Les Crises Les Crises
26.mars.201526.3.2015 // Les Crises

[La guerre, c’est sexy !] Ukraine: portraits de femmes combattantes

Merci 0
J'envoie

Reprise d’un peu de propagande de guerre…

media
Des femmes combattantes pro-russes participaient, à Donetsk, ce vendredi 7 mars à un défilé organisé à l’occasion de la journée internationale des femmes

Dans l’est de l’Ukraine, des femmes se battent des deux côtés du front. Anna, admiratrice de Vladimir Poutine, se bat aux côtés des rebelles pro-russes.Yadviga, elle, est dans les forces ukrainiennes loyales à Kiev. Portraits croisés.

La photo de Vladimir Poutine trône en évidence dans la salle de réunion du quartier général des autorités rebelles de la ville de Enakievo, au nord de Donetsk. C’est Anna, bras droit du commandant militaire qui l’a accrochée ici. « Il est sage, il est fort, il est sûr de lui. J’aimerais voir un tel dirigeant à la tête de notre pays. »

Anna a 37 ans. Elle est venue dans les rangs des combattants séparatistes, après avoir quitté la vie civile au printemps dernier. « Les gens du Maïdan ont apporté ici beaucoup de douleur, de malheur. La République populaire de Donetsk a dit qu’elle voulait vivre séparément. Les gens ici ne voient pas leur avenir dans l’Union européenne. Ils ne voient pas leur avenir avec les gens qui ont fait la révolution à Kiev. Pourquoi ne veulent-ils pas nous entendre, trouver un compromis ? »

De l’autre côté du front, Yadviga, ancienne policière, a vécu les combats meurtriers de l’aéroport de Donetsk. Son unité est aujourd’hui déployée près de Marioupol. « Pour moi le plus important, c’est cette foi avec laquelle je suis sortie sur le Maïdan. Je suis rentrée du Maïdan et je suis partie à la guerre. Je sais pourquoi je me bats. Parce que je veux vivre normalement. Je voyage beaucoup en Europe, j’y ai même vécu. Je considère que je suis Européenne et je voudrais que l’Ukraine devienne un pays européen, normal. »

Anna, la pro-russe, a sa photo de Poutine. Yadviga, l’Ukrainienne, en a scotché une autre, au dessus de son lit de camp : celle de la tour Eiffel qu’elle rêve de revoir une fois la guerre terminée.

• A Donetsk, les combattantes pro-russes défilent

Profitant de l’accalmie qui s’est installée depuis quelques jours, à Donetsk, les autorités pro-russes ont organisé pour l’occasion, un défilé de jeunes femmes de l’armée rebelle.

Source : RFI, le 8 mars 2015.


Ben voui, ils n’allaient pas montrer ça quand même…


Handicapé russophone tué dans le Donbass


Après le passage des Ukrainiens, cet été dans le Donbass


Jeune enfant tuée par un tir de l’armée ukrainienne dans un village du Donbass

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Ardéchoix // 26.03.2015 à 10h35

hors sujet encore que :
Vol 4U 9525 Airbus A320 de Germanwings
24/03 2015 crash de l’avion
25/03 2015 remise d’une boîte noir au BEA .
26/03 2015 une première hypothèse apparait suite à des fuites( journal New-York Times)
soit 2 jours après la remise d’une des boîtes noires.

Vol Air malaysia MH17
17/07 2014 crash de l’avion
21/07 2014 remise des deux boîtes noires
09/09 2014 une première hypothèse apparait « un grand nombre de projectiles à haute vitesse »
soit 51 jours après la remise des boîtes noires .

Journalistes où êtes vous ? Allo.

38 réactions et commentaires

  • JeanDurant // 26.03.2015 à 00h11

    C’est vraiment pathetique de nullite journalistique.
    Du pur sensationnel …
    Felicitations !

      +7

    Alerter
  • arkantz // 26.03.2015 à 00h43

    La cruauté de la réalité dans toute sa splendeur.

      +7

    Alerter
  • JaySWD // 26.03.2015 à 01h04

    Oui,je sais,c’est facile,mais tellement tentant! ! ! :

    http://2.bp.blogspot.com/-uO_nu2H174E/VHyMXk6RuFI/AAAAAAAAJkw/xa5eVVm_0go/s1600/1057056_600.jpg

    Dommage qu’il n’y est pas également une photo de Botul,histoire que ce brave chien fasse un strike!!

      +12

    Alerter
    • Feuille de Mars // 26.03.2015 à 06h06

      Je ne suis pas sûr qu’il n’y ait que des chiens ou des femen qui se soulagent dessus.

      Ce genre de photo n’est pas une incitation à la propreté publique (et politique).

        +1

      Alerter
    • eskape // 26.03.2015 à 11h18

      wow. le photographe a pris de gros risques là. s’il s’était fait prendre par un des défenseurs des valeurs occidentales (genre svoboda ou secteur droit), il risquait l’exécution. au moins. mais bon, c’est devenu ca, la liberté de la presse, une prise de gros risques, dans les pays de la démocratie occidentale.

        +5

      Alerter
  • Pascalcs // 26.03.2015 à 01h06

    Pour toute une partie de la population nourrie à la virtualité bêtifiante des jeux vidéos belliqueux, on peut comprendre que la guerre soit sexy.

      +10

    Alerter
    • boduos // 26.03.2015 à 02h03

      Dans l’espoir d’être relayés par nos médias,nos résistants du Donbass et de Donetsk veulent montrer leurs Louise Michel et la cohésion de ce peuple face aux Porochenko et Kolomoiski qui se bouffent la tronche.
      sous la révolution,on avait Delacroix comme photographe.http://www.clg-doisneau-gonesse.ac-versailles.fr/spip.php?article106

        +4

      Alerter
    • Rose du sud // 26.03.2015 à 07h38

      De Gaulle nourri dans son enfance par l’histoire de son pays au côté de son père professeur d’histoire a lutté toute sa vie contre l’envahissement de la culture américaine celle de leurs films de guerre, car les américains acceptaient de nous aider à condition qu’on s’adapte à leur culture d’aventuriers.
      Et ensuite peu à peu les français adorant les jeans et les vidéos où on tue tout le monde sont devenus pro américains.
      Mon propre frère travaillant et avec une paie conséquente dans une boîte américaine s’est séparée de moi, exactement au même rythme où je me séparais de lui, détestant de plus en plus les américains qui avaient rasé le Havre et tous les civils en septembre 44 pour rien, alors que je n’avais que 8 ans!

      Ce petit article est vraiment important car il révèle l’impossibilité de conclure des accords à cause des 2 rêves d’enfance différents. Et les femmes ont finalement beaucoup d’importance dans la mesure où ce sont elles qui façonnent la VIE. Les hommes ne chercheront qu’à leur plaire!
      C’est normal. mais que de drames en passant!

        +17

      Alerter
  • tepavac // 26.03.2015 à 01h13

    je te remercie O.B. d’exposer clairement la folie et la servitude de l’espece humaine lorsqu’elle se donne corps et ame à un clan.

    Bien sur, je préfère dans ce contexte le clan (Merkel,poutine, Holland) de la paix, mais si demain ils seraient les bélliqueux je serai contre eux.
    Je pense, je suis persuadé , que c’est le seul chemin d’un être libre

      +2

    Alerter
    • Rose du sud // 26.03.2015 à 07h46

      Personnellement je ne pense pas comme vous, car justement Hollande ne fait que suivre comme un mouton, les belliqueux américains il a signé alors que son mentor est Obama qui lui veut régner sur le monde car il prétend que l’Amérique est un modèle.
      Et je ne me trompe pas car il engage la guerre partout sans s’occuper des conséquences. Pendant que nos troupes tuent au lieu de négocier, il fait le mariole avec une actrice qui montre son anatomie à tout le monde.
      Ce personnage souhaite-t-il la paix??

        +14

      Alerter
  • Emmanuel // 26.03.2015 à 02h39

    La fleur au fusil, pour de vrai.
    Pas même besoin d’aller chercher des soldates Suédoises, bravo.
    Allez, admettez que tuer en vernis à ongles, ce n’est plus vraiment faire la guerre.

      +0

    Alerter
  • kasper // 26.03.2015 à 04h37

    Intéressant les citations des deux combattantes. Autant je comprend l’est-ukrainienne: elle veut se protéger contre les gens du maidan qui tuent ses voisins, et reclame le droit a l’autodétermination. C’est concret. En face, l’ouest-ukrainienne nous parle de “sa foi”, nous dit qu’elle sait pourquoi elle se bat sans l’expliquer vraiment. Elle veut vivre dans l’Union Européenne, grand bien lui fasse, mais elle n’explique pas pourquoi elle veut forcer les dombassiens a la suivre.

    Bref, une qui a des convictions concrètes, et une qui a de vagues rationalisations probablement dues a l’endoctrinement.

      +26

    Alerter
    • brandenburg // 26.03.2015 à 06h56

      Très bien vu!L’un a souffert,l’autre rêvasse ,elle veut être” normale”,pas de problèmes,en Europe ,tout va bien,je me sens “européenne”,que de l’aveuglement d’apatride droguée au “bonheur” et le pire est que cela marche,une sorte de “rêve européen”,le paradis à deux pas et deux sous!En ce sens ,oui,elle est bien “européenne”!

        +15

      Alerter
      • Chris // 26.03.2015 à 12h13

        “en ce sens, oui, elle est bien “européenne” !
        Vous voulez dire “consommatrice du virtuel” ? Une Matrix en jupon… ou treillis.

          +1

        Alerter
  • arthur78 // 26.03.2015 à 06h44

    Il me semble que Paris Match est le seul journal francais a avoir fait un article sur les exactions dans l’est Ukrainien, ici la tuerie de Kransnoarmeisk

    http://www.parismatch.com/Actu/International/Ukraine-Revelations-sur-la-tuerie-de-Kransnoarmeisk-564090

      +11

    Alerter
    • ulule // 26.03.2015 à 13h47

      A noter le témoignage de Sessini dans ce reportage de Paris Match, mai 2014 :
      «Ce n’est pas une certitude, mais à leur attitude générale et à leurs gestes très précis, j’ai eu la nette impression – disons à 95% – qu’il y avait des mercenaires américains ou formés par les Américains parmi eux» explique Sessini, qui a côtoyé pendant plusieurs années les hommes des sociétés de sécurité privée américaines lors de ses reportages en Irak et en Afghanistan.

        +6

      Alerter
  • Louis JULIA // 26.03.2015 à 07h59

    On notera avec plaisir/amusement/tristesse/ahurissement (vous choisirez) que la séparatiste a affiché une photo de Poutine et souhaiterait un dirigeant comme lui en Ukraine – elle en explique la raison -, alors que la pro-Kiev a affiché une tour Eiffel…Au fait, pourquoi une tour Eiffel? Il y a 28 pays en Europe..Pourquoi pas l’atomium, la porte de Brandebourg, le Parthénon…? En tout cas, elle n’a pas mis de photo de dirigeant, même pas celle de Merkel, n’est-ce pas un signe?

      +7

    Alerter
  • Ardéchoix // 26.03.2015 à 10h35

    hors sujet encore que :
    Vol 4U 9525 Airbus A320 de Germanwings
    24/03 2015 crash de l’avion
    25/03 2015 remise d’une boîte noir au BEA .
    26/03 2015 une première hypothèse apparait suite à des fuites( journal New-York Times)
    soit 2 jours après la remise d’une des boîtes noires.

    Vol Air malaysia MH17
    17/07 2014 crash de l’avion
    21/07 2014 remise des deux boîtes noires
    09/09 2014 une première hypothèse apparait « un grand nombre de projectiles à haute vitesse »
    soit 51 jours après la remise des boîtes noires .

    Journalistes où êtes vous ? Allo.

      +28

    Alerter
    • Pascalcs // 26.03.2015 à 13h23

      Je pense qu’à ce stade nous avons tous fort bien compris les raisons pour lesquelles rien n’a été révélé du contenu des boîtes noires de MH17. Le silence est très parlant. Le problème étant que la grande majorité a déjà oublié MH17. Et les boîtes noires dans un coffre surveillé par l’OTAN à Londres.

        +8

      Alerter
    • bruno // 26.03.2015 à 14h20

      Mais non, il y de très courageux journalistes : chez RTL Nieuws, l’un d’eux est parvenu à identifier un morceau de missile bouc M1 de quelques millimètres au milieu des décombres, plusieurs mois après la catastrophe, preuve irréfutable de l’implication des rouges. Rendons hommage à son courage, mais aussi son acuité visuelle et à ses connaissances en armement peu courantes !
      https://twitter.com/RTLnieuws/status/578587867439624193/photo/1
      Espérons qu’il trouvera bientôt sur place une rognure d’ongle permettant de confondre Poutine par un test ADN.

        +10

      Alerter
      • RGT // 26.03.2015 à 19h14

        Un peu comme le type qui a retrouvé enfoui dans la poussière des tours du 11/09 le passeport d’un terroriste intact, comme neuf, même pas brûlé !!!

        J’avoue être admiratif devant l’acuité visuelle de certains de mes congénères.

          +6

        Alerter
  • Chris // 26.03.2015 à 12h17

    Triste pour ces jeunes femmes (et hommes !) dont la jeunesse est gâchée par la guerre.
    Les peuples devraient être autorisés à un autodafé des personnes ayant déclenché et soutenu ces horreurs.

      +4

    Alerter
  • Louis Robert // 26.03.2015 à 12h48

    Si nous voulons éviter de devoir assister à l’abolition de l’homme, nous devons conserver à la guerre son vrai visage.

    “La guerre n’est que funérailles…
    Même la victoire est service funèbre.”

    (Lao Tse, “Tao Te Ching”)

    La gloire appartient à Kurosawa de l’avoir montré, si simplement et avec tant d’humanité, dans “Les Sept Samouraïs”.

      +5

    Alerter
  • seb // 26.03.2015 à 13h47

    Le traitement par les médias de ce qu’il se passe au Yemen est hilarant.
    En moins de deux, nos “journalopes” de l’AFP y voit la main de Téhéran, manipulant des rebelles.

    Par les mêmes qui continuent à décrire la rébellion Libyenne et Syrienne comme des mouvements spontanés, sans préparation ni influence de l’OTAN.

      +8

    Alerter
  • ulule // 26.03.2015 à 14h20

    Dukuvakha Abdurakhmanov, Chechen parliament speaker’s, commented on the resolution of US Congress that urges Obama to supply weapons to Ukraine and turned to his American colleagues.
    (…) “The supply of weapons to Ukraine will be viewed by us as a signal to act accordingly. We will begin delivery of new weapons to Mexico to resume debate on the legal status of territories annexed by the US, namely the American states of California, New Mexico, Arizona, Nevada, Utah, and portions of Wyoming…
    http://fortruss.blogspot.fr/2015/03/chechen-parliament-speakers-riposte-to.html

      +2

    Alerter
  • jules // 26.03.2015 à 15h10
  • Crapaud Rouge // 26.03.2015 à 17h10

    La légèreté avec laquelle RFI présente son sujet est exécrable, mais la propagande n’en est pas moins nécessaire dans un pays vraiment en guerre. On la regrettera pour le camp ukrainien où les nombreuses désertions comme les refus d’incorporation prouvent que la population n’est pas d’accord, mais dans le Donbass ? Face aux offensives répétées de Kiev, c’est une invitation à rejoindre les rangs de ceux et celles qui se battent. Un discours à la Churchill serait sans doute plus approprié, mais bon, ils sont bien obligés de faire avec ce qu’ils ont…

      +1

    Alerter
  • arthur78 // 26.03.2015 à 17h28

    le phénomène est très profond car on ne compte plus le nombres de reportages avec des warriors féminines .

    08 10 2014 Warrior Women in Ukraine
    http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2785442/The-warrior-women-Ukraine-Posing-tanks-machine-guns-meet-ordinary-mothers-taking-arms-BOTH-sides-civil-war.html

    05 03 2015 Women Fighting at the frontier
    http://www.kyivpost.com/content/ukraine-abroad/the-guardian-the-women-fighting-on-the-frontline-in-ukraine-382651.html

    Pinterest : Ukraine Fighter
    https://www.pinterest.com/graybak/the-military-i-miss-it-like-a-lost-lover/

    09 10 2014 Female Rangers
    http://www.military.com/daily-news/2014/10/09/three-women-have-applied-to-be-army-ranger-school-advisers.html

    20 03 2015 Kremlin’s Warriors
    http://www.kyivpost.com/content/ukraine/kremlins-warriors-ready-to-kill-383960.html

    Si on doit être cynique, je pense que nos élites commencent à se rendre compte qu’on nous refera pas le coup de 14-18, vous voulez vous battre, OK allez y, nous on reste à la maison, alors peut être que les Femmes auront envie d’aller se faire broyer sur le front, quand on est jeune on y croit …

    J’ai fait le décompte des invités au GMFUS conférence

    http://brussels.gmfus.org/agenda

    il y avait a peu près 3/4 d’hommes pour 1/4 de femmes, si voulez dégommer du MEC mesdames Investissez vous en Politique et dans les entreprises, on vous aidera à faire le ménage, car des wars mongers, il commence à y en avoir un peu trop ces temps ci.

      +2

    Alerter
    • Olposoch // 26.03.2015 à 19h09

      En même temps avec Clinton, et Nuland, on voit bien que ce n’est pas une question d’hormones…

        +7

      Alerter
  • David D // 26.03.2015 à 19h35

    Ce qui est bizarre, c’est que les reportages présentent les femmes au combat comme l’équivalent des films actuels où les rambos sont des femmes, mode qui moi me paraît farfelue mais bon, un modèle de tout en un où l’homme est de toute façon devant la télé pas aux tâches ménagères, comme l’équivalent encore du jeu Tomb raider, jeu bizarre où l’écran représente la vision d’un personnage et où on s’ennuie mortellement à le déplacer, à le faire chercher des trucs d’utilité obszcure, bref je n’y joue pas, et tout cela au lieu de penser normalement le réel des sociétés. Car, si du côté ukrainien, les femmes au combat sont des excitées, la résistance des femmes au Donbass a une signification politique précise : quand dans une guerre les femmes sont nombreuses à participer au combat, c’est qu’il y a une guerre pour défendre son sol et sa survie.
    Là, il y a une présentation perverse qui consiste à superposer les deux images des combattantes ukrainiennes et des combattantes novorossiennes, elles deviennent des figures interchangeables d’un Tomb raider à deux joueurs, leur distribution dans un camp ou l’autre n’étant plus qu’un aléa de l’existence.
    Non, non, il y a une singularité de la présence féminine au combat dans les rangs novorossiens que les occidentaux ne veulent pas voir ou prendre en considération.
    Enfin, ils ont visiblement mal digéré l’échec de la propagande du magazine Elle, donc ils font un reportage toutes les mêmes de chaque côté du front.

      +6

    Alerter
  • Joanna // 26.03.2015 à 20h10

    Je fais part de mon admiration pour ces femmes du Donbass qui défendent leur territoire, leur culture, elles-mêmes et les femmes, hommes et enfants qui y vivent.
    On les voit sur la photo lors d’une occasion festive, qui doit bien contraster avec les difficultés de leur vie quotidienne.

    Rien à voir bien entendu avec les filles (Vita & co) des milices néo-nazies de Kiev auxquelles le journal Elle avait consacré un reportage. Celles-ci vont loin de chez elles pour tuer, massacrer, avec sauvagerie et sans aucune retenue. Elles vont même jusqu’à qualifier leur action de djihad.

      +5

    Alerter
  • Marc // 26.03.2015 à 21h01

    se battre pour voir la tour eiffel et frequenter des parisiens ? MDR autant arreter tout de suite ! on voit qu’elle a jamais vecu a Paris.

      +2

    Alerter
  • Vénus // 26.03.2015 à 21h13

    C’est toujours ces photos des enfants morts qui défilent devant mes yeux quand je pense à cette guerre, cette petite fille de 8 ans écrasée par un blindé il y a quelques jours… et là, une petite morte dans les bras de son père. Cela aurait pu être mes enfants… J’étouffe et ma gorge me serre…

      +3

    Alerter
  • paddy // 26.03.2015 à 21h56

    Vu le genre d’image, j’ai du mal à croire que ça puisse bien finir…

      +0

    Alerter
  • Pierre // 27.03.2015 à 11h46

    Effectivement, il faut sans cesse lutter contre l’imbécilité humaine. Toutes les guerres sont sales par les atrocités qu’elles entraînent. Après se pose la question de la cause et de la justesse d’une guerre et des combats. Il est inutile et même stupide de glorifier la participation de femmes au côté de ou pour sauvegarder le Donbass. Ce type de propagande n’est pas d’une grande finesse d’esprit et peut se retourner contre soi. De même que toute forme d’idolâtrie pour une personne que ce soit Porochenko ou Poutine. Faut-il approuver ceux du Donbass s’ils se battent pour Poutine, sûrement pas. Souvenons-nous des dégâts qu’il y a toujours eu dans l’histoire, lorsque les peuples s’en remettaient à ou idolâtraient un chef, un homme, un “guide”, un “petit père”, etc… Le Donbass a droit à son identité et à son humanité. Si c’est cela : ses aspirations sont justes, alors, même ses combattants n’ont pas à se référer à “un guide suprême”. En clair : “Poutine on s’en fout …!” Mais la paix dans la région, la sécurité entre voisins : Russie et Ukraine… ça c’est important et que d’autres ne viennent pas s’en mêler. Poutine se lève, se lave les dents et va aux toilettes comme tous les autres êtres humains et passera les pieds devant comme les autres… (il n’a qu’une chose à faire : le bien, travailler pour ses proches en toute modestie… s’il se prend pour autre chose, des déconvenues lui arriveront forcément … comme disait Chirac “les emmerdements quand ça arrive, ça arrive toujours en escadrille…”) La Russie n’est pas Poutine … et Poutine n’est pas toute la Russie. C’est pour cela qu’il faut avec opiniâtreté dénoncée la propagande de l’Union européenne qui “sous couvert de lutte contre les ambitions de Poutine” mène tout simplement une politique expansionniste anti-russe et anti- autre pays, dès lors qu’on a l’audace de la dénoncer.

      +0

    Alerter
    • Vincent // 27.03.2015 à 16h16

      Franchement, à la vue des vidéos sur la population du Dombass, on ne peut pas dire qu’ils se battent pour Poutine : ils se battent parce qu’ils ne veulent ou ne peuvent pas fuir leurs terres.
      Après qu’ils aiment Poutine qui leur fait envoyer des convois humanitaires plutôt que le président en poste à Kiev qui leur envoie des missiles, je ne vois rien d’étonnant…

        +2

      Alerter
      • Pierre // 27.03.2015 à 19h17

        D’accord avec vous sur le fond et c’est pourquoi dès le début de Maïdan, je me suis déclaré “pro-russe” (pas pro-Poutine), considérant que chaque pays a droit à sa sécurité et à des relations de coopération avec ses voisins. Enfin je n’ai jamais compris et ne comprends pas ce que cette Union européenne allait faire en Ukraine. Pour moi, c’est tout simplement un acte préparatoire à une déstabilisaiton et d’agression de la Russie (et rien ne me convainc pour l’instant du contraire). D’autant que cette Union européenne et l’Allemagne, en premier, a accepté sans broncher de supporter la dette colossale de l’Ukraine, en la faisant supporter par tous les Européens et en appuyant longtemps les bombardements du Donbass, pour mettre la main sur cette riche région. Ce n’est qu’à l’approche de l’Hiver que Berlin, voyant l’échec de sa stratégie et l’accélération de l’effondrement financier de l’Ukraine, s’est résolu à chercher une solution pacifique. Mais rien ne dit que l’Allemagne ne tente pas à nouveau de pousser ses “laquets de Kiev” de relancer une conquête du Donbass.

          +0

        Alerter
  • marcdecafe44 // 27.03.2015 à 15h10

    Vous n’avez rien compris c’est stratégique. Du gros rouge à lèvre qui tache et bientôt des tenues sexy (de grands couturiers français pro Ukrainien), elles vont ainsi stupéfier l’ennemi et en profiter pour leur loger une balle entre les deux yeux. (Elles ont intérêt à ne pas manquer leur coup sinon c’est l’ennemi qui risque de vouloir tirer le sien). 😉

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications