Intéressons-nous aujourd’hui à l’évolution récente des taux de change des monnaies :

Météo monétaire

On constate ainsi qu’en 2010 et 2011, euro, franc suisse et yen ont nettement augmenté, mais que le mouvement s’est inversé depuis le début de la crise de l’euro. La mi-2012 a vu une inversion de tendance marquée, et nous vivons une chute du yen particulièrement marquée, en raison de la volonté du gouvernement d’affaiblir sa monnaie…

A contrario, la livre sterling reste stable, à un niveau bas. On peut penser que les fortes opérations de création monétaire de la BoE y ont contribué. Elle reste à – 20 % par rapport au début de la crise.

Météo monétaire

On constate que la tendance précédente a également été suivie par les monnaies des pays émergents. On note une réévaluation modérée mais réelle du Yuan.

On a en synthèse :

Météo monétaire

Observons la situation avec beaucoup plus de recul :

Météo monétaire

Les choses prennent ainsi une autre tournure… La réévaluation du Yen (et du mark) est spectaculaire après les accords du Plaza de 1985 (premier accord de coordination mondiale depuis la fin des accords de Bretton Woods en 1971 qui visaient à faire baisser le dollar). Les accords du Louvre qui visaient à stopper ces réévaluations ont été un échec, la spéculation monétaire ayant alors pris son envol… Le Japon ne s’en est jamais remis.

L’autre fait saillant est la sous-évaluation patente du Yuan, la Chine étant un pays protectionniste qui, par un fort contrôle des changes, a arrimé sa monnaie au dollar, en véritable passager clandestin. Ceci lui permet d’éviter une forte appréciation, corollaire de son développement et de ses fortes exportations. Elle vend ainsi des produits 50 € qui devraient sans doute en valoir 100 €, ce qui est particulièrement scandaleux, et fausse gravement la concurrence…

Toutefois, il faut bien avoir à l’esprit que tout ceci est “relatif”. On ainsi exprimé ces valeurs monétaires en dollars. On peut dire que les monnaies montent, mais on peut aussi dire qu’au contraire c’est le dollar qui baisse – tout dépend du point du vue…

C’est comme pour l’or. On pourrait considérer (s’il n’y avait pas une forte spéculation et une forte crainte) que c’est une sorte de référence monétaire ultime. Dans ce cas, ce n’est pas vraiment l’or qui monte, ce sont les monnaies fiduciaires qui baissent, voire plongent au rythme de la confiance dans le système qui s’amenuise :

Régimes de change et or

Pour ce faire, je définis ici un LCFR Dollar Index (Les-Crises.fr…), qui comprend un panier de 4 monnaies : euro, yen, yuan et real, pondéré par le PIB de ces pays, avec une base 100 en 2002 ou en 2006. Il ets différent du Dollar Index qu’on trouve par ailleurs, et qui comprend un panier non adapté au monde actuel et de demain (dont la livre sterling, le dollar canadien, le franc suisse et même la couronne suédoise !)

LCFR Dollar Index
LCFR Dollar Index

La création de ce panier confirme ainsi que c’est bien la crise a cassé la forte tendance baissière du dollar, et qu’il stagne depuis lors, avec une amplitude assez forte.

Pour une analyse sur une plus longue période, nous allons utiliser l’Indice des Monnaies majeures pondérées par le Commerce, calculé par la Fed et défini comme un panier d’une quinzaine de monnaies de principaux partenaires commerciaux des États-Unis.

Indice des Monnaies majeures pondérées par le Commerce

On observe que la crise de 1979, premier accident après la fin des accords de Bretton Woods, a propulsé le dollar vers des sommets historiques, avant que les accords du Plaza ramènent sa valeur à des niveaux corrects. On observe bien une seconde bulle, entre 1998 et 2004. La tendance baissière du dollar est nette sur la période : -10 % tous les 13 ans.

La fin des accords de Bretton Woods a bouleversé les échanges commerciaux, et est une des causes de la crise actuelle. Rappelons qu’il existe en gros 3 régimes de change : le change fixe (les monnaies sont liées et ne peuvent pas bouger, c’était la situation de Bretton Woods), le flottement libre (les banques centrales laissent flotter les monnaies) et le flottement limité (situation intermédiaire, où les banques centrales n’interviennent que si les écarts deviennent trop importants, comme dans l’ancien Système Monétaire Européen). Observons l’historique :

Régimes de change

On observe bien l’impact de la fin de Bretton Woods, puis la création de l’Euro, qui ont entraîné beaucoup plus de flottements monétaires.

Ces flottements généralisés des monnaies ont fini par dévaster nos économies…

On peut en conclusion se demander s’il existe un bon moyen pour évaluer une “parité juste” entre les monnaies. Ce sera l’objet d’un prochain billet… 🙂

« La justification théorique du système des taux de change flottants, à savoir que les taux de change s’établissent automatiquement à leurs valeurs d’équilibre, ne vaut que si les flux monétaires ne correspondent qu’aux transactions sur les biens réels. Mais, en fait, cette condition n’est nullement réalisée dès lors que dans les balances des paiements interviennent des mouvements massifs de capitaux à court terme rendant impossible toute régulation des taux de change. » [Maurice Allais, 1999]

« L’idée d’avoir une zone de libre-échange avec des taux de change virevoltants n’a strictement aucun sens. Cela gâche tout simplement les effets de n’importe quel type d’accord de libre-échange. » [Robert Mundell, 10/2010]

P.S. J’aurais besoin d’aide pour retranscrire sous Word des interviews audio. Si cela vous intéresse de me donner un coup de main, n’hésitez pas à m’écrire


Cartoon dollar

144 réponses à 0080 Météo monétaire – Mai 2013

  1. Patrick Luder Le 31 mai 2013 à 02h50
    Afficher/Masquer

    Ne veulent rien dire ces comparaisons …

    Mieux vaudrait comparer le coût réel du travail, par exemple avec un salaire annuel de plombier (ouvrier standard) en Suisse, combien d’année de salaire cela représenterait en Chine, aux US, au Brésil, en France ???


    • Christophe Vieren Le 31 mai 2013 à 21h24
      Afficher/Masquer

      Ben si Patrick ces comparaisons veulent dire quelque chose. Ou plutôt les évolutions de ces comparaison. Car en effet, a priori les rapports entre les monnaies devraient évoluer – grosso modo – à peu près comme le rapport des productivités des travailleurs des deux pays considérés, c’est à dire des évolutions respectives du PIB/habitant. On voit bien qu’on en est loin. Il y a donc des éléments extérieurs qui biaisent le jeu, et surtout déstabilisent les échanges sans cesse. Comment les économies peuvent-elles être stables si les cours de monnaies varient de manière imprévisible. Comment les entreprises peuvent-elles avoir des stratégies industrielles à l’importation/exportation ? Rajoute à cela les fluctuations du coût des matières premières, et tu as compris pourquoi d’une année sur l’autre, les taux de croissance fluctuent autant. Et comme les politiques publiques sont elles aussi basées sur l’activité, comment peut-on gouverner, ce qui consiste, rappelons le, à prévoir ?


  2. Ankou78 Le 31 mai 2013 à 06h26
    Afficher/Masquer

    Le dernier graphe sur les régimes des changes depuis 1940 fait vraiment réfléchir!

    Peut-on savoir comment se fait la pondération?


  3. caroline porteu Le 31 mai 2013 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Dans les années 70 , on estimait encore que la valeur d’une monnaie en taux de change flottant venait principalement de deux choses :
    le différentiel de taux d’intérêt
    la force de l’économie du pays .

    La démonstration et le travail d’Olivier montrent bien que ces deux paramètres sont désormais totalement sans influence sur les parités . Les parités ne sont plus issues que de manipulations monétaires effectuées par les banques centrales d’une part et les financiers qui les accompagnent.
    Il faut rappeler à cet égard que la FED a arrêté de publier l’évolution de sa masse monétaire en 2006 .

    Pour ma part , j’ai toujours dit que l’euro n’était que la variable d’ajustement de la politique monétaire américaine , et d’ailleurs , si l’on regarde bien les graphiques et les taux de change , on se rendra compte que l’Euro/$ est passé
    d’un plus bas de 1 EUR = 0,8252 USD le 26 Octobre 2000
    à : 1 EUR = 1,6038 USD le 15 juillet 2008 !!!

    Cette force de l’euro par rapport au dollar ainsi qu’au yen ou au yuan a profondément affecté les entreprises européennes , leur compétitivité , et a amplifié les délocalisations donc le chômage et a accru leur déficits .

    La monnaie est une arme pour asseoir sa toute puissance et les américains savent très bien l’utiliser . Les Chinois l’ont compris , et c’est la raison pour laquelle ils ont corrélé la leur au dollar. Cela leur a permis de se protéger des effets de la politique monétaire américaine . La stupide structure de la BCE empêche l’Europe d’utiliser l’outil monétaire pour soutenir sa politique économique .. à la fois par son interdiction de monétiser directement et par la multiplicité des taux des pays , ce qui est une abération d’un point de vue économique .. En principe une monnaie= un taux unique .

    Les taux sont dépendants du jeu monétaire . Ainsi , depuis la fin 2012 , les taux d’emprunt de l’état français ont chuté , non pas à cause des agences de notation, mais parce que les Suisses (BNS) achetaient des obligations d’état françaises pour ne pas laisser le franc suisse s’envoler par rapport à l’euro . C’est ce soutien qui a permis à la France de continuer à bénéficer de taux plus que modérés sur sa dette pouvant même aller jusqu’à devenir négatifs.

    Nous sommes peut être en train d’assister à un retournement majeur . Depuis quelques jours , le yen s’est mis à remonter face au dollar, malgré les injections de la BOJ . La hausse des taux japonais a entrainé un effondrement de la valeur des portefeuilles obligataires des fonds japonais , et une véritable panique vendeuse sur les actions pour soutenir ces valorisations . Les japonais vendent non seulement leurs portefeuilles titres pour pallier, mais également ils bradent les T bonds américains dont ils sont devenus les premiers détenteurs au monde .

    C’est un retournement majeur dans la politique de l’allié financier japonais des USA ..

    Les USA se retrouvent donc très isolés avec un dollar imprimé sans discontinuer, qui n’intéresse plus personne , que les chinois veulent abandonner pour instaurer une nouvelle monnaie planétaire plus stable indexée en particulier sur l’or .. Et que font-ils pour sauver le soldat dollar :
    Ils vont annexer l’Europe via un pacte scélérat du nom de pacte UE/USA , qui leur permettra de déverser ces dollars en excédent sur les économies Européennes , en particulier en rachetant à bon compte des services publics d’autant plus bradés que la Commission Européenne aura forcé les gouvernements à les vendre pour respecter des objectifs d’équilibre qui ne correspondent à rien.

    Vous trouverez de plus amples explications sur ce qui est en train de se passer ici , et je vous remercie de diffuser le plus largement possible , les questions posées , car elles se doivent de faire l’objet d’un débat public :

    Merci par avance

    Justice arbitrale et Union Transatlantique : quand une justice privée remplace une justice indépendante
    http://bit.ly/15m87bq


    • chris06 Le 31 mai 2013 à 10h42
      Afficher/Masquer

      @Caroline,

      Les USA se retrouvent donc très isolés avec un dollar imprimé sans discontinuer, qui n’intéresse plus personne

      Dernier chiffres de la BRI: 85% des transactions de change internationales impliquent le dollar, plus de 60% des réserves de change mondiales sont en dollars, et ces chiffres n’ont pratiquement pas évolué sur les dix dernières années : c’est ce que vous appelez, “le dollar n’intéresse plus personne”?

      que les chinois veulent abandonner

      s’ils veulent l’abandonner, pourquoi ont il augmenté leurs réserves de change en dollar sur l’année écoulée?

      pour instaurer une nouvelle monnaie planétaire plus stable indexée en particulier sur l’or

      source?
      Tout ce que je sais des intentions des chinois sur leur proposition de réforme du système monétaire international, je les tire des (très rares) déclarations faites par leurs instances dirigeantes à ce sujet, notamment celles du gouverneur de la banque centrale de Chine Zhou Xiaochang en 2009 qui appelait à une évolution graduelle vers les DTS (panier des principales monnaies dont le dollar, le yuan, l’euro, etc…pondéré par les pib respectifs des pays émetteurs) comme monnaie de réserve globale, seule capable de résoudre le dilemme de Triffin. Mais pas d’indexation sur l’or.
      Mais vous avez peut être des contacts privilégiés avec les dirigeants chinois que vous souhaitez partager avec nous?


      • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 11h50
        Afficher/Masquer

        @Chris06
        Pour la nouvelle monnaie planétaire
        Déclaration de Li Yong, vice-ministre chinois des Finances, lors de son intervention devant le Comité de développement de la Banque mondiale à Washington en Avril 2009 .

        “Les carences du système monétaire international sont les racines de la crise et un défaut majeur de la structure actuelle de gouvernance de l’économie internationale”, a-t-il ajouté.

        “En conséquence, nous devons améliorer les mécanismes de régulation pour les émissions des devises de réserve, maintenir une relative stabilité des taux de change pour les principales devises de réserve et promouvoir l’établissement d’un système financier diversifié et solide”, a ajouté M. Li.

        La Banque centrale de Chine avait appelé fin mars à l’adoption d’une nouvelle monnaie de réserve internationale, pour remplacer le dollar, dans un système placé sous les auspices du Fonds monétaire international (FMI).”

        C’est effectivement la déclaration que vous venez de mentionner . Mais depuis elle a été complétée , notamment par les objectifs de détention OR de la Banque Centrale de Chine comme de la Banque centrale de la Russie . L’or est en train de devenir à son tour une monnaie de réserve .

        Ce n’est pas parce que nos médias ne s’intéressent pas aux déclarations officielles chinoises ou russes qu’elles n’existent pas !!! .

        Cette stratégie est décrite dans un bon nombre d’articles qui vont d’Atlantico à Zero Hedge en passant par la presse russe , si vous vous donnez la peine de la lire .
        Les Banques Centrales augmentent leurs stocks actuellement de manière impressionnante y compris en Europe et dois je vous rappeler que les Allemands ont demandé le rapatriement de l’or de la Buba .

        Depuis 2010 , les réserves en dollars Chinoises ont une nette tendance à diminuer . Vous trouverez cette information à peu près partout si vous vous donnez le mal de la chercher.

        Pour la dette américaine , le premier détenteur est désormais le Japon . Vous avez un tableau récent qui vient d’être publié par la comptabilité publique américaine détaillant les détenteurs de dette étrangers et les récentes évolutions . Vous verrez que les soi-disant augmentations Chinoises sont très faibles … et anecdotiques .

        Les Chinois n’ont pas intérêt à provoquer un effondrement mais plutôt un atterrissage en douceur . Ils transforment de plus en plus leurs réserves monétaires en biens non financiers:
        sociétés, foncier , immeubles . Il suffit là aussi de lire la presse économique .

        Les Brics ont abandonné le dollar dans leurs transactions respectives . L’inde a abandonné le dollar dans ses appros en pétrole en provenance d’Iran .
        Le Japon a abandonné partiellement le dollar dans ses transactions avec la Chine début 2013

        Les Chiffres de la BRI risquent donc d’être très différents dans les mois qui vont venir .

        Désolée que ces constats vous mettent dans une telle colère , car effectivement , ils sont totalement contraires à la doxa financière délivrée par les analystes et les économistes officiels actuels , mais élargissez vos champs de recherche d’informations financières , vous y gagnerez en termes de compréhension du système .

        Pour la politique monétaire Chinoise elle est parfaitement décrite dans les bulletins de l’ambassade de France à Pékin , et en particulier le N° 37 Publié en Juin 2011 .

        D’autres questions ?


        • chris06 Le 31 mai 2013 à 12h35
          Afficher/Masquer

          @Caroline,

          Mais depuis elle a été complétée , notamment par les objectifs de détention OR de la Banque Centrale de Chine comme de la Banque centrale de la Russie .

          L’augmentation des stocks d’or de la banque centrale chinoise s’explique tout simplement par le fait que jusque il y a peu, elle en détenait 10 fois moins que le trésor américain ou l’Eurosysteme (BCE+BCN) et que ses réserves d’or ne représentaient qu’une portion minuscule (2%) de ses réserves de change tandis que c’était plus de 70% pour les USA et la zone euro. Il est clair que si le Yuan veut, à terme, concurrencer le dollar et l’euro sur le plan international, il faut qu’ils continuent d’augmenter considérablement leurs réserves d’or. Mais ceci ne signifie absolument pas que les DTS, le dollar ou le Yuan seront indexés sur l’or comme vous l’affirmez plus haut.

          Pour info:
          http://en.wikipedia.org/wiki/Gold_reserve#Officially_reported_gold_holdings

          Pour la dette américaine , le premier détenteur est désormais le Japon . Vous avez un tableau récent qui vient d’être publié par la comptabilité publique américaine détaillant les détenteurs de dette étrangers et les récentes évolutions . Vous verrez que les soi-disant augmentations Chinoises sont très faibles … et anecdotiques

          C’est faux:

          1. Chine : $1250 Milliards contre $1144 milliards il y a un an: augmentation : +9,3% (anecdotiques, dites vous?)
          2. Japon : $1105 Milliards contre $1080 milliards il y a un an : augmentation :+2,3%

          source:http://www.treasury.gov/resource-center/data-chart-center/tic/Documents/mfh.txt

          Les Brics ont abandonné le dollar dans leurs transactions respectives . L’inde a abandonné le dollar dans ses appros en pétrole en provenance d’Iran .
          Le Japon a abandonné partiellement le dollar dans ses transactions avec la Chine début 2013

          Je vous répète que selon les chiffres de la BRI, la part du dollar dans les transactions internationales reste stable à 85% depuis des années. Contestez vous ces chiffres? Les monnaies des BRICS restent encore, dans le dernier rapport de la BRI, quantités négligeables.

          Les Chiffres de la BRI risquent donc d’être très différents dans les mois qui vont venir .

          peut être mais en tous cas, pour le moment présent, votre affirmation “le dollar n’intéresse plus personne” (qui est bien une phrase au présent, n’est ce pas?) est totalement invalidée par les chiffres actuels, que cela soit dans la part des transactions internationales ou la part des réserves mondiales.

          Désolée que ces constats vous mettent dans une telle colère

          Ils ne me mettent pas en colère, il est simplement manifeste que vos affirmations sont erronées, je me permet donc de les corriger, si ça ne vous dérange pas.


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 14h09
            Afficher/Masquer

            Oui Chris 06
            je conteste ces chiffres et je vous ai mis plus bas , dans une autre de mes réponses à vos attaques , les éléments d’information qui me permettent de les contester .. Et je vous signale aimablement que les Suisses , HSBC , Les Australiens , les contestent également .

            Vos chiffres de la BRI me font penser aux déclarations de Lagarde sur la Croissance et la reprise .. Ou aux prévisions de la Commission Européenne sur les croissances générées par l’austérité ..

            Mais voyez vous Chris, les rideaux de fumée , mensonges, entourloupes , ne convainquent plus grand monde ni chez nous , et encore moins chez les Brics ou même l’Inde et encore moins les Suisses .

            Laissez donc la BRI divaguer .. et attachez vous à avoir des chiffres qui reflètent les vraies réalités sans prendre les désirs des financiers US pour des réalités . C’est vrai que ce chiffres là , vous avez de moins en moins de chance de les trouver sans diversifier les sources d’informations , en les recoupant .

            Et tout ce que je viens de dire sur l’abandon du dollar dans les transactions Chine /Japon et très bientôt Australie/Chine est totalement vérifiable quoique puisse raconter la BRI ..

            Et là on ne parle même plus des BRICS .. Mais bien du Japon et de L’Australie .


          • Gibbus Le 31 mai 2013 à 14h24
            Afficher/Masquer

            @Chris
            J’ai lu un truc intéressent sur wikipedia :
            Toutefois ces chiffres sont à relativiser très fortement dans la mesure où la Chine refuse de divulguer la répartition de ses réserves de change20,21, et dans la mesure où la part des réserves non allouées s’est fortement accrue depuis 2001 pour représenter fin 2010 plus de 45 % des réserves totales dans le monde22. Les réserves non allouées, par définition, sont valorisées par une banque centrale en dollar US quelles que soient leurs devises réelles d’origine.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 14h30
            Afficher/Masquer

            @Caroline,

            je conteste ces chiffres et je vous ai mis plus bas

            alors citez votre source, un lien. Vous vous rendrez vite compte que le chiffre de 13% que vous citez plus bas ne concerne que le volume des transactions internationales de la république populaire de Chine avec le reste du monde pas de l’ensemble des transactions internationales mondiales.

            Et pour votre gouverne, ni HSBC, ni les australiens, ne contestent les chiffres de la BRI! Mais d’où vous viennent des idées pareilles?


      • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 11h59
        Afficher/Masquer

        Ajout pour Chris06

        Et quand je parle du manque de confiance des investisseurs dans le système financier occidental géré de manière ubuesque, ce ne sont pas les manipulations actuelles sur le marché de l’or effectué par les banques américaines et européennes (en particulier le niveau de ventes à découvert multiplié par 7 dans les 18 derniers mois) , ou encore les manipulations des marchés boursiers , dont les soutiens artificiels sont désormais une information dénoncée publiquement y compris par les responsables de la FED , ou encore les récentes décisions de traitement des déficits publics comme Chypre , qui risquent d’inspirer la confiance ..

        Et quand on perd confiance dans un système devenu à l’évidence totalement incohérent et mafieux : la seule solution de bon sens est la fuite .

        Ce qui est en train de se passer .. Les récentes difficultés d’HSBC en étant sans doute l’un des premier signaux .. comme la récente décision de Draghi de prolonger les allocations (LTRO) de manière illimitée jusqu’en 2014 .

        Pour les sources vous les trouverez sur tous les billets que je publie sur mon forum .. Or , manipulations boursières , déclarations des dirigeants Fed sur soutien artificiel des marchés actions. Tout est sourcé .

        Et le terme escroquerie en bande organisée utilisé actuellement dans le dossier Tapie peut paraitre particulièrement pertinent pour juger la finance occidentale actuelle .


        • Simon Le 31 mai 2013 à 14h17
          Afficher/Masquer

          Bonjour à tous,

          J’ai une question pour Chris 06 qui se place dans le débat que vous avez avec Caroline.

          Vous affirmez source à l’appui (lien wikipedia) que pour que le Yuan s’internationalise et prenne une place de choix dans l’économie mondiale (encore plus) il faut que la Banque Centrale Chinoise augmente ses réserves d’or.

          Est-il vraiment nécessaire d’avoir un ratio or/stock de devise de l’ordre de 70% ou plus pour être considéré comme une monnaie inspirant la confiance?
          Si on regarde ce ratio pour le Yen ou le Franc Suisse j’en doute.

          Pour le Yen c’est sûr, ce n’est pas une monnaie qui inspire la confiance (surtout en ce moment) mais elle a le mérite de faire partie des monnaies qui comptent à l’échelle internationale (Livre, Dollar, Euro, Yen, Yuan….) et ce avec un ratio à 3%…seulement 1 point de plus que la Chine.

          Le cas du Franc Suisse est plus intéressant.
          Avec un ratio à 11% selon Wikipedia cette monnaie arrive tout de même à inspirer confiance aux investisseurs.

          Que vaut il mieux au final pour qu’une monnaie prenne le leadership. Un ratio à 70% ou une réputation de sérieux monétaire (Franc Suisse, Mark avant …) voire d’autres raisons?
          Ne peut-on imaginer une prise de leadership du Yuan sans maximisation du ratio or/devises?

          Je serais curieux de connaitre votre avis

          Cordialement,

          Simon


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 14h39
            Afficher/Masquer

            @Simon
            ce leader ship du yuan est en train d’être reconnu par beaucoup de financiers et de pays , même si il est nié par la BRI ^^^

            Les récents accords Australiens et Japonais n’en sont que des étapes supplémentaires . Le dollar est en train d’être relégué au rang d’une monnaie nationale , d’importance certes , mais sans les attributs et les particularités qui faisaient sa force , en particulier les cotations imposées des matières premières (or et pétrole) .
            Il est inutile de vous dire que les USA se battent pour que ceci se fasse le plus lentement possible , et surtout que cela ne se sache pas .. Encore une fois , une monnaie n’existe aussi que par la confiance qui lui est accordée . Et sur ce point, elle aurait tendance à se réduire comme peau de chagrin , vu la politique monétaire totalement incohérente et destructrice de la FED .

            La Russie s’est fixé un coef de réserves en or de 10% pour sa banque centrale .
            La Chine de son côté aurait déjà atteint officieusement les 4000 tonnes pour 1054 déclarés officiellement et aurait comme objectif 10 000 tonnes sur les 8 prochaines années.

            Vous comprendrez dans ce contexte que la multiplication par 7 des ventes à découvert constatées sur le marché du Comex depuis 18 Mois prend des relents de manipulation grossière d’un marché dont la récente pénurie du physique a entrainé la fermeture du Hong Kong Mercantile Exchange il y a une dizaine de jours ; ils n’étaient plus en mesure de fournir les commandes des clients en physique .

            On peut désormais parler “d’escroquerie en bande organisée” pour les marchés financiers occidentaux , mensonges, traffic de chiffres à l’appui quand ce n’est pas purement de la falisfication de comptes comme le cas récent de la Deutsche Bank , heureusement sauvée par le Qatar avec son augmentation de capital, et l’on comprend d’autant mieux que les capitaux qui ne peuvent se complaire dans un telle foire d’empoigne soient en train de prendre la poudre d’escampette vers l’est ..

            Par ailleurs pour étayer ce qui se passe avec le yuan :

            “En tenant compte des structures commerciales, l’échange des monnaies asiatiques a commencé à être supérieur avec le renminbi de Chine qu’avec le dollar. En octobre 2012, dans une étude pour le Peterson Institute, Arvind Subramanian et Martin Kessler ont écrit:
            «L’ascension d’un pays vers la domination économique tend à aller de pair avec le fait que sa monnaie devient la valeur de référence, que les autres monnaies suivent implicitement ou explicitement. En prenant comme exemple d’un choix d’économies nationales de pays émergents, nous démontrons que ces deux dernières années, le renminbi (RMB/Yuan) est devenu de plus en plus une monnaie de référence. Nous entendons par là une monnaie qui se caractérise par un haut degré de co-mouvements (Co-Movement CMC) avec d’autres monnaies.
            En Asie de l’Est il y a déjà un bloc renminbi parce que le RMB est devenu la monnaie de référence qui éclipse le dollar, ce qui constitue une évolution historique. Dans cette région, sept monnaies sur dix suivent plus étroitement les mouvements du renminbi que du dollar, alors que la valeur moyenne du mouvement coordonné (CMC) comparée au renminbi dépasse le dollar de 40%. Nous constatons que les mouvements coordonnés (CMC) des monnaies de référence, surtout du renminbi, vont de pair avec l’intégration du commerce.
            Nous avons tiré quelques enseignements sur la capacité du bloc du renminbi de se développer au-delà de l’Asie, en comparant la situation du renminbi actuel avec celle du yen japonais du début des années 90. Si le commerce était la seule force motrice, un bloc plus étendu du renminbi pourrait se développer jusqu’au milieu des années 2030. Mais des réformes dans le secteur de la finance et du commerce extérieur qui se remplacent mutuellement pourraient considérablement accélérer le processus».


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 14h55
            Afficher/Masquer

            @Simon,

            ne confondez surtout pas deux choses:

            1.une monnaie qui inspire confiance aux investisseurs

            2. une monnaie qui sert de monnaie de réserve aux banques centrales et sert de monnaie d’échange pour les transactions internationales

            Le Franc Suisse, par exemple est dans la catégorie 1., mais pas dans la catégorie 2. Le Franc Suisse est quantité négligeable comme monnaie de réserve (moins de 0,1% du total) et monnaie d’échanges internationaux.

            Le Yen un peu plus, mais très loin derrière le dollar, l’euro, et même la livre sterling.

            Est ce clair?

            Si le Yuan veut s’imposer, dans l’avenir, comme une des principales monnaies de réserve et d’échange internationaux et concurrencer le dollar et l’euro, il leur faut absolument augmenter leurs stocks d’or, qui sont toujours faibles comparés à ceux des USA ou de la zone euro. C’est d’ailleurs ce qui est en train de se produire et qui explique pourquoi la banque centrale chinoise achète massivement de l’or.


          • Simon Le 31 mai 2013 à 16h25
            Afficher/Masquer

            Merci Caroline et Chris pour vos réponses.

            @Caroline; je vous avoue que j’ai tendance à être plus d’accord avec vous qu’avec Chris. Pour moi au delà des statistiques (pipoteées ou pas) qui ne peuvent être présentées dans tous les cas qu’avec décalage par rapport aux phénomènes sous jacents, le leadership US et celui de sa monnaie sont de plus en plus remis en cause. Cela ne se voit pas encore trop dans les réserves des banques centrales, certainement par habitude historique ou arrangement politique, mais le nier serait absurde (à mon avis).

            Je n’ai malheureusement pas assez de connaissances sur les liens qui unissent marché physique de l’or, marché de l’or papier, injections monétaires massives, déficits commerciaux etc… pour arriver à comprendre totalement votre raisonnement concernant le marché de l’or même si j’ai pu vous lire dans de précédents billets et lire les liens vers lesquels vous nous renvoyiez.

            Et je vous confirme que l’information que vous avez donnée concernant les échanges sino-japonais hors dollar. Ma copine chinoise m’en a justement parlé en début de semaine.

            @Chris: Je vous remercie pour votre clarification. J’avoue ne pas avoir été très clair dans mon précédent commentaire en différenciant comme vous l’avez fait crédibilité et monnaie de réserve. mais si je suis votre classification le Yen n’est ni dans la première catégorie ni dans la deuxième (3,5% des réserves mondiales selon Wikipedia en 2011.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serves_de_change

            Pourtant cette monnaie a tout de même une grande influence sur les marchés financiers et dans les échanges commerciaux mondiaux (enfin je l’imagine je n’ai pas de chiffres pour étayer).
            Si tel est le cas alors il y a bien d’être “success factors” pour une monnaie. Et donc envisager la même chose pour le Yuan est possible. Qu’en pensez vous?

            En fait j’ai du mal à comprendre les mécanismes économiques qui font qu’une monnaie (hors étalon or) a besoin de forts sous jacents en or pour s’imposer.
            Si vous avez des mécanismes expliquant ce besoin je suis preneur.
            Enfin j’ai aussi vu que le Vénézuela détient 75% de ses réserves de change sous forme d’or. Donc dans tous les cas la détention d’or est peut être une condition nécessaire mais pas suffisante.

            Cordialement,

            Simon


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 16h49
            Afficher/Masquer

            @Simon,

            je n’ai jamais dit que le leadership américain n’allait pas être remis en cause!

            Ce que je conteste c’est l’affirmation péremptoire de Caroline Porteu comme quoi, “plus personne ne veut du dollar”.

            Qu’y a t’il de si difficile à comprendre? Non, le dollar américain n’est pas mort, il va rester une des principales monnaies d’échanges et de réserves internationales. Ce qui va changer, c’est qu’il ne sera plus la seule et unique monnaie dominante.

            Un monde multipolaire, ça vous est donc si étrange que cela à concevoir?


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 16h54
            Afficher/Masquer

            @Simon

            J’aime bien revenir aux grands principes qui permettent de ne pas se laisser embrouiller par des détails superflus .
            La monnaie est avant tout un moyen d’échanges .. (théoriquement) ..
            Mais c’est aussi un moyen de domination , comme une armée .. (ce que les USA ont parfaitement sû imposer avec la planète dollar et les cotations des MP en dollars, les pétrodollars, ou même les PIB ; toutes les références se font en dollars ) ..

            La Monnaie qui perd son statut de moyen ou d’outil pour devenir une fin en soi renforce la domination géopolitique que je viens d’évoquer . Surtout si cette monnaie , grâce à des manipulations, permet de déstabiliser les économies des autres pays .. (Discours de Charles De Gaulle sur le rôle du dollar , déjà cité par Olivier sur son blog) .

            Donc , des pays comme la Chine, la Russie ou le Japon , qui ont besoin d’une monnaie outil qui permette des échanges plus faciles , n’ont simplement plus envie de se voir imposer un dollar , continuellement manipulé , source de déstabilisation majeures pour les économies respectives .

            Le choix est donc simple : soit créer une nouvelle monnaie planétaire , ce qu’ils voulaient faire avec les DTS du FMI , mais ils se sont rendu compte que c’était impossible, soit revenir à une norme incontestée depuis plusieurs millénaires en lui rendant son statut de monnaie :
            l’or ..

            Et d’autres pays suivent , car cela leur parait finalement plus simple que de créer un nouveau système qui sera par définition contesté par la finance anglo saxonne qui vit en partie grâce aux manipulations des marchés monétaires.

            Pour beaucoup de pays , la finance doit rester au service de l’économie et de l’entreprise et ne pas devenir une fin en soi . En remettant l’or à une place qu’il n’aurait jamais dû quitter , ils se protègent des manipulations , des déstabilisations économiques .. et se recentrent sur le principal : la monnaie outil d’une politique économique et non une fin en soi ..

            Quelque part j’ai envie de vous dire : ils assainissent le système ..mais en agissant ainsi , ils font perdre aux USA un des moyens de domination et de contrôle , puisqu’il réduise le dollar à un rôle de simple monnaie nationale en lui faisant perdre son rôle de monnaie de référence ou monnaie étalon .

            Maintenant pour les liens existant entre les marchés papier ou marchés à terme, cela illustre encore plus le pouvoir de domination procuré par une monnaie étalon . Et je vais prendre un exemple très simple qui est l’outil de modélisation réalisé par Goldman sachs pour calculer l’impact sur le prix du baril physique d’une augmentation du nombre de contrats sur le marché à terme ..

            Avec un tel modèle , il leur suffit de calculer à quel niveau il veulent voir le prix du baril (et là cela devient géopolitique) pour continuer à asseoir la puissance d’un pays et de fabriquer ou faire fabriquer le nombre de contrats à termes correspondants .. Et là , dois-je vous décrire l’impact sur nos économies (pays non producteurs) de l’augmentation du prix du baril qui a précédé l’élection d’Obama ?? ^^^

            Ils font la même chose avec l’or en ce moment mais à l’inverse .. en vendant à découvert des tonnes d’or qui n’existent pas (or papier) pour faire baisser les prix car il parait qu’il y a un peu de pénurie de physique , en particulier à Fort Knox .. Mais chut , c’est sûrement une rumeur d’un anti américanisme primaire!!! Ces baisses permettant aux banques centrales d’en racheter un peu moins cher ..

            Voilà , j’espère avoir été claire


          • dadone Le 31 mai 2013 à 18h55
            Afficher/Masquer

            @Simon
            A mon avis il vaut mieux comprendre dans cette histoire de monnaies des choses simples et ne pas se compliquer avec des paramètres que personnes ne maîtrisent tant les politiques monétaires actuelles sont pudiquement qualifié de “non conventionnelles”.
            Le point important que tout le monde comprend est que la monnaie doit être en phase avec la production de bien et de services car la monnaie n’est qu’un vecteur d’échange de ces biens et services.
            In fine ce sont des biens et des services réel qui s’échangent, monnaie ou pas monnaie.
            Ainsi un pays est soit excédentaire (il gagne de la monnaie, donc des biens et services) soit il est déficitaire (il perd des biens et services). Ce que l’on nomme la balance des paiements.
            On comprend facilement qu’un pays qui est déficitaire vie au dessus de ses moyens. Ce qui signifie que d’autres pays lui fournissent le surplus qu’il ne produit pas, logique, implacablement logique.
            Or les USA sont structurellement déficitaire depuis les années 1970.
            Autrement dit quel que soit la manière dont les USA y parviennent, ils dépensent plus qu’il ne gagnent.
            Tout le monde est conscient de cet aspect y compris les chinois.
            Pour qu’elles raison l’acceptent t’ils ?
            Une thèse est que par ce biais, ils appauvrissent continuellement les USA comme un ménage qui s’endetteraient continuellement.
            Puis un beau jour, ils arrêtent de faire crédit.
            Que se passe t’il ?
            Les USA sont en faillite, c’est mathématiques.
            Or si les USA sont en faillite, leurs complexes militaro-industriel également, ils sont donc obligé de réduire fortement la voilure. Ainsi leur puissance militaire est fortement réduite et pas conséquent leur influence sur le monde et la possibilité d’utiliser cette influence pour continuer à s’endetter au détriment des autres également.
            Bref les USA sont hors jeu.
            Les chinois par ce biais ont réduit très nettement la puissance des USA et peuvent dès lors continuer tranquillement leur politique qui consiste à organiser tout un réseau pour aspirer les matières premières dont ils ont besoins pour pouvoir faire tourner leurs usines.
            En résumé, ils éliminent un concurrent directe pour l’approvisionnement en matière première, véritable richesse pour produire. La monnaie dans cette histoire c’est secondaire…
            Toujours se focaliser sur le réel et non sur le support à cette réalité…


          • BOURDEAUX Le 31 mai 2013 à 19h47
            Afficher/Masquer

            @ dadone

            merci pour votre explication; la géostratégie me semble effectivement une bonne explication de la politique commerciale chinoise.
            Une question pourtant: vous semblez penser qu’à moyen ou long terme, le but est d’amener les US à la faillite: peut-être, mais que feraient alors les chinois des containers de dollars qu’ils ont en banque ? Ils ne pourraient sans doute pas continuer de payer leur pétrole ou leur gaz avec si les US sont en faillite ( le dollar serait très déprécié). Ils achèteraient des produits made in US ? mais quoi ? leurs chasseurs, leurs chars, peut-être…


          • dadone Le 31 mai 2013 à 20h02
            Afficher/Masquer

            @BORDEAUX

            Une question pourtant: vous semblez penser qu’à moyen ou long terme, le but est d’amener les US à la faillite: peut-être, mais que feraient alors les chinois des containers de dollars qu’ils ont en banque ?

            Ils faut comprendre où est la véritable richesse dans le support papier ou dans le réel ?
            La monnaie c’est finie, les politiques non conventionnelles l’ont tué.
            En revanche les chinois ont la réalité, les usines.
            Lorsque les chinois décideront que le $ ne vaut plus rien, ils pourront continuer à commercer dans une autre unité de valeur car ils fournissent des biens réels en retour
            C’est du bon sens, peu importe le support monétaire c’est la réalité de l’échange qui compte.
            Et pour ce qui est des $ que les chinois possèdent, ils ne vaudront plus rien mais ils ont eut en échange les usines et la technologie qui va avec. Ils peuvent continuer à commercer.
            En revanche les USA, ils achèteront leur matières premières avec quoi ?, qu’ont ‘il à offrir en échange : la finance, le marketing ?…Apple c’est quoi sans les usines chinoises ?
            Toujours revenir aux fondamentaux , l’économie c’est l’échange de biens et de services réels, la monnaie n’en ait que le support…
            Et pour finir, les chinois ont connu l’hyper inflation au IX siècle alors ce n’est pas nous qui vont leur apprendre ce qu’est une monnaie qui n’est plus en phase avec la réalité physique des échanges…


          • dadone Le 31 mai 2013 à 20h39
            Afficher/Masquer

            Dans cette histoire les chinois tissent leur toile en véritable jours de GO.
            Petit à petit, ils découplent leur économie du $ en faisant des accords bilatéraux.
            Peu importe, si les montants en $ comme le souligne Chris sont encore très majoritaire leur but est d’amorcer des échanges en se passant du $.
            Le pli est ainsi prit. Lorsque le $ s’effondrera, il suffira de compenser la quantité échanger auparavant en $ par des yuans. En ayant instaurer avant effondrement une relation de confiance cela leur permet d’anticiper l’effondrement.
            Une fois que le réseau sera suffisamment convainquant, solide et diversifié alors viendra l’estocade finale.
            “Nous refusons désormais le $ comme monnaie d’échange en raison de l’insolvabilité des USA”.
            Ce qui est la plus stricte vérité.
            Et qui peu reprocher à un pays de dire la vérité ?


          • BOURDEAUX Le 31 mai 2013 à 21h48
            Afficher/Masquer

            @ dadone
            Votre scénario est très plausible, ok.
            La véritable richesse est certes bien dans les biens et services, plus que dans le support papier, je vous suis 100% là-dessus. Mais lorsque, comme la chine, vous exportez depuis 15 ans des biens contre des supports papier, lorsque ces supports, qu’ils soient des dollars ou des créances sur le trésor US, ne vaudront plus rien, vous pensez vraiment que les chinois vont s’assoir dessus, en échange du simple plaisir de mettre les USA sur la paille ? J’ai du mal à concevoir cela, car cela reviendrait pour eux à avoir consenti plusieurs années à des exportations gratuites : dur à avaler, non ?


          • dadone Le 31 mai 2013 à 22h04
            Afficher/Masquer

            J’ai du mal à concevoir cela, car cela reviendrait pour eux à avoir consenti plusieurs années à des exportations gratuites : dur à avaler, non ?

            Ben non, cet argent les chinois ne l’ont pas vu, s’il disparaît cela ne change rien. En plus, il n’existe pas, il n’y a pas de contrepartie en biens réels de cet argent.
            Et n’oubliez pas que les usines chinoises implantés en chine appartiennent aux multinationales des Etats-Unis. Si les USA sont insolvables, la compensation est toute trouvé ses usines passeront manu-militari sous le giron chinois. C’est comme cela qu’ils se rembourseront.
            Ces idiots d’américains ont tout délocalisés laba
            En plus, il faut raisonner à la place de l’élite, un peu comme le faisait les généraux français et allemands pendant la première guerre mondiale. Vous pensez qu’a cette époque c’était le bien du peuple qui pouvait justifiait les tueries ? Non, ils pensaient uniquement en terme d’intérêt de leur classe sociale et la victoire (qu’ils espéraient facile) aurait renforcer leur domination en évitant les revendications socialistes qui menaçaient leur pouvoir
            Idem pour les élites chinoises, si les USA s’effondrent, cela renforce notablement leur pouvoir en flattant le nationalisme chinois qui redevient la puissance millénaire qu’il furent.
            Et honnêtement vous auriez imaginer une autre stratégie pour réduire à néant les USA ?
            Cherchez bien, il n’y en a pas d’autres.
            Et comme l’a dit John Adams, « Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une Nation, l’une par l’épée, l’autre par la dette ».
            L’épée étant exclu, il ne restait que la dette….
            La fin justifiant les moyens…
            Et si ce scénario se déroulent comme décrit alors le pouvoir chinois a de beaux jours devant lui…


          • dadone Le 31 mai 2013 à 22h23
            Afficher/Masquer

            En plus dans cette stratégie les chinois ont tout leur temps.
            Tant que le $ ne s’effondre pas cela leur permet de tout acheter dans le monde.
            Dès qu’il s’effondre leur plus grand concurrent disparaît…
            Et il est totalement impossible aux USA de rattraper les chinois en relocalisant car les coûts en Chine seraient subventionnés à coup de dollars tant que celui-ci vaut quelque chose, laminant la relocalisation…d’autant qu’il est spécifié que les entreprises qui partent de chine doivent laisser leur technologie (c’était la seule condition formulée par Deng, pas bête celui-là…).
            La stratégie est donc toujours gagnante, elle tient du simple fait que les USA sont insolvables, donc en faillite, les chinois ont donc tout leur temps face à un adversaire qui jour après jour s’appauvrit.
            En résumé, les USA ont perdu la guerre économique , il ne reste qu’a assister à leur capitulation.


          • dadone Le 31 mai 2013 à 22h43
            Afficher/Masquer

            Et pour conclure les USA utilisent 9 hag par personne contre 4,5 pour un citoyen européen et 1,8 pour un chinois. Compte tenu des politiques d’austérité les européens sont déjà en décroissance et passeront donc vite à moins de 4.
            En terme de ressources physiques disponibles la puissance a abattre, ce sont bien les USA.
            C’est la seule possibilité aux chinois d’espérer rejoindre un niveau de vie proche des européens, il n’y en a pas d’autres.
            Un rapide calcul si les USA passent après effondrement aux alentour de 4, c’est 300 x 5 que les chinois peuvent accaparer, ce qui fait environ 0,8 de plus pour chaque chinois, or le seuil de “confort” est d’environ 2,4 donc atteint…
            CQFD


      • Papon Lindsey Le 31 mai 2013 à 15h17
        Afficher/Masquer

        Pour en savoir plus sur les ambitions chinoises concernant la mise en place d’une monnaie indexée sur l’or, je vous recommande de suivre la Chronique Agora, notamment Simone Wapler et Philippe Béchade (également membre cerclefinance pour ce dernier).
        Vous pouvez aussi regarder du côté des minières pour vous rendre compte des volumes d’or qui sont actuellement importés par la Chine. Sa politique africaine est directement liée à son ambition de remplacer le dollar, ou à défaut, l’évincer du grand concert des monnaies.

        Je vous propose ce lien qui mettra en lumière ce qui s’apparente au plus gros hold up de tous les temps, selon les termes de Simone Wapler.

        https://fr.goldbroker.com/news/importations-or-chinoises-atteignent-record-mensuel-demande-insatiable-248.html

        Comme vous pouvez le voir, l’or importé par la Chine atteint près de 220 tonnes pour le seul mois d’avril 2013. Les quantités ne cessent d’augmenter. La chine incite ses citoyens à détenir de l’or à l’inverse des pays développés. Alors certes, la Chine est encore loin de détenir la même quantité d’or que les USA, mais le stock de la FED mérite d’être pris avec beaucoup de pincettes. L’Allemagne a laissée 7 ans à la FED pour qu’elle lui rende 700 tonnes d’or. 7 ans…. étonnamment long comme délais lorsque l’on est censé détenir plus de 8 000 tonnes.

        Le fait est que la FED n’a pas plus d’or en coffre, du moins ce n’est pas le sien, que mes dépôts bancaires sont supérieurs à 100 000 €. Malgré tout, je suis d’accord pour dire que l’étalon or ne reviendra jamais. Nous avons imprimé trop de fausse monnaie pour rééquilibrer le système monétaire. Quoi qu’il en soit, le changement, la fin, peut importe le nom donné à ce qui nous attends, se fera dans les cris et les larmes. Mais dans l’hypothèse ou la chine pourrait réussir ce tour de force, ne pensez pas que le gouverneur de sa banque centrale dira haut et fort qu’elle amasse des tonnes d’or dans le nut d’enfumer les USA.


      • BIGGLOP Le 31 mai 2013 à 17h13
        Afficher/Masquer

        Bonjour,
        Sur les DTS, il y avait un certain DSK, Directeur du FMI qui soutenait les thèses du Gouverneur de la banque centrale de Chine…
        http://www.leblogfinance.com/2011/05/quand-dsk-voulait-saffranchir-du-dollar.html


        • christophe Le 31 mai 2013 à 22h21
          Afficher/Masquer

          Vous oubliez tous une donnée essentielle qui participe pourtant de la “valeur” d’une monnaie :

          -la grosseur du bâton

          Eh oui, tellement de gens sont rongés par leur anti américanisme primaire… qu’ils enterrent déjà l’Oncle Sam.

          Quelle erreur ! Quel aveuglement.

          La grosseur du bâton, c’est bien entendu les forces armées.

          Et de ce côté, les USA sont loin, loin, loin devant… tous les autres pays de cette maudite planète. En terme de technologies, de budget.

          Et l’histoire montre que c’est une donnée “profonde”, intemporelle.

          Donc pour résumer : si vous avez techniquement raison, à terme, au sujet de la faiblesse du USD, vous avec factuellement tord, car vous ignorez totalement l’aspect… violence légitime.

          Nombreux sont les pays et les dirigeants qui préfèreront TOUJOURS se ranger derrière le plus gros bâton.

          Pour éviter de finir comme Khadafi, ou autres…


  4. medomai Le 31 mai 2013 à 09h55
    Afficher/Masquer

    Bonjour Caroline, quand vous écrivez :

    “Ils vont annexer l’Europe via un pacte scélérat du nom de pacte UE/USA , qui leur permettra de déverser ces dollars en excédent sur les économies Européennes , en particulier en rachetant à bon compte des services publics d’autant plus bradés que la Commission Européenne aura forcé les gouvernements à les vendre pour respecter des objectifs d’équilibre qui ne correspondent à rien.”

    Vous pensez au double jeu de Barroso ?

    ça fait froid dans le dos.


    • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 10h13
      Afficher/Masquer

      @medomai
      Pas uniquement Barroso .. Tous ceux qui sont en train de faire passer ce pacte scandaleux dans l’omerta la plus totale .

      Les Etats Unis se retrouvent de plus en plus isolés . Il n’y a pas cinquante mille manières de recycler une monnaie en excédent . Dans l’histoire américaine récente , les guerres ont souvent été utilisées pour ce faire ..
      La colonisation est également un moyen .

      La Chine veut abandonner le dollar comme monnaie de transaction internationale .
      Les Russes ont décidé de créer un nouveau centre off shore aux Iles Kouriles , ce qui implique la participation du Japon et de la Chine ..et montre également un véritable transfert des centres de décision financiers en train de se produire. Le mode de fonctionnement totalement mafieux du système financier occidental inspire désormais plus de défiance que de confiance , et pour les capitaux , la confiance est la première des choses .

      Les Japonais semblent bien pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale , vouloir se tourner désormais vers leurs proches voisins , plutôt que de continuer à jouer les caniches des USA sur le plan financier . Tous les signaux convergent , l’annulation d’hier d’un appel d’offres sur le blé américain est un signal de plus ..

      Vous comprendrez d’autant plus l’urgence de ce pacte scélérat .
      C’est une guerre , non conventionnelle, dont les armes sont la monnaie et l’économie , mais c’est une guerre quand même . L’Asie semble se regrouper et tourner le dos aux principes du marché libéral et du libre échange imposé par les USA via l’OMC .

      La fameuse discussion entre Chine et Allemagne sur les droits de douane sur les panneaux solaires rentre exactement dans ce contexte . Les USA veulent que l’Europe impose ces droits qui n’existaient pas car il ne veulent pas de concurrence sur LEUR Marché .. L’allemagne est coincée entre ses intérêts propres et ceux qui lui sont dictés par les USA .


      • Benjamin Franklin Le 31 mai 2013 à 11h05
        Afficher/Masquer

        La colonisation est un moyen pour recycler une monnaie excédentaire ? Détaillez un petit peu. D’après mes sources, les colonisations ont généralement coûté des ponts… à la puissance coloniale.

        Et puis, expliquez aussi comment les USA peuvent à la fois imposer les “principes du marché libéral et du libre échange” et imposer en même temps des droits de douane ?


        • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 12h13
          Afficher/Masquer

          @Benjamin
          Colonisation peut consister à acheter à prix bradés des services publics dont on aura provoqué la vente par un lobbying exacerbé , en mettant en plus en place des contraintes impossibles à tenir pour les Etats : déficits en particulier .

          Des montages financiers qui permettent une évasion fiscale majeure , je pense notamment au cas Arcelor totalement exemplaire .. Pour ne pas parler de Apple , Amazon , Google , Starbucks .. montages totalement autorisés par l’incohérence de la fiscalité Européenne, en particulier sur la circulation des capitaux .

          Colonisation égale bien souvent pillage des ressources et des richesses . Remplacer de la monnaie sans valeur par des biens non financiers .. C’est une forme de colonisation ..

          Pour les méthodes protectionnistes américaines quand ils sont concernés, faut-il que je vous détaille les mesures qu’ils ont mis en place sur le sol américain pour protéger leurs propres exploitations ???
          Dans le genre faites ce que je dis et pas ce que je fais , je crois qu’on peut leur décerner la palme .

          Acier , Boeing , Buy American Act (interdit à l’UE ) … n’étant que trois exemples parmi une multitude de mesures sectorielles ou économiques prises sur le sol américain .


        • Karihkoun Kluen Le 03 juin 2013 à 19h43
          Afficher/Masquer

          Bonjour Benjamin, j’aimerais pouvoir t’envoyer un mail en privé. Voici mon adresse pour que tu n’aies pas besoin de révéler la tienne : bulledeciel@yahoo.fr


      • chris06 Le 31 mai 2013 à 13h16
        Afficher/Masquer

        @Caroline,

        Les Etats Unis se retrouvent de plus en plus isolés .

        ah oui? Sur quoi basez vous cette affirmation? N’auriez vous pas une légère tendance à confondre vos désirs pour des réalités?

        La Chine veut abandonner le dollar comme monnaie de transaction internationale .

        source? Quand les fabricants chinois vendront leurs productions aux américains en Yuan et pas en Dollars, faites moi signe.


        • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 14h04
          Afficher/Masquer

          @Chris06

          Vous devriez démultiplier vos sources d’informations ..

          La banque HSBC estime que la part des transactions internationales libellées en yuan devrait passer de quelque 13% actuellement à 50 % en 2015 ! Énorme… Mais logique : l’essentiel de la croissance mondiale est généré des pays émergents. Et ça ne fait que commencer !

          ou encore dans le même ordre d’idées ..

          L’utilisation du dollar dans le commerce mondial baisse brutalement. La part du dollar dans les échanges mondiaux, indicateur plus fiable et plus dynamique que celui de la part du billet vert dans les réserves des banques centrales, se réduit à toute vitesse au profit des monnaies des BRIC (Chine, Brésil, Inde, Russie, Afrique du Sud). «Dès la fin 2013, le dollar aura perdu son statut de devise dominante des transactions commerciales internationales et, au plus tard en 2016, le commerce mondial s’organisera de manière équilibrée autour des trois devises que sont le dollar (qui ne représentera plus que 35-40% des transactions mondiales), l’euro (30-35%) et le yuan (10%)», prédit une analyse récente du Laboratoire européen d’anticipation politique (LEAP). A l’heure actuelle, environ 50% des exportations mondiales sont libellées en dollars, 30% en euros et le reste principalement en yens.

          Et je dois vous remercier , grâce à vous , je viens de découvrir que l’Australie abandonnait aussi ses transactions en dollars dans son commerce avec la Chine :
          L’accord est en cours de signature et le test de convertibilité a été exemplaire , surtout en abaissement des coûts de transaction :

          “Ce lancement devrait permettre de réduire les coûts de transaction, qui pèsent lourdement dans les échanges commerciaux entre la Chine et l’Australie, et répond également aux efforts constants de Pékin depuis plusieurs années pour élever le yuan au rang de monnaie internationale pour les échanges et la finance. L’introduction de cette convertibilité directe traduit également la forte relation commerciale entre les deux pays. La Chine est déjà le principal partenaire commercial de l’Australie, essentiellement à cause de la forte demande de Pékin en matières premières, avec près de 20% des exportations australiennes allant en Chine. Pour l’année 2011-2012, les échanges de biens et services entre les deux pays sont estimés avoir atteint le niveau de 133 milliards de dollars américains, ce qui a certainement permis en grande partie à l’Australie de mieux résister que d’autres pays à la crise souveraine européenne.

          Afin de parvenir à la mise en place d’un accord, les autorités vont désigner dix banques commerciales afin de jouer le rôle de market markers pour cette paire de devises, incluant principalement des banques chinoises et australiennes dans le processus.

          La perspective d’une convertibilité directe est déjà saluée par les entrepreneurs australiens puisque selon la banque HSBC, plus de 40% des PME australiennes envisagent de faire leurs transactions avec la Chine en yuan et non plus en USD une fois que l’accord aura été signé et mis en oeuvre. Ambitieuse, la Chine veut qu’un tiers de son commerce avec l’étranger soit en devise nationale d’ici 2015.”
          Article de la Tribune d’avril 2013 !!!

          La BRI aurait besoin de mettre ses chiffres à jour . Ses statistiques ressemblent de plus en plus à celles qui sont issues de l’imaginaire financier Anglo saxon ou Européen sur la croissance ou la reprise et les méthodes pour y arriver .

          Par contre tout cela confirme la gestion ubuesque du système financier occidental et légitime d’autant plus la fuite des investisseurs vers les nouveaux centres de décision plus fiables et moins manipulés .


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 14h26
            Afficher/Masquer

            @Caroline,

            La banque HSBC estime que la part des transactions internationales libellées en yuan devrait passer de quelque 13% actuellement à 50 % en 2015 !

            13% de quoi? Des transactions de la Chine avec le reste du monde. Mais la Chine n’est pas (encore) le seul pays au monde!
            Actuellement la part du Yuan dans le volume des transactions internationales mondiales est de moins de 2%.

            Vous comprenez bien la différence, n’est ce pas?

            Ceci dit, c’est évident que la part du Yuan va augmenter dans l’avenir, je n’ai jamais soutenu le contraire.

            Ce que j’essaye de vous faire comprendre, c’est que votre affirmation péremptoire “le dollar n’intéresse plus personne” est complètement erronée et archi-biaisée.


      • chris06 Le 31 mai 2013 à 13h54
        Afficher/Masquer

        @Caroline,

        L’Asie semble se regrouper et tourner le dos aux principes du marché libéral et du libre échange imposé par les USA via l’OMC .

        N’oublions pas, d’ailleurs, que l’entrée de la Chine dans l’OMC lui a été imposé par les USA contre sa volonté!

        Même chose avec l’APEC bien sûr, ça a été imposé à la Chine par les USA, c’est d’ailleurs pour cela que l’Inde essaye d’y entrer. ça doit aussi être contre sa volonté, imposé par ces salauds de ricains..

        Les USA sont de plus en plus isolés, dites vous, du côté pacifique ils sont membres fondateurs de l’APEC (60% du pib mondial) et du côté atlantique ils sont en train de créer une union “scélérate” avec l’UE (et toujours, bien sûr, contre la volonté des gouvernements européens). Sacré isolement!


        • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 14h25
          Afficher/Masquer

          @Chris06
          Encore une fois , diversifier vos source d’informations .

          La dernière réunion de l’Asean qui s’est tenue à Phnom Penh le 20 Novembre 2012 marque un tournant gigantesque dans les relations de l’Asie avec les USA :

          quinze Etats asiatiques, regroupant la moitié de la population mondiale, ont formé le projet d’un vaste partenariat économique régional excluant les Etats-Unis.
          l’Association du Sud-Est asiatique (ASEAN) plus la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande vont former une association excluant les USA.!!!!

          Asia Times Online du 27/11/12


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 14h46
            Afficher/Masquer

            oui, et alors? Au même titre que l’UE “exclue” les USA.

            Cela n’empêche pas l’APEC d’exister, ni les USA et l’UE d’essayer de créer un pacte transatlantique.

            Les USA sont loin d’être “isolés”.


        • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 14h47
          Afficher/Masquer

          Et vous pensez vraiment que ce nouveau partenariat économique de l’ASEAN qui je le rappelle regroupe l’Association du Sud-Est asiatique (ASEAN) plus la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, soit plus de la moitié des habitants de la planète ,

          qui exclut les USA de ses transactions commerciales vont conserver le dollar comme monnaie d’échange?

          Atterrissez là !!!

          Et quand je parle de désinformation majeure , je parle vraiment de désinformation majeure . La conférence de Phnom Penh et les décisions qui en ont été issues ne figurent même pas sur le wikipedia concernant l’Asean .. Ce n’est pas en dissimulant les faits qu’on changera quelque chose au cours de l’histoire !!!

          Et oui le dollar est en totale perte de vitesse puisque la moitié de la planète est en train de l’abandonner pour ses transactions commerciales ..

          Et quand à l’UE et son fameux pacte , il vous suffit de lire l’article que je viens d’écrire pour savoir qu’il s’agit d’une annexion pour recycler du dollar dont plus personne ne veut , et en aucun cas un partenariat !!!!

          Tout ceci avec la plus servile complaisance des technocrates européens


          • Gibbus Le 31 mai 2013 à 15h27
            Afficher/Masquer

            @Caroline
            Je pense que le dollar (comme devise de référence) sera mort bien avant que le traité grand marché transatlantique ne soit signé (2015)…Si il est un jour signé…
            @Chris
            Pouvez-vous admettre que les BRICS ne vont pas payés pour les excès de la finance anglo-saxonne !!!


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 15h37
            Afficher/Masquer

            qui exclut les USA de ses transactions commerciales vont conserver le dollar comme monnaie d’échange?

            A l’intérieur de l’ASEAN, qui est déjà constitué depuis longtemps, ils utilisent le principalement le dollar. Par exemple la Malaisie vend son pétrole aux Philippines en dollars.

            Alors la grande union de l’Asie dont vous parlez plus haut, qui n’est même pas encore constituée, avant qu’elle arrête d’utiliser le dollar, ça va prendre pas mal d’années.

            Et oui le dollar est en totale perte de vitesse puisque la moitié de la planète est en train de l’abandonner pour ses transactions commerciales

            en train de? Non mais c’est ça qui est extra-ordinaire, avec tous les anti-américains (et anti-libéraux d’ailleurs, ça va généralement de paire), c’est qu’ils confondent systématiquement leurs désirs pour des réalités.

            A la vitesse où vont les choses, dans les réserves mondiales ou les transactions internationales, ça va prendre encore dix ans avant que le dollar représente moins de 50% du total. Alors quand le Yuan aura dépassé le dollar dans ces totaux, faites moi signe.
            Mais vous, vous entêtez à croire que “plus personne ne vaut du dollar”. Pourquoi de telles affirmations aussi péremptoires? Avez vous un besoin absolument vital de voir les américains péricliter dans le néant pour vous rassurer sur vos convictions?

            Nous ne partageons pas la même vision du monde. Pour moi, les USA vont continuer à être grande puissance pendant encore bien longtemps. Sans doute pas la seule et unique puissance économique, politique, militaire, culturelle dominante comme actuellement, mais une des grandes puissances du monde.
            Je crois en un monde multipolaire, vous comprenez ce que j’essaye d’exprimer?

            Alors je ne crois pas que “plus personne ne veut du dollar”, contrairement à vous.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 15h45
            Afficher/Masquer

            @Gibbus,

            Pouvez-vous admettre que les BRICS ne vont pas payés pour les excès de la finance anglo-saxonne !!!

            la “finance” n’est pas anglo-saxone.

            Vous savez quoi, vous me faites penser à ceux, qui pendant l’entre deux guerres, associaient la finance, les banques, l’argent, à une certaine ethnicité.

            Vous voyez ce que je veux dire?

            Excusez moi de vous le dire, mais je trouve cela absolument déplorable comme idée;


          • Gibbus Le 31 mai 2013 à 16h05
            Afficher/Masquer

            @Chris
            Finance occidentale si vous préférez !! Il me semble que les subprimes, les QEs, le libor et l’euribor…ce sont des scandales occidentaux, non ??
            Ne me faites, SVP, pas dire ce que je ne dirai jamais !!
            Il s’agit pour moi d’un problème de classe pas de race : L’élite financière occidentale ne veut pas payer pour ses excès et veux faire payer les peuples (par la déflation salariale : Grèce, Espagne, Italie… ) et les émergents (par dépréciation de leur réserve de change) à leur place !!! Les peuples se laissent faire, les BRICS j’en doute !!! Ils ne veulent pas prendre leur perte et ils vont provoquer leur chute !!
            Mais continuez le déni ne répondez pas à ma question, ni à celle que je vous ai posé hier : au final qui va payer pour la pire crise de solvabilité que l’économie ait connue ?


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 16h09
            Afficher/Masquer

            @chris06
            La finance n’est pas anglo saxonne , pas plus que la monnaie .

            Par contre le fonctionnement financier actuel des banques anglo saxonnes , incluant les banques Européennes , est un modèle qui est en train d’être contesté non seulement à l’Est (Asie) , mais également en Amérique Latine .

            Et là nous parlons bien du transfert de pouvoir de création monétaire aux banques privées , mode de fonctionnement américain et Européen par le biais de l’interdiction de monétisation directe .

            Ce mode de fonctionnement qui n’est qu’une vaste escroquerie , puisqu’il consiste à faire prêter par la BCE (financée par le contribuable) de l’argent à faible taux aux banques privées, qu’elles vont reprêter aux Etats en conservant une marge , à nouveau volée aux contribuables puisque c’est sur leurs épaules que va peser l’augmentation de l’intérêt financier . Par contre les profits bancaires dégagés grâce à cette marge volée aux contribuables iront juste dans la poche d’actionnaires privés ..

            SI vous ajoutez à cette escroquerie de fonctionnement, ou détournement de fonds publics au choix, les fraudes diverses et multiples , les manipulations de marché , de cours de cotation .. et désormais, la volonté affichée par l’UE de faire payer aux déposants les pertes issues de la spéculation bancaire ou de l’incohérence de la fiscalité des capitaux Européenne, vous comprendrez que le tout cumulé ne puisse plus que susciter un immense dégoût et une méfiance totale qui ne peut aller qu’en augmentant .

            Donc quand Gibbus parle des “excès de la finance anglo saxonne” , il a totalement raison . Et votre réponse victimaire est juste destinée à bloquer tout débat :
            Je vous cite
            “Vous savez quoi, vous me faites penser à ceux, qui pendant l’entre deux guerres, associaient la finance, les banques, l’argent, à une certaine ethnicité.”

            Pour votre information , c’est Calvin qui a mis fin à la limitation du taux d’usure en Europe .. ce qui n’a certainement pas été l’une de ses meilleures idées .
            La France publie toujours une limitation à l’usure (trimestriellement par la Banque de France) , notion qui lui vient de son rôle de fille ainée de l’Eglise ..

            Quand à l’Islam , je n’en parle pas , l’usure est théoriquement interdite par le droit coranique .

            Ces codes sociétaux plutôt sains correspondaient à l’idée de limiter “l’enrichissement sans cause” , qui est exactement le processus que je viens de décrire .. plus haut . Quand nos banquiers volent l’argent des contribuables du fait du mode de fonctionnement de la finance actuelle , ils ne font rien d’autre que de l’enrichissement sans cause , et pire , en le faisant , ils détruisent la vraie production de richesses .

            Beaucoup de pays ont compris ces excès et veulent s’en protéger .. Ce que vous venez de faire consiste simplement à essayer d’interdire tout débat sur le sujet .

            On a le droit de refuser la nouvelle religion du Veau d’or et de ses idoles que sont devenus les financiers et leurs diktats de la soi-disant dette , qui n’est rien d’autre qu’une monstrueuse escroquerie, qui de plus ont réduit l’humain à une variable d’ajustement ou à un objet jetable ..

            Si mes souvenirs sont bons c’est Moise qui a détruit les idoles du veau d’or que Aaron venait d’édifier . Il serait bon de s’en souvenir .


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 16h26
            Afficher/Masquer

            @Gibbus,

            Finance occidentale si vous préférez !

            non, la finance n’est pas occidentale non plus.

            Il me semble que les subprimes, les QEs, le libor et l’euribor…ce sont des scandales occidentaux, non ??

            parce que vous croyez peut être qu’il n’y a pas de scandales financiers chinois ou russes?

            Dites, le fait que la banque centrale chinoise n’arrête pas de manipuler le cours de sa monnaie, pour qu’elle continue à être sous évaluée par rapport au dollar et à l’euro, au mépris de son peuple, vous croyez pas que c’est scandaleux?

            au final qui va payer pour la pire crise de solvabilité que l’économie ait connue ?

            J’en sais rien, je ne suis pas devin, il y a plein de scénarios possible.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 16h42
            Afficher/Masquer

            @Caroline,

            parce que le système bancaire et de création monétaire fonctionne différement en Chine ou en Russie qu’en occidentaux.
            Et vous allez me ressortir le coup de la loi Pompidou-Giscard de 73? Une invention anglo-saxone, selon vous?

            Ce mode de fonctionnement qui n’est qu’une vaste escroquerie , puisqu’il consiste à faire prêter par la BCE (financée par le contribuable) de l’argent à faible taux aux banques privées, qu’elles vont reprêter aux Etats en conservant une marge , à nouveau volée aux contribuables puisque c’est sur leurs épaules que va peser l’augmentation de l’intérêt financier .

            n’importe quoi, vous ne comprenez pas comment fonctionne le système bancaire.

            Pour votre information , c’est Calvin qui a mis fin à la limitation du taux d’usure en Europe .. ce qui n’a certainement pas été l’une de ses meilleures idées .

            renseignez vous un peu, Calvin a mis fin au principe moral débile qui avait plongé l’Europe dans 1000 ans de stagnation qui voulait qu’aucun intérêt soit versé sur le capital. Le taux d’usure, alors, c’était 0%, qui n’a rien à voir avec ce qu’on appelle l’usure aujourd’hui.
            Et je vous signale, au passage, que la raison principale pour laquelle les pays musulmans ont fait du sur place à partir du XVIeme siècle, tandis que l’Europe connaissait la renaissance puis les lumières, c’est justement la réforme initiée par Calvin.


          • Gibbus Le 31 mai 2013 à 16h44
            Afficher/Masquer

            @Chris
            D’accord la finance n’est pas occidentale mais la dérégulation Reagano-Tatcherienne des marchés financiers c’est occidental (pour ne pas dire anglo-saxon)?
            Même à Hong kong le marché financier est très marqué par l’influence britanique, non?


          • Gibbus Le 31 mai 2013 à 16h56
            Afficher/Masquer

            @Chris
            Si l’europe c’est developpé et que l’islam à stagner, c’est par ce que les européens sont aller chercher directement les épices en asie au lieu de les acheter aux marchants arabes…Et par la découverte du nouveau monde par hasard en cherchant une route nouvelle vers l’inde: pour les épices…
            Et puis la colonisation… lisez Marx sur l’origine de l’accumulation primaire du capital vous verez c’est simpa!!!


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 17h25
            Afficher/Masquer

            @Gibbus,

            si Isabelle la catholique a financé l’expédition de Christophe Colomb en y mettant ses joyaux, c’est qu’elle pensait toucher un intérêt.

            Le principe qu’on puisse toucher un intérêt sur le capital investi, et le fait que la réforme calviniste remis en doute le dogme religieux pecunia pecuniam non parit (l‟argent n‟engendre pas l‟argent) dans sa lettre sur l’usure de 1545, fut le point tournant qui permit à l’Europe de décoller.


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 17h30
            Afficher/Masquer

            @Chris 06
            Arrêtez de me prendre pour une imbécile SVP ..
            Les premiers transferts de création monétaire au système privé viennent des USA au XIXème siècle .

            Donc oui , ils sont totalement inspirés du mode de fonctionnement anglo saxon car beaucoup de pays considèrent encore que le pouvoir de création monétaire est un pouvoir régalien qui ne peut en aucun cas être cédé .

            Contrairement aux banques centrales comme la BCE , la FED n’est pas une banque publique à capitaux publics , ce que peu de gens savent . Ses actionnaires sont privés .

            Les pays dont nous parlons , Brics , et Argentine qui a quitté heureusement pour elle, ce mode de fonctionnement délirant , ont compris qu’en cédant un pouvoir régalien qui est un outil de politique économique , ils jetaient toute leur économie en pâture aux financiers . Ils ne l’ont donc pas fait et ont conservé leur pouvoir régalien de battre monnaie ..

            Les banques crèent aussi de la monnaie par le biais du crédit , mais les Etats qui ont compris la dangerosité du système anglo saxon ont gardé le contrôle des émissions monétaires , ce qui n’est pas le cas ni aux USA, ni en Europe .

            Encore une fois Chris06 relisez Allais , que Olivier cite également sur ce blog , vous comprendrez mieux .. ^^^^ et vous comprendrez également l’omerta qui entoure son oeuvre et sa pensée .. du même niveau que la désinformation actuelle sur la réunion de Phnom Penh ..

            Oui d’autres systèmes existent , mais le bon peuple ne doit surtout pas être au courant de leur existence , il pourrait exiger de les voir appliqués ^^^^^

            A titre d’exemple
            Les Suisses n’ont pas abandonné leur pouvoir régalien , Ils ont même compris la nocivité du modèle en train d’être mis en place . Dans les années 30 pour protéger leurs PME ,ils ont mis en place une monnaie alternative appelée système WIR , monnaie non thésaurisable qui n’est qu’un outil et non pas une fin en soi , qui soutient aujourd’hui 20% des PME Suisses et leur évite les déstabilisations dues aux délires de nos financiers actuels .

            Inutile de vous dire que l’omerta sur ce sujet est totale : imaginez que certaines régions françaises aient envie d’imiter les Suisses !!! . C’est qui se passe à Toulouse avec le Sol Violette , et qui se serait passé à Nantes car Ayrault avait trouvé l’idée géniale . Mais aujourd’hui il ne risque pas d’en faire la publicité , il n’en a pas le droit .

            Tiens chris06 rappelez-moi qui a prononcé cette phrase désormais célèbre ?
            “Donnez moi le contrôle de la monnaie d’une nation , je n’aurais plus à me soucier de qui fait ses lois .. ”

            Je pense qu’on peut parler de pertinence totale quand on regarde ce qui se passe actuellement .
            Et les grands hommes politiques ont toujours refusé de céder ce pouvoir . Les hommes de main se sont empressés de le faire du fait des lobbying croissants ..

            “La politique de la France ne se fait pas à la Corbeille” .. autre citation. Le Grand Charles avait compris que la cession de ce pouvoir régalien entraînait également la cession du pouvoir politique .. et il a toujours refusé ce transfert.
            Giscard a été obligé d’attendre qu’il soit mort et enterré pour le faire .

            Ne me prenez pas pour une imbécile Chris06 ..


          • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 17h39
            Afficher/Masquer

            @Chris06
            Calvin a permis de lever la limitation de l’usure pour utiliser le levier de l’endettement pour le développement économique .. Je suis d’accord .
            Mais tout le monde semble avoir oublié aujourd’hui que pour que ce levier soit efficace , il faut que le taux de croissance dégagé par l’endettement soit supérieur au taux d’intérêt .

            Dans ce contexte , la monétisation directe aux Etats et la cession du pouvoir de création monétaire revient en pleine lumière , pour juste faire stopper un système dément qui permet aux banques de prendre des marges sur un endettement financier , en détournant les fonds publics .

            Quand Draghi prête à 1% aux banquiers qui reprêtent à 3% aux Etats , les 2% sont non seulement de l’enrichissement sans cause , mais du vol qualifié des contribuables européens puisque ce sont eux qui vont avoir à payer le prix de cet enrichissement sans cause , qui se traduit en profit bancaire .

            D’ailleurs Jaimie Dimon (PDG de JP Morgan) a fait un très bel aveu sur ce sujet:
            L’aveu d’un bankster ..
            http://www.marianne.net/L-aveu-d-un-Bankster_a226950.html

            Lui non plus comme moi , il ne doit rien comprendre au fonctionnement bancaire^^^


          • Chazam Le 31 mai 2013 à 17h55
            Afficher/Masquer

            Je vous souhaite bien du courage, chris06, de dépenser autant d’énergie à argumenter avec une contradictrice capable de sortir, le plus sérieusement du monde, que Chine et Russie oeuvrent pour le bien commun.

            Tout ça parce qu’ils ont pour mérite essentiel d’avoir une banque centrale aux ordres du politique!

            :-/


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 18h18
            Afficher/Masquer

            @Caroline,

            Contrairement aux banques centrales comme la BCE , la FED n’est pas une banque publique à capitaux publics , ce que peu de gens savent . Ses actionnaires sont privés

            aie aie aie toujours les mêmes rengaines, pour info, au cas où vous ne le saviez pas, 98% des bénéfices de la FED sont reversés au trésor des Etats Unis. Le Chairman de la FED (Bernanke) est nommé par le président des Etats Unis.

            Mais bon, continuez à croire que la FED est une banque privée!


          • jave Le 31 mai 2013 à 19h59
            Afficher/Masquer

            @chris et caro
            Cette discussion est une vraie boucherie de ponctuation.


          • Surya Le 31 mai 2013 à 23h04
            Afficher/Masquer

            Si ma mémoire est bonne, le système de réserve fédéral est une banque privée et toute banque commerciale exerçant sur le territoire américain doit entrer à son capital , les actions sus mentionnées n’étant pas cessibles.

            Le fait que la FED exerce sous mandat du congrès et que les intérêts des T-bonds en portefeuille soient reversés au Trésor n’ont aucun rapport avec le fait que la FED soit privée ou publique.

            Ce sont bien les banques privées US qui élisent les membres des boards des FED régionales.


          • Surya Le 31 mai 2013 à 23h15
            Afficher/Masquer

            Ha ben voilà ce qu’on peut lire sur le site de la FED :

            “The 12 regional Federal Reserve Banks, which were established by the Congress as the operating arms of the nation’s central banking system, are organized similarly to private corporations–possibly leading to some confusion about “ownership.” For example, the Reserve Banks issue shares of stock to member banks. However, owning Reserve Bank stock is quite different from owning stock in a private company. The Reserve Banks are not operated for profit, and ownership of a certain amount of stock is, by law, a condition of membership in the System. The stock may not be sold, traded, or pledged as security for a loan; dividends are, by law, 6 percent per year. “

            Je ne savais pas qu’une institution gouvernementale pouvait émettre des actions qui rapportent 6% par an… C’est sûrement un nouveau concept.


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 08h41
            Afficher/Masquer

            @Surya,

            en 2012 la FED a reversé $88,4 milliards sur $88,9 milliards de profits au trésor américain (99%):
            http://www.reuters.com/article/2013/03/15/us-usa-fed-financials-idUSBRE92E0QV20130315
            Vous connaissez beaucoup d’entreprises privées qui reversent 99% de leurs profits à l’Etat et où l’Etat nomme le président?

            dividends are, by law, 6 percent per year.

            6% de quoi? De la part des profits reversés aux actionnaires privés, à savoir, en 2012, 6% de $500 millions = $30 millions. Pas de quoi fouetter un chat.


          • Surya Le 01 juin 2013 à 13h43
            Afficher/Masquer

            ça en fait au moins une. Nous sommes donc bien d’accord; c’est une institution privée.


          • Benjamin Franklin Le 02 juin 2013 à 00h02
            Afficher/Masquer

            Qu’elle soit privée ou publique ne fait guère de différence. C’est un machin qui a été créé par l’Etat américain, qui dispose d’un monopole conféré par l’Etat américain, qui est très largement contrôlé par l’Etat américain.

            Et son action est hautement nuisible.


  5. ced Le 31 mai 2013 à 10h56
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,

    Avez vous un lien sur la directive européenne concernant la mise en place au niveau européen du même modèle de bail in chypriote?
    Si possible en français.

    Merci


  6. Benjamin Franklin Le 31 mai 2013 à 11h02
    Afficher/Masquer

    Il faudrait détailler l’affirmation “la fin des accords de Bretton Woods […] est une des causes de la crise actuelle”.
    A partir du moment où l’on supprime l’étalon-or, il est au contraire absolument nécessaire d’avoir des régimes de change flottant pour la stabilité économique, pour refléter les déséquilibres de valeur réelle entre monnaies. Vous imaginez un taux de change fixe entre l’euro et le dollar zimbabwéen ?

    Dans tous les cas, les variations de taux de change ont des origines économiques bien plus profondes que de vulgaires “spéculations” (à la définition toujours floue d’ailleurs).

    En 1979 par exemple, quand Volcker décide de relever brutalement les taux d’intérêts de la Fed pour briser l’inflation, une des conséquences immédiates est d’accroître considérablement les taux d’intérêts réels sur toutes les créances en dollar. Logique, les taux d’intérêts nominaux, élevés, avaient été négociés à l’époque de l’inflation à 10-15%, et l’inflation vient de tomber à 5% avec Volcker. Forcément, la terre entière, à commencer par les japonais, a voulu acheter des créances américaines, ce qui a généré un beau déficit commercial.

    Si Reagan le néoconservateur avait eu la patience d’attendre la baisse des taux d’intérêts nominaux (qui auraient accompagné la baisse de l’inflation), et l’effet dévaluatif à long terme d’un déficit commercial persistant, il n’aurait pas eu besoin des accords du Plaza pour voir le dollar baisser “naturellement”. Mais non, il a cédé au lobbying de Ford et GM.

    Et quand la Chine manipule son taux de change pour “sous-évaluer le yuan”, ça revient à nous offrir des produits gratuits. De quoi se plaint-on ?

    D’une manière générale, la chose la plus nuisible sur le marché des changes monétaires, ce sont les interventions des politiques…


    • Amsterdammer Le 31 mai 2013 à 15h32
      Afficher/Masquer

      Un marché non-régulé et équilibré, ça n’existe que dans la cervelle des idéologues néo-libéraux…


      • chris06 Le 31 mai 2013 à 16h15
        Afficher/Masquer

        ben un marché, il faut bien qu’il y ait des règles pour qu’il puisse fonctionner. Aucun libéral ne contestera cela.

        Mais la première règle qu’il s’agirait d’imposer, en ce qui concerne par exemple le marché des changes, c’est qu’il est interdit aux politiciens, gouvernements nationaux et autres banquiers centraux, de trifouiller dedans et s’amuser à dévaluer leur monnaie


        • Jean-Luc Le 31 mai 2013 à 18h18
          Afficher/Masquer

          Il me semble bien que la collusion entre les milieux d’affaires et les milieux politiques et de pouvoir n’est plus vraiment à démontrer.
          En ce sens, je ne suis pas sûr que le “trifouillement des gouvernements et autres banquiers centraux” soient de nature à déranger les premiers qui auraient même tendance à fournir le stylo qui écrit les règles.

          C’est une forme d’adaptation du libéralisme : supprimons toutes les règles et si ce n’est pas possible faisons en sorte qu’elles ne nous empêchent pas de continuer nos affaires.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 18h42
            Afficher/Masquer

            je ne vois pas en quoi ceci invalide ce que Benjamin écrivait plus haut:

            la chose la plus nuisible sur le marché des changes monétaires, ce sont les interventions des politiques

            Le meilleur moyen de réduire au maximum la collusion (d’autres diront corruption) entre politique et milieux d’affaires c’est d’ôter à l’Etat la capacité d’intervenir sur les marchés.

            On a un système qui est en train de crever du bidouillage étatique permanent dans les marchés. Tous les signaux de prix sont faussés à cause de cela, il serait peut être temps qu’on s’en rende compte et qu’on interdise aux politiciens et autres banquiers centraux d’intervenir sur les marchés, que cela soient ceux des changes, des taux d’intérêts et tout ce qui en découle..


          • dadone Le 31 mai 2013 à 19h31
            Afficher/Masquer

            On a un système qui est en train de crever du bidouillage étatique permanent dans les marchés. Tous les signaux de prix sont faussés à cause de cela, il serait peut être temps qu’on s’en rende compte et qu’on interdise aux politiciens et autres banquiers centraux d’intervenir sur les marchés, que cela soient ceux des changes, des taux d’intérêts et tout ce qui en découle..

            Cela n’a rien à voir.
            Après 100 années de stabilité monétaire et de monnaie commune (l’or), en 1914 des pays parmi les plus prospères de la planète se sont entre déchirés pour avoir “plus”.
            Le “plus” c’est la logique mortifère du capital, la guerre des monnaies n’est qu’un instrument de plus dans la compétition mondiale, et toutes les réformes n’auront aucun effet…
            C’est de l’aveuglement de ne pas comprendre cela et qui a fait dire à Jean Jaurès

            « le capitalisme porte la guerre comme la nuée porte l’orage ».

            Et au nom de quoi la Chine devrait réévaluer sa monnaie, au nom de quoi ?
            Dans une guerre tous les coups sont permis…
            Soit on fait la guerre et on en assume les conséquences soit on ne l’a fait pas, il n’existe pas “d’entre deux.”
            Et donc la Chine a raison.
            Et nous nous avons tord d’acheter des produits chinois, et nous allons très prochainement en comprendre les raisons.
            Les chinois sont une civilisation cinq fois millénaires rompue à l’art de la ruse et du commerce, l’occident est simplement cupide et Maître Sun Tzu de dire dans son traité

            « Si l’ennemi est vénal, attirez-le avec de petites richesses ».

            Deng Xiaoping a également lu Lénine et il peut désormais faire sienne sa phrase :

            « Les capitalistes nous vendront eux-mêmes la corde avec laquelle nous les pendrons ».

            La messe est dite…


          • vigneron Le 31 mai 2013 à 19h32
            Afficher/Masquer

            Chris, plus de moyens d’intervention des BC ça signifie plus de BC, non ? T’as viré hayékien dirait-on… Non, plus sérieusement, on va, dans l’idéal, vers une monnaie commune mondiale avec compensation type Bancor ou, au pire (et plus probablement), vers un système multilatéral trizone avec dollar, yuan et euro. Dix ans et on y sera.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 20h22
            Afficher/Masquer

            @vigneron,

            si, y’a toujours des BC, mais elles n’ont qu’un rôle, émettre la quantité de monnaie de manière strictement non inflationniste et laisser les marchés déterminer librement les taux de change des monnaies entre elles ainsi que les taux d’intérêts.


          • chris06 Le 31 mai 2013 à 20h30
            Afficher/Masquer

            au pire (et plus probablement), vers un système multilatéral trizone avec dollar, yuan et euro. Dix ans et on y sera

            c’est exactement comme ça que je vois les choses.


          • dadone Le 31 mai 2013 à 21h33
            Afficher/Masquer

            c’est exactement comme ça que je vois les choses.

            Raisonnement parfaitement valable si les USA étaient solvables.
            A contrario ce raisonnement n’ a plus aucun sens dès lors que les USA sont insolvables.
            Qui va vouloir partager un panier de devises avec un pays insolvable, qui ?
            Ce n’est pas une question de monnaie, mais plus prosaïquement d’insolvabilité…
            C’est si dure à comprendre ???


          • vigneron Le 31 mai 2013 à 23h29
            Afficher/Masquer

            Dadone, où voyez-vous que l’eurozone ou la Chine seraient en quoi que se soit sensiblement moins insolvables (voire “indissolubles”…) que l’Amerika ?


          • dadone Le 01 juin 2013 à 11h07
            Afficher/Masquer

            Dadone, où voyez-vous que l’eurozone ou la Chine seraient en quoi que se soit sensiblement moins insolvables

            Il y a quelque chose qui s’appelle la balance des paiement autrement dit les dépenses et les recettes ni la chine ni l’euroland non une balance déficitaire c’est le cas des USA depuis près de 40 ans…
            Vous pensez que cela peut durer ???


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 11h20
            Afficher/Masquer

            @Dadone,

            les USA sont insolvables

            Non, le patrimoine net consolidé de l’ensemble des acteurs économiques (admin.publiques, ménages, entreprises) américains est largement positif. Même chose pour l’eurozone et la Chine. Et c’est la même chose pour l’humanité dans son ensemble.
            On peut prendre un cas extrême, pour que vous compreniez mieux, si on éliminait, d’un seul coup d’un seul, l’ensemble des dettes et des créances correspondantes (en supposant que l’intégralité des débiteurs soient insolvables), il resterait quand même quelque chose : les routes ne disparaîtraient pas d’un coup de baguette magique, les hôpitaux non plus, les moyens de production non plus, tout le savoir scientifique accumulé non plus, toutes les compétences et l’ingéniosité des gens non plus, tous les musées et oeuvres d’art non plus, les chansons de Michaël Jackson non plus, la recette du coca cola non plus, toutes les technologies et outils de production non plus, tous les logements non plus, toutes les terres agricoles non plus, toutes les ressources naturelles non plus et, c’est extraordinaire n’est ce pas, même la maison blanche serait toujours là!


          • vigneron Le 01 juin 2013 à 12h00
            Afficher/Masquer

            Dadone, que ça dure évidemment non mais faire du “déficit” ou de “l’excédent” de la balance des paiements l’alpha et l’ oméga de la solvabilité, ou pire de la durabilité d’une économie, fût-elle constitutionnellement “économie socialiste de marché”, me semble particulièrement réducteur – et je suis poli. Ou alors prosternons nous fissa devant l’exquis modèle japonais et sa PEN paradisiaque malgré ses deux grosses décennies de fuite en avant dans la déflation. Vos critères de solvabilité (que j’entendais dans un sens large) me semblent diablement markétocentrés pour ne pas dire tout connement bruxello-dépendants… C’est ballot hein ?


          • vigneron Le 01 juin 2013 à 12h05
            Afficher/Masquer

            Chris, peine perdue. Si tu commences à parler de consolider le bilan US, j’ai peur que Dadone ait du mal à faire ce petit pas…


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 12h19
            Afficher/Masquer

            @Dadone,

            dire d’un pays, qu’il est insolvable est une ineptie, il n’y a que des débiteurs insolvables. Si l’intégralité des débiteurs devaient, dans l’avenir, devenir insolvables, le pays continuerait d’exister avec toutes les richesses qui le compose (le petit quelque chose dont je parle plus haut), le pays continuerait à se doter d’un gouvernement et d’une monnaie, comme dans toute économie politique.

            Maintenant, la question qu’il s’agit de se poser est la suivante: en supposant qu’un tel événement ait lieu (l’intégralité des débiteurs font faillite), quelles seraient les principales monnaies qui seraient utilisées dans l’avenir comme monnaies d’échanges internationaux et de réserve?

            Et c’est là qu’on en revient à la prédiction de Vigneron plus haut, que je partage, très probablement celles des USA, de l’Europe et de la Chine (j’y ajouterais peut être celle de la Russie) car ces pays continueront d’être les principales puissances économiques, politiques, culturelles et militaires du monde étant donné que les richesses qui y sont accumulées (le petit quelque chose dont je parle plus haut) leur permettra de produire le plus de richesses dans l’avenir et de défendre leurs intérêts..


          • dadone Le 01 juin 2013 à 12h43
            Afficher/Masquer

            @Chris06 et Vigneron

            On va faire un peu d’histoire
            USA 1929 :
            –> Première puissance industrielle et agricole
            –> Première puissance créditrice vis à vis du reste du monde
            –> Pays le plus riche du monde
            –> Population jeune
            –> Énorme réserve de croissance
            –> Énorme réserve de matières premières

            Et qu’est ce qui se passe ?

            Tout seul, tout seul ce pays va connaître la plus grande dépression de son histoire et une dévaluation de sa monnaie de 40%.

            Pourtant il y avait des atouts, le usines n’ont pas disparu les routes étaient toujours là, la maison blanche également.
            Que c’est’il passé Chris ?
            Comment est-ce possible ?

            USA 2013

            –> Pays énormément endétée vis à vis du reste du monde
            –> Réserve de croissance nulle
            –> Puissance industrielle en déclin
            –> Population beaucoup moins jeune
            –> Réserve de matières premières en partie épuisées

            Vous ne voyez pas la différence entre les USA de 1929 et ceux d’aujourd’hui ?

            Et vous connaissez la cause fondamentale de l’effondrement des USA en 1929 ?
            Les inégalités , le fait qu’une partie de la population a accaparé les richesses au détriments des autres.

            Et vous savez ce qui se passe aux USA depuis 30 ans ?
            Une montée des inégalités qui rejoint celle qui existait en 1929.

            En conclusion :
            Un pays en 19289 au sommet de puissance mais néanmoins miné par les inégalités.
            Un pays en 2013 en déclin et miné par les inégalités.

            Vous savez ce qui attend les USA ?

            C’est bien un 1929 x 10

            Ne pas comprendre l’économie à ce point, les bras m’en tombent…


          • vigneron Le 01 juin 2013 à 12h51
            Afficher/Masquer

            Chris, que ne va-t-elle pas ouvrir sa boite en Chine notre Dadone ? Dans le “durable” bien sûr, biscotte le taux d’impôt “irlandais” à moins de 15%… Je lui conseille de foutre toute sa trésorerie plus ses bénèfs dans les bons du trésor chinois évidemment. Totalement défiscalisés les intérêts… “Saint Karl et Saint Deng je vous rends grâce à genoux, matin, midi et soir… Longue vie à l’économie socialiste de Marché au service du citoyen et du bien public durable…”


          • dadone Le 01 juin 2013 à 12h52
            Afficher/Masquer

            Et si un pays en 1929 avait tout les atouts que j’ai mentionné a dévalué sa monnaie de 40%
            Je vous laisse imaginé la valeur du $ après effondrement en 20??
            C’est si compliqué de comprendre cela ?


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 13h00
            Afficher/Masquer

            @Dadone,

            Il y a quelque chose qui s’appelle la balance des paiement autrement dit les dépenses et les recettes ni la chine ni l’euroland non une balance déficitaire c’est le cas des USA depuis près de 40 ans

            tu confonds, comme beaucoup de gens, balance commerciale et balance des paiements.

            Quand la Chine vend un produit aux Etats Unis et qu’elle reçoit, en échange, des dollars qu’elle place en Treasuries, cet argent est réinvesti aux Etats Unis, la balance des paiements reste inchangée.


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 13h09
            Afficher/Masquer

            @dadone,

            Vous ne voyez pas la différence entre les USA de 1929 et ceux d’aujourd’hui ?

            si, bien sûr, mais je pense que ni Vigneron ni moi ne soutenons que les Etats Unis vont continuer à être la seule et unique puissance dominante du monde.

            Un monde multipolaire, tu comprends ce que cela veut dire? Et il y a de fortes chances pour que les USA soient un de ces pôles, car contrairement à ce que tu sembles croire, ils ont encore de nombreux atouts. Comme l’Europe d’ailleurs, et bien évidemment la Chine et la Russie.


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 13h13
            Afficher/Masquer

            @dadone,

            Et si un pays en 1929 avait tout les atouts que j’ai mentionné a dévalué sa monnaie de 40%

            dévalué par rapport à l’or, tu veux qu’on compare par rapport aux autres monnaies?


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 13h44
            Afficher/Masquer

            @dadone,

            Vous savez ce qui attend les USA ?

            C’est bien un 1929 x 10

            euh, c’est surtout l’Europe qui a souffert de 1929. Mais on est pas obligé de refaire les mêmes erreurs, ie égoïsmes nationaux exacerbés + confrontation idéologique entre les fascistes et les communistes.

            Va juste falloir supprimer un peu de fric là où il y en a trop.


          • dadone Le 01 juin 2013 à 14h08
            Afficher/Masquer

            dévalué par rapport à l’or, tu veux qu’on compare par rapport aux autres monnaies?

            Quant tous les pays font n’importe quoi avec leur monnaie, il n’y a que la comparaison avec l’or qui ait un sens…
            L’histoire jugera Chris.
            Et quant les USA se seront effondrés je te donnerais la définition de ce qu’est véritablement la richesse, et tu comprendras alors les raisons pour lesquelles les USA se sont effondrés en 1929 et les raisons pour lesquelles (identiques d’ailleurs) ils se sont effondrés en l’an 201?
            Comme cela ne saurait tardé…


          • chris06 Le 01 juin 2013 à 14h23
            Afficher/Masquer

            @dadone,

            j’ai acheté de l’or en 2007, 2009, 2011 et encore il y a un mois, alors c’est pas moi qu’il faut convaincre que les monnaies vont perdre par rapport à l’or. Mais, contrairement à toi, je ne me suis pas amusé à shorter le dollar..

            Mais vas y, n’hésite pas à shorter le dollar si tu cherche à perdre ta chemise.


          • Gibbus Le 01 juin 2013 à 14h50
            Afficher/Masquer

            @chris et Vigneron:

            Bien qu’ayant la même analyse que Dadone et Caroline je suis resté en dehors de cette conversation.
            Mais:

            Quand la Chine vend un produit aux Etats Unis et qu’elle reçoit, en échange, des dollars qu’elle place en Treasuries, cet argent est réinvesti aux Etats Unis, la balance des paiements reste inchangée.

            Allez voir ce lien et on reparlera de l’achat par la chine de bonds du trésor US:
            http://www.zerohedge.com/news/2013-01-31/feds-ten-year-equivalent-holdings-hit-record-29-entire-treasury-market


          • dadone Le 01 juin 2013 à 15h57
            Afficher/Masquer

            @Chris06

            Mais vas y, n’hésite pas à shorter le dollar si tu cherche à perdre ta chemise.

            Faut arrêter avec ce short sur le $, j’ai du le faire une année en 2009, j’ai gagné pas mal d’argent pendant que beaucoup en perdait, et puis j’ai arrêté bien conscient que j’étais pas plus malin que les autres quant à la prévision de la date de l’effondrement du $ US.
            Et pour ta gouvernes j’ai vendu tout ce j’avais en bourse et converti en immobilier et en or.


      • Benjamin Franklin Le 31 mai 2013 à 16h17
        Afficher/Masquer

        Vous pouvez me citer des marchés réellement non-régulés ?


  7. richard Le 31 mai 2013 à 11h13
    Afficher/Masquer

    je pense que notre système arrive au bout de son chemin, pour quand des “nouvelles banques” ou autre concept identique pour déposer son argent, moi je suis preneur de suite car je suis conscient que le problème ce sont les banques, elles que se retrouvent avec des tonnes d’argent le quelle elles essaient de faire fructifier de la mauvaise façon depuis des décennies, elles spéculent sur tout


  8. BA Le 31 mai 2013 à 11h30
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui, il y a deux Europe :

    – l’Europe des pays périphériques : ces pays sont en faillite. Le chômage atteint des niveaux catastrophiques ;

    – l’Europe des pays du nord : ces pays sont en train de sortir de la crise.

    Ces deux Europe s’éloignent l’une de l’autre de plus en plus vite.

    Zone euro : chômage pour le mois d’avril 2013 :

    1- Médaille d’or : Grèce. 27 % de chômage.

    2- Médaille d’argent : Espagne. 26,8 % de chômage.

    3- Médaille de bronze : Portugal. 17,8 % de chômage.

    4- Chypre : 15,6 % de chômage.

    5- Irlande : 13,5 % de chômage.

    6- Italie : 12 % de chômage.

    Et les pays qui ont le moins de chômage ?

    Pays-Bas : 6,5 % de chômage.

    Luxembourg : 5,6 % de chômage.

    Allemagne : 5,4 % de chômage.

    Autriche : 4,9 % de chômage.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-31052013-BP/FR/3-31052013-BP-FR.PDF


    • Gbalou Le 31 mai 2013 à 17h00
      Afficher/Masquer

      Pour une fois que la France n’est pas mentionnée !…


  9. jducac Le 31 mai 2013 à 13h26
    Afficher/Masquer

    C’est comme pour l’or. On pourrait considérer (s’il n’y avait pas une forte spéculation et une forte crainte) que c’est une sorte de référence monétaire ultime. Dans ce cas, ce n’est pas vraiment l’or qui monte, ce sont les monnaies fiduciaires qui baissent, voire plongent au rythme de la confiance dans le système qui s’amenuise :

    Mais pourquoi donc, cher Olivier, ne prenez-vous pas l’énergie comme référence ultime, comme donnée d’entrée principale pour suivre l’évolution de l’économie et donc mesurer la capacité de survie des pays et de leurs monnaies, ces moyens conventionnels d’échange?

    Franchement, reconnaissez qu’il est plus utile de s’intéresser à la matière qui permet de maintenir en vie en étant capable d’engendrer le mouvement, donc le déplacement des forces qui éloignent de l’inanimé, c’est-à-dire de l’extinction et de la mort, que de se référer à l’or.

    Il faut aux hommes (femmes) entre 1,5 et 4kWh d’énergie à consommer par jour, rien que pour alimenter et maintenir leur corps en vie. Or, la machine humaine peut vivre sans or et, surtout dans notre monde moderne, il lui sera de plus en plus difficile de survivre sans énergie, en particulier sans énergie fossile, qui a été la source d’une formidable évolution des modes de vie depuis 150 ans.
    .
    Depuis que l’homme est homme, et même avant, des millions et même des milliards d’individus ne se sont maintenus en vie, l’ont perpétuée et l’ont fait évoluer pour l’adapter à l’évolution de leur environnement en déployant les forces nécessaires, que parce qu’ils ont utilisé l’énergie pour alimenter leur vie économique.

    C’est l’énergie qui fait marcher le monde et les organismes vivants, bien plus que l’or ou les monnaies, auxquels seule l’idée qu’on s’en fait confère de la valeur, simplement parce qu’on y croit et que les maîtres manipulateurs de la finance nous y font croire. Ils se conduisent comme les grands prêtres faisaient croire dans des dieux. Certes, c’était utile aux hommes qui avaient besoin de croire pour vivre et survivre, mais cela ne les empêchait pas de mourir en cas d’insuffisance de carburant pour alimenter leur vie, les plus grands bénéficiaires étant toujours les tenants des pouvoirs.

    Les religieux (grands prêtres= banquiers et financiers) associés aux hommes politiques dépositaires des pouvoirs régaliens qui, même s’ils s’en défendent en se contredisant et en se déclarant leurs ennemis, finissent par abuser leurs électeurs inconscients des mécanismes en jeu.

    Quand nous présenterez-vous un graphique faisant apparaître l’évolution des monnaies par rapport au principal référent de la vie et de son évolution : l’énergie, en particulier le pétrole ?


    • chris06 Le 31 mai 2013 à 14h14
      Afficher/Masquer

      @Jducac,

      une des caractéristiques principales d’une monnaie, pour qu’elle puisse être utilisée comme moyen d’échange et unité de compte, c’est qu’elle soit basée sur quelque chose le moins utile possible (c’est le cas de l’or, qui n’a pas grande utilité, de certains coquillages de nacre, de pierres gravées, de bouts de papier imprimés, de bits dans la mémoire d’un ordinateur, etc…). Car si elle est basée sur quelque chose d’utile, comme l’énergie, elle n’est plus utilisée comme moyen d’échange, mais pour l’utilité qu’elle procure.


    • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 15h04
      Afficher/Masquer

      @jducac

      Car pour pouvoir coter l’énergie , il faudrait une monnaie internationale reconnue et unique .. Ce qui n’est plus le cas du dollar , mais qui est en train de redevenir le cas de l’or qui prend de plus en plus les aspects de “la monnaie” de réserve par excellence

      pour l’or cet article devrait vous intéresser

      Le monde vient de se doter d’un nouvel étalon Or dans la plus grande discrétion :

      Le monde vient de se doter d’un nouvel étalon or, et cela s’est fait sans réunion au G20 pour en débattre, affirme Ambrose Evans-Pritchard dans le Telegraph.

      L’étude annuelle de la GFMS pour 2012, une société de recherches spécialisée sur les métaux précieux, avait déjà indiqué que les banques centrales à travers le monde avaient acheté plus d’or l’année dernière qu’elles ne l’avaient fait quasiment au cours des cinquante dernières années. Elles auraient ainsi acquis 536 tonnes d’or en 2012, qui ont été substituées aux réserves détenues dans les 4 devises les plus courantes : le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling. Parallèlement, elles ont réduit de 26% leurs détentions en obligations souveraines européennes de la zone euro, leur faisant retrouver les niveaux qu’elles avaient atteints il y a une décennie.

      http://www.express.be/business/fr/economy/le-monde-vient-dadopter-un-nouvel-etalon-or-dans-la-plus-grande-discretion/184628.htm


      • Papon Lindsey Le 31 mai 2013 à 15h43
        Afficher/Masquer

        536 tonnes d’or acheté en 2012… Chiffre extraordinaire !!! Je suis scotché !!

        Pour rappel, sarkozy vendait en 2005 1/5ème de notre stock d’or, soit 589 tonnes, pour sauver le dollar qui commençait déjà à battre de l’aile il y’a 8 ans.

        Alors je me pose une question après avoir lu vos multiples posts. Avez-vous des actions, obligations ou intérêts dans la FED, BCE, ou dans la HSBC par exemple ?

        AUCUN étalon or ne reverra le jour. Ou alors il va falloir aller en extraire l’or ailleurs que sur terre, car les réserves ne couvriront jamais la totalité du PQ que nous avons imprimé depuis 50 ans. Il faut cesser de rêver.


        • Patrick Luder Le 01 juin 2013 à 02h23
          Afficher/Masquer

          Une monnaie en papier Q fabriquée à volonté ne peut pas tenir sur la durée … et ce serait bien l’Argent qui pourrait prendre le relais à l’étalon Or. La quantité est là, et le prix de l’Argent à déjà été, par le passé, au niveau du prix de l’Or …


      • vigneron Le 31 mai 2013 à 17h39
        Afficher/Masquer

        Caroline, quel sera votre tour de contorsionniste pour parvenir à nous expliquer comment, ainsi que vous l’assénez plus haut, que la BNS a fait chuter les yields en zone euro à elle toute seule en 2012 alors que les banques centrales mondiales se seraient délestées dans le même temps de pas moins de 26% de leurs bonds en euros (pour acheter quelque chose comme 20 milliards en joncaille seulement qui plus est…), comme vous l’affirmez plus bas… Ou c’est la BNS ou c’est Caroline mais j’ai peur qu’il n’y ait, pour le moins, une hyperpuissance de trop dans ce roman, deux même, plus plausiblement.
        PS : Chris t’as du lourd à traiter là…


        • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 17h59
          Afficher/Masquer

          @vigneron

          cela ne me parait pas incompatible .
          Les banques centrales ont très bien pu se délester de dettes souveraines européennes qui ont été reprises par d’autres institutions , fonds, ou hedge à titre spéculatif .Pour ce qui est de la France, l’augmentation de la part de détenteurs étrangers dans les détenteurs confirmerait cette tendance .

          La BNS de son côté ayant un souci du fait de la montée du Franc suisse .

          Et cela ne s’est pas forcément fait simultanément .. Les rachats d’or par les banques centrales n’ont pas dû se faire au plus haut . Je n’ai jamais dit qu’il y avait eu UNITE de temps entre les deux . Mais l’article du Télégraph montre une tendance lourde en train de se faire , qui est totalement à l’inverse du cours actuel de l’or .

          Un peu avant, la Russie qui se sent moins concernée et pour cause, a lourdement investi dans la dette française , elle avait même bazardé toute sa dette italienne pour la remplacer par de la française . Tout cela a dû contribuer à maintenir les taux français au niveau qu’ils ont connu en 2012 , malgré les efforts des agences de notation pour les faire monter.

          Je ne vois pas d’incohérence dans ces chiffres .. et pour parler de la BCE qui a du en récupérer quelques unes , je n’ai pas entendu qu’elle avait augmenté ses stocks d’or et pour cause , ses réserves sont contractuelles .

          Par contre , ce que je peux vous dire , c’est que les Japonais bazardent allègrement leurs T Bonds , et çà çà fait indubitablement monter les taux , surtout aux USA . Et çà fait aussi remonter le yen par rapport au dollar .

          Il parait que la “rotation sectorielle” ne fonctionne pas comme attendu entre les marchés boursiers et les marchés obligataires .. y compris aux USA .


          • vigneron Le 31 mai 2013 à 18h51
            Afficher/Masquer

            Ah vous “ne voyez pas l’incohérence dans ces chiffres” ? Dans votre monde je veux bien croire qu’on ne voit pas grand chose, surtout pas ses incohérences. Et si vous parliez bien dans la même unité de temps, l’année 2012. Je ne vois rien dans vos supputations qui remette d’équerre votre discours improbable, bien au contraire.
            Ps : vos 500 tonnes de joncaille achetés par les BC en 2012 ne pesaient rien, encore moins aujourd’hui mais certes plus que demain.


        • raloul Le 02 juin 2013 à 10h16
          Afficher/Masquer

          Bonjour!

          Un petit article sur la détention d’euros par la BNS:

          http://blog.crottaz-finance.ch/?tag=bns

          Pour info, en Suisse on va peut-être aussi bientôt voter sur la question de l’or détenu par la banque centrale; ce sujet n’est pas anodin, contrairement à ce qu’on pourrait penser.

          http://www.initiative-or.ch/


  10. caroline porteu Le 31 mai 2013 à 15h30
    Afficher/Masquer

    Pour les sources .. je ne peux mettre plusieurs liens sur les réponses , cela bloque la publication

    Vous trouverez sur mon propre forum , en particulier dans la rubrique billets d’humeur , trois articles , tous intégralement sourcés qui parlent de la montée en puissance de l’or ainsi que des manipulations de marchés en cours :
    Une histoire d’or
    Convulsions mortifères des marchés financiers
    Le risque systémique atteint son paroxysme

    Les sources sont soit dans le corps de l’article soit listées en fin .

    Pour les processus monétaires et économiques en train de se jouer entre Asie , Occident USA et Europe

    Dans la rubrique dernier Billet
    Europe Puissance ou Colonie : quel modèle politique ou économique pour l’Europe

    Dans les archives :
    Et là je mets le lien car non accessible aux non inscrits ..
    Une petite histoire du dollar au 20ème siècle dans un article intitulé :
    les dettes Européennes ne sont que la conséquence de la crise du dollar .
    http://fipcarolinep.xooit.fr/t14-Les-dettes-Europeennes-ne-sont-que-la-consequence-de-la-crise-du-Dollar.htm


  11. yvan Le 31 mai 2013 à 15h52
    Afficher/Masquer

    Météo pour météo, ça pleut du dollar même au printemps, mais la température reste basse…

    “quand Blanc couper beaucoup de bois, pour faire du dollar, l’été sera rude…”


  12. Theoltd Le 31 mai 2013 à 19h50
    Afficher/Masquer

    Juste une remarque: 2008, juste avant la chute de Lehman: euro dollar = 1.65 peu ou prou
    Depuis,. cours moyen: 1.30
    Conclusion: La crise des subprimes, a renforcé de dollar.
    Tirez en les conclusions que vous voulez.


    • vigneron Le 31 mai 2013 à 20h13
      Afficher/Masquer

      Theoldt, “Conclusion: La crise des subprimes, a renforcé de dollar.
      Tirez en les conclusions que vous voulez.”
      Ah ouais d’accord… Alors disons dans la foulée:
      Scolie:
      “Le 9/11 a affaibli le dollar.
      Tirez en les conclusions que vous voulez.”


      • Theoltd Le 31 mai 2013 à 20h45
        Afficher/Masquer

        Bon ben je pense que la crise des subprimes est venue bien a point pour relancer le dollar qui etait en bien mauvaise posture. Pour moi, il clair que les crises profitent en general a l’Amérique, de la a conclure que c est elle qui les fabrique, il n’y a un pas a Franchir, en dehors de tout complotisme.


  13. Christophe Vieren Le 31 mai 2013 à 21h33
    Afficher/Masquer

    Au sujet de météo. On vient de comprendre pourquoi elle est pourrie en ces mois d’avril mai.

    Souvenez-vous, il y a quelques mois, les Qataris ont acheté le Printemps !
    Heureusement y a pas d’Eté à acheter. Il reste donc un espoir à compter du 21 juin


  14. coopavenir Le 31 mai 2013 à 21h48
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    débat super intéressant mais que va t il se passer pour le cours de l’or si toutes les banques centrales en achètent mais que d’autres émettent de l’or papier pour maintenir artificiellement son niveau?.
    On dit qu’il devrait exploser, je pense à Myret zaki qui en parle notamment étant donné la chute probable du dollar.
    Merci à vous et à Caroline qui a au passage une vision que je partage complètement!!


    • Chazam Le 31 mai 2013 à 22h14
      Afficher/Masquer

      Vous partagez aussi son idée selon laquelle “Russie et Chine euvrent pour le bien commun” ?

      🙂


    • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 23h18
      Afficher/Masquer

      @Chazam

      Juste une chose : Je n’ai jamais pris la Russie ou la Chine pour des enfants de choeur , ce qu’ils ne sont pas .
      Par contre , je ne peux que constater que leurs orientations de politique économique , ayant la monnaie comme outil puisqu’ils n’ont pas abandonné leur pouvoir régalien , se fait dans le sens de l’intérêt général , et non dans le sens exclusif d’une caste d’intérêts privés qui vont plutôt à l’encontre de l’intérêt général , même si cette défense d’intérêts exclusivement privés s’ exerce dans des pays qui sont en train de devenir des “simulacres” de démocratie

      Ce qu’il y a de très intéressant à observer dans ce cas de figure est bien la chose suivante : les soit-disant démocraties régressent à vue de l’oeil dans la défense et le respect des droits fondamentaux qui ont fait leur force et la force de leur économie. A l’inverse , des pays qui n’ont jamais prétendu défendre ces libertés individuelles ou ces fondements démocratiques que j’ai évoqués comme la séparation des pouvoirs et l’indépendance de la justice , sont dans la tendance inverse , pour ce qu’ils estiment être la défense de leurs populations ..

      Ce sont bien des jeux de pouvoirs politiques , mais vous avez d’un côté de parfaits hypocrites qui s’abritent derrière une histoire et un passé , en les détournant de leurs objectifs initiaux pour les faire s’exercer à leur seul profit .. et de l’autre , des pays qui n’ont jamais prétendu défendre ces notions , mais qui prennent en compte en premier l’intérêt de leur population , car ils savent que la puissance ne s’obtient qu’avec le peuple et non pas contre le peuple .. Donc ils défendent l’intérêt général du peuple avant de défendre des intérêts catégoriels ou sectoriels qui ne représentent qu’une infime minorité .

      Ce sont ces dynamiques inversées qui sont passionnantes à observer , d’un point de vue moral et éthique ou anthropologique .

      Et croyez moi , les pays qui suscitent la confiance sont bien ceux qui savent défendre leur peuple et leurs descendants …Certainement pas les pays suicidaires qui sacrifient leur jeunesse sur l’autel de la rentabilité immédiate , du profit court terme , ou encore la logique des sacro saints équilibres budgétaires qui sont comme les Habits de l’Empereur : ils n’ont jamais existé que dans les fantasmes de ceux qui ont créé une nouvelle religion : celle de la monnaie devenue une fin en soir et non plus un outil .. Ceux que j’appelle les idolatres du veau d’or de la libéralisation des échanges gérés par des individus qui sont plus proches de la bestialité la plus immonde que du respect de l’humain .

      Ils ont effectivement réussi à transformer l’humain en valeur marchande ;. Les Chinois et les Russes refusent ces nouvelles idoles véhiculées par la finance occidentale .. J’ai le droit de penser qu’ils n’ont pas tort ..

      A titre d’illustration : deux exemples très concrets qui donnent une idée de l’éloignement progressif des modèles de sociétés :
      Retour aux valeurs traditionnelles et aux valeurs religieuses en Russie , avec un soutien affirmé du Parti Communiste à l’Eglise Orthodoxe , ce qui peut susciter un bon nombre d’interrogations légitimes .
      En Chine , interdiction de la publicité télévisuelle et radiophonique sur les produits de luxe , car non conformes aux valeurs chinoises d’éducation populaire et au tout consommation !!! ..
      Une nouvelle mesure assez étonnante également concernant les véhicules : dans les grandes villes chinoises , 60% Des véhicules à moteur devront être consacrés aux transports publics ..

      L’industrie automobile allemande risque d’en accuser le coup et les derniers chiffres auraient tendance à montrer qu’elle en subi déjà les conséquences , sachant que les Chinois étaient les premiers vendeurs de voiture au monde (18 Millions de véhicules pour 15 Millions aux USA) .

      L’économie vient aussi du modèle de société choisi .. Et la société de consommation telle que définie dans nos modèles occidentaux à bien l’air de ne pas susciter un engouement généralisé dans d’autres pays .. On a aussi le droit de faire ces constats en se posant les questions qui en découlent . Et si notre modèle n’était pas forcément le bon ??? Se pourrait-il qu’il ait besoin de réformes ??? Quelles sociétés voulons-nous pour nos enfants ??

      Les Chinois et les Russes se posent visiblement ces questions .. Les financiers anglo saxons ont décidé qu’elles n’étaient pas pertinentes . Personnellement , je pense que ces questions sont pertinentes !!! et qu’à défaut de leur apporter une réponse immédiate , on a au moins le droit de s’interroger et de chercher d’autres voies , d’autres solutions .


      • vigneron Le 31 mai 2013 à 23h51
        Afficher/Masquer

        Caroline, premier pays “acheteur” de bagnoles la Chine en 2012, pas “vendeur”, nuance. Avec par contre GM qui y est bel et bien vendeur number one avec près de 3 millions de ventes…


      • Chazam Le 01 juin 2013 à 00h39
        Afficher/Masquer

        “Donc ils défendent l’intérêt général du peuple avant de défendre des intérêts catégoriels ou sectoriels qui ne représentent qu’une infime minorité .”

        Mais vous plaisantez? Comment pouvez vous fantasmer à ce point sur la Russie et la Chine, au prétexte que l’état est plus interventionniste?

        L’intérêt categoriel défendu par les etats russe et chinois est celui de l’elite au pouvoir. L’elite politique d’abord, car l’elite economique est à la fois leur clientéle, mais qui aussi leurs proches voire carrement leurs familles… regardez la repartition des richesses dans ces deux pays, et surtout qui la détient, et quelles politiques sont menées pour que les populations russe et chinoise n’en sachent rien.

        Vous êtes aveuglée par votre désir de trouver ailleurs ce que vous ne trouvez pas chez nous, à un point assez sidérant…


        • vigneron Le 01 juin 2013 à 00h49
          Afficher/Masquer

          “Sidérant”, dites-vous Chazam ? Voui, quoique le mot soit faible.


          • Chazam Le 01 juin 2013 à 16h39
            Afficher/Masquer

            Oui, j’essaye de rester courtois… pas facile quand je lis que nos sociétés occidentales auraient transformé leurs populations, des victimes, en simples marchandises, ce que russie et chine, parce qu’elles ont l’extrême bon goût d’avoir des économies des plus dépendantes du pouvoir politique, n’auraient évidemment pas fait, au contraire…

            De l’art de tordre les faits pour qu’ils collent à une espérance. 🙂


        • caroline porteu Le 01 juin 2013 à 09h47
          Afficher/Masquer

          @Chazam
          relisez ce que je viens de dire que vous qualifiez d’aveuglement …

          Jeux de pouvoir politique pour rétablir la puissance d’une nation qui ne se fait pas contre le peuple mais avec le peuple (ce qui sous entend la notion d’intérêt général) .
          Pensez vous que l’instauration d’une sécurité sociale gratuite en Chine soit uniquement destinée à favoriser les élites politiques ?? Non , elle est destinée à faire sortir les bas de laine chinois pour compenser la baisse des échanges commerciaux .

          C’est un jeu de politique économique , mais c’est un jeu qui prend le peuple en considération .

          Dans nos démocraties c’est exactement l’inverse qui est en train de se produire . Les élites politiques et financières qui marchent la main dans la main (la soi disant indépendance d’un Draghi fait quand même désormais rigoler tout le monde) n’établissent les règles qu’en fonction de l’intérêt des élites financières en particuliier .

          Le mode de financement des dettes souveraines en est un exemple parfait puisqu’il consiste à faire payer trois fois le contribuable
          Le contribuable Européen finance la BCE pour prêter aux banques : il est déjà cocu une première fois
          La BCE prête aux banques qui reprêtent aux Etats avec marge bénéficiaire (augmentation du taux d’intérêt ) et c’est le contribuable qui paie le prix de cette marge qui ira enrichir les actionnaires privés de cette banque.
          Il est cocu deux fois et personnellement j’appelle çà du détournement de fonds publics.

          Si les banques spéculent trop ou se retrouvent en difficultés à cause de leur gestion incohérente ou de la gestion incohérente du politique (commission européenne et sa fiscalité des capitaux démente) , le contribuable est encore appelé à payer (cocu trois fois) .. L’exemple de Bankia ou de Dexia sont très caractéristiques et je ne parle pas de Chypre ou de la nouvelle Directive Européenne évoquée plus haut.

          Si vous regardez par le trou de la serrure , vous ne risquez pas d’avoir une vue d’ensemble . Oui les élites chinoises ou Russes sont souvent corrompues et se battent pour défendre leur position .. Cela tient aussi à l’absence de séparation des pouvoirs évoquée dans mon article , mais nous sommes désormais dans des dynamiques inversées . Cette séparation des pouvoirs qui a fait la force des démocraties est en train de disparaitre (commission de Bruxelles détient désormais l’exécutif et le législatif) , quand à la justice elle est carrément aux abonnés absents dès qu’il y a écrit Finances sur le pas de la porte . Citez moi une seule condamnation et emprisonnement pour fraude et elles sont multiples dans les cinq dernières années , à part Montepaschi ..

          Dadone a donné deux citations :
          Une de Lénine : Les capitalistes nous fourniront la corde pour les pendre
          Et une de Sun Tsu : sur l’attirance de la vénalité avec de petites richesses ..

          Ces deux citations sont particulièrement pertinentes en ce moment .

          Vous ête sûr que l’aveuglement est de mon fait ?


          • Chazam Le 01 juin 2013 à 14h55
            Afficher/Masquer

            Ben oui, pour rien au monde je ne changerais ma nationalité pour la chinoise ou la russe, ne serait-ce que parce qu’ici, je suis libre de me renseigner, de m’informer, de m’instruire et de dire ce que je veux sur n’importe quel sujet (dans la limite selon laquelle on ne peut faire l’apologie des haines racistes par ex).

            Parce que je ne risque pas de me faire tabasser (au mieux) pour avoir estimé que le pouvoir politique abuse de sa position. J’ai le droit de dire que nos gouvernements sont constitués de blaireaux, et la constitution ainsi qu’une justice infiniment plus independante qu’en russie et en chine protègent ce droit.

            Parce que je ne risque pas de me faire expulser de mon logement au profit du pote ou du frère du representant local du pouvoir assisté de ses milices mafieuses, pour construire à la place une usine produisant un truc pour lequel les surcapacités sont déjà monstrueuses, ou un complexe commercial qui restera vide, ou des barres d’immeubles qui resteront vides.

            Parce que j’ai le droit de voter pour sanctionner un pouvoir politique s’il me parrait corrompu ou incompétent, et j’ai le droit de créer ou d’adhérer à n’importe quelle association qui rendra mon opinion plus forte et, peut être, influente auprès de nos gouvernants.

            Parce qu’on n’a jamais, jamais, jamais vu des gouvernants agir pour le bien commun s’il n’y a pas de garde fou à leur pouvoir. Jamais. Et que, si notre situation n’est pas idéale, elle est infiniment meilleure que celle des russes et des chinois.

            Alors oui, piur vous répondre, j’en suis absolument persuadé.


      • yvan Le 01 juin 2013 à 10h01
        Afficher/Masquer

        Caroline :
        Le “retour” vers des valeurs religieuses de la part des politiques n’a que le but d’endormir des peuples et, justement, se servir d’une caution qui les ferait presque passer pour des angelots…
        D’autant que si c’est dieu qui est responsable de la situation, c’est encore plus simple : d’une pierre, trois coups.

        Quant aux Chinois, et comme écrit par Chazam, leurs “mesures” qui “pencheraient” dans le sens de la protection de leur peuple, ça me fait doucettement ricaner :
        Simplement, les dirigeants sont actuellement conscients qu’ils ont intérêt à lâcher du lest car ils ne pourront plus assurer du boulot pour tous et faire rêver de haméricane-drim…
        Et quand tu as 100 000 manifestants avec des fourches en face de toi, tu te sens becup moins à l’aise, tout de suite…


        • caroline porteu Le 01 juin 2013 à 14h26
          Afficher/Masquer

          @Yvan
          Il est clair qu’un pays de 1,5 milliard d’habitants ne se gère pas tout à fait comme un pays de 60 Millions ..
          Que la religion soit aussi un moyen d’asseoir un pouvoir politique , j’en suis la première convaincue
          Relisez donc le fabuleux texte de Montesquieu :
          Pourquoi les Romains ont-ils inventé la religion .

          Ce sont des gens comme Montesquieu , Voltaire , ou d’autres , pas exclusivement français , qui ont fait les idées humanistes du XVIIIème siècle , idées sur lesquelles se sont fondées nos démocraties .

          Ces idées suscitaient l’espoir qui est l’un des principaux moteurs humains . Aujourd’hui , ces idées sont en train d’être enterrées par ceux qui nous gouvernent , sous des prétextes grotesques d’idolatrie du veau d’or (monnaie devenue une fin en soi) , ce qui n’est rien d’autre qu’une autre forme de religion totalement sectaire ..

          Nous avons le droit d’essayer d’analyser et de refuser ces nouvelles idoles qu’on veut nous imposer , et qui de plus sacrifient l’avenir de nos pays et en particulier leurs jeunesses . Une société qui sacrifie sa jeunesse est suicidaire par définition , ou alors elle est condamnée à l’esclavage .

          Autre information qui n’a pas manqué de susciter un étonnement certain chez moi : récemment le patriarche de l’Eglise orthodoxe Russe a été accueilli en grandes pompes par le Président Chinois

          Curieux non ?

          Cet étonnement ne pouvant qu’entrainer de nouvelles interrogations.


          • Chazam Le 01 juin 2013 à 14h58
            Afficher/Masquer

            Ben non, ce n’rst abdolument pas curieux. Vous connaissez beaucoup de chinois orthodoxes ? 🙂

            Ce qui serait curieux, c’est que le pouvoir chinois reçoive le pape en gr2ndes pompes. 🙂


          • vigneron Le 01 juin 2013 à 15h23
            Afficher/Masquer

            Pour sûr Caroline qu’un Voltaire, un Locke, un Helvetius ou un d’Holbach eussent en choeur acclamé la visite du parrain Cyrille 1er aux dignitaires de l’empire du Milieu…
            Ps: dites moi chère Caroline, Douguine ça vous parle un zeste non ? ou me trompè-je ? Cette eschatologie eurasiste anti-thalassocratie d’obédience, à minima, “dedefensiste”me semble diablement incrustée chez vous… Moi voyez-vous, en girondin, j’ aime assez humer un peu de grand large, au moins de loin en loin, vent d’ouest quoi.


          • jave Le 01 juin 2013 à 15h46
            Afficher/Masquer

            Vigneron girondin ? Mince alors. Je vous voyais plutôt vins de Haute-Savoie.


          • yvan Le 01 juin 2013 à 19h01
            Afficher/Masquer

            Non, non, Jave.
            Vigneron est basé dans le Sud-Ouest.
            Ligne Bordeaux-Toulouse.
            Tu tournes à droite après l’église (la gauche lui porte malheur), et c’est au bout du chemin…

            Caroline :
            Ce n’est PAS une question de nombre.
            Ca AUSSI est une tromperie capitaliste de TRES bonne propagande.


          • caroline porteu Le 01 juin 2013 à 19h09
            Afficher/Masquer

            @vigneron

            Non je ne connaissais pas Douguine .
            Mais j’ai effectivement lu avec curiosité ce qui était écrit sur lui .

            Mes sources sont personnelles d’une part … (j’ai des amis français vivant en russie, comme en Chine d’ailleurs) et ils échangent , à la fois leurs points de vue, leurs impressions , leurs sentiments, leurs perceptions qui sont très très éloignées de l’image donnée par nos médias .

            Je lis régulièrement des gens comme Sapir et ses analyses sur la société Russe sont d’une finesse exceptionnelle . Je lis également de nombreux français qui écrivent pour la presse Russe , dont Alexandre Latsa qui tenait une chronique hebdomadaire sur Ria Novosti .

            Et il m’arrive aussi de voyager ^^^.. Je dois dire qu’en dix ans , j’ai vu une transformation de la société Russe en particulier sa jeunesse ,assez impressionnante , surtout en termes de joie et d’espoir . Ces sentiments sont palpables quand vous vous promenez dans les rues que ce soit à Moscou ou à Saint Pertersbourg , partout , dans les boutiques , dans les musées , dans les restos ..

            Je vois par contre une transformation inverse en France ou dans les pays d’Europe que je connais bien . Tristesse, résignation, désespoir et démotivation.

            Nous sommes effectivement sans doute à l’aube d’une crise civilisationnelle aigue , mais pour ma part , il ne s’agit en aucun cas d’une apocalypse .

            Les bases d’une nouvelle société sont à chercher et je me permettrais de vous répondre que des gens comme Franck Biancheri , qui n’ont certainement rien à voir avec un Douguine, mais qui ont mis en place des constructions très importantes dans ce qui se voulait être une Europe des Peuples , comme le programme Erasmus , se sont posés les mêmes questions , puisque Biancheri a même écrit un livre sur ce sujet :
            “Crise mondiale : en route pour le monde d’après” que je ne saurais que vous conseiller de lire .

            La GIronde est un beau pays ^^^^
            Nous avons en commun d’aimer la mer , mais pour ma part c’est celle qui borde les côtes Bretonnes ou Normandes qui m’est chère . La méditerranée est aussi un superbe endroit , et sa richesse culturelle et civilisationnelle encore plus .


      • Karihkoun Kluen Le 05 juillet 2013 à 18h49
        Afficher/Masquer

        @ Caroline,
        “Par contre , je ne peux que constater que leurs orientations de politique économique , ayant la monnaie comme outil puisqu’ils n’ont pas abandonné leur pouvoir régalien , se fait dans le sens de l’intérêt général…”

        Croire qu’un État, parce qu’il garde son pouvoir régalien sur sa monnaie, œuvre pour autant dans le sens de l’intérêt général, cela ne relève-t-il pas du plus pur fantasme ?
        http://ordrespontane.blogspot.fr/2011/04/fermez-la-bce.html


  15. fabien775 Le 31 mai 2013 à 21h52
    Afficher/Masquer

    Voici un article très intéressant sur l’évolution du système monétaire.
    http://www.europe2020.org/spip.php?article759&lang=fr


  16. juni palacio Le 31 mai 2013 à 22h26
    Afficher/Masquer

    Il est incontestable que l’on vit une période de recomposition financière internationale avec en prime des risques de krach majeure . Chacun place ses pions, les Chinois en premier. Quel rôle jouera l’or ? Personne n’en sait rien. Dans le doute, les banques centrales prennent leurs dispositions.
    Il y a aussi le fait que le FMI ne sera pas l’instrument de cette recomposition. La mise hors course très opportune de DSK signe la fin de cette option.
    La crise de 2008 a signifié au monde de manière nette que le système financier anglo-saxon n’est plus légitime à régler les échanges mondiaux.
    Les Chinois apparaissent comme les acteurs majeurs dans cette remise en cause du modèle dominant. Ils procèdent à leur habitude par étapes sur la longue durée en opérant une stratégie d’encerclement. Ils agissent sur l’asie, l’Océanie, l’Afrique dont certains pays envisagent même d’adopter le yuan comme monnaie principale.
    Le paysage futur est-il dessiné pour autant. Rien n’est moins sûr. Il me semble qu’il faut comprendre que chacun essaie surtout de minimiser les risques dans cette période de forte incertitude. La volonté impérialiste chinoise est probablement sous-jacente à ses efforts pour supplanter le dollar mais moins que celle de s’affranchir du risque américain.
    En attendant le yuan colle au dollar en offrant même une légère prime à ses détenteurs. La stabilité et le souci de rassurer sont primordiaux aux yeux des Chinois.
    Pendant que les Américains en sont tout entier à leurs tentatives frénétiques de sauver leur juteux système, la vielle dame obèse -l’Europe, bien sûr- se débat mollement avec le dernier joujou qu’elle vient de s”offrir et qui vient de lui exploser à la figure.


    • caroline porteu Le 31 mai 2013 à 23h40
      Afficher/Masquer

      @juni palacio
      Les Chinois sont les champions du jeu de GO , seul jeu qui n’a pas encore été totalement modelisé informatiquement parlant . Les réactions humaines qui permettent de jouer sont encore trop complexes pour les ordinateurs , y compris les ordinateurs les plus performants …

      C’était juste une réflexion en passant !!! ^^^^


      • juni palacio Le 01 juin 2013 à 00h26
        Afficher/Masquer

        « Le jeu de go est un jeu d’échange; on fait des territoires, on fait des échanges » Proverbe chinois
        Le jeu de go prépare bien au commerce..


        • yvan Le 01 juin 2013 à 19h20
          Afficher/Masquer

          En effet, Juni.
          Et pour avoir fréquenté des Coréens, des Taïwanais, des Japonais dont j’ai suffisamment gagné la confiance pour qu’ils me livrent des infos à titre personnel et même, surtout, politique, les Chinois ne m’ont jamais fait suffisamment confiance…
          Peut-être une culture antioxydant quelque part…

          Soit, globalement, d’après synthèse perso qui vaut ce qu’elle vaut :
          Un Chinois VEUT vivre comme un ricain, est même pire rapiat qu’un ricain, MAIS se méfie de l’occident comme de la peste.

          Peut-on lui donner tort .. ??
          Once'(dor)eledemande..
          On a que ce qu’on mérite, général-ment…


    • vigneron Le 01 juin 2013 à 00h17
      Afficher/Masquer

      Juni, jeu de go ou pas, joncaille ou pas, c’est bien ses réserves en dollars et roros qui permettront, au moins en partie, à la BPC de – peut-être – sauver la mise des banques chinoises et la tête des oligarques au moment du crash qu’elles puis ils ne pourront éviter.


      • juni palacio Le 01 juin 2013 à 01h11
        Afficher/Masquer

        Il y aura (ou pas) un crash bancaire, et alors ? La Chine disparaîtra-t-elle ?
        Cela ne sera guère qu’un épisode de plus dans la longue histoire chinoise.
        Un conseil, si je puis me permettre, initiez-vous au jeu de go…Cela aide à avoir un peu plus de profondeur dans sa réflexion, à voir plus loin que le prochain crash


        • vigneron Le 01 juin 2013 à 08h50
          Afficher/Masquer

          Et alors, Juni ? Permettez moi, tout de go, de vous retourner la question: “Crash bancaire (énième) pour l’Europe et les US ? Et alors ? L’Europe et les US disparaîtront-ils pour autant ?” Let’go to gogoland mister Go.


  17. dan Le 31 mai 2013 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Caroline Porteu , mes compliments ! , vous êtes loin d’être con , je suis d’accord avec vos commentaires , cela rassure ! et bravo


    • caroline porteu Le 01 juin 2013 à 09h50
      Afficher/Masquer

      @Dan
      Merci …


  18. BA Le 01 juin 2013 à 14h40
    Afficher/Masquer

    Mardi 28 mai 2013 :

    L’Allemagne craint une révolution si l’Europe jette à la ferraille son modèle social.

    Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a averti mardi que perdre la bataille contre le chômage des jeunes pourrait déchirer l’Europe, et que l’abandon du modèle social du continent européen en faveur de normes plus strictes comme aux États-Unis pourrait déclencher une révolution.

    L’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie veulent une action urgente pour sauver toute une génération de jeunes Européens qui craignent de ne pas trouver d’emploi. Le chômage des jeunes dans l’Union Européenne se chiffre à près de un sur quatre, soit plus du double que le chômage des adultes.

    “Nous devons être plus efficaces dans notre lutte contre le chômage des jeunes, sinon nous perdrons la bataille pour maintenir l’unité de l’Europe”, a déclaré Wolfgang Schäuble.

    Alors que l’Allemagne insiste sur l’importance de la consolidation budgétaire, Wolfgang Schäuble, lui, a évoqué la nécessité de préserver le modèle social de l’Europe.

    Si les normes sociales américaines sont introduites en Europe, “alors nous aurons une révolution, pas le lendemain, mais le jour même” a déclaré Schäuble lors d’une conférence à Paris.

    http://www.reuters.com/article/2013/05/28/us-europe-unemployment-idUSBRE94R0D320130528

    Zone euro : taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans :

    Slovénie : 24,4 % de chômage.

    Irlande : 26,6 % de chômage.

    Chypre : 32,7 %.

    Italie : 40,5 %.

    Portugal : 42,5 %.

    Espagne : 56,4 %.

    Grèce : 62,5 %.


    • chris06 Le 01 juin 2013 à 15h35
      Afficher/Masquer

      ce qui laisse songeur c’est que le pourcentage soit aussi élevé en Espagne ou en Grèce et qu’ils n’y aient pas déjà fait la révolution.


      • caroline porteu Le 01 juin 2013 à 18h44
        Afficher/Masquer

        @chris06
        Et en Irlande , malgré la soi-disant “reprise”

        J’ai encore une hypothèse à ce sujet qui va vous faire hurler et qui tient à la culture spécifique des pays en question . Culture traditionnelle , à forte dominante religieuse dans laquelle la cellulle familiale est une notion très importante .

        Plusieurs personnes vivant en Espagne m’ont dit avoir constaté que la solidarité familiale espagnole s’était mise à jouer à plein, ce qui avait permis à beaucoup de ces jeunes de ne pas tomber dans la misère la plus totale .

        Dans ce contexte , les emplois préservés sont ceux de ce que je qualifierais de “chef de famille” .. souvent le plus haut salaire . Et le taux de chômage des jeunes explose car il est plus important de préserver cet emploi là …

        Quand je parle du retour russe aux valeurs traditionnelles , cette politique familiale fait également partie des priorités du gouvernement si vous vous donnez la peine de vous renseigner . Un bon nombre de réformes sur ce sujet sont en cours , à peu près l’inverse des nôtres .


        • juni palacio Le 01 juin 2013 à 23h41
          Afficher/Masquer

          Exact, d’autant que dans ces pays, le chômage massif de la jeunesse ne date pas d’aujourd’hui.


  19. juni palacio Le 01 juin 2013 à 23h43
    Afficher/Masquer
    • caroline porteu Le 02 juin 2013 à 00h54
      Afficher/Masquer

      @juni palacio

      J’ai du mal à y croire .
      Les derniers chiffres sur la croissance et le chômage américain étaient à nouveau largement inférieurs aux attentes, en particulier ceux de Jeudi dernier (de mémoire) , l’auteur de l’article n’avait pas dû en avoir connaissance..
      De plus si l’avenir est aussi rose que ce qu’annonce cet article , on se demande bien pourquoi les taux des T Bonds américains remontent en flèche depuis une semaine et çà c’est totalement factuel .

      et non seulement les taux augmentent , mais les adjudications ne trouvent plus preneur !!! ..
      “Mardi 28 Mai , La demande domestique n’a couvert que 12,6 % de l’émission contre 27,8 % en moyenne, et 65 % de l’émission a été achetée par les primary dealers qui bossent avec la FED (qui a dû s’empresser de les leur racheter) ».

      De plus le dollar baisse contre le yen (totalement anormal dans le contexte actuel) et contre l’euro, ce qui est totalement anormal également dans le contexte décrit par l’Express .

      On serait plutôt en train de se préparer un krach obligataire de première que cela ne m’étonnerait qu’à moitié . Et comme le dit Sannat dans son excellent article en plus plein d’humour :
      même si cela horripile Chris06 :
      Plus personne ne veut des obligations américaines !

      Pour l’article , lisez le : de plus Sannat fait référence à un article de BFM totalement opposé à l’article de l’Express que vous venez de mentionner . Lire des opinions contradictoires permet de se forger sa propre opinion .

      On va tous se faire Nikkei !!!
      http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-on-va-tous-se-faire-nikkei-.aspx?article=4394645604G10020&redirect=false&contributor=Charles+Sannat


    • caroline porteu Le 02 juin 2013 à 01h16
      Afficher/Masquer

      @juni palacio
      Autre information totalement dans la ligne de la discussion qui vient d’avoir lieu autour de l’étude faite par Olivier ..
      Il semble que l’Arizona vienne d’adopter l’or et l’argent comme monnaie légale , ce qui était dans leur intention depuis plusieurs semaines .. A priori , cela vient d’être adopté par le Sénat .

      Et ce n’est pas le seul Etat Américain à envisager des mesures de ce type .. loin de là .
      Cette information ne va pas non plus dans le sens d’une reprise foudroyante de l’économie américaine, reprise qui entrainerait un retour progressif à l’équilibre de ses finances publiques . Cela montrerait plutôt l’inverse .

      La confiance des Etats envers le gouvernement central serait plutôt en train de se transformer en peau de chagrin .
      http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-arizona-fait-de-l-or-et-de-l-argent-des-changes-legaux.aspx?article=4357402264G10020&redirect=false&contributor=Mike+Maloney.

      Vous trouverez de nombreux articles en anglais qui recoupent totalement celui de Maloney .


  20. juni palacio Le 02 juin 2013 à 01h29
    Afficher/Masquer

    J’avoue moins suivre l’information financière. Mais si l’on reste sur les fondamentaux économiques, il n’y aura jamais de reprise réelle aux Us s’il n’y a pas de gain de pouvoir d’achat par la classe moyenne. On assiste plutôt plutôt une baisse nette des salaires. ils peuvent triturer leurs instruments financiers dans tous les sens. La croissance aux USA ne peut être tirée que par la consommation. Jusqu’il y a peu, la consommation était alimentée par le crédit. ce n’est plus possible autant qu’il y a quelques années. Donc, sauf changement majeure de politique comme transformer les USA en grande puissance exportatrice (quasi-irréalisable), ou redistribuer du pouvoir d’achat au, peuple, le processus de destruction de l’économie américaine va continuer


Charte de modérations des commentaires