Sans commentaire…

(ceci n’est pas une blague, je répète, ceci n’est pas une blague… Mais c’est drôle…)

Bon, ça, je comprends :

Arrêté du 14 septembre 2004 autorisant Gaz de France à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre délégué à l’industrie en date du 14 septembre 2004, l’établissement public industriel et commercial Gaz de France, dont le siège est situé 23, rue Philibert-Delorme, 75840 Paris Cedex 17, est autorisé à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel pour approvisionner les catégories de clients suivantes :
– les clients non domestiques assurant ou non une mission d’intérêt général ;
– les distributeurs ;
– les autres fournisseurs de gaz naturel ;
– les clients domestiques.

Ça aussi :

Arrêté du 9 août 2005 autorisant la société Electricité de France à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre délégué à l’industrie en date du 9 août 2005, la société Electricité de France, dont le siège social est situé 22-30, avenue de Wagram, 75382 Paris cedex 08, est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner les catégories supplémentaires de clients suivantes :
– les clients non domestiques assurant des missions d’intérêt général ;
– les distributeurs ;
– les fournisseurs de gaz naturel.

Bon, ça, pourquoi pas :

Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Renault SAS à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 19 janvier 2010, la société Renault SAS, dont le siège social est situé 13-15, quai Alphonse-Le Gallo, 92100 Boulogne-Billancourt, est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel en vue de réaliser, aux points d’échange de gaz du territoire français, des opérations occasionnelles d’achat et de vente de gaz naturel pour les besoins de l’activité de ses sites industriels.
Sur une année, les volumes de gaz vendus ne doivent en aucun cas dépasser les volumes souscrits pour la consommation des sites relevant de la société Renault SAS.
La société Renault SAS, pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 modifiée et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 modifié pris pour son application.

Mais ça, ça devient drôle…

Arrêté du 9 juillet 2007 autorisant la société BNP Paribas à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables, en date du 9 juillet 2007, la société BNP Paribas, dont le siège social est situé 16, boulevard des Italiens, 75009 Paris, est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner la catégorie de clients suivante :
― les fournisseurs de gaz naturel.

Arrêté du 22 septembre 2010 autorisant la Société générale à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 22 septembre 2010, la Société générale, dont le siège est situé 29, boulevard Haussmann, 75009 Paris (France), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner les catégories de clients suivantes :
― les fournisseurs de gaz naturel ;
― les clients non domestiques n’assurant pas de missions d’intérêt général.
La Société générale, pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 modifiée relative aux marchés du gaz et de l’électricité et au service public de l’énergie et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 modifié relatif aux obligations de service public dans le secteur du gaz pris pour son application.

Arrêté du 20 janvier 2011 autorisant la société Crédit agricole Corporate & Investment Bank à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, en date du 20 janvier 2011, la société Crédit agricole Corporate & Investment Bank, dont le siège social est situé 9, quai du Président-Paul-Doumer, 92920 Paris La Défense Cedex, est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner la catégorie de clients suivante : les fournisseurs de gaz naturel.
La société Crédit agricole Corporate & Investment Bank, pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 modifiée relative aux marchés du gaz et de l’électricité et au service public de l’énergie et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 modifié relatif aux obligations de service public dans le secteur du gaz pris pour son application.

Arrêté du 23 février 2010 autorisant la société Deutsche Bank AG, agissant via sa succursale de Londres, à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 23 février 2010, la société Deutsche Bank AG, agissant via sa succursale de Londres, dont le siège est situé 1 Great Winchester Street, EC2N 2DB Londres (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner la catégorie de clients suivante :
― les fournisseurs de gaz naturel.
La société Deutsche Bank AG, agissant via sa succursale de Londres, pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 pris pour son application.

Arrêté du 2 juillet 2010 autorisant la société Barclays Bank PLC à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 2 juillet 2010, la société Barclays Bank PLC, dont le siège social est situé 1 Churchill Place, Londres E14 5HP (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour la catégorie de clients suivante :
― les fournisseurs de gaz naturel.
La société Barclays Bank PLC, pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003, et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 pris pour son application.

Arrêté du 5 janvier 2010 autorisant la société JP Morgan Markets Limited (JPMML) à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 5 janvier 2010, la société JP Morgan Markets Limited (JPMML), dont le siège social est situé 125 London Wall, EC2Y 5AJ Londres (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner les catégories de clients suivantes :
― les fournisseurs de gaz naturel ;
― les clients non domestiques n’assurant pas de missions d’intérêt général.
La société JP Morgan Markets Limited (JPMML), pour l’exercice de son activité de fourniture de gaz, est soumise aux obligations de service public lui incombant en application de l’article 16 de la loi n° 2003-8 du 3 janvier 2003 susvisée et plus particulièrement des dispositions du décret n° 2004-251 du 19 mars 2004 pris pour son application.

Et bien sûr :

Arrêté du 19 janvier 2010 autorisant la société Goldman Sachs International (GSI) à exercer l’activité de fourniture de gaz

Par arrêté du ministre d’Etat, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat, en date du 19 janvier 2010, la société Goldman Sachs International (GSI), dont le siège social est situé Peterborough Court, 133 Fleet Street, EC4A 2BB, Londres (Royaume-Uni), est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz sur le territoire français pour approvisionner la catégorie de clients suivante :
― les fournisseurs de gaz naturel.

J’imagine que c’est pour du trading et autres choses obscures (mais bon, ils s’en passaient bien il y a 5 ans…), mais franchement, ces gens-là feraient mieux de mettre leurs ressources sur le financement de l’économie réelle…

Et, bien entendu, il nous faudrait éloigner ces magnifiques activités explosives de notre argent…

20 réponses à [Loi bancaire] Il y a de la banque dans le gaz…

  1. Vincent Le 13 février 2013 à 13h15
    Afficher/Masquer

    Les intérêts financiers possèdent des banques universelles dans lesquelles ils utilisent notre argent lorsqu’ils perdent.

    Ce qui est vicieux c’est que tout le monde connaît une SocGen au coin de sa rue. Tout le monde peut avoir un compte “chez” eux.

    Le piège c’est d’imaginer que lorsqu’on a de l’argent “chez” ces banques universelles, cet argent nous appartient.

    Idem pour le gaz, les couches culottes ou… nos vies. C’est pourquoi le Glass-Steagall n’est pas une “loi” de plus ou de moins. C’est une question de vie ou de mort: “Glass-Steagall or die” comme on dit aux USA.

    A chacun de faire comprendre ça en prenant rdv avec son député…


  2. Surya Le 13 février 2013 à 13h49
    Afficher/Masquer
  3. step Le 13 février 2013 à 13h53
    Afficher/Masquer

    ce que je vois aussi, c’est que nos banques sont à la ramasse, 6 mois après le filon américain en moyenne. On est en retard… même pour les prochaines arnaques.

    Je comprend mieux certaines irrégularités de cours par contre… Et depuis le nouveau gouvernement, on a autorisé quoi de neuf à bricoler le marché du gaz ? Enfin va falloir faire gaffe quand on allumera notre gazinière, ils seront foutu d’avoir revendu à EDF/GDF leur achat sous-traité par un trader ouzbeck sous mandat d’une holding des îles caiman, pour masquer que le butane acheté est un fait du pet du ruminant concentré…


  4. vincentr Le 13 février 2013 à 14h41
    Afficher/Masquer

    Il n’y a pas eu récemment des augmentations du prix du gaz par GDF (qui ont pas mal poussé au cul du gouvernement pour que ce soit accepter) ?
    Genre le prix était bloqué (ou limité je ne me souviens plus) depuis quelques années et GDF a fait un forcing cette année pour pouvoir augmenter le prix du gaz à sa convenance ?


  5. Incognitototo Le 13 février 2013 à 14h41
    Afficher/Masquer

    C’est dingue !!!

    Réponse des banquiers : Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts… Non, nous ne sommes pas en conflit d’intérêts…

    Ouf, on est rassuré…

    À part ça, je me demande comment le fisc gère cette pluralité d’activités… Il y eut une époque, où l’administration fiscale supprimait le bénéfice de certaines exonérations et/ou dispositif incitatif, sur le simple fait qu’une activité accessoire était présente… Est-il aussi rigoureux avec les banques ?…

    Quand je pense que la pétition des opposants au mariage pour tous a recueilli plus de 550 000 signatures (“nous”, on plafonne à 35 000), je suis toujours aussi atterré par les sujets qui mobilisent les citoyens… Ils veulent contrôler ce qui se passe dans le lit de leurs voisins, mais ils se foutent bien de devoir payer pour l’avidité des puissants, et que ces derniers aient le pouvoir de les ruiner ou de les mettre au chômage d’un claquement de doigts… Affligeant…


    • Béatrice Le 13 février 2013 à 21h09
      Afficher/Masquer

      Eh oui, cela les passionne plus. C’est concret..au moins….. Mais les milliards ,ça dépasse leur entendement. C’est ailleurs, dans d’autres paradis..et tellement barbant !…

      La propagande a été rondement menée aussi, puisque comme par hasard, le débat du mariage pour tous
      tombe au même moment que la loi bancaire! Quelle curieuse coïncidence!


  6. Casquette Le 13 février 2013 à 14h58
    Afficher/Masquer

    J’imagine que derrière les Poweo Direct Energie , Proxelia , GDF Suez , Alterna on doit retrouver ces banques.


  7. Hadrien Le 13 février 2013 à 16h13
    Afficher/Masquer

    [Merci beaucoup, mais j’ai déjà expliqué X fois la politique du blog – je ne peux pas répondre la même chose au même type de commentaire tous les 2 jours – sujet déjà traité]


    • Hadrien Le 14 février 2013 à 17h15
      Afficher/Masquer

      “Répondre la même chose au même type de commentaire” …Quelle réponse ?
      “Sujet déjà traité” …Où ça ?

      Il n’y a pas eu de traitement de ce sujet énergétique depuis “Les Marchands de doute” et votre réponse d’alors en cinq mots, que je rappelais, n’en était pas une !
      Ma question génante a été mathématiquement et rigoureusement énoncée… L’effacer ne fait en rien avancer les choses !

      Au demeurant, je trouve assez peu fair-play d’annuler ainsi les textes de ceux qui prennent la peine de construire un commentaire articulé et chiffré, au lieu des habituelles imprécations des blogs, et qui sont de la sorte définitivement perdus (y compris pour l’auteur qui ne s’attend pas à autant de désinvolture).
      Vous aviez fait de même avec mes commentaires fournis et documentés sur l’interview de Jean Peyrelevade, qui manquait singulièrement de recul, sans doute pour ne pas mécontenter l’interviewé…
      Ça m’apprendra à prendre les blogs trop au sérieux !


  8. BIGGLOP Le 13 février 2013 à 17h48
    Afficher/Masquer

    Bon allez, un petit coup de main à Olivier, avec la liste complète, mise à jour au 17 octobre 2012 des “fournisseurs”, “distributeurs” de gaz, décret n° 2004-250 du 19 mars 2004.
    Où l’on retrouve BNP-Paribas, JP Morgan, Goldman-Sachs, Gazprom et tutti quanti…….
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/liste_des_fournisseurs_autorises_gaz.pdf
    Pas de délit d’initiés, ni conflit d’intérêts.


  9. GG75 Le 13 février 2013 à 18h00
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui dans le Figaro :

    Frédéric Oudéa : «Le nom Société générale inspire à nouveau confiance»

    L’arrogance de cet homme est insondable


  10. Grilhault des fontaines Le 13 février 2013 à 18h03
    Afficher/Masquer

    Vite un monde sans la City ni Wall Street !


  11. Anne Onymr Le 13 février 2013 à 18h26
    Afficher/Masquer

    Concernant Deutsche Bank, ils sont sous enquête pour fraude a la TVA dans le cadre des quotas de CO2 pour 300.000.000 euros. 500 gendarmes ont débarqués au siège en décembre. Combustion de gaz = CO2.


  12. peyo Le 13 février 2013 à 18h51
    Afficher/Masquer

    Nous ne pouvons que constater chaque jour à quel point les politiques sont les amis des trusts et banksters et gèrent au jour le jour les peuples dans l’intérêt unique de leurs copains. La démocratie est en danger. Les citoyens, endormis par les médias moutonnent, sauf quelques uns, ceux là suffiront ils à modifier notre avenir ?
    Moscovici est fier de son projet sur son blog : “Avec ce texte précurseur, la France s’attaque aux racines de la crise financière. Cette réforme cantonne les activités spéculatives menées pour compte propre par les banques dans une filiale strictement isolée.”
    Mais il conclut quand même : “Je veux réformer en profondeur notre système bancaire, non fragiliser le financement de notre économie.” La peur apparente (ou la complicité avec) les banques endort bien les moutons, mais il fait le maximum, c’est à dire presque rien.


  13. Crapaud Rouge Le 13 février 2013 à 21h23
    Afficher/Masquer

    Ben mon n’veux ! Si après ça “les fournisseurs de gaz naturel” manquent de leur matière première, on aura du mal à croire que c’est naturel…


  14. Fabrice Le 13 février 2013 à 22h45
    Afficher/Masquer

    Je ne sais plus quoi dire, s’il faut en rire ou en pleurer !

    lls ne se donnent même plus la peine de se cacher vu qu’aucune autorité ne cherche à comprendre ce genre d’anomalie ou qu’aucun média ne met en exergue ces exercices totalement explicites sur les méthodes pour spéculer sur tout et n’importe quoi …


  15. Jean-Luc Le 13 février 2013 à 23h55
    Afficher/Masquer

    Le prix du gaz augmente et est promis à un bel avenir, ce serait dommage de laisser cela aux autres.
    En plus, si on peut le manipuler un peu en toute discrétion …

    Merci de faire apparaître ce type d’infos qui passent sans bruit et dont aucun média ne fait écho.


  16. garrigue Le 14 février 2013 à 06h45
    Afficher/Masquer

    J’ai la berlue, les bras m’en tombent. Encore plus gros que la banque qui fait de la pub à la TV pour vendre des forfaits téléphoniques.

    A quand le décret qui autorisera la Caisse d’Epargne à commercialiser sous sa marque “frozen squirrel” une gamme de plats cuisinés surgelés, dont les inévitables lasagnes pur boeuf hénissant et autres spongieuses boulettes de “préparation protéinée à base de viande” ?


  17. tchoo Le 14 février 2013 à 21h30
    Afficher/Masquer

    Pourquoi se cacheraient-ils?
    nous leur prouvons chaque que notre capacité d’absorber sans révolte est immense.
    Elle immense, mais pas infinie,
    à quel moment craquera-t-elle?
    n’auront-ils pas d’ici là anticipé la chose ?
    la balle st dans notre camp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Charte de modérations des commentaires