Les Crises Les Crises
11.mai.202111.5.2021 // Les Crises

Non, l’épidémie n’est pas une « catastrophe naturelle » – Le Stagirite

Merci 48
J'envoie

Source : Le Média, Youtube

« C’est la Covid19 qui est responsable des 100 000 morts, pas l’Etat. » déclarait récemment Eric Dupond-Moretti.

C’est une réaction classique de dirigeant face à un désastre d’origine naturelle, qui n’est pas sans rappeler celles que l’on entendait à l’époque de la canicule de 2003.

« Qu’est-ce que c’est que cette société où on se tourne vers le gouvernement quand il fait chaud ou quand il fait froid ? Oui, de temps en temps, il y a des étés de canicule, c’est dangereux pour les personnes âgées, c’est vrai, nous le savons depuis très longtemps. Si on pense que le gouvernement va changer la nature des choses et la température, on se trompe » Bernard Kouchner, ancien ministre de la Santé, Le Figaro, 12 août 2003

« Ce n’est pas le retard d’information qui a entraîné l’ampleur de la vague de surmortalité, mais le phénomène climatique lui-même. » Bernard Accoyer, vice-président du groupe UMP de l’Assemblée nationale, Le Parisien, 20 août 2003

Quid du rôle des facteurs humains dans les catastrophes dites naturelles ?

En 1755, un tremblement de terre suivi d’un tsunami et d’un incendie ravagent la ville de Lisbonne. Beaucoup y voient la colère divine s’abattant sur les habitants pour les punir de leurs péchés. L’événement entraîne une polémique parmi les intellectuels. Voltaire, par exemple, met de côté toutes les explications impliquant Dieu ou les actions impies des hommes. Il affirme tout simplement que le désastre arrive sans raison : c’est par hasard que la terre a tremblé là, à ce moment-là. C’est un fait qu’il faut prendre comme tel. Ce que font alors, par exemple, les scientifiques qui cherchent les causes naturelles du désastre à partir des théories – certes erronées – de l’époque.

Il y a donc d’un côté ceux qui cherchent des intentions divines et des responsabilités humaines, et d’un autre ceux qui naturalisent l’événement.

Dans notre épidémie, le virus est une chose naturelle : même si l’on n’a pas encore fini de tirer au clair son origine, on sait désormais que sa dissémination dans le monde humain n’est pas intentionnelle.

Dupond-Moretti a donc l’air de tenir une position de bon sens : les catastrophes naturelles sont à première vue des sinistres sans coupable. D’autres désastres, au contraire, nous font spontanément chercher un agent humain, ayant provoqué l’événement soit sciemment par mauvaise intention (un attentat terroriste), soit involontairement par incompétence ou négligence (accident nucléaire de Tchernobyl).

Revenons au tremblement de terre de Lisbonne. Rousseau s’oppose à Voltaire, affirmant qu’il y a bel et bien une responsabilité humaine. Pas au sens où, les Hommes ayant fauté, Dieu les punirait, mais simplement par leurs choix d’urbanisation : « Convenez, par exemple, que la nature n’avait point rassemblé là vingt mille maisons de six à sept étages, et que, si les habitants de cette grande ville eussent été dispersés plus également et plus légèrement logés, le dégât eût été beaucoup moindre et peut-être nul. »

On peut donc tout à fait reconnaître à la fois le caractère naturel ou indépendant de la volonté humaine de certains phénomènes (c’est le cas pour le séisme) et le rôle déterminant de facteurs humains pour la gravité de leurs conséquences : un séisme en plein désert ne tue personne, mais des immeubles qui s’effondrent font de nombreuses victimes.

Qu’il s’agisse d’accident domestique, industriel ou de catastrophes naturelles (séisme, cyclone, avalanches), ce qui compte pour calculer un risque, c’est-à-dire la probabilité d’un dommage, c’est toujours la combinaison de trois facteurs : un aléa, une exposition, une vulnérabilité.

Dans le cas des séismes, par exemple, il y a des zones du globe plus ou moins exposées, des bâtiments plus ou moins vulnérables en fonction de leur capacité à endurer des secousses d’une certaine magnitude sans s’effondrer. De sorte qu’il n’y a pas correspondance systématique entre la force de l’aléa et les dégâts humains.

La notion de vulnérabilité ne concerne pas seulement les infrastructures, mais aussi les conditions de vie et les inégalités sociales. Des bidonvilles sans système d’évacuation des eaux usées sont plus vulnérables à une épidémie. Il est donc plus judicieux de parler d’une multitude de risques pesant sur des groupes plus ou moins vulnérables plutôt que d’un risque global pesant sur une population.

Source : Le Média, Youtube, 28-04-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Darras // 11.05.2021 à 07h36

C’est quand même marrant la manière dont sont conditionnés les occidentaux.
Même chez le Media.
On parle d’une catastrophe industrielle « due à l’incompétence ou la négligence », on prend quoi?
Fukushima? Bien récent, bien catastrophique, toujours en cours, qui a failli supprimer toute vie sur l’hémisphère nord, et où la scélératesse, l’incompétence la lâcheté et la bêtise crasse ont atteint des niveaux stratosphèriques. Non, pas Fukushima.
Bhopal? La société US Union Carbyde accumulé scélératesse et cynisme, 300 000 morts. Non, pas Bhopal.
Seveso? Pas mal Seveso et prêt de chez nous.
Non, Tchernobyl bien sûr. Ben tiens, c’est des sous hommes soviétiques et Russes. Hein sans rire, on le sait bien, au niveau incompétence et négligence, les Russes hein, ha, ha, ha.
J’en ai marre, mais j’en ai marre.

46 réactions et commentaires

  • bogdanB // 11.05.2021 à 07h24

    Bon finalement, c’est un peu des deux: la nature qui fait qu’un animal se retrouve vecteur d’un virus quaccidentellement il transmet à l’être humain.
    Et c’est l’être humain qui le transmet à la vitesse de 850 km/h à la planète.
    Mais c’est la nature qui fait que l’être humain a ou n’a pas le patrimoine génétique pour surmonter la maladie voire l’ignorer (chez les asymptomatiques).
    Bref la vision binaire du monde est un peu courte.

      +2

    Alerter
    • Sandrine // 11.05.2021 à 08h38

      « (…) d’un virus quaccidentellement il transmet à l’être humain… « 
      Heu…?! Êtes-vous bien au fait de ce qui se dit actuellement sur l’origine probable de l’épidémie? Exit le pangolin. La chauve-souris (réservoir initial attesté) ne peut pas avoir non plus transmis le virus directement pour des raisons géographiques.
      Reste en lice : des élevages industriels ( visons par exemple) et surtout la thèse du virus échappé d’un laboratoire après avoir été potentiellement trafiqué pour le rendre plus contagieux et « adapté » à l’homme via des souris humanisées…
      Comme origine naturelle, il y a mieux, non?

        +12

      Alerter
      • BogdanB // 11.05.2021 à 08h59

        oui mais alors, vous qui savez : le labo chinois à Wuhan ou le labo us ? parce qu’il y en a un des deux (ou les deux) en trop !

        Donc comme il y a deux labos dans la course (et que ça fait quand même compliqué), j’applique le rasoir d’Ockham et je penche pour la transmission animal-être humain (comme cela a été le cas de toutes les précédentes pandémies/épidémies).

          +4

        Alerter
        • Sandrine // 11.05.2021 à 09h31

          Ah vous pensez que tout cela n’est qu’une bataille de propagandes…les usa répandraient des bruits fumeux sur le labo de Wuhan pour faire du tort aux Chinois et inversement… Et du coup le conte moral du pangolin (hypothèse initialement avancée par les Chinois, notez bien) vous parait plus crédible…

          Et bien moi figurez-vous, je trouve que l’hypothèse de la fuite de laboratoire en Chine colle très bien avec la réaction des Chinois à l’hiver 2020… pourquoi ce délire du confinement total, des fumigations dans les rues, etc, etc. .. ? Pour un simple virus d’origine naturelle ? On ne prend pas toutes ces précautions pour les autres infections naturelles. Alors pourquoi celle-là? Parce que « le gens n’ont pas d’anticorps »? Mais les gens n’ont pas plus d’anticorps pour les variants annuels de le grippe.
          En revanche si les autorités chinoises craignaient la fuite du laboratoire d’un virus trafiqué, cela explique leur réaction extrême. C’était même tout à fait justifié.
          Et cela explique que maintenant, le prennent plus « à la cool »; non pas parce que leur stratégie zéro Covid serait un succès, mais parce qu’il se sont rendus compte que, ouf!, le virus n’est pas si dangereux que cela, ou en tout cas qu’il évolue dns le « bon » sens ( en devenant moins mortel que redouté initialement)

            +10

          Alerter
          • LibEgaFra // 11.05.2021 à 09h59

            « Et bien moi figurez-vous, je trouve que l’hypothèse de la fuite de laboratoire en Chine colle très bien avec la réaction des Chinois à l’hiver 2020… »

            Contrairement à ce que vous laissez entendre, la réaction des Chinois face à l’épidémie a été parfaite: ils ont identifié le virus, ce que les occidentaux ont été incapables de faire et ils ont maîtrisé l’épidémie en un temps record, ce que les occidentaux ont aussi été incapables de faire.

            Le reste est de la pure propagande occidentale anti-chinoise quand on sait que cette épidémie a fait des milliers de morts aux USA à partir d’octobre 2019 déjà, masqués sous le terme de « grippe » ou de pneumonies dues au vapotage.

            « En revanche si les autorités chinoises craignaient la fuite du laboratoire d’un virus trafiqué, cela explique leur réaction extrême. »

            C’est du pur acharnement anti-chinois. Leur « réaction extrême » est due au fait que les dirigeants chinois s’intéressent très fortement à leur peuple et font tout pour le protéger.

            Évidemment quel contraste avec les dirigeants français qui préfèrent supprimer des lits et boycotter le meilleur des vaccins!

            Vous passez sous silence le fait que le virus circulait déjà en Europe avant la Chine sous des symptômes de pneumopathie atypique. Et que ce virus a été introduit en Chine lors des jeux militaires en octobre, devinez où… à Wuhan.

            Tout ce qui compte de services de propagande occidentaux vous remercient pour votre contribution.

              +18

            Alerter
            • Sandrine // 11.05.2021 à 10h18

              « Vous passez sous silence le fait que le virus circulait déjà en Europe avant la Chine sous des symptômes de pneumopathie atypique. Et que ce virus a été introduit en Chine lors des jeux militaires en octobre, devinez où… à Wuhan. »

              Ah bon, c’est prouvé, ça?

              Je n’attaque pas vos chers Chinois (j’espère que vous recevez quand même quelques gratifications en échange de votre dévouement, parce que sinon, se mouiller jusqu’au cou de la sorte…).
              J’ai même écrit que la réaction extrême des autorités chinoise (quoique très tardive tout de même, convenes-en) était « justifiée « .
              Oui, chez nous, on a fait la politique de l’autruche et cherché à minimiser pendant très longtemps. Pendant très longtemps AUSSI. Mais peut-être nos idiots de technocrates n’avaient pas eu les bonnes informations. Ou n’ont pas voulu y croire.ce ne serait pas la première fois.

                +4

              Alerter
            • LibEgaFra // 11.05.2021 à 10h38

               » (j’espère que vous recevez quand même quelques gratifications en échange de votre dévouement, parce que sinon, se mouiller jusqu’au cou de la sorte…) »

              Sophisme. Particulièrement dégueulasse en fait. Donc quand vous n’avez plus d’argument vous attaquez en dessous de la ceinture. Je déteste les mensonges.

              « Ah bon, c’est prouvé, ça? »

              Demandez donc aux militaires français revenus malades de Wuhan.

              « (quoique très tardive tout de même, convenes-en) »

              Encore un mensonge. Ceux qui ont été responsables au niveau local d’un quelconque retard ont été sanctionnés.

              Chose inimaginable en France.

              Concernant votre premier commentaire, j’ai oublié de mentionner qu’il est pourri de sophismes: se mettre dans la tête des autorités chinoises, il faut vraiment oser. En fait vous ne jugez que vous-même.

                +10

              Alerter
            • SDF // 11.05.2021 à 14h36

              @LibEgaFra
              Le présent site avait proposé il y a peu la vidéo suivante:
              https://www.youtube.com/watch?v=x9twbRDJEdQ

              Peut-être ne l’avez-vous pas visionnée. Je vous la recommande. Vivement.

                +0

              Alerter
            • LibEgaFra // 11.05.2021 à 18h11

              « @LibEgaFra
              Le présent site avait proposé il y a peu la vidéo suivante: »

              Ouais, un type qui se la pète, je suis achement impressionné!

              Je préfère Schopenhauer.

              Autrement:

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme#Grandes_familles_de_sophismes

              Les sophismes les plus utilisés: ad personam, homme de paille.

              Si vous pensez que je me trompe, j’attends vos arguments. En attendant…

                +0

              Alerter
            • SDF // 11.05.2021 à 20h17

              « Si vous pensez que je me trompe, j’attends vos arguments »
              Vous vous contentez, comme l’écrasante majorité des commentateurs sur ce site, d’émettre des opinions. Il n’y a (toujours) rien à répondre. Tout au plus peut-on vous rétorquer une opinion différente… La belle affaire.
              En revanche, quand vous criez au sophisme lorsque quelqu’un prend la peine de vous répondre, certainement en réaction à votre ton péremptoire, il me semble judicieux d’argumenter:
              – quel sophisme avez vous identifié
              – pourquoi
              Ceci dit, produire une argumentation ne fait pas appel aux mêmes talents que pour produire une opinion. Donnez-vous la peine d’essayer, vous verrez bien.
              Dans le cas contraire, merci de vous reporter au passage 11:20 de la vidéo.

                +1

              Alerter
            • LibEgaFra // 12.05.2021 à 00h45

              « Vous vous contentez, comme l’écrasante majorité des commentateurs sur ce site, d’émettre des opinions. »

              Ça, c’est une opinion + sophisme ad populum. Aucun argument. Vous ne pratiquez pas ce que vous prônez.

              Connaissez-vous la différence entre une opinion et un fait? J’ai comme un doute.

              « En revanche, quand vous criez au sophisme lorsque quelqu’un prend la peine de vous répondre, »

              Je ne CRIE pas… 🙂 ! Et j’expose un sophisme quand j’en vois un. Sophisme = argument fallacieux.

              « il me semble judicieux d’argumenter:
              – quel sophisme avez vous identifié »

              Oui Monsieur.

              « – pourquoi »

              Ça il faut le demander à l’émetteur.

              « Ceci dit, produire une argumentation ne fait pas appel aux mêmes talents que pour produire une opinion. Donnez-vous la peine d’essayer, vous verrez bien. »

              Jolie opinion.

              « Dans le cas contraire, merci de vous reporter au passage 11:20 de la vidéo. »

              Très drôle! Je vois que vous avez le sens de l’humour.

              En substance donc:

              « Les sceptiques qui dénoncent les sophismes des autres sont de sales petits prétentieux qui manquent cruellement d’ouverture d’esprit ou en tout cas dit poliment qui manquent d’ouverture d’esprit, d’écoute de l’autre et qui sont beaucoup trop sûr d’eux-mêmes. »

              Sophismes ad personam (insultes) + sophismes homme de paille. Très fort! Quand il veut critiquer ceux qui dénoncent les sophismes, il y recourt lui-même! Imparable!

                +0

              Alerter
            • LibEgaFra // 12.05.2021 à 01h33

              « (j’espère que vous recevez quand même quelques gratifications en échange de votre dévouement, parce que sinon, se mouiller jusqu’au cou de la sorte…). »

              « Stratagème XXXV
              Les intérêts sont plus forts que la raison
              Dès que ce stratagème peut être utilisé, tous les autres perdent leur utilité: au lieu de tenter d’argumenter avec l’intellect de l’adversaire, nous pouvons appeler à ses intentions et ses motifs, et si lui et l’auditoire ont les mêmes intérêts, ils se rallieront à notre opinion, quand bien même elle fut empruntée à un asile d’aliénés, car de manière générale, un poids d’intention pèse plus que cent de raison et d’intelligence. »

              « Ultime stratagème
              Soyez personnel, insultant, malpoli
              Lorsque l’on se rend compte que l’adversaire nous est supérieur et nous ôte toute raison, il faut alors devenir personnel, insultant, malpoli. Cela consiste à passer du sujet de la dispute (que l’on a perdue), au débateur lui-même en attaquant sa personne: on pourrait appeler ça un argumentum ad personam »

              Schopenhauer.

                +2

              Alerter
            • SDF // 12.05.2021 à 16h50

              « Ça, c’est une opinion »
              J’estime que c’est un constat. Que l’on peut aisément partager avec un peu d’objectivité: il suffit de reconnaître l’absence d’argument dans la plupart des commentaires.

               » + sophisme ad populum. Aucun argument »
              2 remarques:
              – le sophisme étant un argument fallacieux (je reprends votre définition que je partage), vous ne pouvez pas identifier un sophisme et en même temps noter l’absence d’argument. Ca ne colle pas.
              – le sophisme ad populum consiste à dire « tout le monde pense ça, donc c’est vrai ». Or ce n’est pas ce que j’avance. Je prétends que la plupart des commentaires sont des opinions. Cela n’engage que moi, même si, comme dit plus haut, on peut objectivement se rallier à ce que j’estime être un constat.

              « « – pourquoi »
              Ça il faut le demander à l’émetteur. »
              Vous ne m’avez pas compris: le pourquoi signifie pourquoi vous avez identifié tel sophisme. Sur quelles bases. Cela permet, comme dit précédemment, de voir que vous identifiez des sophismes qui n’en sont pas.

              « Jolie opinion. »
              Vous venez de confirmer, en vous trompant sur l’identification d’un sophisme, que mon propos est fondé.

              « Sophismes ad personam (insultes) »
              Là encore, mauvaise identification: l’argument ad personam consiste à détourner le sujet d’un débat, que l’on sait perdu, vers des attaques personnelles. A ce que je sache, la vidéo n’est pas un débat. Et les attaques ne sont en rien personnelles puisque les personnes visées ne sont pas identifiées. En revanche, je remarque que vous esquivez quand on parle d’ouverture d’esprit, ce qui était l’objet de ma référence à cette vidéo.

                +0

              Alerter
            • LibEgaFra // 12.05.2021 à 18h12

              « J’estime que c’est un constat. »

              C’est une opinion que vous ne démontrez pas. Ne serait-ce que par une statistique. Et je note une dérive très intéressante quand vous passez des commentateurs… aux commentaires. Je vous cite:

              « Vous vous contentez, comme l’écrasante majorité des commentateurs sur ce site, d’émettre des opinions. » puis « il suffit de reconnaître l’absence d’argument dans la plupart des commentaires. »

              Eh non, il ne suffit pas. Et expliquez donc aux lecteurs comment on passe d’ « une écrasante majorité » à « la plupart ».

              Et vérifiez mes commentaires, il y a des faits.

              « Là encore, mauvaise identification: l’argument ad personam consiste à détourner le sujet d’un débat, que l’on sait perdu, vers des attaques personnelles. A ce que je sache, la vidéo n’est pas un débat. »

              Magnifique mauvaise foi. Vous êtes très fort.

              Le débat, il est entre nous et vous avez utilisé le passage de la vidéo qui dit très clairement à 11:20 ce qu’il dit. Et vous utilisez cette manière détournée pour me faire savoir que, puisque je dénonce les sophismes, je suis un « sale petit prétentieux ». Message reçu 5/5. Insulte. Sophisme ad personam. CQFD.

              « En revanche, je remarque que vous esquivez quand on parle d’ouverture d’esprit, ce qui était l’objet de ma référence à cette vidéo. »

              Et la mauvaise foi continue. Je n’ai en rien esquivé puisque j’ai cité le phrase jusqu’au bout (et même en répétant de façon erronée le « qui manquent d’ouverture d’esprit »), ce qui est aussi une insulte que vous renouvelez tout aussi subtilement en revenant dessus.

              En outre l’objet de votre première référence est à 11:20, pas 11:26 comme maintenant. Mais comme je suis large d’esprit, j’ai pris le tout.

              Et donc selon vous je suis un « sale petit prétentieux qui manque cruellement d’ouverture d’esprit ».

              Schopenhauer a toujours raison:

              « Ultime stratagème
              Soyez personnel, insultant, malpoli
              Lorsque l’on se rend compte que l’adversaire nous est supérieur et nous ôte toute raison, il faut alors devenir personnel, insultant, malpoli. Cela consiste à passer du sujet de la dispute (que l’on a perdue), au débateur lui-même en attaquant sa personne: on pourrait appeler ça un argumentum ad personam »

              Je présente mes excuses au site les-crises.fr pour cet échange assez lamentable quand on prend un peu de recul. J’y mets un terme ici, car cela tourne au ridicule.

              Et dans la foulée je présente aussi mes excuses à SDF. Je suis sûr qu’il comprendra pourquoi.

                +1

              Alerter
        • ellilou // 11.05.2021 à 15h06
  • Darras // 11.05.2021 à 07h36

    C’est quand même marrant la manière dont sont conditionnés les occidentaux.
    Même chez le Media.
    On parle d’une catastrophe industrielle « due à l’incompétence ou la négligence », on prend quoi?
    Fukushima? Bien récent, bien catastrophique, toujours en cours, qui a failli supprimer toute vie sur l’hémisphère nord, et où la scélératesse, l’incompétence la lâcheté et la bêtise crasse ont atteint des niveaux stratosphèriques. Non, pas Fukushima.
    Bhopal? La société US Union Carbyde accumulé scélératesse et cynisme, 300 000 morts. Non, pas Bhopal.
    Seveso? Pas mal Seveso et prêt de chez nous.
    Non, Tchernobyl bien sûr. Ben tiens, c’est des sous hommes soviétiques et Russes. Hein sans rire, on le sait bien, au niveau incompétence et négligence, les Russes hein, ha, ha, ha.
    J’en ai marre, mais j’en ai marre.

      +32

    Alerter
    • Patrick // 11.05.2021 à 10h20

      Fukushima ? raz de marée , catastrophe naturelle au départ.
      Bon d’accord, ensuite ça a m…é

        +1

      Alerter
      • Darras // 11.05.2021 à 11h02

        Désolé, les crétins qui ont installé une centrale nucléaire là en tiennent une couche. Alerte tsunami, les types qui n’ont pas mis en sécurité à temps pour gagner quelques minutes de production en tiennent une couche. Les gars qui ont prévu les générateurs de secours au même niveau que la centrale en tiennent une couche. Les mecs qui font des réacteurs sans possibilité de dispositifs de vue interne insensibles aux radiations en tiennent une couche. Le mec qui a balancé l’eau dans les réacteurs sans penser à l’accumulation de gaz dans le bâtiment en tient une couche.
        Mais non, c’est des Japonnais,au top, donc c’est le tsunami. Par contre, Tchernobyl, des untermenschen et Slaves et soviétiques, tous plein de vodka.

          +15

        Alerter
        • JBB // 11.05.2021 à 22h59

          Au final malgré un événement naturel hors du commun et une série de défaillance dans toute la gestion qui a suivi, personne n’est mort de radiations.

            +2

          Alerter
      • LibEgaFra // 11.05.2021 à 11h05

        Raz de marée, catastrophe naturelle oui.
        Centrale nucléaire qui déraille, intégralement fait par l’homme.

        Il faut savoir que la colline sur laquelle a été construite la centrale a été abaissée d’une vingtaine de mètres pour réaliser des économies de pompage de l’eau de mer.

          +6

        Alerter
    • Hippocampe // 11.05.2021 à 14h08

      Oh moi je rajouterai à cette liste silencieuse, la guerre en Irak, carrément : ben oui, certes, elle était intentionnelle. Mais elle était obligatoire, de par la R2P, la responsabilité de protéger, l’impératif moral, irrépressible, d’intervenir. D’ailleurs s’il y a eu tellement de victimes, il ne faut pas oublier qu’elles sont « collatérales », c’est à dire, d’une certaine façon, naturelles.
      Quant à 39 victimes à Tchernobyl contre 300 000 à Bhopal si vous ne voyez pas que les 39 sont plus importants, c’est que vous avez oublié de multiplier chacun d’eux par son facteur politique. Là dessus, 300000 fois zéro, ça fait toujours zéro !

        +6

      Alerter
    • Kasper // 12.05.2021 à 00h59

      Ah ben oui mais Tchernobyl c’est les communiss’ et l’état mauvais gestionnaire qui font n’importe quoi alors c’est forcément très mal.

      Alors que Bhopal, 3 miles Island, Fukushima, c’est des entrepreneurs privés courageux qui ont pris un risque, donc c’est pas grave.

      (Plus sérieusement, Bohpal n’est clairement pas assez connu. Un bon exemple pour les sereins libéraux qui s’imaginent encore qu’on peut déréglementer l’industrie st compter sur la responsabilité individuelle des industriels… Elle est ou la responsabilité individuelle quand on a empoisonné 300000 personnes et tué 10000 ? Comment il va réparer ca le CEO avec ses petits bras?)

        +3

      Alerter
    • moshedayan // 12.05.2021 à 21h42

      Darras, vous avez raison – l’Occidental bien diplômé a une faculté naturelle – considérer que tout ce qui est ou vient de Russie est forcément nul, mauvais et parfois cela s’élargit souvent à l’Europe de l’Est slave…
      Concernant l’épidémie, depuis l’an dernier on perçoit effectivement en Russie une méfiance à l’égard de l’OMS et aussi de la Chine, notamment sur ce qui est passé à Wuhan très exactement. Ce n’est donc pas un hasard si Sputniknews a laissé place à une entrevue de votre journaliste Brice Perrier. Il faut savoir d’ailleurs que les Russes ne sont pas pressés de confier à la Chine une part de la production du Sputnik V; Ils ont misé d’abord sur la Corée du Sud, l’Inde pour des composants et le volume et sont plus favorables à des pays comme le Vietnam ou l’Indonésie (pour étendre la distribution de leur vaccin…)

        +0

      Alerter
  • Guadet // 11.05.2021 à 07h39

    Un monde libéral où il n’y pas de société mais seulement des individus est désarmé face à une épidémie. Avec des services publics en ruine, dans un pays où les conditions d’une solidarité collective et d’une action collective ont été sapées, Manu ne peut faire rien d’autre que de gérer l’épidémie plutôt que de la combattre, c’est-à-dire qu’il lui permet de durer et de s’étendre.

      +16

    Alerter
    • Patrick // 11.05.2021 à 09h37

      Le problème n’est pas la société vs l’individu , mais plutôt les gouvernements vs la société. L’être humain étant un animal grégaire et social , les individus finissent naturellement par créer une société.
      Dans notre société française , la « solidarité collective » ayant été confisquée par l’état qui veut s’occuper de tout , il est normal que les individus s’en désintéressent puisqu’ils sont considérés comme trop c.. pour s’en occuper.
      La destruction du système de santé a été causée par une bureaucratie qui a tout étouffé et tout bloqué ( tiens j’ai encore entendu un truc amusant sur un stock de doses de vaccins inutilisés mais bloqués dans un hôpital juste pour des questions administratives .. toujours dans la même série ).

        +4

      Alerter
      • utopiste // 11.05.2021 à 12h13

        L’état, c’est moi et vous, et les autres aussi. Ensuite il y a les « représentants » politiques et la « haute » administration (qui est aussi nichée dans tous les grands groupe privé). Ils détiennent le pouvoir que la population laisse filé par habitude/irresponsabilité. Tout est fait pour organiser l’apathie, ou favoriser l’émotion plutôt que la réflexion. Mais quand même, contrairement au passé, aujourd’hui la Démocratie est possible. Tous les outils sont là.

          +2

        Alerter
    • RGT // 11.05.2021 à 11h39

      « Manu ne peut faire rien d’autre que de gérer l’épidémie plutôt que de la combattre »..

      Tout à fait, car il a été, comme tous les « énarques » et autres « hauts fonctionnaires » formaté pour ça.

      Depuis les années 80 et le « virage de la rigueur » néolibéral entamé par la « gôôôche » l’objectif de l’état et de ses thuriféraires consiste seulement à « optimiser » les coûts du fonctionnement de l’état (pour baisser les impôts « indécents » des plus prédateurs) quitte à entraîner des catastrophes sociales à répétition.

      Vu les critères de sélection des « élites de la nation » et de ses « représentants » ne nous attendons pas à ce que ceux qui sont à la tête de l’état changent leurs mentalités et admettent que le meilleur « indice de performance » d’un état ne consiste pas à baisser drastiquement les budgets mais à ce que cet état réponde aux attentes concrètes de 99,9% de la population.

      Ces « élites » vivent dans leur bulle et considèrent tous les citoyens de base comme des boulets, des « variables d’ajustement » et lorsqu’ils n’apportent plus rien à « l’économie » (le caca-rente) ils considèrent que la meilleure solution consiste à les laisser crever en nous faisant une réédition du « cœur des vierges » qui pleurent abondamment des larmes de crocodile et chantant à tue-tête l’absence de responsabilité de leur part dans le désastre.

      Au 1er siècle après J.C., un certain philosophe s’était déjà insurgé contre ces pratiques « d’optimisation » qui permettaient aux plus nantis de se débarrasser de tous ceux qui ne leur étaient plus utiles ; Vieux, esclaves et animaux.

      Les seuls qui mentionnent encore sa pensée sont les végans qui ne mentionnent que la partie de son œuvre concernant les souffrances animales en oubliant sans complexes de mentionner toute la partie concernant l’exploitation de l’homme par l’homme.

      Je vous conseille de (re)lire les écrits de Plutarque qui, il y a 2000 ans déjà dénonçait les « vertus » du proto-libéralisme.

        +8

      Alerter
  • Pascalcs // 11.05.2021 à 08h52

    Non l’épidémie n’est pas une catastrophe naturelle vues les publications qui s’accumulent désormais pour remettre en cause la théorie du flirt entre une chauve-souris et un pangolin qui eut donné naissance à notre ennemi public numéro 1.
    On devrait peut-être parler un peu plus de la catastrophe résultant du flirt scientifique sino-américain sur fond de tango rythmé par leurs expériences sur les variétés chimériques des coronavirus. Peut être faudrait-il aussi examiner la catastrophe sanitaire sous l’angle du catastrophique état de santé de la population au mode de vie occidental en général. Surpoids, obésité, tension artérielle, diabète, système immunitaire affaibli par des prises répétées d’antibiotiques et autres facteurs impactants etc… Autant de comorbidités qui amènent au désastre en rase campagne dans leur guerre contre l’épidémie des pays occidentaux.

      +7

    Alerter
    • bogdanB // 11.05.2021 à 09h01

      il y aussi une théorie qui parle du virus transporté par un fragment de météorite. exactement de la même manière que la vie aurait été apportée sur la terre.

        +1

      Alerter
      • Sandrine // 11.05.2021 à 09h50

        Ouais ouais… ou comment faire diversion, quand on n’a pas trop de contre-arguments. La réduction ad-hitlerum ou la réduction ad-platistes ou ad-reptiliens. Ça marche toujours auprès de certains.

        Le pangolin était quand même bien cool. Ça donnait du grain à moudre à tout ceux qui voulaient verdir l’économie sans mettre en cause le système industrialo-technicien. Ça permettait de faire la promotion du télétravail et autres solutions numérisées tout en glorifiant la médecine et les technologies high-tech seules a même de nous sauver de cette zoonose tout droit sortie de la brousse.

        La version du laboratoire change sensiblement la donne. Elle met la loupe sur des activités problématiques de tout un tas de docteurs folamour, en Chine, notamment, mais pas que.

        Est-ce bien normal de tester des virus sur des souris humanisées par exemple ? Ou de rajouter des fonctionnalités à des virus ? A-t-on besoin d’investir des millions et une quantité considérable d’énergie là-dedans ? Est-ce que l’humanité en sortira plus heureuse… hum, la crise du Covid nous donne un petit aperçu de la réponse, me semble-t-il.

          +5

        Alerter
      • Sandrine // 11.05.2021 à 10h36

        Ma réponse à votre post a été supprimée. Pourquoi ?
        J’y parlais du conte moral du pangolin (initialement avancé par les Chinois) qui arrange les tenants d’une solution technologique aux problèmes actuels de l’humanité.
        Et également des souris humanisées utilisées dans différents laboratoires pour faire des expériences sur les virus.

          +2

        Alerter
      • Maurice // 12.05.2021 à 11h12

        Alors là, c’est le meilleur commentaire de ce fil !!
        Merci bogdanB ça va me faire la jour née 🙂

          +0

        Alerter
    • Patrick // 11.05.2021 à 09h41

      les connaissances avancent sur le mode d’action du virus , avec effectivement une aggravation due à notre état de santé .

      La Tribune de Genève : ( travaux d’une équipe Zurichoise )
      https://www.tdg.ch/suisse/covid19-quune-pneumonie-virale/story/25930175

      Un résumé de travaux plus anciens sur la coagulation
      https://brunobertez.com/2021/05/09/coagulation-covid-et-vaccin/

        +1

      Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 11h10

       » flirt scientifique sino-américain  »

      Le « flirt » se résume au fait que les Chinois ont fourni aux yankees des virus de chauve-souris. C’est très stupide quand on sait que les yankees développent des armes biologiques dans plusieurs labos à travers le monde, dont un notamment en Géorgie (Caucase).

      cf. https://armswatch.com/category/weapons/

        +3

      Alerter
  • BayBee // 11.05.2021 à 09h15

    « C’est la Covid19 qui est responsable des 100 000 morts, pas l’État. » déclarait récemment Eric Dupond-Moretti.
    Bon … c’est vrai que la Covid19 a supprimé des lits et du personnel soignant ; c’est vrai que la Covid19 ne prend pas la mesure du problème de ressources humaines et de moyens dans les hôpitaux ; c’est vrai que la Covid19 est responsable de la gestion de la crise ; c’est vrai que la Covid19 est responsable de ne pas avoir appliqué le zéro Covid ; c’est vrai que la Covid19 s’est abstenu volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant de le combattre …
    Bref, c’est vrai que c’est la Covid19 qui est responsable, pas l’État !…

      +14

    Alerter
    • vert-de-taire // 11.05.2021 à 09h35

      Et l’interdiction de médicaments potentiels
      Et l’interdiction de soigner à des médecins (qui c’est bête, proposent des remèdes)
      Et les conseils en boucle de ne pas essayer de se soigner mais de se confiner
      Et l’interdiction des masques
      Et l’obligation des masques
      Et les non-conseils pour renforcer son immunité virale

      Le gouvernement (pas l’État) a tout fait pour protéger les vaccins (car la découverte d’une remède eut obligé de faire les tests de phase 3 et retardé les vaccinations = fric) au risque de trouver une molécule existante comme remède.

        +6

      Alerter
      • Kasper // 12.05.2021 à 01h11

        « Et l’interdiction de médicaments potentiels »

        Tout est dans le « potentiel ». Moi aussi j’ai le « potentiel » pour vendre plus de disques que Beyoncé et devenir champion de MMA. Faut juste que je m’entraîne un peu.

          +1

        Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 09h38

      Faut-il s’étonner qu’un avocat acquitte le gouvernement auquel il appartient de toute responsabilité?

      C’est exactement ça: un gouvernement irresponsable.

        +6

      Alerter
  • LibEgaFra // 11.05.2021 à 09h34

    Saint Marin vient d’être déclaré libre du covid. Grâce à qui, grâce à quoi?

    Grâce à leurs dirigeants qui n’ont pas adhéré à cette ue toxique.
    Grâce au vaccin russe.

    En refusant le vaccin russe les dirigeants français ont commis un crime contre le peuple.

    J’attends leur mise en accusation.

    Euh, je rêve, les considérations géopolitiques sont plus importantes que la santé des Français et comme il n’y a pas de séparation des pouvoirs, il n’y aura pas d’auto-incrimination.

      +10

    Alerter
  • Hippocampe // 11.05.2021 à 14h14

    Le Virus est membre de la grande nature, certes. Mais si c’est lui le responsable des 100000 morts, et pas l’état , alors pourquoi l’état n’a cessé de « faire (et défaire) quelque chose? Que n’a-t-il laissé la « nature » agir ? Prenant modèle sur l’Islande ou la Suède. Est-ce le virus qui a fermé les musées et le business?

      +3

    Alerter
  • thecis // 11.05.2021 à 22h28

    Alors c’est drôle car dans le reporting réglementaire des assurances fait à l’ACPR (solvabilité 2 pour les intimes), dans les états de catastrophe naturelle, on trouve le risque de pandémie !

      +1

    Alerter
  • LibEgaFra // 12.05.2021 à 02h26

    Sur l’origine du covid:

    Comment Covid s’est-il VRAIMENT répandu dans le monde? De nouveaux résultats de tests accablants qui montrent que des anticorps étaient aux États-Unis en décembre – des SEMAINES avant que la Chine ne déclenche l’alarme – ajoutent aux preuves mondiales croissantes d’une dissimulation.

    Des échantillons de sang dévoilés cette semaine montrent des personnes infectées en décembre en Californie, en Oregon et à Washington.
    Des tests supplémentaires sur le sang prélevé de la mi-décembre à la fin décembre et début janvier ont révélé un virus dans six autres États.
    L’Italie, le Brésil et la France ont tous depuis trouvé des traces du virus avant même que la Chine ne reconnaisse son existence.
    Des preuves sont apparues en Espagne et au Royaume-Uni suggérant que Covid-19 existait avant que le test ne soit possible.
    Les affirmations que le virus est apparu sur un marché de Wuhan l’hiver dernier se sont effondrées face aux preuves scientifiques.

    https://www.dailymail.co.uk/news/article-9009297/How-did-Covid-REALLY-spread-world-Coronavirus-blood-samples-December.html

      +2

    Alerter
  • Paul // 12.05.2021 à 08h40

    la question que je me pose, c’est : est ced que les tests sont fiables ?
    on a tout et n’importe quoi dans cette histoire.

    Et si oui, il existait avant, eh bien, c’est comme la grippe « espanole », pratique pour se rejeter la balle
    et comme pour plein d’autres choses, nous ne pouvons pas compter sur les états pour avoir la vérité.

    exemple : «  »La version officielle selon laquelle il a « disparu » est une insulte à l’intelligence humaine. »Paul— Florence de Changy

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications