Les Crises Les Crises

Commentaire recommandé

JM // 15.01.2015 à 09h08

Merci Olivier de nous dire quand on a le droit de rire ! 🙂

Tout à fait d’accord sur les limites du tous unis, notamment au niveau politique (tous ces chefs d’états, unis pour un combat de civilisation…) ou journalistique (Barbier ? sérieusement ??).

Par contre, prendre les dessins un par un et décider s’ils sont drôles ou pas (tu te défends, mais franchement c’est ce que tu fais), tu fais un peu père la morale, voire chef de bande du haut de son blog (le 2ème le plus lu, etc.).
NON, Charlie Hebdo n’avait pas vocation à faire rire tout le monde.
NON, les journaux du monde entier n’ont pas à publier leurs dessins.
OUI, les musulmans, les cathos, etc. ont le droit de ne pas trouver cela drôle.
OUI, toi aussi 🙂

Par contre, Charlie Hebdo avait le droit de faire de l’humour bête et méchant, et n’avait pas de compte à (te) rendre, ni l’obligation d’être responsable ou encore moins de faire rire tout le monde.
Ceux qui voulaient un journal respectueux et fraternel pouvaient acheter un autre titre, et ils le faisaient d’ailleurs très bien.

Le problème vient, je le reconnais, du fait du tirage à 3 ou 4 millions d’exemplaires, pour un journal qui ne vendait que 30 à 50 mille numéros il me semble. Cela semble sous-entendre que les 3 millions d’acheteurs adhèrent à son contenu, alors que bcp vise le soutien symbolique.

Je suis un lecteur assidu de tes chroniques économiques qui sont factuelles et que je trouve brillantes et fondamentales. Mais il me semble que ces derniers jours, tu te perds un peu, et qu’en sortant des faits, en écrivant (peut-être) un peu vite, tu te poses en donneur de leçons de morale. Personnellement, je ne recherche pas un chef spirituel et tes opinons personnelles m’intéressent beaucoup moins.

Je reste néanmoins un lecteur assidu de ton blog.
Bien cordialement

500 réactions et commentaires

  • Kiwixar // 15.01.2015 à 04h15

    100% d’accord avec ton billet, Olivier.
    La liberté d’expression (avec ses contraintes légales, comme l’interdiction d’offenser un magistrat ou d’inciter à la haine raciale), c’est pour protéger la démocratie et la liberté chez nous, pas pour aller offenser sciemment des gens, surtout quand c’est toujours les mêmes (les musulmans) et jamais certains, dans un but (le choc des civilisations) bénéficiant aux banquiers et aux marchands d’armes.

    On ne peut pas non plus arguer l’irresponsabilité de Charlie Hebdo, puisqu’ils jouent effectivement (comme tu dis) avec la vie des autres, qu’ils soient en France ou Français de l’étranger, en particulier dans les pays musulmans. Pas non plus bon pour les entreprises françaises (possibilité de boycott). Et ce n’est pas comme ça que la France, pays des Droits de l’Homme (au XIXe siècle?) peut inciter des peuples vivant sous dictature à se débarasser de leur tyran. Il y a des combats qui méritent d’être menés, au péril de notre vie, mais certainement pas celui d’avoir la liberté d’offenser gratuitement, et toujours les mêmes.

    Pour défendre la liberté d’expression, voir les lois de diversité médiatique sur lesquels de nombreux pays d’Amérique du Sud travaillent. Pour la France, je suggérerais des contraintes sur la possession du capital des médias :
    – interdire que des étrangers aient une quelconque participation dans le capital d’un média en France
    – interdire aux banquiers et aux marchands d’armes d’être actionnaires
    – interdire à une même personne (physique ou morale) d’être actionnaire de plus d’1 média
    – pas de subvention du contribuable, pas de réduction d’impôt pour les journalistes (réserver pour les métiers plus utiles et qui bossent comme des fous, style médecin aux urgences, ou infirmière)

      +61

    Alerter
    • jp // 15.01.2015 à 04h53

      la liberté d’expression, de la presse, la diversité médiatique
      c’est pas pour demain :

      “Libé”, “L’Express” et i24news dans un nouveau groupe média
      Par L’Obs avec AFP

      Publié le 14-01-2015

      Le quotidien, l’hebdomadaire et la chaîne israélienne vont être réunis au sein d’un groupe plurimédia baptisé Mag&NewsCo, détenu par Patrick Drahi et Marc Laufer.

      Des lignes éditoriales diamétralement opposées. Et pourtant, le journal “Libération”, la chaîne d’information israélienne i24news et le magazine “L’Express” “vont être réunis au sein d’un nouveau groupe plurimédia baptisé “Mag&NewsCo” et détenu par le patron de Numéricable et SFR, Patrick Drahi, coactionnaire de Libération, et son associé Marc Laufer, ont-ils annoncé mercredi 14 janvier.

      “Mag&NewsCo, groupe média diversifié, intégrera la télévision, la radio, la presse écrite, le numérique et le mobile”, indiquent les deux hommes d’affaires, qui sont en train de racheter au groupe belge Roularta les magazines “L’Express” et “L’Expansion”, et huit autres titres.

      “Marc Laufer et Patrick Drahi seront les deux seuls actionnaires du groupe. Le management opérationnel sera effectué par Marc Laufer”, précisent-ils.

      Pour l’instant, Libération est détenu à 50% par Patrick Drahi et Marc Laufer, et 50% par l’homme d’affaires Bruno Ledoux et ses associés.

      L’homme d’affaires franco-israélien Patrick Drahi, 4e fortune de France selon le magazine “Forbes”, et son allié Marc Laufer négocient avec Roularta le rachat de l’hebdomadaire “L’Express”, du mensuel économique “L’Expansion” et des titres “Mieux vivre votre argent”, “Lire”, “Classica”, “Studio Ciné Live”, “L’Entreprise”, qui intégreront la nouvelle entité, tout comme les sept titres spécialisés détenus par le groupe NewsCo de Marc Laufer.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/medias/20150114.OBS9957/libe-l-express-et-i24news-dans-un-nouveau-groupe-media.html

        +26

      Alerter
      • Chris // 15.01.2015 à 12h44

        J’adhère totalement aux suggestions de Kiwixar pour assainir le milieu médiatique et protéger les citoyens.
        Il serait bon de boycotter toute la production de ces groupes de presse et de manifester massivement pour que le CONtribuable cesse de subventionner ces propagandes (politiques ou mercantiles) qui sont contraires à ses intérêts.
        Voilà un sujet pertinent pour faire descendre 3,7 millions d’individus dans la rue qui proclameraient : “je ne suis pas Ducon !” J’aimerais bien voir ça un jour avant de fermer mon parapluie : ce serait jouissif. Depuis le temps que j’avale ces couleuvres.
        Puisqu’Olivier est devenu millionnaire, ce serait peut-être une action à envisager dans un proche avenir ?
        A la différence que personne ne voyagera gratis (cependant toujours à nos frais !), mais le co-voiturage, ce n’est pas pour les chiens.
        Là, pour le coup, on va nous accuser de terrorisme… économique, lequel sévit pourtant quotidiennement et est même inscrit dans la Constitution Européenne ! Quelqu’un a une idée là-dessus ?

          +15

        Alerter
      • K // 15.01.2015 à 20h17

        Patrick Drahi est un homme d’affaire franco-israélien qui opère depuis le Luxembourg (sa holding y enregistrée). Parmis les actionnaires de Libération présents ou passés, on peut aussi citer BHL, Rotchild. Que des grandes fortunes, des personnalités de la gauche sociétale et antisociale (Drahi et ses affaires au Luxembourg, BHL et son exploitation forestière en Afrique ou les ONG disent que les conditions de travail y sont épouvantables).

        Je remarque également que les journaux changent souvent de mains. Les actionnaires semblent venir au capital pour quelques années seulement, juste le temps de prendre en main l’entreprise, modifier la ligne éditoriale et placer quelques hommes-clefs.

        Ces actionnaires ont tous le point commun d’être de grandes fortunes. D’ailleurs, seules des gens fortunés peuvent accepter d’entrer au capital de sociétés réalisant des millions d’euros de déficit chaque année. L’idéologie promue par ces journaux est celle de leur propriétaire.

          +3

        Alerter
    • JM // 15.01.2015 à 09h08

      Merci Olivier de nous dire quand on a le droit de rire ! 🙂

      Tout à fait d’accord sur les limites du tous unis, notamment au niveau politique (tous ces chefs d’états, unis pour un combat de civilisation…) ou journalistique (Barbier ? sérieusement ??).

      Par contre, prendre les dessins un par un et décider s’ils sont drôles ou pas (tu te défends, mais franchement c’est ce que tu fais), tu fais un peu père la morale, voire chef de bande du haut de son blog (le 2ème le plus lu, etc.).
      NON, Charlie Hebdo n’avait pas vocation à faire rire tout le monde.
      NON, les journaux du monde entier n’ont pas à publier leurs dessins.
      OUI, les musulmans, les cathos, etc. ont le droit de ne pas trouver cela drôle.
      OUI, toi aussi 🙂

      Par contre, Charlie Hebdo avait le droit de faire de l’humour bête et méchant, et n’avait pas de compte à (te) rendre, ni l’obligation d’être responsable ou encore moins de faire rire tout le monde.
      Ceux qui voulaient un journal respectueux et fraternel pouvaient acheter un autre titre, et ils le faisaient d’ailleurs très bien.

      Le problème vient, je le reconnais, du fait du tirage à 3 ou 4 millions d’exemplaires, pour un journal qui ne vendait que 30 à 50 mille numéros il me semble. Cela semble sous-entendre que les 3 millions d’acheteurs adhèrent à son contenu, alors que bcp vise le soutien symbolique.

      Je suis un lecteur assidu de tes chroniques économiques qui sont factuelles et que je trouve brillantes et fondamentales. Mais il me semble que ces derniers jours, tu te perds un peu, et qu’en sortant des faits, en écrivant (peut-être) un peu vite, tu te poses en donneur de leçons de morale. Personnellement, je ne recherche pas un chef spirituel et tes opinons personnelles m’intéressent beaucoup moins.

      Je reste néanmoins un lecteur assidu de ton blog.
      Bien cordialement

        +88

      Alerter
      • Balthazar // 15.01.2015 à 10h07

        Billet très décevant à mon goût. Je m’explique (principe de dialogue).
        1/ croire que c’est CH qui déclenche une guerre de civilisations entre les bons d’un côté, les musulmans de l’autre, c’était de l’humour j’espère !
        Ce “journal satirique” en complète déliquescence, à diffusion limitée (30 a 40k copies), vous êtes en train de lui faire porter un chapeau bien trop grand je trouve.
        2/ la solution pas de loi, mais une autocensure = quelle hypocrisie. Genre vous avez la liberté d’expression, bien sûr, tant que vous pensez comme ON vous dit.
        Franchement j’ai trouvé cela minable.
        3/ parler de laïcité à CH, dans le respect des religions, c’est ne rien avoir compris à CH. Ce n’est pas un tord, mais cela fausse le débat.
        4/ avoir gâché le beau travail d’unité parce que la couverture avec Dieu suscite beaucoup de réactions negatives du MONDE musulman (bref irresponsables) c’est de l’humour encore ?
        Cela relève juste l’hypocrisie de certains. “Oh oui, c’est atroce ce qui s’est passé ! On vous soutient. L’islam, c’est la paix.” Et le lendemain ” quoi, vous recommencez à m’offenser ! Vous l’aurez bien cherché.”

          +28

        Alerter
        • Lamonette // 15.01.2015 à 11h53

          Par pitié, non, ne faites pas cela.
          Je tombe le cul dans la poubelle.

          Pardonnez cette vulgarité mais à aucun moment, dans ce post de OB, n’a été envisagé ce que vous décrivez, l’absence de loi et l’autocensure….

          J’ai déjà bcp écrit sur l’éducation , on me propose de causer néanmoins à des collégiens pour me soulager de ma formation pro obligatoire.

          J’ai refusé, j’avais trop peur d’un discours lénifiant introductif et je ne suis pas là non plus pour foutre le bordel.. à moins, naturellement, qu’on me réserve 3 h de discussion qui, si j’espère encore un peu du système, peuvent être utilisées de bien meilleure façon: leur apprendre à compter et à écrire.

          Pardonnez moi mais je suis comme le volcan qu’on croyait éteint…

          La liberté ( de culte, de parole) a des limites, celle d’autrui!

          Non, il ne fallait pas valider celle d’insulter.

          Alors oui, j’accuse…

          CH, trois épisodes judicaires, conclus de la même manière avec des renforts “moraux” ( c’est ce qui s’est passé) que pourtant , je considérais avant comme de réelles cf mais ai appris depuis à les tenir en moindre estime….

            +8

          Alerter
        • john warsen // 15.01.2015 à 12h06

          Je plussoie ce commentaire. Si le numéro de Charlie de cette semaine n’est pas terrible comparé à celui de la semaine d’avant (que j’avais emprunté sur internet, c’est bien triste mais ils sont disponibles un peu partout), c’est parce qu’il y a eu un gros changement dans l’équipe rédactionnelle.

          Je regrette surtout Bernard Maris, fin lettré et habile à démasquer les tours de passe-passe des illusionnistes néo-libéraux.
          (“Abracadabra ! Tu vois ma main, tu sens mon doigt !”)
          Il manque aussi à ce numéro un dessin de Charb qui lui aurait donné plus fière allure :
          http://2.bp.blogspot.com/-fv0r_kFbMRY/VLdavx0ugJI/AAAAAAAAHc8/rYZf8Z57Rmo/s1600/patapon2.jpg

            +7

          Alerter
        • tepavac // 15.01.2015 à 23h06

          Décidément, c’est de la purée que certains ont à la place du cerveau. Ce n’est pas contre CH le sujet, mais contre le fait qu’on nous prend pour des c… en nous faisant croire que c’est pour la liberté d’expression. Alors qu’il s’ agit de meurtres.

          nous nous indignes contre ces crimes, et pas pour les élucubrations et les offenses de ce torchon satirique.

          libre à chacun de patauger dans les gadoue et de se complaire en fouillant les poubelles, mais qu’on ne me dise pas, que je n’ai pas le droit, de ne pas partager cette puanteur. C’est de la dictature.

          ce qui me désole le plus face à ce type de commentaire, c’est que j’irai encore me battre pour défendre ces femmes et ces hommes qui caricature ce que je n’approuve pas. Ce qui visiblement n’est pas le cas de certains charlistes.

            +1

          Alerter
        • izarn // 16.01.2015 à 14h27

          Pour moi CH est un organisme de propagande d’Etat sous fausse banière.
          Il est peu lu, et n’existe que grace à la provoc systématique anti-musulmane ou anti-chrétienne (Pour faire croire à des caricatures tout azimut), reportée dans les medias mainstream. Medias mainstream, fers de lance de l’attaque islamophobe bien entendu.
          Le problème de loi contre ceci ou ceci ou cela, il y en bien assez. Qui peut croire que la liberté d’expression règne en maitre absolu sur les blogs? A quoi servent les modérateurs?
          Si à CH il y a des imbèciles heureux, finalement la véritable guerre contre l’Islam se trouve dans le Système et le Pouvoir.

            +1

          Alerter
      • Marie Genko // 15.01.2015 à 10h32

        @JM

        Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous écrivez:

        “Par contre, Charlie Hebdo avait le droit de faire de l’humour bête et méchant, et n’avait pas de compte à (te) rendre, ni l’obligation d’être responsable ou encore moins de faire rire tout le monde.”

        Vous n’êtes peut-être pas concerné par la sécurité des enfants de France, mais je pense qu’Olivier a parfaitement raison lorsqu’il essaye de pointer que chaque Français est responsable de notre sécurité nationale!

        C’est facile de dessiner des turpitudes et de blasphémer sur les valeurs des chrétiens, cela n’entraîne pas de conséquences!

        Mais caricaturer Mahomet c’est mettre en danger la France entière!

        Notre merveilleux Hollande essaye de faire passer les morts de Charlie Hebdo pour les premiers martyrs de l’athéisme…!
        Mais ce n’est pas en encourageant des journalistes à couvrir de boue le prophète Mahomet que l’Etat français convertira les Musulmans à respecter la laïcité, au contraire hélas il aidera leur radicalisation….
        Quant aux guerres que nous menons au Moyen Orient elles ne contribuent pas non plus à rehausser notre image dans le coeur des Musulmans….!

          +46

        Alerter
        • poleta33 // 15.01.2015 à 11h37

          Quant aux guerres que nous menons au Moyen Orient elles ne contribuent pas non plus à rehausser notre image dans le coeur des Musulmans….!
          –> peut être que tous les musulmans ne se sentent pas daesh… peut être que si on ne bombarde pas daesh ou au Mali ce sont les kurdes ou les touaregs qui vont venir se faire exploser à Paris… je ne pense pas que boko haram ni daesh aurait arrêté de massacrer si on était gentil avec eux… les musulmans ne sont pas stupides et il faut arrêter avec ce discours “c’est notre faute” : la deuxième guerre d’Irak c’était il y a longtemps, les japonais et vietnamiens ne sont pas venus se faire exploser à Paris ou à New York…

            +8

          Alerter
          • Vasco // 15.01.2015 à 13h25

            Et l’ONU cela sert à quoi ?

            Je suis naïf.

              +5

            Alerter
            • ulule // 16.01.2015 à 01h26

              A propos de l’ONU, Philippe Grasset :

              “les rumeurs Merkel-ONU semblent très solides. On dit même qu’elles font partie des liens qui unissent très fortement depuis quelques mois Merkel (et les USA, conduisant la chancelière à un tournant antirusse qu’on a largement remarqué depuis. Les USA ont obtenu son complet alignement à cause de ces moyens mystérieux que tout le monde connaît dont ils disposent ; en même temps, car cette sorte de relation doit toujours être à double sens, ils font la promesse (vague ou ferme, who knows?) de soutenir, d’imposer la candidature Merkel à l’ONU.”

              http://www.dedefensa.org/article-de_l_attaque_de_l_allemagne_par_l_urss_merkel_l_onu_13_01_2015.html

                +1

              Alerter
          • dupontg // 15.01.2015 à 14h11

            alors pourquoi on arme des extremistes en Syrie..?

              +16

            Alerter
            • dupontg // 15.01.2015 à 14h28

              aller…je vous donne un tuyau…
              c’est pour le gaz

                +8

              Alerter
            • Van // 15.01.2015 à 23h21

              pour la liberté d’expression et la démocratie .

                +1

              Alerter
        • Pandami // 15.01.2015 à 12h29

          Est-ce que la responsabilité, plutôt que dans un mouvement tous azimut du type “je dessine comme je pisse et on verra après”, ce ne serait pas justement d’accorder une attention particulière aux dessins qui interviennent dans des zones religieuses ou morales sensibles et de les soupeser mille fois plus que d’autres ?

            +5

          Alerter
          • poleta33 // 15.01.2015 à 14h36

            est ce que la responsabilité quand un gamin fait un caprice, c’est d’aller dans son sens pour qu’il arrête de pleurer ou de maintenir son droit en lui expliquant son choix… moi j’ai fait le choix de la droiture même si c’est le moins facile.

              +4

            Alerter
        • bm607 // 15.01.2015 à 16h25

          Pour ma part j’ai un peu de mal avec l’argument sécuritaire.

          Pour éviter de faire un texte long et indigeste je vais donner de l’exemple :

          supposons que C.H. ait fait des caricatures anti-Porochenko, et que, dans notre contexte de décérébration par la presse et d’anti-Poutinisme primaire il ait été un des seuls à s’élever contre ce criminel, en aurait choqué beaucoup donc, et aurait fait l’objet d’un attentat par un fêle dont les 2 neurones auraient été atteints par le JT, devrait-on dire que CH doit arrêter ses caricatures car il y a des risques que ça se reproduise gratuitement ailleurs sur un gars qui arborerait dans la foule un badge “je ne suis pas Porochenko” ou une manif à la gloire de CH, ou autre ?

          Personnellement je ne pense pas, car des milliers de personnes sont mortes en partie à cause de notre inaction, donc l’occasion serait à saisir. Même avec des risques.

          Évidement ce n’est pas directement transposable, mais je parle du principe sécuritaire qui conduirait à interdire des écrits, et uniquement de cela.

            +4

          Alerter
        • sandrine // 15.01.2015 à 18h04

          Bonsoir, tout à fait d’accord avec vous. Ces deux derniers jours, je les ai passé à écrire un manifeste “pour la liberté et la dignité de l’être humain” qui va dans ce sens. J’ai demandé d’ailleurs à Olivier s’il pouvait l’éditer sur son blog. Réponse en attente. Olivier si vous m’entendez !
          Sinon vous pouvez le lire ici si le lien fonctionne :

          https://apps.facebook.com/fichier-pdf/?v=294068

          Liberté d’expression tu parles, j’ai passé ma journée à l’envoyer par mail aux rédacteurs des grands journaux, aucune réponse : un mur.
          En gros toi le petit français, si t’es pas une star, t’as le droit de pensé mais tu n’as pas la libre expression. On marche sur la tête là. La liberté d’expression pour qui au juste ?
          J’ai presque envie de l’envoyer à la cour européenne des droits de l’homme.

            +1

          Alerter
          • sandrine // 15.01.2015 à 18h22

            Sans étiquète religieuse sur la tête il y a aussi ce grand homme qui a prévenu il y a 35 ans :
            « La jeunesse se désespère. Elle est profondément désespérée parce qu’elle n’a plus d’appui. Elle ne croit plus en la politique française et moi je pense qu’en règle générale, en résumant un peu, elle a bien raison. Ce que je peux vous dire, c’est que le désespoir est mobilisateur et que lorsqu’il est mobilisateur il devient dangereux. Et que ça entraine le terrorisme, la bande à Baader et des choses comme ça. Et ça il faut que les grandes personnes qui dirigent le monde soit prévenues que les jeunes vont finir par virer du mauvais côté parce qu’ils n’auront plus d’autres solutions. » (Daniel Balavoine Coup de geule à Mitterrand sur le JT Antenne 2 – 19 mars 1980)

              +6

            Alerter
            • tepavac // 15.01.2015 à 23h18

              Oui bah dire une telle vérité aujourd’hui, serait considéré comme une incitation à la violence. Selon les critères des charlistes.

                +0

              Alerter
        • Jean-Marie // 16.01.2015 à 22h29

          Etes vous sûre que sans l’existence de Charlie Hebdo, ou sans caricature aucune de Mahomet, il n’y aurait pas eu d’attentat ce 7/01/15?? Etes vous sûre que la cible ne se serait pas portée sur un autre journal,… sur d’autres personnes,.., voulant toucher d’autres valeurs ??? ( Les commanditaires de l’attentat ont peut être d’autres “modes de vie” ou d'”expressions” qui leurs sont insultants ou intolérables). Si ce n’est pas le cas,… alors l’on est en droit de penser que les membres de l’ équipe Charlie ont été comme des fantassins et se sont peut-être pris des balles à la place d’autres personnes, à la place d’autres papas, à la place d’autres “enfants de France” ???

            +1

          Alerter
      • Paul B. // 15.01.2015 à 10h53

        Je suis en accord complet avec ce commentaire. Je trouve le contenu de l’article d’autant plus surprenant que sur le bandeau droit du site figure la citation de Benjamin Franklin.

          +14

        Alerter
        • poleta33 // 15.01.2015 à 15h56

          ça se mord un peu la queue :
          1/ si on rogne la liberté d’expression française pour plaire aux intégristes religieux, on a perdu en liberté
          2/ si on publie les caricatures, on perdra en liberté (d’après vous)

          bref quitte a choisir moins de liberté, je préfère la première solution car on perdra (peut-être) plus tard de notre liberté.

          CQFD

            +4

          Alerter
          • poleta33 // 15.01.2015 à 15h58

            en encore une réponse sur le T-shirt : si on ne se promène pas avec des caricatures sur nos T-shirts, c’est justement par respect : en mettant ces T-shirts on imposerait nos caricatures à tout le monde, tandis qu’en laissant les caricatures dans Charlie, il n’y a que ceux qui les veulent qui les prennent.

            vous me décevez de plus en plus sur ce sujet.

              +8

            Alerter
          • dupontg // 15.01.2015 à 18h57

            il est certain que de trainer dans la boue la representation d’une bonne soeur qui a du passer sa vie à aider des desherités c’est s’attaquer à de dangereux integristes..

              +7

            Alerter
          • Eric // 15.01.2015 à 19h11

            ” il n’y a que ceux qui les veulent qui les prennent. ”
            Sauf que ceux qui n’en veulent pas payent quand même indirectement, ce qui devrait vous incliner à être un peu moins tranché et catégorique. Quant au fait que tel ou tel vous déçoive … Mon Dieu, comme c’est terrible, perdre votre estime ! 🙂

              +3

            Alerter
          • Leechee // 15.01.2015 à 19h13

            Il me semble qu’il ne peut pas y avoir de liberté sans responsabilité et sans règles. Exemple : la circulation routière. Le feu est rouge : tu t’arrêtes, ta liberté de circuler est limitée. Il y a un code de la route et ta liberté est préservée parce que tout le monde le respecte. Sinon ce serait le chaos et on ne circulerait plus. Après, si tu veux prendre l’autoroute en contre-sens, l’argument “meuh j’voulais juste un peu déconner quoi, vous fâchez pas… y’a même pas encore eu d’mort !” est un peu léger non ?
            Donc, pas de liberté sans règles et responsabilité. Et on peut être dans le respect des règles, mais être cependant dans l’irresponsabilité (par le comportement, la prise de risque).

              +6

            Alerter
          • tepavac // 15.01.2015 à 23h36

            A poleta

            Oui hé bien si se battre contre des tueurs, c’est de leur lancer des caricatures, vous me faite là un drôle de combattant.
            ce n’est certes pas à vous que j’irai confier ma vie.

            Drôle de petit galopin va…

              +0

            Alerter
        • FJB // 15.01.2015 à 16h04

          Olivier, voyons !!!!!!!! Charlie Hebdo a peut-être “fait déborder le vase”, mais ce n’est pas lui qui l’a rempli à ras bord en créant la cocotte-minute qui existe aujourd’hui, ce sont les gouvernements successifs qui sont coupables, depuis la justice injuste (l’affaire Baby Loup étant l’exemple parfait de ce qu’il faut surtout pas faire si on tient au vivre ensemble) jusqu’aux bombardements à l’aveuglette à l’extérieur…

            +7

          Alerter
          • Caramba! // 15.01.2015 à 16h47

            FBJ,

            et bien, quelques éléments, en 2006,
            “Charlie Hebdo publie la série de caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten. La semaine précédente, ces dessins avaient déclenché des protestations dans des pays à majorité musulmane après que des imams danois y avaient fait campagne contre elles. Certains voient dans cette démarche, une tentative d’augmenter l’autocensure pratiquée par des pays européens à propos de l’islam. Des organisations musulmanes françaises comme le Conseil français du culte musulman, ont demandé l’interdiction du numéro, qui contient également des caricatures de Mahomet dessinées par les collaborateurs réguliers du journal. Cette demande n’a pas abouti à cause d’un vice de procédure. Le président de la République, Jacques Chirac condamne par la suite ces « provocations manifestes ». l

            Perso, ma liberté d’expression est quotidiennement mis à mal:
            comment tu n’es pas Charlie?Mais alors, tu penses qu’ils l’ont bien mérité?
            Ben non, je ne suis pas Charlie et je pense qu’ils n’ont pas mérité d’être assassinés.

            En face:????

            Tu sais, moi Charlie, ça me fait penser au gosse qui titille un cabot attaché, mais il a pas vu que la laisse elle était coincée dans une branche alors il emmerde le cabot se croyant inateignable, et pis d’un coup, la chaine se décoince et le cabot chope le gamin.
            Je tiens à préciser que je ne compare pas CH au gamin ni les assassins au cabot, c’est juste pour donner une image de ce qu’il se passe quand on emmerde constamment quelqu’un, qu’on se croit intouchable et tout permis.
            Oui, certaines personnes me détesteront pour ça, ben, tant pis.
            Je ne dis pas pour autant qu’ils ont eu ce qu’ils méritaient et je refuse définitivement qu’on me classe dans “les”.
            Je plains leurs familles de ne pas pouvoir vivre dignement cette perte à cause de trop de bruit.

              +8

            Alerter
          • Eric // 15.01.2015 à 21h16

            “Olivier, voyons !!!!!!!! Charlie Hebdo a peut-être “fait déborder le vase”, mais ce n’est pas lui qui l’a rempli à ras bord en créant la cocotte-minute qui existe aujourd’hui, ce sont les gouvernements successifs qui sont coupables, ”
            Gouvernements qui financent ce genre de conneries incapables de subsister par elles-mêmes (les gens ne sont pas dupes et ont du bon sens pour beaucoup d’entre eux). Les deux sont intimement liés et il faut être bien naïf et irréfléchis pour ne pas faire le lien évident.

              +1

            Alerter
        • 4lterg // 15.01.2015 à 17h33

          Je préférerais voir une burqa avec “J’aimerais être Charlie”.
          Je garde mon T-Shirt “I am your father”. Combien de sens dans cette phrase ?

          mmm mmm…
          MEFIEZ-VOUS des gens intelligents. Peut-être que notre hôte teste nos capacités réelles en matière de liberté d’expression (complot !)

          En bref : les idées, ça ne fait pas pousser les légumes
          au sens propre ou figuré, comme vous les sentez.

            +3

          Alerter
        • bleu ciel // 15.01.2015 à 19h18

          La liberté ne s’use que si l’on s’en sert !
          Que signifie une liberté de presse si l’on s’autocensure de peur de déplaire ?

            +3

          Alerter
          • Alae // 15.01.2015 à 21h20

            “Que signifie une liberté de presse si l’on s’autocensure de peur de déplaire ?”

            Une liberté de presse qui s’autocensure par peur de déplaire, ça donne l’intégralité de la presse mainstream actuelle. Lire la liberté selon Ubu enchaîné pour plus de détails.

              +8

            Alerter
        • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 19h34

          Dans 15 jours pour l’enterrement?

            +0

          Alerter
      • POM // 15.01.2015 à 11h09

        Félicitations JM pour ce commentaire mesuré et qui illustre parfaitement ce que je pense de l’article d’Olivier.

        J’aimerais ajouter ceci :

        Un journal comme Charlie Hebdo, que j’ai lu pendant quelques années, vit uniquement grâce à ses lecteurs (enfin jusqu’aux tragiques événements de la semaine dernière, car maintenant ils vont recevoir des aides de partout). Et comme tout le monde le sait désormais, leurs finances n’allaient pas bien depuis quelques mois et le journal était menacé. S’ils avaient de moins en moins de lecteur ce n’est pas pour rien … au final Charlie Hebdo ne faisait rire qu’au maximum 60.000 français … pas de quoi pavoiser et surtout pas de quoi se formaliser pour quelques dessins – ceux que ça ne faisait pas rire ne le lisait pas.
        Et c’est bien là l’aberration de cette situation. Ces terroristes au nom de la défense de leur prophète viennent de faire revivre un journal moribond qui du coup va pouvoir continuer, et de plus belle, à moquer leur religion.

        Et Olivier il en est de même pour vous. Si ça ne vous fait pas rire ne le lisez pas … pour réduire au silence les provocateurs le plus simple est souvent de les ignorer. Il y a des dizaines d’humoristes qui ne vous font pas rire, des dizaines de journaux qui sont au moins aussi vulgaires que Charlie même si ce n’est pas en publiant des caricatures. Le plus simple est de ne pas les lire.

        Pour ce qui est des Français qui se disent aujourd’hui Charlie (et qui ne l’ont jamais lu), je ne pense pas qu’ils soutiennent le contenu de Charlie. Ils soutiennent la liberté d’expression et les dessinateurs qui ont été massacrés uniquement pour des dessins. Et parmi ces dessinateurs il y a Wolinski et Cabu … Cabu c’est une icône (pas religieuse) en France, le gars qu’on aurait tous aimé rencontrer et qui émerveillait par ses talents de dessinateur. Et penser qu’on peut tuer Cabu ça dépasse beaucoup de monde.

        J’ai eu ma période “athée intégriste” à penser qu’on peut faire changer d’avis les gens en leur montrant l’absurdité de certaines croyances, en leur montrant à quel point les discours et les agissements des autorités religieuses sont opposés et ceci depuis des siècles etc. Mais un jour il faut se rendre à l’évidence et comprendre que ce n’est pas par l’attaque ou par des explications scientifiques ou logiques que l’on change les croyances. Ce constat les journalistes de Charlie ne l’avait pas fait semble-t’il … ou peut-être voulaient-ils juste défier ceux qui les attaquaient (et qui auraient mieux fait de les ignorer) ?

        Pourtant Charlie Hebdo aurait pu prendre d’autres cibles, beaucoup plus dangereuses pour nos démocraties et que vous dénoncez sur ce blog Olivier. Et j’espère que les talents des dessinateurs / journalistes de la nouvelle équipe de Charlie seront désormais utilisés pour ces combats utiles, pour faire changer les idéologies économiques/politiques plutôt que pour cette cause perdue d’avance de faire changer les idéologies religieuses.

          +26

        Alerter
        • anne jordan // 15.01.2015 à 13h07

          Retirez les ventes de #CharlieHebdo à prix exorbitants @eBay_France @amazon @priceminister
          voilà pour les ” aides exorbitantes !

            +1

          Alerter
      • poleta33 // 15.01.2015 à 11h27

        complètement d’accord avec JM… je trouve que vous êtes passé à côté de l’évènement… ce côté joli dessin, moche dessin, a un côté philosophe de comptoir…

        votre premier billet, écrit dans la nuit, disait que vous n’étiez pas Charlie car dans le désordre :
        1/ vous n’aimiez pas ce qu’il y avait dedans : c’est votre droit le plus absolu
        2/ vous craigniez pour la santé des manifestants : avec un argument comme ça les allemands seraient encore chez nous…
        3/ Charlie Hebdo provoque les musulmans : si on écoute les religieux on finit par avoir ce genre de dérive, les bonhommes de neige sont interdits en Arabie saoudite car offensants les musulmans (http://www.washingtonpost.com/blogs/worldviews/wp/2015/01/13/frosty-fatwa-saudi-cleric-bans-snowmen/)… d’ailleurs c’est un peu comme si on reprochait au filles mettant des mini-jupes d’inciter au viol… en France le blasphème était un acte puni de mort jusqu’à la fin du XVIII siècle et je pense qu’une majorité de nos concitoyens n’a pas envie de retourner à cette époque…
        4/ la liberté d’expression est à sens unique (archi-repris dans les commentaires d’ailleurs) : faux et archi-faux elle est très précisément définie dans la loi française… d’ailleurs Charlie Hebdo tape sur toutes les religions et croyances…

        c’est pas parce qu’on est à contre courant de l’opinion publique sur certains points que l’on doit se mettre a contre courant sur tout, sous peine de devenir inaudible…

        en fait je pense que vous n’avez pas compris ce que veut dire “JesuisCharlie”, ca ne veut pas dire que l’on aime ce journal, ça veut juste dire : en France on peut rigoler des religions|dieux|prophètes|sectes et c’est tout.

        bref vous êtes passé à côté d’un événement historique ou pour une fois le peuple français bravant la peur s’est massivement rassemblé autour d’une valeur commune. C’était vraiment beau et émouvant ces rassemblements et ça méritait d’être salué car on retournera vite a nos bagarres gauloises.

          +21

        Alerter
        • Theoven // 15.01.2015 à 12h09

          Vous êtes bien tous gentils avec vos commentaires, mais vous oubliez quelques menus détails :

          – CH a le droit d’exister. Ce n’est pas une raison d’en faire le porte drapeau et la quintessence de la liberté d’expression (eux qui étaient les pires des censeurs). Et effectivement, citer en exemple quelques une des caricatures, même si ça ne vous plaît pas, est le seul moyen de remettre un peu de bon sens dans tout ça.

          – La liberté d’expression, même totale, n’est pas dénuée de sens de la responsabilité. Vous appelez ça autocensure, c’est que vous ne comprenez rien à rien. Ou alors allez au bout de votre logique, et demandez illico que toute loi qui bride un tant soit peu la liberté d’expression soit immédiatement abrogée !

          – Ouvrez les yeux sur ce qui se passe depuis quelques jours, cette hystérie sécuritaire qui se déploie devant vous, et dont vous ne comprenez apparemment pas sur quoi elle va déboucher. Aujourd’hui, on condamne à de LA PRISON FERME des gens qu’on accuse d’avoir OUVERT LEUR BOUCHE !!! (même et y compris si c’était sur le coup de la colère ou de l’ivresse). Combien de politiciens ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir détourné des millions d’euros ? D’avoir acheté leur élection ? J’ai couvert beaucoup de procès d’instance ou d’assises et j’ai déjà vu des violeurs avérés sortir avec des peines moins lourdes. DANS QUEL DELIRE ON NOUS ENTRAINE ?!!!!

          – Encore ce matin, à la radio, une élue UMP estimait qu’il fallait demander des comptes à tous ceux qui n’ont pas voulu s’associer à ce mouvement de masse, en ajoutant qu’elle voudrait que les musulmans de France se désolidarisent plus clairement des attentats. C’est juste immonde, mais je n’attends rien de mieux de l’UMP qui est un parti infiniment plus dangereux que le FN, parce que lui il a eu, il a et il aura encore le pouvoir.

          Dans ce billet Olivier est totalement cohérent avec tout le reste de sa démarche. C’est tout de même curieux que ça vous ait échappé ! Vous êtes à deux doigts de demander qu’on vote une loi d’interdiction du blasphème Anti-Charlie.

            +35

          Alerter
          • poleta33 // 15.01.2015 à 14h28

            personne n’a fait l’apologie de CH, il y a des dessins qui font rire ou pas.

            la liberté d’expression, blablabla, est (très) encadrée par la loi française, le reste peu importe.

            justement je trouve qu’a part les quelques politiques qui font de leur fond de commerce la sécurité pour le moment tout est très mesuré et calme… pour les peines de prison, dont vous parlez, elles sont souvent justifiée par les menaces et les outrages lors des interpellations, vous oubliez d’en parler… L’apologie du terrorisme est aussi encadré par la loi, ne vous en déplaise.

            oula n’inversez pas les rôles, je demande qu’on respecte la loi française, pas qu’elle soit modifiée pour prendre en compte les sensibilités de toutes les religions et sectes.

              +5

            Alerter
            • Georges // 15.01.2015 à 22h40

              @poletta33

              je vous cite : “…4/ la liberté d’expression est à sens unique ….. : faux et archi-faux elle est très précisément définie dans la loi française…”

              Ce n’est pas parce qu’elle est définie par la loi française qu’elle n’est pas à sens unique.

              C’est comme si je vous disais : “tiens, une voiture bleue” et que vous me répondiez : “faux et archi faux, elle est bleue”.

              Vous n’avez pas cliqué sur les liens dans le texte relatifs au positionnement des historiens sur “une histoire officielle induite par la loi”.

              Le deux poids deux mesures semblent ne plus pouvoir sortir dans les commentaires. Vive la liberté, vive la démocratie.

                +2

              Alerter
          • Louis Robert // 15.01.2015 à 15h14

            En ces temps d’hystérie collective, “à deux doigts de” est une distance respectable et que l’on devrait respecter. Comme on peut le voir, elle permet à Olivier Berruyer de faire l’apologie du bon sens et de la décence, ce qui n’est pas peu de choses.

            Quand le respect de soi et des autres “fout le camp Villon…” et que les tortionnaires et les meurtriers professionnels s’activent, à deux doigts de… c’est appréciable et fort apprécié. C’est le condamné à mort qu’il faut savoir interroger là-dessus, gracié à deux doigts de l’exécution.

              +10

            Alerter
        • Van // 15.01.2015 à 13h38

          “2/ vous craigniez pour la santé des manifestants : avec un argument comme ça les allemands seraient encore chez nous… ”
          cet argument est irresponsable .
          ” 3/ Charlie Hebdo provoque les musulmans : si on écoute les religieux on finit par avoir ce genre de dérive, les bonhommes de neige sont interdits en Arabie saoudite car offensants les musulmans … ”
          CH ne stigmatisais pas les saoudiens ou larabie saoudite monarchie totalitaire obscurantiste qui soutien le terrorisme mais la religion dun milliard et demi de personne de tout continents aussi différent d’origine ,d’ethnie que de culture , de sensibilité et d’histoire .
          et de vouloir mettre un musulman type avec une barbe et des babouche c’est tout simplement raciste .

          ” 4/ … d’ailleurs Charlie Hebdo tape sur toutes les religions et croyances… ”
          faudra faxer ca a siné , ca le fera certainement rigoler .

          ” bref vous êtes passé à côté d’un événement historique …” ??? 🙂 🙂 no comment

            +18

          Alerter
          • anne jordan // 15.01.2015 à 14h35

            “en n’insultant pas gratuitement la mémoire de la Shoah ?”
            perso , jamais vu ça , dans CH.H…

              +1

            Alerter
          • FJB // 15.01.2015 à 14h42

            Je pense la même chose que vous, Van, ainsi que tous ceux qui s’opposent à Olivier. Sans répéter ce qui a déjà été dit, pour les amener à voir les choses différemment, je poserai les questions suivantes :

            – Est-il si difficile de comprendre que si on cède une liberté car on a peur de la réaction de personnes qui habitent dans un autre pays, on cède justement au terrorisme ? J’entends déjà la réponse des contradicteurs : “mais ça n’a pas d’intérêt de “jouer au con” avec des gens qu’on sait plus cons que soit, car on ne peut pas gagner” — ceci n’est qu’un prétexte, rien de plus — chacun ses lois, point barre.

            – Est-il si difficile de comprendre que le caractère vulgaire/obscène/porno de CH est un sujet complètement différent de celui du droit à caricaturer Mahomet ? (puisque visiblement certains mélangent les deux, “pas d’amalgames !!!” crient-ils en plus…).

            – A partir de quand est-on irresponsable ? Qui a dit que c’est Mahomet qui était croqué sur la dernière couverture ? C’est pas marqué sur son front, et je dis pas ça pour “jouer sur les mots”, mais pour pousser l’absurdité jusqu’au bout. Toute personne qui dessine un barbu enturbanné est-elle coupable ? Ou peut-être simplement tout enturbanné, car ça peut-être ambigu après tout ?

            Le “Je suis Charlie” il a 10 interprétations possibles. Si ça veut dire “J’ai pas peur de m’opposer aux mèches-courtes que sont les dictateurs, du caïd de cité jusqu’au muezzin de la Mecque”, alors moi je suis Charlie tous les jours !!

              +3

            Alerter
            • FJB // 15.01.2015 à 15h25

              [“muezzin de la Mecque” = j’aurais plutôt dû dire “lanceurs de fatwas dégénérés”…]

                +1

              Alerter
            • Caramba! // 15.01.2015 à 17h08

              FBJ,
              Si je peux me permettre:
              “Je pense la même chose que vous, Van, ainsi que tous ceux qui s’opposent à Olivier.”
              Ben, je sais pas si c’est moi mais VAN ne s’oppose pas du tout à Olivier.
              Bien au contraire, vous avez dù mélanger avec un autre commentateur.

                +4

              Alerter
        • Popipops // 15.01.2015 à 14h21

          Merci ! C’est exactement ce que j’essaie de faire comprendre à certains de mes amis.

          “En fait je pense que vous n’avez pas compris ce que veut dire “JesuisCharlie”, ca ne veut pas dire que l’on aime ce journal, ça veut juste dire : en France on peut rigoler des religions|dieux|prophètes|sectes et c’est tout.”

          Vous avez, selon moi, tout compris.

            +3

          Alerter
          • Goelo // 15.01.2015 à 16h14

            “ça veut juste dire : en France on peut rigoler des religions…”

            Ouais, enfin sauf d’une !

              +15

            Alerter
        • Caramba! // 15.01.2015 à 16h59

          Poleta,

          “en France on peut rigoler des religions|dieux|prophètes|sectes et c’est tout.”euh, vous parlez de 60 000 Français qui le pensent et les 64 millions d’autres Français?Ne représentent-ils pas un peu la France?et comme ils n’achetaient pas CH……..
          Donc, CH n’était lu que par 60 000 Français.
          Finalement, c’est peu(heureusement)quand on voit le bordel qui sévit, tout ça pour 60 000 Français qui pensent que la liberté d’expression est d’insulter qui on veut.
          Ouf, je suis soulagé, je suis partie de ce peuple Français dont 64 Millions pensent que la liberté d’expression a des limites, merci peuple de France:Nous sommes le peuple.

          ;O)

            +4

          Alerter
          • poleta33 // 16.01.2015 à 09h32

            ça me fait toujours rigoler les chiffres avancés dans les commentaires pour essayer de trouver des majorités… moi par exemple je ne lis CH que très très épisodiquement et donc je ne me retrouve pas dans vos 60000…

            la liberté d’expression permet de se moquer de toutes les croyances parce que cela reflète d’un choix personnel, au contraire des attributs physiques (noir , blanc, etc..) que l’on ne peut pas choisir…

            bon raisonnement par l’absurbe, ok alors on ne peut plus rigoler des sectes et religions:
            alors est ce qu’on autorise de faire des bonhommes de neiges (en Arabie saoudite c’est interdit car c’est faire offense a dieu) ? bon ça va un peu loin non, mais comment placer le curseur de l’irresponsabilité ?…
            alors pour respecter les gars qui croient aux spaghettis volants, on interdit les dessins de pates ?… bon vous allez me dire avec vos chiffres alambiqués, ils ne sont pas nombreux… bon je vous croie…
            alors on va prendre un groupe plus nombreux : pour respecter les athées, on interdit de parler de religions et sectes et de dessiner des temples, car pour eux c’est une insulte a l’intelligence ?…

            la réponse c’est qu’on ne ne peut pas placer de curseur.

              +1

            Alerter
      • Jean de la défense // 15.01.2015 à 11h35

        Non je trouve qu’Olivier s’investit beaucoup à l’image de ce qu’il a fait sur la loi Amazon entre autre, un tour très complet de la question et il n’est pas donneur de leçons il essaie d’y voir clair et c’est important.

          +21

        Alerter
      • Raph // 15.01.2015 à 11h54

        Il n’y a pas de leçon de morale là-dedans. Olivier nous dit son opinion sur l’humour de CH et doute que ceux qui sont Charlie aujourd’hui partagent vraiment ce genre d’humour.
        Moi je ne suis pas choqué par CH, peut-être parce que je suis athée, franchement à gauche et écolo. Reste que malgré mes opinions en principe convergentes avec la rédaction de Charlie, je trouve que c’est un torchon, et j’espère que tous les zozos qui affirment “je suis Charlie” ne le font pas en connaissance de cause.

          +23

        Alerter
      • Jub // 15.01.2015 à 12h39

        Bravo JM,

        J’ai ressenti la même chose que vous en lisant ce billet.

        Je rajoute que connaissant Wolinski il aurait aimé le dessin le représentant au paradis et craché sur un autre dessin plus… disons plus “honorable”.

          +6

        Alerter
      • Chris // 15.01.2015 à 13h01

        “Cela semble sous-entendre que les 3 millions d’acheteurs adhèrent à son contenu, alors que bcp vise le soutien symbolique”
        Oui, il y a de ça, mais vous oubliez la dimension “people” fortement encouragée et entretenue qui font se ruer les gens sur des objets “désignés” par un savant marketing (l’événement -qu’on s’imagine- du siècle, affectif, voyeur, collectionneur, j’y étais, j’en suis partie, je suis, et…), bref toutes les conneries qui ont pu être débitées pour vendre un maximum (c’est le métier !!!) et rembourser d’un coup les arriérés accumulés.
        Ça ne fait pas d’ombre aux “sacrifiés”. J’imagine que les proches recevront des compensations. Les plus cocus sont les victimes co-latérales, telles les agents de service et invités.
        Je raisonne en chef d’entreprise, pas en lecteur, encore moins en directeur de conscience !

          +5

        Alerter
      • Bananonyme // 15.01.2015 à 14h57

        Ton raisonnement à une faille centrale, et c’est la suivante:
        “Par contre, Charlie Hebdo avait le droit de faire de l’humour bête et méchant, […] pas l’obligation d’être responsable”

        Malheureusement, on a tous sur Terre l’obligation d’être responsable. Ça me parait tellement énorme de dire qu’on peut ne pas l’être que je pense sincèrement que tu ne réalisais pas ce que tu écrivais.
        Une caricature de temps en temps n’est pas un problème ; un magazine dédié exclusivement à cela en est un, surtout quand ces caricatures sont fièrement “irresponsables” et adjoignent grossièreté (pipi, caca, fesse, etc.) et blasphème.

        C’est une différence de nos systèmes de valeurs qui font que l’on ne se comprend pas toujours : les uns réagissent d’une manière, les autres d’une autre. Le respect, le vivre-ensemble, c’est assumer que les autres existent.
        Quand il ne reste de fierté à une blague que les réactions déchaînés qu’elle provoque, peut-on parler d’une blague ?

        Il suffit d’écouter Siné parler de la liberté d’expression pour savoir où sont aujourd’hui les vrais problèmes à ce niveau.
        Si tout le monde subissait le même traitement, il y aurait déjà beaucoup moins de problèmes et de jalousies ici et là ; ce serait bien plus facile pour un musulman de trouver certaines choses drôles. Mais dans un climat comme celui -ci, où un humoriste anti-raciste est mis en garde à vue pour “”””apologie du terrorisme”””” (alors que tout le monde comprend très bien ce qu’il a voulu dire — il suffit de lire sa lettre) et où nos médias produisent la propagande de guerres nous ayant mené à la situation géopolitique d’aujourd’hui, l’utilité de moquer le derrière du prophète d’une population mal intégrée et malmenée de par le monde a tendance à m’échapper. Et il est pourtant nécessaire que cette population (musulmane) se remette en cause elle aussi, mais en quoi cela va-t-il aider ?

        Il n’y a pas de mystère : si on veut que ça change, il faut reprendre la bastille.

          +11

        Alerter
        • poleta33 // 16.01.2015 à 09h35

          tiens c’est quoi un blasphème ?

          pour moi parler de religion est un blasphème à ma religion de non-croyant.

            +1

          Alerter
      • burno // 15.01.2015 à 22h58

        entièrement d accord JM
        autant j apprécie ce blog pour son traitement du conflit ukrainien ou pour ses analyses économiques entre autres , autant je suis abasourdi pour ce qui concerne l affaire charlie
        d abord , je suis assez grand pour me rendre compte tout seul si un dessin est drôle ou pas ; je n ai pas besoin d avis extérieurs pour ça
        ensuite prétendre par exemple que les dessins de Plantu apportent quelque chose à l humour ou peuvent faire avancer quoi que ce soit , ça me fait plier de rire ; penser que quelques caricatures sur un journal que personne ne lit est à l origine d un conflit de civilisations planétaire , je suis sur le c.l …
        franchement tout ça n est vraiment pas sérieux
        je reste évidemment lecteur de ce blog … pour le reste …

          +3

        Alerter
      • boduos // 16.01.2015 à 01h20

        Olivier à parfaitement flairé l’entourloupe qui consiste à prendre l’opinion française à contre pied : Georges W Bush dit :” le ciel est bleu “,le ciel est effectivement bleu donc je suis d’accord avec GW Bush !
        en jouant sur l’émotion et sur le besoin de se rassembler dans ce type de circonstance ,Hollande à parfaitement su utiliser pour sa cote de popularité ,une réaction citoyenne en lui emboitant le pas.
        le seul mérite qu’on peut lui accorder ,c’est d’avoir déjouer l’effet de sidération puis de peur recherché par les commanditaires de ces assassinats.
        on raconte aussi que certains pays belliqueux veulent nous mettre en garde d’avoir quelque velléité de rapprochements avec Poutine dans un but de conciliation…
        en tout cas ,il s’agit d’un coup de billard à trois bandes voire à quatre ricochet et le trouve @JM un peu simplificateur dans son raisonnement (lapsus j’allais écrire résonnement)

          +1

        Alerter
    • Mélissa // 15.01.2015 à 11h42

      @Kiwixar

      Tout ça,c’est un peu ce que la Russie est en train de mettre en place,il me semble…

      Par manque de temps j’ai lu çà en diagonale…il me semble que c’est un éclairage un peu décalé sur ces evennements…

      http://www.chouyosworld.com/2015/01/14/mes-eleves-un-drame-et-des-mots/

      Mais pendant que nous philosophons,le charles de Gaulle à appareillé pour le golfe persique…
      La ceinture de feu autour de la Russie s’organise et la guerre va s’intensifier…

      L’opinion publique doit demander le retrait de nos troupes et la sortie de l’OTAN…

      Charlie est instrumentalisé pour “cacher la forêt”…

      CHARLIE DÉGAGE !

        +41

      Alerter
      • izarn // 15.01.2015 à 15h18

        Pas d’accord du tout sur l’interpretation de cette prof sur l’éléve qui dit “sérieux, ça manque de respect” Elle y voit une variation de la politesse, car laicarde à mort, il lui est impossible de croire qu’il y a d’autres valeurs que la politesse à respecter.
        Ce qu’elle vante est ceci: Au dessus de la politesse vis à vis des religions il y a le droit supérieur du laic de pouvoir tout dire, car c’est l’essence de sa liberté.
        Cet élève ne parlait pas de politesse, mais de respect de conviction interieure qui donne une morale, une explication philosophique à la vie.
        On peut critiquer les aspects de ces convictions religieuses, interdire la guerre entre religions qui se prétendent universelles, ça c’est la laicité originale, qui n’implique pas de détruire les convictions intérieures des individus. C’est finalement ce qui c’est passé historiquement en France depuis 1792. Vieux débat!
        La c’est une sorte de totalitarisme philosophique, sur une vision du monde.
        Vision basée sur le concept d’etre culturellement supérieur, et donc légétimé à propager la Vérité et à dominer le monde, bref le miroir du religieux universaliste!

          +5

        Alerter
    • ErJiEff // 15.01.2015 à 15h22

      La Liberté d’Expression qu’on nous sert en ce moment est un leurre, et nous devons nous méfier de cette liberté-là.
      Toute ce lamentable spectacle nous ramène à ce précieux petit livre ‘La Psychologie des Foules” (Gustave Lebon, 1895) qui aura été le livre de chevet de tous les meneurs politiques depuis.
      J’en ai retenu pour l’essentiel que :
      – Une foule est un être pluriel, regroupant une population disparate dont chaque membre est unique et distinguable de tous les autres dont il diffère sur presque tout : milieu social, age, éducation, instruction, sexe, situation familiale, intelligence, expérience, compétences professionnelles etc..

      – Par conséquent il est impossible de s’adresser à la raison d’une foule, elle en est nécessairement dénuée
      – Et la seule façon d’entrer en communion avec elle c’est d’en appeler…
      aux émotions !!!
      car toutes ces individualités qui n’ont rien en commun ne peuvent partager et éprouver ensemble que des émotions : peur, haine, pitié, espoir, dégoût, rire…
      Rappelez-vous l’enthousiasme délirant obtenu par De Gaulle avec une phrase aussi insignifiante que “la France sera toujours la France et Paris sera toujours Paris !!” déclamée avec une emphase dramatique.

      Et bien, c’est exactement ce qu’on nous sert aujourd’hui avec la Libertééé d’expressionnn, scandée par des types qui sautent sur l’occasion de se remettre sur le devant de la scène, genre Guy Sorman dont nous pouvions nous croire débarrassés, ou de se faire valoir pour mieux asseoir leur position façon Nathalie Saint-Cricq.

      Le plus triste dans toute cette affaire, c’est que nous savons tous que pour nous la bataille est perdue d’avance pour la simple raison que c’est nous la foule et que nous ne pourrons jamais élaborer une stratégie cohérente pour en finir avec ces oligarques juste assez nombreux pour occuper tous les couverts du Siècle ou ils échangent leurs savoir-faire respectifs pour mieux nous faire pleurer.

        +17

      Alerter
    • Chaban // 15.01.2015 à 15h55

      Les Chrétiens sont les plus touchés par les actes anti-religieux en France, et de très loin…

      Statistiques à l’appui:

      https://mobile.twitter.com/AdrRv/status/555507549655797761/photo/1

        +5

      Alerter
    • daniel // 15.01.2015 à 18h34

      Interdire, interdire, interdire pour la LIBERTE ?

        +2

      Alerter
    • tepavac // 15.01.2015 à 22h37

      Le problème c’est que daesh et tous ces groupes de mercenaires prospèrent la où l’otan est passé.

      Cela ne vous interpelle aucunement ?

      J’ai beau être français et inconditionnel pour les valeurs de notre pays, je vois quand même qu’il y a un problème de compatibilité entre nos idéaux et les résultats sur les terrains “d’expérimentations” de ces mêmes valeurs.
      Bon nombre de compatriotes, pour ne pas dire nombre de compatriotes européen, pensent de même.

      Par ailleurs, je trouve encore plus offensant, surtout à notre époque, que des Citoyens puissent encore se déterminer par rapport à un parti politique. C’est d’une immaturité totale et affligeante.

      En effet qu’elle plus grande ignominie que des personnes à qui on donne la liberté de choix, qu’on libère des desiratas de la dictature, pour se livrer corps, âme et pensée à un bord de politique sociale.

      A quoi cela sert une révolution pour que des lâches, des sous – hommes se vendent à des chefs de clan.
      Ça me dégoûté, de lire des posts où ouvertement certains Citoyens se proclament de gauche, tantôt de droite et qui de plus vomissent celui de l’autre bord, qui est aussi nul que lui et aussi vendu. Et qui de surcroît affichent leurs couardise en public.

      Être un Citoyen digne de ce nom, c’est rester libre de son libre arbitre à tout moment. C’est prendre ses responsabilités vis à vis de l’intérêt commun et pas de s’ encarter par commodité, ou pire par intérêt égoïste.
      Sinon il faut se présenter à la tribune comme un grand et ne pas se lamenter sur son impuissance. Ou sur la trahison supposé de celui à qui on donne un blanc seing.

      pour aller de l’avant, et pour marcher bien il faut deux pied.
      on a autan besoin de cohésion sociale que de rigueur économique, sinon, et bien on en voie le résultat, c’est l’anarchie, les conflits et pour finir on est mené à s’ entre-tuer pour le plus grand plaisir des margoulins de toutes sortes.

      Ne l’oublier jamais, la Déclaration à été destiné aux élus, pour qu’ils ne l’oubli jamais.

      Nous devons nous réorganiser, faire appel aux plus aptes d’entre nous dans les disciplines qui nous dépassent, dans chaque villes, chaque villages, chaque quartier. Nous devons nous écouter et une fois éclairé, alors seulement l’animal politique peut venir se présenter. Nul ne l’oblige à prendre la responsabilité de notre destin et du destin de nos enfants, mais s’ il se présente nous devons le contraindre à respecter ses engagements.

      Je ne me laisserais jamais mener comme un mouton, je ne suis peut être pas apte à gouverner mes semblables, je n’en ai d’ailleurs pas , ni la prétention, ni le moindre désir, mais je refuse d’être irresponsable, ou veulent.

      JE SUIS CITOYEN

        +3

      Alerter
      • poleta33 // 16.01.2015 à 09h41

        l’OTAN est passé au Nigeria ?

        La Belgique a opprimé les peuples arabes ?…

          +2

        Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 22h48

      Eric… Le Betar a commis quelques “descentes musclées”, c’est vrai. Il y a une personne que je connais personnellement qui en a été victime. J’ai beau détester les prises de positions de cette personne, je trouve ça inacceptable, et passible des tribunaux (je ne sais pas où ça en est devant les tribunaux, ça date d’il y a quelques années).

      Mais enfin, cette personne, qui a été effectivement victime, s’en est tirée avec quelques ecchymoses, pas belles à voir certes, mais des ecchymoses, pas plus.

      Pour les chrétiens, certains ont lancé des tomates, et, je crois, quelques pierres, dans un théâtre parisien il y a quelques mois. Personne n’a été blessé. Les tomates, passe encore, mais les pierres ça aurait pu faire des blessés. C’est inacceptable, et peu importe que la pièce de théâtre représente le visage du Christ avec de la merde qui lui coule dessus. La responsabilité incombe aux lanceurs de pierres et pas au metteur en scène.

      Il y a une dizaine d’années, des chrétiens de la même obédience ont fait brûler un cinéma a Paris. Il n’y avait pas d’intention de tuer, je pense, mais dans la cohue il y a eu un mort. La responsabilité de ce mort n’incombe ni à la salle de cinéma ni au réalisateur du film, mais aux incendiaires. J’espère qu’ils ont été identifiés, jugés et condamné, au minimum pour actes de violence ayant entraîné la mort, même s’il n’y avait pas intention de la donner.

      Des terroristes musulmans, eux, ont fait des MORTS, et beaucoup. Et ça ne date pas de 2015 ! Vous avez oublié Mohammed Merah, et les attentats d’il y a une dizaine d’années (RER Saint Michel, place de l’Etoile, j’ai oublié la liste complète).

      Je connais aussi un rescapé du détournement de l’avion Alger-Paris. Il partage maintenant sa vie entre hôpital psychiatrique et maison de repos…

      Je ne parle ici que de la France, pas de l’Inde, de l’Iran (jamais détrôné à ce jour comme champion du monde de la peine de mort), de l’Indonésie, du Pakistan, des Etats-Unis, de l’Allemagne, de l’Argentine, de l’Australie, de la Russie, du Canada et j’en oublie…

      Comment pouvez-vous mettre la LDJ, le CRIF et le Betar en parallèle avec ça ?

        +1

      Alerter
    • Eric // 16.01.2015 à 09h13

      Pas sûr que le choix ne soit motivé que par des considérations statistiques 🙂

        +0

      Alerter
  • Spipou // 15.01.2015 à 04h42

    #Je suis Charlie

    Et je le suis encore plus après la lecture de ton article ignoble – que tu as le droit d’écrire et de publier, Olivier, car c’est ça la liberté d’expression, accepter que des gens puissent dire des choses qui nous répugnent. Donc ne t’inquiète pas, je ne débarquerai pas chez toi avec une Kalach.

    Pas seulement la liberté d’expression, la liberté tout court, la liberté de vivre.

      +20

    Alerter
    • Old Ohm // 15.01.2015 à 06h30

      L’article d’Olivier est très mesuré, sûrement sincère et orienté. Mais j’insiste, très mesuré et tout sauf ignoble.
      Moi, moi-même, je vous ferai dégobiller l’infâme guimauve dont vont sembler vous repaître si j’exprimais un quart du fond de mes pensées, à propos de cette espèce de parasite médiatique parmi les merdias; espèce qui ne peut survivre si elle n’est nourri que de mépris.

      # je suis personne

        +58

      Alerter
      • Old Ohm // 15.01.2015 à 15h42

        “On est jamais excusable d’être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu’on l’est; et le plus irréprochable des vices est de faire le mal par bêtise”. Charles B.

          +4

        Alerter
    • dupontg // 15.01.2015 à 07h04

      Vous oubliez que la liberté d’expression n’est pas vraiment le probleme central…

      les terroristes se foutent completement du droit français..

      c’est avant tout et meme seulement un probleme de terrorisme

        +23

      Alerter
    • François // 15.01.2015 à 09h54

      Charlie bobo, pipi, caca.

      On est vraiment dans star wars: la liberté meurt “sous vos applaudissements” [Modéré]

        +8

      Alerter
    • Olpsosch // 15.01.2015 à 10h03

      Et les croyants ont un avantage, il leur suffit de ne pas acheter Charlie Hebdo pour ne pas voir les dessins… (en temps normal…)

      Les blondes par contre doivent subir le harcèlement et l’insulte en permanence…

      Desproges reviens!

        +11

      Alerter
      • Olposoch // 15.01.2015 à 12h20

        Comme je disais… “Déproges reviens”…

          +2

        Alerter
        • bigglop // 16.01.2015 à 00h02

          Desproges disait :
          “Demain, j’irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien”

            +3

          Alerter
      • nono // 15.01.2015 à 16h11

        Dis donc faux-cul, c’est pas toi qui nous a expliqué l’autre jour que Chomsky était illisible, que devant ce qu’il écrivait, les bras t’en tombaient…?!

          +5

        Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 18h27

        Libre à vous de me traiter de faux-cul, mais dans ce cas il fallait lire mon commentaire en entier !

        Je disais que je trouvais Chomsky illisible et que les bras m’en tombaient, sauf pour quelques phrases lumineuses dont celle-ci.

        C’est d’ailleurs celle qui lui a valu le plus d’ennuis, mais il a eu le courage de ne jamais la renier.

          +1

        Alerter
      • Eric // 15.01.2015 à 19h15

        Chomsky illisible ?! Vous êtes sûr que ça ne vient pas plutôt de vous ?

          +3

        Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 19h53

        Peu importe que ça vienne de moi ou pas. Je ne vois pas l’intérêt d’entamer une polémique là-dessus. Je répondais à celui qui me traitait de faux-cul parce qu’il n’avait pas lu mon commentaire en entier.

        On peut très bien admirer certains propos d’une personne et en détester d’autres.

          +1

        Alerter
      • Eric // 15.01.2015 à 21h12

        Ah bon, ben s’il ne vous importe pas de trouver illisible un auteur largement accessible, ce n’est clairement pas moi que ça dérange !!! 🙂 J’ajoute qu’il n’ y aucune polémique en ce qui me concerne, juste un peu d’amusement et de détente.

          +0

        Alerter
      • Georges // 15.01.2015 à 23h48

        @POM

        C’est curieux comme certaines personnes se raccrochent à la loi comme à un Dieu.

        Vous êtes prêts pour n’importe quelle dictature, même la plus horrible.

        Vous avez abandonné votre esprit critique puisqu’il suffit d’obéir, selon vous.

        N’oubliez pas qu’il y avait des lois anti-sémites en Allemagne avant la dernière guerre.
        En Afrique du Sud, des lois racistes, et aux USA aussi encore dans les années 60 (du siècle passé, c’est à dire il y a environ 50 ans, pas 150ans, c’est assez proche), mouvement de Martin Luther King.

        Et ne critiquez plus la Corée du Nord, ni l’Arabie Saoudite, la loi c’est la loi. Leur répression est en totale conformité avec la loi (il suffit de faire des lois suffisamment vagues pour en faire des fourre-tout, des trucs à géométrie variable, des trucs à “deux poids deux mesures”).

        C’est lorsqu’il y a le deux poids deux mesures qu’il y a un danger pour les libertés (c’est même un peu tard lorsque ça arrive).

        Une loi est faite pour gérer le “vivre ensemble” du moins en démocratie.
        Elle peut être commentée, abrogée, modifiée etc…..

          +1

        Alerter
      • Eric // 16.01.2015 à 23h34

        Tiens, on fait effacer mes posts ?! Je ne suis pas sûr que vous ayez le niveau pour juger Chomsky, et encore moins en ces termes 🙂 Rectifier pour écrire encore pire, voilà qui est vraiment malin. La blague !

          +1

        Alerter
    • Balthazar // 15.01.2015 à 10h14

      Non, je ne LUI dis pas. (Ou peut être oui, si c’est vraiment un con

        +9

      Alerter
      • Balthazar // 15.01.2015 à 10h32

        Réponse tronquée, voici la suite:
        MAIS je le dis à qui je veux (si c’est ce que je pense).
        Après, si cela est répété à mon patron, deux solutions.
        1/ je me renie car je suis hypocrite
        2/ j’assume mes dires et je le lui fais savoir

          +14

        Alerter
        • Chris // 15.01.2015 à 14h27

          De mes propres expériences, mieux vaut affronter le patron pour qu’il nous prouve qu’il n’est pas un con. Parfois ils y parviennent, parfois ils partent mais pas d’eux mêmes car c’était trop visible, ou moi je pars, car ma place n’est pas là.
          Quant au beauf, faut pas toucher. Difficile de changer de famille.
          Mieux vaut installer un interrupteur-sensor qui réagit à certains discours et dévie en mode bisounours. Cependant y adjoindre une horloge indiquant qu’il est temps de rentrer chez soi avant que le système ne pète. Chez moi, le truc a duré 49 ans avec une interruption de 20 ans due à mon incompréhension de la chose.

            +4

          Alerter
    • SD Nocontant // 15.01.2015 à 10h24

      Je ne suis pas Charlie,

      lorsqu’on est un caricaturiste athée, on devient avec le temps , sectaire, méprisant, certainement la conséquence qu’en France on évoque de plus en plus la religion dans la vie de la société, alors que pour eux dans leur début ce fait n’existait pas, leurs réactions étaient de toucher et de choquer en s’attaquant aux valeurs , aux symboles des religions avec le plus de violence possible c’étaient leurs réactions, extrémistes contre extrémistes, crayons cotre kalach, liberté d’expression même si sous cette forme je ne l’aime pas, contre fascisme religieux, sur la premier page du journal est marqué ”CH journal irresponsable” tout est dit! Concernant les Femen ce n’est pas la même chose elles ne sont que des profanatrices rétribuées.
      Maintenant il faut remettre les choses à leur place, ce journal ne vendait que 30000 mille exemplaire par semaine il était attaqué parce qu’il servait les buts politiques et de manipulations des musulmans, comme maintenant ceux du gouvernement.
      Pour différentes raisons l’assassinat de ces personnes aura des conséquences catastrophiques.

        +5

      Alerter
      • Chris // 15.01.2015 à 14h50

        Perso, je mets les Femen dans le même paquet que les salissures de Charlie. Les exhibitions de ces greluches téléguidées me choquent énormément. Même si leur plastique est plutôt avenante…
        Cette propension exponentielle à vomir sur tout et son contraire me rend réfractaire à toutes formes d’exagération. Cette tendance provoque et entretient le chaos. J’ai besoin d’un certain ordre, d’une certaine retenue pour vivre en bonne intelligence avec mon environnement social et susciter la réciproque.

          +12

        Alerter
    • Fabien // 15.01.2015 à 10h25

      Je suis en désaccord total avec cet article, mais le qualifier d’ignoble, c’est tout simplement ridicule. Et c’est aussi, accessoirement, apporter de l’eau à son moulin. Vous faites preuve d’intolérance au motif de défendre la liberté d’expression, c’est vraiment paradoxal…

        +8

      Alerter
      • Theoven // 15.01.2015 à 12h18

        Cessez d’utiliser ce terme d’intolérance à tout propos, dans n’importe quel contexte, ça commence à devenir agaçant.

          +3

        Alerter
      • josephine // 15.01.2015 à 12h57

        “où la société occidentale est forcément supérieure et se bat contre des barbares”: pour le coup, les caricatures de Mahomet peuvent justement apparaitre comme la volonté des occidentaux de dire sa vérité, par des dessins. C’est ce que me disait une connaissance, musulmane, tout à fait pacifiste, dois je rajouter.

          +3

        Alerter
        • bleu ciel // 15.01.2015 à 17h13

          Peut-on vraiment assimiler la “société occidentale” à Charlie Hebdo ? Au vu des différents commentaires, on est obligé de constater qu’il n’y a pas consensus ! ;o))

            +3

          Alerter
      • izarn // 15.01.2015 à 15h37

        On confond souvent la liberté d’expression avec la liberté d’insulter ou de diffamer, qui elle est interdite par la loi.
        De quoi parle-t-on?

          +6

        Alerter
        • bleu ciel // 15.01.2015 à 17h17

          En cas d’insulte ou de diffamation (interdites par la loi!), le recours devant la Justice est conseillé. C’est tout de mm mieux que les Kalachnikov…

            +1

          Alerter
          • Caramba! // 15.01.2015 à 18h01

            Bleu Ciel,

            Une plainte a été posée en 2006 et ….il y a eu vice de procédure.
            “Des organisations musulmanes françaises comme le Conseil français du culte musulman, ont demandé l’interdiction du numéro, qui contient également des caricatures de Mahomet dessinées par les collaborateurs réguliers du journal. Cette demande n’a pas abouti à cause d’un vice de procédure. ”

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlie_Hebdo
            C’est con ça, un vice e procédure….

              +1

            Alerter
            • bleu ciel // 15.01.2015 à 19h27

              Dont acte. Cela n’indique pas que les organisations musulmanes françaises avaient raison au regard de la justice française.
              Mais effectivement, si l’on veut tarir la source, le fusil d’assaut est plus efficace…

                +0

              Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 18h35

        Mon intolérance n’est que verbale, Fabien, ou plutôt ici, scripturale.

        Je ne fais que dire ce que je ressens. Je n’ai pas voulu argumenter, parce que quand j’ai commencé, je me suis rendu compte que si je devais prendre chaque passage que j’ai trouvé ignoble et expliquer pourquoi, ça atteindrait au moins 3 pages.

        Mais à aucun moment je n’ai prononcé de fatwa contre Olivier ni demandé l’interdiction des Crises ! J’espère que malgré la véhémence de mes propos, on croit encore ici à la liberté de critiquer, conséquente de la liberté d’écrire.

        Je veux croire aussi que quand vous dites que je suis intolérant, vous le pensez sincèrement certes, mais vous n’avez aucune intention de me réduire au silence, sinon par la force de votre argumentation. Dans ce cas, on reste dans le débat démocratique, qui peut devenir extrêmement violent, mais violent en mots seulement.

        MESSAGE DE LA MODERATION: non, aucune chance de vous laisser monter dans les tours. Au premier signe de provoc ou de polémique stérile: couic.

          +1

        Alerter
        • Spipou // 15.01.2015 à 19h19

          Pourquoi ce message ? Est-ce que vous considérez que je fais de la provoc ou de la polémique stérile ?

            +0

          Alerter
        • Caramba! // 16.01.2015 à 15h23

          bleu ciel Le 15 janvier 2015 à 19h27
          Cela n’indique pas non plus qu’elles avaient tort au regard de la justice française.

            +1

          Alerter
      • anne jordan // 16.01.2015 à 00h54

        BRAVISSIMO , @JM !

        ce fil devrait s’arrêter là , ce que vous dites est essentiel , le reste ( Pardon O.B ! ) n’est que dérisoire .

          +0

        Alerter
    • Lamonette // 15.01.2015 à 10h42

      Spipou,

      Certes, on ne se connaît que peu mais je suis certaine que vous avez une haute idée de la responsabilité de chacun.

      Vous avez le droit de tout dire sur cet article sauf peut-être ignoble.

      Et d’ailleurs, faut-il seulement signifier ici que Monsieur Olivier ( bien la première fois où je me sens d’écrire avec familiarité) dans un pied de nez assez cocasse n’a pas voulu confirmer que , pourtant, le Rabin de CH a parfois, au gré des changement de lignes éditoriales (….) la poche dont dépasse du pognon.

      Etre Charlie ou ne pas être ne doit pas devenir une nouvelle fracture.

      Ou alors, elle confirmera, cette fracture, mon côté très pessimiste.

      On va tous aller dans le mur de la pire des façons.

        +6

      Alerter
      • Lamonette // 15.01.2015 à 15h38

        Et bin, une semaine après, c’est encore plus chicken run .

        J’ai personnellement bcp de mal à voir tout partir en couilles et donc pas encore la sagesse d’attendre au bord du fleuve de voir flotter le corps de mes ennemis car je crois que je n’en ai pas.

        Et si on se votait deux jours d’abstinence de mails?Voire 4.

          +1

        Alerter
    • Jean de la défense // 15.01.2015 à 11h57

      Ca me désole de lire des propos insultants sur ce blog alors qu’on est dans une tentative d’apaisement…

      Visiblement les lecteurs de Charlie n’ont pas plus d’humour que les autres.

        +11

      Alerter
      • Chris // 15.01.2015 à 14h57

        Nous apprenons… ensemble.

          +3

        Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 19h29

        Sommes-nous dans une tentative d’apaisement, ou dans une prise de conscience, forcément douloureuse, du fait qu’il existe dans le monde des gens qui répondent aux dessins par la mort ?

          +1

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 20h14

          Et ceux qui réclament leur indépendance au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes , on ne leur répond pas par la mort, à coup de bombes sur la tronche?
          Donner la mort pour des dessins, c’est monstrueux, et donner la mort à ceux qui réclament le droit de vivre indépendants de ne pas subir le dictât politicofinancier par nazis interposés, ne méritent rien d’autre que la mort, c’est l’horreur, le génocide qui ne dramatise pas les défenseurs de la liberté. Provoquer des fanatiques, quand on sait qu’ils le sont, est un risque énorme. Et malgré tout persister jusqu’à en perdre sa vie est un acte d’héroïsme indiscutable. Qu’en est-il maintenant? Qui a gagné quoi?
          Mais ceux qui n’ont pas d’autre choix que se défendre pour survivre, sont, non seulement héroïques contre leur plein gré, pour résister à une sombre cause financière, mais ils n’ont pas pris le risque de la provocation, ils ont exprimé leur droit. Tout cela devant un silence assourdissant.
          Alors ceux qui sont charlistes au nom de la liberté, n’ont-ils pas l’occasion de manifester, aussi, pour la liberté des petits peuples que l’on massacre parce qu’ils osent la réclamer, cette liberté?
          Les motivations et les proportions ne sont pas les mêmes.

            +9

          Alerter
          • Spipou // 15.01.2015 à 23h02

            Mais enfin, pourquoi opposez-vous l’un et l’autre ?

            Où avez-vous vu, puisque je comprends que vous parlez de l’Ukraine, que je ne trouvais pas ça monstrueux, et que je n’ai rien essayé de faire à ce moment-là ? J’ai découvert ce blog au moment de l’Ukraine et je ne l’ai pas quitté depuis, justement parce qu’il donnait un autre point de vue que celui de la grande presse, et parce que j’avais l’impression qu’on pouvait faire quelque chose de concret pour les gens du Donbass.

            Vous étiez là déjà à l’époque, Duguesclin, vous ne pouvez pas ne pas vous en souvenir, quel mauvais procès êtes-vous en train de me faire ?

              +2

            Alerter
            • Lamonette // 16.01.2015 à 00h48

              Alors là, je confirme.

              SPIPOU est concerné.Il a en plus essayé.

              Je me tirerais bien du B….. en latin mais aucun de ceux qui ont essayé à l’époque ne le mérite.

                +1

              Alerter
    • Theoven // 15.01.2015 à 12h20

      Du pur Charlie Hebdo. Bête, méchant et inculte.

        +14

      Alerter
      • lionel // 15.01.2015 à 12h52

        Bête, peut-être, inculte peut-être, méchant pourquoi?

          +2

        Alerter
        • olivier // 15.01.2015 à 13h53

          Quelle différence entre vos propos et les mêmes qui seraient repris en parlant de sexualité, de théorie du genre ? La loi qui est établie par le plus fort politiquement pour protéger l’intérêt du plus fort (économiquement parlant) ? Vous êtes quelqu’un d’intolérant comme la majeure partie des rien pensant qui jubilaient sur la chasse au sorcière de Charlie Hebdo visant, la religion, l’armée, le macho… déja castrés par des imbéciles intolérants révérant la novlangue et la bien pensense. On dit qu’on ne tire pas sur les ambulances, Charlie était pourtant dans cette facilité, finalement c’est bien que 3 millions de gens l’achètent, 2 940 000 personnes comprendrons peut être la nature de ce journal et se rappelleront pourquoi ils ne l’achetaient plus.

            +8

          Alerter
        • lionel // 15.01.2015 à 19h27

          Olivier: je ne comprends pas votre remarque. Pouvez-vous expliquer? Merci.

            +1

          Alerter
    • achriline // 15.01.2015 à 12h29

      “Pas seulement la liberté d’expression, la liberté tout court, la liberté de vivre”

      Une liberté INDIVIDUELLE totale ? c’est un peu vite oublier celle des autres.
      Déclaration des droits de l’Homme, article 4 : “La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui …” ou souvent dit autrement “la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres”.
      La version que j’essaye de mettre en pratique tous les jours : Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse.
      Exemple pratique : Vous êtes un catholique convaincu, que ressentez-vous devant les actes des femens ? Je précise que je défends personne, je suis agnostique, je ne cherche qu’a provoquer la réflexion.

      #jenesuispascharlie

        +9

      Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 19h32

        Et bien, je connais des catholiques convaincus qui haïssent les Femen. Aucun ne s’est acheté une arme depuis qu’elles existent.

        #Je suis Charlie

          +1

        Alerter
    • bradest // 15.01.2015 à 13h53

      Encore un discours de croyants en des “divinités” qui veulent imposer aux autres la sacralisation de leur croyance.
      De quel droit ?

      Personnellement, j’ai des principes, des croyances qui me sont sacrés mais qui n’ont rien de “divin”. Par exemple le souhait par Macron que les jeunes veuillent devenir milliardaires me choque au plus profond de moi-même, vraiment.

      Pourquoi ce qui a trait à des divinités devrait être au-dessus du reste ?

        +9

      Alerter
    • FJB // 15.01.2015 à 14h59

      Ça s’arrête à la frontière entre “provocation subie” et “provocation choisie”… A ce que je sache, Charlie Hebdo (Charlie Porno, diront certains) n’est pas une gazette locale distribuée gratuitement pour choquer (et ne paraît pas en “terre d’Islam” non plus).

        +3

      Alerter
    • Chris // 15.01.2015 à 15h01

      Je dirais plutôt : business as usual. Nous vivons dans des mondes différents.

        +2

      Alerter
    • izarn // 15.01.2015 à 15h27

      Oui, bon…La n’est pas la question.
      Pour moi la question c’est que Charlie n’est pas un petit fanzine comme dit Luz.
      C’est:
      -Une journal refondé par les fonds secrets de François Mitterrand.
      -Dirigé par un propagandiste néoconservateur haissant l’Islam
      -Renfloué à coup de un million d’euros par l’Etat
      -Dont le fondateur Phillipe Val est devenu directeur de France Inter, première radio du service public français.

      A ce moment toute discussion sur la liberté d’expression n’a plus aucun sens. Il s’agit de propagande étatique, de géopolitique.
      Si Charlie n’était qu’un fanzine comme jadis, il n’aurait jamais attiré l’attention.

      Donc faux problème.

        +11

      Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 19h55

        Philippe Val fondateur de Charlie Hebdo ? Vous êtes sûr qu’on parle du même journal, là ?

          +0

        Alerter
        • Caramba! // 16.01.2015 à 15h21

          Val est bien le co-fondateur de CH:

          ” L’acte de naissance du nouveau Charlie Hebdo correspond à la démission de Philippe Val et Cabu de La Grosse Bertha à la suite d’un différend avec le directeur de publication Jean-Cyrille Godefroy et à leur désir d’avoir leur propre hebdomadaire. Au cours d’une réunion-repas, à la recherche d’un titre, Wolinski lance « et pourquoi pas Charlie Hebdo, le titre est libre ! »Philippe Val, Gébé, Cabu et Renaud apportent le capital pour financer le premier numéro. Une société par actions est créée, Les Éditions Kalachnikof. Ils en détiennent environ 80 % ce qui les rend quasiment propriétaires du journal et assure son indépendance. Renaud vendra ses parts à son départ du journal, et la veuve de Gébé les revendra pour 300 000 euros à la société14.”

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlie_Hebdo

            +0

          Alerter
    • izarn // 15.01.2015 à 15h44

      Se moquer n’est pas bien méchant, c’est humain.
      Mais la loi condamne la diffamation. Donc désolé la liberté d’expression totale n’existe pas.
      En plus l’humour est basé sur ce principe, d’une moquerie qui n’est pas dite ouvertement, ce qui fait rire. On appelle ça le second degré.
      Dire tout n’est plus drole. C’est comme l’érotisme, on ne montre pas tout, sinon c’est de la pornographie.

        +9

      Alerter
    • Goelo // 15.01.2015 à 16h31

      Il me semble que la brigade de “repérage et de traitement” souhaitée par Nathalie St Criq est maintenant active.
      Site repéré, sera-t-il bientôt traité ?

        +4

      Alerter
    • Eric // 15.01.2015 à 17h00

      Charlie Hebdo serait composé ” d’anarchistes athés (sic) ” ? Rassurez-nous, c’est une blague ?! Des anarchistes d’un nouveau genre alors, subventionnés jusqu’à la glotte par le pouvoir. Elle est bien bonne celle-là. Je passerai outre le fait de cracher systématiquement sur la religion souvent sans le moindre motif ni la moindre idée derrière (ex : dessin Mère Theresa), ce qui serait apparemment l’expression de l’athéisme. C’est nouveau,

        +5

      Alerter
    • Wonamax // 15.01.2015 à 17h01

      Ça n’a pas de limite! Seul un magistrat dira stop mais à la condition qu’il soit saisi. La responsabilité est un des corollaires de la liberté. Chacun se sentant heurté fixe le curseur où bon lui plaît. Ton patron pourra tenter de te licencier, tu pourras te défendre en saisissant les prud’hommes et gagner. Ça s’est vu! Dans le secteur des travaux publics, dire “t’es un con” à ton chef ce n’est pas une cause réelle et sérieuse de licenciement, dans un bureau d’études la même phrase te conduit à la porte! Ton frère pourra déposer plainte et vôtre contentieux sera réglé par le juge de proximité. Des procès pour tout et pour rien!

        +1

      Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 18h24

      On peut. Ca m’est arrivé, et j’en ai assumé les conséquences.

      Mais personne ne m’a encore assassiné pour ça.

        +0

      Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 19h28

      Heureux de voir que tu acceptes toujours le débat.

      Mais tu n’es pas le seul à prendre le métro, je le prends aussi.

      Quant à la caricature sur Soeur Emmanuelle, que tu la trouve ignoble, soit. Il y a d’autres choses, depuis que je connais Charlie, que j’y ai trouvées ignobles, et des millions de gens y ont trouvé des trucs ignobles, mais c’est la première fois qu’on tue les auteurs pour ça.

      @Lamonette : pourquoi n’aurais-je pas le droit d’utiliser le mot ignoble ? Ce n’est qu’un mot, ce n’est pas une arme mortelle !

      Tiens, faire porter le chapeau aux caricaturistes, et pas aux porteurs de flingues, ça c’est un truc que je trouve ignoble. Donc on devrait lutter (et ce n’est pas une façon de parler, c’est une chose que j’ai vue plusieurs fois écrite ici) contre ceux qui dénoncent la violence et non pas contre ceux qui la commettent ? Désolé si je trouve que c’est marcher sur la tête.

        +1

      Alerter
      • tepavac // 16.01.2015 à 02h12

        C’est sur qu’avec ton nom d’emprunt de bande dessinée, tu ne peux qu’insulter.
        A t’entendre, O.B serait l’assassin de ce carnage.

        Je crois plus volontiers, au vu de l’ensemble de tes commentaires, qu’il t’es plus facile d’injurier un économiste, que d’affronter des tueurs sans scrupules. Il en est ainsi des lâches,

        et bien que je t’ai fait l’honneur de te répondre, je ne crois pas te traiter à l’avenir.

          +2

        Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 19h31

      Ben voyons ! Comme tout ceux qui me connaissent ici le savent, je soutiens ardemment Porochenko, Soros et compagnie, et je me fous complètement des morts du Donbass…

        +0

      Alerter
    • Lesag // 15.01.2015 à 20h02

      Comme quoi Tristan Bernard pouvait dire d’énormes conneries.

        +0

      Alerter
    • lionel // 15.01.2015 à 20h45

      Continuez à vous interroger, c’est que vous n’avez pas encore trouvé.
      Beaucoup ne trouvent jamais.

      Je n’ai pas de prosélytisme à faire…

        +3

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 21h04

        C’est ce que disait Lao Tseu, il faut trouver la voie. Il semble que vous ayez trouver la votre.

          +2

        Alerter
    • nono // 15.01.2015 à 21h02

      Tain! Mais le poisson rouge fait des petits aujourd’hui…! Est-on obligé de se respirer ces petits moi-moi-moi qui ne font même pas semblant de ne pas comprendre tellement l’acéphalie est avancée…?!

        +2

      Alerter
    • tepavac // 15.01.2015 à 22h44

      Hé bien joint le geste à la parole, met la pancarte sur ton devant et affirmé toi en public.

        +0

      Alerter
    • Lamonette // 15.01.2015 à 23h10

      Alors Spipou, répondons en chansons.

      Car moi aussi quand je vois tout ceci, et je reK le droit à chacun de hurler, je n’en demeure pas moins inquiète .

        +0

      Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 23h45

        A inquiète, inquiet et demi !

        Je béni le ciel (tiens, puisqu’on parle beaucoup de Dieu ici) de ne jamais avoir voulu faire d’enfants !

          +0

        Alerter
        • Lamonette // 16.01.2015 à 00h19

          Pas de pb pour moi.

          J’en ai 3 . Je hurle pour qu’ils se dépassent mais on s’entend comme larrons en foire, avec des rires gras. Je dois dire que ces gloussements me manqueraient très sérieusement s’ils devaient disparaître ( les rires)….Et d’ailleurs, en cas de danger physique immédiat, naturellement, je partirai la première mais je devine ou souhaite qu’il restera peu de contestataires après.

            +0

          Alerter
      • Lesag // 16.01.2015 à 08h28

        Monette, vous êtes ma préférée de ce forum. 🙂 , mais sans déconner, c’est pas plutôt avec les saloperies qui ont dérouillé votre grande qu’il aurait fallu avoir une “discussion”?

          +0

        Alerter
      • Lamonette // 16.01.2015 à 09h54

        A Lesag,

        C’est tout mignon, ce que vous m’écrivez.Merci.
        Et hop, je me reprends. Faut être honnête , j’étais malade de la voir si touchée par cette violence conne.J’ai tenté d’essuyer ses larmes…et ai demandé une description. J’avais à aller chercher la dernière… et j’ai fait un pari: j’avais une chance sur deux d’emprunter le chemin des 3 grandes et de… les choper.Dans ces cas, le cerveau turbine: je les accoste en me faisant passer pour un recruteur de mannequins ( oui, c’est mesquin), les photographie puis procède, en tombant les masques, à l’arrestation citoyenne sur laquelle j’ai déjà glosé..
        Etait-ce car j’avais pris le mauvais chemin ou était-ce car j’avais les yeux pleins de larmes? Pas vues, pas chopées …

          +0

        Alerter
      • Spipou // 16.01.2015 à 13h04

        Lamonette, je suis sincèrement désolé pour votre fille.

        Mais je ne suis pas d’accord avec vous pour autant.

        Ça prouve simplement qu’il y a des crétins violents partout, y compris chez ceux qui prétendent défendre la liberté.

        Sur ce point-lâ je suis d’accord. Et je trouve que vous auriez pu porter plainte, mais vous connaissez mieux votre fille que moi, et je pense que vous avez vu avec elle quelle était la meilleure réponse à donner à cette agression. Vous avez fait pour le mieux en accord avec elle.

          +0

        Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 23h56

      Moi je peux vous le dire, ce qui est sacré pour moi : c’est qu’on ne me pourrisse pas ma vie quotidienne en me parlant tous les jours (enfin très souvent, disons) de la peur d’aller en enfer. Qu’on ne me dise pas que dieu est grand quand quelque chose ne va pas. Etc.

      Je supporte et je ne dis rien parce que ce sont des gens que j’aime qui me disent ça. Mais des fois ça devient difficile à supporter.

        +1

      Alerter
  • jp // 15.01.2015 à 04h43

    je commence un à comprendre pourquoi je ne peux pas être comme eux.
    Déjà le dessin sur sœur Emmanuelle me fait bondir,.
    Leur regard sur les gens est un regard de mâle, blanc, athée, friqué, de dominant donc.
    Leur regard sur le monde c’est “nous” et “eux” : les bonnes femmes, les croyants, les pas beaux, les sans-dents, les bouseux.
    Facile à comprendre que les femmes du XXI è siècle se passent de mecs comme eux.

    Bref sont racistes sexistes classistes. C’est pas à 50 ans mais bien avant dès 30 ans qu’ils ont
    “Le coeur au repos
    Les yeux bien sur terre
    Au bar de l’hôtel des “Trois Faisans”

    Bah, c’est du mépris de caste primaire.

      +69

    Alerter
    • madeleine // 15.01.2015 à 05h33

      tout à fait !
      pas besoin d’être musulman pour de ne pas être d’accord avec la provoc’ bête et méchante

        +48

      Alerter
      • Simon // 15.01.2015 à 09h11

        Je suis croyante mais pas pratiquante et j’ai vraiment été étonnée que les cathos à la radio soient satisfaits d’être blasphémés! Ou alors ils sont “jésuites” pour faire comme tout le monde sans avoir d’opinion.
        Oui, les survivants ont dit “nous continuons comme avant!
        NON ce ne sont pas des laïcs ce sont d’abord des INTEGRISTES qui ne respectent pas les autres et MARRE de leurs continuels dessins de culs.
        On ne vit pas 24 heures avec son cul dans une journée!
        Finalement je suis fière de penser avec vous tous sur ce fil. Là seulement j’y ai ma place et pas toute la place.

          +26

        Alerter
        • téléphobe // 15.01.2015 à 12h55

          “On ne vit pas 24 heures avec son cul dans une journée!”
          Je suis parfaitement d’accord avec vous, le but de ces dits “journalistes / dessinateurs” était uniquement de réduire leur lecteur à un morceau de viande – ce à quoi ils ont en partie réussi vu ce qui leur est arrivé !

            +9

          Alerter
          • Chris // 15.01.2015 à 15h04

            Raccourci violent, mais qui cependant a son éclair de vérité.

              +4

            Alerter
          • jp // 15.01.2015 à 20h44

            “réduire leur lecteur à un morceau de viande – ce à quoi ils ont en partie réussi”
            🙂

              +2

            Alerter
        • Simon // 15.01.2015 à 15h07

          J’ai été particulièrement surprise de cette unanimité pour défendre non pas TOUTES les victimes mais uniquement les huit de Charlie Hebdo même à la radio catholique!
          Pourquoi? par contre le pape a bien mieux parlé disant qu’il existait une modération nécessaire de la part de ceux qui écrivent.
          1° En fait les gens condamnaient spontanément les massacres sans réfléchir au pourquoi ces massacres qui ne visaient pas tout le monde tout de même.
          Ils ont été surpris par l’horreur je comprends MAIS ensuite?
          2° Les voilà tous en train de suivre Merkel qui met les jeunes dans le pétrin avec son austérité, Fillon l’ancien ministre qui défendait l’odieux Sarko qui ne recherche que le fric et surtout le dirigeant des massacres des Palestiniens, d’extrême droite. etc…Et cela sous la bannière du rassembleur Hollande celui qui répudie les femmes de sa vie d’un coup de manchette?
          Et alors m’est revenue une leçon de PSY qui m’expliquait qu’avant 10 ans les enfants jugeaient toujours les plus forts comme les mieux. Fait psychologique que j’avais moi-même vérifié auprès de mes enfants, et de mes élèves!
          Mais alors notre SOCIETE française n’a pas plus de 10 ans d’âge mental Et cela est grave!!! Car nous sommes gouvernés par des enfants qui eux veulent TOUT, tout de suite.
          C’est pourquoi j’ai adhéré aussitôt à ce site qui me paraissait bien plus adulte que ceux des journalistes de gauche soi-disant libres!
          Cyrulnik a raison et il s’y connait:” ces évènements ressemblent bien au phénomène nazi de 1932 en Allemagne.”
          Prenons des gants pour dire ce que nous pensons avant d’être obligés de nous taire car il ne s’agissait que d’une manif pour la liberté d’expression des plus FORTS!

            +5

          Alerter
  • bidule // 15.01.2015 à 04h48

    Je trouve que cette planche xkcdesque résume très bien tout ce qu’il y a à dire sur la liberté d’expression (http://xkcd.com/1357/).

    Concernant les médias français, leur conception de la liberté d’expression a tjs impliqué qu’ils défendaient la liberté d’expression des opinions qu’ils toléraient (i.e. rien du tout). La distinction “défendre le droit à” et “défendre le contenu” ne leur a jamais été perceptibles (cf. le bashing dont Chomsky, pour ne prendre que cet exemple, a été victime pendant des années et encore aujourd’hui).

    Cette injonction à la publication des dessins de C.H. ne m’étonne pas vraiment du coup. Cet événement, pour tragique qu’il soit, n’aura pas changé pas la donne. Ils sont encore en train de défendre la liberté d’expression des opinions qu’ils tolèrent, qu’ils acceptent de discuter (i.e. rien du tout).

    Du coup, peut-être qu’une critique efficace de cet événement ne saurait venir d’eux; et de fait, en France, à part ce site, c’est Lordon qui a commencé à remettre les pendules à l’heure. C’est fou, son billet n’est pas particulièrement brillant, ce sont quasiment des évidences. Ca ne m’étonne pas que ça soit un non-journaliste qui ait le premier porté cette critique. Ca me déçoit un peu plus par contre qu’aucun libéral ne se soit insurgé, ait eu la décence intellectuelle de corriger ce flot de connerie journalistique. Où qu’ils sont les libéraux dans ce pays ?

      +14

    Alerter
  • Grognon // 15.01.2015 à 05h08

    Bonjour,

    Sans rentrer dans une discussion sur les qualités humoristiques (très discutables) de ces dessins, comment décide-t-on de ce qui est publiable ou non?

    Il existe déjà tout un arsenal législatif condamnant les insultes, la diffamation, l’incitation à la haine, etc.
    L’interdiction ou l’auto-censure de la critique violente des religions est-elle bien nécessaire et justifiable? (autrement que par “c’est dangereux”).
    Parce que, peu importe le nom qu’on lui donne, cela revient à rétablir un délit de blasphème.
    Et du coup, je ne vois pas bien où on s’arrête d’interdire…
    Les livres sacrés eux-mêmes contiennent des passages violents envers les personnes d’autres religion (ou athées). Mais je ne pense pas qu’on puisse vraiment envisager de “corriger” ces ouvrages, n’est-ce pas?

    Finalement, ces dessins, pour dérangeants qu’ils soient, posent une question: Les grandes religions et en particulier l’Islam sont-elles compatibles avec une démocratie laïque?
    Ce débat n’aura probablement pas lieu, mais interdire quelques dessins ne va pas le résoudre.

    Meilleures salutations

      +23

    Alerter
    • arzelig // 15.01.2015 à 12h55

      Tout à fait d’accord.
      Vous pouvez enlever laïque, d’ailleurs, car une démocratie ne peut qu’être laïque.
      Sinon cela veut dire que ce ne sont pas les citoyens qui dictent les lois, mais souvent un texte ancien.

        +2

      Alerter
      • Simon // 15.01.2015 à 15h20

        la loi de 1905 de la séparation des pouvoirs disait. “Etre laïc c’est respecter l’opinion religieuse des autres.” Mais à l’époque toute la société vivait sous la morale chrétienne que tous respectait ou presque tous.
        100 ans après surtout après il est interdit d’interdire de 1978 nous vivons sans aucune morale c’est la loi du plus fort qui domine du plus corrompu etc…
        Et alors “Etre laïc” c’est devenu je suis démocrate donc tous les autres doivent penser comme moi.
        Alors Non ce n’est pas laïc et je me répète après avoir vu ces dessins sans art et sans finesse, les journalistes de Charlie hebdo sont des “laïcs intégristes et étant trop suivi maintenant, ils ne reconnaîtront jamais leur erreur.
        Pourtant je ne suis tout de même pas seule à dire ce fait.

          +4

        Alerter
      • Georges // 16.01.2015 à 00h40

        @arzelig

        Les Etats laïques sont très rares. La France depuis longtemps, le Portugal depuis 1976.

        Parmi les anciens pays communistes, il doit y en avoir beaucoup.

        Non laïques, les USA (le président doit jurer sur la Bible), et quasiment tous les pays d’Europe occidentale.

          +1

        Alerter
    • josephine // 15.01.2015 à 13h11

      Alors allons plus loin: vous accolez laïcité à la liberté (vis à vis des religions), sauf que justement la laïcité vient y mettre des limites. La liberté “livrée” à elle même ne permet de construire du vivre ensemble. Ensuite tout le monde faisait référence aux Lumières pour évoquer notre héritage, mais qu’est ce que les Lumières si ce n’est l’exigence de la raison. Commençons par faire usage de notre cerveau au lieu de se cracher des insanités à la tête.

        +4

      Alerter
    • Theoven // 15.01.2015 à 13h35

      Vous posez la bonne question (celle que beaucoup posent sans jamais avoir de réponse de la part des “JesuisCharlie”).

      Mais vous faites semblant de ne pas connaître la réponse, alors que la lecture de la presse française devrait vous suffire.

      Et ne faites pas non plus semblant de croire que le débat porte sur l’interdiction du blasphème. Il n’y a pas non plus d’obligation au blasphème systématique.

      Je vous rappelle que des manifestations et des spectacles ont été interdits toute l’année dernière au motif qu’ils “POURRAIENT” troubler l’ordre public.

      Deux poids, deux mesures, la nouvelle devise nationale.

        +15

      Alerter
    • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 17h19

      En fait ce qui est occulté c’est la liberté d’opinions. La liberté de les exposer de les discuter, de les contredire. Mais la liberté d’expression, celle d’exprimer ses opinions ne peut être confondu avec la liberté de ridiculiser, de mépriser, voire d’insulter, Si on est pas d’accord avec l’Islam, il suffit de le dire, ce n’est pas avec des dessins vulgaires qu’on ouvre le débat. Pour les charlistes, contester la “liberté d’expression” selon leur point de vue est un quasi blasphème une atteinte à ce qu’ils ont de plus sacré. Se moquer de l’Islam est aussi une atteinte à ce que les musulmans ont de plus sacré.
      Par contre discuter du bien fondé de ce que chacun considère comme sacré, est déjà d’un autre niveau. Du domaine du débat. Mais pas de s’accuser mutuellement de blasphèmes.
      Ai-je la possibilité vue la sensibilité des débats de n’être ni charlie qui devient une quasi religion ni musulman une autre religion, sans être agressé, méprisé, insulté, voire menacé? Je préfère le débat sur l’essence qui précède l’existence ou le contraire. Au moins on ne se bat pas dans ce type de débat.

        +5

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 17h28

        La seule vraie atteinte à la liberté d’expression serait d’interdire un débat sur l’Islam ou d’autres religions. Dans ce cas je comprendrais les protestations auxquelles je me joindrais. C’est pour cette liberté fondamentale que j’irai défiler mais pas pour soutenir le mépris qui ne tolère aucun débat. Nous sommes dans la totale confusion nous nous exposons à perdre ce qui est vraiment important, c’est la liberté de débattre et de contredire.

          +4

        Alerter
      • Spipou // 15.01.2015 à 19h44

        Dugesclin, vous pouvez être méprisé ou insulté, ce qui n’est pas “bien”, je le reconnais, mais en aucun cas vous ne serez agressé ni menacé !

        (A moins qu’il n’y ait des candidats au terrorisme parmi les soutiens de Charlie ? Pour le moment, je n’en ai pas vu. Il y bien a eu Breivik en Norvège, mais ça m’étonnerait énormément qu’il apprécie Charlie !)

        Ca me paraît tout de même une différence essentielle !

          +1

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 20h39

          J’ai eu à faire à un charliste qui a perdu son sang froid face à mes arguments (très mesurés et interrogatifs) dont je ne pensais pas qu’ils puissent provoquer une réaction violente. Car je l’ai toujours connu cet homme agréable calme et pondéré.
          Les autres personnes présentes ont été surprises et se sont empressées de le calmer.
          Une fois qu’il eût repris ses esprits je suis allé le voir en lui demandant de me pardonner de l’avoir blessé, car ce n’était pas mon but, et je l’ai assuré, malgré mon opposition, que je restais son ami. Je me suis bien gardé de le traiter d’intégriste, ce qu’il attribue pourtant à ceux qui ne pensent pas comme lui, car comme moi il est un humain avec ses faiblesses.
          Comme chez des supporters chauffés à blanc, le risque de violence est latent.
          Il y a des partout des intégristes en puissance. C’est pourquoi je n’adopterais pas cette nouvelle religion du charlisme qui fait oublier le vrai débat.

            +3

          Alerter
          • Eric // 15.01.2015 à 21h05

            Méfiance donc car il n’y pas loin du charlisme au charlatanisme 🙂

              +1

            Alerter
          • Spipou // 15.01.2015 à 23h17

            Ecoutez, mettons que je suis “charliste”, j’accepte le néologisme sans en prendre le côté religieux.

            Je me suis franchement énervé en lisant l’article d’Olivier, et je suis toujours énervé. Il m’arrive d’être, disons, véhément, dans mes commentaires.

            Mais honnêtement, est-ce que vous pensez que je pourrais devenir violent ? Est-ce que vous pensez une seule minute que si j’avais votre adresse, je pourrais venir chez vous pour vous casser la figure ?

            Est-ce que cet ami dont vous parler a été violent PHYSIQUEMENT ? D’après ce que vous dites, je comprends que non. Il s’est emporté verbalement, c’est bien ça ? Sa colère a dû être impressionnante, je sais un peu comment c’est quand quelqu’un pète les plombs, mais enfin il n’a pas essayé de vous frapper ?

            Encore une fois, et sans doute que je me répète, mais pour moi, la grande différence, la ligne rouge, elle est là.

              +0

            Alerter
            • DUGUESGLIN // 16.01.2015 à 00h35

              Non il s’est emporté physiquement, dans un bref et rapide geste il a tenté de me frapper au visage, mais son geste a été gêné par la table qui nous séparait et il n’a pu qu’effleurer mon visage.
              Mais je ne lui en veut pas. Les choses auraient pu mal tourné, mais en aucun cas je ne lui en tient rigueur. Le fanatisme et la violence existe en nous tous. Mais nous ne le savons qu’au moment où ils nous débordent.
              C’est pourquoi le mépris et les outrances sont à proscrire. Quand il y a mort d’homme je n’ai plus envie de rire. Des fous fanatisés ont commis l’irréversible. c’est pourquoi je ne déifierais pas charlie. Je n’accepte pas qu’on m’impose un dieu qui n’en est pas un après ce qu’il a provoqué. Nous ne cessons d’avoir des clips chantés sur toutes les chaines avec l’affiche “je suis Charlie”. On me dit indirectement voilà le nouveau dieu, celui dont vous devez porter le nom.
              Ce n’est pas parce que je condamne les assassins que pour autant je dois me convertir à cette nouvelle religion. Ceux qui financent ces clips ont perdu le sens de la mesure. D’un excès nous passons à un autre excès et ainsi de suite. c’est un combat interminable. Je refuse cette conversion à la religion anti-religieuse primaire qui utilise sans pudeur un malheur de façon indécente. Je n’accepte pas qu’on fasse de moi un charlie, contre mon gré et qu’on m’impose à tout va ce logo. C’est la méthode américaine. Si vous condamnez l’attentat vous êtes charliste. Si vous n’êtes pas charliste alors vous soutenez les terroristes. Voilà le deal à l’américaine.

                +4

              Alerter
            • Spipou // 16.01.2015 à 01h39

              Oui, et bien moi je refuse ce deal. Quand je dis que j’accepte d’être charliste, terme qui n’est pas de moi, c’est une façon de parler : ce que je refuse catégoriquement, c’est de faire porter le chapeau aux victimes plutôt qu’aux assassins, et qu’on appelle à l’autocensure. On a vu ce que ça a donné en 1938.

                +0

              Alerter
            • Spipou // 16.01.2015 à 01h50

              P.S. : Ne regardant que peu la télé, je n’ai pas vu les clips dont vous parlez. Effectivement ça me paraît assez ridicule, mais je pense que vous auriez tort de limiter le mouvement de soutien à Charlie à ça… Et à ce que nous en montre la télé en général.

                +0

              Alerter
  • Za // 15.01.2015 à 06h01

    Merci, Olivier, pour cet excellent article tranquillement objectif. Ma première réaction a été de me demander si les illustrations (beurk ! pour la majorité d’entre elles) étaient vraiment nécessaires, mais en fait, si, elles le sont : elles permettent d’évaluer la mesure dont vous faites preuve en les commentant -et en parlant de ce journal.

      +30

    Alerter
  • Patrick Luder // 15.01.2015 à 06h02

    Charlie hebdo se revendique de parler et dessiner librement le prophète, mais ils ne comprennent rien => ni à la religion, ni aux sources du terrorisme, ni à la laïcité, ni à ce que leurs dessins suscitent chez les uns ou les autres …

    J’ai vu un reportage sur le dessinateur qui à fait la une de mercredi, il semble que tout se fasse simplement avec les tripes, sans réflexion, sans se poser de questions. Pour eux, ce sont juste des dessins “hasard” en fonction de la digestion de leur dernier repas. Non pas des dessins qui devraient susciter quelque chose dans le monde réel, juste des dessins imaginaires essayant de faire appel au ressentis pour suscter une émotion, qu’elle soit justifiée ou non.

    Ou alors, est-ce qu’un dessinateur peut nous expliquer les buts et raisons de leurs dessins ?

      +22

    Alerter
    • KB // 15.01.2015 à 09h23

      Je crois que cette question doit être adressée à un psychologue / psychanalyste / voire pédopsychiatre…

        +10

      Alerter
    • Simon // 15.01.2015 à 15h31

      j’ai entendu la rescapée qui avait apporté les friandises et qui a été épargné parce que femme dire.
      Nous voulons continuer à toujours rire de gags salaces et surtout ne rien changé. cela explique cela!
      Luz l’auteur de la couverture équivoque se posait tout de même une bonne question mais sans y répondre par son dessin toujours dans la ligne d’avant, et comme vous dîtes dessin évoquait une émotion de surface par contre ce qu’il a dit était très long; A savoir je résume vite.

      “maintenant nous sommes devenus un symbole pour des gens qui ne nous ont jamais lu ou qui ne nous représentent pas….mais alors qu’allons-nous devenir?”
      Moi aussi en voyant les nouveaux dessins tous comme avant grâce à cette publication par l’auteur du site, je m’interroge:
      Les nouveaux abonnés vont-ils se poser des questions?

        +1

      Alerter
    • DUGUESGLIN // 16.01.2015 à 00h48

      Toute la question est là. Quel est le but rechercher par ces dessinateurs? Un message de paix peut-être? Je comprends qu’on puisse avoir en horreur les religions, pour des raisons historiques culturelles ou autres, mais je n’accepte pas le mépris qui cache une intolérance pénible d’autant plus pénible qu’elle prétend défendre la tolérance.

        +1

      Alerter
  • Scorpionbleu // 15.01.2015 à 06h11

    Merci Olivier.

    Pas de mot pour l’instant devant cette crise nerveuse déclenchée par ce triste événement, une grande partie des médias, beaucoup de journalistes et les élus…

    Comment imaginer que toute cette vulgarité, ce manque de discernement, ce manque de dignité dans la critique font l’unanimité en France ?

    Il n’y a rien de pire que des gens qui se croient libres et libertaires et qui sont totalement manipulés et en cage !

    Que va-t-il se passer ?

      +27

    Alerter
    • Van // 15.01.2015 à 13h50

      on peut aussi comprendre je suis Charlie car je suis humoriste et victime mais on me traite comme un terroriste , il veut soulever la contradiction dans laquel il vit , et il a d’autant plus le droit d’être provocateur car il en souffre , mais liberté d’expression et de provoc pour les uns n’est pas autorisé pour les autres .

        +7

      Alerter
    • Caramba! // 15.01.2015 à 18h24

      Cet humoriste est percutant.Pour moi, associer ces deux noms c’est dire l’absurdité que les deux parties étaient récupérées par une sorte d’intégrisme.
      Et que chacun d’eux avaient le droit à un procès.
      Parce que oui, l’insulte est interdite, après, quand je lis le mot dessin(si doux, si enfantin) accolé à ce que faisait CH, ben, franchement…..
      Discutons alors de ce qu’est un dessin pour les Char……

        +3

      Alerter
    • Georges // 16.01.2015 à 01h03

      @jp

      Il est proposé une mesure de réparation pénale.
      Il faudrait savoir ce que ça veut dire.

      Je ne suis pas contre le fait de ne pas tout laisser passer, c’est pour cela que la fameuse liberté de CH à faire n’importe quoi, je la questionne.

      Par contre, selon mon point de vue, si CH peut faire ce qu’il veut, l’adolescente ne doit pas être inquiétée.

      Au moins elle va comprendre le deux poids deux mesures rapidement.

        +0

      Alerter
  • Joanna // 15.01.2015 à 06h18

    Modéré: la pub a des limites. Merci de votre compréhension.

      +0

    Alerter
  • sadsam // 15.01.2015 à 06h20

    Merci pour ce billet Olivier.

    Bon, pour les Etats Unis la porte parole du département d’état Mary Harf a réagi :
    http://www.ouest-france.fr/charlie-hebdo-les-usa-soutiennent-le-droit-la-caricature-pour-charlie-3111098
    Mais les caricatures sont floutées dans les journaux, ou en tous cas dans certains journaux, aux Etats-Unis.

    Ceci dit, je suis plutôt content : trois millions de personnes en France et dans le monde vont connaître le style de ce merveilleux journal qui tirait à 60.000 exemplaires et qui était au bord de la faillite. Je ne regardais plus CH depuis la mort de Reiser mais là il me semble qu’ils se sont surpassés.

      +4

    Alerter
  • stef // 15.01.2015 à 06h41

    Un article plutôt abject, qui laisse entendre non seulement que Charlie Hebdo l’a un peu cherché, mais qu’en plus les dessinateurs sont un danger pour les autres Français, qui vivent tranquillement dans la soumission des “excès dommageables des religions” (ça, c’est la meilleure blague de l’article).
    Que les dessins de CH soient drôles ou pas, la seule question qui vaille est de savoir si en France on a le droit de se foutre de religions non seulement crétines mais surtout dangereuses (l’Histoire et l’actualité en fournissent des milliers de preuves). La réponse est oui. Si des gens sont choqués, qu’ils aillent vivre en Israël, au Vatican ou en Iran, trois pays connus pour leur liberté religieuse.

      +34

    Alerter
    • Sinclarr // 15.01.2015 à 08h30

      On voit bien que vous avez une belle idee du vivre ensemble…

        +23

      Alerter
      • Surya // 15.01.2015 à 08h52

        C’est l’esprit “ouvert” et “tolérant” des bobos qui veulent bien être “ouverts” et “tolérants” mais juste avec les gens qui pensent comme eux.

          +33

        Alerter
        • stef // 15.01.2015 à 15h48

          Vous avez raison. Mieux vaut se taire et accepter l’inacceptable. Ça ne peut qu’apporter le progrès à la société (on l’a vu avec les mille ans de domination catholique et on le voit tous les jours dans les pays soumis à l’islam).

            +9

          Alerter
      • stef // 15.01.2015 à 15h45

        C’est justement par souci du vivre ensemble que personne ne doit imposer ses croyances par la force ou la terreur.

          +8

        Alerter
        • Caramba! // 15.01.2015 à 19h06

          Steph,

          ou par des offenses.

            +3

          Alerter
      • Jub // 15.01.2015 à 19h59

        En quoi ça empêche les religieux de “vivre ensemble” que quelques ados attardés s’obstinent à dessiner dans un style monomaniaque passé de mode ? C’est sûr que dans l’histoire les religions nous ont montré un sacré exemple co-habitation pacifique.

        On va maintenant nous faire croire qu’il n’y a rien de plus tolérant que les 3 monothéismes dont les textes sacrés contiennent des appels : aux meurtres, à la haine et à la discrimination. Si on en doute je peut citer, les textes “sacrés” en question.

          +7

        Alerter
    • Surya // 15.01.2015 à 08h51

      Le propos de l’article c’est que lorsqu’on publie ça, ben ça a des conséquences. En l’occurrence les conséquences ont été une fusillade au siège et une prise d’otage.

        +13

      Alerter
      • éponine // 15.01.2015 à 12h21

        Beau travail, Olivier. Bien au-delà de vos attentes, certainement (‘fin j’espère).

          +5

        Alerter
      • stef // 15.01.2015 à 15h51

        Ben oui, mince, quand on a le droit de s’exprimer et qu’on s’en sert, ça risque de déranger. Faut-il donc ne produire que des écrits et des œuvres allant dans le sens de tous les délires mystiques?

          +8

        Alerter
      • bleu ciel // 15.01.2015 à 17h39

        “fusillade au siège” : quelle élégance ! Vous auriez pu dire l’assassinat (le massacre?)des dessinateurs; mais sans doute cela fait-il un peu vulgaire ;o)

          +3

        Alerter
    • Xavier // 15.01.2015 à 09h20

      @ Stef : ” les dessins de CH soient drôles ou pas, la seule question qui vaille est de savoir si en France on a le droit de se foutre de religions non seulement crétines mais surtout dangereuses”

      Si vous vous étiez arrêté à religions, j’aurais répondu : oui. Mais vous avez ajouté une opinion personnelle, un jugement plutôt et vous semblez partir du principe qu’il va de soi et qu’il est unanimement partagé.
      La liberté d’expression existe et elle est régie par la loi mais la liberté de croyance et la liberté de culte aussi.
      Et pour tout vous dire, j’ai la sensation qu’aujourd’hui en France le danger vient plutôt des excès d’une nouvelle religion et des sa doctrine que du catholicisme ou de l’Islam.

      https://www.youtube.com/watch?v=9W09d-6lZs0

        +10

      Alerter
      • liv // 15.01.2015 à 14h27

        Je rebondis sur ce que vous dites car vous soulevez un point important et à mon sens juste.
        Il faut toujours s’attarder sur le sens étymologique des mots pour bien comprendre et éviter les amalgames car pour moi, le mot religion est souvent mal utilisé.

        Comme certains d’entre vous le savent déjà, “Religion” vient du latin elegere signifiant « relire » et religare signifiant « relier ».
        Un homme religieux est quelqu’un dont le “MOI” et pour certains l’ “ÊTRE” (2 choses différentes) ou les 2, se sent relié à quelque chose. En somme, tous les êtres humains (l’association de ces 2 mots n’est pas un hasard) sont religieux, sur différents degrés bien entendu et sur des bases différentes. A mon sens il y a 2 catégories de liaison :
        – Le manifeste, ce qui est palpable et démontrable (ou le MOI pour ce qui touche à l’homme)
        – Le non manifeste, associé au divin (ou l’ETRE pour ce qui touche à l’homme)

        Ce qui donne à travers le sens du mot “Religion” des êtres humains qui se sentent plus ou moins liés au divin et d’autres à l’homme dont la science, les aspects sociologiques, les dogmes religieux etc…le caractérise. C’est la raison à mon sens pour laquelle on entend “L’Euro est une religion”, la “laïcité” est une religion etc etc…ne soyons pas surpris de cela.

        L’homme a recherché et recherchera toujours sont point d’ancrage et le sens de sa vie sur cette belle planète. Certains se sentent proches du non-manifeste et d’autres du manifeste mais surtout chacun doit être libre de se sentir proche de l’un ou de l’autre sans manifester du mépris pour l’un comme pour l’autre, ce qui m’amène au sujet de base de ce billet qui est la liberté essentielle et primordiale de penser, de croire et de s’exprimer.

        L’obscurantisme c’est nier ou combattre l’un ou l’autre.
        L’obscurantisme c’est choisir une voie et dire que c’est l’unique vérité.
        L’obscurantisme c’est de choisir l’EGO comme seul et unique voie.

        Nous pouvons toutefois remarquer certaines tendance sur notre civilisation…je pense que la religion de l’homme, du manifeste et de l’EGO a pris le pas sur l’autre dans notre société.
        Vaste sujet et vaste débat.

          +7

        Alerter
        • Simon // 15.01.2015 à 15h45

          A Liv “voilà qui est magnifiquement dit!”

            +2

          Alerter
      • stef // 15.01.2015 à 15h53

        Il me semble que croire aux délires de la Bible et du Coran n’est pas une preuve d’intelligence. Cela dit, il existe peut-être des religions moins crétines… et surtout qui ne s’appuient pas sur un livre permettant de justifier l’assassinat des infidèles.

          +5

        Alerter
    • Balthazar // 15.01.2015 à 10h26

      @stef:
      Vous m’aidez dans ma réflexion. Pour rebondir sur vos dires:” a-t-on en France le droit d’être con ? ”
      1/oui. Ouf je suis sauvé.
      2/non. Ben zut alors, je suis mal barré.
      Après, justifier qu’il faut débarrasser la France des cons parce qu’ils sont dangereux, irresponsables, etc…le monde sera meilleur sans eux. C’est un débat d’éthique je crois.
      Le problème, c’est que quand on se lance sur cette voie, on ne sait jamais où elle s’arrête.

        +2

      Alerter
      • josephine // 15.01.2015 à 13h20

        A t on également le droit d’espérer que l’horizon d’une société soit l’exercice de la raison, et non celle de la pulsion? Bien sur que l’on a le droit d’être con, doit on en faire un modèle…Il y a la réalité, oui, bête et méchante, et il y a ce que l’on peux vouloir, choisir, vers quoi tendre.

          +2

        Alerter
      • bleu ciel // 15.01.2015 à 17h49

        Les cons, c’est un peu tout le monde à des instants et des degrés divers…
        Se débarrasser des cons ! vaste programme avait dit qui vous savez….
        L’humour (sous ses différentes formes) est sans doute un moyen (modeste certes!) de manifester contre les “conneries”. Encore faut-il ne pas le prendre trop au sérieux. C’est trop con ! ;o))

          +1

        Alerter
    • Alae // 15.01.2015 à 13h27

      @Stef
      “Que les dessins de CH soient drôles ou pas, la seule question qui vaille est de savoir si en France on a le droit de se foutre de religions non seulement crétines mais surtout dangereuses (l’Histoire et l’actualité en fournissent des milliers de preuves).”

      Que l’on soit croyant ou non, il faut savoir que les guerres les plus meurtrières ont été athées, ou déclarées par des athées. Merci de vous renseigner avant de régurgiter les salades bobos-athées de service et en particulier, lire Friedrich Nietzsche pour plus de détails sur les conséquences prévisibles de la “mort de Dieu” (le Gai savoir) : “il y aura des guerres telles que la terre n’en aura encore jamais vu”. (Ecce Homo).
      Carrément prophétique.
      Bien cordialement.

        +4

      Alerter
      • stef // 15.01.2015 à 15h59

        J’imagine que vous pensez à Staline, issu d’une école religieuse et qui appelait au CULTE de sa personne? Ou à Hitler, qui était croyant (voir par exemple le fameux “gott mit uns” du ceinturon des soldats). Dès qu’il y a culte (dieu ou homme), il y a vérité unique et élimination des opposants.

        MODERATION: désolé, mais on ne peut pas modérer l’ignorance. Vous devriez essayer de lire la définition du mot œcuménisme.

          +3

        Alerter
        • lon // 15.01.2015 à 17h24

          Hitler croyant ? Vous devriez lire une bio du personnage avant de dire des âneries .
          Et le Gott mit uns, ça date pas des nazis .

            +2

          Alerter
          • Simon // 15.01.2015 à 19h08

            Il ne pouvait être croyant, il détestait son père au point de même raser son village natal;
            On aura tout vu ou tout lu!

              +0

            Alerter
        • Alae // 15.01.2015 à 20h04

          Staline et Hitler étaient croyants ? Vous rigolez ?
          On tombe vraiment dans le grand n’importe quoi. Ce n’est plus de l’inculture, c’est du trollage.

            +2

          Alerter
          • Spipou // 15.01.2015 à 23h32

            Hitler était catholique et l’est resté jusqu’à sa mort.

            Ceci étant, il souhaitait à terme se débarrasser des religions, qu’il accusait de féminiser l’homme. Il souhaitait les remplacer par quelque chose du style culte à la Patrie allemande/à la virilité guerrière/être suprême à la Robespierre. Il croyait fermement en un Dieu, un Etre supérieur, qui l’avait personnellement investi d’une mission sur terre, à la suite de sa guérison “miraculeuse” de la cécité dans un hôpital de Prusse occidentale en 1919.

            Parmi les religions monothéistes, il avait une grande admiration pour l’islam, seule religion qui exaltait les vertus viriles du guerrier à ses yeux. Himmler en était encore plus admiratif, au point d’être proche de la conversion à la chute du nazisme.

            Tout ceci est parfaitement documenté.

            Staline, avant de devenir mafioso dans la pègre de Tbilissi puis militant politique (chargé par Lénine de financer le Parti Bolchevik par des braquages de banques notamment) était séminariste. J’ignore s’il est resté croyant par la suite, mais il est de fait qu’il a pas mal réussi dans la création d’un culte à sa personne.

              +0

            Alerter
    • Mélissa // 15.01.2015 à 13h46

      @stef

      Si le ministère de l’intérieur est en charge du contrôle des cultes,c’est précisément parce que tous les cultes on un potentiel de dérive pouvant troubler l’ordre public et la sécurité nationale.Cela n’a pas échappé,ni aux constituants,ni aux législateurs.

      En matière d’avertissement,si l’Etat avait manifesté publiquement sa désapprobation au moment des faits,la vie des policiers aurait certainement été épargnée.

      Charlie cache la forêt de la faillite de l’Etat sur ce point…,mais pas que…

        +8

      Alerter
    • francois marquet // 15.01.2015 à 15h47

      “Un article plutôt abject, qui laisse entendre qu’en plus les dessinateurs sont un danger pour les autres Français”
      demandez donc à la familles d’Ahmed Merabet et aux familles de quelques autres si CH ne pouvait être dangereux pour d’autres que pour eux.
      Et pour défendre quoi? la liberté d’expression? et jusqu’ou va-t-elle?
      Toujours ce problème de responsabilité…
      Un certain DMM a eu son spectacle interdit préventivement en 2014 en raison de la possibilité de troubles a l’ordre public, là il y aurait eu responsabilité? Je ne suis pas sûr que le risque était plus grand qu’avec CH publiant les caricatures de Mahomet.
      Un très grand bravo et un très grand merci à Olivier et son équipe pour ce blog!

        +7

      Alerter
      • Mélissa // 15.01.2015 à 18h42

        Sur le plan des responsabilité légale,il restera difficile,voire impossible d’incriminer quiconque,à part les terroristes eux-mêmes.

        Mais personne ne parle de la conscience des gens de Charlie hebdo…
        Se sentent-ils co-responsables de se massacre?…,un peu,…beaucoup,…pas du tout?…

        Les explications confuses et empêtrées sur la dernière “une” semblent indiquer qu’ils se questionnent…
        Ce bonhomme enturbané avec sa larme à l’œil à été dessiné quand-même,mais avec respect,…pour la première fois,peut-être…

        Laissons-les avec leur conscience et souhaitons-leur le courage de l’affronter…

        Ce qui me fait dire qu’ils sont sur la bonne voie,c’est ce bandeau,au dessus du bonhomme :

        “Tout est pardonné”

        Il me rappelle une parole écrite,il me semble,par Bernard Moitessier dans un de ses ouvrages:

        “Quand on pardonne,on ne se trompe jamais”

        Je leur souhaite d’avoir cette force,à eux,…mais aussi à nous tous…

          +3

        Alerter
        • Carole G // 15.01.2015 à 19h16

          co responsables? l’équipe de charlie hebdo avaient ils conscience qu’ en provoquant outageusement ,ils risquaient leurs peaux? personnellement ,je n’en sais rien.
          Si oui, l’enjeu en valait il la chandelle?
          Si non, est ce qu’ils ne vivaient pas un peu “hors sol”?
          Toutefois, il faudra bien s’interroger collectivement sur les parcours des assassins: on ne nait pas assassin, on le devient, et l’enfance misérable des frères Kouachi, morale, culturelle, financière , affective est le fumier sur lequel prospère l’extrémisme et la haine.
          Témoignage sur l’enfance de ces 2 frères: glaçant…
          https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/01/15/lenfance-miserable-des-freres-kouachi/

            +4

          Alerter
    • JPS1827 // 15.01.2015 à 20h26

      @stef : je suis comme vous très très très déçu par cet article qui laisse entendre que ce sont les victimes les responsables, sur ce blog que je suis depuis pratiquement son début et dont j’appréciais beaucoup les analyses économiques et parfois géopolitiques, mais vous n’avez pas le droit de qualifier comme vous le faites les religions dont il peut être question ; on a le droit de se moquer, mais sans porter de jugement de valeur a priori (le dessin de la une d’hier ne porte d’ailleurs aucun jugement de valeur sur l’islam, il n’a rien de vraiment choquant, en dehors de la représentation du prophète, mais alors il faudrait demander à ce qu’elle soit retirée également de la page http://fr.wikipedia.org/wiki/Mahomet)

        +1

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 21h17

        Je ne pense pas que les victimes soient considérées comme responsables, mais plutôt comme irresponsables.

          +5

        Alerter
  • Fabrice // 15.01.2015 à 06h59

    J’espère surtout que l’on arrive pas à un clivage entre pro et anti-Charlie, comme ce fut le cas lors de la confrontation Dreyfusard et anti-Dreyfusard.

    la société française n’a pas besoin de ça, veillons à ce que nous ne tombions pas dans des excès. Personnellement je ne suis ni pro, ni anti-charlie, je suis juste un gars qui trouve anormal que l’on tue pour des dessins mais n’aime pas les dessins qui sont excessifs sans apporter une quelconque avancée dans une réflexion mais par provocation. Je n’aime pas les tags sur les murs sans talent ou raison mais je reconnais que certains mériteraient d’être conservé (ex : Banksy).

    Je pleure Cabu car il a bercé mon enfance et suis de tout coeur avec les familles des autres victimes connues ou pas.

    Mais pour ne pas entrer dans le jeu de ceux qui disent soit vous êtes avec nous sinon contre nous ! non désolé j’observe et je me réserve le droit de filer des taloches d’un côté comme de l’autre dès que cela devient idiot !

      +23

    Alerter
    • Surya // 15.01.2015 à 08h53

      Rassurez-vous, dans quelques jours plus personne n’en parlera…

        +2

      Alerter
      • step // 15.01.2015 à 13h04

        ce serait bien effectivement que cet égrégore se dégonfle.
        Je espérais qu’en voyant le niveau “pipi-caca” de charlie, une majorité lâche cette fascination qui fait qu’on crie au génie à chaque fois qu’un personnage public meurt.

        Charlie a commit plein de trucs bêtes méchants et drôles et plein de trucs bêtes, méchants….et plutôt avilissants.

        visiblement la “bofitude” décomplexée occidentale qui veut qu’on se puisse se marrer en admirant son nombril n’a pas de limite, surtout quand elle se retrouve regonflée par des salopards armés.

        Après je ne suis pas dans la lignée de la liberté d’expression “auto-censurée”, des machins lourdingues ça doit aussi exister, le problème est qu’en mourant en “martyrs” de la liberté de la presse, on a “divinisé” (c’est pour leur faire plaisir) leur boulot, qui est pourtant régulièrement médiocre.

        Honnêtement pour tester le libéralisme des charlie hebdo, un bon fanzine qui se moque de leurs fixettes pipi/caca/sexe/religion, y’aurait de quoi se moquer aussi. Se foutre des religions pourquoi pas, mais des athées obsédés aussi 🙂

        Sur l’aspect “contre-productif” du journal, je pense que c’est effectivement le cas, plus par manque d’équilibre que par la nature “dénonciation religieuse” du journal. Quand on fait le boulot difficile de dénoncer les religions, soit on balance sur toutes, à tour de rôle, y compris sur les anti-religieux fanatiques (donc sur charlie), soit on fait gaffe à ce que l’on dit. Veiller sur l’équilibre aurait forcément réduit la place de la dénonciation de l’islamisme dans charlie, ce qui aurait aéré la tête des lecteurs et des caricaturistes en se penchant avec humour sur d’autres sujets.

          +5

        Alerter
    • bleu ciel // 15.01.2015 à 18h10

      J’ai cru comprendre que Charb figurait “en bonne place” dans une liste de 9 cibles privilégiées établie par Al Quaida. Donc abandonnons l’idée du genre : “on passait par là, on a vu de la lumière, on est entré…”

        +1

      Alerter
      • dupontg // 15.01.2015 à 18h52

        pas de pot puisque EEIL est l’ennemi juré d’alquaida…
        ils passent leur temps à s’entretuer par milliers de morts

          +0

        Alerter
    • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 21h22

      Pour ma part je ne suis pas charliste, mais je ne suis pas pour la censure de ce journal. Je constate qu’il n’apporte rien de bon, c’est tout.

        +4

      Alerter
    • Spipou // 15.01.2015 à 23h40

      C’est très juste, la comparaison que vous faites avec les dreyfusards et les anti-dreyfusards. Je n’y avait pas pensé, mais en voyant ce qui se dit, et pas seulement sur ce blog, je me dis que vous avez mis exactement le doigt sur ce qui se passe actuellement.

      Et pendant ce temps, les candidats terroristes doivent bien rigoler s’ils nous lisent.

      Tout ça me fout un peu froid dans le dos.

        +0

      Alerter
    • Georges // 16.01.2015 à 02h10

      @Fabrice

      Il est anormal qu’on tue (sous-entendu, même si ce n’est pas pour des dessins).

      Si vous marquez comme vous le faîtes : ” je suis juste un gars qui trouve anormal que l’on tue pour des dessins” c’est que d’autres morts dans d’autres situations, pourraient s’accepter selon votre phrase.

      Vous avez donc le désir de vous offusquer plus sur ces morts que sur d’autres.

        +0

      Alerter
  • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 07h26

    Malheureusement on perd beaucoup de temps avec cet os à ronger, ça ne va pas réduire le chômage.
    Refaire deux camps de “supporters” pro et anti, qui se battent à la fin d’un match dramatique n’aide pas à sortir de la crise.
    Surtout que dans ce genre de faux clivage, l’ennemi d’hier est l’ami d’aujourd’hui, et demain sera à nouveau l’ennemi, tout dépend du club qui “rachète” le joueur.

      +25

    Alerter
    • François // 15.01.2015 à 10h19

      Et puis la loi Macron va passer en douceur, pendant ce temps-là…

        +14

      Alerter
  • Hubert De Fondencomble // 15.01.2015 à 07h32

    Les orchestrateurs de l’exploitation politique de l’émotion suscitée par cet événement tragique, ont rendu le peuple français tout entier otage d’une idéologie où transpirent les mécanismes d’une guerre de civilisation. Ils se sont empressés de rallier dans l’urgence l’hommage spontané de la nation française, sa peine, sa peur et sa colère, sous la bannière réductrice et fourre-tout du “Je suis Charlie”, parfait exemple de novlangue confusionnelle et simplificatrice.
    Ils ont commis ici une erreur morale et politique (mais était-ce vraiment involontaire) dont nous n’avons pas fini de subir les effets délétères à l’avenir. Tandis qu’il aurait fallu se limiter prudemment à désigner le plus explicitement possible, les véritables raisons d’une vision fanatique et intégriste de l’islam, pour ensuite se focaliser constructivement sur toutes ses facteurs politiques, sociaux, géostratégiques, ouvrant ainsi la porte à un dialogue équilibré invitant musulmans modérés de l’intérieur comme de l’extérieur, nos politiques pyromanes ont choisi d’organiser ce grand barnum de la nation, sous couvert d’une défense de « la liberté d’expression », galvaudant ce terme en impliquant à son insu l’ensemble du peuple français dans un portrait de groupe renvoyé à l’ensemble des peuples musulmans de la planète, un portrait où liberté d’expression consiste en un droit l’expression illimitée et unilatérale, du mépris, de l’offense et de l’insulte religieuse, ce qui constituait le fond de commerce d’un minable boutique satyrique et iconoclaste.
    Cette liberté d’expression dégradée et dégradante, nihiliste à force de prôner la désacralisation systématique, détachée de l’exigence éthique d’un respect des valeurs et même des tabous culturels ou religieux des “autres”, renforce plus sûrement encore le ressentiment envers notre vision matérialiste du monde, confinant paradoxalement à une forme d’absolutisme qui s’apparente à un fanatisme inversé. Les organisateurs de ce « MacCharlisme » à la française que l’on voit s’organiser actuellement dans tous les medias par l’injonction oppressive d’un “qui n’est pas Charlie est un ennemi de la liberté”, ont-ils mesuré la portée de leur geste en organisant cette manifestation de masse qui désormais implique symboliquement notre nation toute entière, la désignant aux yeux du monde musulman tout entier, et chaque Français avec, où qu’il soit (et je pense surtout à tous ceux qui vivent à l’étranger, dans des terres musulmanes), comme un soutien inconditionnel du droit absolu à railler et insulter leur croyance? Vraiment, étes-vous certains de vouloir être ces Charlies là?

      +28

    Alerter
    • Bruno // 15.01.2015 à 08h00

      Je vis en pays musulman. Mes enfants ne peuvent plus porter l’uniforme de leur école (drapeau français brodé dessus).

      Merci Charlie ! Refaite nous encore une belle couverture comme celle-la chaque semaine payee par le contribuable francais !

        +17

      Alerter
      • éponine // 15.01.2015 à 12h39

        Ca fait 20 ans que Charlie Hebdo ne s’en prive pas. Bon, pas toutes les semaines, mais quand même suffisamment pour avoir été suspecté, poursuivi, (voire condamné?) pour islamophobie. Charlie Hebdo et les petits drapeaux sur les uniformes de vos enfants ont cohabité sans problème pendant de nombreuses années. Pourquoi dites-vous aujourd’hui que c’est la couverture du 14 janvier 2015 qui les empêche de continuer ?

          +4

        Alerter
        • step // 15.01.2015 à 13h56

          à cause des 5 millions d’exemplaires ?

            +0

          Alerter
      • stef // 15.01.2015 à 15h44

        C’est triste. Heureusement que les filles portent encore le voile et que vous avez le droit de critiquer le pouvoir en place…

          +2

        Alerter
    • chios // 15.01.2015 à 09h16

      https://www.youtube.com/watch?v=XMbwcBYT0DI
      Ce n’est que Caroline Fourest, qui se fait censurer sur Sky News.
      “Nous avons choisi de ne pas montrer cette couverture.” dit la speakerine.
      Tout le mponde anglo-saxon suit.
      A tort ou à raison…

      Ca me rappelle la même posture, lors de l’épisode des armes chimiques en Syrie, les français continuaient à vouloir des “frappes”, alors que les anglais et les states avaient reculé…

        +3

      Alerter
      • Chris // 15.01.2015 à 15h46

        Je pense que l’attitude des “dominants” français relève essentiellement de notre passé colonialiste qui concernait les pays de religion islamique (si je fais exception de l’Indochine et Chine). Ils se croient encore en terrain conquis, de surcroît se croyant calé par leur nouveau maître : l’OTAN-USA. Z’ont juste oublié qu’ils n’avaient plus droit à la part du lion, même pas à quelques osselets !
        L’Afrique du Nord, le Liban et la Syrie ont pris certaines distances (remplacé par les USA, Russie et bientôt la Chine), mais l’Afrique noire francophone patauge encore dans nos marais.

          +4

        Alerter
      • Spipou // 16.01.2015 à 00h31

        Le monde anglo-saxon a bien oublié qu’il est l’inventeur de la presse satirique populaire !

        Vous avez déjà vu des dessins de Punch ?

          +0

        Alerter
  • prince2phore // 15.01.2015 à 07h33

    J’ai beau ne pas aimer la plupart des dessins de CH, je ne comprends pas bien votre position sur ce coup là…
    Un coup pour la liberté totale comme aux USA et puis pour plus de mesure et on donne des conseil sur que dire et comment etc.

    Je ne suis pas, c’est pourtant simple je trouve un principe pareil : on dit ce qu’on veut, on peut se faire attaquer et assumer APRES. point.

    pas à discuter des goûts et des couleurs, ça n’a pas de sens…

      +13

    Alerter
    • sadsam // 15.01.2015 à 08h38

      @pirnce2phore

      Vous devriez regarder l’intégrale de l’intervention de Guy Bedos (2,1 mn en tout, ce n’est pas long et cela vaut la peine).
      Il répond très bien à vos objections dans la suite de l’interview qui n’a pas été reprise par écrit par Olivier.
      Il dit en substance “je n’ai pas d’autre censure que la censure éthique, la censure morale, ne pas attaquer des gens à terre ou qui ne peuvent pas se défendre”.

      J’ai vu sur internet des autres caricatures qu’Olivier n’a pas reprises, absolument immondes elles aussi.

      Et même si vous étiez trop jeune à l’époque, cela ne prend pas beaucoup de temps pour retrouver la conjoncture politique internationale au moment de la publication des caricatures du journal danois, reprises par CH en 2006. Il s’agissait alors notamment de préparer les esprits à une éventuelle intervention contre l’Iran.

      Et il faut être aveugle pour ne pas voir que cette nouvelle campagne de caricatures prépare un climat de guerre civile dans notre pays. Sans parler de la situation internationale.

      C’était comment le titre du dernier essai de Zemmour ? Le “suicide français”, c’est bien cela ?

      Et que pouvait bien fredonner Victoria Nuland pendant la marche de Washington ? F-ck the EU ? Ou “F-ck France” ?

      En tous cas grâce à Olivier, je n’ai pas honte d’être Français.

        +23

      Alerter
      • prince2phore // 15.01.2015 à 12h36

        Malheureusement je ne pense pas avoir été trop jeune en 2006 🙁

        Je comprends parfaitement et Olivier et vous, je partage aussi vos position et votre raisonnement, mais ça n’a que peu de chose à voir avec la liberté d’expression, c’est de l’auto-censure, ça vous regarde vous.

        Soit on met ça dans la loi soit… pas.
        Mais je suis d’accord pour que la culture et les us et coutumes d’un pays fassent que ce ne soit pas la règle d’insulter tout le monde. Mais je suis pour que la possibilité existe.

        je ne sais pas si c’est clair ?

          +1

        Alerter
        • olivier // 15.01.2015 à 14h09

          c’est quoi l’auto censure? n’est ce pas le début du vivre ensemble? si je crache sur mon voisin à longueur de journée, il en viendra un jour à crever mes pneus, empoisonner mon chien, c’est humain.

            +2

          Alerter
        • sadsam // 15.01.2015 à 18h59

          @prince2phore

          Guy Bedos a tout dit et très bien dit.

            +1

          Alerter
      • éponine // 15.01.2015 à 13h11

        Et donc, que s’est-il passé avec l’Iran en 2006 (7-8…).
        Rien ?
        Ah.

          +1

        Alerter
      • bleu ciel // 15.01.2015 à 18h27

        “Et il faut être aveugle pour ne pas voir que cette nouvelle campagne de caricatures prépare un climat de guerre civile dans notre pays. Sans parler de la situation internationale.”

        Merci bcp pour ce commentaire ! Charlie Hebdo participe à une action préparant la guerre civile dans notre pays , sans parler de la situation internationale…

        ça fait un bout de remps que je n’avais pas si bien rit ;o))))

          +3

        Alerter
  • Catherine Cadier // 15.01.2015 à 07h41

    Je ne peux que saluer votre travail, Monsieur Berruyer.
    Un détail pourtant me trouble : vous reproduisez la Une de Wolinsky faisant parler Hitler (la chose serait-elle possible aujourd’hui ?), on déchiffre “n°410 (418 ?) jeudi 2 novembre 70″… Soit cette page est bidon (le 2 novembre 70 était un lundi et à cette date Charlie Hebdo n’était pas né car De Gaulle n’était pas mort) soit il est urgent que je consulte un ophtalmo…

      +0

    Alerter
  • marc // 15.01.2015 à 07h43

    je ne sais plus où j’ai lu ça :

    je ne suis pas Charlie, je suis Ahmed le policier tué. Charlie ridiculise ma foi et ma culture, je suis mort pour qu’il puisse le faire.

      +26

    Alerter
    • Van // 15.01.2015 à 12h05

      cest cool de faire parler les morts , ils seront pas la pour démentir .

        +8

      Alerter
      • dupontg // 15.01.2015 à 14h32

        charly faisait bien parler mahomet

          +5

        Alerter
  • Bruno // 15.01.2015 à 07h47

    Merci Olivier pour cette analyse mesurée.

    Comme on ne peut pas limiter de manière 100% impartiale la liberté d’expression, il faut qu’elle soit totale, comme aux USA.
    Ensuite, c’est la société de décider, en fonction de la « Common Decency », de sa maturité, de sa conscience, de son envie de voir (ou pas) Mahomet ou Jésus les fesses en l’air, de faire écho à telle ou telle liberté d’expression. La société, ce sont par exemple les médias, qui ont parfaitement le droit de ne pas passer en boucle des vidéos du KKK ou un dessin de sœur Emmanuelle en train de se masturber. C’est aussi chaque individu, qui doit pouvoir choisir d’acheter Charlie Hebdo (30 000 exemplaires) ou Le Monde (350 000).

      +4

    Alerter
  • Roscanvel // 15.01.2015 à 07h49

    Avant le drame du 7 janvier “Charlie Hebdo” tirait à 60000 exemplaires pour 30000 lecteurs environ. Des 5 millions d’exemplaires mis à la vente aujourd’hui, combien restera-t-il de lecteurs?
    Une fois la pâte retombée, pas grand’chose à mon avis!!!

      +5

    Alerter
    • Charles // 15.01.2015 à 08h13

      Oui, combien vont s’abonner pour défendre la liberté d’expression ?

        +2

      Alerter
    • Van // 15.01.2015 à 12h06

      de toute façon tu les payera vendu ou pas 🙂

        +6

      Alerter
  • Lyonnais // 15.01.2015 à 07h59

    J’ai arrêté de lire Charlie lorsque Siné en a été viré. D’ailleurs je ne l’achetais plus que pour lire les chroniques de ce dernier et de Cavanna…
    A propos de Siné, il faut lire son interview sur Paris-Match (oui sur Match !) :

    http://www.parismatch.com/Culture/Medias/Charb-c-etait-le-meilleur-de-sa-generation-690684

    Ceci étant dit, je me permets quelques réflexions :
    – J’exècre Christophe Barbier, Laurent Joffrin, Franz Olivier Giesbert etc.. mais je n’ai jamais été effleuré par l’idée d’aller dessouder tout ce beau monde à la kalachnikov, je me contente de ne pas acheter leurs productions…
    -J’aimerais qu’on m’explique comment on peut reconnaître la caricature de Mahomet alors qu’on n’en possède aucun portrait.
    -Comment les paysans du fin fond du Pakistan ont-ils pu avoir connaissance de Charlie Hebdo ?
    -Il faudrait que quelqu’un se décide enfin à étudier sérieusement le rôle de Philippe Val ( et de Caroline Fourest) dans la déchéance de Charlie Hebdo.
    -Quand va-t-on se décider à voir sérieusement ce qui se passe en Arabie Saoudite et au Quatar avec le plein accord des USA et de nos élites ? D’ailleurs ces dernières n’avaient-elles pas, il me semble, accepté l’aide dudit Quatar pour les banlieues ?
    -Qui a eu l’idée stupide de la minute de silence dans les établissements scolaires ? J’étais élève au moment de Dien-Bien-Phu et lors du cessez le feu en Algérie et l’écho de ces évènements ne pénétraient pas officiellement dans les écoles, collèges et lycées. Croyez-moi à l’époque les divergences étaient au moins aussi profondes qu’aujourd’hui dans l’opinion.
    -Les dessins de Charlie Hebdo que vous présentez sont de valeurs inégales et ne peuvent pas être jugés hors du contexte dans lequel ils ont été publiés. En général ils étaient publiés en réaction à de grosses conneries unanimistes de la presse sérieuse. Personnellement j’aime beaucoup le dessin de Cabu avec les rouleaux de PQ.
    -Je n’étais pas à la manif dimanche à Lyon et je n’ai pas acheté le numéro de Charlie Hebdo d’hier et je ne l’achèterai pas.

    Enfin, pour finir :

    http://nadorculturesuite.unblog.fr/2012/04/08/mais-dou-nous-viennent-les-islamistes-par-kamel-daoud/

    http://www.tv7.com/point-de-vue-de-boris-cyrulnik-neuropsychiatre_3979593465001.php

    http://www.fluideglacial.com/pages/charlie/charlie.php

    http://yetiblog.org/index.php?post/charlie-hebdo-declare-la-guerre

      +20

    Alerter
    • patrice // 15.01.2015 à 13h33

      Exellente reponse ; dans le cas qui nous occupe Olivie Berruyer pédale dans la choucroute ou c’est du gloubi globa au choix !

        +4

      Alerter
      • olivier // 15.01.2015 à 14h21

        A moins que beaucoup d’entre vous aient une vision dénaturée de la laïcité et du vivre ensemble…

          +1

        Alerter
        • Lyonnais // 15.01.2015 à 15h12

          ???

            +2

          Alerter
          • olivier // 15.01.2015 à 16h02

            Charlie H. nous présente des carricatures souvent mauvaises dirigés contre certaines religions (oui apparement certaines sont épargnées plus que d’autres dont la Franc maçonnerie qui n’est rien d’autre que l’une de ces religions).
            Ce n’est pas la liberté d’expression que vous défendez. Vous vous accrochez au droit non pas de critiquer les religions, mais de les salir. En cela vous êtes aidé par un mot de novlangue que vous ne comprenez pas, le mot “laïcité” . Ce mot a été dévoyé, tordu dans tout les sens. D’une non représentativité des religions dans la sphère politique il est devenu l’alibi d’extrémistes qui souhaitent l’éradication de toute religion n’appréciant pas l’usure. Ce mot est devenu si puissant, presque un mentrat, une prière qui doit en faire oublier notre socle constitutionnel des droits de l’homme et du citoyen et le mot fraternité de notre crédo républicain. Nos extrémistes le verraient bien au côté de la liberté, de l’égalité, et de la fraternité pour finir le sale travail de la révolution. Non le travail de Charlie Hebdo n’allait pas dans le sens du vivre ensemble, de la fraternité, ni même de l’égalité, il n’allait que dans le sens de la liberté si l’on considère que depuis 1970 ces gens là étaient libre de leur publications, ce dont je doute vu les commentaires des survivants qui ont été écartés par des dirigeants plus politisés les uns que les autres au fil des années.

              +2

            Alerter
            • Lyonnais // 15.01.2015 à 17h28

              Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément.
              Encore une fois, quand un journal ne vous plait pas, vous ne le lisez pas ! C’est tout !
              Pour ce qui est de la laïcité, je vous conseille vivement la lecture du “Dictionnaire amoureux de la laïcité” de Henri Péna Ruiz cela vous permettra de mettre vos connaissances à jour..

                +3

              Alerter
            • Alae // 15.01.2015 à 20h10

              “Encore une fois, quand un journal ne vous plait pas, vous ne le lisez pas ! C’est tout !”

              C’est bien ce que nous tentions de faire (un tirage à 45 000 exemplaires, ce n’était d’ailleurs le nombre des lecteurs qui encombrait Charlie Hebdo) jusqu’à ce qu’on nous somme “d’être Charlie”, or else…

                +2

              Alerter
            • olivier // 15.01.2015 à 20h31

              @ Lyonnais si mes commentaires vous déplaisent vous n’avez qu’à pas les lire. Réponse du berger à la bergère.
              Pour ce qui est d’Henri Péna Ruiz franc maçon de son Etat je vous laisse son approche de la laïcité.

                +1

              Alerter
            • olivier // 15.01.2015 à 20h41

              D’autant plus que je suis d’accord avec 80% de vos questionnements. Je ne faisais que répondre au “gloubi bouga” de la personne qui vous répondez.
              Henri Peña-Ruiz classe la croyance religieuse au rang des « options spirituelles », au même titre que l’agnosticisme et l’athéisme. Militant pour une égalité de traitement des convictions personnelles, il refuse tout privilège public accordé à la religion, de même que tout privilège public qui pourrait être accordé à l’athéisme. Le respect de la sphère privée des personnes implique que l’État s’abstienne de valoriser toute croyance particulière. Il s’oppose à l’instrumentalisation de la politique par la religion, ou de la religion par la politique. Il souligne que les valeurs républicaines sont largement battues en brèche par ce genre d’instrumentalisation et que l’histoire de l’Europe en a montré les dangers… tiendonc… finalement il sonne assez juste votre franc maçon…

                +1

              Alerter
  • Charles // 15.01.2015 à 08h12

    “Le problème est qu’on a souvent affaire à des individus à des athées intégristes, proches d’une forme de nihilisme, voulant convertir les autres à leur non-religion, comme d’autres extrémistes veulent convertir à leur religion… Ce n’est pas ceci la laïcité…”

    L’athéisme intégriste et le nihilisme en matière religieuse ne sont pas le problème ici, me semble-t-il. Ce qui pose problème dans cette manière d’être irresponsable de Charlie Hebdo, c’est le refus de considérer que notre existence prend place dans une société et que cela implique des contraintes (en échange de ce nous offre cette communauté), respecter un certain vivre-ensemble, ce qui implique une restriction de certaines libertés en public. Pour tout dire, il y a une acceptation de notre vie dans cette société (même si on y est parfois malheureux), car chacun d’entre nous pourrait librement aller vivre dans les bois, comme Thoreau et que peu le font.

    Considérons une famille où des membres auraient une attitude similaire à celle de CH, conchiant les croyances des uns et des autres, en prenant le plus petit pour bouc émissaire. Oh, on ne les frapperait pas, mais on s’amuserait à détruire consciencieusement ce à quoi ils croient, et qui est autorisé selon les lois. On ne qualifierait pas cette famille d’urbaine ni de “sans problèmes”, et les voisins diraient : “Ça va mal finir.” On condamnerait ces provocations permanentes, tout en considérant qu’elles ne sont pas interdites par la loi. On jugerait qu’il y a là une indifférence absolue à ce qui fait que les gens peuvent vivre ensemble en ayant des croyances et des valeurs différentes sans que la situation n’explose, c’est-à-dire un manque de discernement et d’intelligence.

    Leur combat, ce n’est certainement pas de faire tomber les illusions sur la religion. De fait, ces dessins provocateurs ne s’adressent pas à l’intelligence du croyant, ils la méprisent au contraire, ils se veulent seulement blessants. Ils n’ont pas affaire à un concitoyen qu’il faut convaincre, qui peut changer, un ami avec lequel on peut discuter. Et encore, cet argument s’entache du fait que leur dénonciation de la religion flirtait avec un racisme dilué sous le prétexte religieux.

    On peut dire que ces dessinateurs et leurs bourreaux ont la même attitude dans la vie, qui est effectivement quelque chose de l’ordre du nihilisme : c’est tellement plus facile de détruire que de construire, tellement moins courageux ! Eussent-ils mis tous autant d’énergie à construire, à convertir, à convaincre, à bâtir, qu’à détruire, on se demande s’ils n’auraient pas entraîné par leur énergie et leur exemple les déçus et les fatigués.

      +21

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 08h14

    Il y a quelques jours je me suis réveillé hébété d’une nuit cauchemardesque.
    Je ne savais plus qui j’étais.
    Alors j’ai compris que j’avais à nouveau un problème, ce n’était pas la première fois.
    Je me suis donc précipité chez mon Psy préféré pour lui confier mes états d’âme.
    Après m’avoir longuement écouté, il m’a dit que je faisais une crise d’identité.
    Etre ou ne pas être (Charlie) voilà toute la question. Ce qui n’arrangeait pas mon cas.
    Mais j’insistais en demandant désespérément « qui suis-je » ? « Docteur aidez-moi à retrouver mon identité ». Mais à ce moment mon Psy m’a fait comprendre que mon cas, bien que fréquent, est difficilement curable. Il s’agit de schizophrénie.
    Puis il m’a conseillé pour éviter de m’aggraver, de renoncer à savoir qui je suis.
    Pourquoi lui ai-je demandé ?
    « Rechercher votre identité est politiquement incorrect. Vous êtes ce qu’on appelle un «identitaire», ce qui est considéré comme une maladie qui rend rétrograde. Vous allez être repéré puis soigné, jusqu’à ce que vous ayez compris que votre identité d’aujourd’hui est Charlie.
    Par la suite, selon les événements, nous vous indiquerons votre nouvelle identité.
    Voilà, Monsieur, c’est tout ce que je peux faire pour vous, m’a-t-il dit. Puis ajoutant « au fait mes honoraires on augmentés, vous savez les impôts augmentent et je dois les payer »
    Je suis rentré chez moi, très troublé, sans être bien sûr de pouvoir guérir un jour.

      +21

    Alerter
  • des pas perdus // 15.01.2015 à 08h22

    Sérieusement, Charlie n’est pas sérieux…

    Je confirme, il s’agit bien d’humour.

    On n’aime ou on n’aime pas, on trouve ça gras ou trop fin ou de mauvais goût… Mais, placer les caricatures sur le plan de la responsabilité me semble hors de propos, tant ces dernières n’incitent pas à la haine ou à la glorification de la violence… Les caricaturistes ne sont pas des responsables politiques.

    En évoquant la responsabilité des caricaturistes, on arrive sur un terrain glissant qui a amené certains gouvernements à censurer ou à embastiller. Daumier…

      +21

    Alerter
    • dupontg // 15.01.2015 à 08h43

      ils avaient le droit en effet…..

        +0

      Alerter
    • François // 15.01.2015 à 10h27

      Mais on a déjà des tas d’embastillés dans cette histoire. Elle aura permis de faire monter d’un cran la psychose de nos maîtres… C’est surtout le droit des forts qui est gagnant!

        +8

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 13h22

        Est-ce qu’on va embastillé aime bala l’humoriste de la Kheuh Naile?
        Je maquille pour éviter la bastille.

          +7

        Alerter
    • olivier // 15.01.2015 à 14h32

      on arrive surtout, si on en parle pas, à l’esprit novlangue actuel à l’origine de ce genre de problème. L’absence de débat et d’intelligence que l’on peut constater depuis quelques années partout et qui fait que même vous en étant pas d’accord avec Olivier vous retrouvez ici dans cet espace encore libre à poster (même si c’est pour finalement répéter ce qu’on entend tous les jours) de la novlangue… “la liberté d’expression” “la laïcité” (sans même en comprendre ni le sens ni l’intérêt) alors que défilent en tête de cortège des censeurs et de véritables dictateurs de la pensée.
      Nous sommes dans une société qui s’individualise où les gens ne se rendent même plus compte qu’ils peuvent d’un mot ou d’un dessin blesser autrui. Ce ne sont pas que les religions que Charlie Hebdo maltraitait ce sont aussi tous les philosophes ayant un jour aborder le thème de la tolérence et du vivre ensemble.

        +4

      Alerter
  • Marvinik // 15.01.2015 à 08h23

    – J’ai trouvé cette interview de Charb, il y a un an, à l’occasion de la sorte de “La vie de Mahomet” (que je n’ai pas lu) présenté comme une mise en image d’épisodes de la vie de Mahomet, sans intention de provoquer.

    (extrait)”L’idée de ce livre, j’y pense depuis 2006, au moment des caricatures de Mahomet au Danemark. Je crois qu’au départ on avait pris le sujet un peu à l’envers, on a mis en scène un personnage dont on ne connaissait pas la vie, moi le premier”, reconnaît-il. “Avant de pouvoir rigoler d’un personnage, il vaut mieux le connaître. Autant on connaît la vie de Jésus, autant on connaît rien de Mahomet”.”

    Intéressante autocritique, je trouve.
    c’est là:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20121230.AFP9106/exclusif-afp-charlie-hebdo-publie-une-bd-halal-sur-la-vie-de-mahomet.html

      +4

    Alerter
    • mouais // 15.01.2015 à 15h52

      Oui, je me souviens du moment où est paru ce bouquin. Mahomet y est présenté dans toutes les pages et pourtant, je n’ai pas entendu parler de l’once d’un début d’une ébauche de polémique. Je n’ai entendu strictement aucune réaction indignée du “monde musulman”. Plus récemment, il y a quelques mois, le Point (ou je ne sais plus quel journal) a publié sur sa couverture une représentation du prophète sans que ça ne fasse de vague. Mystère.

        +0

      Alerter
  • vladimirK // 15.01.2015 à 08h28

    Il serait intéressant de renverser le problème :

    Et si ces fameuse caricatures avaient été publiées par le journal Minute (c’est le seul journal FN que je connaisse) ?

    J’imagine qu’il y aurait eu une mobilisation générale CONTRE Minute, des manifestations de solidarité avec les musulmans, contre le racisme… un procès et Minute aurait été puni assez rapidement.

    Mais là, le racisme vient de la (fausse) gauche – fausse car je suis convaincu que le concept de gauche n’existe plus, à part peut-être dans certains pays scandinaves, et encore – donc ce n’est plus du racisme, mais du génie et une expression de la liberté.

    Alors si Minute reprenait ces caricatures, que se passerait-il réellement ?

      +21

    Alerter
    • éponine // 15.01.2015 à 13h04

      Si Minute avait publié ces caricatures, il aurait été poursuivi en justice – comme Charlie Hebdo d’ailleurs – mais il s’en serait sans doute moins bien sorti au vu des idées qu’il prône.
      On n’a pas crié au génie en 2006 quand les caricatures compromettantes ont été publiées. Certains personnes oui, d’autres non.

        +2

      Alerter
    • patrice // 15.01.2015 à 13h39

      Minute n’est pas un journal FN et si icelui avait un peu de courage il le ferait comme tous les journaux qui comme dans les années 30 ont le pantalon sur les chaussures .

        +0

      Alerter
      • vladimirK // 15.01.2015 à 20h24

        Peut-être, mais ils ne sont pas très à gauche non-plus

          +0

        Alerter
  • Toutatis // 15.01.2015 à 08h28

    Modéré: merci de ne pas faire de retape en copier-coller svp. Exprimez vos opinions mais laissez la pub à d’autres.

      +0

    Alerter
  • Pierre Davoust // 15.01.2015 à 08h32

    Naturellement, hier matin, la première chose que je découvris en même temps que mon journal, ce fut la une de Charlie et le bandeau “Tout est pardonné” et juste à côté l’information selon laquelle députés et sénateurs avaient voté la continuation du massacre des irakiens et autres terroristes sous les bombes !

    Cela m’a incité à opérer un petit détournement de cette une en remplaçant sur le panonceau tenu par le prophète” je suis Charlie” par “ben voyons !”

    Cela m’a paru plus explicite…

    Ce dessin et le commentaire sont à cette adresse :

    http://www.ecosociosystemes.fr/terrorisme.html

      +3

    Alerter
  • mathieu // 15.01.2015 à 08h39

    Olivier,
    Pourquoi ne pas montrer l exemple en ne reproduisant pas la couverture croquant Mahomet, un lien ou un tour de passe passe en expliquant qu on souhaite rester poli vis à vis des musulmans, et que ce n est pas se défiler. Je vous interpelle et vous laisse en juger. Merci encore une fois pour votre travail, vous êtes notre voix quand toutes les autres nous horrifie.

      +6

    Alerter
  • Milsabor // 15.01.2015 à 08h47

    100% d’accord avec OB.
    Les réactions sur d’autres blogs charliolâtres démontrent la pénétration profonde de la mentalité caricaturale agressive autant dans l’expression que dans la manière d’exclure les infidèles, oh pardon! les “pseudo-intellectuels”. Déni, clivage et forclusion sont les ressorts profonds de cette mentalité perverse-narcissique 68ardo-néocons qui tue le débat démocratique.

      +10

    Alerter
  • Ardèchoix // 15.01.2015 à 09h12

    Nos hommes politiques n’ont aucune solution concernant la crise économique. Mais à l’ENA en première année ils apprennent à “trouver Charlie” cool. On a les hommes politiques que l’on mérite .

      +12

    Alerter
  • arthur78 // 15.01.2015 à 09h15

    ce faisant je pense que le système ne se rend pas très bien compte de ce qu’il fait en s’attaquant a la liberté d’expression. Car en gros la liberté d’expression c’est de l’ENERGIE ? SI Tu empeches la vapeur de sortir par la sortie NORD EST , elle sortira par la sortie SUD OUEST : non à la TTIP, ou la sortie SUD SUD OUEST : non à bruxelles … nos élites n’auront plus que 2 solutions : La Cocotte Minute … tres dangeureux connaissant les Francais, ou déclaré la guerre à un autre Pays : Russie par exemple … c’est risqué aussi connaissant la quantité du stock de bombes nucléaires Russes.

    Alors que faire : brider la Connerie et la médiocrité dans les couches hautes de la société (ca va prendre du temps et risque de créer un grand vide) ou alors refonder la république sur des principes simples et vertueux : TOUS EGAUX …

      +4

    Alerter
  • Renaud 2 // 15.01.2015 à 09h30

    Vivement que le sujet soit clos. Laissons les autres s’affronter dans des luttes stériles pro ou anti. Il y a bien d’autres choses plus importantes en ce moment. Le traité transatlantique par exemple. La future ? attaque de la Novorussie par les troupes de Kiev version 2.0 (avec l’aide extérieure). L’explosion probable de la bulle des gaz et pétroles de schiste. D’ailleurs, il me semble qu’Olivier avait prévu une série sur le pétrole pour ce début d’année, non ?

      +12

    Alerter
    • Kiwixar // 15.01.2015 à 09h59

      Sur la bulle de pshitt, voir l’excellent article de J. Sapir du 13 janvier :
      = http://russeurope.hypotheses.org/3278 =

      La trahison du TAFTA, j’ai l’impression qu’ils vont vous la faire passer en douce, dans un moment de grande émotion nationale comme celle qui vient de survenir.

        +14

      Alerter
      • GLEB // 15.01.2015 à 10h43

        Encore une fois Kiwixar, 100 % d’accord avec le choix du lien.

        Sans vouloir faire le complotiste, mais simplement en recoupant l’analyse économique de SAPIR et la succession d’actes anti-musulmans (qu’on nous associe au terrorisme, malgré les précautions de nov-langage … NE PAS FAIRE D’AMALGAME) un peu partout (La banderole “Le qatar finance le PSG et le terrorisme”, attaque de mosquées, etc), je pense que :

        1. Soit l’Arabie Saoudite et le Qatar réduisent leur production pour faire remonter le cours du brut au delà de la rentabilité de l’extraction de schiste (60-70 USD). Et les USA sauvent pour un temps leur peau.
        2. Soit les zuniens nous préparent à la guerre contre le terrorisme en attaquant un (ou les) deux gros producteurs (Arabie Saoudite et/ou Qatar) et banquiers du “terrorisme islamique”. Je pense qu’on (média mainstream, mais par effets collatéraux, médias alternatifs aussi) nous conditionne pour éventuellement traiter le mal du terrorisme à la racine.

        C’est bien entendu, juste un point de vue.

          +1

        Alerter
        • Kiwixar // 15.01.2015 à 11h18

          La pression actuelle des Zuniens sur l’Arabie saoudite pour qu’ils fassent remonter le prix du baril, ce sont ces 28 pages du rapport sur le 11 septembre, qu’ils menacent de déclassifier. Mais je pense que ce sont des menaces complètement creuses, qu’est-ce qu’ils peuvent faire, même en accusant l’Arabie saoudite du 11/9 :
          – ils n’ont plus la supériorité militaire d’il y a 30 ans
          – avec les 2 plus importants lieux saints de l’Islam, l’Arabie saoudite est intouchable

          Mais je suis d’accord avec vous, pour sauver le pétrole/gaz de schiste US (et les banques US, vu le financement en jeu), il faut que le Moyen-Orient s’enflamme d’une manière ou d’une autre pour faire remonter le prix du pétrole, c’est une question de survie. Peut-être que certains pays de la région vont être obligés de changer de “protecteur”, en se tournant vers la Russie et l’Iran.

            +10

          Alerter
      • téléphobe // 15.01.2015 à 13h10

        Bien vu Kiwixar et merci à vous pour le lien.
        Quant au gaz de Shit, si tous nos apprentis jihadistes sont enfermés, où les Charlie vont ils pouvoir en trouver ?
        La république fera t-elle le joint histoire d’augmenter le PIB ?

          +1

        Alerter
    • sud // 15.01.2015 à 10h31

      Oui, moi aussi, j’aimerais qu’OB nous redonne le plaisir ses articles financiers fulgurants. Il nous l’avait promis en fin d’année 2014. C’est navrant de le voir dépenser son énergie sur d’autres sujets, puisque nous le savons tous : le seul sujet dont dérivent tous les autres, c’est la finance (Charlie hebdo sans finance = silence = absence de manifestations = retour au vrai problème : la finance…).
      En ce moment, l’euro est au plus bas face au dollar. On est toujours en attente de la décision de la cour de justice européenne sur la légitimité du QE de la BCE. L’étude des arguments juridiques des uns et des autres à ce sujet n’est-elle pas plus conséquente que celle des caricatures de CH ? Vite OB, s’il vous plaît : retour à l’essentiel !

        +3

      Alerter
  • Julian // 15.01.2015 à 09h32

    Que feront-elles les belles âmes de “Je suis Charlie” si la rédaction de Minute (que par ailleurs je vomis) est exécutée demain par d’autres fanatiques ?

    Elles commenceront par ratiociner sur la “liberté d’expression” de ceux qui incarnent le Bien et sur la non “liberté d’expression” ceux qui incarnent le Mal…

    Ce qui est frappant dans toute cette abomination , c’est l’irresponsabilité de la plupart des protagonistes.

      +7

    Alerter
  • fx // 15.01.2015 à 09h34

    moi je connaissais pas ce coté détestable de Charlie hebdo (enfin un peu en tant qu’auditeur modeste et génial de feu l’émission de Daniel Mermet “Là-bas si j’y suis” que même Ph. Val n’avait pas pu supprimer, je m’égare…), et comme je cherche à me documenter, c’est grace notamment à ce blog que je vois l’étendue du malaise.

    et qu’effectivement des gens comme Plantu sont plus forts, et le fait qu’ils soient attaqués par CH, ben…ceci démontre cela.

    pensons aux désillusions des millions d’acheteurs du n° de CH d’hier ! la tronche que beaucoup ont dû tirer ! ha ha, ça, ça ferait un beau dessin. Ou alors pis encore : des rires forcés, et obligé de rire sinon t’es pas Charlie…

    je maintiens toutefois que la manif du 11 janvier, ce n’était pas une manif de promotion de la mentalité de ce CH là.

      +6

    Alerter
    • reneegate // 15.01.2015 à 09h43

      Plantu a aussi ses casseroles qui viennent direct du Qatar (PSG, immeubles dans Paris avec exonération d’impots, etc…). Ce sont eux qui financent Al Nosra et divers là bas. Mias de cela Charlie a dit qu’il fallait pas en parler. Du coup je me demande ce qu’ils peuvent lui reprocher à Plantu, il cire les pompes des plus forts et tape sur les autres, le même business donc.

        +7

      Alerter
      • Spipou // 16.01.2015 à 00h43

        Ils lui reprochent un truc très précis : quand ils ont publié les caricatures danoises, Plantu a fait tout un plat en disant que ce n’était pas bien, que c’était raciste, que ça incitait à la haine envers les musulmans, etc. Ca a été très loin.

        Ils n’ont pas apprécié, surtout venant de la part d’un caricaturiste, et ils s’en souviennent.

        Maintenant, de voir Plantu “être Charlie”, malgré tout le talent que je lui reconnais, je trouve ça assez piteux, et la caricature avec “Je suis Charlie mais” m’a vraiment beaucoup fait rire !

          +0

        Alerter
    • P.Lacroix // 15.01.2015 à 09h47

      Il me semble bien que Daniel Mermet se soit fait sortir de France Inter.
      Par Val, certainement.
      Il faudrait retrouver les traces, mais de mémoire, une cabale a été montée , ne disant que D. Mermet exploitait des jeunes ou des stagiaires pour faire le boulot en les rémunérant très peu, ou pas.
      Je m’ étais dis à l’ époque ( environ 1 an ), tiens D. Mermet ( que j’ écoutais un parfois ) n’ est vraiment pas cohérent. Il s’ était défendu. A t- il eu la liberté d’ expression à cette époque ? Le droit de présenter son point de vue, je n’ ai pas ce souvenir.
      Maintenant, il serait intéressant d’avoir le déroulement de l’ affaire.

        +0

      Alerter
      • anne jordan // 16.01.2015 à 01h16

        fastoche ! allez sur ” Là bas si j’y suite ” .

          +0

        Alerter
  • Seb92 // 15.01.2015 à 09h39

    Bonjour,

    Je suis juste pas d’accord avec le point de vue sur le floutage des américains.

    Ce n’est pas par “décence” qu’ils ont flouté, mais pour que leur public ne connaisse pas le contenu de Charlie. Comme ça, ils croient qu’ils soutiennent un pauvre petit journal inoffensif qui a été attaqué par des méchants islamistes.
    Si ils avaient vu les photos, de nombreux pieux américains (et ça doit faire un certain nombre) n’auraient pas soutenu la vague guerrière et sécuritaire qui se prépare.

    Enfin, c’est mon opinion

      +16

    Alerter
  • Mr K. // 15.01.2015 à 09h39

    SUR LA QUESTION RELIGIEUSE : L’ULTRA CONFORMISME DE CHARLIE HEBDO.

    Olivier Cyran, ancien et détracteur du néo-Charlie Hebdo, situe les débuts de la dérive obsessionnelle du journal contre l’islam à l’année 2001.

    http://www.les-crises.fr/charlie-hebdo-pas-raciste-si-vous-le-dites-par-olivier-cyran/

    Année 2001, avec les évènements que l’on sait, qui marque l’emballement planétaire de l’agenda néoconservateur américain : « Pour un nouveau siècle Américain ». Attaques successives de l’Afghanistan, de l’Irak dont ont sait dorénavant qu’elles étaient programmées dès avant…

    Pour rendre acceptables ces attaques illégales, les suivantes, par les populations occidentales il convient de diaboliser les victimes dont le dénominateur commun est … l’islam.

    Sous l’impulsion du courtisan en chef Val, Charlie Hebdo en est arrivé à caresser religieusement les fondements des néo-cons dans le sens du poil, si l’on peut dire.

    Vu la désaffection des lecteurs, sortir de cette logique mortifère est devenu très difficile puisque la survie du journal dépend des pompiers-pyromanes du « parti des salonnards »…il faut suivre, même inconsciemment, les « consignes système » dirait Philippe Grasset (De Defensa). S’asservir sur la Bête.

    A cela, il faut sûrement rajouter le rôle de la facilité. Pondre ( ?) un dessin ordurier ne doit pas prendre bien longtemps avec un coup de crayon, certes bien huilé par 25 ans de travail, mais guidé par…, par quoi en fait, vraiment ?

    La caricature est semble-t-il un art. L’art ne devrait-il pas élever, faire réfléchir ? Concernant le religieux tel que traité, on est plutôt là dans du pulsionnel nihiliste le plus vil.

    Associer des religions -comportant objectivement des valeurs estimables auxquelles beaucoup de croyants exclusivement se référent-, au moins pire, à du pipi-caca, c’est poser une équation qui mène au vide, au néant.

    Charlie Hebdo prétend défendre la liberté d’expression qui suppose l’égalité de traitement concernant les religions. Il y a dans ce journal en « creux » le contraire de cette affirmation reportée Siné die, établissant une injonction paradoxale ou situation oxymorique en quelque sorte.

    « Forgées artificiellement pour paralyser les oppositions potentielles les oxymores font fusionner deux réalités contradictoires […] ils favorisent la destruction des esprits, deviennent des facteurs de pathologie et des outils du mensonge. Plus l’on produit d’oxymores et plus les gens sont désorientés et inaptes à penser. Utilisés en doses massives, ils rendent fou ».

    « La politique de l’oxymore » (Bertrand Méheust – La découverte), Quatrième de couverture.

    Paix aux victimes.

      +3

    Alerter
    • P.Lacroix // 15.01.2015 à 09h53

      Dans cet esprit, il y a le livre de Gaston Bardet ” demain c’ est l’ an 2000″. 1952.
      Je suis dedans depuis une quinzaine.
      L’ approche mystique est tout à fait d’ actualité.
      Encore un visionnaire!
      Il y en a eu pourtant des pronostiqueurs de l’ état actuel, on y fonce quand même !

        +1

      Alerter
      • Mr K. // 15.01.2015 à 10h44

        Effectivement la notion de “Mystique” convient de mon point de vue parfaitement.

        La Mystique renvoie au mystère, au delà, même si elle l’englobe, du religieux.

        Il est indéniable, cela est compatible avec l’athéisme, que l’univers est éminemment mystérieux. Faire ce constat devrait ramener l’homme à sa place, humble, il cesse de pouvoir “jouer à dieu”.

        Pour le dire plus trivialement : je suis toujours étonné par ces personnes qui paraissent se lever le matin en ayant chié le monde, alors que c’est définitivement le contraire et pour tous.

        Cordialement.

          +1

        Alerter
    • P.Lacroix // 15.01.2015 à 14h59

      En déjeunant à midi.
      Oui , je suis français, 3 repas assis par jour ! On ne rigole pas avec ça ! ( je ne sais pas faire les clins d’ œil, ici, sinon il y en aurait un ! )
      Je n’ écoute, ni ne regarde plus rien depuis une semaine en mangeant, ce qui est bien meilleur pour la santé!
      Il paraît que le système digestif serait un second cerveau. Depuis peu, les chercheurs auraient trouvé ça !
      Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger.
      Le CNRS a réinventé la poudre !
      Donc, je soliloquais, discrètement ( NSA oblige ).
      Il m’ est revenu à l’ esprit ce poème de ce vieux Tutur ( on peut ? ), oui, Hugo.
      J’ en ai bavé en 5°, il y a une quarantaine d’ année!
      Il fallait l’ apprendre par cœur.
      J’ ai dû arriver à le réciter au final, pas sans fautes, et après des heures et des pleurs.
      Et, depuis, régulièrement, il me revient dans la figure, et toujours, et seulement le dernier ver, celui que j’ ai eu le moins de mal à retenir :
      “L’ œil était dans la tombe et regardait Caïn “.
      Je me demande, si ce n’ est pas la limite de la liberté d’ expression.
      La CONSCIENCE.

      “Un autre aurait dit, science sans conscience n’ est que ruine de l’ âme”

        +4

      Alerter
  • Julian // 15.01.2015 à 09h43

    M. Berruyer, c’est un propos de grande sagesse que vous tenez :

    “Cette génération, 68arde à 20 ans, néoconservatrice à 50, première depuis longtemps à n’avoir pas connu la guerre, semble décidément ne pas mesurer le prix de la paix (dans cette affaire comme dans bien d’autres) et avoir une sorte de pulsion inconsciente culpabilisatrice qui les pousse à tout faire pour redéclencher des conflits (internes et externes)…

    En tous cas, ma sécurité personnelle, celle de mes proches et de mes concitoyens, ainsi que notre désir de vivre en paix, passent bien avant ces attitudes extrémistes, et cela mérite aussi d’être entendu…”

    Le prix de la paix …

    Oui, ce qui frappe dans toute cette abomination c’est l’irresponsabilité de la plupart des protagonistes.

    Ce n’est pas nouveau.

    Nietzsche le notait à la veille du XXème siècle :” Le premier caractère de l’homme moderne, c’est la lâcheté devant les conséquences”.

    Et depuis nous avons eu la boucherie de 14/18, le Goulag soviétique et les grandes purges, la 2ème guerre mondiale et la Shoah, le goulag chinois et la révolution “culturelle”, les kmers rouges etc etc…

    Irresponsabilité et lâcheté,devant les conséquences, de l’homme MODERNE !

      +10

    Alerter
  • Draxredd // 15.01.2015 à 09h43

    je suis assez triste de voir sûun esprit brillant comme celui d’OB se laisse enfermer dans le débat réthorique imposé par les médias du système.

    Tout ca n’a rien à voir avec la liberté d’expression ou l’humour scatologique qu’on apprécie ou pas.

    C’est une vaste diversion pour éviter de regarder en face les conséquences de la politique post coloniale de l’Occident au proche et moyen orient

    Arrêtez sur ce faux débat, vos qualités d’analyste peuvent être bien plus utiles sur ces questions de fond

      +13

    Alerter
    • Kiwixar // 15.01.2015 à 10h13

      Pas d’accord.
      C’est une “crise” importante (parce qu’émotive, nationale) parmi “les crises”, qui a une origine multi-factorielle (immigration, crise économique, géopolitique, rimland/heartland, souveraineté), et la traiter ici permet d’attirer de très nombreuses personnes aterrées par le néant complet des merdias qui la jouent à fond “choc des civilisations” (d’où le million de vues sur un des posts ici).

      J’ai vu sur Facebook de nombreuses personnes qui ont découvert ce blog (et ses points de vue alternatifs) grâce à cela, et ces personnes vont sûrement revenir, et pourront avoir un autre son de cloche sur l’Ukraine, l’antirussisme primaire style années 30, “l’euro c’est le plein emploi”, “l’UERSS c’est la paix”, etc.

      Au-delà de Charlie, j’ai vu des drapeaux français et entendu la Marseillaise, et je n’ai vu aucun drapeau de l’UERSS et je n’ai pas entendu l’Hymne à la Joie des Lobbys et des Banquiers. C’est très bon signe. C’est la nation qui protège, pas Bruxelles.

        +19

      Alerter
      • Mélissa // 15.01.2015 à 20h00

        @Kiwixar,

        L’absence de drapeaux européens n’est pas et ne peut pas être fortuite… Elle permet de circonscrire l’événement dans le cadre des libertés,de la laïcité et du racisme en évitant tout rapport entre ce qui s’est passé et l’Union Européenne,…inféodée à l’OTAN par le traité de Lisbonne et donc co-responsable du chaos proche-oriental et sahélien…

        En ce sens,…et à leur décharge,…la responsabilité morale de CH dans se massacre n’est que relative…
        Par contre,en n’évoquant pas notre collaboration euro-atlantique dans ces guerres,,même la responsabilité de CH s’efface au détriment des islamistes,…ce qui a permis aux gentils organisateurs de fourvoyer le bon peuple dans un débat stérile et sans danger pour l’UE…

        Ce débat stérile permet aussi à nos gouvernants français d’échapper à bon compte à leur responsabilité dans la non-sanction de CH au moment de la parution de ces caricatures…En effet,des représailles pouvaient être prévisibles dès cette époque et l’Etat n’a adressé aucun avertissement public à CH,alors que c’était son devoir.

        Tout ce beau monde y a trouvé son compte…Le scénario,le casting,…même l’enfumage,…tout était parfait…,l’intensification en cours du conflit proche-oriental s’en trouve même justifié…,alors qu’il est le responsable majeur de la radicalisation des terroristes…

        En matière de manipulation,on avait rarement fait mieux…

          +2

        Alerter
    • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 11h18

      La liberté d’expression ne doit avoir aucune limite. Est-ce qu’on a le droit de dire à quelqu’un qu’il est con? est-ce qu’on a le droit de dire à quelqu’un qu’il est con de croire à toutes sortes de conneries dont il pense qu’elles sont bonnes? Je doute fort que cela l’aidera à changer d’idée. Bien au contraire le fait de le prendre pour un con attisera ses rancoeurs.
      Il serait beaucoup plus judicieux de lui poser des questions sur ce qui explique sa croyance, sans le mépriser et le caricaturer. Les questions amènent des réponses qui sont le début d’une meilleure compréhension aussi bien pour le questionneur que le “répondeur”.
      Sans questionnement la remise en cause est impossible, et cela ne peut se faire qu’avec le souci de respecter l’autre et le désir sincère de s’informer de découvrir sans à priori. La lumière peut venir après.
      J’ai rarement rencontré quelqu’un qui dit merci quand on le méprise, quand on le caricature bêtement. Il n’y a aucune ouverture dans cette méthode.
      La liberté d’expression, c’est de pouvoir communiquer ses analyses, ses impressions, ses critiques éclairantes,son point de vue, ses jugements, mais sans jamais mépriser l’autre.

      Dire que si l’autre est blessé c’est qu’il a un problème, n’exclue pas que celui qui blesse a lui aussi un problème plutôt sérieux qui est celui de régler des comptes, par exemple.

        +15

      Alerter
      • lionel // 15.01.2015 à 11h24

        “Dire que si l’autre est blessé c’est qu’il a un problème, n’exclue pas que celui qui blesse a lui aussi un problème plutôt sérieux qui est celui de régler des comptes, par exemple.”

        Donc ni liberté d’expression ni droit de régler ses comptes? Quoi encore?

        “Il serait beaucoup plus judicieux de lui poser des questions sur ce qui explique sa croyance, sans le mépriser et le caricaturer.”
        Impossible. Par le fait même d’être croyant, il fait déjà une rupture vis-à-vis de ceux qui ne croient pas. Donc, le croyant n’écoute pas.

          +4

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 12h11

          Je viens de lire votre réponse. Il est vrai que c’est difficile de parler avec un croyant. Je vous comprends.
          Si vous le voulez bien je vous laisse avec cette croyance.

            +7

          Alerter
          • lionel // 15.01.2015 à 12h57

            Débile comme remarque. Ce n’est pas une croyance.
            C’est le propre du libre-penseur de ne pas fonder son système de vie sur une croyance, une foi, une idée supérieure. De justifier tout ce qu’il ne s’explique pas par Dieu. Mais votre réaction ne me surprend pas, elle vient apporter une preuve à ce que je disais: Impossible de raisonner un croyant. Par le fait même d’être croyant, il fait déjà une rupture vis-à-vis de ceux qui ne croient pas. Donc, le croyant n’écoute pas.

              +3

            Alerter
    • Vincent // 15.01.2015 à 12h11

      Une agression verbale, c’est de la liberté d’expression ?

        +4

      Alerter
    • Alae // 15.01.2015 à 15h49

      @ lionel
      “Si tu me dis à moi que ma mère est une pute (…) si ça me touche, cela voudrait dire qu’il y a de la vérité derrière. C’est qu’il y a un problème. Et ce problème, il faut que je le règle avec moi-même.”

      Et si un gros beauf, devant vous, raille quelque chose que vous respectez pour sa beauté (je ne sais pas, un tableau de Vermeer ou de Van Gogh, une fleur, une architecture ou de la musique que vous aimez) et que sa bassesse crasse vous choque, vous allez aussi penser “qu’il y a de la vérité derrière, qu’il y a un problème et que ce problème, il faut que vous le régliez avec vous-même” ? 🙂

        +7

      Alerter
      • lionel // 15.01.2015 à 20h41

        Non, je prendre du niveau d’où ça vient, tout comme votre réponse. 😉

          +1

        Alerter
        • Alae // 15.01.2015 à 23h42

          L’insulte est l’ultime recours de ceui qui ne sait plus quoi dire.
          Et ma réponse l’a effectivement “pris du niveau d’où ça vient”. Relisez-vous. 😉

            +2

          Alerter
          • lionel // 16.01.2015 à 16h27

            Vous avez vu une insulte quelque part?
            C’est que vous avez un problème avec vous-même à régler. Je ne peux rien pour vous.

              +0

            Alerter
      • Spipou // 16.01.2015 à 00h49

        Ben… Alae, vous devriez peut-être prendre un autre exemple, non ? Je me vois mal parler de Vermeer avec un gros con. Encore faudrait-il qu’il sache qui c’est…

        Pour la musique que j’aime, j’ai souvent été blessé, et pas par des gros cons.

        J’ai acheté une Kalachnikov… 😉

          +0

        Alerter
  • mendia // 15.01.2015 à 09h50
  • Radon // 15.01.2015 à 10h00

    “Ils” revendiquent le “droit au blasphème”…
    Alors que nulle part sur cette planète “globalisée” n’existe le “droit au sacré”
    Qui devrait pourtant être un des “droits de l’homme” fondamentaux…

      +8

    Alerter
    • Kiwixar // 15.01.2015 à 10h23

      Vous avez le droit de publier votre journal avec une sacralisation de la divinité de votre choix, même si c’est un plat de spaghetti volant. Vous avez même le droit de construire un autel chez vous (sous réserve d’obtenir un permis de travaux, ou de construire, selon la taille) et de vous prosterner en utilisant l’angle de votre choix.

      Si vous êtes un riche banquier, vous avez même le droit de sacraliser votre entreprise, au point de pouvoir faire appel à l’argent du contribuable en cas de problème comptable ou de risque de faillite. Si vous êtes un banquier très très très influent, vous pouvez même obtenir le droit divin de créer de la monnaie à votre convenance, de manière exclusive, ce que même Jésus Christ ne faisait pas (il multipliait le pain et changeait l’eau en vin, mais n’a jamais multiplié l’argent ou l’or).

        +26

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 11h21

        Bien vu Kiwixar, à chacun son sacré et son blasphème.

          +12

        Alerter
        • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 12h27

          J’ai juste oublié une question. Pour le plat de spaghetti volant est-ce qu’on peut rajouter un peu de sauce tomate? J’aime bien.

            +8

          Alerter
          • step // 15.01.2015 à 14h10

            avec un peu de fromage je pourrais être tenté.

              +3

            Alerter
          • DUGUESGLIN // 15.01.2015 à 14h46

            Merci, je crois que j’ai trouvé une “religion” et j’espère que je ne serai pas agressé pour ça, par les ayatollah de l’athéisme.

              +4

            Alerter
  • José // 15.01.2015 à 10h00

    Je suis profondément antireligieux, mais aux grossièretés de CH je préfère les discours argumentés et polis de Richard Dawkins.
    Merci OB de nous rappeler qu’il n’y a pas seulement le contenu, mais que la manière compte aussi.
    Alors, pour ce qui concerne Charlie, NOT IN MY NAME.

      +12

    Alerter
  • P.Lacroix // 15.01.2015 à 10h01

    Ça tombe bien :
    @Draxredd “Arrêtez sur ce faux débat,”
    Encore un dictateur, et fayot en plus “vos qualités d’analyste peuvent être bien plus utiles sur ces questions de fond”.
    O. Berruyer , grâce à ce blog permet à TOUT le monde de s’ exprimer.
    Je suis ici depuis un bon moment, je vois beaucoup d’ intelligence et de respect.
    De la modération, certainement, puisque certains ne savent pas faire la part des choses, MAIS surtout, pas de dictature!!!!!!!!!!!!!!

    MERCI OLIVIER et TOUS

      +6

    Alerter
  • Lamonette // 15.01.2015 à 10h10

    Paraît que Poutine n’est pas même invité aux 70 ans de la libération d’AUSCHWITZ.
    Dieu merci, Hollande, Obama et CAMERON le sont…
    Souvent tout de même la haine rencontre la connerie, cheminent ensemble et se font la con.. versation.

      +9

    Alerter
    • lon // 15.01.2015 à 13h36

      Mais oui ce n’est pas l’Armée Rouge qui a libéré Auschwitz, mais les bandéristes ukrainiens

      Magnifique exploit nié pendant toutes ces années par une conspiration d’anciens staliniens ayant infiltré les éducations nationales de tous les pays d’Europe .

      Heureusement , l’histoire est en train de se ré-écrire en Europe, plus conforme à la grande vérité historique .

        +2

      Alerter
      • V_Parlier // 15.01.2015 à 13h38

        Euh… c’est du second degré, je suppose…
        Attention, des gens pourraient le croire…

          +3

        Alerter
    • ulule // 15.01.2015 à 14h26

      UN COMBLE !
      En janvier 1945, l’armée rouge approche d’Auschwitz.
      Les soldats de l’armée rouge entrent dans le camp, le 27 janvier 1945.

      Les Noirs, considérés comme les « sous-hommes des sous-hommes », ont également payé un macabre tribu dans les camps de concentration nazis pendant la seconde Guerre mondiale.
      Serge Bilé, journaliste à RFO, revient pour Afrik sur une partie négligée de l’Histoire
      http://www.afrik.com/article8065.html

        +3

      Alerter
    • languedoc 30 // 15.01.2015 à 16h32

      Libéré par l’Armée Rouge le 27 Mai 1945.
      Si je comprends bien, ces abrutis vont fêter les 70 ans de la libération du camp, sans les libérateurs.
      Bof, au point où nous en sommes, ça ne m’étonne pas.

        +6

      Alerter
  • Bertrand // 15.01.2015 à 10h15

    “Je suis Olivier” => Excellent! L’olivier est un arbre symbole de paix et d’espérance.

    Je partage largement ce sentiment selon lequel l’émotion sublimée empêche tout recul et toute réflexion. Serait-ce une énième manifestation de ce que Naomi Klein appelle la stratégie du choc?

    Ce genre d’évènement, paradoxalement, clive, plus qu’il ne rassemble car toute nuance est stigmatisée, marginalisée (lepenisée pourrait-on dire?).

    On parle d’une mobilisation de 3,7 millions de français, ça pète sans doute les scores d’une manif de la CGT ou autre mais rapporté aux plus de 65 millions de français, on est loin de la majorité absolue…

      +5

    Alerter
    • Castor // 15.01.2015 à 10h46

      Pourquoi publier des caricatures du Prophète c’est mettre en péril la sécurité des français et pourquoi publier des caricatures du Pape et de Jésus n’est qu’insultant pour les chrétiens. C’est à cette question que vous devez répondre.

        +4

      Alerter
      • step // 15.01.2015 à 14h14

        vous n’êtes pas sans savoir que la situation à gravement dégénéré dans une région appelé Moyen-Orient, qui évidement n’est peuplée que de chrétiens.

        Vous voyez des gens dans la rue en train de se battre:
        1) vous appelez au calme
        2) vous dites “allez y entretuez vous !!”.

          +2

        Alerter
  • P.Lacroix // 15.01.2015 à 10h16

    Donc, je reviens, sur ce pour quoi, j’ étais venu.

    Je me faisais une réflexion, hier soir, en pensant à M. Valls et au livre dédié à sa personne par E. Ratier.( il est pas à la FNAC !!!!!!!!!!!)
    Finalement, il y a beaucoup de gens ( plus en politique ? ) qui sont (vraiment, puis, ils changent ? Ou se disent ? ) de gauche, quand ils sont jeunes, parce qu’ ils sont intéressés par le partage des richesses de ceux qui les détiennent, puis lorsqu’ ils avancent en âge ( politiquement correct pour établir la notion de vieux con ) et commencent à détenir leur propre ” ma cassette, ma cassette ” changent de convictions et ne sont plus près à partager avec le jeune qu’ ils étaient.
    Brassens disait que le temps ne faisait rien à l’ affaire, mais quand même, ça doit porter un nom en psychologie, cette pathologie !

    https://www.youtube.com/watch?v=zMALuEYxK6U

      +2

    Alerter
  • Fabien // 15.01.2015 à 10h22

    Sérieusement, oui je suis Charlie. Désolé, mais je ne partage pas du tout votre appel à ce qui est de fait une autocensure. Proscrire le mauvais goût, l’irrespect vis à vis des religions, d’accord… quand les fanatiques de tout poil nous auront lâché la grappe, et hélas, ce n’est pas demain la veille. Je ne comprends pas comment un homme aussi fin que vous peut ne pas comprendre qu’avoir ce genre de pudeur, c’est déjà leur faire une concession. Et de concession en concession, on finit par renier ce qui fonde notre pacte républicain. C’est le pente glissante qui conduit aux “accommodements raisonnables” à l’anglo-saxonne, qui permettent aux religions de faire prévaloir leurs exigences sur la règle commune.
    Je ne dis pas que les dessins que vous critiquez sont du meilleur goût, ni même qu’il fallait forcément les publier. Mais je suis en revanche convaincu que c’est une grosse erreur stratégique de se désolidariser comme vous le faites. Les gens qui nous attaquent guettent la moindre faille, la moindre faiblesse. Mis à part le dernier paragraphe sur les Femen, j’approuve chaque ligne de l’édito de Biard.
    Vous faites un magnifique travail sur l’Ukraine, mais là, non vraiment, je ne peux pas vous suivre.

      +5

    Alerter
    • V_Parlier // 15.01.2015 à 13h43

      Vous qui êtes Charlie, pouvez vous m’expliquer pourquoi aujourd’hui:
      – Commettre des agressions sauvages sur les quidam (dont des femmes en enfants) est simplement “l’acte de gamins mal éduqués” => 2 ans de prison non effectués.
      – Crier Allah Akhbar en étant ivre mort => 5 ans fermes effectués de suite.
      – Discuter du rôle délétère des caricatures de CH: Camp de redressement (selon Saint Cricq)

      Rien que çà, çà me désolidarise à un point que vous ne pouvez imaginer…

        +11

      Alerter
      • FileDansLeVent // 15.01.2015 à 20h29

        @V_Parlier

        J’entendais tout à l’heure que Martine Aubry à sanctionné durement deux employés municipaux. Il avaient tous les deux refusé la minute de silence et l’un d’entre à dit que tout cela était compréhensible. Si mes souvenir sont bon, il a été radié de la fonction publique.

        Au secours !!! Ils sont devenus fou !!!
        Ou est le pays que je connais depuis si longtemps ?

        Vous ne pouvez pas savoir le bien fou que vous me faites en écrivant votre commentaire plein de bon sens, vous et tous les autres.

        Il reste donc des gens qui continuent à réfléchir ?

        Pour ceux qui ne réfléchissent plus, éteignez votre télé avant de recommencez..

          +6

        Alerter
  • Krokodilo // 15.01.2015 à 10h26

    Comme d’autres commentaires, autant j’apprécie votre travail sur l’économie et l’Ukraine, autant ce billet me met mal à l’aise. Vous adoptez la démarche du censeur qui décide quel dessin est drôle, lequel ne l’est pas. Je ne lisais pas CH mais appréciais certains de leurs dessinateurs ailleurs, où leurs dessins étaient moins crus. Votre comparaison insultez-vous votre patron ne tient pas : les croyants ne sont pas les patrons de ces journalistes et dessinateurs, et nul n’est obligé de les lire (comme chacun sait ils étaient marginaux). En fait vous rétablissez le délit de blasphème sous le nom d’auto-censure – te le blasphème n’existe que fait par un croyant. En outre, les intégristes mentent : dans l’histoire de l’islam, le prophète a été régulièrement représenté, voir article cette semaine dans l’Obs par la responsable des arts islamiques du Louvre, c’est l’idolâtrie qui était proscrite : les musées ont tous des preuves de représentation du prophète aux grandes heures de l’islam mais n’osent plus les montrer ! Quant à la liberté d’expression des USA, quelle blague : les athées y sont vus comme des êtres bizarres, limite dangereux, et plusieurs états ont encore une législation qui leur interdit certains emplois. La Scientologie, loin d’être une secte chez eux, est exonérée d’impôts au titre des religions… c’est ainsi qu’elle est riche à millions et peut venir faire du prosélytisme. D’ailleurs, plusieurs commentateurs ont ressorti un dessin humoristique génial d’un Américain, qu’il garantit 100% politiquement correct, ne moquant aucune religion, aucune croyance, aucune catégorie sociale, aucune autorité : un carré blanc…

      +7

    Alerter
    • lon // 15.01.2015 à 11h39

      Vous êtes typique d’une certaine mentalité française ” de gauche ” , vous placez le débat sur le plan juridique : le délit de blasphème n’existe pas en droit français .
      Vous me rappelez certains jugements qui se défaussent sur un quelconque ” vice de procédure ” pour éviter de juger sur le fond . Et le fond, c’est non pas le ” blasphème ” , comme le proclament les deux fanatiques , rejoints ironiquement par tous ceux qui préfèrent se réfugier derrière le légalisme, c’est le mépris exprimé à l’égard de toute une communauté .
      Venant d’une tradition catholique ( j’emploie le mot ” tradition ” à dessein ) et pourtant très critique envers l’église , je n’ose imaginer la tête de tous ces gens qui ont acheté un Charlie pour la première fois, pour ” voir de quoi on parle “, et découvrent ces caricatures où la bêtise le dispute à la grossièreté . Peut-être vont-ils comprendre qu’ils viennent juste de se faire avoir par le dernier coup médiatique . Charlie ce n’est pas fini, effectivement, cela ne fait que commencer .

        +5

      Alerter
      • V_Parlier // 15.01.2015 à 13h45

        En effet, je pense que d’ici quelques jours une vague “anti-charlie” incontrôlable va déferler de tous les pays sur Internet. Saint Cricq et les patriot-actistes UMP/PS auront du fil à retordre!

        A part çà, en ce moment, un peu trop de Charlie / pas Charlie partout. Ca masque un peu les autres problèmes graves.

          +7

        Alerter
      • ulule // 15.01.2015 à 15h06

        Modéré: carrément hors-sujet

          +0

        Alerter
  • Louis Delga // 15.01.2015 à 10h27

    Le monde va mal. La France va mal. La bêtise est à son paroxysme dans ce système dicté par les puissants et les médias aux mauvaises intentions masquées. Les moutons qui se ruent sur le dernier Charlie Hebdo, et qui pour la plupart n’en avait pas ouvert un seul auparavant, sont la preuve que la réflexion est en berne chez beaucoup. L’analyse des situations dans leur ensemble n’est pas le fort de la majorité ; on confond la liberté d’expression et l’expression de la liberté. Le deux poids-deux mesures est insupportable, et l’hypocrisie qui suinte dans ce pays me répugne. Nous, occidentaux, sommes les responsables du terrorisme. Nos armées massacrent des milliers d’individus en Afrique et au Moyen Orient depuis des décennies, et nous faisons les vierges effarouchées lorsque la violence arrive sur notre territoire, c’est lamentable. Personne ne tire les enseignements de ces erreurs, et, alors que le bon sens impose la tolérance et le respect pour les peuples afin d’assurer la paix sur notre planète, nos dirigeants persistent dans leur folie guerrière et leur endoctrinement ; pire, les incultes que je nommais plus haut les soutiennent aujourd’hui ouvertement par leur actions.
    Je ne suis pas optimiste pour les années qui nous attendent.
    Mon soutien à M. Berruyer dans ses propos, qui a su prendre le recul nécessaire pour bâtir une réflexion salutaire.
    Mes hommages aux victimes de la folie des Hommes, à toutes les victimes.

      +9

    Alerter
    • V_Parlier // 15.01.2015 à 13h50

      Ce ne sont pas nos armées qui massacrent, ce sont les barbares que nous finançons. C’est aussi pourri en ce qui concerne nos dirigeants effectifs, mais svp un peu de respect pour nos militaires qui vont risquer leur vie, plus souvent pour tenter en vain de réparer les pots cassés, sans trop d’espoir de réussite (ex: Mali).
      Si vous caricaturez trop vous discréditerez tous ceux qui mettent en cause le rôle pervers du bloc BAO dans le monde!

        +6

      Alerter
  • Theoltd // 15.01.2015 à 10h32

    Très bon billet. Rien a ajouter, merci de le faire pour nous et pour ma part, d’exprimer bien mieux que je ne saurai le faire, ce que je ressens.

      +6

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications