Les Crises Les Crises
28.mars.201528.3.2015 // Les Crises

[Propagande] Russie : La torture, c’est la routine

Merci 0
J'envoie

On appréciera le recul, la prudence, la finesse d’analyse des journalistes… Enfin, bon, c’est pas aux États-Unis qu’on verrait ça quand même…

(P.S. ce billet ne vise en rien à dire que tout est rose en Russie, bien évidemment).

Mort de Boris Nemtsov : deux suspects arrêtés

[…] “Les autorités russes ont tenus à annoncer la nouvelle à la télévision : c’est sur une chaîne d’état que deux noms ont été dévoilés par Alexandre Bortnikov, le chef du FSB. Deux auteurs présumés du meurtre de l’opposant russe Boris Nemtsov ont été arrêtés aujourd’hui Il n’aura fallu qu’une semaine aux services de sécurité russes pour peut-être désigner les coupables : Goubachev et Zaour Dadaïev s’ont ainsi soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat de Boris Nemtsov. Tous deux sont des habitants du Caucase, ce qui cautionne la thèse de la provocation évoquée à plaisir par Vladimir Poutine, provocation pour déstabiliser la situation politique en Russie. Le fait de désigner ces deux hommes pose évidemment beaucoup d’autres questions car en Russie, les Caucasiens sont souvent des coupables bien commodes, surtout s’ils permettent d’accréditer la thèse par le président russe depuis le début. Moscou, Caroline Larson.

Source : France Inter, le 7 mars 2015.


Russie : soupçons de torture dans l’affaire Nemtsov

Zaour Dadaïev, le 8 mars au tribunal.

L’affaire se complique. L’ancien policier tchétchène Zaour Dadaïev, principal suspect dans l’assassinat de l’opposant Boris Nemtsov, tué par balles le 27 février à Moscou, se rétracte. Ses aveux mis en avant par les enquêteurs russes auraient été extorqués sous les coups, ont dénoncé, mardi 10 mars, deux membres d’une commission des droits de l’homme qui ont pu lui rendre visite dans la prison de Lefortovo où cet homme de 31 ans, mis en examen par un tribunal de Moscou, est incarcéré depuis son interpellation. Furieux, le comité d’enquête russe a réagi en dénonçant une « intrusion inadmissible » dans le cadre d’une affaire criminelle, destinée à « empêcher une enquête complète et objective ». Cet organisme, chargé de tous les dossiers sensibles en Russie, a annoncé que les visiteurs de M. Dadaïev allaient « être convoqués » pour interrogatoire.

« Il y a des raisons de croire que Zaour Dadaïev a avoué sous la torture », affirme Andreï Babouchkine, l’un des représentants du Conseil des droits de l’homme, une institution rattachée au Kremlin, qui était accompagné de la journaliste Eva Merkatcheva. « Nous ne pouvons pas affirmer qu’il a été torturé (…), mais nous avons découvert de nombreuses blessures sur son corps », a-t-il ajouté, cité par l’AFP, en évoquant des « écorchures » de menottes sur les poignets et les jambes.

« Tueurs à gages »

Selon ces deux témoins, M. Dadaïev, qui a quitté les forces spéciales tchétchènes le 28 février, soit le lendemain de la mort de Boris Nemtsov, a affirmé avoir passé « deux jours, menotté avec un sac en tissu sur la tête » après son arrestation en Ingouchie, une république voisine de la Tchétchénie où il réside. L’ancien policier, qualifié de « vrai patriote de la Russie » par le président tchétchène Ramzan Kadyrov le soir même de son arrestation, s’est plaint également d’avoir été privé de nourriture pendant quarante-huit heures et de n’avoir pu boire que « trois ou quatre gorgées d’eau » durant cette période. « On me criait tout le temps :C’est toi qui as tué Nemtsov ? Je répondais que non », a déclaré M. Dadaïev, d’après les propos rapportés par M. Babouchkine. Le principal suspect se trouvait avec un ami au moment de son arrestation, selon ses dires. Les policiers « ont dit que si j’avouais, ils allaient le relâcher, a-t-il déclaré, toujours selon son interlocuteur. J’ai accepté en pensant que j’allais ainsi le sauver. Je pensais que lorsque je serais emmené à Moscou, je pourrais dire devant le tribunal toute la vérité, dire que je suis innocent. Mais le juge ne m’a pas donné la parole ».

Quatre autres suspects, tous originaires du Caucase du Nord, également incarcérés, continuent pour leur part de clamer leur innocence. Pour ajouter à la confusion, l’agence russe Interfax citait, mercredi soir, une source anonyme « proche de l’enquête » affirmant que Zaour Dadaïev ne revenait pas sur ses aveux.

Le climat est de plus en plus délétère. Mercredi, le journal indépendant Novaïa Gazeta a affirmé que des « tueurs à gages en provenance de Tchétchénie »avaient établi une liste de personnalités russes à abattre, dont Alexeï Venediktov, rédacteur en chef de la radio Echo de Moscou, et l’ex-oligarque russe Mikhaïl Khodorkovski. Le même jour, Olga Pismanen, assistante de M. Khodorkovski, annonçait avoir découvert une couronne mortuaire près de la porte de son domicile.

Source : Isabelle Mandraud, pour Le Monde, le 12 mars 2015.


Russie : La torture, c’est la routine

>Le coupable désigné de l’assassinat de l’opposant Boris Nemtsov aurait avoué sous la torture. L’Occident se scandalise. Mais en Russie, le recours à ces méthodes est fréquent.

Trois suspects de l'assassinat de Nemtsov, avant l'aveu de Zaour Dadaiev, à Moscou le 8 mars. (DMITRY SEREBRYAKOV / AFP)
Trois suspects de l’assassinat de Nemtsov, avant l’aveu de Zaour Dadaiev, à Moscou le 8 mars.

Il avait avoué. C’était lui qui avait tué le 27 février dernier le leader de l’opposition russe Boris Nemtsov, abattu de quatre balles dans le dos au pied du Kremlin. Zaour Dadaïev était un coupable idéal. C’est un Tchétchène, ex-membre des forces spéciales de la police locale. Et dans la psyché des Russes, bercés dès l’enfance de chansons où le “méchant tchétchène” vient les égorger la nuit avec un grand couteau, ces Caucasiens sont toujours un peu des tueurs.

Mais voilà que le Conseil consultatif pour les droits de l’homme, organisme formellement rattaché au Kremlin, se met en tête de faire son travail. Il va visiter en prison ce coupable parfait. Conclusion :

Il y a des raisons de croire que Zaour Dadaïev a avoué sous la torture.”

“Nous ne pouvons pas affirmer qu’il a été torturé, mais nous avons découvert de nombreuses blessures sur son corps”, a expliqué Andreï Babouchkine, un des responsables du Comité.

Le Tchétchène d’une trentaine d’années, qui a été privé de son avocat et s’est vu attribuer un homme de loi de l’État, raconte à ses visiteurs avoir passé “deux jours, menotté et avec un sac en tissu sur la tête” après son arrestation. Il leur explique n’avoir avoué que pour “sauver” un ami arrêté en même temps que lui en Ingouchie, république voisine de la Tchétchénie.

Pour pimenter l’affaire, Andreï Bouchkine et Eva Merkacheva, les militants des droits de l’homme qui ont révélé l’affaire, sont menacés de poursuites criminelles, selon Amnesty International…

Torture puis exécution

En Occident, c’est le scandale. En Russie, c’est la routine. Du commissariat, après l’arrestation, en passant par les prisons jusqu’aux colonies pénitentiaires (sorte de camps de travail issus du Goulag), la torture est une pratique courante et répandue. Un rapport de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture de novembre 2013 dénonce, enquête à l’appui, ce monde de tortionnaires.

Sous Poutine, l’épicentre, le laboratoire de la torture, c’est la petite république rebelle de Tchétchénie, écrasée dans le sang et sous la terreur. Pour faire avouer, pour faire dénoncer les indépendantistes ou simplement pour le plaisir de voir souffrir ces “culs noirs”, les services russes ou leurs supplétifs tchétchènes pro-russes passent à la Question les suspects, souvent avec des moyens modernes, comme l’électricité sur les parties génitales. Sans oublier bien sûr les méthodes plus traditionnelles comme le viol collectif.

S’il ne meurt pas pendant le traitement, le supplicié est ensuite exécuté. Puis on fait disparaître le corps. Une des méthodes prisée est de réduire le cadavre en purée à l’explosif. C’est ce qu’on appelle une simple “disparition”. Si un rescapé va porter plainte, il est menacé. Et sait ce qui l’attend.

Mauvais traitements en prison

Dans les prisons russes, les conditions de détention sont telles qu’elles sont assimilables à de la torture. La surpopulation est effrayante. Dans certaines cellules, les détenus sont obligés de dormir par roulement, les autres étant obligés de se tenir debout, en attendant leur tour de s’allonger. Humidité, manque hygiène, de soins : la tuberculose fait des ravages.

Contre les mauvais traitements, aucun recours n’est possible. Les prisons russes sont une zone de non droit. Même les détenus les plus célèbres, les mieux défendus ne sont pas à l’abri. En 2005, Sergueï Magnitski, avocat russe d’Hermitage Capital, le plus gros fonds d’investissement étranger en Russie, se met en tête de dénoncer des fraudes et la corruption au plus haut niveau de l’Etat.

Mal lui en prend. Il est aussitôt accusé de “fraude fiscale” et emprisonné. On le jette dans une cellule inondée, glaciale, sans eau. Or il est gravement malade de la vésicule biliaire. Même le médecin de la prison en convient. “Maintien en détention, opération refusée”: tel est le verdict des autorités.

Lorsqu’il est tellement mal en point que l’administration finit par appeler une ambulance, Magnistki se croit sans doute sauvé. Mais à la place, il est jeté dans une cellule isolé. Et battu à mort.

Source : Jean-Baptise Naudet, pour L’Obs, le 12 mars 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

dupontg // 28.03.2015 à 00h32

en France on n’a pas tous ces soucis…le gign execute les terroristes suspects/coupables..
Aux US c’est simple aussi, ils utilisent la methode Guantanamo..
prisonniers à vie sans jugement;pas de probleme d’aveux ou de retractation

60 réactions et commentaires

  • dupontg // 28.03.2015 à 00h32

    en France on n’a pas tous ces soucis…le gign execute les terroristes suspects/coupables..
    Aux US c’est simple aussi, ils utilisent la methode Guantanamo..
    prisonniers à vie sans jugement;pas de probleme d’aveux ou de retractation

      +83

    Alerter
    • jmdest62 // 28.03.2015 à 08h23

      “..En Occident, c’est le scandale. En Russie, c’est la routine….”

      Mauvaise formulation

      “En Occident, c’est le scandale. En Russie, c’est Poutine…”

      @+

        +12

      Alerter
  • georges dubuis // 28.03.2015 à 00h35

    Ils n’ont pas de portables, ni de télés dans les prisons russes, c’est intolérable ce manque de confort.

      +32

    Alerter
    • bruno // 28.03.2015 à 11h25

      et surtout ils n’ont pas la “5”…

        +4

      Alerter
  • Crapaud Rouge // 28.03.2015 à 00h40

    Étonnant que ce “Conseil consultatif pour les droits de l’homme, organisme formellement rattaché au Kremlin“, ait été autorisé à faire savoir que des suspects ont été torturés. L’horrible dictateur Poutine serait-il entouré de traîtres ? Un coup des démocrates du FSB pour dézinguer Poutine ? Étrange aussi cette phrase : “nous avons découvert de nombreuses blessures sur son corps” : ils l’ont mis en slip pour l’examiner tranquillement et les gardiens ont laissé faire ? Mais ils sont nases dans ce pays de m*** ! 🙂

      +41

    Alerter
    • kasper // 28.03.2015 à 04h52

      Moi aussi, ce passage m’a fait tiquer. Il y a donc des contre-pouvoirs en Russie, et on les laisse faire leur boulot meme sur des sujets brûlants comme celui la ? Un peu mou du genou comme dictature, non ?

        +40

      Alerter
      • V_Parlier // 28.03.2015 à 07h09

        Et bien malgre cela, l’article sera bu comme les autres, avec discipline. Aucun lecteur habituel de “l’Obs” ne se posera de questions. Ils sont tres forts, ces journaleux qui auraient mieux fait de se preoccuper de ce qui se passait, cette fois REELEMENT, dans les colonnies penitentiaires russes il y a plus de 20 ans. Mais l’info sur la Russie arrive toujours ici avec 20 ans de retard, donc c’est normal e c’est tres pratique pour justifier n’importe quel point de vue antirusse.

          +19

        Alerter
      • SanKuKai // 28.03.2015 à 11h14

        A noter aussi la référence du Monde à Novaia Gazeta. Uh? Un journal d’opposition qui s’oppose vraiment?… Même pas foutus de contrôler la Presse dans cette dictature!…

          +10

        Alerter
      • Greco // 28.03.2015 à 23h25

        Selon les medias ocidentaux la Russie est une dictature .Cetres c’est pas un regime libertaire.
        Mais ayant vecu en France longtemps et des que je suis revenu en Grèce je mes rends compte à quel point la France et beaucoup de pays qui donnent des cours de democratie aux mechants Russes, sont des”dictatures”. deguisés. Vous pensez qu’il existe 1% de chance que dans un cas pareil en France, la police /justice laisser les medias filmer les accusés avec des signes visibles de tabassage? Vous pensez que la DCRI quand interroge un suspect pour une telle affaire lui parle gentillement? Imaginer un instant dans quelle situation va etre un ami /connaissance d’un islamiste accusé d’un meurte contre un homme politique.
        A part quelques sites Francais (comme le votre) c’était un plaisir pour moi d écouter les infos à la TV grec: pour chaque incident ils disent : selon les autorites de Kiev et ” mais selon le gouvernement separatiste ” Meme si ils le font pour des interets d’audiomat ( a un pays que les Russes sont consideres le peuple le plus amical aux Grecs et vice versa), meme s’ils le font parceque la Grece n’a pas des pretentions imperialistiques et alors c’est facile de parler plus objectivement, ca change.

          +9

        Alerter
    • Alae // 28.03.2015 à 13h31

      J’aimerais bien savoir où sont les commissions d’enquête qui déterminent le nombre de blessures sur les prisonniers de Guantanamo, entre autres. Il ne me semble pas qu’elles se bousculent.

      Ras-le-bol, mais ras-le-bol, de cette hypocrisie occidentale !

        +22

      Alerter
  • bluerider // 28.03.2015 à 01h04

    Ce n’est pas tant la gravité en soi des informations véhiculées, que la montagne de sous entendus qu’elle charrie, qui me choque. Ces litanies au fond, ne racontent rien, n’expliquent rien, ne donnent rien à méditer. Tout n’y est qu’insinuations, suppositions, jugements lapidaires, associations et amalgames sans preuves… Les témoins ne témoignent pas, les cas ne sont pas décrits avec précision ni recoupements, les lieux, dates et circonstances restent flous… du bel ouvrage de propagandistes qui émargent au quai d’Orsay.
    .
    Ce qui me rassure, c’est que cette presse là est à la dérive. Que chaque jour elle coûte plus cher à ces industriels de la parole et des actes ( de guerre médiatique ou militaire), ainsi qu’au contribuable ponctionné pour des subventions mirobolantes d’arrière garde, sortes de parachutes dorés pour toute une classe d’intouchables professionnels qui refusent de s’adapter et prennent en otage nos idées et le personnel qui exécute leur mise en bière avec du papier. Ce système s’enfonce inexorablement, et bientôt les mêmes qui l’ont porté, lecteurs et oligarques, lui administreront le coup fatal. Place à de nouveaux talents, place à la vraie indépendance, place à une vision multipartite, multiethnique, multipolaire du monde qui, dans cet hexagone malade, n’en peut plus de ses habits étriqués taillés dans l’Atlantisme.

      +41

    Alerter
    • languedoc 30 // 28.03.2015 à 17h30

      Vivement le coup fatal à ce système et que cette presse arrête, enfin, de se déshonorer.

        +6

      Alerter
    • ulule // 29.03.2015 à 10h18

      Aucune investigation, aucune enquête, mêmes réflexes, conformisme collectif des médias, atlantisme pavlovien ou consignes pour les journalistes venant du Pentagone, simulacre des sociétés post-démocratiques à structurations oligarchiques…

      Autre point de vue :
      11 mars 2015 – Human rights activists (…) “No traces of torture or beatings are recorded,” the watchdog’s head told journalists. “The information about tortures against [the arrested] does not appear to be credible.”
      http://rt.com/news/239601-nemtsov-murder-suspects-torture/

        +1

      Alerter
  • Abemus // 28.03.2015 à 01h06

    La méthode russe est vraiment archaïque. Ils en sont encore a faire avouer les suspects… Les États-uniens ont résolu le problème depuis fort longtemps. Eux ce sont des terroristes qu’ils attrapent, pas des suspects. Malins les gars ! On leur fait pas… Ils ont quand même inventé le pays de la Liberté les mecs !
    Pour ce qui est des conditions de détention, les Russes sont une fois de plus complètement dépassés. Aucune image, il faut tout imaginer, c’est du boulot pour le citoyen lambda. Même pas un petit selfie à se mettre sous la dent. Une fois de plus les États-uniens sont au top. Il suffit de taper par exemple Abu ghraib sur google image (https://www.google.fr/search?q=abu+ghraib&client=safari&hl=fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=ceoVVeLKGoWzmwWxsoCoBQ&ved=0CAgQ_AUoAQ&biw=1024&bih=649) pour voir qu’ils proposent à leurs hôtes tout un tas d’ateliers pédagogiques tous plus originaux les uns que les autres. Un autre standing.

      +56

    Alerter
    • RGT // 28.03.2015 à 14h00

      N’oublions pas Guantanamo, immortalisé par une très grande chanson de Jean-Marie Bigard :

      http://www.dailymotion.com/video/x2beman_10-bigard-le-11-septembre-10-guantanamo-xvid_fun

      Vraiment des petits joueurs ces russes !!!

      Poutine, ne viens pas jouer dans la “cour des grands” !!!

        +5

      Alerter
      • georges dubuis // 29.03.2015 à 21h41

        Oui, çà c’était avant, JMBigard a perdu quelque chose depuis, JMLepen: non

          +0

        Alerter
    • ulule // 29.03.2015 à 10h29

      Gordon Duff – CIA Torture Report Incriminates Dick Cheney
      Information received this week from the highest levels of US counter-terrorism sources have confirmed that the reputed “Queen of Al Qaeda,” Dr. Aafia Siddiqui, a CIA torture victim now serving 87 years in an American “super-max” prison, was a CIA agent when captured and was imprisoned to prevent releasing information that could eventually lead to the arrest and conviction of then Vice President Dick Cheney.
      http://journal-neo.org/2015/01/04/cia-torture-report-incriminates-dick-cheney/

        +0

      Alerter
  • Caliban // 28.03.2015 à 01h06

    Petite recherche sur 2 des journalistes cités ici. J’aime bien voir la bobine de ceux qui baratinent : cela permet de donner chair aux relais de la doxa.

    Jena-Baptiste Naudet – Nouvel Obs – à propos des manifestations en Ukraine :
    http://www.dailymotion.com/video/x17zbcj_revolte-en-ukraine-les-3-raisons-de-la-colere_news

    Caroline Larson – journaliste Freelance basée à Moscou (http://www.reunionnaisdumonde.com/spip.php?article7179) – relaie les théories complotistes (pas de source = c’est du journalisme ?) :
    http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/ukraine-et-si-moscou-avait-tout-planifie-depuis-un-648965

    A propos de ce dernier “billet” sur France Info, je ne peux m’empêcher de penser à Pierre Desproges et à son admirable leçon de journalisme.
    https://www.youtube.com/watch?v=DwhI36FVSc0&index=60&list=PLED60601DA073AD29

      +14

    Alerter
  • bluetonga // 28.03.2015 à 01h43

    Pour ce qui est de l’article du monde, 11 commentaires faits par 2 personnes (la rédaction a sablé le champagne devant ce beau succès). 35 commentaires pour le nouvel observateur, mais malheureusement pas unanimes, avec des mauvais esprits qui rappellent que la torture se pratique dans de nombreux pays dont l’indispensable et exceptionnel parangon de démocratie qu’il n’est évidemment pas nécessaire de nommer. Finalement, un débat qui pourrait presque se tenir ici.

    Quand on vous dit que l’Europe a raison de s’inquiéter et de mettre sur pied des stratégies de contre (?) propagande russe…

      +17

    Alerter
  • GLEB // 28.03.2015 à 02h44

    Version de la torture et de la CIA, éditée en France dans le “Rapport de la commission sénatoriale américaine sur les méthodes de détention et d’interrogation de la CIA”.

    Donc les américains torturent et le revendiquent .. soit.

    Vision de France Inter, Bertrand Guetta sur ce rapport : “Il n’y a aucun autre pays au monde qui ait jamais publié un tel acte d’accusation contre lui-même. Par cet aveu complet, étayé et documenté, l’Amérique s’est grandie”.

    Donc tout va bien pour les gens torturés par les usa, car ces derniers ont fait un mea culpa ????
    Le berceau du terrorisme est là … montré du doigt … et nous, tristes européens, ne nous rebellons pas. Notre passé de collabos nous colle à la peau.

    C’est plus de la propagande, c’est juste du foutage de gueule intégral.

      +36

    Alerter
    • jmdest62 // 28.03.2015 à 08h31

      Au USA et dans la communauté internationale civilisée (pléonasme !) la torture n’existe plus , seulement des interrogatoires “musclés”.

      Les normes internationales sont très précises sur ce sujet : exemple

      Utilisation de l’électricité sur les parties génitales
      jusqu’à 220 Volts = interrogatoire poussé
      > à 220 Volts = torture :-))

      @+

        +11

      Alerter
      • RGT // 28.03.2015 à 13h50

        “jusqu’à 220 Volts = interrogatoire poussé
        > à 220 Volts = torture 🙂 ”

        Normal, aux USA la tension du réseau électrique est de 120 Volts, donc c’est “gentillet”.
        En europe, la tension du réseau électrique est entre 220 et 240 volts, donc c’est “méchant”.

        Petite question qui me tourmente : Quand les services secrets US torturent en europe (en Plogne par exemple), utilisent-ils des transformateurs pour abaisser la tension électrique afin de respecter les consignes des interrogatoires “humanitaires” ?

          +10

        Alerter
      • Nerouiev // 28.03.2015 à 18h35

        Pour être plus précis, je ne sais pas trop si la tension aussi basse joue vraiment pour les interrogatoires. Car pour une clôture électrique c’est quelques mille ou bien plus volts. C’est très douloureux mais pas dangereux car de très courte durée et peu de contact, donc l’intensité passante est faible ainsi que l’énergie (quelques dizaines de joules). Heureusement avec les défibrillateurs ou les électrochocs. Mais ce qui est vicieux c’est qu’on peut faire très mal sans que ça se voit, sans laisser de traces (sauf psychologique) comme nous l’avons largement pratiqué pendant la guerre d’Algérie avec la fameuse “gégène”.

          +0

        Alerter
  • Vassili Arkhipov // 28.03.2015 à 05h03

    Je suis ravi de voir que l’obs s’offusque du racisme envers les caucasiens, mais n’est ce pas bizarre que ce même journal soutienne navalny, celui qui aimerait beaucoup.faire la Russie sans les caucasiens? Une preuve de plus s’il en était besoin que les principes moraux ne sont pas pour eux des convictions, juste des armes de propagande que l’on retourne à plaisir. Et sinon concernant les deux tchétchènes avant leur interrogatoire ce serait bien de savoir quels indices ont mené à eux non? M’enfin j’veux dire c’est comme ça qu’on couvre médiatiquement une affaire judiciaire…

      +25

    Alerter
  • jules // 28.03.2015 à 05h06

    Oui, bon, c’est toujours le même type de renversement de valeur noyé dans un flot de moraline aiguë et de bons sentiments. Des persiflages calibrés afin de provoquer une émotion immédiate déconnectée de toute réalité, mais pas de toutes formes d’intérêts particuliers, souvent serviles d’ailleurs. Un peu comme un gâteau confectionné avec de la farine synthétique, dix kilos de sucre et de la crème de vache aux hormones. Couleur fuchsia, la crème (E120, E129 et E171).

    Ce qui énerve — ou ce qui permet de tourner les talons en haussant les épaules — c’est la récurrence du procédé. Pauvreté des moyens.

    Une autre méthode, beaucoup plus perverse, consiste à instiller le bacille de la certitude dans le propos, comme s’il s’agissait d’un axiome plutôt qu’un fait. « Deux plus deux font quatre : […] car en Russie, les Caucasiens sont souvent des coupables bien commodes, surtout s’ils permettent d’accréditer la thèse par le président russe depuis le début. »

    Or, cette « certitude »-là, elle est à sens unique, balancée d’autorité et de telle sorte que, d’office, le débat ne peut pas avoir lieu. Elle permet de couper court à toutes discussions et entretient l’illusion d’informer. Une « information » doublée d’un jugement de valeur a priori.

    Une image me vient à l’esprit : celle d’un confessionnal. Mais plus d’intimité entre le « représentant de Dieu » et vous. Un confessionnal à ciel ouvert, quand le grand prêtre médiatique s’adresse à un troupeau, une société. Inutile de se confesser stricto sensu, d’ailleurs, car le propos du ministre de culte est à peu près le suivant : « Mes frères et mes sœurs, Vladimir P* — l’idole des gueux — a encore beaucoup péché pour vous. Voici ses fautes : torture… climat délétère… intimidations… faux coupables créés de toutes pièces, etc. Faites vœux d’allégeance (au système), consommez, fermez votre clapet et vous serez lavés des fautes de l’idole maudite… mais ô combien précieuse. Car les coupables, à travers l’idole, ce ne peut être que vous. Vous tous. Tous coupables ».

    Le but, c’est de casser tous les discours possibles, toutes les politiques. Plus de parole. Plus besoin.

      +16

    Alerter
  • pucciarelli // 28.03.2015 à 07h39

    A travers la propagande anti-russe qui déferle depuis l’affaire ukrainienne, on peut s’apercevoir que les “grands journalistes” agissent de plus en plus comme des personnels politiques appartenant au système qui nous gouverne, mais ils sont (encore) commodément cachés derrière leur statut professionnel. Leur liberté de diffuser n’importe quoi n’est même pas limitée par la contrainte de l’élection. Ce sont en quelque sorte des technocrates voués à répandre la bonne parole auprès de l’opinion. Cette dernière s’en laisse de moins en moins conter, mais le pilonnage continue. Ces gens se croient-ils à l’abri des bombes et des radiations en cas de conflit? Je développe tout cela sur mon blog Médiapart sous le titre: “Russie: le désinformation passe les bornes” (pucciarelli.fr)

      +7

    Alerter
  • Alain C // 28.03.2015 à 07h39

    Ce matin, en me levant à Moscou, j’ai vu un beau soleil qui pointait à l’horizon, et une température très douce pour la région.

    Un beau week-end en perspective.

    Puis j’ai jeté un oeil sur Les-Crises et j’ai vu ce billet.

    Ecoeurant, mais la routine quoi….

    Et j’ai jeté un regard mémoriel sur l’évolution des Russes par rapport à tout ça.

    Premier trimestre 2014, c’était la stupeur.

    Quand les premières attaques de propagande ont commencé, les gens ne comprenaient pas ce qu’il se passait.

    Eux qui était si content d’intégrer gentiment cette Europe et ce monde occidental dont ils avaient tant rêvé…

    Pas de réaction, ils ne comprenaient pas.

    Au deuxième trimestre, ils ont commencé à réagir sous le mode contrition en essayant d’expliquer que non, il devait y avoir un malentendu, ils ne sont pas ce que l’on raconte, on peu se parler, s’expliquer quoi….

    Au troisième trimestre, ils ont compris que l’affaire était sérieuse, et ont commencé à agir : 1er accord de Minsk, et l’homme de la rue comprenait que quelque chose avait changé.

    Au quatrième trimestre, ils avaient intégré le fait que décidément, l’occident leur en voulait et que leurs arguments n’étaient pas sérieux.
    N’empêche que les “sanctions” les inquiétaient sérieusement, et certains se voyaient retourner à la période Eltsine avec une certaine anxiété.

    Et puis, premier trimestre 2015, la catastrophe annoncée ne s’est pas produite, la Russie a réorienté son centre d’intérêt vers l’Asie, et les agitations du clan occidental sont devenues un spectacle distrayant.

    On est passé au mode ironique.

    Les présentateurs télé ne semblent plus angoissés, ils se contentent de montrer les contradictions, les incohérences et les distensions du clan occidental.

    Ils ne se moquent pas, les images et les discours suffisent…

    On ne va pas quand même pas faire ce qu’on pourrait leur reprocher

    Hier, je suis allé inscrire mon petit fils au Lycée Français de Moscou.

    Nous avons eu un échange intéressant avec le directeur de l’école, puis nous avons discuté avec la secrétaire de l’établissement.

    Une femme Russe d’une bonne cinquantaine d’années.

    Elle parle un très bon français, avec peu d’accent.

    Elle n’est jamais allée en France, …. mais elle en rêve depuis des années.

    Elle nous a posé des tas de questions enthousiastes sur la France et les français, et était un peu attristée de voir que nous étions plutôt en train de casser son rêve…

    Alors, de mon côté, quand je lis un tel article dans les-crises, je suis moi-même un peu attristé et plutôt lassé de voir le lent délitement d’un pays qui, comme disent nos zélites, avait tant d’atouts et méritait mieux que cela.

    Quel gâchis de se livrer à de telles bassesses envers des Russes qui les aiment tant

      +74

    Alerter
    • Joanna // 28.03.2015 à 09h04

      merci à Alain C pour ce billet qui me touche.

      Je suis pour ma part fière d’aimer la Russie (mais à vrai dire je ne hais aucun pays, plutôt leurs dirigeants).
      Selon mes critères Vladimir Poutine est pour son pays de la trempe de ce qu’a été De Gaulle pour la France il y a si (trop) longtemps maintenant et il fait partie des bien rares dirigeants que j’admire.

      La secrétaire du Lycée dont vous parlez rêve d’aller en France. Je crains qu’elle soit fortement déçue si elle s’y rendait, non en raison des sites et monuments, mais vu qu’elle y trouverait une population sans doute bien différente de ce qu’elle imagine dans ses rêves.
      Moi j’aimerai découvrir Moscou un jour.
      C’est aussi un rêve.

        +28

      Alerter
      • Alain C // 28.03.2015 à 11h16

        Merci Joanna, et si vous venez à Moscou, vous ne serez pas déçue 🙂

          +7

        Alerter
        • Vénus // 28.03.2015 à 15h05

          “si vous venez à Moscou, vous ne serez pas déçue”. Votre phrase est juste car si vous venez en province, vous rencontrerez pas mal de problèmes, je le dis car je viens du nord de la Russie et ma famille est passée par toutes les misères. MAIS. Mon propos ici est de ne pas vous contredire, mais au contraire, vous remercier pour votre message qui m’a aussi beaucoup touchée. Moscou est quand même mieux épargnée des problèmes que vivent les gens ordinaires de Russie profonde, avec la corruption, les routes défoncées, les chauffards déchaînés, problèmes médicaux, les glaçons qui vous tombent sur la tête et d’autres. Mais malgré tout cela, le grand mérite de Poutine est d’avoir réussi à remonter le moral des Russes et leur réapprendre à aimer à nouveau la Russie, car pour ma part, j’avais honte de mon pays et de mon président dans les années 90 alors que j’étais petite fille. On nous vendait l’Occident avec tout ce que ça pouvait apporter. C’est un peu ce qu’on fait aujourd’hui en France: les Français sont nuls, regardez ce que font les Américains, le Président qui bat de nouveaux records d’impopularité etc. Je revis la même situation on dirait. J’attends le sauveur de la France, un vrai patriote, le Charles de Gaulle d’aujourd’hui!

            +15

          Alerter
          • Joanna // 28.03.2015 à 18h30

            Je trouve intéressant et réconfortant de voir que les-crises est lu en Russie.

            Merci à vous Vénus tout comme à Alain C de vous exprimer ici.
            De plus nous avons les mêmes références … De Gaulle.
            Mais je suis bien loin de Moscou.

              +4

            Alerter
            • Vénus // 28.03.2015 à 19h02

              Bonjour Joanna, je vis en France mais je suis Russe d’origine. J’admire toutes les compétences et les connaissances géopolitiques et historiques que possèdent les membres de ce blog et forum. J’ai une perception subjective de la Russie, elle en moi quelque part et quand mon peuple souffre, et ben moi, je souffre avec lui!

                +3

              Alerter
            • Carabistouille // 28.03.2015 à 19h25

              Et bien chère Venus, j’avais 30 ans quand j’ai assisté incrédule et furieux à la désagrégation du l’URSS, puis même de la Russie. A cause d’inconscients imbéciles ou criminels comme Gorbatchev ou Elstine, en moins de 3 ans, la Russie a connu un désastre historique qu’aucun autre pays n’avait connu même après avoir perdu une guerre. En 1870 la France n’a perdu “que” l’Alsace et la Lorraine. Même l’Allemagne de 1945, abominable et monstrueuse n’a pas été dépecée ainsi.
              Alors, je n’ai pas eu honte des Russes. Je n’ai même pas eu honte pour les Russes. J’ai eu honte de nous, les occidentaux, qui nous sommes comportés comme d’ignobles charognards.
              J’avais beau être certains de ce traitement, j’enrageais de voir le pays supporter les coups de mâchoires de hyènes européennes ou des chacals US. Et Elstine hilare et complètement bourré qui semblait rire à cette souffrance inouïe de son propre pays.
              Dans les années 80 j’avais un ami Russe de mon âge qui regardait vers l’occident avec les lunettes roses de la confiance. Il disait qu’il suffisait de ne plus être communistes pour devenir les amis de l’Ouest et “riches” par voie de conséquence.
              A l’époque, je l’ai détrompé. Je l’ai encouragé à lire ou relire l’histoire de l’Europe ou des USA. De voir comment tous ces pays ont pratiqué une politique coloniale abominable faire d’oppression, de déculturation, de spoliation systématique, d’exploitation et même d’extermination(spécialité anglo-saxonne: aborigènes, Maoris, Hottentots, Indiens d’Amérique du nord). Je lui ai dit que si la Russie cessait d’être communiste elle serait traitée comme une vulgaire pays sous-développé et mis en coupe réglée comme le reste du monde. Mais jamais, jamais, jamais, dans mes cauchemars les plus sombres, je n’aurai imaginé que les apparatchiks communistes seraient les premiers et les plus hardis à démembrer la Russie puis à s’accaparer la richesse du pays.
              Période épouvantable.
              Quand je lui ai dit que c’est grâce au sacrifice des peuples d’URSS que nous autres, prolos occidentaux, pouvions profiter d’une redistribution des richesses encore jamais vu dans l’histoire, il était incrédule. Quand je lui disait que rien d’autre que la peur de l’URSS faisait que nos propres ploutocrates avaient inventé ce capitalisme à visage humain, et que si l’URSS venait à disparaitre, nos grands capitalistes n’auraient de cesse de prendre leur revanche et de tout remettre “en ordre” comme avant 1914, quand être pauvre en occident était aussi abominable qu’en Russie et que le pauvre devait baisser les yeux et ôter son bonnet pour s’adresser à son patron. “oui not’ bon maitre”. Qu’on foutait les bonnes enceintes avant de les jeter à la rue pour alimenter les trottoirs et bordels et les réseaux de traite des blanches ou ces pauvres filles commençaient par les bordels pour européens d’Algérie, avant d’aller dans les bordels pour “bicots” , puis quand elles étaient pourries de MST on les envoyait dans les bordels pour ‘indigènes” d’Afrique noires puis quand elles étaient mourantes, on les jetaient dans la brousse où, si elles avaient de la chance, elles étaient recueillies par les soeurs pour mourir en paix dans la dignité d’un hospice de brousse. Je n’invente rien. Les rapports des “brigades du Tigre”disent qu’en 30 ans, jusqu’à la guerre de 14, ce traffic, rien que pour les filières de Marseille et Sète a “traité” près de 70 000 pauvres filles dont, comme le dit le rapport “aucune n’est jamais revenue”.
              Et voilà ce qui est arrivé à la Russie.
              Ayant 53 ans, je pense que je serai Russe, je serais animé d’une grande fureur patriotique.

                +15

              Alerter
            • Vénus // 28.03.2015 à 21h48

              Cher Carabistouille! Quel privilège pour moi ce soir de lire des réponses personnalisées à ma modeste intervention, je suis touchée et j’apprends des choses. Soit je me suis mal exprimée soit je sais me camoufler ;), mon patriotisme je le vis chaque jour, et je profite de la moindre occasion pour parler de mon pays comme de l’un des plus beaux pays du monde. Je précise tout de même que je n’ai jamais été aussi fière de mon pays comme maintenant. Tout cela est grâce à Poutine et son amour envers la Russie!

                +5

              Alerter
            • Carabistouille // 28.03.2015 à 22h46

              Tout cela est surtout grâce au peuple Russe qui ne prend pas des vessies pour des lanternes et qui ne s’effondre pas en chiant dans son froc dés qu’on le menace. Que les Russes soient capables de faire front avec un chef d’état avec lequel ils ne sont pas forcément d’accord sur beaucoup de chose est tout à l’honneur de votre peuple.
              Славься, страна! Мы гордимся тобой!

                +4

              Alerter
            • Vénus // 28.03.2015 à 23h10

              Un peuple fort, c’est bien mais quand il est dirigé par un homme intelligent et patriote, c’est encore mieux. Un peuple français n’est-il pas aussi fort et méritant que le peuple russe? Mais il est dirigé par des traîtres…

                +7

              Alerter
          • Alain C // 28.03.2015 à 19h17

            Bonjour Vénus,
            Merci pour votre commentaire que je ne prends pas comme une critique et qui est très intéressant
            Il me donne l’occasion de préciser certaine choses.
            Je me trompe peut-être, mais si je comprends bien, vous êtes Russe, vous êtes jeune et vous vivez en France, où vous avez dû vous installer dans les années 2000
            Ce que vous dites est caractéristique de bien d’autres Russes que je connais dans la même situation, notamment mon épouse qui a vécu le même parcours.
            Moscou a toujours été privilégiée en Russie, bien évidemment, c’est la capitale
            Et mon épouse me décrivait la Russie dans les mêmes termes que vous.
            Cependant maintenant que nous y sommes retournés, elle a pu constater à son grand étonnement les progrès incroyables accomplis par la Russie en une quinzaine d’année.
            Elle connaissait bien NijniNovgorod. Nous y sommes allés, elle ne reconnaissait pas la ville. Tout a été refait, modernisé, c’est magnifique.
            A Saint Pétersbourg, même chose, la vie y est joyeuse et trépidante et ça n’a plus rien à voir.
            Samara?, idem, tout a été refait et la ville est magnifique.
            Et il y a des tas d’autres exemples comme ça en Russie.
            Elle possédait une datcha à 400 km de Moscou, pratiquement inaccessible à cause des mauvaises routes.
            Maintenant, les routes sont goudronnées et il n’y a plus de problème.
            Alors bien sur, je suis très très loin de connaitre toute la Russie, mais j’ai remarqué que beaucoup de Russes ne sont pas de bons ambassadeurs pour leur propre pays.
            Et je le comprend.
            Après 70 ans de communisme ayant complètement dévoyé le concept, les Russes sont passés sans transition et dans des conditions effroyables à ce que le “capitalisme” peut faire de pire, et beaucoup de vos compatriotes ont désespéré de ce que ce pays pouvait devenir.
            Le traumatisme fut terrible et est loin d’être effacé, même pour les Russes vivant actuellement en Russie.
            Si vous êtes en France, je suppose que vous revenez de temps en Russie, alors regardez bien ce qui se passe, essayez de vous débarrasser de vos anciens ressentiments et remettez vous à croire dans ce beau pays qui a, il me semble, un bel avenir devant lui.
            Cordialement

              +10

            Alerter
            • Vénus // 28.03.2015 à 21h23

              Bonsoir Alain, tout d’abord merci pour votre réponse qui me fait réfléchir. Vous avez raison, en ce qui concerne mon âge et effectivement, cela fait une bonne dizaine d’années que je vis en France à laquelle je me suis attachée. Mon départ pour la France n’était pas une fuite à la recherche du bonheur mais plutôt quelque chose d’inattendu et d’imprévu. J’avais pas mal de choses à faire en Russie car j’étais étudiante en langues et mon pays, je l’aimais à ma façon à cette époque là. Ce que je voulais vous dire dans ma réponse c’est que la province russe, je parle des villages ou des banlieues, souffrent toujours des problèmes de corruption et de manque de moyens. Je le dis en toute connaissance de causes. Mes parents vivent dans la banlieue d’Arkangelsk, ils ont des coupures d’eau même en hiver sous prétexte de manque de moyens alors qu’ils payent les impôts en bons citoyens. Il y a également de gros problèmes d’infrastructure, les routes sont defoncees, et j’en passe. Ceci étant dit, de gros moyens partent dans les régions mais sur place, comme par hasard, tout s’évapore quelque part. En ce qui me concerne, je ne garde aucune rancune envers mon pays qui est comme bien d’autres pays a ses problèmes. Il y a des familles qui ont souffert toute leur vie et continuent de souffrir. Il y en a d’autres qui ont été épargnées. Le rôle de Poutine est primordial, il a su redonner la confiance aux gens et à définir les priorités. Parfois il faut savoir se serrer la ceinture pour rester libres! Je suis la première à le soutenir et vouloir le suivre.

                +3

              Alerter
            • Alain C // 29.03.2015 à 08h08

              Bonjour Venus, je commence à mieux vous comprendre.
              Pour ceux qui ne connaissent pas bien, Arkangelsk est situé tout prêt du cercle polaire et donne sur la “Mer blanche”, qui s’ouvre sur l’océan arctique.
              Autant dire que c’est une région un peu …. isolée (chapeau aux Russes pour réussir à coloniser des endroits pareils!)
              L’oblast d’Arkgangeslk (région) a une superficie de 590.000 km2.
              Autrement dit, c’est plus grand que la France, et il y a …. 1 200 000 habitants !!!
              Le climat est maritime, et pas si terrible que ça, finalement, néanmoins il y a eu un plus bas à moins 45
              Dans ces conditions, vous pouvez goudronnez les routes, au printemps, elles sont détruites (mais cela n’arrive pas tous les ans)
              Il y a des dizaines de régions comme cela en Russie.
              Le territoire est IMMENSE (le plus grand du monde) et très peu peuplée (le moins peuplé du monde)
              Alors, Poutine ne peut pas être partout, bien qu’il se déplace tout le temps.
              Ce que vous dites au sujet de la corruption est encore vrai dans bien des endroits en Russie.
              Mais je suppose que vu de France, vous ne pouvez sans doute pas suivre les actualités au jour le jour.
              Sachez qu’il ne se passe pratiquement pas une semaine sans qu’un tel scandale éclate à la télé Russe.
              Et Poutine fait le ménage, sans hésitation.
              Souvent les séances de grand ménage sont visibles, pratiquement en direct à la télé.
              C’est vraiment incroyable, et inimaginable pour un français.
              Poutine reçoit des ministres, des dirigeants de régions, de grands chefs d’entreprises, des Présidents étrangers directement dans son bureau, et les conversations sont filmées et retransmises à la télé !!
              On à vu récemment un ministre se faire vertement recadrer, en direct. On était gêné pour lui, bien qu’il l’ait vraiment mérité.
              On a vu un oligarque qui voulait fermer une usine parfaitement viable, se voir forcer de signer un accord permettant de maintenir l’usine, en direct à la télé !!
              Alors pour les leçons de démocratie….
              Mais il ne peut pas tout faire par un coup de baguette magique.
              La tâche est I M M E N S E !!!
              Mais ça avance dans le bon sens, c’est évident.

                +2

              Alerter
            • Vénus // 29.03.2015 à 14h26

              Merci Alain, vous avez raison dans ce que vous avez dit sur ma région. Nul n’est prophète en son pays, parfois le fait de quitter son pays natal permet de jeter un regard extérieur sur son pays et prendre du recul. Je pense que chaque peuple a quelque chose à apprendre l’un de l’autre. Et là, je ne parle pas de la politique mais des qualités personnelles, mentalité. En vivant en France, j’ai compris que les Français devraient apprendre des Russes leur capacité d’accueil très chaleureux et la capacité de donner sans attendre une lettre de remerciement officielle en retour, comme on dit “l’âme russe”! D’autre part, les Russes devraient apprendre des Français le respect de l’autre, de ne pas juger l’autre, ne pas l’envier et aussi une plus grande politesse. Je parle dans une dimension globale, car dans chaque pays vous rencontrez des gens différents, mais il y a quand même des tendances assez marquées. Je suis plus à l’aise du point de vue relationnel en France, je vous le dis franchement. J’aime les Français, et c’est normal car sinon je n’aurais pas vécu un jour dans un pays hostile. Malheureusement, ce qu’on fait du peuple français aujourd’hui et en quoi on transforme ses grandes qualités, c’est autre chose, cela me souffrir comme bien d’autres compatriotes.

                +2

              Alerter
            • Alain C // 29.03.2015 à 20h58

              100% d’accord avec vous, très bonne analyse, c’est exactement ça 🙂

                +1

              Alerter
    • bruno // 28.03.2015 à 11h35

      qui les aiment tant et avec les mêmes couleurs sur leur drapeau.
      que les Russes se détournent de l’Occident,ils n’ont plus rien à attendre d’eux, tant que l’on aura des “débiles profonds” au sein du gouvernement français.
      et longue vie à la Russie.

        +16

      Alerter
  • Rcool // 28.03.2015 à 08h39

    (LIBERTÉ D’EXPRESSION)
    Ça donne toujours de leçons, mais on les attend jamais quand les humoristes sont censurés et fatigués de procédures judiciaires qui finissent jamais, quand les journalistes sont licenciés pour avoir donner des opinions différentes, quand les sites internet sont bloqués,etc….

    (USA)
    à la tête de tout ces pays donneurs de leçons, on les attend jamais quand il faut signaler,dénoncer,ou faire des analyses sur la démocratie des USA, le pays ou la torture, la peine de mort, le racisme, ou les policiers exécutent les suspects, ou les homosexuels sont punis par la loi (à propos un avocat en Californie propose d’autoriser l’exécution des gays et lesbiennes “de balles dans la tête GUARDIAN : California lawyer seeks to put ‘shoot the gays’ proposal on 2016 ballot

    http://www.theguardian.com/us-news/2015/mar/23/california-lawyer-shoot-the-gays-proposal-2016-ballot),

    Continuons, on les attend jamais se poser la question sur le caractère démocratique aux USA quand les familles se succèdent au pouvoir soit au poste de sénateur, Gouverneur, Présidence, etc.. ex: Famille Clinton, Kennedy, Bush, etc…. pour les plus connus!!

    Ça donne de leçons de démocratie, quand les Français se prononcent, par référendum, à près de 55% contre le Traité Constitutionnel Européen, mais que Le gouvernement alors choisi de l’adopter par la voie parlementaire!!

    etc, etc…..

      +11

    Alerter
  • voronine // 28.03.2015 à 09h06

    Ce qui se passe dans les prisons occidentales est tellement plus sympathique :
    https://www.youtube.com/watch?v=OAzdeRFZu9g

      +8

    Alerter
  • philbrasov // 28.03.2015 à 10h04

    si la torture c’est la routine en russie, voici une info qui a peut être échappée a OB.

    vous vous souvenez de cette “egerie” du journal elle” Vita Zavirukha, la combattante de la liberte et de la democratie,,,,,
    Et bien cette chère tète blonde refait parler d’elle,,,,,
    elle ne se contente plus de faire partie de groupes radicaux… NON,,,, cette jeune fille s’exerce au tir au pigeon avec son lance rocket,,,sur des villageois
    regardez..
    https://www.youtube.com/watch?v=3rh6_ZGxyQ4

    et l’article,,,
    http://fortruss.blogspot.ro/2015/03/22-year-old-ukrainian-femanazi-from.html

    ça frôle le crime de guerre,,,,désormais,,,,

      +10

    Alerter
  • Guillaume // 28.03.2015 à 11h36

    Le premier paragraphe changé comme ceci n’aurait ému personne:
    “Deux auteurs présumés de l’attentat sur le sol US ont été arrêtés aujourd’hui Il n’aura fallu qu’une semaine aux services de sécurité US pour peut-être désigner les coupables : Farid et Mohamed sont ainsi soupçonnés d’être impliqués dans l’attentat. Tous deux sont islamistes, ce qui cautionne la thèse de la provocation évoquée à plaisir par Barack Obama, provocation pour déstabiliser la situation politique aux USA. Le fait de désigner ces deux hommes pose évidemment beaucoup d’autres questions car aux USA, les musulmans sont souvent des coupables bien commodes, surtout s’ils permettent d’accréditer la thèse par le président US depuis le début”

    Encore que là le “peut-être” de la deuxième ligne n’aurait pas été mis vu qu’il n’y a pas de jugement pour les terroristes, donc pas de possibilité qu’ils se soient trompés.

    Quelle tristesse

      +8

    Alerter
  • Louis Robert // 28.03.2015 à 12h20

    Si France Inter, Le Monde, L’Obs et tout le beau monde médiatique occidental se souciait le moins du monde de torture, nous ne serions pas hypocritement derrière (donc complices et pleinement responsables de) ÇA!

    1. “Arms to the sadists: US Congress urges Pres. Obama to provide Ukraine with more torture techniques” — “Des armes aux sadiques: le Congrès américain presse le président Obama de fournir à l’Ukraine davantage de techniques de torture”.

    http://orientalreview.org/2015/03/26/arms-to-sadists-us-congress-urges-pres-obama-to-provide-ukraine-with-more-torture-techniques/

    2. “War Crimes of the Armed Forces and Security Forces of Ukraine: Torture and Inhumane Treatment — Second report

    http://orientalreview.org/wp-content/uploads/2015/03/Second-report-War-Crimes-of-the-Armed-Forces-and-Security-Forces-of-Ukraine.pdf

    Comme on sait, l’Empire torture allègrement, depuis des années, notamment à Guantanamo, en Irak, en Afghanistan, etc.; mais il torture surtout par procuration, y compris des citoyens Américains, souvent innocents, grâce à la complaisance de nations telles la Pologne, la Syrie, l’Égypte, etc. qui mettent à disposition des sites dits “secrets” (“Rendition programme”).

    http://en.wikipedia.org/wiki/Extraordinary_rendition

    Le sort exemplaire réservé au Canadien-Syrien Maher Arar, innocent mais non moins déporté et torturé en Syrie devrait nous servir de guide.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Maher_Arar

    Ce n’est pas d’hier, du reste, que l’Empire et ses complices, coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, se font une spécialité de torturer. Il suffit de parcourir “Against the Crime of Silence: Proceedings of the Russell International War Crimes Tribunal” pour s’en convaincre. — Vietnam, plus de 5 millions de morts, civils et militaires… ces horreurs, c’était avant-hier.

    Il serait bon de s’en rappeler.

    “Personne n’est oublié. Rien n’est oublié”

    (Olga Bergholtz, Cimetière Mémorial de Piskarevskoe, Léningrad).

      +8

    Alerter
  • enpassant // 28.03.2015 à 12h31

    Ce que nous (Radio Free Europe/Radio Liberty) ont promis a les Ucraniens en 2013:

    http://www.rferl.org/media/photogallery/25108818.html

    Paraphrasant Crocodile Dundee: “De la propagande, ça? Ça, c’est de la propagande, fils!”

      +2

    Alerter
  • RGT // 28.03.2015 à 14h19

    Je ne connais pas les procédures policières mais je doute fort que les inspecteurs de police de tous les pays du monde viennent sonner gentiment chez les suspects (en les prévenant 3 jours à l’avance par lettre recommandée avec AR) pour leur demander très poliment :

    Policier :
    “Bonjour Monsieur. Excusez-vous de vous déranger. Nous sommes très ennuyés car nous avons de fortes présomptions concernant votre implication dans un meutre crapuleux. Pourriez-vous nous confirmer, si vous le souhaitez, que la vidéo faite par Monsieur Duchemolle qui vous montre clairement en train de décapiter une vielle dame à la tronçonneuse est véridique ?”

    Suspect (en train de nettoyer une tronçonneuse au karcher) :
    “Non non, ce n’est pas moi. Au moment des faits j’étais en train de faire un poker avec des amis.

    Policier :
    Comme vous niez votre implication, nous vous laissons tranquile et nous en concluons qu’il s’agit d’un montage vidéo frauduleux destiné à porter atteinte à votre honneur. Excusez-nous Monsieur pour le dérangement”.

    Une enquête rondement menée, sans torture ni “interrogatoire musclé”…
    L’homme est innocent, il a confirmé qu’il jouait au poker avec des amis, ça ne peut donc pas être lui bien que la vidéo permette de parfaitement l’identifier.

    Je viens d’apprendre qu’une seconde enquête criminelle vient d’être ouverte.
    Monsieur Duchemolle vient d’être retrouvé décapité à la tronçonneuse.
    La police est dans l’expectative concernant les motifs de ce crime barbare.

      +4

    Alerter
  • peyo // 29.03.2015 à 01h08

    S’ils informaient les citoyens aussi bien qu’ils les désinforment nous n’en serions pas là. Le XXIème siècle : retour vers le futur ? Je croyais que l’histoire ne repassait pas les plats.

      +2

    Alerter
  • fabrice // 29.03.2015 à 16h30

    Bonjour à tous, sachez que beaucoup de Français aiment la Russie et les Russes, et sont désolés de l’alignement de nos politiques sur Washington. D’ailleurs, il existe (ou existait) un “esprit français”, il existe toujours une “ame russe”, quand à ce qui est des USA, à part l’arrogance….Soutien donc à votre Président Poutine et à son amour de son pays, vous avez de la chance par rapport à ceux qui nous servent de “présidents”….

      +2

    Alerter
    • Vénus // 29.03.2015 à 18h34

      Oui, je confirme Fabrice et j’ai pu m’en rendre compte, ici, en France. Je crois aussi dans “l’esprit français” qui existe bien encore aujourd’hui, la preuve – ce forum avec tant de gens cultivés et non indifférents.

        +2

      Alerter
  • fabrice // 29.03.2015 à 19h13

    Oui, Venus, le premier livre qui m’a fait adorer la littérature, ce n’est pas ceux qu’on m’avait indiqués quand j’étais au lycée (comme Zola, Hugo, etc…) mais à l’age de 20 ans, “Crime et Chatiment”, je l’ai dévoré en qq nuits…et j’ai continué avec les autres de Dostoievsky, c’est en lisant ce genre de livres qu’on peut se rendre compte de la profondeur de l’ame de ces écrivains et surement de ce peuple. Et je ne parle pas des musiciens, des pianistes, si talentueux …et la langue russe bien que je ne la connaisse pas, c’est beau à écouter surtout les chants (avec la langue italienne, également)Bref, on a l’impression que ce peuple est encore attaché à certaines valeurs que nous négligeons, qu’il est très patriote et indépendant. Ce sont mes impressions en tous cas.

      +2

    Alerter
    • Vénus // 29.03.2015 à 21h33

      Merci Fabrice pour ce retour, quant à moi, j’ai du “avaler” toute la littérature classique française en un trimestre lors de mes études universitaires, en commençant par le Chant de Roland et en terminant par Houellebecq. Pendant ces trois mois j’ai cru avoir visité la France pour la première fois , je croyais y vivre carrément et je me précipitais chez moi pour continuer encore et encore ce voyage! )

        +1

      Alerter
      • fabrice // 30.03.2015 à 08h36

        merci Venus pour votre réponse, je vois que vous avez fait un vaste “balayage historique” de notre belle littérature. Vous aurez remarqué que notre belle langue a atteint son apogée au 18è, pour retomber actuellement dans la banalité d’une langue ordinaire. Merci d’apprécier notre pays et sa culture, l’amitié franco-russe c’est une réalité. On a trop tendance à oublier que c’est la Russie qui a payé le plus lourd tribu dans sa lutte contre l’Allemagne nazie, et que c’est elle qui a fait tomber le 3è Reich, les US ont pris le train en marche….
        Des US je retiens quand meme qu’ils nous ont donné un auteur que j’apprécie beaucoup, W. Faulkner, un peu le “Shakespeare du roman”.(Absalom, absalom est extraordinaire , bien que compliqué).
        Mais les Karamazov restent mon roman préféré, avec les 3 frères qui représentent 3 attitudes possibles vis à vis de Dieu et de la vie. J’avoue que Tolstoi, dont je viens de lire “guerre et paix”, me parle moins( trop d’épisodes de guerre, malgré des pages sublimes par moments).

          +1

        Alerter
        • Vénus // 30.03.2015 à 11h55

          Je suis d’accord avec vous Fabrice, j’ai des amis américains que j’apprécié beaucoup, et je suis la première à reconnaître qu’il sont forts dans de nombreux domaines, que ce soit les NTIC, le cinéma ou la musique. Je ne connais pas beaucoup d’auteurs américains mais grâce à vous j’essaierai de lire cet auteur, c’est juste une question de temps. Je suis pour la paix entre les peuples et j’aime pas quand on nous met en confrontation.Il faut dire que de simples américains en souffrent aussi en bonne partie!

            +1

          Alerter
  • fabrice // 30.03.2015 à 19h14

    merci Vénus de votre réponse, si je vous fais découvrir Faulkner, tant mieux, cet auteur est envoutant. Alors il y a “lumière d’aout” à lire , “as I lay dying”, et son sommet, “absalom absalom, complexe, enivrant, c’est à lire plusieurs fois pour en découvrir tous les méandres…Une nouvelle extraordinaire aussi, de 30 pages “bouffonnerie Noire”, extraite du recueil “Descends, Moise”.Cordialement

      +1

    Alerter
    • Vénus // 30.03.2015 à 20h56

      Merci Fabrice pour ces conseils de lecture!

        +0

      Alerter
      • fabrice // 31.03.2015 à 07h54

        pas de quoi Venus c’est avec plaisir et si vous voulez que je vous laisse mon mail perso,pas de soucis Bonne journée

          +1

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications