Les Crises Les Crises
29.août.201929.8.2019 // Les Crises

Amazonie : Le Grand conseil des amérindiens dénonce l’hypocrisie de la France

Merci 242
J'envoie

Source : Cnews, 26-08-2019

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. C’est en substance le reproche adressé au gouvernement français par le Grand conseil coutumier des peuples amérindien et bushinengé, alors que des incendies ravagent la forêt amazonienne.

L’instance qui représente et défend les intérêts des peuples autochtones a publié sur franceinfo une tribune, pointant que «le gouvernement français déplore la destruction de l’Amazonie brésilienne, mais parallèlement octroie des permis d’exploration aux multinationales minières en Amazonie française».

«CE GOUVERNEMENT FAIT DES NON-SENS»

«Le feu n’est pas le seul danger qui menace et détruit» la forêt, détaille le Grand conseil. «L’extractivisme a sa grande part de responsabilité». Or, «en Guyane, ce sont plus de 360 000 hectares qui ont été cédés aux multinationales minières. C’est la moitié de la surface de forêt qui a brûlé en Bolivie», indique Christophe Pierre, vice-président du Grand conseil. «On dénonce le fait de vouloir donner des leçons à l’international, alors que sur le territoire guyanais français, ce gouvernement fait des non-sens, des choses qui ne vont pas dans le sens de la préservation de la biodiversité et de l’Amazonie».

L’instance estime également nécessaire que les peuples autochtones soient intégrés dans les processus décisionnaires pour sauvegarder la forêt. «(Ils) ont toujours su préserver leur milieu, à travers leur mode de vie. C’est un savoir-faire précieux aujourd’hui», avance Christophe Pierre.

Selon les derniers chiffres, plus de 79 500 feux ont été répertoriés au Brésil depuis le début de l’année, dont un peu plus de la moitié en Amazonie.

Source : Cnews, 26-08-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

M.Smith // 29.08.2019 à 07h50

Ce non-sens fait sens pour Macron qui ne se soucie aucunement de l’Amazonie (pas plus que des forêts françaises) ou de l’écologie si ce n’est pour servir sa communication.

Un Macron ça ose tout c’est à ça qu’on le reconnait.

41 réactions et commentaires

  • M.Smith // 29.08.2019 à 07h50

    Ce non-sens fait sens pour Macron qui ne se soucie aucunement de l’Amazonie (pas plus que des forêts françaises) ou de l’écologie si ce n’est pour servir sa communication.

    Un Macron ça ose tout c’est à ça qu’on le reconnait.

      +111

    Alerter
  • Vercoquin // 29.08.2019 à 08h23

    “En Guyane, ce sont plus de 360 000 hectares qui ont été cédés aux multinationales minières”.
    Tout va bien, tout est normal. On a voté pour ça. Il ne faut pas s’étonner.
    Le citoyen français a élu un président néoconservateur ultra-libéral comme il n’en a jamais connu à la tête du pays.
    Tout le bien commun doit être livré à bas prix aux riches pour qu’ils s’enrichissent plus, plus et encore plus.
    Les autoroutes, EDF, SNCF, ADP (n’oubliez pas d’aller signer la pétition sur gouv.fr), les barrages, la Française des jeux, et autres. Demain, ça sera l’air qu’on respire.
    Tout est inscrit en dur dans les traités qu’on a voté. L’UE, c’est nous qui l’avons voulue. Maastricht, Schengen, Lisbonne et tout le reste, la mondialisation.
    Le cauchemar continue, et c’est pas fini.

      +79

    Alerter
    • SanKuKaï // 29.08.2019 à 09h46

      “On a voté pour ça”, “L’UE, c’est nous qui l’avons voulue.”
      Le problème c’est que, même quand on vote majoritairement contre et qu’on en veut pas, on l’a quand même.

        +55

      Alerter
      • Véronique // 29.08.2019 à 11h11

        Je souscris au commentaire de Vercoquin, mais vous avez raison de souligner qu’on n’a pas vraiment voté pour l’UE.
        Et même quand pour un référendum, on nous a demandé notre avis, il n’a pas été suivi.

          +27

        Alerter
      • Louis Robert // 29.08.2019 à 13h12

        Ce qui a prouvé pour la nième fois que ce Système pourri n’est qu’une imposture (un piège à ….).

        On ne renverse pas un « Système autocratique » (euphémisme), encore moins totalitaire, en votant contre dans une élection ou un référendum issu de, et «organisé » par, ce Système lui-même. Tout comme ailleurs, du reste, voter Morsi, c’est obtenir al-Sissi. La liste de pareils exemples orwelliens est longue, s’allongeant depuis des temps immémoriaux.

        C’est le Système même, en entier, qui doit non pas être contredit symboliquement par un vote qui selon lui le consacre… mais être renversé par le peuple s’affirmant (enfin!) souverain constituant.

          +22

        Alerter
      • Guillaume // 30.08.2019 à 01h25

        Ben si, “on” a voté pour ça en votant Macron. C’était le seul candidat qui disait ouvertement qu’il fallait plus d’UE et moins de France…
        Pour s’en assurer les élites et organes d’influence de sont assurer de bien afficher leur chiffon rouge.
        Retour d’expérience : la prochaine fois voter pour le chiffon rouge

          +3

        Alerter
        • vert-de-taire // 31.08.2019 à 17h25

          la prochaine fois ?

          Le chiffon sera vert …
          … pomme !

          pour que rien ne change.

            +0

          Alerter
  • yann // 29.08.2019 à 08h48

    Et donc,concrètement, comment on empêche les multinationales minières d’aller tout casser?

      +4

    Alerter
    • obermeyer // 29.08.2019 à 08h55

      En sortant un décret qui interdit l’extraction dans la zone , tout simplement .

        +23

      Alerter
      • charles // 29.08.2019 à 09h02

        Si macron venait à faire cela, et plus généralement à changer de cap, il en paierait les conséquences politique qui feront son échec aux prochaines élections donnant le champ libre à une nouvelle version du représentant des destructeur neo libéraux capitaliste.

        C’est tout un pan de la race humaine qui se démène pour que cette destruction advienne.

          +11

        Alerter
      • yann // 29.08.2019 à 09h16

        Je n’ai jamais personnellement “sorti” de décret.
        Mais vu que ça à l’air simple, si vous m’expliquez je veux bien essayer.

          +5

        Alerter
        • obermeyer // 29.08.2019 à 10h52

          Vous non , personnellement moi non plus , mais pour le président c’est assez simple : il prend une feuille de papier , son stylo , écrit le décret et le signe . Bien sûr les multinationales ne seraient pas contentes ( c’est pourquoi il ne le fait pas ) , mais ça fait partie de ses nombreuses prérogatives .

            +16

          Alerter
      • RGT // 29.08.2019 à 09h38

        Il n’est pas nécessaire de se compliquer la vie à sortir un décret.
        Il suffit simplement d’appliquer aux dirigeants et aux actionnaires de ces entreprises la même technique que celle qu’ils appliquent à l’encontre des des peuples autochtones pour s’en débarrasser : On tire dans le tas à balles réelles.

        Si certains survivent ils ne viendront plus tenter de s’accaparer les biens de ceux qui les protègent depuis des milliers d’années.

        Finalement, la solution est très simple.

        C’est pour cela qu’elle est appliquée par les “bienfaiteurs de l’humanité” sans entraîner le moindre frémissement médiatique dans la “grande presse” ni parmi les “serviteurs de l’état”.

        Pour combattre son ennemi, il faut commencer à employer ses propres armes.

        Généralement il n’apprécie pas beaucoup cette grande marque d’attention.

          +30

        Alerter
        • Florent L. // 29.08.2019 à 10h40

          C’est facile de trouver des armes – merci le lobby des chasseurs – mais est ce que ca suffit face à des tanks ? Paris, décembre 2018, des tanks équipés de lance grenades incapacitantes descendent les champs Élysées. Le gouvernement a une armée privée pour le défendre qui tirera plus fort que vous ne le pouvez. Le gouvernement italien a torturé des opposants au g7, vous croyez que la police française s’y refuserait ?

            +7

          Alerter
          • Louis Robert // 29.08.2019 à 13h32

            Florent, si vous aviez raison, le peuple vietnamien croupirait, aujourd’hui, asservi à l’Empire… Or ce petit peuple, résistant héroïque, a bien vaincu la plus grande puissance de l’histoire humaine. Le monde entier a vu celle-ci quitter précipitamment les lieux, traumatisme insurmontable qui fait que quelques-uns des vaincus s’affirment même, encore et toujours, avoir été les vainqueurs.

              +8

            Alerter
            • charles // 29.08.2019 à 13h56

              ouais, mais les vietnamiens eux ne sont pas un peuple de vendu. Depuis jules cesar la faiblesse de ce pays est toujours la même.

                +2

              Alerter
            • Sandrine // 29.08.2019 à 15h26

              Euh?! Les Vietnamiens, n’étaient-ils pas un peu aidés quand même par le camp “socialistes” (et par les anti-guerre aux Etats-Unis)?

                +7

              Alerter
            • geedorah // 29.08.2019 à 15h31

              ils peuvent dire merci au grand frère qui les a bien aider (et des ricains qui ont mis au pouvoir un tyran dans la partie sud du pays)
              faudrait p’tre demander à poutine de faire un peu de logistique pour les GJ

                +5

              Alerter
            • Louis Robert // 29.08.2019 à 17h38

              @ Sandrine

              Ne sous-estimons pas l’ampleur héroïque et l’exemplarité historique de la victoire anti-impérialiste vietnamienne.

              Au moins, les Vietnamiens, femmes, hommes et enfants, laïcs et moines, n’ont pas eu l’audace de demander aux autres de combattre à leur place. Savoir se gagner le concours d’alliés de la plus haute qualité humaine parmi ses amis (et ses ennemis!…), atteste non seulement de la maîtrise de l’art de la guerre, mais plus encore de la poursuite d’une cause juste. Le Tribunal international Russell devait d’ailleurs le confirmer par sa condamnation inconditionnelle des crimes de guerre commis au Vietnam (et pas seulement!…) par l’Empire.

              https://www.amazon.com/Against-Crime-Silence-Proceedings-International/dp/0950030031

                +6

              Alerter
        • MIZZGIR // 29.08.2019 à 18h13

          Effectivement, RGT, à un moment donné, il va sans doute être nécessaire de mettre la pression à nos élites (ainsi qu’à tous leurs « bras droits ») par autre chose que des « manifestations pacifiques ». Je pense que cela finira par se produire, même si aujourd’hui nous en sommes encore loin. Cette question, que vous soulevez, me semble en définitive LA PLUS IMPORTANTE DE TOUTES (je suis désolé de dire cela car je ne cautionne pas l’« usage de la force » – pour ne pas employer un mot plus radical – sauf en ultime recours… ), que bien sûr personne n’ose aborder ouvertement, car pour mille et une raisons faciles à comprendre c’est devenu un TABOU absolu. Les détenteurs du pouvoir n’abandonneront JAMAIS, c’est évident, à moins qu’ « on » (mais qui serait ce « on » exactement, voilà tout le problème) ne leur botte le cul. Certes, et je suis bien conscient de ce que je dis, il faudrait en payer le prix. Mais par le passé d’autres que nous l’ont fait. En sommes-nous tellement incapables ? Je ne sais pas. L’avenir le dira. Je précise que j’écris tout ça bien humblement, ne cherchant à heurter quiconque, et n’ayant pour ma part nullement la trempe d’un « combattant ». Mais je pense que, malheureusement, à notre corps défendant, cette question va finir un jour ou l’autre par se poser sérieusement pour nombre d’entre nous. Dieu fasse que je me trompe.

            +10

          Alerter
          • RGT // 29.08.2019 à 21h37

            Dans le passé, d’autres l’ont déjà fait mais ils n’étaient pas assez nombreux.

            Souvenez-vous des conséquences du massacre de Haymarket Square, à Chicago le 4 mai 1886.

            La police a tiré dans la foule de manifestants anarchistes PACIFIQUES qui demandaient la journée de travail de huit heures.

            Les anarchistes de TOUTE la planète ont alors compris que le pouvoir politique et économique ne céderait RIEN et ils ont décidé, bien qu’étant des pacifistes convaincus, de ne plus se laisser tirer comme des lapins le jour d’ouverture de la chasse et ont décidé de s’en prendre à ceux qui AVAIENT LE POUVOIR “LÉGAL” d’opprimer la population, ainsi que leurs zélés ACOLYTES.

            Cette époque à été assez “chaude” pour les “élites” (et pour les flics qui les servaient avec un sadisme redoutable ne l’oublions pas).
            Bien sûr, la presse et la propagande d’état a tôt fait de dénoncer ces TERRORISTES qui n’avaient pas pour cibles des victimes civiles innocentes.

            Par contre, les politicards, les “hauts fonctionnaires”, les banquiers, les financiers et les dirigeants d’entreprises qui exploitaient sans vergogne la population au delà de toute limite se terraient et n’osaient plus sortir de chez eux.

            Et durant cette période (dramatique pour les “élites”) de nombreuses avancées sociales ont été consenties mais en se gardant bien de reconnaître que les anarchistes étaient à l’origine de ces progrès.

            Et comme d’habitude, après avoir reçu quelques miettes et que les anars aient été exterminés dans des bains de sang bien médiatiques (pour faire peur aux gueux qui n’avaient QUE leurs vies) les pigeons ont oublié les causes de leur colère et sont redevenus de gentils moutons.

              +7

            Alerter
            • MIZZGIR // 29.08.2019 à 23h16

              Mécanique sociale absolument abjecte et profondément injuste – surtout envers ceux qui se sont sacrifiés pour améliorer le sort de leurs semblables ! Pour moi, la violence dont ont usé nombre de ces « anars » dont vous parlez était légitime. D’ailleurs en vous écrivant ma réponse je pensais à la Commune de Paris…

                +4

              Alerter
          • domus // 30.08.2019 à 03h18

            Je pense que la France a tout un énorme arsenal juridique suffisant pour tous les foutre en taule, il suffit simplement que des connaisseurs courageux le fassent. Ca évitera des morts inutiles qui ne serviront comme d’habitude que ceux qui les pousseront à se sacrifier, agiter le peuple avant de s’en servir, comme on dit et c’est ce qui se passe, la preuve, votre commentaire qui est repris par beaucoup, “il faut y aller, une révolution, etc..” Surtout pas, ils n’attendent que ça pour instaurer plus de liberticides.

              +2

            Alerter
    • Zorglub // 29.08.2019 à 14h52

      La lutte armée ? Je crois que les cubains ont montré la voie contre l’impérialisme. Qu’ il soit américain ou autre.

        +5

      Alerter
      • Louis Robert // 29.08.2019 à 20h44

        Rappel:

        Andrés Zaldívar Diéguez, “Blockade: The Longest Economic Siege in History”, édition espagnole, 2003, trad. anglaise, 2007, Cuba. Référence à de nombreux documents gouvernementaux et impériaux, officiels et on ne peut plus révélateurs.

          +3

        Alerter
  • Loxosceles // 29.08.2019 à 09h20

    Sur la capacité de ces peuples à préserver leur milieu :

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4950&v=Y5J4UEa1_Qs

    Merci de ne pas censurer ce lien, c’est un véritable moment d’intelligence à partager, en plein dans le sujet, et je ne suis pas du genre à diffuser n’importe quoi dans des chaines et autres réseau-socialeries… Jerémy Narby est un anthropologue suisse dont la finesse du propos fait du bien, dans les tempêtes d’imbécilités contemporaines.

      +8

    Alerter
    • RGT // 29.08.2019 à 21h54

      Merci pour ce lien très intéressant que je recommande à tous les lecteurs de ce blog.

      Par contre, AVANT de lancer la vidéo, remettez la barre de navigation de cette vidéo au début car le lien pointe vers la fin de cette conférence (time_continue=4950).

      Ou cliquez sur le lien qui lancera la vidéo à partir du début : https://www.youtube.com/watch?v=Y5J4UEa1_Qs

        +2

      Alerter
  • Macarel // 29.08.2019 à 09h29

    “France, mère des arts, des armes et des lois”, et des donneurs de leçons en tout genre…

      +7

    Alerter
  • Julien // 29.08.2019 à 09h35

    Macron est au fond politiquement. Il ne lui reste que l’écologie (la nouvelle tendance politique à la mode). Avez vous remarqué comme 5 jours de canicule en France peut mobiliser politiques et médias.Macron lui à compris. pas plus tard que cette semaine il a osé paraitre dans une vidéo de Konbini (organe de propagande étatique pour les jeunes) preuve que ce mec est un véritable pantin, néanmoins trés bon communiquant pour endormir le monde. Et la jeunesse est devenue tellement bête et aliénée qu’elle valide presque sans broncher le discours mensonger de son pseudo président. Ce gouvernement dans son ensemble est une blague. le niveau de nullité atteint est hallucinant. Concernant l’Amazonie, des dizaine de milliers de feux, dont la France à une grosse part de responsabilité. Je suis persuadé que jamais il ne replanteront. ils seraient capable d’y mettre un Carrefour avec parking géant, macdo et autre joyeuserie, ou de mettre des hectares de palmier à huile pour faire de la bouffe pour ces carrefours…

      +20

    Alerter
    • charles // 29.08.2019 à 14h00

      > Macron est au fond politiquement

      je ne comprends pas que vous réfléchissiez en ces termes. Il a éborgné, mutilé et même tué son peuple au prétexte de maintenir un ordre publique et civile.

      Pensez vous vraiment que ce type là ce maintien au pouvoir par la volonté populaire ? Ou son image médiatique ?

      J’ai envie de reprendre les mots d’une certaine potiche qui nous parlait de shampoing….

        +4

      Alerter
      • Julien // 30.08.2019 à 09h25

        il se maintient au pouvoir uniquement parce qu’il obéit à un agenda mondialiste ultra libéral qui lui est imposé par ses maîtres, en faisant croire qu’il fait dans le social et l’écologie. Ce mec est un pur pantin psychologiquement instable, il à totalement détruit le paysage politique français et l’image présidentielle en a pris un sacré coup avec sa fête de la musique et autres photos à tendance lgbt… bref, j’ai honte de mon pays vraiment, jamais je n’aurai cru un jour tenir ce discours.

          +2

        Alerter
  • Patrick // 29.08.2019 à 09h38

    A nos dirigeants, ils ne leurs restent plus que la com. Le pouvoir ça fait déjà quelques décennies qu’ils ne l’ont plus. Pour le malheur des peuples qu’ils sont censés gouverner. D’où leur incessante hypocrisie.

      +12

    Alerter
  • Ardéchoix // 29.08.2019 à 10h01

    Pour mon bon président l’Amazonie est à l’écologie et que Amazon est à l’emploi.

      +9

    Alerter
  • Olivier MONTULET // 29.08.2019 à 14h11

    Ceux qui manipulent la peur on toujours des intentions cachées et cherchent toujours à prendre notre contrôle et ainsi nous priver de notre conscience et de notre liberté.

      +8

    Alerter
  • Louis Robert // 29.08.2019 à 14h51

    Le régime de la Macronie se rend ridicule en exhibant ses contradictions criantes devant un auditoire international aujourd’hui instruit, informé, donc averti et critique. Elle ne saurait réussir à passer sous silence son passé-présent colonialiste et impérialiste. Personne parmi les gens concernés n’est dupe de la Françafrique, non plus que des restes omniprésents de l’empire français tout comme du rôle impérialiste de la France comme partie intégrante de l’Empire.

    La grandeur de la France se situe dans la direction opposée à celle qui l’oriente aujourd’hui en marche.

      +4

    Alerter
  • Kiwixar // 29.08.2019 à 15h43

    Ce qui arrive en filigrane est le “droit d’ingérence écologique”.

    Avant, les démocratiesTM de l’Otanie intervenaient à l’étranger au nom des “droits de l’hommeTM”. Comme plus personne ne croit que l’Otanie a une quelconque légitimité sur le sujet de la démocratieTM et des droits de l’hommeTM, ils inventent une nouvelle légitimité pour les interventions extérieures : sauver la planète.

    Alors, on a beau polluer x fois plus que des Brésiliens par habitant, on aurait le droit moral (nous, hommes blancs sages) d’aller donner des leçons d’écologie à des sud-américains un peu brunis par le soleil des tropiques. On aurait le droit de mettre la clim quand il fait 30°C dehors, mais pas les habitants de Delhi quand il fait 50°C dehors.

    Et si le rejet de C02 devient un “droit d’ingérence écologique”, il n’y a qu’un pas avant que l’Otanie stipule que les hydrocarbures (dont l’Otanie sera bientôt dépourvue, dès que le pétrole de roche-mère US aura fait pshit) qui créent ce CO2 et cette pollution deviennent un “droit d’ingérence écologique”. Ou : “comme on n’a plus de pétrole, il faudra le partager car il appartient à tous, au nom du dieu-CO2 et de l’écologie et de la planète”. Nous vivons une époque intéressante, le réservoir d’essence de l’Occident est presque vide. Il va falloir aller se servir à la pompe gratuitement.

      +6

    Alerter
    • xc // 29.08.2019 à 18h57

      Supposons qu’un pays n’impose aucune norme écologique à ses usines pour la raison que les vents dominants poussent leurs fumées vers les pays voisins. Ces derniers devraient-ils se taire ?
      Admettons que le CO2 soit à effet de serre. Les incendies en Amazonie en augmentent la teneur dans l’atmosphère, ce qui ne concerne pas que les seuls Brésiliens. Bon, je ne sais plus où je l’ai lu, leur effet sur ce plan serait minime. Mais dans le climat (sans jeu de mot) actuel…

        +1

      Alerter
    • Catalina // 29.08.2019 à 22h43

      ben ? c’est déjà fait : ils rachètent des points de pollution !!! effectivement, la connerie n’a plus aucune limite venant de “ces gens là”, qui ne savent qu’une seule chose “compter, piller” et massacrer, puisque ceci avec cela.

        +2

      Alerter
  • rolland // 30.08.2019 à 11h45

    Pour oser dire de pareils non-sens aux oreilles de tous, j’imagine bien Macron être sous l’emprise d’un contrôle mental puissant ne lui permettant pas de se retrouver lui-même..

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications