Les Crises Les Crises
16.mai.202016.5.2020 // Les Crises

Coronavirus : Après six nouveaux cas, Wuhan prévoit de tester ses 11 millions d’habitants

Merci 214
J'envoie

Source : Washington Post
Traduit par l’équipe Les-Crises

Les autorités de la ville chinoise de Wuhan prévoient de tester leurs 11 millions d’habitants pour le nouveau coronavirus d’ici la fin de la semaine prochaine dans le cadre d’une campagne massive visant à éteindre tout reste du virus de l’épicentre initial de la pandémie mondiale.

Cette mission globale – annoncée lundi et financée par les gouvernements des districts – contraste avec la pénurie de kits de dépistage dans certains autres pays, dont les États-Unis, où les gens se sont plaints de ne pas pouvoir se faire tester malgré les symptômes du coronavirus.

Mais l’ampleur de l’effort souligne les sensibilités officielles quant à toute nouvelle flambée à Wuhan, où le virus a fait son apparition sur un marché à la fin de l’année dernière. Elle survient après que les autorités aient signalé six nouveaux cas de coronavirus en deux jours, déconcertant les experts de la santé après une période de 35 jours sans infection.

« Il est important de réaliser qu’un résultat décisif n’est pas synonyme de victoire décisive, l’abaissement du niveau d’intervention d’urgence n’est pas synonyme d’abaissement des défenses« , a déclaré Wang Zhonglin, un haut responsable du Parti communiste à Wuhan, selon le quotidien d’État Changjiang Daily. « Nous ne devons pas être négligents ou laxistes« , a-t-il déclaré lors d’une vidéoconférence des fonctionnaires appelés à répondre à une soudaine vague d’affaires dans la ville.

Les autorités sanitaires locales ont indiqué que cinq personnes d’un complexe résidentiel de Wuhan avaient été diagnostiquées dimanche avec le coronavirus, toutes liées à un homme âgé dont l’infection avait été confirmée la veille.

Elles vivaient toutes dans le complexe de Sanmin, dans le quartier des lacs Est et Ouest de Wuhan, que le leader chinois Xi Jinping a visité en mars lors de son premier voyage dans la ville depuis le début de l’épidémie.

Les infections ont été les premières trouvées à Wuhan depuis que la ville est sortie de son strict confinement de 11 semaines, le 8 avril dernier.

Après la découverte de ce cluster, les 5 000 habitants du complexe de Sanmin – où 20 personnes avaient été testées positives au coronavirus pendant le confinement – ont reçu l’ordre de subir des tests d’acide nucléique pour dépister le virus et sa maladie, le Covid-19.

Mais les autorités de Wuhan ont décidé d’aller plus loin. Le quartier général de prévention et de contrôle des épidémies de la ville a publié lundi un avis d’urgence ordonnant à toutes les unités de gestion de district de soumettre des plans pour achever les tests d’acide nucléique de tous les résidents de leur juridiction dans les 10 jours.

Selon l’avis d’urgence, cette « bataille de dix jours » se concentrera tout d’abord sur les groupes vulnérables, comme les personnes âgées et les infirmes, et sur les communautés densément peuplées, y compris celles qui ont une population migrante concentrée.

Plus d’un million de résidents ont été testés jusqu’à présent, a rapporté le site d’information financière Yicai, citant un responsable non nommé du centre de commandement de la réponse à l’épidémie de Wuhan, qui a déclaré que le gouvernement local avait réalisé qu’il devait élargir la portée des tests pour prévenir une nouvelle vague d’épidémie.

Le cluster de Wuhan a permis de remonter jusqu’à un homme de 89 ans qui a développé une fièvre le 17 mars mais qui s’est rétabli chez lui en 10 jours sans avoir vu un médecin.

Mais il a recommencé à avoir des problèmes de santé le mois dernier, et la semaine dernière, il a été confirmé qu’il était porteur du coronavirus. Sa femme et deux autres couples âgés du complexe ont également été testés positifs pour le virus.

Il y avait eu d’autres cas prolongés similaires à celui de cet homme, a déclaré Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies.

« En fait, il y a plus d’un cas de ce type à Wuhan ; l’évolution de la maladie pourrait durer 30 à 50 jours pour certains patients« , a déclaré Wu dans une interview avec la chaîne de télévision publique CCTV. Le virus pourrait prendre plus de temps à se manifester chez les patients dont l’immunité est faible, qui sont également sujets à des symptômes de type « on » et « off ».

Interrogé sur la nécessité de tester l’ensemble de la population de Wuhan, M. Wu a répondu que le test pourrait être ciblé sur les zones d’infection connues et qu’il n’était pas nécessaire de le faire dans les zones résidentielles exemptes de cas.

Le groupe de Wuhan a coïncidé avec une vague de cas de transmission communautaire dans le nord-est de la province de Jilin, ce qui a suscité des inquiétudes quant à une nouvelle vague d’infections. La ville de Shulan, à Jilin, est maintenant en « mode de guerre » pour éradiquer le virus, selon les autorités municipales, tous les lieux publics et les transports publics étant interdits.

Mais les experts médicaux chinois ont tenté de rassurer les gens en leur expliquant qu’il ne s’agissait pas d’une nouvelle vague de la pandémie.

« Il n’y aura pas de nouveau pic mineur« , a déclaré M. Wu. « Nous avons réussi à maîtriser l’épidémie après plus de trois mois d’efforts et nous avons accumulé une expérience considérable en matière de diagnostic et de notification [de l’épidémie]. Par conséquent, nous ne laisserons pas des cas épars se transformer en épidémies massives« .

D’autres sont d’accord.

« Compte tenu de la complexité du covid-19, qui a une période d’incubation peu claire et est parfois asymptomatique, ce genre de cas sporadiques est tout à fait normal« , a déclaré Wang Peiyu, directeur adjoint de l’école de santé publique de l’université de Pékin, au tabloïd Global Times, lié au Parti communiste.

Source : Washington Post
Traduit par l’équipe Les-Crises

Commentaire recommandé

Santerre // 16.05.2020 à 07h58

C’est ce qui s’appelle prendre le taureau par les cornes.
Franchement, les sentiments qui me traversent dans cette crise, outre la colére à cause de la monstrueuse interdiction gratuite, lâche et inutile des soins hospitaliers aux vieux en EHPAD et ailleurs; mon principal sentiment, au regard des gestions de la crise comparées entre l’Europe, l’Asie et l’Amerique c’est une terrible honte pour nous, désormais les sous-développés, et carrément de la pitié pour les USA .

23 réactions et commentaires

  • Ergon // 16.05.2020 à 07h53

    Petits joueurs, ces chinois, pourquoi ne pas tester les 1,4 milliard d’habitant de ce pays ? J’ai un peu l’impression qu’on marche sur la tête. Pas vous ?

      +3

    Alerter
    • marc // 16.05.2020 à 13h20

      Si!
      Rien que dans le titre de l’article on a de quoi être choqué.
      Personnellement, je trouve que cette opération ressemble surtout à un plan de communication.
      Surtout qu’on nous dit que les tests sont souvent fiables à 99% seulement… donc on aura quelques milliers de personnes déclarées malades sans l’être…

      Comme à chaque action ou discours paradoxal des autorités, vis-à-vis des scientifiques du comité qui dit aux autorités quoi faire, on a 3 options d’interprétation qu’on mélange comme on veut :
      – leur travail est trop compliqué pour qu’on y comprenne quelque chose
      – ils progressent à tatons parce qu’ils ne connaissent pas ces situations
      – ils sont particulièrement incompétents parce que trop carriéristes

      Enfin, il reste la théorie des complotistes qui voit un plan maléfique dissimulé derrière tout ça.

        +0

      Alerter
      • Julien // 16.05.2020 à 15h52

        Il me semble que c’est 30% de faux négatifs. Sur mon équipe au boulot, 14 arrêts maladie pour covid. 3 dont moi étions négatifs mais avec symptômes. Personnellement j’ai eu peu de symptômes mais les deux autres ont dérouillé. Mais on était négatifs. Quand aux faux positifs il y en a eu aussi. ce test est une blague.

          +4

        Alerter
  • Santerre // 16.05.2020 à 07h58

    C’est ce qui s’appelle prendre le taureau par les cornes.
    Franchement, les sentiments qui me traversent dans cette crise, outre la colére à cause de la monstrueuse interdiction gratuite, lâche et inutile des soins hospitaliers aux vieux en EHPAD et ailleurs; mon principal sentiment, au regard des gestions de la crise comparées entre l’Europe, l’Asie et l’Amerique c’est une terrible honte pour nous, désormais les sous-développés, et carrément de la pitié pour les USA .

      +41

    Alerter
    • Arcousan09 // 16.05.2020 à 14h01

      Merci, merci
      C’est ce que j’écris depuis des semaines
      C’est la maltraitance que j’appelle silencieuse car elle ne dérange personne alors que nos politiques nous incitent à dénoncer les violences « bruyantes » faites aux femmes et aux enfants
      Deux poids deux mesures … où va s’arrêter cette hypocrisie ?

        +6

      Alerter
    • Mr expat // 16.05.2020 à 14h04

      Hélas je ne peux que confirmer la tiers-mondisation de la France.
      Expatrié en Thaïlande j’ai assez régulièrement eu des remarques du genre « mais toi tu vis dans un pays du tiers monde ». Je répondais alors déjà que la Thaïlande était plus avancée que la France dans de certain domaine comme internet et la téléphonie ou le système bancaire, et que pour l’éducation et la médecine il n’allait pas tarder à dépasser la France qui régresse constamment pendant qu’eux progressent constamment.

      Je me trompais. Le dépassement dans le domaine de la médecine avait déjà eu lieu.

      Et quand je vois les mesures prises en France comparées à celle prise par la Thaïlande (premier pays hors chine qui a été touché et qui compte maintenant moins de 60 morts au total…). Mesures qui sont à la fois plus efficace et moins restrictive (il n’y a pas eu de confinement sauf pour 2 villes) franchement je pleure sur ce qu’est devenu la France tout en me félicitant de ne pas avoir eu à subir le confinement en France.

        +16

      Alerter
    • Santerre // 16.05.2020 à 17h41

      Ha ben si on arrive même plus à maitriser un veau en Occident… 🙂
      Vous etes encore plus cruel.

        +1

      Alerter
  • Ardéchoix // 16.05.2020 à 08h09

    Avec une bonne équipe française et ces 150000 tests par semaine, les chinois pourront avoir les chiffres environ fin septembre 2021. Alors heureux . J’ai honte à mon pays .

      +6

    Alerter
  • christian bernard // 16.05.2020 à 08h24

    Ah oui, la systématisation des tests ; un peu comme à Marseille, quoi !

      +13

    Alerter
    • anatole27 // 16.05.2020 à 09h06

      ATTENTION Christian , Les chinois n’ont pas dit qu’ils allaient donner
      la fameuse Combinaison HCQ (600mg) + AZY (500mg)
      pendant la première phase asymptomatique .

      Ils ont pas dit non plus (ou alors ils sont pas logiques)
      qu’il n’y aurait pas de seconde vague.

        +5

      Alerter
      • Séraphim // 18.05.2020 à 04h05

        Si justement, ils ont dit qu’ils n’y aurait pas de deuxième vague. Des cas sporadiques oui, pas de reprise à partir de quelques malades devenant des milliers de cas

          +0

        Alerter
    • Armiansk // 16.05.2020 à 15h51

      La Chine a eu une explosion épidémique à Wǔhàn, une campagne de tests est menée à Wǔhàn.
      La France a eu une explosion épidémique à Mulhouse, des tests (sans stratégie) sont faits à Marseille.

      Je sens là une double (ou triple, selon ce qu’on compte) erreur de stratégie.

        +5

      Alerter
  • Christobal // 16.05.2020 à 09h08

    Réflexion d’un ami: il a fallu un seul cas pour contaminer la planète en 3 mois. Si l’épidémie devait mondialement repartir et flamber à nouveau, on le verrait déjà non? 🤔

      +1

    Alerter
  • feuilleton // 16.05.2020 à 10h00

    A propos des laboratoires de la guerre au vivant…
    Dix mille personnes meurent chaque année en France de la grippe saisonnière – et 150 000 du cancer. Trente mille meurent entre décembre 1969 et janvier 1970 de la « grippe de Hong Kong ». Seuls les médecins l’ont su. Ce n’est qu’ensuite que les autorités sanitaires ont enjoint aux vieux de se faire vaxxciner. C’est également 30 000 personnes qui vont mourir du virus cette année. Jusqu’à ce qu’on vende un nouveau vaxxin et qu’on oublie. Ce qu’il y a de nouveau cette fois, c’est que les autorités ont décidé d’en faire un événement. L’événement s’oubliera, laissant des traces telles que la numérisation de nos vies (cyber-école, télémédecine, télétravail, etc) et la traque électronique : retour à l’anormal
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/le_virus_a_venir.pdf

      +6

    Alerter
  • Alain V // 16.05.2020 à 10h12

    Attention : il ne s’agit pas de tester toute la population en dix jours https://www.arretsurimages.net/articles/tests-a-wuhan-itineraire-dune-fausse-information

      +1

    Alerter
    • Séraphim // 18.05.2020 à 04h20

      De Bloomberg, coutumier du fait, à Les-Crises en passant par le WAPO et sans s’arrêter à Arrêt sur Images, propagation du fake… Ce qui compte d’ailleurs ce n’est pas tant le contenu proprement dit de cette nouvelle (tout le monde peut se tromper) que le « ton », l’esprit insidieusement diffusé :15% d’antichinois (c’est là qu’est le progrès, autrefois c’eût été 65%), 60% de peur généralisée, 20% de ‘progrès scientifique’, et 5% de couverture ‘au cas où’, on efface les traces avec une petite citation faussement neutre.

        +0

      Alerter
  • Arcousan09 // 16.05.2020 à 13h58

    En France pour 11 millions d’habitants il faudrait au moins 50 années pour tout tester ….

      +3

    Alerter
    • L’illustre inconnu // 16.05.2020 à 18h13

      Impossible, le réactif serait périmé d’ici là et entre temps nous n’aurons plus les moyens d’acheter de nouveaux réactif à la chine car nous serons devenue pays sous développé.(qui à dit, c’est déjà le cas? )

        +1

      Alerter
      • Kiwixar // 17.05.2020 à 00h30

        « pays sous développé. »

        Le terme « sous développé » offense les flocons de neige.
        La France est un pays « en voie de sous-développement ». Une fois atteint le fond, elle ne sera pas « sous-développée » mais « en voie de RE-développement ». Enfin, si l’énergie (hydrocarbures? autre?) le permet.

          +2

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications