Les Crises Les Crises
19.décembre.201719.12.2017 // Les Crises

12 fois où les questions de Laurent Delahousse ont fait trembler Emmanuel Macron, par Paul Aveline

Merci 464
J'envoie

Source : Buzz Feed, Paul Aveline, 18-12-2017

Dimanche soir, le journaliste de France 2 a fait passer un sale quart d’heure au président de la République. Acculé, sonné, le président a dû admettre qu’il dort très peu et que oui, il mène «des révolutions».

1. Quand il a pris son courage à deux mains pour poser cette question.

BuzzFeed/France 2

2. Quand il a posé la question que tout le monde se pose.

BuzzFeed/France 2

3. Quand il n’a pas hésité à rentrer dans le président.

BuzzFeed/France 2

4. Quand il n’a pas pris des pincettes pour poser LA question.

[…]Suite à lire sur Buzz Feed, Paul Aveline, 18-12-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Catalina // 19.12.2017 à 06h36

“Dès fois la réalité est complexe à changer donc il faut s’y reprendre à plusieurs étapes”
Notre président voudrait-il également faire la révolution dans la langue française ?
parce que sans parler du fait qu’il avoue “vouloir changer la réalité”, il dit “s’y reprendre à plusieurs étapes”, ce qui est incorrect, pour un président c’est comment dire…
“d’ici fin février nous aurons gagné la guerre” en Syrie”, avec le petit geste du menteur (il se frotte le nez) qui ne trompe pas….
à 7:30 : “le Liban, le seul modèle pluraliste de religions dans la région”, comme la Syrie quoi avant que les mercenaires essaient de la coloniser avec l’aide de nos “alliés”
à 9 :1 : L’affirmation de Trump comme quoi le réchauffement climatique est un canular est pour macron “un argument”.

à 11:36 : l’inquiétude pour le climat semble n’avoir été au final qu’une inquiétude de perdre de l’argent ” c’est pas un manque à gagner…”

Bon, j’ai arrêté quand je l’ai entendu parler de “son peuple”, quand on sait comment il a été “élu”….

https://www.youtube.com/watch?v=-XhPvueoSqI

124 réactions et commentaires

  • Seraphim // 19.12.2017 à 05h48

    C’était assez mauvais, certes, mais de bon aloi pour Noël.
    Le pire était quand même “notre” prochaine victoire en Syrie! Ah bon? Vous voulez parlez des 500 combattants français de Daech que les alliés, France incluse, ont pu laissé sortir sains et saufs de Raqqa? Et la Russie n’est pour rien dans la pacification du pays sans doute?
    Le meilleur était le clou enfoncé pour une fois clairement dans le cercueil des passions irrationnelles des écolos anti-nucléaires. Tant pis pour Hulot, tant mieux pour la planète.

     72

    Alerter
    • cédric // 20.12.2017 à 09h50

      ah parce que vous pensez que le nucléaire est l’avenir de l’énergie ? Je vous propose un peu de lecture sur le sujet :
      https://pabloservigne.com/effondrement/
      Alors le nucleaire :
      1 – il faut aller le chercher l’uranium, en général on y va avec du pétrole
      2 – on tue pour l’obtenir
      3 – on ne sait pas démanteler des centrales
      4 – on ne sait que faire des déchets
      5 – on attend toujours les EPR et ça nous coute une blinde…
      6 – répartition consommation énergie france:
      combustibles fossiles : 68,2 % (charbon 2,4 %, pétrole 45,7 %, gaz naturel 20,1 %) ;
      nucléaire : 19,0 % ;
      énergies renouvelables : 12,8 % (biomasse-déchets 8,8 %, hydraulique 2,6 %, éolien 0,9 %, solaire 0,3 %, autres 0,2 %).
      7 – production énergie monde le nucléaire représente à peine 5 %
      etc….
      alors on fabrique des bombes atomiques hors controle pour 5 % d’énergie ? Fabuleux constant de déni collectif.

       4

      Alerter
      • Surya // 20.12.2017 à 13h23

        bientôt vous allez découvrir que certains types de réacteurs ne fonctionnent pas à l’uranium et qu’il y a d’autres filières.

         4

        Alerter
        • cédric // 20.12.2017 à 15h15

          oui oui tout à fait nous avons le plutonium, le MOX, Uranium le Thorium. Sinon quelle filière celle des chimères. Toujours la même rengaine, on parle d’avancée technologique mais l’on voit rien venir. ITER dans les nuages, EPR au fond du trou… Après si vous avez la recette miracle faites nous en part ?
          Cordialement

           2

          Alerter
      • Seraphim // 20.12.2017 à 16h00

        La Corée du Sud et le Japon ont l’énergie nucléaire sans avoir la bombe nucléaire. La Corée du Nord, inversement, dispose de l’arme atomique sans avoir d’électricité nucléaire. Vous savez pourquoi? Parce que l’un n’a rien à voir avec l’autre…en dépit des déclarations déjà vieilles de ce héros dépassé, Al Gore.
        Malgré tous ses retards et surcoûts, l’EPR de Finlande produira tout au long de sa vie entre 589 et 757 TWh. Le Solaire allemand 2000-2011, entre 604 et 786TWh donc sensiblement la même quantité. Le prix moyen du premier sera, au bout du compte, entre 3.5 et 3.9cents/kWh, celui du solaire entre 16.5 et 21.5cents/kWh
        Quant au pétrole, je me demande sans lui, comment on fera venir les panneaux solaires fabriqués en Chine…

         2

        Alerter
        • jashugally // 20.12.2017 à 20h23

          Difficile de connaitre le tarif au bout du compte puisque le cout du démantèlement est difficilement calculable (quasi impossible pour le nucléaire en avance de phase).

           1

          Alerter
          • Seraphim // 21.12.2017 à 02h39

            Il est non seulement calculable mais aussi calculé et provisionné (0.1cent/kWh). Ce coût estimé du kWh en tient compte. En Finlande 2.4 Milliards€ alimentent déjà un fond dédié. L’expérience est riche et le démantèlement est parfaitement maîtrisé: à ce jour 110 réacteurs commerciaux, 48 prototypes et 250 réacteurs de recherche ont été retirés des opérations (le fuel qui contient 99% de la radioactivité a été retiré). 17 ont été démantelés jusqu’à la pelouse, 50 sont en cours de démantèlement. La majeure partie dun travail n’est que de la démolition de base.

             2

            Alerter
            • chaouki // 21.12.2017 à 12h04

              Bonjour Seraphim,

              Pourriez-vous partager vos sources ? C’est la première fois que j’entends parler de la “maitrise parfaite” de la technologie et des procédés de démentèlement de réacteurs/centrales nucléaire.

              D’après ce que j’ai pu comprendre, le problème de l’énergie nucléaire c’est justement le stockage des déchets et le cout du démentèlement des capacités de production en plus évidemment des problèmes d’approvisionnement en uranium. Mais ceci est en grande partie liée à la technologie dominante des REP (Réacteur à Eau Pressieurisée) et au manque d’investissement dans la recherche fondamentale dans ce secteur. J’ai cru comprendre qu’il existait des alternatives tels que les réacteurs à sel fondu qui tournent au Thorium et qui sont moins dangereux, plus stable et plus simple mais qui ne produisent pas plutonium comme les REP. Plutonium dont on ne sait plus quoi faire …

              Concernant les énergies renouvellable (éolien, hydorlien, solaire), il semble qu’elle ne soient pas encore une alternative sérieuse au pétrole, charbon ou meme au nucleaire. En effet, ce sont des sources d’énergie avec une production imprévisible qui pose des problèmes de stockage notemment et d’équilibrage de réseau. Par ailleurs ce sont des technologies plutot récentes dont on ne connait pas trop la durée de vie et le bilan carbone.

               2

              Alerter
    • Haricophile // 20.12.2017 à 15h25

      Moi qui croyais que la guerre en syrie était terminée, que le gouvernement Syrien avait gagné avec l’aide des Russe…. oh mais oh pardon de m’excuser, la guerre en Syrie ce n’était pas contre Daesh et l’état Islamique…. ils vont commencer a avoir du mal en l’absence d’ennemi a expliquer leur VRAIES raisons d’avoir fait la guerre en Syrie, d’avoir financé et armé le terrorisme et toussa (et pourquoi ils continuent de financer et armer les intégristes islamiques) s’ils veulent continuer.

       5

      Alerter
  • LBSSO // 19.12.2017 à 06h14

    Cocktail d’un jour ,humour toujours.
    En publiant simultanément ,d’une part, un “piège à clics” de Buzzfeed et un article sur les fondements théoriques du bitcoin (qui ne sera pas retweeté par le premier…) et d’autre part, ceci au moment du lancement de RT France, doit-on voir un peu d’ironie additionnée d’un zeste d’espièglerie et de malice ?

    “pièges à clic”: expression empruntée au Monde Diplomatique https://www.monde-diplomatique.fr/2017/08/EUSTACHE/57804#nb2

     8

    Alerter
  • Christian Gedeon // 19.12.2017 à 06h33

    Ainsi donc le “vrai journaliste intervieweur ” devrait être un attaquant cherchant à tout prix l’affrontement,histoire de bien faire comprendre au président de la Republique “qu’on ne nous l’a fait pas,hein?”, et histoire aussi d’être dans le ricanement journalistique devenu si “populaire” . Je ne souscris pas à cette vision du monde,toute d’affrontement. On n’est pas obligé de faire dans la melenchonerie permanente,ni dans le jeu de mots à double révolution à la petite semaine.

     5

    Alerter
    • YvesB // 19.12.2017 à 08h28

      il y a beaucoup de nuances possibles entre vos 2 visions “extrêmes” du journalisme, rien que par exemple poser des questions pertinentes qui attendent des réponses construites, sans avoir besoin de chercher la déstabilisation, justes de vraies questions citoyennes.

       51

      Alerter
      • Bobby // 19.12.2017 à 15h24

        Par exemple “souhaitez-vous la fin de la France ?”, question à laquelle il répondrait “non mais en même temps…” puis “ne croyez-vous pas qu’il faudrait demander l’avis des français sur ce point ?”

         13

        Alerter
    • Roger // 19.12.2017 à 09h23

      Un journalisme professionnel devrait s’efforcer d’obtenir de l’information, tout simplement. Quand il s’agit du Président de la République, on attend de l’interviewer qu’il sache faire exprimer du “fond”, pas d’ouvrir une autoroute de lieux communs, de banalités et “d’éléments de langage” déjà mille fois entendus des membres de LREM après un séminaire de “comm”. Bref,il s’agit plus, en l’occurrence, d’un travail de “relations publiques” que Bernays, le promoteur de la chose, avait au moins eu l’honnêteté d’appeler PROPAGANDE, que d’un travail d’information.

       61

      Alerter
      • christian gedeon // 19.12.2017 à 10h42

        Je répète que je ne souscris pas à votre point de vue. On ne peut pas “aborder ” au fond tous les sujets tout le temps,et si vous voulez que nos journalistes se comportent comme les roquets américains,des intervieweur desquels il ne sort rien de toute façon, mais qui aboient fort, j’espère que çà n’arrivera pas en France. Pour ma part,j’ai trouvé que le président s’est exprimé plutôt clairement sur les sujets abordés. Je ne suis pas de son bord,mais il est le président de la France,et j’aime autant que les échanges restent courtois. Pour le fond des sujets,je pense que les intervieweurs devraient plutôt s’adresser à chacun des ministres concernés,notamment à M. Blanquer qui hasard ou pas semble très peu sollicité alors qu’il a tellement de choses à dire,n’est ce pas?M. Macron est un libéral. Il l’ a dit ,annoncé,programmé. Et pour le moment,oh étonnement,il fait plutôt ce qu’il a dit. Et la “rue ” chère à JLM est étrangement vide,ce qui explique peut-être son outrance d’amant trahi. Notez bien que les derniers sondages donnent un président en nette hausse,y compris à gauche. je ne pense pas que ce soit une adhésion à son programme,mais bien plutôt l’étonnement des français d’avoir affaire à un homme qui fait ce qu’il a dit qu’il allait faire,souvenir presque effacé de la mémoire collective.

         5

        Alerter
        • Seraphim // 19.12.2017 à 11h46

          Devrait surtout s’inspirer de la récente conférence de presse de Vladimir Poutine, peu retranscrite si ce n’est pour être moquée. Un modèle de questions non-préparées, de réponses souvent sincères, simples et néanmoins complètes
          https://www.youtube.com/watch?v=EG9346BheNM

           41

          Alerter
          • fanfan // 19.12.2017 à 20h34

            Ici on a droit à un publie-reportage, avec un révisionnisme de l’histoire quasi immédiat, Delahousse n’apporte aucune contradiction aux propos du Président de la République…

            “Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant et dont les chefs se goinfrent dès le matin !” dit l’ecclésiaste.

            Le capitalisme du désastre : vous cassez ce qui marche par l’infiltration, par l’influence ou par le sang mais vous le cassez et ensuite ils nous pompent. C’est la thérapie du choc.

             6

            Alerter
        • marie // 19.12.2017 à 11h47

          Avec les questions posées on ne voit vraiment pas comment il aurait pu se fâcher.Par ailleurs on commence à voir un peu partout cette remarque apparemment empreinte du meilleur bon sens : enfin un Président qui tient ses promesses! Cela n’empêche pas que les dites promesses n’ont été approuvées au premier tour de l’élection présidentielle que par un quart de l’électorat .Ce qui veut dire que les 3/4 restants préféreraient peut-être qu’il ne les tienne pas ses promesses! Ne vous en déplaise.
          Il a fait aussi beaucoup d’annonces,comme celle-là: zéro SDF dans les rues .Mais le diable est dans les détails :zéro SDF: Fallait -il comprendre: nous allons accélérer les reconduites à la frontière
          ?

           24

          Alerter
          • Eric // 19.12.2017 à 14h33

            Et encore!
            En tenant compte de l’abstention, c’est juste 19% des inscrits qui ont voté Macron…

             12

            Alerter
            • hédouin // 21.12.2017 à 19h03

              Avec le vote majoritaire ,ce ne sont que les votants qui constituent la majorité,les non-votants ne représentent rien,ils le savent d’ailleurs très bien ,beaucoup le veulent ne rien représenter ,c’est un déni social,moral.

               0

              Alerter
        • Jo // 19.12.2017 à 12h40

          Cher Christian, c’est facile ; allez à un cours, à une conférence ou à un séminaire sur un sujet qui vous intéresse, et qui soit mené par une personne compétente. Sans avoir besoin d’affrontements ou de confrontations, des informations seront transmises, puis des questions pertinentes posées, des points problématiques soulevés, bref une démarche véritablement herméneutique et analytique, soyons fou maïeutique se mettra en place, et tous sortiront de la chose illuminé. Arrêtez donc de peindre le monde à l’américaine tout de noir ou tout de blanc, et d’essayer de faire passer pour des rabats-joie ceux qui dénoncent avec justesse la bêtise propagandiste de cette interview !

           25

          Alerter
        • Didier // 19.12.2017 à 13h37

          C’est marrant… quand les journalistes se comportent “comme des roquets américains… qui aboient fort” à l’encontre de Mélenchon, par exemple, alors là vous trouvez ça tout à fait normal…

           23

          Alerter
          • red2 // 20.12.2017 à 12h12

            Les questions “genantes” posées à Mélenchon ne sont la plupart du temps pas pertinentes… il y avait au moins 100 questions pertinentes à poser à Macron ( comme il y en a des centaines a poser a Melenchon… mais ce n’est pas celles des journalistes!)

             6

            Alerter
        • kopkounine // 20.12.2017 à 19h58

          Pouvez vous me dire ce que vous avez appris dans cette ITV? Regardez les ITV du même Macron par Médiapart: pas de hurlement, un ton courtois et j’ai appris des choses.

           1

          Alerter
      • Moussars // 20.12.2017 à 14h25

        L’honnêteté ou le cynisme ?
        Compte -tenu de la personnalité du bonhomme, je choisirais le second terme… 😋

         0

        Alerter
        • hédouin // 20.12.2017 à 15h25

          Sauf que ,justement dimanche ,E.M.à clarifié et dévoilé en à peine 35′, 10 x plus d’informations ,qu’avec du rentre -dedans .Ce dernier ne produisant que des systèmes de défense en réponse aux attaques.Je vois aussi que beaucoup de ceux qui parlent de ce désormais archi-célèbre entretien …ne l’ont ni vu ni écouté.

           1

          Alerter
  • Catalina // 19.12.2017 à 06h36

    “Dès fois la réalité est complexe à changer donc il faut s’y reprendre à plusieurs étapes”
    Notre président voudrait-il également faire la révolution dans la langue française ?
    parce que sans parler du fait qu’il avoue “vouloir changer la réalité”, il dit “s’y reprendre à plusieurs étapes”, ce qui est incorrect, pour un président c’est comment dire…
    “d’ici fin février nous aurons gagné la guerre” en Syrie”, avec le petit geste du menteur (il se frotte le nez) qui ne trompe pas….
    à 7:30 : “le Liban, le seul modèle pluraliste de religions dans la région”, comme la Syrie quoi avant que les mercenaires essaient de la coloniser avec l’aide de nos “alliés”
    à 9 :1 : L’affirmation de Trump comme quoi le réchauffement climatique est un canular est pour macron “un argument”.

    à 11:36 : l’inquiétude pour le climat semble n’avoir été au final qu’une inquiétude de perdre de l’argent ” c’est pas un manque à gagner…”

    Bon, j’ai arrêté quand je l’ai entendu parler de “son peuple”, quand on sait comment il a été “élu”….

    https://www.youtube.com/watch?v=-XhPvueoSqI

     85

    Alerter
    • koba // 19.12.2017 à 09h07

      Hors de question que je regarde ce truc !
      Par contre, si vous l’avez déjà vu, il y a vraiment un passage où il dit “mon peuple” ?!

       20

      Alerter
      • step // 19.12.2017 à 10h26

        on a échappé à “mon bon peuple”. Y a du progrès chez les régnants.

         22

        Alerter
      • Ardéchoix // 19.12.2017 à 10h28

        j’ai regardé un bout du truc et à 13.38, eh ben oui il l’a dit ” De mon peuple” . Alors heureux koba ? 🙂

         9

        Alerter
        • s // 19.12.2017 à 21h13

          Pourquoi pas « de mes sujets » tant qu’on y est ? Grotesque…

           8

          Alerter
          • hédouin // 19.12.2017 à 21h23

            eh oui ,mon Peuple ,mon Président,mes Enfants ,c’est un déterminant du nom avant tout.

             1

            Alerter
            • Fritz // 19.12.2017 à 21h29

              Et dans La Cour, chronique de la présidence de Charles de Gaulle publiée dans le Canard enchaîné, André Ribaud racontait les aventures de Mongénéral et de Mondebré.

               1

              Alerter
      • Catalina // 19.12.2017 à 10h29

        oui……………..
        OUI
        OUI
        Il a osé.
        Moi, j’ai regardé la vidéo car sinon à quoi bon commenter. Et puis, ce matin en arrivant sur les crises je me suis dit “mais ? m’enfin ! où est l’article ?”

         7

        Alerter
      • Michel Ickx // 19.12.2017 à 14h22

        Il le dit au moins deux fois. J’ai pensé à Louis XlV.

         5

        Alerter
      • Kilsan Aïtous // 19.12.2017 à 16h15

        C’est qui “le peuple de Macron” ? Les financiers, forment-ils un peuple ? A moins que ce ne soit les néoconservateurs ? les riches ?

        Lui-même dit ne pas se sentir Français, et ne connaît d’ailleurs pas de culture française. Donc il ne peut en aucun cas être question du peuple de ce pays particulier. C’est qui “son peuple” ? [modéré]

         13

        Alerter
      • hédouin // 21.12.2017 à 13h56

        mon est un déterminant du nom,si maintenant on se met à accuser la grammaire de mépris ,sous prétexte que mon peut désigné un signe possessif ,souvent il est neutre “Mongénéral”par ex ou “he ben mon colon! ” ou mes aïeux!!!

         0

        Alerter
        • Krystyna Hawrot // 21.12.2017 à 22h26

          En attendant on m’a sucré non pas 5 Euros d’APL mais… 150 Euros! 15% de mon revenu!

           0

          Alerter
          • hédouin // 21.12.2017 à 22h32

            il était urgent de revenir à plus de clarté sur le marché de l’immobilier ,perverti notamment par les APL.Les proprios de mes enfants étudiants, quand je m’étonnais du prix exorbitants de leurs loyers ,me répondaient ….avait les APL ça vous fera un loyer raisonnable!

             1

            Alerter
    • fanfan // 19.12.2017 à 10h58

      De belles phrases sur le climat (blabla).

      Pourquoi Delahousse n’aborde pas le CETA et le traité avec le Japon qui entrent en contradiction avec la lutte contre le réchauffement climatique ???

       20

      Alerter
    • Seraphim // 19.12.2017 à 11h51

      Oui, Delahousse aurait au moins, sur une occasion pareille dire à propos de l’idéale pluralité confessionnelle en Syrie, que celle-ci existait sous Bachar comme sous Hafez. Et puis demander ce que nous devions aux Russes dans la situation. Et puis glisser, au fait, que les équivalents Mistral, ils les font désormais eux-mêmes.

       15

      Alerter
    • Toubib53 // 19.12.2017 à 12h05

      J’ai sauvegardé mes neurones … je ne l’ai pas écouté ni pendant ni après …

       13

      Alerter
      • Richard // 19.12.2017 à 12h47

        Mais vu l’évidente spontanéité de l’interview, vous auriez pu l’écouter avant.

         6

        Alerter
    • hédouin // 21.12.2017 à 17h12

      Halte au lynchage,,surtout avec cet argument totalement anti-démocratique de la légitimité de Macron ,67% des votants ,c’est la majorité .Point

       0

      Alerter
  • Brigitte // 19.12.2017 à 07h19

    Personnellement je n’ai pas regardé. Pas envie de gâcher ma soirée. Supporter Delahouse au JT que je regarde de temps en temps et de moins en moins depuis les élections, est déjà difficile. C’est une petite carpette, un petit blondinet bien mignon et bien sage, avec Lapic ils font la paire….
    A propos du nucléaire, nous n’avons pas le choix. Même la Suède garde ses centrales. Le problème vient plutôt des EnR intermittentes (éoliennes et photovoltaïque) que Macron veut nous imposer partout quitte à massacrer ce qui nous reste de patrimoine naturel et de beaux paysages et à être totalement dépendants de “nos amis” exportateurs de pylônes et de panneaux. La Suède a un parc hydroélectrique que nous n’avons pas, c’est vrai, mais nous pouvons en développer un avec le périmètre côtier que nous possédons. Et puis il y a d’autres stratégies que la course aux armements.

     37

    Alerter
    • some // 19.12.2017 à 12h43

      en même temps >.< on aurait besoin de centrale nucléaire uniquement pour faire comme aujourd'hui…. Si on change d'attitude, qu'on arrête de râler parce qu'on est en retard, qu'on arrête de pleurer parce qu'on à pas son bout de bidoche, qu'on arrête d'accepter le stress de la vie industriel, on peut se passer de tout un tas d'équipements nucléaire. Tous, je ne sais pas, mais c'est le moyen le plus rapide. Cela pourrait d'ailleurs faire partit d'un plan général plus ambitieux…
      Cependant, la manière profondément capitalistique et inégalitaire dont les plans sont constitués aujourd'hui, pour l'avenir, sont, ils me semblent, la plus détestable des saloperies que l'action publique pouvait mettre en place.

       4

      Alerter
      • Raphaël // 19.12.2017 à 20h46

        “Cependant, la manière profondément capitalistique et inégalitaire dont les plans sont constitués aujourd’hui, pour l’avenir, sont, ils me semblent, la plus détestable des saloperies que l’action publique pouvait mettre en place.”

        Vous parlez du nucléaire mis en place par de Gaulle pour nous assurer une certaine indépendance vis à vis des pétro-monarchies et de la Russie ou des énergies renouvelables qui sont un nid à brigands, prophètes de malheurs, charlatans et importateurs de camelotes chinoises ?

         3

        Alerter
    • Eric // 19.12.2017 à 14h39

      Dépendants de ‘nos amis’ exportateurs de panneaux?
      Le nucléaire, en plus de ses dangers, conduit à une autre dépendance: vous pensez qu’il y a des mines d’uranium en France?

       4

      Alerter
      • Beatrix // 19.12.2017 à 17h10

        Et en plus, on veut enterrer les déchets radio-actifs à Bure (Meuse) dans le Grand-Est. Il est vrai que cette région sinistrée sous Sarko est devenue un désert industriel et social sous Hollande… Alors, sied-il bien au stockage éternel de ces vestiges?
        Dommage! les 80% de réserves d’eau sous toutes les formes bien réparties dans tout l’Hexagone, sont mal exploitées mal protégées si peu régulées alors que la géographie de la France est exceptionnellement favorable pour le déploiement plus exhaustif des sites hydro-électriques en remplacement du nucléaire
        https://www.edf.fr/sites/default/files/Hydraulique/Alsace-Vosges/documents/les_amenagements_hydroelectriques_du_rhin_franco-allemand.pdf
        Faut il la proximité des Allemands pour que de telles ambitions puissent prendre forme?
        Ce qui est appréciable dans ce genre de réalisations ce sont les autres aspects socio-écono-agronomiques et culturels pris en considération en plus de la production d’énergie.

         3

        Alerter
      • Raphaël // 19.12.2017 à 20h32

        Areva ne sait plus où stocker son uranium appauvri qu’il est aisé de transformer en plutonium (surgénération, techno des années 80). Donc il y a des réserves et en quantité, jusque sur les parkings des centres d’enrichissement.

        Rajoutez à ça que le prix de l’uranium est peanuts dans la chaîne de traitement, et vous avez un beau mensonge typique des anti-nucléaires, qui d’ailleurs ne remettent bizarrement jamais en cause la dissuasion nucléaire militaire. Cohérent avec soi même tout ça.

         2

        Alerter
    • Fritz // 19.12.2017 à 17h02

      Bien d’accord avec vous, Brigitte. Plutôt le nucléaire que ces sal…ries d’éoliennes, une autre manière de se faire du blé dans ma belle région de Beauce. Et que dire des éoliennes du Massif Central, du Pays de Caux… Énergies renouvelables ? Mon œil…

       8

      Alerter
  • WASTERLAIN // 19.12.2017 à 07h32

    Quand les autorités US auront visionné cette interview, nos journalistes seront certainement tenus de s’inscrire comme étant des “agents d’influence français” !

     22

    Alerter
    • K // 19.12.2017 à 08h12

      En effet. Et au-dela du caractere grotesque de cette interview (qui donne a l’emission un cote sympatique, genre Groland), il faut y voir la dimension historique :
      Desormais, l’interview presidentielle ne traite que du style et de la forme du President dans un pays provincialisé au sein de l’UE, le fond etant decidé ailleur, a Bruxelles ou a Berlin.

       65

      Alerter
  • Christophe Foulon // 19.12.2017 à 07h35

    C’est qui ce Macron, un acteur, un chanteur, un sportif…

    Ils ont réussi à synthétiser Nelson Monfort et Stéphane Bern dans le même corps, de l’émotion sur une belle histoire… Quelle terrible image de soumission de la Pravda publique, qui va encore détériorer la confiance du public envers les journalistes.

     61

    Alerter
    • TuYolPol // 19.12.2017 à 10h11

      On est dans la tentative de fabrication d’un univers à la Ken et Barbie. Les stéréotypes ne s’en sont jamais autant rapproché, et une bonne partie de la population semble marcher. Président-Ken interviewé par journaliste-Ken, suivi d’une série avec des acteurs parfaitement Ken et les actrices parfaitement Barbie.
      Il y a une souffrance quand nous regardons ça de l’extérieur, on se sent dans un tel décalage, comme éjectés, alors on ne regarde pas. C’est long, 3 présidents consécutifs, avec Macron en apothéose. Il se confirme que Sarko a fait basculer notre pays. Les stéréotypes de pensée et de comportement ainsi que les valeurs ont opéré un glissement assez sensible. Le modèle est très clairement nord américain.
      Et ce n’est vraiment pas le moment, alors que les États-Unis sont sans doute le pays à juste titre le plus haï de la planète, que les 30 prochaines années seront celles des limites de toutes les ressources et la confirmation du stress climat et environnement. Je vois mal Ken et Barbie héros de la sobriété.

       40

      Alerter
  • K // 19.12.2017 à 07h58

    Macron veut reorganiser l’audiovisuel public ces prochaines semaines donc Delahouse fai tout ce qu’il peut pour securiser son job. Peut-etre a-t-il un gros credit immobilier sur le dos. En fait, Delahouse n’est pas un journaliste politique, c’est Michel Drucker en plus jeune.
    Mention speciale aux 2 deputes En Marche qui ont tweete apres l’emission pour faire savoir que, selon eux, cette emission avait ete “un model de journalisme”.
    On ne peut être que triste de voir une nation politique comme la France proposer ce genre de programme sur la 1ere chaine publique a une heure de grande ecoute, ils auraient pu attendre la 3e partie de soiree.

     36

    Alerter
    • hédouin // 19.12.2017 à 14h45

      La France nation politique ,au très mauvais sens du terme,celui des idéologies ringardes ,des polémiques stériles ,des procès d’intention .Ouf dimanche soir avec LD & EM on respirait un peu .

       1

      Alerter
  • yack2 // 19.12.2017 à 08h12

    Quand on dis de signer la pétition pour un conseil déontologique de Mélenchon…..On hurle à la censure,au contrôle des consciences,au stalinocastromaduromao…isme.!

    De qui se fout-on?

    Les 2 émissions politiques avec Mélenchon et Macron sont des caricatures de ce que la presse est devenue, ridicule n’est plus de mise,dangereuse me semble plus approprié.

     40

    Alerter
  • serge zzr // 19.12.2017 à 08h23

    Et la France qui a gagné en Syrie !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Comme contre l’Allemagne en 45. On croit rêver. Mais on est habitué – Plus c’est gros, plus ça passe

     33

    Alerter
    • fanfan // 19.12.2017 à 16h43

      “S’exprimant devant la presse, Emmanuel Macron après avoir reçu le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, a sévèrement critiqué les propos du président syrien Bachar el-Assad quant à un présumé «soutien au terrorisme» de la part de Paris.
      «Nous avons été cohérents depuis le début», s’est défendu le président français, assurant que Paris s’était toujours concentré sur un seul ennemi en Syrie : les djihadistes de l’Etat islamique.
      https://francais.rt.com/international/46649-emmanuel-macron-juge-inacceptables-critiques-bachar-assad-france

       5

      Alerter
      • fanfan // 19.12.2017 à 16h45

        Maxime Chaix :
        “François Hollande a lui-même reconnu en août 2014 qu’il avait ordonné à ses services d’armer ce qu’il nomma la « rébellion syrienne démocratique », malgré le risque avéré que ces armements tombent dans de mauvaises mains. En décembre 2015, (…) le député LR et ancien juge antiterroriste Alain Marsaud sur la politique clandestine de la France en Syrie (…) avait alors déclaré « il n’est pas sérieusement contesté qu’à un moment ou un autre l’État français a facilité les actions d’al-Nosra (…) une filiale d’al-Qaïda [en Syrie]. J’ai eu l’occasion de montrer à l’Assemblée Nationale des photos de combattants d’al-Nosra en possession de fusils d’assaut français. Il n’y avait bien évidemment aucune volonté du gouvernement français de voir mis en évidence une telle collaboration avec un groupe terroriste. Ainsi fut rejetée toute idée d’enquête parlementaire. »
        …/…

         15

        Alerter
      • fanfan // 19.12.2017 à 16h46

        (suite)
        “Récemment interrogé (…), le député PS Gérard Bapt me confirma un « soutien clandestin de l’État français en faveur des différentes mouvances islamistes en Syrie, au regard de la porosité et de la proximité entre ces groupes alliés sur le terrain. Or, l’aide française aux rebelles en Syrie, et plus généralement le soutien occidental en leur faveur, se sont poursuivis y compris après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, pourtant revendiqués par al-Qaïda. »
        http://maximechaix.info/?p=3674

         13

        Alerter
    • Alfred // 19.12.2017 à 19h02

      Vous faites erreur. La France a davantage contribué à la défaite de l’Allemagne en 38-45 qu’elle n’a contribué à la défaite de daesh en 2015-2017. En valeur absolue comme en proportion.

       7

      Alerter
      • patrick // 19.12.2017 à 20h40

        et pourtant , dans les deux cas le gouvernement français a activement collaboré 🙂
        et dans les deux cas il s’agissait d’un gouvernement de gauche , vieil atavisme.

         5

        Alerter
        • Article 50 // 19.12.2017 à 23h12

          D’autant que je me souvienne, entre 1939 et 1945 il y a eu ;
          Daladier (au début) et Reynaud (pas longtemps à la fin du début), Pétain et De Gaulle (plus longtemps quand même).
          Je ne crois pas par contre me souvenir que Pétain et de Gaulle étaient positionnés “à gauche” … surtout Pétain !

           3

          Alerter
          • Papagateau // 20.12.2017 à 00h49

            Fiche Wiki de Pétain:
            – il a plusieurs maitresses et va publiquement au bordel.
            – il ne s’affiche pas anti-Dreyfusard alors qu’il est capitaine.
            – il est promu aide de camp du gouverneur militaire de Paris lors des grandes purges de “républicanisation de l’armée” (années 30).

            Il faut se méfier de la rumeur publique formée par les médias.

             2

            Alerter
  • emmanueL // 19.12.2017 à 08h31

    Et ce matin sur les antennes de radiofrance, quel jugement est convoqué pour nous faire comprendre les dangers de RT France ? Celui de notre bon Micron qui la qualifie “d’organe d’influence”. Quel humour !

     41

    Alerter
    • Paul // 19.12.2017 à 09h35

      L’organe en question risque fort d’influencer doulousesement le bien être coutumier
      d’un endroit de sa personne que la décence m’empêche de mentionner.

       14

      Alerter
  • Denis Monod-Broca // 19.12.2017 à 09h06

    Nous protège-t-il ?

    M. Macron dit et répète que l’un de ses principaux objectifs est de nous protéger.
    Qu’entend-il par là ? Ses paroles et ses actions nous protègent-elles ?
    Au cours de sa récente interview sur France 2, sans surprise, il dit qu’il veut nous protéger. Il y dit aussi : “la priorité, c’est l’extermination de Daech”. “Extermination” ! Il n’aurait pas dû parler ainsi. Menacer invite à la riposte. Menacer justifie la riposte. Menacer ne protège pas mais au contraire expose à la violence de ceux qu’on menace, et à la violence de leurs alliés, amis et héritiers. Notre président ne le sait-il pas ?
    Et menacer d’extermination !?… Quelle violence dans ce seul mot !
    La confusion entre protection et guerre est vieille comme le monde, elle est toute entière contenue dans le mot sanscrit var qui signifiait “protection” et qui a donné war, wehr, guerre…
    M. Macron, en nous “protégeant” ainsi, nous plonge de plus belle dans la guerre. Il affirme faire ce qu’il dit, mais sait-il ce qu’il dit, sait-il ce qu’il fait ?
    On pouvait s’attendre à plus de lucidité de la part de celui qui a côtoyé Paul Ricoeur.
    Se protéger est-Il d’ailleurs un noble objectif ?
    S’exposer est parfois justifié, demande du courage, n’est pas à rejeter a priori. Mais à condition que ce soit à bon escient. Ce n’est pas le cas ici, puisque nous nous exposons en pensant, aveuglément, nous protéger.

     20

    Alerter
    • Sabine FERGUSON // 19.12.2017 à 10h11

      Macron parlant de “protection” c’est encore et toujours vouloir maintenir “son peuple” (sic) dans la peur, le besoin, l’infantilisation.
      C’est réaffirmer la position de faiblesse des Français, citoyens électeurs qui subissent, quinquennat après quinquennat, l’immonde propagande de leurs dirigeants, eux-mêmes au service d’intérêts étrangers.
      Bref une belle démonstration de notre servitude par un larbin tout dévoué à son maître.

       27

      Alerter
    • Kilsan Aïtous // 19.12.2017 à 19h06

      “protéger”, c’est le vocabulaire lourd de menace utilisé par les parrains pour dire “prélever la taxe”.

       8

      Alerter
  • Sylvette // 19.12.2017 à 09h45

    Macron ne fait pas ce qu’il dit, rappelez-vous le show télévisuel du premier tour des présidentielles : Chaque candidat devait amener un objet sur le plateau. Macron disait avoir apporté “la grammaire de sa mamie” mais a refusé qu’on aille la chercher dans les vestiaires. Puis il a changé de sujet pour parler d’attentat et a parlé ensuite “comme” s’il avait la fameuse grammaire…
    Vous l’avez vue vous la grammaire? Pas moi!
    Macron ne dit pas ce qu’il fait: n’a-t-il pas été surpris par un journaliste dans les locaux de la partie adverse lors du rachat du journal Le Monde, essayant de se cacher alors qu’il était officiellement l’intermediaire des pourparlers?
    Il n’est que le pur produit du néolibéralisme, un gestionnaire bien endoctriné à la solde de l’Eurogroupe. Quand comprendra-t-on que tout cela est un vaste délire collectif comme l’ont été certaines grandes ideogies comme le nazisme ou le communisme? 20 millions de morts de chaque côté et que nous promet-il? Une “extermination” mais laquelle? celle bruyante et bien visible de Daech and co ou celle silencieuse et rampante de notre société démocratique?

     26

    Alerter
    • hédouin // 19.12.2017 à 14h41

      comparer E.M. au nazisme et au communisme ,comme Filloche en somme .vous êtes en bonne compagnie!

       0

      Alerter
  • some // 19.12.2017 à 10h29

    c’est pas compliqué, il est là depuis 6 mois +, moi j’ai rien vu. Fin si, j’ai bien vu la télé et les contre médias s’exciter sur des sujets, mais en ce qui concerne l’avenir de mon pays, mon avenir, rien, nada, ketchi.

    Alors selon moi, entre laisser ce gus continuer de brasser de l’air et faire bouillir de l’eau, à dépense énergétique comparable, faisons bouillir de l’eau, je vous assure que vous en ferez beaucoup plus de choses.

     8

    Alerter
  • Le Rouméliote // 19.12.2017 à 11h20

    Ce qui me rassure, c’est “l’audience décevante” (dixit le Dauphiné libéré de ce matin) de l’interview de notre jeune prince : 5,7 millions de téléspectateurs, paraît-il, contre 10 millions pour sa première interview présidentielle et 2 millions de moins que le journal de TF1 à la même heure !
    Personnellement, je n’ai pas écouté : il y avait l’avant match OL-OM sur Canal + ! C’est quand même plus sérieux !

     12

    Alerter
    • some // 19.12.2017 à 12h46

      ah les salops de capitaliste !! ils font toujours tout pour saboter l’action publique!! Diffuser un match de foot durant une intervention présidentiel c’est un attentat à la cohésion nationale!!

      =)

       10

      Alerter
  • hédouin // 19.12.2017 à 12h48

    Que de passions tristes dans ces commentaires de gens qui n’agissent pas mais ressassent ,ressassent ……à l’infini.L’infini n’a pourtant pas été inventé pour ça,par les scientifiques.

     2

    Alerter
    • Roger // 19.12.2017 à 14h49

      Ne pas confondre passion triste et lucidité.
      Et comme disait l’autre du fond de sa prison: le pessimisme de la raison n’empêche pas l’optimisme de la volonté (Gramsci).
      Et comment ne pas être triste devant tant de médiocrité journalistique, pour un service public de l’information dont nous supportons le financement. Et donc, vive les media alternatifs!

       10

      Alerter
      • hédouin // 19.12.2017 à 15h06

        Je mets au défi tous les critiques de cette émission ,de l’écouter vraiment .Que d’informations très intéressantes ,sur la Syrie ( Bachar a bien suivi et ça ne lui a pas plu du tout! bravo E.M.),sur l’écologie et l’environnement (c’est clair qu’il faut trouver des financements,bravo E.M.),sur les urgences des réformes à faire (c’est clair qu’il faut rattraper au moins 15 ans de retard),sur le rôle de la France dans le Monde (je préfère de beaucoup la fierté nationale d’E.M. à celle de Wauquiez);etc ….eh oui la légèreté française ,c’est une qualité majeure (merci à E.M.et L.D)de nous la servir brillamment surtout quand elle ne manque pas de profondeur.

         1

        Alerter
        • Patrick // 19.12.2017 à 15h27

          Je n’ai pas écouté et je n’ai pas envie d’écouter.
          Pour la Syrie , les âneries de LeDrian me suffisent, pas la peine d’écouter la voix de son maître.
          Le financement de l’écologie ? Ratisser le citoyen pour refiler l’argent aux banksters ?

           26

          Alerter
        • Roger // 19.12.2017 à 15h33

          Evidemment le Président Bachar el Assad est étonné d’apprendre que ce sont les alliés des USA (dite “coalition”) qui ont vaincu Daech, et non pas son armée avec ses alliés (la seule coalition agissant légalement selon le droit international);
          Le scoop c’est d’apprendre qu’il faut des financements, alors que le brillant EM a supprimé la taxe sur les transactions financières prévue à cet effet;
          Ah! la tarte à la crème des réformes (structurelles , bien sûr!), moi ça fait 40 ans que j’entends que c’est urgent;
          Le rôle de supplétif des USA dans le Monde, une trouvaille géniale, et de quoi être fier en écoutant Trump;
          Comme démonstration de la légèreté Française, difficile de faire mieux que cette interview!
          j’ apprécie l’oxymore de la légèreté de la profondeur…

           18

          Alerter
        • PaleFace // 19.12.2017 à 16h35

          Je ne sais pas si cette interview traitait de sujets en profondeur, mais j’en doute très fortement, ni même si elle contenait une once de sincérité, la réécriture de la tragédie syrienne à l’avantage d’une France promue par votre idole et dans laquelle je ne me reconnais, pas parle d’elle-même, mais, par contre, je vous conseille amicalement de prendre un peu de recul.

          Votre idolatrie confine au ridicule, et personne ici, hormis 2 ou 3 holibrius que la récente notoriété de ce site a pu ramener, à la grande désolation des habitués dont je fais partie, ne risque de ressortir grandi par vos interventions partiales et peu qualitatives.

          Vous êtes fier(e) d’avoir élu un esthète analphabète de la géopolitique et fortement egocentré ? Grand bien vous fasse. Vous n’avez rien à redire sur l’exercice que quiconque d’un peu sensé aurait dû mal à qualifier de journalistique du playboy de service ? Je suis heureux pour vous.

          Mais merci de ne pas venir poluer chaque intervenant avec un aveuglement qui ne regarde que vous.

           12

          Alerter
        • Catalina // 19.12.2017 à 20h24

          pantoise ! je suis !!! pouvoir trouver de la profondeur dans les propos de notre président montre à quel point le délabrement intellectuel a sévit chez nous.

           0

          Alerter
        • Raphaël // 19.12.2017 à 22h51

          Rassurez vous, les français revoterons pour votre baudruche dès qu’on leur mettra le FN devant les yeux. Ça marche à tous les coups. Il aura le temps de défaire 10 fois notre pays avant que les veaux ne comprennent la combine.

           11

          Alerter
        • Fritz // 19.12.2017 à 23h00

          Wouah ! Macron a renvoyé Bachar dans les cordes ! Ça c’est courageux !!
          Ça nous change de Chirac, Sarkozy, Juppé, Fabius !
          Euh… non.

          Wouah ! Quel talent, ce Delahousse ! Celui qui demandait à brûle-pourpoint à Cécile Duflot, en 2011 :”Alors, d’un mot : Chapeau, Nicolas Sarkozy, sur la Syrie ?” Et la pauvre écervelée de répondre : “Oui, bien sûr…”

          Macron-Delahousse : le choc de deux dissidents !

           7

          Alerter
          • Fritz // 19.12.2017 à 23h25

            Lire : “Chapeau, Nicolas Sarkozy, sur la Libye ?”. En Syrie, le p’tit Nicolas, et le p’tit gros qui a suivi, ont essayé de faire comme en Libye, mais ils n’ont pas réussi.

             6

            Alerter
  • yclick // 19.12.2017 à 14h27

    SMS Intercepté, de Macron à Delahousse…
    “La soupe était bonne je te rapporte la soupière demain mon loulou.”

     13

    Alerter
  • fanfan // 19.12.2017 à 14h30

    Pour changer, voici une vidéo intéressante qui pose la question des conditions de la mise en œuvre des falsifications de l’histoire dans la production historique…
    https://www.youtube.com/watch?v=eBAx91qMQzQ

     2

    Alerter
  • moshedayan // 19.12.2017 à 19h56

    Seraphim, j’approuvais votre analyse, sans savoir d’ailleurs que vous compreniez aussi le russe. Il faut se méfier du “tropisme” en lien avec une attirance pour certaines cultures. Donc je dirais, pour l’instant le président Macron correspond bien aux Français, et on peut se tromper en pensant que, malgré ce fait “positif”, il représente le pouvoir d’une puissance déclinante et beaucoup moins écoutée, une puissance qui a accumulé les échecs industriels et en politique extérieure. Le jugement de Bachar-el-Assad n’est pas le plus objectif mais il signe l’échec complet de la France et son effacement durable de cette région. En matière économique, c’est la longue liste des faillites ou rachats par l’étranger de groupes industriels. Tout ceci prendra du temps mais c’est certain la France verra une note à payer considérable dans un délai pas si lointain qu’on ne le pense.

     3

    Alerter
  • Raphaël // 19.12.2017 à 20h49

    Je bénis chaque jour que Dieu fait ne ne plus regarder la télé.

     5

    Alerter
    • Catalina // 20.12.2017 à 01h58

      je n’ai pas regardé la télé que je n’ai plus depuis longtemps mais ce simli article a attiré ma curiosité, donc je suis allée chercher sur ioutube ! ;O)

       1

      Alerter
  • Raphaël // 19.12.2017 à 21h01

    Comme cela doit être difficile d’avoir le vote de ce minable de Macron sur la conscience. Alors la lutte, on commence après demain, dans quatre ans ?

     5

    Alerter
  • Fritz // 19.12.2017 à 21h20

    Même qu’elle nous rappelle les zeures les plus sombres de notre histoire.

    Heureusement, il y a l’Observatoire des radicalités politiques, qui peut compter sur l’expertise de notre ami Rudy Reichstadt.
    https://tempspresents.com/2014/02/03/naissance-de-lobservatoire-des-radicalites-politiques/

     1

    Alerter
    • hédouin // 19.12.2017 à 21h30

      Il a avec ce blog un autre terrain d’investigation ,votre cher Rudy. Mon propos initial pouvant être pris au second degré.

       0

      Alerter
  • vinel // 19.12.2017 à 23h21

    Mon peuple! 22% ! ça m’ suffit pour trôner!
    Quant à ceux qui reste ou ce qui reste,tant pis pour eux,je l’avais bien dit,n’est ce pas?

     6

    Alerter
  • Ando // 20.12.2017 à 10h32

    La déférence obséquieuse affichée par certains milieux journalistiques à l’égard du locataire de l’Elysée donne une rassurante information sur la bonne santé du nième pouvoir en France. Certains matins, à écouter quelques stations de radio bien connues, on éprouve la fâcheuse impression d’avoir affaire à de vulgaires officines de propagande, quelle que soit l’opinion d’ailleurs que l’on ait s’agissant de M. Macron. On n’est plus loin des “louanges au leader” à la mode nord-coréenne ou brejnevienne. Leader ayant obtenu (hors Modem) 15% des voix des inscrits au second tour de la présidentielle. Amusant de comparer avec les séances annuelles de questions/réponses au cours desquelles le président russe actuel fait face à la “société civile” russe et répond en direct à des questions pas vraiment consensuelles sur l’état réel du pays. Il est vrai que le régime politique russe n’est pas une vraie démocratie, tandis que le nôtre en est une. Vraie de vraie.

     5

    Alerter
    • hédouin // 20.12.2017 à 12h30

      C’est tout simplement le respect en Démocratie de celui qui a été élu à la majorité !

       0

      Alerter
      • Ando // 20.12.2017 à 14h52

        Pas tout à fait. Légitimité démocratique et légalité démocratique sont deux choses différentes. Une règle peut être d’essence démocratique ou tyrannique, elle n’est donc pas par sa seule existence le signe de l’existence d’une démocratie. M. Macron a été légalement élu. Les règles ont été respectées. Personne ne le conteste. Que la démocratie elle-même ait été respectée est une autre affaire. Disons que la légitimité démocratique de M. Macron est ici de 15% et sa légalité de 100%. 85% du corps électoral inscrit a considéré qu’il ne souhaitait pas voter pour ce monsieur. C’est un fait et non une opinion. Pour le reste, chacun fera la sienne.

         4

        Alerter
  • hédouin // 20.12.2017 à 11h09

    Ce blog est intéressant au second degré seulement .Analyser tous ces trollers déclinistes ,radicalisés aux extrêmes,insoumis au vote majoritaire,idéologues ,(je laisse de côté les nostalgiques de nos heures sombres!),demande beaucoup d’humour (sic).

     0

    Alerter
    • Kilsan Aïtous // 20.12.2017 à 12h47

      “Analyser tous ces trollers déclinistes ,radicalisés aux extrêmes,insoumis au vote majoritaire,idéologues ,(je laisse de côté les nostalgiques de nos heures sombres!”

      Et vous, vous êtes un troll de qui ?

       3

      Alerter
      • hédouin // 20.12.2017 à 14h10

        En tout cas pas de la N, pour tous les haineux de ce blog ,j’éprouve plutôt de la pitié!Car c’est bien connu l’expression de haine de(s) l’autre (s)(Macron )est d’abord la haine de soi-même.Bien triste tout cela en vérité.

         0

        Alerter
        • PaleFace // 20.12.2017 à 19h57

          C’est bien connu : Avoir pour ambition d’étendre sa compréhension générale des événements de ce monde, passés et actuels, pour mieux faire fonctionner son esprit critique est l’expression même de la haine.

          Mais, pas d’inquiétude, hédouin, si le viol démocratique que nous avons vécu, à force de matraquage inédit et d’adulation nauséeuse relayés par un appareil médiatique détenu uniquement par 6 patrons de l’industrie, ne vous pose aucun problème, l’exploit risque d’être renouvelé dans 4 ans.

          Quoi qu’il en soit, vous êtes, semble-t-il, prêt pour la récidive (et peut-être même déjà tout émoustillé).

          Pour le moment, le seul haineux qui vient insulter les gens ici, en les provoquant, en les jugeant, et en les moquant, c’est uniquement vous.

          Visiblement, vous devez avoir une vie bien pauvre pour ne rien avoir de mieux à faire.

           5

          Alerter
          • hédouin // 20.12.2017 à 20h50

            Oui ,hélas je suis assez pauvre ,une maigre retraite ,je pèse 57 kgs, ma femme est malade .Merci de votre hauteur de vue.

             2

            Alerter
            • PaleFace // 23.12.2017 à 16h21

              Milles excuses, du coup vous avez une légitimité complète pour venir dénigrer et provoquer les intervenants de ce site.

              Bref, on ne va pas s’amuser à comparer le nombre de nos problèmes respectifs (d’autant que vous pouvez me raconter ce que vous voulez, je n’ai aucune raison de vous croire vu votre attitude provocatrice), mais, rassurez-vous, vous n’en avez pas le monopole !

              Par contre, moi, malgré mes problèmes, je ne vais pas aller dénigrer ou provoquer les autres.

              Question d’éducation peut-être…

              Petit conseil pour l’avenir : Débuter un échange contradictoire est toujours intéressant, encore faut-il savoir s’y prendre.

              Rentrer frontalement dans les gens n’aide en rien à leur réceptivité.

               2

              Alerter
            • hédouin // 23.12.2017 à 16h35

              merci pour cette bienveillante attention .Je connaissais bien sûr Olivier ,mais pas ce blog.Lors de mon entrée (sans doute par la mauvaise porte),j’ai été très choqué par la plupart des attaques virulentes relatives à la conversation LD/EM de ce dimanche soir,dont certaines ressemblaient trop à des trolls,ou éléments de langage( copier-coller) tout droit sortis de la plus pure abjection des officines de fake news les plus …les plus ….

               0

              Alerter
    • Fritz // 20.12.2017 à 12h49

      Et encore, @hédouin, vous ignorez les valises de roubles que nous touchons chaque jour à l’ambassade ! Les cérémonies en cagoule que nous célébrons pour glorifier les zeures les plus sombres de notre histoire ! Demandez à l’ami Rudy…

       7

      Alerter
      • patrick // 20.12.2017 à 15h57

        sans oublier l’arbre de Noël du Kremlin 😉

         2

        Alerter
  • christian gedeon // 20.12.2017 à 14h38

    Ils me font marrer…beaucoup. Notamment celui qui parle de déférence patin couffin…parce que tu crois quoi mon gars. Que les journalistes qui interviewent Poutine lui tapent sur le ventre? Ce qui est surprenant à plus d’un titre pour moi,compte tenu de mes racines,de mon éducation,et aussi de ma soixantaine,c’est de voir à quel point certains commentaires sont…infantiles. Royaliste de conviction,j’apprécie que le Président soit le Président,style Cinquième. Et merde à ceux qui veulent en faire un stroufouniou,et merde à ceux qui vont à la représentation nationale en maillot de foot,c’est méprisable…ils se croient où? dans une cour d’école de théâtre? Merde alors!

     1

    Alerter
    • Fritz // 20.12.2017 à 17h29

      Je souligne les mots-clefs de votre argumentation :
      marrer, patin couffin, tu crois quoi mon gars, merde, stroufouniou, merde, merde alors.
      Ça, c’est du commentaire adulte.

       6

      Alerter
  • Larousse // 20.12.2017 à 19h08

    Du bon usage du français : Aux intervenants bon en grammaire, je voudrais qu’ils vérifient.
    L’usage fréquent et répandu dans les médias de l’expression “Dès fois” à la place de “Parfois” s’est imposé depuis près de 20 ans. Or c’est une incorrection souvent car “Parfois” est selon le sens le seul usage correct. Donc à vérifier pour l’interview de E. Macron.
    De même, le fait de dire “la moins pire des solutions” est une faute qui ne passait pas dans les écrits à l’Université de mon temps, on s’en tenait à “la moins mauvaise”. Là encore tout fout le camp.

     2

    Alerter
    • PaleFace // 20.12.2017 à 19h40

      Un peu comme utiliser à l’infini “en tirer les conséquences” au lieu de “en tirer des conclusions.”

      Histoire de bien faire comprendre au petit peuple que “conséquences” il y aura.

       1

      Alerter
  • Jadoremacron // 20.12.2017 à 19h48

    A titre personnel, j’ai décidé de ne plus parler de politique avec mon entourage…ou disons le moins possible. Parce qu’en tant que sale gosse idéaliste, bien loin du pragmatisme nouveau qui nous mènera vers un nouvel âge réminiscent, je n’arrive plus à écouter les “argumentations” des LREM et de leurs groupies. Et j’ai réellement peur de m’emporter devant des personnes que j’aime par ailleurs mis qui ne font pas l’effort d’aller chercher autre chose que la bouillie qui leur est servie du soir au matin et du matin au soir. Ainsi donc, depuis 7 mois, la révolution est en marche, tout est nouveau, il y a les anciens et les modernes, un président courageux qui fait ce qu’il dit, une “vision” de l’avenir, du monde, de la planète.

     8

    Alerter
    • hédouin // 20.12.2017 à 19h59

      On sent que les acheteurs de Noel sont nerveux ,pourquoi?je demande cela pour changer un peu de sujet!

       0

      Alerter
      • Jadoremacron // 20.12.2017 à 23h00

        L’argumentation est tellement lourde que je ne sais que répondre. C’est presqu’aussi puissant que Amélie ou Mélanie Machin chose entendue ce matin sur LCP. A pleurer ou se tordre de rire tant ça ressemblait à un oral d’entrée en école d’administration.

        Signé, un esprit chagrin de l’ancien monde

         0

        Alerter
        • hédouin // 21.12.2017 à 10h53

          Juste un peu d’humour sur ce blog désespérément dramatique ,même pas tragique ,sauf quelques personnes talentueuses qui s’essaient à la tragi-comédie!

           0

          Alerter
    • hédouin // 21.12.2017 à 14h13

      Ah!parce que le pluralisme ne sauvegarde pas vos neurones ,mais le lynchage médiatique fréquent sur ce blog les sauvegarderait! Belle inversion de valeurs!

       0

      Alerter
  • Jadoremacron // 20.12.2017 à 19h48

    On pourrait y voir l’avènement préparé d’un bon petit soldat du libéralisme, courageux au point de faire la politique de tous les puissants (ça limite pas mal les risques sérieux de débarquement, surtout quand on est là en mode réformator et qu’on sait déjà sa place future assurée). On pourrait y voir une politique de droite rance, que les Sarko and co n’auraient pas même rêvée, maquillée en pragmatisme “et-et” par un “journalisme” de pure soumission. Hélas, trois fois hélas, je fais partie des jaloux rétrogrades qui ne voieint rien de bon à la présidence d’un égocentrique mégalomane sur les bords de 39 ans, qui dès sa première semaine joue avec ses petits soldats. Aux nostalgiques de la royauté, nombreux sont les royaumes encore bien vivants.

    Le pire dans tout ça ? Ce type a une telle baraka qu’il va bénéficier d’une croissance repartie sur les ruines d’un système toujours non réformé et garder dans l’ombre ces saloperies de réforme qui ne feront leurs vrais dégats qu’à la prochaine crise… Ce type et ces journalistes me donnent la gerbe…

     5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications