On a vraiment de la très grande qualité d’analyse dans Libération…

Vous aussi, envoyez-leur vos billets écrits au bistrot.

P.S. L’auteur a chaudement soutenu l’invasion de l’Irak

“L’après-Saddam ne sera pas rose, mais moins noir que trente années de tyrannie, d’exécutions sommaires et de guerre.”

Bilan : 600 000 morts. Chapeau l’artiste !

Source : Romain Goupil, cinéaste, pour Libération, le 5 octobre 2015.

Vladimir Poutine en vacances à Kyzyl, le 3 août 2009.

Poutine voit la chute des dictateurs amis comme une remise en cause de son propre régime. La contre-révolution ou la mort, voilà son credo.

Dictateurs de tous les pays, unissez-vous!

Un spectre hante l’Europe : Poutine. Considérant que la chute de l’Union soviétique «fut la plus grande catastrophe du XXe siècle» Il se voue désormais à éviter toute nouvelle tentative d’émancipation, toute manifestation, toute rébellion, toute exigence de Liberté. Les Révolutions arabes ou ukrainiennes doivent prendre fin. Et seule la guerre peut y mettre un terme. La chute des dictateurs amis est vue comme une remise en cause de son propre régime. La contre-révolution ou la mort, voilà son credo.

Depuis le rassemblement de Deraa en mars 2011 pour demander des comptes aux autorités après l’arrestation et la torture des jeunes qui avaient tagué «Jay alek el ddor….»( ton tour arrive….) sur le mur de leur école, la Syrie est pour Poutine une question essentielle. Ces centaines de milliers de citoyens qui ont protesté pacifiquement dans tout le pays pour demander la libération des enfants de la Liberté sont une sérieuse menace contre sa vision du monde. Immédiatement les conseillers russes, les membres des services secrets, les officiers détachés qui entraînent, conseillent et alimentent en armements ce régime à la solde de Poutine, n’ont eu de cesse de prôner l’exemple magnifique de la mère de toutes les batailles, l’exemple réussi de l’écrasement de la rébellion par le massacre d’un peuple dans le silence de la communauté internationale :Grozny est le modèle, la référence, le but ultime. Non seulement les 200 000 Tchétchènes dont 40 000 enfants massacrés pour éliminer mille «terroristes», mais aussi ce coup de génie stratégique qui consiste à favoriser l’émergence de groupes terroristes absents au départ, pour justifier sa guerre totale contre toute la population. Frapper Maskhadov et faire monter l’émirat du Caucase. Frapper l’Armée Syrienne Libre (ASL) et favoriser l’expansion de Daech. Bref créer le terrorisme qui transforme aux yeux du monde une guerre de boucher en lutte anti-terroriste.

Cheval, sous-marins, mig

Ecrabouiller, éradiquer, torturer, tout peuple qui voudrait se libérer d’un régime oppresseur. Poutine zigouille, Poutine écrabouille. Poutine devient le maître à penser d’une Europe tétanisée. Poutine est un visionnaire. Un Prophète Novateur en supplices, inventeur de la «fosse aux loups», des «fagots humains», expert en trafic de «cadavres humains» – un registre est tenu dans le camp de torture et on ne rend aux familles le cadavre pour qu’elle puisse l’enterrer que contre des dollars en fonction de tarifs fixés par l’officier supérieur russe. Abkhazie, Ossétie du Sud, Géorgie, Ukraine, Syrie. Massacrer, terroriser, menacer, masser d’importantes concentrations de troupes, pointer les ogives nucléaires en direction de tous ceux qu’il veut intimider. Poutine à cheval, Poutine aux commandes d’un sous-marin lanceur d’engins, Poutine pilotant un Mig, Poutine judoka, Poutine plongeur de combat….. Il ne nous manque que Poutine actionnant la «gégène» pour torturer un opposant en hurlant calmement «je vais tous les buter jusque dans les chiottes.» Poutine nouveau conquérant, menant sa croisade contre l’Occident. Les troupes russes, dirigées par un ex-petit manipulateur du KGB, devenant l’avant-garde de la terreur mondiale. Le modèle pour gérer efficacement les crises «démocratiques» avec désormais à la tête le Généralissime chef de guerre et président du FSB : POUTINE le stratège. Assad menacé…. Il fait déclencher l’immense machine de terreur dans les usines-laboratoires de tortures que sont les prisons du régime de Damas.

Poutine conseille l’offensive militaire, planifie les destructions massives de toutes les villes insurgées. Il donne en exemple l’assassinat des opposants en Russie, Politkovskaïa, Estamirova, Nemstov et les condamnations des autres à de très longues peines de prison. Les isoler ! Montrer sa force ! Veiller en permanence au Conseil de sécurité de l’ONU pour qu’aucune résolution ne permettre d’apporter aide ou soutien au peuple Syrien. Soutenir, entretenir la boucherie d’Assad. Soutenir, entretenir l’extermination de la population. Réduire en miette, pulvériser…. Tenter les armes chimiques, puis tout faire pour empêcher les réactions internationales. Organiser le bombardement de Homs, d’Alep et des autres villes et villages avec un premier lâché de missile effectué par un Mig, puis, quelques minutes plus tard, quand les quelques secours aidés de la population essayent de gratter à main nue les tonnes de gravats pour tenter de soulager quelques blessés atrocement brûlés, les contrôleurs aériens coordonnent leurs ordres entre «services» russes et iraniens pour ordonner l’envoi d’hélicoptères chargés d’effectuer une deuxième frappe en balançant des barils d’explosifs bourrés de pièces métalliques pour mieux déchiqueter, terroriser les civils qui tentent de venir en aide à leurs familles écrasées et quelques instants plus tard quand les habitants désespérés tentent de s’orienter dans les nuages de poussières âcres et les fumées brûlantes pour dégager quelques corps ensanglantés ils reviennent pour une troisième fois en envoyant une nouvelle charge de mort sur ceux qui essayent de sauver enfants, femmes et résistants. D’heure en heure, de jour en jour depuis mars 2011….

La dictature ou le chaos

Poutine arme, conseille, organise, oriente le massacre du peuple syrien. Assad est son valet. L’Europe son témoin. Et les délégations de membres du FN ou de l’ex-UMP se succèdent au Kremlin. La présence de Marine Le Pen, Chevènement, Mariani, de quantité de sénateurs et de députés de gauche et du centre se relaient à Moscou pour discuter du bilan des expérimentations, de l’efficacité des nouvelles armes et d’orienter «l’information» en diffusant la propagande du FSB puis en repartant avec des subsides des services d’espionnage pour constituer des clubs, des conférences, animer les amicales franco-russes, de faire d’importants prêts pour que le FN continue sa politique de soutien à l’agression de l’Ukraine et de la Syrie. Ils testent et observent nos silences, nos reculades et nos vaines pétitions. Ce qui me vient à l’esprit, c’est 1936, l’Espagne quand Franco écrasait son peuple, quand Mussolini et Hitler participaient du grand massacre contre les républicains, quand ce laboratoire fut l’éprouvette des monstruosités à venir. Poutine est le conseilleur et le renfort essentiel, le petit laborantin, le grand expérimentateur. Et tous ceux qui, au nom du culte des Etats souverains, prônent la mise à mort de toute contestation ou rébellion en plaidant avec Onfray que «les dictatures laïques» sont en définitive les mieux à même de contenir les peuples. Poutine est le modèle, le maître-penseur d’une équation tragique : tous les révoltés contre les pouvoirs en place sont des terroristes. La seule solution, c’est la dictature ou le chaos. Le régime iranien qui a écrasé dans la terreur et la censure, est son meilleur complice pour qu’Assad démontre aux yeux du monde la mort et la vanité de tout élan révolutionnaire. La liberté sera noyée dans le sang des Syriens. Camarades, la contre-révolution est en marche.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

71 réponses à Dictateurs de tous les pays, unissez-vous! par Romain Goupil

Commentaires recommandés

Nicolas Le 06 octobre 2015 à 10h44

Je ne comprends pas cet article, chaque phrase est délirante. C’est de l’humour ? De la satire anti-BHL ? Ça fait partie d’une campagne de prévention contre la drogue ?

  1. Nicolas Le 06 octobre 2015 à 10h44
    Afficher/Masquer

    Je ne comprends pas cet article, chaque phrase est délirante. C’est de l’humour ? De la satire anti-BHL ? Ça fait partie d’une campagne de prévention contre la drogue ?


    • Christian Durante Le 06 octobre 2015 à 10h58
      Afficher/Masquer

      Non, le drame c’est que Goupil écrit au premier degré. Comme il fait des films, d’un manichéisme qu’on pourrait qualifié de “crétin”. Mais que c’est reposant quand on est “crétin” de tout voir avec un filtre “bon” et “méchant”.


      • bradest Le 06 octobre 2015 à 13h45
        Afficher/Masquer

        Ce papier de Goupil est complètement délirant, son ralliement au mouvement néocon est condamnable, mais son premier film “Mourir à trente ans” reste tout sauf manichéen ou crétin : documentaire sur son ami Recanati suicidé à 30 ans, il pose un regard désabusé sur les CAL en 68, sur la suite des combats d’extrême gauche et leur impasse… Un film passionnant, drôle et poignant.
        (son suivant “la java des ombres” ne m’a pas laissé un grand souvenir, et je n’ai pas vu les autres.)


      • anne jordan Le 06 octobre 2015 à 17h33
        Afficher/Masquer

        ben oui , Goupil fait partie de ces soixante huitards qui ont sciemment détruit ce qu’il y avait de mieux dans le mouvement , préférant le ” jouir sans entraves ” au ” pas de côté “.
        OUBLIEZ ces gens là , ils sont out et ne méritent pas qu’on les lise !
        ( je n’ai pas lu son papier )


    • theuric Le 06 octobre 2015 à 11h28
      Afficher/Masquer

      Vous pouvez ici observer ce processus psychanalytique qui s’appelle de la projection, soit de plaquer sur un autre, différent de soi-même, ce que la personne ne veut pas voir d’elle-même.


    • Alfred Le 06 octobre 2015 à 13h45
      Afficher/Masquer

      Mais non le monsieur nous invite à un divertissement de plus en plus à la mode parmi nos “élites”: le dîner de con. Elles jouent l’héroïque invité au centre de l’attention et nous les sans dents nous jouons les autres invités illares. C’est un trésor de bon spectacle tŕes pédagogique et le meilleurs moyen de faire dégringoler le château de cartes encore plus vite. Encore un peu de ce régime et même le dernier des demeurés parmi les sans dents les méprisera (tout son estime “déchiquetée” sous “un torrent de bombes” d’inepties flagrantes).
      D’ailleurs ça vient petit à petit; je suis persudé que s’il existe encore des gens pour acheter ce canard c’est en cachette (ou alors il y en a vraiment qui n’ont aucune estime pour eux mêmes).
      En tous cas bravo goupil. T’es un champion!


    • François Lacoste Le 06 octobre 2015 à 16h47
      Afficher/Masquer

      C’est tout cela d’un certain point de vue, mais surtout sur le fond, ça évoque la presse des années trente. La presse de “combat” à la quelle le Journal “Le Temps” (ancêtre du Monde) n’était pas étranger, une presse d’industriel et de banquiers.


  2. Chiquito de la vida Le 06 octobre 2015 à 10h52
    Afficher/Masquer

    Ils ont fait ressortir le pantin de sa boîte pour administrer au public sa dose supplémentaire de propagande de guerre par Goupil, un autre de nos amis américains.

    Ce type est un pas grand-chose et sa malhonnêteté intellectuelle n’a jamais autant éclaté qu’aujourd”hui.

    Malheureusement, il fera mouche auprès de bien des gens.


  3. Hannibal Genseric Le 06 octobre 2015 à 10h55
    Afficher/Masquer

    C’est du délire. Enfermez ces BHL-Goupil à Saint-Anne, peut-être seraient-ils moins nocifs. Ou bien, envoyez-le chez ses amis démocrates-islamistes de Daech ou d’Al-Qaïda : ils lui couperont la tête et mangeront sa rate, comme ils le font tous les jours aux syriens, irakiens, et autres …C’est ça la démocratie qu’on veut imposer à coup de bombes.


  4. DUGUESCLIN Le 06 octobre 2015 à 10h57
    Afficher/Masquer

    L’art d’inverser les charges.
    “La dictature ou le chaos”? Oui c’est bien ça, où la dictature atlantiste mondialiste ou le chaos.
    Je pense que cet “artiste” du journalisme à inverser les noms, dans sa précipitation et son désir de bien faire.
    Peut-être quand il sera dégrisé qu’il rectifiera ses fautes de “frappes”.


  5. Bidule Chose Le 06 octobre 2015 à 10h58
    Afficher/Masquer

    Je me demande s’il ne s’est pas trompé de noms dans son article notre cancre du journalisme.

    Écrabouiller, éradiquer, torturer, croisades, isoler, montrer sa force, toutes ses caractéristiques rappellent plus le régime yankee.

    Clinton, Bush, Obama vont profiter d’une tranquille vie comme tous leurs prédécesseurs au poste du plus grand état gangster du monde loin de tout tribunal international ou de quelconque article négatif mais qui serait pourtant si proche de la verité.


    • RémyB Le 06 octobre 2015 à 12h52
      Afficher/Masquer

      “Je me demande s’il ne s’est pas trompé de noms dans son article”

      exactement ce que j’ai pensé,
      on dirait un copié-collé d’un article d’il y a quelques années sur Bush-cia-etc


  6. Alberto Le 06 octobre 2015 à 11h03
    Afficher/Masquer

    Romain Goupil a soutenu Bush et sa guerre en Irak. Il est pour une intervention en Iran. A présent il veut la Troisième guerre mondiale. Il roule pour la CIA ou quoi ?


  7. Nerouiev Le 06 octobre 2015 à 11h08
    Afficher/Masquer

    En fait, le plus dur pour moi c’est d’apprendre le russe, ses déclinaisons, ses verbes perfectifs et imperfectifs (2 à chaque fois) et des phrases dans n’importe quel ordre.


    • Scytales Le 06 octobre 2015 à 22h54
      Afficher/Masquer

      Это легко : если ты думаешь как русские, ты будешь говорить как русские.

      J’espère ne pas avoir fait de faute !

      Sincèrement, je recommande à tous les internautes de s’intéresser à la langue russe. Le contenu de l’Internet en langue russe, l’un des Internet les plus vastes du monde se dit-il, est d’une richesse stupéfiante.

      Non content de découvrir que les Russes sont des hommes et des femmes comme les autres, qui ont les mêmes préoccupations que vous, car ils s’inquiètent, sur les forums, de ce qu’on apprend à leurs enfants à l’école, du stress toujours plus important qu’ils subissent au travail dans notre monde en constante accélération, etc, vous allez découvrir une production culturelle souvent éblouissante et attachante (et, disons-le, beaucoup de bêtises aussi, surtout à la télé : les Russes nous ressemblent aussi sur ce plan !). Sentir l’âme de ce peuple, la respiration de ce pays immense, donne encore plus envie d’en maîtriser la langue.

      Pour former votre oreille, rien de tel qu’un bon programme audiovisuel. Tapez par exemple dans Youtube : Ералаш, ou allez directement sur le site de l’émission : http://eralash.ru/library. L’une des émissions de télévision les plus drôles que j’ai jamais vues : des scénettes humoristiques filmées jouées par des enfants élèves d’école de théâtre. Son succès ne s’est pas démenti. L’émission existe depuis 1974 et n’a jamais quitté l’antenne depuis.


  8. Kiwixar Le 06 octobre 2015 à 11h12
    Afficher/Masquer

    J’ai une méthode quand on m’envoie des liens vers des articles des chiottédias (Le Monde, Libé, LObs, c’est déjà un tiercé gagnant), je compte le nombre de paragraphes (ou mots) avant de tomber sur un élément du “manuel propagandastaffel OTAN du petit journakollabo”, avec des trucs style “régime de Poutine”, “le maître du Kremlin”, “Assad a voulu que cette guerre soit régionale”, “les parlementaires fantoches de la Douma”, etc.

    Généralement :
    (1) je ne vais pas très loin
    (2) ça me fait marrer
    (3) je m’arrête là donc je perd moins de temps (je ne lis pas tout l’article)
    (4) je réponds à l’envoyeur : “je me suis arrêté à telle phrase”, et j’explique pourquoi (je ne vais pas non plus commenter tout l’étronalistique)


    • Homère d'Allore Le 06 octobre 2015 à 17h51
      Afficher/Masquer

      Pas mal non plus, le Journal du Dimanche.

      http://lejournal.lejdd.fr/epaper/iphone/homepage.aspx#_title25202015100400000000001001

      Ayant constaté par un sondage que 80 % des français sont préoccupés par le conflit en Syrie, il titre en gros titre:

      POUTINE FAIT PEUR !

      Daesch, Al Qaïda, les USA ou le Hezbollah ni même Bachar, non, circulez, y a rien à voir !

      Seul POUTINE FAIT PEUR !


  9. Emmanuel Le 06 octobre 2015 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Décidément, les anciens de la Ligue tournent mal. Leur propension à la violence pour résoudre les querelles de théologie trotskiste les amène naturellement au néo-conservatisme.


  10. DLG Le 06 octobre 2015 à 11h21
    Afficher/Masquer

    Loin de moi l’idée de ressusciter la psychiatrisations des opposants chère à l’URSS finissante, mais ce monsieur en est visiblement au stade où il lui faut d’urgence une assistance médicale, on le sent presque faire une crise d’apoplexie a la fin de l’article…


  11. KB Le 06 octobre 2015 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Et bah ! … Je n’en reviens pas ! Un grand ” delirium”.
    Je sais pas quel genre de jambon fumé ce Goupil a avalé mais nul Ysengrin ne se laissera berner par cette histoire.


  12. -Marc- Le 06 octobre 2015 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Un infâme verbiage germano-pratin, digne des intellectuels faussaires qui, posant avantageusement pour un photographe, un verre de vieux cognac à la main, prenaient courageusement position envers Pol-Pot ou Mao, fustigeant ses contemporains rances et réactionnaires qui ne voyaient pas, les imbéciles aveuglés et corrompus par l’idéologie bourgeoise (on ne la qualifiait pas encore de libérale), que ces authentiques héros de la lutte sociale comblaient leurs peuples de bienfaits et d’impressionnants progrès sociaux.

    Ces penseurs à la petite semaine, véritables kapos médiatiques, sont de dangereux idéologues qu’il conviendra un jour de confiner afin de les empêcher de continuer à contaminer les esprits fragiles.


  13. olposoch Le 06 octobre 2015 à 11h46
    Afficher/Masquer

    Romain Goupil, dont tout le monde se fout, qui n’a aucune référence dans l’utile, revient pour faire sa pub de temps en temps, en bon extrémiste néoconservateur.
    Ces cinéastes aiment les guerres, les images fortes, les drames humains…
    Il devrait donc sous peu être invité et réoccuper l’espace médiatique, en ayant livré une diatribe très conforme aux storytelling du moment.
    Il doit avoir quelque chose à vendre.
    Bientôt Goupil sur France Culture, France Inter, BFM, itélé, Europe1…etc…


    • AL60 Le 06 octobre 2015 à 12h12
      Afficher/Masquer

      Oui ça relève plus du buzz que de l’opinion censée et réfléchie.
      Comment un rédacteur en chef d’un journal peut il laisser publier un tel vomitoire écrit de plus par quelqu’un qui n’est même pas journaliste et n’a aucune compétence en la matière sur laquelle il écrit?
      Cette presse stipendiée est à vomir!


      • yann Le 06 octobre 2015 à 12h49
        Afficher/Masquer

        Depuis quand les journalistes sont compétents en quoi que ce soit? Il suffit de s’intéresser à un sujet, n’importe lequel, pour s’apercevoir rapidement qu’ils racontent n’importe quoi. La vérité c’est que les journalistes ne servent plus à rien à l’époque d’internet. Ils étaient les intermédiaires de l’information, mais aujourd’hui les historiens, les politiques, les universitaires ou les chercheurs n’ont plus besoin d’eux pour transmettre l’information. À la rigueur on a besoin de la presse spécialisée formée de gens qui ont les compétences des sujets dont ils traitent. Mais la presse généraliste n’est devenue rien d’autre qu’un divertissement des plus vulgaire.


    • languedoc30 Le 06 octobre 2015 à 14h31
      Afficher/Masquer

      C’est juste nul, ça ressemble étonnement à du BHL, ampoulé, malhonnête, minable, mesquin, idiot, inepte….


  14. theuric Le 06 octobre 2015 à 11h46
    Afficher/Masquer

    Cette violence était à prévoir et ne pourra aller qu’en s’accentuant en accompagnement de la désagrégation de l’économie globalisée.


    • Sum Tam Le 06 octobre 2015 à 15h37
      Afficher/Masquer

      Oui, le monde materialiste et fou de ces gens la s’effondre. Ils detruiront tout sur leur passage


  15. naz Le 06 octobre 2015 à 12h42
    Afficher/Masquer

    Ceux, ici, qui sont capables de lire ce texte jusqu’au bout, ont encore une sacrée réserve d’énergie et d’optimisme pour encaisser; ou alors, ils sont maso!
    Bon, je suis farouchement pour la liberté d’expression, mais aussi farouche contre l’obligation de lire n’importe quoi! Aussi ai-je très vite utilisé ma liberté de ne pas lire!!


  16. Maria Le 06 octobre 2015 à 12h48
    Afficher/Masquer

    Allez lire les commentaires sur la page facebook de Libé , il n’y a plus grand monde qui gobe ce genre de propagande . Les masques tombent .


  17. ig Le 06 octobre 2015 à 12h49
    Afficher/Masquer

    C’est parce que demain, c’est l’anniversaire de Poutine.

    Une manière de renard de lui envoyer ses meilleurs voeux.

    Au fait, Monsieur le Président de la Confédération de Russie, je vous présente mes voeux pour votre anniversaire, prenez soin de vous, s’il vous plaît. Pour nous tous.


  18. Crapaud Rouge Le 06 octobre 2015 à 12h57
    Afficher/Masquer

    A lire ce long plaidoyer en faveur d’une Syrie martyrisée, on eût aimé que l’auteur fît preuve de la même verve contre Netanyahou qui massacre allègrement les Palestiniens… C’est toujours deux poids deux mesures avec eux, on n’en sort jamais.


  19. javiertdl Le 06 octobre 2015 à 13h02
    Afficher/Masquer

    Voilà ce qui arrive lorsqu’on écrit ses articles avec des films d’horreur en bruit de fond, ça pousse à la surenchère de gore dans le lexique!

    Plutôt que des articles il devrait écrire le storyboard des prochain Saw , ça lui irait mieux!


  20. Anouchka Le 06 octobre 2015 à 13h40
    Afficher/Masquer

    Romain,
    Pourriez-vous expliquer à tous ces commentateurs qui croient que “l’habit fait le moine” que meme le concept d’espèce trouve difficilement un consensus parmi les scientifiques des qu’il s’agit de lui donner une définition precise… Alors le concept de race appliqué à l’homme, on n’en parle même pas.
    Le concept de race vient de l’élevage (des animaux), cela a à voir avec l’idée de lignage (animal de race, animal bien né, bien élevé en quelque sorte).
    Appliqué à l’homme, le mot race(historiquement) a d’abord été utilisé pour expliquer la hiérarchie sociale : aux xvi ème siecle (il n’y a pas tres longtemps donc), les nobles etaient réputés etre d’une autre “race” que les non nobles, et cela en vertu de leur lignage. On parlait de la race des rois capétiens distincte de la race des mérovingiens et des carolingiens, par exemple.
    La race est un concept absolument non scientifique qui a toujours été utilisé pour justifier l’inégalité sociale (et l’exploitation) au nom d’une prétendue diffirence biologique.


  21. Bruno Le 06 octobre 2015 à 14h14
    Afficher/Masquer

    Ce petit homme aurait du rester caché apres ses interventions sur l irak.

    Il serait américain il serait Néo conservateur. C est ca la vraie extreme droite: Globalisante et violente.


  22. Pierre Le 06 octobre 2015 à 14h57
    Afficher/Masquer

    J’ai été incapable d’aller jusqu’au bout de cet article!

    Ces gens projettent leurs propres aberrations chez les autres! C’est simple!

    Tout ce qu’ils disent des autres les concerne personnellement!

    Et soyez certain qu’ils en sont parfaitement inconscients! On ne peut pas vraiment les blâmer! Ou leur prêter une intention quelconque! Un psychopathe souffre d’un manque d’Esprit ou d’un manque d’Amour! C’est pour cela qu’ils mélangent tout! Et inverse tout! Accusant à tord et à travers! Ne dit-on pas des aveugles qui conduisent des aveugles!

    Lorsque tout s’éclaire ça ne peut que nous sauter aux yeux! Heureusement que quelques-uns parmi nous s’en sorte!


    • Pierre Le 06 octobre 2015 à 15h22
      Afficher/Masquer

      Mais vient un moment où on ne peut plus être patients avec ces grands malades!

      Il faut les remettre à leur place, pour qu’ils se regardent le nombril, et les russes l’ont parfaitement compris!

      Il faut coupé toute relation avec ces gens, et les laisser ruminer dans leur caca!

      Discuter avec eux ne fait que les nourrir, les entretenir dans leurs folies, et n’est qu’une perte de temps et d’énergie! Il n’y a rien à faire avec eux, des machines c’est de la mécanique, et ça va jusqu’au bout sans conscience, même si c’est un précipice qui est devant.

      L’essentiel est de ne pas les suivre dans leur démence.

      Aujourd’hui la raison ne suffit plus lorsque l’évidence nous saute aux yeux!


      • Georges Le 06 octobre 2015 à 22h24
        Afficher/Masquer

        @ Pierre

        Ce qui énerve, c’est que ces articles débiles fonctionnent sur une grande partie de la population.

        Evidemment que chez des gens qui ont un esprit critique et qui essaient de trouver des informations alternatives pour pouvoir se faire une idée plus objective, ces articles ne fonctionnent pas du tout.
        ———
        C’est bel et bien de la propagande au sens propre du terme (auparavant, il y a de cela seulement un an ou deux, le mot “propagande” était utilisé pour montrer une dérive, mais on espérait encore que ça revienne dans les rails, maintenant il faut se faire une raison, ils ne reviendront jamais dans les rails en suivant une éthique, ils se sont compromis totalement dans ces actes de mensonges, ils ne peuvent plus revenir en arrière. Inutile de s’énerver à chaque fois, tant qu’il n’y aura pas une réorientation drastique de ces journaux, si un jour elle arrive, ils n’auront rien à proposer d’intelligent et de formateur. Si un jour il y a un article à peu près sensé dans un de ces journaux, il faudra l’attribuer au hasard !!).
        On perd de l’énergie à vouloir les contrer sans arrêt.
        Comment on voit les choses est beaucoup plus intéressant.
        Et des outils d’analyse simples efficaces et rapides comme ceux proposés par Kiwizar, ça permet de passer à autre chose tout en mettant à distance sereinement ce genre d’articles.
        A mon avis, il faut aller dans cette direction pour tout un tas de situations (des outils pour rester calme, mettre à distance, et ne pas perdre son temps).
        ———–
        Pour expliquer que c’est de la propagande dans son entourage, c’est délicat, mais c’est intéressant car ça provoque des réactions.
        Même si la discussion bloque à fond, j’arrive à conclure dans ces discussions par : “toujours est-il que tu ne pourras plus jamais dire que tu ne savais pas” (car la frontière entre “ne pas savoir” et “tout faire pour ne pas savoir” est très ténue, on cherche un confort psychique, un conformisme, on veut faire partie du troupeau, c’est sur ce ressort psychique, entre autres, que fonctionnent les propagandes).

        C’est pas gagné mais il faut commencer un jour.

        Au passage, un grand Merci au site.


  23. Lt Anderson Le 06 octobre 2015 à 15h52
    Afficher/Masquer

    “POUTINE le stratège. Assad menacé…. Il fait déclencher l’immense machine de terreur dans les usines-laboratoires de tortures que sont les prisons du régime de Damas.”
    Usines mises à contribution pour les USA dans le cadre de leur programme d’ “interrogatoires poussés”. Un détail oublié par M. Goupil.


  24. T. Léphone Maison Le 06 octobre 2015 à 16h03
    Afficher/Masquer

    J’ai fini par comprendre les journalistes et les divers dirigeants de notre époque : tous ces gens dans leur bulle ont 10 ans d’âge mental, mais comme ils sont trop grands pour croire au croque-mitaine, ils ont besoin de Poutine pour jouer l’ogre.

    Et eux sont tous Zorro, bien au chaud.

    En fait, les enfants-bulles n’ont pas tous un problème immunitaire. Certains sont au contraire sur-immunisés, contre le monde réel. Ils vivent indéfiniment dans un monde de Zorro et d’ogres épouvantables. Et de sergents Garcia éternellement ridiculisés : ceux qu’il ne faut surtout pas écouter mais qu’on n’a pas pu transformer en ogre.

    Ah, les humains…


  25. zirgel Le 06 octobre 2015 à 16h06
    Afficher/Masquer

    c’est quoi, la substance illicite qu’il a ingurgitée, ce fou ? c’est impossible d’écrire un tel ramassis de mensonges à moins d’être sous influence(s)… ceci dans tous les sens du terme.
    je n’ai pas réussi à lire plus de quelques lignes de ce délire pour préserver ma santé mentale.
    ils la veulent vraiment, la guerre, ces tarés.


    • Lt Anderson Le 06 octobre 2015 à 16h09
      Afficher/Masquer

      Par expérience je peux affirmer qu’il n’y a rien de pire qu’un “ex-trotskard” aigri et désabusé.


  26. vloiseau Le 06 octobre 2015 à 16h19
    Afficher/Masquer

    Je rajoute mon petit commentaire sur ce qui me vient aussi à l’esprit quand je lis la phrase “Ce qui me vient à l’esprit, c’est 1936, l’Espagne quand Franco écrasait son peuple, quand Mussolini et Hitler participaient du grand massacre contre les républicains”… et les anarchistes ils ont été massacré par des types comme toi Goupil, des républicains, on a les priorité qu’on peut face à Franco, comme ton maître à penser à Krönstadt. Ce qui compte c’est de sauver le capitalisme contre l’homme qu’il soit d’Etat ou libéral.


  27. Parousnik Le 06 octobre 2015 à 16h41
    Afficher/Masquer

    Evidemment F.Hollande torse nu …. devant son scooter donnant un sucre a son labrador….


  28. willybear Le 06 octobre 2015 à 17h08
    Afficher/Masquer

    “Un spectre hante l´europe..” “Poutine zigouille,Poutine écrabouille”,etc.
    Ouh la la, nous sommes dans le style pur et cohérent. De la langue française dont l´elegance le dispute a la richesse du vocabulaire.
    Ce Goupil n´est pas aussi rusé que son nom le laisserait supposer, c´est du commentaire de cour de récré en CM2, avec une petite bave par ci, une autre sur Onfray, etc.
    Quelle triste vacuité.

    Regardez plutôt ce sain et intéressant débat contradictoire sur la dite crise de l´immigration, vraiment belle analyse.
    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/le-diner-du-cercle-7-arrivee-51115


  29. Grim Le 06 octobre 2015 à 17h16
    Afficher/Masquer

    Cet article me fait penser à ce qui disait Olivier durant un des ses entretiens, à savoir qu’on est dans un monde où on veut le beurre, l’argent du beurre, le sourire de la crémière, la fille de la crémière etc…

    Comme on veut l’Euro tout en gardant notre système social, on veut façonner le moyen-orient à notre image, celle de “démocraties” libérales , on croit qu’il est possible d’avoir la bonne opposition toute gentille et de la mettre au pouvoir du jour au lendemain sans que personne ne dise rien.

    Il serait temps que les dirigeants occidentaux et en particuliers les dirigeants français comprennent qu’ils ne sont pas seuls au monde…


  30. Ovuef2R Le 06 octobre 2015 à 17h18
    Afficher/Masquer

    Dans la grande tradition du “c’est celui qui le dit qui y est” de nos écoles maternelles, il y a le passage
    “Poutine est le modèle, le maître-penseur d’une équation tragique : tous les révoltés contre les pouvoirs en place sont des terroristes” (à la fin de ce long texte d’âneries et pour le clôturer en beauté).
    Ça m’a fait souvenir illico de Porochenko qui, dès le début, a traité les révoltés du Donbas de terroristes, alors que rien ne venait étayer cette accusation !
    Donc, si on suit le raisonnement de Goupil, Porochenko serait un élève de Poutine !
    cqfd


    • Crapaud Rouge Le 06 octobre 2015 à 20h30
      Afficher/Masquer

      maître-penseur d’une équation tragique : tous les révoltés contre les pouvoirs en place sont des terroristes” : cette citation montre bien ce qui les emm… par-dessus tout : que Poutine va taper sur tous les révoltés sans faire de tri, c’est la première condition de son succès. Quand il n’y aura plus de “terroristes” et qu’Assad sera redevenu le patron de la Syrie, on pourra dire que la guerre “civile” est terminée, même si le vainqueur n’est pas celui qu’on voudrait.


  31. MAURICE Le 06 octobre 2015 à 17h25
    Afficher/Masquer

    Tout être humain n’est, hélas, pas doué de raison et encore moins d’objectivité !
    C’est le torchon d’un pauvre type, je le plain autant que ces “rares” lecteurs…
    Vraiment Einstein était un grand génie lorsqu’il a compris que la sottise humaine est “infinie”
    Car c’est une théorie qui se vérifie chaque jour et de plus en plus; N’importe où on regarde et tout particulièrement sur les journaux ou autres médias d’information… Comme ils disent!

    AFFLIGEANT


  32. Guillaume Le 06 octobre 2015 à 17h31
    Afficher/Masquer

    Olivier, est-il vraiment indispensable de leur faire l’honneur de proposer à ce pauvre homme qui ne sait rien et ne comprend rien ne serait-ce qu’un lien vers ce….je ne sais quoi qui se voudrait ans doute un article?
    La cause est entendue….


  33. theuric Le 06 octobre 2015 à 17h50
    Afficher/Masquer

    Quand bien même, ce que à quoi je ne crois pas, serait-il atteint de quelconque démence ou aurait pris quelque substances interdites, cela ne changerait rien à l’affaire, ce qu’il a exprimé dans ce texte a un sens, même si ce sens est caché par la projection qu’il effectue sur les présidents syrien et russe.
    C’est cela qu’il faut comprendre parce que cela révèlerait sûrement la dynamique en cours chez les eurolâtres, leurs craintes, leurs angoisses et leurs assurances.
    Quoi qu’il en soit, la violence d’un pouvoir, quel que soit ce pouvoir et quelle que soit cette violence, est toujours une preuve de faiblesse et cette violence est toujours directement proportionnelle à sa faiblesse.


  34. FifiBrind_acier Le 06 octobre 2015 à 18h38
    Afficher/Masquer

    C’est la ligne politique de Mac Cain, Président de la Commission sénatoriale des Forces armées US. Il propose de fournir à l’ armée syrienne libre ( les coupeurs de têtes modérés d’ Al Nostra), des armes pour descendre les avions russes, comme en Afghanistan contre les hélicos soviétiques…
    “John Mac Cain veut vaincre la Russie en Syrie comme l’URSS en Afghanistan.

    http://www.wikistrike.com/2015/10/john-mccain-veut-vaincre-la-russie-en-syrie-comme-l-urss-en-afghanistan.html

    Les “bons terroristes” coupeurs de tête modérés d’ Al Nostra sont affiliés depuis avril 2012 à Al Qaïda, et classés depuis mai 2012 sur la liste noire du Conseil de sécurité des Nations Unies.
    “Obama accuse la Russie de s’en prendre aux “bon terroristes”.
    http://www.mondialisation.ca/obama-accuse-la-russie-de-sen-prendre-aux-bons-terroristes/5479471
    Les fous dirigent l’asile…


  35. Vladimir K Le 06 octobre 2015 à 18h39
    Afficher/Masquer

    À chaque fois on nous ressort cette histoire de chute de l’URSS qui a été la plus grande catastrophe [géopolitique] (faut pas oublier les détails) du 20ème siècle, et pourtant VVP s’est déjà expliqué maintes et maintes fois (en fait, il suffisait d’écouter jusqu’au bout dès la première fois).

    – Des familles vivant dans un même pays se sont retrouvées souvent dispersées dans des pays différents.
    – le système médico-social a été brisé
    – les pays ont été pillés
    – la criminalité a atteint des sommets incroyables.


  36. Maria Le 06 octobre 2015 à 18h57
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui les politiques et les merdias se déchaînent contre des gars qui vont perdre leur emploi et qui ont déchiré la chemise d’un cadre . J’espère qu’on pourra en parler rapidement ici tellement ça m’hallucine .


    • Macarel Le 06 octobre 2015 à 19h55
      Afficher/Masquer

      Valls a condamné “les voyous” qui ont agressé les représentants de la Direction d’Air France.
      Ben oui, ces voyous, sont des gens qui pètent les plombs, parce qu’ils craignent de rejoindre la marée des chômeurs que la politique de l’offre de son patron, ne cesse de faire monter.
      Qui sont vraiment les voyous dans cette affaire ?
      Les voyous ce sont ceux qui négocient en toute opacité les traités comme le TPP, le TIPP, le TISA.


      • Maria Le 06 octobre 2015 à 20h57
        Afficher/Masquer

        Ce qui me choque c’est cette faculté qu’ils ont à se mobiliser dès qu’un sans dent fait un petit pas de travers pour se défendre . C’est pas forcément très agréable de se faire déchirer sa chemise, mais il faut quand même relativiser face à la précarisation d’un nombre toujours grandissant de français .


  37. Charlie Bermude Le 06 octobre 2015 à 19h12
    Afficher/Masquer

    Romain Goupil , grand ami de BHL ; si on ne savait pas pourquoi , maintenant on le sait .


  38. Astrolabe Le 06 octobre 2015 à 21h02
    Afficher/Masquer

    Comme Joseph Goebbels l’enseignait dès le début des années trente, l’objectif auquel doit se consacrer la Propaganda-Staffel, c’est de démolir la cible qu’on s’est fixée: là c’était un groupe ou une communauté, ici c’est un individu et son peuple. Quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse, il faut le démolir, l’insulter, partout et toujours. N’importe quel mensonge est bon, n’importe quelle invention, n’importe quel ragot, calomnie, bruit de couloir, etc. Le lynchage médiatique était la règle, il l’est toujours: Saddam, Kadhafi, Assad, Poutine et tous les autres avant et ceux qui viendront après. L’charnement, le harcèlement, la persécution sont en principe interdits, sauf dans les médias. Mais personne ne s’indigne (à part les blogueurs) et les bons journalistes s’adonnent à ce sport sans se poser de questions: ils ont tort, le tour de chacun de nous ou d’eux peut venir, qui sait, et personne ne doit penser que cela n’arrive qu’aux autres. Dans le domaine des médias, nous sommes aujourd’hui dans le non-droit absolu comme dans les années de la 1ère guerre ou dans les années trente.
    Est-ce que des journaux comme le Monde, Libé, l’Obs, les Echos et d’autres, se rendent compte qu’ils fonctionnent complètement dans l’esprit (et la lettre) de la Propaganda-Staffel. Tri de l’info, sélection, falsification, amputation, perversion de l’info, abus de confiance, etc, etc.
    J’ai pris le temps au cours de la dernière année de jeter un coup d’oeil sur la propagande de guerre de 14-18, française et allemande. Puis de lire ou relire les grands auteurs sur le sujet, ceux qui ont fait la guerre: Dorgelès, Bernanos, Cendrars, Barbusse, etc, puis Remarque, Jünger, etc. Rien, absolument rien de commun entre la presse allemande ou française et les auteurs, français ou allemands.
    Finalement aujourd’hui tout se répète et très peu s’en étonnent. Il ne nous reste que les sites comme celui-ci pour essayer de s’informer et de comprendre.


  39. ig Le 06 octobre 2015 à 21h29
    Afficher/Masquer

    Pour rester dans libé, allez jeter un coup d’oeil au nouveau né de libé, destiné aux enfants, qui leur explique les sujets de société.

    Premier numéro, les réfugiés. N’oubliez pas de faire le quizz à la fin, moi je dois relire le dossier,j’ai tout faux!

    ( Merci à Perceval via Dedefensa pour le lien)

    http://www.liberation.fr/apps/ptit-libe/#/1/

    J’sais pas,j’sens qu’ça va plaire à Olivier, ça!


  40. georges glise Le 06 octobre 2015 à 21h39
    Afficher/Masquer

    goupil dégoupille à chaque phrase, presque à chaque mot. quand je pense que ce type a été un ami du café-théâtre, et plus particulièrement de coluche, je me dis que ce dernier a préféré disparaître plutôt que de voir son copain retourner sa veste, ce qu’il a fait depuis quelques années.


    • lvzor Le 09 octobre 2015 à 03h58
      Afficher/Masquer

      “plutôt que de voir son copain retourner sa veste”

      C’est mal connaître Trotsky et le trotskysme, que de croire qu’un trotskyste retourne sa veste en devenant néocon.


      • hoc Le 09 octobre 2015 à 20h13
        Afficher/Masquer

        Tout à fait . Du trotskysme au néo-conservatisme, une évolution logique .


  41. St3ph4n3 L. Le 06 octobre 2015 à 22h23
    Afficher/Masquer

    C’est dingue, tous ces gens qui, un jour, considèrent Vladimir Poutine comme une espèce d’attardé mental et qui, le lendemain, croit lire dans son cerveau les plans les plus démoniaques depuis belle lurette !

    Je savais bien que je n’aurais dû aller plus loin que le premier aboiement : “Un spectre hante l’Europe”. Sérieusement, monsieur Goupil devrait avoir honte de confondre journalisme et club de puzzles.


    • Marc Le 06 octobre 2015 à 23h20
      Afficher/Masquer

      En fait les jeunes étaient matraqués de propagande anti-Poutine sur leur réseaux sociaux (j’en ai autour de moi),

      Et depuis le discours de Poutine à l’ONU, tout a basculé en un éclair. Les jeunes qui hier étaient convaincus du contraire voient en Poutine un sauveur potentiel du chaos. C’est la panique chez ceux qui l’organisent ce chaos !

      Les neocons,dont ceux ayant mis le foutoir en France en 68 pour virer De Gaule et permettre aux usa leur entrisme, sont réactivés (voir la fin du documentaire usa vs De Gaule sur youtub). Donc Goupil. On va avoir toute la bande les Kouchner (aussi pour la guerre en Irak), bhl, etc
      Il serait intéressant de savoir ce qu’en pensent Besancenot, Krivine, Dray, …


      • Pavlo Le 09 octobre 2015 à 01h23
        Afficher/Masquer

        Et puis la Russie fait en (moins d’)une semaine plus que la “coalition US” a fait en (plus d’)un an.
        Ca la fout mal pour la narrative otanesque.

        Ca détruit aussi une autre narrative: celle de l’armée russe combattant contre Kiev.
        On voit bien que quand la Russie fait la guerre c’est du sérieux; la narrative sur l’Ukraine s’effondre.

        Et puis, les medias ont du mal tout de même; ils ne peuvent pas non plus trop visiblement dire que la Russie (pardon, “Poutine”) a tort de combattre les terroristes ISIL et compagnie.

        L’OTAN s’est soudainement trouvé totalement dépourvu sur le plan médiatique. Ca c’est nouveau.
        Je crois que le monde a définitivement basculé.


  42. rakosky Le 06 octobre 2015 à 23h28
    Afficher/Masquer

    Il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires,même quand ils ont l’indigence intellectuelle de ce petit voyou sans envergure ;
    Cet article est certainement un article de commande, il a une cohérence et un but,derrière son apparence de diarrhée intempestive.
    Les arguments utilisés et le registre choisi ne sont pas ceux du discours raisonné ou argumenté,ils sont au niveau de l’émotionnel,de la dramatisation volontaire.
    Le but est de détourner le sentiment d’horreur légitime suscité par les événements de Syrie,de faire que cette horreur que l’inconscient collectif associe aux crimes des islamistes soit projeter sur la Russie
    Il s’agit d’un cas d’école de tentative de manipulation mentale, comme on les enseigne dans les meilleures écoles du Pentagone, il s’agit de donner une onction morale à la politique d’Obama et Hollande faisant injonction à Poutine de cesser ses bombardements
    On charge Poutine pour protéger DAESH et ses commanditaires.
    Dans le cas de celui qui avec BHL constitue la VIIIe fiotte de l’Otan, il n’y a aucune confusion intellectuelle, depuis ces jours sinistres où il appelait à la guerre contre l’Irak, ce type est un ennemi de la paix, un agent conscient et certainement grassement stipendié de l’impérialisme


  43. belamicci Le 07 octobre 2015 à 00h13
    Afficher/Masquer

    Du début à la fin de cet article que du délire.Vous confondez le mal avec le bien .Le mal ce ne sont pas à ceux qu’on pense comme les désignait le croisé des temps moderns W.Bush.Le mal désigne tous ceux qui pour des raisons économique,politique, géostratégique ,l’ensemble des riches,les banquiers,les marchands de canons,les multinationales et tous les assoifés de pouvoir du monde occidental qui veut pomper les richesses des pauvres gens ,leur voler leurs terres,le cas échéant les éliminer .
    Le Bien pour nous simples citoyens c’est la défense de nos droits les plus élémentaires ,la liberté d’expression que les gens du Mal sous prétexte de menaces veulent nous enlever,le respect de notre vie privée,ne voulant pas être surveillés de jour comme de nuit,le recouvrement de nos acquis sociaux soins,retraites,logement et emploi.
    Le Bien pour nous c’est lutter contre les partisans du Mal qui sous différents prétextes et sans couverture juridique vont s’ingérer dans les affaires internes des Etats souverains membres de l’ONU à part entière dans le projet de balayer des régimes qui les dérangent,de détruire des pays,emporter des civilisations ,ouvrir la voie au chaos qui a permis à Daesh de pénétrer en Syrie ,cet EI que la France et les USA disent combattre .
    Non monsieur votre couleuvre ne sera pas avalée,nous avons été depuis trop lontemps trompés,manipulés pour croire aux sornettes !
    La mondialisation que vous défendez c’est le pouvoir de l’argent celui qui donne des ordres même au président des Etats-Unis d’Amérique depuis plusieurs décennies. ce projet diabolique qui veut mettre le monde à genoux après avoir déjà vassalisé l’union européenne elle-même et enlevé toute souveraineté à ses membres !
    Non vous ne nous tromperez pas entre Poutine et vos maîtres diaboliques on préfère encore le Russe car voyez vous il est encore avec ses défauts beaucoup plus humain que vous et ceux que vous adulez .
    Par essence tous les peuples du monde sont bons ce sont les gouvernants surtout occidentaux qui les poussent les uns contre les autres .
    Puisque vous parlez de Poutine et de la Russie comme les plus mauvais exemples de la planète que dire de vos amis les barbares de l’Arabie saoudite ,du Qatar soutiens du terrorisme .De tels pays les plus rétrogrades de la terre quevous protégez au point d’en faire des alliés,c’est cela la morale ?le bon exemple que vous nous donnez?
    Rien ne peut s’opposer à la détermination des peuples quand ils se sentent opprimés et privés de leurs droits les plus légitimes .Vous qui êtes un bon propagandiste des mondialistes pourquoi ne pas dire aux USA à la France et vos alliés “suffit le problème palestinien depuis 1948” Vous ne le ferez jamais car votre intérêt ,votre seul dessein vous et vos guides c’est détruire afin de soumettre les peuples ,tous les peuples y compris européens et américains !


  44. Boubanka46 Le 07 octobre 2015 à 07h03
    Afficher/Masquer

    Je ne savais pas que BHL écrivait aussi sous un pseudo. Je comprends que Libé ait cessé de publier des commentaires. Quand on diffuse une propagande aussi délirante, on ne peut plus accepter la moindre contestation.


  45. Vincentdb Le 07 octobre 2015 à 09h42
    Afficher/Masquer

    Difficile de trouver une info, une analyse même un peu laborieuse dans ce vomi. Une soirée un peu trop arrosée peut-être pour M. Goupil, qui n’en finit pas de se crétiniser que c’en est pitoyable.

    En tout cas, ce “texte” est un bon contre-argument pour ceux qui militent pour une solution censée au Moyen Orient. Il faut que cette … vision (?), cette … explication (?) “néotrèscon” du bushisme actuel soit utilisée à fins “pédagogiques” (je sais, ça fait chroniqueur télé comme terme, mais j’ai rien d’autre sous le clavier et je suis pressé ;-))


  46. Tonton Poupou Le 07 octobre 2015 à 10h23
    Afficher/Masquer

    Le verbiage néo-con et la logorrhée insipide suintant la haine irrationnelle et la rage de l’impuissance traduisent surtout l’impuissance de ces ex-soixante huitard qui sentent la fin de leur règne et qui sont incapables de se remettre en question. Il me vient tout de suite à l’esprit cette phrase : « Les idées qui triomphent courent à leur pertes. »
    Mais attention. Rien n’est plus dangereux qu’une bête qui se sent piégée !


Charte de modérations des commentaires