Les Crises Les Crises
11.décembre.202211.12.2022 // Les Crises

Revue de presse du 11/12/2022

Merci 79
J'envoie

Merci aux contributeurs de cette revue de presse.

DÉMOCRATIE

L’Etat contre la liberté de la presse : des journalistes de Disclose et Radio France convoqués à la DGSI

"Est-il encore possible d’enquêter sur l’armée française ? La question se pose, alors que le journaliste et cofondateur de Disclose, Geoffrey Livolsi, ainsi que ses confrères de Radio France, Benoît Collombat et Jacques Monin, sont convoqués, mercredi 14 décembre, par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).  Les autorités leur reprochent d’avoir publié, en mars 2018, des informations sur des faits de favoritisme dans des marchés publics au sein du ministère des armées. L’enquête publiée sur France Inter dévoilait, documents à l’appui, que plusieurs hauts gradés avaient favorisé des sociétés privées dans l’attribution de contrats de transport militaire."

Source : Disclose

En Turquie, un nouveau tour de vis contre la liberté d’informer à huit mois des élections

"Le Parlement turc a adopté, jeudi, une loi prévoyant jusqu’à trois ans de prison pour la divulgation « d’informations fausses ou trompeuses ». Outre les journaux, radios, télévisions, elle vise également les réseaux sociaux et les sites Internet."

Source : Le Monde

ENVIRONNEMENT

Quelle ressource en eau dans les décennies à venir ?

"Une ressource hydrique qui s’amenuise, un cumul de précipitations stable mais de fortes disparités saisonnières et géographiques, des sols de plus en plus secs… Tour d’horizon des projections hydrologiques à moyen et long terme avec Jean-Michel Soubeyroux, climatologue à Météo France."

Source : Terre Net

En 2022, les émissions de CO2 et de méthane atteignent des records

"« Les émissions mondiales de CO2 en 2022 restent à des niveaux records, sans aucun signe de la diminution nécessaire et urgente pour limiter le réchauffement à 1,5 °C », a alerté le Global Carbon Project dans son dernier rapport publié le 11 novembre. Fruit du travail d’une centaine de scientifiques à travers le monde, il prévoit pour 2022 des émissions de 40,6 gigatonnes équivalent CO2 (GteqCO2) (36,6 GteqCO2 d’émissions, auquel s’ajoute 3,9 GteqCO2 liés au changement d’affectation des sols). Soit 1 % de plus que l’année dernière. À ce rythme, le réchauffement climatique atteindrait 1,5 °C d’ici neuf ans. Pour atteindre la neutralité carbone, il faudrait réduire nos émissions de 1,4 GteqCO2/an, une baisse similaire à celle observée lors de la première vague de Covid-19, en 2020." [En encart graphique, les principaux pays émetteurs en 1970 puis 2019.]

Source : Reporterre

Des «super-émetteurs» de méthane ont pu être détectés depuis l'espace

"Installée dans la Station spatiale internationale, la mission EMIT de la NASA a observé plus de 50 très gros émetteurs de ce gaz effet de serre, responsable d’environ 30% du réchauffement climatique."

Source : Le Temps

EUROPE

Ça chauffe à Athènes !

"Hier (9/11/22), jour de grève en Grèce, les cocktails Molotov ont enflammé plusieurs points de la capitale, à commencer par les parvis du parlement sous haute protection policière. Comme nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, la tension ne cesse de monter à Exarcheia et aux alentours. La révolte gronde. Les affrontements se multiplient. La répression se durcit. Une bonne partie de l’opinion a progressivement rejoint les défenseurs du quartier."

Source : Blog YY [NB : Anarchiste]

À Athènes, le quartier solidaire d’Exarcheia lutte pour sa survie

"La mairie d’Athènes veut construire une station de métro sur la place du quartier contestataire d’Exarcheia. Les habitants voient dans cette décision autoritaire une attaque politique contre l’esprit des lieux. Les riverains présents ce jour-là n’en reviennent toujours pas. Le 9 août dernier, sur la place principale du quartier athénien d’Exarcheia, au beau milieu des vacances estivales et vers 4 h 30 du matin, une centaine de MAT — les policiers anti-émeute grecs, équivalents de nos CRS- - se sont déployés, accompagnés d’une poignée d’ouvriers. En quelques heures, la place a été barricadée de palissades de chantier et de barbelés."

Source : Reporterre

La dictature gazière préférée de l’Union européenne

"Un parti qui monopolise le pouvoir depuis des décennies, une presse muselée, une armée qui viole régulièrement le droit international et commet des crimes de guerres, un clan mafieux qui se maintient au pouvoir grâce à ses exportations de gaz… On pourrait penser qu’il s’agit de la Russie de Vladimir Poutine, mais c’est de l’Azerbaïdjan d’Ilham Aliyev dont il est question. Loin d’être considéré comme un État-voyou par l’Union européenne, celle-ci n’a cessé de se rapprocher de l’Azerbaïdjan depuis le conflit ukrainien. Ilham Aliyev est un « partenaire fiable et sur lequel on peut compter », selon les mots d’Ursula von der Leyen, qui a affiché une étonnante complicité avec le chef d’État azéri lors d’une récente conférence de presse. Ces propos n’ont pas manqué de choquer, tant ils intervenaient peu de temps après une agression militaire brutale du régime azéri contre son voisin arménien. L’Union européenne serait-elle en passe de livrer, une fois de plus, l’Arménie aux appétits de l’Azerbaïdjan ?"

Source : Le vent se lève

FRANCE

Affaire Laurent Bigorgne : l'ex-patron de l'Institut Montaigne condamné à 12 mois de prison avec sursis pour avoir drogué une ex-collaboratrice

"L'ex-directeur de l'Institut Montaigne Laurent Bigorgne a été condamné, jeudi 8 décembre à Paris, à douze mois de prison avec sursis et 2 000 euros d'amende pour avoir drogué à son insu son ancienne belle-sœur et collaboratrice lors d'une soirée en février dernier. Le tribunal correctionnel a considéré que Laurent Bigorgne, un proche d'Emmanuel Macron, avait administré cette drogue "afin de commettre à son égard un viol ou une agression sexuelle", requalifiant ainsi les faits. La peine prononcée est en deçà des réquisitions du parquet, qui avait demandé le 10 novembre dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis et une obligation de soins, sans retenir l'intention sexuelle. L'ancien tout-puissant patron du think tank libéral était absent au délibéré. Son avocat a annoncé qu'il allait "immédiatement" faire appel."

Source : France TV Info

Le gouvernement plombe toute véritable transition écologique en soutenant massivement le très décrié label HVE

"Les aliments estampillés « haute valeur environnementale » (HVE) ne garantissent aucunement l’absence de pesticides mais bénéficient de subventions publiques massives et sont de plus en plus présents dans les cantines scolaires. L’argent public est-il correctement et efficacement dépensé pour favoriser la transition écologique dans l’agriculture, et enfin mettre un terme à la pollution massive des sols et des eaux par les pesticides ? La politique actuelle en la matière laisse... perplexe."

Source : Basta !

GÉOPOLITIQUE

Le Japon confirme son ambition de doubler ses dépenses militaires

"Le Japon va-t-il redevenir une grande puissance militaire ? En effet, ayant des différends territoriaux avec la Chine et la Russie [avec laquelle il n’a toujours signé de traité de paix depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale] tout en étant à portée de tir des missiles nord-coréens, l’archipel a amendé sa Constitution d’essence pacifiste afin de mettre en œuvre son concept « d’auto-défense collective » et augmenté sans discontinuer ses dépenses de défense depuis 2012."

Source : Opex 360

LIBERTÉS

Comment l’ancien patron de Qwant, champion de la vie privée, se réinvente dans la cybersurveillance

"Éric Leandri a un jour été la coqueluche du petit monde français du numérique. Considéré comme un ardent défenseur de la vie privée en ligne, il a aussi incarné une ambition bien particulière de l’Union européenne : concurrencer, à sa manière, la Silicon Valley. Qwant — le moteur de recherche que Leandri a cofondé en 2011 — a reçu plus de 50 millions d'euros d'argent public français et européen depuis sa création. Des personnalités politiques de premier plan comme Emmanuel Macron ou la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager ont à l’époque affiché leur soutien à Qwant face à son concurrent américain plus connu, Google. Des années plus tard, beaucoup de choses ont changé. L'été dernier, Qwant a été si près de la faillite que l'entreprise a dû demander un prêt de 8 millions d'euros au géant chinois des télécommunications Huawei."

Source : Politico

MATIÈRES PREMIÈRES

Guyane : un village amérindien se dresse contre la centrale électrique d’un proche de Macron

"Pour installer sa centrale électrique, l’entreprise Meridiam, fondée par un proche du président, a rasé une partie d’une forêt vivrière traditionnelle des Amérindiens. Les autochtones organisent la résistance."

Source : Street Press

RÉFLEXION

De quoi les data centers sont-ils le nom ?

"Depuis quelques années, le système énergétique français est bouleversé par l’arrivée massive et sans précédents des opérateurs privés du numérique, qui transforment l’espace, les réseaux énergétiques et les consommations. C’est à ce « continuum électrico-numérique » que Fanny Lopez s’intéresse dans son dernier ouvrage À bout de flux (Éditions divergences, octobre 2022). L’historienne de l’architecture et des techniques revient sur le développement de ces infrastructures numériques, à la fois omniprésentes et invisibles, et sur les risques liés à leur insertion dans les télécommunications et infrastructures énergétiques nationales."

Source : Le vent se lève

Pourquoi parler de « consumérisme » ménage le capitalisme

"« Consumérisme », n.m. : terme qui sert à faire passer les classes laborieuses pour des masses incapables de réfréner leurs pulsions d’achats et faire porter le chapeau au consommateur plutôt qu’aux producteurs. Son utilisation, toujours tournée vers l’extérieur et jamais vers soi, provoque un doux sentiment d’autosatisfaction."

Source : Frustration

ÉCONOMIE

Sri Lanka : Après le soulèvement, le FMI reprend le contrôle

"Lors du printemps 2022, le Sri Lanka a connu un soulèvement populaire exceptionnel nommé Aragalaya (« Lutte du peuple »). Les révoltes ont abouti à la fuite de l’ancien Président, Gotabaya Rajapaksa. Quelques mois après ces évènements, le gouvernement, en défaut de paiement sur sa dette extérieure, négocie avec le FMI."

Source : CADTM

Commentaire recommandé

martin // 11.12.2022 à 11h07

Je sais que je suis très bête, ce gallimatias me dépasse.

Que partout on trouve des fous des malades des dingues est une trivialité.
Qu’un pays totalitaire en fabrique aussi.
On en trouve des paquets un peu partout aussi bien en ex-URSS d’aujourd’hui qu’aux Etats-Unis de maintenant (et bien-sûr ailleurs).
Ce que je note c’est une fixation sur le méchant Poutine.
Et alors?
Pas un dirgeant dans ce monde de guerrre perpétuelle ‘occidentales) n’est à l’abri de décisions contestables voire ignoble.
Et toute tentative d’explication revient à une réécriture de l’histoire sous divers points de vue.

 » la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine.  » Cette phrase est un gros mensonge.
Il ne s’agit pas de détruire ou envahir l’Ukraine.
Sauf dans la propagande occidentale et des ukro-nazis et autres oligarques mafieux.
Ce propos invalide en bonne part cet article qui aurait pu nous éclairer sur certains aspects de l’histoire.
L’Ukraine aurait pu être bombardée massivement comme c’est l’usage depuis 50 ans par les mafieux etatsuniens,
ce n’est pas le cas. N’en déplaise aux hypnotisés.
L’Ukraine pas envahie, mais libérée très partielement de la tutelle fasciste.
Et qu’on ne me fasse pas dire après ces constats que je suis un fan ou défenseur de Poutine (puisque ce qui compte dans la propagande est d’exterminer un méchant).
Poutine est aussi un terroriste qui utilise comme les présidents des Etats-Unis le terrorisme pour asservir la population nationale (je n’invente rien – c’est extrait des données officielles secrètes des CIA++).

24 réactions et commentaires

  • Myrkur34 // 11.12.2022 à 09h53

    Une journée d’Ivan Denissovitch version petite enfance..

    https://desk-russie.eu/2022/12/01/la-russie-et-son-trouble.html

      +3

    Alerter
    • azert56 // 11.12.2022 à 10h42

      Великолепно ! Большой спасибо.
      Merci pour ces liens, comme il devient dur de trouver de la diversité et de la nouveauté dans ce qui s’échange sur internet (j’en suit le premier responsable. Au fur et à mesure de mon surfage c’est toujours les mêmes liens qui reviennent et peut à peu la diversité de sources s’etiole)
      Surtout que ce qui vient de russie est essentiellement peu digne d’intérêt (propagande manichéenne venant des deux bords) là par contre c’est carton plein.

        +4

      Alerter
      • Brigitte // 11.12.2022 à 12h52

        Permettez-moi d’abord de corriger votre expression en langue russe:  » Большое спасибо  » et non  » Большой » car c’est au neutre et non au masculin. Connaitre et accorder les 3 genres c’est le Б. a Бa de la grammaire russe…
        Ensuite, dire que ce qui vient de Russie est peu digne d’intérêt me chagrine. S’il est interessant d’avoir une vision ouverte du conflit, il faut reconnaitre le caractère hautement idéologique et politique du site « desk russia ». Je ne prétends pas connaitre la Russie comme les dissidents en question mais il convient de ramener leur vision à sa juste nature: dégoulinante de pathos.

          +9

        Alerter
        • Anne // 11.12.2022 à 14h23

          Surtout que l’autrice en question est une dissidente toute relative qui vit depuis très longtemps en Italie.
          https://www.concilioeuropeodellarte.org/en/artist/margolis-katia/
          On trouve beaucoup de ce genre de dissidentes en France aussi, ayant quitté la Russie dans les années 90, à la faveur d’études ou d’un mariage et qui vouent une détestation viscérale à la Russie car elles ont vécu leur adolescence pendant les terribles années post urss

            +7

          Alerter
        • azert56 // 11.12.2022 à 22h45

          J’ai trouvé dans ce site un très bon article de François Bouthors qui a fait un livre sur poutine qui semble intéressant.

            +1

          Alerter
    • martin // 11.12.2022 à 11h07

      Je sais que je suis très bête, ce gallimatias me dépasse.

      Que partout on trouve des fous des malades des dingues est une trivialité.
      Qu’un pays totalitaire en fabrique aussi.
      On en trouve des paquets un peu partout aussi bien en ex-URSS d’aujourd’hui qu’aux Etats-Unis de maintenant (et bien-sûr ailleurs).
      Ce que je note c’est une fixation sur le méchant Poutine.
      Et alors?
      Pas un dirgeant dans ce monde de guerrre perpétuelle ‘occidentales) n’est à l’abri de décisions contestables voire ignoble.
      Et toute tentative d’explication revient à une réécriture de l’histoire sous divers points de vue.

       » la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine.  » Cette phrase est un gros mensonge.
      Il ne s’agit pas de détruire ou envahir l’Ukraine.
      Sauf dans la propagande occidentale et des ukro-nazis et autres oligarques mafieux.
      Ce propos invalide en bonne part cet article qui aurait pu nous éclairer sur certains aspects de l’histoire.
      L’Ukraine aurait pu être bombardée massivement comme c’est l’usage depuis 50 ans par les mafieux etatsuniens,
      ce n’est pas le cas. N’en déplaise aux hypnotisés.
      L’Ukraine pas envahie, mais libérée très partielement de la tutelle fasciste.
      Et qu’on ne me fasse pas dire après ces constats que je suis un fan ou défenseur de Poutine (puisque ce qui compte dans la propagande est d’exterminer un méchant).
      Poutine est aussi un terroriste qui utilise comme les présidents des Etats-Unis le terrorisme pour asservir la population nationale (je n’invente rien – c’est extrait des données officielles secrètes des CIA++).

        +22

      Alerter
      • Manuuk // 15.12.2022 à 07h21

        Tiens un noeud sensible dans ce message.

         » » la guerre lancée par la Russie contre l’Ukraine. » Cette phrase est un gros mensonge.
        Il ne s’agit pas de détruire ou envahir l’Ukraine.
        Sauf dans la propagande occidentale et des ukro-nazis et autres oligarques mafieux.
        Ce propos invalide en bonne part cet article qui aurait pu nous éclairer sur certains aspects de l’histoire. »

        Bien entendu ce message est complètement contredit par OB lui-même : https://www.les-crises.fr/quelques-mots-sur-l-invasion-russe-de-l-ukraine/

        « Cette fois-ci nous y sommes, et la Russie, à travers son invasion de l’Ukraine, est coupable.  »

        « je dénonce avec force l’agression russe contre l’Ukraine. La guerre salit toujours ceux la pratiquent, et toutes les nations qui choisissent délibérément de refuser la diplomatie pour y préférer le coup de force et les armes doivent être condamnées. ».

        N’oublions jamais ces paroles qui sont les plus respectueuses que j’ai pu lire récemment.

          +0

        Alerter
    • Anne // 11.12.2022 à 13h18

      Comparer ce texte à celui de Soljenitsyn ? Vraiment ?
      J’ai pas compris grand chose, mais ça m’a plutôt fait penser au film Не любовь , sorti il y a quelques années et et encensé par la critique française- c’est à dire à un brûlot très exagéré, exclusivement à charge contre la Russie, mais tourné de telle manière que ça flatte la sensibilité des intellos bobos qu’on trouve en grande quantité à Paris et ailleurs en Occident…
      Pourquoi ce texte ? Est-ce parce que la Russie est en train de réfléchir à une loi pour restreindre le droit à l’avortement?
      C’est certain qu’une telle loi ne va pas dans le sens des prétendus eugénistes qui gouvernent chez nous.

        +5

      Alerter
      • Orhan // 12.12.2022 à 10h01

        J’aimerais bien connaître avec plus de détails le lien que vous sous-entendez entre eugénisme et IVG, et notamment vis à vis des femmes qui utilisent, en dernier recours, cette option. D’autant que ce ne sont certainement pas des bourgeoises qui ont bénéficié de sa légalisation en 1981.

        Sinon, vu qu’on n’est peu nombreux (je pense) à lire les caractères cyrilliques, vous pouvez faire l’effort de mettre le titre du film également avec l’alphabet latin : Faute d’amour. Qui est un magnifique film au demeurant et que nous ne sommes pas obligés de voir sous le prisme propagandiste. Quelle tristesse cette vision politique quand elle s’applique à l’art…

          +2

        Alerter
        • Anne // 12.12.2022 à 21h23

          L’art est toujours politique. C’est très « bourgeois », précisément de penser qu’il pourrait être déconnecté de la sphère sociale où il s’exprime…

          Dans une société où la contraception est accessible facilement et sous différentes formes, brandir la facilitation du recours à l’avortement comme un étendard ( ce qu’a fait notre président E.Macron au début de la guerre en Ukraine, à destination des femmes ukrainiennes, rappelez-vous) est un « signal », cela dit quelque chose de l’orientation que l’on veut donner à la société. Et les Russes ne s’y trompent pas, qui font maintenant ( par défi et par reaction face à l’occident) de la restriction du droit à l’avortement également un étendard. C’est bien entendu très dommageable pour les femmes russes. Mais malheureusement, là n’est pas la question…
          Vouloir donner un caractère constitutionnel à l’avortement, se battre pour que ce dernier soit possible jusqu’aux dernières heures de la grossesse, voire après l’accouchement ( notre réalité française actuelle…) est la marque d’une volonté patiente et méthodique d’imprimer un caractère eugéniste à la politique démographique d’un pays. Car le but de telles règlementations est d’empêcher au maximum la naissance des « indésirables ». Et de rendre cela moral.

            +3

          Alerter
          • Grd-mère Michelle // 13.12.2022 à 13h28

            Bien d’accord avec vous, sur les deux points…
            Par ex, s’agissant d’avortement, il parait que certaines femmes (« sous influence »?) décident d’avorter dès qu’elles connaissent le sexe(indésiré) du fœtus…
            Et… comment éviter que certaines femmes (souvent très jeunes) se trouvent obligées d’avorter contre leur gré?

            Même si je trouve un peu exagéré de dire que c’est « le but » de telles réglementations… Je parlerais plutôt de « risque »…
            Et, pour préciser la notion « indésirables », je dirais « improductifs-ives ».

            Idem au sujet des réglementations sur l’euthanasie.
            Dommage que ces considérations ne soient pas abordées(ou en tout cas relatées) lors des débats et controverses sur ces sujets, AVANT que les lois ne soient votées…
            Et que « brandir la facilitation du recours à l’avortement comme un étendard » soit surtout le fait de groupes de féministes, ce qui, me semble-t-il, nuit à leur cause, tout comme leur négligence vis-à-vis du droit à la contraception pour tou-te-s.

              +1

            Alerter
    • antoniob // 11.12.2022 à 22h31

      > Une journée d’Ivan Denissovitch version petite enfance..
      https://desk-russie.eu/2022/12/01/la-russie-et-son-trouble.html

      avec du temps on pourrait dresser une liste de sites de propagande de l’UE comme celui-là, qui tentent péniblement de viser le public russe., et des « dissidents » de pacotille.
      Ça va un moment, mais c’est souvent vite ennuyeux…

        +9

      Alerter
  • YVAN BACHAUD // 11.12.2022 à 10h04

    La convention citoyenne sur la fin de vie après trois mois de concertation rédigera ses conclusions. Elle n’a aucune légitimité pour les imposer dans une loi, mais il est scandaleux qu’elle ne puisse pas imposer un RIC si ele estime que l’Assemblée nationale ne les a pas assez retenues. La presse continue son omerta sur le RIC et la petition à signer sur le site de l’Assemblée nationale pour le RIC constituant base de la souveraineté populaire.

      +5

    Alerter
    • azert56 // 11.12.2022 à 10h47

      Je me fiche des lois qui m’autoriseront ou pas à partir.
      Il y a des moyens de trouver le produit pour une somme modique sur internet.
      Le jour venu, je pense que je n’attendrai pas de savoir si la politique s’est accordée avec la morale (elles finissent toujours par s’accorder ces deux là) pour prendre la décision comme un grand.

        +9

      Alerter
      • calal // 12.12.2022 à 16h31

        le canada de trudeau defrait la chronique en ce moment avec son augmentation du nombre d’euthanasie pratiquee. Recemment un ancien combattant canadien a pretendu qu’une assistante sociale aupres de laquelle il se plaignait de sa situation lui aurait refuse l’aide qu’il demandait mais lui aurait propose une aide gratuite « a la fin de vie digne ».
        les cathos pas droles de babylon bee ont en fait une parodie :
        https://babylonbee.com/news/canadian-dentist-now-offering-euthanasia-as-alternative-to-cavity-filling

          +2

        Alerter
  • jesaispas // 11.12.2022 à 11h57

    le sujet passe un peu sous silence, je crois que personne ne perçoit vraiment bien la chose.

    C’est un peu random video, ce sera à creuser, disons qu’ici on a une demo live, et c’est très intéressant, les considérations audio sont très banale. Mon sentiment étant que l’avancée majeure de cette IA ouvre la voie vers la robotique autonome au sens large.

    Il sera intéressant de penser les effets de ceci à l’heure de la grande désillusion techno-industrielle.

    Why is OpenAI’s ChatGPT terrifying? A Senior Software explains a disturbing new hypothesis
    https://www.youtube.com/watch?v=1hHfoB4mSrQ

    Afin de ne pas polluer avec de multiple messages, je vous suggère cette récente conférence de Vincent Mignerot.
    Les chapitres sont dispos dans la description de la vidéo.

    Le sujet étant, pour résumer à gros trait, l’interchangeabilité effective des technologies dans le mouvement de « la transition ».

    Vincent Mignerot vient causer avec The shifters Switzerland
    https://www.youtube.com/watch?v=LijMv4MWDbI

    Il y aussi ces travaux qui me taraude depuis quelques semaines, à creuser. Quelques mots clés, chapoutot, ingrao, pantin

    Extractivisme, complotisme, illimitisme : ce que le nazisme dit de nous par Johann Chapoutot
    [description raccourcie, c’est trop long] Nouvelles croyances et complotisme résonnent avec les grands traumatismes sociaux et la perte des grands récits. Le tout sur fond de déclinisme alimenté par une vision déploratoire et doloriste de l’Histoire : c’était mieux avant…..
    https://www.youtube.com/watch?v=okhGBi9KWS0

      +2

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 13.12.2022 à 14h07

      Ne sommes-nous pas déjà (ou enfin!) « à l’heure de la grande désillusion techno-industrielle »?
      Il est plus que temps de lancer un grand débat généralisé sur la notion de « progrès »…

        +0

      Alerter
  • chair-a-pognon#137++ // 11.12.2022 à 21h49

    *** Sri Lanka : Après le soulèvement, le FMI reprend le contrôle ***

    Nous sommes rassurés, les pourris ont encore le pouvoir de nous pourrir la vie.
    Quelle angoisse c’eut été sinon ! Devoir décider, devoir choisir et assumer notre destin, notre vie, notre société !! Arrrgh je défaille.
    Heureusement que l’Empire veille et nous empêche de penser.

    On pense pourtant parfois dans le secret de nos cerveaux hypnotisés, aux piratages comme en Grèce mais aussi à l’Argentine et puis de fait à presque toute l’Amérique latine et puis à toute l’Asie de l’ouest, cette colonie parfois si ‘agitée’ (2 guerres mondiales y ont débuté il n’y a qu’un siècle).

    Mais quoi, c’est normal, les gens les plus formés et les plus efficaces du Système passent par les écoles des ultra-riches. Docilité des larbins des ultra-riches assurée. Alors avant de se déprendre de l’hégémon, de l’Empire, nous avons bcp de neurones à reprogrammer.
    Et c’est très très difficile de remettre en cause un apprentissage neuronal, gravé par une propagande de tous les instants sur une ‘pâte molle’.

      +4

    Alerter
  • antoniob // 12.12.2022 à 04h35

    l’histoire de Qwant est lamentable. DuckDuckGo a fait mieux sans des subventions.
    D’un autre côté présenter Qwant comme un essai européen de moteur de recherche est assez absurbe car il n’y a jamais eu de volonté coordonnée en UE pour celà, et notamment en raison des disparités linguistiques et culturelles.
    DuckDuckGo a marché car il agit sur la masse démographique anglo, ce que Qwant ne peut pas égaler.
    Dans un ordre d’échelle largement plus petit que l’anglosphère mais plus gros que la francophonie très connectée (une partie de la francophonie africaine ne l’est pas) il y a Yandex, qui a su créer un écosystème consistant (moteur de recherche, courriel, cloud gratuit de base ou étendu payant, outils bureautique, navigation et cartes, monnaie électronique, traduction électronique, plateforme de blogue, etc).
    Au sein de l’UE la disparité culturelle et nationale se réflète donc en l’impossibilité de fonder des plateformes originales qui prendrait cette multiplicité en compte.

    Un grand projet ambitieux européen a été GALILEO, qu’au début les Etats-Unis ont tenté de couler, puis après des années, ils s’y sont introduit. Le réseau fonctionne depuis peu, mais lorsque je lance l’app GPStest écrite par l’agence européenne elle-même, depuis chez moi au nord d’Oslo, en laissant tourner un moment l’app, 7 GPS, 3 GLONASS, 2 BEIDOU et 0 GALILEO (avec téléphone compatible bien sûr).
    https://i.imgur.com/DZvGJgw.jpg

      +3

    Alerter
    • JnnT // 12.12.2022 à 20h00

      Pour Yandex, je confirme. Le navigateur, à base Chromium, est excellent. J’utilise au quotidien sa version pour Linux sur ordinateur, découverte par hasard, et également la version navigateur pour Andoid. Bien noter que JAMAIS vous ne trouverez dans la presse, surtout spécialisée, de mention de ce navigateur. Les « geeks » sont formatés US à un niveau saisissant.
      Le navigateur Yandex et ses dépendances, comme le moteur de recherche du même nom, prouvent que la Russie essaie d’exister et y parvient dans ce domaine crucial de l’informatique. En France, Google et Chrome sont plus dominateurs qu’aux USA. Une situation de dépendance mentale qui témoigne de notre manque de dignité.

        +1

      Alerter
      • jesaispas // 12.12.2022 à 23h13

        le choix de yandex m’échappe quand il semble que vous connaissez l’existence de chromium. Après, si l’état français faisait de meme, packager chromium dans un navigateur tamponné orange, on aurait des pages te des pages d’articles pour nous expliquer que c’est pour nous espionner. A tord ou à raison ça ferait polémique… Mais que l’état se dote d’un institut public qui communique sur la fiabilité des outils informatique disponible, ce serait pas mal…. ça permettrait peut etre d’éviter les écoutes téléphonique de nos «  » » » » » » » »élus » » » » » » » ?

          +0

        Alerter
        • JnnT // 13.12.2022 à 10h10

          Bien sûr je connais Chromium et l’utilise. Ce navigateur n’est pas aussi paramétrable que Yandex. L’insuffisance de ce dernier est au niveau de la traduction des sites. Mais on peut pallier ce défaut par Mate Translate par exemple.

          J’utilise Firefox pour ce qui est « sensible », type applications bancaires, et Yandex pour les usages courants. Le FSB et services similaires russes doivent donc pouvoir m’espionner mais je peine à comprendre en quoi je pourrais les intéresser. Qu’il s’agisse de Firefox, de Chrome, Chromium, Edge, etc. ces navigateurs sont soumis très majoritairement au Patriot Act. Non merci. En utilisant Yandex, j’arbitre entre la CIA et le FSB. Vous pouvez me rétorquer que toutes les polices sont interconnectées et s’échangent des services. Cette objection est recevable.

          Sinon, oui, ce qui reste de l’état français – on peine à parler de république – prouve parfaitement sa défaillance globale en ne se dotant pas d’une informatique souveraine. Nos « décideurs » sont tellement nuls qu’ils ne voient pas le problème. Pareil que pour le nucléaire et pour tout.

            +2

          Alerter
          • jesaispas // 13.12.2022 à 13h34

            On arbitre entre la peste et le choléra à l’heure de 1984 (mes phones sont tous achetés en chine). Pour en revenir au navigateur, à part lynx, et konqeror les moteurs de rendus sont tous GAFAM/US. Je ne connais pas de solutions à cette question. Vu la complexité des moteurs je n’imagine pas de nouveaux développement en ce sens.

            edt: peut etre https://fr.wikipedia.org/wiki/Falkon ça tourne sur qt web engine, qui n’est plus du webkit rhabillé.

              +0

            Alerter
  • jesaispas // 13.12.2022 à 19h46

    https://www.youtube.com/watch?v=syo0atzlYH0

    Patrick Pouyanné -PDG de TotalEnergies, audition, Assemblée nationale, 23 novembre 2022

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications