Aaaaaaaah, les “réformes indispensables”

“Les deux têtes de l’exécutif, François Hollande et Manuel Valls, semblent avoir trouvé une formule magique : c’est l’esprit du 11 janvier.

Et l’esprit du 11 janvier se décline à l’envi. Avant de vous expliquer ce que cela devient dans les paroles du chef de l’État ou du Premier ministre, c’est, il faut le rappeler, près de quatre millions de Français dans les rues contre le terrorisme, contre la barbarie. L’esprit du 11 janvier, c’est aussi ce qui a fait décoller le couple exécutif dans les sondages et c’est désormais ce qui semble guider chacune de leurs actions.

Ce mardi matin, le chef de l’État a parlé, sur ces bases, d’amplifier les réformes de son gouvernement. C’est ce qu’il appelle depuis plusieurs semaines déjà : “l’audace réformatrice”. Une audace qui lui permet d’envisager des réformes qui semblaient encore impossible il y a quelques semaines. C’est le cas de la réforme du Conseil supérieur de la magistrature pour assurer l’indépendance de la justice. Cela faisait partie de ses engagement de campagne en 2012. Mais il faut, pour cela, que les 3/5èmes des assemblées soient d’accord. François Hollande espère désormais que l’union nationale, cette union post-attentats, permettra de faire adopter cette réforme.

C’est nouveau, sans être nouveau

Le chef de l’État espère dérouler un programme qui date d’avant les attentats. Il a simplement l’opportunité unique et inédite de se relancer. Il fait exactement la même chose quand il veut pousser la réforme du dialogue social. Voilà ce qu’il a dit mardi midi : “L’esprit du 11 janvier doit désormais inspirer notre action dans la durée… Ce qui exige de nous de repousser les vieilles querelles et les polémiques inutiles autour des réformes indispensables.” C’est très clair, il demande aux partenaires sociaux et au patronat de discuter au nom de l’unité nationale. Ce projet de réforme était bien sûr lancé bien avant les évènements, il y a deux semaines.

Il y aura quand même du nouveau mercredi avec l’annonce de nouvelles mesures de sécurité. Finalement, l’esprit du 11 janvier s’applique plus naturellement. D’ailleurs, c’est assez intéressant de voir que la majorité reprend des idées de l’opposition. La peine d’indignité nationale. Les députés socialistes vont reprendre l’idée. Manuel Valls confie qu’il n’est pas contre. “Il n’a rien contre les symboles“, c’est ce qu’il a expliqué après ses vœux à la presse mardi midi.

Manuel Valls espère que la politique va évoluer

D’une manière plus générale, Manuel Valls espère qu’il y aura plus souvent des points d’accords avec l’opposition et aussi une autre façon de se parler. Bref, il espère que la politique va évoluer. Il prend en exemple le service civil sur lequel vont travailler les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Droite et gauche ensemble pour envisager un nouveau service. Un service civil obligatoire de trois ou quatre mois. Droite et gauche seraient d’accord sur ces principes. Le président des députés PS va déposer très vite une proposition de loi.

Dans le même esprit, probablement, il y aura aussi des mesures pour l’école, pour les quartiers. Pour répondre à ce que Manuel Valls a qualifié mardi midi d’”apartheid territorial, social et ethnique”. Cela dit, le Premier ministre semble déjà bien mesurer les limites de cet esprit du 11 janvier. ” Si on manipule les français à des fins politiques…”, a-t-il expliqué à France Info, “ils vont très mal réagir et ils auront bien raisons… ” C’est comme toujours en politique. On ne peut jamais rien faire, même quand ça ne le mérite pas et il ne faut jamais en faire trop.

Source : France Info

Alors du coup :

Hollande réfléchit à “un pacte” entre droite et gauche

L’INFO POLITIQUE – Le chef de l’État envisage de tendre la main à l’opposition sur tous les sujets qui font consensus.
Après l’émotion, les solutions. Mercredi, François Hollande va annoncer un plan pour enrayer la montée du radicalisme dès l’école. Mercredi toujours, les mesures de lutte contre le terrorisme promises par Manuel Valls devraient être détaillées en Conseil des ministres. Mais le chef de l’Etat réfléchit déjà à l’après. Selon les informations d’Europe1, François Hollande prépare le contenu d’une prochaine conférence de presse, marqué par l’esprit du 11 janvier.

La conférence est déjà calée au cours de la première semaine de février. L’Elysée se réserve le choix du jour pour ne pas s’enfermer dans un agenda trop précis. Comme le confie un conseiller, il y aura les figures imposées dans le contenu : la conférence climat, la politique internationale etc.

Hollande veut un “pacte” entre droite et gauche. La réalité, c’est que François Hollande n’a aucune marge de manœuvre budgétaire, aucune perspective de croissance. Et le seul levier pour être à la hauteur de l’histoire est de proposer une autre méthode de travail, de gouvernance. C’est ce que prépare en secret François Hollande. Un des ses amis de toujours raconte : “le président réfléchit à un pacte avec le pays, sur le modèle du compromis historique en Italie dans les années 70”, où droite et gauche avaient accepté de travailler ensemble.

François Hollande veut en effet tendre la main à la droite au centre, sur quelques thèmes qui peuvent faire consensus, comme la laïcité, l’école, la sécurité ou l’emploi. Ce ne sera pas “un oukaze” comme on dit à l’Elysée, mais une proposition avec un agenda, un cadre de travail de réflexion et de réforme.

Qui acceptera la main tendue ? Pour l’heure, difficile à savoir qui est susceptible de signer “le pacte”. Mais certaines personnalités d’opposition, Jean-Pierre Raffarin par exemple, pourraient se montrer volontaires. L’ancien Premier ministre UMP a d’ailleurs déjà proposé au président une “conférence nationale de priorité” sur un an, pour faire travailler majorité et opposition. Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il trouvera des bonnes âmes, des vrais républicains, pour montrer que l’on a changé d’époque.

Source : Europe 1

Donc 3 terroristes barbares nous font “changer d’époque”, cool. Les prochains nous mèneront où ?

Bref, je propose pour ma part d’acter dans le marbre “l’esprit du 11 janvier” par une fusion du PS et de l’UMP, qui clarifierait les choses – bah oui, s’ils sont d’accord sur “la laïcité, l’école, la sécurité ou l’emploi”, ils devraient surmonter leurs différences sur le sport et les anciens combattants…

Seul vrai problème : Valls et Macron seront probablement refusés par l’UMP, car trop à droite…

82 réponses à [Récup] François Hollande compte sur « l’esprit du 11 janvier » pour faire avancer les réformes

Commentaires recommandés

Renaud Le 23 janvier 2015 à 02h15

Ayant été profondément offusqué par ce crime collectif inqualifiable et respectant, vivantes comme mortes, les victimes innocentes de cet attentat, je ne me suis cependant pas manifesté dans aucune des manifestations qui ont suivi (sans rapport avec le fait que j’habite bien loin de Paris). D’ailleurs, je n’ai jamais acheté un seul numéro de Charlie-Hebdo et je n’achèterai aucun des numéros de Charlie-hebdo à paraître depuis le 7 janvier passé. Les caricatures de Ch-Hebdo. que j’ai vu pour la première fois ici-même, m’ont vraiment conforté et soulagé d’avoir toujours pris de la distance avec ce type de journal. Je respecte tout le monde sans exception, mais ici je (verbe être) ne suis pas Charlie Hebdo et je (verbe suivre) ne suis pas.

Dès qu’il y a eu ces attentats inimaginables du 7 janvier à Paris et la suite et une fois la stupeur retombée, j’ai immédiatement pensé: ça y est! Hollande et consorts sont “sauvés” !…
J’ai tout de suite imaginé l’envers du “décor”: la hausse dans les sondages qui va ‘appuyer’ et ‘fortifier’ désormais une politique inepte et incompétente, suivie depuis longtemps, mais à présent accentuée d’abandon et de perdition pour la France, en plus prisonnière dans la nasse de l’ “Europe”…

Que peut-il donc bien se passer maintenant dans un tel pays après qu’une tuerie, un crime sans nom a eu lieu, mais sert ensuite de tremplin à des politiciens prévaricateurs et calculateurs servant d’autres intérêts que ceux de leur soit-disant pays ? Car, semble-t-il, ce crime incroyable remet en selle des hommes politiques disqualifiés, complètement désavoués par l’opinion. De mollusque, Hollande devient donc soudain vertébré?

L’écrasante majorité des millions de personnes qui, rien qu’en France, ont réagi le 11 janvier, et c’est tout à fait normal que le sentiment humain réagisse ainsi sous le coup de l’émotion, cette majorité, dis-je, n’avait presque pas d’idée de ce qu’est Charlie-Hebdo et de la pensée qui y correspond. Moi non plus d’ailleurs. Et voilà que la liberté d’expression, dépassant, écrasant, même crachant sur le moindre tact vis à vis d’autrui quel qu’il soit, exprimant sa haine de l’idée-même de Dieu par l’insulte véhiculée avec “brio” par l’obscénité et la pornographie, voulant souiller indistinctement les figures associées à telle ou telle religion. Mais qu’y avait-il dans ces têtes?? Ce malentendu majeur, sans doute non perçu par l’écrasante majorité des gens qui sont, en principe, de bonne foi, comporte des forces très négatives qui risquent de se payer fort chères…. On ne peut rien bâtir de positif là-dessus. Si les politiques le font, cela confirmera leur disqualification.

  1. Louis Robert Le 23 janvier 2015 à 01h21
    Afficher/Masquer

    Grandeur et misère du mimétisme!

    Dans peu de temps, la France socialiste n’aura plus rien à envier à l’Empire totalitaire, si ce n’est son “full spectrum dominance”…, et son utilisation courante de l’anglais pour communiquer.


    • boduos Le 23 janvier 2015 à 02h20
      Afficher/Masquer

      l’opposition en carton pâte est ravie que l’ écran de fumée du 11.01 lui permette de laisser passer des lois liberticides et ultra libérales qu”elle n’oserait pas passer par crainte de la rue.
      j’espère qu’on pourra faire “reset” un jour mais dans l’immédiat ,c’est triste de penser que le seul garde fou à cette logorrhée législatrice reste la cour européenne des D de l’H.


      • Gaïa Le 23 janvier 2015 à 15h59
        Afficher/Masquer

        Autrement dit, c’est la devise du Pétainisme avec un peu de changement sur la formule mais peu dans la réalité: Esclavitude, Famille républicaine, Patrie MEDEF.


  2. Renaud Le 23 janvier 2015 à 02h15
    Afficher/Masquer

    Ayant été profondément offusqué par ce crime collectif inqualifiable et respectant, vivantes comme mortes, les victimes innocentes de cet attentat, je ne me suis cependant pas manifesté dans aucune des manifestations qui ont suivi (sans rapport avec le fait que j’habite bien loin de Paris). D’ailleurs, je n’ai jamais acheté un seul numéro de Charlie-Hebdo et je n’achèterai aucun des numéros de Charlie-hebdo à paraître depuis le 7 janvier passé. Les caricatures de Ch-Hebdo. que j’ai vu pour la première fois ici-même, m’ont vraiment conforté et soulagé d’avoir toujours pris de la distance avec ce type de journal. Je respecte tout le monde sans exception, mais ici je (verbe être) ne suis pas Charlie Hebdo et je (verbe suivre) ne suis pas.

    Dès qu’il y a eu ces attentats inimaginables du 7 janvier à Paris et la suite et une fois la stupeur retombée, j’ai immédiatement pensé: ça y est! Hollande et consorts sont “sauvés” !…
    J’ai tout de suite imaginé l’envers du “décor”: la hausse dans les sondages qui va ‘appuyer’ et ‘fortifier’ désormais une politique inepte et incompétente, suivie depuis longtemps, mais à présent accentuée d’abandon et de perdition pour la France, en plus prisonnière dans la nasse de l’ “Europe”…

    Que peut-il donc bien se passer maintenant dans un tel pays après qu’une tuerie, un crime sans nom a eu lieu, mais sert ensuite de tremplin à des politiciens prévaricateurs et calculateurs servant d’autres intérêts que ceux de leur soit-disant pays ? Car, semble-t-il, ce crime incroyable remet en selle des hommes politiques disqualifiés, complètement désavoués par l’opinion. De mollusque, Hollande devient donc soudain vertébré?

    L’écrasante majorité des millions de personnes qui, rien qu’en France, ont réagi le 11 janvier, et c’est tout à fait normal que le sentiment humain réagisse ainsi sous le coup de l’émotion, cette majorité, dis-je, n’avait presque pas d’idée de ce qu’est Charlie-Hebdo et de la pensée qui y correspond. Moi non plus d’ailleurs. Et voilà que la liberté d’expression, dépassant, écrasant, même crachant sur le moindre tact vis à vis d’autrui quel qu’il soit, exprimant sa haine de l’idée-même de Dieu par l’insulte véhiculée avec “brio” par l’obscénité et la pornographie, voulant souiller indistinctement les figures associées à telle ou telle religion. Mais qu’y avait-il dans ces têtes?? Ce malentendu majeur, sans doute non perçu par l’écrasante majorité des gens qui sont, en principe, de bonne foi, comporte des forces très négatives qui risquent de se payer fort chères…. On ne peut rien bâtir de positif là-dessus. Si les politiques le font, cela confirmera leur disqualification.


    • boduos Le 23 janvier 2015 à 02h48
      Afficher/Masquer

      @RENAUD
      histoire ordinaire d’un acteur ordinaire.
      retraité fringant qui ,”vieillard tonitruant,” à le devoir de l’ouvrir haut et fort ,je vais te chuchoter une histoire: cet aprèm ,j’emmène ma sœur ainée ( 80 piges)chez l’ophtalmo .
      habituellement,je lui ramène mes hebdos pour finir mes mots croises ,voila qu”elle me propose le dernier “CH” que par civisme elle avait acheté croyait-elle ( je veux dire par civisme)
      Or ,mémé l’a entrouvert et …refermer dans la seconde .et propose de me le refourguer.
      Pas de bol , pour complaire à Anne Hidalgo j’ai condamné mon insert et je n’ai plus besoin de journaux a grand tirage (si chers à Coluche. )


  3. Nina Le 23 janvier 2015 à 02h27
    Afficher/Masquer

    Pourquoi cette fameuse «refondation» ne s’est-elle pas faite avant? Il fallait donc de l’émotion à notre gouvernement pour qu’il en prenne enfin conscience?!

    http://www.20minutes.fr/politique/1523847-20150122-nkm-entendons-message-charlie

    “L’ancienne ministre a aussi estimé que 2015 devait être «une année de refondation» car «avec ce qui vient de se passer, si les partis républicains ne changent pas de comportement, de projets, de façon d’être, le Front national va continuer à monter». «Et nous à droite, nous devons prendre l’initiative du renouvellement car passé ce moment d’émotion, les Français vont se rendre compte que la gauche n’a rien de neuf à proposer, à part mettre en oeuvre nos idées», a-t-elle poursuivi.”


    • Anne Le 23 janvier 2015 à 18h42
      Afficher/Masquer

      Je vous parle d’un temps…
      Que les moins de vingt ans…
      Ne peuvent pas connaître…

      En ce temps là, lorsqu’un attentat terroriste endeuillait le pays,
      C’est au ministre de l’intérieur qu’on demandait des explications.

      Le premier ministre, pour apaiser la légitime colère du citoyen, lui demandait, au nom du peuple,des comptes, et s’il trouvait des manquements, des négligences, il le renvoyait souvent à d’autres occupations, plus dans ses capacités….(le premier ministre craignait la colère des électeurs, du peuple… et c’est bien fini maintenant…” impunité” est son drapeau, sa devise)

      Si le ministre de l’intérieur n’avait pas fait preuve de toutes la diligence, puisque son travail est de protéger la population, et que celle ci était en droit de lui demander des comptes, il était légitimement sanctionné.

      Devant les manquements des services anti terroristes, il y avait enquête,

      Et sanctions,

      Si négligence était prouvée, ou suspectée, pour apaiser la colère populaire (et aussi éclairer l’opinion des citoyens électeurs dirigée contre ceux qui sont censés protéger la population et qui ont failli dans leur tâche : c’est à dire éventuellement les services du ministère de l’intérieur, de la police…) ,souvent d’ailleurs les responsables prenaient leurs responsabilités et démissionnaient s’ils étaient mis devant des disfonctionnements de leurs services. Cela se faisait par la presse, aux opinions plurielles et opposées souvent.

      Or nous ne sommes plus dans une logique de responsabilité des politiques ni de la presse devant les citoyens.

      La classe politique a beau ” bramer ” avec un bel ensemble au nom de la République, ils ne se sentent plus du tout responsables devant le peuple qui les a élu, ils agissent comme une classe qui n’a de solidarité qu’envers ses propres membres, ils sont intouchables, tabous, n’ayant de compte à rendre qu’à eux même, se soutiennent entre eux quoiqu’il arrive.

      La presse classe consanguine de la classe politique, et abreuvée aux mêmes abreuvoirs financiers, ne leur demande bien sûr aucuns comptes au nom des citoyens, (qui n’existent plus en tant que personnes à informer, mais en tant que consommateurs, à co-gérer avec la classe politique).

      Bref, il n’y a pas si longtemps, les pouvoirs publics étaient responsables devant le peuple, de leur efficacité, et de leur compétence, et la Justice devait éclairer autant que faire se peut, sur les fautes ou erreurs commises qui ont conduit au carnage, tout cela pour tirer un enseignement, pour éviter d’autres massacres….

      Or, ce n’est plus le cas, dorénavant on encadre le peuple, on lui fait peur, et on se met en tête des cortèges de protestation….en bref on se fout du monde et on manipule l’opinion, on désigne des coupables avant enquête approfondie, on montre du doigt des boucs émissaires, cela relève de la manipulation des masses sous le coup d’un choc, les citoyens sont traités comme des enfants en bas âge,

      Les dirigeants n’ont plus aucun sens des responsabilités devant leurs électeurs dont ils manipulent les sentiments de peur… et chacun , sans aucun recul, terrifié de ne pas penser comme le troupeau, sous le choc d’événements traumatisants, dans la précipitation et sans aucune réflexion se laisse entraîner là où le veulent les dirigeants même si cela conduit à la perte des libertés individuelles, ce qui est la porte ouverte à la dictature, à la surveillance en dehors du cadre des lois, les brebis défilent derrière les loups.

      On voit bien l’utilisation l’instrumentalisation cynique des événements, la récupération par le gouvernement Hollande…

      Dans la lutte contre le terrorisme la coopération avec Interpol, entre tous les pays, pour suivre les terroristes à la trace et les empêcher de nuire, était active, et a empêché de nombreux attentats, ce qui est son utilité, son but, et ce qu’elle faisait bien…

      Et pour cela il n’était pas nécessaire, ni utile, que la planète entière soit fliquée…

      Les services concernés utilisaient leurs cervelles, et non des masses d’enregistrements qui ne sont exploitables et retrouvables qu’après que les événements aient eu lieu, ce qui est gravissime lorsqu’il s’agit d’attentats sanglants, qu’il s’agit avant tout de prévenir….

      (Dans un tout autre registre, ça ne vous a pas interpellés les enregistrements des portables de l’affaire DSK par exemple, enregistrés retrouvés et communiqués et enfin exploités … Comme d’ailleurs peuvent l’être n’importe lequel de nos appels, textos, sms, mails archivés et stockés par les grandes oreilles de la NSA et autre services d’espionnage….?) utilisables à postériori, mais pas à priori pour nous protéger, car leur masse les rend inexploitables et inefficaces dans presque tous les cas.)

      Ils ne sont exploitables à priori, que comme masse de renseignements, et non comme renseignements individuels, que dans l’optique de la manipulation de la foule ou du troupeau.

      Tout cela est retrouvé donc après coup, et non avant, et non pas pour nous protéger, nous citoyens, payant nos taxes pour que nos services publics nous défendent contre le terrorisme, le banditisme… (une fois morts ou estropiés cela nous fait une belle jambe que se mette en branle un appareil policier qui pour notre sécurité devrait agir préventivement).

      Or le flicage et l’espionnage de masse ne peut pas prévenir et empêcher des actions terroristes, il peut servir à des tas de choses pour connaître des tas de choses sur vous et moi, ils nous connaissent mieux que nous nous
      connaissons nous mêmes : nos goûts nos réflexes, nos peurs, nos relations… n’ont aucun secret pour eux, s’ils leur prend le désir de chercher, pour nous manipuler, nous intimider… A partir de milliards de données individuelles Ils connaissent le troupeau et ses réactions et savent où le mener, les statistiques sont là en permanence à leur portée pour guider nos réactions.

      Mais prévenir les attentats que nenni…

      (Vidéos très intéressantes mise en lien sur ce site sur un jeune prof à Science Po, Fabrice Epelboin mis en lien par, ulule deux messages plus loin, et qui met en garde contre la dictature qui nous guette.)


  4. Alex Le 23 janvier 2015 à 02h38
    Afficher/Masquer

    Je recommande fortement “The Shock Doctrine” de Naomi Klein, qui retrace depuis les annees 50 comment les gouvernements du monde entier, pousses par les theories neoclassiques de Milton Friedman elles memes relayees par le gouvernement US et ses instances obscures (CIA, lobbies etc) ont profite des situations de crise (catastrophes naturelles, guerres, putsch, attentats…) pour faire passer des reformes anti-democratiques et securitaires pile au moment ou les peuples etaient sous le choc. On est en plein dedans.


    • ulule Le 23 janvier 2015 à 07h27
      Afficher/Masquer

      Tout à fait d’accord.

      De mon côté, je recommande fortement de visionner ces 3 conférences de Fabrice Epelboin, Spécialiste du web social.

      mars 2014, programme Palantir https://www.youtube.com/watch?v=QVBRC9MmZJk

      mars 2014, guerre informationnelle https://www.youtube.com/watch?v=wssn-ylN6aw

      juillet 2014, programme Odyssée destiné à surveiller le monde arabe qui est connecté avec des câbles Français ; Big data) – https://www.youtube.com/watch?v=mqUInAOfBWI


    • V_Parlier Le 23 janvier 2015 à 10h12
      Afficher/Masquer

      Pour les gens qui n’aiment pas lire et préfèrent le mode de communication plus spectaculaire, les mêmes pensées en images sur la récup 11 janvier: http://www.youtube.com/watch?v=dCiy799B0Q4 .


      • LPP Le 23 janvier 2015 à 15h33
        Afficher/Masquer

        Bravo !


      • liv Le 23 janvier 2015 à 18h24
        Afficher/Masquer

        Je pense qu’il est difficile d’élever le niveau intelligemment avec ce type de vidéo dont on aperçoit les mêmes ficelles utilisées maintes et maintes fois dans nos merdias mainstream: émotions, amalgames etc…
        Cette vidéo semble bien racoleuse. Pas ou peu de réflexion, des images chocs, une bande son accrocheuse.

        Elle repousse autant qu’elle attire et pour quelqu’un qui veut faire la propagande inverse c’est du pain béni. On se croirait sur BFM…en pire c’est dire.


        • V_Parlier Le 23 janvier 2015 à 18h50
          Afficher/Masquer

          Je n’ai pas prétendu qu’elle allait nous révéler quelque chose de nouveau. C’est dans le style du mainstream, oui (enfin plutôt d’une bande annonce) et oui, c’est pour accrocher les gens qui se “promènent” sans s’être posé la question. Mais reconnaissant mot pour mot une partie de votre remarque lue ailleurs, je sais que vous connaissez déjà ma réponse.


    • Lefèvre Le 24 janvier 2015 à 16h21
      Afficher/Masquer

      Oui on est en plein dedans mais on a l’impression que personne ne s’en rend compte ou très peu


  5. vladimirK Le 23 janvier 2015 à 03h37
    Afficher/Masquer

    Une nouvelle preuve que la notion de gauche n’existe plus dans le monde. Il n’y a plus que la droite, et la droite encore plus à droite.


    • DUGUESGLIN Le 23 janvier 2015 à 06h54
      Afficher/Masquer

      Ça fait déjà un certain temps que le système gauche/droite domine. Un coup à toi, un coup à moi.
      On dit qu’on est pas d’accord pour conserver ses électeurs mais on fait la même chose, la même politique, simplement parce que nos dirigeants sont soumis à un pouvoir extra-politique.
      Il y a un parti de faux culs gauche/droite qui se passe le relais sans opposition réelle.
      Il faut donc créer un parti ni gauche ni droite d’opposition qui soit capable de résister au nouvel ordre mondial. Il y a notamment des anciens ministres de l’ex-gauche et des ministres de l’ex-droite qui disent la même chose et qui pourraient s’entendre pour changer les orientations politiques de la France.
      Restauration de la souveraineté des états d’Europe, pour une Europe des nations par exemple incluant la Russie le plus grand pays d’Europe. Changement également géostratégique, indépendance vis à vis des USA. Redéfinition des relations internationales. Arrêt des conflits armés artificiels en Ukraine et dans le Golf.
      Défense réelle des droits de l’homme, par exemple, sans utilisations perverses à des fins non dites contre les peuples.
      Une vraie France dans une vraie Europe libérée de l’européisme.


      • ulule Le 23 janvier 2015 à 07h44
        Afficher/Masquer

        Autre alternative DUGUESGLIN, celle des “Citoyens du vote blanc” afin que ce vote soit comptabilisé en suffrage exprimé.

        “Comme pour les Européennes 2014 (Bilan 170 candidats), nous vous proposons de devenir candidat CVB à l’occasion des élections départementales 2015. Les textes ont été récemment publiés et nous pouvons commencer l’organisation de ces élections.
        Les élections départementales se tiendront les 22 et 29 mars 2015. Pour se présenter il faut une équipe de 4 personnes avec des rôles distincts (de plus amples explications vous seront communiquées).

        La date limite des déclarations étant fixée au 9 février, nous vous serions reconnaissants de remplir au plus vite le formulaire de participation ci-dessous.

        http://www.citoyens-du-vote-blanc.eu/


        • DUGUESGLIN Le 23 janvier 2015 à 10h57
          Afficher/Masquer

          Oui le vote blanc pourrait être une solution, mais le pouvoir en place s’assoira dessus, ou mieux encore le transformera en vote “Charlie”, en disant que les français ont exprimé plus de bidules, plus de machins et de trucmuches, en nous faisant croire qu’ils sont d’accord avec nous et comme d’habitude nous imposerons ce qu’on ne veut pas et le pire c’est qu’ils le feront en notre nom. La récup.
          Il faut des élus et là est le problème, puisqu’ils pratiquent “l’alternance” apparente pour continuer la même politique.
          Mais je suis prêt à exercer mon rôle de citoyen pour une politique libérée du nouvel ordre mondial.


        • liv Le 23 janvier 2015 à 18h34
          Afficher/Masquer

          Si le vote blanc avait un poids électoral cela ferait que l’on s’approcherait un tout tout tout petit peu de la réelle démocratie.
          Un tout petit pas en avant qui changerait beaucoup de choses c’est certain mais il ne faut pas rêver et cela me fait penser à quelque chose qu’avait dit l’un de nos plus grands philosophes…

          La liberté d’expression pour la Droite c’est “Ferme ta gueule” et pour la gauche c’est “Cause toujours” – COLUCHE.
          J’adore ! 🙂

          En gros, avant avec la droite au pouvoir le vote blanc n’était pas comptabilisé, soit “Ferme ta gueule”
          Et maintenant avec la gauche il est comptabilisé mais ne sert à rien, soit “Cause toujours”

          Un grand visionnaire je vous dis !


      • V_Parlier Le 23 janvier 2015 à 10h07
        Afficher/Masquer

        Duguesclin, ce que vous décrivez sera qualifié immédiatement de populisme et nous le savons. Et ceci dans le meilleur des cas! On dira même que c’est de droite, parce-que trop conservateur. D’ailleurs, certains peuvent dire que le gouvernement actuel est de droite simplement parce-qu’il est néolibéral et atlantiste. Mais bon, pour moi il n’est que çà, et pas plus de droite que de gauche.


        • Alae Le 23 janvier 2015 à 11h26
          Afficher/Masquer

          @V_Parlier,
          Forcément, ils sortiront l’arsenal complet des injures à l’usage de ceux qui leur résistent : “réac, populiste, de droite, ordre moral, factieux”, et j’en passe. Nous avons tous la liste de leurs mots-clé.
          Si nous nous laissons intimider par des mots, nous n’y arriverons jamais.
          D’après moi, Duguesclin a raison : nous devons créer un parti ni de droite, ni de gauche ou qui englobe les deux dans une dynamique anti-système sincèrement axée sur le bien commun.
          Dans les conditions actuelles, ça peut aller très vite. Regardez les montées fulgurantes de Syriza en Grèce ou de Podemos en Espagne…


          • gracques Le 23 janvier 2015 à 12h56
            Afficher/Masquer

            Oui mais Syriza et Podemos sont très clairement de Gauche !
            Et un souverainisme de droite n’est pas un souverainisme de gauche.
            La souveraineté populaire implique des institutions nationales représentant TOUTES les couches sociales ….. il ne suffit pas de donner tout pouvoir à l’assemblée nationale actuelle pour retrouver une souveraineté de gauche…..
            Si on laissait faire une telle assemblée nous aboutirions….. au point où nous sommes arrivés aujourd’hui.
            Des gens comme SAPIR expliquent bien le phénomème et ses idées sont très clairement a Gauche !


            • Alae Le 23 janvier 2015 à 13h15
              Afficher/Masquer

              A cause de leur histoire, les Grecs et les Espagnols ne PEUVENT pas fédérer sur des idées “ni droite, ni gauche” ou “les deux, mon caporal”. La droite, chez eux, signiifiant le fascisme des colonels ou de Franco, c’est forcément barre à gauche, toutes.

              Ici, la droite conservatrice, c’est De Gaulle. Rien à voir. Nous pouvons nous autoriser ce mélange, qui était celui du CNR.


            • DUGUESGLIN Le 23 janvier 2015 à 15h10
              Afficher/Masquer

              Je pense qu’il faut abandonner le clivage artificiel gauche/droite. de Gaulle avait fait entrer des communistes au gouvernement.Il avait nationaliser les entreprises indispensables à la France et aux français. Etait-il de gauche? Son mouvement dépassait ce faux clivage face à une urgence plus grande.
              Nous sommes à nouveau dans ce cas d’urgence.
              D’ailleurs quelqu’un qui ne se déclare pas de gauche est systématiquement catalogué de droite. De plus beaucoup de gens ne sont pas pour la domination de l’oligarchie internationale ni pour le système capitalisme, et ne sont pas non plus de gauche.
              En retour tous ceux qui se disent (ou se croient) de gauche ne sont pas systématiquement pour la dictature du prolétariat.
              En Russie ce genre de question ne se pose pas.


            • DUGUESGLIN Le 23 janvier 2015 à 15h27
              Afficher/Masquer

              Au Donbass le peuple reste très proche du communisme,(gauche) et en même temps sont quasiment tous chrétiens pratiquants (droite). Le combat Pépone contre Don Camillo n’existe pas.
              Mais chez nous, on reste tellement épidermiquement anti, qu’il suffit que deux bons amis qui partagent les idées essentielles, et s’en félicitent mutuellement, deviennent d’un seul coup ennemis dès que l’un se déclare chrétien et l’autre communiste.
              Au Donbass la question ne se pose même pas.


          • Serge Le 23 janvier 2015 à 19h15
            Afficher/Masquer

            A mon sens ,il existe déjà .Il suffit qu’il progresse encore en rassemblant tous les patriotes sincères .


  6. JaySWD Le 23 janvier 2015 à 03h47
    Afficher/Masquer

    “Je suis Charlie donc Je suis Macron”???C’est ça le truc??Et Hollande est un Con,ça rime! ! ! !
    Prière de ne pas me modérer,c’est de l’humour!


    • Nerouiev Le 23 janvier 2015 à 13h48
      Afficher/Masquer

      Après les Ma Do, les Mac Pognon, ou les Mac ronds si vous préférez.


  7. nicolas Le 23 janvier 2015 à 06h42
    Afficher/Masquer

    4 millions de gens dans la rue c est rien du tout
    Alors je vais être sympa je vais considérer que ces 4 millions sont tous des adultes qui ont une carte d’électeur …
    Or en France il y a … 44 millions d’inscrits sur les listes électorales
    Donc ca fait même pas 10% des votants en France ces 4 millions de personnes

    Bref en gros c’est pas représentatif de la population française
    Mais on est habitué avec les partis politiques en France , ils ne servent que des intérêts de groupes particuliers et jamais l’intérêt général


  8. Patrick Luder Le 23 janvier 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    Plus que de l’apolitique, c’est de l’opportunisme, sans plus.


  9. purefrancophone Le 23 janvier 2015 à 08h06
    Afficher/Masquer

    Les attentats tombent bien pour faire tout et n’importe quoi .Les Français sont pris par l’émotion et la colère , ajoutez-y la peur et n’importe quoi passera comme une lettre à la poste . Et encore , la Poste n’est pas le bon exemple

    http://reseauinternational.net/la-france-sous-influence/


  10. FifiBrind_acier Le 23 janvier 2015 à 08h24
    Afficher/Masquer

    Ben, c’est logique, puisqu’ils font la même politique depuis Mitterrand, c’est à dire celle de l’ UE et de Goldman Sachs, autant qu’ils cessent de faire croire qu’ils veulent faire autre chose…

    De toute façon, ensemble ou séparément, sauf une minorité d’électeurs , plus personne ne les croit.
    C’est ce qui se passe en Allemagne, où Merkel à avalé tout cru les sociaux-démocrates en échange d’un plat de lentilles…

    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20131127trib000798089/comment-les-sociaux-democrates-allemands-ont-vendu-leurs-convictions-europeennes-pour-un-plat-de-lentilles.html


  11. Nerouiev Le 23 janvier 2015 à 09h05
    Afficher/Masquer

    J(ai la sale impression qu’en France on est en train de se faire de plus en plus entuber par quelqu’un qui nous manipule sans scrupules. Le retour de manivelle risque d’être fracassant quand on réalisera collectivement qu’on est encore plus bas que nous ne nous l’imaginons.


    • François Le 23 janvier 2015 à 12h51
      Afficher/Masquer

      8%, paraît-il le seuil critique pour le décollage de la prise de conscience..


  12. Tonton Poupou Le 23 janvier 2015 à 09h31
    Afficher/Masquer

    Le Charlisme ne passera pas par moi.
    Je ne me souviens pas en France avoir vu une telle aliénation collective. Une telle psychose émotionnelle. Une abdication totale de la réflexion. Et une lobotomisation, instrumentalisation et manipulation de masse se rependre avec autant de rapidité dans la population que le virus du Charlisme Français de l’hiver 2015. Pire que la pire des gastros !!!!!! Tous les médecins généralistes vous le diront !
    Les chercheurs ont réussit en un temps record à isoler quatre types de virus différents mais agissant de concert et deux mutations à venir.
    Le Charlisme « Charlie : I want you » nous envoyait l’injonction à rejoindre ses rangs immédiatement en chantant la marseillaise et entre deux couplets embrasser la maréchaussée sur la bouche, un bouquet de fleurs à la main, et lui faire une demande en mariage.
    A contrario, implicitement contenu dans les propos et les actes, nous eûmes droit aux intimidations et à la menace d’avoir comme alternative : Tous ceux qui ne sont pas avec nous – Nous les Charlie – sont contre nous ! NOUS DEVONS TOUS ETRE CHARLIE !
    Ce qui provoqua comme conséquence tragique pour certains contaminés, de les entendre bafouillés « Charlie Akbar » avec un fort accent arabe à la sortie des mosquées !???…
    Vol au dessus d’un nid de coucou.
    Tous les réfractaires, les rebelles, les dissidents, enfin tous ceux qui ne pensent pas sainement seront repérés, et rééduqués. Dans les écoles, la fonction publique, territoriale et ailleurs. La sacro-sainte minute de silence, absolument et totalement obligatoire sur tout le territoire sous peine des pires sanctions.
    « Tous les Charlie en rang je ne veux voir qu’une tête ! »
    « Et en avant marche ! En route pour la longue marche du dimanche ! Hop ! Deeil ! Hop Deeil ! Hop ! Deeil ! »
    La promenade dominicale étant gracieusement offerte par l’organisateur : l’Etat, mettant gratuitement à disposition les transports en commun. Ca ressemblait au départ des conscrits en 14, la fleur au fusil en route pour le grand piège à cons ! Résultat : 4 millions de promeneurs du dimanche. Pas dans les allés champêtres, mais dans les avenues citadines. C’était aussi la première fois – une autre grande première – que l’on nous annonçait un seul chiffre pour une manifestation. Etant plutôt habituellement habitués à avoir deux chiffres. Le chiffre des organisateurs, beaucoup plus important que celui… de la police. Remarquez, que 61 millions de Français étaient restés chez eux, ou étaient allés au cinéma ou dans les bois cueillir des champignons ou encore à la pêche à la ligne. Eh non ! La pêche, c’est pas la saison !… Ou peut être les champignons !? Mais ceux là ne comptaient pas, ils n’étaient pas contaminés par le virus du Charlisme.
    Vint ensuite le Charlisme : « Charlie sans frontières ». Comme toute épidémie virale, le Charlisme se moque des frontières et contamina à la vitesse, de la lumière : 1 079 252 848,8 km/heure, le monde occidentale.
    Puis ce fût le Charlisme : « Charlie Got his gun ».
    « LA GUERRE EST DECLARE AUX BARBARES ».
    Tout à coup se repend, comme la vérole sur le bas clergé breton, 10 000 militaires français équipés lourdement et missionnés, à l’intérieur des frontières. Plus qu’à l’extérieur ! « Le Charlie en chef président », ordonne immédiatement au Porte avion « Charlie de Gaulle » et au sous marin nucléaire « Charlie Terrifiant Redoutable » de faire route vers le moyen orient……. Ca va pééééterrrr graaaaaveeeee !!!!!!!! Putaiiiiinnnn ! Fallait pas faireeeee chieeerrr !!!!!!!!!
    Et quand tout le peuple fût bien finit d’être bien agité avant emploi, on découvrit le Charlisme « Charlie Big Brother ». Alors là. Tous les déviants de la toile, n’ont plus qu’à bien se tenir, ça va grave chier pour leur adresse IP. Les petits marioles qui se déboutonnent en numérique façon kilo octets, ou fond de l’humour à trois balles pour se faire mousser, vont se retrouver avec une inculpation « d’apologie du terrorisme » pas piquée des verres à pied du comptoir du Café des Sports un jour de Loto à l’heure de l’apéro. Arrêtés immédiatement, présentés immédiatement en « comparution immédiate » immédiatement condamnés lourdement à du ferme, menottés immédiatement à la fin de l’énoncé de la sentence et immédiatement embastillés illico !!!!!!! Résultat en une semaine 150 lascars se retrouvent entre deux gendarmes. Claironne, fièrement et menaçante, la « Fabrique du Con-sentement » : Les mass-médias officiels, vous savez : Ceux qui, dans les milieux autorisés, s’autorisent à penser que ….. ! (sous entendu : Parce que vous, vous êtes trop cons pour penser par vous mêmes, alors on va vous expliquer comment il faut penser !!!). Avis aux amateurs !… Ca vous dirait quatre ans ferme, à servir de femme de ménage à un gros braqueur qu’a pris 20 piges, dans la cellule que vous partagé avec lui. Jour …… et nuits ! Hum ????
    Arrrh Zo ! Naturlich !
    Jé suis fièreux d’être frantzouzich !!!!!!!
    Viveuuuxxx… La Répoublikeux. Viveux la Frounze !
    Enfin, pour conclure sur une note pessimiste. Selon le bon vieux principe : Bien agiter le peuple avant de s’en servir. En deux semaines. La charge virale ayant brutalement bondie de 20% à 23% selon toutes les études statistiques. Tous les épidémiologistes s’accordent à dire que le « Virus Charlie » va muter pour passer au stade supérieur : « Charlie Macron » et « Charlie TTIP ».
    Il devient urgemment urgent de mettre au point rapidement le vaccin curatif « Anti Charlie » ! Sinon l’épidémie va devenir incontrôlable.


    • Arnould Le 23 janvier 2015 à 11h42
      Afficher/Masquer

      Une partie de ma famille est allemande. Chacun son tour. Les allemands ont encore trop en meémoire les rassemblements genre Nuremberg dans les années 30 pour que ça recommence tout de suite (à mon avis, n’est ce pas?). Pour les français, le départ à la grande guerre avec la fleur au fusil c’est trop loin pour compter.


  13. Lt Anderson Le 23 janvier 2015 à 09h34
    Afficher/Masquer

    Friedrich Engels
    “Un socialiste est plus que jamais un charlatan social qui veut, à l’aide d’un tas de panacées et avec toutes sortes de rapiéçages, supprimer les misères sociales, sans faire le moindre tort au capital et au profit.”


  14. bourdeaux Le 23 janvier 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    L’école semble bien devoir être le prochain champs de bataille de notre gouvernement ragaillardi par “l’esprit du 11 janvier”. On va vous en bombarder de la laïcité bien idéologique, de l’esprit républicain bien partisan, qu’on va vous les farcir à l’idéologie froide vos moutards ! Rien de tel pour finir de faire s’écrouler ce qu’il reste de nos écoles. Nos idéologues de “l’ednat” se sont appliqués à saccager l’instruction depuis 30 ans, et voilà qu’il vont remplacer l’apprentissage de la langue par des cours de morale, sauce totalitaire. Bref, on renonce lentement à instruire nos enfants pour en faire des hommes libres et capables de jugement, pour en faire des répétiteurs de petites phrases qu’aucun outil intellectuel ne leur permettra d’analyser. Bel avenir…


    • Lt Anderson Le 23 janvier 2015 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Quand on voit le résultat des idées délirantes diffusées dans l’enseignement durant les années 80 (le “chacun pour soi”, le “il faut savoir se vendre”, le “laissons les caractères dominants s’exprimer”, et autres fantasmes de l’intégrisme libéral, sans oublier le “retour des vraies valeurs” et “retour des valeurs familiales”) ça fait peur.
      L’attitude de la majorité de la génération qui à 25-35 ans actuellement est affligeante.


      • V_Parlier Le 23 janvier 2015 à 10h16
        Afficher/Masquer

        “retour des valeurs familiales”?
        Je ne vous suis pas ici. Jamais vu çà depuis au moins 40 ans.


      • Alae Le 23 janvier 2015 à 10h35
        Afficher/Masquer

        @Lt Anderson,
        “le “retour des vraies valeurs” et “retour des valeurs familiales”

        … deux notions qui sont à l’opposé du libéralisme.
        Faut lire Marx et Michéa.


        • Lt Anderson Le 23 janvier 2015 à 10h41
          Afficher/Masquer

          Vous noterez que j’ai placé ces notions après une virgule et un “sans oublier” pour bien marquer l’absence de lien direct avec les références précédentes.
          C’est bien tout le paradoxe des années 80 : intégrisme libéral côtoyant un retour réactionnaire des plus vulgaire.
          C’est pour cela que je dis “on vois le résultat” : de la bouillie morale indigeste.


      • bourdeaux Le 23 janvier 2015 à 10h38
        Afficher/Masquer

        comme V PARLIER, je vous suis mal sur ce retour…
        Mais d’ailleurs je n’attend ni retour ni départ de l’enseignement de ces valeurs à l’école. Je ne reconnais aucune sorte de légitimité à un enseignant pour faire de la morale, ou transmettre des valeurs à ma fille; pour cela je pense pouvoir m’en charger autant que je le peux, quotidiennement. C’est pour cela que je regarde avec inquiétude nos ministres rivaliser de volontarisme ces derniers jours pour finir de violer la mission qui devrait être la seule confiée à l’école, qui consiste à instruire. Si vous donnez à un gosse les outils pour accéder à la lecture des textes de l’antiquité grecque, latine, de Montaigne, de Voltaire, Montesquieu ou Chateaubriand, il se fera sa morale tout seul, et elle sera construite sur du roc, car issue d’une réflexion personnelle. C’est lorsqu’on a échoué à en faire des êtres autonomes, instruits et capables de raisonner que l’on se résigne à “dresser” nos enfants à coups de “morale”.


    • DocteurGrosdois Le 23 janvier 2015 à 11h55
      Afficher/Masquer

      Tout à fait.
      L’École devrait avant toute chose apprendre aux enfants à lire, à écrire, et à compter.
      Sans ça on est handicapé à vie. Et sans cette base, on pourra leur seriner ce qu’on veut sur la laïcité, la république, le sexisme, Guy Mocquet, l’homoparentalité et que sais-je, il n’en restera rien.


    • Serge Le 23 janvier 2015 à 19h17
      Afficher/Masquer

      Bien dit @bourdeaux.


  15. Kiwixar Le 23 janvier 2015 à 10h22
    Afficher/Masquer

    Je comprends pas trop pourquoi sur ce blog vous parlez toujours de Hollande par ci Hollande par là. Il est secrétaire au PS, même pas président général du PS. C’est pas comme s’il était dans une position où il pouvait faire du mal à son parti, ou pire encore… à la France.
    Qu’est-ce qu’on s’en fout s’il se prend les pieds dans le tapis en amenant le café pour les réunions?


  16. DocteurGrosdois Le 23 janvier 2015 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Donc en parlant de pacte droite-gauche, ce que Hollande propose c’est… l’UMPS?!??
    Remarquez s’ils sont d’accord sur à peu près tout sauf le mariage homo, autant fusionner et présenter une liste commune face au FN en 2017.


    • Alae Le 23 janvier 2015 à 13h59
      Afficher/Masquer

      “Remarquez s’ils sont d’accord sur à peu près tout sauf le mariage homo”

      Aux dernières nouvelles, ils étaient d’accord même sur le mariage homo. Ils sont juste un peu plus divisés à droite, mais leurs ténors font bloc “pour”.


  17. Aster Le 23 janvier 2015 à 11h41
    Afficher/Masquer

    La citation n’est pas de moi mais elle va s’appliquer douloureusement d’ici à franchement pas longtemps.

    Attention à l’éternel retour du réel !

    L’esprit du 11 janvier ne résistera pas plus d’un mois aux données économiques et sociales catastrophiques.
    Bâtir sa “popularité” sur le malheur des uns et des autres, sur la mort de certains et sur le rejet et la stigmatisation de beaucoup c’est se conduire comme un imbécile.

    Encore une fois la citation n’est pas de moi :
    ” il y a des choses qui ne se font pas !” ( George Orwell)


    • François Le 23 janvier 2015 à 13h00
      Afficher/Masquer

      Envol de l’or, envol du dollar, envol du franc suisse: nous assistons en direct à la mort de l’euro. Lagarde a déjà annoncé que le plan de la BCE va foirer… L’esclavage (“des réformes de fond”) est le dernier recours de la finance du chaos.


      • Julie Le 23 janvier 2015 à 21h09
        Afficher/Masquer

        ajoutez “envol du pétrole”, comme le rapporte les médias arabes après l’annonce du décès du roi saoudien qui date sans doute de quelques jours


  18. P.Lacroix Le 23 janvier 2015 à 11h58
    Afficher/Masquer

    Toujours sur l’ antépénultième billet.
    Au moins pour OB.
    Les modos font leur boulot.

    http://onsefechier-anatic6.blogspot.fr/2008/07/charlie-hebdo-rachet-par-clearstream.html


  19. Krystyna Hawrot Le 23 janvier 2015 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Pour rajouter à vos constats, je voulais vous informer que j’ai été pour la première fois victime direct de censure en France: l’association ATTAC dont j’ai été membre 8 ans, j’ai même été élue dans son CA, je suis sur ses listes de diffusion depuis 10 ans, eh bien cette association de gauche a refusé de publier sur la liste de discussion “ATTAC genre” mon invitation à la rencontre avec les deux militantes ukrainiennes de Odessa le lundi 26 janvier à l’AGECA à Paris.

    Le modérateur a qualifié l’invitation de “bla bla”. Je dois dire que e suis encore sidérée. Cela fait 10 ans que je suis dans ces cercles de la gauche, il y a des gens qui ne m’aime pas mais jamais encore personne n’avait censuré une liste de discussion ou est envoyé une invitation à une rencontre publique!
    La France change vraiment…
    Attac avait invité des pro-Maidan à son université d’été à Paris en août dernier. Les pro Maidan en question, de très jeunes gens bien contents de visiter Paris gratos avaient été particulièrement obscènes en omettant dans la présentation radieuse de leur “révolution” de mentionner que la belle révolution a fini en épouvantable guerre et qu’à l’heure ou ils nous amusaient Donietsk était encerclée, sous les bombes, les gens mourraient, il n’y avait plus d’eau et d’electricité.

    Mais c’est la liberté d’expression n’est ce pas???

    Mais je ne pensais pas qu’il allait censurer un débat sur Odessa!!!


    • Carabistouille Le 23 janvier 2015 à 12h14
      Afficher/Masquer

      Les alters sont infestés de d’authentiques néocons. Demandez à Bové, Plenel ou Jorion leur avis sur la Russie, le Venezuela. Vous verrez, ils ont le même. D’accord pour critiquer l’Oncle Sam mais tout ce qui s’oppose, de l’extérieur à l’Oncle Sam doit être impitoyablement détruit.


      • Renaud Le 23 janvier 2015 à 13h10
        Afficher/Masquer

        Carabistouille, tout à fait d’accord!
        Cette attitude d’authentiques néocons est très représentative de ce qui se trimballe dans des têtes très utiles aux tenants du mondialisme avec ce type d’ “extra-gauche”, plus Ch.H… Ces “têtes” sont hélas influentes, elles véhiculent le progressisme libéral-libertaire mondialiste souché aux États-Unis. L’ “Europe” est neutralisée et devenue insipide, et l’Ukraine d’une part, le Moyen-Orient élargi à une partie de l’Afrique d’autre part, en font les frais les plus douloureux…
        Dans cette mouvance, Madame Hilary Clinton à la tête des États-Unis après Obama?
        Pas impossible. Quel sorte de chaos peut-il en sortir?


    • Alae Le 23 janvier 2015 à 13h04
      Afficher/Masquer

      Nids de trostkistes et de gauchistes libertaires = Nids de neocons.


    • Jeanne L. Le 23 janvier 2015 à 18h29
      Afficher/Masquer

      A propos de la censure concernant la rencontre avec les gens d’Odessa à Paris lundi prochain on peut lire sur le site “histoire et société” sous le titre:
      “Ceci n’est pas un canular ”
      le communiqué suivant du libraire de la librairie des Tropiques où doit avoir lieu la rencontre:
      “« Je viens d’avoir un appel téléphonique du QG de l’OTAN ( c’est pas une blague ! ) qui m’a demandé d’enlever le logo de l’Otan de l’affiche en m’expliquant que « L’OTAN n’était pas partie prenante dans cette manifestation » .
      Je refais donc l’affiche, par ce que je compte bien afficher mais je n’ai pas envie de recevoir des bombes …
      J’en profite pour diffuser à mes 10 000 contacts parce que je pense que c’est quand même un scoop !
      Donc voici l’annonce censurée à la demande du QG de l’OTAN ( je vous jure que c’est pas une blague) » :

      Communication de Dominique de la librairie des tropiques où aura lieu le débat à Paris.
      https://histoireetsociete.wordpress.com/


      • Jeanne L. Le 23 janvier 2015 à 18h34
        Afficher/Masquer

        L’affiche figure ici avec ce logo depuis deux jours je crois.


    • Georges Le 23 janvier 2015 à 21h00
      Afficher/Masquer

      @Krystyna Hawrot

      Votre témoignage m’a peiné.

      Il doit y avoir d’autres Attac qui sont gérés de façon beaucoup plus ouverte, du moins je l’espère mais je n’en suis pas vraiment sûr.

      —————–
      Bravo pour ces invitations et l’organisation. Ca sera passionnant. Dommage que j’habite si loin. Et même s’il n’y a pas énormément de monde, comme cela peut arriver car on ne sait jamais en avance, ça sera de toute manière passionnant et profond.


  20. François Le 23 janvier 2015 à 12h48
    Afficher/Masquer

    Les schizocrates font leur “conning out” (avant de faire leur “out pute”) Le débat démocratique rationnel est un archaïsme “discriminatoire”: il doit disparaître à tout jamais, au nom de la liberté bien sûr… L’avenir sera émotionnel ou ne sera pas! Bien venu à Gogol-lande avec Valls, à l’avant garde de la plèbe hubrique, qui vous fera avaler cette cool oeuvre: la réforme du sentiment – de liberté, de sécurité, de fraternité, d’égalité: une nouvelle époque se profile, certes, mais pour l’instant, c’est toujours l’époque du dernier p’tit sou, du dernier profit, du dernier faux prix.
    Et tout ça dans un sentiment de profond respect pour des victimes si opportunes.


  21. Crapaud Rouge Le 23 janvier 2015 à 13h05
    Afficher/Masquer

    Et si les services de sécurité étaient parvenus à empêcher l’attentat ? Ce serait :
    – zéro mort
    – zéro évènement
    – zéro “marche républicaine”
    – zéro envolée de Hollande dans les sondages (+20 points selon certains)
    – zéro Netanyahou au premier rang.
    Total : zéro gain. Dans ces conditions, rien ne presse dans cette fameuse “lutte contre le terrorisme”. Notre regrettable et relative impuissance n’a pas que des mauvais côtés…


    • alexg81 Le 23 janvier 2015 à 13h57
      Afficher/Masquer

      D’ailleurs, dans la catégorie rien ne presse, Valls a déclaré ce matin devant des lycéens qu’il va falloir s’habituer à vivre avec le terrorisme dans les prochaines années. Surtout lorsqu’on sait que le gouvernement a envie de faire tourner la menace terroriste et la stigmatisation des minorités musulmanes et maghrébines à plein régime afin de conserver sa côte de popularité et faire passer les lois néo-liberales ou liberticides.
      Et c’est déjà en cours avec le projet de Najat Vallaud-Belkacem sur la laïcité dans l’école. Même si elle compte remettre plus de place pour l’éducation civique dans l’école – ce qui n’est pas une mauvaise chose – ca sent l’usine à gaz pour mettre des idées pré-fabriquées dans le crâne des enfants et des enseignants, tout en les faisant passer comme “nouvelle” vérité.


  22. Toff de aix Le 23 janvier 2015 à 13h44
    Afficher/Masquer

    Mais quelle mascarade… Ce qui m’horripile c’est qu’effectivement, on constate l’application de la stratégie du choc. Ou du moins une tentative : ici l’expression ‘union nationale’ veut dire ‘fermez la, on va vous entuber, et bien comme il faut, mais vous n’ oseriez pas ne pas être Charlie n’est ce pas ? ‘il n’ y a qu’à voir le bal des vampires qui a commencé : rien que gattaz qui ose invoquer l’union nationale pour essayer de faire passer le plus grand detricotage du code du travail de tous les temps… Ils me font tous vomir


  23. fabien775 Le 23 janvier 2015 à 13h59
    Afficher/Masquer

    Nathalie Kosciusko-Morizet sur France2 hier soir a relancé la création d’une loi concernant un délit de consultation de certains sites prônant le djihad islamique, quels seront les sites visés ensuite?


    • RGT Le 23 janvier 2015 à 19h11
      Afficher/Masquer

      Le prochain sur la liste est “les-crises.fr”.

      Olivier Berruyer est un activiste bolchévik avec un couteau entre les dents.


      • stephp Le 23 janvier 2015 à 19h32
        Afficher/Masquer

        C’est même pire : c’est un intégriste de la vérité et de l’objectivité. A traiter d’urgence !!


  24. Astrolabe Le 23 janvier 2015 à 14h00
    Afficher/Masquer

    Nous sommes tous, ou presque, d’accord: les riches auront une grande union nationale pour faire de grandes réformes ultra-libérales contre tous les sans-dents, les “pov’cons”, les illétrés, les “analpha-bêtes”. L’avenir sera radieux et nous serons “radiés”, sinon irradiés.


  25. Kirikou Le 23 janvier 2015 à 14h00
    Afficher/Masquer

    La promesse de taxer les transactions financière fait elle partie du périmètre de “l’audace réformatrice” ? Qui aura l’audace de remettre à sa place Michel Sapin qui n’est qu’un exécutant … du gouvernement (… c’est à dire du peuple) et pas du lobby qu’il défend ?


  26. 4head Le 23 janvier 2015 à 14h01
    Afficher/Masquer

    « Dans la guerre qui s’engage, la France aura pour elle le droit, dont les peuples, non plus que les individus, ne sauraient impunément méconnaître l’éternelle puissance morale. Elle sera héroïquement défendue par tous ses fils, dont rien ne brisera devant l’ennemi l’union sacrée et qui sont aujourd’hui fraternellement assemblés dans une même indignation contre l’agresseur et dans une même foi patriotique »
    — Raymond Poincaré, message du Président de la République aux Assemblées, 4 aout 19148.
    L’union sacré

    L’Union sacrée est le nom donné au mouvement de rapprochement politique qui a soudé les Français de toutes tendances (politiques ou religieuses) lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale. Le terme fut utilisé pour la première fois à la Chambre des députés le 4 août 1914, par le Président de la République, Raymond Poincaré, dans son message aux Assemblées. Cela fut le cas immédiatement car l’ensemble des organisations syndicales et politiques de gauches, essentiellement la CGT et la SFIO, se rallièrent au gouvernement. Source WIKIPEDIA
    Hollande fait du Poincaré en promouvant l’union nationale
    Les cortèges d’expression du deuil et la souffrance des citoyens
    ne signifie pas l’existence d’une majorité politique pour que le parti socialiste qui, fait 13% des suffrages applique le programme de l’UMP qui pèse autant . A eux deux ils font 26 %
    Et puis de toute façon il faut qu’ils repassent par les urnes car hollande n’ a pas été élu pour ça !!!!
    On est plus au début du 20 ème siècle période où les les politiques faisaient donner la troupe ou se dispensaient d’un rapport démocratique avec le peuple.
    Il subsiste quelques nostalgies semble-t-il
    L’union sacrée implosa d’elle même 1 an plus tard quand son caractère manœuvrier et classiciste se révéla.
    Aujourd’hui elle permettrait de ne pas consulter les électeurs et de valider les représentants de 2 formations et de leur programme qui ont été désavoues par le suffrage universel
    Aujourd’hui comme en 14 elle prétendra représenter l’intérêt
    national et dans les faits elle tentera de préserver les positions néoconservatrices et leur domination financière sur le monde et tentera
    d’en conquérir de nouvelles (guerres)
    On nous sommes de nous rassembler contre la menace mais encore faut-il bien identifier cette menace et sa nature exacte
    Les raccourcis ne mènent pas tous à destination
    les acrobaties médiatiques et autres manipulations ne produisent pas le reflet du pays réel.


  27. Marcus Le 23 janvier 2015 à 14h12
    Afficher/Masquer

    Ainsi, on gouvernerait mieux sous le coup de l’émotion. C’est nouveau ça, j’ai toujours entendu le contraire !
    Même « la laïcité, l’école, la sécurité ou l’emploi » pourraient « faire consensus » en France, les sujets les plus polémiques de ces quarante dernières années – hormis l’immigration mais je suppose qu’elle traverse les autres thèmes – ne « feraient plus débat » ?
    Une manière de nous révéler qu’aujourd’hui la politique se limite à des joutes de comédie à usage du public électoral ?
    Admettons, puisqu’il est sous-entendu que la liberté d’expression doit se restreindre au centre : depuis quand un consensus fait-il une bonne politique ? Trouvez-moi un nom de leader consensuel qui aurait joué un rôle positif dans l’histoire. Résoud-on un problème mathématique par consensus ? En voiture, le consensus garde le volant droit sur une route de montagne. En 1936, le consensus revenait de Munich, quatre ans plus tard il penchait vers Monmaréchal. Aujourd’hui, la Grèce est mise à sac par consensus.
    Le consensus n’est qu’un manque de courage.


  28. Andrea Le 23 janvier 2015 à 18h36
    Afficher/Masquer

    Une fusion entre PS et UMP, quoique officiellement elle ne sera pas pour demain ou jamais, et sera de tte manière ‘partielle’, serait une très bonne chose.

    Cela clarifierait le paysage politique et pourrait peut-être mener à d’autres initiatives si un reveil a lieu.

    Notons c’est en partie ce que Obama a fait, l’exemple est approprié, car aux USA même topo de deux seuls partis en opposition – ah! C’est la Démocracie! – avec de multiples initiatives bi-partisanes comme ils disent là bas. (Les deux partis se mettent d’accord sur un sujet x – sauver Wall Street p. ex.) et tout le monde applaudit la collaboration, la sagacité, le bon sens, l’absence, pour une fois, de querelles stériles.

    Néanmoins, pour berner l’électeur, il est impératif de mettre en scène et solliciter des opposition féroces pour que cela mobilise les esprits et force les gens à se situer sur les sujets mis en avant, où on sait d’avance (études socio etc.) qu’il s’agit de facteurs de division ‘nationale’, souvent des sujets d’identité ou dit de ‘choix perso’ (marriage gay, procréation assistée, mesures de santé publique, prostitution, libre expression, racisme, habillement, etc.), et le bal continue.

    Cela sera utilisé un max, avec en plus la religion (islamophobie) et des opposition régionales, où elle peuvent être allumées. (Cad. le contraire de la ‘cohésion nationale.’) Le dernier sujet à exploiter c’est la taxation – allocs, droit de sucession, etc. qui peuvent susciter un débat meutrier pour des brindilles insignifiantes dans le budget national.

    Entretemps l’opposition factice permet à ceux en place d’avancer tranquillement un agenda néo-lib sous coupe, 100% atlantiste, soumis aux USA.


  29. RGT Le 23 janvier 2015 à 19h07
    Afficher/Masquer

    J’a été réjoui par le terme “peine d’indignité nationale”.

    Puis j’ai immédiatement déchanté car leur “immunité” (ou plutôt impunité) les préservera de tout risque de mise en examen.

    Si cette peine était appliquée SANS DISTINCTION et qu’elle s’accompagne d’une inéligibilité à vie je pense qu’il faudrait remplacer la totalité des “représentants élus” (sauf les maires de tout petis villages qui comptent pour des prunes) et TOUS les politiciens professionnels.

    Bref, comme d’habitude je n’ai rêvé qu’un court instant.

    Concernant les accords possibles, le PS pourrait aussi s’allier avec le FDG et le FN pendant qu’ils sont “chauds”…

    Comme ça les français pourraient enfin voir que tout de cirque ne sert que les mêmes intérêts politicards (c’est à dire le propre intérêt des “élus”).

    Ça fait bien longtemps que j’ai compris que leur principale motivation à se faire élire n’était guidée que par les avantages qu’ils peuvent en retirer.

    Tout le blabla autour de leur “idéologie” n’est que de la publicité mensongère.


  30. Mahler Le 23 janvier 2015 à 19h48
    Afficher/Masquer

    Donc pour résumer la situation depuis 2 semaines après des attentats islamistes :
    – la surveillance de 2 des trois terroristes avait été stoppée, faute de moyen. Pas de responsable…
    – le troisième larron, multirécidiviste, aurait dû être en train de purger une peine de 5 ans mais a été relâché au bout de quelques mois. Pas de responsable….
    Et pour Hollande et sa clique, pas de problème, circulez y a rien à voir. Responsables de rien et ils se permettent même de récupérer le “truc Charlie” pour faire passer des lois liberticides et continuer sur la lancée la destruction de ce pays… Sympa la vie en socialie et ça n’a l’air de choquer personne dans le petit cénacle politiques/journalistes… En même temps quand on mange et baise ensemble, ça s’explique.
    Comme une grosse envie de vomir, sinon pire…
    un Français lambda écoeuré


  31. papy Le 23 janvier 2015 à 20h22
    Afficher/Masquer

    L’avis de Marc Girard sur cette belle journée du 11 janvier …
    Marc Girard est une référence en matière de pharmaco-vigilance.
    Il lutte contre une autre forme de propagande, celle de big-pharma.

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article330


  32. jjmomo1 Le 23 janvier 2015 à 20h25
    Afficher/Masquer

    L’esprit du 11 janvier serait-il récupérable si les pancartes de près de 4 millions de personnes avaient porté le slogan
    “Je suis Ch…ômeur ! ?!?


  33. Barbara Le 23 janvier 2015 à 20h25
    Afficher/Masquer

    “D’une manière plus générale, Manuel Valls espère qu’il y aura plus souvent des points d’accords avec l’opposition et aussi une autre façon de se parler. Bref, il espère que la politique va évoluer.”

    C’est vrai que Valls est un modèle en matière d’écoute et dialogue décontracté et décrispé…


  34. Grognard Le 23 janvier 2015 à 20h53
    Afficher/Masquer

    Tout le monde a le droit à l’erreur.
    Il serait bel et bon de ne pas en abuser.


  35. AchilleT Le 23 janvier 2015 à 21h51
    Afficher/Masquer

    Intéressant et amusant… Le post de @Moun à disparu des commentaires. Je n’ose croire que j’en suis responsable, malgré moi. Serait-ce de la censure, en ces temps de liberté d’expression élevée au Panthéon ? Impensable sur un blog aussi sourcilleux en ce domaine…

    MESSAGE DE LA MODERATION: faut pas pousser Pépère non plus.


  36. Serge Le 23 janvier 2015 à 22h10
    Afficher/Masquer

    Bon … En clair ,Normal 1° compte sur l’émotion générale vis à vis des morts ,pour faire passer sa politique libérale et tout le reste !


  37. Serge Le 23 janvier 2015 à 22h21
    Afficher/Masquer

    Comme l’affaire Merah avait profité à Sarko juste à l’aube des élections présidentielles ,plutôt qu’à MLP ,celle-ci profite passagèrement à Normal .
    J’appelle ça “l’effet Daladier” ,en référence à la foule qui l’acclamait à son retour de Munich (“ah les cons !”).
    Comme en 39,les Français ont peur de la réalité de la crise et de l’affrontement .Comme si leur déni pouvait dissoudre la rude vérité des faits dans une douce fiction auto-réalisatrice .


  38. jacques beaudry Le 24 janvier 2015 à 16h01
    Afficher/Masquer

    Arracher le consentement. Hollande nous fait le coup de la Thatcher pour sa deuxième réélection. L’argentine veut s’approprier les malouinnes. Elle part en guerre contre les argentins et les anglos lui accordent leur consentement. L’armée lui gagne cette victoire. Elle était selon les sondages certaine de perdre la prochaine élection mais les anglos émus de cette victoire sur les argentins lui donnent un second mandat. Comment surfer sur un événement très émotif pour en tirer le max ? Les américains eux provoquent délibérément les événements mettant la population en état de choc pour obtenir du consentement pour mettre en place des politiques que le peuple refusait. Les français ont l’épiderme trop sensible. Ils sont dans un état d’esprit qui permettra à Hollande et Valls de leur passer n’importe quoi et même plus.


Charte de modérations des commentaires