Les Crises Les Crises
30.juin.201730.6.2017 // Les Crises

[Vidéo] Report de l’impôt à la source : ce que ça change pour vous…

Merci 51
J'envoie

Source : Boursorama, Olivier Berruyer, 27-06-2017

La mise en œuvre du prélèvement à la source sera finalement reportée d’un an, à janvier 2019. Ce qui ne sera pas neutre pour certains contribuables. Notamment pour ceux qui ont droit à des réductions d’impôt ou ceux qui vont prendre leur retraite. Le point avec Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises.fr. Ecorama du 27 juin 2017, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com.

Source : Boursorama, Olivier Berruyer, 27-06-2017

Commentaire recommandé

Kiwixar // 30.06.2017 à 02h23

Le prélèvement à la source, c’est pour éviter la grève de l’impôt. Quand le citoyen se fait tondre bien plus qu’un serf du Moyen Age, que son argent ne sert plus à la sécurité, à l’éducation, à la santé, aux retraites et aux infrastructures, mais part aux banques et aux pays étrangers… il est possible qu’il se rebiffe.

Là, son argent provenant de son travail, il n’en voit plus la couleur. Le reliquat ne lui appartient même plus : directement du serf-employeur au seigneur-banquier. Fini le cash. Les économies, maigrelettes, peuvent être saisies d’un clic. Les dernières decennies de l’esclavage humain, avant l’obsolescence… et le « retrait ».

36 réactions et commentaires

  • Caliban // 30.06.2017 à 01h58

    questions supplémentaires :
    • pourquoi la Commission souhaite le prélèvement de l’impôt à la source ?
    • est-ce que cette GOPE est également à l’ordre du jour pour d’autres pays membres ?

    Merci

      +5

    Alerter
    • Impot // 30.06.2017 à 19h02

      – Parceque l’Italie, parce que TARGET-2 (si problème de l’euro). En cas de nouvelle crise financière ou bancaire, on pourra prélever (par augmentation brutale des impôts) – rapidement, efficacement et sans opposition possible – le contribuable-salarié le renflouement nécessaire. Cela peut simplifier de manière général le prélèvement de l’impôt (plus simple à faire, pas d’autorisation à demander, pas de consentement à avoir).

      – Oui, sauf ceux qui ont déjà le prélèvement à la source.

        +3

      Alerter
      • gracques // 01.07.2017 à 15h47

        Bof …. sauf qd l’employeur plié bagage avec le fric des dits impôts….. ça va être rigolo cette histoire qd on connaît les ardoises en matière de TVA et cotisations sociales.

          +1

        Alerter
    • Chat noir // 30.06.2017 à 21h22

      Les hommes politiques, j’vais vous faire un aveu, ne sont pas bêtes. Vous vous rendez compte de la gravité ? Ils sont intelligents. Ca veut dire que tout ce qu’ils font, ils le font exprès. Ils y réfléchissent, ils y pensent. Parce que, vous comprenez, si c’était des cons, ça irait tout seul. On dirait : « Bon, beh, c’est des cons. » Nan, nan, nan, nan. Les présidents et les dirigeants des pays qui ont laissé crever l’Afrique, l’Amérique du Sud et bientôt les Indes, c’est des gens qui le font exprès.

      Coluche

        +13

      Alerter
  • Kiwixar // 30.06.2017 à 02h23

    Le prélèvement à la source, c’est pour éviter la grève de l’impôt. Quand le citoyen se fait tondre bien plus qu’un serf du Moyen Age, que son argent ne sert plus à la sécurité, à l’éducation, à la santé, aux retraites et aux infrastructures, mais part aux banques et aux pays étrangers… il est possible qu’il se rebiffe.

    Là, son argent provenant de son travail, il n’en voit plus la couleur. Le reliquat ne lui appartient même plus : directement du serf-employeur au seigneur-banquier. Fini le cash. Les économies, maigrelettes, peuvent être saisies d’un clic. Les dernières decennies de l’esclavage humain, avant l’obsolescence… et le « retrait ».

      +92

    Alerter
    • Bruno Kord // 30.06.2017 à 12h26

      La grève de l’impôt, c’est un mythe. Agité depuis un siècle, jamais mis en pratique.
      Sérieusement, si vous refusez de payer votre impôt sur le revenus, le fisc vous fera des saisies sur vos salaires et sur vos comptes bancaires. C’est facile et rapide ( et en plus, les banques vous factureront des gros frais) Alors, cela relativise un peu le pouvoir de faire grève.

        +13

      Alerter
      • calal // 30.06.2017 à 12h59

        la greve de l’impot c’est du ayn rand: je consomme le moins possible ( a cause de la tva) ,je bosse le moins possible ( a cause ir,is toussa) et je laisse mon ble sur mon compte courant ( peu de gens peuvent jouer avec et donc peu de csg sur les interets eventuels) .et soit le gouvernement profond s’achesse soit les mecs doivent sortir le fouet a nouveau pour t’extirper la valeur ajoutee. ca fait tomber les masques.calculer combien il vous faut pour vivre sans bosser jusqu’a la fin de votre vie en vous basant juste sur la satisfaction des premeiers etages de la piramyde des besoins. on a pas besoin d’autant que le systeme veut nous faire croire…bien sur faut pas vouloir habiter a paris et profiter de la “vie culturelle” trepidante de la capitale…

          +9

        Alerter
      • Idomar Yasagof // 30.06.2017 à 18h18

        et oui, et c’est la raison pour laquelle on nous dirige vers la suppression des espèces sonnantes et trébuchantes. l’asservissement sera total !

        vous pensez : la carte bancaire c’est si pratique messieurs dames, et le paiement NFC si commode et en cas d’incendie votre argent reste sain et sauf.

        bref tout le monde se sert sur votre compte sans que vous n’ayez mot à dire, c’est tellement plus confortable… pour eux !

          +8

        Alerter
      • Toony // 30.06.2017 à 20h21

        Oui, le seul moyen est de faire grève tout court et donc… de ne plus avoir de salaire et ne plus pouvoir consommer … Ce qui leur poserait des problèmes certes mais, sans potager, on se rend vite compte des limites et du pouvoir de l’argent car, sans salaire, plus de pouvoir non plus à court terme … et sans nourriture …

        De l’argent en banque n’est que de l’argent. Ce n’est pas comme posséder des moyens de production comme une brouette, une pelle, une terre … Pour vous l’enlever, il faut se mettre à portée de baffe…

          +5

        Alerter
    • sacco // 02.07.2017 à 19h33

      Vous avez tout à fait raison. C’est une privation d’autonomie de plus au profit d’un Etat tout puissant.

        +1

      Alerter
  • K // 30.06.2017 à 03h31

    L’idee de prelever a la source est a mon sens excellente :

    – Il est plus facile de gerer un budget en etant preleve regulierement sur sa feuille de paye (comme pour les cotisations sociales) plutot que de devoir provisionner chaque mois pour payer l’impot.

    – Psychologiquement, c’est moins douloureux car on n’a pas besoin de payer l’impot d’un bloc. D’ou un meilleur consentement a l’impot, car on ne recoit sur son compte que le salaire “super-net”.

    – Si l’on ets celibataire sans enfant et ne disposant pas d’autres revenus que son salaire ou sa pension de retraite, alors il n’est plus utile de faire une declaration d’impot (une paperasserie en moins).

    -Cela evite qu’un travailleur etranger travaillant provisoirement en France ne quitte le territoire a la fin de son contrat sans avoir paye l’IR sur sa derniere annee de revenue. A vrai dire je ne sais pas comment ca se passe pour ces contribuables. Si quelqu’un a une info…

      +5

    Alerter
    • Bruno Kord // 30.06.2017 à 12h28

      Je suis mensualisé. Cela me permet de très bien gérer mon budget.
      Psychologiquement, avec le prélèvement à la source, je vais voir diminuer le montant inscrit en bas de ma fiche de paie. Pas vraiment le pied.
      Et on continuera tous à déposer une déclaration d’impôt. Le prélèvement à la source n’y change rien.

        +6

      Alerter
    • colibri // 30.06.2017 à 16h15

      la theorie du neuneu incapable de gérer le budget
      c’est pour te simplifier la vie

      qu’on te pique ta tréso

      bah il faut savoir calculer une échelle d’intérets

        +3

      Alerter
    • Idomar Yasagof // 30.06.2017 à 18h45

      Que d’arguments à la mords-moi-le-noeud.
      – Il est plus facile de gerer un budget en etant preleve regulierement …
      — “gérer un budget” : qu’il y ait prélèvement ou provision mensuelle, il y a toujours une ligne dans votre budget pour la dépense considérée. Ou alors vous appelez “budget” une simple opération arithmétique.

      – Psychologiquement, c’est moins douloureux…
      — pourquoi “consentir” à l’impôt ? vous faites encore confiance àl’avidité sans bornes des politiciens. je consens à payer un impôt mais pas n’importe lequel ni n’importe quel montant. si on vous prélève automatiquement 10% de votre épargne tous les ans vous consentirez mieux parce que vous n’aurez rien à faire ? et puis le “psycholgiquement moins douloureux”, excusez moi, mais c’est du ressort de l’enfantillage, soyez adulte

      – Si l’on ets celibataire …
      — ba si justement, même si ce n’est pas matériellement nécessaire, c’est toujours indispensable, ça vous permet de faire un point précis de votre situation, de votre épargne, de vos possibilités financières, des choix possibles etc.

      -Cela évite qu’un travailleur etranger …
      — ou le grand méchant ! c’est parce qu’il y a même pas 0,1% de risque que vous voulez enquiquiner 99,9% des gens.

      Voilà un bel exemple d’aboutissement du politiquement correct, de l’acceptation d’un étatisme avide, d’un bien être dans l’assistanat qui conduit à prendre les problèmes à l’envers : d’abord on modifie la fiscalité et ensuite on parle de retenue à la source.

        +0

      Alerter
    • Idomar Yasagof // 30.06.2017 à 18h57

      Non Monsieur, l’idée n’est pas excellente.

      Réformez d’abord la fiscalité avant de parler de retenue à la source.

      Avec l’usine à gaz actuelle on va me prélever n’importe quoi tout en ma garantissant qu’on me rendra après …. Ba oui ça s’appelle de la cavalerie et mon argent est mieux dans ma poche !

      C’est tellement évident que, par exemple, aux US il faut passer par des cabinets spécialisés pour récupérer les trop payés (Tax refund federal ou/et state). Bien sur ils sont souvent payés par l’employeur mais bon c’est un peu lourd quand même.

        +2

      Alerter
    • bourdeaux // 30.06.2017 à 22h04

      Tout ce que je vois dans cette entourloupette fiscale, c’est qu’on veut rajouter un intermédiaire entre le contribuable et l’agent du fisc. L’intermédiaire n’est pas d’accord, le contribuable n’a rien demandé et l’agent du fisc non plus, de là on peut déduire avec certitude qu’il nous faut craindre une prochaine sodomie bien sournoise…

        +2

      Alerter
    • Kami74 // 01.07.2017 à 11h07

      “L’idee de prelever à la source est a mon sens excellente”

      100% d’accord avec vos arguments.

      Je suis résident fiscal au Royaume Uni et mes impôts sont calculés puis prélevés à la source par mon employeur : c’est tellement plus simple, plus besoin de faire de déclaration ! En comparaison le système français me paraît moyenâgeux !

      Aux sceptiques : pensez au temps, à l’énergie et à l’argent que nous fera collectivement économiser la simplification du système. Voulez-vous vraiment passer à côté de tout cela ?

        +1

      Alerter
      • Jacques F. // 04.07.2017 à 17h52

        L’argument du “gain de temps parce qu’on n’a plus de déclaration à remplir” n’est valable que si notre déclaration d’impôts se résume à 1 ligne.

        Pour ceux qui font des déclarations communes, qui doivent déclarer des frais, déclarer des dépenses pour garde d’enfants, des dépenses sur lesquelles il y a des remises d’impôts, etc… il faudra qu’ils continuent à le faire s’il veulent récupérer ce qu’ils ont payé en trop.

          +0

        Alerter
    • gracques // 01.07.2017 à 15h58

      Tout faux de chez tout faux!
      Pour la gestion , si c’est trop difficile …. prélèvement mensuel , si ça existe
      psychologiquent , ça va être sympa la retenue à la source et de voir son salaire amputé de 500 ou 1000 euros !
      Pour un salarié non’marie et sans enfant comme pour tous les autres faudra tj faire une déclaration et comme maintenant le dit salarié sans enfant etc….. renverra la declaration’pré-remplie
      Pour les salariés provisoires …. et bien ils payent pas leur impôt en France….
      Voilou,
      En fait je ne vois strictement aucun intérêt à cette réforme , sauf donner plus de boulot aux boîtes (et aux cabinets comptables qui se feront payer pour ca) , une plus grande responsabilité et risuq ede voir de l’impôt partir en fumée à la moindre difficulté économique et ha oui argument MAJEUR , suprimer des postes de fonctionnaires , ça coûtera in fine plus cher , mais ça ne sera pas dans le viseur de la cour des comptes.

        +1

      Alerter
  • Vercoquin // 30.06.2017 à 03h33

    Bonjour,
    Je suis retraité, je n’ai donc pas d’employeur, et j’ai plusieurs sources de revenus.
    Qui va donc s’occuper de me prélever mon impôt ?
    Retraite: CNAV, AGIRC, ARCCO ?
    Placements divers: livrets, assurance vie, portefeuilles d’actions et autres ?

    Actuellement, j’ai un interlocuteur unique, le fisc, sans intermédiaire.
    Il me prélève directement mon impôt chaque mois sur mon compte en banque.
    Et tout se passe bien. Pourquoi changer ?

      +21

    Alerter
    • Kiwixar // 30.06.2017 à 06h57

      Pourquoi changer?
      Parce que “tout se passe bien”…. pour vous.

        +18

      Alerter
    • Alberto // 30.06.2017 à 08h10

      Je suis également retraité. Sans prélèvement sur mon compte en banque, puisque je paie par chèque. Eh bien, cette année, pour la première fois, on m’a imposé de communiquer mon RIB. La raison invoquée est qu’ainsi « les trop-perçus des impôts pourront être reversés ». On peut aussi traduire cette explication par : « pour que l’Etat puisse prélever ce que bon lui semble ». Donc le cas des retraités est prévu. Pour eux, le prélèvement se ferait directement « à la source », mais la source serait le compte en banque. Enfin, c’est une hypothèse, mais tellement cohérente !

        +12

      Alerter
      • Bruno Kord // 30.06.2017 à 12h19

        Dans le projet reporté en 2019, le prélèvement à la source se fera auprès des caisses de retraite.
        Votre RIB est effectivement nécessaire pour rembourser les trop perçus, notamment du fait des réductions et des crédits d’impôt (dons, etc…)
        Le RIB est aussi nécessaire si vous percevez certains type de revenus, comme des revenus fonciers, par exemple. Ce ne sera pas au locataire de prélever votre impôt sur le loyer qu’il vous versera. Ce sera au propriétaire bailleur de payer des acomptes. Et ces acomptes seront prélevés sur un compte bancaire, d’où le RIB demandé.

          +2

        Alerter
      • colibri // 30.06.2017 à 16h18

        oui et vous avez autorisé en même temps le prélèvement pour l’année suivante
        c’était écrit noir sur blanc
        c’était en fait une autorisation de prélèvement masqué par l’autorisation de remboursement vous étiez obligé de cocher

        ne changer pas de banque

          +0

        Alerter
    • xc // 30.06.2017 à 08h14

      De toute façon, il y aura quand-même une déclaration annuelle de revenus et une régularisation (remboursement de trop-perçu ou complément de versement) annuelle, également. Comme on dit: “Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?”.

        +9

      Alerter
  • Cipang // 30.06.2017 à 04h17

    Mouais,

    moralisation politique : il n´a pas vraiment le choix car laisser faire donne des voix aux extremes, et rend la situation explosive. Les gens ne vont pas accepter de se faire tondre s´ils pensent que tous les politiques se gavent. Et puis, attendons de voir le résultat, mais cela risque d´être de la poudre de perlimpinpin…

    dialogue avec Moscou : les problèmes EU / Russie, donc les sanctions économiques, font perdre beaucoup d argent aux grandes entreprises francaises sans réel résultat. Or, notre président travaille justement pour ces grandes entreprises.

      +3

    Alerter
  • calal // 30.06.2017 à 08h32

    quid des gens qui ont casse leur assurance vie pour beneficier de l'”annee blanche 2017″ ?

      +0

    Alerter
    • bourdeaux // 30.06.2017 à 22h10

      Quand on anticipe sur une fiscalité à venir, on prend de gros risques. Ils ont joué, ils ont perdu…

        +0

      Alerter
      • calal // 30.06.2017 à 22h20

        pas si perdu que ca si les taux commencent a remonter. question: y a t il eu une augmentation des retraits sur les assurances vies depuis janvier 2017?

          +0

        Alerter
  • Chokk // 30.06.2017 à 08h54

    La forme actuelle de l’impôt peut également être considérer comme un crédit à taux 0 de l’Etat au contribuable car ce dernier “bénéficie” des services de l’Etat pendant 10 mois avant d’en payer le coût. Cela permet à certains d’acheter, d’épargner ou d’investir pendant cette période de 10 mois.

    Avec l’impôt à la source, en cas de besoin d’achat (électroménager par exemple), le contribuable se tournera donc en moyenne plus souvent vers un crédit à la consommation. C’est donc une bonne chose pour les spécialistes du crédit 😉

    Après, moi je suis mensualisé, donc l’impact d’une telle réforme est mineur même si j’en vois les dangers : obliger le “consentement à l’impôt” qui est la base de l’acceptation de l’ordre social.

      +9

    Alerter
  • PatrickLuder // 30.06.2017 à 10h53

    Juste une remarque de présentation : les images (beaucoup trop grandes) en boucle en arrière plan sont dérangeantes … sinon ce que dit Olivier est vraiment logique et compréhensible, merci et bravo.

      +1

    Alerter
  • petitjean // 30.06.2017 à 11h25

    Prisonnier de l’état vorace

    le prélèvement de l’impôt à la source sera plus “indolore” pour le con-tribuable
    prenez la TVA, il y a plein de français qui en ignorent le montant au moment de payer un produit ou un service. Les prix sont affichés TVA comprise.
    Faire prendre conscience au citoyen de l’importance de la fiscalité consisterait à afficher des prix sans la TVA, celle ci apparaissant au final sur le ticket de caisse
    le prix des carburants est un bon exemple , jamais le total de la fiscalité n’est affiché au complet , et pourtant, il y a 60% de taxes sur les carburants ! Qui le sait ?
    J’ajoute, pour conclure, que tout ce qui a échappé à l’impôt, par exemple notre épargne, et bien celle ci est aussi , donc en plus, soumise à impôts et charges sociales
    Bref tout cela caractérise une société profondément enfoncée dans un système socialo-marxiste…….

      +2

    Alerter
    • Amsterdammer // 30.06.2017 à 18h33

      socialo-marxiste… Vous ne savez pas ce que ça veut dire!

      Rien de socialiste ni de marxiste là-dedans.

      Nous vivons dans des sociétés dominées par la propriété privée du capital, et l’Etat en est son principal soutien. Sans Etat administrativement obèse, le système capitaliste moderne s’effondrerait, faute d’infrastructures, de maintien de l’ordre et de redistribution de revenus.

      Par ailleurs, la thématique de l’Etat-voleur est grotesque.

      Vous en connaissez beaucoup, vous, des ‘voleurs privés’ [cambrioleurs, braqueurs, etc], qui vous restituent le produit de leur larçin sous forme de services publics [santé, infrastructure, police, justice, etc etc etc etc]?

        +3

      Alerter
      • Idomar Yasagof // 30.06.2017 à 19h04

        C’est une plaisanterie.
        L’état est voleur rien que par le fait qu’il dépense plus qu’il n’a de recettes et qu’il augmente les impôts, donc nous contraint à payer, pour tenter d’équilibrer !

          +2

        Alerter
    • gracques // 01.07.2017 à 16h06

      Délire sur délire
      La fiscalité en France à baissée sur ces trente dernières années
      Celle sur les carburant est exceptionnelle et quasiment partout en Europe …. et pour cause , le pétrole coûte à l’importaton faut donc en limiter l’usage.
      Quant à votre épargne , il y a des impôts sur le REVENU de celle ci mais pas sur le capital sauf à être à l’ISF et pas bien malin pour l’exonérer …..

        +0

      Alerter
  • LA ROQUE // 30.06.2017 à 14h56

    Olivier une petite remarque:
    Vos analyses économiques personnelles manquent cruellement sur votre site notamment sur la situation réelle du système bancaire Français par exemple car on voit très bien que rien est réglé (Italie Espagne). Sur la précarité grandissante qui biaise les chiffres du chômage etc…

      +8

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications