Publié le 13-10-2015 à 18h23

Source : L’Obs

Pourquoi la France se targue-t-elle de vendre des armes à un pays qui piétine les droits de l’homme et participe à une guerre au Yémen?

Manuel Valls, à son arrivée en Arabie Saoudite le 12 octobre 2015 (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Manuel Valls est heureux : lors de son voyage en Arabie Saoudite, pétromonarchie, régime barbare, la France a signé pour 10 milliards d’euros de contrats. C’est le Premier ministre qui l’a tweeté lui-même, marquant sa joie par un point d’exclamation et soulignant son implication personnelle par l’ajout de ses initiales :

France-Arabie Saoudite : 10 milliards € de contrats ! Le Gouvernement mobilisé pour nos entreprises et l’emploi. MV”

OB : on dirait presque du Jean Jaurès, non ?

Ces accords, précise Matignon, touchent à divers secteurs : infrastructures, santé, satellites, agro-alimentaire, maritime, mais aussi armement. Cette fois, ce sont 30 patrouilleurs rapides qui feront l’objet d’une commande à la fin de l’année.

Vous vous demandez peut-être s’il est bien judicieux d’aller vendre des armes sophistiquées ou des satellites à un pays qui piétine les droits de l’homme, emprisonne les opposants politiques, coupe des têtes au sabre, dénie aux femmes de nombreux droits (y compris celui de conduire une automobile) et sponsorise l’islamisme radical dans le monde entier. Une “source diplomatique”, dans “le Journal du Dimanche” avance une réponse à vos interrogations :

Si vous décidez de mettre fin à toute relation commerciale, vous antagonisez et vous rompez le dialogue. Un lien solide permet au contraire d’accompagner le pays dans d’autres directions au niveau politique.”

Idée brillante ! Voilà une piste pour régler les conflits en cours : ainsi, on pourrait vendre des armes à Bachar et-Assad pour cesser “d’antagoniser”. Ou bien à Daech, tiens : cela ne permettrait-il pas, par un “dialogue” avec ces fous sanguinaires, de les “accompagner dans d’autres directions politiques” ?

Pas de débat en France

Vers quelle “autre direction politique” cette géniale source diplomatique entend-elle conduire l’Arabie Saoudite, pays dont la conception de la société n’a rien à envier à celle des Talibans ? Je te vends trois avions de chasse, à condition que ce soit des femmes qui les pilotent ? Tiens, voici un lot de mitrailleuses, mais attention, seulement si tu autorises l’ouverture d’une boîte gay à Riyad ?

Au Canada, la question des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite fait débat. Mais en France, c’est le silence. Beaucoup d’emplois sont en jeu…

Et pourtant, les armes qu’on vend à l’Arabie Saoudite ne servent pas qu’à faire des tours de parade. Le royaume participe activement à une guerre, au Yémen contre des rebelles chiites, les Houthis. Une sale guerre : les forces de la coalition conduite par Riyad n’hésitent pas à bombarder des villes et des villages, des maisons, des écoles. Des milliers de civils sont morts depuis mars. Amnesty international est allé voir les résultats de 13 frappes près de Sa’ada : la moitié des morts sont des enfants.


Selon l’organisation, la coalition utilise des armes interdites : des bombes à sous-munitions. Elle appelle à suspendre la livraison d’armes aux Saoudiens et à ouvrir une enquête sur les violations des lois internationales.

Mais la France est sourde à cet appel. Elle préfère pousser sur Twitter des cocoricos indécents.

Pascal Riché

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

28 réponses à Arabie saoudite : les indécents cocoricos de la France par Pascal Riché

Commentaires recommandés

Micmac Le 22 octobre 2015 à 01h49

On choisit aussi bizarrement nos clients… à titre d’exemple :

Il y a quelques années, le Venezuela de Chavez s’était dit très intéressé par le Rafale. Mais le gouvernement français avait refusé de vendre à cette immonde dictature , et même de commencer des négociations…

Quelle horreur, on a nationalisé le pétrole là bas, rendez vous compte!!! C’est immonde, abject, j’ai pas de mots pour dénoncer une telle atteinte aux droits des actionnaires! Les pauvres gens, c’est bien triste.

Le Venezuela et d’autres pays d’Amérique Latine sont toujours aujourd’hui très intéressé par le Rafale, et autre quincaillerie. Mais bon, les ricains veulent pas… Avant, on avait une politique indépendante de Washington et on vendait des Mirages un peu partout… Mais c’était avant…

Je ne suis pas un admirateur des contrats d’armement, mais bon, les armes se vendent, si on en vendait pas, d’autres le ferait à notre place, et ça ne changerait rien. En l’absence de réglementation internationale, les ventes d’armes sont des questions diplomatiques et stratégiques. Et donc, on fait absolument n’importe quoi, comme on a pu le remarquer depuis Sarko, le grand ami du Qatar (entres autres).

  1. dupontg Le 22 octobre 2015 à 00h27
    Afficher/Masquer

    curieusement valls avait invité lang à l’accompagner…
    je ne sais pas trop ce qu’il avait voulu demontrer par là..


  2. Claude Gélinas Le 22 octobre 2015 à 00h30
    Afficher/Masquer

    La bonne nouvelle c’est que le Canada a montré la porte à Stephen Harper, l’ami de l’Arabie saoudite qui a conclu la vente de plusieurs milliards de camions militaires. La sanction des électeurs a été sans appel.

    Comment expliquer que la France des lumières renonce à ses convictions en faisant affaires avec l’Arabie saoudite sanguinaire et corrompue !


  3. naz Le 22 octobre 2015 à 00h59
    Afficher/Masquer

    Nous sommes dans de beaux draps!: les prolétaires de chez ne doivent leur statut qu’à ce genre de commerce; nous sommes littéralement coincés, nous ne pouvons décemment pas critiquer le maintien des emplois en France!!
    Bon, c’est vrai qu’ AIR France coince un peu grâce à ses concurrentes qatari entre autres mais ce qui se perd ici se garde là; alors!!


    • Micmac Le 22 octobre 2015 à 01h49
      Afficher/Masquer

      On choisit aussi bizarrement nos clients… à titre d’exemple :

      Il y a quelques années, le Venezuela de Chavez s’était dit très intéressé par le Rafale. Mais le gouvernement français avait refusé de vendre à cette immonde dictature , et même de commencer des négociations…

      Quelle horreur, on a nationalisé le pétrole là bas, rendez vous compte!!! C’est immonde, abject, j’ai pas de mots pour dénoncer une telle atteinte aux droits des actionnaires! Les pauvres gens, c’est bien triste.

      Le Venezuela et d’autres pays d’Amérique Latine sont toujours aujourd’hui très intéressé par le Rafale, et autre quincaillerie. Mais bon, les ricains veulent pas… Avant, on avait une politique indépendante de Washington et on vendait des Mirages un peu partout… Mais c’était avant…

      Je ne suis pas un admirateur des contrats d’armement, mais bon, les armes se vendent, si on en vendait pas, d’autres le ferait à notre place, et ça ne changerait rien. En l’absence de réglementation internationale, les ventes d’armes sont des questions diplomatiques et stratégiques. Et donc, on fait absolument n’importe quoi, comme on a pu le remarquer depuis Sarko, le grand ami du Qatar (entres autres).


      • Astatruc Le 22 octobre 2015 à 07h28
        Afficher/Masquer

        Le Vénézuela(mais pas que) achète ses armes à la Russie, il n’est pas perdant puisqu’il achète les meilleures armes du monde.

        “La Russie est le premier fournisseur d’armes de la “République bolivarienne”, des hélicoptères et des avions de chasse Sukhoï s’ajoutant aux tanks, blindés, lance-roquettes et kalachnikovs.”

        http://fr.sputniknews.com/international/20150402/1015458721.html

        Décidément, j’aime de plus en plus la Russie

        🙂


        • Micmac Le 22 octobre 2015 à 13h02
          Afficher/Masquer

          Et pour cause…

          L’échec du contrat avec le Brésil provient directement du refus de vente (diplomatique) au Venezuela. Ce qu’on ne dit pas… Le gouvernement vénézuélien insiste et est toujours intéressé.

          Curieusement, en cherchant sur le net, je ne trouve mention des intentions du gouvernement du Venezuela que sur un blog du FdG et sur beaucoup, beaucoup de sites espagnols (que je ne parle pas, mais qui sont compréhensibles). Pourtant, j’en avais entendu parler déjà sous Sarko.

          Alors qu’on en parle abondement sur les blogs en espagnol, il semble que le sujet soit véritablement tabou en français ou en anglais :

          https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=dassault+rafale+venezuela&start=0

          Apparemment, ce qui intéresse le Venezuela, c’est la disponibilité et les coûts d’entretien du Rafale, respectivement bien supérieure et bien inférieur à la concurrence équivalente, Russe notamment.

          Si on prenait un minimum d’indépendance vis à vis des USA, quitte à vendre des Rafales, on on aurait sûrement vendu pas mal au Brésil, au Venezuela, et, probablement en Argentine et au Pérou. Et on aurait pas besoin du Qatar et autres coupeurs de têtes…


  4. Kiwixar Le 22 octobre 2015 à 01h02
    Afficher/Masquer

    L’émoi à géométrie variable, avec nous les Occidentaux civilisés de l’OTAN d’un côté, et les autres de l’autre côté (le Tiers Monde, barbare par définition) :
    – la chaise électrique (USA)
    – les injections létales, avec des produits non testés, où le gus (souvent noir) peut agoniser pendant 2 heures (combinaison de plusieurs drogues, dont certaines peuvent tétaniser les muscles mais sans ôter la souffrance) sous le regard du public, “crève charogne” (USA)
    – décapité à coups de sabre, instantané (Arabie Saoudite)
    – peloton d’exécution, instantané (Indonésie)
    – 500 coups de fouet (à partir duquel on s’évanouit?)(Arabie Saoudite)
    – torture à Chicago ou Goulaganamo, pour les terroristes et sans procès (un syndicaliste est-il un terroriste?)(USA)
    – les drones après le petit déjeuner, boom le mariage au déjeuner (décalage horaire)


    • VladimirK Le 22 octobre 2015 à 02h31
      Afficher/Masquer

      Vous oubliez deux pays civilisés :
      – le Japon : peine de mort par pendaison
      – Singapour : peine de mort par pendaison aussi


    • olivier M Le 22 octobre 2015 à 06h39
      Afficher/Masquer

      L’occident civilise et barbare en meme temps (les USA n’en sont qu’un exemple), choisir son camp est son défi a venir. La barbarie a une bonne longueur d’avance. Hollande ne fait pas mieux que Sarkozy, je dirais même pire. Assassiner Kadhafi est une chose, soutenir les nazis ukrainiens puis al quaeda en Syrie enfonce la france dans l’abject encore plus profondément.


  5. Crapaud Rouge Le 22 octobre 2015 à 01h09
    Afficher/Masquer

    D’abord l’on vend son âme en sacrifiant l’emploi sur l’autel du commercial international, avec l’intention non dissimulée de constituer des “groupes” de “niveau mondial”, ensuite on la vend une seconde fois en faisant commerce de n’importe quoi avec n’importe qui “pour nos entreprises et pour l’emploi“. A l’arrivée on n’a plus rien, ni l’âme ni l’emploi…


    • V_Parlier Le 24 octobre 2015 à 11h28
      Afficher/Masquer

      Le plan mondialiste, c’est exactement ça.


  6. Emmanuel Le 22 octobre 2015 à 01h32
    Afficher/Masquer

    Il est question d’argent, énormément d’argent, non de décence.
    CQFD


  7. Pascalcs Le 22 octobre 2015 à 02h32
    Afficher/Masquer

    En tous cas, si contrats il y a, espérons que le contribuable français ne soit pas au final, comme pour l’Egypte, un des principaux financiers de ces projets mirifiques. Car au train où vont les choses en Arabie Saoudite (déficit budgétaire de 20%) et puisage massif dans ses réserves de changes pour maintenir le royaume dans son statut de Disneyland, le royaume pourrait être à sec d’ici 5 ans selon le FMI (http://www.imf.org/external/pubs/ft/reo/2015/mcd/eng/mreo1015.htm#).
    Avec le prix du pétrole on ne sait jamais, mais avec l’Iran comme rival de plus en plus affirmé, le risque existe.
    D’un autre côté, on sait bien que les prévisions du FMI se vérifient toujours….


  8. grub Le 22 octobre 2015 à 02h59
    Afficher/Masquer

    Faire du commerce avec l’Arabie saoudite, rien de plus normal, c’est un pays souverain et on a pas à leur expliquer la vie. C’est exactement la politique commerciale des chinois, le commerce permet de tisser des liens et d’ouvrir un dialogue.
    Mais alors quid de nos relations avec la Russie, la Syrie, l’Iran et la Corée du nord ?
    Nos hommes politiques sont d’une bêtise doublée d’une mauvaise foi affligeante.


    • dissy Le 22 octobre 2015 à 03h03
      Afficher/Masquer

      99 pct des politiques(fausse gauche ou fausse droite)n’ont jamais travaillé une minute de leur vie dans le secteur privé.


      • lvzor Le 23 octobre 2015 à 04h04
        Afficher/Masquer

        “99 pct des politiques(fausse gauche ou fausse droite)n’ont jamais travaillé une minute de leur vie dans le secteur privé.”

        …Ni dans l’intérêt public.


    • Alain Le 22 octobre 2015 à 07h09
      Afficher/Masquer

      Pour l’Iran, maintenant qu’on a le feu vert des Ricains, le business va bientôt reprendre. En moins bonne position qu’avant mais cela mettra quand même du beurre dans les épinards


  9. Jay SWD Le 22 octobre 2015 à 03h29
    Afficher/Masquer

    Ce fut tout de mème jubilatoire de voir Vallsolini,depuis Riyad,s’indigner que ds l’affaire Air France un DRH y avait laissé sa chemise:
    Expliquer les vertus du dialogue social en direct d’un pays où celui-ci se résume à:

    “Ferme ta gueule où je te coupe en deux!”

    C’est merveilleux!!

    Sinon,j’ai la version Hollande,ça marche aussi:

    Hollande version premier secouriste fonçant à la rédaction des Charlots massacrés par les Kouachi Bros,eux mème formés par AQPA,Al Quaïda en Péninsule Arabique,et sponsorisés par la Maison Saoud…..

    Et six mois plus tard,not’bon Hollande assistant au Conseil de Sécurité des Etats du Golfe,donc avec Saoudiens et Quataris! ! !

    Urgence à virer ces sinistres guignols!


    • Eric83 Le 22 octobre 2015 à 14h03
      Afficher/Masquer

      Je ne suis pas sûr que le qualificatif “jubilatoire” soit bien approprié.
      Pour ma part, je trouve que son intervention depuis Ryad en dit long du personnage qui se cache sous le masque de M Valls : c’est un petit dictateur en puissance, dangereux pour le peuple français.

      Pour en revenir au titre de l’article de l’auteur. Les cocoricos sont indécents mais c’est surtout M Valls qui est indécent.

      Il pourra toujours se reconvertir en ambassadeur en France pour l’Arabie Saoudite une fois que sa mission de 1er ministre du Medef aura pris fin.


  10. Astatruc Le 22 octobre 2015 à 07h37
    Afficher/Masquer

    Va falloir se magner de les virer parce que au train ou vont les choses, notre gouvernemlent donnera bientôt l’ordre de tirer à vuE sur ceux qui sont pas d’accord.On eSt en dictature où le moumou décide seul d’aller bombarder en Syrie, le stade d’après c’est copie conforme us:tout ceux qui pensent pas comme moi iront en taule ou seront abbatus;
    J’exagère vous croyez?
    Comment écraser le peu de contradiction?
    Une grosse bavure, une manif qui dégènère, comme en Syrie, comme en Ukraine, des snipers tirent sur les flics et les manifestants, c’est LE CHOC;
    Après ça, tout sera possible.
    Va falloir qu’on devienne résistants dans notre propre pays tout comme sous le gouvernement des vendus de Vichy


  11. DocteurGrodois Le 22 octobre 2015 à 15h00
    Afficher/Masquer

    Ou est le problème? La France a vendu des armes (dont des sous-marins..) depuis tres longue date au Pakistan qui fournit, héberge, et entraine l’autre moitie des islamiaques de la planète que les Saoudi et les Qatari ne financent pas deja.

    Le problème n’est pas que la France vende des armes à des régimes pas cool.

    Le problème provient de ce qui a ete promis ou vendu en contrepartie de ces contrats. Des boomerangs potentiels.

    Ca peut etre des retro-commissions. Apparemment ca ne se fait plus, mais il parait que ca se faisait beaucoup, avant. Comme pour les frégates de Taiwan, ou les sous-marins de l’affaire Karachi. Ca a juste fait quelques noyés, défenestrés, et explosés. Mais bon ca ne se fait plus. Ou en tous cas ca ne se fera plus en dollar US, ca coute trop cher en amendes.

    Ca pourrait aussi etre la promesse d’ouvrir tres largement les droits de traffic aerien vers la France d’une certaine compagnie nationale du Qatar. Au detriment d’Air France, qui du coup aurait interet à tres vite se “moderniser” pour faire face à cette concurrence aussi loyale qu’inévitable. Mais là c’est limite théorie du complot. D’autant plus que les Mistrals et Rafales vendus à l’Egypte, pays à l’économie exsangue, seront en fait payés par des prets gracieux du Qatar.

    Bref, je suis certain que les Saoudiens n’ont guère demandé que des Rafales en échange de leur argent.


  12. Papagateau Le 22 octobre 2015 à 16h17
    Afficher/Masquer

    Nous habitons le Médéf-istan.


    • V_Parlier Le 24 octobre 2015 à 11h34
      Afficher/Masquer

      Le medef est d’ailleurs bourré d’atlantistes béats (ou achetés), ce qui en plus de sa soif de fric lui confère aujourd’hui cette aptitude à la complicité dans les plans géopolitiques bien pourris (avant l’Arabie Saoudite, déjà). On peut donc dire que même si c’était directement lui qui gouvernait on suivrait cette même voie.


  13. stephp Le 24 octobre 2015 à 22h04
    Afficher/Masquer

    Bug à l’Obs, Les chiens de garde se rebiffent ! Étonnant non ? L’exception qui confirme la règle ?
    Enfin bon, pour une fois qu’on peut y lire quelque chose de sensé… on va pas faire la fine bouche

    En tout cas bravo valls (avec un petit ‘v’), futur prix Nobel de la paix ? Il a toutes ses chances là !
    J’ai envie de lui dire: Vas-y mon gars, continue dans l’abjection, t’es imbattable, presque de l’Art…


Charte de modérations des commentaires