Les Crises Les Crises
7.mai.20197.5.2019 // Les Crises

Mardi 7 mai, tous à la Bourse du travail de Paris ! Par Là-bas si j’y suis

Merci 124
J'envoie

Source : Là-bas si j’y suis, 29-04-2019

Après Chirac en 2003, Sarkozy en 2005, BHL en 2006, Kouchner en 2008 et DSK en 2011, Là-bas si j’y suis renoue avec la tradition des grands procès diffusés sur France Inter. L’audience sera publique, et aura lieu le mardi 07 mai à 18h, à la Bourse du travail de Paris !

Source : Là-bas si j’y suis, 29-04-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

40 réactions et commentaires

  • Bèbert le Fou // 07.05.2019 à 08h41

    Jean-Marc Daniel n’est-il pas cet économiste libéral appelant à la suppression du statut des fonctionnaires et autres joyeusetés libérales ?

      +9

    Alerter
    • sassy2 // 07.05.2019 à 09h48

      je ne pense pas que Jean-Marc Daniel appelle à la suppression du statut de tous les fonctionnaires.
      Je considère humblement que Monsieur Daniel est l’une des personnes, vivante, parmi les plus crédible en économie en europe.
      Et je suis content qu’il soit à la même table que monsieur Ruffin

        +5

      Alerter
      • phica // 07.05.2019 à 09h57

        A moins que les informations fournies sur la fiche Wikipédia de ce Monsieur soit erronées. En tout cas c’est noir sur blanc, il appelle à la suppression du statut des fonctionnaires et en prime, Il appelle notamment à ne plus laisser filer le déficit de l’État, conformément à l’engagement pris lors de la signature du traité de Maastricht.
        CQFD

          +8

        Alerter
        • Ovni de Mars // 07.05.2019 à 10h21

          Je suppose que Jean-Marc Daniel jouera le rôle de l’avocat

            +1

          Alerter
          • Véro // 07.05.2019 à 10h34

            D’après l’affiche il sera témoin.
            On peut supposer qu’il sera un témoin à décharge. Ses positions rejoignent de très près la ligne politique actuelle (et sont même plus radicales).

              +5

            Alerter
            • lois-economiques // 07.05.2019 à 11h04

              “Ses positions rejoignent de très près la ligne politique actuelle”
              Pas vraiment :
              Quatrième de couverture de son dernier ouvrage ; Macron, la valse folle de Jupiter
              “Les conditions de son arrivée à l’Élysée – renoncement de Hollande, défaillance de la droite – imposaient à Emmanuel Macron de légitimer rapidement son pouvoir par l’adhésion de l’opinion et des réformes concrètes et effectives. Or il affiche une nette préférence pour la « thérapie de choc » et a multiplié les chantiers, entraînant le pays dans une valse rapide qui épuise jusqu’aux députés Marcheurs.
              Cette politique, qui satisfait ou choque, ne répond pas aux problèmes de long terme de l’économie française car elle se révèle superficielle. Trop seul, inexpérimenté, celui qui se présentait comme un social-libéral semble désormais un opportuniste autoritaire, dont les choix pourraient coûter cher à la société française.”

                +9

              Alerter
            • Véro // 07.05.2019 à 11h38

              en réponse à lois-économiques ci-dessous.

              Vous ne parlez que de la forme et je parle du fond : privatisation des services publics, enseignement et assurances sociales compris, la fin du statut de la fonction publique…
              La différence, c’est que Macron est “au charbon”, donc dans l’obligation de composer avec les forces en présence, sans parler du fait que la traduction dans le concret de n’importe quel dogme oblige à rentrer dans les détails, donc à en diluer la formulation. D’où la multitude de réformes sur tous les fronts, qui semblent superficielles mais ne le sont pas tant que ça, surtout que de nombreuses réformes (ou plutôt contre-réformes) ont déjà été faites auparavant.

                +4

              Alerter
            • JLR72 // 08.05.2019 à 21h11

              @Vero, j’abonde pleinement dans votre sens.
              J’écoute tous les jours BFM Business et tous les jours depuis 3/4 ans on a la “chance” d’entendre JM Daniel intervenir dans 2/3 émissions quotidiennes. Il est un libéral pur jus (il enseigne d’ailleurs à ESCP) et est favorable à la réduction drastique des fonctionnaires et plus globalement à la “libération des énergies”. Parfois, il pourrait même faire passer Madelin pour un gauchiste.

                +0

              Alerter
    • BOURDEAUX // 07.05.2019 à 09h56

      Et alors ? On est quand même pas obligé de militer chez LFI pour trouver Macron mauvais ! Dès les deux premiers commentaires (le vôtre et celui de Guillaume81), voyez comme le ton est donné : la critique de Macron est suspecte si elle ne vient pas du “bon” camps. C’est quand même révélateur d’une mentalité très spéciale, dans ledit camps…

        +17

      Alerter
      • gracques // 08.05.2019 à 21h26

        Oui , mais on peut aussi s’interroger sur les raisons de cette opposition …. et ne pas forcément les approuver .ou plutôt ne pas les trouver pertinentes.

          +0

        Alerter
    • clauzip 12 // 08.05.2019 à 19h03

      Mais,quand cessera t on de s’envoyer à la figure telle ou telle mesure ou mesurette?
      Quand,l’un de ces budgeteur nous dira très clairement qu’elle est la finalité,non nous dire les conséquences sur le budget seulement,seul horizon pour ces bobos mais qu’elle sera la société française quand toutes leurs options seraient réalisés.
      L’ignorent ils,la vie des gens n’apparait pas dans leurs papiers meurtriers,donc l’excuse idiote.
      Le savent ils,alors qu’ils nous le disent clairement car le bien fondé pour l’intérêt des français serait leur cause première.
      Dernière hypothèse,ils savent très bien où ils veulent en venir.Ils ne le disent jamais! Pourquoi,parce que la finalité est inacceptable pour la majorité de la population et qu’ils conserveront leurs privilèges et leur situation à vie!
      Macron et ses serviteurs,comme L’UE ne nous disent pas que,la disparition des États(la souveraineté n’est plus qu’un souvenir)le renforcement de l’intérêt des multinationales par la prédominance absolue du marché,celui des actionnaires et fond de pension,de l’industrie par le développement de l’actionnariat sont une finalité.
      Ils ne nous donne jamais en exemple un pays bien identifié et ne nous développent pas la relation entre leurs actes et le bonheur,la vie des citoyens.
      Enfin,ils nous laissent croire importantes ,alors que cet organe n’a aucun pouvoir, les élections de mai pour un parlement de l’UE.
      Il faut montrer le désintérêt pour ce machin.

        +1

      Alerter
  • Xavier // 07.05.2019 à 11h19

    Réfléchit on au mal fait par les talk-show à la conscience politique ?

    Tout résumer à des stars et des leaders est aussi néfaste…

    Pas comme cela qu’on avancera.
    Rien CONTRE mais déçu que ce site donne de la visibilité à cela alors que bien des idées restent ignorées.

    Pouf pouf.

      +1

    Alerter
    • lois-economiques // 07.05.2019 à 15h23

      Xavier à a écrit :
      “bien des idées restent ignorées.”
      Lesquelles ?

        +0

      Alerter
      • Xavier // 07.05.2019 à 16h53

        Par exemple Celles qui expliquent que le progrès ou la croissance permettent de maintenir la hiérarchie de dominance en place, et que c’est dans l’habituation de nos systèmes nerveux centraux que réside la racine de ce déterminisme.

          +0

        Alerter
        • lois-economiques // 07.05.2019 à 17h27

          Vous avez écrit :
          “le progrès ou la croissance permettent de maintenir la hiérarchie de dominance en place, ”
          Non.
          Le problème c’est que vous estimez que ces idées sont ignorées et que de surcroît elles seraient exactes.
          Cette affirmation est totalement contredite par les faits.
          En effet, après seconde guerre mondiale il y a eu progrès et croissance dans certains pays qui a profité à tous.
          Donc votre assertion est pour le moins à reformuler.
          Secondo : mélanger “progrès” et “croissance” dans une même phrase est un non sens.
          La croissance est stricto-sensus, une augmentation du PIB
          Le progrès est un concept beaucoup plus large qui n’a pas de rapport avec la croissance.
          On peut progresser en faisant de la décroissance !
          Et dans ce cas je peux vous affirmer que vous remettez en cause la hiérarchie des dominants !
          Enfin votre phrase :
          ” l’habituation de nos systèmes nerveux centraux que réside la racine de ce déterminisme.”
          Il n’y a aucun déterminisme, mais la nécessité de comprendre le monde dans lequel on évolue.
          Et vos “idées ignorées ” ne vont pas dans le sens de cette compréhension !
          Et pour finir les intervenants de ce “procès”, véhiculent des idées qui permettent d’améliorer notre compréhension du monde dans lequel nous évoluons !

            +3

          Alerter
          • Xavier // 07.05.2019 à 19h03

            Les « progrès » après conflits sont évidents… l’un ne va pas sans l’autre.

            Dites-moi, avec quelle énergie ces progrès ?
            Les pétrodollars ont profité à tous ?!
            Les dictateurs mis en place ou soutenus parce qu’ils nous assuraient un contrôle des approvisionnements et des prix ont servi leurs peuples ?

            La Libye, l’Irak, l’Iran, etc. D’aujourd’hui sont-elles les preuves d’un système équitable et durable ?!

            A limiter le référentiel on nage dans un positivisme assez naïf et bien pratique…

              +1

            Alerter
            • lois-economiques // 07.05.2019 à 20h35

              Xavier a écrit
              “Les pétrodollars ont profité à tous ?!”
              Relisez moi, SVP :
              ” il y a eu progrès et croissance dans certains pays qui a profité à tous.”
              notez “certains pays…”
              Ce n’est pas parce que je suis expert en économie que je ne connais pas d’autres sujets.
              Votre “déterminisme” est un concept floue ou alors vous le définissez…

              Xavier a écrit :
              “S’intéresser à l’économie plutôt qu’au vivant est assez étrange… ”
              D’une part c’est votre interprétation…
              D’autre part, l’économie de nos jours gère TOUT, c’est le cœur de toutes les structures et par la même la cause de toutes les situations des plus notables aux plus néfastes.

              Xavier a écrit :
              “Les avez-vous pris en compte dans le bilan global de ce que vous appelez un progrès ?”
              Le “progrès’ est un concept large comme je l’ai écrit.
              Ce que vous nommez “progrès” est très discutable….
              Le Larousse donne six définitions, le Littré en propose neuf…

                +1

              Alerter
          • Xavier // 07.05.2019 à 19h05

            Quant aux déterminismes biologiques, j’ai peur que votre nom de profil ne présage d’une méconnaissance totale de ce domaine.

            S’intéresser à l’économie plutôt qu’au vivant est assez étrange… sauf à chercher à justifier une position confortable.

              +0

            Alerter
          • Xavier // 07.05.2019 à 19h12

            Analysons par exemple « Les progrès apportés par la révolution industrielle » qui libère du temps.
            Au delà de la question sur ce que nous avons fait de ce temps libéré, avez-vous pensé à tous les aspects négatifs ?
            Le mineur qui meurt de la silicose, l’ouvrier aliéné dans l’aciérie, les modes de vie de tribus dont on a spolié les terres pour développer notre confort, etc. ?
            Les avez-vous pris en compte dans le bilan global de ce que vous appelez un progrès ?
            Et les guerres mondiales pour le contrôle des matières premières et leurs bilans ravageurs ?

            Il est facile de ne voir que les aspects positifs d’un système !

              +3

            Alerter
  • Rémy@B // 07.05.2019 à 11h59

    merci Olivier pour cette piqûre de rappel,
    les places à ce tribunal vont être chères …

      +0

    Alerter
  • brochard // 07.05.2019 à 12h23

    Ok , Ruffin est sympathique , mais un peu dégonflé ; on attend toujours qu’il enclenche la procédure de destitution . De quoi a-t-il la trouille ? Il faut arrêter les paroles et passer à l’action Mr le député du peuple !

      +8

    Alerter
  • Nicolas ANTON // 07.05.2019 à 16h38

    D’après la photo la ripou blique comme à son habitude va chercher des symboles autres que ceux républicains lorsque les choses vont (très) mal : on planque les médailles et les colliers des frères mafieux incapables qu’ils sont d’assumer le lamentable échec de la république. Ce n’est pas le procès de Macron qu’il faut faire. Les royalistes n’auraient jamais produit un tel ersatz de société.

      +1

    Alerter
  • marc // 08.05.2019 à 13h30

    j’avoue que moi ça me saoule un peu cette mode d’être anti-macron…
    on dirait que le but est de faire 50 50 dans la population, pour ou contre macron, afin de bien diviser, après la division gauche droite…
    qui critique le mode électoral qui a fait élire macron? c’est secondaire comme débat? ça me fait penser à celui qui regarde le doigt quand on lui montre la lune

      +3

    Alerter
    • Alfred // 08.05.2019 à 21h48

      “on dirait que le but est de faire 50 50 dans la population, pour ou contre macron”. Ce serait une belle réussite dites donc parce que là c’est plutôt 25% pour (grand max) et 75% contre…

        +0

      Alerter
      • Suzanne // 08.05.2019 à 22h28

        “Ce serait une belle réussite dites donc parce que là c’est plutôt 25% pour (grand max) et 75% contre…”

        25% des… votants !

          +0

        Alerter
    • BOURDEAUX // 09.05.2019 à 11h09

      “qui critique le mode électoral qui a fait élire macron? c’est secondaire comme débat?” En fait non, ce n’est pas un débat du tout ! là est tout le drame. L’atmosphère délétère française est sans doute due à cela : une majorité qui, par une juste intuition ou une analyse informée, jugent nos institutions pourries et n’ont donc pas envie de les défendre. On ne saurait leur donner tort…

        +0

      Alerter
  • Julie // 09.05.2019 à 12h46
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications