Les Crises Les Crises
24.novembre.201724.11.2017 // Les Crises

Google veut réduire la visibilité de la propagande russe, la Russie menace de représailles

Merci 269
J'envoie

À ce stade, je n’ai même plus le courage de commenter trop longuement.

Voilà ne tous cas ce que je présentais de notre avenir : la censure molle.

Les “Décodintox” notent les mauvaises sources, et Google va, non pas faire disparaître – censure trop voyante – mais les faire apparaître ne pages 3, 4 ou 5 des résultats Google, que personne ne lit jamais. Ce qui revient donc au même, avec l’avantage que la victime ne peut se plaindre (Google fait ce qu’il veut dans son algorithme -secret- et n’a aucune justification à donner)

Il y aurait bien sûr beaucoup à en dire, tant c’est stupéfiant en termes de Droit à l’information.

Mais ce n’est pas ça que je trouve le plus extraordinaire.

C’est, exactement comme les délires de la NSA, le naufrage à venir par arrogance de la puissance actuelle. Les États-Unis ont Google, Facebook, Twitter, énorme avantage planétaire. Eh bien il leur faut 10 ans pour commencer à tripatouiller les résultats et expositions des informations,.

ET DONC, ils vont inciter d’urgence Russie, Chine, Inde et compagnie à ne surtout plus utiliser leurs services et produits traficotés à leur détriment…

Des génies…

Source : Le Nouvel Obs, Thierry Noisette, 22-11-2017

Le PDG d’Alphabet, la maison mère de Google, veut faire reculer dans les classements du moteur de recherche les médias russes RT et Sputnik.

Les relations sont tendues ces derniers jours entre Google et la Russie, où le traitement accordé aux médias Russia Today (RT) et Sputnik est en cause.

Samedi 18 novembre, Eric Schmidt, le président d’Alphabet (maison mère de Google), participait, au Canada, au Halifax International Security Forum. Il y a indiqué que Google travaille à réduire l’impact des contenus trompeurs, et du matériel “transformé en arme” à des fins néfastes.

“Nous travaillons à détecter ce genre de scénario”

Schmidt a été interrogé sur la place favorable donnée aux sites russes sur les plateformes de Google, où Russia Today et Sputnik font partie des sites accessibles depuis Google Actualités, et sur leur monétisation par le programme d’annonces publicitaires de Google Adsense.

Le PDG d’Alphabet a répondu : “Nous travaillons à détecter ce genre de scénario, à déclasser [en les faisant reculer dans le classement des réponses] ce genre de sites. Il s’agit à la base de RT et de Sputnik” (le passage en question se trouve à partir de 1h38 dans cette vidéo).

Eric Schmidt a ajouté que son entreprise ne veut cependant pas bannir ces médias.

Ce n’est pas la première fois que ces deux sites proches du Kremlin sont mis en cause pour leur participation à des opérations de propagande ou de désinformation.

Fin octobre, Twitter a exclu les deux journaux de l’achat de publicités : ils ne peuvent plus passer d’annonces sponsorisées pour leurs contenus, mais restent accessibles via leurs comptes Twitter. Le réseau à l’oiseau avait cité le besoin “d’aider à protéger l’intégrité de l’expérience des utilisateurs”.

Une porte-parole de Google a indiqué à Reuters que les propos de Schmidt se réfèrent aux modifications du moteur de recherche annoncées en avril, qui incluaient la volonté de mettre en avant des pages faisant autorité et de mettre de côté les contenus de faible qualité.

“Nous défendrons nos médias”

[….] Lire la suite sur :

Le Nouvel Obs, Thierry Noisette, 22-11-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

DUGUESCLIN // 24.11.2017 à 06h12

Voir partout de la propagande russe, c’est bien.
Voir de la propagande pro-atlantiste c’est très mal, c’est du complotisme.

83 réactions et commentaires

  • DUGUESCLIN // 24.11.2017 à 06h12

    Voir partout de la propagande russe, c’est bien.
    Voir de la propagande pro-atlantiste c’est très mal, c’est du complotisme.

      +181

    Alerter
    • Pepin Lecourt // 24.11.2017 à 08h53

      Existe-t-il un moteur de recherche non américain ?

      Je trouve parfois cité Yandex qui est un navigateur Russe présenté comme moteur de recherche mais lorsque vous tapez un mot clé dans sa barre de navigation il vous renvoie sur Bing le moteur de Bill Gate !

        +5

      Alerter
      • Emmanuel // 24.11.2017 à 09h14

        Qwant – firme française qui en plus est plus respectueux des informations de la vie privée

          +39

        Alerter
        • Pepin Lecourt // 24.11.2017 à 09h23

          Merci, mes premiers essais sont intéressants !

            +2

          Alerter
        • PhilBee // 24.11.2017 à 09h25

          Qwant. Absolument.
          Il ne faudrait pas oublier qu’on peut changer de moteur de recherche 🙂 ! Google est un colosse aux pieds d’argile…
          A ma grande surprise j’ai mis 24 heures à me désintoxiquer de Google et à passer sur Qwant. J’ai du mal à revenir sur Google maintenant.

            +18

          Alerter
          • Guyonnet catherine // 29.11.2017 à 12h09

            Comment on fait? C’est facile? Catherine , 70 ans.

              +0

            Alerter
        • Christophe Foulon // 24.11.2017 à 10h35

          J’utilise Qwant depuis un bon bout de temps maintenant et il me satisfait pleinement.
          En plus c’est français 😉

            +14

          Alerter
        • Eleuthère Qwark // 24.11.2017 à 13h27

          Merci.
          Quoique l’immédiate pub à l’install pour la disponibilité des versions sur Googlepay et Applestore pour les mobiles puisse laisser quelque doute quand au respect des informations sur la vie privée.
          Enfin. Il me semble que si l’on a un peu capté la nuisance de ces objets et qu’on est un minimum cohérent avec ses propres exigences, on n’en utilise pas ni même n’en possède. Par ex (21/11) :
          http://www.zdnet.fr/actualites/localisation-desactivee-android-suit-toujours-vos-deplacements-39860344.htm

            +1

          Alerter
        • Supergrimpeur // 24.11.2017 à 15h44

          Navigateur Yandex et moteur de recherche Qwant ou Yandex.
          Ça marche très bien et je suis un homme libre et non marchand.

          Et ne pas oublier Yandex Maps carrément génial !

            +2

          Alerter
      • fougnard // 24.11.2017 à 09h15

        QWANT, c’est un moteur français. Je l’utilise tous les jours. Je n’ai pas de compte Facebook, linkedin, twitter et autres conneries de ce genre. Je n’ai jamais utilisé Amazon.
        À ce propos, je me permets de faire appel à une réflexion de Michéa que l’on retrouve dans plusieurs de ses livres et notamment dans “La double pensée” : vous ne pouvez pas défendre 2 idées contraires à la fois. Donc ici, ou vous utilisez les GAFA et vous la fermez ou vous ne les utilisez pas et vous pouvez l’ouvrir.
        Principe à utiliser chaque fois qu’on l’ouvre.

          +27

        Alerter
        • Jérémy // 24.11.2017 à 16h44

          Tout à fait d’accord avec vous, fougnard ! Ce site utilise les boutons Facebook, Twitter et Google (autrement dit, si vous n’installez pas Privacy Badger dans Mozilla Firefox, ces entreprises stockent vos adresses IP et les liens des pages consultées ; il faut LE savoir !!!) ou bien configurer le fichier host de son système d’exploitation et renvoyer toutes les URL à des 0.0.0.0 …

          Je ne comprends pas pourquoi les gens se réclamant de la “dissidence” ou se targuant d’apporter de l’information alternative utilisent les outils de nos maîtres à penser.

          A titre personnel, j’utilise mon propre serveur de mail, mon propre moteur de recherche (= SEARX [solution 100% open source], qui s’installe sur un serveur WEB sans aucun souci et même sur un petit ordinateur à moins de 50 € comme le Raspberry Pi 3 ou tout autre “board” ARM) : il serait peut-être temps de se réapproprier ce qui est le vrai INTERNET, et ne pas utiliser les tuyaux comme on se servait d’un minitel. La centralisation, voilà le résultat : on se retrouve dépendant du bon vouloir des GaFa, qui ne vous oblige à rien à partir du moment où vous n’avez pas de service chez eux lié à un contrat d’utilisation !

          Allez vous renseigner sur Internet et montez vos petits serveurs chez vous, cela foisonne de tutoriels ; et il n’y aura plus de soucis.

          Après, il est tout à fait possible de mettre en place une alternative à YouTube & consorts ; mais il faut s’en donner les moyens financiers & techniques.

            +11

          Alerter
        • Eleuthère Qwark // 24.11.2017 à 17h34

          que ceux qui n’utilisent pas les gafa lèvent le doigt.
          Je ne participerai plus aux commentaires de ce site (les articles restent fondamentaux, merci).

            +2

          Alerter
          • Didier // 24.11.2017 à 19h29

            Je lève le doigt.

            Personne n’est obligé de se comporter comme un mouton.

              +8

            Alerter
            • Jérémy // 24.11.2017 à 19h38

              Tout à fait d’accord avec vous, Didier !
              Personne n’est obligé de se comporter comme les moutons de Panurge.
              Exemple concret : beaucoup de mes amis dans le monde me posent toujours la question, qui me fait hérisser le cheveux – “As-tu Facebook”…
              Il existe certes des solutions opensource comme Movim (et autres), qu’on peut même installer sur son serveur et dont vos infos disparaissent du jour au lendemain si vous débrancher votre serveur, mais je me refuse à communiquer ma life et toutes mes prises de position sur Internet, un point c’est tout !

                +5

              Alerter
      • Zevengeur // 24.11.2017 à 10h48

        J’ajoute qu’il existe une messagerie sécurisée qui n’est pas espionnable par la NSA.
        Elle fut développée à la suite des révélations de Snowden.

        Il s’agit de Protonmail :
        https://protonmail.com/fr/

        Les serveurs sont hébergés en Suisse et si votre correspondant est également sur cette dernière, alors le tube qui vous relie est puissamment crypté.

        Bien entendu, si vous causez à un correspondant sur une messagerie lambda -au hasard- gmail, c’est une passoire pour la NSA !

          +14

        Alerter
        • Max Berthy // 24.11.2017 à 14h01

          Je ne pense pas que c’est une passoire avec la possibilité de crypter un message avec un mot de passe unique connu de vous seul et de votre correspondant (à transmettre alors via un autre canal : téléphone, Telegram, courrier, pigeon voyageur… ) Quand le message arrive dans la passoire, Google affiche un message réclamant le mot de passe qui une fois renseigné ouvre le message sur le serveur de Protonmail. De plus on peut paramétrer le message pour qu’il se détruise au bout de 0 à 28 jours… ça nous rappelle le bon vieux temps d’Agence tout risques 😉 tout ça est plutôt bien…

            +2

          Alerter
      • patrice lamy // 24.11.2017 à 10h56

        Vraisemblablement vous utilisez le navigateur Yandex dans lequel comme sur Firefox Mozilla nous pouvons mettre un moteur par défaut .

          +3

        Alerter
      • Patrick // 24.11.2017 à 10h59

        Qwant est un excellent moteur de recherche francophone et qui de plus, n’enregistre aucune donnée de navigation.

          +6

        Alerter
      • patrice lamy // 24.11.2017 à 10h59

        Il y a le navigateur Yandex et le moteur de recherche Yandex
        Sur le navigateur Yandex vous avez vraisemblablement le moteur de recherche par défaut Bing

          +3

        Alerter
      • Nicolas // 24.11.2017 à 12h41

        oula vous vous embrouillez. Yandex est une entreprises qui a essentiellement un moteur de recherche (que vous trouverez sur yandex point com), un service de courriels, un service de cloud, un service de cartes (bonne alternative à google maps)… et qui assez récemment s’est lancé dans les navigateurs. Sa version export a peut-être un accord avec Bing comme moteur par défaut, mais ça ne change pas le fait que yandex est un moteur de recherche important

          +3

        Alerter
      • Joseph // 24.11.2017 à 14h29

        Je viens de tester une recherche sur Yandex, je n’ai pas l’impression qu’il renvoie à Bing… Etes-vous sur ce que ce n’est pas votre navigateur ou un plug-in qui vous a redirigé ?

          +1

        Alerter
      • Crapaud Rouge // 24.11.2017 à 18h16

        Le mieux c’est Duckduckgo : https://www.fastcompany.com/3026698/inside-duckduckgo-googles-tiniest-fiercest-competitor Il utilise les bases de Bing et Yandex, mais se pose en “féroce” concurrent de Google. 🙂

          +4

        Alerter
        • Patte blanche // 24.11.2017 à 19h12

          Et une question que je me pose, utilisant Duckduckgo depuis plusieurs mois (pour les mêmes raisons que Patrick avec Qwant) :

          D’après sa page sur wiki ce moteur utiliserait plus de 400 sources (dont bing et yandex), donc est-ce qu’une modification dans bing ou yandex influerait beaucoup sur Duckduckgo ?

            +1

          Alerter
      • Anastasia // 25.11.2017 à 16h43

        Il y a navigateur yandex, mais il y a aussi un moteur de recherche :

        https://yandex.com/

          +1

        Alerter
      • Supedro // 26.11.2017 à 18h44

        Je confirme. Qwant pas mal du tout, vraiment efficace, rapide bien presente (le seul defaut il n’est pas ‘posable’ dans la barre d’adresse, il faut donc un favori avec https://www.qwant.com/ , duckduckgo plus difficile pour ce qui est du français. J’abandonne google completement sauf pour chercher du streaming gratuit quand je vux regarder un film, là ils ont encore de l’avance.

          +3

        Alerter
  • samirsvet // 24.11.2017 à 06h24

    ça c’est la bêtise humaine, ce truc vient des USA, soit disant pays de la liberté, de la démocratie et de la justice, mais c’est débile, les usa espionne l’ensemble de la planète, fomentent et créent des guerres , créent le terrorisme mondial, massacrent des dizaines de millions d’innocents, détruisent des pays etc… Ce n’est pas étonnant des yankees , ils sont devenus des criminels. SALUTATIONS

      +50

    Alerter
    • Jean Eymar // 25.11.2017 à 03h22

      Ne pas oublier non plus les crimes de guerre jamais condamnés tels que Hiroshima, Nagasaki, le Kossovo, la Serbie, l’Irak, les villes françaises inutilement bombardées durant la dernière guerre, tout comme Drede………..liste non exhaustive !
      Quand on a travaillé avec les yankis on comprends vite qu’eux seuls comptent et qu’ils sont capable de tout pour vous écraser !!!!
      Le yanki de base possède un révolver en guise de cerveau et des dollards à la place du cœur !

        +9

      Alerter
  • Patrice Lamy // 24.11.2017 à 06h50

    Beaucoup de Russes utilise déjà Yandex , perso j’utilise Qwant et Yandex j’ai fait des tests de recherche et nous pouvons très facilement nous passer de google c’est de paresse intellectuelle. Yandex espionne vraisemblablement mais je n’ai pas de retour publicitaire avec Qwant ses créateurs prétendent ne pas espionner ; a voir.

      +16

    Alerter
    • Vince // 24.11.2017 à 09h01

      Moi c’est Duckduckgo depuis des années mais en tant que société Américaine, on n’est à l’appris de rien…

        +7

      Alerter
      • Dominique // 24.11.2017 à 13h02

        Un autre problème de Duckduckgo est son très mauvais filtrage des langues. Tu demandes le français et obtiens 3/4 des résultats dans d’autres langues.

          +3

        Alerter
      • Patte blanche // 24.11.2017 à 19h48

        Oui en effet, mais après le maccarthysme qui revient sur la scène on ne va non plus rentrer totalement dans l’anti-américanisme.
        Si ça se trouve, c’est simplement une petite association qui propose sa propre philosophie (pas de suivi des utilisateurs, enregistrement des données, etc. comme le font les plus grosses boîtes). Si c’est bien le cas, c’est très bien qu’elle existe aux USA.

          +1

        Alerter
        • Patte blanche // 24.11.2017 à 23h01

          (suite) Et elle serait donc à encourager. Aussi je crois que je vais rester sur Duckduckgo pour cette raison (plutôt que le francophone Qwant, qui est très bien aussi d’après les avis), on verra bien si je me trompes.

            +1

          Alerter
  • Justinos // 24.11.2017 à 06h50

    Cher Samirsvet, ce n’est ni de la “bêtise humaine” ni de la “débilité”, c’est la logique de la puissance et de l’intérêt. Et il n’y a que cette logique qui fonctionne aux E.-U., l’idéologie étant, à usage externe, la justification de cette intérêt (nous défendons la liberté dans le monde) et, à usage interne, ce qui permet de conforter une immense satisfaction de soi et une bonne conscience pathologique. Cela étant, cette logique n’est pas que nord-américaine… Ce n’est pas non plus une réalité anthropologique éternelle (les dominants ont intérêt de le faire croire) : on peut concevoir un ordre des choses où ce soit la logique solidaire et émancipatrice qui prime.

      +11

    Alerter
  • Fritz // 24.11.2017 à 07h02

    Ne dites pas : masquer les sources d’information étrangères ou alternatives
    Dites : “réduire la visibilité de la propagande russe”.

    Nous sommes le camp des démocraties, bordel ! Mais attention, la Russie “menace”…

      +17

    Alerter
  • Subotai // 24.11.2017 à 07h07

    “”ET DONC, ils vont inciter d’urgence Russie, Chine, Inde et compagnie à ne surtout plus utiliser leurs produits traficotés à leur détriment…

    Des génies…””
    ****
    Que dire de plus, tu a tout dit, Olivier…

    Mais en fait c’est tout à fait normal, c’est pas qu’ils soient cons, c’est juste l’Hybris et ses conséquences.

      +30

    Alerter
    • Charles-de // 24.11.2017 à 08h37

      A force de taper sur certains clients, on les pousse à aller chez le concurrent, et mieux, à créer leur propre boutique !

        +12

      Alerter
  • Jiojio // 24.11.2017 à 07h11

    Ces géants planétaires sont très dangereux et il faudra bien à terme les démanteler et en transformer une partie en service publique. Aujourd’hui ce sont des outils de formatage de la pensée pour le totalitarisme marchand et contre le développement de la pensée politique des peuples.

      +31

    Alerter
    • Fritz // 24.11.2017 à 07h21

      Il y a quelques décennies, on aurait dit de Google et Cie : “des trusts”, “un cartel”. Mais ce vocabulaire frise l’anticapitalisme, il est aujourd’hui englouti dans l’oubli – comme si Eric Schmidt l’avait déclassé, déréférencé… L’Educ’Nat’ a bien commencé ce travail d’amnésie, elle qui n’apprend même plus le mot “capitalisme” aux élèves de 4e et 3e…

        +31

      Alerter
    • Alfred // 24.11.2017 à 07h49

      Nous avons vu leurs petits soldats à l’œuvre sur ce sujet même. L’heure est encore plus grave que vous ne le pensez. La production de données creuses destinés à noyer toute pensée n’est pas seule en cause. On assiste en sus à la production mécanisée de concepts qui ont les mêmes qualités que les jouets en plastique chinois des années 80. Brillants et sucrés mais fragiles et même dangereux pour l’utilisateur . Le plus important est qu’ils remplacent toute pensée existante, surtout si elle est un peu ancienne.

        +15

      Alerter
      • christian gedeon // 24.11.2017 à 10h35

        OK Alfred. Mais est on obligé de succomber à n’importe quelle tentation et de croire n’importe quoi? je ne le pense pas. Et çà pose une vraie question qu’Olivier abordera peut-être,s’il en a le courage et il en faudra,les raisons de l’absence de sens critique,et notamment,sujet délicat s’il en est, la décomposition accélérée de ce qu”on ose encore appeler éducation nationale et université…çà ne sera pas facile,mais j’y crois.

          +6

        Alerter
        • Alfred // 24.11.2017 à 12h14

          Je pense que nous sommes d’accord sur le constat. Les causes sont multiples et ne s’arrêtent pas à la déliquescence de l’éducation nationale. Celle-ci est le reflet de la société qu’elle irrigue et qui l’irrigue (mais qui de l’œuf et de la poule ce n’est pas un débat utile).
          Le sujet a été abordé par la bande ici-même très récemment et vous avez pu constater à quel point l’esprit critique peut être facilement contourné par quelques astuces et manœuvres de charlatan. L’esprit critique ne peut pas se résumer à une agilité de l’esprit ni à une posture suspicieuse, il est surtout d’autant plus efficace qu’il s’appuie sur une forme d’expérience, de culture ou de connaissance. Or ces choses demandent des efforts qui justement sont passés de mode. Toujours récemment la notion d’effort était décriée (encore ici-même) comme une relique de “peine-à-jouir” dont on pourrait s’affranchir facilement, tout en en gardant les bénéfices. Le beurre et l’argent du beurre. Ces choses là étaient triviales; elles sont en train de devenir capitales.

            +11

          Alerter
    • Chris // 24.11.2017 à 15h13

      Des “géants planétaires” qui collent parfaitement avec la globalisation voulue par les Américains.
      Je re-poste intentionnellement ces deux liens afin que vous saisissiez exactement le but de ces outils :
      http://www.azquotes.com/author/2100-Zbigniew_Brzezinski
      http://arretsurinfo.ch/comment-la-cia-crea-google/

      Notre nourriture et autres biens de première nécessité sont eux-aussi contrôlés par des géants planétaires. Sale époque.

        +4

      Alerter
    • Alfred // 24.11.2017 à 16h12

      Vous êtes un défenseur du capitalisme et vous n’aimez ni la gauche ni les “sévices publics” (la police non plus je suppose). Mais à qui répondez vous?

        +3

      Alerter
  • Christian Gedeon // 24.11.2017 à 07h22

    Vladimir Poutine menace,mais sait tres bien que pour le moment il est devant une quadrature du cercle. Parce qu’il ne peut pas en l’état actuel des choses faire grand chose contre Facebook. mais il peut faire,ou essayer de faire,autre chose que Facebook,ce qui on le sait tous sera très compliqué.Mais je ne vois pas bien d’autre solution à terme. C’est une question de rapport de forces comme dirait le militant de base. Je pense qu’il faut dépassionner le débat sur cette question.Techniquement,”n’importe qui “peut faire un autre book quelconque . L’erreur pour Poutine ou pour n.omporte quel contestataire de Facebook a ete de penser que ça pourrait rester un support “neutre”. Angélisme quand tu nous tiens!

      +5

    Alerter
    • Kiwixar // 24.11.2017 à 08h27

      « qu’il ne peut pas en l’état actuel des choses faire grand chose contre Facebook »

      Pourquoi pas ? Les Chinois bloquent l’accès à Facebook, Google, Gmail, etc.

        +11

      Alerter
      • christian gedeon // 24.11.2017 à 09h25

        Mais vous savez bien que c’est de la gnognotte et que par proxis ,Ces blocages sont détournés,quoi! Autant essayer d’arrêter de l’eau avec les doigts. je répète,seule une solution alternative peut contrarier Facebook et autres…

          +5

        Alerter
        • Kiwixar // 24.11.2017 à 19h10

          Oui, les 0.1% de Chinois motivés peuvent utiliser un VPN pour accéder à Facebook, Gmail. Mais pratiquement ils ne le font pas puisque tous leurs compatriotes sont sur Wechat. Donc le gouvernement chinois a de facto dégommé l’utilisation de Facebook et Google en Chine.

            +13

          Alerter
      • Max Berthy // 24.11.2017 à 14h08

        On peut déjà basculer vers Mind…
        https://www.minds.com/

          +0

        Alerter
    • Michel // 25.11.2017 à 09h12

      « Angélisme quand tu nous tiens! »
      Merci pour cette belle naïveté. Croire que Poutine s’est fait avoir par angélisme… on est loin de l’éducation à l’information que vise ce site. Faut arrêter de croire que les informations issues des médias russes sont données pour être prises comme argent comptant. C’est pour permettre la critique pas pour être lues sans le même recul que celui nécessaire à l’information française.
      Poutine victime de son angélisme … oui ça doit être ça… pardon de l’exprimer comme ça mais c’est tellement ce qu’on lit dans beaucoup de commentaires sur certains articles que ça me désole.
      Sur le fond de votre message, un « book » russe existe déjà, Vkontakte » et est aussi populaire que QQ en Chine.

        +2

      Alerter
  • Nicolas // 24.11.2017 à 07h30

    Les deux principaux concurrents russes de Google (mail.ru qui controle VK et ICQ, et Yandex) ont un chiffre d’affaire cumulé de 2 G$, essentiellement en Russie donc insensible aux sanctions. Google fait maintenant en Russie un CA de 500 M$ en très forte croissance, et sans créer un emploi en Russie. la Russie peut punir Google en creant une taxe a l’importation pour les publicités achetées à l’étranger. Depuis l’an dernier les entreprises russes achetant des pubs sur Google doivent s”acquitter de la “taxe Google”, c’est a dire le taux normal de TVA (18%). si une forte surtaxe s’y ajoute, ça pourra favoriser les entreprises russes du secteur et créer des emplois. D’autres ripostes sont possibles. Tous complexes à mettre en oeuvre… mais elles auraient été inenvisageables sans cette censure. A suivre, vraisemblablement la Russie tournera la situation à son avantage.

      +18

    Alerter
  • aladin0248 // 24.11.2017 à 07h31

    La propagande russe ! Quelle couillonnade ! Certes, si je lis “les crises” il est clair que je regarde régulièrement des vidéos issues de RT ou Sputnik (Sapir sur Radio Sputnik par exemple). mais si je demande autour de moi (milieu relativement intello), non seulement personne ne regarde ces médias, mais très peu savent de quoi il s’agit !

      +24

    Alerter
  • Kiwixar // 24.11.2017 à 07h52

    « ET DONC, ils vont inciter d’urgence Russie, Chine, Inde et compagnie à ne surtout plus utiliser leurs produits traficotés à leur détriment »

    Ils s’en moquent de ce que les non-otaniens font. Ils souhaitent aboutir à un retour de la Pensée Unique en Otanie, mise à mal par internet. Donc censure molle (classements google), et dure : interdictions/ ralentissements/ rachats des concurrents style Qwant ou Yandex ou autre. Afin que 80% des Otaniens finissent par (re)penser la même chose. C’est suffisant pour envoyer les gueux à la guerre la fleur au fusil.

      +30

    Alerter
    • Alfred // 24.11.2017 à 13h05

      C’est clair le véritable ennemi pour nos élites c’est nous. Pas la Russie ni la Chine.

        +22

      Alerter
  • Adéchoix // 24.11.2017 à 08h06

    Commenter une erreur de stratégie de “gregoogle” à quoi bon. Cela montre simplement l’incompétence de ses dirigeants .
    Si ils veulent des chiffres et un beau graphique, voir ceux de la presse française .

      +3

    Alerter
  • basile // 24.11.2017 à 08h06

    j’espère que les Américains ne sont pas aux ordres de Macron, ce parait-il leader européen

    « Macron prévient les USA d’un danger provenant de Russie »

    https://fr.sputniknews.com/france/201711101033824449-macron-ingerence-russe/

    Je me revois projeté 50 ans en arrière, en pleine lutte des classes, Macron le bourgeois, et Poutine, le forcément coco. Quel lavage de cerveau a subit Macron dans son école privée élitiste de petit bourgeois ? Car comme le dit au dessus aladin0248, personne ne regarde ces médias (RT et Sputnik), très peu savent de quoi il s’agit !

    Mais tous savent, en petits bourgeois ou bobo selon, que la Russie est une menace. Il suffit de le constater au hasard d’une conversation avec nos meilleurs amis dès qu’on sort des conversations courantes, politiques ou autre. Car pourquoi parlerait-on de la Russie si lointaine ? Alors on tombe de haut, quand par hasard la Russie vient sur le tapis. Untel qu’on aurait cru Filloniste, ou Le Péniste, est foncièrement anti russe.

      +20

    Alerter
  • LBSSO // 24.11.2017 à 08h57

    Rumeurs d’homosexualité: discussion à l’intention de T Noisette auteur de cet article de l’Obs
    daté du 22 11 17.
    Il argumente en citant un article du site Sputnik daté de février 2017 grâce à un lien hypertexte à partir du mot “insinuation” .On y lit alors:
    “(…), il semble que WikiLeaks s’apprête à publier des informations beaucoup plus troublantes” .
    Or, dans la presse au printemps 2016 soit plus d’un an avant les “insinuations” de Sputnik et mentionnées par l’Obs, N Sarkozy déclarait:
    “”Que voulez-vous que j’en pense? Il est cynique. Un peu homme, un peu femme, c’est la mode du moment. Androgyne. Ce qui vous plait chez Macron, c’est que vous aimez toujours ceux qui ne vous obligent pas à choisir”.
    http://www.huffingtonpost.fr/2016/05/12/sarkozy-macron-un-peu-homme-un-peu-femme-mode-moment-androgyne_n_9932136.html
    D’ailleurs à cette époque E Macron accusait un proche de NS de véhiculer ces rumeurs et non les media russes. http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/emmanuel_macron_persuade_que_nicolas_sarkozy_est_a_l_origine_des_rumeurs_sur_sa_pretendue_homosexualite_393523
    Donc , pour l’Obs d’aujourd’hui,E Macron était victime de rumeurs fomentées par les russes ,et T Noisette le prouve en citant un article de Sputnik qui fait des “insinuations” mais …un an après celles plus explicites de N Sarkozy (et d’autres) .

      +17

    Alerter
  • max // 24.11.2017 à 09h01

    Y aurait-il un renouveau de l’agriculture en Russie sans les sanctions occidentales, la Russie avant avec l’argent du pétrole préférait acheter des produits agricoles plutôt que de les fabriquer.
    Avant les sanctions, les ingénieurs du pétrole en Russie étaient souvent allemands et le bas de l’échelle russe, aujourd’hui les ingénieurs sont souvent russes.
    La Russie, malgré elle, est éloignée de l’Occident, elle (la Russie) et a du mal à admettre que ca peut être une opportunité pour elle.
    Pourquoi donc Google Facebook, Apple peuvent-ils traiter la Russie de cette manière et pas la Chine ?
    La Chine a crée et surtout développée ses propres outils de l’internet et les géants américains se plient (ou sont virés) aux décisions du législateurs chinois, pour la Russie c’est différents.
    Je me souviens de cette scène à la TV ou Poutine sermonne l’un de ses ministres qui traine les pieds pour réimplanter le rouble dans leurs zones portuaires.
    La Russie a VK et Yantek, leurs développements ne dépendent que de la Russie, sinon sur les services elle sera constamment considérée comme la 8eme roue du carrosse.

      +8

    Alerter
    • Nicolas // 24.11.2017 à 10h06

      C’est “Yandex” bien sûr. VK est le principal joyaux du groupe Mail.ru, qui a aussi les 2 autres grands réseaux sociaux russes, ICQ, et un “cloud”.
      Je suis aussi convaincu que c’est une opportunité en or pour la Russie. Reste à savoir comment elle sera exploitée. Pour le pétrole, c’est bien plus que ce que vous indiquez. De nombreuses usines ont ouvert dans le secteur oil&gas, qui permettent de se passer d’importation d’équipements occidentaux. J’ai visité une grosse usine flambant neuve du domaine, d’un groupe américain : en plus de réduire fortement les importations du secteur et de générer quelques exportations, ça importe des technologies, et leur partenariat avec l’université locale garantit d’aller de l’avant. En suivant ça de près on voit que cette année ont permis à la Russie de maîtriser plusieurs technologiesoil&gas qui exigeaient jusque là d’importer occidental. À ce rythme, la participation de Total Exxon etc à l’exploitation du pétrole arctique ne sera plus nécessaire.

        +8

      Alerter
  • tortueux // 24.11.2017 à 09h49

    Complément : la fin de la neutralité de l’internet approche aux USA, la directive pourrait être votée le 14 décembre prochain. Officiellement, il s’agit de laisser les entreprises (les fournisseurs d’accès, notamment) gérer elles-mêmes le trafic, sans l’intervention de l’Etat qui a été jugé nuisible depuis Obama, car – bien entendu – la loi du marché c’est toujours mieux (mais mieux pour qui, au juste ?).

    Il faut en attendre le ralentissement volontaire causé par des entreprises privées au cas par cas, par exemple pour voir des vidéos (grosse bande passante consommée) ou jouer en ligne (super ” ping ” requis), à moins de payer un surcoût (tarif de l’abonnement).

    Un cran plus loin, il n’est pas délirant d’envisager une future interdiction de connexion à des sites jugés complotistes, non fiables et compagnie, interdiction laissée à la discrétion des entreprises privées (doctement conseillée par le pouvoir politique, quand même).

    Bref, un outil de censure ” douce ” supplémentaire.

      +8

    Alerter
  • TuYolPol // 24.11.2017 à 10h23

    Un truc tout con, c’est un browser qui t’envoie direct en page 4. Tiens, pourquoi pas ?
    Ou le tirage au sort dans les résultats, avec un petit plugin de rien du tout.
    Moi j’essaie framabee en ce moment, un métamoteur.

    Au passage, c’est comme dit OB : plus ils ratissent industriellement le fond des mers, plus les poissons vont chercher ailleurs.

    Pour les humains c’est un peu comme pour les bêtes : avant il y avait 80% d’animaux sauvages, maintenant 80% d’animaux domestiques. Est-ce la faute des animaux ? Ou celle des humains ?

      +6

    Alerter
    • TuYolPol // 24.11.2017 à 11h18

      framabee alias SearX is a metasearch engine, aggregating the results of other search engines while not storing information about its users.

      Donc vous pouvez le régler comme vous voulez pour agréger les résultats de Qwant, Duckduckgo, Yandex, Google, Yahoo. Rapide, flexible.

      [Thinkerview] Eric Filiol (DGSE) conseille le point d’entrée https://prism-break.org/fr/ pour les alternatives libres.

        +4

      Alerter
    • Hervé // 24.11.2017 à 20h31

      ça existe. Bon, c’est américain, mais cela permet de trouver ce que l’on veut:
      http://millionshort.com

        +0

      Alerter
      • TuYolPol // 24.11.2017 à 21h47

        L’idée est intéressante. Je n’arrive pas à saisir tout-à-fait le sens du nom du site.

          +0

        Alerter
  • Le Barjack // 24.11.2017 à 10h36

    https://www.google.com/takeaction/action/freeandopen/index.html

    Je trouve ça assez paradoxal d’essayer de se présenter comme un chevalier de la net neutrality d’un coté, et de tricher avec les résultats de leur moteur de recherche de l’autre.

      +3

    Alerter
  • jerome // 24.11.2017 à 11h01

    Nous pouvons observer, qu’à ce jour, la Russie ne fait que subir les attaques occidentales. Elle réagit seulement contre l’agression. J’en déduis que le gouvernement russe est foncièrement prudent et a une vision sur le moyen/long terme. D’ailleurs, de mémoire, le président russe, lors de ses entretiens enregistrés avec Oliver Stone, a dit que certains avaient une vision à très court terme et que la politique internationale nécessitait une vision à 30 ans voire plus. Cela dit, je pense quand même que dans la société russe et même au niveau gouvernementale, il subsiste un véritable tropisme européen, vieux de 400 ans. Je remarque que les russes ne sont pas véhéments, ils n’ont aucune animosité envers l’occident et ils aiment toujours autant la culture française. Heureusement, j’ai l’impression que les nouvelles générations sont moins attachées au fait d’être ou de ne pas être de culture européenne. Qu’en pensez-vous?

      +10

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 24.11.2017 à 11h13

    En plus c’est très facile de surfer sur la “menace russe” : 70 ans de guerre froide, de propagande anti-soviétique dans l’inconscient collectif ça pèse de tout son poids.. https://img.over-blog-kiwi.com/1/47/05/71/20170105/ob_c82261_pieuvre-communiste-1936-1937.jpg
    https://4.bp.blogspot.com/-pwYpztQmcjg/VeIXx0SePAI/AAAAAAAAA_Y/j9O6d2UGsaw/s1600/pieuvre%2Bpoutinienne.jpg
    L’octopus de la “red scare” a été revue et corrigé comme on peux le voir plus haut
    la comique : https://img.over-blog-kiwi.com/1/66/96/30/20161217/ob_684cf4_20161216-russiansdidit-0.jpg
    Mais personne n’est dupe, que se soit aux Usa, ou Europe on sent bien qu’il y a là une nouvelle guerre idéologique doublée de maccarthysme. Elle se mène plus contre “nous ” que contre les “ennemis imaginaires” ils ont si peur que l’on soit “conscient” et on l’est heureusement ! .

      +5

    Alerter
  • Danielle // 24.11.2017 à 11h58

    Personnellement, j’ai installé l’application RT sur ma tablette, je n’ai donc pas besoin de Google pour suivre ce média… Quand à Sputnik, jusqu’à présent je le suivait sur Facebook. Je vais voir s’il existe une application pour l’avoir directement.

      +3

    Alerter
  • Louis Robert // 24.11.2017 à 13h15

    Nous devrions plutôt porter notre attention sur l’essentiel. Nous assistons à la préparation d’une guerre mondiale totale de l’Empire à la Russie et à la Chine, guerre qui accourt, constamment quémandée par l’Empire jusqu’aux frontières mêmes des deux « ennemis » présumés et que l’on s’emploie à diaboliser dans de savantes campagnes d’hostilité et de haine.

    À preuve, en face, on n’est pas dupe:

    Ordre présidentiel russe: mobilisation de l’aviation, temps de guerre (« Putin orders Russian air force to prepare for ‘time of war’ » — Independent, Feb. 2017),

    Ordre présidentiel russe: les entreprises doivent être prêtes à se mettre sur un pied de guerre (« Putin orders Russian companies to be ready for urgent transition to war-time operations » — RT, Nov. 22, 2017).

    Plus secrète, la Chine n’en est pas moins en train de se mobiliser urgemment.

    Voilà ce qui devrait retenir notre attention!

      +7

    Alerter
  • Tripack // 24.11.2017 à 17h08

    j’utilise lilo , à chaque recherche je génère de l’argent et tout est reversé à l’entreprise de son choix, pour moi , je reverse au CHU de Grenoble pour que des clowns viennent divertir des enfants très malades.

      +5

    Alerter
  • TuYolPol // 24.11.2017 à 18h49

    Et pendant ce temps-là Menaces sur les magazines d’info à France 2
    “Les salariés d’« Envoyé spécial » et « Complément d’enquête » ont appris choqués, ce matin même, que le COMEX devait valider la décision de l’ex Orange de ne diffuser qu’alternativement et mensuellement un jeudi par mois dès janvier 2018 les deux magazines de France 2”
    Avec réduction de la moitié des effectifs.

    Peau de chagrin …

    J’imagine que des budgets comme ça, c’est plus difficile de les migrer en pure player que @si, ou là-bas si j’y suis.

      +2

    Alerter
    • TuYolPol // 24.11.2017 à 19h22

      On prend deux magazines d’investigation reconnus, qui ont récemment sorti des vraies enquêtes.
      On les saigne un bon coup.
      Tous les journalistes comprennent ce que ça veut dire pour leur cul, si l’envie leur prend de se prendre pour Élise Lucet.
      Démonstration de comment ça marche maintenant. Et fin d’un modèle.

        +6

      Alerter
  • moshedayan // 24.11.2017 à 18h51

    Mon avis très personnel. L’action de Google -c’est de l’enfumage. Il dit Propagande. Et alors ! En face, chaque jour, les médias occidentaux font de la propagande pro-atlantiste. Evidemment, la Russie fait de la propagande. A cela, il suffit d’avoir un esprit de recul, critique. Ce qui est condamnable : c’est la transformation des faits ou les mensonges : là ni Moscou, ni Washington ni Paris sont exempts de critiques.
    La Russie et les BRIC’s n’ont qu’une réponse à faire : boycotter Google. Si les BRIC’s réagissent ensemble, je pense que Google fera vite marche arrière.
    Plus inquiétant est l’accumulation d’actes de l’OTAN préparant les esprits à une agression ouverte contre la Russie.
    A mon avis, d’ici quelques mois deux issues possibles : ou l’OTAN change et décide de dialoguer ou l’agression est déjà planifiée. Poutine veut éviter un nouveau “juin 1941” d’où sa directive sur la “transition de guerre”.

      +7

    Alerter
  • peyo // 24.11.2017 à 19h26

    Qwant comme moteur, Opera comme navigateur avec un VPN gratuit intégré, terminé Google et les pirates censeurs de la NSA.

      +2

    Alerter
    • NPV // 24.11.2017 à 21h46

      Quel VPN gratuit ? Ceux que j’ai essayé rame, rame, rame…

        +3

      Alerter
    • Jérémy // 26.11.2017 à 14h29

      Vous êtes bien naïf ! Opera est loin d’être un navigateur intègre ; le seul qui le reste quelque peu, c’est Mozilla Firefox ! Quant aux VPN, il faut savoir que ce n’est pas une fiabilité absolue ; le risque se situant en règle générale entre la mentalité et le savoir-faire du bidule entre la chaise et l’écran… J’ai passé une journée entière à comparer les offres VPN de deux cents entreprises off-shore, et ils conservent des logs, ou bien les connexions sont d’une lenteur extrême au fur et à mesure des jours qui passent ! A moins de changer de VPN tous les cinq minutes, aucune utilité surtout si c’est pour faire des recherches en français ou se connecter à sa banque ! Et encore, il faudrait penser à ne garder strictement aucun cookie dans le navigateur, et lancer un script pour effacer tous les fichiers temporaires toutes ces 5 min’ : bonjour le confort de navigation !

      Ce qu’il faudrait dans l’idéal, c’est un PC pour chaque utilisation ou bien la solution Qwant OS (plusieurs machines virtuelles lancées en même temps), mais qui fatiguent le PC tant cet OS puise dans les ressources du processeur ! Et là, il est clair que l’utilisateur lambda, qui ne sait même pas installer un logiciel sous Windows, ne pourra en aucun cas utiliser cet OS, il n’en comprendrait même pas les fonctionnalités !

        +1

      Alerter
  • Marc Michel Bouchard // 25.11.2017 à 12h52

    La guerre sous -forme pacifique- devient informatique et numérique, elle fera des dommages sans passer par des explosifs mais le fera par la censure et la création de crises.

    Les É.U ont besoin d’être toujours en guerre selon leur idéologie providentielle à base religieuse.

    L’informatique colonisée par FB, Googl, Twitt, micros, etc fait de ces entreprises des collaboratrices de Washington et de ces agences. Trouver des moteurs de recherche et navigateurs autres devient important comme ceux nommés ici et de préférence qui se distingue des options américaines à moins qu’elles refusent le jeu de Gouglouton. Cette dernière chose est devenue une machine orwellienne et moi aussi je regarde pour le moins pire type Duckduckgo, Yandex. Tous ceux qui ne sont pas des nerds ne peuvent bricoler à moins de recevoir des cours, alors, la plupart des gens pourront facilement choisir autre chose dans ce qui existe que le gouglouton, dans l’urgence de s’éloigner des nouveaux monstres informatiques.

      +3

    Alerter
  • Marc Michel Bouchard // 25.11.2017 à 13h13

    Toujours les médias officiels au diapason des grandes lignes américaines, de l’Élysée et du directoire Goog. L’émission -littéraire- le Grand libraire.

    En zappant avec doutes sur l’émission. Deux paroles sorties de romanciers témoins de notre époque.-Une invitée nous réfère aux -violents bombardements de la Russie en Syrie-? Contre la population civile, vraie première cible? OÙ sont les islamistes en Syrie? Un autre invité nous relate Soumission, le roman de Houellebec sans identifier de quelle soumission il s’agit? Houellebec, lui n’est pas bourré de tabous et il contre l’U.E, ce qui n’est pas classe pour le Paris culturel. L’extrême droite est mentionnée dans l’émission comme si le terrorisme islamiste n’était pas la menace principale depuis au moins le 13 novembre avec presque 300 morts ou blessés.
    Il y a des liens avec le contrôle censure Goog et toute cette soupe d’infos publiques et d’infos orientées à la télé savonnette. Cela met en colère tout ça.

      +4

    Alerter
  • Vincent P. // 25.11.2017 à 20h01

    Pour revenir sur les logiciels qu’on utilise, personne ne parle de CCleaner ? C’est quand même un bon outil de base, important pour tout utilisateur d’un système d’exploitation Windows !! (qui se soucie d’un minimum de maintenance)
    Et d’ailleurs, on tape sur les GAFA, mais combien ici sont (comme les gendarmes) sous Linux ? je suis le premier à avoir la flemme de faire une partition de mon dur, bien conscient de l’incohérence …

    Sinon pour moi c’est Firefox, Duckduck *, Ghostery, Badger, ProtonMail, un tel en 2G, pas de GPS, pas de Cloud, pas de CB sans contact, pas d’épargne, pas de dettes, pas de patron;
    et puis pas de Facebook ni aucun autre.

    De la rage, en revanche, j’en ai. Plus que je n’ai d’espoir.

    * j’hésite vraiment avec Qwant pour l’évidente raison de l’extra-territorialité du droit U.S, où Duck à ses quartiers. Mais Qwant est-il toujours si intègre à l’heure où Bruxelles légifère sur la censure ? Le doute m’habite.

      +2

    Alerter
    • Jérémy // 26.11.2017 à 14h20

      CCleaner n’est qu’un soft pour balayer certains fichiers temporaires / effacer des clés de registre… Cela ne permet en aucun cas de faire du filtrage de connexion TCP / UDP, et ne pas savoir configurer un fichier host sous Windows pour interdire la “télémétrie” Microsoft relève de la plus crasse ignorance !

      Petit exemple : j’ai fait tourner un Windows 10 sous un PC test en ayant installé un firewall de mon cru (très strict, qui demande une autorisation pour chaque sortie/entrée). Résultat : lorsque vous affichez un dossier, des données sont envoyés sur des serveurs Microsoft en République Tchèque ou Irlande ; pire encore, lorsque vous tentez de formater une clé USB, et tout au long du processus de formatage, Windows fait fuiter des données (notamment N° de série, etc.) vers ces serveurs, et si vous empêchez les paquets TCP de passer, cela conduira à des bugs !

      Passer sous Linux, cela ne demande pas vraiment d’efforts ; mais la fainéantise de beaucoup de gens pose un réel problème, c’est à cause de cette masse se complaisant à se faire fliquer qu’aujourd’hui Internet devient un minitel contrôlable alors que la philosophie de cette technologie est de décentraliser les contenus. Essayez donc Ubuntu 16.04 sous une clé USB à l’aide du logiciel Rufus…

        +2

      Alerter
      • Supedro // 26.11.2017 à 19h13

        Salut désolé de ne pas etre droit dans le fil de l’article,
        mais pour unix/ubuntu sur clef avec rufus, comment fait on pour utiliser des logiciels propriétaire windows (genre logiciel d’architecture 3D, ou soft de jeu specifique). On peut créer une boite d’emulation windows fiable sous ubuntu?
        merci

          +0

        Alerter
        • Jérémy // 26.11.2017 à 20h29

          Utilisez l’application sous Linux Wine qui permet d’émuler les programmes Windows ; après selon le logiciel, pas sûr que cela fonctionne du premier coup ; il faut ajouter des bilbiothèques de Windows et/ou configurer le “bon” Windows (de 98 à 10.0). Cependant, il existe d’excellents logiciels alternatifs à des solutions propriétaires en architecture (je vous laisse chercher quelques uns sur Internet en tapant les bons mots clés). Si vous jouez à des jeux dont l’éditeur est steam, aucun problème sous Ubuntu ! Par contre, il faut être un peu sérieux : une clé USB bootable ne sert qu’à découvrir un OS, pas de l’utiliser au quotidien !

            +2

          Alerter
          • Supedro // 27.11.2017 à 00h03

            Merci, pour la réponse. Je vais monter mon PC de secours sous Ubuntu, histoire de voir si mon nécessaire fonctionne avec Wine. Si ok, je basculerai définitivement.

              +0

            Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications