Les Crises Les Crises
30.avril.201930.4.2019 // Les Crises

Emmanuel Macron et Notre-Dame : une décision, une ânerie par Didier Rykner

Merci 273
J'envoie

Source : La Tribune de l’Art, Didier Rykner, 17-04-2019

La cathédrale Notre-Dame au lendemain de l’incendie Photo : Didier Rykner

Il ne se passe donc pas une journée depuis l’incendie de Notre-Dame-de Paris sans que le Président de la République et son gouvernement ne nous gratifient d’annonces toutes plus absurdes ou scandaleuses les unes que les autres.

Emmanuel Macron avait déjà fait très fort mardi en expliquant qu’il allait reconstruire Notre-Dame plus belle qu’avant, et en cinq ans (voir notre article). Plus belle qu’avant ? On sait désormais comment : en lançant un concours d’architecture pour la reconstruction de la flèche ! Car pour notre Président de la République, « la flèche ne faisant pas partie de la cathédrale d’origine », on peut l’effacer d’un trait de plume. Exit Viollet-le-Duc de la cathédrale Notre-Dame. On en est là, donc, en 2019, de la considération pour le XIXe siècle que les historiens de l’art ont pourtant réhabilité ces quarante dernières années. On ne sait que dire devant tant d’inculture.

Or, rappelons-le encore une fois, la charte de Venise, qui définit les principes de la restauration et que la France a ratifiée (ce qui l’engage), impose certaines contraintes. D’abord, « les apports valables de toutes les époques à l’édification d’un monument doivent être respectés, l’unité de style n’étant pas un but à atteindre au cours d’une restauration ». Viollet-le-Duc constitue, ô combien, un apport valable à Notre-Dame-de-Paris, et ses adjonctions sont d’ailleurs classées au même titre que le reste du monument. On peut aussi y lire que la restauration « a pour but de conserver et de révéler les valeurs esthétiques et historiques du monument et se fonde sur le respect de la substance ancienne et de documents authentiques. Elle s’arrête là où commence l’hypothèse » Et, pour la flèche de Viollet-le-Duc, élément constitutif de la cathédrale depuis plus d’un siècle, les documents […]

Suite à lire ici : La Tribune de l’Art, Didier Rykner, 17-04-2019
Didier Rykner

Notes

[1] Précision ajoutée après la publication de cet article : il s’agit bien du budget de l’entretien

[2] Nous avions le chiffre de 150 millions d’euros nécessaire, mais il s’agit désormais d’un détail.

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Alfred // 30.04.2019 à 07h43

Il ne faut pas êtres intrigué car il y a bien une intrigue derrière. A savoir un gigantesque projet immobilier pour toute l’île de la cité dont une partie prévoit une galerie commerciale type carré du Louvre sur le parvis de notre dame.
Il se trouve que des gugusses trouvent scandaleux que le flux considérable de visiteurs que recevait notre dame ne soit pas monetisé. J’ai mis des liens en source dans un commentaire d’un précédent article. D’autres choses sont sorties depuis.
Ils sont la corruption. Cela devrait suffir à faire tomber macron si les français ont un minimum de respect pour eux même (et si quelques citoyens qui sortent du lot de mouillent enfin concrètement..)

74 réactions et commentaires

  • Barbe // 30.04.2019 à 06h47

    Tant de précipitation ne cesse d intriguer.

      +9

    Alerter
    • Alfred // 30.04.2019 à 07h43

      Il ne faut pas êtres intrigué car il y a bien une intrigue derrière. A savoir un gigantesque projet immobilier pour toute l’île de la cité dont une partie prévoit une galerie commerciale type carré du Louvre sur le parvis de notre dame.
      Il se trouve que des gugusses trouvent scandaleux que le flux considérable de visiteurs que recevait notre dame ne soit pas monetisé. J’ai mis des liens en source dans un commentaire d’un précédent article. D’autres choses sont sorties depuis.
      Ils sont la corruption. Cela devrait suffir à faire tomber macron si les français ont un minimum de respect pour eux même (et si quelques citoyens qui sortent du lot de mouillent enfin concrètement..)

        +110

      Alerter
      • Eric83 // 30.04.2019 à 08h22

        L’île de la Cité appartient en grande partie à l’Etat.

        «Ile de la Cité. Vers la plus grosse promotion immobilière grâce à l’étincelle qui a mis le feu aux poutres ! ! »
        https://insolentiae.com/ile-de-la-cite-vers-la-plus-grosse-promotion-immobiliere-grace-a-letincelle-qui-a-mis-le-feu-aux-poutres-ledito-de-charles-sannat/

          +31

        Alerter
      • Marie // 30.04.2019 à 10h00

        Merci d’avance de bien vouloir m’expliquer le contenu de la parenthèse en fin de commentaire (le votre).

          +1

        Alerter
        • Alfred // 30.04.2019 à 10h37

          Tous les mouvements efficaces s’agregent autour de figures visibles à des fins de ralliement et de coordination. Pour l’instant les réactions au hold-up immobilier et politique de notre dame (comme les autres) sont éparpillés et inneficaces. On aurait pu attendre une mobilisation de partis d’opposition mais ils sont morts. Je disais donc qu’à défaut j’aurai aimé que des gens comme Todd, Sapir, Lordon, Bechade, Onfray, Berruyer ou n’importe qui sorte de son rôle d’observerteur / commentateur pour appeler à une mobilisation. Ce n’est pas leur rôle mais ces personnages ont acquis une visibilité par leur travail qui peut être mise au service de l’action. C’est juste un vœu pieux.

            +29

          Alerter
          • Marie // 30.04.2019 à 15h59

            Signification de :”( et si quelques citoyens qui sortent de lot de mouillent enfin concrètement ) ? C’est à désespérer de se faire comprendre, mais j’oubliais, le correcteur automatique a fait (mal) son travail, donc l’absolution est de mise…merci, Notre Dame !! Et je préfère ô combien Bérurier à Berruyer et Glucksmann (le père) à Onfray. Vivre, c’est commenter pour tenter d’avoir raison? Très peu pour moi. Il faut cultiver son jardin. C’est de qui?

              +0

            Alerter
          • Alfred // 30.04.2019 à 18h43

            Ok. Juste une question: qui est l’ennemi? (désolé j’ai pas deviné)

              +4

            Alerter
      • Czerny // 30.04.2019 à 13h06

        Et vous même Alfred, sortez vous du lot ? Ou bien vous contentez vous de nous ressortir des slogans (ils sont la corruption) glanés auprès des révolutionnaires de salons à la mode en ce moment ?

          +4

        Alerter
        • Alfred // 30.04.2019 à 13h28

          Nous sommes le fruit de ce qui nous entoure et j’ai trouvé le “slogan” du branco de salon très bon (ou pour être plus précis j’ai trouvé très bien vue l’analyse qu’en a fait Philippe Grasset). Je le reprends donc en effet sans vergogne.
          Quel était l’objet de votre commentaire déjà ?
          Vous doutez du lien de cause à effet entre les projets d’aménagement de l’ile de la cité et la volonté de se débarrasser fort opportunément des règles d’urbanisme et de conservation du patrimoine ? Vous êtes de ceux qui pensent qu’il y a urgence vitale à bâtir un temple commercial en toc avant les jeux du cirque en carton à l’épicentre de notre nation millénaire ?

            +37

          Alerter
          • Fritz // 30.04.2019 à 19h45

            Et la modération laisse passer ça ? Les insultes du troll de service ?

              +10

            Alerter
      • Alfred // 01.05.2019 à 08h41

        Comme indiqué plus haut j’avais mis ce lien dans un commentaire fait à un précédent article et la modération l’avait laissé. De rien.

          +3

        Alerter
      • Fritz // 01.05.2019 à 08h59

        Dommage que la modération ait gelé votre commentaire pendant des heures.

          +0

        Alerter
  • Fabrice // 30.04.2019 à 07h06

    On va ressortir le projet d’aménagement de l’île et probablement en faveur d’un des généreux donateurs de la première heure, alors la flèche c’est quoi la cerise sur le gâteau, après tout viollet le duc c’est qui pour Macron pas grand chose.

    On verra jusqu’où il pousseront l’insulte.

      +37

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 30.04.2019 à 07h08

    Si notre “délégué” par défaut rêve d’une cathédrale plus belle, qu’il la construise lui-même, ailleurs, avec les dons de ses amis,
    Notre Dame de Paris se suffit à elle-même. A chacun son œuvre.
    Pourrait-on, aussi, “retoucher” la Joconde pour qu’elle soit encore plus belle, tant qu’on y est?
    Celui qui prétend faire mieux qu’il retrousse ses manches et se mette à l’ouvrage et nous offre une autre belle œuvre d’art mais respecte celle des autres comme il aimerait que l’on respecte la sienne s’il était capable d’en réaliser.

      +42

    Alerter
  • Irène // 30.04.2019 à 07h08

    A défaut de marquer son époque par de grandes réformes populaires, il veut la marquer en laissant une trace architecturale, comme jadis Mitterrand et la pyramide du Louvre…
    Je pense, malheureusement pour lui, qu’il laissera d’autres traces dans l’histoire, bien moins glorieuses!

      +28

    Alerter
  • Urko // 30.04.2019 à 07h40

    M. Macron a sans doute des qualités fort inouïes et des pouvoirs très épatants mais j’éprouve bien des difficultés à comprendre depuis quand il détiendrait les compétences pour, et serait fondé à, décider à quoi devrait ressembler Notre Dame. Qu’il s’occupe de ce pour quoi il a été élu : gérer cette petaudiere qu’est devenu l’État et qu’il laisse donc tranquilles des bâtiments multi séculaires auxquels s’intéressent depuis des décennies de vrais professionnels, formés à cela. Certes, ils n’ont pas fait l’ENA pour certains ; nous nous en remettons aisément… Un peu de modestie de la part de Narcisse vis à vis de sujets qui le dépassent ne ferait pas de mal.

      +28

    Alerter
    • Alfred // 30.04.2019 à 09h57

      Je ne sais si vous faites le naïf pour de vrai. Macron est en train de s’occuper exactement de ce pour quoi il a été “fait élire”… A savoir démonter précisément l’état et vendre le patrimoine à la découpe. Il est est visiblement parfaitement compétent pour le faire: La provocation (une de plus) vis à vis de notre dame n’est bêtes qu’en apparence. En réalité elle sert deux objectifs : 1- faire tomber de l’argent qui sera essentiellement public dans des mains amies et ” créer de la valeur” essentiellement immobiliere. 2- faire diversion autour d’un sujet “clivant” mais autre que les gilets jaunes (un peu à la maniere du mariage pour tous). C’est le fameux “effet whaou” (dixit team Macron). Autrement dit un feu d’artifice (c’est une image) de diversion.
      Pour contrecarrer ce plan il reste aux Français a rester uni contre ce projet mensonger et aux gilets jaunes de se saisir du sujet.

        +45

      Alerter
      • Urko // 30.04.2019 à 16h42

        Roooohhhh… vous faites le soupçonneux… Manu a été élu, pas nommé, pour veiller aux intérêts de la population, non à ceux de quelques sponsors voyons. Il est là pour que l’état effectue ses missions, pas pour en brader les actifs. Tout autre point de vue serait très plotiste et puliste. Et c’est très vilain, le plotisme et le pulisme. Très. Comme le gilet-jaunisme. Alfred, vous êtes un gilet jaune puliste et plotiste : c’est très grave. Je ne vous félicite pas. Un bon coup de lgbd, et hop, votre pulisme, volatilisé ! Bien fait.
        Cordialement,

          +6

        Alerter
      • Alfred // 01.05.2019 à 08h45

        1- Je suis souvent modéré. C’est rageant mais c’est pas chez vous ni chez moi.
        2- Comme vous je suis parfois impulsif mais je me soigne. Du coup il m’arrive d’être moins agressif et plus poli que vous.
        Je crois que ça va pas plus loin.

          +2

        Alerter
  • RGT // 30.04.2019 à 08h07

    À mon humble avis, la nouvelle flèche de la cathédrale aura l’aspect d’un beau présentoir publicitaire pour les “généreux mécènes” qui se seront “saignés à blanc” pour restaurer ce joyau architectural national.

    Avec les logos de LVMH, Carrefour, Free, l’Immonde, la FNAC, etc. pour que les visiteurs n’oublient jamais à qui ils doivent la “beauté” de l’ouvrage “restauré”. Un bon “retour sur investissement”.

    Et bien sûr cette “restauration” sera présentée comme une ode à la “start-up réparation” si chère à tous nos ploutocrates.

    Il n’y a pas que Viollet-le-Duc qui doit se retourner dans sa tombe. tous ceux qui ont participé à la construction de cet édifice dans un but spirituel (qu’on apprécie ou pas cet objectif) doivent être outrés de constater que cet édifice est désormais consacré (au sens étymologique du terme) à la nouvelle religion dominante : le profit à court-terme.

      +29

    Alerter
    • delor // 30.04.2019 à 09h25

      Je parie que M. Macro (alias Macron) décidera en fin de travaux au moins de faire ériger une stèle de marbre où seront gravés les noms de plus généreux donateurs. Le reste viendra après, au cours de son deuxième quinquennat (parce qu’il en aura un second, au train où réfléchissent ce qu’il reste de Français en France).

        +6

      Alerter
      • amro // 30.04.2019 à 13h35

        C’est exactement ce qu’ont fait l’Eglise et la papauté pendant 1300 années…faire ériger des stèles, des statues, vendre des parties des églises, des nefs aux plus offrants et aux plus riches…Les inscriptions en latin (quand elles sont encore là) ce sont les logos de LVMH ou des Chanel de l’époque…Devriez lire les livres de Philippe Ariès.

        Le patrimoine religieux a été construit comment ? Le Saint Esprit ?.

          +4

        Alerter
  • Catalina // 30.04.2019 à 08h41

    Entretien du 29/4/2019 avec Gérard Audinet, conservateur général du patrimoine. Il était invité à réagir à la tribune de plus de 1 000 professionnels du patrimoine demandant à Emmanuel Macron de ne pas précipiter la reconstruction de Notre-Dame.
    Proposé par B.Rivière

    https://www.youtube.com/watch?v=A_I5hJ8py4c

    “faire une loi”, mouarfffffffffff; écrire un texte qui autorise toutes les dérives comme en a l’habitude ce gouvernement

      +13

    Alerter
  • Jean-Do // 30.04.2019 à 08h49

    Comme il a été précisé par la suite dans l’article d’origine, la Charte de Venise “n’engage” pas les signataires. C’est important à corriger pour éviter de se retrouver avec de faux arguments en main.

      +4

    Alerter
    • Papagateau // 30.04.2019 à 09h05

      Un engagement moral est tout de même un engagement, et peut être retourné.

      La preuve que ça a de l’effet : Quand ils ont signé, ils sont tout fiers, et les médias les félicitent.

        +6

      Alerter
  • Eric83 // 30.04.2019 à 08h52

    Pour tenter de comprendre “l’homme à la pensée complexe” qui ne cesse de prendre des décisions que la majorité des citoyens ne comprennent pas, je vous invite à prendre le temps de la lecture d’un article paru hier sur un blog du”Huffpost”. Cet article publié par une sémiologue, qui décortique dans toutes ses dimensions le “grand oral de Macron” du 25 avril, est particulièrement instructif.

    Il est à noter que l’article au moment où je l’ai lu hier s’intitulait : “MACRON EST-IL MALADE” ?
    J’ai été sidéré par pareil titre dans un média MSM mais la sidération a peu duré puisque la censure n’a pas tardé et l’article a été “actualisé”…par le changement du titre qui est devenu : “EMMANUEL MACRON, NARCISSE DU GRAND DEBAT”. Cependant, comme nous pouvons le constater, le titre original est, lui, conservé dans le nom du lien.

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/emmanuel-macron-est-il-malade_fr_5cc6ad76e4b0fd8e35be9a4a

      +14

    Alerter
    • amro // 30.04.2019 à 14h26

      Elodie Mielczareck est sémiologue, spécialisée en langage et bodylanguage. Elle conseille et forme des dirigeants d’entreprise et oriente les stratégies de communication de certaines agences
      Activité de conseil : non verbal, com interne & externe, branding, planning stratégique…(extrait de la présentation de Madame par elle-même) ou le dévoiement de la sémiologie..c’est AUSSI une spécialiste du pink-washing…ou de l’analyse du sourire de Kate Middlton, un article titré…Dans le boudoir de kate Middleton….

      Bien j’ai donc lu le pensum….Une vendeuse de savonettes comme phare de la pensée ?

        +1

      Alerter
  • Marie // 30.04.2019 à 09h27

    Il faut lire, en page dernière du “Monde diplomatique” de mai, l’article signé Benoit Duteurtre et intitulé : “Quartier Notre-Dame”. On peut être ainsi plus modeste et ne pas raconter n’importe quoi sur les projets pharaoniques de la maire de Paris, annoncés par l’ancien président…Et, n’en déplaise aux détracteurs de l’actuel ( président) un peu de raison(nement) ferait du bien à ceux qui rêvent “démission”…impossible dans l’état de nos institutions. Tiens donc, le 30 avril 1945 mourrait Hitler. Aucun rapport, bien sûr.

