Les Crises Les Crises
11.janvier.201511.1.2015 // Les Crises

Commentaires sur rendons hommages à Charlie Hebdo

Merci 1
J'envoie

Afin de soulager le serveur, vous pouvez commenter ici l’article « [Indécence] Rendons hommage à Charlie Hebdo : boycottons la manifestation du 11 janvier (pour 10 raisons) »

P.S. si vous avez un peu de temps cet après midi, et un esprit d’analyse critique, merci de me contacter pour un coup de main


Quelques uns de vos commentaires, au fil de l’eau…


Je suis musulman

Je ne suis pas Charlie mais je suis chacun de ceux qui sont morts, les survivants à jamais meurtris et tous leurs proches.

Je suis d’accord avec ces dix raisons auxquelles j’ajouterai les suivantes.

Parce que nous sommes responsables en tant que société d’une dérive de paumés. Défaillance collective d’une société sans valeur en échec sur tous les plans ; famille, école, prison, police, travail… Quel espoir ont ces jeunes de trouver une place dans une société qui ne fait que leur demander leurs papiers ? Que leur reste t’il d’autre que la provocation pour la majorité et le risque de déraper pour les crânes les plus malléables ?

Parce que le spectacle putassier des médias avides de scoop, avec son lot d’experts autoproclamés, de flics en mal de vitrine, de politiciens venus s’exhiber comme au quartier rouge d’Amsterdam, d’interviews sans retenue ni pudeur avec des propos indignes en profusion. Jusqu’à un François Morel sur Inter vendredi matin qui parle des « barbus » avec ce qu’il faut de trémolos dans la voix d’un homme de gauche. Rien à dire sur la forme du nez de ces anti France M. MOREL ?

Parce qu’on nous les vend comme un réseau entraîné avec des ramifications dignes d’une théorie du complot et que nous ne voyons que des branquignoles perdant en descendant de voiture qui une chaussure qui une carte d’identité, avec un niveau de préparation inférieur au moindre braqueur de banque, sans solution de replis et sans aucune connexion. Sacré réseau !

Parce que de la même manière on a eu un dingue, rien de plus rien de moins, Mohamed Merah, présenté comme un islamiste, dont on ne sait pas puisqu’il a lui aussi été assassiné par la police, ce qu’il avait vraiment dans le crâne. Avait-il seulement lu le Coran ? Etait-il un informateur de la police ? A-t-il vraiment fait une sortie de nuit pendant sa traque ?… S’il avait des gens structurés derrière lui, que sont-ils devenus ? Qu’avons-nous à gagner à fabriquer des ennemis publics quand il faudrait mieux taire leurs méfaits pour éviter qu’ils fassent école ?

Parc que la seule chose certaine dans cette histoire est que l’on va gagner une nouvelle loi liberticide avec la bénédiction des « je suis Charlie », énième loi sécuritaire aussi inutile et dangereuse que les précédentes. Parce que les racistes, anti musulmans et tous les bas du front vont sortir renforcés dans leurs convictions, nous éloignant un peu plus du bien vivre ensemble. Plus de police, plus de garde à vue, plus de caméras, plus de budget pour la face sombre et toujours moins pour la face claire (culture, formation…) plus de haine de l’autre, plus de confort pour envoyer demain des troupes là où de pseudos islamistes sévissent.

Parce que deux jours avant le Charles de gaulle quittait la France pour aller mettre à feu et à sang l’Irak. Parce que « nous sommes en guerre contre les extrémistes et les islamistes partout ou il y en a » nous dit notre Président qui va y gagner un pouillème de popularité. Parce que nous sommes en guerre contre un monstre que nous avons créé pour nos intérêts et que nous voulons détruire maintenant qu’il est émancipé, tout en acceptant son coup de main en Syrie.
17000 civils irakiens sont morts en 2014, chaque jour un attentat meurtrier frappe des innocents dans un pays musulman, Yémen, Pakistan, Irak, Syrie…Et nous sommes responsables ! Donc nous sommes en guerre, mais une guerre propre et inconsistante pour les « Moi Charlie » et les autres, parce que lointaine. Là des dingues nous montrent sur notre sol un aspect de ce que toute guerre provoque et c’est l’horreur. Et pour les millions de familles que nos armes endeuillent, expulsent, maintiennent dans la misère parce que nous sommes le camp du bien, de la liberté contre des fanatiques, elle est quand la marche ?

Parce que l’un de ces trois nazes a été se former au Yémen, avec l’argent de l’Arabie Saoudite et/ou du Qatar. Je marcherai avec « toi Charlie » quand tu déchireras ta carte du PSG et que tu ne te coucheras plus devant l’argent d’une dictature moyenâgeuse qui finance sans vergogne la haine pendant que notre ancien président y délivre des conférences à 100 000€.

Parce que sur France Info ce matin une anthropologue qui a pour mission nationale de remettre dans le droit chemin les brebis égarées en djihad nous expliquait qu’il faut les prendre jeunes pour les redresser sinon c’est trop tard, la preuve. Elle et tous ceux qui bavassent en surface sans nous mettre en face de nos responsabilités me font peur. Cette route de l’exclusion ne peut être que zemmourienne.

Parce que Charlie Hebdo était en train de mourir lentement faute de lecteurs, quelles qu’en soient les raisons, et que cette tragédie conduit à une survie artificielle d’un journal qui tournait sur lui-même à l’agonie, avec un Plantu qui fait aussi dans la finesse d’analyse et qui annonce sans pudeur avoir trouvé un financeur prêt à intervenir (mais je n’en dit pas plus), un libé lui aussi sous perf et son Joffrin qui se compte parmi les combattants de la liberté ( !), un Etat qui va apporter des fonds etc. Donc Charlie va renaître et continuer de publier des dessins comme ceux qu’Olivier nous montre ? Et peut-être même verra t’on le retour de Philippe Val qui en était parti sur fond de polémique, avec outre ses idées, son salaire et la vente de ses parts, et de Caroline Fourest et de ses nobles combats ? Brrr Un journal dont la ligne éditoriale est d’être un journal athée, donc au-dessus de tout, qui tape sur toutes les religions en confondant religion et intégrisme, provocation et insulte aux croyants, ne m’intéresse pas, ni hier ni demain, avec une surenchère qui se profile.

Parce que l’argent roi qui a une place majeure dans cet épisode dramatique va régler le problème. Le dernier numéro s’arrache à plus de 75 000€ sur Ebay, le prochain va se vendre à plus d’un million d’exemplaires, l’état va injecter au moins 250 000€, Charlie fait un appel aux dons pour poursuivre leur combat, les médias engrangent de la publicité pendant que les citoyens y suivent le flux sans réfléchir, les professionnels de la sécurité vont avoir un regain d’activité… L’argent fou coule à flot. L’argent, donc notre capitalisme débridé, va nous sauver ? Comme si la montée des inégalités n’avait pas sa part. Si émotion rime avec pognon mais pas avec réflexion, alors on est tous morts.

Je suis musulman et pour prendre le problème à sa racine, je suis palestinien.


Bon on a l’habitude maintenant, mais quand même, c’est toujours aussi choquant : Le Parisien, aujourd’hui : “sans oublier le ministre russe des Affaires étrangères, Lavrov (dont les relations avec Hollande sont pourtant tendues à cause du dossier du Mistral), le président ukrainien, Petro Porochenko, avec qui la Russie est en guerre…”

link to leparisien.fr


je comprends le point de vue du billet, mais je pense qu’il y a un temps pour tout, le recueillement est une chose, les manifestations quand ils voudront promulguer une loi qui atteindra a nos libertés en est une autre, et c’est à ce moment la qu’il faudra agir. Quand à Charlie hebdo, leur dessins certes pas tous d’une intelligence extrême permettent de prendre la température sur la liberté d’expression, car pour rappel tout le monde y passait, politique, religion, sexualité…. Pas de tabou, c’est ce qui faisait leur force. Aujourd’hui cet attentat est une preuve de plus des dangers des religions mal interprétée (et cela dure depuis qu’elles existent). Donc oui il faut cautionner ces dessins, car ils sont la preuve de l’unité, du respect des libertés. Le jour où ce genre de dessins n’atteindra plus personne c’est qu’une guerre contre la l’intolérance sera gagné.

Bref, si tu ne cautionnes pas les dirigeants des états, c’est pas en allant pas à cette manifestation que tu va changer grand chose, en revanche ton blog peut aider à éveiller certains esprits, à chacun d’y prendre une décision.


Envoyé le 11/01/2015 à 12 h 41 min | En réponse à Giannetto.

“je trouve ça très positif […] qu’on veuille défendre tous ensemble les valeurs de la République”

Oui, c’est positif.
Sauf que ce n’est pas nécessairement le cas des Sarkozy, Valls, Hollande.
Et qu’ils pourront s’appuyer sur le nombre des manifestants pour tout justifier.

Pour rappel, les valeurs de la République ne se déclinent pas de façon automatique en politique “clé-en mains”. Elles peuvent se concevoir de nombreuses façons.

Vous allez défendre la Liberté d’expression? Celle des écoutes de journalistes?
Celle de l’abrogation d’émission trop dérangeant et trop regardée? Celle des médias aux mains de marchands d’arme? Celle de ceux qui se sont royalement assis sur le référendum de 2005?

Parce que demain, ceux qui s’appuieront sur la réussite de l’hommage à Charlie pour faire passer leur agenda, ce sont eux.


J’aimerais aller marcher ce jour – dimanche 11 janvier – dans Paris avec des millions de gens défendant des idéaux que je partage. Mais je n’irai pas, tout simplement parce que j’ai l’intuition, à moins que ce ne soit carrément l’impression, d’être manipulé et instrumentalisé. Qui achetais Charlie Hebdo auparavant, ce torchon journalistique si peu représentatif de la liberté d’expression. Nous vivons une époque où, plus que jamais, il faut se méfier de la portée des mots, du poids des images. Les salariés et pigistes de Charlie Hebdo savaient très bien qu’ils allumaient l’étincelle d’un formidable explosif : ils ont abusé de la liberté, oui j’en ai la conviction. On n’a pas le droit, quel que soit son camp politique ou idéologique, de blasphémer, de froisser les susceptibilités de ceux qui croient, qui nourrissent de la spiritualité.

Moi qui ai, qui revendique des racines chrétiennes (et je suis allé à la messe de minuit à Noël), je suis peiné par tous ces musulmans dits modérés, que je croise tous les jours dans le bus et dans ma cité, qui sont maintenant tombés dans un piège, un piège que le pouvoir actuel a contribué à créer. Ils ont une réelle croyance, et ils sentent que certains veulent les assimiler à des actes qui leur échappent. Mais «on» les a quand même offensé dans leur pratique religieuse. «On» ? Charlie Hebdo, entre autres médias. Il y a beaucoup de choses, de faits, de détails flous dans toute cette sanglante affaire. Il y a aussi un président qui n’a pas réussi grand-chose, disent certains (autres) journaux et qui cherche évidemment à se faire réélire, qui cherche à éliminer de potentiels adversaires, etc. La France est en guerre, sur plusieurs fronts, et elle ne reçoit peut-être pas de la communauté internationale l’aide sur laquelle le gouvernement compte. Alors, voilà sans doute une occasion toute trouvée d’élargir la coalition qui combat les groupes d’extrémistes musulmans à l’étranger. Voilà aussi l’occasion, par la suite, de fliquer toujours davantage une société que l’on déresponsabilise puisque les gens, de plus en plus, sont amenés à ne pas penser par eux-mêmes et à ne pas mesurer les conséquences de leur acte. Bref, une sorte de fascisme à la française, parrainé par les socialos et leurs alliés, ne serait-il pas en train de naître?

Et puis, si j’ai bonne mémoire, dans son intervention télévisée, présentant ses vœux aux Français, François Hollande a évoqué ceux qui dénigrent la France. «Dénigrer» : un mot troublant dans son discours, car c’est exactement ce que fait Charlie Hebdo : dénigrer, provoquer, offenser, salir, abaisser le débat.
Comment la France, hélas, peut-elle défendre ses valeurs de liberté et de tolérance rassemblée autour d’un tel torchon journalistique. Le monde est devenu fou pour en arriver à de telles .absurdités. Oui, attention : la violence des mots est une arme qui peut se retourner contre ceux s’y adonnant, et qui peut tuer beaucoup de monde.


Commentaire recommandé

Julius // 10.01.2015 à 14h09

Je suis aussi en grande partie d’accord avec ce que tu as écrit sur Charlie et sur le contexte politique.
Ne pas aller à Paris et se mêler à la mascarade politique médiatique et fashion des « je suis Charlie » d’accord !
MAIS se retrouver ensemble y compris avec des gens qui ne partagent pas les même idées, les même points de vue dans cette période perturbée me semble salvateur pour l’individu. Pouvoir s’oublier (sa petite personne, ses idées, ses « missions » pour la vie et taches quotidiennes) dans toutes les marches blanches respectueuses qui ont eu lieu et auront lieu (peu importe qui les initie) c’est accepter cette capacité, affirmer cette valeur à se retrouver tel que l’on est dans notre relation fraternelle à l’autre et pas en confrontation : ce n’est pas être Charlie du tout mais c’est pouvoir apaiser tous les Charlie qu’il y a en nous !

770 réactions et commentaires - Page 2

  • tchoo // 10.01.2015 à 09h33

    Je ne suis pas Charlie
    d’acc avec vous
    surtout avec cette bande d’hypocrite pyromane

      +3

    Alerter
  • valles // 10.01.2015 à 09h33

    Merci Olivier, heuresement que vous etes la tout les matins quand j’ouvre mon ordinateur.

      +5

    Alerter
  • Ago // 10.01.2015 à 09h52

    Monsieur Berruyer, je soutiens votre analyse en totalité.

      +6

    Alerter
  • Nerouiev // 10.01.2015 à 09h54

    J’irai défiler à deux conditions :
    – Que Bashar al Assad soit également invité,
    – Que le 1er Mistral soit livré avant dimanche.

      +19

    Alerter
    • Nerouiev // 10.01.2015 à 11h38

      J’en ai oublié une :
      – Que Porochenko aille se confesser avant de défiler, pour les journalistes Russes assassinés.

        +9

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 10.01.2015 à 19h17

        Bien dit Nerouiev.

          +2

        Alerter
      • Michel Roissy // 10.01.2015 à 23h12

        MDR, je plussoie aux 3 conditions…

          +0

        Alerter
      • Al36 // 11.01.2015 à 23h07

        Bonjour à tous

        Je ne connais pas le cas de journalistes russes assassinés par l’ Ukraine, Pouvez-vous m’éclairer ? Merci

          +0

        Alerter
        • Lesag // 12.01.2015 à 07h32

          Et ben informez vous, on en est à trois. Si vous n’êtes pas au courant, c’est que vous ne suivez absolument pas ce qui s’y passe.

            +0

          Alerter
          • Al36 // 12.01.2015 à 10h19

            C’est justement ce que j’essayais de faire présentement.
            Merci de votre amabilité.

              +0

            Alerter
  • LUI // 10.01.2015 à 10h01

    Il faut le faire :

    HOLLANDE et VALLS demandent aux français Musulmans de venir défiler dimanche à la mémoire d’un torchon de journal qui n’a cessé d’insulter leur religion .

    J’espère que les français Musulmans ne seront pas aussi MASO .

    Ou alors qu’ils viendront défiler avec une pancarte  » TOUCHE PAS A MA RELIGION

    Quant aux représentants des pays européens qui vont venir , ils feraient mieux d’expédier des troupes aux cotés des soldats français au Mali et sur les autres fronts

    Je souligne que je ne suis pas musulman

      +2

    Alerter
  • Ardèchoix // 10.01.2015 à 10h01

    Le 6 janvier 2014 t’es un chômeur , le 7 t’es un Charlie.
    Alors content ?

      +16

    Alerter
    • Van // 10.01.2015 à 12h35

      Le 12 janvier 2014 tu redeviens chômeur et content .

        +5

      Alerter
  • FileDansLeVent // 10.01.2015 à 10h03

    Alors là je dis Monsieur !!!

    Merci Olivier !

      +4

    Alerter
  • philbrasov // 10.01.2015 à 10h04

    En tout cas une chose est frappante , c;est le nombre de musulmans et de politiques venant nous dire que tout cela n’a rien a voir avec l’islam……
    On ne pourra pas faire , une fois de plus, l’impasse sur l’aggiornamento de l’islam….

    Que les ingérences otaniennes, meurtrières en Irak, Syrie, libye, et Afghanistan aient accéléré les mouvement terroristes et la radicalisation de nombreux musulmans, est une évidence, mais je ne suis pas sur que ce fut le déclencheur unique… On ne peut faire l’impasse sur le caractère prosélyte et belliqueux de l’islam… surtout depuis que le califat impose par les turcs ai disparu au début des annees 20, pour être remplace par un mouvement d’idées d’un nouveau califat plus intégriste et originel, représenté par les freres musulmans…
    Le nationalisme arabe ayant masque qq décennies cet islam renaissant.. et conquérant…. Tôt ou tard les occidentaux auraient été confronte a cet islam conquérant notamment par la violence.
    le massacre de Louxor ( bien avant l’irak, la syrie et la libye )est la pour nous rappeler que même des suisses ont put être la cible d’un islam fanatise.

    N’oublions jamais aussi comme facteur aggravant, désolé de le dire ou le répéter , l’immigration massive de populations exogènes culturellement et cultuellement antinomiques, et n;ayant rien a voir avec une immigration pour des besoins de main d’oeuvre… comme se fut le cas des le milieu du XIX siècle avec une immigration quasi européenne.

    Nous payons cher , le prix d’un angélisme humaniste, de façade pour les faucons, de d’ignorance crasse pour les bisounours.
    A vouloir exporter les lois des hommes, a ceux qui ne vivent que par les lois de leur dieu, ne peut mener qu’au clash.

      +5

    Alerter
    • destartin // 10.01.2015 à 17h01

      L’immigration des Maghrébins, au 20e s., n’avait rien à voir avec les besoins de main-d’oeuvre?
      Fallait l’oser, celle-là!

        +2

      Alerter
      • philbrasov // 10.01.2015 à 18h51

        je parle d’immigration massive en PENSANT BIEN ÉVIDEMENT AU REGROUPEMENT FAMILIAL ( cela qui est MASSIF)…..pas a cette main d’oeuvre nord africaine d’apres guerre, et qui avait VOCATION a rentrer au bled.

          +1

        Alerter
  • Lesag // 10.01.2015 à 10h10

    Tout à fait d’accord avec Olivier.

      +3

    Alerter
  • jammrek // 10.01.2015 à 10h13

    Enfin un peu d’intelligence dans cet océan de propagande. Merci, continuez.

    Les africains, qui ont une longue expérience de la compassion sélective des européens ont un proverbe qui colle parfaitement à la situation : « Les blancs sont comptés ».

      +3

    Alerter
  • Benjamin // 10.01.2015 à 10h15

    Attention aparemment c’est pas fini. Les forces de l ordre ont reçu des sms leur disant de faire très attention à eux.

      +1

    Alerter
  • Ardèchoix // 10.01.2015 à 10h16

    Heureusement que les deux fous y z’ont pas attaqués le siège social de « Jacquie et Michel ».
    Désolé , je sors.

      +1

    Alerter
  • phane // 10.01.2015 à 10h23

    Sur les réseaux sociaux on voit bien que Les crises n’est pas seul à être choqué par la récupération politique. Il y a une proposition amusante, qui si elle fonctionnait, serait un message très clair à ces dirigeants pompiers pyromanes : quelqu’ un propose de se rassembler comme prévu, de laisser ces chefs d’état démarrer , et de partir dans l’autre sens !
    Sur Twitter, voir Petula Moore, qui a lancé l’idée.

      +9

    Alerter
  • Homère d’Allore // 10.01.2015 à 10h25

    En effet, si Porochenko est présent à cette marche, il n’est pas question d’y aller. Et la récupération des partis politiques français est ignoble.

      +8

    Alerter
  • Marianne // 10.01.2015 à 10h33

    Je comprends tout -à -fait les réactions d’Olivier, mais soyons lucides sur la stratégie à laquelle nous avons à faire : ils tentent – et ils mettent toutes leurs forces dans la bataille – d’occuper le terrain.
    Pour moi, il est urgent de ne pas les laisser faire ! Ne leur laissons pas NOTRE pavé, soyons dans le cortège avec NOTRE liberté d’expression, Affichons « je ne suis pas manipulable », affichons notre refus des assassins de l’EI, de L’OTAN, rappelons le nombre de morts en Irak, affichons « Je suis Charlie, Je suis Ahmed, Je suis Moi, et je refuse d’avoir peur des Assassins (EI, Otan…) affichons « Non au ¨Patriot Act à la française » et tout ce que vous voulez ! Si nous n’y sommes pas, ils auront gagné la première manche.
    D’autres télés que les mainstreams seront sur le terrain, montrons au monde que la liberté d’expression ne capitulera pas devant la peur !

      +4

    Alerter
    • Priviet // 10.01.2015 à 11h20

      Sans vouloir être pessimiste, venir avec un panneau comme ceux que vous proposez risque d’être perçu comme une provocation et comme un geste indécent voire ignoble pour beaucoup de participants « moutons ». Je craindrais même des réactions violentes de la part d’un certain nombre contre les porteurs de pancarte « politiquement incorrect ».
      Ce genre de manifestation jouant sur un mélange de peur, de belles idées et de grand barnum peut appeler une foule à réagir n’importe comment si elle se sent agressée …
      Leur tolérance et leur soif de liberté d’expression semble pour certains très sélective et très encadrée par les limites qu’ils imposent.

        +9

      Alerter
      • Nerouiev // 10.01.2015 à 11h44

        C’est exact, la réaction d’une foule tenue dans l’ignorance est imprévisible. Laissons le temps et nos échanges faire leur chemin.
        Paka.

          +3

        Alerter
  • kinimodo // 10.01.2015 à 10h34

    Merci vraiment pour ce billet

    La manifestation de ce dimanche est un bon moyen d’offrir au peuple une pensée prémâchée et prédigérée pour qu’il ne s’aventure surtout pas à réfléchir vraiment sur ce qui s’est passé et pourquoi on en arrive là…. et ce sur quoi on veut nous conduire en terme de sécurité.

    On y fournit tout le package nécessaire, le slogan « je suis Charlie » et les recommandations. Pas sur d’ailleurs que ceux qui seront présents pourront présenter d’autres formes de soutien… Tee shirt et pin’s avec la bonne typo s’il vous plait !

    Bref un soutien à la liberté d’expression qui oublie en route une liberté plus fondamentale qu’est la liberté de penser.

    J’ajouterais pour ma part une autre raison de ne pas manifester: la sécurité.
    Je trouve tout à fait incroyable que notre gouvernement organise ou accepte ces manifestations de soutien sans pouvoir être certain que ce ne sera pas l’occasion pour des terroristes d’agir de nouveau.

      +6

    Alerter
    • EVELYNE31 // 10.01.2015 à 11h22

      Quand on pense qu’il y a à peine quelques semaines, les pouvoirs publics interdisaient les manifestations en mémoire de Rémi Fraisse… pour des raisons de sécurité. 2 poids 2 mesures, comme d’habitude.
      Dans la manifestation parisienne d’aujourd’hui, avec tous les officiels étrangers qui seront présents, j’imagine le nombre important de personnel de sécurité de tous ces dirigeants politiques étrangers (et le nombre de barbouzes !). Que du beau monde !
      Je n’irai pas à ces manifestations. Je ne suis pas Charlie.
      Non pas pour me « planquer » comme dit plus haut. Je n’ai pas peur. Mais je veux pouvoir me regarder dans la glace et ne pas avoir honte. Participer à ce cirque avec la connaissance de tous ces enjeux sous-jacents me révulserait.
      Je n’aimais pas Charlie-Hebdo. Quelques dessins m’ont fait sourire quelquefois, mais la majorité me dégoûtait. Je suis athée, profondément athée. Mais mes parents, mes grands-parents m’ont inculqué le RESPECT de l’autre, notamment dans ses croyances quelles qu’elles soient. Attaquer le Prophète ou Jésus-Christ n’est pas attaqué une personne mais un dieu, le dieu des musulmans ou des catholiques. C’est irrévérencieux et provoque des blessures profondes chez ces croyants et les déstabilise plus profondément que l’on imagine. Après cela, comment penser qu’il puisse y avoir de la confiance entre les communautés et la volonté de se comprendre et de vivre ensemble ?
      Merci OB pour ce travail et ce positionnement très courageux.
      J’espère que nous pourrons vous lire encore très longtemps.

        +16

      Alerter
  • Marianne // 10.01.2015 à 10h42

    Je n’avais pas vu la proposition – partir dans l’autre sens : super idée !!

      +4

    Alerter
  • PHIL-A // 10.01.2015 à 10h45

    Tiens , publier cet article peut être un bon test quant a la qualité de leur support pour la liberté d’expression…

      +0

    Alerter
  • Alain // 10.01.2015 à 10h46

    Avec le temps, j’avais réussi à me convaincre que mes compatriotes étaient indifférents aux morts d’innocents, et que j’étais probablement un peu trop sensible.

    En déroulant les réseaux sociaux ces derniers jours, je suis bien obligé d’admettre que leur capacité d’indignation est intacte, mais simplement sélective.

    Je redoute la manifestation demain, car plus il y aura de monde, plus je vais rougir de honte.

      +4

    Alerter
  • Jacqueline 63 // 10.01.2015 à 10h49

    Je pense exactement ce que tu as si bien su écrire Olivier ,concernant la récupération politique par les mondialistes ultra libéraux qui nous gouvernent , du massacre à Charlie Hebdo !
    Comme toi je ne suis pas Charlie même si je suis pour la liberté d’expression !

    Tes dix raisons de ne pas se laisser manipuler sont exactement les miennes et cela même avant d’avoir lu ton blog ! Mais bravo de l’avoir si bien exprimé !!

    Bien cordialement

      +3

    Alerter
  • Jérôme // 10.01.2015 à 10h56

    Je trouve la réflexion intéressante, mais je trouve que vous n’en tirez pas les bonnes conclusions.
    -La « récupération » politicienne du mouvement de soutien à Charlie est effectivement abjecte. Mais c’était, dès le premier soir, une initiative populaire et spontanée. Alors n’inversons pas le problème: j’irai afin de manifester mon attachement à la liberté d’expression sans pour autant, loin de là, cautionner tout un système (qui je crois comme vous est le premier responsable de la situation) que représentent les politiques qui seront présents.
    -Manifester ne signifie en aucun cas donner « blanc seing » à CH, mais clamer son droit à exprimer des idées qui peuvent, effectivement, paraitre offensantes pour certains. C’est la base de la liberté d’expression et d’opinion. Et c’est aussi je crois la motivation de la grande majorité de ceux qui iront manifester.

      +5

    Alerter
  • Louve Bleue // 10.01.2015 à 10h58

    Je reste perplexe en lisant ces commentaires.
    Je voudrais manifester pour la paix et la tolérance. Mais rien de prévu dans ce sens depuis longtemps…

      +1

    Alerter
  • O FJ // 10.01.2015 à 11h00

    Merci beaucoup, cela me fournit de nouveaux arguments pour expliquer autour de moi pourquoi il ne faut pas y aller. Je ne savais pas que Porochenko en était : un dirigeant qui bombarde sans vergogne tous les jours les civils de son pays ! J’ose espérer qu’il vient de son propre chef et qu’il n’a pas été invité.

      +3

    Alerter
  • GaM // 10.01.2015 à 11h01

    Merci!
    Un peu d’air frais…
    J’étais sûr dés que j’ai appris l’horreur de Charlie que la connerie politique française allait atteindre des sommets : c’est fait!
    Je ne lisais plus Charlie depuis l’ignoble Philippe Val, qui a été récompensé par Sarkozy de ses mérites par la présidence de France Inter = c’est tout dire de sa force subversive!

    Pauvre Cavanna! C’est dur d’être aimé par des cons!

      +1

    Alerter
  • fuck // 10.01.2015 à 11h01

    Les dessinateurs de Charlie sont morts pour avoir voulu jouer au plus con et ils ont perdus. Ils sont morts pour avoir caricaturé le prophète, ce qui est interdit dans la religion musulmane ; ils sont morts, assassinés par des fanatiques qui veulent imposer un tabou de leur religion à tout le monde. Si demain ces fanatiques se mettent à tuer tous ceux qui mangent du porc parce que leur religion le leur interdit ça va être un massacre ! Mais les dessinateurs de Charlie ne … Lire la suite…
    http://2ccr.unblog.fr/2015/01/10/charlie-la-grande-rigolade/

      +1

    Alerter
  • Christophe Vieren // 10.01.2015 à 11h06

    Perso, je ne mets pas sur le même plan, d’une part les caricatures de curés, imams, les rabbins, et bien d’autre catégorie socioprofessionnel non religieux tel les flics ou les fonctionnaires – j’en suis un – les) et d’autre part, surtout EU EGARD égard AU CONTEXTE dans lequel on le fait (relire l’article de O. Cyran), assimiler un prophète (Jesus ou Mahomet) a un terroriste (surtout lorsque l’on sait qu’il s’agit de personnage de fiction), n’est plus de la caricature mais du grand n’importe quoi, voire de la provocation. Comme il est écrit dans l’article, on ne va pas  » hurler face à votre voisin que sa femme est très moche et ses enfants de gros mal élevés ». Non seulement ce n’est pas drôle, non seulement cela ne fait pas avancer le débat d’idée, mais en plus c’est contreproductif et il faut en assumer les conséquences.
    comme disit je crois Desproges : « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ». La preuve vient hélas d’être démontrée.
    Cela me rappelle une analogie : en France on est libre de s’habiller comme on veut dans les limites de l’attentat à la pudeur( et des signes ostensibles d’appartenance religieuse dans certains lieux depuis 2004). Cependant, si une de mes filles souhaitait s’habiller comme une « pute » (avec tout le respect que je dois aux membres de cette profession), je lui expliquerais qu’il y a des risques. Après, si il s’agissant d’adulte, chacun prend ses responsabilités.
    Dommage en revanche pour les collatéraux plus ou moins étrangers à cette prise de risque : Nicolino (sauvé), Maris, Wolinski, … et les sans grades même pas nommés car ne méritant probablement pas notre solidarité.
    Et cela m’amène à m’interroger : et si nos zélites commençaient à paniquer ? En effet, n’est-ce pas le fait que certaines victimes n’étaient pas des citoyens ordinaires, qui plus est certaines sous protection policière, qui fait réagir certains d’entre-elles au nom de la « liberté d’expression », elles qui pour l’instant ont réussi à se prémunir de tout meurtre ? Je m’interroge !

      +2

    Alerter
  • Emancipation // 10.01.2015 à 11h07

    Je veux être une conscience
    je suis Frédéric Boisseau

    je suis Franck Brinsolaro

    je suis Jean Cabut

    je suis Elsa Cayat

    je suis Stéphane Charbonnier

    je suis Philippe Honoré

    je suis Bernard Maris

    je suis Ahmed Merabet

    je suis Mustapha Ourrad

    je suis Michel Renaud

    je suis Bernard Verlhac

    je suis Georges Wolinski

    Je suis Mandela, Martin Luther King, Galilée, Malik Oussekine…

    Je suis assassiné/é je suis battu/e je suis brûlé/e je suis déporté/e je suis emprisonné/e je suis exécuté/e je suis lapidé/e je suis sacrifié/e je suis torturé/e je suis vendu/e je suis violé/e je suis affamé/e

    Je suis un bipède puissant
    J’affame, j’assassine
    je bats
    je brûle
    je déporte
    j’emprisonne
    j’exécute
    je lapide
    je sacrifie
    je torture
    je vends
    je viole

    je ne suis pas Charlie

      +2

    Alerter
  • christiangedeon // 10.01.2015 à 11h09

    Cher Olivier,je ne sais pas quoi penser de votre article…je ne suis pas Charlie,je veux dire par là,que je suis pas un adepte forcené des caricatures de Charlie…OK…mais où je diverge(et c’est beaucoup) avec vous,c’est que ni vous ,ni moi,ni personne n’ a le droit de « condamner  » un caricaturiste…personne n’est obligé de les regarder,ces caricatures,non? je suis,et je le dis fermement,partisan d’une liberté de caricaturer totale…il ne peut y avoir d’exception pour telle ou telle raison…la caricature est une CARICATURE….aussi est il rare que je n’approuve pas ,peu ou prou,vos positions….mais là,non! manipulation politique il y’a ? Oui,certes! Des personnes bizarres seront à cette marche? Oui,certes! C’est le coup de l’émotion,oui certes! le message de Charlie est dénaturé? Oui certes…mais,même si je suis naïf,je dis qu’il faut laisser le peuple donner son véritable sens à cette marche…je j’espère…de tout coeur. Vous le direz que je me trompe sûrement. c’est possible. Peut-être même probable,et j’imagine la tête de Charb,de Cabu,de Tignous de Wolinski et d’Honoré en voyant le secrétaire général de l’OTAN et Porochenko défiler…c’est un peu comme les tuer une deuxième fois…néanmoins,je garde au coeur l’espoir que le peuple peut donner à cette marche une autre signification. De toute façon,ne nous faisons aucune illusion…si tout ce « beau linge  » vient,c’est bien pour récupérer une situation dont ils sont les premiers responsables,et dont ils ont peur. Peut-être le peuple leur donnera t il une leçon? Peut-être…ou peut être pas!

      +5

    Alerter
  • Le Vaurais // 10.01.2015 à 11h09

    #jenesuispascharlot !

    Merci Monsieur Berruyer

      +1

    Alerter
  • Priviet // 10.01.2015 à 11h10

    Le 07/01, une amie a été très vertement critiquée pour avoir changé sa photo de profil avec une autre photo d’elle. On lui a reproché d’être égoïste car elle aurait soi-disant du mettre le « Je suis Charlie » et non pas son visage. Or cette amie ne regarde que très peu les informations et n’était pas au courant des événements.
    J’ai été une fois de plus frappé par cette dictature de la pensée unique de cette majorité qui se permet de vouloir imposer ses idées et ne plus admettre que l’on puisse en avoir d’autres.
    C’est d’autant plus choquant quand ce sont ceux qui se disent ‘défenseurs de la liberté d’expression’ qui reprochent aux autres de ne pas faire comme tout le monde.
    Autrement dit « Vive la liberté d’expression du moment que vous dites comme nous ».
    Notre société est vraiment malade.
    Je remercie Olivier d’avoir réussi d’une manière claire et détaillée à exprimer ce que je ressentais mais que j’avais du mal à formuler. Je me sentirai moins seul dimanche loin de toute cette agitation.
    Cette mode de rassemblement, défilés et « revoltes spontannées » censées nous unir me font plutôt penser au comportement de membres d’une secte qui ne savent même plus penser par eux-même. D’autant plus qu’à peine finie, tout le monde reprendra ses idées d’avant. Quelle hypocrisie !.

      +8

    Alerter
  • souria // 10.01.2015 à 11h13

    Surprise… la liste des officiels s’allonge : Cerise sur le gâteau, il y aura même le secrétaire général de… l’Otan Jens Stoltenberg.

    http://www.politis.fr/Les-citoyens-sont-invites-a,29624.html

      +4

    Alerter
    • dupontg // 10.01.2015 à 11h56

      j’espere que les PDG de lockeed martin,thales,dassault …seront là aussi

        +6

      Alerter
    • GLEB // 10.01.2015 à 11h56

      Et Poutine, il vient ?
      Ce serait drôle … Du Charlie Hebdo mais en vrai

        +2

      Alerter
      • Passant // 10.01.2015 à 14h46

        Y’aura Lavrov !

          +0

        Alerter
  • paddy // 10.01.2015 à 11h16

    Il y a toujours des inconvénients. Ce n’est pas parce que certains viendront tenter une récupération et se faire mousser à bon compte que je ne vais pas exprimer ma peine et ma colère. Cabu et Charb préfèreraient me voir rire. Désolé les gars, mais pour une fois vous me verrez pleurer.

      +2

    Alerter
  • Pirou // 10.01.2015 à 11h19

    Une fois n’est pas coutume, je ne suis pas d’accord avec vous Olivier, ni, manifestement, avec la plupart des lecteurs du blog. Certains ont néanmoins déjà proposé une contradiction.

    Partageant habituellement la totalité de vos mises en garde, je trouve sur ce blog un vrai regard critique sur notre société et sur nos médias. Mais là, je ne vous suis plus. Précisons d’emblée que je n’enjoins personne à participer à quoi que ce soit. Je tiens juste à exposer de modestes arguments aux vôtres pour trouver, peut être, une étroite ligne de crête praticable ensemble, ou tout du moins justifier les raisons qui me poussent à participer Dimanche à une manifestation. Par ailleurs, moi non plus je n’ai jamais été un fidèle de Charlie Hebdo, n’ayant jamais goûté à leur ton et à leur virulence.

    Plutôt que vous asséner mes motivations, je vais faire réponse à vos 11 arguments.

    « La première, pour ne pas être complice d’une infâme récupération »

    Bien que leur reconnaissant parfaitement le droit de participer, c’est une infâme récupération. Ça ne fait pas de doute. Alors je reconnais que ce jour-là, hélas, je serai leur idiot utile. Tant pis. Ce sont eux qui feront l’actualité : je le dénoncerai et je suis certain que je ne serai pas le seul. C’est une échec pour moi je le reconnais.

    « La deuxième, c’est qu’il y aura le président ukrainien »

    C’est assurément un assassin et quelqu’un qui protège des néo-nazi. C’est un scandale, et à l’évidence, il n’aura rien à faire à la manifestation.
    Je conclue ces deux premières objections : on n’y peut plus rien hélas, et quand bien même, quel aurait été notre pouvoir de les empêcher de venir ? La seule chose qui nous reste c’est de dénoncer cette récupération… Autrement dit pas grand chose.
    Ne pas venir, c’est leur laisser le champ libre, c’est leur donner l’opportunité de ne pas exposer mes motivations. Venir, c’est légitimer leur présence. Insoluble.

    « La troisième, c’est qu’ils n’aimaient pas les messes du dimanche »

    Ce drame n’est pas qu’un attentat contre Charlie Hebdo. Déjà parce que toutes les victimes n’en font pas partie. Ensuite, parce que les journalistes morts de Charlie Hebdo n’ont pas été tués pour leur irrévérence vis-à-vis de l’État, des symboles de la Nation ou de l’Église (leur côté anar), mais parce ce qu’il ont fait usage à travers leurs caricatures d’une des libertés les plus fondamentales de notre société. Si dimanche je gueule la marseillaise, si le glas de Notre Dame sonne à nouveau, je suis certains que ça ne sera pas irrespectueux : c’est notre société, notre pays qui ont été visés. J’ajoute que parmi les morts de Charlie Hebdo, certain ne trouvaient pas si vain le mot France, nation, république etc.

    « La quatrième,  c’est qu’on ne manifeste pas “contre le terrorisme” »

    Je ne manifeste pas contre le terrorisme. Je manifeste pour avoir le droit de blasphémer ou de critiquer une religion, je manifeste pour ma liberté d’expression. Je crois sincèrement que vous vous méprenez Olivier : les gens ont des motivations plus simples et plus saine que celles que vous leur prêter. Après dans les médias, ça sera sans doute une autre histoire… Même dilemme que tout à l’heure : ne pas venir, c’est leur laisser le champ libre, c’est leur donner l’opportunité de ne pas exposer mes motivations. Venir, c’est légitimer leur présence.

    « La cinquième, c’est que je ne suis pas Charlie »

    C’est un slogan qui peut signifier ce qu’il veut tant il est simple. Mais dans notre contexte j’ai le sentiment qu’il ne signifie pas endosser tout ce qu’il ont fait, mais signifier que si on les attaque, c’est nous aussi qu’on attaque. Comprendre : « je suis aussi quelqu’un que vous attaquez ». Même s’il est omniprésent, personne n’est obligé de l’endosser.

    « La sixième, c’est que je veux protéger mes concitoyens »

    Mais enfin nous n’allons pas céder au chantage nous non plus des fous furieux islamistes ? Pas plus que nous ne céderons au gouvernement sur la diminution de nos liberté publiques pour plus de sécurité. J’y vois une contradiction de votre part, si vous permettez.
    « La septième, c’est que personne n’a manifesté contre ça en décembre »

    C’est vrai. C’est sans doute long à expliquer mais ça veut aussi simplement dire que le sentiment national est égoïste, au point d’en oublier que ces morts sont le fait de décisions de nos gouvernements. Je m’incline.

    « La huitième, c’est que 3 barbares n’ont pas à influer sur ma vie »

    Mouais, ben pourtant à cause d’eux une rédaction a été décimée, trois policiers, et d’autres innocents… et je ne parle pas du symbole que cela représente. Si on ne fait que compter les morts, pour le 11 septembre ils n’étaient qu’une dizaine de terroristes.

    « Enfin, la dernière, car les hommages, c’est vraiment de la merde ! »

    Même réponse que pour la messe. Et moi j’ai bien les hommage, ça soude les communautés nationales. Pourvu qu’on en fasse pas n’importe quoi. Et je sais bien comme vous que ce qui ressortira de cette histoire ça sera du n’importe quoi : qu’on légitimera les guerres, qu’on supprimera des libertés publiques. Je le sais.

    Je participerai dimanche car je suis très triste de ces événements. Et vraiment de bonne foi. Je trouve absolument scandaleuse cette atteinte à nos libertés publiques et la violence de ces événements.

    J’écoutais régis Debray sur France Culture : « je crois qu’il faut faire d’une blessure une fierté collective ». Et pour répondre à votre titre : je n’ai vraiment pas le sentiment d’être indécent.

    Merci d’être constructif comme j’espère l’avoir été.

      +7

    Alerter
    • EVELYNE31 // 10.01.2015 à 12h46

      Bonjour Pirou,

      Je comprends vos arguments et vos motivations, elles sont tout à fait respectables même si je ne les partage pas en totalité.
      En revanche, je ne peux m’empêcher de rebondir sur : « J’écoutais régis Debray sur France Culture : « je crois qu’il faut faire d’une blessure une fierté collective » ».
      Alors, ce n’est que dans un sens ? Les blessures faites aux croyants ne comptent pas ? Ne croyez vous pas que les musulmans, ostracisés, outragés, ne puissent eux aussi réagir de cette manière ? Ce type de phrase émanant de R. Debray est à mon sens fort mal à-propos.
      Nos blessures sont probablement plus importantes que celles des autres…
      Quant à la sixième, je doute fortement que les citoyens français descendent dans la rue en si grand nombre pour défendre leurs libertés publiques…
      Bonne journée.

        +3

      Alerter
      • Pirou // 10.01.2015 à 13h27

        EVELYNE31, vous posez sans aucun doute une (la?) question fondamentale: qu’en est-il des blessures faites aux croyants, qui, de toute bonne foi, se sont sentis lésés par les caricatures de Charlie Hebdo. Je précise tout d’abord ne pas avoir apprécié la plupart des caricatures de Mahomet. Certaines sont insultantes.

        N’ayant guère le temps de concocter une réponse de fond, je vous renvoie à cette très bonne réaction (il me semble) de Jacques Sapir, qui pointe les vrais problèmes de l’affaire: http://russeurope.hypotheses.org/3253

        Pour résumer je dirais que oui, cette fierté collective ne va que dans un sens: le sens de l’unité de TOUS les citoyens, sans exception. La religion ne devrait rien à voir la dedans. Je sais que par là, ça requière pour certains citoyens un effort supplémentaire pour accéder à une conscience collective qui ne les fera plus considérer ces caricatures comme racistes ou comme une blessure mais comme une « simple » critique de leur foi et une critique des intégristes. C’est le sens d’une société laïque il me semble. Mais tout cela se discute ! Je ne prétends pas avoir la solution, je ne fais la leçon à personne. Je pense que le projet d’une société unitaire en passe par là.

        Pour finir, j’ignore si les citoyens ressentent vraiment la nécessité de défendre leurs libertés publiques. On parle souvent d’anomie. Je n’ai pas la réponse. Je suis juste satisfait de voir que les gens ont encore le réflexe de s’indigner devant un crime qui les touche à l’évidence particulièrement. C’est un peu réconfortant…

          +2

        Alerter
    • pedro.c // 10.01.2015 à 13h31

      vos arguments sont parfaitement respectables ; si vous éprouvez la nécessité d’aller marcher, peut-être l’idée, par ailleurs émise, de marcher dans l’autre sens que celui des dirigeants auto-invités (co-responsables de cette tragédie à mon sens) pourrait-elle répondre à votre question légitime « que puis-je y faire » ?

        +1

      Alerter
    • Nerouiev // 10.01.2015 à 14h08

      C’est un peu une réponse de Normand qui, excusez-moi, ne m’apprend pas grand chose. Pour moi, une foule c’est très bête.

        +2

      Alerter
  • Julien // 10.01.2015 à 11h20

    Plus encore aujourd’hui et sur ce sujet, MERCI Olivier Berruyer, d’exprimer ainsi publiquement votre opinion critique à l’heure où seule la pensée unique doit s’afficher, sous peine d’être accusé de tous les mots.

      +4

    Alerter
  • spirit // 10.01.2015 à 11h22

    Aller manifester est,aussi,une raison de se sentir moins seul dans une société qui prône l’individualisme pour mieux écraser l’individu!
    D’où le succès,d’ailleurs,des grandes messes sportives,des concerts géants et des sorties en bande!..La présence de tel ou tel oligarque européen n’y changeront rien!
    C’est en vérité le sentiment d’exister qui prédomine!….La défense de la liberté d’expression,pardon,n’a rien à y voir…c’est un slogan creux comme tant d’autres, de plus en plus sous copyright et qui ne s’exprime que le temps d’une marche autorisée!
    Sa valeur ne se mesure de par le nombre et l’importance médiatique des victimes et du drame que comme une compensation!
    Ce que je crains, c’est toutes les saloperies qu’on fera passer au nom de la défense de la liberté d’expression…Lois liberticides et traité euro-atlantique qui enverront les moutons « je suis Charlie » à abattoir!
    Chacun sait pour lui même pourquoi il est Charlie mais personne ne saurait le définir pour tous!
    La manip commence là!
    Quand on a pas de pain,on cherche des distractions…C’est ce que le gouvernement propose de mieux!
    Et pendant ce temps là….la frousse réelle ou supposée empêchera la réflexion et les questions gênantes!

    On peut ne pas aimer l’article mais il fallait que cela soit dit…et je ne cause pas du mien,évidemment!

      +2

    Alerter
  • Bordron Georges // 10.01.2015 à 11h24

    Restons polis!
    « faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages »!

      +0

    Alerter
  • Jean de la défense // 10.01.2015 à 11h25

    Je souscris à cette analyse.

    J’ai sans cesse à l’esprit le début du 18 Brumaire en ce moment, ou Bergson, le rire, c’est du mécanique plaqué sur du vivant….

    Il y a un défaut de compréhension de l’événement, en termes de signification historique. Le 11/9 donnait plus facilement prise à l’analyse, ouvrant une nouvelle ère géopolitique et idéologique tandis que nous restons avec cette lacune du sens face à un traumatisme extrême. Cette déficience de sens ne sera pas comblée, laissant flotter un quantum d’énergie pathogène irréductible…. A défaut on assiste à une répétition infinie de l’émotionnel, une incapacité à s’en saisir intellectuellement ! Donc a) l’événement est brut, voire grotesque (on assassine guignol), mais b) on ne fait aucune tentative de le comprendre vraiment…

      +0

    Alerter
  • BERTRAND // 10.01.2015 à 11h28

    Bonjour,
    La France est un pays laïc, dans sa Constitution, ce que ne sont pas les Etats Unis par exemple. Il existe au monde seulement 7 pays laics dans leurs Constitution. Tous les autres ne le sont pas, en tout cas pas dans leurs règles de droit. Seuls ces 7 pays, dont la France, peuvent attaquer sans limite et par l’expression les religions car le délit de blasphème n’existe pas. Donc OUI certaines caricatures du prophète sont criticables, mais elles sont surtout l’expression de notre laicité. Si tu n’est pas d’accord avec ça, alors insidieusement tu es POUR rétablir le délit de blasphème, et donc être un pays théocratique.
    En revanche, je suis d’accord avec le pb de la récup par les politicards. Mais ne pas oublier que le mouvement initial est citoyen, et qu’il doit le rester, sauf à laisser justement la place uniquement au représentants de partis. Si tu es présent à la manif, tu incarnes ce mouvement, celui pour lequel Charlie Hebdo oeuvrait intrinsèquement.
    C’est en tout cas mon avis et ma position.

      +3

    Alerter
    • Van // 10.01.2015 à 13h44

      “ Si tu n’est pas d’accord avec ça, alors insidieusement tu es POUR rétablir le délit de blasphème, et donc être un pays théocratique “ . cool le raccourci
      donc a votre avis tout les gens de tout bord qui refuse que la France soit le dindon de la farce dune politique américaine d’exacerbation des tension sont tous des théologiens en puissance ???
      ce discours est hypocrite du fait que nos politiques soutiennent les pays théocratiques et que même ils les invitent a pleurer demain , mais par contre nos dirigeants s’acharnent sur les laïcs de Syrie avec justement ces terroristes .
      http://french.ruvr.ru/2015_01_08/Syrie-cas-Charlie-Hebdo-l-hypocrisie-de-l-elite-politique-occidentale-encore-et-toujours-5814/

        +3

      Alerter
  • Baby // 10.01.2015 à 11h38

    Merci à celui qui a mit le lien et merci à toi qui me ressemble en beaucoup de points.
    Ça fait du bien de voir que quelque esprits lucides et courageux existent et osent.
    Tout n’est pas perdu!

      +1

    Alerter
  • RST // 10.01.2015 à 11h38

    Il n’y a que 9 raisons, il en manque 1 !!!

      +1

    Alerter
  • Blache Laurent // 10.01.2015 à 11h40

    Bonjour Olivier,

    je comprends vos arguments et en partage beaucoup.
    J ai été il y quelques années scandalisé par l’affaire SINE.
    Je ne suis pas Charlie. Je ne suis pas un crayon. Je suis citoyen français.

    Mais j espère que demain il y aura dans la rue des millions et millions de taille crayon » pour que les plumes puissent écrire longtemps ,y compris la votre que je continuerai à lire.

      +2

    Alerter
  • Adriano // 10.01.2015 à 11h51

    Merciiii Olivier Berruyer ! Vous êtes une bouffée d’air frais dans ce climat extrêmement dangereux, et vous parvenez à allier au mieux raison (vos analyses), émotion (le ton de vos articles) et action (le choix des sujets sur lesquels vous faites vos articles, vos engagements, notamment chez Les Econoclastes, et j’en passe). Vous êtes un véritable exemple.

    Figurez-vous que j’ai eu exactement les mêmes arguments concernant Charlie Hebdo, que je les ai présentés à plusieurs de mes amis pour les alerter contre une dérive potentielle de ce raz-de-marée émotionnel. Bien trop peu d’entre eux y étaient sensibles… Ils viennent pourtant d’une grande école de commerce, et sont censés être un minimum instruits, ou du moins quelque peu alertes et pragmatiques.

    Merci encore… Grace à la justesse continue de vos analyses sur tout un ensemble de sujets, vous nous permettez de nous sentir moins seuls face à ceux qui préfèrent rester dans la caverne – ou dans les sous-terrains terrestres, comme l’étaient la masse des humains dans l’excellent ouvrage de Philip K. Dick « The Penultimate Truth » – et nous faites gagner en confiance dans ce combat de tous les jours, le plus difficile : l’usage d’une parole ciselée et percutante à l’adresse de nos concitoyens restés étrangers à l’effort de la réflexion, et trop faibles face à la submersion des affects.

    Continuez à vous battre, car c’est bien d’un combat qu’il s’agit, sans doute le plus noble. Et vous avez la légitimité de votre côté, désormais – vous l’avez suffisamment démontré avec vos diverses analyses. Tenez, ça me donne envie de faire un nouveau don à votre association tout ça 😉 !

      +4

    Alerter
    • Pirou // 10.01.2015 à 12h55

      Adriano et Olivier, en quoi est-ce impossible selon vous de conjuguer l’exigence impérieuse de prendre du recul sur les événements présents pour mieux analyser et de participer aux manifestations de dimanche ? En quoi participer à une émotion populaire légitime serait-ce systématiquement être submergé dans ses affects fussent-ils positifs et galvaniseurs ?

      Vous et bien d’autres dans vos commentaires convoquez des références que je confesse ne pas avoir parcourus. Mais je m’interroge: ne sombreriez-vous pas à votre tour dans une critique systématique d’un mouvement dont il faut bien reconnaître la nature populaire et spontanée (elle n’est pas que ça bien entendu, il y a une part de manipulation évidente) ?

        +4

      Alerter
  • herouard // 10.01.2015 à 11h52

    Merci pour ce papier, si j’étais allée à la manif cela aurait été avec ce slogan « je suis Macron et je veux être milliardaire », car de fait ce « je suis Charlie » est devenu abjecte par toute cette récupération, la question pour moi est « comment une société peut amener notre jeunesse à poser de tels actes », il est évoqué l’éducation par le biais de la famille, l’école et si on ajoutait la sacro sainte TV, qui diffuse à longuer de soirée des séries sur le meurtre, un imam disait « des jeunes sans culture », et oui, le drame est bien là, pas de culture, pas de connaissance, pas d’idéaux humanistes, la misère morale, matérielle ne peut engendrer que le désastre

      +2

    Alerter
  • Alae // 10.01.2015 à 11h53

    Bravo, Olivier !
    Je serais allé manifester contre les drones américains, les bombes sur la Syrie, la destruction de l’Irak, de la Libye, Guantanamo, les armes livrées par les Américains à des terroristes « modérés » partout où ils en « ont besoin », la guerre dans le Dombass, les tentatives de « regime change » actuellement en cours, etc. Mais pour pleurnicher sur une attaque terroriste que la France a tout fait pour stimuler en emboîtant le pas aux Américains dans leur volonté délirante de mettre à sac l’ensemble du Moyen-Orient, JAMAIS.

    Moi, communier dans la haine des musulmans avec des politicards dont la vaste majorité sont en partie responsables du cirque sanglant actuel, pour soutenir une feuille de chou à bout de souffle qui, sous couvert de « liberté d’expression », faisait de la provoc’ insultante dans le but de compenser la faiblesse amplement méritée de ses ventes, vous voulez rire ?
    Merci, Olivier, de ne pas autoriser qu’on nous prenne tout à fait pour des crétins.

      +8

    Alerter
  • Alain // 10.01.2015 à 11h56

    Je n’irai pas non plus, déjà un appel à manifester venant d’un gouvernement ça me dérange un peu, mais qui plus est en présence d’un président assassin qui bombarde sa propre population c’est à vomir.

    …. la musique qui marche a pas ça ne m’intéresse pas ! (Brassens – La mauvaise réputation)

    …. Et maintenant bon Dieu, Tu as bien rigolé, Et maintenant bon Dieu, Et maintenant j’vais pleurer (BREL -Fernand)

    Mon modeste hommage à ceux qui on fait partie de ma jeunesse et de mes révoltes : http://youtu.be/738G-f9H9G4

      +2

    Alerter
  • Krokodilo // 10.01.2015 à 11h58

    Globalement assez en phase puisque si je lisais certaines des victimes depuis toujours, c’était dans d’autres publications, j’aime les dessins humoristiques un cran en-dessous dans la crudité. Idem sur la présence de Porochenko et d’autres politiciens aux mains douteuses, mais l’envie de protester au grand jour est une réaction de solidarité instinctive contre ce que tout le monde a perçu comme une attaque contre la France, même si ciblée sur les caricaturistes. Et là le parallèle que vous faites avec les deux attaques au Pakistan et en Afghanistan ne tient pas : il y a malheureusement tant de drames dans le monde que nous serions dans la rue presque chaque semaine – ce qui ne veut pas dire que nous ne condamnons pas la politique de telle ou telle puissance -, mais le parallèle serait que Pakistanais et Afghans manifestent massivement dans leur pays contre cette violence fanatique.

      +1

    Alerter
  • P.Lacroix // 10.01.2015 à 12h02

    Merci Olivier.
    Je partage.

      +1

    Alerter
  • DESSINEZ CHARLIE // 10.01.2015 à 12h05

    EN TOUT CAS NE RESTEZ PAS CHEZ VOUS,
    VENEZ VOUS RENCONTRER,
    MAINTENANT,
    PARLONS ENSEMBLE,
    ON N’EST PAS D’ACCORD MAIS DESCENDEZ LE DIRE,
    AUSSI
    RENCONTREZ VOUS
    RENCONTRONS NOUS

    ENFIN !

      +2

    Alerter
  • Francesc Pougault // 10.01.2015 à 12h07

    Vaig anar a la concentració del 8 de gener al club de la presse. He trapat una majoria de bobos que han pas trapat res de millor de cantar, dos cops, la marseillaise ( qu’un sang impur abreuve nos sillons). La revista Charlie Hebdo, més d’un cop, va escopinyar sus de la gent que reivindica l’identitat, catalans inclosos. Aquesta revista fa la promoció de la superioritat occidental i francesa.
    Per això, la matança de gent que expressa unes opinions per uns individus manipulats és inadmissible; jo no soc Charlie.

    Francesc Pougault

    c’était à Perpinyà le jeudi 8 janvier; je n’irai pas à la mani de dimanche.

      +2

    Alerter
    • Martine // 11.01.2015 à 11h29

      « Qu’un sang impur… »: le sang « impur » est celui du Peuple par rapport au sang « pur » des Nobles …
      Rien à voir avec celui de l’ennemi!

        +0

      Alerter
  • Cédric // 10.01.2015 à 12h09

    ah oui le président Ukrainien quand même … quelle mascarade tout ça. quelle triste mascarade.

    ET la société du slogan , et la société du paraître (il faut y être absolument !!! ) …. tristes moutons qu’on mène à l’abattoir, hallal ou pas.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications