Les Crises Les Crises
7.septembre.20217.9.2021 // Les Crises

Avoir raison avec Noam Chomsky I Épisode 4 : Dénoncer, pour éclairer quoi ?

Merci 12
J'envoie

Quand Chomsky se fait fort, dans sa critique des médias, de démasquer leurs mensonges et contre-vérités, ses détracteurs alertent sur le risque d’activer un pur et simple antidémocratisme.

Source : France culture, Julie Gacon

Noam Chomsky au 3e Forum Social Mondial à Porto Allegre au Brésil en 2003• Crédits : MAURICIO LIMA – AFP

Écouter le Podcast de France Culture (28mn) en cliquant ICI
Vous avez manqué le Podcast précédent ? Cliquez ICI

« Ah, cette presse, que de mal on en dit ! Il est certain que depuis une trentaine d’années, elle évolue avec une rapidité extrême. Les changements sont complets et formidables. Il suffit de comparer les journaux des premiers temps du… Second Empire, muselés, relativement rares, d’allure doctrinaire, aux journaux débordants d’aujourd’hui, lâchés en pleine liberté, roulant le flot de l’information à outrance »

Dans un ouvrage collectif paru en 1889, La Morasse et autres nouvelles, Emile Zola (pourtant « pour » et « avec » la presse comme il le précise), se dit néanmoins inquiet…. Inquiet de la « surexcitation nerveuse dans laquelle elle tient la Nation ». Une observation et un reproche que l’on pourrait très bien formuler aujourd’hui. Noam Chomsky lui, pense au contraire qu’elle l’endort… Que les journalistes pris comme un tout, auraient tellement intériorisé les principes de soumission et de conformité à l’orthodoxie, qu’ils se retrouveraient, consciemment ou non, à sans cesse dissimuler la vérité sur certains sujets essentiels.

Pour Chomsky il ne s’agit pas de parler de complot, on l’a vu hier…, mais peut-être davantage de la « confusion » créées par les médias, et ensuite largement diffusées par eux. Mais ce terme de « confusion » voire « confusionnisme » est justement le reproche qui lui est le plus souvent adressé.

Source : France culture, Julie Gacon, 29-07-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications