Les Crises Les Crises
8.janvier.20238.1.2023 // Les Crises

Revue de presse du 08/01/2023

Merci 99
J'envoie

10 ans !! Et oui, nous entammons cette année la dixième pour la revue de presse du blog. Nous cherchons toujours des contributeurs réguliers pour diversifier nos sources, thèmes et articles. Je vous invite donc à nous rejoindre en nous écrivant via le formulaire de contact du blog. Bonne lecture. Emmanuel.

ENVIRONNEMENT

Les cicatrices du Gran Chaco, "l'autre" déforestation d'Amérique du Sud

"C'est la "petite" soeur moins connue, moins emblématique, que sa géante voisine l'Amazonie. Mais la forêt indigène du Grand Chaco, le 2e plus grand biome d'Amérique du Sud, subit depuis 25 ans d'inexorables saignées, faune et flore reculant face au soja, au tournesol ou à l'élevage."

Source : Sciences et Avenir

Trop de produits toxiques dans les crèches

"Les perturbateurs endocriniens restent méconnus des professionnels de la petite enfance. Différents guides et labels permettent de les y sensibiliser. Produits de nettoyage, lingettes, jouets en plastique… Les perturbateurs endocriniens sont partout dans les crèches. « Vous utilisez du napalm pour tuer une mouche », lance Claire Grolleau, présidente de l’association Label Vie, lorsqu’elle fait des visites dans ces lieux d’accueil pour les petits. L’association accompagne les crèches pour qu’elles réduisent au maximum la présence de produits chimiques. En vingt ans, celle que l’on prenait pour une folle de vouloir supprimer les désinfectants « au risque de favoriser des épidémies », ne prêche plus dans le désert. « En pleine crise du Covid, la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a modifié le protocole de réouverture des crèches en acceptant de troquer les virucides contre le savon et la vapeur, tout aussi efficace », se réjouit la toxicologue de formation, qui a créé en 2009 Écolo Crèche, le premier label écolo pour la petite enfance."

Source : Reporterre

EUROPE

Querelles de couple ou querelles de famille ?

"Dans une interview qu’il a donnée le 17 octobre dernier Emmanuel Macron a déclaré : « Je crois dans la force du couple franco-allemand ». Il s’agissait là d’un bel acte de foi puisque, quelques jours plus tard, il était obligé d’annuler le sommet franco-allemand, les deux partenaires craignant que la réunion n’aboutisse qu’à envenimer leurs relations, les sujets de friction entre eux devenant chaque jour plus nombreux."

Source : Geopragma

Taxation des multinationales : un accord « historique » adopté par l’UE ?

"Ce lundi 12 décembre, les 27 États membres de l’Union européenne (UE) se sont mis d’accord pour transposer l’accord mondial négocié en octobre 2021 sous l’égide de l’OCDE. Cet accord prévoit notamment un taux minimal d’imposition des bénéfices des multinationales de 15%. Présenté comme « historique » par ses promoteurs, il est en réalité historiquement insuffisant."

Source : CADTM

Frites surgelées et COP 27

"En lisant mon jour­nal habi­tuel, je suis tombé sur un petit arti­cle m’appre­nant que l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) venait de donner tort à la Colombie dans une conflit qui l’oppose à l’Union euro­péenne. Le dif­fé­rend porte sur le com­merce des frites sur­ge­lées. Le sujet peut sem­bler anec­do­ti­que mais en réa­lité le com­merce des frites sur­ge­lées résume par­fai­te­ment ce qu’est capi­ta­lisme mon­dia­lisé et dévoile l’hypo­cri­sie du rituel des COP « pour sauver le climat et la pla­nète »."

Source : La Sociale

FRANCE

JO de Paris 2024 : comment se décompose la facture pour les finances publiques

"La dépense publique pour les JO se chiffre actuellement à 2,1 milliards d’euros. C’est avant la rallonge à consentir en raison de l’inflation et avant intégration du coût des mesures de sécurité, liées notamment aux cérémonies d’ouverture."

Source : Le Monde

Les GAFAM en France : un lobbying aidé par un Etat faible ou séduit

"L’Observatoire des multinationales, média en ligne dédié aux pouvoirs économiques, a publié un rapport sur le lobbying des GAFAM, signalé par l’April (qui a été consultée). Ce document de 29 pages se penche sur les pratiques de Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft, ainsi résumées: «Dépenses de lobbying en augmentation rapide, débauchage de hauts fonctionnaires, contacts à l’Élysée, partenariats financiers avec des médias, des think tanks et des institutions de recherche...»"

Source : ZDNet

Dans les sucreries de Cristal Union, les accidents mortels à répétition suscitent peu de réaction

"Sept morts au travail depuis 2010 impliquent le groupe sucrier Cristal Union. Pourtant, la prévention des risques semble toujours insuffisante. Collègues et familles dénoncent des sanctions pénales peu dissuasives. Le 19 octobre dernier, un grave accident du travail a eu lieu à la sucrerie d’Erstein, en Alsace, qui appartient au groupe Cristal Union (notamment propriétaire de la marque de sucre Daddy). « Un mécanicien de 45 ans a été retrouvé inanimé par l’un de ses collègues », explique France bleu Alsace. Il se serait retrouvé coincé dans des « bandes transporteuses » – des tapis roulants – près d’un four à chaux. Transporté à l’hôpital, il est mort de ses blessures quelques jours plus tard."

Source : Basta !

GÉOPOLITIQUE

La Chine compte sept industriels parmi les vingt principaux producteurs mondiaux d’armement

"Ainsi, en 2021, le chiffre d’affaires des cent principaux industriels de l’armement a certes progressé de 1,9% en termes réels par rapport à l’année précédente. Cependant, cette hausse est inférieure à la moyenne de +3,7% qui avait été constatée durant les quatre années ayant précédé la pandémie de covid-19, laquelle perturbé la production et, surtout, les chaînes d’approvisionnement en matières premières et en semi-conducteurs."

Source : Opex 360

Le secrétaire général de l’Otan dit craindre une « guerre majeure » avec la Russie

"Aussi, a aussi dit M. Stoltenberg, « une invasion étant une violation de toutes les règles internationales, il était important de faire comprendre [à la Russie] que l’Otan soutiendrait l’Ukraine ». Ce qui est effectivement le cas depuis le début de la guerre… Quant à M. Poutine, « il a cru qu’il pourrait obtenir ce qu’il voulait par la force militaire et une brutalité que nous n’avions pas vue depuis la Seconde Guerre Mondiale », a poursuivi le secrétaire général de l’Otan. Les forces russes « ont délibérément visé les civils en coupant l’approvisionnement en eau et en attaquant des cibles non militaires. C’est une guerre extrêmement brutale », a-t-il continué…" [L’œil de Washington]

Source : Opex 360

LIBERTÉS

"Grâce à l’intelligence artificielle, la surveillance de masse n’a pas de limite !"

"Ancien ingénieur à la DST, aujourd’hui DGSI, Guilhem Giraud dénonce les dérives de la surveillance de masse dans un livre témoignage intitulé "Confidences d’un agent du renseignement français". Un phénomène qui, selon lui, menace les libertés individuelles. Depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, les technologies de surveillance de masse n'ont cessé de se développer. Au nom de la lutte contre le terrorisme, de nombreux pays ont mis en place des outils pour capter massivement des données sur leur population. Dans les pays autoritaires, il s'agit surtout de réprimer les opposants. Dans les démocraties, les autorités sont aussi tentées par ce qu'elles qualifient volontiers de "solutions techniques". Parfois, ces technologies de surveillance peuvent être achetés par des groupes criminels..."

Source : France Culture

MATIÈRES PREMIÈRES

Les grandes manœuvres énergétiques ont débuté

"La crise énergétique serait-elle en train de rebrasser les cartes mondiales de la géopolitique? Effets de bord imprévus de la guerre en Ukraine, les préoccupations urgentes en matière de sécurité énergétique de l’Europe diminuent l’accès à l’énergie dans les pays les moins nantis. Avec des budgets illimités, Bruxelles aspire le gaz et le charbon sur les marchés financiers. Ainsi, les pays européens se permettent de débourser sans compter pour acheter du gaz méthane alors que les nations plus pauvres, comme le Pakistan ou le Bangladesh, ne peuvent rivaliser en termes d’imprimantes à billets."

Source : 2000 Watts

RÉFLEXION

« L’effondrement des services publics produit du “chacun seul” »

"Qui veut la peau du service public ? Dans leur livre La Valeur du service public, deux chercheuses et un chercheur en sciences sociales dissèquent des décennies de « modernisations » néolibérales ayant mis de gros coups de canifs dans le contrat social. Tous trois pointent la responsabilité d’une catégorie sociale bien spécifique : la « noblesse managériale publique-privée »."

Source : CQFD

Une bonne fois

"D’un certain point de vue, la grève salariale, en tant que telle, est la plus fade des grèves — trade-unioniste dirait Lénine. On se met en grève, on obtient tant de pourcents, on retourne à la mine. La grève salariale est le point de confort suprême du syndicalo-syndicalisme, exercice institutionnel revendicatif type qui, par définition, ne touche à rien puisque, revendiquant dans le cadre, il reconnaît de fait le cadre — donc ne charrie aucun projet de le renverser. Mais il faudrait une singulière arrogance de clerc marxiste-léniniste pour s’en tenir-là quand tant de gens sont en train de tomber dans la misère, la pénurie, le froid, et que le pouvoir d’achat, avant même d’être une « revendication », est une urgence quasi vitale."

Source : La Pompe à Phynance - Blog de Frédéric Lordon

VUES D’AILLEURS

Un nouveau minéral lunaire découvert

"Ce minéral provient des échantillons de roches rapportés de la Lune en 2020 par la sonde chinoise Chang'e 5. Incolore, transparent, et composé notamment d'atomes de fer, d'yttrium et de phosphore, un nouveau minéral lunaire a été baptisé Changesite-(Y), en référence à la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise."

Source : Sciences et Avenir

Commentaire recommandé

Jean // 08.01.2023 à 10h02

Orjappel,

La gauche n’existe plus depuis, au moins, 1982. Depuis que le néolibéralisme est devenu un horizon indépassable pour ceux qui se prétendent de gauche. Car être de gauche c’est avant tout vouloir protéger les plus faibles des agissements des plus forts et cette mission essentielle est incompatible avec les théorie économiques qui n’ont d’autres objectifs que de détruire tous les mécanismes qui assurent cette protection. Être de gauche ce n’est pas non plus vouloir accueillir toute la misère du Monde, cela c’est du suicide, mais agir pour permettre que les pays en voie de développement puissent offrir à leur concitoyens une vie suffisamment décente pour les dissuader de s’expatrier et, pour le moins, s’opposer aux guerres de l’Empire qui fabriquent ces réfugiés. Il faut juger un arbre à ses fruits et la mission de la gauche véritable ne consistera jamais à fabriquer la misère, ni-même à y consentir. La gauche véritable chercherait à réduire le nombre de sdf dans ce pays plutôt que de promouvoir l’écriture inclusive car il n’y a pas de discrimination plus importantes que celle qui contraint un être humain à vivre dans la rue en côtoyant l’opulence. La gauche véritable ce n’est pas cette hypocrisie qui n’a d’autres objectif que de donner bonne conscience à ceux qui profitent de l’injustice tout en se prétendant de gauche sous prétexte qu’ils militent pour des changements cosmétiques. En vérité nous sommes un peuple trahis par ses représentants et la gauche ne fait pas exception à ce triste constat.

67 réactions et commentaires

  • Orjappel // 08.01.2023 à 08h58

    Mais où est la discussion sur l’alignement de la gauche à la guerre de l’OTAN contre la Russie?

      +36

    Alerter
    • tachyon // 08.01.2023 à 09h27

      Bonne question !
      La réponse est de style militaire : Pas de discussion ! Circulez ! Y’a rien à voir….

        +12

      Alerter
    • Jean // 08.01.2023 à 10h02

      Orjappel,

      La gauche n’existe plus depuis, au moins, 1982. Depuis que le néolibéralisme est devenu un horizon indépassable pour ceux qui se prétendent de gauche. Car être de gauche c’est avant tout vouloir protéger les plus faibles des agissements des plus forts et cette mission essentielle est incompatible avec les théorie économiques qui n’ont d’autres objectifs que de détruire tous les mécanismes qui assurent cette protection. Être de gauche ce n’est pas non plus vouloir accueillir toute la misère du Monde, cela c’est du suicide, mais agir pour permettre que les pays en voie de développement puissent offrir à leur concitoyens une vie suffisamment décente pour les dissuader de s’expatrier et, pour le moins, s’opposer aux guerres de l’Empire qui fabriquent ces réfugiés. Il faut juger un arbre à ses fruits et la mission de la gauche véritable ne consistera jamais à fabriquer la misère, ni-même à y consentir. La gauche véritable chercherait à réduire le nombre de sdf dans ce pays plutôt que de promouvoir l’écriture inclusive car il n’y a pas de discrimination plus importantes que celle qui contraint un être humain à vivre dans la rue en côtoyant l’opulence. La gauche véritable ce n’est pas cette hypocrisie qui n’a d’autres objectif que de donner bonne conscience à ceux qui profitent de l’injustice tout en se prétendant de gauche sous prétexte qu’ils militent pour des changements cosmétiques. En vérité nous sommes un peuple trahis par ses représentants et la gauche ne fait pas exception à ce triste constat.

        +41

      Alerter
      • Patrick // 09.01.2023 à 12h39

        c’est dommage , mais avec tous ses bons sentiments on s’aperçoit que la gauche véritable a toujours généré de la misère .. la route de l’enfer est pavée de bonnes intentions.
        La gauche aime tellement les pauvres qu’elle en fabrique.

        Et si elle a viré sociétale , c’est bien en espérant glaner de nouveaux électeurs puisque ses électeurs traditionnels l’ont bien compris et se détournent d’elle.

          +2

        Alerter
        • Jean // 09.01.2023 à 14h17

          @Patrick,

          Votre prisme idéologique vous empêche de percevoir le monde tel qu’il est. Avez-vous compris qu’affaiblir l’État n’aboutis qu’a transférer son pouvoir aux multinationales ou pas encore ?
          La gauche véritable n’a pas virée sociétale puisque l’idéologie woke est incompatible avec celle de la gauche véritable, l’imposture est là et c’est le sens de mon commentaire.

          Pour votre information : https://www.youtube.com/watch?v=JLyf30q1mHk

            +3

          Alerter
      • Cévéyanh // 09.01.2023 à 23h00

        A Jean et Patrick,

        « La gauche véritable », qu’est-elle réellement ?

        A l’origine, la gauche est le parti qui se tenait à gauche du roi Louis XVI lors de l’assemblée : le parti des « révolutionnaires/réformistes » à l’opposition des « traditionnalistes/conservatrices » (la droite). Le woke ressemble à ce que peut produire des gens de gauche qui veulent changer la société. Comme tout, elle peut être déviée, corrompue, dévoyée. Le communisme en Chine au temps de Mao et au Cambodge ont voulu faire table rase du passé pour avoir une nouvelle société. Est-ce que nous apprenons en oubliant le passé, toutes les traditions etc ? N’y a t-il pas à apprendre (à prendre) des deux côtés ?
        https://www.herodote.net/almanach-ID-1703.php

          +0

        Alerter
        • Cévéyanh // 10.01.2023 à 19h52

          C’est plutôt ce lien que je voulais mettre qui explique les fluctuations au cours du temps de ce qu’est la gauche (ainsi que la droite) depuis son origine : https://www.herodote.net/Droite_et_gauche_des_realites_toujours_actuelles-synthese-2249-492.php

            +0

          Alerter
        • Jean // 11.01.2023 à 01h36

          @Cévéyanh,

          Je vois plutôt l’idéologie woke comme une diversion de privilégiés, qui veulent éviter une modification des rapports de classes dont-ils bénéficient, en jouant aux révolutionnaires. Les wokes ne sont jamais intéressés par rien d’autre que leur petit nombril, la misère qui sévit autours d’eux ne les concernent pas, pas plus que les famines en Afrique. Les wokes sont des antiracistes racistes qui exigent la tolérance pour eux-même en la refusant à tous les autres. On ne peut pas se dire de gauche sans un minimum d’empathie, c’est pour cette raison qu’ils produisent immanquablement le contraire de ce qu’ils prétendent rechercher.
          Les wokes ressemblent à tous les fanatiques, de gauche comme de droite, qui ne veulent pas convaincre mais imposer par la force leur idéologie a l’ensemble de la société. S’ils sont encouragés par ceux qui détiennent le pouvoir c’est parce que ceux-ci ont bien compris qu’ils ne les menaceraient jamais. Le pouvoir en place ne soutien jamais les véritables révolutionnaires. Les communistes veulent détruire ce qui existe pour le remplacer par autre chose, alors que les wokes n’ont pas d’autres objectifs que de détruire ce qui leur déplait sans rien construire d’autre. Les américains traduisent ce nihilisme par un slogan : Go woke, go broke.

            +1

          Alerter
          • Cévéyanh // 12.01.2023 à 19h43

            Je ne pense pas que la gauche a le monopole d’empathie. Des gens de droite l’ont aussi. Dans l’article en lien que j’ai donné, il démontre que la gauche a fait des actions qui n’avait rien d’empathique : la colonisation, la Terreur et la levée en masse en 1793 (Danton : « juger sans appel et sans recours les conspirateurs et les contre-révolutionnaires. »). Ce n’est pas « la véritable gauche » car c’est celle des débuts ? Aujourd’hui, la gauche se compose aussi des socialistes que vous ne qualifiez pas de « véritable gauche » si je ne me trompe pas. Elle a changé son contenu (comme autrefois) et s’est divisé en plusieurs partis comme la droite.

            Vous avez écrit : « les wokes ne sont jamais intéressés par rien d’autre que leur petit nombril »

            Dans les sociétés occidentales, l’individualisme et le capitalisme du plaisir/désir ont crée des individus qui ne « s’intéressent qu’à rien d’autre que leur petit nombril ». Combien de personnes donnent des pièces en voyant des mendiants ? Combien en font du bénévolat ? Ce n’est pas un trait particulier des wokes. De plus, sont-iels dans un effet bulle qui peut amplifier leur morale hooligan comme toute personne peuvent l’être ? (1/2)

              +0

            Alerter
          • Cévéyanh // 12.01.2023 à 19h54

            Les wokes considèrent-iels les blancs comme une race inférieur ? Car la définition du racisme : « Idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, autrefois appelés « races » ; comportement inspiré par cette idéologie. » (Larousse.fr) Je pense que nous employons trop facilement le mot « racisme », de plus en plus, pour qualifier une différence intolérable ou  » racistes », des personnes qui ressentent une intolérance à une différence. Et cela en appelant à notre dégoût de ces mots. Cela dénature le sens véritable de ce mot et ne permet pas, à des personnes, de penser/réfléchir et de comprendre.

            Vous avez écrit : « Les wokes ressemblent à tous les fanatiques, de gauche comme de droite, qui ne veulent pas convaincre mais imposer par la force ».
            « Les véritables révolutionnaires » peuvent aussi imposer par la force si le pouvoir ne veulent pas de leur révolution en pensant que c’est le seul recours : un coup d’état. Alors, dans ce cas, vous ne les qualifierez plus de « véritables » mais de « fanatiques » ? La violence n’est jamais la solution. (2/2)

              +0

            Alerter
            • Cévéyanh // 12.01.2023 à 22h31

              Je rajoute que la violence a toujours été « la solution la plus rapide/facile » pour imposer aux autres. Je pense que vous serez d’accord avec moi. Pourtant, elle fait perdre en chaque personne qui l’utilise (peu à peu) leur côté positif (compréhension, gentillesse, empathie…) de leur humanité. Il est plus DIFFICILE de NE PAS utiliser cette « solution » surtout dans certaines circonstances.

                +0

              Alerter
    • Fritz // 08.01.2023 à 11h11

      Prudence des gardiens de céans, j’imagine… Mais la liberté d’expression ne s’use que si on ne s’en sert pas. Elle rouille même assez vite, par excès de prudence.

        +6

      Alerter
    • Jean // 08.01.2023 à 12h49

      Orjappel,

      La réponse à votre question est donnée dans l’article  » L’effondrement des services publics produit du “chacun seul”  » :

       » 2001, 2007, 2012, 2019 : les dirigeants en place ces années-là étaient de différents bords politiques. Jacques Chirac et Lionel Jospin, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron, même combat ?  »

      Car, au delà des postures politiques, ceux qui ont renoncés à défendre ce pays sont tous frères.

        +8

      Alerter
      • Patrick // 09.01.2023 à 12h42

        Ils ont choisi des stratégies électorales à court terme plutôt que la vision à long terme.
        On peut soupçonner quelques « conflits d’intérêt  » , voire même des arrangements entre copains et coquins.
        Bilan : de plus en plus de pognon pour l’état et ses copains , mais de moins en moins de services opérationnels.

          +0

        Alerter
        • Jean // 09.01.2023 à 14h27

          @Patrick,

          Si vous pensez que l’Etat Français s’enrichit alors que nous arriverons bientôt à trois milles milliards de dette… je ne sais pas quoi vous dire. Vous qui êtes pour la destruction de tous les services publiques, pour laisser toute la place aux logiques purement financières, vous devriez être ravi de la situation actuelle. D’autant que la situation va encore s’améliorer, selon vos critères, avec la privatisation à venir des retraites et la destruction de la sécurité sociale… une avancée de la vraie gauche que les réactionnaires ont voulus détruire depuis sa création.

            +9

          Alerter
          • Patrick // 10.01.2023 à 13h02

            ce n’est pas l’état qui s’enrichit , ce sont tous ceux qui sont sous le robinet à pognon de l’état. Conséquence logique d’un état hypertrophié qui s’occupe de tout sauf de ses missions régaliennes.

            Les retraites !! l’Agirc-Arrco est plutôt bien gérée mais , manque de chance, l’état compte bien aller pomper le pognon dans ses réserves pour renflouer d’autres caisses … et vous parlez de privatisation !!!

            A noter que le principe de la « retraite des vieux travailleurs  » a été mis en place par un gouvernement composé essentiellement de gens de gauche en 1941 , mais en pompant dans les caisses des mutuelles existantes .. une vieille habitude de la gauche.

              +0

            Alerter
            • Jean // 10.01.2023 à 14h23

              @Patrick,

              Je sais que c’est à la mode de vouloir réécrire l’Histoire mais en réalité, en 1941, les représentant de la gauche, communistes, sociaux démocrates et syndicalistes, étaient dans la résistance ou dans des camps de concentration. Il n’est jamais bon de vivre dans un monde fantasmé.

              Pour votre information : https://lecourrier.ch/2019/05/15/la-resistance-communiste-allemande-1933-1945-une-histoire-occultee/

                +1

              Alerter
            • Patrick // 10.01.2023 à 15h21

              je n’ai pas dit que tous les gens de gauche étaient au gouvernement.
              je dis que l’essentiel des membres du gouvernement venait de la gauche , un peu comme Mussolini qui venait du PS Italien.
              N’oublions pas que pour Mussolini , tout venait de l’état , tout était pour l’état .. une pure idée de gauche.

                +0

              Alerter
        • Dominique65 // 11.01.2023 à 17h15

          @Patrick
          « ce n’est pas l’état qui s’enrichit »
          Alors il ne fallait pas écrire « de plus en plus de pognon pour l’état. 😉

            +3

          Alerter
          • Patrick // 11.01.2023 à 19h10

            De plus en plus de pognon ,ça ne veut pas dire qu’il s’enrichit. Il claque tout et en plus il s’endette , c’est un puits sans fond. Il faut dire qu’il y en a du monde à nourrir , de la clientèle à soigner.

              +0

            Alerter
    • Jean // 08.01.2023 à 13h22

      @Orjappel,

      La réponse de la gauche vous la trouverez ci-dessous mais pas dans vos médias. C’est là le problème, ce qui ne passe à la TV n’existe pas pour un trop grand nombre d’entre-nous.

      L’appel des résistants communistes : l’engagement antinazi des combattants de Stalingrad est plus actuel que jamais :

      « Alors que le régime de Kiev encense le nazi génocidaire et massacreur Stepan Bandera, alors que nombre de régiments ukrainiens armés par l’UE-OTAN arborent odieusement des « runes » ou des croix gammées sur leurs armes, si ce n’est sur leur corps, alors que Washington et l’OTAN, suivis comme leur ombre par l’UE et par l’Allemagne capitaliste en plein réarmement revanchard, sacrifient la population ukrainienne pour tenter d’isoler la Russie et pour écraser sous les bombes depuis 2014 le peuple ouvrier russophone du Donbass(…) nous, vétérans du combat antifasciste et patriotique, appelons à participer en masse au rassemblement du 4 février que le PRCF et la JRCF ont le courage d’organiser place de Stalingrad à Paris à l’occasion du 80ème anniversaire de cette victoire aussi importante pour l’histoire universelle que le furent la Bataille de Marathon dans l’Antiquité ou celles de Valmy et Fleurus sous la Révolution française.  »

      Source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/lappel-des-resistants-communistes-lengagement-antinazi-des-combattants-de-stalingrad-est-plus-actuel-que-jamais-80e-anniversaire-de-stalingrad-4-02-paris/

        +22

      Alerter
      • Alban // 09.01.2023 à 02h39

        Les décodeurs du Monde ont publié un article sur Bandera intitulé « Guerre en Ukraine : le mythe Bandera et la réalité d’un collaborateur des nazis » (https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2023/01/08/guerre-en-ukraine-le-mythe-bandera-et-la-realite-d-un-collaborateur-des-nazis_6157084_4355770.html). Comme j’aime avoir différents points de vue, j’aimerais pouvoir lire l’article et lire des contre-arguments (si nécessaire). Malheureusement, l’article est payant.

        Je serais intéressé par l’opinion de ceux qui ont accès à l’article.

          +2

        Alerter
        • Jean // 09.01.2023 à 09h07

          @Alban,

          Si vous voulez savoir qui était Bandara adressez-vous à des historiens plutôt qu’à ceux qui ont pour mission de vous faire avaler des couleuvres. Mais il m’arrive, exceptionnellement, de citer BFMTV ;

          « Le 23 janvier 2023. Quand on contacte, ce vendredi, un crématorium en Île-de-France, c’est la première date qui est disponible pour un rendez-vous. Preuve d’une explosion des délais ces dernières semaines, dans plusieurs des 198 crématoriums que compte la France. Pour les familles, l’allongement du délai pour dire adieu à leur proche, qui peut doubler par rapport à la normale, est un moment terriblement difficile. Pour les professionnels du secteur, un tel afflux de décès à gérer et pour certains d’entre eux, inédit. »

          Source : https://rmc.bfmtv.com/actualites/societe/sante/du-jamais-vu-les-delais-s-allongent-fortement-dans-plusieurs-crematoriums-en-france_AV-202301060050.html

          Je crois que ça commence à percuter…

            +0

          Alerter
    • vert-de-taire // 08.01.2023 à 17h06

      Où est la quoi ?

      L’effondrement du capitalisme qui a détruit les principes de vie en commun (société agréable et durable) pour n’en garder qu’un seul : maintenir les riches au pouvoir, c’est à dire garantir la prédation des biens monétisables (en revers de la déprédation du reste)
      se moque des gueux, c’est à dire de tous.

      La destruction de la structuration de la société entraine la disparition des mouvements d’opinion : il n’y a plus rien à défendre, il faut tout construire, et donc penser, choisir … un mode de vie sociale, vivable ….
      Or NOUS ne savons PAS faire. totalement acculturés à tout acheter.

        +5

      Alerter
  • Jean // 08.01.2023 à 09h26

    Sur « Les GAFAM en France : un lobbying aidé par un Etat faible ou séduit » :

    Séduit, c’est un euphémisme pour ne pas dire corrompu. Il faudrait que ceux qui sont chargés de défendre notre pays se réveillent en comprenant que cette mission s’oppose à celle qui consiste à servir ce gouvernement. Les exemples de cette corruption sont pourtant innombrables, dans tous les domaines, et ceux collaborent à cela seront jugés par l’Histoire comme les complices de ceux qui auront détruit ce pays. Servir ce n’est pas uniquement obéir, sinon nous serions allemands depuis 1940. Servir macron ou servir la France, il faudra à un moment choisir. Maudits soient les traitres qui se rendent complices de la mise sous tutelle de notre nation. Macron destitution.

      +26

    Alerter
    • vert-de-taire // 08.01.2023 à 17h13

      **** Il faudrait que ceux qui sont chargés de défendre notre pays se réveillent ***

      nos armées ?
      Qui ont adopté l’usage de micro$oft contre TOUTES les études et avis.
      Quand on connait l’existence de portes dérobées et des millions de virus et autres codes de pirates … pirates aux ordres des ultra-riches ou bandits dans une société de bandits légaux.

      nos enseignants :

      Qui ont été contraints à l’usage de micro$oft contre TOUTES les études et avis.

      etc …

      La corruption des élites présente une certaine difficulté …
      Comment s’opposer à son chef QUI EST par définition dictateur … dans notre beau régime exactement anti-démocratique ?

        +10

      Alerter
      • Jean // 08.01.2023 à 18h34

        @vert-de-taire,

        « Comment s’opposer à son chef QUI EST par définition dictateur »

        En faisant la grève du zèle, en cumulant les micros résistances qui encrassent les rouages de la machine totalitaire, en refusant de renoncer à son humanité pour servir le Moloch. C’est de cette façon dont nos ancêtres ont combattus l’occupant nazis.

          +2

        Alerter
  • Samba // 08.01.2023 à 09h28

    Cela fait longtemps que je n’ai pas la frite mais l’article de « La sociale » ne fait pas de purée et rappelle, incidemment, que Parmentier avait appris des Prussiens les qualités de la pomme de terre. De l’intérêt des guerres comme accélérateurs…
    Quand à Lordon… il contribue à me donner la patate. Hélas, en général, pas pour très longtemps mais ça fait un bon moment que je répète qu’il faut savoir se satisfaire des petits bonheurs et de la sobriété!
    Alors, pour tous, plein de petits bonheurs, et si des grands arrivent, dégustons.

      +10

    Alerter
    • Jean // 08.01.2023 à 10h27

      Samba,

      Nous allons effectivement déguster mais pas dans le sens où vous l’entendez. Aussi la sobriété volontaire va devenir obligatoire pour bon nombre d’entre-nous tandis que les nouveaux aristocrates, au dessus des lois qui contraignent les gueux, continueront à détruire l’avenir des générations futur en consommant toujours davantage. La bonne nouvelle c’est que dans ce monde à venir la solidarité ne serra plus une option mais la condition de la survie. Beaucoup découvriront alors ce que c’est que d’être véritablement de gauche car nous n’aurons plus les moyens de vivre dans l’illusion en jouant les belles âmes.

        +8

      Alerter
      • Samba // 08.01.2023 à 15h39

        Je constate avec délectation que vous avez dégustez mon humour. La sobriété exige que je m’arrête là.

          +3

        Alerter
    • Dominique65 // 11.01.2023 à 17h21

      La Colombie ne va de toutes façon pas subir longtemps ces frites belges surgelées. La hausse des prix qui vient va les rendre non compétitives. L’UE sera donc contrainte par elle-même, de par ses sanctions, à respecter son agenda écologique.
      Tout finit bien.

        +0

      Alerter
  • antoniob // 08.01.2023 à 09h52

    un commentaire combinant trois thèmes approchés dans trois articles de cette revue: OTAN-Russie, détricotage de service public, surveillance de masse.
    En effet l’ex-agent de la DST mentionne « Dans les pays autoritaires, il s’agit surtout de réprimer les opposants. Dans les démocraties, les autorités sont aussi tentées par ce qu’elles qualifient volontiers de « solutions techniques » .. « pays autoritaire » = dictature et l’UE classe la Russie dans cette catégorie.
    Or moi qui ne réside pas en Russie, j’y ai un compte en banque de carte de débit MIR, chez Tinkoff. Seul mon passeport avec le visa russe a suffi, pas de preuve de résidence ni de numéro de sécu vu que justement je ne réside pas. Pour illustrer, avec numéros masqués bien sûr, mais le prénom sur la carte qui est le même que mon pseudo et aussi extrêment répandu en hispanophonie, et certainement pas russe (Antonio):
    https://i.imgur.com/Z7wqAcG.jpg
    https://i.imgur.com/PUslPUl.jpg
    Il se trouve que la même chose, obtenir une carte VISA non bridée, dans l’UE est impossible si on n’y réside pas, soit il faut fournir son numéro de sécu (ou de registre « national » selon les pays) si on est autochtone, au minimum, et une preuve d’adresse, et si dans un pays autre de l’UE, son identité bancaire autochtone.
    Celà illustre bêtement le niveau de maillage, de « clôturage », des citoyens et résidents de l’UE, qui sont cartographiés et balisés. Je jouis de plus de degrés de liberté en Russie. L’état UE investi dans le flicage, le traçage des bêtes du troupeau. Pas dans les services sociaux.

      +18

    Alerter
    • antoniob // 08.01.2023 à 10h11

      Voilà donc par le petit bout de la lorgnette au sujet de la finalité premières des administrations en UE, qui est en gros du « gardiennage ». Les velléités de suppression d’argent comptant ici ou là tel en Suède, et les règlementations sur les mouvement d’argent y compris minimes (100€) tel aux Pays-Bas, participent de cette logique très « 1984 » (Orwell), ou encore pour se référer à une trilogie filmographique célèbre, assez « Matrix ». Du reste on connaît les conférences de Snowden, et comment entre autre il explique que les téléphones cellulaires participent à celà, lui-même recommandant de physiquement débrancher la connection interne entre micro interne et carte mère du télépone et utiliser à la place un micro externe via le connecteur Jack (si présent). Pour désactiver l’écoute virtuellement possible à distance du téléphone hors conversation!

      Le porte-parole de l’OTAN, Stoltenberg,Les scandinaves traditionnellement dans le rôle des pays « éclairés » ou relax. Mais ils peuvent être des puritains rigides comme on le voit dans les thèmes « sociétaux », et militairement pas relax du tout, vu qu’ils sont au coeur historique de la bête OTAN. Qu’allaient faire des bidasses des fjords norvégiens dans les années 1950 en Corée?
      Le propos de Stoltenberg publié dans Opex360 est sidérant, d’abjection hypocrite dans sa qualification de cette guerre somme toute limitée du Donbass qui affecte nettement moins le gros de la population ukrainienne que les opérations officielles ou pas de l’OTAN de Serbie à Syrie. Et suggère une escalade. L’Allemagne, larvatus prodeo. Sans elle rien ne se fait.

        +5

      Alerter
  • Jean // 08.01.2023 à 10h35

    Viginum : le plan de l’État français pour le flicage de la dissidence

     » Viginum est donc l’outil de la propagande gouvernementale sur Internet avec, pour prétexte de faire la chasse aux internautes jugés pro-russes parce qu’ils diffusent une information non conforme à la doxa du régime. Nous sommes dans un système d’essence paranoïaque selon lequel celui qui ne partage pas le discours médiatique dominant est un ennemi dangereux. »

    Source : https://www.profession-gendarme.com/viginum-le-plan-de-letat-francais-pour-le-flicage-de-la-dissidence/

      +7

    Alerter
    • vert-de-taire // 08.01.2023 à 19h38

      le propos surprend :
       » Viginum a été créée par un décret du 13 juillet 2021 qui fonde un « service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères  »

      Et tu fais comment la différence avec les ingérences numériques non étrangères ?
      (ILS voient des petits électrons russes partout.)

      Impossible ! Sauf à à commence par faire comme les méchants russes et les méchants chinois, contrôler l’Internet aux frontières …
      ce qui est fort possible mais demanderait un gros travail et puis ça gênerait le vrai patron etatsunien….
      et puis traquer les méchants espions … partout …

      Ce service de surveillance existe déjà, on n’a pas attendu le gamin ..
      en plusieurs entités.
      peut-être fallait-il le desorganiser un peu
      comme c’est devenu la règle pour nos espions..
      et le mettre sous la tutelle de l’Empire … via des « cabinets »
      ça s’est déjà vu.

        +0

      Alerter
  • Jean // 08.01.2023 à 11h36

    Sur « Grâce à l’intelligence artificielle, la surveillance de masse n’a pas de limite ! »

    => « Je me permets de douter de l’efficacité de la surveillance de masse parce qu’elle génère des données en très grand nombre. »
    Le « data mining » et l’IA permettent justement de contourner cette difficulté et cette connaissance progresse rapidement. La réponse est pourtant donnée dans la suite de l’article(*), c’est la même que celle qui permet, en associant la reconnaissance faciale, la 5G et l’IA, d’automatiser le traitement de cette masse considérable d’informations en temps réel. Si la surveillance de masse n’a que peu d’intérêt dans une démocratie, elle est en revanche très précieuse pour un régime autoritaire. C’est ce qui explique le choix qu’a fait Edward Snowden lorsqu’il a décidé de s’opposer au gouvernement en dénonçant cette dérive autoritaire.

    (*) « Ce sont des villes qui se sont mises en situation de pouvoir quadriller leur territoire pour surveiller en permanence ce que font les gens. Et avec une couche d’intelligence artificielle, de ne pas avoir besoin à déployer des milliers de paires d’yeux de surveillance des écrans de contrôle, mais de faire seulement remonter les cas intéressants. »

      +2

    Alerter
    • Jean // 08.01.2023 à 12h10

      Toujours sur le même sujet, l’article évoque la possibilité pour Google de récupérer toutes les vidéos postées, pour les transmettre à un service qui va les fusionner pour obtenir une vision d’ensemble des lieux surveillés (cf crowdsourcing).
      Il y a quelques années déjà un article expliquait que l’armée américaine avait la possibilité, avant de déclencher l’assaut d’une position fortifiée, de récupérer toutes les images, prises à l’insu des détenteurs de smartphones, pour obtenir une vision précise du bâtiment a attaquer. Dans le contexte de la guerre contre les peuples cette possibilité peut être utilisée pour, comme le dit l’article, « que tout le monde espionne tout le monde, et les images sont ensuite exploitées par un surveillant central. » Le plus beau c’est que ceux qui participent alors à cette surveillance de masse n’en ont même pas conscience. Le volume de donnée collectée est pour le moment trop important pour que cette possibilité se généralise mais ce sursis n’est que temporaire.

        +1

      Alerter
      • Grd-mère Michelle // 09.01.2023 à 13h29

        M’enfin… Qui, « pour le moment », a réellement BESOIN d’un « téléphone cellulaire », d’un smartphone?
        Pas moi, en tout cas!
        Assez étrange, de se plaindre de ce qu’on s’inflige soi-même…
        Alors qu’un boycott généralisé de ce gadget (premièrement motivé par la monstruosité du mode d’extraction des matières premières utiles à sa fabrication- voir dans l’est de la RDC/Congo, guerres et misère) soutiendrait efficacement les multiples mouvements qui dénoncent activement les divers inconvénients, dangers et travers de sa commercialisation… ainsi que de la « numérisation » à tout crin…
        Mais qui s’en soucie, « pour le moment », que des familles (hommes, femmes et enfants), dépossédées de leurs terres nourricières, soient obligées de passer leurs jours et leurs nuits dans des trous, à gratter la terre avec leurs mains, pour gagner la maigre pitance qui leur permet de survivre?

          +0

        Alerter
        • Jean // 09.01.2023 à 14h46

          @Grd-mère Michelle,

          Je n’ai pas de smartphone moi non plus mais j’ai conscience que cette résistance ne peut être que temporaire. Depuis peu il n’est plus possible de payer une formation avec son compte CPF sans disposer d’une identité numérique de La Poste et d’un smartphone. Ce n’est qu’un début, le smartphone est un outil bien trop précieux pour les régimes autoritaires pour qu’ils renoncent à rendre son utilisation indispensable.
          Il faut avoir vu de ses propres yeux la misère en Afrique pour prendre conscience de l’hypocrisie des gouvernements occidentaux. La Chine et la Russie sont aujourd’hui le meilleur espoir de l’Afrique et c’est triste car il était de la responsabilité de la France d’entreprendre ce que ces deux pays sont en train de réussir sur ce continent. .

            +2

          Alerter
          • Grd-mère Michelle // 10.01.2023 à 11h43

            « Ce n’est qu’un début… »
            D’où la nécessité de se grouper pour en informer activement nos contemporain-e-s, et pour exiger, autant par le lobbying citoyen que par des actions en justice afin de préserver nos droits (à la vie privée), pour qu’un « début » ne devienne pas « une norme ».
            Voir « Le gang des vieux en colère.be »
            Le fatalisme résigné, signe d’un sentiment d’impuissance injustifié, est communicatif et pire que toutes les propagandes/publicités.

            Ainsi donc, vous pensez que les « investissements » russes et/ou chinois en Afrique, néo-colonialisme avéré, sont une « réussite »?
            Vous confirmez ce que je disais hier à 15h17!

              +1

            Alerter
            • Jean // 10.01.2023 à 14h36

              @Grd-mère Michelle,

              Je pense que l’Afrique va enfin pouvoir se développer et ne sera pas grâce aux anglo-saxons ou, dans une moindre mesure, aux français qui ont tout fait pour maintenir ce continent dans la misère pour pouvoir en exploiter les ressources à vil prix. Plutôt que de corrompre les politiciens afin d’y parvenir, ou d’assassiner ceux qui refusent de se laisser acheter, les russes et les chinois construisent des routes et des infrastructures en échange de ces précieuses ressources. Commercer avec l’Afrique ce n’est pas nécessairement du colonialisme mais cela peut être aussi de l’aide au développement.
              Sinon votre projet humaniste pour l’Afrique c’est quoi ? Les laisser crever dans la misère avec la bonne conscience hypocrite d’avoir mis un terme au colonialisme ?

                +0

              Alerter
      • Grd-mère Michelle // 13.01.2023 à 18h42

        M’enfin… Qui, pour le moment, a réellement BESOIN d’un téléphone cellulaire, un smartphone?
        Pas moi, en tout cas!
        Assez étrange, de se plaindre de ce qu’on s’inflige soi-même…

          +0

        Alerter
  • Brigitte // 08.01.2023 à 11h39

    Lordon ne me fait plus vibrer comme avant. Il se répète et devient trop caricatural. Je l’ai lu plus fin que ça. Le constat de déclassement de la France et de délitement de son tissu économique et social est clair, 90% de la société française peut le faire, avec sa petite lorgnette ou sa longue vue. La responsabilité de nos gouvernants précédents et Macron en tête de gondole, n’est plus à démontrer non plus. La grève pour le pouvoir d’achat n’est pas suffisante reconnait Lordon mais il ne voit rien de mieux à faire. La grève générale, tous secteurs confondus, qui devrait paralyser le pays une bonne fois et aboutir logiquement à la chute du gouvernement, qui va l’organiser?

      +4

    Alerter
    • Fritz // 08.01.2023 à 13h23

      Qui va organiser la grève générale ? Certainement pas la CGT de Martinez, qui a appelé à voter pour Macron, le candidat du Medef.

        +2

      Alerter
      • Brigitte // 08.01.2023 à 17h31

        Non c’est sur mais très franchement je n’y crois pas à la grève générale. La dernière en date, en 1995, n’a même pas fait chuter Juppé, enfin pas tout de suite.
        Les grèves ne sont pas efficaces, soient les revendications sont satisfaites à la marge, soit on tire sur la foule. Il serait temps que Lordon sorte de son imaginaire passéiste.

          +2

        Alerter
      • vert-de-taire // 08.01.2023 à 17h39

        c’est un décompte à l’envers .. à peu près inutile et cela est connu depuis très longtemps ..

        QUI mais nous tous, les 99%
        quand nous aurons faim, soifs et que nous n’aurons plus la force de lutter ..

        qqs armes qui claquent et nous retournerons à notre soumission de larve.
        comme d’hab.

        Lordon n’a rien à dire en effet sinon répéter la desctruction totale en cours
        de tout ce qui faisait société, solidarité, pacifisme et vie agréable ..
        Car la seule solution EST la révolution : détruire ce pouvoir totalitaire.
        Pas de gémir, même avec des pancartes et des grèves.

          +3

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 09.01.2023 à 14h32

          Comment imaginez-vous de « détruire ce pouvoir totalitaire » sur-armé?
          Comme vous le dites, l’obstination, l’opiniâtreté à vivre ensemble pacifiquement, solidairement, et autant que possible joyeusement, en dépit et en parallèle de ce monde essentiellement « commercial »(où tout se vend et s’achète), me semble le meilleur moyen d’avancer vers une nouvelle société… à inventer!
          Une nouvelle « civilisation » qui abolirait les armes, les récupèrerait, les transformerait pour se consacrer à la fabrication d’outils propres à compenser des siècles de compétition imbécile, ignorante, destructrice, forcenée, en organisant une coopération réparatrice des erreurs passées…
          En attendant, lancer l’alerte et informer correctement, motiver le plus grand nombre, est d’une impérieuse nécessité!

            +0

          Alerter
  • Jean // 08.01.2023 à 12h26

    La souveraineté industrielle française menacée :

    « Exxelia produit des éléments pour Ariane ou le Rafale. Je considère que c’est stratégique. Sachant que la loi américaine permet d’interdire la vente de certains produits à des pays, que se passerait-il si les relations avec les Etats-Unis se détérioraient ? Par ailleurs, on sait aussi que l’orientation de la R&D n’est pas neutre et pourrait se faire en fonction de projets plutôt américains que français ou européens »
    Source : https://www.lesechos.fr/pme-regions/nouvelle-aquitaine/defense-le-passage-dexxelia-dans-le-giron-de-lamericain-heico-inquiete-1867557

    Après Exxelia, Heico a racheté TRAD, une société toulousaine qui est l’un des leaders mondiaux dans le domaine hautement spécialisé de l’ingénierie des rayonnements pour les secteurs spatial, nucléaire et médical.
    Source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-americain-heico-continue-son-marche-en-france-avec-le-rachat-de-la-pepite-toulousaine-trad-936858.html

    Mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir puisque nous sommes uniquement victimes de l’incompétence. Pourtant, en réalité, macron est notre Boris Yeltsin.

      +13

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 09.01.2023 à 15h17

      Moi, j’ai beaucoup d’inquiétude à vous voir vanter  » le domaine hautement spécialisé de l’ingénierie des rayonnements pour les secteurs spatial, nucléaire et médical », et de me rendre compte que, sous couvert « d’auto-défense intellectuelle », vous utilisez ce site pour tenter de perpétuer/justifier un système inégalitaire et mortifère, auto-destructif, affolé de compétition, de domination et d’exploitation, obsédé de « progrès » technique factice, vain, et obsolète par rapport aux vrais dangers qui menacent l’humanité tout entière, ainsi que son biotope, le monde du vivant: la soif et la faim.
      Dangers qui requièrent un génie autrement plus perspicace que celui qui nous a mené-e-s au marasme actuel!

      Vous avez cependant tout-à-fait raison de comparer E.Macron à B.Eltsine…

        +1

      Alerter
      • Jean // 09.01.2023 à 19h05

        @Grd-mère Michelle,

        Entre deux maux, il faut choisir le moindre et nous n’avons rien a gagner en devenant américains. Le nucléaire n’est pas une source d’énergie idéale mais elle est indispensable au fonctionnement de notre société actuelle. Ce n’est qu’après l’effondrement et le chaos à venir que le monde dont vous rêvez se manifestera. Il ne faudra pas l’oublier lorsque nous traverserons les turbulences qui surgiront lors du passage de l’ancien monde au nouveau. Mais il nous faut en attendant jouer le jeu de ce monde qui se meurt sans être dupe de ses promesses mensongères. Il nous faudra aussi, en traversant les ténèbres, chérir l’espoir lumineux d’un monde meilleur, car cette expérience douloureuse nous enrichira d’un savoir essentiel que nous n’avons malheureusement pas été en mesure d’acquérir collectivement par nous-même. A savoir que le niveau d’évolution d’une société humaine se mesure à la façon dont est traité le plus humble de ses membres.

          +1

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 10.01.2023 à 12h09

          C’est cela, remettez-en une couche, de belles paroles doucereuses et résignées servant à désactiver la rébellion!
          D’autant plus que vous avez encore le temps de vous prélasser dans le confort de « notre société actuelle », et vous ne risquez pas grand-chose, des « turbulences » de cet effondrement à venir, puisque vous êtes déjà « assez vieux » que pour espérer y échapper…
          Qu’en dit votre progéniture?(si vous en avez?)

            +1

          Alerter
          • Jean // 10.01.2023 à 18h57

            @Grd-mère Michelle,

            Détrompez-vous aucun d’entre-nous ne pourra se vanter de ne pas être impacté par ce qui s’en vient, même les millionnaires… La révolte se produira lorsque suffisamment de gens seront assez désespérés pour n’avoir plus rien à perdre, pas avant. Le chaos qui accablera alors ce pays vous fera peut-être même regretter l’ancien monde.
            Je pratique la sobriété volontaire depuis de nombreuses années, j’ai donc la conscience tranquille quoique vous puissiez en penser. Il serait présomptueux de ma part d’être assuré de survivre aux nombreuses épreuves que nous allons devoir traverser, mais je n’ai jamais pensé que l’expérience de la vie se limite à notre bref passage sur cette Terre. Et quand mon heure viendra, je déposerai le fardeau de l’incarnation sur ce monde avec joie.

              +1

            Alerter
  • Jean // 08.01.2023 à 14h13

    Humour noir : Un député norvégien a annoncé vendredi 6 janvier avoir proposé la candidature du chef de l’Otan, son compatriote Jens Stoltenberg, pour le prix Nobel de la paix 2023, faisant valoir son rôle face à la Russie dans la guerre en Ukraine. « Stoltenberg mérite le prix pour son travail exemplaire en tant que secrétaire général de l’Otan dans une période difficile pour l’alliance : l’offensive brutale et non provoquée contre un pays voisin pacifique »

      +9

    Alerter
    • antoniob // 08.01.2023 à 16h20

      Christian Tybring-Gjedde…
      Par exemple: https://ksu.no/artikler/ksu-no/116953-tybringgjedde-nominerer-jens-stoltenberg-til-fredsprisen-20230106
      comme le rappelle l’article il avait auparavant proposé au comité Nobel la candidature de Trump.

        +2

      Alerter
      • Jean // 08.01.2023 à 18h12

        @antoniob,

        C’est une bonne idée, pour Trump. Il faudrait promettre le prix Nobel de la paix à tous les présidents US qui ne déclenchent aucune guerre durant leur mandat. Mais ça ne fonctionnerait pas car chez ces gens là l’appât du gain et le gout du sang sont plus fort que tout. Et il n’y aura pas de paix possible tant que nous serons dans l’obligation de partager cette planète avec ces enragés.

          +3

        Alerter
        • vert-de-taire // 08.01.2023 à 19h44

          L’explication que ce sont des marionnettes au service des ultra-riches
          (me) suffit amplement.
          Certes chacun souhaite apposer l’empreinte de sa patte dans le grand livre, alors on peut imaginer des initiatives mais dans le fond …
          rien que du normal depuis plus de 100 ans :
          $ $ $

            +2

          Alerter
    • vert-de-taire // 08.01.2023 à 17h50

      L’article sur le discours de Stoltenberg est surréaliste.
      Une telle concentration d’inépties force le respect.

      Parvenir à énoncer autant de contre-vérités en si peu de mots, il faut le faire.

      On ne peut pas s’empêcher de penser à 1984. Une fiction que je n’espérais pas devoir subir.

      ILS nous pourissent la vie.

      Je pense que ces gens sont drogués, hypnotisés avec des méthodes très élaborées.
      Sinon, de temps en temps, ils feraient des signes, des calembours, des ‘je ne suis pas dupe de mes dingueries’ … bref on pourrait voir le jeu de scène.

      Mais non, des fous ‘à la macron’, un discours pour zombies, branchés sur BIG BROTHER.

        +11

      Alerter
  • Jean // 09.01.2023 à 10h46

    America Dream : Streets of Philadelphia

    https://www.youtube.com/watch?v=YB6gwOBClwE

    Il y a presque deux fois plus d’Américains qui sont morts d’une overdose de fentanyl en un an (février 2021 à février 2022) que d’Américains qui sont morts au Vietnam pendant les 20 ans de guerre (1955 à 1975).

      +0

    Alerter
    • Patrick // 09.01.2023 à 12h58

      scandale des opiacés :
      – au moins 500.000 morts d’overdose liés à ce scandale sur les dernières années.
      – l’industrie pharmaceutique US directement en cause par la distribution massive de médicaments opiacés entrainant une dépendance.
      – organisé par une grande société de conseil condamnée à verser environ 500 millions de dollars ( devinez de qui il s’agit !! )

        +0

      Alerter
      • Jean // 09.01.2023 à 15h04

        @Patrick,

        Cette société est celle qui conseilla de nombreux pays occidentaux sur la gestion de la crise covid. Mais tout ceci n’aurait pas été possible sans la privatisation catastrophique du système de santé US. Car à chaque fois les mêmes causes produisent les mêmes effets, la privatisation d’un service public essentiel c’est l’assurance de payer plus cher pour un service de moins bonne qualité. Mais je sais que vous allez me répondre que ça n’a pas fonctionné car le néolibéralisme n’est pas encore totalement ou correctement implanté. C’est ce que répondaient les staliniens à leurs détracteurs et c’est l’unique justification de tous ceux qui sont prisonniers d’une idéologie.

          +1

        Alerter
        • Patrick // 10.01.2023 à 08h03

           » payer plus cher pour un service de moins bonne qualité »
          c’est ce que l’on constate tous les jours avec les services publics en France.

          Et pas seulement en France , en Angleterre le NHS (service de santé) est totalement public et encore plus étatisé et fonctionnarisé qu’en France , eh bien il est juste dans un état encore plus lamentable que le notre.

            +0

          Alerter
          • Jean // 10.01.2023 à 11h09

            @Patrick,

            Je suis assez vieux, et vous aussi je pense, pour me souvenir de quelle façon fonctionnait le service public de santé français jusque dans les 90. Nous avions alors, selon l’OMS, le meilleur système de santé au monde…. puis les technocrates sont arrivés.
            Il suffit, si vous voulez savoir ce que produit un système de santé totalement privatisé, de regarder ce qui se passe au USA… c’est une catastrophe qui est en passe de devenir une des causes de la dislocation de ce pays. Remplacer la logique sanitaire par la logique financière ne peut rien produire d’autre. Je trouve assez amusant que vous citiez l’Angleterre pour illustrer le dysfonctionnement des services publics alors que la notion même de services publics a toujours été étrangère à cette nation.

              +2

            Alerter
            • Patrick // 10.01.2023 à 15h26

              si on prend le service de santé français , qui fonctionnait très bien précédemment.
              On peut noter une dérive complète depuis la mise en place d’un monstre bureaucratique , les ARS , par une équipe dirigée par un dénommé Castex , il y a quelques années. Tout cet ensemble ne faisant que croitre et embellir au fil des années , la Cour des Comptes avait même estimé que la moitié du budget est bouffé par la bureaucratie.
              Durant la crise du Covid , on a même appris l’existence de tout un tas de directions , de services … plein de gens qui ne soignent pas… encore une dérive de notre état t de nos gouvernements.

                +0

              Alerter
            • Jean // 11.01.2023 à 01h53

              @Patrick,

              C’est un des principes du néolibéralisme, rendre ce qui existe dysfonctionnel pour pouvoir le privatiser sans encourir la colère des usagers. C’est le conseil que donnait l’OCDE aux gouvernements néolibéraux dès les années 2000.

                +1

              Alerter
  • Myrkur34 // 10.01.2023 à 07h08

    https://www.youtube.com/watch?v=HkHDnFCU5Xc

    Mr Martinez répond toujours de façon structurée au prêt-à-penser dogmatique et lénifiant du journaliste lambda.

      +1

    Alerter
  • BA // 10.01.2023 à 22h27

    L’ensemble de la gauche appelle à rejoindre la mobilisation syndicale le 19 janvier.

    L’ensemble de la gauche, des socialistes à la France Insoumise en passant par les écologistes, a appelé à rallier la première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, décrétée par les syndicats le 19 janvier.

    « Le 19 janvier, tous mobilisés dans la rue », a tweeté le dirigeant communiste Fabien Roussel.

    « On appelle à rejoindre l’Intersyndicale », a renchéri le député Eric Coquerel (LFI) sur BFM, tout comme Pierre Jouvet, porte-parole du PS.

    « Evidemment. Mes baskets sont prêtes », a déclaré la secrétaire nationale d’EELV Marine Tondelier à l’AFP.

    https://www.20minutes.fr/societe/4018144-20230110-reforme-retraites-direct-fabien-roussel-projet-va-entrainer-pays-crise-profonde

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications