi-meme depuis longtemps (avant meme d’en parler d’ailleurs).
      Ce problème est secondaire.


  39. Fred Armoni Le 15 mai 2017 à 10h40
    Afficher/Masquer

    “L’intronisation”… on l’a donc mis sur le trône… étrange, je pensais que c’était une prise de fonction. il faut mettre à jour notre lexique. ce n’est plus un président mais bien un monarque et toute la presse est complice.


  40. Maquisard Le 15 mai 2017 à 10h59
    Afficher/Masquer

    J’ai assisté malgré moi à une partie de cet écueil dogmatique pendant mon repas de midi, quelle mièvrerie généralisée. Le poulet dominical en est presque devenu indigeste!
    J’avais l’impression de voir une bande de geeks devant leur Apple store attendant patiemment le dernier joujou à la mode. Pathétique.


  41. APK Le 15 mai 2017 à 11h06
    Afficher/Masquer

    Les gens vont vite déchanter quand le Roi Macron va commencer ses “réformes” et autre programme électoral… tous ces fayots et adulateurs de petits niveaux changeront très vite de discours quand le peuple sera dans la rue par millions pendant des mois…. Reparlons-en.


    • jp Le 15 mai 2017 à 20h25
      Afficher/Masquer

      “quand le peuple sera dans la rue par millions pendant des mois” le peuple ne résistera pas longtemps aux gazages, éborgnages et GAV par centaines avec fichage à vie. Les robocops n’hésitent plus à gazer des vieilles à bout portant et molester des handicapés en fauteuil.
      Déjà sur ce fil de discussion, certains “courageux” (les plus valides ?) parlent de quitter le pays.


      • Catalana Le 15 mai 2017 à 23h30
        Afficher/Masquer

        “Courageux”…je ne sais pas, je suis un senior, trop vielle, trop chère pour trouver un cdi, alors, je reste et je mendie ou je pars avec de toutes petites économies pour survivre un an, un peu plus dignement qu’ avec un rsa, peut être deux…je dis ça, je dis rien


  42. nicolas Le 15 mai 2017 à 11h10
    Afficher/Masquer

    J’aurai au moins appris ce jour là que notre nouveau président pouvait guérir en apposant ses mains sur les écrouelles.

    Heureusement qu’ils sont là nos journalistes pour tout nous decodex ce monde trop compliqué qu’on a du mal a bien comprendu …


  43. sainsaulieu gerard Le 15 mai 2017 à 11h24
    Afficher/Masquer

    On est passé du pédalo au cris craft. Le spectacle bat son plein.


  44. Jean Le 15 mai 2017 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas regardé hier pensant bien que cela serait dans le style “Le Sacre de Napoléon Macron”.

    Cela devient de pire en pire ce coup d’état démocratique des macronistes. Il n’y a qu’a regarder les premières nominations. Que des Enarques, des Sciences Po, des Young Leaders, ou des membres du club Bilderberg comme le futur 1er ministre Édouard Philippe. Que des atlantistes pure jus.
    La France va être mise en coupe réglée par la finance internationale et cette fois sans même s’en cacher.


    • Crundchu Le 15 mai 2017 à 13h38
      Afficher/Masquer

      ne vous en faites pas !
      Tout va se régler assez vite… dans le sang mais assez vite.


  45. Crundchu Le 15 mai 2017 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Bienvenue en Corée de l’Ouest !

    Le Guide Kim Il Macron descend les Champs Elysées sous le regard des caméras qui cadrent tres “serré” pour qu’on ne voit pas trop qu’il n’y avait personne dans les rues.
    Quand aux cireurs de pompes des médias je voudrais juste rappeler que sur Internet RIEN ne se perd. Rendez-vous dans 5 ans… ou même avant !


    • Jean Le 15 mai 2017 à 11h33
      Afficher/Masquer

      Bientôt le portait de grand leader Macron à chaque coin de rue comme à Cuba.


      • EAUX TROUBLES Le 15 mai 2017 à 12h41
        Afficher/Masquer

        Juste dans toutes les mairies !
        A côté de la future Marianne – Brigitte Macron…


  46. Marco Le 15 mai 2017 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Comme je ne regarde plus la télé francaise (Sauf pour les bons films), j’ai évité cette comédie.
    Il y en a qui compare le Macron a Julien Sorel et la Brigitte a Mme de Renal.
    On sait comment ça c’est termine pour Julien Sorel, sur la bascule a Charlot.
    C’est peut-être prémonitoire, qui sait.

    Extrait de la rubrique astrologie de l’Express:
    “Un souffle romanesque à l’Elysée:
    Leur histoire est atypique et l’astrologie le reflète bien. Sentimentalement, leurs thèmes astraux sont romantiques au possible. Ils pourraient être des personnages de roman, dans la veine de Julien Sorel et Mme de Renal (Le Rouge et le Noir, Stendhal).”
    http://www.lexpress.fr/styles/astrologie/decryptage-astro-brigitte-et-emmanuel-macron-un-couple-de-feu_1906898.html


  47. PatateMystere Le 15 mai 2017 à 11h46
    Afficher/Masquer

    Étant donné que c’est le quinquennat des entrepreneurs, je monte une société de production de bac à vomi.
    J’ai maintenant la preuve que je vais devenir RICHE !!!


  48. gher Le 15 mai 2017 à 12h06
    Afficher/Masquer

    on sent que certains journalistes ne sont pas loin de l onanisme, puisse cet extase final, conclure le grand guignol de ces élections 2017…..


  49. Louis Robert Le 15 mai 2017 à 12h20
    Afficher/Masquer

    En ce “dimanche des rameaux” post-moderne, il fallait plutôt voir le poisson mordre, mais mordre!… messieurs dames, une véritable pêche miraculeuse.


  50. Jules Vallés Le 15 mai 2017 à 12h38
    Afficher/Masquer

    INTRONISATION:
    L’intronisation ou entrônement est une cérémonie marquant l’accession officielle d’un monarque à son pouvoir (symbolisé par un trône)
    INVESTITURE:
    Une cérémonie d’investiture est une cérémonie formelle au cours de laquelle un individu endosse des fonctions ou une position d’autorité et de pouvoir. Le terme est généralement utilisé en référence aux devoirs d’un chef de l’État ou chef de gouvernement
    VIVE MICRON 1er roi de France et de Navarre


    • Paul Le 15 mai 2017 à 13h47
      Afficher/Masquer

      Il y a un intronisé….
      Et quelques millions d’intro-misés….



Charte de modérations des commentaires