Les Crises Les Crises
2.mai.20212.5.2021 // Les Crises

Vietnam : Le bourbier (1964-1965) – Épisode 03 – Arte

Merci 36
J'envoie

Source : Arte

Ken Burns et Lynn Novick (« The War ») font revivre le traumatique Viêtnam de l’intérieur. Une plongée sanglante au coeur de la tragédie qui a façonné la fin du XXe siècle. Troisième volet : Le bourbier (janvier 1964-décembre 1965). Alors que le chaos menace à Saigon, où huit gouvernements se succèdent en dix-huit mois, Hanoï et le Viêt-cong multiplient les offensives dans le Sud…

Le président Johnson, qui hérite d’une situation complexe à la mort de Kennedy, réplique en lançant des raids aériens sur le Nord-Viêtnam, puis, élu triomphalement fin 1964, envoie les premières troupes de marines au Sud-Viêtnam. L’opération « Rolling Thunder », qui noie le Nord-Viêtnam sous les bombes, alimente une opposition grandissante sur les campus universitaires. La mère et la sœur de Denton « Mogie » Crocker racontent comment ce garçon exalté parvint à se faire enrôler à 17 ans. Fan de Hemingway, la jeune Lê Minh Khuê a rallié l’armée nord-vietnamienne à 16 ans, après la destruction de son village par l’aviation américaine.

La mère des guerres modernes

Ken Burns et Lynn Novick font revivre de manière inédite la guerre du Viêtnam au plus près de ceux qui l’ont vécue, Vietnamiens et Américains, dans une fresque documentaire digne d’Apocalypse Now ou de Voyage au bout de l’enfer. En neuf épisodes, les réalisateurs retracent ces trente années de soulèvements et de destructions, qui firent plus de trois millions de morts, à travers les récits intimes de près d’une centaine de témoins. Simple militaire ou dirigeant politique, journaliste ou activiste, déserteur, diplomate ou sœur d’un soldat défunt, tous ont fait, observé ou subi cette tragédie aux dimensions épiques, mère de toutes les guerres modernes.

Au fil d’une narration où le rythme s’accélère d’épisode en épisode, une foule d’archives inédites, fruit de dix ans de recherches, associée à de célèbres photos, des films amateurs ou des enregistrements sonores dévoilant les coulisses de la Maison-Blanche, racontent l’histoire de la fin du colonialisme, de la montée en puissance de la guerre froide et de la victoire d’un peuple de paysans contre la machine de guerre la plus dévastatrice au monde. Ou l’histoire d’un conflit qui a divisé l’Amérique et l’opinion mondiale pour toujours.

Source : Arte, 28-03-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RV // 02.05.2021 à 17h12

Les 9 épisodes sont disponibles sur YouTube. De la belle ouvrage comme sait le faire Hollywood.
Il n’y a plus qu’à réaliser une version Vietnamienne puisque ce sont eux les vainqueurs et qu’il leur revient donc d’écrire l’Histoire . . .

4 réactions et commentaires

  • RV // 02.05.2021 à 17h12

    Les 9 épisodes sont disponibles sur YouTube. De la belle ouvrage comme sait le faire Hollywood.
    Il n’y a plus qu’à réaliser une version Vietnamienne puisque ce sont eux les vainqueurs et qu’il leur revient donc d’écrire l’Histoire . . .

      +6

    Alerter
    • observations // 03.05.2021 à 03h14

      Ken Burns et Lynn Novick sont des producteurs indépendants et n’ont rien à voir avec Hollywood. ils ont travaillé avant pour la BBC, la télévision italienne. Lui et Novick sont associés avec le réseau public PBS qui ne fréquente pas vraiment Los-Angeles.

      La série est très équilibrée et les vietnamiens aussi bien du nord que du sud sont largement représentés.

      Avez-vous regardé cette série ?

        +4

      Alerter
      • Phil // 04.05.2021 à 13h44

        Serie de documentaires biaisée qui fait la part belle au point de vue US, sud vietnamien et anticommuniste (sur representé)
        Ce n’est pas le pire dans le genre mais il y a une orientation evidente
        La propagande en plus subtil: Arte
        Lisez des livres la TV ne vaut rien

          +4

        Alerter
      • RV // 05.05.2021 à 19h03

        Les 9 épisodes, votre honneur, je confirme.

          +0

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications