Dans la famille “l’Union européenne” ça change votre vie, voici aujourd’hui l’Ukraine !

Voici donc un comparatif des salaires bruts mensuels en Chine et en Ukraine, minimaux et moyens :

On voit donc que, contrairement à la Chine, évidemment, l’Ukraine se rapproche de plus en plus de la logique de l’UE… Salaire minimal en 2015 : 46 € bruts par mois (il augmentera un peu en 2016), contre 230 € en Chine…

Comme vous allez me demander, le salaire moyen chinois tourne donc à 56 350 yuans en 2014, et environ 60 000 yuans en 2015, soit avec un yuan à 0,14 euro, on a bien 8400 € soit 700 € bruts mensuels – une grande partie devant cependant être économisée pour la retraite. Et il est très inégalement réparti…

Mais il monte vite, le plan quinquennal chinois prévoit une hausse annuelle du salaire minimal de 13 % par an… Soit un doublement tous les 5 ans à ce rythme. « Le peuple doit être notre priorité, assurer et améliorer son bien-être doit être le point de départ et le but de tout notre travail », avait déclaré Wen Jiabao, le Premier ministre chinois en mars 2011, lors de la présentation du plan quinquennal.

Vous me direz aussi que j’aurais pu faire un graphe en parité de pouvoir d’achat (PPA), mais ce qui m’intéresse ici n’est pas l’analyse du niveau de vie dans ces pays, mais bel et bien l’analyse de l’intensité concurrentielle pour nos emplois – et l’employeur qui délocalise ne s’intéresse en rien aux coûts en PPA, son analyse se base sur ces chiffres…

Et je vous rappelle que depuis le 01/01/2016, nous sommes en libre-échange avec l’Ukraine

Et il n’y a que les Néerlandais qui voteront à propos de cette folie…

Pauvres de nous…

 

Voici aussi au passage l’inflation 2015 en Ukraine…

“L’Europe”, ça vous gagne – et on a compris qu’ici, le peuple n’est pas sa priorité… (c’est l’effet BHL comme en Libye)

24 réponses à L’Ukraine, de plus en plus européenne…

Commentaires recommandés

DUGUESCLIN Le 29 janvier 2016 à 06h04

Afin d’éviter des confusions liées au vocabulaire, j’ai remarqué qu’on utilise le mot Europe pour parler de l’Union Européenne.
L’Europe est un continent composé de différents peuples. L’Union Européenne ne représente pas cette Europe.
Aussi j’ai choisi un vocabulaire qui oppose le terme “européistes” (membres de l’UE) aux européens habitants de l’Europe.
En précisant que les européistes, terme volontairement inventé, me permet de désigner ceux qui sont les ennemis des européens.

  1. DUGUESCLIN Le 29 janvier 2016 à 06h04
    Afficher/Masquer

    Afin d’éviter des confusions liées au vocabulaire, j’ai remarqué qu’on utilise le mot Europe pour parler de l’Union Européenne.
    L’Europe est un continent composé de différents peuples. L’Union Européenne ne représente pas cette Europe.
    Aussi j’ai choisi un vocabulaire qui oppose le terme “européistes” (membres de l’UE) aux européens habitants de l’Europe.
    En précisant que les européistes, terme volontairement inventé, me permet de désigner ceux qui sont les ennemis des européens.


    • triari Le 29 janvier 2016 à 15h18
      Afficher/Masquer

      C’est comme islam et islamiste.

      Les islamistes font du mal en premier lieu aux musulmans majoritaires qu’ils disent pourtant représenter…et les européistes, eux, font du mal avant tout aux européens du quotidien (suffit de regarder en Grèce).

      Toujours se méfier des mots qui terminent en “iste” ou “isme” comme disait mon grand-père.


    • Ailleret Le 29 janvier 2016 à 22h13
      Afficher/Masquer

      C’est curieux, nos médias ignorent le terme “européiste”. Lorsqu’ils parlent d’un partisan de l’Union européenne, ils disent sur le mode élogieux : “C’est un Européen convaincu”. C’est comme si pour parler de Patrice Lumumba, d’Indira Gandhi, on disait : “C’est un Africain convaincu”, “C’est une Asiatique convaincue”. Et c’est ainsi que les médias font passer leur idéologie européiste dans le grand public : sans la nommer, comme une drogue dissimulée.


  2. Nerouiev Le 29 janvier 2016 à 06h12
    Afficher/Masquer

    Comme l’Ukraine est majoritairement Salve, c’est un bon début pour une Europe de Lisbonne à Vladivostok. C’est bien ce que voulait Breezinski, non ?


  3. Paul Le 29 janvier 2016 à 06h26
    Afficher/Masquer

    Quand on voit ce court extrait, on se dit que le chemin sera long pour les Ukrainiens…..
    http://youtu.be/OPXAX0eIllQ


    • amer Le 29 janvier 2016 à 13h30
      Afficher/Masquer

      @Paul

      Oui Paul, le chemin sera très long…merci pour ta vidéo et jette un coup d’œil à celle-ci, un peu plus longue mais très intéressante sur la situation des ukrainiens qui vendent des articles à la sauvette à la frontière polonaise…les médias des mass ne vont sûrement pas enquêté la-dessus.

      https://www.youtube.com/watch?v=dxpaPbpra3I&feature=youtu.be#t=22.835264


      • Nico 13 Le 29 janvier 2016 à 22h53
        Afficher/Masquer

        J’avais déjà vu cette vidéo.
        C’est écœurant de voir la façon dont sont traités les ukrainiens qui vont en Pologne.
        Dès qu’ils savent que les personnes viennent d’Ukraine, les patrons de Pologne divisent les salaires par deux.
        Personnellement, quand je vois ça, je me dis que cette planète est belle et bien foutue malheureusement.


  4. loki Le 29 janvier 2016 à 07h17
    Afficher/Masquer

    Y a t il une seule bonne raison d ouvrir une entreprise en Ukraine hormis le bas salaire ? Qui accepte les risques ?


    • renaud-k Le 29 janvier 2016 à 08h59
      Afficher/Masquer

      Pas besoin d’ouvrir une entreprise en Ukraine.
      Je dois refaire mon appartement; je louerai les services d’une boite ukrainienne qui m’enverra des ouvriers payés 46€ . Une bonne affaire. Et oui, l’Union européenne, c’est la libre circulation des travailleurs …


  5. DUGUESCLIN Le 29 janvier 2016 à 07h38
    Afficher/Masquer

    Je note le passage suivant à propos de la Chine :
    . « Le peuple doit être notre priorité, assurer et améliorer son bien-être doit être le point de départ et le but de tout notre travail », avait déclaré Wen Jiabao,
    Ce qui me fait dire, qu’on peut regretter que nos dirigeants européistes n’aient pas cette priorité.
    Ceci explique également le dénigrement systématique des dirigeants russes et chinois considérés comme tyrans lorsqu’ils donnent la priorité au peuple.
    En UE les peuples ne sont pas prioritaires, ce qui permet de comprendre où se situe le combat de ceux qui veulent soumettre les peuples. Mon précédent commentaire qui a été supprimé n’exprimait rien d’autre.


  6. Laurence Le 29 janvier 2016 à 08h00
    Afficher/Masquer

    Émission radio très intéressante et hallucinante qui prolonge malheureusement la terrible réalité de cet article à la Grèce.
    http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-dans-le-monde-grece-tsipras-un-an-apres


    • cording Le 29 janvier 2016 à 12h31
      Afficher/Masquer

      Lisez donc le blog “greek crisis” du francophone Grigoriou Panagyotis vous serez édifié, consterné.


  7. Vénus Le 29 janvier 2016 à 10h24
    Afficher/Masquer
    • Astatruc Le 29 janvier 2016 à 14h46
      Afficher/Masquer

      Bonjour Vénus,
      Cet article est intéressant, il n’est par contre par à jour:”– dont le dernier(tir)remonte à la nuit du Nouvel An – est potentiellement synonyme de nouvelles victimes et destructions. On terrorise sciemment les gens.”
      Les tirs, c’est tous les jours.


      • Vénus Le 29 janvier 2016 à 15h33
        Afficher/Masquer

        Bonjour Astatruc. Merci pour ce complément d’info.
        Mon objectif était de montrer que l’UE est complètement déconnectée de la réalité et je ne vois pas comment ce marché de libre échange peut marcher dans le Donbass qui officiellement fait partie de l’Ukraine. Il se trouve en blocade économique imposée par l’Ukraine et dépend financièrement et économiquement de l’aide humanitaire russe. Les Russes se serrent la ceinture et partagent leur pain (retraites, le gaz, médicaments, etc etc) avec cette population qui aspire à devenir russe.


  8. claude Le 29 janvier 2016 à 15h50
    Afficher/Masquer

    Il faudrait avoir les chiffres de la Crimée et ainsi voir les réels gagnants et perdants suite à cette triste révolution pour la démocratie à la sauce occidentale en Ukraine…


  9. Andrae Le 29 janvier 2016 à 16h36
    Afficher/Masquer

    L’Uraine se porte mal sur le plan économique, un désastre total. Le pays ne tient que par un support politique des USA et le minimum financier versé (ou organisé, trafficoté, FMI, etc.) pour éviter, pour l’instant, une banqueroute totale, et la mise au ban du Gvmt. actuel.

    Tout est en chute libre, et le mirage des exportations vers l’UE a tombé (un ex. lien.) Sans surprise, les médias mainstream ne nous disent pas comment les Ukrainiens survivent. (Probablement plus de 50% de l’économie est maintenant au noir.)

    Personne n’investit, tout le monde a abandonné l’Ukr. sur ce plan là. Certes la Russie aide le Donbass de divers facons, pas seulement des macaronis gratos.

    Pcq tout est coincé sur le plan politique.

    Kiev a besoin de sa Russophobie et son agression dans le Donbass pour survivre, face à sa population (propagande de guerre, lavage de cerveaux, etc.) et face aux USA.

    Minsk 2 a une large adhésion internationale, Allemagne, UE, Russie, ONU, et même partiellement des USA (non impliqués, non signataires) car eux aussi *pour l’instant* tiennent à une Ukr. ‘unitaire.’

    Ils veulent re-modeler le pays complètement sans créer un protectorat Russe (ex. Ossetie du Sud) dans le Donbass (pour faire très court.) Donc, ils espèrent faire pression dans ce sens sur Poroshenko, choisit, après tout, comme politicien oligarchique corrompu, mais dit raisonnable, pragmatique, etc.

    Illusions.

    Car le DPR + LPR, ne peuvent accepter ‘une remise sous tutelle’ de Kiev, après les atrocités / guerre civile, et Kiev (gvmt. actuel et *précédents*) ne peut pas fonctionner avec un système type ‘Fédération’ – c’est impossible. l’Ukr. avait un système ‘Fed’ avec deux parties: l’Ukr. et la Crimée; le lien par traité, la Crimée avait son propre Parlement, etc. et on connait le résultat…L’Ukr. est, était, tenu ensemble que par un Gvmt. central oligarchique, qui controle quasiment tout.

    L’issue est très incertaine, donc bcp de rumeurs, bcp de spéculation, et bcp d’attente….on va probablement vers une partition.

    http://russia-insider.com/en/business/ukraines-eu-association-one-way-street/ri12474


  10. Charles Le 29 janvier 2016 à 17h28
    Afficher/Masquer

    Encore un billet super que je me plais à faire circuler le plus possible.

    Conclusion: avant de bloquer les produits chinois, il faut faire le ménage devant notre porte: bloquer les régimes de plus en plus autoritaires, voire fascistes soutenus par l’OTAN et ses BHL.

    Dans un article dévastateur à faire circuler aussi, Jérôme Duval fait la revue de détail: un gouvernement d’oligarques et de voyous. C’est ici: http://wp.me/p5oNrG-gEB


  11. Pampita Le 29 janvier 2016 à 18h08
    Afficher/Masquer

    Excellents graphiques qui résument mieux le marasme ukrainien qu’un long discours.

    Comment aurait-il pu en être autrement ? Un coup d’Etat néo-nazi fomenté par une certaine grande puissance, des hommes de paille bons à rien, un matraquage médiatique tentant maladroitement de cacher tout cela…

    Un autre bon résumé de l’histoire récente de l’Ukraine, en trois dates clés : http://chroniquesdugrandjeu.over-blog.com/2015/06/retour-sur-l-ukraine.html


  12. Nico 13 Le 29 janvier 2016 à 22h37
    Afficher/Masquer

    Je viens de voir que Antonov, le célèbre fabricant d’avions cargo et de propulseurs, vient d’être placé en faillite.
    La société s’était également diversifiée en fabriquant des tramways et trolleybus.
    Ça va supprimer combien d’emplois ça encore ?


  13. Bertrand Le 30 janvier 2016 à 18h15
    Afficher/Masquer

    Le scandale est tellement énorme que même la TV ukrainienne est obligée de parler des multiples exactions de l’armée contre les populations du Donbass dans les zones occupées : http://gaideclin.blogspot.fr/2016/01/ukrainenovorossia-reportage-choc-sur.html


  14. Boubanka46 Le 30 janvier 2016 à 18h56
    Afficher/Masquer

    Pour les amateurs de ce site
    Une perle de libé,
    La maison Joffrin fait non seulement fait de la propagande pro maidan mais s’attaque avec virulence à un confrère de canal+ qui a donné une vision plus impartiale des événements

    http://comite-ukraine.blogs.liberation.fr/2016/01/29/canal-met-en-images-le-discours-du-kremlin/


Charte de modérations des commentaires