      +1

    Alerter
    • Alfred // 30.04.2019 à 10h41

      Il ne s’agit pas d’appeler Macron à la démission mais de l’appeler à dissoudre l’Assemblée. Bref sortir de la crise par le haut en respectant la constitution et en consultant ceux dont il tire sa légitimité.

        +9

      Alerter
      • PierreF // 30.04.2019 à 20h27

        Tu es trés hautement con toi, on dirait. Avec ton jeu du gars style anarcho-lounge qui fait semblant de changer de camp alors que tu as toujours roulé pour les mêmes. Du genre majordome de naissance. Moi je réclame ta démission du clavier, çà nous fera des vacances.

          +10

        Alerter
    • Véro // 30.04.2019 à 10h50

      La constitution ne prévoit pas la démission du Président de la République, certes. Mais rien ne pourrait empêcher un président de démissionner. On imagine mal de pouvoir obliger une personne à rester en fonctions (une telle situation pourrait dégénérer). De plus la Constitution prévoit le cas de vacance de la présidence, donc sur ce point, ce n’est pas le vide sidéral.
      Cela étant, une dissolution aurait été le plus logique.
      Quel rapport avec Hitler ?

        +6

      Alerter
      • Patrick // 30.04.2019 à 13h38

        De Gaulle a bien démissionné quand il a été mis en minorité ( 49% , beaucoup en rêveraient !! ).
        Pour lui , c’était naturel et même “sous-entendu” dans la constitution, mais les guignols qui lui ont succédé s’en foutent.

          +17

        Alerter
    • SanKuKai // 30.04.2019 à 11h22

      Nos institutions ont été écrites par le général, qui a démonté que référendums et démissions sont tout á fait possibles. Je vous rejoins cependant sur le fait que ça n’arrivera pas. Pour toute “l’élite”, les journaux et quelques uns de mes amis, la crise est le fait d’une minorité d’ “extrémistes” contre la majorité des Français, puisqu’il n’y a pas 63 millions de Français dans la rue. Pour eux une démission n’aurait simplement pas de sens.

        +7

      Alerter
      • Subotai // 30.04.2019 à 19h29

        Il faut leur répondre que les Gilets Jaunes c’est plus que “l’échantillon représentatif” de leurs sondages… 🙂

          +3

        Alerter
  • Rond // 30.04.2019 à 09h34

    Il n’y a pas de culture Française ou du moins il ne l’a pas trouvée. C’est le “premier” des Français qui l’a dit. il n’en fallait pas tant pour comprendre l’acharnement de l’énergumène à saboter notre Pays qui n’est décidément pas le sien et auquel il ne comprend rien. Saint macron, héritier de saint Thomas et aussi cultivé qu’un champ de patates, n’a donc pas vu qu’elle était simplement sur le trottoir d’en face, l’attendant vainement. Avec ce saint homme omnipotent, il est sage de craindre le pire.
    Contrairement au gamin, soyons curieux, attentifs et créatifs !

      +12

    Alerter
  • Eric83 // 30.04.2019 à 09h43

    Je profite de cette publication concernant la polémique croissante sur Notre-Dame pour solliciter un billet des Crises sur la censure de l’information autour de l’incendie de N-D.

    Suite à une simple question que j’ai posée à Checknews concernant la cause de la fermeture exceptionnelle à 17 h 30 duc circuit des tours le 15 avril, la réponse-publication de Checknews révèle le FAIT qu’une réunion d’agents du CMN s’est tenue dans la salle haute de N-D dans le créneau horaire de l’incendie le 15 avril et que la tenue de cette réunion était la cause de cette fermeture.

    Il n’y a strictement rien de suspect en soi à cette tenue de réunion. En revanche, ce qui devient de plus en plus suspect au fil des jours depuis 2 semaines, c’est qu’aucun média ne communique cette information au public alors que c’est une information au moins aussi importante que 7 mégots “trouvés” sur les lieux.

    J’ai ensuite questionné Checknews sur la non publication de cette information par Libération mais, là, aucune réponse.
    J’ai ensuite questionné le Canard Enchainé qui m’indique simplement en réponse qu’il n’y a “selon toute vraisemblance” aucun lien entre cette réunion et l’incendie.

    Une question on ne peut plus légitime se pose. Pourquoi AUCUN média ne communique au public l’information sur cette réunion le 15 avril ?

    Mais ce n’est pas tout. Suite dans le prochain post faute de place.

    https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/23/pourquoi-les-tours-de-notre-dame-ont-elles-ferme-plus-tot-le-jour-de-l-incendie_1722841?

      +15

    Alerter
    • Eric83 // 30.04.2019 à 10h19

      Suite à cela, j’ai envoyé un mail à quelques centaines de parlementaires pour que des questions, au moins, soient posées au gouvernement. Seul le député Dupont-Aignan m’a répondu – fait exceptionnel depuis que j’écris aux parlementaires sur différents sujets – m’indiquant qu’il avait demandé une enquête parlementaire sur l’incendie.

      Pour ses propos depuis le 15 avril, NDA est qualifié de complotiste…mais est toujours invité par les médias. Aussi, quelle ne fut pas ma terrible déception en regardant le début de son interview par RMC hier, concernant l’incendie de ND.

      NDA a été, comme cela était prévisible, attaqué sur ses propos par la journaliste. Alors que NDA avait une opportunité en or de mettre la journaliste devant un FAIT de censure d’information de tous les médias sur cette réunion à ND et de lui “clouer le bec”, NDA lui a donné un bâton pour se faire battre en insinuant que Mr Mouton, ancien architecte en chef de ND, avait été envoyé en Chine pour une mission de plusieurs semaines, pour qu’il ne réponde pas en France à des questions sur l’incendie de ND.

      Etrange attitude de NDA, non, lui qui se plaint de la censure de la “bien-pensance” ? Ce député aurait-il peur et si oui de quoi ?J’ai donc renvoyé un mail à NDA hier soir pours le questionner sur ses réponses à la journaliste lors de cette interview.

      Pour terminer et si le blog “les Crises” souhaite publier sur cette censure autour de l’incendie de ND, je tiens à sa disposition tous le documents dont je dispose.

        +19

      Alerter
      • amro // 30.04.2019 à 14h39

        Kennedy n’est pas mort, les américains n’ont pas été sur la Lune tout a été fait en studio à Los-Angeles, le 11 Septembre les tours ont été sabotées par la CIA, on a vu un gilet jaune se promener entre les tours (C’était un pompier..).

        Il n’y a strictement rien de suspect en soi à cette tenue de réunion. En revanche, ce qui devient de plus en plus suspect au fil des jours depuis 2 semaines, c’est qu’aucun média ne communique cette information au public alors que c’est une information au moins aussi importante que 7 mégots “trouvés” sur les lieux…

        Ou comment affirmer qu’il n’y a RIEN de suspect et DANS la même phrase suggérer le contraire…

        Peu importe les résultats de la commission d’enquête, les expertises RIEN ne vous satisfera…

          +2

        Alerter
        • Eric83 // 01.05.2019 à 08h41

          Amro, vous utilisez des ficelles trop grosses pour tenter de décrédibiliser mon propos – le commentaire ci-dessus et le commentaire concernant Macron/Narcisse. Vous êtes un chien du garde du système. Grand bien vous fasse.

            +2

          Alerter
          • alain maronani // 02.05.2019 à 16h00

            Chien de garde que nenni..et vous un roquet de la nouvelle droite…?

              +0

            Alerter
  • Michel G. // 30.04.2019 à 10h02

    Les personnes intéressées pourront toujours venir admirer la flèche de la cathédrale de Lausanne (temple protestant depuis 1536), dernière œuvre de Viollet-le-Duc qui conduisit la restauration de l’édifice dès 1874. Malgré sa mort en 1879, ces travaux, qui durèrent jusqu’en 1910, furent en grande partie réalisés selon son programme.

      +3

    Alerter
  • Ardéchoix // 30.04.2019 à 10h26

    Arc de triomphe saccagé, oh les méchants GJ. Par contre le faite qu’un (mussé) dans un de ses piliers à 20m de la flamme du soldat inconnu, propose des gadgets et autres colifichets ne choque personne. Notre dame avec ou sans flèche, le parvis transformé en centre commercial, cela m’en touche une sans faire bouger l’autre. Par contre j’ai une pensées pour tous les fabricants d’Asie qui vont être obligés de refaire les moules de fabrication. 🙂
    Ah il est beau notre système.

      +6

    Alerter
  • Loxosceles // 30.04.2019 à 10h50

    Macron n’a jamais vu l’art français, comme quoi au pays des éborgnés est roi celui qui ne veut pas voir. Comme il l’explique dans un de ses shows évangélistes post-modernistes :

    https://actu.orange.fr/societe/videos/macron-l-art-francais-je-ne-l-ai-jamais-vu-CNT000000Dt1GS.html

    Il y aurait plusieurs cultures françaises, moi je veux bien, tout est affaire de perception, mais avec un tel niveau de relativisme et de dénégation, on peut effectivement parvenir à n’importe quelle conclusion et à n’importe quelles idioties comme de transformer l’Elysée en disco transgenre-gay-non-binaire-pétomane. A partir de là, nier un siècle ou un autre de l’histoire du pays ou reconstruire une cathédrale médiévale en plexiglas, on n’en est plus à ça près… Peut-être qu’on peut aussi la faire en boîtes de camembert pour célébrer l’image de la France à l’international. Pourvu que l’architecte soit argentino-sino-yougo-ricain, juste pour le plaisir de faire passer le message de notre générosité oecuménique sans bornes.

      +8

    Alerter
    • amro // 30.04.2019 à 13h47

      Phrase extraite du contexte. Il n’y a pas d’art français ou d’art italien ou disons les arts du continent européens ont partagé des influences, les gens voyageaient, copiaient. Monet s’inspire des dessins japonais du 16 ième siècle, Picasso utilise l’art nègre, des peintres du 19 ième siècle sont fascinés par l’Orient..Les constructeurs des cathédrales s’inspiraient aussi de ce qui se faisait en même temps ailleurs..
      Quel est cette diatribe sur l’origine de l’architecte ? Francois 1 er a été plus éclairé quand il a accordé l’asile à Leonard de Vinci…

        +0

      Alerter
  • Marc // 30.04.2019 à 10h58

    Pourquoi publiez-vous des textes de ce site, dont les idées réactionnaires sont souvent proches de celles du FN ? Relisez leurs diatribes et pétitions contre le “Louvre chez les Arabes” !

      +1

    Alerter
    • Caliban // 30.04.2019 à 11h36

      Vous êtes un peu sectaire, plus que Le Media en tout cas qui fait le point, avec ce même auteur, du problème de délitement du service des Monuments historiques. Le Média : https://www.youtube.com/watch?v=NSt6wcH0yso.

      Thème de l’émission : la faute à pas de chance ? Cela me semble être la bonne question.

        +8

      Alerter
    • amro // 30.04.2019 à 13h29

      Parce qu’il y a une clientèle pour ces idées ici..

        +0

      Alerter
    • Patrick // 30.04.2019 à 13h44

      Le texte est plus important que les idées prêtées à l’auteur sur d’autres sujets.
      Je pense que je vais aller lire le texte sur le “Louvre chez les Arabes” , il est peut-être pertinent.

        +4

      Alerter
  • Olaf Reujojo // 30.04.2019 à 11h43

    Bien sûr que non, ce n’est pas une ânerie.
    C’est au contraire une belle opportunité pour faire passer des lois par ordonnance permettant de s’affranchir des garde-fous lorsqu’il s’agit des bâtiments historiques et du patrimoine. Ce qui permet ainsi d’avoir les mains bien plus libres pour une énorme opération de promotion immobilière sur l’île de la Cité, compte tenu de tous ces bâtiments vidés de leur substance et auxquels il va falloir trouver de nouveaux usages : 36 quai des orfèvres, hotel dieu, palais de justice, etc.

    https://insolentiae.com/ile-de-la-cite-vers-la-plus-grosse-promotion-immobiliere-grace-a-letincelle-qui-a-mis-le-feu-aux-poutres-ledito-de-charles-sannat/

      +10

    Alerter
  • yann // 30.04.2019 à 12h02

    Pour la flèche, on pourrait pas démonter le tiers supérieur de la tour Eiffel ?
    Ca ressemble…c’est pointu pareil.

      +5

    Alerter
  • Denis Griesmar // 30.04.2019 à 12h46

    La flèche de Viollet-le-Duc n’est pas simplement un acte d’auto-publicité. Elle s’inscrit dans la grande tradition. Elle est quasiment un copié-collé de celle d’Orléans, elle-même inspirée par celle d’Amiens.
    D’autre part, si je ne m’abuse, la loi de 1905 prévoit une co-décision de l’Episcopat en cas de modification de l’aspect ou de la structure d’une église. L’Episcopat a donc des arguments juridiques pour s’opposer à un “geste architectural” présomptueux.

      +2

    Alerter
    • calal // 30.04.2019 à 13h07

      L’Episcopat se couchera…ces gens preferent des eglises vides a une perte d’influence ou de richesse…

        +9

      Alerter
      • amro // 30.04.2019 à 13h37

        Les églises sont pleines de touristes, des déambulatoires pour selfie.

          +0

        Alerter
  • alain maronani // 30.04.2019 à 13h21

    Notre-Dame, AVANT l’incendie ne ressemblait en RIEN à ce qu’elle avait été. Elle a été vandalisée au moment de la révolution, la flèche d’origine démolie au 18 ième, les chapelles, tombes et monuments privées (donateurs) installés dans les nefs, contre les piliers, démolies par l’église au 18 ième siècle, ces monuments avaient été en fait interdits par la papauté depuis le 9 ième siècle. les tombes sous le sol vidées, etc..relire les livres de Philippe Ariès
    Des propositions faites par exemple par le cabinet Wilmotte (architecture) sont pleines de sens remplacer le plomb du toit par du titane, remplacer la forêt (en bois) invisible par des éléments en acier ou en carbone, démontables et remplaceables par partie, pour diminuer les masses, suspendues et péréniser les structures sous-jacentes, etc
    A la place d’une REFLEXION sur les bénéfices reliés à l’utilisation de technologies et de matériaux contemporains on assiste au déballage habituel, la haine comme carburant de la réflexion.
    La lettre signée par les conservateurs est dans la droite ligne…des conservateurs. Personne ne pense transformer Notre-Dame en Disneyland, reconstruire ne veut pas dire immobilisme mais raison demandée semble impossible.

      +2

    Alerter
    • Alfred // 30.04.2019 à 14h50

      Si le projet est si bon que vous le dites il peut convaincre les français. Mais le fond du problème n’est la. Ce n’est pas un problème de technique ou d’idéologie. Ce n’est pas comme vous semblez fort naïvement le croire un débat entre conservateurs et innovateurs. Le fond du problème est la confiance. Nous avons déjà eu d’innombrables réformes pour changer l’éducation nationale “pour le bien des élèves” (et faire des economies), pour améliorer l’hopital “pour le bien des patients” (et orienter l’argent differement), pour changer les lois du travail “pour l’emploi” (et les profits). Le fond du problème est que la confiance est irrémédiablement rompue et que nous ne pouvons pas faire confiance en ce gouvernement en particulier ni nos élites en général pour poursuivre l’intérêt général.
      (Sur le point particulier de la technique, ayez l’honneteté de reconnaitre que l’on construit de façon moderne pour des durées de vies de l’ordre de quelques décennies seulement).

        +19

      Alerter
      • alain maronani // 30.04.2019 à 15h47

        Merci pour la naïveté puits de science et de lucidité…Restez sur le sujet., l’éducation nationale, l’hôpital ou le reste pour la reconstruction de ND, ou votre discours sur les élites. sans objet. Des toits en titane vont durer bien plus longtemps que des toits en plomb..au 100 ième du poids. Les conservateurs du patrimoine sont des conservateurs avant tout et je ne tombe pas dans le modernisme béat. Nous avons fait des progrès technologiques immenses depuis la construction de ND. Le bois est un risque majeur pour les incendies pas l’acier, l’aluminium ou les composants en carbone (tous imputrescibles) constructibles à l’avance et demandant seulement un assemblage sur place. Vous pensez que l’on va laisser les charpentiers couper et assembler à la main sur place et ne pas utiliser du CAD/CAM avant ? Pourquoi ne pas supprimer les grues et utiliser des systèmes comme au Moyen-Age ?

        Que vient faire l’honnêteté ici ? J’ai parlé des cabanes à lapins construites en banlieue ? Vous pensez que l’on construisait au Moyen-Age pour la durée ? Vous avez une idée des destructions qui ont suivi le règne de Philippe Auguste ?

        J’ai parlé de raison..Votre réaction est typique. Peu importe ce qui sera proposé vous serez contre. Je suis pour ce qui est contre et contre ce qui est pour…

          +0

        Alerter
        • Alfred // 30.04.2019 à 17h04

          D’un excess à l’autre..
          Je ne pensais pas aux clappiers à lapin pour l’architecture moderne mais aux halls d’aeroports qui s’effondrent (Charles de Gaulle) et aux centrales nucléaires bâclées (pour lesquelles on est sensés s’appliquer de A à Z).
          Personne ne parle d’utiliser les techniques du moyen age même pour une nouvelle charpente en bois:
          https://reporterre.net/Notre-Dame-le-bois-de-chene-de-la-charpente-etait-mediocre
          Le problème n’est pas la technique une fois encore mais le maitre d’oeuvre, son intégrité et ses priorités réelles…

            +11

          Alerter
          • alain maronani // 30.04.2019 à 17h26

            D’un excès à l’autre…ouais…ses priorités réelles…intégrité…vous en savez-quoi au fait ? ah oui..reconstruire. Vous pensez que l’architecte en chef des monuments nationaux est achetable facilement ? Centrales nucléaires bâclées ? Nous ne sommes pas en Russie..en Ukraine ou en Chine…Reconstruire la charpente en bois est d’une bêtise totale (il suffit de penser au poids et aux risques d’incendies). En passant…

            Les architectes en chef des monuments historiques sont recrutés par un concours d’État. Ils ont un statut d’agent de l’État à exercice libéral, et sont rémunérés sous forme de vacations et d’honoraires selon une grille établie en fonction de la complexité du projet et du montant des travaux…d’ou les réactions du milieu…

              +2

            Alerter
        • vivelecarbonequinebrulepas // 01.05.2019 à 22h27

          “Le bois est un risque majeur pour les incendies pas l’acier, l’aluminium ou les composants en carbone (tous imputrescibles)” haaa? Une structure bois résiste mieux à la chaleur que l’acier ou l’alu., ce n’est quand même pas un scoop…
          Certes le bois brule mais avec un système de détection fonctionnel et un système d’extinction, le feu…Sauf cette fois, que s’est-il passé?? Quant au carbone, il ne brulerait pas? Ca c’est un scoop…
          Ici le seul intérêt des matériaux autres que le bois est la possibilité de commencer “rapidement”, on n’a pas à atendre que les poutrelles acier sèchent, n’est ce pas. Erreur, j’oubliais un autre intérêt à ça: permettre de paraître moderne, qu’est ce que ça plait à certains sur les forums!

            +2

          Alerter
          • alain maronani // 02.05.2019 à 15h57

            C’est une question de poids…pas pour faire moderne, pour péréniser les structures portantes. De réaliser à l’avance, faire uniquement du montage sur place. Avec un système de détection. ,,,Il était installé…vous êtes dans la catégorie. Si c’est pour je suis contre et si c’,est contre je suis pour..

              +0

            Alerter
  • Louis Robert // 30.04.2019 à 13h33

    « Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons. Et il leur dit: Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.… » (Matthieu 21:12-13)

      +12

    Alerter
  • Haricophile // 30.04.2019 à 14h32

    Moi je me demande justement si la conservation “a l’identique” est une si bonne idée, et serait assez pour que ce soit discuté. Il y a une grande différence entre la tradition et le folklore. En plus a l’origine, ces églises étaient richement colorées et meublées, et sans l’ignoble et pesant autel-choucroute 19e qui bloque totalement l’usage du chœur… bref ce qui doit être gardé ou pas ne doit pas rester le privilège de conservateurs qui ne jurent que par des squelettes d’églises momifiés a jamais.

    A l’inverse, faire un truc “a la mode” d’architecte à la durabilité aléatoire qui défigurent “pour faire moderne” des bâtiments et des lieux historiques c’est pas trop ma tasse de thé non plus. Même si je suis pour rendre la conservation plus vivante et évolutive, ça reste une affaire de très long terme et non de mode, et les conservateurs sont des gens compétents à écouter.

    Et ne pas oublier que, de manière très pragmatiques : Notre Dame est très rentable, faire des dons c’est bien, mais c’est du devoir de l’état que d’investir pour sa conservation. La part du tourisme dans l’économie Française est majeure et il faut mettre des investissements et des moyens a long terme pour que ça le reste. J’ai bien peur que long-terme soit un concept qui dépasse totalement le niveau intellectuel de nos élites-serpillières pourris par la rapacité et la convoitise.

      +6

    Alerter
  • Marie // 30.04.2019 à 14h40

    Le “Monde diplomatique” de mai publie en dernière page un article signé Benoît Duteurtre ( écrivain, journaliste, producteur de l’émission : “Etonnez-moi, Benoît” (France-Musique) depuis des décennies, petit-fils du président René Coty…et habitant depuis longtemps près de la cathédrale). Son titre : “Quartier Notre-Dame”. Me permettrai-je d’en recommander chaleureusement la lecture? Son talent d’écriture (et de réflexion) n’a vraiment RIEN à envier à tous commentateurs confondus, et lui sait vraiment de quoi il retourne : “Si ça ne vous plaît pas, vous n’avez qu’à changer de quartier” s’est-il vu répondre par une policière qui l’empêchait de rejoindre son appartement le 15 avril.

      +5

    Alerter
  • Larousse // 30.04.2019 à 15h07

    J’approuve à 100% la réflexion d’Alfred. J’ajouterais que la nature des dons pour la reconstruction doit obliger le gouvernement et son président actuel à écouter, à concerter et s’effacer pour simplement officialiser des décisions collectives. Ce pouvoir n’a même pas avancé sa simple volonté de prendre en charge plus de 50% des dépenses pour la reconstruction; donc qu’il fasse profil bas, se taise, écoute et se contente de vérifier des décisions qui seront collectivement y compris avec les standards de l’Unesco et du Patrimoine de France.
    Quant aux futurs marchés publics, qu’une commission indépendante surveille tout cela, afin que les petits “copains” du Président -style Vinci, Bolloré, Bouygues, Veolia, Kauffman et Braud, Cap Gemini , ne viennent y ramasser de grosses parts du “gâteau”, exemple : une charpente béton humm tout bon pour Vinci, une charpente en bois noble -pas bon pour “eux” bon pour des milliers de PME françaises…

      +5

    Alerter
  • Marie // 30.04.2019 à 18h06

    Il y a longtemps une cathédrale plus grande que Saint-Pierre de Rome a été construite dans une capitale d’Afrique dont j’ai oublié le nom. Les “bien-pensants” se sont immédiatement insurgés contre ce qui apparaissait comme un mépris affiché de la misère ambiante.Un professeur d’Economie du développement a opportunément fait remarquer que les Africains puisaient une ressource inespérée en ambitionnant d’égaler, voire de dépasser ce qu’un pays dit “développé” avait été capable de faire dans les temps anciens.

      +2

    Alerter
    • Alfred // 30.04.2019 à 18h55

      La basilique Notre Dame de la paix à Yamoussoukro voulue par Félix Houphouet Boigny (https://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Notre-Dame_de_la_Paix) et construite par … Bouygues (qui a acquis une phenoménale experience de ce genre de construction en asie centrale). A mes yeux ce sont des batiments réussis mais très différents d’une restauration.

        +3

      Alerter
  • Séraphim // 01.05.2019 à 06h11

    C’est curieux, dans certains cas, la reconstruction à l’identique est une fierté! Ainsi celle de l’Hermione qui a pris certes 11 années pleines:
    https://www.youtube.com/watch?v=QoOd1w0NjWI&t=15s
    Où il ne faudrait pas oublier que le maintien des compétences et des savoir-faire n’est pas d’essence passéiste, mais au contraire, parfaitement et typiquement contemporaine (le musée est, en soi, un concept moderne). C’est aussi l’entretien de réserves de travail et de métiers. Cela n’est pas “à courte-vue rétrograde” mais, au contraire, “de projection à long-terme”. L’héritage est, dans le cadre de la société, ce qui la maintient justement, que ce soit de manière géographique (territoire) ou culturelle (histoire, art, religion). Si la France a une tradition de rupture -si l’on ose dire- par la révolution etc. ces ruptures ne durent pas (Napoléon, Louis XVIII) ou ne durent que digérées, transformées par la permanence aussi de l’ancien. Il y a bien dans les Alpes des monastères cisterciens convertis en monastères bouddhistes, mais l’ajout de chortens (pagodes) tibétains ne fait qu’imprimer une marque indélébile d’exotisme, pas d’authenticité.
    Par ailleurs tous les plans d’architecture étant conservés, on n’a nullement besoin d’architectes, ni nationaux ni encore moins internationaux, seulement d’ingénieurs.

      +4

    Alerter
  • Alain // 02.05.2019 à 10h32

    Il y a quand même une grosse incohérence dans cette charte de la restauration: il faut préserver toutes les modifications faites au cours des siècles mais alors pourquoi faut-il geler l’état du bâtiment à notre époque et ne plus le faire évoluer? En quoi son état actuel est-il plus légitime que son état originel (on peut faire une copie du clocher démonté au XVIIIème)? N’est-il pas mieux de faire du neuf plutôt que de la simple copie sans âme de ce que le destin a fait disparaître (à condition de s’harmoniser avec l’existant ce que les architectes actuels semblent incapable de faire)?

      +0

    Alerter
  • lulhum // 02.05.2019 à 11h43

    Après, vouloir à tout pris une reconstruction à l’identique de l’œuvre de Viollet-le-Duc, c’est presque une insulte à sa mémoire, quand on connait son point de vue sur la question:

    « Restaurer un édifice, ce n’est pas l’entretenir, le réparer ou le refaire, c’est le rétablir dans un état complet qui peut n’avoir jamais existé à un moment donné. »

    — Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle – Tome 8, « Restauration »

    Donc bon… je pense qu’il y a des combats plus importants à mener, et qu’il manque largement d’informations pour monter au barricades sur ce sujet.

      +0

    Alerter
  • Ando // 02.05.2019 à 18h08

    Un certain sens du beau a permis la création de Notre-Dame. Le sens du beau est une forme d’emotion qui nait de la sensibilité d’une époque. ND est une œuvre de la chrétienté. Je ne suis pas certain que les Français se considèrent encore comme chrétiens. Des lors pourquoi cet attachement vaguement névrotique à une forme de beauté qui n’est plus ressentie?. La question n’est pas tant de préserver ce qui nous vient de si loin que d’être capable de créer nous aussi du beau. Pourquoi cette tendance devenue évidente a museifier, figer, conserver a toute force et que l’on voit dans toute l’Europe ? J’ai peur qu’incapable de faire du beau transcendental dirait-on l’on se raccroche aux bijoux de famille..

      +0

    Alerter
    • R.C. // 03.05.2019 à 01h21

      Plus que chrétiens pratiquants, les Français sont devenus consommateurs (pratiquants, lorsqu’ils en ont les moyens ; croyants, lorsqu’ils sont dans la dèche…).
      Dans ces conditions, et à suivre votre raisonnement, il vaudrait mieux transformer la cathédrale en temple dédié à la consommation : un centre commercial multiplexe (au cœur de la capitale, le rêve !).

        +0

      Alerter
      • Ando // 03.05.2019 à 19h25

        Je dis qu’il y a quelque chose de symptomatique a s’accrocher comme désespérément a l’héritage de notre histoire alors que ceux qui nous ont precede n’ont cessé de détruire pour rebâtir. Nos villes sont posées sur des mètres d’épaisseur de gravats et de déchets urbains provenants de ce processus.

          +0

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications