Les Crises Les Crises
16.janvier.201816.1.2018 // Les Crises

RT Bashing : Sylvie Kauffmann nous ennuie…

Merci 411
J'envoie

Source : Proche & Moyen Orient, Etienne Pellot, 15-01-2018

L’une des directrices éditoriales du Monde – fonction qu’elle partage avec Gérard Courtois et Alain Frachon – vient de s’illustrer par une chronique très particulière : « Ma semaine devant RT France »1. Dès les premières lignes, on sent un parti pris militant contre la chaine de télévision Russia-Today (RT), une chaine russe : quelle horreur ! et, un petit coup de lèche appuyé à la présidence de la République : cela ne peut pas nuire à la carrière !

Sentencieuse, la dame écrit : « La France étant un pays ouvert et démocratique, cela n’a pas empêché RT d’installer son siège français à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), d’embaucher quelque 150 personnes, dont de nombreux journalistes français et de conclure un accord avec l’opérateur Free (son fondateur, Xavier Niel, est actionnaire du Monde à titre personnel) pour émettre à destination des téléspectateurs français ». S’il est essentiel de rappeler – en ces temps de Fake News – que Boulogne-Billancourt se situe bien dans les Hauts-de-Seine…, il est plus intéressant de rappeler que l’un des actionnaires du Monde a, effectivement participé à l’installation de la chaine russe en France et que celle-ci y a créé quelques emplois.

Ne pouvant pas trop noircir le tableau, la chroniqueuse est obligée d’admettre un autre fait indiscutable : « RT n’est pas (pour l’instant) une chaine à la gloire du régime russe ». Le « pour l’instant » laisse, bien-sûr, augurer d’une suite qui ne saurait que dégénérer : chasser le naturel léniniste, il revient toujours au galop… Puis, devant toutefois rappeler que « la France est 39ème dans le classement sur la liberté de la presse établi par Reporters sans Frontière », la « chroniqueuse », qui affirmait quelques paragraphes plus hauts que « l’essentiel de ses programmes d’actualité (de RT) porte sur la France », conclut son papier par une autre grande découverte : « le choix des sujets internationaux est sans surprise ». La chaine privilégie-t-elle l’actualité française ou internationale ? Faudrait savoir !

Au bout de deux colonnes aussi creuses qu’insipides, tombe enfin le verdict : « j’avoue : depuis le Nouvel An, j’ai regardé RT France chaque jour, et je me suis beaucoup ennuyée. Décidément, le hard power réussit mieux à Poutine que le soft ». Elle pensait sans doute voir des défilés de l’Armée rouge tous les jours…Mais qui juge qui ? Depuis des années, Sylvie Kauffmann écrit dans Le Monde des papiers qui nous ennuient profondément : des papiers sans informations, qui assènent toujours des commentaires allant dans le sens du vent et de sa carrière, du politiquement correct sans surprise, toujours destinés à nous faire la morale, nous disant ce qu’il faut penser ! Autrement dit, voilà quelqu’un qui impose ses Fake Analyses en toute impunité, et depuis très longtemps sans que personne n’ose vraiment lui tirer les oreilles.

Non contente de nous répéter régulièrement que Vladimir Poutine est une réincarnation de Léonid Brejnev, elle nous a même dressé des lauriers à la gloire de Tariq Ramadan2. Faut le faire ! Elle écrivait : « Tariq Ramadan est, en France, notre pestiféré préféré, mais pour les Britanniques, y compris ceux de l’establishment, il est d’abord professeur d’études islamiques contemporaines à Saint-Antony, l’un des meilleurs collèges de l’université d’Oxford ». Evidemment, les Britanniques sont tellement, tellement plus intelligents… que nous autres, petits Français demeurés !

En d’autres temps, Paul Nizan avait baptisé ce genre de plumitifs – « chiens de garde ». Depuis, le courageux Serge Halimi démasque à son tour « Les Nouveaux chiens de garde » avec son équipe du Monde Diplomatique, s’efforçant de promouvoir la pratique du Devoir d’irrespect de feu Claude Julien. Autant d’horreurs pour Sylvie Kauffmann qui a délibérément opté pour un journalisme couché, à l’abri des puissants et des faiseurs de rois. Mais d’où vient cette curieuse dame donneuse de leçons ?

Embauchée par Le Monde en 1988, elle a été correspondante en Europe de l’Est, puis aux Etats-Unis, à Washington et à New York où son à-plat-ventrisme a beaucoup plu. Entre-temps, elle a accompagné son mari – Pierre Buhler – nommé ambassadeur de France en Pologne où ce dernier a régulièrement défrayé la chronique par ses saillies russophobes. Les gens curieux osent tout, disait Michel Audiard, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! En effet, ce curieux diplomate a même caressé l’espoir de représenter notre pays à… Moscou ! Désormais, il dirige l’Institut français. On n’est pas vraiment rassuré ! Mais le plus significatif du parcours professionnel de notre « chroniqueuse » est ailleurs : en 1998, elle participe au programme Young Leaders, organisé par la French-American Foundation.

Cette officine – La French-American Foundation/France – est une organisation qui se consacre à « renforcer les liens entre la France et les Etats-Unis ». Fondée en 1976, elle se donne pour objectif d’encourager un dialogue actif entre les deux pays. L’une de ses activités principales est l’organisation de séminaires pour des jeunes dirigeants (Young Leaders) français et américains issus de la politique, de la finance, de la presse « à fort potentiel de leadership et appelés à jouer un rôle important dans leur pays et dans les relations franco-américaines ». Ces séminaires (séjours payés) sont l’un des instruments du Soft Power américain… Et ce descriptif n’est pas tiré du Monde Diplomatique, mais de la très gauchiste encyclopédie Wikipédia !

Voilà donc, une championne du Soft Power américain qui vient nous mettre en garde contre le Soft Power russe… Quoi de plus normal ! La Guerre froide bat toujours son plein ! Toujours est-il que les papiers de Sylvie Kauffmann restent très, très ennuyeux et qu’ils ne contribuent pas à rehausser la réputation du Monde. Dans ce contexte, le président de la République s’alarme – à juste titre – de la prolifération des Fake News, mais sans qu’on ne comprenne bien encore qui va séparer le bon grain de l’ivraie. Quant aux Fake Analyses, comme par exemple l’éloge de Tariq Ramadan, on ne voit pas non plus qui et quelle instance ou quel algorithme pourra nous en prémunir !

La révolution numérique nous aurait-elle rendu à ce point stupide qu’on devrait désormais réduire la recherche de la vérité à la quête d’une substance relevant exclusivement d’une opinion strictement dualiste : j’aime/j’aime pas ! Fake News : ce produit d’importation américain est certainement le dernier symptôme d’une hégémonie culturelle de masse qui cherche à maintenir la « Vieille Europe » (comme disait Donald Rumsfeld !) dans une condition de colonialisme servile et amnésique. Le statut de la vérité ? C’est tout simplement l’objet de toute l’histoire de la raison occidentale qui, des pré-socratiques à Descartes, Spinoza, Kant, jusqu’à Pierre Bourdieu, Alain Badiou ou Frédéric Lordon, motive ce qu’on appelle les sciences humaines et leurs histoires. C’est une évidence, mais faut-il le rappeler régulièrement : l’information – l’histoire immédiate – n’est pas une science exacte !

A ce propos, notre « chroniqueuse » devrait lire – une fois dans sa vie – La Formation de l’esprit scientifique de Gaston Bachelard. Elle y apprendrait moult choses bien utiles à l’exercice de sa profession, notamment sur le « statut, organiquement historique, de l’erreur et de la vérité. Elle s’est ennuyée devant Russia Today ! En la matière, elle ferait bien d’observer la même vigilance à l’ensemble de l’offre audiovisuelle, notamment à l’égard des journaux télévisés de France-2, TFI ou France-24. Ne parlons pas de la propagande d’Israël-24, la chaîne du Likoud créée par un ancien cadre de Radio France Internationale (RFI)…

Curieusement, ces « médias » ne soulèvent jamais la moindre espèce de critique, comme si leurs médiocrité et partialité faisaient partie intégrante de notre culture de pays libres, démocratiques et défenseurs des droits humains… Pour notre part, ces différentes chaînes nous ennuient tellement qu’on ne les regarde même plus. Une grande partie de la jeunesse aussi !

Pour rester constructif, on ne saurait que conseiller à la « chroniqueuse » du Monde, une autre lecture supplémentaire (lire la critique de Jean Daspry dans nos BREVES) : celle du dernier livre d’Hélène Carrère d’Encausse3. Celui-ci développe trois idées fortes : dans sa longue histoire, la France éternelle a toujours considéré la relation avec Moscou comme une alliance de revers nécessaire afin de contrebalancer une Allemagne trop puissante ; c’est lorsque les relations se tendent avec un pays qu’il faut multiplier avec lui les initiatives de Soft Power ; enfin, la Russie demeure un grand pays qui fait partie de l’Europe continentale, celle qui s’étend de l’Atlantique à l’Oural ! Bonne lecture.

Etienne Pellot


1 Le Monde du jeudi 11 janvier 2018.
2 Sylvie Kauffmann : « Tariq Ramadan, l’exception française ». Le Monde du 13 mai 2013.
3 Hélène Carrère d’Encausse : Le Général de Gaulle et la Russie. Editions Fayard, décembre 2017

Pour aider le site Proche & Moyen-Orient c’est ici

Source : Proche & Moyen Orient, Etienne Pellot, 15-01-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

PaleFace // 16.01.2018 à 06h52

D’ailleurs je m’étonne que la direction de RT ne porte pas cette affaire devant la justice.

Je ne comprends pas leur stratégie face à ce qui s’apparenterait (je reste prudent, je ne suis pas juriste) à une violation de la Loi Française sur la liberté de la presse.

119 réactions et commentaires

  • jp // 16.01.2018 à 06h38

    j’adore le dessin, surtout pour les logos qui tapissent le pauvre éléphant.
    Pour le sujet de soi-disant fake news, une lecture éclairante, claire et nette :
    “Le premier des « fake news », c’est le « fake news »” sur
    https://www.legrandsoir.info/le-premier-des-fake-news-c-est-le-fake-news.html

    Quant à la dame Kauffman, suis pas sûre qu’elle ait lu Descartes, Spinoza, Kant, Pierre Bourdieu, Alain Badiou ou Frédéric Lordon, ou alors c’était y a longtemps et elle ne souvient plus et si elle passe autant de temps à regarder la télé…

     57

    Alerter
    • Pastounak // 17.01.2018 à 07h08

      Non JP, le premier des fake news, en France c’est l’omission.
      Olivier l’avait très bien exprimé sur RT. Sujets bateaux, tropisme géopolitique, journalistes d’un niveau alarmant.. Le tout subventionné, presse et tv, par les impôts.
      Finalement, quoi de plus normal, ils sont les relais de l’agenda politique français.

       11

      Alerter
  • Nicolas // 16.01.2018 à 06h45

    Dernière nouvelle : le service de presse de l’Elysée crache sur la liberté de la presse et interdit les journalistes de RT aux conférence de presse du porte-parole jupi-t’es-rien des oligarques.

     88

    Alerter
    • PaleFace // 16.01.2018 à 06h52

      D’ailleurs je m’étonne que la direction de RT ne porte pas cette affaire devant la justice.

      Je ne comprends pas leur stratégie face à ce qui s’apparenterait (je reste prudent, je ne suis pas juriste) à une violation de la Loi Française sur la liberté de la presse.

       95

      Alerter
      • MrJoe // 16.01.2018 à 08h24

        Au delà d’une violation de la loi, c’est surtout une violation de la constitution.

        Plutôt grave.

         82

        Alerter
        • vlois // 16.01.2018 à 08h59

          S’il n’y avait que cela, autre exemple, tous les candidats aux législatives investis par La République en marche se sont engagés à respecter un contrat établi par Emmanuel Macron.
          L’article 27 de la Constitution interdit tout Mandat impératif des membres du parlement.
          Ce mandat impératif qu’on refuse aux électeurs (à tort ou à raison), mais qui fait qu’un programme est fait pour attraper l’électeur comme les papillons avec une lampe – le vrai programme est plutôt dans les GOPE et envers les généreux donateurs et soutiens. Ce mandat est donné à l’éxécutif de façon claire et sans débats et discussions préalables ou postérieurs.
          Je n’ai aucune confiance dans les institutions tellement leur esprit pour l’intérêt général est éloigné au dépens de personnes et de groupes aux intérêts bien compris, j’ai encore en mémoire par ce fameux Conseil Contitutionnel et ces fameuses soustractions pour valider l’élection de Valls coûte que coûte.

           84

          Alerter
      • Alfred // 16.01.2018 à 09h12

        Ce serait une réponse tactique possible mais une erreur stratégique (ou la preuve d’une absence de stratégie).
        En effet pourquoi faire ? (Porter plainte).
        Rentrer dans le lard du pays hôte où l’on cherche à se faire une place? Rt est la victime et c’est une image plus favorable que l’agresseur (dans laquelle “on” essaie de la repeindre).
        Prendre le risque d’être désavoué par une justice aux ordres? À quoi bon faire monter les enchères ? C’est aux français si ils se sentent lésés de “tester” leur système judiciaire, pas à et de montrer quoi que ce soit (en particulier qu’il serait pourri).
        En outre que ratent ils? Un discours éblouissant? La possibilité de poser une question gênante (la belle affaire)?
        Enfin la concurrence est tellement nulle qu’il suffit de faire sont travail correctement.
        Peu à gagner pour et et beaucoup à perdre. Il leur suffit de se maintenir honnêtement pour gagner la partie.

         59

        Alerter
        • Kiwixar // 16.01.2018 à 10h02

          « Enfin la concurrence est tellement nulle qu’il suffit de faire sont travail correctement. »

          C’est assez vrai, sauf que le mot « nulle » est assez faible. Ils me font penser à Mr Bean, un mélange de stupidité et de méchanceté, de petite méchanceté. Et une suffisance de petits marquis enfarinés pour enrober tout ça, des vrais loukoums. Et qui se croient importants.

          Ceci dit (« en même temps »), si RT-TV peut continuer à émettre en France, ils gagnent. S’ils sont interdits, ils gagnent. Ah, comme j’aime la patience russe et les plans à long terme de ceux qui ont reçu une éducation communiste…

           64

          Alerter
          • Alfred // 16.01.2018 à 11h35

            C’est exactement ça. A long terme ils RT ne peut que gagner. Pas seulement par ce qu’ils seraient plus malins et patients (c’est un essentialisme même si je tendrais à partager l’impression) mais simplement par ce que la capacité d’honnêteté est une force extraordinaire dans notre présent noyé sous les mensonges. Les autres médias n’ont plus les moyens d’aborder le vrai sans dommages (il faudrait avaler comme autant de couleuvres leurs mensonges passés). C’est sans issus pour nos imbéciles et laches médias. Ils sont condamnés à s’étioler à causes de leurs mensonges et et de leurs parti pris. En croyant faire l’opinion (ce qu’ils font bien sur en partie) ils se défont eux mêmes.

             37

            Alerter
            • basile // 16.01.2018 à 12h32

              moi si j’étais Macron, je n’irais pas à St Petersbourg au forum économique, car je crois que Poutine a dû préparer quelques piques. Même pas préparées, d’ailleurs, il est assez vif d’esprit pour qu’elles lui viennent à la seconde. Rappelez vous la tronche de Hollande la dernière fois.

              D’ailleurs, si j’étais Poutine, j’annulerais l’invitation, en évoquant les raisons. Mais je ne suis pas diplomate. Et puis, ce serait un affront inutile vu que Macron a quand même invité Poutine à Versailles.

              Alors, que faire ?

              Macron va découvrir ce que c’est qu’un vrai chef d’état, plusieurs pointures au dessus de Trump. Quant aux Merkel et cie, pas de pointure du tout, ce ne sont que des laquets de l’Amérique, qui ont peur de perdre leurs marchés, peur des amendes américaines.

               31

              Alerter
            • Chris // 16.01.2018 à 13h25

              @Basile
              Macron viendra au Forum de StP, car il n’est pas obtus au point d’ignorer les avantages de relations convenables de la Russie (Total s’en occupe !) :
              https://journal-neo.org/2017/12/06/the-geopolitics-of-poland-s-three-seas-initiative/
              Si l’Initiative des Trois Mers comprend outre la Pologne et la Croatie, les membres comprennent actuellement l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la République tchèque, la Slovaquie, l’Autriche, la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie et la Slovénie.
              Le véritable moteur de l’initiative est Washington clairement opposé au gazoduc germano-russe passant sous la Baltique, le North Stream II.
              Le contraste entre le sommet Chine-CEE et l’Initiative des Trois Mers ne saurait être plus frappant.
              Il montre les lignes de faille géopolitiques du projet que Washington est en mesure d’offrir à ses alliés européens de l’OTAN aujourd’hui, d’un très faible intérêt, contrairement à celui de se joindre à la Chine et à la Russie pour construire une nouvelle infrastructure eurasiatique en direction de l’Europe.
              Traduction complète chez S…r.

               8

              Alerter
            • Vladimir K // 16.01.2018 à 15h33

              @Basile :

              Macron peut bien évidemment se rendre à Saint-Petersbourg, afin de se ridiculiser, comme en Europe de l’Est, comme en Afrique, comme lors de son dernier voyage en Chine.

               9

              Alerter
            • christian gedeon // 20.01.2018 à 11h14

              Tout à fait Alfred…et le plus drôle est que la “journaliste ” semble tout à fait dépitée de ne pas trouver la chaîne militante et poutinolâtre qu’elle avait dénoncé a priori…quelle frustration,aucun méchant russe avec le couteau entre les dents à l’horizon.Pas de frissons.Pas de vodka,pas de blabla!

               1

              Alerter
      • John // 17.01.2018 à 07h26

        “D’ailleurs je m’étonne que la direction de RT ne porte pas cette affaire devant la justice.”

        Patience, ça arrive comme l’a annoncé hier la Présidente de la société RT France (Xenia Fedorova)
        https://www.youtube.com/watch?v=jGBYRWEF5Pk

         7

        Alerter
      • Gérard du Biolo // 21.01.2018 à 22h07

        La Russie essaye toujours d’éviter d’être agressive ou violente face aux attaques qu’elle subit.
        Elle laisse ceux qui la critiquent s’engluer dans leurs outrances et lui donner, au final et bien malgré eux, le beau rôle ou celui de la victime.
        Pour gagner en crédit et vaincre ses détracteurs, cette tactique réfléchie et à long terme est bien plus féconde et efficace que celle des combats de coqs.

         1

        Alerter
    • vlois // 16.01.2018 à 08h42

      En tant que citoyen, j’ai maintenant un gros problème de positionnement et d’appartenance avec une grosse partie du pays. Je parle pour moi en songeant que cela touche plus de personne, mais je me sens exclu de toute représentativité et la sensation que la nation est occupée par un régime certes oligarchique (depuis le temps…) qui joue contre le peuple qui le nourrit.

      Alors qu’une portion du peuple l’a placé là, je ne sais même pas s’ils savent ce qu’ils ont fait, même si je sais que les élections sont un simulacre de choix (Elles verrouillent un système et une pensée), ils sont quand même complices et coupables. Je n’ai pas de rancoeur, c’est juste que je ne suis pas dans la même représentation du pays (réel contre roman ?).

      Un bon manager et cadre bancaire qui gère sa communication est maintenant au pouvoir, il ne souhaite pas RT, on ne sait jamais ça peut contredire le narratif… xénophobie mise à part, bien sûr…

       47

      Alerter
      • V_Parlier // 16.01.2018 à 09h56

        Honnêtement je trouve que sur ce plan là le gouvernement précédent était dix fois pire. Évidemment l’actuel ne va pas prendre de risques quant à ses contradicteurs, je ne rêve pas.

         7

        Alerter
      • Haricophile // 16.01.2018 à 10h13

        Le peuple l’a-t-il vraiment placé là ? A-t-il vraiment eu le choix ? Lui a-t-on vraiment donné les moyens intellectuels et éducatifs de choisir ? Le système d’élection actuel est-il vraiment encore adapté à un régime démocratique ou une petites constituante pour la 6e république serait-elle bienvenue ? En est-on encore a pouvoir choisir en France dans une “europe” et dans un monde où les multinationales et leurs dirigeants sont devenu plus puissants que les états ? Un monde ou des milliards de dollars sont investi chaque année pour manipuler les gens que ce soit par la chose publique ou la chose privée ?

        Si on peut faire quelque chose, il va falloir avoir des couilles et remplacer le “too big to fail” par “too big to exist”, et ça ne se fera pas pacifiquement.

         34

        Alerter
        • tepavac // 16.01.2018 à 11h48

          Si cela n’était que cela Haricophile, je veux dire si ce n’était qu’un mode opératoire “d’interdiction”, ce qui déjà soulève la question de la légalité et de la licéité, mais il il y encore plus fatal, celui de l’intervention directe, par coercition, dans la liberté de choix démocratique.

          Une video vient d’apparaitre dont je pense, sera traité par OB.
          Nous y apprenons que certains gafa utilisent déjà des programmes de manipulations ciblés sur les Citoyens intervenants dans les commentaires du net.
          Les coms donnant une faveur à Trump sont simplement censuré, oui censuré.

          Je me moque de Trump, mais si ils sont capable de cela, et ils le font, alors nul ne sait ou cette dérive s’arrêtera!

          https://www.youtube.com/watch?time_continue=150&v=kQt_ILgcKdw

           13

          Alerter
        • tepavac // 16.01.2018 à 12h53

          Sur le coup sputnik ne pouvait pas ne pas y mettre son grain de sel, et diffuse l’enquête de Project Véritas sur un point particulier.

          Non content de censurer les commentaires public, le GAFA, tripatouille aussi les coms privés!!!!

          Rien que cela!

          Bref si il y a encore quelqu’un pour douter que se met en place une entreprise d’un contrôle des masses, c’est que c’est encore un bébé qui dort “protégé” par la “cam-bébé” de tonton sam.

          https://fr.sputniknews.com/insolite/201801161034761529-twitter-message-prives-surveillance/

           7

          Alerter
          • vlois // 16.01.2018 à 15h06

            Ce qui m’inquiète c’est que l’appareil d’état sans son âme (le peuple), peut arriver aux situations de traitements inhumains. On arrive au Monstre froid au fonctionnement machinal.

             5

            Alerter
    • Pinouille // 16.01.2018 à 17h53

      Macron estime que, bien qu’elle s’en défende, RT a participé, durant les élections présidentielles, à la diffusion de fake news concernant un compte aux Bahamas à son nom.
      Tant que cette participation n’est pas prouvée (le sera-t-elle un jour?), les 2 parties camperont sur leurs positions respectives. Dans ces circonstances, on peut comprendre les réticences du gouvernement à faire participer la chaîne aux conférences officielles. Je serais étonné que la sélection des journalistes pour ces conférences soit régie par des textes de loi: quelqu’un sait?
      Par ailleurs, ce passif n’a pas empêché la chaîne de s’implanter en France. N’est-ce pas plutôt bon signe?

      Pour ma part, je vois sur cette nouvelle chaîne des reportages intéressants sur des pays éloignés (Corée du Nord, Chine, etc) alors qu’ils se font rares ailleurs. Je n’y perçois pas, pour l’instant, de discours propagandesque (à part les images qui sortent de Corée du Nord, mais on sait à quoi s’en tenir), mais plutôt une vision différente du monde tel qu’il va: intéressant.

       5

      Alerter
    • izarn // 22.01.2018 à 01h53

      Les conférences de presse de Jupiter 1ier: Ou se trouve l’intérét?
      Hors l’intérét du néant?
      Parceque bon, comparer les conférnces de presse de Poutine à coté de celles de Macron, ce serait assez rigolo!
      Pourquoi empecher RT de faire rire les français?
      Nous on aime la bonne humeur!

       0

      Alerter
  • Bello // 16.01.2018 à 06h52

    Merci pour l’article.
    Fake news (création et ou détournement d’informations), fausse neutralité “journalistique”, en 2017 je pensais cela su à fortiori par une journaliste du monde, lequel d’ailleurs?
    Qui le lit encore ? autour de moi je ne vois que quelques universitaires et profs retraités qui continuent à l’acheter et le consulter dans une forme de liturgie quotidienne, une doxa.
    Les jeunes? non!
    Les jeunes et la TV? non plus!
    Veulent autre chose de ce que j’en vois, du nouveau sans doute mais aussi davantage, ne plus être traités comme des imbéciles, des veaux, dépasser les nouvelles (mauvaises la plupart du temps, c’est cela aussi le journalisme actuel des grands médias, ou orientées).
    Les jeunes, et les moins jeunes (moi par exemple), veulent aujourd’hui qu’on nourrisse leur sens critique, leur conscience, leur culture, en aucune façon qu’on leur dise quoi penser.

     42

    Alerter
    • L.Dup // 16.01.2018 à 09h52

      Bien que je sois dans la même recherche d’information que vous, je ne suis pas aussi optimiste que vous sur le lectorat en général et celui du Monde en particulier. Je crois malheureusement que c’est un mythe de croire que plus personne ne lit le Monde parce que la version papier ne fait plus recette si ce n’est auprès de quelques retraités et universitaires.
      Pour preuve, la version numérique du Monde se classe en 24 eme position des sites français les plus consultés selon Alexa Ranking…ce qui doit faire un paquet de consultations/jour.
      Suivre le lien http://www.alexa.com/siteinfo/lemonde.fr
      Le Monde.fr est le premier site d’information, le second étant le Figaro à la 26 eme place les autres ne sont pas très loin derrière.
      http://www.alexa.com/topsites/countries/FR
      J’aimerai bien connaitre le CA du Monde.fr et le comparer à celui du Monde papier, puis me poser la question de l’utilité des subventions de l’état puisque les articles et les journalistes font vases communiquant entre les deux versions.( mais c’est un autre sujet)

       15

      Alerter
      • jp // 16.01.2018 à 18h06

        je lis tous les jours le figaro et le monde, en ligne (pas sur papier car je ne vois plus assez) 3 à 4 minutes chacun, pour voir les titres juste qu’on nous sert. et me faire une idée de la “distraction” qu’ils servent.
        Je suppose qu’on me compte certainement comme lectrice alors que je n’adhère pas du tout aux pseudos infos et non-idées qu’ils nous vendent. Donc le système de comptage ne veut rien dire à mon avis.

         18

        Alerter
        • L. Dup // 17.01.2018 à 05h40

          Non mais vous participez à enrichir ces journeaux simplement en les visitant, par la pub. C est comme cela qu ils vivent aussi, pas besoin d’abonnement.

           1

          Alerter
          • jp // 17.01.2018 à 06h29

            et non ! j’ai bloqueur de pub + ghostery + cookies tjs désactivés

             6

            Alerter
      • moshedayan // 16.01.2018 à 18h37

        J’ai un ami qui me confirme chaque jour, que dans les milieux classe moyenne inférieure des enseignants on ne jure que par Le Monde, France Inter et qu’il vaut mieux ne même pas évoquer la Russie, voire maintenant l’Europe de l’Est sans avoir un flot de critiques sur le nationalisme, le racisme, etc…
        Cette dame a du temps à perdre, cette rage russophobe avec RT pour prétexte est évidemment aussi inquiétante. Mon ami me dit qu’il craint bien, comme moi, qu’un incident militaire entre l’OTAN et la Russie sera approuvé à 100% par cette “gauche caviar” “donneuse de leçon” “mondialiste” etc…
        Pour avis sur le sujet de “Trois mers” évoqué par un intervenant. Selon moi, il est vu avec une extrême méfiance par les Russes et par quelques Slovaques car, avec les Américains à la manoeuvre, c’est aussi un projet qui correspond à un ancien projet “d’expansionnisme polonais” (dès le XVIe) et nombre de Slovaques se méfient des Polonais ambitieux (les Slovaques sont des “sages ruraux ou modestes urbains” qui aspirent au calme avec l’Autriche et la Russie (l’Ukraine étant une transition n’en déplaise à certains “Lvoviens”).

         13

        Alerter
        • tepavac // 17.01.2018 à 17h30

          Les “trois mers”!!!

          Tout ces tripatouillages empiriques de basse géostratégie, fonctionnent tant que la planche à billet est encore et un temps soit peu, respectée de par le monde.

          Comme disait un de “mes” avocats qui se prenait pour un “juke-box”; ,
          Or voilà, les Chinois viennent d’abaisser la côte de notation de l’oncle Sam, de AA- à BBB+ !!!

          Mais ce n’est pas cela le plus important, ce qu’il l’est, c’est le message qui l’accompagne et qui est on ne peut plus clair;
          ” l’agence de notation Dagong a été prompt à souligner qu’il en faut peu pour écraser la confiance du public dans la valeur des bons du trésors Américain”
          “que la solvabilité est négative et au niveau de Pays tel que ceux du Pérou, de la Colombie et du Turkménistan”

          Je ne suis pas économiste alors…..

           1

          Alerter
    • V_Parlier // 16.01.2018 à 09h58

      C’est pour ça que Facebook racole (et paye!) les médias mainstream français comme Le Monde afin qu’ils déversent leur soupe aussi par des canaux pseudo-alternatifs.

       18

      Alerter
    • Louis JULIA // 17.01.2018 à 11h00

      @ Bello “Les jeunes, et les moins jeunes (moi par exemple), veulent aujourd’hui qu’on nourrisse leur sens critique, leur conscience, leur culture, en aucune façon qu’on leur dise quoi penser.” Croyez-vous sincèrement que tous les jeunes qu’on voit le nez collé sur leur smartphone soient en train de lire des infos du monde entier ou des articles de fond? En tous cas, ce ne sont pas leurs enseignants qui vont leur conseiller de saines lectures non orientées ou susceptibles de leur faire acquérir un sens critique: ceux des classes anciennes que j’ai connus sont pratiquement tous socialistes, voire extrême-gauche pour certains, les nouveaux je n’en sais rien, j’ai quitté l’EN depuis 12 ans, bien content de ne plus voir ce chantier de démolition.

       1

      Alerter
      • V_Parlier // 17.01.2018 à 15h11

        Les nouveaux sont, selon la formule d’un certain Normal Premier, des “socio-libéraux”. C’est un mélange d’idéologie mondialiste improbable s’appuyant à la fois sur des idées géopolitiques à l’américaine, du “progressisme” à la Clinton-Obama (très centré sur le sociétal de seconde zone), de l’européisme convaincu mais… mais… de la revendication sociale, ouaip!

         1

        Alerter
  • Jean // 16.01.2018 à 06h55

    => Les gens curieux osent tout, disait Michel Audiard, c’est même à ça qu’on les reconnaît !

    Curieux euphémisme que les lecteurs auront rectifiés d’eux-mêmes.

     27

    Alerter
    • tepavac // 17.01.2018 à 17h38

      Dans le contexte, curieux prend le sens “d’étrange”, “inhabituel”, voir carrément “loufoque”,
      c’est un “euphémisme diplomatique” pour ne pas dire “tu déconne”, “tu vas trop loin”, et en général le message est compris….

       1

      Alerter
  • Fabrice // 16.01.2018 à 07h02

    Au moins ce post permet à cette journaliste Sylvie Kauffmann d’avoir sa minute de notoriété c’est bien, une personne disait l’important c’est se faire connaître en bien ou en mal peu importe le buzz toujours le buzz bon on change maintenant qui aura sa minute de buzz ? (Aucun intérêt mais non je ne l’ai pas dit ah si !)

     15

    Alerter
  • max // 16.01.2018 à 07h14

    Perso, moi aussi je regarde TR-TV tous les jours et je trouve la chaine plutôt insipide.
    J’ai du mal à comprendre en quoi elle fait sentir son plus avec les chaines de la TNT ou les autres chaines du câble.
    Pour l’instant, regarder RT-TV, je le fais plus par devoir pour le droit a une information différente que par plaisir.

     9

    Alerter
    • PaleFace // 16.01.2018 à 16h24

      Ils grattent là où ça dérange, mettent le focus sur des faits majoritairement non traités par leurs “confrères” et donnent surtout la parole à des intervenants que nous n’avions jamais l’habitude de voir sur les MSM (la partie la plus payante sur le long terme je pense pour gagner en audience).

      Mais la ligne éditoriale n’est pas complètement révolutionnaire, je vous l’accorde.
      Peut-être est-ce la bonne stratégie pour s’implanter doucement sur le PAF, et gagner en crédibilité… l’avenir nous le dira.

      Mais, alors même que de plus en plus d’entre-nous ne considèrent plus les journalistes institutionnels comme de vrais journalistes, mais, au pire, comme des relais d’influence et de manipulation, et, au mieux, comme des complices silencieux soucieux de garder leur job, il est truculent de les voir traiter les journalistes de RT de propagandistes.

      Ces gens n’ont vraiment rien compris…
      Il n’y a que Polony qui a su prendre la tangente.
      Un peu tardivement mais elle l’a tout de même prise.

       13

      Alerter
  • Julien // 16.01.2018 à 07h40

    Ramadan obtient une chaîre à Oxford et celle-ci est financée par le Qatar, comme de par HASARD !

     20

    Alerter
    • yann35 // 16.01.2018 à 13h06

      de cette histoire j’ai plutôt retenu que le Qatar avait créé une chaire pour Ramadan à Oxford.

       17

      Alerter
  • Dizalch // 16.01.2018 à 07h47

    En ces temps de “fausses nouvelles” dignes du Maccarthysme le plus primaire, il est sain qu’un article comme celui-ci, “rentre dans le lard” de l’un des exemples de ces propagateurs de “fake news”… Cette personne ne mérite pas sa carte de presse, young leader, elle devrait relever de la carte verte US… Et, pour sa gouverne, elle ferait bien de lire en intégralité les citations de la colonne de droite, ici —————————————————————————————————————–>
    Elle y trouverait de quoi “réfléchir”… si toutefois, elle en a envie, elle en est encore capable…
    Le niveau des msm devient véritablement “pathétique”, nous avons l’encéphalogramme plat de l’information… (il suffit de 10 mins de zapping entre les chaînes d’infos pour voir qu’ils disent tous la même chose, simultanément, et dans le même sens… certains sont-ils à ce point “aveugles/endoctrinés”? pour ne rien “vouloir” voir…)

     25

    Alerter
    • tepavac // 16.01.2018 à 11h57

      Vous croyez encore que leur attitude relèvent de l’ignorance?
      Ils savent parfaitement ce qu’ils font, pourquoi ils le font et pour qui ils agissent ainsi.

      Tous les journalistes qui se sont quelques peu opposés ont été “placardisés”, il ne reste que les serviles et les opportunistes.

       27

      Alerter
      • Chris // 16.01.2018 à 13h37

        Pour faire court, ils travaillent au Miniver… que nous subventionnons !

         6

        Alerter
      • izarn // 22.01.2018 à 02h30

        C’est peut-etre meme la définition du journaliste depuis le début…
        Sauf les indépendants…Mais eux ne se nomment plus trop journalistes…
        Trop mauvais pour leur image, hein?
        Non, enqueteur. Genre privé des romans noirs…
        C’est plus top!

         0

        Alerter
  • pucciarelli // 16.01.2018 à 07h48

    Que les curieux consultent la liste des “Young leaders” disponible sur le Net, et ils sauront ce que pèse l’influence visible des États Unis chez nos “élites” (politiques et journalistes). Quant aux réseaux moins visibles, il suffit de détecter l’atlantisme des uns et des autres pour savoir. Fastoche, non? A part ça, ce serait le danger russe qui guetterait notre pauvre pays. Ce dont M. Macron serait convaincu…

     47

    Alerter
  • Vladimir // 16.01.2018 à 07h49

    Le monde n’émet pas de JT ,je suis donc bien obligé ( a mon grand regret ) de regarder le 20 h de RT !

     21

    Alerter
  • Fritz // 16.01.2018 à 07h58

    Sylvie Kauffmann, Marie Jego, Marie Mendras, Hélène Blanc…
    Hillary Clinton, Condoleezza Rice, Nikki Haley…

    Une belle bande de harpies ! De quoi devenir misogyne.

    Tulsi Gabbard est bien différente, mais elle, on n’est pas près de la lire dans Le Monde, ou de l’entendre sur France 2.

     38

    Alerter
    • anatole27 // 16.01.2018 à 08h03

      Jean Quatremer, Pierre Moscovici, Arnold Schwarzenegger, Leopold 2, Jules Moquet …

      Une belle bande d’incapables … de quoi devenir androgyne … (hi hi hi)

      J’ai pas vraiment saisi la profondeur de ton commentaire Fritz …

      Pour ce qui est de Tulsi Gabbard tu peux trouver des infos sur dedefensa (site non référencé dans le décodex (donc … j’imagine … politiquement correct)

      http://www.dedefensa.org/article/tulsi-et-la-coree-du-nord

       9

      Alerter
      • Fritz // 16.01.2018 à 08h29

        Léopold II, un incapable ? Pas vraiment son défaut principal. Quant au site de Philippe Grasset, je le connais depuis 2005, et j’avais acheté son livre (Le monde malade de l’Amérique) dès sa parution en 1999. C’est Grasset qui a risqué le mot “harpies” pour désigner les égéries antirusses de la politique américaine.

         18

        Alerter
        • anatole27 // 16.01.2018 à 10h36

          Je voulais simplement préciser (c’est mon point de vue)
          qu’elles ne sont pas des HARPIES parce que FEMMES
          mais HARPIES parce que SYSTEM COMPATIBLE

          #JeSoutiensLesFemmes
          #JeSoutiensTulsiGabbard
          #JeNESoutiensPasSylvieKauffmann

           9

          Alerter
          • Sam // 16.01.2018 à 23h15

            La harpie est mi femme, mi charognard. Faudrait voir avec un ornithologue, mais je crois qu’il n’existe pas de mâles.

            #JeSoutiensLesFemmesMaisPasLesHarpies

             3

            Alerter
    • Alfred // 16.01.2018 à 11h51

      C’est sur elle a des c. la surfeuse… Elle s’était rendue en Syrie de sa propre initiative pour “voir par elle même”… son récit de ses difficultés et des différents traquenard de l’ambassade américaine à Beyrouth (entrée par le Liban) est édifiant (c’est une élue au congrès avec beaucoup de pouvoir quand même!). Évidement aucun mediadem… n’avait pris la peine de faire connaitre aux français cet incongruité: une élue du peuple américain qui se rendait en syrie. Un peu trop ancienne combatante et un peu trop anti-guerre sans doute. L’anti-fabius par excellence.

       15

      Alerter
      • tepavac // 16.01.2018 à 12h10

        C’est l’un des personnages politique aux States que j’apprécie le plus.

        Quel malheur que les médias favorisent l’impensable au détriment de personnes aussi remarquables.

        J’ai beau dire ne pas m’enflammer, mais ce rappel n’apaise en rien la révolte instinctive qui m’anime face à ce monde qui heurte constamment mes plus simples sentiments sociaux.

         6

        Alerter
  • anatole27 // 16.01.2018 à 08h00

    On précisera qu’en sus d’être Membre de la FAF,cette dame est membre de l’ECFR (G.Soros)
    http://www.ecfr.eu/paris/fr/conseil

    On peut donc douter de sa neutralité ce qui est confirmé par ses tweets
    https://twitter.com/SylvieKauffmann/status/321716335228882944

    Dis ? Toi Journaliste honnête du Monde t’en a pas marre d’être dirigé par des agents du Far West ? Toi aussi participe à un petit sondage :

    0) le Monde roule t’il pour Vladimir Poutine ?
    1) le Monde roule t’il pour Soros ?
    2) le Monde roule t’il pour la Pologne ?
    3) le Monde roule t’il pour les USA ?
    4) le Monde est il un journal indépendant ?

     38

    Alerter
    • anatole27 // 16.01.2018 à 14h21

      Début de réponse :

      https://twitter.com/SylvieKauffmann/status/952938836526616582

      1) SK parle de Soros elle roule pour Soros
      3) SK parle anglais elle roule pour les Anglo-Saxons
      4) SK ne precise pas qu’elle est membre de l’ECFR (Soros) #Malhonnete #ConflitDinteret

      5) SK sur la même ligne qu’Alexander Smolar #ECFRPologne (Soros) #FundacjiStefanaBatorego
      (Soros) roule t’elle pour la Pologne ??
      0) SK ne parle pas de Vladimir et pourtant il est là : #Accrochez vous !

      Soros fights back. “He had originally (p)lanned to wind down (O)SF before his death. Instead, he is do(u)bling dow(n) on his projec(t) to foster the growth of democrac(i)(e)s”

      (p)(O)(u)(t)(i)(n)(e)

      #HorreurMalheur #Conspiration #KiLuCru #Decodex

       2

      Alerter
  • TC // 16.01.2018 à 08h10

    Personnellement, je regarde 2 JT, un msn estampillé sans fake news et RT. Et je dois dire que ça me plait bien de voir la différence de traitement de l’information. Par exemple, ce qui est flagrant c’est le cas de la Syrie et de l’Irak et plus particulièrement Alep et Mossoul.

     21

    Alerter
    • Haricophile // 16.01.2018 à 10h31

      Il y a aussi la dictature Vénézuélienne justement dénoncée par “Le Monde”, avec cet infâme Maduro qui opprime le peuple a coup d’élections et de référendum, et qui commets même l’incroyable violence de faire juger ses policiers quand ils ne respecte pas la loi quand bien même ce serait avec des motivations légitimes contre un terroriste après avoir reçu un engin explosif.

      Heureusement que “Le monde” est là pour nous éviter de tomber sous la séduction du Diable et nous remettre sur le droit chemin de la vraie foi conforme au dogmes de la vérité révélée.

       39

      Alerter
  • RGT // 16.01.2018 à 08h10

    “depuis le Nouvel An, j’ai regardé RT France chaque jour, et je me suis beaucoup ennuyée.”

    Je dois avouer que depuis de très nombreuses années la lecture du Monde facilite mon transit intestinal.

    D’ailleurs, suite à la lecture de cet extrait je suis pris d’un besoin urgent qui m’oblige à quitter ce blog.

     55

    Alerter
    • Fritz // 16.01.2018 à 08h59

      L’ennui, c’est que la version électronique des articles du Monde n’autorise aucun usage hygiénique à la suite d’un transit intestinal. La presse papier avait du bon.

       30

      Alerter
      • koral // 16.01.2018 à 11h03

        Tout comme feu Andrzej Czeczot, quelques semaines avant la proclamation de l’état de siège en Pologne, avait publié le dessin d’un bonhomme à coté de la porte WC avec sous le bras le journal “Trybuna Robotnicza” (tribune ouvrière) avec le titre “Tous les jours la fête de ton journal”.

         6

        Alerter
        • Fritz // 16.01.2018 à 20h00

          Bref, “Sylvie Kauffmann nous ennuie”, et son journal nous fait c….

           6

          Alerter
  • anomail // 16.01.2018 à 08h52

    “Sentencieuse, la dame écrit : « La France étant un pays ouvert et démocratique, cela n’a pas empêché RT d’installer son siège français à Boulogne-Billancourt”

    Ben… Justement, c’est si on était pas un pays ouvert et démocratique que ça aurait pu être empêché comme elle semble le souhaiter. Je ne vois pas ou est la logique dans cette phrase.

     47

    Alerter
    • Kiwixar // 16.01.2018 à 10h10

      Bien vu. Problème de logique de base. Le cerveau pas très bien câblé. Elle pourrait postuler pour être journaliste dans un media mainstream en France, elle aurait toutes ses chances que son trou se fasse.

      Pardon, problème de logique de base chez moi aussi. Je voulais dire : elle aurait toutes ses chances de faire son trou.

       17

      Alerter
    • Haricophile // 16.01.2018 à 10h35

      Ça c’est parce que de nos jours le ridicule ne tue plus. Ça se ressent sur la sélection naturelle.

       11

      Alerter
      • Fritz // 16.01.2018 à 16h33

        « La France étant un pays ouvert et démocratique, cela n’a pas empêché RT d’installer son siège français à Boulogne-Billancourt »

        Ça y est ! J’ai compris ! Pour Mme Kauffmann, RT n’étant pas un média ouvert et démocratique, il est bizarre que RT ait le droit d’émettre en France, pays ouvert et démocratique (démocratie = appartenance à l’UE et à l’OTAN, et gouvernement par les Young Leaders).

        Variation possible : « La France étant un pays ouvert et démocratique, cela n’a pas empêché des électeurs populistes d’exiger le respect du référendum de 2005 ».

        « La France ayant une presse ouverte et démocratique, cela n’a pas empêché des complotistes de dénoncer une prétendue collusion entre la presse et de grandes entreprises ».

         15

        Alerter
    • Louis JULIA // 17.01.2018 à 08h15

      Les Polonais se distinguent depuis quelque temps par des choix plus que douteux dans les récompenses qu’ils attribuent à certains personnages de la vie politique internationale. Je le disais dans un commentaire sur Libération en 2013: 03/12/2013. Obama a reçu un prix Nobel de la Paix par anticipation. Un Saoudien coupeur de têtes a reçu une Légion d’honneur de routine. Au tour de Mikhail Khodorkovski d’être distingué par un prix,polonais cette fois: le prix de la Fon-dation Casimir Pulaski, le prix intitulé “Chevalier de la LIberté”.
      Il tient son nom de Casimir Pulaski, officier et politicien polonais ( 1745-1779), né à Varsovie et mort à Savannah, en Géorgie, où il avait suivi La Fayette.
      A noter que Mikhail Saakachvili en est également détenteur.
      Il est aisé de comprendre à quelles personnalités les Polonais décernent volontiers ce prix!
      Rappelons que les Polonais, en la personne de Lech Walesa, s’étaient déjà fait remarquer en décernant en 2014 le “Prix Lech Walesa à Oleg Tyagnibok, le néo-nazi leader et cofondateur du parti ukrainien Svoboda, alias Parti Social National d’Ukraine (http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/05/oleg-tyanhybok-2.jpg ), un homme qui a par ailleurs reçu une croix d’or offerte par des vétérans de la Division SS Galicie.
      Ainsi, Khodorkovski,l’un des pilleurs de la Russie sous Eltsine, est un “Chevalier de la liberté”.

       5

      Alerter
  • phica // 16.01.2018 à 08h57

    Sa fiche Wikipédia précise également :

    En 1998, elle participe au programme Young Leaders organisé par la French-American Foundation.
    Elle est marié à Pierre Buhler, chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du Mérite. En 2010, le « Centre européen de Solidarność » lui a conféré la « médaille de la reconnaissance ». Il a également été décoré de la croix de Commandeur de l’ordre de la Renaissance de la Pologne (Polonia Restituta) (le 15 novembre 2012). Il a reçu le 5 septembre 2016 la Médaille Bene Merito (pl) décernée par le ministre polonais de Affaires étrangères.

    CQFD

     16

    Alerter
    • anomail // 16.01.2018 à 09h21

      “chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du Mérite”

      En ce qui me concerne, ce genre de hochet est une marque de compromission.

      D’autant plus qu’ici nous avons affaire à un collectionneur.

       28

      Alerter
  • nicolas // 16.01.2018 à 09h56

    En ce moment tous les média de masse français confondus : radio , presse, télé voilà ce que c’est :

    1- On a la minute Trump : il est fou , il est idiot , il fait n’importe quoi , tout le monde le déteste

    2- On a la minute Macron : il est génial , il est beau , il est trop intelligent

    3- On a la minute Poutine : le grand complot , il est méchant , il nous menace

    4- On la minute migrant ( désolé de le dire mais c’est vrai ) : il faut les accueillir tous , surtout les migrants qui fuient la guerre de pays où il n’y a pas de guerre …

    Moi c’est ça qui me fatigue surtout.
    Ce métier , si on peut encore appeler ça comme ça , est malade.
    Il parait que le journalisme est un pilier de la démocratie mais où est le pluralisme dans ce métier ?
    Il n’y en a aucun.
    Dès qu’un journaliste parle différemment de la litanie générale , il est mis à l’écart , ostracisé , viré.
    Le journalisme est censé permettre l’expression de toutes les sensibilités politiques , or force est de constater que ce n’est plus le cas depuis bien longtemps et que cela ne fait que s’empirer.
    De plus chez nous en France , ce métier est désormais dans le domaine public car financé dans une large majorité avec NOS IMPÔTS et des abattements fiscaux de 20%.
    Il y a deux trois domaines dans notre démocratie qui sont gravement atteint : le journalisme , la politique , la justice , à réformer d’urgence !

     35

    Alerter
    • anomail // 16.01.2018 à 18h54

      Correction sur la minute migrants:

      – Il faut les accueillir tous.

      Immédiatement suivi de:

      – Oui mais la France n’a pas vocation à accueillir toute la misère du monde.

      Et là vous ne l’avez pas vu, mais l’astuce réside dans l’usage de l’expression “avoir vocation à” qui permet de maquiller les décisions politiques en ordre naturel des choses pour ne pas avoir s’en expliquer: https://www.youtube.com/watch?v=DgW2xY4pNCs

      Vous avez aussi l’hypocrisie dans sa version augmentée, c’est quelque chose de vraiment sublime:

      – Il est normal d’accueillir les migrants car après tout nous sommes le pays des droits de l’homme, cependant nous ne tolérons que l’immigration légale.

      Il suffit de s’arranger pour qu’aucune immigration ne soit légale si ce n’est pas déjà le cas.
      Façon élégante de ne déplaire à personne…

      Oh et puis votre version me plait bien aussi:

      “On la minute migrant ( désolé de le dire mais c’est vrai)”

      Dans la même veine que ce bon vieux “Je ne suis pas raciste, mais…”

      Je ne vous passe le cours sur la notion de vérité et ses contours vaporeux, qui fait tomber les cheveux des philosophes depuis des siècles.

       5

      Alerter
    • Kiwixar // 16.01.2018 à 19h24

      + la finance (et la création monétaire privatisée)… c’est sans doute l’origine de ces maladies de la démocratie. Le pognon oligarchique a tout corrompu.

       10

      Alerter
    • Jeanne L // 17.01.2018 à 09h35

      ” On a la minute Macron : il est génial , il est beau , il est trop intelligent” dites vous.
      A mon avis sur tous les médias de la presse française on a Macron 24 heures sur 24 même pendant les minutes de Trump, de Poutine et des autres…
      Quelque soit le sujet, à part peut-être quand le journal de Pernot parle de l’épicerie de village toujours tenue par une dame de 99ans et demi, quelque soit le sujet donc vous entendrez parler de Macron…
      Nietzsche forge le terme “dionysokolakès” (flatteur de Denis) pour dire “flatteurs du tyran” en parlant des essayistes , on devrait dire ” Macrokolakès” à longueur de journaux pour nos journalistes …

       8

      Alerter
      • Ellilou // 18.01.2018 à 11h37

        Je vous la pique cette expression “Macrokolakès”, elle est trop bien 😉

         1

        Alerter
  • Hugues // 16.01.2018 à 09h58

    On a les journalistes que l’on mérite ; on a “désappris” aux français à réfléchir. Quel serait donc l’intérêt, pour un journaliste, de produire une réelle analyse ? Un articule bien creux, mais bien emballé, avec du joli papier-cadeau fera parfaitement l’affaire !
    Cette Madame Kauffmann n’est ni pire, ni mieux que les autres, elle est une journaliste banale pour un peuple ignorant, inculte, et irréfléchi.

    Si vous voulez retrouver de vrais journalistes, commençons par être de vrais humains, intelligents, critiques, et honnêtes.
    Adressons-nous à l’intelligence de chacun, et alors les journalistes redeviendront intelligents.
    C’est une lueur d’espoir !

     8

    Alerter
    • nicolas // 16.01.2018 à 11h43

      Un journaliste qui fait son boulot est un journaliste au chômage …

       22

      Alerter
    • Alfred // 16.01.2018 à 12h00

      Vous êtes à la fois drôle et sidérant.
      Vous croyez vraiment qu’en noyant nos journalistes sous la dévotion et l’amour nous allons les rendre plus travailleurs et honnêtes? Que l’argent n’a rien à voir dans tout ça?
      “Madame Kauffman n’est ni pire ni meilleure”..Est ce que vous comprenez ce qu’est la FAF? Madame est une “gradée” de la désinformation. A ce titre elle est clairement “pire” car plus profondément compromise que le petit stagiaire de base. Le chef est responsable des actes de ses soldats et madame est une grande chef à plumes (mais pas une proprio).

       24

      Alerter
      • Hugues // 16.01.2018 à 13h34

        Je pense que c’est trop d’estime que de voir en ces propos de Madame Kauffmann une quelconque idéologie ; il est fort à parier que si “les puissants” imposaient de dire el contraire, elle dirait le contraire sans vergogne.
        Il est bien évident que l’argent est un mobile, c’est précisément ce que je disait : si les journalistes vendent du vide emballé dans un joli papier-cadeaux, c’est parce que c’est ce qui se vend le mieux. Et si ça se vend le mieux, c’est parce qu’on est un bon paquet à acheter cette bouillie intellectuelle. Dès lors que vous êtes prêt à vendre “du temps de cerveau disponible”….
        Bref, Colluche le disait déjà : “Et dire qu’il suffirait que vous ne l’achetiez pas pour que ça ne se vende plus !”.

        Si nous achetions tous de l’information intelligente, alors les journalistes seraient obligés de se conformer au marché : ils vendraient de l’intelligence.

         4

        Alerter
        • Alfred // 16.01.2018 à 14h01

          Franchement vous êtes vraiment à côté de la plaque en termes d’économie des quotidiens. Le monde n’a AUCUN besoin de lecteurs réels (qu’il a de moins en moins). Une partie infime de ses recettes vient de ses lecteurs. Une partie majeure vient de ce que le monde arrive à faire gober à des crétins (les donneurs d’ordre de la publicité) qu’il a de l’audience (qui peut très bien être nulle en vrai ça n’a pas tant d’importance). Et encore cela c’est la théorie. Dans la pratique la pub acheté est parfois une forme de pot de vin et tout le monde se fout de l’impact réel. Enfin une autre source importante de revenus sont les subventions et dégrèvements divers au non de la liberté de désinformer…
          On aimerait bien pouvoir les laisser crever en n’achetant jamais les mauvais mais cela ne suffit pas. Ils sont sous perfusion et respiration artificielle.. tant qu’il porte la parole de l’oligarchie. Le monde est là pour vous matraquer la Vérité (comme les autres).
          Il n’existe pas de “marché” pour les quotidiens et très peu pour la presse écrite générale d’information. Il y a des barrières artificielles pour éviter toute concurrence (liées à la distribution verrouillée par Lagardère (prestalis)).

           22

          Alerter
          • Hugues // 16.01.2018 à 15h45

            Lorsque je parle du “marché”, je ne parle évidemment pas du nombre de journaux vendus (qui est très bas), mais bien du vrai marché qu’est la publicité, et c’est pour cette raison que je rappelais cette expression chargé de sens : “temps de cerveau disponible”; c’est bien ça le marché. Sur ce marché, nous achetons de l’abrutissement fourni par les médias, abrutissement que nous payons avec du “temps de cerveau disponible” à travers la publicité.

            Donc, je maintien ce que je disais, malgré vos remarques : “si nous achetions de l’information intelligente (c’est-à-dire que nous consacrions notre “temps de cerveau disponible” à des informations réelles, publiée par des journalistes rigoureux et honnêtes (parce qu’il y en a, à commencer par ce site))”, alors les revenus publicitaires iraient à ces journalistes, et non à ces médias de masse.

            De même, si nous n’achetions plus la publicité, si nous refusions de vendre notre “temps de cerveau disponible” (ne plus regarder la télévision, par exemple, ni consulter les sites internets du même genre), alors les revenus de ces médias s’effondreraient.

            Oui, tout est un marché (malheureusement, nous en conviendrons). Mais sur ce marché, nous avons le pouvoir, car nous sommes la monnaie. Alors utilisons-la, et les journalistes seront obligés de suivre.

             3

            Alerter
            • Alfred // 16.01.2018 à 17h28

              J’aimerai vous croire mais je ne suis pas convaincu. Il faudrait s’organiser alors mais encore. Je n’ai pas la télé (nous sommes sans doutes quelques dizaines de milliers de foyers), n’achète jamais de journaux (j’y dépensais pourtant une fortune il y a encore 15 ans) comme quelques millions de français, ai convaincu tous mes proches de cesser les abonnements de magasines, etc… meurent ils enfin pour autant? Non.
              D’ailleurs je ne veux pas que des revenus publicitaires aillent même à des journaux de qualité. Je hais la pub (je l’aimais plus jeune (la nuit des publivores cela vous dit quelque chose?)) et je trouve que c’est un des impots les plus insupportables qui soit. Je déteste de l’idée de payer mes pâtes un peu plus cher pour financer la pub. D’ailleurs je n’achete que des petites marques et boycotte tout ce qui m’agresse. Pub = pas d’achat (sauf si pas de produit de remplacement). J’ai fait sécession. (ça a l’air extrème mais cela ne coute aucun effort, je suis la pente de pas m’emmerder). Je suis persuadé que nous sommes des dizaines de milliers non coordonnés. La pub a elle perdu du chiffre d’affaires pour autant? Non car elle se base sur des estimations de trafiquants de chiffres… Le système étant truqué il s’effondrera après vous…

               12

              Alerter
            • Alfred // 16.01.2018 à 18h27

              Pour être précis. Ce n’est ce que vous faites qui compte mais ce des charlatans prétendent que vous faites aux “donneurs d’ordres”. La seule “cure” pour les médias c’est la concurrence véritable. RT par exemple. Ou faire sauter les barrières à l’entrée dans la presse.

               3

              Alerter
  • Mouise // 16.01.2018 à 10h32

    “la « chroniqueuse », qui affirmait quelques paragraphes plus hauts que « l’essentiel de ses programmes d’actualité (de RT) porte sur la France », conclut son papier par une autre grande découverte : « le choix des sujets internationaux est sans surprise ». La chaine privilégie-t-elle l’actualité française ou internationale ? Faudrait savoir !”

    Il me semble que l’auteur se laisse emporter par sa diatribe au point d’en oublier le sens des mots : « le choix des sujets internationaux est sans surprise » semble juste signifier que RT choisit tel ou tel sujet international qui conforte une éventuelle ligne de propagande plutôt que tel ou tel autre qui n’aurait pas cet effet, et non que l’actualité internationale est privilégiée par rapport à l’actualité française.

     11

    Alerter
    • Hugues // 16.01.2018 à 10h40

      Vous avez raison. Critiquer l’objectivité de quelqu’un impose de l’être soi-même.

       4

      Alerter
    • Chris // 16.01.2018 à 14h08

      La technique sémantique usuelle qu’emploie la MSN pour embrouiller l’intelligence cognitive : vous dites tout et son contraire dans une même phrase. Chacun retiendra selon la sensibilité du moment.
      Le fameux “coupable mais pas responsable de Fabius et le sang contaminé qui se dédouanait par un “quelle que soit la victime, elle a toujours une part de responsabilité dans ce qui lui arrive”.
      Une explication qui illustre toute la vie politique menée de ce personnage, hélas pas tout seul. Ces cyniques et sinistres individus phagocytent la vie publique.

       7

      Alerter
  • Ardéchoix // 16.01.2018 à 10h48

    J’aime bien ces journalistes qui depuis leur bain de propagande, nous donnent leurs sentiments sur le danger de la mauvaise source d’information destinée au peuple, . Et ne rigolez pas, c’est avec vos sous. (Montant de l’aide : 5 438 216 euros pour le monde) chiffre 2015.

     18

    Alerter
  • Arcousan09 // 16.01.2018 à 11h25

    Pensée unique quand tu nous tiens …
    Au passage heureusement qu’il y a RT c’est un autre éclairage, un peu trop sérieux
    Mais
    Vous avez aussi en ligne Russie Francophone que vous pouvez télécharger gratuitement …
    PS: je ne lis plus Le Monde depuis des années question de sauvegarde de mes neurones …

     10

    Alerter
  • Nanker // 16.01.2018 à 11h28

    Moi Sylvie Kauffmann ne m’ennuie pas : quand je tombe sur elle sur France Inter (la semaine vers 18h50) ou sur “France Culture” (le dimanche matin à 11h) je zappe immédiatement vers une autre radio.

    Sylvie Kauffmann ne m’ennuie pas car pour moi elle n’existe pas. Cela me laisse plus d’espace de respiration intellectuelle pour des gens honorables, comme Richard Labévière Serge Halimi et tant d’autres!

     33

    Alerter
    • Barbe // 16.01.2018 à 13h47

      C’est bizarre, je fais exactement le même geste.
      Et c’est vrai que cela va mieux.

      Pareil pour Lenglet, Couturier, J M Daniel (ce dernier intervenant très fréquemment sur France cul)… qui continuent à nous vendre un produit qui a vraiment fait ses preuves depuis 1983…
      ce produit marche superbement, il roule même, mais pour qui?

       8

      Alerter
  • Emma // 16.01.2018 à 12h16

    Sylvie Kauffmann qui s’ennuie en regardant Rt, c’est le munster qui dit au camembert tu pues….

     20

    Alerter
  • Loxosceles // 16.01.2018 à 12h31

    “La France étant un pays ouvert et démocratique, cela n’a pas empêché RT d’installer son siège français à Boulogne-Billancourt (…)”

    Cette tournure de phrase extraordinairement sournoise augure bien de ce qu’on va lire par la suite… On n’a rien à dire mais il est toujours possible dans ce cas, d’empoisonner les mots.

     16

    Alerter
    • Louis JULIA // 17.01.2018 à 07h47

      @Loxosceles Si c’est involontairen cela prouve d’une part qu’elle ne maîtrise pas le français, et d’autre part que sa logique est défaillante. Mais si c’est volontaire, comme vous le laissez entendre, je suis entièrement d’accord avec vous.
      Elle ne s’appellerait pas Kaufmann, on pourrait s’en tenir à la première hypothèse.

       3

      Alerter
      • Loxosceles // 17.01.2018 à 11h28

        Je pense qu’il y a deux choses dont on peut être sûr que des journalistes de ce niveau maîtrisent à peu près : le français, et leur carrière.

        Pour le reste, le doute est permis.

         3

        Alerter
        • Joseph // 17.01.2018 à 13h42

          Cette phrase n’a pourtant aucun sens en Français ; le participe présent exprime la cause, “cela n’a pas empêché” l’opposition, la contradiction est manifeste.
          Vous surestimez largement le niveau en Français des journalistes, qui ne l’ont pour la plupart jamais étudié après le lycée (ce qui depuis 15 ans signifie qu’ils ne l’ont jamais étudié tout court). Ecoutez une interview des années 60 ou lisez un article d’avant / après guerre, vous verrez que le niveau est tout autre ! Et ça vous fera du bien de reprendre conscience que nous parlons une langue magnifique.

           3

          Alerter
          • tepavac // 17.01.2018 à 18h03

            “surestimer” ???
            Je penses que sous-estimer une personnes de ce niveau (directrices éditoriales du Monde) c’est faire injure à ses capacités d’adaptations.

            Par ailleurs, si vous relisez sa diatribe, vous vous apercevrez que toutes les phrases et le sens du discours sont parfaitement maîtrisés.

            Sans compter que le ridicule de la phrase ne passe pas inaperçu auprès de tous les subalternes de l’épicerie médiatique.

            C’est donc en parfaite connaissance du sujet qu’elle a volontairement émis les termes de “cela n’a pas empêché” .

            Parce que c’est c’est cela que le quidam retiendra.
            C’est effectivement d’une grande duplicité, ainsi que le disait Montesquieu,
            ” lorsque arrive le temps où ceux qui possèdent l’art de la litote…..”

             2

            Alerter
  • Louis Robert // 16.01.2018 à 14h16

    RT, c’est pour tous ceux qui refusent qu’on leur mâche et rumine sans interruption « ce qu’IL FAUT penser de… » et à qui il ne viendrait jamais à l’esprit de s’écrier « Nous sommes tous RT! ».

    RT, c’est pour ceux qui entreprennent de la fréquenter et qui, d’expérience, savent juger sur pièces.

    RT, c’est pour les explorateurs, passionnés des Grandes Découvertes et du Nouveau Monde, pour TOUS.

    RT, c’est pour tous ceux qui n’ont cure de ce qu’en pensent ses rivaux.

     4

    Alerter
  • Nanker // 16.01.2018 à 14h18

    En regardant le C.V. de la dame une idée m’est venue : Kauffmann a peu ou prou le même parcours professionnel et le même point de vue sur la Russie (négatif of course) qu’une autre ex-dirigeante du “Monde” Nathalie Nougayrède : Sciences Po, école de journalisme, devenues correspondantes à l’Est, ayant un très fort biais négatif envers la Russie et Poutine le petit Satan.

    Les deux ont aussi (sûrement un hasard…) un fort biais positif envers la sphère anglo-saxonne : la FAF pour Kaufmann, une quasi double nationalité franco-anglaise pour Nougayrède.

    Cette dernière a d’ailleurs opéré un repli stratégique professionnel vers Londres après son échec à la direction du “Monde”. Un exemple récent de sa prose? “We need to plan for Russia after Putin” écrivait Nougayrède il y a un mois dans le “Guardian”.
    https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/dec/09/russia-after-vladimir-putin-soviet-union
    Décidément Poutine les obsède…

     12

    Alerter
    • Louis Robert // 16.01.2018 à 14h30

      “We need to plan for Russia after Putin”…

      Enfin une de ces créatures qui pense à très, très long terme!

       9

      Alerter
      • basile // 16.01.2018 à 19h00

        un plan ?
        Si vous pouviez SVP me le passer discrètement sous la porte, une tourista m’a fait épuiser toutes les pages du Monde.

         5

        Alerter
    • Krystyna Hawrot // 16.01.2018 à 15h09

      C’est vrai qu’on a l’impression qu’on les envoit tous en Pologne les néocons stipendiés par les USA pour se faire la main sur les Européens. Pauvre Pologne… siège de toutes les manigances. Un de ces jours on va payer tout ca comme en 1939. D’ailleurs il y a aussi Anne Applebaum, officière de la CIA et épouse de l’ancien ministre des affaires étrangères de Tusk Sikorski. Et acessoirement journaliste.

       15

      Alerter
    • PaleFace // 16.01.2018 à 16h43

      Par contre, et très étrangement, une Merkel, qui ne satisfait qu’une minorité d’allemands, mais qui reste au pouvoir depuis 20 ans, et pour qui tout le petit monde politique européen tremble en espérant qu’elle réussira sa coalition pour s’y maintenir 20 ans de plus, ça ne les dérange pas nos vertueux défenseurs d’une planète à 100% démocratique et néo-libérale…

       15

      Alerter
    • tepavac // 16.01.2018 à 17h10

      We need to plan for Russia after Putin”

      Une journaliste qui ose écrire et clamer “qu’on doit “planifier” l’après Poutine”, se déplace d’emblée du journalisme à la propagande politique.
      Elle devrait, ou plutôt, l’instance qui lui a délivrée sa carte de presse devrait immédiatement la lui retirer.

      Qu’elle ouvre un blog au lieu de squatter un poste qui conviendrait mieux à une personne neutre et plus méritante.

      O.B. à raison, ce genre de personnage est un véritable virus de l’information, et il est nécessaire de se mobiliser pour ériger une instance qui puisse sanctionner ce type de dérive antidémocratique, antirépublicaine et antisociale.

      Mais c’est aussi à la corporation d’en manifester le désir, celui de la neutralité partisane, et ce quelques soit le sujet.

       15

      Alerter
  • Nanker // 16.01.2018 à 14h21

    (suite)

    C’est bizarre quand même cette manie qu’ils ont au “Monde” cette manie d’embaucher des gens ayant le même parcours et les mêmes idées (fausses en plus…). “Le Monde” et “La Pravda” même combat?
    Moi qui croyais que c’est la pluralité d’opinions au sein d’une rédaction qui faisait les grands journaux… Le fameux brassage d’idées! Quel naïf je fais.

     9

    Alerter
  • peyo // 16.01.2018 à 14h22

    Une visite à Moscou remettront les choses à leurs places. La remise en cause des sanctions devraient bientôt apparaître, les intérêts de nombreux pays y gagneraient beaucoup. le seul frein sont les US qui partent en vrille, l’occasion se présente. Au delà des postures ridicules et liberticides, le réalisme dont l’UE se réclame à grands cris prendra le dessus, inexorablement.

     2

    Alerter
    • Roger // 16.01.2018 à 16h03

      Vous êtes optimiste.
      Faire preuve de réalisme quand on ne peut pas faire autrement, ça n’a rien de rassurant pour des personnes qui se targuent de faire de la Politique. Ça prouve surtout un manque de vision et d’anticipation. Réalisme et pragmatisme sont de l’ordre d’une médiocre “gouvernance” pas de la Politique. Les Russes font de la Politique (qu’on l’aime ou pas).

       3

      Alerter
  • Hugues // 16.01.2018 à 15h24

    Lorsque je parle du “marché”, je ne parle évidemment pas du nombre de journaux vendus (qui est très bas), mais bien du vrai marché qu’est la publicité, et c’est pour cette raison que je rappelais cette expression chargé de sens : “temps de cerveau disponible”; c’est bien ça le marché. Sur ce marché, nous achetons de l’abrutissement fourni par les médias, abrutissement que nous payons avec du “temps de cerveau disponible” à travers la publicité.

    Donc, je maintien ce que je disais, malgré vos remarques : “si nous achetions de l’information intelligente (c’est-à-dire que nous consacrions notre “temps de cerveau disponible” à des informations réelles, publiée par des journalistes rigoureux et honnêtes (parce qu’il y en a, à commencer par ce site))”, alors les revenus publicitaires iraient à ces journalistes, et non à ces médias de masse.

    De même, si nous n’achetions plus la publicité, si nous refusions de vendre notre “temps de cerveau disponible” (ne plus regarder la télévision, par exemple, ni consulter les sites internets du même genre), alors les revenus de ces médias s’effondreraient.

    Oui, tout est un marché (malheureusement, nous en conviendrons). Mais sur ce marché, nous avons le pouvoir, car nous sommes la monnaie. Alors utilisons-la, et les journalistes seront obligés de suivre.

     5

    Alerter
  • Roger // 16.01.2018 à 15h46

    “Mais le plus significatif du parcours professionnel de notre « chroniqueuse » est ailleurs : en 1998, elle participe au programme Young Leaders, organisé par la French-American Foundation”
    Tout est là…Cette FAF détient un sacré bon palmarès de Young Leader devenus “Great leader” ou “Old leader” en France: 2 Présidents de la République (Hollande, Macron) et une pléthore de Ministres et de hauts fonctionnaires devenus PDG de grands groupes. Au détour de la liste de ses promotions on y trouve aussi bien Pécresse que Wauquiez ou Montebourg et Najat BBK, Moscovici que Jupé, Dans les media la figure emblématique est le cabri voix de son maître B.Guetta, et qui l’eut cru, E.Chain …Désormais on ne peut plus accéder à l’annuaire sur le site FAF…En le parcourant depuis sa création, on comprenait trop bien pourquoi nos “élites” contribuaient activement à vendre la France aux intérêts US…

     17

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 16.01.2018 à 16h37

    Publicité involontaire : le Thema de ce soir sur Arte est dédié à “Putin”. D’après la bande annonce, il promet d’être passablement “bashing” ! Je cite de mémoire : “Avec une armée armée d’ordinateurs portables, Putin fait même de la manipulation d’informations !”

     7

    Alerter
    • PaleFace // 16.01.2018 à 16h49

      Poutine… Poutine… ce nom me dit quelque chose…

      N’est-ce pas le semi-trisomique, schizophrène, paranoïaque, meurtrier à ses heures perdues, et à tendance homosexuelle refoulée dont on nous parle une ou deux fois par an (à peine) dans nos médias à l’éthique indiscutable (second degré inside) ?

      Quand je pense que RT s’est fait traiter de tous les qualificatifs les plus infamants par Macron, justement pour avoir relayer les rumeurs sur sa propre homosexualité, alors que nos chers médias ont fait 100 fois pire avec Poutine sur les 10 dernières années…

      No comment…

       13

      Alerter
      • Seraphim // 16.01.2018 à 21h45

        La difference: RT l’a fait en France. “Nos” médias ne l’ont pas fait en Russie.

         2

        Alerter
        • Roger // 17.01.2018 à 14h28

          Les officines de propagande (nos media comme vous dites) le font depuis longtemps en Russie. Je ne parle même pas des media US qui font pire partout dans le monde.
          Cette affirmation vaut bien la vôtre…

           4

          Alerter
          • Seraphim // 18.01.2018 à 01h22

            C’est inexact. Les médias occidentaux en Russie ou en Chine (et je connais ça assez bien) font bien sûr de la propagande idéologique occidentale ne se privant pas de critiques sur la politique locale, mais ils ne s’en prennent pas ad hominem aux caractéristiques personnelles du dirigeant (vie privée, sexualité etc). Ils ne sont pas si bêtes et pour ces oeuvres de basse besogne ils se font toujours relayer par les médias locaux.

             1

            Alerter
    • tepavac // 16.01.2018 à 23h15

      je viens de regarder ce reportage, hé bien j’ai passé une bonne soirée à voir les mines déconfites et les excuses hilarantes de tous les hilaricompatibles.

      Tout y est, du fameux kgbiste, en passant par le satire de la maison blanche et la sainte hilari.
      Ils n’ont pas oublié au passage la stratège de Kiev au célèbre slogan “fu… you l’Europe” et l’inénarrable chef de la cia.

      Cette docu-fiction est réalisée par un hilarocompatible et date de 2017, pour le public averti d’outre-monde.
      Nul besoin de préciser, tant la caricature est forcée, que le film vise essentiellement Trump, le vilain Tsar de toutes les Russie, les 51 états y compris, faisant office d’épouvantail.

      A les pauvres, si vous saviez!, eux qui la main sur le coeur et l’autre dans vos poches, naïf qu’ils était, sans défense, sans malice aucune, pire, pendant qu’ils tendaient charitablement la main aux pauvres de ce monde, le Tsar les frappait sournoisement de toute sa cruauté…..

      Heureusement c’est une docu-fiction, sinon je serais mort de peur.

       6

      Alerter
      • Krokodilo // 17.01.2018 à 14h46

        Ce doc est plein d’éléments intéressants mais il est clairement à charge, Poutine y étant un parano qui a peur des USA, gentil pays de Bisounours dont la mission est d’apporter la démocratie et de faire respecter ses (nos) valeurs, voilà ce qui en ressort. Il y a pourtant une tentative d”équilibre journalistique et historique en présentant les faits et les points de vue opposés, mais ceux qui ne vont pas dans le sens du discours américain sont soit très rapidement évoqués, soit passés sous silence :
        – Les USA n’ont pas attaqué l’Irak… car le mot « attaque » n’est pas prononcé ! Une phrase alambiquée évite de les montrer en agresseurs.
        Le discours de Berlin où Poutine exprime ses critiques de façon explicite et virulente est montré, mais l’Otan est à peine cité dans le documentaire, de même que son élargissement, un fait géopolitique mineur…
        la CIA ne fait apparemment que du contre-espionnage et de l’analyse… de même que les nombreux organismes états-uniens d’influence.
        La distribution de nourriture à Kiev par Nuland est citée et montrée, de même que sa phrase insultant l’UE, mais pas celle sur le montant du financement… Etc.
        Pas besoin de « fake news », il suffit de taire certains éléments, de choisir les témoignages et de doser leur proportion. Le vrai travail d’historien ne peut se faire à chaud.

         2

        Alerter
  • Valérian // 16.01.2018 à 16h51

    Quand on voit que dans tous les sujets/élections en occident, l’ingérence Russe arrivent forcément sur le tapis à un moment ou l’autre, et que d’autre part, le RT/Russie/Poutine bashing est devenu un quasi réflexe dans une large par de la population occidentale (souvent pour discréditer une personne), à la place des Russes, à l’avenir, je soutiendrais ostensiblement les personnes/candidats qu’ils n’aiment pas… et je laisserais l’opinion publique lobotomisée leur tomber dessus et les traiter d’agent du Kremlin. Ces derniers auront comme cela un peu du remède qu’ils prescrivent.

     8

    Alerter
  • dissy // 16.01.2018 à 18h55

    C’est dingue ce que les médias mainstream auront fait comme pub gratos pour RT qui les remercie d’ailleurs(presqu’un million de likes sur leur page FB malgré la censure et les algos),ne dit on pas?Il n’y a pas de mauvaise publicité.

     8

    Alerter
  • BA // 17.01.2018 à 13h30

    Mercredi 17 janvier 2018 :

    Les armuriers russes ont présenté au monde leur nouvelle conception – le SVLK-14S Soumrak (Crépuscule) – , le premier fusil de sniper du monde capable d’atteindre les cibles ennemies à une distance de près de quatre kilomètres.

    https://fr.rbth.com/tech/79825-crepuscule-premier-fusil-capable-frapper-distance-4km

     1

    Alerter
  • Frédéric // 17.01.2018 à 18h36

    Merci à Mme Kauffmann pour sa médiocrité, sa veulerie et sa mauvaise foi.
    Compte tenu de la considération du public français pour la presse mainstream et ses journalistes, ces belles qualités sont un argument publicitaire supplémentaire pour RT et toutes les publications alternatives.

     3

    Alerter
  • ai // 17.01.2018 à 20h05

    Entendu ce matin vers 07h30 sur bfm business : Le responsable Danois (ministre de la défense de mémoire) de la défense veut sortir son pays de la neutralité, augmenter son budget militaire (américain le matériel on imagine) , préparer son pays contre une “éventuelle” attaque russe, de même la suède aurait distribué, toujours sur bfm business, des consignes aux habitants en cas d attaques russes. Même le présentateur en est resté coi.

    Les bruits de bottes continuent, ont nous préparent doucement à cette folie. Ces “journalistes” (je ne parle pas de celui de bfm en l occurence mais de l article)évacueront leurs responsabilités le cas échéant…

     2

    Alerter
  • Jean // 18.01.2018 à 07h58

    La censure d’internet ne sera pas franco-française comme on pouvait s’y attendre mais risque bien d’être européenne :

    https://fr.sputniknews.com/international/201801171034786349-parlement-europeen-voix-russie/

     1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications