Les Crises Les Crises
25.janvier.201525.1.2015 // Les Crises

Série Charlie

Merci 0
J'envoie

Petit billet informatif

Les passions étant un peu retombées, je souhaite publier ici pas mal de billets / informations assez intéressantes qui me sont passées sous les yeux dans le drame Charlie Hebdo.

Nous avons tous été frappés de plein fouet par ce drame injustifiable, frappant une vingtaine d’innocents.

Comme cela restera à mon avis un élément très important pour notre avenir, je souhaiterais qu’on réfléchisse plus en profondeur.

Et ce dans le but de comprendre l’histoire de ce journal, les polémiques passées, réfléchir à la liberté d’expression, aux notions de sacré et tabous, aux causes profondes du terrorisme (qui sont quand même un peu plus profondes que quelques sourates dans le Coran…)…

Le tout en se posant en arrière plan la question : comment ne pas donner gain de cause à Al Qaeda, comment ne pas abandonner nos valeurs, comment faire en sorte que la Nation sorte renforcée de cette épreuve, et non pas affaiblie ou divisée.

Ce qui revient à dire : comment renforcer notre “vivre ensemble”, dans la fraternité, en luttant contre toutes les “phobies” (islamophobie, judéophobie, voisinophobie, religiophobie, athéophobie, etc.), car on ne construit jamais rien sur la haine, sinon des ruines…

Je vous proposerai donc durant 7 à 10 jours plusieurs billets sur ce sujet – rendez-vous après cette date si le sujet ne vous intéresse pas (ou plus)…

Car si nous étions tous dans une bien légitime émotion (hommage de nouveau aux victimes de la barbarie et pensées pour leur famille) quand ce n’était pas de la passion exacerbée, il est temps de revenir à plus de réflexion…

N.B. pour les gens animés d’un mauvais esprits par rapport à cette image humoristique, cela ne signifie nullement qu’on pense juste, mais juste qu’on pense, ou au moins qu’one ssaye… (merci au lecteur du blog pour le slogan)

P.S; : n’hésitez pas à nous signaler en commentaire les liens vers les analyses qui vous ont marquées ces derniers jours…

P.P.S. tout commentaire haineux et a fortiori pouvant tomber sous le coup de la loi (certains tribunaux étant dingues ne ce moment) sera immédiatement supprimé – donc merci de modérez votre expression svp…

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” [Martin Luther-King]

Commentaire recommandé

Kiwixar // 25.01.2015 à 10h32

Je trouve que le plug anal vert de la place Vendôme résume bien l’Occident “made in USA” : sadique et infantile.
Un peu comme une deuxième mort de l’Empire romain d’Occident, qui sera survécu par l’Empire romain d’Orient où se réfugieront les Arts et les Valeurs… à Moscou.

123 réactions et commentaires - Page 2

  • Subotai // 25.01.2015 à 19h13

    Olivier, nous avons un vrai problème!
    Tu écris :
    “Ce qui revient à dire : comment renforcer notre “vivre ensemble”, dans la fraternité, en luttant contre toutes les “phobies” (islamophobie, judéophobie, voisinophobie, religiophobie, athéophobie, etc.), car on ne construit jamais rien sur la haine, sinon des ruines…”
    Nous n’aurions pas toutes ces “phobies” exacerbées, si notre Gouvernement ne menait pas “en notre nom” des guerres extérieures dont les “justifications” qui nous sont données nous heurtent à différents niveaux, aspects et valeurs, suivant nos origines sociales et culturelles. Sans parler des conséquences physiques!
    Ainsi pour que nous renforcions notre vivre ensemble il faut, ou adhérer aveuglément aux propositions de pensée gouvernementales, ou alors sortir du Système (déjà par la pensée) et recréer un environnement social et “politique” (gestion du groupe social) dissident et déconnecté du Système en perdition.*

    Comment fait on ça?
    Parce qu’il va bien falloir appeler un chat, un chat.

    * Parce que j’espère que tout le monde est bien d’accord qu’il ne sert à rien de faire des réparations quand la maison est bouffée par les termites …

      +0

    Alerter
    • BASANO // 25.01.2015 à 19h24

      “Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” [Martin Luther-King]

        +0

      Alerter
  • coinfinger // 25.01.2015 à 19h23

    Je ne sais pas pourquoi , je n’arrive pas à lire toutes les participations . Alors je parle come si j avais pas lu . La question posée elle est fondamentale pour un français . Matérialisme ou idéalisme ?
    Le maillon manquant dans la question , comme dans étre ou ne pas étre , c’est le moyen terme .
    Le terrorisme est il un bon moyen pour nous ou non ? That is the Question .
    Revenons à Descartes , je suis donc je pense est évidemment le bon sens de la question , mais çà implique une réponse matérialiste . Le corps existe avant l’esprit . L’esprit n’existe pas sans le corps . Toutefois l’esprit n’est pas le corps . Soit vous faite ans le commerce , vous faites du buzz , soit vous étes métaphysique ,anti-buzz . Bien joué Berruyer , vous étes à tous les coups gagnant .
    Je vous accorde le bénéfice du doute . Cartésien . On fait quoi avec les Charles , on ignore , ce sont juste des idées pavloviennes , le chien , le cynique , un coup de pied dans le cul et il change d’idée , je suis ok , il est plus facile de changer d’idée que de corps . çà c’est pas Cartésien , et bien que je vous aime , je crains que ce ne soit pas non plus Berruyer .

      +0

    Alerter
  • Macarel // 25.01.2015 à 20h06

    Les principales religions monothéistes ne sont pas vraiment compatibles avec l’émancipation de la femme… Du moins si l’on fait une lecture littérale de certains passages.

    Coran

    Sourate IV-38. « Les hommes sont supérieurs aux femmes en raison des qualités
    par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les
    hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses
    sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant
    l’absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous
    réprimanderez celles dont vous aurez à craindre l’inobéissance ; vous les
    reléguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu’elles
    vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand. »

    Bible

    Éphésiens 5:21-33Louis Segond (LSG)

    21 vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

    22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;

    23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

    24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

    25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle,

    26 afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,

    27 afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

    28 C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

    29 Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église,

    30 parce que nous sommes membres de son corps.

    31 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.

    32 Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église.

    33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.

      +0

    Alerter
    • Alae // 25.01.2015 à 22h39

      @Macarel
      Mais c’est horrible ! Les Évangiles demandent aux hommes et aux femmes de s’aimer, a-t-on idée ?
      C’est le mot “soumise” qui vous inquiète ? Pourtant, croyez-le ou non, mais pour les Hébreux patriarcaux, esclavagistes et polygames qui écoutaient ces prêches à l’époque, le message était carrément révolutionnaire. On leur demandait d’aimer leur femme (au singulier), pensez donc ! 🙂

        +1

      Alerter
  • Un lecteur // 25.01.2015 à 22h15

    Je suis d’avis que le socle indispensable pour penser notre civilisation déclinante c’est un “état des lieux” dans lequel la majorité des lecteurs de ce blog puissent se reconnaître. Il ne reste pas beaucoup de temps, alors se mettre d’accord sur la forme, la texture, la matière etc. du miroir dans lequel nous décidons de nous regarder, c’est déjà une manière de préparer ce que je pressens comme inéluctable.
    Accessoirement, toujours pour des raisons d’efficacité, le slogan “Je suis donc j’agis” a l’avantage de mettre du mouvement dans cette initiative. Penser dans le dialogue avec autrui permet de combiner l’action, le lien social, l’éducation et de fertiliser notre culture formatée.

      +0

    Alerter
  • ded // 25.01.2015 à 22h20

    Je suis Grec !
    Ça, ça a du sens aujourd’hui…

      +2

    Alerter
  • theuric // 25.01.2015 à 23h09

    Une phobie n’est pas une haine, c’est une peur maladive disproportionnée de quelque chose le plus souvent peu ou pas dangereuse.
    Pour la haine de l’Islam ou de tout autres chose, gens, religion,…etc, il est possible de forger un néologisme avec les préfixes anti-, qui est contre (antireligieux), ou miso-, qui hait (misogyne).
    Le suffixe -phobie devrait quand à lui rester cantonné à tout ce qui a trait aux peurs déraisonnables au risque, sinon, que cet affadissement du langage ne vienne à confondre une détestation de l’autre de quelque nature que ce soit avec un problème d’ordre mental.
    Et nous savons tous qu’en U.R.S.S. était considérés comme fous et envoyés en asile psychiatrique tous les “déviants” trouvant ce régime politique inique et imbécile.
    N’était-ce pas sur ce blog qu’il nous fut proposé de voir une personne nous mettant en garde sur la grande ressemblance entre l’U.E. et l’U.R.S.S.?
    Alors, encore une fois, faites œuvre de création et cessez de suivre les prescriptions de ceux contre lesquels vous dites lutter!
    L’emploi de mots tels que le misoïslamisme ou l’antimusulman est d’abord et avant tout une lutte contre cet obscurantisme mortifère contre quoi, n’en doutons pas, vous fait lire et participer à ce blogue.
    Alors, pourquoi continuer à participer à la crétinisation des esprits?
    La haine n’est pas une maladie ou, du-moins, comme l’imbécilité, celle la mieux partagée au monde.

      +0

    Alerter
    • theuric // 25.01.2015 à 23h16

      Je suis antinéolibéral et si nous continuons comme cela ceux pensant comme moi seront envoyé dans des “instituts spécialisés”.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 25.01.2015 à 23h40

        Les dissidents en hôpital psychiatrique.
        Déjà, en commençant par les “complotistes”, des gens qui se posent des questions sur la fraude générale, à tous les niveaux de la société, en commençant par la finance.

        Exemple : Un Allemand emprisonné pour des allégations sur la banque Hypo a peut-être dit la vérité. Gustl Mollath a été placé depuis 7 ans en asile psychiatrique haute-sécurité pour avoir proclamé que du personnel de la banque bavaroise HYPO Vereinsbank – dont sa femme – étaient impliqués dans du blanchissement d’argent vers la Suisse. Des nouvelles preuves ont émergé démontrant la validité de ses accusations.

        http://www.theguardian.com/world/2012/nov/28/gustl-mollath-hsv-claims-fraud

        Bienvenus en UERSS.

          +0

        Alerter
  • Grognard // 25.01.2015 à 23h31

    Je pense que la manif “Je suis charlie” était la manifestation très parisienne de l’année 2015 à laquelle il fallait participer.

      +0

    Alerter
  • jp // 25.01.2015 à 23h34

    au sujet des tribunaux “dingues”, le syndicat de la magistrature communique :

    “Apologie du terrorisme : Résister à l’injonction de la répression immédiate !

    Communiqué de presse du Syndicat de la magistrature

    C’est plus que jamais lorsque l’effroi nous saisit et bouscule tous les repères que la justice doit faire preuve de sérénité et résister à la vague de l’émotion.

    Las, la ministre de la Justice a fait le choix d’entonner le discours de l’intransigeance de principe et d’enfermer les tribunaux dans la justice de l’urgence. Des consignes diffusées le 12 janvier soumettent les magistrats du parquet à des injonctions contradictoires de « systématisme » et « d’individualisation », de « pédagogie » et « d’application ferme de la loi », dont seul l’appel à la répression paraît être entendu, comme il fallait naturellement le craindre.

    C’est ainsi que depuis quelques jours s’enchaînent les procédures expédiées, où l’on a examiné et jugé le contexte, à peine les circonstances des faits, si peu l’homme, poursuivi pour avoir fait l’apologie du terrorisme. Non pas pour avoir organisé une manifestation de soutien aux auteurs des attentats, élaboré et diffusé à grande échelle des argumentaires, pris part à des réseaux, mais pour des vociférations, lancées sous le coup de l’ivresse ou de l’emportement : en fait, des formes tristement actualisées de l’outrage. Les lourdes condamnations pleuvent, assorties d’incarcérations à l’audience.

    http://www.syndicat-magistrature.org/Apologie-du-terrorisme-Resister-a.html

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 26.01.2015 à 00h07

    Attirer l’attention sur le “choc des civilisations” (Occident x musulmans), c’est distraire les populations du problème principal : la lutte des classes (1% x 99%) que les 1% sont en train de gagner haut la main.

      +2

    Alerter
  • RB // 26.01.2015 à 09h05

    ” Le mode de production de la vie matérielle domine en général le développement de la vie sociale, politique et intellectuelle.”
    Karl Marx Avant-Propos à la Contribution à la critique de l’économie politique, 1859;

    L’infrastructure détermine la superstructure. La financiarisation néolibérale résulte des changements structurels de l’économie moderne. Elle induit les mutations politiques auxquelles nous assistons car elle est incompatible avec une démocratie égalitaire telle qu’on l’a connue par le passé.
    Le charlisme bêlant n’en est qu’une expression supplémentaire. Le producteur, usager, citoyen est remplacé par le consommateur passif et infantilisé. Le suivisme est érigé en critère de la réflexion.
    “Je suis donc je pense” (désolé Olivier) est bien l’ordre du jour.
    Ne vous étonnez pas qu’un ministre de l’éducation soit horrifié que des élèves puissent poser des questions!

      +0

    Alerter
  • greg // 26.01.2015 à 09h18

    j’imaginais un article de fiction dont le titre serait :

    7 janvier 2017 : deux ans après, où est passé Charlie ?

    On y lirait que le soufflé populaire est bien vite retombé, à l’inverse de la folie judiciaire. Que les lois “d’exception” votées quelques semaines après les attentats n’ont fait qu’envenimer la situation. Loin de régler quoi que ce soit -surprise- elles ont seulement permis la banalisation du discours islamophobe.
    Charlie Hebdo a disparu, sabordé par une équipe rédactionnelle dégoûtée par la tournure des choses.

    Mais je n’ai pas envie de l’écrire.

    Ça me ferait trop ch… d’être dans le vrai.

      +0

    Alerter
  • P.Lacroix // 26.01.2015 à 10h20

    Lecture en cours : “Manifeste pour la Terre et l’Humanisme” Pierre Rabhi.
    Juste terminé : ” Demain c’ est l’ an 2000″ Gaston Bardet.

    Il y a des livres beaucoup plus efficaces que certains médicaments!

      +0

    Alerter
  • le_chtis // 26.01.2015 à 23h24

    Voici une interview de Nicolas Bedos, dont je ne suis pas vraiment un admirateur, mais qui a donné une interview intéressante, et dès le 10 janvier.
    http://mobile.lemonde.fr/culture/article/2015/01/10/nicolas-bedos-laissez-nous-l-ouvrir-et-risquer-notre-peau_4553347_3246.html

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications