Les Crises Les Crises
19.mars.201519.3.2015 // Les Crises

[Taux 0,00 %] Tout va bien !

Merci 0
J'envoie

Voici la dernière émission d’OAT de la France (= bon du Trésor) – preuve que l’économie est saine et qu’il n’y à aucun problème, en particulier dans les banques…

Cela ne vous parle peut être as trop, mais je vous garantis que ça donne à un actuaire une réelle envie de pleurer…


Arrêté du 13 mars 2015 relatif à la création d’obligations assimilables du Trésor 0,00 % 25 février 2018 en euros

Le ministre des finances et des comptes publics,
Vu l’article 49 de la loi n° 2014-1654 du 29 décembre 2014 portant loi de finances pour 2015 ;
Vu le décret n° 2014-1693 du 30 décembre 2014 relatif à l’émission des valeurs du Trésor, notamment son article 1er,
Arrête :

Article 1
Il est créé une ligne d’obligations assimilables du Trésor 0,00 % 25 février 2018 en euros.
Ces obligations ont une valeur nominale de 1 euro. Elles sont remboursées le 25 février 2018 à un prix égal au pair, soit 1 euro.
L’intérêt nominal est de 0,000 0 euro par obligation de 1 euro. Il est payable à terme échu le 25 février de chaque année et, pour la première fois, le 25 février 2016.
Article 2
Les titres cessent de porter intérêt à partir du jour où ils sont appelés au remboursement.
Article 3
Le paiement des intérêts et le remboursement de ces titres sont effectués sous la seule déduction des impôts que la loi met ou pourrait mettre obligatoirement à la charge des porteurs.
Article 4
L’Etat s’interdit de procéder pendant toute la durée de l’emprunt à l’amortissement par remboursement anticipé des obligations, mais se réserve le droit de procéder, sur le marché, à des rachats ou des échanges.
Article 5
Les versements prévus aux articles 1er et 2 sont effectués, selon le cas, par l’émetteur ou par l’intermédiaire gérant l’inscription en compte.
Article 6
Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 13 mars 2015.
Pour le ministre et par délégation :
La directrice générale adjointe de l’Agence France Trésor

Source : Journal officiel


Voici pour mémoire l’évolution des taux sur les bons du trésor :

Si les taux réels ont déjà été plus faibles, ce n’est pas le cas des taux nominaux…

Voici la courbe de taux actuelle sur les bons du trésor :

et son évolution :

On note bien à quel point “le futur” (différence entre une taux à 30 ans et un taux à court terme) a de moins en moins de valeur…

Commentaire recommandé

dissy // 19.03.2015 à 19h46

Tout va bien c’est la reprise a dit scooterman….les ‘reprises’ de Hollande c’est comme les ‘invasions russes’…plus il y en a moins on en voit la couleur.

161 réactions et commentaires

  • arkantz // 19.03.2015 à 19h42

    0% rapportent 0% d’intérêt. Logique de la rédaction des pouvoirs publics.

      +8

    Alerter
    • Ysabeau // 19.03.2015 à 20h25

      Au bout du compte, zéro c’est peut-être mieux que rien ?

        +25

      Alerter
      • Gérard Lepage // 19.03.2015 à 23h37

        C’est nul !

          +12

        Alerter
  • dissy // 19.03.2015 à 19h46

    Tout va bien c’est la reprise a dit scooterman….les ‘reprises’ de Hollande c’est comme les ‘invasions russes’…plus il y en a moins on en voit la couleur.

      +43

    Alerter
  • purefrancophone // 19.03.2015 à 19h47

    Je n’y connais pas grand chose dans ce domaine , mais en dehors de prévision de déflation importante , à quoi cela sert-il à l’épargnant de miser sur ce genre de produit ?
    Est ce les prémisses d’un effondrement bancaire généralisé ?
    En dehors des métaux , il ne reste plus rien pour sauvegarder les petites économies !!!

      +25

    Alerter
    • Surya // 19.03.2015 à 19h56

      effectivement les taux 0 ou négatifs montrent une certain défiance dans le secteur bancaire.

        +6

      Alerter
      • LBSSO // 20.03.2015 à 22h05

        Bonjour

        “défiance envers le secteur bancaire”?

        Je pensais que les taux très bas voir négatifs étaient du à l’abondance de liquidités voulue par les Banques Centrales et non à une défiance particulière envers les banques(dont je n’ignore pas le bilan précaire).Ceci permettant aux Etats de se financer au moindre coût et aux entreprises de se financer à bon marché.(je n’ ignore pas non plus la faiblesse de la demande en raison de la pression sur les salaires ou fiscal).D’autre part,je pensais également que cela poussait (en principe) les investisseurs qui recherchent un plus fort rendement à investir dans le secteur “productif”. Je voyais donc uniquement comme risque à terme une perte de valeur de certaines monnaies
        Je comprends par ailleurs que des taux bas ne permettent pas aux banques “traditionnelles” de vivre. Mais ne ” se refont elles pas une santé” grâce à la montée(déraisonnable) de certains actifs.
        Autrement dit le risque sur les banques ne portera t il pas davantage sur elles par l’intermédiaire d’un krach de certaines monnaies (quoique…) plus que par l’érosion de leurs marges ?

        Pouvez vous me donner votre opinion?

          +0

        Alerter
        • Surya // 22.03.2015 à 12h53

          Le raisonnement est simple, si vous êtes prêt à accepter un taux négatif (donc perdre de l’argent) c’est que vous êtes prêt à payer pour mettre votre pognon en sécurité car vous considérez que le support 0% (le compte bancaire) est moins fiable.

            +1

          Alerter
          • LBSSO // 22.03.2015 à 13h13

            Merci Surya,
            j’ai bien compris cela c’est effectivement simple.
            .Ma question est autre,je vais la caricaturer pour être plus clair. Est-ce que des taux zéro ne sont pas plus dangereux pour les banques que pour les autres acteurs économiques qui eux en profitent (ménage ,entreprises ) ?

              +0

            Alerter
            • Surya // 22.03.2015 à 15h17

              à court terme les taux 0 sont bons pour les banques (ça permet de reconstituer les marges d’intérêts). à long terme c’est la mort pour les banques et l’économie réelle car on ne fait plus de distinction entre les projets risqués et ceux qui ne le sont pas, donc à long terme les agents n’investissent pas (le bon plan en ce moment c’est de se désendetter en rachetant ses crédits), donc là on est en train de tuer la croissance future.

              C’est la politique menée par le japon depuis trente ans.

                +1

              Alerter
            • LBSSO // 22.03.2015 à 19h35

              Bonsoir Surya,
              -ok,je vois l’incidence sur les banques et plus largement sur la croissance.

              -si je prends un autre angle( j’abuse de votre disponibilité…) :
              a)est il juste que des taux négatifs sur la dette souveraine de l’Allemagne et la France laissent deviner une méfiance importante envers la Grèce ,l’Espagne et l’Italie (sachant qu’il y a une obligation réglementaire à détenir de la dette d’Etat) ?
              b)les taux ne sont pas négatifs aux US je crois, est-ce à dire que la confiance envers les banques européennes est plus mauvaise qu’envers les banques américaines ?

              Si vous n’avez pas le temps de répondre c’est ok pour moi.
              Merci

                +0

              Alerter
            • Surya // 22.03.2015 à 23h21

              dites vous bien que désormais les taux sur les dettes publiques sont complètement faussés par les politiques monétaires des banques centrales.

                +1

              Alerter
    • P. Peterovich // 19.03.2015 à 19h59

      Les métaux, c’est de la spéculation. Sur le long terme, vous y laisserez votre culotte…

        +5

      Alerter
      • nicolas // 19.03.2015 à 20h06

        C est rigoureusement faux

        Les métaux c est encore le seul moyen de préserver son pouvoir d achat sur le long terme dans un tel contexte
        Ca se voit que vous n y connaissez rien allez donc regarder le prix de l or en EURO et non en DOLLAR !

          +21

        Alerter
        • Francois // 19.03.2015 à 22h29

          Peut-être qu’on peut regarder les deux….

            +3

          Alerter
        • Alain // 20.03.2015 à 04h49

          Il y aussi les pierres précieuses, l’art, ….

            +0

          Alerter
          • Christophe // 20.03.2015 à 06h25

            les terres agricoles car au bout du compte, il faudra bien bouffer

              +12

            Alerter
            • Vallois // 20.03.2015 à 13h53

              Oui mais la DATAR veille ! La terre est réservée en principe aux agriculteurs.

                +4

              Alerter
            • pedro.c // 20.03.2015 à 21h17

              l’inconvénient absolu de l’immobilier en période troublée est qu’il est … immobile. Donc taxable, saisissable, il peut être confisqué, réquisitionné d’un simple trait de plume …

                +2

              Alerter
      • nicolas // 19.03.2015 à 20h11

        Et je rajoute un dernier truc

        – L immobilier en France oui c est de spéculation vu la decorelation entre les revenus des gens et le prix de l immobilier
        Cette spéculation a été alimentée par les differents plans persil girardins robien etc

        – Les actions c est de la spéculation surtout en ce moment alimentée par les QE

        – Les obligations c est de la spéculation créée grâce aux QE également et au fait que les Etats sont les seuls acheteurs d obligs souveraines donc les banques se rabattent sur les marches actions et obligé d entreprises

        Alors que reste t il ?

        Les livrets ? NON puisque les fausses stats notamment en France ont rendus les livrets et assurances vies non rentables

        Il ne reste QUE LES METAUX qui eux sont systematiquement contenus par les marchés donc c est LE SEUL support ou justement IL N Y A PAS DE SPECULATION …

        Donc a défaut d y laisser sa culotte avoir des métaux permet justement d avoir encore les moyens de s en acheter ( des culottes ) mon pauvre ami

          +37

        Alerter
        • Chris // 19.03.2015 à 20h25

          Il ne s’agit plus de gagner, mais d’arriver à préserver son capital…

            +12

          Alerter
          • purefrancophone // 19.03.2015 à 20h42

            Chris;
            C’est bien ce que cherchent les personnes qui ont compris que la situation est très grave .Sauver ce qu’il est possible de sauver et ne pas laisser les Banques et l’Etat vider vos comptes !
            Cela devient du “sauve-qui-peut”

              +17

            Alerter
          • Gaïa // 20.03.2015 à 02h23

            Vu la dimension de la crise qui s’en vient, moi je compterai plutôt sur mon jardin potager et mon poulailler. Les Grecs le savent.

              +19

            Alerter
            • Kaza // 22.03.2015 à 12h12

              Mais il faut faire attention aux renards! Un matin je n’ai plus retrouvé que des plumes dans mon poulailler…

                +0

              Alerter
        • Surya // 19.03.2015 à 21h20

          Les métaux sont des actifs aussi spéculatifs que les autres.

            +4

          Alerter
          • Kiwixar // 20.03.2015 à 02h14

            Je pense que le métal réel est une fraction minime du métal spéculatif (ETF et autres). Si j’achète aujourd’hui 1 tonne de zinc, 1 tonne d’aluminium ou 1 kg d’or (livré chez moi, hein, pas gardé par la banque), je suis convaincu que ça vaudra pas mal de trucs réels (poulet, nourriture, bouteille de gnôle, maison, terrain) dans 10-20 ans, rien qu’avec l’augmentation du prix de l’énergie nécessaire pour miner, transformer, raffiner ce métal. Bon, le papier, on a vu pendant la guerre en Yougoslavie que c’était AUSSI quelque chose de très demandé (papier-cul).

              +12

            Alerter
            • Vallois // 20.03.2015 à 13h57

              Pour résumer, il ne faut pas en confondre le substrat et ses dérivés dont les contrats futurs et trackers, qui n’ont d’ailleurs si on y réfléchit bien aucunes relations certaines entre eux.

                +0

              Alerter
            • pedro.c // 20.03.2015 à 21h12

              alors mise plutôt sur l’aluminium : il ne “rouille” (s’oxyde) pas —sauf sur ~un micromètre surface, mais ça ne migre pas et ça le protège– et coûte une fortune en énergie pour être purifié (bauxite -> alu).

                +0

              Alerter
            • Charlemagne // 20.03.2015 à 23h28

              Remplacez 10-20ans par mois voire semaines

                +0

              Alerter
            • valles // 21.03.2015 à 08h04

              Le plus simple serrait d’acheter les poules tout de suite, pour la gnole c’est facile aussi tu peus te faire un alembic pour 20€ d’inox chez le ferailleur et pour le logement un trou dans le sol serra plus efficace pour eviter les tirs de drones US.

                +2

              Alerter
      • P. Peterovich // 19.03.2015 à 21h03

        Pour les métaux comme pour le reste, vous dépendez d’un marché, donc vous êtes soumis aux aléas des marchés : hausse ou baisse des prix, absence de liquidité, etc.

          +5

        Alerter
        • Francois // 19.03.2015 à 22h32

          Alors il n’y a plus qu’à stocker de la bouffe et des produits de première nécessité et prier pour que l’effondrement ne soit pas trop dévastateur. Il y a trois jours de nourriture d’avance dans les supermarchés…

            +5

          Alerter
          • Kiwixar // 19.03.2015 à 23h07

            Ces 3 jours de stocks sont vidés… en 3 heures.

              +16

            Alerter
            • kasper // 19.03.2015 à 23h47

              Pour avoir vu les supermarchés de Tokyo entièrement vides pendant 2 jours suite au séisme de 2011, je peux vous confirmer que ça part très vite, même dans les pays bien organisés, et même quand le désastre est ponctuel.

              Et c’est le genre de vision qui fait passer le cerveau en mode ‘panique’.

                +20

              Alerter
        • nicolas // 19.03.2015 à 23h12

          C est faux pour les métaux !!

          C est juste hallucinant de lire des trucs pareils LOL

          Vous ne suivez pas les cours ca se voit !

          L or et l argent sont contrôlés et subissent des pressions baissières de la part des banques centrales et des grandes institutions financières occidentales

          C est bien pour cela que la spéculation sur l or et l argent sont bien moindre que sur les autres actifs de marché

          Mettre sur un pieds d égalité l or et l argent versus les actions ou les obligations en ce moment ca démontre surtout que peterovich n y connait rien du tout LOL

          L or en euro a tres peu baissé depuis ses plus hauts il est aujourd hui à 1100 euros l once contre son plus haut historique qui est de 1350 euros

          Dire que les métaux sont aussi spéculatif que le reste alors là .. allez vous acheter des lunettes et allez sur boursorama regarder les graphes depuis 2007 MDR

          Je pense que quand on sait pas le mieux c est de se taire quand meme …

            +9

          Alerter
          • Surya // 19.03.2015 à 23h25

            Y a de spéculation sur les métaux, d’ailleurs y a pas de futures ni d’ETF, ça m’a pris 20 secondes pour trouver des certificats socgen levier 10 long et short sur l’or qui n’existent pas puisqu’il n’y a pas de spéculation 🙂

              +7

            Alerter
      • som tam // 20.03.2015 à 02h17

        Peter, j ai 400g d’or bien planques. Sur le long terme je suis sur qu’ils seront encore la. Par contre mes assurances vie et comptes bancaires…
        Mais peut etre parlez vous des metaux “papiers”?

          +7

        Alerter
        • P. Peterovich // 20.03.2015 à 09h24

          @ som tam : Non, je parle du fait que les métaux, comme tout le reste, n’ont pas de valeur intrinsèque.

          L’idée selon laquelle ils constitueraient un moyen de stocker son épargne est une construction sociale, pas un donné naturel.

          Et si c’est une construction sociale, elle n’est pas pérenne : elle peut changer au fil du temps.

          Acheter des métaux pour épargner, c’est faire deux paris :
          – le premier, que lorsqu’on voudra les échanger contre autre chose, il se trouvera quelqu’un pour vous les acheter;
          – le second, que si vous trouvez quelqu’un pour les acheter, cette personne vous en donnera un prix correspondant à la valeur à laquelle vous les estimez.

          Ces deux paris impliquent nécessairement que l’achat de métaux à des fins d’épargne comporte des aléas et donc a une part spéculative.

            +10

          Alerter
          • luc // 20.03.2015 à 12h01

            bravo peterovitch : un petit rappel de bon sens, ça fait pas de mal…

            mais c’est vrai que c’est pas évident de garder la tête froide en réalité, on est conditionné à “penser économie”

            il se trouve qu’aujourd’hui on est dans les abberrations économiques les plus folles, telles que la juxtaposition de la création monétaire magique et la persistance tenace des dettes

            le bon sens est très rare là-dedans (enfin c’est dommage que olivier ait envie de pleurer)

            ça fait un peu mal au cerveau peut-être de se rappeller que la “propriété privée” elle-même est en premier lieu une “construction sociale”

            ou encore que “voler la propriété d’autrui” restera toujours faire l’exercice de sa liberté…

              +5

            Alerter
            • Vallois // 20.03.2015 à 14h03

              C’est exactement, ce que j’allais dire, le titre de propriété n’a pas plus de poids que le papier qui le porte. Ca se nationalise comme en 1789.

              L’or a des milliers d’année d’histoire, c’est transportable dans la fuite, c’est bête d’attribuer de la valeur à toute chose matérielle mais on ne refera pas l’homme.

                +3

              Alerter
          • V_Parlier // 20.03.2015 à 13h27

            En des termes plus terre a terre, les metaux ne vous rapporteront peut etre rien mais quand l’argent ne vaudra plus rien du tout leur utilite materielle leur fera conserver un minimum de valeur. Quant aux monnaies des pays qui detiennent le plus d’or, quelqu’un a-t-il un avis de specialiste pour evaluer le niveau de soutien que cela peut leur apporter?

              +1

            Alerter
          • Leechee // 20.03.2015 à 20h18

            Mais comme le dit très justement som tam, seuls les métaux vous garantissent qu’il vous restera au moins une certaine part de votre épargne. Et les métaux, cela fait quand même des millénaires qu’on se les échanges, sur tous les continents, pour faire, justement, des échanges et du commerce. L’or et l’argent sont des monnaies naturelles presque universelles. Demander aux Chinois, Indiens, Arabes, Slaves s’ils en doutent. Il faut être complètement déconnecté pour en douter. Mais cet éloignement entre les Français et l’or est orchestré depuis des décennies, et cela ne m’étonne pas du tout. Je peux vous dire que pour bien connaître l’ex-Yougoslavie, où il y a eu une hyperinflation dans les années 1993-1994, certains étaient bien content d’avoir gardé cette habitude primaire et ancestrale de garder quelques Franz Joseph sous le coude.
            Si la confiance en la valeur des métaux est une construction sociale, cette construction est tellement pérenne et universelle qu’on peut quasiment la qualifier de naturelle. C’est par manipulation mentale qu’on nous fait croire que cette construction est volatile, fragile, irrationnelle…
            Il y aura toujours quelqu’un pour acheter de l’or… surtout lorsque les monnaies papiers, qui ne représentent que de la dette, donc du vent, commenceront à perdre de leur valeur… La confiance doit se fixer sur quelque chose. La perte de confiance dans la capacité à rembourser les dettes se traduira par un regain de confiance dans les richesses tangibles et infalsifiables que sont l’or et l’argent.

              +6

            Alerter
            • luc // 21.03.2015 à 12h57

              pensons aux BRIC, les pays émergents et leur classes moyennes qui explosent : des millions de gens accèdent enfin aux premières nécessités : l’eau courante, un toit, nourriture et électricité

              ces choses ont bien une valeur réelle, concrète (“intrinsèque”) en comparaison avec un lingot d’or

              voilà le vrai défi qui se pose dans ces pays : faire baisser la valeur de ces biens de base au plus bas, arrêter de voir de la propriété privée partout et commencer à partager

              ces propriétés sont à bien des égards scandaleuses, spécialement quand il s’agit de ressources naturelles : pourquoi n’y a t il pas d’arbres fruitiers dans les rues des villes? parce que cela laisserait croire qu’il y a une partie de la nature qui n’est pas la propriété de quelqu’un

              on pense au vénézuela, dont les-crises parlait il y a peu

                +0

              Alerter
          • zorglub // 20.03.2015 à 21h47

            Toutes les civilisations, dans tous les temps, ont accordé de la valeur aux métaux précieux.
            Rappel pour ceux qui estiment que les métaux précieux sont spéculatifs à long terme :

            (je cite de mémoire)

            En Egypte ancienne, le prix d’un boeuf sur pied était convertible en environ 2 onces d’or.
            De nos jours, le prix d’un boeuf sur pied est convertible en environ 2 onces d’or.

            Spéculatif ? À long terme c’est tout l’inverse.

              +3

            Alerter
            • luc // 21.03.2015 à 12h47

              je me permettrais d’émettre l’idée que les égyptiens utilisaient l’or à des fins qui nous sommes totalement étrangères aujourd’hui

              du moins, aujourd’hui on vend et consomme l’or sous forme colloidale car c’est un oligo-élément prècieux!

                +0

              Alerter
          • pol // 21.03.2015 à 17h10

            Ca fait 6000 ans que l’or est un “transport” de valeur a travers le temps et les aleas politiques et economiques. Sous les egyptiens un boeuf valait 2 onces d’or, il les vaut encore aujourd’hui, aucune monnaie n’a jamais durée plus de quelques siecles dans le meilleurs des cas, et si le nom a été conservé la valeur s’est continuellement effondrée. il est inutile de detenir des tonnes d’or, un voire quelques kilos au maximum permettent de traverser n’importe quelle crise et de reprendre une activité normale a l’issue. l’or n’est pas un investissement, c’est une assurance…

            POL

              +3

            Alerter
    • Pat // 19.03.2015 à 22h24
      • purefrancophone // 19.03.2015 à 23h09

        Pat ;
        Merci , c’est effectivement clair !

          +5

        Alerter
    • Seti // 20.03.2015 à 12h07

      Le seul avantage à mon sens c’est que ces titres peuvent être apportés en collatéral.
      C’est ainsi qu’il faut comprendre le succès des émissions du trésor allemand à des taux négatifs.
      Ce sont des titres ‘sûrs’ qui sont privilégiés pour des mises en garantie.

        +0

      Alerter
  • Patrice // 19.03.2015 à 19h52

    Si le taux était négatif alors là ça craindrait vraiment… mais à 0% ça fait juste un peu ridicule.

      +4

    Alerter
    • pedro.c // 20.03.2015 à 21h18

      il y existe déjà des emprunts/obligations à taux négatifs … et ce avant même toute taxation (sur le capital) ou frais de gestion ou de conservation …

        +0

      Alerter
  • lemoine001 // 19.03.2015 à 19h58

    Je vais en souscrire une et je poursuivrai l’émetteur pour non paiement de la somme de zéro euro (sauf s’il pousse la comédie jusqu’à me faire un virement de cette somme et que ce virement soit effectué).

      +23

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 19.03.2015 à 21h42

      Petite question : zéro euro, ça vaut plus, ou moins que zéro dollar ? 🙂

        +12

      Alerter
  • dupontg // 19.03.2015 à 20h06

    qui prete à zero pourcent?

      +3

    Alerter
  • pascale // 19.03.2015 à 20h19

    1 – Pas de demande, pas de projets, pas de croissance, aucune incitation à prendre du risque. L’Etat (Federbusch dirait “la Chose”) en profite, en recueillant pour pas cher les capitaux qui ne voient pas l’intérêt de s’investir ailleurs. Il en profite… à court terme seulement , comme un parasite qui finira par tuer l’orgaisme vivant dont il se nourrit.

    2 – C’est aussi le résultat du dispositif Bâle 2/3 qui permet aux banques de ne pas affecter de fonds propres aux créances sur les Etats: les banques et les Etats se tiennent par la barbichette: on vous renfloue , vous nous financez…

    Tout ça risque de mal finir, par l’attrition de la sté civile et de l’économie.

      +6

    Alerter
    • Surya // 19.03.2015 à 21h23

      Bale III permet aux banques de ne pas affecter de fonds propres en face de titres souverains ? Première nouvelle 🙂

        +1

      Alerter
  • Chris // 19.03.2015 à 20h23

    Le prochain pas, c’est la razzia sur les comptes épargnes et assurances-vie “à la chypriote”
    Vos 100’000 € soit disant garantis, vous pouvez vous les carrez où je pense ! Soyez très contents, s’il vous en reste la moitié.
    Quant aux métaux, figurez-vous que les traders des banques y ont pensé avant vous et les stockent par dizaines de milliards dans des entrepôts, idem du pétrole actuellement bon marché : les cuves sont pleines à craquer.

      +8

    Alerter
    • ploi // 20.03.2015 à 00h46

      Les japonais sont à 0 depuis 20 ans. Aucun chypriotage, seulement un lent déclin.

      “et les stockent par dizaines de milliards dans des entrepôts”

      Au prix que ça doit coûter à être stocké (entrepôts + sécurité + secret), j’espère pour eux que l’effondrement est proche…

        +9

      Alerter
    • V_Parlier // 20.03.2015 à 13h35

      Jusqu’ou pensez vous que ce chyprage puisse aller? Peuvent-ils aller chyprer votre compte jusque dans une banque d’un pays hors euro (je ne pense pas aux US) mais dont l’agence est en France? Qui plus est si le compte est dans la devise de ce pays? Il me semble que non mais en cas de plan massif de saisie, que permet la loi et les contrats passes entre ces banques et l’UE, la France etc… ?

        +0

      Alerter
  • Ysabeau // 19.03.2015 à 20h24

    N’est-ce pas Alphonse Allais qui disait “qui donne aux pauvres prête à Dieu, qui donne à l’État prête à rire”. C’est encore plus drôle quand il s’agit de “prêter gratuitement” à l’État.

      +26

    Alerter
    • alto95 // 20.03.2015 à 10h32

      C’est de Tristan Bernard 😉

        +1

      Alerter
  • nourredine // 19.03.2015 à 20h33

    Quelque fois il faut choisir entre le monstre qu’on connait que le monstre qu’on ne connait pas, je veux dire que s’il y a des banques qui donnent des interet negatifs ou a zero, c’est que peut etre plus sure que certaines banques qui donnent des interets positifs memme a du 0.1% d’interet!!!

      +0

    Alerter
    • Kiwixar // 20.03.2015 à 00h28

      L’intérêt d’acheter des obligations, c’est justement de sortir son argent de la banque.

      Votre débiteur est l’Etat (ou une entreprise en cas d’obligation d’entreprise), qui vous paie les coupons (intérêts) régulièrement via votre compte bancaire, et le capital à maturité via votre compte bancaire. En cas d’explosion de votre banque, vous indiquez à votre débiteur votre nouveau compte bancaire dans une autre banque, éventuellement à l’étranger. Par contre si “votre” argent est gardé par la banque (compte à vue, PEA, assurance-vie), votre débiteur est la banque (et ce n’est plus votre argent). Si la banque saute, bye-bye vos économies, et l’Etat vous expliquera que les 100,000 eur de garanties étaient en fait une vue de l’esprit, et que la chypriotisation (ponctionner les comptes pour sauver la banque) est désormais légale depuis euh …. mars 2015.

        +10

      Alerter
      • P. Peterovich // 20.03.2015 à 09h28

        @ kiwixar : avec l’obligation, vous remplacez un débiteur (la banque) par un autre (l’etat, l’entreprise). Mais êtes-vous sûr qu’il est plus solvable que la banque ? A ce jeu-là, ne vaut-il pas mieux ouvrir un compte et y stocker votre cash (le coût de la location du coffre, devenant vite négligeable, ne différant guère d’un rendement de 0 %) ?

          +2

        Alerter
        • Kiwixar // 20.03.2015 à 09h51

          Les bilans des banques françaises (occidentales) sont apocalyptiques, c’est une cavalerie, et la vraie cavalerie (celle qui arrive avec le clairon) n’aura pas les moyens de sauver quoique ce soit. Pensez-vous que vous aurez accès à votre coffre? Aura-t-il été vidé? Le chemin de la banque (surveillée) jusqu’à votre domicile sera-t-il sûr? Votre papier vous permettra-t-il d’acheter un poulet au fermier du coin, ou vaut-il mieux avoir une pièce en argent?

          J’ai beaucoup plus confiance dans certaines bonnes entreprises et certains Etats, mais il est difficile d’être affirmatif même en regardant l’histoire : actions? obligations? métaux? dans quels pays? Difficile à dire, nous vivons une période unique : en 1929-1936, les systèmes financiers étaient beaucoup plus sains, le pétrole était quasi-gratuit, la démographie était bonne, et on avait tous un voisin ou un parent fermier. Aujourd’hui, la tentation d’une guerre est grande pour ceux qui nous ont mis dans ce pétrin. Et en temps de guerre, la meilleure chose à avoir (pour faire du troc ou se faire des amis), ce sont … les bouteilles de gnôle.

            +7

          Alerter
          • georges dubuis // 20.03.2015 à 10h08

            La gnôle Kiwixar n’est qu’une certaine forme de l’esprit, qui coûte très cher quand on l’expose. Tiens en parlant d’âmes mises, êtes vous joignables ?

              +1

            Alerter
            • Kiwixar // 20.03.2015 à 20h43

              ? Je n’ai pas compris votre commentaire.

                +0

              Alerter
        • dupontg // 20.03.2015 à 11h36

          le cash n’est qu’un morceau de papier qui a tendance à disparaitre..
          usage de plus en plus limité par la loi…et sous l’influence des banques

            +2

          Alerter
  • Olivier P. // 19.03.2015 à 20h46

    comment vont ils faire pour prendre la CSG-RDS ?
    on risque une amende de combien si on ne la paie pas ?
    ou bien ils vont saisir les intérêts …

      +6

    Alerter
    • Ysabeau // 19.03.2015 à 20h53

      Les clowns de Bercy sont très capables de le faire j’en ai peur.

        +4

      Alerter
    • Rmei // 19.03.2015 à 21h37

      0% = pas de revenu = pas de prélèvement sur les revenus

        +1

      Alerter
      • Olivier P. // 19.03.2015 à 22h29

        c’était de l’ ironie , Rmei , voyons
        prendre un % de 0 c’est pas facile… quoique il faut s’ attendre à tout
        et saisir une somme de 0 euros ils auront du mal à y arriver …mais n’empêche qu’ils mettront sans doute en branle le mécanisme adéquat …ça c’ est vu.

          +4

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 20.03.2015 à 07h34

          Ça dépend, c’est comme les loyers virtuels. Si un logement n’est pas loué, il aurait pu rapporter une somme imposable. Donc il faut payer l’impôt sur le loyer non perçu qu’on aurait du percevoir.
          Le taux 0% permet de ne pas perdre d’intérêts alors qu’il devrait être négatif. Le fait de ne pas perdre équivaut à gagner sur ce qu’on a pas perdu, donc ce gain virtuel pourrait être imposable. Ils sont capables de tout. Méfions-nous.

            +10

          Alerter
          • V_Parlier // 20.03.2015 à 13h41

            “Donc il faut payer l’impôt sur le loyer non perçu qu’on aurait du percevoir.”
            –> Non, il aurait fallu payer l’impot sur un loyer non paye, donc gagne car on aurait du le payer si on avait ete locataire. Mais c’etait un projet de projet, ils n’ont quand meme pas ose.

              +1

            Alerter
          • pedro.c // 20.03.2015 à 21h27

            exact ! Exemple très simple : en période de déflation (baisse générale des prix, des salaires, etc…) le maintien de la valeur du capital enrichit son possesseur. Il est donc “juste” de taxer son augmentation de pouvoir d’achat, égale au taux de déflation, vous paierez donc sur ce taux d’inflation négative qui est bien, pour vous, un revenu.

              +0

            Alerter
  • dupontg // 19.03.2015 à 20h53

    ils veulent aussi progressivement faire disparaitre les especes….
    les pretextes ne manquent pas…
    travail au noir,terrorisme,trafic de drogue…etc..
    comme ça votre argent n’existera plus que sous forme virtuelle dans une memoir d’ordinateur de banque…facile de “regulariser” les comptes du ponzi bancaire d’un clic de souris…

    et plus de risque de bank run

      +19

    Alerter
    • Francois // 19.03.2015 à 22h46

      Ce n’est qu’une vue de l’esprit à laquelle, désespérés, ils tentent de se raccrocher. Ils n’y arriveront pas. Le pouvoir a peur: c’est ça qui est difficile à vivre pour les esclaves modernes solitaires. Une invention plus efficace que l’Etat est en train de triompher de celui-ci. Et c’est vraiment terrifiant, même pour ceux qui peuvent penser qu’il sont aux commandes.

        +2

      Alerter
      • Marius // 20.03.2015 à 00h21

        Ah ? C’est quoi cette invention terrifiante ? Je ne saisis pas.

          +0

        Alerter
      • DUGUESGLIN // 20.03.2015 à 07h43

        Si les espèces disparaissent et l’euro aussi, il faut se dépêcher d’acheter des roubles tant qu’ils ne coûtent pas cher. Avec l’effondrement du dollar et de l’euro ce sera une bonne affaire. Et les espèces rares prendront de la valeur. Payer le travail au noir en espèces et en roubles, ce serait le comble. En tablant sur l’idée que le rouble va remonter après la chute du dollar.
        Mais qui peut prédire l’avenir?

          +2

        Alerter
        • Kaza // 22.03.2015 à 12h02

          Rouble a donné naissance aux mots roublard, roublardise.

            +0

          Alerter
  • Louis Robert // 19.03.2015 à 20h56

    Socrate:

    “Ainsi, c’est bien démérite que tu appelles la justice?”

    Thracymaque:

    “Je ne dis pas cela, mais c’est une candeur pleine d’abnégation.”

    (Platon, République, Livre I, 348 c,d)

      +0

    Alerter
  • René Fabri // 19.03.2015 à 21h04

    Les acheteurs seront :

    – La BCE qui achète les dettes en faisant marcher la planche à billets et cela crée de l’inflation. Donc ce sont les épargnants qui paient au final, car leurs économies diminuent.

    – Les banques, car elles sont obligées d’avoir de bons ratios. Ces ratios indiquent quelle part est placée à long terme, quelle part à court terme, etc. Un emprunt d’un Etat important, même s’il ne rapporte rien, et même s’il est négatif, permet de booster les ratios. Donc, ce sont les clients des banques qui paient au final.

    – Les assurances-vie, car elles sont souvent obligées d’avoir un certain pourcentage d’obligation d’Etat, même si le rendement est mauvais. Donc, c’est l’épargnant qui paie.

      +8

    Alerter
    • Merle // 19.03.2015 à 22h11

      Sauf qu’on l’a vu, elle ne créé pas d’inflation en faisant du QE. Donc la BCE fait des billets, les donnent aux banques, qui les donnent à l’Etat. L’économie n’est pas concernée par ce cycle “vertueux”. Saisissant effet de manche. Il y a une faille, c’est sur… Mais où ?

      Le début de la réponse a la question est : quelles sont les conditions nécessaires et suffisantes pour permettre à la BCE (et les banques centrales nationales qui la compose) de racheter des dettes ainsi ?

      A chaud, je dirais : des banques suffisamment aux ordres pour prêter en pure perte à nos états.

        +4

      Alerter
  • Beatrix // 19.03.2015 à 21h22

    C’est le scénario de Chypre qui nous attend tous. UBS vient d’envoyer à tous ses clients qu’à partir de janvier ( du rétroactif donc) que le taux de rémunération de tous les dépôts est de 0,0000 chf. Mais je m’attends à ce qu’ils leur annonce, comme elle l’a fait en janvier déjà, aux institutions comme les fonds de pensions, les caisses de retraite et les avoirs des collectivités, que le taux négatif sera appliqué avant juillet de cette année. Il a été articulé un taux négatif de -1,75%.

    Les banques ont raison de se servir, puisque personne ne le conteste. Je n’ai pas encore entendu un déposant contester. Nous avons renfloué les banques avec nos impôts. Au lieu de les nationaliser, nous avons préférer que nos dirigeants les renflouent avec l’argent public.

    68 milliards de franc pour les risques de faillite des grandes banques d’envergure nationale. Aucun parti n’a songé à lancer un référendum ou une initiative. Le peuple suisse n’a même pas voulu savoir où et ce qui reste de l’or suisse déposé ailleurs qu’en Suisse. Il a voté contre le référendum qui demandait à ce que le Conseil Fédéral renseigne le peuple et rapatrie son or.
    Vu cette confiance aveugle, vu ce dénuement de bon sens du droit fondamental, les banques peuvent se servir librement et avec la bénédiction des élus.

    Demandez-vous pourquoi vous ne pouvez pas acheter un bien immobilier en payant comptant. On m’a répondu qu’il fallait assurer, au passage, le gagne pain aussi aux institutions financières qui participent en réseau au lobby spéculatif des agences immobilières et des promoteurs qui veulent aussi leur rente de cohabitation commerciale. Ou alors, aussi cash que pour la maison, payez les intérêts supposés en cas d’emprunt, sur un ou des taux supposés sur des longueurs d’échéances, elles aussi supposées.

    Cette question du taux zéro ou négatif va prendre de l’ampleur. S’il n’y avait pas l’Union Européenne, le phénomène se produirait difficilement, à moins que tous les pays soient détruits au point de devoir travailler pour zéro revenu et zéro salaire, juste pour survivre.
    Mais je crois que nous y venons. Ce n’est, par ces lois, qu’un début de Bantoustan où nous allons devoir engraisser les potentats avec l’entier de notre travail et de notre sueur. Un petit échantillon nous en donne le goût: l’Ukraine actuelle et à venir. Toute l’Europe sera cette Ukraine en grand.
    Où prendre l’argent pour entretenir une petite Ukraine agressive qui ne paie même pas son gaz et sa nourriture alors qu’elle fut le grenier de l’URSS, ensuite le silo des USA dans les années 90/2000?

    Mme Lagarde avait déjà annoncé la couleur dans ses conseils à la gouvernance de la France: Il faut prélever plus audacieusement sur les comptes des dépôts et des épargnants. Elle avait articulé le taux négatif en septembre 2014 et ce taux devait progresser. Il était même question de faire vite et de ponctionner dès lors que les titulaires veulent retirer de l’argent. Peu importe le montant. Le taux pouvait se prélever à chaque retrait.

    C’est notre argent qui paiera ce qui manque à l’Ukraine pour mener sa guerre contre le Donbass et contre la Russie. Il y a une relation de cause à effet dans ce nouveau régime financier. Le marché boursier se porte comme jamais: heureux et immodérément récompensé! L’industrie militaire et aéronautique aussi! la seule qui survit aux délocalisations et aux suppressions d’emplois.

      +24

    Alerter
  • JT // 19.03.2015 à 21h39

    Bonsoir,

    Puisque l’on parle un peu de finance ces temps-ci, j’en profite pour revenir sur l’article de JM Naulot sur les produits dérivés. Il indique en effet que “les encours de dérivés ont représenté en 2014 près de 800.000 milliards de dollars”. J’ai posé plusieurs questions à ce propos sur le blog et j’ai obtenu des réponses intéressantes (dont celle de JM Naulot) et j’ai également retrouvé votre excellent billet sur les produits dérivés. Mais personne n’a été capable de répondre avec précision à cette question : ces 800.000 milliards sont-ils convertissables en liquidités ?

      +6

    Alerter
    • Surya // 19.03.2015 à 22h42

      non.

        +2

      Alerter
    • Francois // 19.03.2015 à 22h47

      Convertibles?

        +4

      Alerter
  • nourredine // 19.03.2015 à 21h46

    Des videos a voir imperativement, ils expliquent parfaitement l’article
    http://inter-agir.fr/

      +5

    Alerter
  • Biloutte // 19.03.2015 à 21h51

    Excusez moi Olivier, mais moi qui ne suis pas actuaire, je ne comprends rien.

    Peut-être pourriez vous nous expliquer de quoi il s’agit.

    Est-ce très différent du mois dernier, de l’an dernier ???

      +11

    Alerter
    • Surya // 19.03.2015 à 22h44

      quand il y a des taux négatifs c’est en général sur le marché secondaire (c’est à dire que le prix de l’obligation a monté), là on parle de taux nominal contractuel.

        +0

      Alerter
    • Un naïf // 20.03.2015 à 10h20

      Attention, un vent de faillites bancaires souffle en Europe !!

      https://www.goldbroker.fr/actualites/attention-vent-faillites-bancaires-souffle-europe-741

        +4

      Alerter
      • Surya // 20.03.2015 à 10h26

        2 banques sur 6000, houlala attention 😉

          +1

        Alerter
        • Un naïf // 20.03.2015 à 14h01

          Quand le système bancaire limite les retraits à 1000 € au guichet et vote des lois qui permettent aux états de se servir sur votre compte, c’est que tout va bien !! Continuez à dormir tranquille !! 😉

            +5

          Alerter
          • Surya // 20.03.2015 à 14h18

            Faut vous réveiller, quand une banque saute les comptes des clients sont pulvérisés depuis… que les banques existent. Vous croyez qu’on a attendu une loi pour ça ? Pourquoi y a-t-il un fonds de garantie des dépôts à votre avis ?

            quant aux retraits aux guichets… moi j’utilise ma carte bleue et je fais des virements, parfois pour de gros montants et je n’ai jamais eu aucun problème.

              +1

            Alerter
          • Un naïf // 20.03.2015 à 17h13

            Merci Surya,
            je pense que vos arguments imparables sont de nature à éveiller le peuple, pour ma part je vais prendre un café !!
            Bon WE 🙂

              +2

            Alerter
          • Surya // 20.03.2015 à 20h02

            Suffit de lire les directives en application et pas le premier article venu sur le net publié par un gogo.

              +1

            Alerter
    • Olivier P. // 20.03.2015 à 20h47

      il est possible de gagner de l’ argent quand même puisque les obligs même à 0% achetées 100 par des banques et autres, seront refourguées à la BCE qui les achètera 101.

      Les obligations ont flambées, j’ en ai acheté pendant la crise bancaire à 83 e ( elles sont même descendues à 74 e) on me versait un dividende de 5% ( sur la base 100 donc cela me faisait plus, puisque je les ai achetées 83 ) je les ai revendues quand elles sont remontées à 100 , mais aujourd’hui elles sont à 103 ! merci la BCE de votre grande générosité …
      forcément ça ne peut pas durer .
      Je n’ ai pas eu le bac…juste un peu de bon sens de naissance, mais à mon avis ça va faire mal à un moment.

        +0

      Alerter
  • arthur78 // 19.03.2015 à 22h10

    je me permets d’apporter mon petit grain de sel d’informaticien dans cette histoire

    1) en informatique 0,000 ca fait pas forcément 0
    2) il ne faut pas confondre 0 et null

    article 2 : Les titres cessent de porter intérêt à partir du jour où ils sont appelés au remboursement.

    ca peut vouloir dire que le remboursement est égal à null :

    _remboursemnent = null

    mais ca peut vouloir dire aussi :

    _remboursement is not defined ( problème tous les programmes ne le gère pas)
    et en plus not defined !== no more defined
    ou
    _remboursement est hors de portée

    si c’est mal codé , on peut imaginer un coding du genre :

    _remboursement = 0

    le gros risque est que ce programme soit codé en Cobol et alors la, bonjour les dégats …!!!

    bref pour résumer sur 2 articles on a mnimum 6 possibilités de Bug

    je connais bien le sujet aussi je me permets de proposer mes services, I’m deeply motivated, je promets sur l’honneur de ne pas pirater les serveurs du tresor et je ne jouerais pas au loto sur mon lieu de travail

      +6

    Alerter
    • Merle // 19.03.2015 à 22h19

      De même, en mathématiques, une somme de zéros ne fait pas forcement zéro ! De la même façon, en politique, une somme de zéros successifs dans nos gouvernements donne une catastrophe.

        +9

      Alerter
  • scipio // 19.03.2015 à 22h14

    Attention le taux de 0% ne s’applique qu’aux obligations de 1 euros.

    Pour celles de montant supérieur le taux est probblement plus élevé certainement 0.001% au moins.

    Question à Olivier:”pourquoi l’actuaire pleure?”

      +2

    Alerter
    • Surya // 19.03.2015 à 22h47

      Et pourtant, plusieurs milliards sont partis au nominal de 0% (en fait encore moins avec la prime d’émission) ce matin

      http://www.aft.gouv.fr/articles/emission-de-l-aft-8-496-milliards-d-oat-et-1-485-milliard-d-indexes_12346.html

        +1

      Alerter
    • purefrancophone // 20.03.2015 à 00h20

      Merci Olivier ; cela confirme ce que je dis dans mon post à 19h47!

        +2

      Alerter
    • step // 20.03.2015 à 00h25

      mais non, faut pas voir le mal partout, c’est juste qu’on a atteint le monde de winny l’ourson et qu’il n’y a plus de risque.

        +1

      Alerter
    • ploi // 20.03.2015 à 00h32

      Pourquoi?

      Ça ne peut pas être dû aux ratios de titres de dettes publiques imposées aux entreprises financières? Titres de dettes que la BCE rachètent, ce qui augmente la quantité de titres achetés?

      ps : je ne dis pas que le système bancaire n’est pas proche de sa fin. Mais je ne vois pas pourquoi ceci l’en rapproche.

        +0

      Alerter
      • Surya // 20.03.2015 à 07h33

        Les taux 0 durables pour les banques et les assureurs c’est la mort, comme ils transforment des passifs courts en actifs longs désormais les actifs se gorgent de titres et de prêts qui ne rapportent plus grand chose donc le PNB baisse (la marge d’intérêt commence à se comprimer).

        Le jour où les taux remonteront il va y avoir un bel effet ciseaux sur le PNB, les charges d’intérêts remontant. Pour éviter ça il est donc probable que les taux 0 dureront un certain temps comme au Japon.

          +2

        Alerter
    • brigitte // 20.03.2015 à 09h45

      c’est ainsi que je l’ai interprété :c’est un aveu que l’argent serait plus en sécurité bloqué jusqu’en janvier 2016 en bons du trésor à 0% que sur n’importe quel compte bancaire.

      En parallèle, Sapin empêche de retirer l’argent des banques pour le garder en liquide en attendant que l’orage passe car il sera impossible de payer les achats avec plus de 1000 euros en liquide.

      Vous voulez protéger un capital en danger dans votre banque avant l’achat prochain où vous devez vous engager pour une voiture, un logement, etc i.e. d’un bien supérieur à 1000 euros ? Sapin vous l’interdit.

      Que faire ? car ça chauffe !!!

      Cher Olivier Berruyer : là il faudrait un article simple qui nous liste tous les choix (monnaie étrangère comprise) et les méthodes concrètes d’accès (guide pratique) pour éviter d’être emportés dans l’avalanche du crash bancaire (burn-out bancaire) qui semble arriver très vite vers nous.

        +4

      Alerter
    • LS // 20.03.2015 à 11h06

      D’autant que les comptes à termes 3 ans sont plutôt à 1 – 1,5 % en ce moment

        +1

      Alerter
    • coinfinger // 20.03.2015 à 11h30

      C’est vrai fondalement que 0 ou quasi zéro , c’est la mort des banques ( de dépots) puisque les tx c’est leur bénéfice .
      Toutefois çà fait un moment déjà que les gains spéculatifs ont pris le relais , alimenté par une surcréation monétaire , donc que les banques d’affaires ( pour prendre un vocabulaire vieux jeu ) chapeaute le tout . Alors la spéculation c’est quoi en définitive , acheter le blé en herbe , certes donc un gros risque , mais çà peut rapporter gros aussi , avec de la chance .
      En fait on recule constamment la fin du systéme , avec le pari implicite qu’il va se reprendre .
      C’est là qu’il y a du souci parce que la reprise US , c’est pas folichon et surtout çà n’entérine pas dans le contexte ce qui est bon pour les States c’est bon pour vous .
      Leur reste la possibilité au cas où nous serions saisi par le doute , de nous obliger , par la guerre interne et externe à penser ‘correctement’ .
      C’est donc à mon avis militairement qu’il se revelera que les tx sont vraiment nulls .

        +1

      Alerter
    • ENZO MOLINARI // 20.03.2015 à 11h53

      Pourquoi ???

      Un investisseur qui n’a plus confiance dans le système bancaire prête donc à un état.

      Mais si le système s’effondre, les états seront appelés à la rescousse ce qui diminuera leurs capacités à honorer ce type d’engagement.

      Alors, dans ce scenario de fin d’un système, en quoi un investisseur est-il mieux protégé ?

        +1

      Alerter
    • Rémi Laffitte // 20.03.2015 à 15h09

      Et il faudrait s’en plaindre ? Taux 0 = pas d’intérêt = fin des banques = fin du capitalisme ? Du moins tel qu’on le connait.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 19.03.2015 à 22h15

    L’intérêt d’acheter de la dette française à 0% c’est de gagner sur… le taux de change. Donc parier sur une explosion de l’euro avant la maturité de l’obligation (2018). Ca vaut le coup pour tous les pays dont la monnaie (lire, drachme, etc) va baisser par rapport au Franc (tous les PIIGS). C’est le même intérêt qu’acheter de la dette allemande à taux négatif (le DEM devrait monter de 30% par rapport à l’euro et au FRF).

    Métaux : investir dans les métaux (et pas uniquement les métaux précieux) c’est parier que (1) les biens réels auront plus de valeur que le papier-cul (2) que le prix du pétrole va monter. En effet, les métaux sont une très bonne concentration d’énergie, vu qu’il faut bouger 30 tonnes de terre pour avoir 1g d’or par exemple. Le zinc va être un des premiers métaux à ne plus être minable (2020?), or c’est un métal qui va être très utile (galvanisation, anti-rouille) pour le “monde d’après” où on voudra faire durer les produits le plus longtemps possible.

      +15

    Alerter
    • pedro.c // 20.03.2015 à 21h36

      heu, la dette émise est de droit français. en cas de sortie de l’euro, elle sera convertie en nouveaux francs français. Celui qui a acheté en euros relativement fort se verra remboursé en francs dévalués … il perdra, le gagnant est le vendeur qui a pris la monnaie “forte” initialement et refilera de la monnaie faible à échéance.

        +1

      Alerter
      • Kiwixar // 20.03.2015 à 22h17

        Les estimations que j’ai lu des taux de changes par rapport à l’euro en cas d’éclatement sont FRF stable, DEM +30%, lire -20-30%, drachme (??). Donc pour un investisseur des PIIGS, ça vaut le coup d’acheter (c’est un pari) de la dette française à 0% ou de la dette allemande à taux négatif.

          +0

        Alerter
  • georges dubuis // 19.03.2015 à 22h34

    Ubu fait il du cinéma où est devenu réalité ? Les 2 mon général.

      +1

    Alerter
  • Alain Rousseau // 19.03.2015 à 22h46

    Tout ça, c’est encore la faute des Arabes : c’est eux qui ont inventé le zéro !

      +19

    Alerter
    • araok // 19.03.2015 à 23h33

      Hi, hi!
      Mais raté: le zéro est une invention indienne amenée en Irak avec les caravanes.

        +9

      Alerter
      • Ysabeau // 20.03.2015 à 09h13

        Ça reste de la faute de l’immigration, c’est l’essentiel. On vous le disait bien que les étrangers n’apportent rien de bon, la preuve. 🙂

          +4

        Alerter
      • Alain Rousseau // 20.03.2015 à 09h44

        Merci d’avoir corrigé mon erreur. En réalité, ce serait le mot “zéro” que nous devrions aux Arabes, et non le zéro en lui-même.

          +0

        Alerter
        • brigitte // 20.03.2015 à 09h52

          c’est le système de numération 0,1, … en lui-même que nous devons aux arabes.

          C’est pour cette raison que nous écrivons les nombres de droite à gauche … et donc que les enfants apprennent à faire des additions en commençant par la droite …

          nous avons conservé ce mode de notation de droite à gauche pour les polynômes que nous notons usuellement en partant à gauche de la plus grande puissance pour décroître.

            +3

          Alerter
          • Alain Rousseau // 20.03.2015 à 14h17

            Pas trop de maths la veille du week-end SVP… 🙂

              +0

            Alerter
  • Francois // 19.03.2015 à 22h51

    Quelle chance avons-nous, nous vivons vraiment des événements historiques hors du commun! taux négatifs, coup d’Etat mondial subliminal… Dire qu’il y a des gugusses qui s’emmerdent!

      +18

    Alerter
  • JV // 19.03.2015 à 23h06

    Je n’y connais rien.
    Je me risque : Acheter des Yuan ou des Roubles contre des euros aurait-il un intérêt ?

      +1

    Alerter
    • Kiwixar // 19.03.2015 à 23h34

      Je considère le yuan comme risqué :
      – bulle immobilière gargantuesque (il y a eu des années où la Chine avait plus de 50% des grues mondiales sur son territoire)
      – QE chinois depuis 2008 qui n’a rien à envier au QE de la FED
      – plus de 50% des riches chinois souhaitent quitter la Chine avant 5 ans, et ils investissent à tour de bras dans l’immobilier australien, nz, canadien, portugais, etc
      – contrôle des changes (devrait disparaître?)
      – socialement explosif (bon, pas plus que l’Europe, mais certainement plus que Singapour ou HK), avec en plus un déséquilibre démographique homme/femme (les hommes sans épouses sont énervés)

      “Risqué” : vous pouvez sans doute faire +100% par rapport au FRF ou à l’euro, mais vous pouvez aussi faire -50% (c’est mon avis).

        +1

      Alerter
      • JV // 20.03.2015 à 00h41

        Merci kiwixar, et concernant le rouble ?

          +0

        Alerter
        • Kiwixar // 20.03.2015 à 01h07

          Je ne connais quasiment rien de la Russie, je n’y ai mis les pieds qu’une fois. Par contre, quand on regarde les ressources russes (pétrole, gaz, titane, or, minerais), leur bon voisin qui sait tout faire (Chine), et la géographie (nouvelle route de la Soie avec trains haute vitesse), c’est sûr que c’est un pays d’avenir, et à mon avis moins risqué que la Chine (énormes problèmes, dont l’environnement et la pyramide des âges).

          Tout dépend sur quelle durée vous souhaitez investir dans le rouble. A court terme, l’Empire du Chaos va tout faire pour les secouer. A moyen terme ou long terme, je pense que ça vaudra mieux que la monnaie de pays qui ont complètement désindustrialisé (tous les pays de l’Otan) et qui ne sont même plus foutus de fabriquer un avion (F-35), ce qui en dit long sur leur niveau technique. Ce n’est pas avec des lawyers et des agents immobiliers qu’on fait un pays d’avenir.

            +12

          Alerter
          • Léa // 20.03.2015 à 04h34

            Le meilleur plan avec le rouble, c’est de passer une semaine à Moscou.

            7 nuits d’ hôtel **** + vol AR (lyon) avec la Luftwafen 🙂 902 €

            mais selon l’hôtel, à partir de 500 €

            La pb , c’est mon chien.. sinon

              +5

            Alerter
    • brigitte // 20.03.2015 à 09h55

      oui mais Sapin vous empêchera d’utiliser plus de l’équivalent de 1000 euros en liquide …

      car vous seriez alors soupçonné d’être un terroriste (ils osent tout, ils utilisent les morts sans vergogne pour prétexter leurs mesures)

        +4

      Alerter
  • Alex Hanin // 19.03.2015 à 23h18

    En soi, ce 0% ne me dérange pas particulièrement. Ce qui est plus intéressant, c’est que “y a plus d’argent”, mais que la bce compte créer 60 milliards par mois pendant 18 mois pour racheter des titres.

      +1

    Alerter
  • Daniel Maniscalco // 19.03.2015 à 23h30

    Questions de fond :

    Comment on paye 0% d’intérêts ?
    Quel est le coût d’information pour l’état des intérêts à 0% aux acheteurs (prix du timbre, lettre, temps des fonctionnaires à faire le courrier… bref, tous les coûts directs et indirects, payés par les bons soins des contribuables ?

    Quel est le coût de revente sur le marché secondaire ?

      +3

    Alerter
  • Michel Ickx // 19.03.2015 à 23h45

    Au point où nous en sommes, la question de ce que c’est, et de comment ça fonctionne ne semble plus avoir de sens.

    L’explication demande un saut de niveau:

    Pour avoir la bonne réponse, les questions pertinentes sont:

    Qui fait cela? (ou, à qui le crime profite?)
    Dans quel but? (ou, comment cela va-t-il finir?)

    Catherine Austin Fitts, ex sous-secrétaire de HUD (ministère du logement et de l’urbanisme) sous Bush père, à posé trop de questions à ses collaborateurs et à ses supérieurs. Elle n’arrivait pas à comprendre le mécanisme de financement et de gestion de ce gigantesque secteur de l’économie USA (hypothèques.)

    (A l’époque, un certain Bill et une certaine Hillary en étaient encore à s’exercer dans l’Arkansas avec les Saving and Loan Associations)

    On a dit à Catherine de ne pas poser ces question et qu’il n’y avait ni budget, ni contabilité, seulement de mouvements de fonds. Il n’y avait pas à justifier quoi que ce soit.

    Elle a alors créé une application qui permettait de vérifier les anomalies, parfois très fortes, dans différentes régions. Comme cela montrait trop clairement les maguouilles, un beau jour le FBI a fait une descente dans ses bureaux.

    Ils lui ont tout confisqué, meubles, documents, ordinateurs etc.
    Ils lui ont fait de nombreux procès. Comme Denis Robert, le journaliste investigateur de l’affaire Clearstream, il l’ont ruinée.

    Mais elle a gagné tous se procès à la cour suprème et elle est toujours en vie car elle avait gardé tous les documents justificatifs de son travail.

    Quand on demande à Catherine comment tout cela n’a pas encore explosé, elle répond:

    le “Slow burn”. (La combustion lente).Chez nous on dit “tuer à petit feux”

    Catherine ne crois pas à un écroulement rapide. Jusqu’à présent elle à eu raison.

    Mais qui fait cela lui demande-t-on?

    Réponse prudente: “The power that be”
    (Le pouvoir quel qu’il soit) Catherine n’est pas adepte de la théorie du complot.

    Toutefois elle parle du “black budget” Souvenons-nous que, un ou deux jours avant le 11 Septembre, Donald Rumsfeld a dit publiquement qu’il manquait deux ou trois trillons de $ dans les comptes du Pentagone.

    Après le 11 Septembre on a parlé d’autres choses. Il y a eu la panique de l’antrax. Et bien d’autres chapîtres de la “narrative” depuis lors.

    On en est actuellement au chapitre de “l’ogre russe qui menace tout le monde en commençant par la pauvre fée Ukraine qu’il a brutalement agressée”.

    Et du Caliphat, mot politiquement incorrect, ou de Daesh. Les gar- de-AlNosra-qui-font-du-bon-boulot et d’autres talibans du même genre. Le bon McCain qui n’arrête pas de voyager apparaît en photo avec l’un ou l’autre de ces gens visiblement fréquentables un jour et non fréquentables le lendemain.

    Si tout ceci vous semble confus, vous avez raison: c’est confus

    Moi j’y perds mon latin, mais j’ai comme un mauvais goût.

    Si vous voulez un livre sur la monnaie dans une approche très originale, mais plein de données surprenantes, vous allez adorer “Au coeur de la monnaie” de B. Lietaer

    Bien que je n’adore pas, Je trouve l’expression élégante. France Télécom me la sert régulièrement sur mon portable.

    Pardonnez la digression.

      +20

    Alerter
    • Marius // 20.03.2015 à 00h31

      Réponse prudente: “The power that be”
      (Le pouvoir quel qu’il soit) Catherine n’est pas adepte de la théorie du complot.

      Catherine est vraiment indulgente.

        +2

      Alerter
    • Eric // 20.03.2015 à 21h02

      Pour une autre approche de la monnaie vous pouvez lire aussi : http://www.francois-roddier.fr/?p=299

        +0

      Alerter
    • adrien // 21.03.2015 à 00h40

      Dans le même ordre d’idée que la mésaventure de Catherine Austin Fitts, il y a cette audition surréaliste d’Elisabeth Coleman, inspecteur de la Fed, répondant à un membre du Congrés sur la disparition de 9000 milliards de dollars. C’était en 2009 .

      http://www.dailymotion.com/ video/ x9oitk_9000-milliards-de-egares-par-la-res_webcam

        +1

      Alerter
  • Patrick Luder // 20.03.2015 à 05h59

    La monnaie n’a de valeur, que ce que l’on veut bien y prêter.

      +5

    Alerter
    • Un naïf // 20.03.2015 à 10h00

      Force est de constater que le $, le Ÿ & l’€ ne représentent plus rien (QE). La planche à billet à toujours terminée très mal dans l’histoire, mais cette fois-ci, la violence de l’effondrement sera un carnage mondial… préparez vos sacs de riz !!

        +1

      Alerter
  • reneegate // 20.03.2015 à 06h15

    Un état qui aurait de bonnes idées d’investissement pour l’avenir disposerait d’une arme redoutable en ayant la possibilité de les financer à 0%. Or cela ne suscite que angoisse et mise en garde, c’est la preuve que plus personne ne croit aux politiques et à la force de l’état collectif.
    Il y a il me semble une petite différence sur l’or dans le sens où ce métal à une valeur d'”orfévrerie” (bijoux, traditions, représentations et imaginaire). Il a il me semble une valeur résiduelle (au dessous de laquelle il ne peut tomber) très élevée.
    Enfin il y a cette monnaie bitcoin BTC qui fait sa vie par vents et marées mais qui tient le coup en se stabilisant petit à petit. Le BTC a été créé avec un algorithme qui fixe une masse totale finie. Donc impossible ensuite de continuer a créer (miner) de BTC. Mais a mon avis le BTC fait office de test en situation réelle d’une monnaie électronique dont la traçabilité des paiements (blockchain) et la rétro-opérabilité doivent en effrayer plus d’uns.

      +5

    Alerter
  • Kiwixar // 20.03.2015 à 07h06

    Les 3 métaux d’avenir : l’or, l’argent…. et le plomb.

      +8

    Alerter
    • reneegate // 20.03.2015 à 08h08

      vous avez raison le plomb est une protection contre la radioactivité n’est ce pas? Fukushima en produit sans limite. Exemple parfait de la subjectivité liée à l’interprétation de certains textes.

        +1

      Alerter
      • Kiwixar // 20.03.2015 à 11h06

        Je pensais à l’énergie cinétique du plomb lancé à grande vitesse… 😀

          +6

        Alerter
        • reneegate // 20.03.2015 à 12h36

          oui c’est à cela que je faisais allusion, des sites sont blacklistés pour moins que cela (voir article ce jour)

            +1

          Alerter
    • Ray // 20.03.2015 à 10h40

      @ – Kiwixar ,bonjour.

      Moi, je pense devenir fortuné dans l’industrie , de casquette couche culotte
      xxx filtre absorbant pour tète d’œuf coué **.
      ** = couvé, mais non éclot, dont le contenu n’est que du gaz pestilentiel .
      Ps…,Je recherche des Associés Investisseurs.
      J’accepte : Carte Gold Resto du cœur, ainsi que Bons de la Semeuse ……

        +2

      Alerter
  • coinfinger // 20.03.2015 à 09h26

    En voyant çà je ne peux empécher que me revienne à l’idée la fameuse prédiction de Charles Gide .
    Gide ayant observé avec attention , la baisse des taux tout au long du 19e siécle , quasi linéaire , la voyait atteidre O en 1915 . Ce qui lui fait dire : ‘il va se passer quelque chose’ .
    Et là on voit : création de le FED et guerre de 14-18 .
    Bon , contexte de monnaie-or , ( donc tx réels ) beaucoup moins de revenus spéculatifs , en masse , abscence de structures financiéres en rapport , hormis les banques d’affaires . Mais quand méme , çà craint .

      +1

    Alerter
  • FETO // 20.03.2015 à 09h38

    La tendance est claire, depuis la fin des années 80, les taux, qu’ils soient réels ou nominaux, ne font que chuter. On voudrait nous faire croire que c’est “grâce” a la politique de la BCE. C’est faux et bien plus grave: nos économies s’écroulent, la croissance a quasiment disparu. En voulant se voiler la face, nos gouvernements vont droit dans le mur en pariant notre avenir sur un retour d’une croissance qui n’arrivera pas.

      +4

    Alerter
  • Un naïf // 20.03.2015 à 10h21

    Attention. La France va sans doute mettre en oeuvre une politique d’austérité.

    Le gouvernement prépare un plan pour après les départementales. En effet, la Commission européenne exige de la France de nouveaux « efforts ».

    Elle exige 30 milliards d’euros de coupes budgétaires de plus que les 50 milliards d’euros déjà prévus par le gouvernement Valls d’ici 2017. Et pour commencer, la Commission exige 4 milliards d’euros de coupes supplémentaires dès cette année 2015. Dans son interview au Parisien, mercredi 4 mars, François Hollande a déjà accepté le nouveau diktat de la Commission. Il a déclaré que « si Bruxelles demande 4 milliards de plus pour respecter nos engagements en matière de réduction des déficits publics, ils seront trouvés par des économies nouvelles ».

    Ce n’est pas tout. La Commission exige surtout de nouvelles « réformes structurelles». Dans son viseur figurent notamment de nouvelles réformes des retraites, de l’assurance-chômage et du marché du travail. Plus précisément, la Commission veut rendre plus difficile le départ à la retraite, réduire les indemnités des chômeurs, et faciliter les licenciements. Le commissaire européen Pierre Moscovici a été chargé de faire passer le message à la une du Figaro et sur France Info. En insistant sur la menace de « sanctions » contre la France si elle ne se conforme pas aux exigences des androïdes libéraux de la Commission. La Commission proposera une recommandation aux ministres des 28 pays de l’Union européenne le 10 juin.

    Avant cela, le gouvernement français doit présenter ses propositions de budget et de réformes à la Commission en avril et mai. Juste après les départementales. Le peu qu’on connaît fait froid dans le dos. Couper 30 milliards d’euros de plus dans les budgets publics et sociaux replongerait le pays dans la récession alors qu’il n’en est pas encore réellement sorti. Ce serait porter un coup peut-être fatal à certains services publics. Je pense en particulier à l’Hôpital public. Les coupes déjà programmées par le gouvernement équivalent à 22 000 suppressions d’emplois alors que les urgences sont déjà saturées, et les personnels hospitaliers n’arrivent déjà plus à faire face aux besoins malgré leur dévouement. Réduire l’indemnité chômage alors que 6 millions de personnes sont inscrites à Pôle Emploi serait un désastre social aggravant la pauvreté. Poursuivre le gel des retraites complémentaires serait un nouvelle violence contre les retraités déjà durement frappés ces dernières années. Durcir les conditions de départ en retraite aggravera le chômage, tout comme faciliter les licenciements. D’une manière générale, la poursuite de la politique d’austérité ne peut que provoquer plus de chômage et plus de misère.

    Le gouvernement n’a pas prévu de s’arrêter. Manuel Valls prépare une nouvelle loi pour réduire les droits des salariés. Sous couvert de « moderniser le dialogue social », il prépare une remise en cause des protections collectives des salariés. Emmanuel Macron a vendu la mèche plusieurs fois. Leur volonté est de permettre aux entreprises de déroger à la durée légale du travail de 35h. La réforme de 2013 à partir de l’accord Made in Medefpermet déjà de le faire pour les entreprises en difficultés. Mais Emmanuel Macron et Manuel Valls veulent généraliser ce chantage à l’emploi à toutes les entreprises, même celles qui se portent le mieux.

    Sans oublier que dès le lendemain des élections, la loi Macron va revenir devant le Parlement. Le 7 avril, elle sera examinée en séance au Sénat. Le menu est toujours le même : facilitation du travail du dimanche, privatisation d’aéroports, fragilisation du service public ferroviaire par la concurrence des autocars privés… Elle reviendra ensuite devant l’Assemblée en mai.

      +8

    Alerter
    • scipio // 20.03.2015 à 10h49

      C’est ce que disent Mélenchon et Sarkosy.
      Quand les deux bords se retrouvent sur le même point cela a de grandes chances d’être vrai.
      Attention toutefois il n’y a pas que Macron et Valls dans le coup mais aussi Hollande!

        +1

      Alerter
    • Renaud 2 // 20.03.2015 à 14h18

      Politique d’austérité, oui, incontestablement. On y va à grands pas. En fait, le système menace tellement de s’écrouler, que des faillites sont sciemment provoquées, pays par pays. C’est toute l’Europe qui suit le chemin de la Grèce. On produit pas grand chose, on consomme beaucoup, c’est donc à nous, parmi les pays “occidentaux civilisés”, que revient l’honneur d’aller en premier vers la Tiers-mondisation. Les politiques essaient de faire ça petit à petit, histoire d’éviter révoltes et révolutions. L’enjeu est de garder le monde entier captif du système bancaire international.
      La seule chose à faire, c’est de se préparer à vivre avec le moins d’argent possible, puisque de toute façon, l’épargne sera confisqué et le chômage va grimper en flèche. Il est plus que temps d’investir dans les moyens d’assurer nos besoins en eau, nourriture et énergie. Le progrès technologique est une chimère, l’avenir, c’est de revenir aux outils manuels et aux appareils réparables. Alors oui, ça ne fait pas rêver, mais mieux vaut vivre avec pas grand-chose que mourir pour des banquiers et des industriels.

        +3

      Alerter
  • Laurent // 20.03.2015 à 10h56

    Je rêve ou il y a 50+ commentaires sur une banale obligation 0 coupon ? 😡

      +0

    Alerter
  • ThomBilabong // 20.03.2015 à 11h02

    Je file de suite chez mon banquier pour qu’il me paye pour lui emprunter.
    Je vais donc m’enrichir en lui empruntant.
    C’est ça l’augmentation du pouvoir d’achat.
    Ma capacité de remboursement dépend donc de la somme qu’il est prêt à me donner pour me prêter. Un max, donc. 🙂

      +0

    Alerter
  • Merle // 20.03.2015 à 11h26

    J’ai trouvé ça sur le site de la banque de france : https://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/Economie_et_Statistiques/Changes_et_Taux/page4_quot.csv

    Un fichier CSV des courbes de taux. Tous à vos algos de machines d’apprentissage, on va deviner les taux dans trois mois !

      +0

    Alerter
  • Heirani // 20.03.2015 à 11h54

    Vous faites vraiment exprès de ne pas comprendre. Nos dirigeants ont enfin cerné le problème de notre société. Ils disent non à l’usure!
    C’est le retour de notre bonne vieille France. Et ses belles valeurs chrétiennes. La rédemption est proche.

      +3

    Alerter
    • hema // 20.03.2015 à 14h29

      Conseil de lecture,
      Le passé ne se repète jamais complètement, mais du point de vue anthropologique, nous n’évoluons pas si rapidement que ça, et ce livre de David GRAEBER “Dette 5000 ans d’histoire” http://www.babelio.com/livres/Graeber-Dette–5000-ans-dhistoire/529662#critiques m’a beaucoup aidé à comprendre ce qui se passe, en plus le livre est trés riche du point de vue historique, passionnant, et tout à fait compréhensible par un lecteur attentif mais non spécialiste.

        +3

      Alerter
  • Bushi // 20.03.2015 à 15h12

    Olivier,
    Je pense que vous devriez poster un erratum pour informer les lecteurs de l’erreur. L’encadré notamment est très trompeur
    Ce n’est pas parce-qu’une obligation ne verse pas d’intérêts qu’elle n’en contient pas un implicite. Elle se vendra simplement moins cher que le par

      +2

    Alerter
  • Ray // 20.03.2015 à 15h30

    Ce matin sur radio cartons Val de Loire.

    Monologue d’un paumé…..

    . – Vue l’outrage qui nous est fait par les banques ; aïe ! Aïe !, Pas par là, c’est pas fait pour ça.
    – Je ne peux qu’être sarcastique…… Impérial, j’en remet une goutte, 4,5 l soit un galon ce qui devrait suffire.
    – Pour moi, le monde bancaire, c’est la famille tuyau de poêle, représenté fort bien par les mœurs des Bonobos……
    – Donc, dans la famille tuyau de poêle, je demande, les paradis fiscaux…
    – Là,,, Je suis prêt à parier quelques bites d’amarrage en guimauve, contre une poignée de beats en coin très rock ‘n’ roll, que je vais obtenir les mêmes singes lubriques.
    – Bingo !… Ils y sont tous… J’empile la famille dans un tombereau, direction
    le “Grand Inquisiteur Républicain “.
    – Durant la question… Caviar, champagne, petit-four, et nos braves tarés content leurs déboires…
    – Oui heu… C’est pas juste, vous comprenez, les lois sont tellement perverses que nous sommes obligés de prendre en charge tout l’argent pourri que de bien braves gens sont obligés de voler aux minables crétins de toute l’humanité… C’est une honte ! !
    – Nous avons donc été dans l’obligation de demander aux honnêtes politiciens de nous aider à soulager nos armes tourmentées.
    Que ne fûmes nous surpris de la gentille suggestion qu’il nous ont fait ;…
    – Sans confiscation ni pénalités, nous vous reprenons ce qui nous a toujours appartenu et vous offrons une magnifique auréole ; des bons à faire valoir sur les actuels et futurs misérables glandeux, qui grâce à dieu n’ont et ne comprendront jamais rien.
    – N’ayez crainte, la loi c’est la nôtre, alors soyez tranquilles.
    – Et, si par hasard vous aviez une nouvelle crise de moralité débilitante, communiquez avec nos Si- galeux Ministrels des finances, ne sont-ils pas nos plus fidèles amis.

      +0

    Alerter
  • theuric // 20.03.2015 à 15h35

    Le plan ne consisterait-il à prêter à 0% puis de revendre ces bons du trésor au plus cher à la banque de France?
    Plan foireux, ou pire, affolement généralisé, l’or étant de moins en moins sur le marché, avoir des bons du trésor en poche peut laisser croire qu’ils conserveront un petit peu de valeur.
    Quoi qu’il en soit, sa sent autant le sapin qu’un ministre de l’économie.
    Comme vous le dites, Monsieur Berruyer, tout va bien…
    Bientôt ce seront les tableaux, les bijoux et autres babioles hors de prix qui s’arracheront au plus cher, quand les appartements des centres de capitales, châteaux et grands crus, bateaux de luxes avec les autres de ces gros engins qui se vendront à vil prix.
    Quand aux sous-marin, ils n’empêcheront pas les maffias de poursuivre leurs débiteurs partout dans le monde, soit les banquiers et autres malandrins en gants blancs.
    Ces derniers n’auront d’autre choix que la justice de leur pays ou les tueurs des entreprises criminelles, mais les entreprises, ça leur connait, non?

      +0

    Alerter
  • Joanna // 20.03.2015 à 15h55

    l’étau se resserre …

      +1

    Alerter
  • CPM // 20.03.2015 à 16h27

    Ben c’est un zero coupon, ca n’a rien de nouveau !
    Ce qui est nouveau en revanche, c’est que dans le monde d’aujourd’hui, le prix d’émission soit presque devenu le nominal…

      +1

    Alerter
  • Fred // 20.03.2015 à 21h36

    https://www.youtube.com/watch?v=OHZ76kxjlFo
    “Le fait que beaucoup d’Etats acceptent par principe des dollars au même titre que de l’or pour les règlements des différences qui existent à leur profit dans la balance des paiements américaine, ce fait entraîne les américains à s’endetter, et à s’endetter gratuitement vis-à-vis de l’étranger, car ce qu’ils lui doivent ils le lui payent, tout au moins en partie, avec des dollars qu’il ne tient qu’à eux d’émettre.

    Etant donné les conséquences que pourrait avoir une crise qui surviendrait dans un pareil domaine, nous pensons qu’il faut prendre à temps les moyens de l’éviter. Nous estimons nécessaire que les échanges internationaux soient établis comme c’était le cas avant les grands malheurs du monde, sur une base monétaire indiscutable et qui ne porte la marque d’aucun pays en particulier.
    Quelle base ? En vérité on ne voit pas qu’il puisse y avoir réellement de critère, d’étalon, autre que l’or.”
    De Gaulle 1965

      +1

    Alerter
  • Le ramier // 21.03.2015 à 15h27

    J’avoue être nul en éco !
    Si je comprends bien je prête à l’état 1 euro en 2015 et il me rends 1 euro en 2018
    Donc je gagne zéro euro.
    IL me semblait que les taux des obligations étaient faibles mais pas inexistant.
    Ca arrive souvent ? Comment l’état compte-t-il intéresser les gens avec un taux nul ?

      +0

    Alerter
    • lad 28 // 21.03.2015 à 21h21

      Oui tu as tout compris. Au final l’état va spolier tous les épargants (toi, moi et tous les français et étrangers qui ont de la dette française), car la dette du pays est irremboursable. On nous sert des taux à zéro voir des taux négatifs et puis après on vous pique votre argent et/ou on augmente les impôts sur des biens comme l’immobilier (maisons, appartement, locaux d’entreprise, etc…).
      Après cela malheureusement c’est la guerre. Donc pour moi je ne fais pas de gosses (pas envie de voir ma progéniture vivre un enfer).
      Deux mots comme dit Olivier Delamarche ” game over “.

        +0

      Alerter
    • Kiwixar // 21.03.2015 à 22h09

      “Ca arrive souvent ?”

      C’est bien parce que c’est anormal que c’est inquiétant. Ca montre une défiance du système bancaire (il vaut mieux avoir l’Etat pour débiteur que sa banque) et aussi un pari sur l’explosion de l’euro (gain sur le taux de change pour les investisseurs des PIIGS ayant de la dette française, ou des investisseurs français ayant de la dette allemande).

        +0

      Alerter
  • Nicolas // 27.03.2015 à 16h44

    Un taux qui passe de 16% à 0% en 35 ans, c’est là qu’on se rend de l’évolution…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications