Les Crises Les Crises
9.juin.20189.6.2018 // Les Crises

Scandaleux : le fondateur du parti fasciste ukrainien Svoboda reçu à l’Assemblée et au Sénat !

Merci 1018
J'envoie

Nous avons plusieurs fois parlé sur ce site d’Andrei Parouby, le cofondateur en 1991 du parti fascisto/néo-nazi ukrainien, au nom édifiant de “Parti Social-Nationaliste d’Ukraine” (devenu “Svoboda” en 2004). Petits rappels.

Parouby a dirigé la milice paramilitaire de ce parti, ce qui lui a donné l’occasion d’exprimer en 1999 toute son admiration à Jean-Marie Le Pen :

parouby-5

En 2016, la majorité des députés ukrainiens a trouvé que ce Parouby présentait un excellent profil, et l’a élu Président du Parlement (ce qui en dit long sur la classe politique actuelle de ce pays) (wikipédia):

conspiracy

 Andrii Parubii, alors l'un des leaders du SNPU

Seulement voilà, on apprend que Parouby va être reçu apparemment ce dimanche et ce lundi à l’Assemblée Nationale par François de Rugy, puis au Sénat par Gérard Larcher :

Je vous renvoie vers ce billet-ci et celui-là à propos du Parti Social-Nationaliste d’Ukraine qu’il a créé, et animé durant plus de 10 ans.

Vous trouverez également dans ce billet une traduction de certains de ses propos issus de son livre de 1999 :

On le voit animer ici de manière stupéfiante une séance à la Rada (assemblée nationale d’Ukraine), dans laquelle il tente d’influencer les votes, déniant toute réalité au caractère démocratique de l’Assemblée, de sorte à forcer le licenciement arbitraire de nombreux fonctionnaires (dont des juges).

Mais cela va sans doute avec son goût du débat parlementaire (musclé) :

Aimable dédicace de Jean-Marie Le Pen à Parouby et à ses “patriotes ukrainiens”

Commentaire recommandé

Fritz // 09.06.2018 à 17h52

A 17 h 52, sur Internet, Les-Crises est le seul média francophone à mentionner cette visite scandaleuse…
Si ce n’est pas une “fake news”, c’est un “scoop”, comme disent les anglomanes.

Imaginez le scandale médiatique si MM. Larcher et de Rugy avaient invité Viktor Orbán ou Vladimir Poutine, lesquels n’ont jamais fait allégeance au fascisme, eux.

Pour supprimer en urgence cette information gênante (et par la même occasion, le site qui ose la publier), je propose d’adopter en urgence la loi sur la « manipulation de l’information ». Comme disait Jean-Yves Le Drian, les démocraties doivent se défendre contre… contre… euh… contre les informations gênantes.

Attention, Olivier : le premier qui dit la vérité… https://www.youtube.com/watch?v=jA3hNz5KQ34

96 réactions et commentaires

  • Fritz // 09.06.2018 à 17h52

    A 17 h 52, sur Internet, Les-Crises est le seul média francophone à mentionner cette visite scandaleuse…
    Si ce n’est pas une “fake news”, c’est un “scoop”, comme disent les anglomanes.

    Imaginez le scandale médiatique si MM. Larcher et de Rugy avaient invité Viktor Orbán ou Vladimir Poutine, lesquels n’ont jamais fait allégeance au fascisme, eux.

    Pour supprimer en urgence cette information gênante (et par la même occasion, le site qui ose la publier), je propose d’adopter en urgence la loi sur la « manipulation de l’information ». Comme disait Jean-Yves Le Drian, les démocraties doivent se défendre contre… contre… euh… contre les informations gênantes.

    Attention, Olivier : le premier qui dit la vérité… https://www.youtube.com/watch?v=jA3hNz5KQ34

      +100

    Alerter
    • jmdest62 // 10.06.2018 à 07h39

      Vous vous emballez peut-être un peu vite :
      Il est juste écrit que ce triste personnage “a programmé” dans son agenda de rencontrer De Rugy et Larcher , il n’est pas dit que nos deux compères vont le recevoir.
      De plus la source de cette info est le service de presse du parlement ukrainien
      Ca sent la propagande à plein nez ….et j’espère ne pas me tromper
      @+

        +9

      Alerter
      • Guillaume81 // 10.06.2018 à 08h03

        Serait-ce si étonnant ? En mars dernier, en bon VRP de l’industrie militaire française, Le Drian s’est fendu d’une petite visite en Ukraine, notamment auprès de Parouby, pour vendre sa came…

        https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/ukraine/evenements/article/deplacement-de-jean-yves-le-drian-en-ukraine-22-23-03-18

        https://francais.rt.com/international/49102-kiev-drian-fustige-russie-vente-helicopteres

          +7

        Alerter
      • Guillaume81 // 10.06.2018 à 08h20

        Le rendez-vous est sur l’agenda du sénat :
        lundi 11 juin, 19h00 – Présidence : Entretien avec M. Andry Parouby, Président de la Rada d’Ukraine
        http://www.senat.fr/agenda/avenir.html#J4_INTL

          +19

        Alerter
        • vademecum // 10.06.2018 à 15h14

          Sur l’agenda de l’assemblée nationale, réunion France – Ukraine mardi 12 juin à 14h

            +3

          Alerter
          • hellebora // 11.06.2018 à 02h01

            vademecum : je ne vois pas ce rdv sur l’agenda de l’AN…

              +0

            Alerter
        • alexouille // 10.06.2018 à 18h44

          Ainsi qu’à l’agenda de la présidence de l’AN :
          Entretien avec Andriy Parubiy, Président de la Verkhovna Rada (Ukraine), lundi 11 à 10h
          http://presidence.assemblee-nationale.fr/

            +2

          Alerter
      • jmdest62 // 11.06.2018 à 06h25

        Eh bien je me suis trompé ….
        pour l’instant seul RT France et Marianne informent sur cette visite.
        https://www.marianne.net/politique/un-neonazi-ukrainien-recu-l-assemblee-de-rugy-critique
        A vomir !
        @+

          +2

        Alerter
        • jmdest62 // 11.06.2018 à 06h45

          Source “Le dauphiné”
          J’apprends que @FdeRugy va recevoir demain à 10h l’abject antisémite et fondateur du parti ukrainien néo-nazi Svoboda. Même si c’est le nouveau Président du parlement (Rada), la République française n’a pas à honorer ce violent xénophobe. Je demande à De Rugy d’annuler ce rdv. pic.twitter.com/4To2tLHVAx
          — Alexis Corbière (@alexiscorbiere) 10 juin 2018

          “Quelles que soient ses positions politiques, qui ont oscillé entre l’extrême-droite et le centre-droit, Andriy Parubiy a été élu président du Parlement ukrainien à l’issue d’élections législatives libres”, a répondu l’entourage du président de l’Assemblée nationale pour couper court à la polémique.

          et les mêmes s’inquiètent de la montée de l’extrême droite en allemagne , autriche , Italie , Pologne ……
          Bande de guignols

            +8

          Alerter
          • V_Parlier // 11.06.2018 à 14h20

            Chez les euro-fédéralistes l’extrême droite n’est mauvaise que si elle n’est pas anti-russe. (Dans ce cas le point Godwin est même tout indiqué, sans qu’il n’y ait forcément de la varie extrême droite). Or avec Parubiy il n’y a pas ce problème, donc tout lui est permis et il sera le bien venu… Heureusement que Trump est en train de se friter avec les européistes et les canadiens sinon je n’ose imaginer où nous en serions déjà! Quand les crabes se bouffent entre eux dans leur panier, ils ont moins le temps de s’occuper de leur campagne anti-russe… sauf les français. Un spin-off de Hollande reste un spin-off de Hollande.

              +2

            Alerter
  • Haricophile // 09.06.2018 à 17h58

    C’est le communisme ou le pacifisme qui sont scandaleux. Ou encore les sommes consacrées a la solidarité d’état, il y a trop de social. Le fascisme, la guerre, le l’espionnage et le contrôle des population, tirer avec des balles dum-dum sur de dangereux agitateurs désarmés réclamant leur droits humains, dont des journalistes-médecins-mineurs, l’auto-amnistie présidentielle, payer les mafias locales pour empêcher les migrants a qui on a tout détruit sous les bombardements de fuir la mort et venir “nous envahir” (macro-représentation internationale de l’enfumage-mitraillage de village) c’est pas scandaleux du tout.

      +17

    Alerter
  • SimaQian // 09.06.2018 à 17h59

    bon et après?

    à côté d’un prince saoudiens qui finance du terrorisme ou des guerre effroyables , ou de quelconque dictateur bananier
    , voir de BHL, je vois pas vraiment de scandale

    vue la gueule de la politique internationale, s’effaroucher pour ca, c’est un peu inutile

    quand à la famille lepen, se sont des rentier qui se font de l’oseil sur de la provoque, la dernière présidentiel a assez prouvé qu’ils n’étaient pas sérieux, même Serge Moati qui a suivit Lepen pendant 20 ans le dit

      +16

    Alerter
    • Alfred // 10.06.2018 à 08h35

      Vous avez perdu le Nord. C’est le fait que la famille lepen ne soit *pas sérieuse” qui vous dérange? Olivier a raison cette visite est totalement odieuse. Et ce n’est pas pour des raisons de morale: vous avez raison le roi des saouds, le chef d’un état raciste ou le chef des nouveaux nazis ça devrait être traité avec sévérité. Par contre comment accepter que soit dégainé l’antifascisme à tout va, pour tout et n’importe quoi (et surtout pour faire taire) et que tout d’un coup quand la bête est la ce soit le silence? On crie au loup et quand le loup est là on fait surtout le silence? C’est absolument intenable et innaceptable. De deux choses l’une: soit les antifascistes se taisent à jamais dans ce pays, soit ils se manifestent à la mesure de ce que sont vraiment Svoboda et parouby.
      Le drame c’est qu’ils se taisent et c’est vertigineux.

        +40

      Alerter
      • Fritz // 10.06.2018 à 11h12

        Mais voyons, Alfred. Comme disent les avocats du « loup inoffensif », ce sont les « chiens errants » qui dévorent le bétail, pas le gentil loup ukrainien…

          +6

        Alerter
      • Tepavac // 10.06.2018 à 11h47

        Alfred, vous venez juste de démontrer avec simplicité, non pas le scandale, mais la manipulation de l’opinion publique .

        Ne pas le voir, ne pas le comprendre, ne pas réagir. C’est comment le dire, navrant.

          +10

        Alerter
      • Alfred // 11.06.2018 à 13h28

        Ce doit être mon aveuglement mais je ne vous pas beaucoup antifascistes déclarés se soulever contre la réception d’un véritable néonazi par les troisièmes et quatrièmes plus hauts responsables de la république. Par exemple, à ce jour ce site “spécialisé” qu’est http://lahorde.samizdat.net/ ne s’est pas encore intéressé à la visite de mr Parouby. Effectivement que voulez vous dire de plus? Ils n’ont peut être pas encore eu le temps. N’oubliez pas de nous faire savoir lorsqu’ils l’auront fait.
        Pour être précis je ne pense pas que le site qui nous rassemble soit spécifiquement et étroitement antifasciste puisqu’ils se revendique “espace d’autodéfense intellectuelle” ce qui est un chouia plus large vous en conviendrez peut être (Ce qui ne l’a jamais empêché d’être clair sur ses positions il me semble). En tous cas je comprend votre inconfort mais je n’y peut rien.

          +0

        Alerter
      • Alfred // 11.06.2018 à 14h08

        Pour une réponse constructive à une critique inconstructive disparue ici, un échange d’un autre niveau: La réponse d’Aureléien Bénier à Jacques Sapir et à la critique que faisait ce dernier de son livre: https://russeurope.hypotheses.org/1894

          +3

        Alerter
  • Duracuir // 09.06.2018 à 18h06

    Après la visite triomphante à l’Elysée d’un chef d’état colonial qui vient de faire assassiner plus de 50 civils et blessé grievement plus de 1500 par des snippers après la légion d’honneur remise à un prince moyen-âgeux génocidaire plus rien ne m’étonne de la part de ces centro-fascistes euroïnomanes.

      +54

    Alerter
    • RAS // 09.06.2018 à 19h09

      Bienvenu dans le monde morbide de la géopolitique 🙂

      Personne ne se mettra à dos Israël sans être traité d’antisémite, donc tous les états atlantiste cirent les pompes du gouvernement Israélien quel que soit son action. Quand à ‘Arabie Saoudite, il s’agit d’un allié stratégique au moyen orient, pétrole, dollars, armes….

      L’humanisme, la paix dans le monde, les droits de l’homme, c’est juste pour la TV. Ça n’a jamais guidé la géopolitique, sauf pour justifier la nécessité d’une guerre…

        +28

      Alerter
      • Louis Robert // 09.06.2018 à 22h56

        « L’humanisme, la paix dans le monde, les droits de l’homme, c’est juste pour la TV. Ça n’a jamais guidé la géopolitique, sauf pour justifier la nécessité d’une guerre… »?

        Survie et géopolitique: des dizaines de millions de Soviétiques et de Chinois ont lutté pour cela et vaincu le Fascisme, le Nazisme, et l’empire nippon…

          +8

        Alerter
        • RAS // 10.06.2018 à 00h06

          La Russie est entré en guerre contre les nazis après avoir été attaqué. Les chinois ont été envahi par le japon. En temps de paix, aucun état ne sacrifiera ses intérêts au nom des droits de l’homme et de la justice par pur altruisme… Si vous avez des exemples historiques je suis preneur.

            +5

          Alerter
          • Duracuir // 10.06.2018 à 11h56

            M’enfin??? Allooons!!! et le Kosovo? et l’Irak? et la Libye? et la Syrie? Ces entrée en guerre n’ont été causées que par la volonté sacrée de faire respecter les droit de l”homme.
            Naaaan, j’déc… 🙂

              +8

            Alerter
          • Louis Robert // 10.06.2018 à 13h11

            Il ne s’agit pas en cela de pur altruisme mais bien, pour un état, de sacrifier ses intérêts au nom de « l’humanisme, la paix dans le monde, et les droits de l’homme »… ce qu’a fait le Canada, deux fois plutôt qu’une, en refusant obstinément de participer aux guerres éminemment criminelles du Vietnam et en Irak. Ce fut sous Lester B. Pearson, Prix Nobel de la Paix, et grâce au courageux bagarreur Jean Chrétien.

            Je suis d’avis que pareilles résistance et détermination inflexible devant l’Empire valaient mieux qu’un cynisme puéril, impuissant… et à la fin complice.

              +5

            Alerter
            • RAS // 10.06.2018 à 23h05

              On pourrais aussi citer le duo Villepin-Chirac s’opposant à la seconde guerre en Irak contre George Bush et Tony Blair.

              Ainsi que la position de Jacques Chirac vis à vis d’Israël. On se rappel de cette visite à Jérusalem en 1992, et notamment de son scandale contre la brutalité de l’armée Israélienne.

              C’est bien la dernière fois que j’ai été fière de la position Française.

              Concernant le Canada, refuser de participer à une guerre est une chose, condamner un allié stratégique pour ses crimes en est une autre. Je n’ai jamais vue le Canada condamner Israël ou l’Arabie Saoudite… Par contre pour la Russie, ils sont pas les derniers…

                +7

              Alerter
        • Bouddha Vert // 10.06.2018 à 02h48

          Il me semble que vous parlez de la résistance des individus et plus de géopolitique, cordialement

            +1

          Alerter
  • Tchernine // 09.06.2018 à 18h15

    Olivka, t’as oublié de dire que pendant le putsch de Maïdan, dont il était un des instigateurs et qui a donné des ordres aux snaïpers géorgiens de tirer sur tout ce qui bouge de deux côté des barricades. A Odessa c’est lui qui a organisé et participé personnellement au massacre de la “Maison des syndicats” où étaient brulé et violée plus de 45 Odessites, il y en a plein de vidéo qui en témoignent!!! Paroubiï est un criminel assoiffé de sang, il doit être soit en prison soit à l’asile psychiatrique!!! Scandale? Vous appelez ça scandaleux? C’est l’horreur à l’état pure! Ces deux “serviteurs du peuple” corrompus jusqu’aux les bouts des ongles qui sont de Rugy et Larcher sont des vrais collabos puisqu’ils recevoir un nazi-bandériste. La honte!

      +45

    Alerter
    • Nadine // 09.06.2018 à 22h26

      On reçoit cette horreur et on refuse les honneurs à Chomsky… chercher l’erreur !

        +30

      Alerter
      • Catalina // 10.06.2018 à 01h08

        comparaison n’est pas raison !
        Chomsky a appelé à voter la folle-cinglée-malade-psychopathe kyllari,, ne l’oubliez jamais !

          +6

        Alerter
        • Maguy // 10.06.2018 à 12h23

          Chomsky a du faire le même raisonnement que ceux qui , la mort dans l’âme ont voté Macron ou Hollande pour empêcher Le FN d’arriver au pouvoir.
          Pour ma part je me suis permis de ne pas voter car j’avais fait le calcul que Le Pen ne serait pas élue, surtout après le débat catastrophique contre Macron.
          Le Fn sert de chantage/repoussoir extrême droite pour perpétuer le même système de l’argent roi par l’alternance trompeuse de la droite et de la social démocratie élitiste servant le même Dieu Hyper Finance, en nous faisant croire qu’il n’y a pas mieux. C’est bien pour jouer ce rôle sur l’échiquier électoral politique, que la démocratie bourgeoise lui a donné le droit (en France et en Europe), sous le prétexte perversement stratégique de “liberté d’expression” de se présenter aux élections. Le contrôle de 90% des Médias permettant d’éviter la prise de conscience politique et la clarté d’analyse salvatrice des citoyens.

            +8

          Alerter
          • Alfred // 10.06.2018 à 15h53

            Tant qu’à faire des calculs vous auriez pu faire le calcul que la le Pen n’aurait jamais eu de majorité au parlement si elle avait été élue (certain à 100 %) et qu’elle aurait probablement faire une cohabitation avec un premier ministre de gauche (probable à 60% 😉 (c’est un sondage annulaire)). Jdcjdr.

              +4

            Alerter
      • Nadji Khaoua // 10.06.2018 à 03h39

        Plutôt quelle faute ?!

          +1

        Alerter
      • Barbe // 10.06.2018 à 08h38

        C’est un politique
        Les politiques se reverent entre eux,
        Par besoin de se confirmer leur être
        Et leur fonction
        De chefs

        Mais la question revient inlassablement :
        A t on besoin de chefs en démocratie ?
        Qui sera le chef qui mettra en place de vraies institutions démocratiques ? C’est à dire acceptera de rogner sur son être et sa fonction.
        J en vois un.

          +2

        Alerter
  • Ben // 09.06.2018 à 18h31

    Je lis dans le communiqué officiel que ce personnage va également rencontrer le ministre de la défense britannique dans sa tournée occidentale. Ce nazi au pouvoir vient chez nous pour des raisons de coopération militaire, très probablement.

      +20

    Alerter
    • MICHELR // 09.06.2018 à 20h29

      tout à fait . ce type vient chercher la caution de la France et d’autres pour l’offensive ukrainienne dans le Donbass.
      Kiev vient d’étre clairement mis en garde par Moscou, voir conférence de V Poutine dernièrement.
      la honte est sur nous.

        +28

      Alerter
      • Catalina // 10.06.2018 à 00h40

        bien plus que la honte, la complicité !

          +8

        Alerter
        • MichelR // 10.06.2018 à 11h44

          ne pas oublier la coopération de la gendarmerie Française et ukrainienne ,cf l’entrevue collomb avakov en début d’année….

            +8

          Alerter
    • René Fabri // 10.06.2018 à 11h43

      Il est à craindre qu’une opération militaire soit déclenchée contre le Donbass pendant la Coupe du Monde de Football. Andrei Parouby aura probablement reçu les redoutables missiles Javelin américains promis par Trump, ainsi que quelques uns, ou la totalité je ne sais pas, des 55 hélicoptères militaires que Le Drian lui a promis le 23 mars dernier.

        +6

      Alerter
  • philbrasov // 09.06.2018 à 18h50

    je rappellerais que en allemand nazi ça veut dire national socialisme .

      +4

    Alerter
    • Claude // 09.06.2018 à 20h52

      et pour tout le monde ça veut dire aussi criminel de masse antisémite (anti-tzigane, homophobe, etc).

      Qu’en dit le CRIF ?

      A vomir !

        +7

      Alerter
      • Catalina // 10.06.2018 à 01h14

        nazi ? mais il me semble que c’est plutôt le logo des multinationales apatrides jamais assez rassasiées de profits ! je me demande, une fois que ces malades ont tous les yacht de 88 kilomètres carrés, à quoi leurs cerveaux atrophiés peuvent encore rêver ?

          +6

        Alerter
  • pucciarelli alain // 09.06.2018 à 19h02

    Dindons, levez-vous!
    Pour les citoyens informés et conscients, cette visite sera une bonne nouvelle, car éclairante: le discours occidental (et notamment français) sur la démocratie, les droits de l’homme, la xénophobie, le “plus jamais ça”, c’est décidément du pipeau. Certains ont été convaincus de voter Macron pour “faire barrage” au fascisme qu’aurait représenté MLP, et nous avons la preuve qu’il s’agissait d’une piètre (mais victorieuse) manœuvre électorale. Reconnaissons que M. Parouby ne représente aucun danger pour le pouvoir des oligarchies mondiales et l’empire atlantique, ni à fortiori pour leurs si peu recommandables alliés du Golfe. Disons qu’il fait partie de la famille. On ne choisit certes pas sa famille, mais les “grands médias” l’ont fait pour nous en propulsant M. Macron. Pas de doute, on est bien gouverné!

      +27

    Alerter
  • RAS // 09.06.2018 à 19h06

    Paruby est désormais indissociable du gouvernement Ukrainien. Il est donc logique qu’il soit reçu lorsqu’il s’agit de négocier ou de parlementer avec d’autres États.

    Mais quelle est le but de cette visite? Relancer le processus de paix et la médiation européenne au Donbass? Tisser des liens commerciaux avec l’Europe et l’Angleterre? Chercher un soutien politique pour une offensive contre le Donbass cet été ? Demander une tranche supplémentaire d’aide européenne?

    Si quelqu’un avait des infos. J’ai du mal à concevoir cette visite comme une simple courtoisie pour la fête des voisins 🙂

      +15

    Alerter
    • Bouddha Vert // 10.06.2018 à 03h00

      Il ne fait vraisemblablement que profiter de son expérience, du contexte européen mou mais atlantiste, de sa soif de pouvoir… et sentir que c’est le bon moment pour gravir plusieurs barreaux d’échelle en peu de temps.
      Qui ne tente rien…
      Et ce sont souvent les constitutions qui garantissent dans leur rédaction, la meilleur des manières pour échapper à ce genre de monstre.
      Quelle est celle de l’Ukraine?

        +0

      Alerter
  • Le Rouméliote // 09.06.2018 à 19h15

    Les collaborateurs de l’Eurogermanie reçoivent un nostalgique des collaborateurs du Grand Reich, quoi de plus normal ?
    “Avant, ils avaient les tanks, maintenant, ils ont les banques”.

      +18

    Alerter
    • moshedayan // 09.06.2018 à 19h37

      C’est très bien vu, la diplomatie française, en plein échec dans de nombreuses régions (Mali -le bourbier, Syrie-le fiasco, Kossovo-la mafia, Ukraine- le mutisme sur le Donbass…) se dit qu’il faut 2 fers au feu : comme l’OTAN avec Trump c’est un fer dangereux à prendre, elle se dit : prenons l’Ukraine pour voir si on ne va pas pouvoir embêter Poutine et au passage : faire des “petites affaires” de pillage, puisqu’avec l’Iran c’est mort avec les sanctions américaines. Bref, l’argent n’a pas d’odeur et Macron rêve toujours d’être un grand… Je prédis un nouveau fiasco car le pouvoir de Kiev est corrompu, issu d’un coup d’Etat, infesté de “néo-nazis”. Que la Russie tienne bon, et l’Ukraine -avec sa corruption et son endettement sera obligée de voir l’arrivée de nouveaux dirigeants plus réalistes (l’Ukraine sans le “monde russe” n’a aucun avenir, selon moi ou qu’on laisse sa partie occidentale à la Pologne, pourquoi pas – ils régleront des comptes aux néo-nazis dans cette région.) ( c’est comme le Kosovo sans la Serbie, une aberration)

        +12

      Alerter
      • Ando // 09.06.2018 à 21h00

        L’Ukraine est une partie du monde russe quoiqu’en dise la camarilla de nationalistes hystériques actuellement au pouvoir a Kiev. Le dire ne signifie en rien que l’on remette en question la souveraineté de ce pays.

          +6

        Alerter
        • moshedayan // 09.06.2018 à 23h02

          Partiellement raison, mais depuis Odessa je ne pardonne pas beaucoup la “majorité silencieuse” des Ukrainiens Outre un antisémitisme bien ancré à l’Ouest, l’Ukraine a bénéficié des “largesses” territoriales bolchéviques -Pologne orientale de Lvov, Carpatie de l’Ouest d’Oujgorod (qui appartenait à la Tchécoslovaquie-Slovaquie ruthène), régions vers la Roumanie et le Donbass ou l’ancienne Novorossia. Un pays “boursouflé” ? Son histoire de frontières explique d’ailleurs le refus de Kiev de la fédéralisation. Si les Ukrainiens se soulèvent, renversent les putschistes de Kiev, font la paix avec le Donbass et la Russie, alors “on pourra parler”… et pas d’un iota je changerai (après Odessa… trop c’est trop)

            +16

          Alerter
          • Ando // 10.06.2018 à 08h42

            Le massacre d’Odessa organisé par les nationalistes c’est beaucoup plus que le bilan officiel. Toute l’Ukraine a l’est du Dniepr cad 20 millions de personnes peut basculer a tout moment du côté de Moscou. Mais il faut deux conditions: des armes et le feu vert du gouvernement russe. Des armes parce la répression est une réalité discrète mais efficace. La Russie ne donnera jamais son accord parce que si elle le faisait elle devrait apporter une aide massive voire endosser même indirectement dans le moins lourd des cas la responsabilité de la gestion étatique de la moitié de l’Ukraine au moins. C’est au delà des moyens de la Fédération russe. Quand on se rappelle ce qu’a coûte a Bonn la réunification avec l’Allemagne de l’est… La résolution du problème devra donc se faire dans le cadre de l’Ukraine telle qu’elle est aujourd’hui.

              +7

            Alerter
          • Ando // 10.06.2018 à 09h23

            Précision : depuis la dissolution de l’Union (soviétique) l’obligation de visa n’a jamais été établie entre la Fédération russe et l’Ukraine. N’importe quel ressortissant ukrainien peut se rendre sans visa quand il le veut et où il le souhaite en Russie et réciproquement.

              +3

            Alerter
  • Denis Monod-Broca // 09.06.2018 à 19h15

    Nous filons décidément un mauvais coton.
    Nous sommes décidément dans le mauvais camp.

    Qui voit ne voit la terrible proximité de sens entre le slogan trumpien « America first » et le slogan hitlerien « Deutschland über Alles » ?
    Qui ne voit les terribles ressemblances entre les grimaces, mimiques, formules à l’emporte-pièce de Trump et celles d’Hitler ?

    Nous faisons mine de nous opposer à Trump mais ce ne sont que dérisoires velléités.

    Nous nous déchargeons de notre culpabilité en traitant Poutine de nouvel Hitler. Mais quel aveuglement !

    Voyons les choses en face : nous sommes dans le camp de la force, dans le camp adepte de la force, c’est-à-dire dans le mauvais camp.

    La réception en grande pompe d’un neo-nazi déclaré à l’Assemblée Nationale et au Sénat en est une flagrante et désespérante illustration.

      +17

    Alerter
    • Ando // 09.06.2018 à 20h54

      Hum… Une certaine exagération nuit a vos propos. Que Trump évoque vaguement Mussolini ne veut pas dire qu’il soit le dictateur italien, encore moins le maître que le peuple allemand s’est choisi dans les années 30.

        +2

      Alerter
      • Denis Monod-Broca // 09.06.2018 à 22h06

        Oui, c’est vrai, il ressemble aussi à Mussolini…
        La question n’est pas tellement dans le degré de sa ressemblance ni dans le degré d’exagération de la caricature qu’on peut faire de lui. Elle est dans notre attitude à nous, à nous Français, à nous la France. Or cette attitude est malheureusement sans ambiguïté : malgré nos réticences, parfois nos extrêmes réticences, nous cédons à la force, nous acceptons les diktats du plus fort. Que ce soit dans le domaine militaire ou dans le domaine économique et écologique ou dans le domaine financier et commercial ou dans le domaine juridique… nous cédons. Nous protestons mais nous cédons. Ne pas céder demanderait certes beaucoup de détermination et de courage, et nous exposerait à des sacrifices considérables, mais nous aurions ainsi une chance de sauver notre âme.

          +7

        Alerter
    • Touriste // 10.06.2018 à 21h47

      Bonjour,
      Je vous demande de vous arrêter !… …de dire “nous” alors que c’est “EUX” : une poignée de zélus qui font ce que leur commande leurs sponsors mais qui sont (grassement) payés par la population.
      Je ne me sens pas solidaire de ces gens-là. Et quelque-chose me dit que je suis très loin d’être le seul. Peut-être même que ce sentiment est partagé par l’immense majorité de la population…

        +3

      Alerter
  • Scorpionbleu // 09.06.2018 à 19h18

    Cette information est très éprouvante…Toutefois merci au blog.
    Que faire?

      +7

    Alerter
    • Louis Robert // 09.06.2018 à 22h45

      Que faire?

      1. Refuser catégoriquement la collaboration comme mode de vie.
      2. Prendre le maquis et rejoindre la Résistance.
      3. Résister en combattant jusqu’à la victoire.

        +7

      Alerter
      • Denis Monod-Broca // 10.06.2018 à 10h22

        1. Refuser catégoriquement la collaboration comme mode de vie.

        Le seul combat qui vaille est le combat contre soi-même, contre ses propres faiblesses, mensonges, fausses croyances, abandons, lâchetés…

        Que sont, en France, liberté, égalité et fraternité devenues ?

          +2

        Alerter
        • Louis Robert // 10.06.2018 à 12h51

          Comme l’ont compris des dizaines de millions de Soviétiques et de Chinois, quand sévissent le Fascisme et le Nazisme, progéniture infecte par excellence de l’impérialisme, il y a mieux à faire que de se combattre soi-même, ce qui du reste fut fait héroïquement… et victorieusement.

            +1

          Alerter
          • Denis Monod-Broca // 10.06.2018 à 20h52

            Oui certes mais quand on est soi-même non pas l’opprimé mais l’oppresseur, le courage ne consiste-t-il pas à en prendre conscience et, pour garder la même formule, à se combattre soi-même ?

              +1

            Alerter
            • Sam // 10.06.2018 à 23h39

              Si vous faites parti des oppresseurs, rendez nous les millions et mettez vous au repos, vous verrez, votre conscience ira mieux très vite.

                +0

              Alerter
    • Alfred // 10.06.2018 à 07h08

      Téléphonez aux “antifas” que vous pourriez connaître et leur proposer de manifester devant le parlement et le sénat?
      Ah on me dit dans l’oreillette que c’est pas exactement leur boulot…

        +15

      Alerter
  • RGT // 09.06.2018 à 19h37

    Qu’attend donc notre cher BHL national pour s’élever contre cette visite et nous montrer une de ses “offenses médiatiques” dont il a le secret ?

    Après tout, ça fait des années que le centre Simon Wiesenthal tire la sonnette d’alarme à propos de ce parti et de ses dirigeants. Ce serait tout à fait normal et dans ce cas particulier une action réellement importante et salutaire.

    Oups !!! des sites complotistes affirment que BHL est allé le 2 Mars 2014 en Ukraine pour haranguer les militants de ce parti sur la place Maïdan et présentant cet ignoble montage vidéo trafiqué : https://www.youtube.com/watch?v=w3jpkzdBTlY

    Mais ce grand homme est actuellement en quête d’une vérité bien plus importante pour l’humanité : Il prépare un livre dans lequel il dénonce que les ayatollahs se nourrissent de petits enfants fournis par Himmler en personne.
    En effet, ce dernier, tout comme Goebbels ne s’est pas suicidé en 1945 mais a émigré en Iran.
    De plus, il s’était converti au chiisme avant d’entrer au parti car il était le propre père de Khomeini…

    Seuls les idiots l’ignorent mais BHL détient les preuves indiscutables qu’il présentera si nécessaire en temps utile.

      +20

    Alerter
    • lvzor // 09.06.2018 à 22h38

      Oui! Je déplorais que bhl n’ait pas eu le temps de tout dire chez ruquier, fort heureusement vous complétez avec des éléments très importants que je n’ai lus nulle part et que tous les vrais savants connaissent bien et ont décrit de multiples fois!
      Pour la France, Merci!

        +4

      Alerter
  • Emmanuel // 09.06.2018 à 20h20

    Si je comprends bien, la prochaine fois que Chomsky voudra se faire remettre une médaille prestigieuse sous les ors de la République, pour ne pas voir annulée cette cérémonie (novembre 2016) il lui faudra brandir quelques images finement ” photoshopées ” à la gloire du IIIe Reich et le tour sera joué.

      +7

    Alerter
  • Ando // 09.06.2018 à 20h32

    On pourrait croire que les néo nazis deviennent des gens fréquentables quand ils luttent pour le camp du bien. Après tout ils ont massacré un très grand nombre de civils ukrainiens dans le Donbass sans que les régimes de l’ouest ne trouvent a y redire. Si nous avons tacitement cautionne tous ces assassinats pourquoi s’offusquer de recevoir ce nazi assumé ?. Donbass : plus de 10.000 morts depuis le début de la guerre civile dt 8000 civils.

      +16

    Alerter
  • Ben // 09.06.2018 à 21h18

    Rugy est une sacrée pointure, tout de même, il faut bien le reconnaître. Convertir un nazi militant au camp du Bien. C’est très fort. Il faut dire que ce bon nazi tient la dragée haute au dictateur Poutine, qui ose encercler les armées de l’Otan parties faire de l’assistance militaro-democratique aux frontières de la Russie. Les troupes Russes basées sur leur propre territoire menacent la paix mondiale et Rugy a décidé de prendre le taureau par les cornes en faisant entrer les nazis dans la Sainte Alliance du monde libre. Gloire à François De Rugy !

      +12

    Alerter
  • WASTERLAIN // 09.06.2018 à 21h21

    Je me demande s’il ne vient pas tâter le terrain pour savoir quelle serait la réaction de la ‘’communauté internationale’’ en cas d’offensive des ukronazis dans le Dombass pendant le mondial !

      +16

    Alerter
    • Bouddha Vert // 10.06.2018 à 03h09

      Délicieusement vicieux, faut voir!

        +3

      Alerter
      • Alfred // 10.06.2018 à 07h09

        Ce sont les bruits qui courent. Poutine a pris la peine de prévenir que ce serait une mauvaise idée suite à une question sur ce sujet.

          +9

        Alerter
        • Fritz // 10.06.2018 à 11h35

          Les Russes connaissent ce genre de coup fourré…
          8 août 2008 : le régime de Tbilissi attaque l’Ossétie du Sud au moment de l’ouverture des J.O. de Pékin.
          22 février 2014 : l’extrême droite chasse le président ukrainien Ianoukovitch à la fin des J.O. de Sotchi.

          Jamais deux sans trois ?

            +14

          Alerter
  • Kiwixar // 09.06.2018 à 22h04

    Rien de scandaleux : ce type partage les « valeurs » de l’UE… rUEich… Reuich… Reich. Il faudra bien trouver un casus belli et des bas de plafond pour aller chercher « notre » pétrole sous le sol russe.

      +12

    Alerter
  • Ando // 09.06.2018 à 22h14

    Sur la guerre de Kiev contre le Donbass il faut lire le témoignage très intéressant de l’écrivain Zakhar Prilepine ‘Les gens du Donbass’ aux éditions des Syrtes. Écrivain qui s’est d’ailleurs engagé dans la résistance a ce régime.

      +5

    Alerter
    • Catalina // 10.06.2018 à 00h52

      Pripeline est plus, conseiller du chef de la république de Donetsk qui contrairement à toute nore “ailite” était ouvrier, et Pripeline est aussi officier dans l’armée de la DNR,

        +3

      Alerter
      • Ando // 10.06.2018 à 09h34

        La cause du Donbass c’est une épopée. Il n’en ressortira que du bien pour l’Ukraine si on veut bien admettre que des mots comme dignité et courage veulent toujours dire quelque chose.

          +3

        Alerter
  • Louis Robert // 09.06.2018 à 22h33

    Il n’y a pas lieu de s’étonner. Fidèle à lui-même année après année, l’Empire refuse tout simplement de condamner le Nazisme. Reprenons donc contact avec la réalité: la progéniture la plus chère du capitalisme impérialiste a encore et toujours pour nom «Fascisme » et « Nazisme ».

    ________

    18 November 2017

    “Ukraine and the United States at a meeting of the Third Committee of the United Nations General Assembly voted against the Russian draft resolution condemning glorification of Nazism, supported by delegates from 125 countries… Another 51 countries abstained, including European Union member states, Australia, Georgia, and Turkey. The document emphasizes that all states should ban pro-Nazi speech and organizations.”

    https://www.unian.info/politics/2250271-ukraine-us-vote-against-un-resolution-condemning-nazi-glorification.html

      +6

    Alerter
  • Louis // 09.06.2018 à 22h54

    L’article donne quasiment l’impression que le plus grand crime du mec c’est d’avoir serré la main de Jean Marie le Pen. C’est limite si le fait qu’il ait fondé un parti fasciste portant swastika n’est pas anecdotique.

    Décidément le gauchisme est une maladie mentale.

      +6

    Alerter
    • antoniob // 10.06.2018 à 02h05

      l’article rappelle clairement que cet ordure a cofondé un parti arborant un emblème nazi et énumère certains de ses faits d’armes extrêmement violents.

        +2

      Alerter
    • Barbe // 10.06.2018 à 07h21

      J’ai l impression que vous croyez que mitterand a été de gauche.

        +4

      Alerter
    • Alfred // 10.06.2018 à 07h30

      Il faut pas être parano non plus. L’article rappelle simplement ces liens. Et ces liens ont un grand intérêt car ils mettent en relief le côté très relatif de la furie “antifasciste” qui poursuit la PME poujadisto-opportunosto-identitaire: cette furie retombe comme un soufflet et disparaît dans les sables du désert lorsqu’il s’agit de Svoboda et parouby. Quelle meilleure preuve que l’antifascisme officiel est un antifascisme de commande et sur commande ?

        +11

      Alerter
  • RC // 09.06.2018 à 23h36

    Cette visite, si elle a bien lieu, est la démonstration éclatante de l’effroyable duplicité des cliques qui détiennent le pouvoir en France.

    Tout n’est que mensonge et faux-semblant dans la bouche de cette “République En Marche” qui prétend donner des leçons de civisme et de démocratie à tout le monde.
    Ils ont bonne mine les pourfendeurs universels d’extrême-droite. Ils se font élire pour “écarter le danger Le Pen” et ils osent accueillir officiellement un néo-nazi authentique, activiste, estampillé et fier de l’être !!

    Nous avons hâte d’entendre Macron sur le sujet. Quelle carabistouille va-t-il encore extraire de sa besace de Merlin-pinpin pour justifier la présence en France de ce thuriféraire des thèses hitlériennes ? Va-t-il énoncer une nouvelle ligne rouge…

    Combien y aura-t-il de députés LREM dans les travées pour exprimer leur dégoût du scandale absolu causé par la visite du führer Paroubiï à l’Assemblée Nationale ?

    Oui, combien ?…

      +11

    Alerter
  • Catalina // 10.06.2018 à 00h56

    finalement, la logique nazie l’emporte, d’abord soutenue (financée, créée par les UsA, comme al quaid par les usa, elle est reconnue par l’UE, son caniche ( pardon pour les caniches)

      +3

    Alerter
  • Weilan // 10.06.2018 à 08h24

    Scandaleux ? Oui, mille fois oui, c’est évident.
    Etonnant ? ABSOLUMENT PAS !!
    Tous les commentateurs outragés oublient ( ou ignorent ? ) la nature profonde et si habilement dissimulée de l’OTAN.
    Il suffirait pourtant de creuser un peu l’histoire réelle de la fondation de cet organisme supranational. D’étudier attentivement les CV des pères fondateurs de cet organisme qui chapeaute en fait l’UE.

      +11

    Alerter
  • Globule rouge // 10.06.2018 à 08h52

    Je n’apprecie pas le personnage et ses orientations politiques, mais il faut aussi prendre en compte la position qu’il occupe, president de la rada. a partir du moment ou nos autorites adoubent les autorites ukrainiennes actuelles, il me parait logique d’un point de vu protocolaire d’accepter la rencontre.

      +4

    Alerter
  • dan // 10.06.2018 à 09h14

    Les plus hautes institutions de la République Française sont devenues un repaire de brigands et de criminels, c’est stupéfiants….
    La démocratie se meurt en France, pas un journaliste pour dénoncer, pas un politique pour s’opposer à la venue de tels personnages, après la réception à l’Élysée par Macron lui-même d’un dirigeant du Kosovo….

      +9

    Alerter
  • florian lebaroudeur // 10.06.2018 à 09h27

    Ce qui m’étonne, c’est qu’il a encore des personnes qui s’étonnent. La France a toujours eu de meilleures relations avec des personnages sulfureux qu’avec des individus réellement favorable à l’autodétermination des peuples et il en va de même pour toutes les autres nations de la sphère occidentale.
    Le couperet tombe, un peu…dans l’opinion publique des pays dits “civilisés”, mais que c’est long et laborieux…
    Les gens d’ci ne se rendent pas compte que le roi est nu, que les beaux principes et leur mode de vie ne repose plus que sur la capacité d’un continent pauvre en ressource et désormais distancé dans la course à la valeur ajouté…à courber désespérant les chines quitte à sacrifier ses intérêts économiques et sociales au bénéfice du “grand allié” d’outre atlantique ainsi qu’a la chine et aux monarchies religieuses du golfe.
    Face à ce constat, il ne faut pas s’étonner de voir que les opportunités et l’exercice des libertés de chacun fondent…et que les pires serviteurs et les démagogues occupent le devant de la scène et verrouillent tout ce qui peut permettre aux gens sensés de saisir la gravité de la situation.

      +2

    Alerter
  • hellebora // 10.06.2018 à 14h17

    Sur l’agenda de l’An, à la date de mercredi 13, j’ai trouvé ceci : Ordre du jour: Réunion conjointe, ouverte à la presse, avec une délégation de la commission des Affaires étrangères du Bundestag sur les thématiques suivantes : (..) L’état des relations avec la Russie et de la mise en œuvre de l’accord de Minsk pour l’Ukraine -> http://www2.assemblee-nationale.fr/agendas/les-agendas/2018-06-13

      +2

    Alerter
  • Dieselito // 10.06.2018 à 18h59

    Parouby et LeDrian ont la même éthique d’origine : le nationalisme ethnique pur.
    L’un l’affiche ouvertement dans son fief ukrainien, l’autre se fait plus discret depuis 2014, date de sa nomination au ministère.
    “Jean-Yves Le Drian, autrefois défenseur des valeurs bretonnes devenu ministre de la défense française, affiche désormais sa phobie du Gwenn-ha-Du, le drapeau de la Bretagne blanc et noir pour les novices.”
    http://7seizh.info/2014/10/18/sainte-anne-dauray-jean-yves-le-drian-declare-une-phobie-gwenn-ha-du/
    “Le drapeau de la Bretagne blanc et noir pour les novices.”: son éthique historique : http://regionalismes.info/infos/etudes/gwenn_ha_du/gwenn-ha-du.pdf
    il était invité d’honneur au 20ème anniversaire de l’institut de Locarn, think tank qui est co-fondateur de nombreux projets comme TV Breizh, Produit en Bretagne, l’Institut Technologique de Vannes ou même la Vallée des Saints, qui impose le gwenn-ha-du partout dans le commerce local.
    http://le-grib.com/politique/linstitut-de-locarn/
    Bref, qui se ressemble, s’assemble….

      +3

    Alerter
  • astap66 // 10.06.2018 à 20h39

    Une manifestation est-elle prévue demain à Paris pour protester contre cette visite ? A part sur ce site, je n’en ai pas entendu parler

      +3

    Alerter
    • Lemanico // 10.06.2018 à 21h56

      Melenchon a mentionné cette visite aujourd’hui sur Twitter.

        +4

      Alerter
  • Lapin compris // 10.06.2018 à 22h48

    J’ai un peu de mal quand une personne qui essaye de faire de la réinformation tombe dans les mêmes travers que ceux qu’il dénonce.
    On s’en fout de Parouby. De Rugy aurait pu rencontrer Assad, Poutine, Trump, Macron ou Lucifer (ou Sauron pour les amateurs). Supposons un instant, que c’est un sale con. Et alors, c’est un sale con représentant une nation. Le rencontrer ne signifie rien d’autre que .. le rencontrer.
    Cette attitude dénonciatrice est juste un symptôme de plus du mal qui ronge la France et qui veut que plus personne ne parle à plus personne sous prétexte “d’opinions divergentes”.
    Bref … se battre avec les armes de nos ennemis ne grandit pas notre lutte.

      +1

    Alerter
    • R.C. // 10.06.2018 à 23h55

      “Le rencontrer ne signifie rien d’autre que .. le rencontrer”…
      Commentaire qui est un splendide exemple de relativisme. Relativisme qui en arrive à dévaloriser toutes les infamies.

      Non, ce n’est en rien indifférent que le président de l’Assemblée nationale reçoive officiellement un néo-nazi notoire, fondateur d’un parti néo-nazi impliqué dans un coup d’état et des actions criminelles, celui-ci fut-il président de la Verkhovna Rada d’Ukraine !

      A préciser que le sinistre Paroubyï ne représente en rien l’état Ukrainien. Donc rien ne justifie qu’il soit reçu comme un chef d’état. Ce ne sont que des initiatives privées et politiques dont MM. de Rugy et Larcher devront rendre compte…

        +6

      Alerter
    • Alfred // 11.06.2018 à 23h33

      @ lapin compris. Vous dites vrai sur de multiples points. Parouby représente hélas formellement l’état failli ukrainien. Personnellementje ne charge pas de rugy et larcher que par ailleurs je méprise au plus haut point: ils sont ici dans leur rôle protocolaire. Il ne faut pas trier les victimes ni les criminels. Il fait recevoir parouby comme polpot (ou sauron ;-)) en tant que porteurs d’une fonction dans un état que l’on fait semblant de croire souverain (et non fermer une embassade et déclarer qu’untel ne mérite pas de vivre). C’et la base dea relation entre etats. Maintenant il faut être cohérent. Si l’on recevait polpot on devrait avoir la droite dans la rue et tout ceux qui s’intéressent aux droits humains. Avec parouby on devrait au minimum avoir une levée de boucliers à gauche ainsi qu’auprès de tous ceux qui s’intéressent au droits humains (et à fortiori ceux qui se sentent concernés par l’histoire). Cela devrait quand même faire beaucoup de monde droite et gauche confondues or il n’en est Rien. Ce silence assourdissant poursuivra beaucoup de monde (comme le référendum bafoué de 2005 qui est resté dans la gorge de tant de monde et qui hante qu’on le veuille ou non la vie politique (chassez le bien loin il revient tôt ou tard sur le tapis)). L’un comme l’autre sont des révélateurs (au sens photographique) de choses qui dépassent leur sujet propre: la nature définitivement antidémocratique des pouvoirs qui nous gouvernent pour l’un et la tartufferie complète de tout le “débat” politique pour l’autre.
      On constate qu’il reste peu ” d’honnêtes hommes”.

        +3

      Alerter
  • Sam // 10.06.2018 à 23h58
  • MarcDacier // 11.06.2018 à 08h57

    Les médias dominants ne vont bien entendu pas parler de ces amitiés nauséabondes …

      +2

    Alerter
  • openmind // 11.06.2018 à 22h14

    A y est, il est venu…
    Espérons que la cuillère de De Rugis fut assez longue lors du déjeuner…
    Comprenne qui peut…
    http://presidence.assemblee-nationale.fr/actualites/entretien-avec-andriy-parubiy-president-de-la-verkhovna-rada-d-ukraine

      +0

    Alerter
    • R.C. // 12.06.2018 à 14h31

      “Lorsque les garanties seront données par la Russie dans ce cadre international, alors les sanctions, notamment économiques, pourront être levées.” (sic) nous dit ce communiqué de la présidence de l’Assemblée.

      Comment la diplomatie française pourrait-elle être crédible avec de telles injonctions paradoxales et tordues qui feraient se plier de rire (tant elles sont profondément débiles) si les conséquences n’en étaient aussi dramatiques et meurtrières ?

      Sans le soutien actif de “Washington” et de ses serviles obligés de l’UE, la guerre cesserait vite dans le Donbass faute de crédits.

      Mais tant que la coalition oligarco-néonazie de Kiev reçoit les encouragements, le fric et les armes du Camp du Bien, les canons ne sont pas près de cesser de tonner sur la tête des civils du Donbass. Donc poursuite des sanctions contre la Russie…

      CQFD, voilà pourquoi votre fille est muette !

        +1

      Alerter
  • R.C. // 12.06.2018 à 08h56

    Selon Aurélien Taché, député LAREM, la rencontre François de Rugy – Andriï Paroubiï fait partie d’un “échange interinstitutionnel normal” !

    Ça ne fait pas un peu tache indélébile sur la morale républicaine et sur les beaux discours E.M., cette déclaration ?…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications