Je sors ce papier en hommage à Bernard Maris avec une pensée à tous les morts de ce jour.

Quel gâchis pour une stupide histoire de caricatures dont je vois mal ce qu’elles ont apporté à la “liberté d’expression” (voir ici, ici ou ici), alors que je vois bien ce qu’elles ont coûté – en merveilleux talents sacrifiés et en futures régressions sur nos libertés publiques -, à cause de crétins meurtriers évidement indéfendables… Je précise que j’étais déjà contre à l’époque, pour les raisons évoquées par Chappatte (ou résumées ici):

Fanatisme d’une époque de plus en plus trouble…

Déception aussi à propos des commentaires sur les sites web (merci de modérer les vôtres : pas d’insultes, pas de xénophobie, pas de complotisme délirant svp, on les supprimera sinon…) – comme s’il y avait des moyens d’empêcher 3 fous déterminer de tuer des gens avec une arme à feu, si ce n’est d’attaquer les problèmes à la racine, avec plus d’humanisme, de solidarité et de fraternité…

Et je ne parle même pas des recup’ du style :

(ah, les rois de la paix au Moyen-Orient… Quelques bombardements en plus peut-être ?)

ou des 30 minutes de publicité pour le terrorisme ce soir au 20 h, car de quoi rêvent les barbares sinon d’avoir 30 minutes dans les JT français pour y instiller la peur ?

Si nous ne gardons pas les pieds sur terre en ces moments, si on se laisse terroriser, si on sacrifie nos libertés fondamentales, on donnera raison à ces fous, qui continueront de plus belle…

“Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ” [Bossuet]

Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter.” [Sören Kierkegaard]

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.” [Benjamin Franklin]

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” [Martin Luther-King]

P.S. merci d’indiquer en commentaire les billets d’autres sites que vous jugerez intéressants (si possible avec une phrase de présentation/résumé)

Le dernier dessin de Charb

================================

L’attentat qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo, et provoqué la mort de deux policiers, nous remplit d’horreur et de dégoût. Certains de ces journalistes étaient connus de tous. La mort de Cabu laisse le Grand Duduche (et la fille du proviseur…) orphelin ; celle de Wolinski signe la fin des années de « l’après-1968 ». L’invention de Cactus-Man (l’homme aux épine rétractiles…), mais aussi  de Paulette et de bien d’autres personnages me reste en mémoire. Tout ceci est désormais comme carbonisé devant la sauvagerie de sang froid du fanatisme militant. En vérité je ne puis écrire que pour un, l’économiste Bernard Maris, que je connaissais bien et qui écrivait sous le pseudonyme d’« Oncle Bernard » des billets hilarants et décapants.

Bernard Maris avait 68 ans. Il était le fils de Républicains espagnols émigrés en France et un produit typique de cet “élitisme républicain” que certaines bonnes âmes tournent aujourd’hui en dérision. Après de brillantes études d’économie, et une thèse en 1975, il avait suivi le cursus honorum qui devait le mener au poste de professeur. Il avait alors enchaîné les postes, récolté le prix de « meilleur économiste » pour 1995 décerné par Le Nouvel Économiste, et publié des livres importants comme Ah Dieu ! Que la guerre économique est jolie ! (en 1998), ou Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles (en 1999). Il fut l’auteur du remarquable Antimanuel d’économie (publié chez Bréal en 2 volumes) et d’un ouvrage collectif important témoignant de son intérêt pour les sciences sociales, Gouverner par la peur, en 2007. On pouvait le suivre à la télévision ou sur France-Inter. Mais, Bernard Maris était aussi bien d’autres choses.

Il a été un grand directeur de collection chez Albin Michel. Je peux témoigner de l’effort qu’il a fourni pour que mon ouvrage Les trous noirs de la science économique se révèle comestible pour un lecteur français. Le livre correspondait au cours que je donnais à l’époque à la Vyshaya Shkola Ekonomiki (Haut Collège d’Économie), et il y fut d’ailleurs publié. Bernard me poussa à le réécrire totalement pour en faire mieux ressortir ce qu’il en présentait d’essentiel alors que d’autres éditeurs me soutenaient qu’un ouvrage de théorie et de méthodologie économique n’aurait pas de lecteurs en France. Son analyse fut la bonne et je considère qu’il est en bonne partie responsable de ce succès. Les relations que nous avions nouées à cette occasion ne se sont jamais distendues. Je peux témoigner de son attitude, à la fois ouverte, chaleureuse, mais aussi exigeante envers ses auteurs, et j’avoue être fier d’avoir été publié par un homme tel que lui. Nous avons discuté ensemble des journées entières et, de ces discussions, a surgi un autre livre Les économistes contre la démocratie qui fut publié en 2002. J’ai pu alors mesurer tout son écœurement devant le comportement de certains économistes à gages, dont la seule fonction est de fournir des justifications à qui les payent. Le projet d’un troisième livre, rédigé avec un de mes anciens étudiants russes sur la « transition » en Russie ne se fit pas. Mais il nous donna le plaisir de nous rencontrer à de multiples reprises dans les locaux de Charlie Hebdo, ces mêmes locaux où s’est déroulé l’attaque criminelle qui lui a coûté la vie ainsi qu’à neuf de ses confrères.

Bernard Maris, et ceci est moins connu, était aussi un romancier. Il publia Pertinentes questions morales et sexuelles dans le Dakota du Nord en 1995, où il laissait libre cours à sa passion pour l’anthropologie et surtout L’Enfant qui voulait être muet en 2003. Il fut aussi essayiste avec L’Homme dans la guerre. Maurice Genevoix face à Ernst Jünger, publié chez Grasset en 2013 et surtout Houellebecq économiste, publié chez Flammarion en 2014. Il fit aussi des excursions dans le cinéma, collaborant avec Jean-Luc Godard en particulier. L’étendue de ses connaissances, non seulement en économie mais aussi en histoire et, on l’a déjà dit, dans les diverses sciences sociales frappait tous ceux qui le lisaient. Bernard avait fait sienne la démarche d’Adam Smith qui considérait que l’économie était une science morale et impliquait des liens étroits avec les autres disciplines des sciences sociales. Rien ne lui était plus étranger que le fumeux concept d’« économie pure » mis à la mode par Léon Walras et dont s’inspire tout une tradition d’économistes qui brillent autant par la formalisation de leurs raisonnement que par l’irréalisme de leurs déductions. Il attendait avec impatience la constitution d’une section d’économie politique, séparée de l’économie qui était en passe de devenir la chasse gardée de prétendus mathématiciens.

Son engagement politique l’avait conduit des socialistes vers EELV, et à chacune de nos récentes rencontres, il ne cessait de fulminer contre le gouvernement et le président. Nommé en 2011 au Conseil Général de la Banque de France, alors qu’il avait déjà largement exprimé ses doutes quant à la survie de la zone Euro, il devait franchir le pas au début de 2014 et expliquer pour quelles raisons il était désormais favorable à unedissolution de la zone Euro et à un retour aux monnaies nationales. On s’en doute, nous avions parlé à maintes reprises de ce sujet et j’avais vu ses positions s’infléchir avec le temps parce qu’il comprenait dans quelle impasse l’Euro était en train d’enfermer tant la France que l’Europe. Je suis persuadé que ses positions quant à la crise grecque à venir auraient été importantes.

Bernard Maris était un homme délicieux, très digne dans le deuil intime qui l’avait frappé il y a deux ans, et un de ces collègues qui vous laissent à penser que vous avez eu raison de choisir l’économie. Son influence sur les jeunes générations d’étudiants aura été considérable. Il fut et reste un modèle d’économiste citoyen, comme Keynes qui était sa boussole et sa grande référence.

Il est mort à son bureau, tué par le fanatisme imbécile qu’il avait en horreur.

Il est mort, tué pas ce fanatisme qu’il méprisait et qu’il dénonçait régulièrement.

Il est mort à son poste de combat.

Respect, oncle Bernard !

351 réponses à [Hommage] A Bernard Maris, par Jacques Sapir

Commentaires recommandés

Tycer Le 07 janvier 2015 à 20h41

Pour ma part, je suis effondré et atterré.
Triste pour les victimes, les familles et pour tous les français.

Par contre, je ressens également cela pour les 5000 victimes Ukrainiennes.
Pour les dizaines de milliers de morts en Libye.
Pour les centaine de milliers de morts en Syrie.
Pour les millions de victimes Irakienne.

Il faut que les peuples occidentaux réagissent et se battent contre tous les terrorismes.
Même les leurs.

  1. anne jordan Le 07 janvier 2015 à 17h55
    Afficher/Masquer

    JE VOUDRAIS VOUS FAIRE PARTAGER CETTE PHRASE DE JOHAN SFAR /
    Ils croyaient s’en prendre à des dessinateurs. Aujourd’hui c’est aussi sur l’Islam qu’ils ont fait feu.


    • Eric Le 07 janvier 2015 à 20h22
      Afficher/Masquer

      Malheureusement pas assez ! Car nos cadre supérieurs politique (qui se prétendent ”dirigeants” alors qu’ils ne sont que les serviteurs de l’UE et surtout du BAO) et les merdias ont la main mise sur le sujet et vont ensemble nous bassiner encore en nous disant que c’est seulement de l’extrémisme !!!


    • FRANCAIS Le 08 janvier 2015 à 00h56
      Afficher/Masquer

      On voit toujours le même schéma :
      le gouvernement francais envoi des centainies de terroristes en Syrie commettre des massacres, viols…
      Ces terroristes, une fois en France, dans un pays chrétien, que font t’ils???
      Il continuent leur boulot.

      Fabius devrait être jugé pour apologie du terrorisme et complicité de crime contre l’humanité (il fournit des famas à l’état islamique..). Que fait la justice francaise???? C’est mes impots qui financent la destruction de la syrie, et la réponse des incapables qui gouvernent la France, c’est de donner des visas aux chrétiens.


      • dupontg Le 08 janvier 2015 à 01h47
        Afficher/Masquer

        Nizami poete iranien /perse du XII….
        Qui seme le vent recolte la tempete..


        • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 11h17
          Afficher/Masquer

          Honte à vous de citer Nezami !
          Nezami a été écorché vif par des tarés fondamentalistes pour blasphème, justement ! Et il a préféré se dénoncer comme blasphèmateur plutôt que de voir un innocent condamné.


          • Fangio Le 09 janvier 2015 à 14h57
            Afficher/Masquer

            Et ça empêche de le citer? J’aurais dit le contraire…


        • notule Le 08 janvier 2015 à 15h17
          Afficher/Masquer

          J’espère mal comprendre: vous voulez dire qu’à Charlie Hebdo, quand même, ils auraient mieux fait de se censurer et de ne pas publier de caricatures de Mahomet, pratiquant ainsi envers les musulmans une censure qui n’était pas même appliquée envers les intégristes catholiques?
          Les personnes qui s’estiment blessées dans leurs convictions peuvent intenter un procès. C’est ce qui a été fait, d’ailleurs, souvent, par certains catholiques, juifs et musulmans. Charlie a toujours gagné.
          Ca s’appelle la loi. Et dans une démocratie, c’est la loi qui a le dernier mot. Pas les armes.


          • georges dubuis Le 08 janvier 2015 à 19h52
            Afficher/Masquer

            C’est évident Beaudry, c’est un rapport à la force et pas de force, les imbéciles ne connaissent que çà, la connerie n’a justement pas de limites.Toutes les religions qui ne relient rien, à part l’absurde, en produisent et la petite dernière, 140 ans + ou -, le marxisme,une théorie vraisemblable du ciel descendu sur la terre, est et a été très prometteuse !
            PS: à Notule, je suis d’extrême droit, sans e, et je ne juge pas les gens sur leurs richesses économiques, mais sur leurs savoirs, ce sont les seuls richesses et souvent trop seuls, non transmissibles….pourtant, il suffit de demander et ils vous disent tout, encore faut il le pouvoir/vouloir…..


          • Spipou Le 09 janvier 2015 à 01h50
            Afficher/Masquer

            Que veux-tu dire là, Olivier ? Bien sûr, c’est de la théorie. Mais est-ce que dans l’absolu, nous ne devons pas, par l’intermédiaire de l’appareil d’état qui est censé nous représenter, tout mettre en oeuvre pour que la loi soit respectée ?

            En particulier quand il s’agit des lois qui protègent des vies humaines.

            Entre la loi et les armes… La démocratie arme aussi les bras des personnes chargées de faire respecter la loi. L’être humain est ainsi fait qu’il a toujours fallu, malheureusement, des “gardiens de la loi” (parfois aussi nommés, fort justement, “gardiens de la paix”) armés. On peut le déplorer mais c’est ainsi. La pratique est ainsi.

            Dans la pratique, les journalistes de Charlie Hebdo auraient dû obtenir d’être protégés par des gardiens de la loi mieux armés qu’ils ne l’étaient, afin de faire respecter cette théorie, et d’avoir la vie sauve. Je ne parle pas seulement d’armes physiques, je parle aussi de l’arme qu’est “l’intelligence”, au sens anglais du terme.

            Bien sûr, le monde n’est pas, et ne sera jamais, parfait. Mais est-ce que sur ce blog, tout le monde ne se bat pas pour rendre le monde un peu moins imparfait ? Est-ce que tout le monde ici ne se bat pas pour que la pratique s’aligne un peu plus sur la théorie (même s’il y a ici des théories bien différentes de ce qui devrait être, peu importe, chacun essaie ici de faire valoir la sienne, et je trouve ça bien). Est-ce que protéger notre liberté et protéger la vie de ceux qui disent des choses qui emmerdent le monde, ça ne vaut pas la peine de se battre ?


          • Olivier M Le 10 janvier 2015 à 02h20
            Afficher/Masquer

            Bizarre que la loi ait aussi prévu la diffamation si la liberté d’expression est au dessus de tout…


          • yann Le 19 février 2015 à 13h56
            Afficher/Masquer

            Quelle loi ? La loi du peuple français ?
            Depuis quand le peuple français fait les lois?
            Conséquemment, quelle démocratie?
            Eduquez-vous :
            http://www.le-message.org


      • notule Le 08 janvier 2015 à 02h38
        Afficher/Masquer

        Sens de “il fournit des famas à l’état islamique”?


        • Spipou Le 09 janvier 2015 à 01h52
          Afficher/Masquer

          Famas : pistolet-mitrailleur de l’armée française.


          • notule Le 09 janvier 2015 à 02h30
            Afficher/Masquer

            Merci.


      • Van Le 08 janvier 2015 à 14h23
        Afficher/Masquer

        tu veut dire que l’armement de terroriste par la france serait a l’origine des attentats ??? javais compris que cetait pour un but humanitaire , cest tiré par les cheveux cette histoire en tout cas je nai vu aucun politicien en parler http://www.lesobservateurs.ch/2014/08/19/limage-du-jour-les-jihadistes-leiil-famas/
        pour moi la seul explication qui me vienne a lesprits cest que se sont des loup solitaires .


        • vladimirK Le 08 janvier 2015 à 19h21
          Afficher/Masquer

          Il y a une chose que je ne comprends pas : on a trouvé une pièce d’identité d’un des terroristes dans la voiture… ces gars là semblaient bien entraînés.

          Je comprends qu’il est obligatoire en France d’avoir en permanence sur soi une pièce d’identité, mais comment des terroristes préparés et entraînés ont pu prendre une pièce d’identité avec eux et surtout l’oublier ?


          • Perekop Le 09 janvier 2015 à 00h55
            Afficher/Masquer

            Moi aussi, VladimirK, j’ai trouvé ça très bizarre, un truc tellement débile, pas du tout “tueur pro”, totalement en décalage avec la manière dont ils ont achevé le malheureux policier sur le trottoir, presque en courant, tirant très adroitement avec une habileté qui trahit une formation sérieuse.
            J’en arrivais hier à me demander si ce n’était pas exprès, ce passeport “oublié”, pour envoyer la police sur une fausse piste et gagner du temps. Mais, avec les détails d’aujourd’hui (Villers-Cotterêts etc), je ne sais plus que penser, il faudra attendre plus d’informations.


          • Olivier M Le 10 janvier 2015 à 02h25
            Afficher/Masquer

            Boucs-émissaires? Qui croit encore à ce que racontent les merdias?


    • dupontg Le 08 janvier 2015 à 02h04
      Afficher/Masquer

      ceci aurait certainement pu etre evite si la justice avait fait son travail
      à l’epoque et consideré que les articles de charly etaient des incitations à la haine,
      dans un pays comme la France ou la liberte d’expression est à geometrie variable.

      finalement une victoire_à_la_Pyrrhus


      • notule Le 08 janvier 2015 à 02h36
        Afficher/Masquer

        Je ne vois pas en quoi les articles de Charlie Hebdo (et non “Charly”!!!) incitaient à la “haine raciale”. Si vous faites référence aux caricatures de Mahomet, je vous rappellerai que le délit de “blasphème” n’existe pas – heureusement! – en France. Et qu’il n’y a pas de rapport entre l’Islam et les origines “raciales”…


        • dupontg Le 08 janvier 2015 à 08h21
          Afficher/Masquer

          Je n’ai pas besoin de faire d’allusion…..
          le resultat est là…….


        • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 08h49
          Afficher/Masquer

          Vous avez le droit de dire que votre voisin est un “C..n” mais si vous lui répétez trop souvent ne vous étonnez pas qu’il vous mette un “coup de boule” ….il faut , à un moment ou un autre , assumer sa liberté NON ?

          @+


          • LeCassandre Le 08 janvier 2015 à 09h16
            Afficher/Masquer

            Non.
            Je veut bien assumer que mon voisin dise aussi que je suis un con.
            Mais s’il en vient à la violence, cela ne fait que prouver que c’était vraiment lui le con.


            • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 11h06
              Afficher/Masquer

              vous aurez raison avec le nez cassé !

              le mieux n’est-il pas de respecter son voisin ?

              @+


            • Spipou Le 08 janvier 2015 à 11h35
              Afficher/Masquer

              C’est ce que disaient certain en 1938, pendant qu’une jolie conférence se tenait dans une belle ville du sud de l’Allemagne. On sait ce que ça a donné.


            • Gotfried Le 08 janvier 2015 à 13h42
              Afficher/Masquer

              @Spipou

              Mais les mecs qui ont incendié le Reichstag, ils ont peut-être crié “Vive le communisme! Staline Vaincra!”. Ca appelait une réponse ferme pour défendre les valeurs et la volonté du peuple allemand, non?
              Parce qu’en ce moment, on nous vend que ‘”Allah akbar” et “On a vengé le prophète!”, ainsi qu’un carte d’identité malencontreusement oubliée par un commando de pros rompus au combat urbain et aux tactiques de hit-and-run suffisent à désigner les coupables en particulier, et le “fondamentalisme islamiste” en général.


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 01h35
              Afficher/Masquer

              Bon, d’accord, Gotfried, pour le moment, on n’a que des présomptions et pas de preuves, donc attendons.

              Mais je répondais à jmdest62, qui disait que les journalistes de Charlie Hebdo auraient dû respecter leur voisin (en quoi il se place comme moi implicitement dans l’hypothèse que ce sont effectivement des islamistes qui ont commis ce massacre). Et j’affirme que non, un journal, surtout un journal satirique, n’a pas pour obligation de respecter son voisin. D’autant plus que dans le cas présent, les moqueries ne visaient même pas la personne du voisin lui-même, mais les croyances ésotériques/religieuses/pataphysiques de ce voisin !

              J’aime beaucoup Tealc’h et ses congénères, mais je n’ai aucune sympathie pour les Gu’auld, désolé, et je ne vois pas du tout pourquoi je devrais les respecter, même si les semblables de Tealc’h croient en eux.


          • notule Le 08 janvier 2015 à 15h28
            Afficher/Masquer

            Si mes voisins sont des gens civilisés, ils porteront plainte pour harcèlement et injures et je serai condamné(e).
            Par ailleurs, comparaison n’est ps raison… Un individu n’est pas un Etat.
            Les journalistes de Charlie Hebdo se sont toujours battus contre le racisme et les guerres colonialistes. Les hacher de balles parce qu’un journal satirique a exercé son droit de libre expression et de satire est pour le moins… peu respectueux des préceptes du Coran et de la Bible.
            Pour rester sur le plan religieux. Car encore une fois, le “blasphème” n’existe pas en France. Je vous rappelle qu’en Mauritanie, où ce délit existe, un blogueur et journaliste attend en prison depuis des mois son exécution.
            Mais peut-être pensez-vous que lui aussi a semé et récolté la tempête?


            • -Marc- Le 08 janvier 2015 à 17h30
              Afficher/Masquer

              “Les hacher par balles parce qu’un journal satirique a exercé son droit de libre expression et de satire est pour le moins…peu respectueux des préceptes du Coran (…)”

              Nous avons du lire deux versions différentes du Coran alors, à moins bien sûr que vous ne fassiez partie de ces trop nombreuses personnes qui parlent du coran sans jamais l’avoir lu (ce qui me semble assez probable étant donné l’énormité que vous venez d’écrire).


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 01h38
              Afficher/Masquer

              Je plussoie, Marc. Moi je l’ai lu, le coran (et je refuse de mettre une majuscule à cette m… à ce truc), enfin pas en entier parce qu’au bout d’un petit moment ça vous tombe des mains tellement c’est mal écrit, mais bon, je pense qu’on se comprend, vous et moi…


            • Grototo Le 09 janvier 2015 à 01h43
              Afficher/Masquer

              Ben justement non…

              Phillipe Val un des fondateur et directeur pendant longtemps (avant d’être mis à la direction de France Inter par Sarko 1er), qui remplissait l’édito, était pour la guerre au Kosovo (entre autre), comme son ami BHL, il a approuvé plein d’autres guerres depuis, c’est un vrai néocon… Il a passé une grande partie de sa carrière à critiquer la gauche à être islamophobe, à soutenir Bush et les interventions militaires ou Israël contre la Palestine.

              Je crains que cette période ait été un bon terreau du terrorisme. Opportuniste comme il est, il doit prendre conscience aujourd’hui de ce qu’il a provoqué. Il risque d’avoir du mal à dormir de ce qu’il a fait subir à « ses amis », Les vrais caricaturistes dont il aura restreint l’expression et qui sont probablement mot de toute la haine qu’il a, lui, semaines après semaines, déversé dans ce journal. Il était à la direction à l’époque des caricatures.

              Il fait copain copain avec le MEDEF aussi, en ayant notamment participé activement à ses réunions annuelles (sinon ça ne serait pas un vrai néocon).

              Le fait que l’avocat de Charlie Hebdo, Me Malka soit également l’avocat de Clearstream, lorsque cette dernière tentait d’assassiner économiquement et psychologiquement Denis Robert (qui luttait contre le blanchiment d’argent des grandes mafias/entreprises) en lui infligeant procès sur procès. La justice aura donné raison à Denis Robert au bout de plusieurs années de lutte. Denis Robert a participé à l’Appel de Genève auquel participait également Renaud Van Ruymbeke et quelques autres (toujours trop rares) acteurs respectables de la justice, redresseurs de tords et limite Don Quichotte tellement la tâche est immense.

              Denis Robert a rejoint Siné, qui s’était bien fait remettre en place par Val pour avoir osé critiquer la famille de Sarko 1er, en se faisant licencier et calomnier d’antisémitisme. Siné au passage à gagné le procès qu’il a fait à Charlie Hebdo pour licenciement abusif.

              Un résumé de Malka (avec Val contre Siné et avec Clear stream contre Denis Robert), mais il y a plein d’autres articles sans doute plus interessants sur ce sujet :
              http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/02/05/2396099_denis-robert-et-de-trois-val-ko-etendu.html

              Siné viré par Val avait bien évidement déplu aux autres dessinateurs du journal :
              http://rue89.nouvelobs.com/2008/07/17/sine-vire-charlie-hebdo-en-deuil-philippe-val-dans-la-tourmente

              Un bon résumé du rapport entre Val (directeur) et le reste de la publication :
              http://www.acrimed.org/article2960.html


            • Eric Le 09 janvier 2015 à 11h12
              Afficher/Masquer

              “…Les hacher de balles parce qu’un journal satirique a exercé son droit de libre expression et de satire est pour le moins… peu respectueux des préceptes du Coran et de la Bible…”

              Là vous faite une grosse, très grosse erreur concernant le Coran. Mais il est vrai à votre décharge qu’il n’est pas à la mode de dire la vérité surtout que concernant ce point qui est particulièrement “politiquement incorrecte” aujourd’hui. Il n’est pas aisé d’être bien informé à ces sujet, mais cette affirmation couramment admise et proclamée est du simplisme.

              Lisez le Coran (et les hadiths si vous avez le temps) et la Bible vous ferai alors le constat:

              La Bible raconte, rapporte la violence de l’homme … et pour ce qui est de notre période n’ordonne JAMAIS la violence bien au contraire…

              Le Coran excite, ordonne la violence et en donne même les justification…

              Le premier ministre de la Turquie “c’est quoi l’Islam modéré (sous entendu cette bêtise) ça n’existe pas, il n’y a que l’Islam point”

              Pour gagner du temps, vous pouvez lire aussi un très intéressant livre qui résume et permet de comprendre: Jésus et Mahomet de Mark A. Gabriel (il a été obligé de changer de nom et pays).
              Cet homme a été persécuté avant d’être chrétien parce qu’étant curieux, intelligent, instruit a posé des questions qui dérangent.

              Ce qui fait son intérêt c’est aussi qu’il était un érudit de l’Islam et a été enseignant dans la plus ancienne et réputée université islamique al-Azhar (ou “La Splendide”) au Caire. Il sait de quoi il parle!!!


        • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 09h22
          Afficher/Masquer

          “…je vous rappellerai que le délit de “blasphème” n’existe pas – heureusement! – en France….”

          ce n’est pas un délit en France OK mais c’est quand même un blasphème pour des millions de gens dans le monde !

          Arretez de ne regarder QUE votre nombril !

          @+


          • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 09h31
            Afficher/Masquer

            Je croyais que la plupart des intervenants défendaient les spécificités françaises contre la “mondialisation”…
            Mais pas le droit de blasphème, apparemment.

            Ces tarés ont déjà gagné…


            • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 11h28
              Afficher/Masquer

              je pensais que la tolérance et le respect des croyances dans le cadre de la laicité étaient une spécificité française…. me serais-je trompé ?

              Perso (comme le chantait Mouloudji)
              je suis

              “Catholique par ma mère
              Musulman par mon père
              Un peu juif par mon fils
              Bouddhiste par principe

              Athée, oh, grâce à Dieu {x4}”

              “…Ces tarés ont déjà gagné…”
              Si vous désignez par le mot “taré” ceux qui tuent leurs semblables au prétexte de croyances ou d’intérêts économiques je suis d’accord avec vous…mais “ils n’ont pas déjà gagné” …la guerre n’est jamais gagnée puisqu’elle est continue : relisez l’histoire de la France , de l’Europe et du monde …..

              @+


          • V_Parlier Le 08 janvier 2015 à 10h27
            Afficher/Masquer

            Aucun rapport avec le droit au blasphème ici ! (Et je ne cherche pas non plus à défendre les terroristes et criminels qui tuent autant chez Charlie Hebdo qu’ailleurs, en France et dans le monde). Simplement quand on se rit avec méchanceté de tout (et même de la souffrance humaine) pour faire passer son message politique, çà devient malsain. Voilà ce qui explique la réaction de certains à l’encensement soudain des “oeuvres” de Charlie Hebdo.


            • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 11h06
              Afficher/Masquer

              Donc, demain, ils pourront tuer Houellebecq ou Redecker ( dont je suis loin de partager les analyses) et vous direz ” bon, c’est pas bien de tuer les gens mais ils l’ont cherché”

              Je crois comprendre que ce qui empêche certains sur ce blog de se solidariser avec toutes les victimes, c’est que les journalistes et dessinateurs étaient athées militants ( pour les policiers, je ne sais pas). Et combattaient toutes les religions.

              J’ai lu, souvent, sur ce blog, que les gens “de gauche” critiquaient le christianisme et pas l’Islam.
              Et maintenant, les mêmes, à peu de choses près, viennent nous dire que c’est pas bien de critiquer le Prophète…


            • Spipou Le 08 janvier 2015 à 11h40
              Afficher/Masquer

              Je vous plussoie de toutes mes forces, Homère, et j’en reste sidéré.

              V Parlier, il ne s’agit pas de savoir si les “oeuvres” de Charlie Hebdo sont bonnes ou mauvaises. Personnellement, je trouve qu’elles sont plutôt de mauvais goût la plupart du temps, mais la question n’est vraiment pas là.

              D’autre part, il se trouve que j’ai une mère catholique à l’ancienne, et elle râle au sujet de Piss Christ que ça devrait être interdit, et on s’accroche le bec à ce sujet, mais il ne lui est jamais venu à l’idée, non plus qu’aux centaines de millions de chrétiens que ça choque – même les évangélistes, qui sont les plus durs – de prendre une mitraillette pour ça !


            • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 11h43
              Afficher/Masquer

              @ homère

              “….c’est que les journalistes et dessinateurs étaient athées militants . Et combattaient toutes les religions….”

              Je suis athée et je même si je ne comprends pas , je respecte ceux qui croient en Dieu , Allah , Bouddha , la vierge Marie , le p’tit Jésus etc etc etc…
              et surtout je ne combats personne pour cette raison …
              c’est quoi cette rhétorique de guerre de religions ?

              @+


            • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 11h52
              Afficher/Masquer

              J’ai dit “athées militants”. J’aurais pu dire prosélytes.

              Richard Dawkins a écrit un excellent livre où il démontre la très faible probabilité de l’existence de Dieu.
              Il est aussi la cible de tarés sur des sites islamistes. Qui appellent à son assassinat.
              Donc, parce qu’il nie, avec force et courage, l’existence de Dieu, il “provoque” les croyants !?

              Lui aussi, il l’aura cherché ?


            • Charles Michael Le 08 janvier 2015 à 12h03
              Afficher/Masquer

              C’est mon point de vue, absolument athé, absolument tolérant, absolument non-violent.
              Donc je n’insulte pas les croyances des autres, je n’ai pas besoin qu’on me rabache le credo-anticlérical, vendeur mais vraiment daté.


            • notule Le 08 janvier 2015 à 15h47
              Afficher/Masquer

              Qui parle de “droit au blasphème”?
              Le “blasphème” n’existe que pour ceux qui révèrent une entité divine, qu’elle qu’elle soit.
              Un journal SATIRIQUE n’est pas un journal d’informations. Un journal SATIRIQUE satirise, se moque, rigole, choque.
              Charlie Hebdo a pris pour cible toutes les religions, de façon parfois très grossière – je me souviens de certains dessins d’évêques ou du christ dans des positions pour le moins… étonnantes. Et alors?
              Marianne aussi, allégorie de la République, a été placée dans des situations particulières. Et alors?
              Tous les citoyens, un jour ou l’autre, ont été choqués par une couverture de Charlie: et alors?
              Encore une fois, ce qui définit une démocratie, ce sont les lois et le respect des lois.
              Quant au concept de “méchanceté”, en matière de journalisme il est incompréhensible. Parce que si l’on doit devenir “bon” pour écrire ou dessiner… adieu Daumier, adieu Sade, adieu Goya, adieu Houellebecq, adieu San Antonio…


            • jmdest62 Le 09 janvier 2015 à 08h30
              Afficher/Masquer

              “;;;Donc, demain, ils pourront tuer Houellebecq …”

              N’essayez pas de me faire dire ce que je n’ai pas dit : je n’ai jamais validé un meurtre …mais , oui , ceux qui “combattent” sont plus exposés à la mort que les autres de même que ceux qui font du ski “hors piste ” s’exposent + que ceux qui ne skient pas.
              Le tout est de savoir si le “combat” et la manière dont on le fait valent que l’on risque sa vie et ça ! c’est un choix personnel.

              “Mourir pour des idées d’accord ..mais de mort lente …” Brassens

              @+


            • Homère d'Allore Le 09 janvier 2015 à 08h34
              Afficher/Masquer

              Spipou a déjà répondu par son post de ce matin à 2h39 sur l’histoire du combat personnel.
              Je vous renverrai donc à la lecture de celui-ci.


            • jmdest62 Le 09 janvier 2015 à 08h59
              Afficher/Masquer

              “…Encore une fois, ce qui définit une démocratie, ce sont les lois et le respect des lois…..”

              et les lois sont différentes pour chaque pays ….ex : l’ euthanasie est légale en Belgique et fait encore débat en France .

              La loi n’a jamais interdit de tuer …elle ne fait que sanctionner celui qui tue.
              Si j’accepte de passer mes jours en prison je peux tuer qui je veux en respectant la loi.
              le respect des lois n’est donc pas la solution CQFD

              voilà voilà !

              @+


          • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 12h03
            Afficher/Masquer

            Tolérance, respect des croyances ET respect de la critique des croyances !

            Sinon, on est aux States, pas en France !

            Avez vous remarqué que la presse américaine, avec les condoléances d’usage, à reproduit une photo de Charb avec une couverture de Charlie Hebdo en FLOUTANT cette dernière !?

            Ça c’est votre conception.

            Ce n’est pas celle de l’histoire de la France depuis l’exécution du Chevalier de La Barre.


            • Julie Le 08 janvier 2015 à 13h33
              Afficher/Masquer

              Pareil sur le site BBC news, flouté et coupée, on ne voit de la couverture que le haut d’un bonnet (sur la tête du prophète?)


            • V_Parlier Le 08 janvier 2015 à 14h04
              Afficher/Masquer

              ¨Vous n’avez pas lu correctement ce que j’ai écrit plus haut (là où il est impossible de cliquer “répondre”). J’ai dit que çà expliquait la distance prise par rapport à l’admiration soudaine que tout le monde se sentait obligé de feindre devant Charlie Hebdo. Je n’ai pas dit que çà expliquait les attentats criminels ni affirmé des trucs du style “ils l’ont cherché”. Dites donc, je me croirais presque dans un débat TV mainstream émotico-correct! Et pour revenir au sujet qui vous hantait, les caricatures de Mahomet n’était qu’un exemple parmi d’autres.


            • Milsabor Le 08 janvier 2015 à 15h13
              Afficher/Masquer

              La critique et la caricature ce n’est pas la même chose. Ce qui les sépare s’appelle le respect. La caricature est une forme supérieure de moquerie, en cela que celui qui se sent blessé ne peut pas répondre. C’est une forme de violence morale inadmissible. La moquerie est une forme habile de perversion. On peut avoir des ennemis mais on doit les respecter.


            • tepavac Le 08 janvier 2015 à 21h32
              Afficher/Masquer

              A Homere, V.Parlier, Notules. …
              Cessez de vous embrouiller, vous avez tous raison de votre point de vue.
              La liberté d’expression est parfaitement cadrée par la loi. Inutile d’epiloguer sur le sujet.
              Ce qui vous trompe, c’est évidement la “caricature”. Or, il faut souligner, qu’ici, c’est à dire concernant C.H. La caricature est destinée à répondre à une situation précise et momentanée. Extraire la réponse de son contexte de l’époque des faits est un non – sens, car ne reste qu’une offense libre de voyager dans tous les esprits.
              Une caricature d’un curé pédophile, est une opinion moral.
              la même caricature sans ces faits, est une offense, une calomnie.

              Je suis quelques peu troublé par ce manque de recul de votre part, vous dont ont apprecie souvent les opinions.


          • notule Le 08 janvier 2015 à 15h35
            Afficher/Masquer

            Il y a aussi des centaines de millions (et sans doute plus d’un milliard) de personnes qui considèrent les vaches comme des animaux sacrés. Pourtant, en France, on les élève, on les maltraite, on les mange…
            Il y a des millions de personnes qui considèrent que l’infibulation et l’excision relèvent de principes religieux. En France, en Europe, au Japon, dans les Amériques, on l’interdit et on pratique des reconstructions chirurgicales prises en charge par la sécurité sociale.
            Or donc?


            • V_Parlier Le 08 janvier 2015 à 15h54
              Afficher/Masquer

              Notule, je ne vois pas où vous voulez en venir.
              La question est (religions et idéologies mises à part): Peut-on rire avec mépris de tout, y compris du malheur et de la souffrance des gens? (Ce que Charlie Hebdo a fait aussi, régulièrement et dans l’indifférence). Aussi, est-il normal de crier au fascisme à tout bout de champ pour justifier son propre cynisme alors qu’on passe sous silence, plus que n’importe qui, ce qui se passe en Ukraine? (sauf pour casser du Russe, comme le reste du mainstream). Non non, toujours pas d’admiration de ma part. Ca fait partie de la propagande de guerre, donc dans ce cas bien précis c’est bel et bien une arme (et aucun rapport ici avec les fameuses caricatures qui sont la seule chose que le public connaisse, apparemment).
              Certes, aujourd’hui ils font partie des victimes de la barbarie (et c’est absolument injustifié) mais leurs propres méthodes ne nous aideront pas plus à rendre le monde plus pacifique. Notons qu’ici je fais référence à la morale et non à une quelconque loi punitive à mettre en place (les lois existent déjà sauf qu’elles sont appliquées très sélectivement).


        • Palsambleu Le 09 janvier 2015 à 01h15
          Afficher/Masquer

          Un article de décembre 2013 d’Olivier Cyran qui prétend le contraire
          Mais c’est qu’une question de point de vue .Pas spadassin pour un sou je vous laisse le loisir de penser de contraire. . .

          http://www.article11.info/?Charlie-Hebdo-pas-raciste-Si-vous


        • Horzabky Le 09 janvier 2015 à 11h48
          Afficher/Masquer

          L’incitation à la haine envers quelqu’un à cause de sa religion est un délit puni par la loi. C’est pour ça qu’un tribunal de Mayotte a condamné il y a quelques mois deux femmes de gendarmes et un gendarme à neuf mois de prison (dont six avec sursis) parce qu’un soir de beuverie ils avaient mis une tête de cochon devant une mosquée.

          Cette loi ne s’applique pas quand ce sont les catholiques qui sont visés, et c’est proprement scandaleux. Voir les affaires mettant en cause les Femens. Ce qu’elles avaient fait étaient quand même plus grave que de mettre une tête de cochon devant une mosquée, mais elles n’ont pas été condamnées pour ça.

          Je n’ai plus aucun respect pour les magistrats français, qui appliquent une justice à deux vitesses, ni pour nos gouvernants qui ont soutenu en douce les Femens.


          • Horzabky Le 09 janvier 2015 à 11h54
            Afficher/Masquer

            Je détestais Charlie Hebdo, mais je reconnais qu’ils avaient du courage. Ils méritent mon respect sur ce plan.


            • georges dubuis Le 09 janvier 2015 à 13h05
              Afficher/Masquer

              Oui, oui, c’est un peu comme Hollande, la France l’abandonne et il est très courageux de rester ! ! ! ! ! Charlie était sous perfusions de diverses subventions privées/publics.
              Nous sommes tous charlots!


        • Olivier M Le 10 janvier 2015 à 02h27
          Afficher/Masquer

          Si mahomet était encore en vie, il aurait gagné en justice pour diffamation. La liberté de s’exprimer a ses limites.


    • Chiarovano Brigitte Le 08 janvier 2015 à 16h46
      Afficher/Masquer

      Egarés de la vie, égarés de l’amour et du bonheur de la Paix, ils ont offensé très gravement et définitivement leur Prophète, leur Coran, et leurs frères humains de toutes confessions, de toutes couleurs, de toutes différences, ils n’ont pas compris leur chance de faire partie de la Communauté Humaine, leurs actes ne ressemblent à rien du Monde Musulman, pour lequel j’envoie un immense message de Fraternité


    • Nadji Le 08 janvier 2015 à 20h04
      Afficher/Masquer

      De l’autre côté de la Méditerranée, je voudrais vous part de notre solidarité et de notre profonde émotion face à cette barbarie qui a touché des journalistes libres, un économiste reconnu, des citoyens innocents.
      Beaucoup comme moi sont attirés ici en Algérie.
      Je condamne de toute mes forces ces barbares d’un autre âge, qui n’ont rien à voir avec le genre humain.

      Pr Nadji Khaoua.
      Algérie.


      • Caramba! Le 09 janvier 2015 à 14h20
        Afficher/Masquer

        Nadji,
        MERCI
        Oui, je pense que beaucoup d’entre vous sont attérés et je vous comprends.
        Mes amis Algériens et Maroquains sont de même totalement consternés.


    • ANNICK DUBOIS Le 31 janvier 2015 à 17h46
      Afficher/Masquer

      c’est faux et indigne de dire que c’est la force qui a le dernier mot dans une démocratie,je me demande dans quel monde vous vivez,en dehors de la réalité je pense,dans vos fantasmes!


  2. Beaugrand Le 07 janvier 2015 à 17h57
    Afficher/Masquer

    Je m’associe à l’hommage à Bernard Marris, un type honnête et mesuré que j’aimais bien même s’il se trompait parfois (comme tout le monde) sur l’Euro.
    Hommage également à Cabu, Wolinski etc. même si leurs opinions étaient à l’opposé des miennes sur la critique des religions, j’appréciais leur talent.

    Sinon je comprends vos craintes de dérapage dans les commentaires mais évoquer le “complotisme” quand on vous lit sur l’Ukraine par exemple… bref, bref !


    • openmind Le 07 janvier 2015 à 20h18
      Afficher/Masquer

      O.B n’est vraiment pas complotiste sur l’Ukraine. Penser que les Ukrainiens seuls ont voulu cette révolution, ces morts et ce déchainement de haine me parait simpliste. L’Histoire n’est pas qu’une fatalité elle a aussi un sens ( un peu de logique suffit pour le voir)


      • Polipolo Le 07 janvier 2015 à 22h41
        Afficher/Masquer

        Non mais par rapport aux médias mainstream le point de vue d’O.B est complotiste. Je dénonce fermement le rejet à priori du complotisme, comme si les hommes ne faisaient jamais de complots… C’est devenu un argument pour réfuter des questions gênantes sans argumentation. Les théories complotistes fantaisistes devraient être facile à réfuter et on doit se faire le travail pour allumer la lumière là où il en manque. Croire qu’il n’y a jamais de complots me paraît bien sot. Je dénonce aussi ceux qui tomberaient dans le complotisme systématique…


    • Tycer Le 07 janvier 2015 à 20h41
      Afficher/Masquer

      Pour ma part, je suis effondré et atterré.
      Triste pour les victimes, les familles et pour tous les français.

      Par contre, je ressens également cela pour les 5000 victimes Ukrainiennes.
      Pour les dizaines de milliers de morts en Libye.
      Pour les centaine de milliers de morts en Syrie.
      Pour les millions de victimes Irakienne.

      Il faut que les peuples occidentaux réagissent et se battent contre tous les terrorismes.
      Même les leurs.


      • Lesag Le 07 janvier 2015 à 21h06
        Afficher/Masquer

        vous oubliez 10 000 000 de morts au Congo.


      • JaySWD Le 08 janvier 2015 à 01h44
        Afficher/Masquer

        Le plus terrible,c’est que ce que nous venons de vivre n’est finalement qu’une journée ordinaire à Bagdad………..Et ça fait 12 ans que ça dure…………RIP,Wolinski,Cabu,charb,Tignous,marys and co….Ainsi que les deux policiers.


  3. purefrancophone Le 07 janvier 2015 à 17h59
    Afficher/Masquer

    Triste actualité ce jour .La liberté d’expression est attaquée par des obscurantistes .
    Je ne lisais pas Charlie hebdo , mais je refuse que des assassins empêchent la liberté de dessiner , d’écrire , de s’exprimer .Personne n’est obligé d’acheter ni de lire un journal ou un livre .
    Liberté , liberté chérie , te voilà en deuil aujourd’hui!
    Une pensée de soutien aux familles , amis , collègues de ces morts lâchement assassinés


    • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 09h13
      Afficher/Masquer

      “…La liberté d’expression est attaquée par des obscurantistes …”

      La liberté d’expression a bon dos …nous leur avons déclaré la guerre en suivant l’Otan , ils se défendent.

      Tant que les morts sont dans l’autre camp et loin de chez nous on s’émeut 5 mn le soir entre 20h et 20h30 et puis les déflagrations et les morts arrivent chez nous alors on s’indigne on panique .

      Pour mémoire : pendant la seconde guerre mondiale les résistants français étaient qualifiés de ‘terroristes’ par les Nazis.

      On a les terroristes qu’on mérite !

      Pour revenir à la liberté d’expression ….nous passons au plan “vigipirate attentat” d’ici peu on aura interdiction de rassemblement et couvre feu etc etc….

      @+


      • Xavier Le 08 janvier 2015 à 11h32
        Afficher/Masquer

        Les résistants de la 2nde guerre attaquaient l’armée d’occupation, pas des dessinateurs…

        Charlie Hebdo n’a jamais pris position en faveur de quelque guerre que ce soit, sinon celle contre la connerie dont Einstein disait qu’elle était une des 2 choses infinies (avec l’univers ; mais pour ce dernier il n’était pas certain…).

        Le sujet de la réunion pendant laquelle les dessinateurs ont été assassinés étaient “comment lutter contre le racisme” !


        • Charles Michael Le 08 janvier 2015 à 12h10
          Afficher/Masquer

          Evidement cette tuerie est ignoble.

          c’est aussi une sorte de dégat collatéral des guerres de choix US depuis 20 ans et de la ghethoïsation depuis 30 ans. Le parfait modéle made in USA maintenant chez vous.


      • Spipou Le 08 janvier 2015 à 11h43
        Afficher/Masquer

        Vous croyez que Cabu, Wolinski, Charb et les autres soutenaient l’OTAN, vraiment ?

        Pourtant, ils ont été CIBLES par les terroristes…

        La raison de leur assassinat doit être autre.


        • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 12h06
          Afficher/Masquer

          Non …certes

          Mais je reste très perplexe quant à cette quasi unanimité à désigner cet attentat comme une “Atteinte intolérable à la liberté d’expression” qui à mon avis sert à cacher des raisons moins consensuelles.

          Comme pour l’affaire “Merah” …attendons que l’émotion retombe et les vrais raisons de ces crimes vont apparaitre petit à petit.

          @+


          • ty89 Le 08 janvier 2015 à 13h43
            Afficher/Masquer

            Ce qui me choque le plus, c’est que les gens considèrent que cette attaque est une atteinte a la liberté d’expression et les masses se mobilisent en nombre pour cela. C’est vrai, cependant il faut relativiser.
            Nous avons pas un bruit sur l’espionnage de masse qui est entrain d’être mis en place.
            Pas un mot sur le future TTIP avec sa clause sur les “tribunaux privé” capable de condamner les Etats (qui sont normalement l’expression des citoyens)
            Pas un cris sur les (probable) futures QE de la BCE

            La triste réalité c’est que les montons regarde et s’indigne sur ce que les médias décident. Aucune liberté de penser dans ces conditions… Quid de la liberté d’expression sans la liberté de penser?

            La liberté d’expression c’est bien, mais il faut aussi l’égalité devant le partage du mégaphone…


            • Fabrice Le 08 janvier 2015 à 22h19
              Afficher/Masquer

              C’est exactement ça : pris en otage et sommés de choisir le camp “du bien” (sic !).
              Je n’ai rien à voir avec tout ça, je n’ai jamais soutenu Charlie Hebdo, et je n’ai jamais soutenu le jihadisme.


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h05
              Afficher/Masquer

              En l’occurrence, je ne me sens nullement pris en otage par le camp du bien, Fabrice.

              D’autant plus qu’ici, nous sommes nombreux à échanger des opinions diverses, parfois même fort contradictoires. Il fuse parfois un mot de moquerie, une méchanceté gratuite, peut-être même des insultes grossières qu’on ne voit pas parce qu’elles sont supprimées par les modérateurs.

              Parfois aussi, hors blog, on se retrouve pour un projet commun, puis un jour on ne se comprend plus, on se dit des choses très dures et on se fâche à jamais, on se déteste violemment…

              Mais y en a-t-il un seul d’entre nous, un seul, qui a songé à débarquer avec une mitraillette chez un autre dont la tête et les idées ne lui reviennent pas ? J’aimerais quand même que vous réfléchissiez à ça !


            • Eric Le 09 janvier 2015 à 10h17
              Afficher/Masquer

              Spipou
              “Mais y en a-t-il un seul d’entre nous, un seul, qui a songé à débarquer avec une mitraillette chez un autre dont la tête et les idées ne lui reviennent pas ? J’aimerais quand même que vous réfléchissiez à ça !”

              Il y a longtemps que j’ai réfléchi à ça ! Ayant compris ce qu’est la “nature humaine” je suis convaincu que je ne peux affirmer “jamais je ferai cela” !
              Je suis convaincu que je suis capable des mêmes choses et même pire !!! Je suis convaincu que celui qui affirme “je ne ferai jamais cela” ou “je ne suis pas capable de telles choses” est dangereux non seulement pour les autres mais aussi pour lui-même.

              D’ailleurs cela rejoint ce que dit ty89 car ici beaucoup s’offusquent sur la forme. Or effectivement il y des crimes, des assassinats et même des crimes contre l’humanité … que nous acceptons sans sourciller (comme ceux cités et beaucoup, beaucoup d’autres)…


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 13h39
              Afficher/Masquer

              Eric, je ne fais que constater : il y a une personne, sur ce blog, avec qui je me suis pris violemment (mais verbalement, ou plutôt par écrit) des poux dans la tête, pas dans les commentaires mais par e-mail et Facebook interposés.

              Je n’ai pas cherché à avoir son adresse, je ne me suis pas procuré une Kalachnikov, et je n’ai pas débarqué armé chez elle. Elle ne l’a pas fait non plus et je n’imagine pas qu’elle ait pensé une minute à le faire.

              Je me sens parfaitement tranquille de ce côté, et certainement que cette personne aussi (et elle peut continuer à se sentir tranquille).

              C’est tout !


          • Georges Le 09 janvier 2015 à 20h57
            Afficher/Masquer

            J’ai l’impression que la liberté d’expression, pour laquelle on veut nous faire monter sur nos grands chevaux, est à géométrie variable.

            Je me rappelle le foin sur l’affaire Dieudonné, qui jouait à guichet fermé.

            Pour ma part il faudrait qu’on me paie cher pour aller voir Dieudonné, et lorsque par hasard j’ai eu Charlie Hebdo à ma portée prêt à être lu, je ne l’ai pas touché et donc pas ouvert.

            Mais, pour moi, soit on laisse tranquille Dieudonné au nom de la liberté d’expression, soit on régule Charlie Hebdo lorsque ça risque d’envenimer fortement une ambiance sociétale.

            Deux poids deux mesures, ou bien dit autrement, encore une histoire de double standard.
            ————-
            Je vois que l’affaire fait apparaître de grands défendeurs de la Loi avec un grand L.

            Au bon vieux temps du stalinisme, les gens en prenaient pour trente ans de goulag PAR LA LOI. Activité contre-révolutionnaire.
            ————-
            J’ai l’impression qu’il manque une réflexion, dans la société, sur les différences entre : expression, opinion, avis, pensée, prise de position.

            J’estime que la pensée est une argumentation sur des éléments, et je vois rarement de la pensée dans les journaux ou les analyses, ce qui fait que le débat est toujours cristallisé et il se cristallise de plus en plus…..serait-ce un débat de tranchée entre…….extrémistes !!
            ———
            En non violence, on prend l’habitude de dire “je”, c’est à dire qu’on relativise son discours pour inviter l’autre à faire de même, et en disant “je”, on prend en compte le fait qu’on n’est pas parfait, qu’on peut évoluer, qu’on peut se tromper, qu’on peut convaincre aussi.
            ————-
            Allez, je veux bien être Charlie le temps d’une phrase, histoire de ne pas être toujours ringard :

            “finalement tout ça, c’est une histoire entre parisiens, pas de quoi faire le tour du monde”.


            • Spipou Le 10 janvier 2015 à 12h26
              Afficher/Masquer

              Dieudonné est toujours vivant, et il peut toujours contester en justice l’interdiction de jouer son spectacle.


  4. Ouaille Le 07 janvier 2015 à 18h02
    Afficher/Masquer

    Avant on était à peu près sûr qu’un attentat était un message d’État à État.

    Maintenant avec plein de tarés entraînés et armés, difficile de savoir.

    Difficile aussi d’imaginer vers où on va.

    Mes respects aux familles des victimes.


  5. rémi lobry Le 07 janvier 2015 à 18h04
    Afficher/Masquer

    J’aimais bien Bernard Maris, on avait échangé en 2012, pas tant sur l’économie mais sur la viabilité de l’anarchie (le POUM, la commune de Paris). Il était très calé, très gentil, perdant son temps avec un nobody dans mon genre.


    • pierre9459 Le 07 janvier 2015 à 23h33
      Afficher/Masquer

      J’ai appris ça en arrivant au boulot à 14h….
      La gueule de bois depuis…l’incompréhension, la colère mais surtout une immense…immense tristesse.
      Reposez en paix les Charlie ….


  6. BA Le 07 janvier 2015 à 18h04
    Afficher/Masquer

    L’économiste Bernard Maris a écrit le texte suivant. Ce texte a été publié dans Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier 2015, page 13, … le jour de l’assassinat de Bernard Maris.

    La conversion de Michel.

    Hollande achève deux mandats catastrophiques. Le parti de la Fraternité musulmane émerge, côte à côte avec le PS, et le FN va l’emporter. Le PS fait alliance avec la Fraternité musulmane, l’UDI et l’UMP pour faire barrage au FN. Mohamed Ben Abbes devient président de la République, et Bayrou Premier ministre. Mais le PS abandonne à la Fraternité musulmane le ministère qui lui revient de droit, l’Education nationale. Ben Abbes propose une charia modérée, doucement réactionnaire, avec un retour à la famille et à la femme au foyer, et une privatisation de l’enseignement qui convient tout à fait à tout le monde.

    Il offre aussi une incroyable vision d’avenir : l’Empire romain ! Le limes, de la Bretagne au désert du Sahara, en passant par l’Italie, la Turquie, la Grèce et l’Espagne. Ben Abbes en Auguste ou Marc Aurèle (en futur président d’une Europe élargie à la mare nostrum). En France, le chômage s’effondre, la violence aussi. Les catholiques sont choyés. On attend paisiblement les conversions. Elles arrivent, et d’abord dans l’Université, particulièrement arrosée en termes d’argent … et où la polygamie se développe. Sous l’impulsion de Ben Abbes, les pays arabes francophones plus l’Egypte et le Liban adhèrent à l’Europe, et l’équilibre linguistique européen se déplace en faveur de la France. La France est à nouveau grande. La nouvelle Pax Romana règne. Fin de la fable.

    C’est un pur chef-d’oeuvre houellebecquien, c’est-à-dire :

    1) une projection futuriste extraordinaire et crédible, comme dans tous les romans précédents. Elle est doublée d’une question politique majeure : l’identité, la patrie, la nation (« née à Valmy, morte à Verdun ») peuvent-elles exister sans transcendance ? Non. Il faut la Vierge pour Péguy, l’Etre suprême pour Robespierre, ou Dieu pour Ben Abbes, qui veut redonner à la France l’âme qu’elle eut pendant mille deux cents ans, de Clovis aux Lumières.

    2) Un personnage principal détruit, désemparé, dépressif, malheureux en amour par son incapacité à retenir une femme, mais qui renaît dans le pari d’une conversion raisonnée, une conversion pascalienne, associée à un mariage de raison. Car, thème éternel houellebecquien, tout homme peut être sauvé par l’amour (ainsi, le père du héros). Le nôtre, trop égoïste, trop occidental et bien incapable de trouver l’amour par lui-même, le croisera par des marieuses. La polygamie lui fournira les jeunettes pour le sexe et la quadra pour la cuisine.

    3) Enfin, un style désormais parfait, de nombreuses digressions philosophiques – comme toujours – et un humour digne du maître omniprésent dans le roman (Huysmans ; on comprend a posteriori où Houellebecq a puisé son style et son humour).

    Et la misogynie, le machisme ? Aucune importance, c’est un roman, pas plus machiste que Bel-Ami, plutôt moins. Et la raillerie implicite de l’islam ? Elle n’existe pas. « L’islam accepte le monde tel quel » : toute la différence avec le catholicisme, qui ne peut qu’engendrer frustration perpétuelle. Encore un magnifique roman. Encore un coup de maître.

    Bernard Maris.


    • RD Le 07 janvier 2015 à 19h38
      Afficher/Masquer

      “toute la différence avec le catholicisme, qui ne peut qu’engendrer frustration perpétuelle” : sans commentaires…


    • chios Le 07 janvier 2015 à 20h44
      Afficher/Masquer

      Incroyable et tragique coïncidence!!!

      J’ai lu ce bouquin, en version piratée, il y a quelques jours, suite à un article du monde.
      Et, l’ayant lu, je me trouvais dans le même “état d’esprit” apaisé par rapport aux thématiques du livre que la malheureuse victime de cet attentat.
      Je dois dire que j’ai eu des amis musulmans qui m’ont fait sentir cette vision apaisée du monde qui appartient à l’islam, entre autres des indiens musulmans et des marocains.
      J’ai aussi été intriguée lorsqu’une collègue et amie algérienne a eu le coup de foudre pour un colombien qui s’est alors converti à l’islam et ils vivaient ensemble dans une harmonie extraordinaire. Et depuis, l’islam m’a toujours intrigué. A cause de l’adhésion profonde qu’il suscite parmi ses adhérents.
      Les religions sont un vaste territoire de l’imagination des hommes, pour le meilleur et pour le pire.

      Houllebecq dans ses romans, du moins ceux que j’ai lus, fait dans le “au ras des pâquerettes”, et c’est une position comfortable mais aussi, pour le lecteur, exaspérante.
      Dans ce roman, non, c’est, au premier abord:”Mais pourquoi pas?”
      Et n’oublions pas, ce n’est qu’un roman, donc la possibilité ouverte à l’imagination et la réflexion, de tester des “possibilités d’être”

      Et ce même jour, lors de la publication de cet article si ouvert, cet économiste se fait abattre.

      J’espère que l’on exploitera cet article, pour “ouvrir un débat”, c’est une “opportunity” pour discuter.

      Mais j’en doute, déjà, on entend la pédale mise sur “la liberté d’expression” bafouée,

      ” le crayon et la kalachnikov.”

      “c’est un acte de guerre” contre le crayon.

      On peut continuer sans fin, mais comment s’en sortir????

      On tue, ou plutôt, fait tuer, sans remords pour d’obscurs objectifs stratégiques… (que pense un syrien ou un irakien de nos 12 morts?), et puis???

      J’arrête…

      Je crois que la personne de Maris pourrait être, en parallèle avec un déballage des actions de la France en Lybie, Syrie, une chance de débrouiller le noeud de vipères qu’est devenu le cafouillage des interventions des occidentaux au Moyen Orient.


      • KELLER Le 08 janvier 2015 à 08h43
        Afficher/Masquer

        en tout cas ça arrange bien ceux qui étaient “énervés” après le vote de l’Assemblée Nationale pour la reconnaissance d’un Etat Palestinien…
        Maintenant, l’amalgame va prendre et tout musulman va être déconsidéré…


  7. kinimodo Le 07 janvier 2015 à 18h18
    Afficher/Masquer

    Sa disparition est bien triste

    Jacques Sapir vient de réagir par cet article dans le Huffingtonpost

    À Bernard Maris, homme délicieux
    Publication: 07/01/2015 16h57

    http://www.huffingtonpost.fr/jacques-sapir/bernard-maris-mort_b_6429820.html


    • tof Le 07 janvier 2015 à 20h34
      Afficher/Masquer

      Quand l’humour se tait la liberté vacille.
      Je tire mon chapeau à tous ces hommes de toute religion de tous bord politique de toutes races ,qui on sus, savent et sauront toujours nous faire voir la pesanteur de nos sociétés avec un sourire au bord de l âme.


    • Grognard Le 07 janvier 2015 à 21h03
      Afficher/Masquer

      Vous avez raison de citer cet article auquel je trouve plus de sincérité que tous les tweets des politiques mis bout à bout.


    • Alexandria Le 08 janvier 2015 à 09h20
      Afficher/Masquer

      @ kinimodo Le 07 janvier 2015 à 18h18
      C’est le même article que sur son blog (reproduit ci-dessus par OB).


      • kinimodo Le 08 janvier 2015 à 12h32
        Afficher/Masquer

        oui merci, ce n’était pas le cas hier sur la première version du billet de OB lorsque j’ai posté ce lien.


  8. christiangedeon Le 07 janvier 2015 à 18h29
    Afficher/Masquer

    Dieu l’ait en sa Sainte Garde…j’aimais ses analyses.


    • notule Le 08 janvier 2015 à 03h34
      Afficher/Masquer

      Que vient faire Dieu là-dedans?
      Plutôt mal venu, puisque en son nom qu’on a tué, apparemment.


      • Theoven Le 08 janvier 2015 à 09h57
        Afficher/Masquer

        Plutôt mal venu de laisser entendre que c’est pour des raisons religieuses que ces meurtres ont été perpétrés.

        Soit on considère que cet attentat n’a strictement rien à voir avec l’Islam, et dans ce cas il ne faut cesser de répéter que ces gens-là ne sont que des criminels

        Soit on continue à mettre l’accent sur les “allahu akbar” proférés par les tueurs, et on fournira sur un plateau des arguments en platine à tous les extrémistes anti-islam qui n’attendent que ça.

        Et la liste est longue, y compris dans de nombreux journaux qui entonnent en coeur les valeurs républicaines, qu’ils foulent au pied quotidiennement par ailleurs. Hier soir, j’étais fasciné de voir un Franz-Olivier Giesbert hystérique, la bave au lèvres, qui était à deux doigts de demander l’emprisonnement de tous les musulmans un tant soit peu suspects (en gros, pour lui, tous les musulmans…).

        Pour moi, la seule vertu de ce genre d’évènement tragique, c’est que les masques tombent sous le coup de l’émotion.


        • Balthazar Le 08 janvier 2015 à 10h45
          Afficher/Masquer

          Oh oui quel beau commentaire.

          Surtout ne pas s’attarder sur ce qui dérange, le parti haineux n’attend que ça ( et les 25% de votants avec ). Brrr..pas bien de réfléchir. Écoute la voix du gouvernement.

          J’ai un piste plus politiquement correcte. Les “crétins” qui ont fait cela (qui avaient déjà été condamnés pour participation à une entreprise terroriste : le Djihad !!!) n’ont pas supporté les hausses en tout genre de ce début d’année.
          Si on les attrape on demandera à la justice de les réinsérer au plus vite en faisant de la discrimination positive, les pauvres ayant tellement souffert dans leur jeunesse.


        • V_Parlier Le 08 janvier 2015 à 10h59
          Afficher/Masquer

          Theoven, ici, contrairement au cas de mon post précédent, je ne reviendrai pas sur vos contorsions ici plus maladroites où vous vous perdez un peu, mais j’en viens ici:
          “Plutôt mal venu de laisser entendre que c’est pour des raisons religieuses que ces meurtres ont été perpétrés.”
          –> A la fois oui et non (si on regarde plus globalement), mais çà ne change rien au problème. Quand à “que vient faire Dieu là-dedans?”. Ici rien, puisque ceux qui n’en veulent pas restent sans Dieu, c’est Dieu lui même qui leur a accordé en tout premier lieu cette liberté. Enfin, si un malade tue au nom d’une cause que vous défendez pacifiquement, votre cause deviendra-t-elle mauvaise pour autant? Pourquoi les choses seraient-elles différentes avec Dieu et ceux qui prétendent agir en son nom?
          Enfin, dans tout ce brouhaha de réactions télévisuelles je n’entends pas parler de plusieurs choses:
          – Le lien probable déjà évoqué avec les amis de Fabius (EIIL en Irak/Syrie) qui, déjà par la demande du “calife” autoproclamé, ont fait mettre en oeuvre ce plan (de mémoire: “écrasez les infidèles avec des voitures, tuez les à l’arme blanche ou à l’arme à feu, etc…”). C’est en cours.
          – Le passé judiciaires d’individus (les exécutants) avec qui notre magnanime justice a été encore si accommodante.
          Le Résultat est là: Ceux qui nous mènent progressivement à la guerre civile sont ceux qui se sont succédés au pouvoir et y sont encore aujourd’hui. Inutile de chercher à accuser les partis eurosceptiques, par exemple (j’anticipe…).


        • notule Le 08 janvier 2015 à 16h00
          Afficher/Masquer

          Donc, pour ne pas fournir “d’arguments” aux islamophobes, il faut taire les faits? Les types n’ont pas crié “Allah akbar”?
          Tordre la réalité n’est pas acceptable, quelle qu’en soit le motif.


  9. rakosky Le 07 janvier 2015 à 18h30
    Afficher/Masquer

    Pour les gens de ma génération,Charlie Hebdo était bien plus qu’un journal.
    Je me souviens de la jubilation que suscitait chaque dessin de Wolinski ou Reiser,de ces Unes insolentes qui nous bidon aient et formaient aussi notre esprit critique.
    Je suis comme tout le monde,triste et effrayé par ce crime atroce et aussi par le fait de ne pas savoir où tout cela nous conduit,qui conduit la main des criminels et dans quel but.


    • Spipou Le 08 janvier 2015 à 02h12
      Afficher/Masquer

      On ne sait pas qui conduit la main des criminels ni dans quel but ? Ben… Faut vraiment être aveugle ! Bien sûr que si, on le sait : c’est allah qui conduit leur main, dans le but du califat mondial.


      • François Marquet Le 08 janvier 2015 à 10h39
        Afficher/Masquer

        Pas d’amalgame.
        De même que le catholicisme n’est pas que Monseigneur Lefebvre ou les uniates ukrainiens, l’islam n’est pas que le wahhabisme !!!
        D’autre part, qui a instrumentalisė les sunnites radicaux, en Afghanistan, Tchėthénie, Lybie Syrie etc…Sus aux commanditaires, dont nous faisons récemment partie
        Et grande tristesse pour les victimes de Charlie Hebdo, et pour la liberté d’expression qui risque l’autocensure après cette attentat.


        • boduos Le 08 janvier 2015 à 12h15
          Afficher/Masquer

          pas d’amalgame effectivement,sans être un adepte de mgr lefebvre je ne pense pas que sa croix soit gammée comme celle des uniates (récemment)
          une tempête dans un verre d’eau :https://www.youtube.com/watch?v=FJM-qejVkLc


        • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h12
          Afficher/Masquer

          Où est-ce que je fais un amalgame, exactement ?

          A moins que l’enquête nous prouve que c’étaient des urgentistes d’hôpital mécontents du dernier article de Charlie Hebdo sur les urgentistes, et qui ont crié Allah Ou Akbar pour brouiller les pistes, pour le moment, il semble que ce soit allah qui ait guidé la main des assassins, et que ceux-ci aient pour but le rétablissement du califat, et l’extension mondiale de ce dernier.

          Si c’étaient des urgentistes, je m’excuserai platement de mes hypothèses prématurées.

          Mais avec ce que l’on peut suspecter à l’heure actuelle, où est l’amalgame, exactement ?


          • Subotai Le 09 janvier 2015 à 02h40
            Afficher/Masquer

            Allahou akbar est un cri de guerre. C’est le cri de guerre basique du monde musulman.
            I
            l ne signifie pas nécessairement qu’on agit au nom ou pour la divinité, simplement qu’au moment de prendre un risque vital on s’en remet à la divinité considérée comme suprême.
            Pour rappel, ça ne signifie que “Dieu est (le plus) Grand” en arabe et ne réfère pas obligatoirement à une divinité particulière.

            Au sujet de n’importe quelle religion la phrase si dessus traduite en arabe donne la même chose, le “Dieu” en question serait “Vishnou” ou “Tartempion” que ça serait pareil.

            Aux Antilles on arrête pas de dire “Si Dieu veut” à tout bout de champ, pour s’attirer la grâce divine dans toutes sortes d’activités, même pour un pic nique. Tiens, c’est marrant, en arabe ça se traduirait par “inch allah”. Tous des muslims ces antillais 🙂


            • Homère d'Allore Le 09 janvier 2015 à 08h40
              Afficher/Masquer

              Il faudrait quand-même même un jour que les gens comprennent qu’il n’existe pas…

              Et je salue le combat, le combat, oui, le combat, je l’écris trois fois puisque on trouve ici des négateurs de celui-ci, de Richard Dawkins contre toutes les religions, qui, toutes, ont béni les canons et continuent de les bénir au Proche Orient comme en Ukraine.


            • Homère d'Allore Le 09 janvier 2015 à 10h14
              Afficher/Masquer

              “au moment où on prend un risque vital …divinité”

              Non ! Ce cri, selon un témoin survivant à été hurlé au moment de la fusillade à l’étage.Ce cri fut aussi de mise lorsque des djihadistes ont égorgé des prisonniers de l’armée syrienne !

              Quel est le risque pris devant “l’éternel” à ces moments ? Aucun.

              En revanche, comme Stanley Migration l’a prouvé, une soumission à une autorité permet de faire n’importe quoi et surtout le pire en prenant comme excuse “c’est pas moi, ce sont les ordres !”.

              Là, en l’occurrence, ces tarés devaient penser effectuer une mission divine.


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 12h58
              Afficher/Masquer

              Homère, je viens de lire Subotai, et devant de tels sophismes, je ne sais plus quoi répondre.

              Sinon de penser qu’en fait, à Charlie Hebdo, il s’agissait simplement d’un pique-nique qui a mal tourné (on a peut-être mis des saucisses de porc à griller à côté des côtes d’agneau, je ne sais pas).


        • Horzabky Le 09 janvier 2015 à 12h03
          Afficher/Masquer

          Une vidéo qui donne à réfléchir sur la vraie nature des musulmans “modérés” :

          https://www.youtube.com/watch?v=RWVQnR90fMU


      • Palsambleu Le 09 janvier 2015 à 01h33
        Afficher/Masquer

        Allah?. Comme vous y allez avec l’exotisme ! Je m’étonne toujours de ces gens qui ne prennent pas la peine de traduire ce mot en langue arabe par son équivalent en français . Comme une manière de distancier les choses : Allah c’est le dieu des Autres .
        Le califat mondial ? Avez vous déjà entendu parler du traité transatlantique ?


      • Lesag Le 09 janvier 2015 à 07h16
        Afficher/Masquer

        @spipou, Allah, Allah, Allah, arrêtez avec ça, c’est un nom générique qui, traduit, correspond au Yahvé ou Jehovah de l’ancien testament. Trop d’ignares oublient, ou ne savent pas encore que juifs, chrétiens et musulmans ont le même Dieu, celui d’Abraham.


        • Spipou Le 09 janvier 2015 à 13h46
          Afficher/Masquer

          Non, Allah n’est pas le dieu des chrétiens ni des juifs. Nous (enfin nous… je suis athée… “nous”, parce qu’ils raisonnent en termes de “nous” et “eux” et que pour “eux” je suis un chrétien, ou pire) sommes des associateurs.

          Lisez le coran.


        • Eric Le 09 janvier 2015 à 14h04
          Afficher/Masquer

          Lesag
          Là vous faite une grossière erreur à la limite de la mauvaise foi ! Même s’il est vrai que beaucoup de contrevérités sont publiées et deviennent couramment admises surtout actuellement. Doit-on tout avaler, rien contrôler…

          Mais il vous sera difficile d’apporter la preuve ” que juifs, chrétiens et musulmans ont le même Dieu, celui d’Abraham.” !!!

          Un petit exemple, il y a des indices caractéristiques dans ce qui peut quelquefois apparaître comme un détail: “Allahu akbar” = « Dieu est [le] PLUS Grand » (majuscules pour souligner)
          Wikipédia:
          “Allahu akbar (الله أَكْبَر) est une expression en arabe qui signifie « Dieu est [le] plus Grand ». Cette formule s’appelle le takbîr (en arabe : تكبير). Elle est souvent mal traduite par l’expression « Dieu est Grand » qui se dit en arabe Allahu kabir (ﺍﻟﻠﻪ ﻛﺒﻴﺮ)”

          “Le plus grand” donc le plus grand des dieux, le plus grand parmi les dieux ! Or le Dieu de la Bible se déclare comme étant le “seul vrai Dieu” il ne peut donc être le même que celui du Coran et des autres religions. Le vrai Dieu ne peut dire une chose et son contraire sinon il n’est pas Dieu ! Même en tenant compte des question d’interprétations, des différentes compréhensions il est illogique de dire que c’est le même…

          Le Dieu de la Bible ne dit pas qu’il “est le plus grand” (expression qui ne se trouve pas dans la Bible) car alors il se contredirai et admettrai qu’il n’est pas le seul contrairement à qu’il affirme.

          Lisez le Coran et le Nouveau Testament qui est la deuxième partie de la Bible (partie qui nous concerne aujourd’hui). Vous, vous rendrez compte que le Dieu de la Bible n’est pas du tout celui du Coran et des autres religions.


          • Georges Le 09 janvier 2015 à 21h24
            Afficher/Masquer

            Lisez vous même le Coran.

            Il y est fait souvent référence à des situations de l’Ancien Testament, et effectivement, ils estiment que le Dieu d’Abraham est l’unique Dieu.

            Ils estiment être dans la lignée d’Abraham.

            Le Nouveau Testament fait aussi appel à l’ancien en présentant Jésus comme le Messie prévu par L’AT, ce que les Juifs de l’époque n’ont pas accepté, ils attendent toujours un Messie (pas pour jouer au football).

            La différence entre le Coran et la Bible, pour les musulmans, c’est que le Coran a été révélé directement à une seule personne, tandis que la Bible est un collectage sujet à erreurs de retranscription ou je ne sais quoi d’autre.

            Mais comme pour la Bible, il y a ceux qui l’interprètent à la lettre et les autres qui y trouvent une source d’inspiration.

            les schémas à l’emporte-pièce ne mènent en général qu’à des problèmes.
            ———
            Tous ces débats permettent de voir ce qu’il y a plus profondément lorsqu’on gratte un peu sous la croûte.

            C’est un bon moyen de s’entraîner à la tolérance, si on veut faire ensuite la leçon aux autres.


  10. reneegate Le 07 janvier 2015 à 18h35
    Afficher/Masquer

    Peut être devons nous aussi ne pas tirer des conclusions trop rapides non?


    • Renaud 2 Le 08 janvier 2015 à 09h59
      Afficher/Masquer

      Exactement. Toujours se méfier des réactions à chaud, sous le coup de l’émotion. Tout le monde est d’accord sur le côté inadmissible et lâche de la chose, maintenant, il faut répondre aux questions : qui sont réellement ces gens et qui a commandité cet attentat. A priori, il s’agissait de vrais professionnels. Des djihadistes illuminés n’auraient pas été au courant des horaires de réunion et surtout auraient brûlé les oeuvres blasphématoires. La couverture médiatique ainsi que les déclarations d’Obama et Kerry, laissent également songeur. Le mieux serait de pouvoir interroger les suspects.


      • Olivier M Le 10 janvier 2015 à 02h39
        Afficher/Masquer

        “Des djihadistes illuminés n’auraient pas été au courant des horaires de réunion”

        Et les chinois sont trop cons pour innover, ces barbares. Seuls les occidentaux sont dotés de raison et de réflexion, c’est EVIDENT!

        Merci aux arabes d’avoir inventé le chiffre zéro.


    • Theoven Le 08 janvier 2015 à 10h00
      Afficher/Masquer

      Tout à fait d’accord.

      Mais n’ayez aucun doute, on nous fera gober une version officielle bien propre sur elle…


  11. Laurent Le 07 janvier 2015 à 18h39
    Afficher/Masquer

    Je ne sais pas si c’est le lieu mais je crois qu’il faut partager pour pouvoir aller de l’avant et je veux juste exprimer ma tristesse.

    Tristesse pour les victimes et leurs familles d’abord mais paradoxalement aussi pour les sombres crétins qui ont commis ces meurtres. On peut choisir de faire beaucoup de choses dans la vie et ils ont choisi de faire le mal plutôt que le bien. Quel gâchis !

    Écœurement aussi à l’idée des probables récupération par des opportunistes de tous bords mais j’arrive à les ignorer. Pour le moment, place à l’émotion et au recueillement.


    • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 08h32
      Afficher/Masquer

      Notre gouvernement s’est senti libre de s’exprimer en ravageant la lybie à coup de bombes ..il voulait recommencer en Syrie et nous n’avons rien dit .

      Pourquoi s’étonner qu’ils se sentent libres de s’exprimer en venant porter le conflit chez nous ?

      au fait ! “…Un attentat à la voiture piégée perpétré ce matin près de l’académie de police à Sanaa, la capitale du Yémen a fait au moins 50 morts et des dizaines de blessés, annonce mercredi un correspondant de la chaîne télévisée Sky News Arabia…”

      Pensez vous qu’il en sera fait mention dans nos JT ?

      @+


    • Theoven Le 08 janvier 2015 à 10h34
      Afficher/Masquer

      Je suis tout à fait de votre avis Laurent.

      Lorsque ce genre de drame intervient, je m’intéresse surtout aux réactions qu’il suscite, pas tellement au fait lui-même (qui est tragiquement simple : deux types sont entrés dans des bureaux avec des armes de guerre et ont rafalé tout ce qui s’y trouvait).

      Comme à chaque fois, les charognards n’ont pas mis longtemps à se manifester. Meyer Habib en est un exemple flagrant, mais on a eu droit hier au défilé de toutes les stars de l’anti-islam institutionnalisé ou de l’Islam soumis (les Fourest, Chalgoumi, Sifaoui…) qui sont venus vendre leur soupe sur des cadavres à peine refroidis. Ecoeurant.


  12. Lithan Le 07 janvier 2015 à 18h39
    Afficher/Masquer

    Je connaissais Bernard Maris via l’émission “Y’a pas que le CAC” qu’il co-présentait avec Philippe Chalmin sur I-Télé. Un homme qui inspirait la sympathie et qui, preuve en est ici, savait reconnaître ses erreurs lorsqu’il estimait qu’il se trompait. C’est dire à quel point c’était un homme rare dans le cercle des économistes.
    Quant à Charb, Cabu, Wolinski et Tignous… Des monuments…
    Je n’ai que 25 ans et pourtant ils font partis de mon enfance… Il y’avait toujours un numéro de “Marianne” ou du “Canard Enchaîné” qui traînait chez mes parents et je me régalais de leurs caricatures, même si je n’en comprenais pas souvent le sens ! Ils font autant parti de mon enfance que “Lucky Luke” ou “Astérix”.
    Ils disparaissent alors même que la presse satirique, à l’image de la presse en général, s’effondre (“Charlie Hebdo”, “Siné hebdo”… tous en sursis). J’ai bien peur qu’il n’y ai plus rien après eux… J’ai bien peur qu’il ne subsiste qu’un grand vide créatif après eux…
    A nous de nous relever les manches et de proposer une alternative.


  13. philoupe Le 07 janvier 2015 à 18h44
    Afficher/Masquer

    Encore deux LEON qui court dans les rue de Paris.

    Hommage à Bernard Maris dont j’appréciais les commentaires.

    Bernard ,tu nous à laissé ton esprit de bonté et de gentillesse en héritage, nous veillerons à les perpétués
    Maintenant tu peux partir l’âme en paix rejoindre la Sophonie créatrice de la lumière éternel.
    A Dieu
    Condoléance à toute les familles dans la peine ce soir.


    • RD Le 07 janvier 2015 à 18h51
      Afficher/Masquer

      Le Prince des Lumières tu veux dire ?


  14. Lamonette Le 07 janvier 2015 à 18h46
    Afficher/Masquer

    Ben c’est pitoyable peut-être, surtout quand cela vient de moi, mais d’appendre qu’il était “mourrute” en pareilles circonstances dès 16h… j’ai merdouillé, j’ai appelé ma Moman…

    J’ai eu droit à une dose de Moman.

    Cela fait du bien car les temps sont rudes.


  15. Negrello Le 07 janvier 2015 à 19h10
    Afficher/Masquer

    Je présente mes condoléances aux familles et amis de ceux qui sont morts dans l’exercice de leurs métiers (personnel de Charlie Hebdo et policiers)

    J’avais été surpris du changement de position de Bernard Maris sur l’Euro. J’avais trouvé cela courageux de sa part car ils sont peu nombreux à avoir fait chemin inverse.

    Pour parler des meurtriers, ce qu’ils ont fait n’a pas de nom. Il faut les rattraper et que justice se fasse.
    Sont-ils des fous d’Allah sous prétexte qu’ils ont crié deux mots pour venger le prophète, je ne le sais pas. Ne généralisons pas et ne faisons pas d’amalgames trop vite.
    Laissons faire les enquêteurs qui ont du boulot sur le planche et qui nous donneront ensuite leurs conclusions.

    Soyons de tout cœur avec les familles pour partager leurs peines.


  16. Louis Robert Le 07 janvier 2015 à 19h13
    Afficher/Masquer

    Je propose que plus tard cette année, en temps opportun, on débatte ici de ce qui relève de la liberté d’expression et de ce qui n’en relève pas.


    • notule Le 08 janvier 2015 à 03h30
      Afficher/Masquer

      ???
      Quel rapport avec la liberté d’expression? Vous avez l’air de sous-entendre que Charlie, oui, bon, après tout… ils l’avaient quand même cherché, avec leurs caricatures! C’est bien ce que l’on avait déjà entendu en novembre 2011, après la bombe dans leur local, non?
      Ne plus caricaturer tel ou tel domaine, pour un journal SATIRIQUE… une aberration.
      Sans compter qu’il faudra bien aussi respecter les animistes, et ne plus se moquer des fourmis.
      Et les bouddhistes: respect donc des vaches.
      Et les créationnistes, alors: censurons ces livres de sciences!
      Certains n’aimaient pas la sculpture de Paul Mac Carthy place Vendôme, ils l’ont détruite en décembre: et oui, elle heurtait leur foi basée sur une certaine conception de la pudeur… ils avaient donc raison?
      Des associations ont obtenu la censure d’une photo de Diane Ducret lors du Mois de la photo à Paris: une mère et sa fille de 8 ans; elles avaient donc raison, puisqu’elles étaient choquées dans leurs convictions intimes?
      La liberté d’expression est totale ou n’est pas.
      La loi protège déjà suffisamment la société : sont un délit le racisme, l’antisémitisme, l’incitation à la haine (raciale ou non), au meurtre, la pédophilie…
      Ou alors il vous faudra assumer la condamnation – donc la disparition – des oeuvres de Rabelais, Voltaire, Swift, Darwin, Burroughs, Rushdie, Houellebecq…


      • Guillaume Le 08 janvier 2015 à 09h23
        Afficher/Masquer

        Il ne faut pas faire l’amalgame entre libreté d’expression et insultes. On peut penser ce qu’on veut et le partager dans des cercles restreints (maison, amis, spectacle, journal satirique).
        Par contre afficher ses idées en publique (place Vendôme, couverture affichée dans les kiosques, etc) peut être considéré comme une insulte pour les gens que ces idées visent.
        C’est logique dès qu’on y réfléchit un peu.


        • Spipou Le 08 janvier 2015 à 11h51
          Afficher/Masquer

          “peut être considéré” comme une insulte.

          Vous ne l’avez sans doute pas fait exprès, mais vous avez tout dit, Guillaume !


        • notule Le 08 janvier 2015 à 16h09
          Afficher/Masquer

          Oui.
          Heureusement que vous réfléchissez “un peu” pour nous tous…
          Il est vrai qu’on y avait pas pensé: autoriser un journal tout en lui interdisant de s’afficher en kiosque et donc d’être acheté.
          C’est fort. Très fort.
          Digne de la meilleure casuistique jésuistique – pardon mon dieu pour ce blasphème!


      • Theoven Le 08 janvier 2015 à 10h39
        Afficher/Masquer

        Je crois que ce que veut dire Louis Robert, c’est que nous allons avoir droit ces prochains jours à une flopée de discours enflammés sur la nécessité de garantir et défendre la liberté d’expression, y compris de la part des pires censeurs (vous savez, genre la liste de Cohen…).

        D’où la question essentielle : qui décide des limites de la liberté d’expression ?


      • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h18
        Afficher/Masquer

        Ca ! Je suis bien d’accord !

        Si on reparlait de la loi de 1949, que personne n’a l’air de connaître ici ?

        Je passe sur les loi Pleven, Perben, Gayssot… (Attention, n’allez pas me faire dire ce que je n’ai pas dit : je ne suis en aucun cas négationiste de l’holocauste. Mais je pense de la Loi Gayssot exactement la même chose que ce qu’en pense Noam Chomsky. C’est même une des rarissimes fois où je me suis retrouvé en accord avec lui.)


  17. Benjamin Le 07 janvier 2015 à 19h17
    Afficher/Masquer

    C’est vraiment une catastrophe ce qui c’est passé aujourd’hui, premièrement pour les familles et les proches de ces victimes (paix à leur âme) qui ont perdu ces êtres chers pour des dessins, même si je ne tenais pas ce journal dans mon coeur pour sa provocation gratuite et inutile dans le sens où cela n’amenait pas un réel débat mais plutôt de la haine. Pas très malin surtout que la France est en guerre contre l’état islamique.
    La presse française étant loin d’être libre, je ne pense pas que cela affecte la liberté de la presse outre mesure. Mais c’est surtout une catastrophe pour la liberté du citoyen français qui va subir le “plus de sécurité pour moins de liberté”, mesures qui ne serviront à rien si ce n’est réduire la liberté qu’offre encore ce pays.

    Il faudra être fort pour ne pas subir le matraquage médiatique qui va s’en suivre pendant des mois et les récupérations personnelles et politiques.


    • balthazar Le 07 janvier 2015 à 22h53
      Afficher/Masquer

      Comme le faisait remarquer zerohedge dans un post,la semaine dernière, il suffit de couper le flux d’info (merdiques) continu.
      Ça fait un bien fou.
      Reste des sites comme les-crises pour ne pas être “hors sol” si le sevrage est trop sévère.


    • jmdest62 Le 08 janvier 2015 à 18h04
      Afficher/Masquer

      “…Il faudra être fort pour ne pas subir le matraquage médiatique…”

      Non ! il suffira juste de ne pas regarder les JT’s…ce que je fais depuis quelques années déjà.

      @+


  18. vincent Le 07 janvier 2015 à 19h28
    Afficher/Masquer

    Quel gâchis pour une stupide histoire de caricatures dont je vois mal ce qu’elles ont apporté, alors que je vois bien ce qu’elles ont coûté, à cause de crétins meurtriers évidement indéfendables…

    Ce n’est pas une stupide histoire mais le droit de dire les choses
    Ce sont pas des crétins mais des soldats missionnés pour tuer

    Il ne faut pas à mon sens minorer ces gens qui sont bien implantés en France, et ou leurs zones d’entrainement allant du Kosovo à l’Irak.
    L’erreur fatal que nous pouvons commettre c’est de minorer les choses, il faut dire les choses telles qu’elle risquent d’arriver dans peu de temps si nous nous réveillons pas.
    Courage aux journalistes de Valeurs Actuelles qui ont réalisés des UNEs similaires


    • languedoc 30 Le 07 janvier 2015 à 19h57
      Afficher/Masquer

      Mais si, elles vont être minorées et nous retournerons tous à notre ron ron quotidien, jusqu’au prochain.


    • Homère d'Allore Le 07 janvier 2015 à 20h00
      Afficher/Masquer

      Vincent, d’habitude, je ne suis pas de votre avis mais là:

      “Ce n’est pas une stupide histoire mais le droit de dire les choses
      Ce ne sont pas des crétins mais des soldats missionnés pour tuer”

      Vous avez mille fois raison.

      Qui ? Le saura t’on un jour ?

      Et surtout pourquoi ? Les caricatures… ou le départ du “Charles de Gaulle”… ou une nouvelle “stratégie de la tension” ?

      J’ai reçu beaucoup d’appels de mes amis étrangers. Je leur avait fait connaître Charlie Hebdo comme une forme de satire typiquement française avec, en particulier, le droit et même le devoir de blasphémer.
      Tous avaient considéré que ce type de publication était impossible voire impensable dans leurs pays respectifs ( Russie, U.S.A, Égypte, Finlande, Japon, Brésil…) et que c’était une forme d’Esprit français au sens des Lumières et de la Révolution, entre Voltaire et le Père Duchesne.

      C’est cette France qui est attaquée.


      • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h07
        Afficher/Masquer

        Vincent n’a pas tout à fait raison.

        Les crétins en question ne sont pas des soldats missionnés pour tuer.

        C’est d’ailleurs tout le problème : ce type d’attaque peut venir de n’importe où, n’a besoin d’aucune logistique particulière, et sûrement pas d’instructions de qui que ce soit. Une fatwa vaguement énoncée en termes généraux d’une montagne reculée peut suffire à créer le déclic.


      • Vincent Le 08 janvier 2015 à 17h40
        Afficher/Masquer

        Homère, il y a une confusion sur le Vincent.
        Pour ma part je suis d’accord avec vincent, il ne faut pas sous estimer ni le nombre ni la dangerosité des ces gens.
        Pour ma part je n’aurais pas utilisé “soldat” mais “tueurs” mais je comprend l’idée de personne entrainée à la guerre. Par ailleurs ça n’empêche pas qu’ils puissent être également des crétins.
        Et je suis persuadé que quelque soit le commanditaire (qu’ils se soient auto-missionné ou non) le but est toujours le choc des civilisations. Que ce soit pour diviser ou pour recruter.


    • madake Le 08 janvier 2015 à 03h34
      Afficher/Masquer

      Non Vincent, je ne suis pas d’accord,
      Je ne suis ni militariste, ni pacifiste.
      Sans porter les militaires aux nues, ils ont des règles pour tout, ils existe des règles pour la guerre, et même concernant les civils.
      Et elles ne ressemblent pas à ça.
      Celui qui abat des hommes désarmés au fusil d’assaut, n’est pas un soldat, c’est un vil exécuteur, un tueur à gages. Qu’il pense servir une cause, n’excuse rien de ses actes et ne l’exonère d’aucune responsabilité.
      Abattre des hommes, car on croit en un Dieu, c’est en dévoyer et le principe et le sens.
      Faut-il qu’au fond de soi, on le croie faible ce Dieu qu’on proclame grand, alors qu’en son nom, on abat l’innocent désarmé, d’une main imbécile et armée.
      C’est la trahison d’un esprit rachitique, qui renie sa foi, et flétrit celui qu’il croit défendre.
      L’exécution d’innocents désarmés avec des armes de guerre, ne peut exprimer un acte de foi.
      C’est la démonstration ultime, qu’un abruti muni d’une arme n’est qu’un gâchis de violence et de chaos, qui en croyant faire l’ange, ne fait que la bête.
      Mes condoléances respectueuses, et mes pensées aux proches des victimes.


      • notule Le 08 janvier 2015 à 20h22
        Afficher/Masquer

        “les soldats ont des règles pour tout, ils existe des règles pour la guerre, et même concernant les civils.”
        Il est vrai que jamais les soldats ne violent les vaincu(e)s – et pour rester en France, les soldats de De Lattre en Allemagne sont restés connus pour avoir été de véritables bêtes que l’on encourageait à se venger sur les femmes des souffrances de la guerre.
        Jamais les armées n’utilisent le viol et la terreur envers les populations – c’est bien connu. Il n’y a que les sauvages, pour faire cela.
        Guantanamo n’existe pas.


        • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h21
          Afficher/Masquer

          J’ai bien connu un ancien de l’armée de Lattre. En Allemagne, quand ils entraient dans une ville, de Lattre disait aux soldats : “Pendant 24 heures, la ville est à vous.”


          • madake Le 10 janvier 2015 à 17h42
            Afficher/Masquer

            Eh oui,
            peut être le laissait-il penser, peut être le disait-il?
            Mais il ne l’écrivait pas.
            Il est des choses à la guerre, que l’on dit, que l’on fait, mais que l’on n’écrit pas.
            Ou alors après, longtemps après.
            Quand le moment est venu.


            • rémi lobry Le 10 janvier 2015 à 18h05
              Afficher/Masquer

              ce n’est pas ce que l’on dit, c’est ce que l’on ne dit pas.
              ce n’est pas ce que l’on montre, c’est ce que l’on ne montre pas.
              “l’essentiel est invisible pour les yeux”
              ce n’est ce que l’on fait… et puis tiens… finalement ON VA LE FAIRE !!!!

              tonton Rémi


    • notule Le 08 janvier 2015 à 16h15
      Afficher/Masquer

      Comparer Valeurs actuelles et Charlie Hebdo est sinon abject, du moins insensé.
      V.A. se veut un journal d’informations, pratique la désinformation et appelle à la haine.
      V.A. est le “Minute” de ceux qui n’osent pas lire “Minute” dans le métro, c’est tout.
      Merci de ne pas salir post-mortem les journalistes de Charlie Hebdo.


      • georges dubuis Le 08 janvier 2015 à 19h10
        Afficher/Masquer

        Il est vrai, notule, que la dérision et le délire font bon ménage et plaisent beaucoup comme s’en désole Finkielkraut qui parle des “valeurs” actuelles, en fait, de leurs singulières absences.


      • Horzabky Le 09 janvier 2015 à 12h27
        Afficher/Masquer

        Lorsque le général de Gaulle est mort, Charlie Hebdo avait titré : “Bal tragique à Colombey : un mort.”

        Vous imaginez ce qu’ont pu ressentir les proches du général, lorsqu’ils ont vu que des gens se réjouissaient en public suite à la mort de leur mari ou de leur père ?

        Charlie Hebdo avait fait profession d’aller trop loin, mais dans une direction bien délimitée. Ils étaient partisans du multiculturalisme et de l’immigration, et protégés par Hollande. Voir l’interview récente de Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo :
        https://www.youtube.com/watch?v=f1Z4rRZfC6I

        Charlie Hebdo, le journal satirique préféré de Flanby. Il partage leur détestation du catholicisme, de l’Islam et du général de Gaulle. D’ailleurs, Pelloux a dit dans son interview, et son chagrin visible (il pleurait) me paraît une garantie de sa sincérité, que ses amis et collègues de Charlie Hebdo aimaient bien Hollande.


        • georges dubuis Le 09 janvier 2015 à 12h57
          Afficher/Masquer

          J’étais, mercredi 31 Décembre, à l’exhibition/exposition des dessins de MENabe du temps d’Hara Kiiri, l’ancêtre de Charlie. Pas du tout déçu. Qu’y ai je vu, des dessins potaches de zizi et de fesses et du caca et en fait ce n’est que çà, de l’humour benêt pour ado pas fini de grandir. Le manager de la galerie a eu l’idée de me demander ce que j’en pensais …………humour de trou d’uc lui ai je dis, comme le style très stylé de son auteur: la réponse fut…vous pouvez sortir monsieur…. et d’ailleurs j’étais seul.
          https://www.youtube.com/watch?v=93RzN0onlkQ#t=214


  19. SD Nocontent Le 07 janvier 2015 à 19h33
    Afficher/Masquer

    Toutes mes pensées pour les familles des victimes de Charlie Hebdo, malheureusement s’il s’agit bien des faibles d’esprit (leurs slogans peuvent le faire penser) rentrés de Syrie pour continuer leur guerre sainte en France ce n’est pas fini, s’ils n’avaient pas eu ce prétexte , ils en auraient trouver un autre .
    Salkosy en nous faisant rentrer dans l’Otanazie, et le larbin obséquieux d Obamatraque nous engageant dans toutes les campagnes merdiques des USA au moyen Orient je pensais que ce genre de situation arriverait.
    Politiquement ce sont de pauvres nuls, ça ne changera rien pour les 1% , les Français risquent de modifier leurs votes aux prochaines élections, on risque de prendre quelques lois sécuritaires de plus, et on oubliera nos misères pour détester un peu plus nos voisins musulmans qui pour ces gens sont des apostats , quant-on est facilement manipulable on devient vite un assassin sans foi.


  20. Ardèchoix Le 07 janvier 2015 à 19h35
    Afficher/Masquer

    Hier j’ai acheté Charlie pour me faire resto , j’ai mangé ma galette en souriant .


  21. DUGUESGLIN Le 07 janvier 2015 à 20h08
    Afficher/Masquer

    Face à cette folie meurtrière, c’est avant tout la haine qu’il faut dénoncer.
    Cette haine destructrice qui fait oublier le respect de l’autre, du prochain.

    Nous devons dénoncer ceux qui prétendent imposer leur justice. Dénoncer ceux qui prétendent disposer du droit de vie et de mort. Dénoncer ceux qui se croient plus grand que Dieu et ne font que L’offenser.

    Cette justice est un mensonge, une imposture, elle n’est ni celle de Dieu ni celle des hommes dignes de ce nom.

    Alimentons plutôt un océan d’amour par lequel nous finirons par noyer cette haine qui veut nous détruire.(oui je sais y a du boulot)

    Je m’associe à ceux qui rendent hommage à ces victimes connues du grand public, et je rend aussi hommage à toutes les autres victimes oubliées.


    • Caramba! Le 07 janvier 2015 à 20h38
      Afficher/Masquer

      Ce soir, beaucoup de rassemblement ont lieu, de milliers de Français sont dans les rues.Moi qui ne voyais le peuple de France nulle part, ce soir, j’ai un nouvel espoir.
      Une fois de plus, l’attentat cible des innocents pour épargner les vrais responsables.
      Je me suis toujours étonné que les terroristes s’en prennent au peuple mais jamais au gouvernement…..
      .
      Des terroristes qui tuent des dessinateurs?
      Ben, sont très courageux les gars cagoulés, ils arrivent sur-armés devant des gars munis de stylos!!!c’ewt vrai, faut un sacré courage…..
      J’espère que ces meurtres trouveront les Français soudés devant ce malheur et ne serviront pas à encore plus nous diviser


      • Caramba! Le 07 janvier 2015 à 20h42
        Afficher/Masquer

        Quand aux condoléances étatsuniennes , cela me frappe comme une insulte, je suis sûr que la grande majorité des ricains ne connaissait pas Charle Hebdo , quelle hypocrisie nauséabonde.


        • tepavac Le 07 janvier 2015 à 23h17
          Afficher/Masquer

          D’autan plus , après avoir lu le billet sur la Syrie hier, il semblerait, d’après tous les témoignages des participants que le le financement de cette nébuleuse terroriste soit le fait d’au moins deux états du golfe. C’est devant leurs ambassade qu’on devrais manifester notre colère ou nos tristesses.


          • gaulliste Le 08 janvier 2015 à 02h33
            Afficher/Masquer

            fabius aussi finance, arme et forme les terroristes (soit disant modérés…)
            Mais l’ASL = ETAT ISLAMIQUE!!!


          • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 22h08
            Afficher/Masquer

            @tepavac

            J’avoue être un peu à cran. Et sans doute manquer de recul ayant rencontré à plusieurs reprises l’une des victimes.

            Maintenant, je reste choqué de la conception renaissante du délit de blasphème qui existe dans l’esprit d’intervenants dont j’apprécie d’habitude les commentaires.

            Je me suis d’ailleurs très auto-censuré en me refusant de polémiquer sur l’autre fil ( qui dénombre les morts en Irak) et en m’en tenant à des remarques anodines.


      • Pinocchio Le 07 janvier 2015 à 22h16
        Afficher/Masquer

        100 000 personnes dans les rues de France ? Je trouve ce spectacle affligeant. Bien sûr, l’acte est odieux et inexcusable. Je plains sincèrement les familles. Mais les vrais responsables sont ailleurs.

        A déambuler dans les rues, ils réforcent au contraire l’impact psychologique de terreur qui a présidé à l’acte de ces barbares, en lui donnant une pleine et “glorieuse” visibilité, dont l’écho se répand à vitesse grand V à toute la planète. Chapeau les artistes !

        Si le bon sens et la logique étaient davantage partagés, nous ne vivrions pas de telles situations. Mais ce n’est que le début. Un Patriot Act à la française est sans doute déjà dans les tiroirs…


        • Pinocchio Le 07 janvier 2015 à 22h30
          Afficher/Masquer

          Par ailleurs, je peux bien sûr me tromper, mais les 3 … identifiés comme étant les auteurs présumés de l’attentat, il m’étonnerait fort qu’ils passent la nuit… Pas de procès ? “Que du bonheur”…


          • Oncle Archilbald Le 08 janvier 2015 à 12h13
            Afficher/Masquer

            Comme quoi, je rajouterai :

            Réduire les libertés individuelles au nom de la liberté dexpression. Quand je vous dis que c’est un métier !


            • notule Le 08 janvier 2015 à 16h20
              Afficher/Masquer

              C’est pour cela que nous devons être vigilants: ne pas céder un pouce de nos libertés individuelles.
              Pas de “Patriot Act” ici.


        • Caramba! Le 07 janvier 2015 à 22h31
          Afficher/Masquer

          Mais si les gens étaient resté chez eux, on pourrait aussi penser qu’ils sont terrorisés.Les gens qui ont organisé ça le savent bien, il n’y a malheureusement plus grand chose qu’on puisse faire et qui n’ait pas plusieurs interprétations récupérées.


      • harvest Le 08 janvier 2015 à 01h20
        Afficher/Masquer

        Mais, Olivier, nous faire la guerre c’est aussi s’en prendre au peuple et pas au gouvernement. Auriez vous souvenir d’une seule guerre où les dirigeants étaient au front ?


      • Yami Le 08 janvier 2015 à 02h02
        Afficher/Masquer

        “Je me suis toujours étonné que les terroristes s’en prennent au peuple mais jamais au gouvernement…”

        En même temps, nous sommes dans des “démocraties” non?
        On dit toujours que “ces gens là” ne comprennent pas nos “valeurs démocratique” mais, ne l’auraient-ils pas plutôt très bien compris?

        Il ne faut pas oublier que pour nous tous les morts que nous faisons dans des tas de pays ne sont en quelques sortes que “virtuel”, mais pas pour ceux qui se trouve dans ces pays…

        “L’occident nous déclare la guerre? L’occident est une démocratie? Donc les peuples occidentaux nous ont déclaré la guerre? Très bien…”

        Nous sommes en réalité une minorité à s’opposer aux guerres en occident, la majorité des gens n’en ont rien à faire tant que ça peut leur en profiter ou tant qu’ils n’en subissent pas les désagréments.

        Attention, je ne cautionne évidemment pas les attentats (et d’ailleurs, dans cet exemple précis (charlie hebdo) je peux tout à fait me tromper) et je ne dis pas que les victimes d’attentat ont ce qu’elles méritent, certainement pas! tout simplement parce que je suis convaincu que dans chaque attentat, il y a beaucoup de gens réellement pacifiques qui meurent (et d’ailleurs, cela pourrait concerner évidemment ma famille, mes amis, etc…).


      • Subotai Le 08 janvier 2015 à 05h26
        Afficher/Masquer

        Ne vous y trompez pas une parole, un crayon tue aussi radicalement qu’un flingue. L’histoire est plein d’exemples.


        • Spipou Le 08 janvier 2015 à 06h53
          Afficher/Masquer

          Oui, enfin ça tue sans faire de morts.


          • boduos Le 08 janvier 2015 à 12h25
            Afficher/Masquer

            @spipou
            bien sur que les mots tuent,et à plus grande échelle lorsqu’ils préparent l’opinion aux grandes hécatombes ! ne vois-tu rien venir ?


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h27
              Afficher/Masquer

              Non. Les mots ne sont que des mots. En dernier recours, on a toujours le choix de les écouter ou pas. Je repense à un général de la guerre de 14, j’ai oublié son nom, qui disait “La peur d’aller au combat ne peut être vaincue que par une peur plus grande encore”.

              D’un côté le feu de la mitraille, de l’autre le peloton d’exécution.

              Tout ça est préparé par des mots, bien sûr, mais sans les balles, allez obliger quelqu’un à partir en guerre !

              Oui, on peut peut-être poignarder quelqu’un avec un stylo, je ne sais pas, j’ai jamais essayé.


      • tepavac Le 08 janvier 2015 à 15h12
        Afficher/Masquer

        Oui!, justement O.B, POURQUOI ?
        Quelle est la finalité d’un tel acte, sinon de terroriser les populations. Or cette finalité n’a que deux conséquences;
        1: diviser un peuple afin d’en prendre le contrôle, c’est le processus d’une attaque ennemi.
        2: terroriser une population afin d’y assoir une dictature, et cette action est interne au Pays.

        Le terrorisme sanguinaire et aveugle n’a jamais été l’arme du peuple, ni des révolté, ni des insoumis et encore moins d’une quelconque victime.
        Derrière ce mode opératoire, il n’existe qu’un esprit dominateur et manipulateur. Un esprit sans scrupule pour autrui et profondément égocentrique. Impérial mais les honneurs et sans morale.
        Quand aux pauv- types qui agissent, ce n’est que les manipulés de l’histoire avec les peuples qui en sont les victimes.
        Malheureusement pour les premiers, aussi abusés soient- ils, ne doivent pas échapper à la sanction qui devra être la leur.
        En conclusion nous sommes tous des “Charlie” potentiels tant qu’on ne réagira pas aux causes de cette barbarie.
        à toutes les victimes


  22. Sébastien Le 07 janvier 2015 à 20h17
    Afficher/Masquer

    Intéressante votre remarque à propos des commentaires, Olivier.
    Les pires se trouvent sur tous les sites “mainstream”, ceux des journalistes et de la fumeuse “liberté d’expression”. Avec le résultat qu’on sait.
    Les plus censés sur les sites “fachistes”, “conspirationnistes” comme celui-ci et d’autres dont même la citation ici me vaudrait votre censure.
    Qui est responsable? Mais, les Responsables bien sûr. Ceux qui se précipitent de façon obscène pour s’offusquer, s’indigner, condamner, vociférer, détourner, manipuler, ceux qui ont le pouvoir et la parole en permanence et qui vont s’empresser d’accuser tel ou tel groupe pour les fuir, leurs responsabilités.
    C’est déjà plié.


    • Gérard Lepage Le 07 janvier 2015 à 23h54
      Afficher/Masquer

      Moi, j’attends les condoléances de BHL et Fabius !


  23. FJB Le 07 janvier 2015 à 20h23
    Afficher/Masquer

    J’ai du mal à comprendre l’intérêt de la citation de MLK ainsi que la phrase “[…] d’attaquer les problèmes à la racine, avec plus d’humanisme, de solidarité et de fraternité…”

    C’est pas vraiment le sujet, qui est très vaste (islam/immigration, voire terrorisme), mais laisser entendre que la France, pays parmi les plus généreux et accueillant du monde, a un problème de ce côté-là j’ai du mal à comprendre… (Surtout quand on sait que Maghrébins et Subsahariens sont surreprésentés dans les aides…). La France s’américanise mais niveau social on en est encore loin je crois, et puis s’écraser devant l’intolérance c’est pas non plus une solution…

    Bref, pas fan de CH mais toujours triste quand on perd des cerveaux, des gens qui font bouger les choses, qui remettent en cause le statu quo… Y a 6 mois on avait déjà perdu des spécialistes du SIDA avec le MH17…


    • reneegate Le 07 janvier 2015 à 21h50
      Afficher/Masquer

      et spécialistes d’Ebola


  24. erde Le 07 janvier 2015 à 20h39
    Afficher/Masquer

    Et vous omettez les ” tueurs du Brabant Wallon en Belgique…..jamais retrouvés jamais punis….
    Rien ne tourne rond sur notre bonne vieille terre….
    Encore une fois , l’éternelle question….: à qui profite ces crimes abjects ??


    • yann Le 07 janvier 2015 à 22h07
      Afficher/Masquer

      Pas adepte de Charlie Hebdo mes pensées vont avant tout aux familles…
      …mais par réflexe ( je peux pas m’empêcher, comme quand ça gratte ) je me demande à qui profite ce crime, aux Islamistes ? pour attiser la haine contre eux ? que revendique cette barbarie ?…
      Bien sûr, on criera “surtout pas d’amalgame” dans les média comme pour mieux justifier que, si finalement nous pointons du doigt les Islamistes ce ne sera pas le fruit d’un amalgame mais d’irréfutables conclusions.

      Par essence un attentat terroriste se doit d’instiller la terreur dans l’opinion publique et l’histoire des attentats en France ( et ailleurs ) montrent toujours la même chose, ou ce sont des extrémistes de Gauche ( Brigades Rouges, Fraction armée rouge, Action directe qui ont empêchés les peuples de se rapprocher de l’URSS dans las années 70s, au grand soulagement des Atlantistes) ou depuis plus de 20 ans ce sont des Islamistes ( ce qui permet maintenant de parler d’Islamistes “modérés” lorsqu’on évoque une personne qui n’est pas adepte de la torture ou de la décapitation ), a croire que tout ces crétins n’ont jamais compris qu’ils ne servaient pas leur cause mais celle de leurs adversaires…

      Bref, nous verrons dans le futur à qui profite le crime, ou de quoi est-il sensé nous protéger.


  25. Jonathan Fayard Le 07 janvier 2015 à 20h45
    Afficher/Masquer

    Je n’aurais pas la prétention d’affirmer que ce soit sur l’acte en lui-même, à ce stade des faits, personnes ne sait grand chose, à part que des hommes sont morts exécutés et cela déclenche beaucoup trop de pathos pour nous faire raisonner calmement.
    En revanche là où on peut s’exprimer sans craindre faire d’erreurs c’est sur ça :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_Vigipirate#.C3.89chelle_en_vigueur_depuis_2014

    Ça fait quasiment 10 ans que nous sommes en vigipirate rouge/écarlate/vermillon/etc. et l’(in)efficacité de ce type de plan semble patente… (Merah, Charlie). Mais bizarrement je ne peux m’empêcher de penser qu’on n’aura pas droit à une remise en cause de ces dispositifs, mais au contraire à une surenchère type “patriot act” après 11 septembre. Soyons clair, pas de complotite ici, juste une constatation de inefficacité des politiques sécuritaires (guerres préventives, fournitures d’armes dans des conflits étrangers, constitution d’un livre blanc orienté sur la menace islamiste, vigipirate etc etc.)

    Quant à Bernard Maris, c’était un penseur intéressant et de savoir que ce genre de personne meurt dans un pseudo conflit civilisationnel/religieux complètement à coté des vrais enjeux de l’avenir de l’humanité (l’écologie, la répartition des savoirs et de la richesse, le bien commun…). Pfff c’est triste. Des gens sont morts, d’autres gens qui pour beaucoup ne connaissent charlie hebdo que depuis aujourd’hui vont tous aller manifester sans savoir de quoi tout cela retourne et les prédicateurs de tout bord vont continuer à beugler dans leurs médias respectifs… Quel tristesse


    • RD Le 07 janvier 2015 à 21h29
      Afficher/Masquer

      Les millions de morts en Lybie, Syrie ou ailleurs n’ont pas déplacer le moindre occidental (j’en suis un)…


      • balthazar Le 07 janvier 2015 à 23h04
        Afficher/Masquer

        allons allons, le gouvernement français, dans sa grande bonté et dans l’esprit des Lumières , les a libérés (ou du moins essaye pour la Syrie) de tyrannies sanguinaires contraire à notre belle démocratie.
        Quelques morts bien sûr, mais maintenant c’est le paradis chez eux.
        Faut juste qu’ils pensent à remercier le gouvernement français ( et pas les pauvres gusses qui ne s’occupent que de travail-sport- ciné bref monsieur tout le monde) de les avoir illuminés.


    • Jeff Le 07 janvier 2015 à 22h08
      Afficher/Masquer

      Pour juger de l’efficacité du dispositif, encore faudrait-il connaître le ratio attentats perpétrés / attentats déjoués, étant entendu qu’une efficacité de 100% est une vue de l’esprit, dans ce domaine comme dans bien d’autres.


    • Subotai Le 08 janvier 2015 à 05h34
      Afficher/Masquer

      Il ne meurt pas dans un pseudo conflit civilisationnel/religieux, il meurt dans un acte de guerre civile de la Déglingue “occidentale”. Ce n’est que le début. chacun va y aller de sa patte dans le tableau.
      Vous pensiez que l’effondrement systémique aurait un atterrissage en douceur?


  26. Casquette Le 07 janvier 2015 à 20h52
    Afficher/Masquer

    “Déception aussi à propos des commentaires sur les sites”

    Oui entre les neuneus qui veulent “tous les foutre dehors” ,les conspi qui pensent que l’attentat est l’oeuvre du “système” et “les plus jamais ça ” conjugués à toutes les sauces …
    D’une manière générale je trouve que le niveau des commentaires a baissé sur le web ,du moins sur les sites généralistes…enfin bref.

    Outre ma tristesse de voir disparaitre dans ces conditions des gens que je suis depuis mon enfance comme Cabu et qui partageaient mes révoltes, je veux réagir sur une phrase qu’on entend depuis cet après midi : “il y aura un avant et un après”…
    Les évènements récents , régulièrement traités par le blog , nous ont montré que les crises et on en a connu un sacré paquet depuis 10 ans: des monétaires , des écologiques ; démocratiques , géopolitiques n’étaient pas sérieusement traitées et analysées par les observateurs .
    L’usage même des mots entendus aujourd’hui comme “baraberie” , “refus des amalgames” ,”liberté d’expression” nous démontrent que les observateurs passent complètement à coté de l’objet : les barbares ont sûrement été élevés en France ou en Europe donc ils ne viennent pas d’ailleurs , les amalgames sont commis par les gens qui luttent contre la stigmatisation (“vous les critiquez car vous pensez qu’ls sont tous térroristes” ) et la liberté d’expression dans la presse française est une farce ,comme chacun sait.
    Que d”hypocrisie et de dégout , quelle journée de merde vraiment.


    • papy Le 08 janvier 2015 à 08h27
      Afficher/Masquer

      “le niveau des commentaires a baissé sur le web …”
      Naïf que vous êtes …
      Qui règle le niveau des commentaires ?
      Ne me dites pas que vous n’avez pas jaugé les modérations des sites généralistes !
      Cela mérite de passer un peu de temps, mais c’est digne du meilleur complotisme.
      Les fils de commentaires sont la meilleure des propagandes puisque ce sont “des” lecteurs qui commentent … sous-entendu que l’on a un ressentiment “général” sur la question.
      Jouez un peu avec les modérations, déposez des commentaires pertinents, affligeants, orduriers, clivants et bien évidemment dans le sens contraire de la couleur du blog … et faites vous une opinion !


  27. ERIC.BRESIL Le 07 janvier 2015 à 20h54
    Afficher/Masquer

    Quelle tristesse, mes hommages aux victimes et mes condoléances aux familles, pour le reste, on verra plus tard.


  28. languedoc 30 Le 07 janvier 2015 à 20h58
    Afficher/Masquer

    Le dernier dessin de Charb est prémonitoire. C’est fou quand on y pense, totalement incroyable.


    • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h37
      Afficher/Masquer

      Voilà une dizaine d’années que les dessins de Charb sont du même tonneau. Qu’au bout du compte l’un d’entre eux apparaisse prémonitoire n’a rien de bien étonnant.


  29. theuric Le 07 janvier 2015 à 21h08
    Afficher/Masquer

    Un dernier commentaire sur ce sujet:
    A l’époque, ce fut la bande à Bonnot qui tuait l’anarchisme…


  30. john Le 07 janvier 2015 à 21h10
    Afficher/Masquer

    “Quel gâchis pour une stupide histoire de caricatures dont je vois mal ce qu’elles ont apporté” : Affirmer le droit à la critique des religions est une chose suffisante, c’est revendiquer l’héritage des Lumières.


    • rototo Le 07 janvier 2015 à 21h22
      Afficher/Masquer

      je vois pas en quoi dessiner un prophete en train de se faire sodomiser est un héritage des lumieres, il y a des limites à l’escroquerie intellectuelle…


      • Homère d'Allore Le 07 janvier 2015 à 22h36
        Afficher/Masquer

        Ben, si. Faut relire Sade.


      • john Le 08 janvier 2015 à 07h55
        Afficher/Masquer

        Salman Rushdie:

        «La religion, cette forme médiévale de déraison, lorsqu’elle est combinée avec l’armement moderne, devient une véritable menace à nos libertés. Ce totalitarisme religieux a causé une mutation meurtrière dans le cœur de l’islam et nous en voyons les tragiques conséquences à Paris aujourd’hui. Je soutiens Charlie Hebdo comme nous devons tous le faire, pour défendre l’art de la satire qui a toujours été une force pour la liberté contre la tyrannie, la malhonnêteté et la stupidité. “Le respect pour la religion” est devenu une phrase codée signifiant “la peur de la religion”. La religion, comme toutes les autres idées, doit faire l’objet de critique, de satire et, oui, mérite que nous lui manquions de respect sans avoir peur.»


        • Van Le 08 janvier 2015 à 11h45
          Afficher/Masquer

          cest bizarre quil ne désigne pas les usa quand il parle d’armement moderne , usa bien sur qui est la société la plus militarisé au monde et qui est au top du palmarès des tueries et conflits dans le monde .


      • Dommage Le 08 janvier 2015 à 08h38
        Afficher/Masquer

        Moi non plus je les trouve pas drôles ces dessins là.
        Donc escroquerie intellectuelle oui à mon avis.

        Par contre, une question: si vous dites, ou faites, ou écrivez, ou dessinez, quelque chose que je trouve répugnant…. Trouvez vous légitime que je vous tue?


        • Spipou Le 08 janvier 2015 à 09h21
          Afficher/Masquer

          Je n’ai jamais tellement aimé les dessins de Charb, tout simplement parce que je trouvais qu’il dessinait mal.

          Mais à mon humble avis, votre question est la bonne question, la seule qui vaille.


          • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 09h26
            Afficher/Masquer

            Bien plus que dessinateur, Charb était éditorialiste.

            Maintenant, son coup de crayon était spécialement irrévérencieux.


        • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h43
          Afficher/Masquer

          Réponse : non. Sûrement pas.

          Je dirais même plus : je ne trouve pas légitime qu’on essaie de faire taire quelqu’un, même si l’on considère “répugnant” ce qu’il dit, en instrumentalisant les médias, la justice, ou même en tordant le cou à des principes constitutionnels fondamentaux.

          Et pourtant c’est fait en france en 2015.

          Le problème, c’est que depuis hier, on nous présente Charb comme un “courageux combattant de la liberté d’expression”. Là, on est dans le délire paroxystique.


          • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 12h47
            Afficher/Masquer

            Ben, en quoi ne serait il pas un combattant de la liberté d’expression ? Pouvez-vous préciser en quoi ce serait du “délire” ?


            • Theoven Le 08 janvier 2015 à 13h16
              Afficher/Masquer

              Ecoutez les commentaires depuis hier, si vous estimez qu’ils sont sages et mesurés, je ne peux rien pour vous. Et attendez un peu, la surenchère des superlatifs n’en est qu’à ses débuts.

              Utiliser le terme de “combattant” pour quelqu’un dont l’activité principale était de dessiner des caricatures, depuis Paris, entre deux cuites au pastaga, est totalement hors de proportions. Et je dis ça alors que je suis grand amateur de caricatures et lecteur occasionnel de Charlie.

              Vouloir en faire des saints républicains maintenant est proprement idiot (et pourquoi pas le Panthéon ?). C’est une chose de regretter leur disparition, c’en est une autre de les présenter comme l’alpha et l’oméga de la vie démocratique.


            • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 13h56
              Afficher/Masquer

              Parce qu’être combattant, c’est seulement porter les armes, pour vous ?

              Pierre Dac, qui était à Radio Londres et qui, à ce moment là, avait créé le personnage “d’Homère d’Allore “, dont j’usurpe le pseudonyme avec déférence, pour vous, c’était quoi ? Un clown ?
              Matoub Lounes, qui est mort d’avoir chanté contre les intégristes, c’était quoi ? Un saltimbanque ?

              Quant à l’allusion sur la consommation de pastaga, vous avez perdu toute retenue au point de cracher sur des cadavres encore chauds et vous n’êtes qu’un sinistre individu.

              Sachez d’ailleurs que les combattants de 14-18 étaient volontairement fournis en alcool pour monter à l’assaut et que Mangin avait déclaré
              “Au combat, un homme saoul marche droit !”

              Je ne vous salue pas.


            • nono Le 08 janvier 2015 à 13h30
              Afficher/Masquer

              Allons allons, ne nous fâchons pas! Charlie Hebdo fut le pionnier dans la lutte CONTRE la liberté d’expression au début du web dans les années 90. La traque aux horreurs d’internet, cet univers immonde remplit de pédophiles et de nazis, peuplés de zombis sans carte de presse…!

              “Le fait que le prix Pulitzer ait été attribué aux journalises qui ont révélé l’affaire Snowden est le symbole de la crise de la presse car Snowden est un traître à la démocratie.” Philippe Val.


            • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 14h21
              Afficher/Masquer

              Que de mensonges.

              Philippe Val a déclaré cette débilité alors qu’il avait quitté Charlie Hebdo depuis plusieurs années.

              Quant à la “liberté d’expression” dans les années 90 dont vous parlez, vous omettez volontairement de préciser que c’était à propos de Faurisson et que Charlie Hebdo regrettait à l’époque que la loi de la République ne puisse pas s’appliquer sur ce que l’on appelait, à l’époque,le cyberespace.


            • Homère d'Allore Le 09 janvier 2015 à 08h08
              Afficher/Masquer

              Ai-je défendu la liberté d’expression ? Je n’ai pas le culte anglo-saxon de celle-ci.

              J’ai défendu le droit au blasphème, ce qui est très différent.

              Et c’est aussi la conception du droit français.

              J’avoue ne pas comprendre que l’on puisse faire la confusion, surtout un esprit brillant comme le vôtre.


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 02h39
              Afficher/Masquer

              Cette dérive autoritaire, c’était du temps de Philippe Val, où les lecteurs fidèles ne reconnaissaient absolument plus le journal. Val est parti chercher fortune sous d’autres cieux.

              Charb (et je le répète, je ne vais pas l’encenser à tout propos, je n’aimais pas son dessin, je trouve qu’il dessinait mal ; sur certains sujets, je trouvais qu’il déconnait complètement – mais il avait le droit de déconner complètement) est devenu rédac’chef, et ça a changé radicalement. Les opinions les plus diverses, voire même des chroniques sans opinions spéciales (je repense à cet urgentiste qui faisait une passionnante chronique hebdomadaire de son métier à l’hôpital), se côtoyaient dans les pages du journal, aux côtés des dessins à l’humour, disons… fort de café… qui était la marque de fabrique de Charlie Hebdo.

              Après l’affaire des caricatures danoises, Charb s’est intéressé de plus en plus près à l’islam, au point qu’en 2011, la rédaction a été incendiée. Seul de toute la rédaction, qui continuait à voir l’islam sous l’angle des Bisounours, j’ai senti dans les interviews de l’époque qu’il commençait à sentir le danger réel des combattants armés de cette religion.

              Ca ne l’a pas empêché de continuer à récidiver, et même de dessiner une vie du prophète – qu’il est interdit de représenter, comme chacun le sait maintenant – et qui plus est, un prophète ressemblant physiquement à un nain de jardin au nez en patate !

              Charb, seul probablement de toute la rédaction, savait parfaitement ce qu’il faisait, on le sentait dans toutes ses interviews. Son dernier dessin, que tout le monde déclare prémonitoire, est probablement tout simplement l’expression du sort dont il savait qu’il l’atteindrait un jour ou l’autre. Il faut maintenant comprendre que quand il disait “Je préfère mourir debout que vivre à genoux.”, il le pensait vraiment et il savait que c’est ce qui lui arriverait un jour.

              Alors oui, c’était un combattant, conscient, de la liberté d’expression.

              Respect !


      • Vincent Le 08 janvier 2015 à 17h46
        Afficher/Masquer

        Ce que nous avons hérité des Lumières c’est justement l’escroquerie intellectuelle.


        • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 17h51
          Afficher/Masquer

          En effet, vu comme ça… Je pense que les tueurs devaient penser la même chose.
          Mais je vous reconnais le mérite de la franchise. Et vous avez le droit de penser que la pensée française s’est arrêtée à Bossuet.

          Après, ça va vous être difficile de demander que les immigrés respectent les valeurs de la République puisque ce n’est pas votre cas.


          • Vincent Le 09 janvier 2015 à 10h25
            Afficher/Masquer

            Je ne pense pas que les tueurs ne connaissent même qui sont les intellectuels (bourgeois, esclavagistes, censeur, considérant la raison comme une anomalie chez l’animal humain) qui sont nommés “les Lumières”.

            Je ne considère pas l’histoire comme un progrès indéfini. Aussi si en effet j’apprécie bien plus l’honnêteté intellectuelle (sans même parler du talent) d’un Bossuet que celle d’un Rousseau, ou d’un Voltaire, je ne pense pas que les “Lumières” aient stoppé la pensée Française. Je ne suis pas non plus pour une séparation France des “Lumières” contre une France “Hors Lumière” ou “obscurantiste”.
            D’ailleurs, je suis plutôt universaliste et la pensée n’est pas particulièrement Française. Il y a eu dans l’humanité des génies dépassant de très loin les susdites Lumières et il y en aura encore.

            Je ne demande pas particulièrement aux immigrés de respecter les valeurs de la République. Je souhaite avant tout qu’ils connaissent et aiment la France (dont son histoire contemporaine, dans ce qu’elle a de bon).

            Et pour info les tueurs présumés sont Français, nés en France.


  31. Jacques Le 07 janvier 2015 à 21h18
    Afficher/Masquer

    J’ai lu et collectionné Charlie Hebdo dès le premier numéro pendant des années, et puis j’ai arrêté de l’acheter depuis longtemps, mais je me sens atteint personnellement par cet attentat. C’est comme des copains qui viennent d’être massacrés, Cabu on continuait à le suivre dans le Canard, B. Maris, j’ai lu plusieurs de ses livres. Bonne idée de ressortir ces textes sur l’euro qui démontrait sa lucidité et le courage de reconnaître une erreur. Sapir nous apprend qu’il était beaucoup plus qu’un bon économiste http://russeurope.hypotheses.org/3246.
    Quant à l’attentat lui-même, on peut remarquer le grand professionalisme de ce commando http://www.upr.fr/communiques-de-presse/communique-de-presse-au-sujet-de-lattentat-dans-les-locaux-de-charlie-hebdo.


  32. Fox 23 Le 07 janvier 2015 à 21h25
    Afficher/Masquer

    C’est très triste. Que tous ceux qui sont tombé reposent en paix et une pensée très émue pour leurs proches.
    Je ne peux m’empêcher de trouver un gout de remake à cette affaire. Loin d’être un fanatique pro-“arabe”, je me dis quand même qu’il y a un peu trop de ressemblance avec d’autres faits passés, toujours mis sur le dos des mêmes. Ce qui m’intéresse au premier chef ce n’est pas quels sont les exécutants, mais qui a armé les mains, qui a ordonné ?
    Outre que d’attaquer les problèmes avec plus d’humanisme, de solidarité et de fraternité me semble presque une insulte à ceux qui sont tombés, esprits ouvert s’il en était, je pense que le mieux serait de se référer aux principes du commissaire Maigret: à qui le crime profite ?
    Pas de complotisme, d’accord, mais je trouve que depuis quelques années les problèmes que les Etats dits démocratiques ne savent plus régler finissent assez souvent en vague de “terrorisme”. Les foules anxieuses appellent alors les gouvernants à plus de sécurité et les libertés individuelles et collectives s’étiolent peu à peu.
    Je trouve le soi-disant motif officiel de cette tuerie pour le moins un peu léger, surtout que chez Charlie, la moquerie des aberrations de l’Islam comme des autres religions ne dataient pas d’hier, mais que dire du laxisme du ministère de l’intérieur ? Les messages de haine et de représailles s’accumulaient vis à vis d’un monument de la libre pensée, quelles sont les protections qui furent misent en place pour éviter ce drame ?


    • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h44
      Afficher/Masquer

      Et vous proposez quoi, vous, concrètement, pour “éviter ce drame” ?


  33. Fabrice Le 07 janvier 2015 à 21h44
    Afficher/Masquer

    je me permets de signaler ceci une pétition qui rappelle notre volonté de ne pas tomber dans le piège qui nous amènerait à sacrifier nos valeurs :

    https://secure.avaaz.org/fr/avec_charlie_4/?bVlvVbb&v=50902


    • Spipou Le 08 janvier 2015 à 02h22
      Afficher/Masquer

      Ah oui, je l’ai reçue, cette pétition. Elle m’anéantit encore plus que l’attentat lui-même.

      JAMAIS je ne signerai une pétition aussi dégoulinante de crétinerie !

      145.000 signatures, c’est sûr que les terroristes et les candidats terroristes font déjà pipi dans leur culotte.


      • Fabrice Le 08 janvier 2015 à 08h32
        Afficher/Masquer

        la pétition souligne surtout que le terrorisme ne doit pas servir à limiter les libertés il faut lire entre les lignes spipou et savoir réfléchir aux termes utilisés.

        “Nous, citoyennes et citoyens en France, exhortons nos responsables politiques à protéger la liberté d’expression”


        • Fabrice Le 08 janvier 2015 à 08h35
          Afficher/Masquer

          et éviter la récupération :

          À coup sûr, les terroristes et extrémistes de tous bords “vont tenter d’utiliser ce drame pour diviser notre société, en jouant sur les peurs et les préjugés.”

          ainsi que la justification de violence contraire à la volonté de charlie hebdo :

          “pour défendre la liberté de notre presse, notre diversité et notre tolérance, nous parviendrons à couvrir les discours haineux et le bruit des armes.”

          le texte n’est pas qu’à destination des terroristes


          • Spipou Le 08 janvier 2015 à 09h25
            Afficher/Masquer

            J’ai parfaitement lu, et pour moi, dans les lignes et entre les lignes, elle signifie : “Indignons-nous vertueusement mais surtout ne faisons rien pour qu’une telle horreur ne se reproduise pas.”

            Je préfère celle-ci, mais je suppose que vous n’allez pas l’aimer. Chacun ses choix.

            https://www.lapetition.be/en-ligne/Je-suis-Charlie-15304.html


            • languedoc 30 Le 08 janvier 2015 à 12h38
              Afficher/Masquer

              Ils feront comme d’habitude, comme ils font pour l’euro, tout le monde sait qu’on va dans le mur, mais personne ne fait rien, tout le monde attend, en espérant que le choc ne sera pas trop violent.
              Peut-être allons nous faire comme les populations du Moyen Orient, nous habituer à vivre, tout simplement, avec des attentats chaque deux jours.


            • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h49
              Afficher/Masquer

              Ben tiens, le bon vieux principe de la frappe préventive.

              Enfermons les gens AVANT qu’ils passent à l’acte. Suffit juste de désigner, de façon totalement arbitraire, des individus suspects ou une population entière qui sera stigmatisée au nom du bien commun.

              Tiens, ça me rappelle vaguement quelque chose …


            • Spipou Le 09 janvier 2015 à 13h16
              Afficher/Masquer

              Pourquoi arbitraire, Theoven ?

              Il y pas mal de trafics d’armes, d’incitation explicites au meurtre, d’associations de malfaiteurs, de séminaires de formation au djihad (organisés par un type qui a table ouverte à la BBC), tous parfaitement connus des services de police qui ne font rien, le plus souvent parce qu’on leur en a donné l’ordre.

              Je ne vois rien d’arbitraire dans de tels motifs de suspicion ou d’inculpation.


            • Caramba! Le 09 janvier 2015 à 14h31
              Afficher/Masquer

              Spipou,
              le 8 Janvier, 09h25

              le début d’une action commence par la réfléxion(sinon c’est une impulsion), or, si la réflexion est gavée, sans cesse matraquée par des images, des mots, des sons,elle n’est plus autonome mais violée.Regardez pour M. Poutine, les photos, les caractères en grand!!!Même sans acheter les journaux, c’est le matraquage visuel, même votre gosse de quatre ans est soumis à ce diktat!
              Après vous venez nous dire que les mots ne sont pas des armes et que le dessin en est une??Puisque c’était un combatant?
              ……………………………………………..

              Bon, moi aussi je suis à cran, veuillez m’en excuser.


  34. Man Wax Le 07 janvier 2015 à 21h52
    Afficher/Masquer

    Il y a des fois où l’on se met à croire que la plume n’est pas plus forte que l’épée … espérons que ce soit une erreur !

    Condoléances aux familles de victimes, aux proches et soutien aux blessés.

    Je suis lecteur occasionnel de Charlie Hebdo mais je n’oublie pas que deux policiers ont aussi payé de leur vie cet événement désespérant.


    • Spipou Le 08 janvier 2015 à 02h27
      Afficher/Masquer

      Ben oui, l’épée est plus forte que la plume ! La plume peut s’exprimer librement dans les pays où l’épée est au service du droit. Sinon…


  35. Serge Le 07 janvier 2015 à 22h08
    Afficher/Masquer

    Sous réserve ,d’après Libération,les tueurs auraient été identifiés .Il s’agirait de deux frères : Saïd et Chérif K……, et Hamid M….. .

    http://www.liberation.fr/societe/2015/01/07/le-siege-de-charlie-hebo-vise-par-des-tirs_1175326?refresh=722731


    • bluetonga Le 07 janvier 2015 à 22h57
      Afficher/Masquer

      Hmmm…

      Les moutons enragés font même mieux en donnant carrément les noms, les photos et les lieux de résidence (d’après un article de zerohedge, mais le lien ne fonctionne plus) :

      http://lesmoutonsenrages.fr/2015/01/07/attaque-a-larme-automatique-a-charlie-hebdo-12-morts-bilan-provisoire/


      • bluetonga Le 07 janvier 2015 à 23h03
        Afficher/Masquer

        Par contre, celui-ci fonctionne :

        http://www.zerohedge.com/news/2015-01-07/three-paris-terrorists-identified

        A ça près, ne nous emballons pas. Le principe d’un acte terroriste, c’est de terroriser. Geler la réflexion, déchaîner l’émotion. Que l’enquête se fasse, et pour une fois, sans zone d’ombre. Après il sera temps d’agir.


        • Caramba! Le 07 janvier 2015 à 23h32
          Afficher/Masquer

          Bluetonga,

          et voilà!!!!la presse système est en marche.
          On sait tous ici que tout ce qui vient des médias est sujet à caution, ATTENTION DONC!!
          On sait tous ici que les médias servent à faire circuler de fausses infos pour orienter le public.
          ATTENTION!
          En agissant rapidement(lesmédias), sans laisser de temps pour la prise de recul, pendant que la stupéfaction est encore à son comble, ils peuvent provoquer des évènements dans la nuit, et c’est sans doute le but poursuivit, peut-être que des agitateurs vont continuer à faire chauffer…ensuite, ben, le feu sera allumé.
          Non, mais, je déconne, là, des trucs comme ça c’est chez les autres….Pas chez nous.


        • Subotai Le 08 janvier 2015 à 05h40
          Afficher/Masquer

          Sauf qu’il ne s’agit pas d’un acte de “terrorisme” mais d’une vengeance politique.


        • Spipou Le 08 janvier 2015 à 12h01
          Afficher/Masquer

          Subotai, quand, par exemple, le gouvernement de Kiev exerce une vengeance politique sur ses concitoyens russophones, vous appelez ça comment ?


          • Subotai Le 09 janvier 2015 à 01h15
            Afficher/Masquer

            Un acte de guerre civile.

            Je vais en profiter pour dire ce que je pense de cette épisode.

            La France notre pays est en guerre. Nous avons des militaires d’actives des trois armes qui portent la mort sur différents théâtres d’opération en particulier, en ce moment, en Orient.
            Guerre non déclarée, non officielle, voire illégale au terme de la Constitution française et sur lesquelles nous n’avons aucun objectif déclaré. Mais de la Loi, les Gouvernements se contrefoutent quand ça les gène, la prérogative régalienne faisant; nonobstant tout ce qu’on peut raconter et croire sur les différents régimes politiques existant sur la planète.

            Donc sur le carnage Charlie Hebdo
            C’est le premier acte du déclenchement de la guerre civile en France. Va falloir être fort pour arrêter ça.

            Au premier degré, nous avons la réponse classique suivant l’Art de la guerre (sun zi). Tu m’attaque chez moi avec des gros canons, je te fout la pagaille chez toi en déclenchant des troubles civils. Quand tu seras bien occupé à régler tes problèmes internes, tu arrêtera de venir te mêler de mes problèmes internes chez moi. On a fait ça de tout temps.

            Au deuxième degré, nous avons bien l’action de déclenchement de trouble civil, sauf que le commanditaire est un tiers et pas nécessairement un “ennemi”. En ces temps troublées où chacun essaie de survivre et d’essayer de sauver ses billes, tout est bon pour affaiblir un concurrent potentiel. Le dessous des cartes n’est pas à notre portée et on peut imaginer que tout n’est pas rose au pays des Bisounours toute unité de façade confondue. La lutte dans l’Occident est à mort.

            Au troisième degré nous avons l’action de la Déglingue de trois tarés extrémisés par 15 ans de propagandes, brimades et attaques anti musulmane, qui à 25/30 ans trouvent suffisamment de hargne, de colère et de haine pour s’appuyer sur le discours extrémiste à la mode pour se venger de ce qu’ils vivent. La focalisation sur tel ou tel Pouvoir est affaire de circonstance et d’opportunité.

            Et un mix des trois degrés n’est pas improbable, l’instrumentalisation et le billard à 15 bandes étant le quotidien de la politique.
            Tout ceci n’a rien à voir avec le fondamentalisme, la religion, la liberté d’expression et autres fariboles, mais tout à voir avec les guerres en cours et donc la Politique et surtout la cause et la conséquence de ces politiques: la Déglingue inexorable du Système qu’on a connu depuis Napoléon III.
            La suite?
            Je ne vois pas comment on pourrait y échapper. Ou la chape d’acier s’abat sur la Nation au déni de toute les lois sensées nous défendre du totalitarisme et de l’arbitraire, ou le cycle action/réaction continue avec des concitoyens avec des têtes “musulmanes” (bonjours les dégâts) pogromisés et ainsi de suite. Avec ici et là quelques belles actions, histoire d’entretenir la pression, genre assassinat de politiciens et/ou représailles bien grasses en provenance affichée de l’extrême Droite politique ou confessionnelle. Il y a des abrutis partout.
            Pour finir.
            Je ne crois pas à un renversement politique par les urnes, genre Marine élue au 2eme tour. Le pays est en guerre et ça n’existe pas en temps de guerre.
            Ce qui existe c’est un renversement par la force, par la guerre civile ou un coup d’état. Donc il faut s’attendre à ce que le Gouvernement fasse tout ce qu’il faudra pour arriver à maintenir le semblant de pouvoir régalien qui lui restera.
            Bienvenu en Enfer, c’est pas que dans les livres d’histoire, les romans, les films ou chez les autres que ça se passe; c’est aussi chez nous…


  36. Poulpor Le 07 janvier 2015 à 22h10
    Afficher/Masquer

    J’avais lu il y a quelques années l’antiquité-manuel de l’économie. Et c’est un livre auquel je fais encore référence dans mes réflexions.

    c’est bien vrai que tout cela est triste. Maintenant, soyons lucide sur ce qui se passe dans le monde. Notre émotion du jour est lié d’une part au fait qu’on connaissait ces personnes, qu’on touche aux libertés; mais notre émotion est également liée au fait de la rareté de ce genre d’événement dans notre pays.

    Et il est vrai qu’on s’émeut trop peu de la cinquantaine de mort par jour en Irak. Hier, c’était 83 morts.

    Source : https://www.iraqbodycount.org/

    Certains pays ont la malchance d’avoir banalisé cette violence. C’est donc à toutes les victimes de ce monde auxquelles je pense.


    • Caramba! Le 07 janvier 2015 à 23h21
      Afficher/Masquer

      Oui, nous commençons seulement à être ciblés par la stratégie du choc, sans doute que cela aidera le gouvernement a légitimer les dernières décisions de violation de la vie privée.


  37. tchoo Le 07 janvier 2015 à 22h16
    Afficher/Masquer

    Tristesse, accablement, stupéfaction, même si ce qu’était devenu Charlie Hebdo par rapport à ce qu’il était dans ma jeunesse ne m’attirait plus, pas possible de réfléchir ce soir, trop de chagrin (putain Cabu, Wolinsky m’accompagne depuis………….trop longtemps)


  38. theuric Le 07 janvier 2015 à 22h17
    Afficher/Masquer

    Peur ou incompréhension?


  39. krull Le 07 janvier 2015 à 22h19
    Afficher/Masquer

    Les mots manquent un peu. On se dit que l’éducation en France est un échec pour que tant de jeunes dérivent si violemment. Et si on remonte aux commanditaires, aux instigateurs, aux pourvoyeurs de l’Etat Islamique et autres fariboles sorties du chapeau alors là….On peut avoir l’impression que notre besoin de pétrole, à la fin des fins, nous fait rire bien jaune.
    J’ai pensé tout de suite à cette planète, ce tas de boue de plus en plus petit et malodorant, minuscule dans l’univers,t où l’on s’égorge avec tant de ferveur. Quel manque d’humilité…


  40. vincent Le 07 janvier 2015 à 22h36
    Afficher/Masquer

    « L’islam accepte le monde tel quel » : toute la différence avec le catholicisme, qui ne peut qu’engendrer frustration perpétuelle”

    L’économiste Bernard Maris a signé « La conversion de Michel », un article consacré au dernier ouvrage de Michel Houellebecq. Ce texte a été publié dans Charlie Hebdo, en page 13, le mercredi 7 janvier 2015 … soit le jour-même de son assassinat par des islamistes, lors de l’attaque meurtrière contre le journal satyrique.


  41. jobo Le 07 janvier 2015 à 22h39
    Afficher/Masquer

    Marcel Duchamp : “c’est le regardeur qui fait l’œuvre”.
    Dans ce cas ci, le regard peut amener les rires, les critiques ou bien l’envie de tuer.
    Quel drôle de monde, triste à mourir, où, à la fin, l’humour fait pleurer.


  42. NiFuNiFa Le 07 janvier 2015 à 22h45
    Afficher/Masquer

    Parce que la liberté d’expression, seule, ne sert à rien :
    “Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter.” Sören Kierkegaard


    • theuric Le 07 janvier 2015 à 23h03
      Afficher/Masquer

      Mais sans liberté d’expression, peut-il y avoir de liberté de penser et de pensée?
      Si vous ne pouvez exprimer ce que vous pensez, à quoi peut bien servir cette liberté?


      • georges dubuis Le 07 janvier 2015 à 23h18
        Afficher/Masquer

        Ah, ah Theuric, lisant tous ces commentaires,,je ne peux m’exprimer et donc je me modère, tout seul, la tyrannie du nombre est indiscutable.


        • theuric Le 08 janvier 2015 à 01h01
          Afficher/Masquer

          C’est bien dommage, analyser ce que peut être la violence est indiscutablement de la plus pure actualité.
          Je ne sais quoi peut bien faire peur, et c’est un trouillard qui l’écrit.
          Ou, peut-être, autant je peut craindre mes semblables, autant l’idée, dans ce qu’elle peut avoir de transgressive, m’est, pour moi, bien moins dangereuse que pour la plupart de mes semblables?
          “Dis moi ce que tu hais, je te dirais ce que tu es!”
          N’est pour moi que de la simple évidence et chaque fois que je m’irrite seulement de qui ou de quoi que ce soit, je me demande ce qui, en moi, se renvoie en écho de ce que je suis profondément.
          Tout, en fin de compte, se renvoie à soi, parce que tout commence par soi en reflet avec l’autre en projection.
          C’est là que se trouve la compassion bouddhiste: être soi sans faire écho de l’autre dans une observation bienveillante de l’autre sans en faire miroir d’une projection de soi.
          La peur de l’autre, à ne pas confondre avec la timidité bien qu’ils puissent prendre tous deux les mêmes inflexions, ne vient de rien d’autre que de ne pas faire miroir de projection sans pour cela que s’établisse cette observation bienveillante.
          “Toute violence est preuve de faiblesse, quelle que soit la forme que peut prendre cette violence, quelle que soit la forme que peut prendre cette faiblesse.”
          Là encore c’est une phrase évidente montrant la relation étroite entre l’être humain et le complexe d’infériorité et, en corolaire, le complexe de supériorité.
          Le complexe de supériorité n’étant que la tentative de compensation de l’esprit et du cerveau, une sorte de système de protection de l’un et de l’autre en alliés objectifs (ce qui n’est pas toujours le cas).
          Nous sommes tous des machines à compenser, toujours, tout le temps.
          Montrer notre puissance, c’est une façon habituelle de cacher nos faiblesses.
          Je ne dois pas choquer les lecteurs et commentateurs de ce blogue, pourtant, peut-être, certaines de mes idées pourraient faciliter la compréhension de ce qu’il se passe?
          Je choque tant que rares sont les lecteurs du mien, de blogue.
          Alors je n’ose, c’est vrai, mais même mes paroles amoindries sont bouclées.
          Nous vivons trois existences, sociale, physique et psychique, mon être dans la société, mon corps en tant que vie, ma pensée me faisant humain, à nous de les rendre harmonieux.
          Ce sont leurs discordes qui créent le mal-être, le mal-être la faiblesse et la faiblesse la violence dans la projection sur l’autre de ce que nous exécrons en nous.
          Voilà une autre façon d’aborder la violence et je ne vois toujours pas ce qui peut gêner en cela.


      • NiFuNiFa Le 08 janvier 2015 à 00h36
        Afficher/Masquer

        Je ne nie pas que la liberté de pensée ne va pas sans la liberté d’expression.

        Je constate juste, quelque peu désabusé, que la liberté d’expression ne sert à rien si les gens ne sont pas prêts à l’utiliser, c’est à dire avoir le courage de sortir de la soupe mainstream dans laquelle ils sont noyés pour aller chercher une information différente et surtout penser par eux mêmes. D’où la fameuse liberté de penser qu’il faut également utiliser.

        Ce qui me chagrine c’est que l’on va encore nous ressortir le couplet “Charlie Hebdo martyr de la liberté d’expression” pour mieux nous vendre notre supeeeeer démocratie, parce que bon liberté d’expression = graaaaande démocratie, c’est bien connu et c’est automatique, alors que c’est juste pour nous enfumer un peu plus sur la réalité de la situation et le niveau pitoyablement bas de notre “démocratie” ou “médiacratie” c’est selon.

        Je ne trouve vraiment pas que c’est un hommage d’être cité et récupéré par une bande de menteurs professionnels, j’aimerais juste que pour une fois ils aient la décence de se taire.

        Que nos politiques déplorent cet attentat commis par des gens qu’ils ont contribué eux mêmes à donner naissance, par l’application d’une politique étrangère de bas étage, c’est le dernier des combles.

        Signé, un “contrarien” qui semble t’il n’a pas fini d’être contrarié.

        Edit : pour le couplet “graaaaande démocratie”, c’est gagné, Tweet de la Ministre de la Justice
        “Premier rempart et dernier bastion de la Démocratie, la presse libre est l’ennemie de l’obscurantisme et de la violence”

        Edit 2 : Comme Rototo, j’ai eu quelques doutes sur la “nécessité” de certaines de leurs satires, pourtant je suis athée et je pense qu’il y a moyen d’aborder certains sujets avec plus d’intelligence et surtout dans le respect.


      • Subotai Le 08 janvier 2015 à 05h43
        Afficher/Masquer

        A agir.
        Blablater est inutile ou alors c’est une arme.


  43. Caramba! Le 07 janvier 2015 à 23h08
    Afficher/Masquer

    http://generation-clash.blogspot.com/

    Un hommage en dessins mais pas que….


  44. Serge Le 07 janvier 2015 à 23h18
    Afficher/Masquer

    Je suis toujours aussi sidéré de voir les immigrationnistes mijoter dans le marasme de leurs contradictions .
    Bien sûr tous les musulmans installés en France ne sont pas des terrorristes .
    Mais on ne peut pas rêver d’avoir à la fois une société multi-culturelle à l’anglo-saxonne (chose qui est déjà bien entamée chez nous),et une république laïque .
    Il faut choisir .Il faut cessser de vouloir tordre la réalité à des abstractions .Il faut cesser d’éluder les questions en les cachant sous le tapis .
    Vous n’aurez pas le beurre et l’argent du beurre .
    J’ai eu l’occasion de croiser Cabu,lors d’une séance de dédicaces dans une librairie ,il y a longtemps .En dehors de toute considération idéologique,c’était un grand dessinateur et carricaturiste .


    • georges dubuis Le 07 janvier 2015 à 23h36
      Afficher/Masquer

      Serge,merci de cette bouffée d’air: est ce, ce que vous vouliez dire sur cette “en dehors de toute considération idéologique”?
      ” Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes.” En tout cas, je ne m’appelle pas Charlie, ni bring our girls back etc,etc.
      Merci pour ce moment.


      • Serge Le 08 janvier 2015 à 00h11
        Afficher/Masquer

        Je parlais du dessinateur .J’ai été professeur de dessin ,avant d’avoir été prof d’arts “plastiques-tiquetiques “.
        Bien qu’avant tout coloriste,j’adore le dessin .
        Le dessin qui synthétise la forme par la ligne et qui fait vivre celle-ci .
        Cabu avait parmi d’autres ,ce talent dans son domaine de la presse et de la bande dessinée
        Merci.


  45. Macarel Le 07 janvier 2015 à 23h52
    Afficher/Masquer

    « Jouer avec des allumettes…Pour se faire mousser » écrivait Paul Jorion récemment, à propos de Zemmour, Houellebecq, et Onfray.
    D’accord avec lui, encore que pour Onfray, je trouve que c’est excessif, sachant que ce dernier a toujours été très critique envers toutes les religions, pas seulement la mahométane. On va me dire Charlie Hebdo c’est pareil, il a toujours été critique envers toutes les religions, certes, mais il y a manière et manière. Quand Charlie fait sa page de couverture avec un Mahomet dans une position scabreuse, et avec une étoile sur le c…, où un Jésus copulant avec Dieu, l’on ne peut pas dire que cela soit d’une très grande finesse.
    Un Etat laïque se doit d’empêcher les religions d’interférer avec la sphère publique, par contre la liberté d’expression, ce n’est pas vraiment, selon moi le droit de faire tout et n’importe quoi.
    Sur n’importe quel blog, il y a une modération. Les journaux satiriques, serait-ils dispensés de ce genre de contrainte ?
    Et je suis d’autant plus à l’aise pour dire cela, que je ne suis affilié à aucune religion, je suis donc dans la catégorie dite des athées. mais je ne pense pas que ce soit une bonne chose de provoquer, de choquer la sensibilité de gens qui sont d’authentiques croyants, quelle que soit leur religion. En tout cas, ça ne fait pas avancer les choses dans un sens positif. Surtout, lorsque cette religion est celle de communautés, avec laquelle l’histoire récente a laissé des cicatrices mal refermées.
    Effectivement, lorsque l’on joue aux allumettes dans une atmosphère saturée en vapeur d’essence, c’est forcément dangereux. La liberté d’expression, bien sûr qu’il faut la défendre, mais cela n’interdit pas de faire preuve de discernement, en fonction du contexte, et des circonstances, c’est aussi cela l’intelligence.
    Si tous faisions preuve de plus d’intelligence, sans doute de telles tragédies ne se produiraient pas.


    • Spipou Le 08 janvier 2015 à 02h31
      Afficher/Masquer

      Oui, vous avez raison, on devrait tous se censurer pour ne pas provoquer les porteurs de lance-roquettes, ce n’est ni très gentil ni très responsable. On se demande bien où les dessinateurs de Charlie Hebdo avaient la tête. Le pire, c’est que j’ai vu beaucoup de gens qui écrivent la même chose que vous.


      • Macarel Le 08 janvier 2015 à 08h55
        Afficher/Masquer

        Je suis désolé, ce n’est pas la même chose de faire des plaisanteries bien grasses en privé et les faire sur la place publique.
        Je crois que nous avons en général dans nos sociétés consuméristes, et de moins en moins productivistes, et surtout matérialiste, un problème avec la notion de limite.
        Dans des sociétés de plus en plus déstructurées par une “religion économique féroce” (Paul Jorion), un certain nombre de gens, et de jeunes, exclus du système, ont du mal à donner du sens à leur existence.Et malheureusement certains cèdent aux sirènes de mouvements extrémistes qui exploite leur détresse. C’est cela aussi qui devrait nous interpeller.
        La liberté d’expression c’est sûr, il faut la défendre, absolument. Mais sans accès à une existence décente et un peu stable, on ne peut pas dire qu’il y ait de liberté tout court. Du moins dans des sociétés où tout est de plus en plus monnayable.


        • Macarel Le 08 janvier 2015 à 09h59
          Afficher/Masquer

          Quand je dis “de moins en moins productiviste”, cela ne signifie pas que le productivisme n’est plus à l’ordre du jour, mais que l’appareil productif “grâce au progrès technique” peut produire plus avec moins de gens, donc génère du chômage.
          Si l’on rajoute les délocalisations de la production…


        • Spipou Le 08 janvier 2015 à 12h04
          Afficher/Masquer

          Vous avez raison, j’en ai ras le bol de vivre sans cesse sur mon découvert bancaire, je vais aller tuer quelques journalistes, tiens…

          Ah, au fait, avec quel argent je vais me procurer la Kalachnikov ? Vous avez pas 100 balles, c’est pour une bonne cause ?

          Je ne sais pas si les gars étaient victimes de la crise, mais ils avaient les moyens de se procurer un lance-roquettes, excusez du peu…


          • Theoltd Le 08 janvier 2015 à 12h49
            Afficher/Masquer

            D’accord avec Macarel. Ce d’autant plus que la liberté d’expression de Charlie s’exprime toujours dans le meme sens. On aurait aimé les entendre sur la tuerie d’Odessa par exemple. Pour ma part, j’essaye de penser que toutes les vies se valent et donc toutes les morts, et mes pensées vont bien entendu aux personnes tuées dans ce massacre, a Bernard Maris que j’appréciais énormément, mais aussi aux victimes non moins innocentes de Malaysian airlines et a celles du massacre d’Odessa. Et a tous les Ukrainiens en général. Il y avait moins de monde dans la rue alors, car hélas, on le constate chaque jour, comme le precise Chomsky, qu’il existe des morts dignes de notre attention, et des morts indignes, et que toutes les victimes ne se valent pas. Pensées enfin a toutes les victimes de cette guerre mondiale qui n’en finit de débuter, et qui tait son nom.


            • Macarel Le 08 janvier 2015 à 19h12
              Afficher/Masquer

              Absolument ce qui est insupportable c’est le deux poids, deux mesures systématique. Et ce “politiquement correct” hypocrite qui voudrait nous faire croire maintenant, sous le coup de l’émotion, à une union sacrée advenue comme par enchantement.


        • Macarel Le 08 janvier 2015 à 19h18
          Afficher/Masquer

          L’homme est ce qu’il est, d’ailleurs on peut en dire autant de chacun de nous, ce qui m’intéresse c’est son apport au débat d’idées.


        • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 20h06
          Afficher/Masquer

          @ macarel

          “dans notre société consumériste…problème avec la notion de limite ”

          Cette phrase appliquée à l’auto-censure dont aurait dû faire preuve, selon vous Charlie Hebdo, prouve votre ignorance crasse de l’histoire de la presse française.

          Bien au contraire, nous sommes dans une période de “politiquement correct ” due à l’influence culturelle américaine, pays où choquer les gens sur un sujet religieux est un tabou total.

          La presse française du 19 ème siècle regorgeait de blasphèmes en tout genre et il a fallu une série de lois en 1893 pour tenter de limiter quelques abus.

          http://www.histoire.presse.fr/recherche/lois-scelerates-01-09-1995-91136

          Et ce n’était pas une société consumériste !

          Alors essayez un peu de vous renseigner avant de clamer comme tous les vieux cons “c’était mieux avant”.


        • Georges Le 09 janvier 2015 à 22h24
          Afficher/Masquer

          …..la liberté d’expression……à l’exception peut être……

          Vous reconnaissez l’éventualité de la justesse d’une limite et de suite vous définissez cette limite.

          Si vous reconnaissez qu’il puisse y avoir une limite, pouvez-vous alors accepter que celle-ci soit définie collectivement et non pas seulement par vous-même ?


    • NiFuNiFa Le 08 janvier 2015 à 02h36
      Afficher/Masquer

      Pour prolonger la réflexion sur la laïcité, j’ai ressorti cet article de Maitre Eolas.
      Après, on adhère ou non à cette conception.

      “Pour en finir avec la laïcité”

      “La laïcité de la république n’est pas la prohibition du fait religieux dans l’espace public. Ceux qui disent qu’ils n’ont rien contre les religions à condition qu’elles s’exercent dans un cadre strictement privé, généralement restreint au domicile et aux établissement du culte, portes dûment closes, mais désapprouvent tout signe indiquant la croyance religieuse de celui l’arbore dans la rue, deux-là ne respectent pas la laïcité. Une loi réalisant leur désir violerait la laïcité, en restreignant arbitrairement l’exercice d’un culte pour des raisons n’ayant aucun lien avec l’ordre public (la vue d’une kippa ou d’un hidjab ne trouble pas l’ordre public, même si elle vous trouble vous ; dans ce cas ce n’est pas la religion le problème mais votre intolérance).”

      ARTICLE PREMIER. – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

      Le reste de la loi 1905 est ici : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749

      http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/08/15/Pour-en-finir-avec-la-la%C3%AFcit%C3%A9


      • Casquette Le 08 janvier 2015 à 10h29
        Afficher/Masquer

        @NiFuNiFa
        Si la liberté du croyant prime sur la liberté du non-croyant mais aussi sur celle de l’autre croyant que la vue d’une kippa ou d’un hijab révulse alors la liberté de l’un prime sur celle des autres.
        Cette conception libérale de la laïcité porte en elle le conflit permanent en générant un sentiment de 2 poids 2 mesures…en plus d’aboutir à un modèle de societé clérical ou c’est la loi du croyant juif ou musulman qui dicte notre conduite.

        @Macarel
        Charlie Hebdo est vendu en kiosque , un kiosque est-il un espace public ou privé ?
        Je pose aussi la question aux partisans de la “laïcité inclusive” comme Maitre Eolas.

        ps : je disais hier que rien ne changerait et quand j’entends les commentaires post attentat dans les médias…


        • cepamoi Le 08 janvier 2015 à 15h03
          Afficher/Masquer

          Oui , une seance de lamentations à n’en plus finir, une petite manifestation, et hop le probleme est reglé, plus de probleme, tout peut continuer comme avant … c’est reparti comme en 14, circulez y a rien à voir …


      • Eric Le 08 janvier 2015 à 10h44
        Afficher/Masquer

        J’ai mis +1 car je pense la même chose.

        On assiste aujourd’hui à un glissement inquiétant de l’opinion public et une grande confusion aidé en cela par les merdia mainstream et même les autorités vers une interdiction du religieux dans l’espace public (j’en suis témoin car je distribue dans la rue des nouveaux testament (deuxième partie de la Bible)). Or cette idée de vouloir nettoyer l’espace public de toute expression religieuse doit conduire si l’on veut rester cohérent à la suppression de toutes les expressions (politiques, philosophique…) de l’espace publique. Il faudra donc supprimer aussi notamment les débats, les campagnes télévisées des partis politiques à la télévision…!!!

        On peut d’ailleurs compléter la citation de cette façon: “…Une loi réalisant leur désir violerait la laïcité, en restreignant arbitrairement l’exercice d’un culte pour des raisons n’ayant aucun lien avec l’ordre public” et transformerai celle-ci en du “laïcisme” (au sens laïcisme équivalent à islamisme).

        J’ajoute que ceux qui se disent choqués par les hidjabs et autres kippas ont la mémoire courte car il n’y a pas si longtemps que les femmes dans nos contrées avaient la tête couverte pas uniquement pour aller à l’église !

        J’ajoute enfin qu’effectivement il n’y a pas de trouble à l’ordre public avec hidjab ou kippa mais qu’il y a trouble à l’ordre public avec niqab, burqa ou encore sitar car refuser son visage à l’autre c’est refuser la relation à l’autre or que je sache l’homme est un être relationnel, sans parler de sécurité.

        Tien au passage il semble que malgré que les assassins étaient cagoulés ils ont pour une foi été rapidement identifiés …!!!


        • Subotai Le 09 janvier 2015 à 01h26
          Afficher/Masquer

          “”il n’y a pas si longtemps que les femmes dans nos contrées avaient la tête couverte pas uniquement pour aller à l’église !””
          —————–
          1950/60
          Ma mère, ma grand mère…
          Brigitte Bardot et d’autres… 🙂


    • Homère d'Allore Le 08 janvier 2015 à 07h59
      Afficher/Masquer

      @macarel

      Il y a des vaches sacrées dans tous les pays.

      Aux USA, c’est le premier amendement.
      En France, c’est le blasphème.

      Alors, c’est peut-être pas “malin”, comme vous dites ! Mais pas plus que de laisser des nazis défiler comme aux States.

      Les journalistes et dessinateurs savaient les risques qu’ils prenaient. Ils les ont pris au nom d’une certaine conception de l’esprit français.
      C’est d’ailleurs la meilleure preuve qu’on peut être intrinsèquement français sans être nationaliste.


      • Theoven Le 08 janvier 2015 à 12h57
        Afficher/Masquer

        En France, la vraie vache sacrée, ce serait plutôt la loi Gayssot…


    • bradest Le 08 janvier 2015 à 11h11
      Afficher/Masquer

      Oui vous avez raison, il faut que les journaux, blogs, écrivains, dessinateurs d’auto-censurent pour ne pas froisser la “sensibilité” qui des gens qui ne comprennent pas (ou font semblant de ne pas comprendre) ce qu’est de la provocation.

      Alors donc :
      Surtout ne pas se moquer des militaires : ils nous défendent, prennent des risques et méritent notre respect à cet égard.
      Surtout ne pas se moquer des policiers : ils assurent notre sécurité, prennent des risques et méritent notre respect à cet égard.
      Surtout ne pas se moquer des responsables et partis politiques : ils ont des électeurs avec conviction, qui eu égard à la démocratie méritent notre respect.
      Surtout ne pas se moquer des financiers : ils sont indispensables à l’économie, nous font travailler et méritent donc notre respect.
      Surtout ne pas se moquer des journalistes : ils nous informent et méritent donc notre respect.
      Surtout ne pas se moquer des sportifs : ils sont un exemple de comportement sain, et méritent donc notre respect.
      Surtout, en fait, ne se moquer de rien : dans tous les cas quelqu’un de respectable serait froissé.

      Mais peut-être rirez vous à ce dessin de Michael Shaw paru dans le NewYorker il y a quelques années déjà. http://www.slate.fr/story/96563/dessin-new-yorker-charlie-hebdo


      • Theoven Le 08 janvier 2015 à 13h05
        Afficher/Masquer

        Plutôt que de citer des faux exemples, qui n’ont jamais donné lieu à des tentatives de censure, vous devriez en citer des véritables… ceux qui sont pourchassés et salis depuis plus de dix ans.


  46. gerard Colin Le 08 janvier 2015 à 00h28
    Afficher/Masquer

    Mes condoléances aux familles et aux proches des victimes.

    Sincèrement.

    Tirons les conséquences. Comme chacun sait, les responsables de ce crime, les vrais, sont ceux qui amalgament l’islam avec l’islamisme terroriste. Ceux qui stigmatisent les musulmans. Ceux qui assimilent les étrangers avec les muslmans. Ceux qui défendent le porc au déjeuner. Ceux qui vont à l’église le vendredi pour faire symbole.

    En effet, des informations secrètes révèlent que les assassins étaient en fait des représentants de commerce qui voulaient récupérer leur machine à café qu’ils avaient laissée à l’essai. À cause des vrais responsables cités ci-dessus, on leur a donné la possiblité de se faire passer pour des méchants islamistes et brouiller les pistes… car personne n’ira jamais chercher les vrais auteurs chez De Longhi.

    Un peu fort de café?


  47. Lage Le 08 janvier 2015 à 00h38
    Afficher/Masquer

    Avec stupeur j’ai constaté que le journal télévisé à Taïwan a diffusé en “prime time” la vidéo où le policier se fait abattre, avec les sous-titres – et l’écran est devenu rougeâtre au moment du tir fatal. On fait mieux dans la retenue journalistique…


  48. Phypsi Le 08 janvier 2015 à 00h38
    Afficher/Masquer

    Je ne peux bien entendu que me joindre à vous pour déplorer cette exécution sommaire qui a eu lieu.


    • Louis Joseph Le 08 janvier 2015 à 06h41
      Afficher/Masquer

      Puisque l’on parle de Caroline Fourest son intervention hier sur France2
      https://www.youtube.com/watch?v=7aaXoIHxa-Q


      • yann Le 08 janvier 2015 à 19h05
        Afficher/Masquer

        Nettoyage Ethnomédiatique :
        Caroline Fourest :
        – Polissage de l’opinion publique sur les affaires intérieures, ajouter des doutes si besoin, en enlever quand nécessaire.
        BHL :
        – Polissage de l’opinion publique sur les affaires étrangères, ajouter des doutes si besoin, en enlever quand nécessaire.


  49. JCP Le 08 janvier 2015 à 00h40
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier Berruyer pour cet hommage digne et succint. J’apprécie vos articles de fond. Je goûte de surcroît cette retenue dont beaucoup de commentateurs manquent, à se répandre en bavardages médiatiques et bien-pensants. Encore Merci, et longue vie à votre site.



Charte de modérations des commentaires