Comme nous l’avons vu dans ce billet, bien peu de médias auront parlé de la visite de Chomsky à Paris, mais Philosophie magazine a lancé l’alerte sur le honteux traitement réservé à ce grand intellectuel.

Le Huffington Post (“du groupe “Le Monde…) a été un des rares à consacrer un article à cet édifiant sujet.

Illustrons donc les analyses de Chomsky sur le travail du journaliste, Romain Herreros, “journaliste politique”.

On va voir comment fonctionne ce que la philosophe Paul Nizan appela en 1932 “un chien de garde”, qui a pour but (souvent inconsciemment) de calmer les attaques contre le Pouvoir.

Pourquoi une remise de médaille à Noam Chomsky a été annulée par l’Assemblée nationale

Prévue initialement ce mercredi au Palais Bourbon, cette cérémonie a finalement été organisée ailleurs et au dernier moment.

Source : Romain Herreros, Le Huffington Post, 01/12/2016

romain-herreros-2

POLITIQUE – “Sidérante régression française!” Sur Twitter, le fondateur de Mediapart,Edwy Plenel, ne cachait pas sa colère ce mercredi 30 novembre, en partageant un article de Philosophie magazine expliquant que l’intellectuel engagé et controversé Noam Chomsky aurait été “remballé” par l’Assemblée nationale.

Le mensuel publie un mail signé par Florent Montaclair selon lequel l’association qu’il représente, l’International Society of Philology, a été informée qu’elle ne pouvait pas remettre dans les locaux du Palais Bourbon une médaille honorifique à l’américain, comme ceci avait été prévu initialement.

“Je ne sais pas où lui remettre la médaille, ni devant qui. J’aurais pu le faire hier si l’Assemblée m’avait prévenu plus tôt, mais je suis donc sans lieu ni public pour mercredi”, écrit l’universitaire.

Reçu vendredi 25 novembre, le mail demandait à la rédaction du magazine si une solution de repli pouvait-être envisagée dans ses locaux (au final cette cérémonie a eu lieu au Centre Wallonie-Bruxelles, dans le 4e arrondissement de la capitale). “Est-ce parce que la prestigieuse institution craignait de recevoir un hôte qui a l’habitude d’être très critique avec le monde politique?”, s’interroge Philosophie magazine.

“Déclarations polémiques”

Au HuffPost, Martin Legros, rédacteur en chef du mensuel, affirme qu’une cérémonie, à laquelle le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone devait prendre part, était bien programmée.

Par ailleurs, Martin Legros indique qu’une rencontre entre Noam Chomski et les parlementaires PS était prévue en marge de la cérémonie. Un agenda que l’entourage de Bruno Le Roux (chef de la majorité socialiste) a confirmé au HuffPost.

“On a finalement décidé d’annuler la rencontre avec le groupe socialiste, compte tenu de certaines déclarations polémiques que Noam Chomsky a tenues, notamment sur Ben Laden”, nous explique-t-on. Il est vrai que l’homme a versé ces dernières années vers le complotisme ou a pris la défense de négationnistes au nom de la liberté d’expression. Des positions pas du tout facile à assumer du côté des parlementaires socialistes.

Pour autant, le groupe PS assure qu’il n’est pas à l’origine de l’annulation de la remise de la médaille, renvoyant la patate chaude à la présidence de l’Assemblée nationale. Ce que l’entourage de Claude Bartolone dément formellement.

“C’est bien le groupe socialiste qui a organisé (puis annulé) cet événement, la présidence de l’Assemblée n’a rien à voir avec ça”, assure l’équipe de Claude Bartolone, précisant que cette cérémonie ne figurait pas à son agenda.

Source : Romain Herreros, Le Huffington Post, 01/12/2016

========================================

On recommence avec le commentaire…

Pourquoi une remise de médaille à Noam Chomsky a été annulée par l’Assemblée nationale

Cool, avec un titre aussi accrocheur, on remercie d’avance Romain Herreros, qui va nous expliquer ce qui s’est passé…

Prévue initialement ce mercredi au Palais Bourbon, cette cérémonie a finalement été organisée ailleurs et au dernier moment.

POLITIQUE – “Sidérante régression française!” Sur Twitter, le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, ne cachait pas sa colère ce mercredi 30 novembre, en partageant un article de Philosophie magazine expliquant que l’intellectuel engagé et controversé Noam Chomsky aurait été “remballé” par l’Assemblée nationale.

OB : Donc Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du Monde est en “colère” que Chomsky ne soit pas reçu, et Philosophie Magazine s’insurge – ce qui fait quand même quelques soutiens de poids pour Chomsky…

edwy

philomag

Mais vous notez l’apparition insidieuse du mot “controversé“, qui semble quand même peu cohérent avec les soutiens précédents. Parce que si on va par là, je connais peu de monde à part l’abbé Pierre, qui ne soit pas “controversé”.

Évidemment, les prises de positions de Chomsky sont là pour alimenter le débat ; mais avez-vous souvent lu dans un grand média que BHL était un “intellectuel controversé” ?

Bon, ne cherchez pas, je l’ai fait pour vous (3 réponses, mais aucune ne concerne BHL)

hp-bhlaz

Le mensuel publie un mail signé par Florent Montaclair selon lequel l’association qu’il représente, l’International Society of Philology, a été informée qu’elle ne pouvait pas remettre dans les locaux du Palais Bourbon une médaille honorifique à l’américain, comme ceci avait été prévu initialement.

OB : je passe sur le style, on n’en est évidemment même plus là à ce stade…

“Je ne sais pas où lui remettre la médaille, ni devant qui. J’aurais pu le faire hier si l’Assemblée m’avait prévenu plus tôt, mais je suis donc sans lieu ni public pour mercredi”, écrit l’universitaire.

Reçu vendredi 25 novembre, le mail demandait à la rédaction du magazine si une solution de repli pouvait-être envisagée dans ses locaux (au final cette cérémonie a eu lieu au Centre Wallonie-Bruxelles, dans le 4e arrondissement de la capitale). “Est-ce parce que la prestigieuse institution craignait de recevoir un hôte qui a l’habitude d’être très critique avec le monde politique?”, s’interroge Philosophie magazine.

OB : bon, jusque là, tout va bien, sauf la dernière alerte qui met le feu aux fesses des politiques : Il faut donc sauver urgemment le député Ryan… Sans exposer le fond des “propos critiques” de Chomsky, genre

anat

“Déclarations polémiques”

OB : Valls ou Fillon ne font jamais de “Déclarations polémiques” eux, c’est bien connu

Au HuffPost, Martin Legros, rédacteur en chef du mensuel, affirme qu’une cérémonie, à laquelle le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone devait prendre part, était bien programmée.

Par ailleurs, Martin Legros indique qu’une rencontre entre Noam Chomski et les parlementaires PS était prévue en marge de la cérémonie. Un agenda que l’entourage de Bruno Le Roux (chef de la majorité socialiste) a confirmé au HuffPost.

OB : c’est bien le type a fait l’effort d’enquêter. Dommage simplement qu’il ne sache pas écrire “Chomsky”…

Et c’est pas un accident, cf le lien de l’article, donc l’ancien titre :

hp-titre

“On a finalement décidé d’annuler la rencontre avec le groupe socialiste, compte tenu de certaines déclarations polémiques que Noam Chomsky a tenues, notamment sur Ben Laden”, nous explique-t-on. Il est vrai que l’homme a versé ces dernières années vers le complotisme ou a pris la défense de négationnistes au nom de la liberté d’expression. Des positions pas du tout facile à assumer du côté des parlementaires socialistes.

OB : on va y revenir c’est le coeur…

Pour autant, le groupe PS assure qu’il n’est pas à l’origine de l’annulation de la remise de la médaille, renvoyant la patate chaude à la présidence de l’Assemblée nationale. Ce que l’entourage de Claude Bartolone dément formellement.

“C’est bien le groupe socialiste qui a organisé (puis annulé) cet événement, la présidence de l’Assemblée n’a rien à voir avec ça“, assure l’équipe de Claude Bartolone, précisant que cette cérémonie ne figurait pas à son agenda.

OB : le final : on voit donc le courage coutumier des socialistes. Et, heu, ben du coup on reste quand même un peu sur notre faim…

====================================

Donc le journaliste indique carrément que Chomsky :

1/ a tenu des déclarations polémiques sur Ben Laden et a versé dans le complotisme

2/ a pris la défense de négationnistes

Faut-il être ignare du travail de Chomsky, et n’avoir guère lu ses livres : il est détesté par les truthers américains, car il n’a jamais mis en cause “la version officielle” du 11 Septembre…

D’ailleurs, il suffit de taper “Chomsky conspiracy” sur Google, pour que la première page vous renvoie par exemple sur cet article dédié de Chomsky :

ct-1

(ben oui, le type ne lis pas le Huffington Post, donc il est informé sur ce que pense vraiment Chomsky)

ou ceci :

ct-2

ou cette vidéo

Pour le négationnisme, cette histoire dure quand même depuis 1980, simplement car Noam Chomsky avait déclaré qu’un négationniste devait pouvoir s’exprimer librement (estimant qu’il vaut mieux le laisser dire ses délires sans fondement plutôt qu’en faire un martyr qui va se faire beaucoup de publicité).

C’est un vrai débat, intéressant, mais il faut vraiment être un anti-américain primaire pour reprocher ça à Chomsky, le free speech étant garanti par le 1er amendement de la Constitution américaine – les associations anti-racistes défendent là-bas le droit du Ku Klux Klan à s’exprimer, pour qu’ensuite elles puissent combattre ses idées.

Vrai débat, donc, mais il faut vraiment être bouché au dernier degré ou être contre l’esprit des Lumières (“je suis en désaccord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire”) pour reprocher ça à Chomsky.

Pour Romain Herreros, je rappelle que Chomsky est juif, et qu’une partie de sa famille a péri dans les camps – donc une éthique élémentaire impose qu’un journaliste n’écrive pas le mot “négationniste” dans un papier sur Chomsky…

Je signale aussi que ce 30/12, le grand quotidien israélien Haaretz a repris la dernière interview de Chomsky sans que cela leur pose de problème…

La France est probablement le seul pays au monde qui s’enferme dans de tels délires à propos de Chomsky…

haaretz-2

haaretz

Enfin, un minimum d’esprit critique devrait arriver à la conclusion qu’un type soutenu par Edwy Plenel et Philosophie magazine n’est évidemment pas complotiste ou révisionniste…

Il n’y a plus que les réseaux BHL qui ne comprennent pas – depuis 35 ans :

bhl-4

bhl-3

Même l’Obs a compris :

noam-4

Alors c’est un peu gros de tenter de nous expliquer qu’il est compréhensible que le Groupe Focialiste à l’Assemblée ne l’ait pas invité, alors que Chomsky a même parlé à la Tribune des chefs d’État à l’ONU :

onu

Mais comment vous dire Romain… ?

kaamelot

Dernier point, pour illustrer les dérives actuelles du journalisme (et un peu à décharge – si j’ose dire…) : voici les articles écrits par Romain Herreros hier :

romain-herreros

(on voit d’ailleurs que le gars n’est clairement pas au service culture…)

4 articles en 1 jour, donc 2 heures max par article, sur des sujets assez différents, avec une petite enquête au téléphone en quelques minutes par un journaliste qui s’occupe de politique – c’est sûr qu’il ne faut pas attendre des miracles. Le Luppenprolétariat du journalisme…

 

Donc, Romain Herreros, je vous remercie pour avoir illustré cette maxime de Chomsky :

“Dans une société bien huilée, on ne dit pas ce que l’on sait, on dit ce qui est utile au Pouvoir.” [Noam Chomsky]

(même si je ne suis pas sûr que vous en sachiez beaucoup sur lui ; en tous cas vous avez été bien utile au Pouvoir, il vous remercie)

et surtout pour avoir respecté votre promesse de nous éclairer sur “Pourquoi une remise de médaille à Noam Chomsky a été annulée par l’Assemblée nationale” : eh bien, c’est simple, Romain, c’est à cause de journalistes qui travaillent mal depuis 35 ans !

P.S. Enfin, Romain Herreros, je vous rappelle de qui vous avez ainsi parlé ce jour – le grand Noam Chomsky – avec un y :

Noam Chomsky is arguably the most important intellectual alive today

chomsky-most

25 réponses à [Chomsky] Romain Herreros illustre les méthodes de travail du journalisme actuel

Commentaires recommandés

kasper Le 01 décembre 2016 à 09h29

La comparaison Mossoul/Alep est en effet l’occasion de jeux de langage particulièrement subtils dans les colonnes du Monde ces temps ci. Dommage que ca tombe en Decembre, en Juillet ca aurait fait des jeux sympas pour le cahier d’été en pages centrales.

«Notre pigiste sous payé n’a pas le temps d’ecrire deux articles séparés sur les combats a Alep et Mossoul. Aidez le a utiliser deux fois la meme trame en variant juste les synonymes:

A [1], l’armée du [2] et ses alliés [3] combattent les [4] au moyen de [5]. Les civils fuient, mais beaucoup meurent a cause de [6]. Les jihadistes en seront fort logiquement [7].

1 : Alep/Mossoul
2 : gouvernement/du régime
3 : pro-russes et pro-iraniens/de la communauté internationale
4 : rebelles/terroristes
5 : frappes chirurgicales/bombardements massifs
6 : dommage collatéraux/la soif de sang de Poutine
7 : affaiblis/renforcés »

  1. Fritz Le 01 décembre 2016 à 03h44
    Afficher/Masquer

    Et le Vercors, ça vous rappelle autre chose ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Abb%C3%A9_Pierre#Seconde_Guerre_mondiale


  2. Ovuef2r Le 01 décembre 2016 à 06h25
    Afficher/Masquer

    Chomsky ostracisé mais le président du conseil d’Alep Est reçu partout en France et ad nauseam sur toutes les radios du service public. La population d’Alep Est qui fuit “les troupes du régime qui tue tous les mâles de moins de 40 ans” alors qu’à Mossoul libérée par des bombes n’ayant égratigne ni tué aucun civil la population “fuit les djiadhistes qui les retenaient en bouclier humain”
    Une propagande éhontée, un deux poids deux mesures de plus en plus visible.
    Et une grande question de la presse et des élites : “pourquoi avons nous perdu la confiance du peuple ?”, accompagnée de sa petite sœur “pourquoi n’avons nous pas vu arriver Brexit, Trump et Fillon ?”.
    En attendant leur prochaine surprise…


    • kasper Le 01 décembre 2016 à 09h29
      Afficher/Masquer

      La comparaison Mossoul/Alep est en effet l’occasion de jeux de langage particulièrement subtils dans les colonnes du Monde ces temps ci. Dommage que ca tombe en Decembre, en Juillet ca aurait fait des jeux sympas pour le cahier d’été en pages centrales.

      «Notre pigiste sous payé n’a pas le temps d’ecrire deux articles séparés sur les combats a Alep et Mossoul. Aidez le a utiliser deux fois la meme trame en variant juste les synonymes:

      A [1], l’armée du [2] et ses alliés [3] combattent les [4] au moyen de [5]. Les civils fuient, mais beaucoup meurent a cause de [6]. Les jihadistes en seront fort logiquement [7].

      1 : Alep/Mossoul
      2 : gouvernement/du régime
      3 : pro-russes et pro-iraniens/de la communauté internationale
      4 : rebelles/terroristes
      5 : frappes chirurgicales/bombardements massifs
      6 : dommage collatéraux/la soif de sang de Poutine
      7 : affaiblis/renforcés »


    • ty89 Le 01 décembre 2016 à 19h53
      Afficher/Masquer

      “Et une grande question de la presse et des élites : “pourquoi avons nous perdu la confiance du peuple ?”, ”

      La question est résolut, et c’est Macron qui l’a trouvé :
      “Le problème ce n’est pas que les Français n’ont plus confiance ds la politique, c’est que les politiques ne font plus confiance aux Français”
      https://twitter.com/emmanuelmacron/status/772401120064995328

      Maintenant ils ne se cache même plus…


  3. Caliban Le 01 décembre 2016 à 07h04
    Afficher/Masquer

    Et pendant ce temps-là ou peu s’en faut, l’Assemblée nationale fait des courbettes à une playmette d’Alerte à Malibu dans l’hémicycle.

    Pfff… petite soupape : https://www.youtube.com/watch?v=s2KxFAmjh9E


  4. Kiwixar Le 01 décembre 2016 à 08h08
    Afficher/Masquer

    “4 articles en 1 jour, donc 2 heures max par article”

    Pas le temps. Belle excuse.
    Incompétent. Belle excuse.

    Comme la tartine beurrée qui n’a pas le temps de se retourner à temps quand elle tombe, le journaliste français n’a pas le temps de se retourner à temps et tombe toujours côté Kollabo.


  5. Malène Le 01 décembre 2016 à 08h09
    Afficher/Masquer

    “Des positions pas du tout facile à assumer du côté des parlementaires socialistes.”

    Rigolons ! ces mêmes parlementaires qui assument sans problème la remise de la légion d’honneur à un notoire coupeur de tête d’un émirat “ami”…

    Non, en fait, c’est pas drôle. Ils sont puants. Vivement qu’on les vire.


    • RGT Le 01 décembre 2016 à 19h13
      Afficher/Masquer

      Vivement qu’on les vire.

      Pour les remplacer par qui ? Par ceux qui arborent un logo d’une autre couleur ?

      Non merci, ce sont exactement les mêmes.

      Tant qu’ils n’auront de comptes à rendre à personne (hormis leurs “maîtres bienveillants”) rien ne changera.

      Si déjà ils étaient virés sans indemnités à la première absence pour absentéisme (comme tout bon salarié du privé qu’ils idéalisent sans complexe) ça les ferait réfléchir.

      Et qu’ils soient aussi virés dans les mêmes conditions quand ils votent contre l’intérêt des électeurs pour faute lourde, ce serait un bienfait.


  6. Surya Le 01 décembre 2016 à 08h45
    Afficher/Masquer

    le surnom “journalope” aura rarement été autant mérité. Ce type bosse bosse pour une sous filiale du monde, chomsky est un intellectuel reconnu (même s’il ne fait pas consensus) depuis des décennies, au moins chacun est à sa place et la hiérarchie est respectée


  7. Omg Le 01 décembre 2016 à 11h47
    Afficher/Masquer

    Petite coquille :

    “Dernier point, pour illustrer les dérives actuelles du journalisteS”

    Comme d’habitude merci de nous tenir informés


  8. Olposoch Le 01 décembre 2016 à 12h30
    Afficher/Masquer

    Le 27/11 notre jeune barbu a pondu 6 articles.
    Si ça se trouve il gagne moins que le deliveroo qui apporte les sushis à Anne Sinclair.
    […]


  9. Chris Le 01 décembre 2016 à 12h46
    Afficher/Masquer

    La défense de la démocratie passerait-elle par la destruction de toute liberté de pensée ?
    Ça m’en a tout l’air.
    Nous assistons en Europe à une floraison de Politbüros, ou sont-ce les ramifications du Politbüro de Bruxelles ?


  10. Dominique Le 01 décembre 2016 à 13h25
    Afficher/Masquer

    Cela me rappelle le polémique concernant Tariq Ramadan. Il avait déclaré devant l’Assemblée Nationale que l’interdiction de la burka (burka qui selon lui n’était « pas une prescription islamique »), n’était pas opportune car, en gros, elle risquait d’être contre-productive car l’effet serait un sentiment victimaire et donc une crispation des positions.

    Cette position est bien évidemment devenue auprès des politiques et des médias un soutien au port de le Burka.


    • kasper Le 01 décembre 2016 à 23h40
      Afficher/Masquer

      Je ne connaissais pas cet épisode.

      C’est d’autant plus intéressant que les faits viennent pleinement confirmer sa prédiction.


  11. Benjamin Le 01 décembre 2016 à 13h37
    Afficher/Masquer

    Regardez cette vidéo du petit journal : https://www.facebook.com/LPJofficiel/videos/1288578357852026/

    En gros elle ridiculise ceux qui osent remettre les journalistes en cause !


    • lvzor Le 02 décembre 2016 à 09h25
      Afficher/Masquer

      Ce ridicule plaidoyer est aisément réfutable point par point (p. ex. poser qu’on pense que TOUS les journalistes mentent, et un peu plus loin oublier que ce sont les journalistes de terrain qui la plupart du temps débunkent les journalistes d’hôtels…), mais il est intéressant sur 1 point fondamental :
      les procédés de mauvaise foi et les amalgames auxquels il recourt, qui sont des techniques de base de la presse mainstream, PROUVENT qu’on a sacrément raison de s’en méfier.


    • Lysbeth Levy Le 02 décembre 2016 à 13h04
      Afficher/Masquer

      La même campagne a commencé aux Usa et comme nous copions leurs moeurs et “plan com”, il y a aussi une future censure qui s’annonce sous l’allégation de lutte contre le complotisme et les fausses nouvelles : http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/11/25/le-cupide-le-politise-le-satiriste-rate-ceux-qui-se-cachent-derriere-les-fausses-infos-sur-facebook_5038397_4832693.html
      Il ne s’agirait pas, tout de même, de laisser les citoyens réfléchir par eux-mêmes ! . Mme Najat Belkacem qui a financé ce grand plan de lutte contre le “méchant doute” ou “complotisme” doit être fière d’elle …


  12. Louis Le 01 décembre 2016 à 16h22
    Afficher/Masquer

    Bah entre autre il affirme que des terroristes sont à l’origine des crash d’avions de 2011. C’est quoi cette histoire ?! Tout le monde sait que c’était un accident ce qui s’est produit ce jour là ! Franchement ces gens qui voient le mal partout … insupportable !


  13. ManuUK Le 01 décembre 2016 à 16h40
    Afficher/Masquer

    Surtout il répond à la phrase de Chomsky : ” Thus Obama was simply lying when he said, in his White House statement, that “we quickly learned that the 9/11 attacks were carried out by al Qaeda.”
    NOTHING SERIOUS HAS BEEN PROVIDED SINCE. There is much talk of bin Laden’s “confession,” but that is rather like my confession that I won the Boston Marathon. He boasted of what he regarded as a great achievement.”

    Je ne sais pas ce qui permet Chomsky de pouvoir dire cela. A côté il y a ceci : https://en.wikipedia.org/wiki/Responsibility_for_the_September_11_attacks


  14. Frédéric Le 01 décembre 2016 à 18h36
    Afficher/Masquer

    L’intellectuel no 1 est donc complotiste d’après certains membres du parti socialiste sensés nous représenter à l’Assemblée Nationale. Bien, j’en déduis qu’être non-complotiste, comme je suppose que sont ces personnes, signifie ouvrir son parapluie lorsqu’il pleut des cerveaux, et j’ai parfaitement le droit, d’après la logique élémentaire, de considérer idiots lesdits parlementaires.


    • lvzor Le 02 décembre 2016 à 09h13
      Afficher/Masquer

      “j’ai parfaitement le droit, d’après la logique élémentaire, de considérer idiots lesdits parlementaires”

      S’ils n’étaient qu’idiots ce serait excusable. Pour ma part je pense que c’est beaucoup plus grave.


  15. peyo Le 01 décembre 2016 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Au delà de la presse classique vendue aux milliardaires qui ne ressemble plus qu’à une caricature de journalisme, la décision des traîtres du faux PS en dit long sur leur peur du bâton US et sur leurs reniements qui vont les condamner à disparaître des premières lignes politiciennes de bas niveau. Se font-ils harakiri ? Bartolone et le groupe se passant la patate chaude, toute honte bue.


  16. Vassili Arkhipov Le 02 décembre 2016 à 08h03
    Afficher/Masquer

    Si vous avez mangé un truc pas frais et que vous souhaitez le faire sortir, lisez donc l’article de slate sur Chomsky (dans l’article du Huff, cliquer sur “vers le complotisme”). L’argument d’autorité n’existe pas, ce n’est pas parce que Chomsky dit un truc que c’est vrai, mais un tel mépris pour cet homme est juste revoltant. Qu’on soit d’accord ou pas, certaines personnes méritent au moins qu’on les combatte avec respect, pas qu’un pigiste à la petite semaine bac L option sophisme s’essuie les pieds dessus.


  17. Lysbeth Levy Le 02 décembre 2016 à 12h55
    Afficher/Masquer

    Ah quel excellent article vraiment quel plaisir de faire relever l’inanité de la culture française et la main mise d’une petite “clique germanopratine” sur la vie culturelle publique de tout un pays. Non nous ne méritons pas d’être privé d’un Monsieur Chomsky relégué à une simple new de censure et des invectives venant des pseudo-intellectuels qui pourrissent le débat français. Un des amis des néoconservateurs est même jugé pour des paroles islamophobes et insultes : https://fr.news.yahoo.com/curieux-proc%C3%A8s-bruckner-102500037.html je n’ai pas accès à tout l’article mais il semblerait que l’ami de BHL et Bernard Schalscha aie diffamé certains “indigènes”!
    Et Mr Chomsky mérite mieux comme traitement que ces “éternels ragots” avec “l’ad hitlérium” comme mode d’emploi.et être honoré comme il se doit sur ces travaux et ces qualités d’homme de paix.


  18. Krystyna Hawrot Le 03 décembre 2016 à 22h16
    Afficher/Masquer

    Quelle honte! Je ne peux rien dire de plus.


Charte de modérations des commentaires