Les Crises Les Crises
7.mars.20187.3.2018 // Les Crises

L’Iran prêt à négocier sur ses missiles si l’Occident détruit les siens

Merci 63
J'envoie

Ben forcément, quand on fait la leçons aux autres pays en ayant soi-même des armes nucléaires…

Source : L’Orient le jour, AFP, 03-03-2018

L’Iran, critiqué par les Etats-Unis et les Européens sur son programme balistique, a affirmé samedi être prêt à négocier de ce dossier si les Occidentaux détruisent leurs “armes nucléaires” et missiles de longue portée.

Le président américain Donald Trump a menacé en janvier de se retirer de l’accord nucléaire conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances dont son pays si Téhéran refuse de limiter son programme balistique.

“Ce que les Américains disent, par désespoir, pour limiter le programme balistique de l’Iran est un rêve inaccessible”, a déclaré Massoud Jazayeri, porte-parole de l’état-major des forces armées iraniennes. “C’est le résultat de leurs échecs et défaites dans la région”.

“La condition pour négocier sur nos missiles est la destruction des armes nucléaires et des missiles de longue portée des Etats-Unis et de l’Europe”, a-t-il ajouté, cité par l’agence Irna.

Les gouvernements européens tentent d’adoucir la position de M. Trump dans le but de sauver l’accord nucléaire, tout en critiquant le programme balistique de l’Iran ainsi que l’influence grandissante iranienne dans la région.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, attendu lundi à Téhéran, a déclaré fin janvier que l’Iran devait “coopérer” sur son programme balistique et ses activités dans la région, qualifiées d'”hégémoniques”, s’il “veut revenir dans le concert des Nations”.

Ali Akbar Velayati, conseiller pour les affaires internationales du guide suprême iranien Ali Khamenei, qui a le dernier mot dans les grandes affaires du pays, a critiqué samedi la position de la France, selon l’agence Isna.

“Le programme défensif de l’Iran ne concerne pas les autres pays, notamment la France, pour qu’ils viennent nous dire quels types de missiles nous pouvons avoir. Est-ce que nous disons à la France comment elle doit se défendre”? a-t-il demandé.

“L’Iran ne permet à personne de s’ingérer dans ses affaires (notamment) nos missiles ou les autres armes classiques (…) Si la visite de Le Drian vise à renforcer nos relations, cela vaut mieux de ne pas prendre des positions négatives”, a-t-il ajouté.

Début février, le président iranien Hassan Rohani a affirmé sue son pays ne négocierait “avec personne” sur ses capacités militaires, en particulier sur ses missiles balistiques.

“Les missiles iraniens n’ont jamais été offensifs et ne le seront pas. Ils sont défensifs et ne sont pas destinés à des armes de destruction massive car, de toute façon, nous ne possédons pas de telles armes”, qui sont “immorales et contraires à la religion” (l’islam), a-t-il ajouté.

Source : L’Orient le jour, AFP, 03-03-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Alfred // 07.03.2018 à 07h00

Ce qui m’embête le plus dans cette histoire c’est que j’ai contribué à payer le carburant, la maintenance de l’appareil et l’équipage de l’avion pour cette équipée de l’imbécile dont personne ne pouvait douter qu’il ne sortirait absolument RIEN. Passe encore pour lui payer un traitement à lui et ses conseillers pour faire des pâtes de sable sur la plage du touquet, et surtout ne rien faire. Mais ces dépenses inutiles simplement pour prouver qu’on est un bon caniche des americains et pour humilier notre pays ça me reste en travers de la gorge.

33 réactions et commentaires

  • DUGUESCLIN // 07.03.2018 à 06h34

    Si l’Irak, la Libye, la Yougoslavie (la Serbie) et les autres avaient eu les moyens de se défendre, elles n’auraient pas subi de bombardements. Des millions de vies civiles auraient été épargnées.
    Notamment les 500.000 enfants en Irak, d’abord affamés par un embargo criminel (nourriture contre pétrole) puis suivi par des bombardements, comme mal nécessaire et utile d’après Madeleine Albright qui, pourtant, avait été protégée par les serbes contre les nazis.
    Si l’Iran se désarme, il sait ce qui l’attend, de même que la Corée du Nord.
    Le faux cadeau d’être (ré)-intégré dans la soit disant “communauté internationale” ne marche plus puisqu’elle est réduite à la seule domination anglo-américaine et ses quelques valets à l’intérieur d’un petit morceau d’Europe (appelé pompeusement UE), contre le reste du monde (selon une formule sportive anglaise). UE sans poids, qui n’est pas l’Europe, puisque la Russie n’en est pas membre, ni l’Angleterre qui n’en a pas besoin.
    Ça ne marche plus.

      +72

    Alerter
    • Dominique // 07.03.2018 à 16h38

      « Notamment les 500.000 enfants en Irak, d’abord affamés par un embargo criminel »

      La Russie possède un bel arsenal, notamment nucléaire, qui ne la protège pas des embargos.
      L’Irak n’aurait certainement pas subi l’invasion US s’il avait eu “la bombe”, mais cela n’aurait pas sauvé ses enfants privés de médicaments.

        +7

      Alerter
  • LA ROQUE // 07.03.2018 à 06h46

    “Ben forcément, quand on fait la leçons aux autres pays en ayant soi-même des armes nucléaires…”

    Non seulement cela mais lorsque les dirigeants de l’Iran voient le sort qui est réservé aux chefs d’états dépourvus d’armements dissuasifs ( Saddam Hussein, Kadhafi) je ne pense pas que cela incite à l’abandon du programme balistique.

      +56

    Alerter
    • Bruno // 07.03.2018 à 08h20

      Entièrement d’accord avec vous.
      Après les expériences Kadhafi et Saddam, les conclusions sont très claires : si tu veux survivre face aux hystériques occidentales et ne pas terminer soit pendu haut et court, soit battu à mort et sodomisé avec une baïonnette, si tu veux survivre donc, procure toi ou construis toi des armes atomiques de toute urgence.

      La Corée du Nord l’a très bien compris et elle doit faire beaucoup d’envieux.

        +54

      Alerter
      • etoilerouge // 07.03.2018 à 21h04

        dire que la politique USA UE , avec le membre pourri de l’OTAN est une politique favorisant la dissémination nucléaire car la terreur qu’ils ont utilisé contre la Yougoslavie, la Lybie, la Syrie incite à cet armement dissuasif . Cela pousse aux dépenses militaires et à l’enrichissement des entreprises militaires françaises anglaises allemandes d’armement. russe aussi. Le capitalisme pousse bien à la guerre.

          +5

        Alerter
  • Alfred // 07.03.2018 à 07h00

    Ce qui m’embête le plus dans cette histoire c’est que j’ai contribué à payer le carburant, la maintenance de l’appareil et l’équipage de l’avion pour cette équipée de l’imbécile dont personne ne pouvait douter qu’il ne sortirait absolument RIEN. Passe encore pour lui payer un traitement à lui et ses conseillers pour faire des pâtes de sable sur la plage du touquet, et surtout ne rien faire. Mais ces dépenses inutiles simplement pour prouver qu’on est un bon caniche des americains et pour humilier notre pays ça me reste en travers de la gorge.

      +78

    Alerter
    • flib // 07.03.2018 à 09h03

      Je pense comme vous, que les iraniens en “aient ” suffisamment pour ne pas enrichir les firmes françaises

        +3

      Alerter
  • Nerouiev // 07.03.2018 à 07h22

    C’est ce qui s’appelle se faire envoyer sur les roses avec classe et culture. Il ne restera à Macron que le côté coopération commerciale avec l’ennemi des USA et Israël.

      +16

    Alerter
  • max // 07.03.2018 à 08h34

    La France n’a plus depuis belle lurette la possibilité d’influencer l’Iran, la raison principale est son déclassement régulier dans les états qui comptent, la 2eme est son alignement constant sur les USA, cela a été constaté par sa réintégration dans le commandement de l’OTAN, les sanctions antirusses, ses interventions militaires répétitives au Moyen-Orient, sa soumission a la demande des USA de se retirer du marché iranien (Peugeot). Même quand la logique lui dictait de défendre ses intérêts, la France a toujours (sauf pendant la période Gaullienne) baissé son froc et ont le voit encore quand les USA font des surtaxes sur l’acier et l’aluminium. Les iraniens sont parfaitement au courant et donc la France n’a aucune marge de manœuvre crédible face a l’Iran.
    En tant que puissance régionale faisant face à de puissants et impitoyables adversaires, l’Iran va continuer ses tests de missiles avec pour objectif principal, la bombe et on ne peut rien y faire.
    La France va vraisemblablement soutenir des sanctions contre l’Iran mais ils s’en foutent.

      +31

    Alerter
    • Alfred // 07.03.2018 à 09h28

      “La France n’a plus depuis belle lurette la possibilité d’influencer l’Iran”.
      C’est à mon avis totalement faux. Cette façon de penser fait d’ailleurs le jeu de nos adversaires réels (au premier rang desquels sont les état unis qui nous livrent une guerre de l’ombre sans merci comme le faisait remarquer mitterand).
      C’est faux car la France pourrait très facilement influencer l’iran: il lui faudrait “simplement” deux choses: 1) redevenir une nation indépendante; 2) respecter ses partenaires potentiels (l’iran comme tous les autres pays de la terre) et leurs interêts. Il n’est pas ridicule de penser que l’iran prendrait en considération la position et les intérêts d’un pays dont l’économie reste non négligeable, situé au coeur d’un grand ensemble geographique, économiquement complémentaire, membre permanent du conseil de securité de l’onu avec droit de veto, quasi voisin en raison de notre présence dans l’ocean indien… et qui se bornerait à développer les interêts réciproques des deux pays.

        +27

      Alerter
      • Jean // 07.03.2018 à 09h58

        Mon cher Alfred vous prenez trop de Prozac ! “redevenir une nation indépendante”!!! respecter ses partenaires potentiels!!!) et tout le reste à l’avenant on croirait lire un discours de comices agricoles radical-socialiste… Revenez sur terre car vous avez l’air d’un brave homme plein de bons sentiments mais incroyablement naïf.

          +20

        Alerter
        • Alfred // 07.03.2018 à 11h28

          Je tiens ma naiveté pour partie d’un exemple historique simple et maléfique à la fois (pour nos ennemis): en juin 1940 vous aviez les naifs d’un coté et les “terre à terre” de l’autre. A bon entendeur…

            +14

          Alerter
          • Fritz // 07.03.2018 à 11h46

            Alors Alfred, on fait de la résistance ? On ne veut pas revenir sur cette terre “qui ne ment pas”, comme le disait ce vieux maréchal dont le nom m’échappe ? Suivez les conseils terre-à-terre de l’oncle Jean… Le retour à la terre, mais pas celle des comices rad-soc…

              +3

            Alerter
          • Owen // 07.03.2018 à 12h55

            Je vous rassure, Alfred, je n’ai jamais détecté de traces de prozac parmi vos commenterres.

            Et avec celui-ci, il y a toute une géopolitique que vous laissez entrevoir.
            On cherche à nous habituer avec celle des gentils et des méchants.
            La reprendre avec une lecture entre ceux qui souhaitent céder leur pays et ceux qui souhaitent le garder, permet de comprendre facilement qui s’acharne sur quoi.

              +7

            Alerter
      • Leïla // 07.03.2018 à 13h00

        Alfred, avez vous voyagez récemment ???
        Que vous le vouliez ou non, il y aura un avant et après Kim Jung un.
        Tous les pays africains ont demandé leur sortie de la CPI…seuls les africains et Milosevic sont traînes dans ce pseudo tribunal. Quid de Clinton, Bush, Sarko…?
        La France est un petit pays qui avait une grande armée coloniale. Suis pas sûre aujourd’hui que le Maroc n’a pas plus d’influence qu’elle sur la scène internationale….vu que la France n’a plus de diplomatie.
        Allez voir comment travaillent les chinois ou les indiens…hallucinant !
        Faut arrêter de lire les médias qui passent leur temps à faire croire que nous sommes encore une puissance !
        Rappelez vous ce que disait Coluche : “Le coq est l’emblème de l France car c le seul animal qui continue de chanter les 2 pieds dans la merde.”

          +7

        Alerter
        • Alfred // 07.03.2018 à 14h28

          Je crois que c’est vous qui écoutez trop les joueurs de pipeau Leila (comme d’autres) et que c’est vous qui avez un temps de retard: ça fait belle lurette que j’ai fait mon deuil de “la grandeur de la France” dont je n’ai strictement rien à carrer. Je respecte le passé de mon pays comme on honore ses ancêtres mais je ne suis pas tourné vers le passé. C’est notre futur indépendant (forcément différent du oasse) qui m’intéresse. Il n’y a rien à retrouver mais tout à faire.
          J’ai justement un peu voyagé leila, assez pour constater comme vous la bêtise affligeante de notre diplomatie et la montée en puissance pas seulement de la Chine… Mais assez aussi pour entendre trop souvent des étrangers s’interroger sur notre autodenigrement permanent et notre capacité à nous faire marcher sur les pieds…
          Certains se font respecter avec peu de moyens et d’autres se font marcher sur la tronche avec un réseau diplomatiques parmi les plus denses, la seule armée européenne pas tout affect risible (ça vient ça vient), l’arme atomique et un siège permanent au conseil de sécurité.
          Certaines faiblesses sont celles de la tête. Il faut arrêter. Je me moque bien que la France aie la “puissance” du Malawi au fond, mais je ne suis pas d’accord que l’on prétende que c’est le cas quand ce n’est pas le cas.
          (Et un détail: le Maroc ? Pourquoi le Maroc a un lobby puissant à Washington ? Vous l’auriez dit l’Algérie encore..).

            +13

          Alerter
          • Leïla // 07.03.2018 à 18h00

            On se fait respecter quand on est cohérent, éthique éventuellement…pas quand on pipeaute depuis des décennies sans se rendre compte que tout le monde t’observe tricher et mentir.
            Imaginez amplifié par internet le mépris des occidentaux à l’égard des Africains…pfff, j’étais au Sénégal…la honte !

              +2

            Alerter
            • Alfred // 07.03.2018 à 21h47

              Bien entendu vous avez raison. Il suffit d’être cohérent. Voyez les russes de nos jours. La Russie d’eltsine est oubliée dans le monde. Maintenant tout le monde peut constater la cohérence d’un Lavrov et par voie de conséquence la Russie est respectée. Il n’aura fallu qu’une douzaine d’années. C’est pas si compliqué
              C’est à notre portée.

                +11

              Alerter
      • tchoo // 08.03.2018 à 05h53

        Vous dites que C’est faux et démontrez que C’est exactement vrai. Paradoxal, non????

          +1

        Alerter
  • Nso // 07.03.2018 à 09h21

    L’Iran n’est pas parfait, droit de l’homme, persécution des minorités religieuses mais ici , ils ont raison. personne ne peut accepter de baisser sa garde si en face, le ou les adversaires sont armés jusqu’aux dents! Perso, je ne comprends pas comment un accord “détruis toutes tes armes et moi je garde les miennes” peut marcher. Il a raison c’est un rêve de penser que cet accord peut se realiser sauf transfert “doux” du pouvoir (revolution pacifique, coup d’état soudain, mort subite des extremistes mais tous sans exception hein!)…
    a opposer à une guerre à la mode Lybie ou Irak.

      +5

    Alerter
    • lairderien // 07.03.2018 à 11h44

      Attention de ne pas véhiculer de fausses affirmations. L’Iran a des défauts mais c’est l’un des rares états dominé par les religieux qui NE PERSÉCUTE PAS ses minorités religieuses, bien au contraire.

      Chaque religion dispose de représentants élus au parlement iranien (juifs compris). C’est l’un des meilleurs arguments que cette protection des minorités religieuses, que peuvent avancer les iraniens face à leurs contradicteurs.

        +22

      Alerter
  • Fritz // 07.03.2018 à 10h04

    Dommage que le ridicule ne tue pas, nous serions débarrassés depuis belle lurette des Macron, Le Drian, Fabius, Hollande, Sarkozy, Kouchner…

    Imaginez un ministre iranien déclarer depuis Téhéran que la France doit “réduire son programme balistique si elle veut revenir dans le concert des nations”.

      +26

    Alerter
  • TEROUINARD // 07.03.2018 à 11h36

    La barbarie des plus fort (USA et particulier) est devenue légale.
    Et l’ONU y contribue.
    Donc, dans un “Monde”, où c’est la loi de la jungle, chaque pays doit s’armer pour rester indépendant, voire exister (Tibet, Irak, Libye).
    Peut être auront nous plus de sagesse, après, demain !?

      +3

    Alerter
    • Narm // 07.03.2018 à 14h59

      hum ….

      le Tibet , vous êtes vraiment sûr que ce n’est pas encore une épine placée délibérement ….

        +6

      Alerter
  • Louis Robert // 07.03.2018 à 12h02

    Voilà qui est tout à fait dans l’esprit et qui respecte la lettre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires… qui du reste «contient également une clause relative au désarmement (article VI), tous les signataires devant s’engager à négocier en vue de parvenir à un arrêt de la course aux armements nucléaires et à un désarmement général et complet sous un contrôle international. » La Cour internationale de Justice y a reconnu une obligation stricte des nations signataires.

    ________

    « The International Court of Justice (ICJ), in its advisory opinion on the Legality of the Threat or Use of Nuclear Weapons, issued 8 July 1996, unanimously interprets the text of Article VI as implying that
    “There exists an obligation to pursue in good faith and bring to a conclusion negotiations leading to nuclear disarmament in all its aspects under strict and effective international control.” »

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Traité_sur_la_non-prolifération_des_armes_nucléaires

    Votre commentaire est en attente de modération.

      +3

    Alerter
    • Fritz // 07.03.2018 à 13h06

      Pourquoi citer ce traité en anglais ? Voici le début du dernier article du TNP :
      « Le présent Traité, dont les textes anglais, chinois, espagnol, français et russe font également foi […] » (article 11)

      Et voici l’article 6 dans notre langue, l’une des langues de l’ONU ne l’oublions pas :
      « Chacune des Parties au Traité s’engage à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire, et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace. »

      Il y a quelques années, j’avais donné des extraits du TNP à commenter à des élèves de Troisième.
      Entre autres, l’article 10, qui autorise un pays signataire à se retirer du Traité avec un préavis de trois mois. Ce que la Corée du Nord a fait entre octobre 2002 et janvier 2003, en respect du droit international.

        +10

      Alerter
      • Louis Robert // 07.03.2018 à 16h32

        Je cite Wikipedia et non pas le traité. Je ne fais que référer à l’article vi.

        Or l’extrait en anglais relatif au jugement de la CIJ n’apparaît pas dans l’analyse de Wikipedia en français… Ajouter le lien au texte anglais rendait mon commentaire « trop long » selon la modération…

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Treaty_on_the_Non-Proliferation_of_Nuclear_Weapons

        Les lecteurs peuvent comme moi se référer aux deux textes.

          +1

        Alerter
  • Leïla // 07.03.2018 à 13h15

    Ce serait presque drôle : L’occident ne voulait surtout pas du croissant Chiite…il est plus vivace que jamais et si les gouvernements sunnites sont furax, la rue suit les chiites.

    Empêcher la reconstruction de l’ancienne route de la soie…elle se construit malgré nous.
    Isoler la Chine, la Russie, l’Iran….nous qui sommes isolés et exposés.
    Le changement climatique : Les glaciers fondent, l’eau monte, le Gulf stream ralenti…nous sommes plus ou moins à la même latitude que le Canada mais protégé par le Gulf Stream…pour l’instant !
    Nous stigmatisons l’autre pour sa corruption…pouvons nous donner des leçons ???
    Complotistes…pffff, la politique, ce n’est que du complot ! Du Rainbow warrior en passant pas l’attentat de Bologne, l’Irak…

      +7

    Alerter
  • Jean Paul B. // 07.03.2018 à 14h03

    Le représentant de l’Iran répond comme De Gaulle aurait répondu au représentant d’un pays étranger qui se mêle de ce qui ne le regarde en rien!
    Souveraineté? vous avez dit Souveraineté? Le Drian, ce ministre gamello-hollando-socialomacronien-libéralo-européïste (pléonasme?) ne connait pas la signification de ce mot!
    Tant pis pour la (petite) partie de la France qui l’a choisi pour nous représenter.

      +11

    Alerter
  • Michel Ickx // 07.03.2018 à 15h49

    Tous ces commentaires sont pleins de bon sens.
    On aimerait savoir ce que les “décodeurs”en pensent dans leur for intérieur.

      +3

    Alerter
    • Louis Robert // 07.03.2018 à 16h44

      « On aimerait savoir ce que les “décodeurs”en pensent dans leur for intérieur »?

      Pas moi.

        +8

      Alerter
  • SPARTACUS18 // 07.03.2018 à 19h25

    Le Drian et devenu à la place de Tony Blair le nouveau petit télégraphiste de Washington ou en arrivé la politique indépendante de la France DE Gaulle revient!.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications