Les Crises Les Crises
18.septembre.201918.9.2019 // Les Crises

Attaque de Villeurbanne : foire à la xénophobie sur CNews et BFMTV. Par Samuel Gontier

Merci 175
J'envoie

Source : Télérama, Samuel Gontier, 04-09-2019

Attaque de Villeurbanne : foire à la xénophobie sur CNews et BFMTV

Selon les experts de CNews, l’attaque meutrière de Villeurbanne révèle la présence en Europe de millions de migrants prêts à égorger les passants. Ruth Elkrief, elle, salue sur BFMTV la pertinence des critiques de Marine Le Pen.

« Villeurbanne : le droit d’asile en question », certifie le bandeau de CNews. « Villeurbanne : le droit d’asile en question », certifie le bandeau de BFMTV. Lundi, deux jours après l’attaque de passants par un réfugié afghan, les deux chaînes d’info s’attachent à remettre en cause un principe de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Sur CNews, Arnaud Ardoin fait sa rentrée : « Je suis très, très heureux de vous retrouver dans Police justice info. On s’intéresse aujourd’hui à ce drame de Villeurbanne. » « Villeurbanne : le profil du suspect se précise », annonce le bandeau. A l’image, il reste assez flou.

© CNews

« On va s’intéresser au parcours incroyable de cet homme, promet Arnaud Ardoin. Un Afghan, plusieurs nationalités, plusieurs âges, ça reste encore assez flou. » C’est bien ce qu’il semblait. « On se penchera sur les failles de notre système des demandeurs d’asile, ces femmes et hommes qui sont dans des zones grises, qui ont été déboutés et qui restent sur le territoire dans des situations administratives un peu étranges. » Même si le meurtrier de Villeurbanne n’avait pas été débouté et possédait un titre de séjour.

© CNews

L’animateur présente ses […]

Suite à lire sur Télérama, Samuel Gontier, 04-09-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

politzer // 18.09.2019 à 08h42

J ai vécu 10 ans dans le 95. Pas une seule année sans emmerdements et agressions contre tous les membres de ma famille dont 2 tres graves qui ont donne suite à des poursuites judiciaires. La scolarité de mon cadet ostracisé raketté et terrorisé , détruite. Des quartiers arborés des petits immeubles récents et bien entretenus, des jeunes majoritairement bien scolarisés chômage ds la moyenne nationale.
Nous sommes tous anti racistes depuis tjrs. J ai un frere “noir” mon meilleur ami de 40ans est algerien.
Le racisme anti blanc et le communitarisme je connais depuis 1979 quand j ai travaille aux Antilles. J observe que chez mon meilleur ennemi le RN je n ai js relevé en 60ans de vie politique la moindre injure raciste à l égard de quiconque. Moi et mes enfants personne ne peut nous manipuler et ns faire croire que l immigration est une chance. C est une calamité organisée par l oligarchie le patronat et la sociale democratie notamment.

106 réactions et commentaires

  • M.Smith // 18.09.2019 à 06h49

    Et en même temps :
    https://francais.rt.com/france/65846-immigration-macron-appelle-plus-fermete
    Quelle synchronicité ou quelle ruissellement de la pensée !

    Le problème n’est pas l’IA (Intelligence Artificielle) mais la BH (Bêtise Humaine), alors que le deep learning tentent de donner un peu d’autonomie sinon de créativité aux machines, les médias et les politiques régressent vers la pensée binaire, le tout ou rien. L’immigration une chance pour la France (on supprime les frontières) ou une malédiction (on prépare la guerre civile). Pas de juste milieu. Et rien sur les causes de l’immigration (guerres, accaparement des richesses, pollutions, réchauffement climatiques).

    Maintenant que tous les courants ont rejoint la mer du néolibéralisme il faut bien mettre l’accent sur le sociétal pour se différencier ou créer des divisions. Regardez ailleurs, tapez-vous dessus, on s’amuse du spectacle en mangeant des homards géants, si grands que vous ne pouvez même pas imaginer.

      +18

    Alerter
  • Joe Bserve // 18.09.2019 à 07h00

    Télérama a raison il ne se passe rien il faut surtout ne rien faire et continuer comme ça.

      +25

    Alerter
    • VVR // 18.09.2019 à 20h20

      Non, il ne s’est rien passé. les homicides en France c’est 2 a 3 par jour. Donc cet évennement qui merite apparement une reaction gouvernementale immédiate et de grand débats en direct (alors que l’on ne sais encore rien), c’est que ce jour là 30% des homicides étaient causé par un fou, battant ainsi temporairement les classiques: la famille ou un voisin.

        +9

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 03h29

      @ Joe Bserve

      Au contraire, il faut agir pour que la Psychiatrie ne soit plus un lieu socialement sinistré et vidé de son sens premier qui est de soigner les patients atteints de grave troubles psychologiques. Hélas, nos mandants ont décidé de ne rien faire par pure idéologie et réduction du budget public. Pas étonnant que le peuple en fasse les frais directement dans la réalité et que certains en meurent. Nul hasard ici, seulement une conséquence malheureuse issue de politiques ineptes.

      Je m’étonne parallèlement que vous n’ayez pas bien compris l’article si savoureux de M.Gontier, à savoir le ratage complet d’un certain journalisme ordurier et proprement désinformateur.

      On comprend assez bien à la lecture de l’article que l’appareillage orthopédique d’une médiacratie intéressée et incompétente voit sa transformation accélérée en un simple outil grossier de propagande politique. Des gens grassement payés pour assurer ” la fabrique de l’opinion “, n’agissent qu’en vue d’opposer bien en amont de l’élection présidentielle de 2022 , le R.N ( ex-FN ) à LREM ( un parti en voie de “Front-nationalisation ” avancée selon les dernières déclarations du président Macron ).

      Merci à Monsieur Gontier pour son excellent article :

      Autopsie hilarante d’un faux-journalisme de plus en plus lunaire et pourvoyeur d’une haine incommensurable.

        +1

      Alerter
  • aladin0248 // 18.09.2019 à 07h24

    Ce qui est assez étonnant, c’est la coexistence entre ce discours tenu par des journalistes ou des intellectuels défendant généralement l’idéologie dominante et la politique officielle qui est, bon an mal an, immigrationniste même si elle ne l’est pas autant que les extrémistes ‘no borders’ le voudraient … Il est possible qu’il y ait une part de démagogie, mais sur le fond, il y a un problème. On ne peut pas à la fois défendre la politique migratoire laxiste de l’UE (et celle de Soros), et d’en refuser les conséquences. Il existe ici un point de dissonance cognitive. Que veut-on nous imposer exactement ?

      +43

    Alerter
    • Catalina // 18.09.2019 à 07h34

      Aladin,

      La peur ? la guerre de tous ces “riens” entre eux ?
      Des boucs émissaires pour ne pas que les vrais coupables soient jugés par les peuples ?
      A part ça, je les sens à l’affût du moindre truc, si un Français psychotique sous cachetons faisait pareil, ça serait dans les faits divers…Mais il faut nourrir la haine, la peur, et terroriser les gens. Comme ça ils se tiennent tranquilles et on peut “faire” des lois liberticides pour garder le peuple “en sécurité”

        +18

      Alerter
      • rafades // 18.09.2019 à 12h09

        Un français psychotique, avait fait “un peu” pareil en 2004. Il s’appelait Romain Dupuy. L’affaire avait fait grand bruit. On en avait entendu parler pendant des mois. Il y a même eu une loi qui a vu le jour en 2008 – au sujet de l’irresponsabilité pénale en cas de troubles psychiatriques et des réponses à apporter aux familles des victimes – et plusieurs émissions de télé et de radio sur le sujet, C’est vous dire.
        Sur l’affaire de Villeurbanne, 3 jours après, plus aucun média n’en parlait. Il y a pourtant eu 11 dépôts de plaintes, 40 personnes prises en charge, un mort, huit blessés dont 3 graves. On ne connait même pas l’identité réelle de cette personne qui errait depuis 10 ans dans les frontières de l’Europe, avec deux identités et 3 dates de naissance différentes.
        Le problème, ce sont les déboutés du droit d’asile et ceux qui vivent sur le territoire sans papier (dont les déboutés du droit d’asile). Des personnes contraintes à la clandestinité. Certaines s’en sortiront – via la famille, les réseaux, le travail au noir, le mariage, la naissance d’enfants sur le territoire – jusqu’à l’obtention dix à vingt ans après, des fameux sésames : les papiers et les DROITS qu’ils ouvrent. D’autres repartiront chez eux ou vers d’autres pays européens. D’autres encore verseront dans la délinquance (drogue, vol, etc.) ou le radicalisme religieux. Car les mafias ou les imams radicaux sont des réseaux comme les autres ….
        Le problème, c’est cette “masse” de personnes sans aucun droit et dont on ignore le nombre, ce qui est assez incroyable vu d’un pays moderne plutôt versé dans l’administratif et la statistique.

          +19

        Alerter
    • Toutatis // 18.09.2019 à 07h55

      C’est vrai qu’il y a quelques années on ne faisait que nous passer et nous repasser cette photo d’enfant migrant noyé sur une plage pour nous culpabiliser. Les journalistes de Télérama ont du mal à avaler ce changment de discours dominant.

        +27

      Alerter
    • matt // 18.09.2019 à 07h56

      Je crois que ce paradoxe s’efface si on considère que le ‘débat’ migratoire n’est qu’une manière d’occulter le débat social et de gagner des élections contre les formations politiques de ‘gauche’ qui ne parviennent pas à s’en saisir (de ce débat). Macron et ses potes: racisme social. RN et leurs potes: racisme identitaire. Et l’extrême droite se trouve entièrement définie.

        +29

      Alerter
      • Geoffrey // 18.09.2019 à 09h21

        je pense…

        que l’immigration de remplacement est une stratégie du Système…

        pour affaiblir les classes prolétaires de souche (dans la perspective révolutionnaire imminente à neutraliser).

        principe d’Ockam : ‘faut pas croire qu’ “ils” sont super-malins, “ils” font le boulot à la hache, pas de ratiocinations inutiles…

        Geof’, neo-communiste belge

          +17

        Alerter
        • Renard // 18.09.2019 à 13h47

          Je ne crois pas que l’objectif soit de remplacer le prolétariat (trop gros) mais plutôt de constituer des minorités qui seraient des sources sans fin de polémiques et de débats ce qui permettrait de court-circuiter la lutte des classes. (Nos dirigeants ont, une fois n’est pas coutume, voulu importer le très efficace modèle américain en terme d’annihilation de la lutte des classes).

          Maintenant un remplacement, oui, a eu lieu dans les banlieues parisiennes. Il s’agissait pour la bourgeoisie parisienne de se débarrasser de son ennemi historique le prolétariat parisien. Cet admirable prolétariat parisien qui fut les sans-culottes, puis qui fut les faubourgs révolutionnaires, puis qui fut les banlieues rouges du parti communiste. Aujourd’hui tout cela n’est plus. Ce prolétariat a été substitué par un autre. Moi j’appelle ça un crime mais faites comme vous voulez.
          Le nouveau prolétariat parisien est en tout cas conforme à ce qu’attendait la bourgeoisie : il a brillé par son absence lors des manifestations GJ (imaginez seulement si l’ancien prolétariat parisien était toujours là, il aurait été le fer de lance des GJ, et on aurait probablement pu parler de Révolution).

          Je cherche désespérément quelqu’un qui me démontrerait par des arguments rationnels que l’immigration n’a pas été la catastrophe que je suppose, car j’aimerais ne pas avoir à dire que l’immigration est une catastrophe, mais je ne trouve personne, et je ne trouve pas d’argument. Il n’y a qu’une vérité et la raison ne nous dirige que vers cette seule vérité..

            +29

          Alerter
        • Fano // 18.09.2019 à 14h26

          La voiture Tue plus que l immigration ,l alcool Tue plus que l immigration,le tabac tue plus que l immigration
          Le taux d homicide etait beaucoup plus eleve En France avant l immigration massive que de nos jours .On vit une des periodes les moins violente de l histoire.
          Marie Currie etait polonaise ,emile Zola d origine italienne ,Gauguin ce tape une fillette de 13 ans dans son ile,Rimbaud a fait du traffic d armes et d esclave et son amant defonce lui a tire dessus francois villon a fait Parti d un gang criminel et est un meurtrier.
          Statistique ethenique pourquoi?
          Pour faire de probleme sociaux des problemes raciaux?
          Un antillais et un senegalais sont noirs mais a part ca qu ont ils En commune?
          Quel est le.point commun entre un Tunisian qui a debarque depuis 2 ans et quelqu un nee En France issues de la.2 em ou 3 em generation et eduque En France?
          Les arabes sont des blanc si vous les comptez a part devont Aussie comptez les bretons,les.catalans,les.basques,les.corses?

            +14

          Alerter
          • alexandre // 21.09.2019 à 09h58

            Il y a certainement plus une dimension culturelle que racial dans les problèmes liés à l’immigration.
            De nombreux pauvres en France vient une vie terrible sans se jeter sur des passant avec un couteau.
            La voiture elle tue comme l’alcool et le tabac, mais ce sont des choses inanimé, qui nécessite une volonté pour devenir dangereux. Ajouté l’ immigration à ces situations rend le sujet de la violence plus difficile.
            Que la violence soit en baisse ou non ne change pas le fait que les populations devraient avoir un droit de choix sur ce qui lui arrive.
            L’immigration en provenance d’Afrique pour beaucoup de gens est peu compréhensible.
            Chance pour la France?
            Sans doute pour continuer à créer des liens fort avec les pays de départ pour continuer à recevoir des ressources nécessaire au bon fonctionnement de nos sociétés?
            Oui il y a de la criminalité en col blanc dans les pays riche qui ne sont pas ou peu poursuivis.. mais la encore, est ce que cela permet de faire accepter l’immigration et ses effets?
            Notre société de consommation apparemment n’a pas de place pour tout le monde.. et ce sont potentiellement des milliards de nouveaux consommateurs qui en demandent.
            resteront ils chez eux à rêver ou chercheront ils a venir dans des pays riches et essayer de faire quelque chose?
            Ça c’est du côté immigré.
            Pour les politiques et autres “riches”.. chercheront ils à faire évoluer en douceur une société en changement constant ou laisseront ils les populations régler comme ils le peuvent leurs problèmes
            en se protégeant ( ceux qui en ont les moyens).

              +3

            Alerter
      • Patrick // 19.09.2019 à 08h32

        la gauche a depuis longtemps abandonné le débat social pour se consacrer au débat “sociétal” .. la bonne vieille stratégie “Terra Nova” qui consiste à faire du pied à toutes les minorités pour espérer en faire une majorité aux élections , même si ces minorités ne peuvent pas se supporter entre elles.

          +9

        Alerter
    • Joséphine // 18.09.2019 à 08h18

      Je me disais aussi que Soros était dans le coup.

        +1

      Alerter
    • openmind // 18.09.2019 à 14h34

      Il suffit d’écouter, avec prudence bien sûr, certains intellectuels sulfureux qui voient souvent les choses extrêmes qui se jouent en coulisses…Pour faire court, on nous a imposé l’ouverture et le métissage pour aller ensemble vers un nouvel ordre mondial’discours de Sarkozy il y a une dizaine d’années). Big problème, le vivre ensemble n’est plus aussi évident qu’avec une population homogène culturellement, us, coutumes..etc, docn certains ont peur qu’on se retourne contre les donneurs d’ordre de ce melting-pot parfois dur à supporter. Ces donneurs d’ordre et leurs affiliés n’auront de cesse que de détourner notre regard vers des luttes horizontales pour fracturer davantage la société:”oh le vilain migrant qui attaque un gentil blanc, les blancs, vous avez raison de détester ces méchants migrants mais surtout ne soyez pas sceptiques sur l’oligarchie et le capitalisme financier parce que sinon vous êtes antisémites et comme tout le monde le sait, ça c’est interdit!!!!!”

        +9

      Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 03h59

        Il s’agirait aussi de rappeler que la France participe actuellement et directement au génocide Yéménite qui voit plus de 7 millions de personnes mourir quasiment de faim sous les bombardement de la coalition pétro-monarchique d’Arabie Saoudite.

        Madame Merkel a récemment dit qu’il n’y avait plus de guerre en Europe mais outre le fait qu’elle sévit actuellement en Ukraine, l’Allemagne, la France, l’Angleterre aident militairement et logistiquement le régime dictatorial du roi d’Arabie Saoudite ; le commanditaire de l’assassinat atroce du journaliste Jamal Khashoggi.

        Sans compter la servilité intéressée de l’Oncle Sam jumelé directement et consubstantiellement à la dictature d’Arabie Saoudite qui aide lui aussi, au prorata de ses bénéfices, au bombardement du peuple Yéménite.

          +1

        Alerter
        • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 04h00

          Nous, les Françaises et les Français participons aux bombardements des populations civiles au Yemen et le gouvernement français actuel participe militairement à une guerre illégale auprès d’un pouvoir totalitaire théocratique. Où sont les fameux journalistes pour signaler cette information à une ” heure de grande écoute ” ?

          Nulle part quasiment… sauf sur le site The Intercept où l’on ne se paie pas de mots quand on exerce parfaitement son métier de journaliste.

          A ma connaissance, CNEWS ou BFMTV ne parlent pas non plus de ce genre de choses sur leurs chaines, si promptes pourtant à tricoter un étendard RN à partir d’un horrible fait divers occasionnel. A ce niveau là, nous ne sommes même plus en présence d’un “deux poids-deux mesures” , nous sommes en présence d’un grossier calcul électoraliste afin que la classe représentée par ces journalistes endimanchés ne perde jamais.

          A dessein, pour ces gens là, Macron ou Le Pen en 2022 feront tout aussi bien l’affaire.

            +1

          Alerter
  • Kiwixar // 18.09.2019 à 07h30

    J’ai l’impression que les oligarques sponsors de Macron veulent le faire ré-élire, (ou lui démontrer qu’il peut y aller à fond sur la casse sociale, car ils le feront réélire de toute manière) :
    – faire peur aux électeurs sur le sujet de l’immigration pour s’assurer un match de 2e tour Macron x Le Pen
    – en cas de risque que Melenchon fasse plus au 1er tour que Le Pen, le dégommer avec une affaire judiciaire

      +28

    Alerter
  • astap66 // 18.09.2019 à 07h31

    Lenine disait déjà que le fascisme était le capitalisme en décomposition.
    Malheureusement, cette technique du bouc émissaire emporte d’importants échos dans l’opinion. Peu importe que les millions de réfugiés afghans, ou provenant des côtes lybiennes, soient les conséquences des guerres menées par les gouvernements occidentaux. C’est déjà oublié.
    Tant que les gens ne verront pas qu’il faut trouver un moyen d’assécher le capital et son pouvoir de nuisance, les partis fascistes gagneront des pans toujours plus importants de l’opinion.
    Et deviendront même à terme les derniers recours de nos oligarques, qui les soutiennent d’ailleurs déjà en sous main, via leurs journaux et leurs chaines de TV.

      +21

    Alerter
  • Duracuir // 18.09.2019 à 07h58

    Article tendancieux, pratiquant les mêmes artifices (en inverse) de ceux qu’il prétend dénoncer. Dégoulinant de bien pensance, partiel, partial.

      +39

    Alerter
    • Geoffrey // 18.09.2019 à 09h27

      tout à fait.

      de fait, je suis assez d’accord avec les propos du “méchant beauf’ raciste” de service.

      le débat ne finit pas de pourrir, procédé dilatoire bien connu… ; en Europe, on n’interdit pas les débats d’idées, on les mélange avec de la démagogie crasse…alcool frelaté qui rend aveugle. (Pas mal, la métaphore, hein ?)

      Geof’

        +11

      Alerter
    • Dafrhel // 18.09.2019 à 09h43

      Le gauchisme dégoulinant de bons sentiments dans toute sa splendeur qui me soulève le cœur. Les crises pourrait nous éviter ce genre de faux article écrit pour Télérama.

        +30

      Alerter
      • joséphine // 18.09.2019 à 14h08

        Arrêtez avec votre “gauchisme”: en l’occurrence l’article ne fait que mettre en évidence ce que des chaines d’infos produisent de fausses informations, de déformation, de racolage, de stupidité. la question n’est pas de savoir si oui ou non, l’immigration est un problème, mais de savoir si on peut laisser tenir des propos faux concernant un drame.

          +20

        Alerter
      • Fano // 18.09.2019 à 14h30

        Au moins ca fait reagir,faut mettre que des articles qui vont dans votre sans?
        En plus En general la droite fait rentre au moins autant d immigres que la gauche faut arrete de tout le temps.dire les gauchiste

          +0

        Alerter
    • Vladimir K // 18.09.2019 à 14h31

      C’est vrai, l’article est assez peu équilibré.

      Cela étant, je reste surpris de ce qu’il s’est dit (si c’est vrai, je n’ai pas accès à CNews) sur une chaîne de TV nationale : “les afghans sont des menteurs et des terroristes de naissance”.

      J’en profite pour montrer quelques photos de ce qu’était l’Afghanistan, avant que les américains, l’américano-polonais “Zbiggy” en-tête aient renvoyé le pays au Moyen-Âge. C’est édifiant, et triste

      https://englishrussia.com/2011/07/21/the-afghanistan-of-the-50s-60s/

        +10

      Alerter
  • RGT // 18.09.2019 à 08h16

    Petite question : Pour 1 seul réfugié afghan qui a commis un crime, combien de français ont fait de même dans l’indifférence la plus totale ?

    Excusez-moi, la question est hors sujet.

    Mon avis personnel (qui en vaut rien pour nos “élites”) : Si cet homme avait pu rester dans son pays d’origine en vivant en paix et avec des moyens de subsistance décents ce drame ne serait jamais arrivé.

    Concernant les VRAIES responsabilité, il n’y a pas quelque-chose qui vous chagrine ?

    Moi si.

    L’Afghanistan : plus de 40 ans de bordel organisé par les occidentaux uniquement pour faire chier l’URSS (déjà moribonde).

    Et partout ailleurs c’est la même chose.

      +33

    Alerter
    • basile // 18.09.2019 à 08h46

      « Pour 1 seul réfugié afghan qui a commis un crime, combien de français … »
      vous pensez probablement aux féminicides ? : – )

      humour mis à part, des Français qui tuent ou essaient de tuer 10 personnes le même jour, dans la rue, vous en avez déjà vu ?
      Et des Français qui entendent des voix. Il y en a encore, au XXI siècle ?

      Albanie et Géorgie sont les deux premières nationalités de demandes d’asile alors qu’elles sont des pays considérés comme sûrs par l’OFPRA. Donc ils ne viennent pas pour cause de bordel mis chez eux.

        +33

      Alerter
      • Arkhenes // 18.09.2019 à 08h52

        RGT: Ok, c’est de la faute de nos dirigeants à nous si des individus d’un peuple martyrisé et traumatisé par des Etats-Majors viennent nous trucider.
        Du coup, on se laisse faire trucider, c’est votre logique?

          +18

        Alerter
        • Geoffrey // 18.09.2019 à 09h32

          RGT suggère probablement que personne n’est absolument mauvais et que la “chose-Juste” à faire, exige une démarche compréhensive (je ne dis pas ex-cusante !!!) du problème…

          non, on ne se laisse pas trucider

          à ct terme, on se défend ; à moyen terme, on arrête de voter comme des ânes…

          Car à toute chose, malheur est bon : les français apprennent “à la dure” que voter stupidement en toute impunité, ça n’existe pas. (cfr Boileau ” Dieu se rit..etc”).

          Geof’

            +10

          Alerter
          • RGT // 18.09.2019 à 19h37

            Pas du tout.

            Certains sont de vraies crapules, mais d’autres sont devenus des criminels après avoir vécu les guerres et la misère imposées par la “communauté internationale”.

            Sans compter ceux qui s’aperçoivent que le “rêve occidental” était un piège à cons uniquement destiné à les attirer dans la nasse de profiteurs de misère.

            Et ils sont vraiment cons car ils retournent leur rage contre les pékins lambda de leur “pays d’accueil” (qui sont tout aussi mal lotis qu’eux, voire même encore plus) alors que les seuls responsables de leur déchéance sont bel et bien les dirigeants (totalement intouchables).

            Si d’aventure un migrant agressait un “grand homme” la chasse serait ouverte et la police n’utiliserait pas de LBD40 je vous l’assure.

            Tant que les victimes sont des “moins que rien” les “élites” autoproclamées s’en foutent et profitent de l’aubaine en organisant un buzz pour faire diversion sur les causes réelles des souffrances de la population.
            Tout en laissant les causes des problèmes inchangées, ils ne vont quand-même pas perdre les “avantages acquis” à la sueur de leur corruption.

              +11

            Alerter
            • esox lucius // 18.09.2019 à 22h35

              effectivement @RGT,
              combien de personnes dans le monde n’ont jamais connu la paix depuis qu’ils sont nés.
              comment appréhender l’avenir en ayant vu que la guerre toute sa vie (palestine, cisjordanie, afghanistan…). il y aura un lourd travail à faire pour panser les blessures psychologique, à l’instar des enfants soldats en afrique.

                +2

              Alerter
        • Fano // 18.09.2019 à 14h44

          Non, mais si on voyaient En France de Grande manifestion sur les.agisement de l etat Francais qui cause de grands exode ceux qui ce plaignent des resultats seraient sans doute plus credible

            +0

          Alerter
        • RGT // 18.09.2019 à 19h23

          Je suis réellement opposé à toute forme de violence et je réprouve TOUS CEUX qui commettent des actes violents.

          A commencer par les “humanistes bien de chez nous” qui prennent des postures offensées à l’égard de “despotes” dont l’univers entier doit être débarrassé.

          Et tout ça pour aller ensuite profiter du bordel pour placer leurs pions sur l’échiquier géopolitique ou tout simplement piller les ressources naturelles.

          Sans compter les “bonus” sous forme de main d’œuvre n’ayant AUCUNE qualification qui viendra pour des “raisons humanitaires” entrer en concurrence directe (et déloyale) avec la main d’œuvre très qualifiée mais “trop coûteuse” des pays de ces “humanistes”.

          Certes, parmi ces MILLIONS d’immigrés qui affluent de toutes parts il y a des “excités de naissance”, mais il y en a beaucoup qui le deviennent quand ils comprennent que l’eldorado tant promis se résume à un taudis surpeuplé et un esclavage sordide.

          Ce que je veux simplement dire, c’est que si les occidentaux n’avaient pas VOLONTAIREMENT foutu le bordel dans leurs pays d’origine et avaient laissé ces populations vivre comme elles le faisaient depuis des siècles (sans coups d’états “favorables” ni de publicité mensongère sur la “beauté des pays civilisés”) nous n’en serions pas là.
          Quant à leurs dictateurs, c’est leur problème, et nous avons aussi les mêmes.

          N’oubliez JAMAIS que ces migrants n’ont pas quitté la terre de leurs ancêtres par plaisir.
          Il l’ont fait pour fuir les conditions de vie déplorables qui leur ont été imposées par QUI ?

          Pas moi en tout cas. Ni aucun lecteur de ce site non plus.

            +10

          Alerter
        • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 04h20

          @ Arkhenes

          Ah, ben non, hein !… si vous voyez quelqu’un avec un long couteau vouloir assassiner un passant, il faut bien évidemment tenter d’intervenir sinon vous tomberez pour ” non-assistance à personne en danger ” et vous risquez aussi de vous faire assassiner. Bien évidemment, il faut agir de la meilleure façon possible, c’est évident et c’est humain d’aider quelqu’un a échapper à un fou.

          Ceci étant dit, le sujet de l’article de monsieur Samuel Gontier n’est pas de savoir comment stopper un malade mental qui se rue sur des passants ” en entendant la voix de dieu ” comme hier Jeanne d’Arc l’entendait aussi à cheval, il s’agit de montrer comment une entreprise de faux-journalisme brode à partir d’un fait divers consternant, tout un programme politique autoritaire à destination des foules.

          C’est ça le sujet véritable sans compter les fausses informations distillées lors de cette émission entre personnes bavardes et politiquement homogènes.

          Relisez mieux l’article, peut-être le comprendrez-vous mieux dans sa ” substantifique moelle “.

            +1

          Alerter
      • germaine filoche // 18.09.2019 à 13h25

        un site parmis d’autres sur la schizophrénie! Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait

        !https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/schizophrenie

          +0

        Alerter
      • Fano // 18.09.2019 à 14h38

        L immigration intra Europeans est bien superieur aux autres mais eux n En parle pas car ils sont la pour installe dans la tete des gens musulmans= terroristes= invasions=etrange
        Ils font de l ideologique pas de l informatif.
        L etait nation c est construit En Parti sur l antisemitisme l Europe ce sera sur l islamophobie.
        Je pense que c est pour ca qu ils ne parlent ni des Albanais Georgians,polonais roumains et autres dont certains sont pourtant des delinquant et pour certains aussi des meurtriers

          +0

        Alerter
      • VVR // 18.09.2019 à 20h28

        > des Français qui tuent ou essaient de tuer 10 personnes le même jour, dans la rue, vous en avez déjà vu ?

        Les Français qui tuent leur femmes et leur enfants avant de s’en coller une ça compte ? ça avait causé une belle envolée des bavures policiéres il y a un an ou deux (oui, l’homme était policier, et il a fait avec son arme de service, d’ou bavure). Ceci dit personne n’en a parlé en dehors de la presse locale et des asso qui recenssent les bavures. Pour qu’on en parle, il aurait du entérer tout ce petit monde dans son jardin avant de disparaitre (2011, comme le temps passe).

          +2

        Alerter
        • L.A. // 19.09.2019 à 09h47

          @VVR :
          D’accord avec vous. J’ajoute : et les incendies volontaires d’immeubles (jamais dans les beaux quartiers) avec des familles et leurs gosses brûlés vifs ça compte ? Par ailleurs, en quoi le critère «le même jour» est-il plus pertinent que si c’était à des moments différents ?
          (Et je ne parle pas des licenciements économiques dans des régions déjà dévastées qui aboutissent aussi à des vie foutues et de nombreux morts.)

            +1

          Alerter
      • VVR // 18.09.2019 à 21h08

        Et des français qui entendent des voix, oui, il y en a encore, personnellement j’en ai connu 2. Grace a la sécu, la plupart sont sous traitement, mais il faud une premiére fois et on ne trouve pas toujours immédiatement le bon dosage.

          +1

        Alerter
      • Haricophile // 19.09.2019 à 14h03

        Oui, un Français qui essaye de tuer 10 personnes et plus le même jour c’est du déjà vu. Mais il ne faut pas confondre une racaille étrangère, fauchée, sans relation, n’ayant pas fait science-po ou l’ÉNA, sans carnet d’adresse, vivant dans une citée… bref, rien à avec un Monsieur Papon, rien a voir ! C’est complètement différent !

        Et encore j’ai pris un exemple assez gentil. J’ai apris avec l’âge à être beaucoup plus vache. Pour commencer je n’aborde pas le problème des décisions armement/militaire/barbouzage, n’est-ce pas Mr Hollande qui a lâché une petite phrase au coin d’un discours… Certes ces gens là ne salissent pas leur cols blancs, il se contente de donner des instructions, ou pire, des désirata ambiguës !

        Ça me rappelle le film ou Jacques l’Éventreur est propulsé dans le monde moderne, et ou il dit en regardant la télé quelque chose du genre : « Nous sommes dans une époque formidable, moi je n’étais qu’un petit amateur qui bricolait dans son coin, le crime est passé a l’échelle industrielle »

          +3

        Alerter
  • PME // 18.09.2019 à 08h24

    Consternant.

    Que des chaînes d’info oublient le mot important : info
    Qu’une revue télé appartenant au Monde commente le commentaire…

    Bref la lobotomie des cerveaux a bien fonctionné.

    Qui osera traiter du sujet de l’immigration calmement dans notre pays ? Avant que d’autres ne le fassent (moins calmement).

    Un réfugié n’est pas un immigré.
    Un immigré clandestin ne peut pas avoir les mêmes droits que l’immigrant régulier.
    Un immigrant régulier doit pouvoir s’intégrer à son rythme dans notre société (cela prend souvent plusieurs générations).
    La religion musulmane (comme les autres) n’est pas une nationalité.

    Un crime est un crime. Quel que soit son auteur (homme, femme, noir, blanc, jaune, chretien, juif,….). L’utilisation du mot terrorisme à toutes les sauces bannit la réflexion.

    Cela me fait penser à d’autres mots : féminicide par exemple. Une femme n’est pas assez Homme pour que l’on puisse continuer à utiliser le mot homicide ? Et lorsqu’une femme tue son mari, on va appeler cela comment ?

      +17

    Alerter
    • Subotai // 18.09.2019 à 19h26

      Un mâlicide.
      Greg Tabibian “j’suis pas content” a fait une excellente analyse du concept de “féminicide”…

        +3

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 04h39

      ” Et lorsqu’une femme tue son mari, on va appeler cela comment ? ”

      – Un meurtre ?

      Pour rappel :

      Le terme de ” féminicide ” est couramment utilisé par rapport aux enlèvements de femmes au Mexique et à leurs assassinats à échelle quasi-industrielle comme à Ciudad Juárez, une ville du nord où se concentrent les “maquiladoras”, ces usines qui bénéficient d’une exonération des droits de douane pour pouvoir produire à un moindre coût des marchandises assemblées, transformées, réparées ou élaborées à partir de composants importés.

      A l’origine, c’est en Amérique latine qu’est né le concept de “féminicide” de manière institutionnalisée, suite notamment au triple meurtre des sœurs Mirabal (Patria Mercedes, María Argentina Minerva et Antonia María Teresa) dites les « Mariposas », engagées dans le mouvement clandestin de lutte contre la dictature dominiquaine de Rafael Trujillo, un dictateur mis en place par les USA.

      Un type qui fit exterminer par ailleurs en octobre 1937 des milliers d’immigrants haïtiens. Le massacre est historiquement surnommé Kouto-a (« le couteau ») par les Haïtiens et El Corte (« la coupe ») par les Dominicains.

      Encore une histoire de ” couteau ” …

        +1

      Alerter
  • Joséphine // 18.09.2019 à 08h26

    Par contre, l’exil est suffisamment traumatique pour provoquer des passages à l’acte. Il est certain que la façon dont sont accueillis les réfugiés ( situation régulière) n’est pas digne et surtout pas à la hauteur.

      +3

    Alerter
  • rafades // 18.09.2019 à 08h35

    Il est clair que les journalistes de Télérama et leurs lecteurs, ne vivent pas dans des quartiers dans lesquels les femmes se font littéralement harcelées si elles sortent en short dans la rue …

    Vous dites quoi aux parents du jeune homme assassiné à Villeurbanne ?
    A ceux des deux jeunes filles assassinées à Marseille ?

      +29

    Alerter
    • Duracuir // 18.09.2019 à 08h41

      Ils disent aux parents exactement les mots qu’ont dit la foule des officiels jusqu’au plus haut niveau qui se sont pressés à l’enterrement du môme assassiné :rien. Et pour cause, aucun officiel n’a daigné se déplacer à l’enterrement du gamin.

        +21

      Alerter
      • VVR // 19.09.2019 à 02h35

        Est ce que vous pensez sérieusement que les officiels doivent se déplacer a chaque fait divers, soit 3 fois pas jour rien que pour les meurtres ?

        Certe propension des gens a éspérer du symbole a la con m’expaspére encore plus que la propension (qui en découle directement) de nos ministres à se déplacer dés qu’un drame quelquonque fait le direct de nos chaines d’information en continue. Comme si un seul flic s’était dit un jour: “il me faut un ministre de toute urgence.”.

          +1

        Alerter
        • Patrick // 19.09.2019 à 08h38

          ça dépend du fait divers !!
          on a vu Hollande se précipiter au chevet de certains ‘faits divers ” , même si il s’est avéré ensuite qu’il s’agissait de délinquants

            +13

          Alerter
  • politzer // 18.09.2019 à 08h42

    J ai vécu 10 ans dans le 95. Pas une seule année sans emmerdements et agressions contre tous les membres de ma famille dont 2 tres graves qui ont donne suite à des poursuites judiciaires. La scolarité de mon cadet ostracisé raketté et terrorisé , détruite. Des quartiers arborés des petits immeubles récents et bien entretenus, des jeunes majoritairement bien scolarisés chômage ds la moyenne nationale.
    Nous sommes tous anti racistes depuis tjrs. J ai un frere “noir” mon meilleur ami de 40ans est algerien.
    Le racisme anti blanc et le communitarisme je connais depuis 1979 quand j ai travaille aux Antilles. J observe que chez mon meilleur ennemi le RN je n ai js relevé en 60ans de vie politique la moindre injure raciste à l égard de quiconque. Moi et mes enfants personne ne peut nous manipuler et ns faire croire que l immigration est une chance. C est une calamité organisée par l oligarchie le patronat et la sociale democratie notamment.

      +67

    Alerter
    • Geoffrey // 18.09.2019 à 09h35

      C est une calamité organisée par l oligarchie le patronat et la sociale democratie notamment.

      pq la social-démocratie serait-elle sur le banc des accusés ? elle est morte depuis 40 ans, c’est son cadavre momifié qu’on agite…

      retrouvons le sens des mots !!!

      Geof’, neo-communiste belge

        +8

      Alerter
    • Fano // 18.09.2019 à 13h38

      Donc la delinquence n existait pas En France avant l immigration ?

        +5

      Alerter
    • Patrick // 19.09.2019 à 08h42

      J’ai grandi dans ce que l’on appelle pudiquement “un quartier”.
      Au début il n’y avait pas de problème, tout le monde cohabitait sans heurts , et puis les choses ont changé, mes parents ont décidé de déménager ( fin des années 70 ) , et la situation n’a fait qu’empirer, et moi je me suis éloigné dans la campagne.
      L’an dernier j’ai traversé le quartier un soir , en slalomant entre les poubelles en feu et les carcasses de voitures …. saine ambiance.

        +14

      Alerter
      • Fano // 19.09.2019 à 10h03

        Quel quartier a quelle date ? Je vie depuis plus de 30 dans ce qu on apelle “un quartier ” j ai vu certaines chose ce regarde, mais la vous nous parlez d une scene de guerre comme si c etait son etat normal .
        Alors franchement j ai beaucoup de mal a vous droite.
        En plus fin des annees 70 debut des Annees 80 c est le grand tournant neoliberal En France et il n y a pas que les quartier qui ont commence a ce degrade a cette date En france .
        Enfin tout petit de 6 a 8 ans j ai habite dans un village ils nous ont acceuilli comme des merdes mais ca quant j En parle on m explique que dans les village c est a toi de t Integre que faut faire ses preuves ,les gens n etaient pas aimable .
        Quant je raconte ca tout le monde trouve cela normal

          +1

        Alerter
  • Arkhenes // 18.09.2019 à 08h44

    L’hypocrisie et le voyeurisme de Cnews sont à vomir.

    Mais dans le même temps, force est de constater que ce genre d’attaques n’existait effectivement pas avant la vague migratoire qui dure depuis 2014, et que leurs auteurs en sont tous issus. Si je me trompe, merci de me donner des contre-exemples, je ne suis pas sectaire.

    Pour les victimes, ça ne change absolument rien que le motif terroriste soit retenu ou pas.

    Le fait que ce type d’attaque au couteau, à l’aveugle, se multiplie en Europe avec un profil d’agresseur toujours similaire, ça pose question. Dommage qu’il n’y ait que les idiots de Cnews pour y répondre.

      +22

    Alerter
  • René Fabri // 18.09.2019 à 09h29

    S’il n’y avait pas de problèmes, alors pourquoi interdire les statistiques ethniques, pourquoi donner presque systématiquement des prénoms d’emprunt dans les médias ? (et pourquoi interdire ce message qui n’est pas raciste, et ne contrevient pas à la charte du site ?)

      +17

    Alerter
    • Duracuir // 18.09.2019 à 12h45

      Elle sont interdites en France mais pas ailleurs. L’ONU dit que nous avons 9 millions de gens non nés en France. J’entends dans tous les médias depuis 30 ans que nous avons moins de 2 millions d’immigrés. L’Onu dit qu’ils viennent, dans l’ordre d’Algerie, du Maroc, de Tunisie puis de Turquie et de Chine. Les médias disent depuis 30 ans que l’immigration vient essentiellement de l’UE. Le Pew institute, après s’être mouillé le doigt dans des entrailles de poulet affirme qu’il y a moins de 5 millions de musulmans. Ils ne précisent pas si c’est , en France, ou Français. Quels sont les chiffres bidons là dedans?

        +15

      Alerter
      • Florent L. // 18.09.2019 à 19h23

        L’ONU dit 8 millions, ne précise pas d’où viennent les migrants, ne précise pas ce qu’est un migrant ni comment ils ont obtenu ces chiffres (enquêtes représentatives + chiffres officiels inexistants en france), dit que 51% en Europe sont des femmes. Quel rapport entre islam et immigration ?
        Un lien vers vos sources c’est pratique
        https://news.un.org/fr/story/2019/09/1051802

          +1

        Alerter
        • Nicolas Sarkozy // 21.09.2019 à 04h50

          Nicolas Sarkozy serait d’origine Otomane comme Boris Jonhson d’après l’Onu.

          A vérifier.

            +1

          Alerter
    • Alfred // 18.09.2019 à 22h34

      Les statistiques ethniques ne sont pas interdites en Allemagne et les statistiques produites par la police allemande montrent un lien indiscutable entre l’augmentation de la délinquance et de la violence en Allemagne et la vague d’immigration récente. Elle montrent aussi des corrélations fortes entre les crimes violents et certaines origines. Ce n’est peut être pas politiquement correct mais c’est réel et explicable (poke vallsounet: expliquer c’est un peu excuser).
      Le pire n’est pas la situation mais le déni de celle ci par réflexe idéologique.

        +18

      Alerter
      • VVR // 19.09.2019 à 13h53

        Ce que montre aussi cette étude (si l’on parle bien de Baier, Pfeiffer et Kliem), c’est que l’essentiel de l’immigration ne représente aucun probléme, et que seul 1% des immigrés sont responsable de la présque totalité de l’augmentation. Une frange trés caractéristique: jeunes, isolé de leur famille, et surtout ne rentrant pas dans les cases qui permettent d’être legalisé. (expliquer n’excuse rien du tout, mais cela me semble un pré-requis si l’on veux agir efficassement contre)

          +1

        Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 05h00

        @ Alfred

        Par contre et toujours d’après la police allemande, le préfet Walter Lübcke a bel et bien été assassiné par un militant néo-nazi. Il est à noter aussi que la série d’assassinats d’immigrés a été le fait du groupuscule néonazi NSU.

        Il est Important de rappeler les faits au delà des chaines télévisées qui tronquent ouvertement l’information quand ils ne la trafiquent pas furtivement. Certains animateurs télé pratiquent de plus en plus le ” journalisme par omission “, en cachant certains faits écrasants sous le prétexte d’en privilégier d’autres, plus mineurs.

        Restons vigilants.

          +1

        Alerter
  • basile // 18.09.2019 à 09h43

    Télérama en pleine oeuvre de rééducation de ses lecteurs
    Le chien de garde chargé de la chasse au nauséabond dans l’audio-visuel, somnolait dans son fauteuil, quand soudain, il sursaute : il a entendu des mots qui puent.

    le brave gratte papier se met alors à la tache, difficile, de retranscrire tout le débat (6 pages, 3453 mots) pour alerter les troupes démocratiques et citoyennes, et leurs dire « nous sommes cernés par les néo fachos)

    bien sûr, nombre autres débats, où notamment interviennent sans aucune concession à leurs gauches idées, les Françoise Degois, ou Jannick Alimi du Parisien, ne le dérange, et ne méritent pas retranscription, afin de les jeter en pâture à l’opinion.

      +16

    Alerter
  • chr bernard // 18.09.2019 à 11h37

    A mon estime la xénophobie (mot choisi délibérément pour discréditer ceux qui en sont taxés..) est un droit des peuples.
    Le peuple doit pouvoir, démocratiquement, contrôler l’accès à son territoire sans être taxé de quoique ce soit, et sans voir ses lois “jugées” par une quelconque instance supranationale (commission européenne, CJUE, ONU…).
    Si cela fait de moi quelqu’un d’extrême droite, tant pis…

      +27

    Alerter
  • ellilou // 18.09.2019 à 12h23

    Je tenais juste à préciser que Samuel Gontier essaye juste de faire rire et réfléchir sur le monde médiatique télévisuel et en dénoncer les travers de façon non sérieuse mais tout à fait sérieusement. Arrêtez donc avec les termes du genre “pensée bobo gauchisante” etc… ça devient fatiguant. Je ne fais pas partie de cette catégorie, quoi qu’on puisse mettre derrière ce terme fourre-tout, et j’apprécie ses articles drôles et pertinents.

      +4

    Alerter
  • t0rtu3 // 18.09.2019 à 12h30

    Ces éditocrates de caniveau sont bien plus dangereux et instables que les soit-disant terroristes dont ils parlent. Je serais curieux de voir les résultats si on leur faisait passer une évaluation psychologique.

      +5

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 05h07

      @ t0rtus3

      Vous n’appréciez pas les chroniques savoureuses et hilarantes de monsieur Gontier ?

      Quel dommage !

      Ne voyez-vous pas où nos “bergers médiatiques” tentent de mener le troupeau qui leur garantira une sinécure à vie ?

      Pendant ce temps là, nul débat sur le montant des retraites qui baisseront demain pour tout le monde grâce au tandem Macron & Philippe.

      Chut ! parlons plutôt d’immmmmmmmmmmmmmmmigration, car ” c’est notre Projet ” !

        +1

      Alerter
  • calahan // 18.09.2019 à 12h56

    Je pense que la manière dont certains journaleux perçoivent les afghans, leurs cultures, leurs histoires, leurs traditions est très similaire à celle qu’avait les nations européennes à l’égard des peuples sud américains et amérindiens, sont ce des sauvages ?
    ont ils une âme ?

    (voir le film “la controverse de Valladolid” avec un excellent Jean Pierre Marielle entre autre !)

    C’est très “moyenâgeux” comme concept… .

      +3

    Alerter
    • Duracuir // 18.09.2019 à 13h01

      Ha, c’est sûr que des gens qui pratiquent l’endogamie, refusent aux femmes le droit d’étudier, de travailler, de se soigner, les affublent d’une couverture avec un masque en grille, font péter des vestiges historiques pour hérésie, pratiquent la peine de mort par lapidation et y condamne les adultères, les homos, les apostats, les blasphémateurs et les hérétiques, c’est sur, le summum de la modernité.

        +24

      Alerter
      • calahan // 18.09.2019 à 14h16

        Êtes vous certain que l’on peut résumer ce pays à ça ?

          +5

        Alerter
        • Duracuir // 18.09.2019 à 18h28

          Non, mais on ne peut pas simplement l’occulte par convenance morale

            +14

          Alerter
          • calahan // 18.09.2019 à 18h32

            vous semblez confondre les afghans et les talibans.

              +3

            Alerter
            • Alfred // 18.09.2019 à 22h46

              Pour avoir travaillé là bas je peux vous garantir que vos préjugés ou du moins votre posture de principe vous éloigne de la réalité bien davantage que duracuir. Il existe des afghans athés qui boivent de l’alcool. J’en ai croisé qui sont encore là bas. Certes. Mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas vraiment au diapason du pays.
              Les afghans n’ont pas besoins des talibans pour tuer les apostats ou précipiter les homos des toits… et certains talibans ne se sont pas privés d’avoir des garçonnets pour amants comme cela se fait là bas chez les puissants.
              (En attendant Imamapostat est le compte Twitter d’un afghan immigré en France intéressant à suivre).

                +13

              Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 05h12

      @ Calahan

      Une excellente émission sur ” Saint-Etienne-de-Baïgorry ou la tradition d’accueil de la culture basque “. Où l’on parle aussi des ressemblances culturelles entre les Basques et les Afghans.

      A écouter, vraiment. Ici :

      France Culture :

      https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/refugies-34-laccueil-au-village-lexemple-de-saint-etienne-de-baigorry-1

        +1

      Alerter
  • Jean Aymard // 18.09.2019 à 13h12

    Ce qui est intéressant avec cet article, c’est qu’il permet de voir les 2 facettes d’un même vice : Le journalisme émotionnel.
    D’un côté, on a les journalistes “xénophobes”, car dénonçant un crime fait par un étranger. Et de l’autre, le journaliste de la gauche sociétale (Bon, ok, un bobo…) qui trouve ignoble qu’on puisse criminaliser à ce point le coupable d’un meurtre, (qui est en fait une victime à ses yeux.)
    Mais de chaque côté, on a le même travers: le traitement d’une information, non pas par la distanciation et la recherche fondamentale des faits et leur traitement le plus objectif possible, mais au contraire par un foisonnement de réactions épidermiques et essentiellement émotionnelles. Ce journalisme là opère une oblitération de la réflexion et contraint le téléspectateur (et le lecteur de Telerama) à une zombification tétanisante.
    Encore une bonne raison pour moi de ne plus allumer ma télé.

      +15

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 05h27

      @ Jean Aymard

      Il me semble que vous avez mal lu l’article de monsieur Gontier. Nulle part il n’est dit que le coupable du meurtre est une “victime”. Nulle part ! Comment M.Gontier d’ailleurs pourrait dire cela, ce serait inepte tandis qu’un jeune de 19 ans a été assassiné en plein jour !

      En vérité, vous faites ici une ” projection ” qui n’appartient qu’à vous selon vos propres préjugés.

      Vous imaginez ce que pourrait penser dans votre propre imagination un ” bobo ” tant il aura été largement caricaturé et ridiculisé depuis trente ans par l’office médiatique de propagande afin de faire revenir par la fenêtre une idéologie largement chassée du pays en 1944, lors de la Libération française. Ce n’est pas monsieur Gontier qui parle ainsi, c’est uniquement vous !

      Vous-même dressé plus ou moins inconsciemment par toutes sortes de médias influents qui vous auront dit quoi penser sur le “bobo” ” l’écolo ” ou le ” gaucho ” pour mieux épargner tout un tas de vrais salauds.

      L’objet éditorial de Samuel Gontier est une chronique sur la télévision, rien de plus, rien de moins. Il a publié un livre intitulé : ” Ma vie au poste: Huit ans d’enquête (immobile) sur la télé du quotidien “. Un parti pris éditorial qui vaut ce qu’il vaut mais que vous ne pouvez pas trafiquer à votre guise non plus. Il ne faut pas charrier.

      Je vous rejoins cependant sur un point :

      Oui, vous avez raison, face au naufrage de la ” raison médiatique ” , il vaut mieux aller apporter son vieux téléviseur ou son écran high-tech à la déchetterie du coin afin d’en retraiter les composants toxiques. En ce qui concerne, l’aristocratie médiatique servile qui en appelle à haute voix à un régime autoritaire voire dictatorial, nul recyclage possible.

      Cordialement.

        +1

      Alerter
  • Fano // 18.09.2019 à 13h35

    Il n y a pas quelque groupes dit identitaire arrete il y a peu avec l intention de tuer du musulmans?
    Ou ce sexagenaire ivre qui a poignarde une femme voile car musulmane devant ses enfants .ou cet ancien du service d ordre du fn ,ancien mercenaire qui traffic des armes dont certaines on fini dans les mains d un certains coulibaly a Porte de Vincennes.
    En fait le gros probleme a mon avis dans tout ces debats steriles c est les approximation,le melange de probleme dans des buts ideologique ,a travers le melange de probleme sociologists,politique,geopolitique .
    De plus les gens qui En debate son absolument pas des expert des sujets qu ils traitent , alors qu ils sont la pour informer les gens et il n y a personne pour les contredires ou confirmer ,ou mettre en perspective de maniere rationel ou scientifique .
    Apres chacun ira de son histoire vecu que lui bien evidament n a pas vecu mais En faisant de tel fait divers une generalite et en la resortant a chaque fois on a limpressions que cela arrive tout le temps partout.
    Moi juste a cote de chez moi environ 200 metres ils ont loge des Afghans ,tout c est toujours tres bien passe ils jouaient meme au foot avec nos enfants , ils ont Jamais eu de problemes avec personne,comme quoi on peut pas toujours tout generalise.

      +1

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 05h45

      Sans compter parallèlement la dilution communicationnelle pour épargner le ministre de l’Intérieur sur le suicide des policiers.

      ” Nord : un policier met fin à ses jours au poste de police de Louvroil avec son arme de service, le 50e suicide depuis janvier 2019 ” …

      Circulez, y ‘ a rien à voir. On ne discute pas des conditions de travail des policiers. On les laisse se tuer avec leur arme de service.

      Vive la V° république ! ses crimes de masse ( Guerre oubliée du Cameroun, Génocide rwandais, Guerre au Yemen ), ses trafics en tous genres – sonnants et trébuchants – à la tête de l’Etat, la répression des mouvements sociaux et ses suicides de fonctionnaires à la pelle !

      Circulez !

        +1

      Alerter
  • Cyri // 18.09.2019 à 13h52

    Bravo CNEWS, bravo à tous ces journalistes qui font exactement ce pour quoi on les paye sur des sujets comme ça : diviser, polariser. Comme si le problème dans ce drame c’était la nationalité du tueur. Ce que je vois ici c’est qu’un type, malade mental a pu se balader au milieu des gens pendant des années jusqu’à ce que ces horreurs se produisent. En France normalement, ce genre de cas est repéré bien avant, par la famille, chez un médecin, par le samu social… Ils sont enfermés et soignés.Les questions c’est plutôt pourquoi on l’a manqué ? Que faisait-il là ? Et qu’il soit musulman, canadien ou shintoïste n’a aucune importance.

      +6

    Alerter
    • rafades // 18.09.2019 à 14h47

      Une partie de la réponse c’est qu’on l’a manqué, parce qu’il n’était pas là. Et oui, cet homme passait les frontières européennes. Difficile dans ce cas de lui “imposer” (car on ne contraint pas une personne à se soigner) un quelconque suivi psychiatrique. On ne suit pas une personne itinérante.

      “Après neuf ans d’errance avec une première arrivée en France en 2009 suivie de séjours en Italie, en Allemagne et en Norvège de 2014 à 2016 et d’un retour en France en juin 2016”.

      Il était hébergé dans un centre (et non sous une tente Quechua dans un quelconque parc municipal) et bénéficiait de la protection subsidiaire. Il est également vraisemblable qu’il ait “itinéré” en France pour arriver au final, dans la région lyonnaise.

      Encore une fois, notre médecine a du mal à suivre une personne qui “vagabonde”. Encore plus, lorsqu’elle passe des frontières européenes.

      La question est : pourquoi a-t-il fuit l’Afghanistan et que recherchait-il en Europe pour vagabonder ainsi de pays en pays ? N’oubliez pas qu’en Europe, la quasi totalité des personnes sont sédentaires, ce qui n’est pas le cas de pays comme l’Afghanistan

        +2

      Alerter
      • Cyri // 18.09.2019 à 16h07

        Exactement. Qu’est-ce qui pousse ces hommes a fuir leur pays, à être des vagabonds ? On parle bien de politique là, pas “des fondamentalement nés méchants immigrants qui sont là pour nous envahir ou bien des pauvres victimes opprimées par leur horrible culture qu’il faut accueillir au pays de la liberté”. Tout ça est affaire de choix politiques et donc économiques, tant que d’autres prendront les décisions pour nous, ce sera celles qui les arrangent.

        Sinon, en France on oblige bel et bien les gens à se soigner du point de vue psy, et c’est tout à fait commun. L’internement est décidé par les proches ou la police.

          +0

        Alerter
  • Nanker // 18.09.2019 à 14h17

    “Télérama a raison il ne se passe rien”.

    Dans le 3ème arrondissement de Paris où habitent 90% des journalistes de cet hebdo effectivement il ne se passe rien. Pour un journaliste de Télérama passer le périph c’est déjà une aventure en soi. Imaginez les tourments de Fabienne Pascaud qui, pour la 1ère fois de sa vie, dut se rendre à Nanterre (beurk!) au théatre des Amandiers pour y voir un spectacle. “The horror, the horror…”

      +10

    Alerter
    • Patrick // 19.09.2019 à 08h47

      à la prochaine crise économique ( l’an prochain ? ) , ce sont ceux qui sont de l’autre côté du périph qui viendront faire leurs courses dans le 3ème arrondissement. Les journalistes vont prendre conscience de la réalité 🙂

        +11

      Alerter
  • christian gedeon // 18.09.2019 à 15h24

    Et chacun et cune de prêcher pour sa propre chapêlle. Bref, la “télé”,Télerama et les commentateurs,tout le monde y va de sa sauce. Il reste une question à la quelle je n’ai pas trouvé de réponse. Pourquoi “la droite ” ou “l’extrême droite ” sont
    elles taxées “d’intrumentalisation “, ” systématiquement? La “gauche ” et les droitsdel’hommistes,jamais,même quand ils mettent en scène des situations terribles comme celle du petit Aylan? Ainsi donc,ces gens peuvent transformer la réalité et l’utiliser (pas l’instrumentaliser,hein?) parce que ce sont des gentils. Toute position opposée est de la xénophobie,ou de l’instrumentalisation. Et là le bât blesse sérieusement,et donne ,in fine,les scores du RN.Comme par hasard,M. Macron aborde le sujet,et comme par hasard,les hurlements commencent tout de suiote. Qu’il l’aborde par électoralisme (ce qui est tout de même probable),n’enlève rien à la bêtise qui caractérise les attitudes par rapport à ce sujet. Qu’on songe bien que M. Macron n’est pas un imbécile,n’est ce pas? Et que se débarasser de son “aile gauche ” pour le remplacer en tout ou partie par les ex électeurs des républicains “….n’est pas?

      +12

    Alerter
  • Sébastien // 18.09.2019 à 17h45

    C’est bizarre. Le discours ambiant est dix fois pire que ce que le FN a jamais dit. Mais le problème c’est le FN/RN.
    Sauf que le FN n’aurait même jamais osé dire ce qui est dit en ce moment dans les médias, et qu’il n’y a pourtant aucun membre du FN/RN dans les médias…
    Donc la seule question pertinente est: qui a donné soudain l’autorisation de parler ainsi?

      +8

    Alerter
    • Florent L. // 18.09.2019 à 19h33

      Un élément de réponse avec notre président appelant à regarder en face l’immigration ? Ce midi j’ai regardé en face mon collègue senegalais du Portugal, il est aussi noir que d’habitude sinon il se porte bien.

        +3

      Alerter
    • Véronique // 18.09.2019 à 19h53

      Oui c’est assez frappant d’ailleurs.
      Je ne sais pas qui a donné une telle autorisation (qui ou quoi), je peux constater en revanche qu’il existe une perte réelle des repères, une confusion extrême. Ceux qui veulent l’UE et qui trouvent très bien le traité d’Aix-la-Chapelle, mais qui veulent des frontières, ceux qui pensent ethnies et communautés alors que la France républicaine ne les reconnait pas et ne reconnait que les nationalités. Ceux qui ne trouvent rien à redire au pacte de Marrakech et qui se livrent pourtant à la xénophobie la plus malsaine… tout ceci est extrêmement confus.

        +2

      Alerter
      • Patrick // 19.09.2019 à 08h49

        c’est toujours l’opposition entre la théorie et la réalité.
        Ils voulaient changer la réalité pour qu’elle colle à leurs théories et ils s’aperçoivent que ça ne se passe pas comme prévu , alors forcément ils font le grand écart … pas facile

          +5

        Alerter
  • xael // 19.09.2019 à 06h06

    Je ne sais plus qui disait : “c’est pas parce que Jean Marie Le Pen dit qu’il pleut, que je doit dire qu’il fait beau, ça n’a pas de sens”. A Mayotte depuis 10 ans je peux vous assurer que trop d’immigration tue l’immigration. Les infrastructures publiques, qui souffrent de façon chronique de retards et sous-dimensionnement, ont complètement failli à leur mission, et sont même détournées de leur objectif par la force des choses, pour parer à l’urgence. De façon hypocrite, bien cachées derrière ce bouclier de misère, des volontés parfois étatiques sont déterminées à déstabiliser la France et se réjouissent de nous voir pédaler dans la choucroute. Aucun Poutine, Xi, Tayyip, etc, ne se laisserait assaillir sans réaction, sans AU MOINS un message diplomatique ferme. Mais qui donc a sérieusement à craindre les coups de becs d’un coq malade et solidement enfermé dans le poulailler Otanien ?

      +13

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 06h01

      @ Xael

      A Mayotte ?

      Originairement située dans l’archipel des Comores avec Grande Comore, Anjouan, Mohéli… Mayotte est devenu un département français sous la présidence Sarkozy- Fillon. Mais que sommes-nous allés faire prés du canal du Mozambique ?

      Vous ne manquez pas de culot lorsque vous dites ” que trop d’immigration tue l’immigration ” !

      Vous vous relisez parfois ?

        +1

      Alerter
      • xael // 21.09.2019 à 08h44

        Votre commentaire est méprisant et typique de quelqu’un qui ne connait ni l’histoire ni la géopolitique, et qui n’a accessoirement pas de respect pour la démocratie. Les enjeux sont bien plus complexes que ce que vous croyez savoir, même moi qui suis ici je suis loin d’avoir tout compris au bout de 10 ans. Sarkozy n’a rien à voir là dedans, sauf qu’il a su s’approprier médiatiquement la coïncidence entre son mandat et la départementalisation pour en récolter les retombées électorales. C’est le point de dissonance de votre pensée, réflexe d’auto-dénigrement bien français et bien actuel, si votre opinion était correcte Sarkozy devrait être haï ici alors qu’il est vu au contraire comme un demi-dieu. Vous pouvez expliquer ça ? Trop d’immigration tue l’immigration, ce sont les immigrés eux-mêmes qui le disent, mais vous avez sûrement une bonne raison de ne pas les croire eux, Nicole “de” “Nicomaque”.

          +4

        Alerter
        • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 20h35

          @Xael

          Vous devriez vous renseigner et remonter un peu dans l’Histoire de cette région.

          Sur les quatre iles originaires, il y a tous les membres d’une même famille : le cousin habite à Grande Comore tandis que Mamie habite à Mohéli sans compter que Papa travaille à Mayotte tandis que sa sœur crèche encore à Anjouan. Face à cette réalité ancestrale est donc venu le fameux référendum français qui a démembré cette réalité avec toutes les tracasseries bureaucratiques annexes qui empêchent les uns de voir les autres comme ils le souhaiteraient. Après évidemment, tout un attirail policier s’invente et tandis que Papa est Français, on refuse à Mamie de venir le voir car elle est subitement une ” étrangère ” à la peau noire interdite de territoire. Plaquer vos vues franchouillardes sur une réalité historique remontant à plusieurs millénaires me consterne. Ne pas voir que c’est nous qui sommes une anomalie dans la région du canal du Mozambique m’amuse. J’appelle simplement à une certaine mesure sur la question, c’est tout !

            +1

          Alerter
          • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 20h37

            Quand à l’assassin de masse, le corrompu de la V° république qui a exterminé 50 000 civils Libyens dans sa guerre illégale pour mieux étouffer ses accointances tacites et financières avec son ancien ami le dictateur Khadhafi, vous m’en direz tant ! Le bonhomme va bientôt passer devant ses juges pour un certain nombre de délits antérieurs. Je m’en réjouis déjà. Ses crimes attendront encore un peu, si jamais ceux- ci sont un jour jugés, ce dont je doute, hélas ! Les familles des 11 ingénieurs assassinés à Karachi attendront.

            J’espère bien cependant qu’il rejoindra bientôt son ami, l’autre corrompu Patrick Balkany, dans les prisons françaises, celles qu’ils n’ont cessés de réclamer pour d’autres. Ainsi soit-il !

              +0

            Alerter
            • xael // 22.09.2019 à 08h34

              Alors vis à vis de Sarkozy je suis tout à fait d’accord avec vous, et ce bien avant son élection puisque en 1993 il avait déjà fait parler de lui en se mettant en scène de façon obscène lors d’une prise d’otage dans une école à Neuilly, en mettant en danger la vie des otages pour des raisons électoralistes. Mais les gens ont oublié… et l’ont élu président.
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_d%27otages_de_la_maternelle_de_Neuilly

              Et ce commentaire semble avoir effacé le précédent dans lequel je vous répondais à propos de Mayotte. Je vais pas tout reprendre, mais ce que vous dites est un conte de fées qui n’a rien a voir avec le réel. En résumé le franchouillard c’est vous quand vous attribuez à des peuples que vous ne connaissez pas des référents et une symbolique d’européen.

                +1

              Alerter
  • Sharivan // 19.09.2019 à 08h30

    Télérama ou comment combattre la mauvaise foi par la mauvaise foi…

      +4

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 06h07

      Non, la mauvaise foi et la saloperie crasse des éditorialistes télévisuels sont combattues par l’humour, uniquement par l’humour; voire par l’esprit au sens comique du terme : signe d’intelligence et signe d’une insupportable légèreté de l’être pour reprendre les mots de Milan Kundera.

      Comprenne qui pourra.

      Prière cependant de déposer ses chaussures de plomb sur le palier avant d’entrer. Merci à Samuel Gontier. Un peu d’air frais ne fait pas de mal dans la puanteur ambiante.

        +1

      Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 22h18

        @ Xael –

        Je reconnais que le terme ” franchouillard ” était malheureux et je m’en excuse auprès de vous. Dans l’élan de l’écriture on s’oublie parfois et ce n’est pas très correct. Pour le reste, ce que j’écris est vérifié par certaines personnes qui le vivent ainsi, ne vous en déplaise. Je ne dis pas cependant que ce que je dis résume tout de la situation, non point. Mais cessons là l’embrouille car j’ai lu notre point d’accord sur notre sinistre ex-président et cela est déjà bien satisfaisant. Au plaisir de vous lire.

          +1

        Alerter
  • cassis38 // 19.09.2019 à 08h50

    Je trouve qu’il y a de plus en plus de commentaires désolants sur Les Crises. C’est dommage.
    Il faut pourtant bien reconnaître qu’Avant, en France, nous étions tous des saints. Mais nous sommes entourés par des milliards d’étrangers qui nous envoient des “migrants” qui viennent souiller notre pureté, notre sainteté française de souche.
    La prochaine fois, nous irons sur une planète où il n’y aura QUE NOUS !

      +5

    Alerter
    • Alfred // 19.09.2019 à 17h21

      QU’est ce qui est le plus ridicule? Caricaturer les gens en les repeignant en fanatiques d’une pureté qui n’existe pas (qu’on peine à trouver … sauf bizarrement chez certain SWJ) ou bien prendre des postures de pour se sentir bien sans en comprendre les contradictions profondes et insurmontables (genre “je suis contre l’homophobie ET contre l’islamophobie”). Tous les musulmans savent que qu’un musulman ne peut en aucun cas tolérer l’homosexualité (s’il le fait c’est qu’il n’est plus vraiment musulman puisqu’il ne se soumet plsu à la loi de Dieu). Mais il y a quand même de magnifiques illuminés qui veulent le jour et la nuit en même temps. Contre l’extinction des grands fauves et contre le régime carné. Couché ET debout en même temps.
      (Les Japonais restent sur une planète ou ils n’y a qu’eux (modulos quelques voisins proches). Le fascisme c’est kawai?)

        +12

      Alerter
  • Denis // 19.09.2019 à 17h36

    Le problème n’est pas un immigrant bien précis et probablement malade.
    Le problème est le traitement d’un fait divers par une certaine presse
    raciste et xénophobe qui doit vendre son quart d’heure de pub au plus cher
    afin de rentabiliser au maximum l’investissement.
    Avec les bonnes vielles recettes qui ont fait leur preuve et qui marchent toujours.
    Et plus c’est énorme, plus ça marche!
    Cette télé poubelle n’est que propagande pour faible d’esprit facilement manipulable. Mais chacun est libre de choisir son tas d’ordures!

    Bonne soirée…sans télé! 🙂

      +2

    Alerter
  • Cyd // 20.09.2019 à 09h52

    A lire absolument sur le sujet: la série autobiographique à grand succés “l’Arabe du futur”, du dessinateur/réalisateur mainstream Riad Sattouf

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Riad_Sattouf
    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Arabe_du_futur
    Subhi Hadidi, un journaliste de gauche et d’opposition au régime syrien, affirme que Sattouf est « juste et fidèle à ce qu’il voit. Il n’embellit pas le réel ». Le poète syrien Adonis, pour sa part, dit que Sattouf « montre les choses telles qu’elles sont ». Le journaliste rencontre également plusieurs intellectuels algériens qui sont frappés par la ressemblance entre l’enfance de Sattouf et la leur dans l’Algérie de Boumédiène

    C’est un document indispensable pour savoir de quoi on parle lorsqu’on évoque “l’immigration arabo-africaine”, l’islam “de terrain”, la possibilité du “vivre-ensemble”

      +0

    Alerter
  • Laure // 20.09.2019 à 23h36

    Cet article est ignoble et ignore (ou cache) une partie de la vérité.
    L’agresseur selon les témoins a crié “ils ne lisent pas le Coran” au moment où il a poignardé des passants, plusieurs medias l’ont relaté. Mais… aucun rapport avec une religion connue.
    L’homme ne bénéficiait pas du droit d’asile mais de la protection subsidiaire. Lorsque 90% des déboutés du droit d’asile restent en France, il serait donc interdit de se poser des questions sur le fonctionnement du droit d’asile et l’usage quasi illimité de notre état providence? puisqu’il n’est plus limité à la communauté nationale [modéré]
    L’article prône le “pas d’amalgame” “faut pas stigmatiser” mais le pratique allégrement (Raufer “est d’extrême droite” : l’article met en avant ses opinions politiques supposées scandaleuses pour éviter d’examiner ce qu’il a à dire).

      +3

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.09.2019 à 06h26

      @ Laure

      Personne ne cache rien. Le déséquilibré mental entendait dans sa tête ” la voix de dieu qui lui disait de tuer des gens ” au hasard, dans la rue. Typiquement un délire psychotique. Il y en a tous les jours partout en France comme partout dans le monde. Hélas, beaucoup de personnes souffrent de ce mal intérieur qui les constituent d’un point de vue psychologique et psychiatrique. Le type délirait effectivement sur le Coran comme d’autres en Australie, aux USA ou en Norvège délire sur la Bible, les Saints-des-derniers jours, ou délirent sur Renaud Camus et Eric Zemmour avant de commettre leurs crimes de masse.

      Devrions-nous interdire la religion chrétienne sous le prétexte qu’ Anders Behring Breivik, le tueur de masse norvégien s’en réclamait ?

        +1

      Alerter
  • Cédric // 22.09.2019 à 21h03

    quand je lis certains com’ je me dis que la France va rester open bar encore longtemps, et qu’on en a pas fini avec les voitures folles/couteaux fou / etc … vous êtes tellement drôles de naïveté ça pourrait en être charmant si ça n’en était pas dramatique.

      +5

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 22h22

      A propos de naïveté française, je vous recommande cette vidéo de Thinkerview :

      ” Alstom : la France vendue à la découpe ? Frédéric Pierucci ” / Thinkerview :
      https://www.youtube.com/watch?v=dejeVuL9-7c

        +0

      Alerter
  • Julien // 24.09.2019 à 09h48

    MK Ultra. l’histoire s’arrête là. c’est tout à fait le genre de profil utilisé pour commettre ce genre de forfait… plusieurs identités, drogué, pris de convulsions…, facile de mettre ça sous le coup de la simple folie. renseignez vous sur le projet Mk ultra on est en plein dedans. Ce mec à été manipulé et retourné pour répondre à un agenda précis de déstabilisation de notre société par le terrorisme entres autres …

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications