Les Crises Les Crises
29.septembre.201929.9.2019 // Les Crises

Si votre pays commettait des crimes de guerre, voudriez-vous le savoir ?

Merci 243
J'envoie

Source : Consortium News,

C’est la question que l’on pourrait poser aux personnes se réjouissant de l’arrestation de Julian Assange.

L’arrestation du fondateur de WikiLeakers, Julian Assange, le 11 avril dernier, a été accueillie avec satisfaction par des politiciens et des personnalités des médias, ainsi que par des hurlements de rires de comiques de fin de soirée.

Voici la réponse d’Hillary Clinton :

Voici la version de Trevor Noah, l’animateur du Daily Show :

Une lecture attentive tant de l’acte d’accusation que de la plainte pénale contre Assange montre que le journalisme est de fait en train d’être criminalisé. Assange est accusé d’avoir simplement essayé d’aider Chelsea Manning, sa source, à cacher son identité, et non d’avoir piraté un ordinateur auquel Manning avait déjà légalement accès , comme l’acte d’accusation et la plainte le montrent clairement. C’est l’administration à laquelle appartenait Clinton qui a décidé, avec exactement les mêmes preuves, de ne pas inculper Assange parce que cela aurait voulu dire franchir la ligne rouge en criminalisant le journalisme.

Des armées tant de libéraux que de conservateurs agissent sur la base d’informations reçues selon lesquelles Assange est leur ennemi. Dans le tourbillon médiatique se perd ce qui fait l’essence de Wikileaks. À savoir, le travail qui a été accompli au cours des 13 dernières années. Ce n’est pas un hasard si on n’en parle pas.

Une question que l’on peut poser à la grande majorité de ceux qui sourient à l’idée qu’Assange soit derrière les barreaux est la suivante : « Si votre pays commettait des crimes de guerre, voudriez-vous le savoir ? » S’ils répondent « Oui », dites-leur que c’est ce que Julian Assange a fait. Et voilà pourtant pourquoi ses droits d’asile ont été violés et qu’il a été jeté en prison.

Ensuite, dites-leur de lire Consortium News pour obtenir la couverture factuelle la plus complète de l’affaire Assange. Si vous voulez nous encourager à poursuivre notre travail, n’oubliez pas de soutenir Consortium News lors de notre collecte de fonds printanière annuelle.

Je vous remercie ! Et ensuite montrez-leur cette vidéo

Source : Consortium News, 16-04-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Jean-Pierre Georges-Pichot // 29.09.2019 à 08h46

Je lis en ce moment les mémoires d’Edgar Snowden. Cela ne fait que confirmer une réalité qui ne peut même plus faire débat : les Etats-Unis et par voie de conséquence tous les pays qui leur sont militairement et politiquement intégrés sur une base de vassalisation sont des Etats voyous. Ils n’invoquent le droit que comme une arme politico-militaire parmi d’autres, et quant au reste ne fixent aucune limite de ce genre à leur action en défense de ce qu’ils croient être leur intérêt. C’est comme ça.

23 réactions et commentaires

  • Jean-Pierre Georges-Pichot // 29.09.2019 à 08h46

    Je lis en ce moment les mémoires d’Edgar Snowden. Cela ne fait que confirmer une réalité qui ne peut même plus faire débat : les Etats-Unis et par voie de conséquence tous les pays qui leur sont militairement et politiquement intégrés sur une base de vassalisation sont des Etats voyous. Ils n’invoquent le droit que comme une arme politico-militaire parmi d’autres, et quant au reste ne fixent aucune limite de ce genre à leur action en défense de ce qu’ils croient être leur intérêt. C’est comme ça.

      +56

    Alerter
    • openmind // 29.09.2019 à 12h03

      Edgar Morin ou Edward Snowden, veuillez préciser svp, car cela change tout….c’était pour détendre, on en a besoin en ce moment

        +6

      Alerter
    • Duracuir // 29.09.2019 à 21h38

      La Fontaine Le Loup et l’Agneau: la raison du plus fort est toujours la meilleure.

      Pascal, conclusion de la Pensée “Justice et Force” : “et n’ayant pu faire que ce qui fut juste fut fort, on fit que ce qui fut fort fut juste”.

      L’Eternel recherche acharnée de la légitimation de l’oppression et de l’exploitation. Le Romain avait son barbare à civiliser(en le massacrant et en le réduisant en esclavage tout en offrant la citoyenneté et les honneurs aux notables des pays conquis). Charlemagne avait les lumières de la christianisation pour massacrer la moitié de la population Saxonne et offrir leurs terres à ses soldats. Tous les occidentaux ont eu les lumières de la civilisation à amener aux “sauvages” (Afrique, Amérique, Océanie) ou aux “dégénérés”( Asie) pour mieux les réduire en servage ou voler leurs richesses. Et maintenant, on a le messianisme droit de l’hommiste pour justifier massacres et oppressions.

        +6

      Alerter
  • Denis // 29.09.2019 à 08h55

    À mon avis,il serait plus facile de chercher les pays n’ayant pas commis de crime(s) de guerre: la liste serait beaucoup plus courte!

      +10

    Alerter
    • Catalina // 29.09.2019 à 09h16

      Mais il me semble qu’il est souhaitable de voir si la France d’en haut à commis des crimes de guerre et la réponse est oui, elle met ses bateaux au service des séouds et de ce fait est complice de la plus grande famine des années 2000 : le Yémen.
      Elle a attaqué la Syrie, la Lybie, deux pays qui ne nous ont rien fait….

        +32

      Alerter
      • Je me marre // 29.09.2019 à 11h43

        “Elle a attaqué la Syrie, la Lybie, deux pays qui ne nous ont rien fait….”

        Pouquoi le passé? La france est toujours présente en Syrie aux côtés des terroriste à Idlib.

        C’est la raison de cette tentative de cessez-le-feu, afin de protéger les terroristes qui se servent des civils comme boucliers:

        https://news.un.org/fr/story/2019/09/1052032

        La rance n’a même pas eu le courage de signer cette résolution, elle a dépêché la belgique à sa place.

          +13

        Alerter
    • jack_sosey // 29.09.2019 à 09h44

      La définition légale de crimes de guerre ou la vision médiatique ?
      Car pour les médias ont à tous commis des crimes de guerre a un moment donné si on remonte assez loin.
      Repentez-vous !

        +1

      Alerter
      • Dominique65 // 29.09.2019 à 10h40

        « Repentez-vous »
        Cette injonction ressemble à une tentative de diversion. Je rappelle que ce papier parle du sort imposé à Assange.

          +9

        Alerter
    • L. A. // 29.09.2019 à 13h22

      @Denis :
      Sans doute, mais la liste des pays qui se présentent comme les parangons de la démocratie, de la liberté et de la modernité et dont les armées sont omniprésentes dans le monde, mais qui commettent des crimes de guerre en permanence depuis le début de leur histoire, elle doit être encore plus courte, non ?
      Et Assange (sujet de l’article) comme Snowden ne sont pas harcelés par la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’Uruguay ou le Bangladesh…

        +10

      Alerter
    • Grd-mère Michelle // 29.09.2019 à 18h51

      La GUERRE est un crime en soi, surtout de la part d’une espèce(le genre humain) ayant élaboré des outils performants(les langues) qui lui permettent de régler les conflits en PARLANT pour éviter de se détruire les un-e-s les autres.
      Dans ce contexte, les mensonges et les dissimulations sont des crimes.
      Les armes et les armées ne sont plus conçues pour faire la guerre, mais des guerres sont fomentées pour vendre des armes et rafler des “parts de marché”.
      À considérer, aussi, les bénéfices des “reconstructions”.
      Nouvelle BD, éditée par le GRIP(Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité): LE COMMERCE DES ARMES: UN BUSINESS COMME UN AUTRE?

        +8

      Alerter
  • isidor ducasse // 29.09.2019 à 11h09

    Je fais souvent cette blague ou je dis mon indignation de savoir que le journaliste chinois Bo Bun est en prison pour avoir dénoncé les agissements assassins et liberticides du gouvernement chinois dans la région conquise de Wang Fung.
    Mes interlocuteurs ne sont pas surpris et ils me répondent que c’est normal puisque la Chine n’est pas une démocratie, qu’il n’y a pas de liberté d’expression, etc……..
    Alors je leur avoue que tout cela est inventé, que Bo Bun est une salade vietnamien, que la région de Wang Fung n’existe pas mais que tout cette histoire est inspiré de la réalité: celle de Julian Assange.

      +27

    Alerter
    • Fritz // 29.09.2019 à 11h19

      Vous auriez dû parler de cette affaire à Bernard Kouchner et Bernard-Henri Botul. Ils nous auraient fait un joli numéro d’indignation, et notre aviation otanisée serait partie bombarder le Wang Fung (pour le libérer, bien sûr). Et si elle n’avait pas trouvé cette région, elle aurait bombardé-libéré la Poldévie.

        +24

      Alerter
      • Zevengeur // 29.09.2019 à 13h23

        Pour les cours de géographie, demander á notre surdoué président qui a redoublé 4 fois sa prépa aux grandes écoles (3 échecs á l’ENS et 1 á l’ENA !).
        Il connait parfaitement la localisation des territoires d’outre-mer (à titre d’exemple).

          +15

        Alerter
  • Grd-mère Michelle // 29.09.2019 à 12h07

    Depuis avril, le comité de soutien à J.Assange, et de défense de la liberté d’expression et du droit à l’information, manifeste chaque lundi de 17 à 19h à Bruxelles, soit devant l’ambassade d’Angleterre(premier lundi du mois), soit sur la place de la Monnaie. Information correcte(fournie par ses proches et avocats) et signature de pétition disponibles à tou-te-s les passant-e-s, jusqu’à sa libération.
    Venez nous rejoindre, si vous le pouvez, ou formez un comité dans votre coin!
    Manifestations autorisées par la Ville de BXL.
    Renseignements: Facebook: Comité Free.Assange.Belgium
    fightforinfo@protonmail.com

      +8

    Alerter
  • Christian Gedeon // 29.09.2019 à 15h03

    Crime de guerre. La guerre est faite de crimes. J’ai du mal avec ce genre de discussions où on fait semblant de croire qu’il peut y avoir des guerres propres et sans crimes.

      +8

    Alerter
    • Mirandole // 29.09.2019 à 18h43

      L’ONU a défini la notion de “crimes de guerre” qui est une caractérisation en droit international.
      Les hommes ont toujours voulu mettre du droit dans les actes de guerre, depuis l’Antiquité.

        +0

      Alerter
  • Duracuir // 29.09.2019 à 17h03

    Pour vous prouver qu’un crime de guerre passe comme une lettre à la poste, il vous suffit de considérer un seul instant l’insensé succès, y compris dans la critique, y compris dans la gauche française du répugnant film de Clint Eastwood sur un serial killer en uniforme obtenant le statut du héros car il a tué 150 personnes au fusil à lunettes, dont des femmes et des enfants sur ses seules assertions qu’il s’agissait de terroristes, de gens armés ou menaçant ou refusant d’obtempérer. 150 assassinats, lâches, bien planqué derrière sa lunette, entre deux deux char et sous un hélicoptère et des avions d’assaut, avec sa seule parole pour qualifier la légitimité à tuer des civils et le voilà un héro. Et ça passe comme une lettre à la poste dans le public et “l’élite” de notre propre pays qui n’est pourtant pas concerné et qui pourrait avoir un minimum de jugeotte. Répugnant:
    “Film éclatant et secret” Charlie Hebdo
    “Clint Eastwood réalise un très grand film sur un conflit détestable, sur un vétéran idéaliste” le JDD
    ” L’alchimie s’est opérée” l’Obs ( 4 étoiles)
    “Un grand film de Clint Eastwood sur la mort d’un soldat légendaire” Marianne
    “sa virtuosité de mise en scène est indiscutable” Inrock
    “On est saisi par les images réalistes des vétérans mutilés.”Telerama(pas par les 150 civils assassinés)
    Libé et le Monde sont plus mitigés, aucun, AUCUN n’est scandalisé.
    Or, quelques mois plus tôt, lors de sa sortie US, ce film a fait un vrai scandale dans la gauche US. Ils ne peuvent même pas dire qu’ils ne savaient pas.

      +14

    Alerter
    • Duracuir // 29.09.2019 à 17h08

      Sans compter le public français qui raffole des aventures d’un officier zélé de la Gestapo pratiquant quotidiennement et consciencieusement la torture pour débusquer les terroriste. Aussi parfait qu’un Klaus Barbie. Avec un bon nom Allemand.
      Pardon? que me dit-on? Ha bon? Il ne s’agit pas de Jakob Bauer de la Gestapo? Mais de Jack Bauer de la CIA? Ha booon, effectivement, puisque c’est pour la Freedom.

        +12

      Alerter
    • Fritz // 29.09.2019 à 17h15

      Merci, Duracuir. Votre commentaire devrait figurer en exergue. Je ne vois rien, mais alors rien de plus obscène que les exclamations enamourées que vous citez. Veules et acculturés… à vomir.

        +3

      Alerter
  • Duracuir // 29.09.2019 à 17h11

    Le plus marrant, c’est que j’imagine la réaction du même public Français si un cinéaste complètement taré nous faisait l’apologie d’un tireur d’élite de la Légion ou des paras qui aurait tué 150 civils en Indo ou en Algérie….Ou alors d’un plouc Breton ou Lorrain qui aurait passé la gégène à plus 150 algériens(femmes et enfants compris) dont certains jusqu’à la mort et de n’avoir jamais eu un aveux et dont la conclusion 50 ans après serait de dire ” le Bicot, c’est mulet”( histoire hélas vraie relatée dans l’interview du “héros” dans l’émission de Mermet, Là Bas si j’y suis). Scandale assuré.
    Comme quoi Hollywood peut faire gober n’importe quoi à nos moutons.

      +10

    Alerter
    • Denis // 29.09.2019 à 19h56

      Bonsoir,
      je vous trouve un peu dur ….
      Voyons, voyons: le crime de guerre, c’est le perdant!
      Le gagnant, lui, c’est pas pareil: il a agit par contrainte.
      En clair, je flingue mais à l’insu de mon plein gré!

      En plus, on a une chance extraordinaire: on est au pays des droits de l’Homme.
      Non mais, on ne rigole pas avec ce genre de faits.

      Vive la France et vive la Liberté éclairant le Monde!

      PS c’est de l’humour, j’avoue de mauvais goût! 🙂

        +6

      Alerter
    • Subotai // 01.10.2019 à 00h50

      Influencé par les mauvaises appréciations des uns et des autres, j’ai mis du temps à vouloir regarder ce film, justement.
      J’ai fini par le regarder et au contraire d’une apologie, j’ai découvert un subtil questionnement sur soi même et une critique sous-jacente des conditions qui amène un humain à accepter de se comporter ainsi.
      Parce que le type n’est pas indemne, ni glorieux.
      En fait Eastwood montre son pays tel qu’il est – Abominablement Humain. Comprenne qui pourra.
      Apparemment les media n’ont rien compris. Mais bon qu’attendre d’autres des Bobos30% qui y écrivent.

        +1

      Alerter
  • Subotai // 01.10.2019 à 00h36

    Je me demande si la question du titre est bien posée.
    Les notions de Crime de guerre et Crime contre l’humanité et la prégnance de ces concepts dans le monde actuel n’ont pas étés inventés et n’interviennent pas pour des questions |morales|. Même si l’Éthique et les Morales jouent aussi un rôle, ces notions découlent d’abord de la crainte de se voir appliquer les mêmes traitements.
    Aussi les Humains ont ils tenté devant l’AMPLEUR des massacres du siècle dernier de codifier/réguler l’inacceptable.
    Aussi la bonne question serait plutôt:
    Quels Crimes de guerre êtes vous prêt à accepter de VOTRE Gouvernement?
    Ou plutôt, jusqu’à quel niveau de Crime de guerre suivez vous votre Gouvernement?
    Je dis ça… Parce que personne n’est exempt de barbarie. Et le niveau d’acceptation est personnel (Milgram)

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications