Les Crises Les Crises
9.avril.20209.4.2020 // Les Crises

Donald Trump envoie des navires de guerre dans la Caraïbe

Merci 385
J'envoie

Source : France info, Caroline Popovic

C’est le plus grand déploiement militaire américain dans la Caraïbe depuis l’invasion du Panama en 1989 pour arrêter le président Noriega, accusé de narcotrafic. Aujourd’hui les USA veulent arrêter le président du Venezuela, Nicolas Maduro accusé de trafic de drogue.

Donald Trump a tenté à plusieurs reprises de faire plier le régime de Nicolas Maduro, sans succès. Les forces armées au Venezuela sont toujours fidèles au président.

Aujourd’hui, les américains offrent une récompense de 15 millions de dollars pour l’arrestation du président vénézuélien, accusé de trafic de drogue avec ses complices colombiens, les guérilleros des FARC.

La détermination de Washington à faire partir le président du Venezuela déclenche une importante opération militaire dans les eaux de la Caraïbe avec des navires de guerre, des avions de surveillance et les forces spéciales terrestres. La flottille va se diriger vers le sud de la mer des Caraïbes à proximité des côtes du Venezuela.

Le déploiement est soutenu par 22 pays, des alliés de Donald Trump, dont Sainte Lucie, Haïti, le Panama, la Colombie, Costa Rica, le Honduras et le Guatemala, tous situés autour du bassin Caraïbe.

Ironie du sort, c’est par le Guatemala que la majorité des stupéfiants transitent vers les États Unis. Le Venezuela est considéré comme un « petit joueur » dans le secteur du narcotrafic.

Dans le même temps, la Grande-Bretagne, proche de Washington, envoie son bâtiment, le RFA Argus dans la Caraïbe. Ce navire, avec un complément de marins et d’aviateurs, était attendu dans la région pour la saison cyclonique. Équipé d’un hôpital d’une centaine de lits, sa mission serait d’aider les colonies britanniques à faire face au Coronavirus. Londres n’a pas expliqué pourquoi le bateau navigue sans équipe médicale.

Un déploiement difficile à justifier

Aujourd’hui la question se pose quant au calendrier de ce déploiement alors que le COVID 19 fait des ravages aux États-Unis. Selon des analystes, Donald Trump a besoin d’une diversion pour faire oublier sa mauvaise gestion de la crise sanitaire.

D’autres expliquent que Donald Trump travaille pour sa réélection en novembre prochain. Il veut séduire les exilés cubains et vénézuéliens qui votent majoritairement en Floride.

La Russie, allié du régime vénézuélien estime que les américains vont renverser Nicolas Maduro.

Bruno Rodriguez, ministre des affaires étrangères de Cuba a déclaré de ce déploiement menace la paix dans la région.

En attendant l’arrivée des forces américaines dans nos eaux, Nicolas Maduro a ordonné l’arrestation des associés de Juan Guaido, un leader de l’opposition. Il s’est autoproclamé président vénézuélien avec le soutien de la communauté internationale.

Au moment où les Nations Unies et des organisations humanitaires demandent une suspension des sanctions contre les pays comme le Venezuela et Cuba pendant la crise du Coronavirus, les américains ont opté pour ce qui ressemble à une déclaration de guerre.

Source : France info, Caroline Popovic

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

xavxav // 09.04.2020 à 16h18

Je réviserai ma position anti-militariste le jour où les USA (ou n’importe quel autre pays) déploieront des navires de guerre pour cibler les paradis fiscaux et leur demander d’arrêter d’être des nuisances phénoménales pour l’humanité (et je reste poli).

53 réactions et commentaires

  • xavxav // 09.04.2020 à 16h18

    Je réviserai ma position anti-militariste le jour où les USA (ou n’importe quel autre pays) déploieront des navires de guerre pour cibler les paradis fiscaux et leur demander d’arrêter d’être des nuisances phénoménales pour l’humanité (et je reste poli).

      +63

    Alerter
    • Bats0 // 09.04.2020 à 19h33

      Faut pas dénigrer les actions de Donald avec ce déploiement de bâtiment naval, c’est juste pour aller « pêcher la sardine », afin que l’une d’entre elle, n’ait pas l’intention de boucher le port de Marseille… Peuchère.

        +5

      Alerter
    • Julien // 09.04.2020 à 19h41

      Oh que oui ! Vous avez totalement raison. Maduro trafiquant de drogue et Macron sauveur de l’humanité, tant qu’on y est … le Venezuela paradis pour les pétrodollars !

        +5

      Alerter
    • yack2 // 09.04.2020 à 20h33

      Veuillez excuser le procédé de mise en avant et le hors sujet, Mais………………….Si macron est allé rendre visite à Raoult et a passé 2 heures avec lui…..Il semble que cela sente le pâté pour les anti-raoult……Je ne vois pas notre très( rajoutez à convenances) président se confondre avec un si sulfureux personnage pour rien….En désavouant par là son « comité » scientifique….L’homme le mieux renseigné de France doit avoir des infos pour faire la visite….De toutes façon …même si c’eut été Mengélé…. avec une solution pour ce virus, on aurait pris….Alors raoult repeint en toutes les couleurs vaut bien une messe.

        +9

      Alerter
      • Karnak // 10.04.2020 à 20h57

        C’est bien connu, le Président ne se compromet jamais et prend toujours les bonnes décisions…

          +0

        Alerter
    • JCH // 10.04.2020 à 11h34

      Vous pouvez d’ores et déjà réviser votre position: il y a plein de navires de l’US Navy à une encablure du Delaware, qui est un paradis fiscal.
      Ça compte aussi… non?

        +1

      Alerter
  • Pegaz // 09.04.2020 à 16h25

    08 avril – Maurice Lemoine
    – Maduro, mort ou vif !
    http://www.medelu.org/Maduro-mort-ou-vif

    Article original sur « The GrayZone » publié 30 mars – Ben Norton
    Traduit de l’anglais par M-L Lefebvre pour Investig’Action publié sur VenezuelaInfo
    – L’ex-Président Lula: Maduro est un leader démocratique, Guaidó devrait être en prison, le blocus états-unien tue des civils
    https://venezuelainfos.wordpress.com/2020/04/09/lex-president-lula-maduro-est-un-leader-democratique-guaido-devrait-etre-en-prison-le-blocus-etats-unien-tue-des-civils/

      +21

    Alerter
  • Patapon // 09.04.2020 à 16h28

    Le sabordage moral des États-Unis s’accélère. Même France-Infox n’enjolive pas, c’est dire.

      +28

    Alerter
    • V_Parlier // 09.04.2020 à 23h02

      Mais si ça avait été la même chose avec le vernis à la Obama ils enjoliveraient encore! (Pour rappel on a eu principalement l’Ukraine et la Syrie, pas encore fini tout ça d’ailleurs. Et ils applaudissaient tous).

        +12

      Alerter
    • Pump // 10.04.2020 à 12h43

      En commençant par une assimilation à Noriega, puis en ne remettant pas en question l’accusation de traffic de drogue ou de complicité avec les FARC, vous trouvez qu’ils n’enjolivent pas ?
      Cet article ne remet en rien en cause le discours officiel des MSM a l’encontre du Venezuela, c’est juste un article anti-Trump de plus.

        +2

      Alerter
      • Patapon // 10.04.2020 à 15h33

        « C’est juste un article anti-Trump de plus » il faut l’admettre, c’est évident. On n’a effectivement pas le « droit » de dire directement du mal des États-Unis, le mal doit obligatoirement être transféré. Du coup, est-ce que ça peut aboutir à dévoiler de plus en plus d’où vient réellement le mal, ou à perpétuer son déguisement ? À la réflexion, …. deuxième réponse. Trump est un objet idéal de transfert.

          +3

        Alerter
  • catherine // 09.04.2020 à 16h35

    C’est sûr que c’est le moment idéal pour mettre en scène une diversion, dans les deux sens d’ailleurs.

    Un affrontement avec le Vénézuela pourrait détourner de la panique due au SARS Cov-2 et de la crise économique qu’elle induit, et ceux qui préfèreront rester centrés sur la peur du Covid n’attacheront pas beaucoup d’importance à une guerre avec le Venezuela.

    Cependant cela augurerait mal d’un monde de l’après dont d’aucuns attendent qu’ils se découvrent de nouvelles valeurs et de nouvelles approches.
    Qui vivra verra …

      +6

    Alerter
  • GR // 09.04.2020 à 16h46

    Maduro a été élu démocratiquement.
    Le Venezuela, en tant qu’état, n’a ni agressé ni même menacé aucun autre pays.
    Donc, les E-U veulent renverser un président élu sous le simple prétexte qu’il exporte de la drogue… et sont soutenus, dans cette entreprise, par les états voisins (Guatemala, Colombie, Honduras) qui sont les plus gros exportateurs de poudres en tous genres.
    Trump aurait déjà annoncé que la prochaine étape serait la Chine, principal exportateur de coronavirus. Seulement s’il est réélu en novembre et s’il lui reste assez de militaires en état de se battre après la crise actuelle.

      +33

    Alerter
    • tepavac // 09.04.2020 à 22h47

      Je croyais naïvement que c’était Guado qui était pote avec les narco ?

        +17

      Alerter
    • fanfan // 10.04.2020 à 10h58

      Crozier a été suspendu de ses fonctions à la suite de son intervention “humanitaire” en faveur des marins du grand porte-avions d’attaque Theodore Roosevelt réfugié à la base de Guam pour cause de Covid-19…
      https://www.wsws.org/en/articles/2020/04/03/navy-a03.html

      Au dernier décompte, des tests ont été effectués pour près de 1 600 marins à bord du USS Theodore Roosevelt, et 155, soit 10 %, se sont révélés positifs pour le COVID-19. A ce niveau de contagion, et compte tenu de la proximité des lieux de travail, de repas et de sommeil, il n’aurait fallu que quelques jours de plus pour que pratiquement tous les occupants du navire soient infectés…
      https://www.wsws.org/en/articles/2020/04/06/mili-a06.html

      La présence navale américaine dans les eaux du Moyen-Orient a été simultanément réduite par l’ordre donné au porte-avions USS Harry Truman et à son groupe d’attaque de quitter sa position dans les eaux du Golfe, face à la côte iranienne. Le Truman a été réaffecté dans le Pacifique pour prendre la relève du porte-avions USS Theodore Roosevelt après qu’une partie de son équipage ait été infectée par un coronavirus.
      https://www.debka.com/us-forces-quit-habaniya-base-in-iraq-pull-truman-carrier-out-of-mid-east/

        +3

      Alerter
  • Florent // 09.04.2020 à 16h55

    Bof, quoi de nouveau.

    Le Vénézuela a du pétrole, beaucoup de pétrole.

    Les chutes du cours depuis des semaines pénalisent drastiquement la production de gaz de schistes (qui était déjà pas rentable avant, avec des cours très élevés) par les États-Unis. Ils ont donc besoin d’un maximum de fournisseurs.

    Quoi de neuf docteur ?

      +29

    Alerter
    • Patapon // 09.04.2020 à 17h11

      Ce n’est pas parce que ce n’est pas surprenant que ce n’est pas écœurant, et que ça ne mérite pas d’en parler et de s’indigner. Faute d’y pouvoir quoi que ce soit d’autre.
      Les crapules, ceci dit, craignent la lumière.

        +39

      Alerter
      • Florent // 09.04.2020 à 17h28

        Évidemment, loin de moi cette idée. Bon après, on pourra s’indigner ou faire des pieds et des mains, aux dernières nouvelles dans ce bas monde, le plus fort fait ce que bon lui semble.

          +6

        Alerter
        • Bigtof // 09.04.2020 à 19h00

          Ils peuvent s’assoir dessus : La société vénézuelienne PDVSA a cédé beaucoup des parts à Rosneft pour pouvoir continuer à exporter par son intermédiaire durant les sanctions US.
          Hors, il y a tout juste quelques jours, Rosneft, avec l’accord des vénézueliens a revendu ses parts à une autre sté, créé pour l’occasion détenue à 100% par l’Etat Russe.
          Si les USA veulent le pétrole vénézuelien maintenant, ils vont devoir taper sur des actifs russes, mais s’ils saisissent PDVSA, les Russes pourront saisir les actifs US en Russie qui exploitent pétrole et gaz..
          De plus, ceux-ci ont des hommes et du matériel sur le sol vénézuelien, bien qu’on n’en connaisse pas le détail…

            +22

          Alerter
        • Patapon // 09.04.2020 à 21h10

          « dans ce bas monde, le plus fort fait ce que bon lui semble. » Dans la force, il y a au moins ces composantes : dollar, canons, influence et légitimité, soft power, tout cela est interdépendant. Pensez-vous que les canons puissent compenser la perte significative des autres ? Je ne pense pas. J’ai l’intuition qu’un pays qui serait le plus haï au monde aurait du mal à maintenir son hégémonie. C’est bien ce qui se passe. Tout l’acquis moral, la légitimité, suite à la libération, a été dilapidé en 3 décennies, qui ont suivi la disparition de l’ennemi soviétique. Ils cherchent désespérément un ennemi consensuel, mais c’est devenu eux-mêmes.

            +11

          Alerter
    • TB // 09.04.2020 à 23h16

      Quoi de neuf ? C’est le signe que ça va très mal aux États-Unis. Jusqu’à présent ils achetaient le pétrole vénézuélien en tentant de renverser le gouvernement sans intervenir trop directement (en tout cas, pas militairement). Là, ça sent la panique à Washington. Leur industrie du pétrole non-conventionnel est probablement pas loin du bout du rouleau, et si elle s’arrête ils sont cuits, économiquement. Or, ils ont besoin de mélanger le pétrole vénézuélien avec leurs pétroles non-conventionnels pour le raffiner. Simultanément, ils comptent mettre des taxes sur les importations de pétrole Russe et Saoudien afin de sauver encore quelque temps leur secteur non-conventionnel déjà déficitaire. Puissant freinage économique en vu, et après… la grande machine américaine s’arrêtera au bord de la route.

        +8

      Alerter
      • Vincent P. // 10.04.2020 à 02h35

        Il reste le problématique danger de la -relativement—>pas d’hypersonique- puissante grande machine de guerre américaine.
        Leur folie exceptionnaliste s’y rajoute encore.
        Attention aux suites de leur déclin.

          +1

        Alerter
  • yack2 // 09.04.2020 à 17h29

    Est-ce que l’on se rend bien compte de ce qu’il se passe? Correa, Lula,Morales en prison, en exil et tous inéligibles, Cuba, Nicaragua, Venezuela sous embargos et menaces militaires constantes…..Sans la moindre preuve établies de fraudes électorales ou financières….( Aucun n’apparait dans les X papers divers et variés, alors que d’autres, Moreno, Macri y ont l’honneur de la citation à ce champs du déshonneur). Partout la même narrative ordurièrement mensongère pour justifier ces mêmes agressions. Le soutien lèche-cul de nos chères démocraties avec Macron en fidèle caniche…..Quand est-ce que l’on va pouvoir nommer les choses en fonction des faits:Nous avons affaire à la véritable extrême droite, qui fera tout, absolument tout pour que RIEN de différent n’advienne….Et à ceux qui se foute de la gueule de Mélenchon et de son lawfare soyez sûr que nous sommes plus près de ce scenario que l’on voudrait le croire….La seule chose qui me rassure est que les américains, en cas de guerre, sont encore très loin du succès.

      +46

    Alerter
  • xavier37 // 09.04.2020 à 17h29

    C’est la panique dans la maison Trump. Cours du pétrole au plus bas, pandémie au plus haut, économie à l’arrêt, chômage en hausse… tous les voyants du smarphone de Mr Trump passent au rouge.
    Alors que faire…
    Ajouter la pagaille à la pagaille?

      +10

    Alerter
    • RGT // 10.04.2020 à 10h46

      À tous ceux qui ont la mémoire courte, je me contenterai de leur rappeler 1982.

      Guerre des Malouines, dans laquelle Thatcher était en PLS total suite à ses « bienfaits » sur la population british.

      Les USA ont donc sacrifié un autre de leurs soutiens (en péril lui aussi) en Amérique latine, la junte qui sévissait en Argentine, pour « sauver le soldat Thatcher ».

      Et cette guerre a permis de rassembler tous les gogos derrière leurs gouvernants pour une petite île paumée au fin fond de l’atlantique.
      Île qui n’hébergeait d’ailleurs que quelques moutons et qui n’était d’aucune utilité tant économique que stratégique.

      Pour préserver leurs intérêts idéologiques les adeptes de Friedman n’ont pas hésité à créer un conflit entre deux « alliés » de l’oncle Sam.

      Et ça a bien fonctionné, la Dame de Fer (d’enfer) a été réélue victorieusement suite à cet « action d’éclat » alors qu’elle et son idéologie étaient initialement destinés à sombrer dans les oubliettes de l’histoire.

      Les peuples sont cons : Ils n’ont toujours pas compris que la guerre n’était pas déclarée pour défendre leurs intérêts mais pour sauver leurs dirigeants d’une situation désespérée.

      Et quand ça se passe mal, les dirigeants se contentent simplement de voir leur déchéance s’accélérer suite à la défaite, comme ce fut le cas pour le « grand » Napoléon III.

      Rien de nouveau, la guerre n’est qu’un instrument politique permettant d’externaliser la misère locale afin de « souder » la population derrière leurs dictateurs (élus ou pas) pour sauver un système politique inique.
      Et dans tous les cas, ce sont les peuples qui payent.

        +11

      Alerter
  • Denis // 09.04.2020 à 17h34

    Bientôt, à l’ONU , un ministre étazunien agitera un petit flacon contenant une poudre blanche:  » Ceci est la preuve que Maduro est un narco trafiquant »!
    C’est bizarre, mais cela me rappelle quelque chose!

    Ils sont vraiment trop forts, ils ont la réponse qui convient en pleine pandémie
    de covid 19.

    Heureusement, notre gouvernement, totalement indépendant, empêchera par ses incantations que le pire ne se réalise.

      +26

    Alerter
  • Bernard Samson // 09.04.2020 à 18h44

    « Le porte-hélicoptères Dixmude de la Marine nationale doit quitter vendredi (3 avril) la base navale de Toulon pour rejoindre la zone Antilles-Guyane, où il apportera un soutien logistique afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, a indiqué jeudi la préfecture maritime. » (https://www.20minutes.fr/sante/2753375-20200402-video-coronavirus-porte-helicopteres-dixmude-doit-partir-vendredi-toulon-zone-antilles-guyane).
    Heureux hasard, le Venezuela est précisément entre les Antilles et la Guyane.

      +12

    Alerter
    • Bigtof // 09.04.2020 à 19h11

      La France a en effet eu jusqu’ici une politique suiviste otanienne d’un manque de courage tout à fait exemplaire, mais il semble qu’on se désolidarise peu à peu…
      Exple : le Charles de Gaulle au large de côtes de la Syrie et qui vient de faire demo tout pour cause de Covid. Bien sûr, rien à voir avec le durcissemetn du conflit dans le nord de la Syrie et le fait que R.U et USA menacent de plus en plus d’intervenir par le biais d’attaques aériennes. Hors, il se trouve que la Russie a mis en place une No-Fly-Zone et que le Charles de Gaulle était particulièrement exposé… Quel meilleur moyen que le Covid pour se sortir de ce guêpier !
      Autre Exemple : la France se retire d’Irak où elle formait l’armée, officiellement pour cause de Covid, mais rpécisément au moment où les USA commencent à être assiégés dans leurs bases et doivent se retirer après avoir reçus quelques missiles que leurs patriots n’ont pas été capable d’intercepter… Quelle coïncidence !
      Ah, Que ce Covid-19 tombe à point !

        +12

      Alerter
  • DVA // 09.04.2020 à 19h25

    Beh? Le principal acteur depuis des lustres ds ce coin , c’est la Colombie mouillée jusqu’au sein du pouvoir..mais amis amis avec les USA….ça va rien changer au trafic de stup sans le Vénézuela, c’est quoi la raison alors ?

      +5

    Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 09.04.2020 à 19h58

    ça y est on y est , prix du pétrole qui dégringole , pressions la Russie , c’est Maduro qui trinque , et les américains qui piquent le pétrole ! J’espère que les russes vont trouver la parade!

      +6

    Alerter
    • Subotai // 09.04.2020 à 21h31

      J’ai dit ailleurs, il y a quelque temps que l’Amérique du sud et le Venezuela en particulier était le nonosse laissé aux USA en pleine déconfiture pétrolière moyen orientale.
      Vous savez quoi, il ne serait pas étonnant que le Venezuela soit l’Irak en pire, pour les USA. Ne vendez pas trop vite la peau de l’ours, ni celle du jaguar. 🙂
      J’ai pitié par avance pour les vénézuéliens, mais, les USA boiront leur calice jusqu’à la lie. Ils auront beau envoyer leur GI latinos se faire bugner dans la jungle sud américaine, ça ne changera pas leur destin.
      Ça ne fait aucun doute.

        +6

      Alerter
      • Bigtof // 10.04.2020 à 13h02

        En effet : outre que le peuple vénézuelien soutient assez massivement le gouvernement, l’armée vénézuelienne possède quelques batteries de S-300 qui sont déjà en état d’alerte et risquent bien d’être assez efficace en cas d’attaque aérienne.
        Ce ne sera pas une partie de plaisir pour les US, d’autant plus que la configuration du terrain est largement propice à un « vietnam » sud-américain..

          +1

        Alerter
  • Jean // 09.04.2020 à 21h05

    @ramanujan

    Je pense aussi à un bluff de Trump, certainement pour faire pression sur les russes afin d’obtenir un accord pour stabiliser les prix.

    https://fr.sputniknews.com/economie/202004091043516491-larabie-saoudite-prete-a-baisser-sa-production-de-petrole-mais-a-une-condition/

      +1

    Alerter
    • Bigtof // 17.04.2020 à 00h06

      Ils devraient pouvoir obtenir quelque chose, mais les concessions qu’ils devront faire aux Russes seront énormes !
      L’obligation de lâcher la Turquie qui commence à vraiment trop prendre ses aises en méditérannée orientale ?
      Fin des sanctions contre le NordStream 2 ?
      M’est avis que les Russes ne sont pas pressés. Quand à avoir les prix du pétrole qui chutent, ça ne représente pas un problème insurmontable pour la Russie. C’est largement compensé par la chute du Rouble qui permet de maintenir une parité de pouvoir d’achat en interne, tout en renchérissant les produits importés, précisément au moment où la Russie fait feu de tout bois pour augmenter toutes ses productions nationales, à commencer par l’agriculture…

        +0

      Alerter
  • Patrick // 09.04.2020 à 21h41

    S’il y a 1 type qui devrait choper le Covid-19, 1 seul … ce devrait être Trump.
    Qu’est-ce que cela ferait du bien à tout le monde 🙁

    Je pense qu’il y a des millions de personnes qui n’attendent que ça partout sur la planète.

      +1

    Alerter
    • Vincent P. // 09.04.2020 à 23h20

      Non : il y a des millions de personnes qui souhaitent simplement ne pas l’avoir, et qui ne souhaitent à personne de tomber malade.
      Prenez donc soin de vous même.

      Ensuite, il y a aussi des millions de personnes qui ont compris que Trump est juste un autre pantin impuissant face à l’Etat profond mondialiste et ultralibéral, obsédé par l’intérêt privé et au service de la cupidité sans nom des multinationales et de ceux qui biberonnent les dividendes en fermant les yeux sur le monde. C’est cet état (d’esprit) là qu’il faut détruire.
      L’État vénézuélien lui a le souci de son peuple plutôt que celui de ses riches élites aliénées. C’est un modèle que n’importe quel démocrate américain voudra détruire et piller autant que Trump.
      Macron lui, a reconnu Guaido : ça c’est une forfaiture. La France envoie un navire amphibie, officiellement à destination de la Guyane pour cause de C19. La honte.

        +21

      Alerter
    • TB // 09.04.2020 à 23h22

      Comme si le président des États-Unis gouvernait tout seul… C’est une administration républicaine assez semblable à celles qui l’ont précédées — y compris les administrations démocrates ! Avec toujours le même « État profond » et les mêmes lobbies derrière.

      Ok, Obama était plus sexy. C’est la principale différence.

        +6

      Alerter
    • Patrick // 09.04.2020 à 23h43

      Si Trump tombait malade il arrêterait de tweeter comme un goret 🙂
      Dernier exploit en date : en 55 signes il a réussi à couler les cours du pétrole.

      Par ailleurs, attaquer un pays d’Amérique latine (ou du Moyen Orient) pour se faire réélire … ce n’est pas une nouveauté, et mon voeux s’adresse bien évidemment à Obama, Bush, Clinton (Hillary + Bill)… mais ils n’ont plus les leviers. C’est juste mesquin de ma part de leur souhaiter d’être contaminé mais bon, cela me ferait plaisir quand même, ils ont du sang sur les mains.

      Ma liste n’est pas exhaustive hein… mais bon je ne voudrais pas tomber sous le coup de la loi de mon pays 😉

        +2

      Alerter
    • Linder // 10.04.2020 à 07h48

      Trump est certainement le moins « va-t-en-guerre » des présidents américains depuis 40 ans. Je vois bien des gens aux Etats-Unis qui souhaitent prendre sa place, et qui sont autrement plus « vat-en-guerre », à commencer par Joe Biden.

        +8

      Alerter
      • Patrick // 10.04.2020 à 14h53

        Tiens, un martien ?

        Et la flotte dans la Caraïbe c’est pour promener le Covid ?
        L’installation de l’ambasse us à Jérusalem c’est pour amorcer un processus de paix ?
        La sortie unilatérale des accords sur le nucléaire iranien c’est pour de rire ?
        Les grandes manoeuvres de l’Otan à la frontière de la Russie c’est pour prendre l’aire ?

        Le seul moyen pour que les Yankee foutent la paix au reste de la planète serait qu’ils se foutent sur la g… eux-mêmes. J’ai bon espoir en ce moment.

          +4

        Alerter
    • Patapon // 10.04.2020 à 15h48

      Comme le souligne Pump, on déteste encore et toujours Trump. La presse MSM est soulagée, en fait, d’avoir trouvé un moyen de mentir un peu moins, parce qu’on lui offre un objet de transfert qui permet de ne pas dire d’où vient le mal exactement. C’est même conseillé : accabler Trump. Pendant ce temps, les États-Unis font ce qu’ils veulent, ils ne sont pas moralement responsables : c’est Trump. En réalité, ils adorent ça, c’est une aubaine.

        +4

      Alerter
      • Patrick // 10.04.2020 à 22h26

        « C’est même conseillé : accabler Trump »

        Personnellement j’accable n’importe laquelle des crapules qui nous gouverne.

        Il faut que ces gens-là redescendent sur terre ; vu qu’on ne va pas les chercher avec des fourches on peut espérer que le virus fasse le job, leur retourne l’estomac et toutes les entrailles.

        Leur mettre du plomb dans le crâne sans demander à Lee Harvey Oswald de reprendre du service 🙂

        Boris Johnson est dans de sales draps, cela « traumatise » les britanniques actuellement. S’il s’en sort, le PM aura certainement un autre façon de voir le monde. C’est humain, enfin.

          +0

        Alerter
  • jules Vallés // 09.04.2020 à 21h59

    Les USA la menace permanente contre la paix
    244 ans d’existence, en guerre 92% soit 224ans
    Culture belliqueuse obsédée par la force et la violence: Le « Washington Post » révèle qu’entre le 1er janvier et le 6 mars 2019, le nombre d’Américains morts par arme à feu dépasse les pertes subies le 6 juin 1944.
    Budget militaire, environ 1/3 du budget mondial

      +14

    Alerter
  • DVA // 09.04.2020 à 22h28

    Sinon, bisiness as usual …SpaceX prévoit de commencer à offrir des services haut débit Starlink en 2020

    SpaceX est confiant de pouvoir commencer à offrir un service haut débit aux États-Unis via sa constellation Starlink à la mi-2020, a déclaré la présidente et chef de l’exploitation de la société, Gwynne Shotwell, le 22 octobre.( 5G…)

    https://www.numerama.com/sciences/616956-spacex-doit-annuler-un-autre-lancement-de-satellite-a-cause-du-coronavirus.html
    mais les français ce sont encore fait couper l’herbe sous le pied…à moins que ça soit aussi prévu…
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/oneweb-oneweb-coronavirus-engendre-crash-constellation-satellites-58644/
    Bon, ok…je ne parle pas de la guerre des étoiles hein !!!kiss à tous !

      +1

    Alerter
  • Omelette // 09.04.2020 à 23h42

    Lettre de Maduro « au peuple [sic] des Etats-Unis d’Amérique » :
    https://mltoday.com/venezuelan-president-maduros-letter-to-the-people-of-the-united-states/

    Entretien resp. anti-drogue des Nations Unies sur les accusations contre le Vénézuela (et rien contre la Colombie et le Honduras) :
    https://thegrayzone.com/2020/04/03/un-narcotics-mob-treasury-running-mafia-venezuela/

    Ce que le virus ne tuera pas, nos armées s’en chargeront.

      +6

    Alerter
    • Bigtof // 10.04.2020 à 13h06

      Le Secrétaire d’Etat US Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA en train de vanter le fait que les USA sont des menteurs, des tricheurs et des meurtriers ! C’est vraiment à voir !
      https://www.youtube.com/watch?v=DPt-zXn05ac

        +0

      Alerter
      • Omelette // 10.04.2020 à 18h03

        mince, pourtant j’y croyais :
        « America remains the world’s leading light of humanitarian goodness. » (https://twitter.com/thehill/status/1247559857206628354)
        Peut-être que le mot « humanitaire » est un faux-ami ?…
        NB: plus ça va, plus j’ai l’impression que les politiques croient qu’ils parlent à des gamins : ton de + en + martial et paternaliste, vocabulaire de + en + pauvre et manichéen. Qu’on aime ou pas, Trump c’est du grand art dans le genre (cf. film Idiocracy).

          +1

        Alerter
  • Nanker // 10.04.2020 à 11h00

    « Quoi de neuf ? C’est le signe que ça va très mal aux États-Unis (…) puissant freinage économique en vu, et après… la grande machine américaine s’arrêtera au bord de la route »

    Heu il vous a sans doute échappé qu’ils sont en PLEIN délire d’hyper-puissance! L’économie américaine toussote à cause du Corona et Wall street pique du nez? Ben c’est simple on « imprime » 5000 milliards de dollars et on injecte tout ça dans la machine. Et si les 5000 milliards ne suffisent pas ils créeront 5 ou 10 000 milliards de plus, comme ça d’un claquement de doigts.

    Les Ricains sont en roue libre, ils font absolument **ce qu’ils veulent**. Ils viennent d’inventer l’économie hors-sol, en apesanteur. Ils font la course avec une bonbonne d’EPO financier raccordée à chaque bras.
    Et qui va lever le doigt et leur dire que ça ne se fait pas, qu’on ne participe pas à la course internationale dopé comme une mule? Nous Français? Les Chinois? Les Russes? Bon courage!

      +5

    Alerter
    • Bigtof // 17.04.2020 à 00h17

      Pas les Américains.. Quelques zétazuniens, dont les dirigerants et propriétaires de BlackRock ! Car c’est Blackrock qui va choisir où seront investit les 5.000 Miliiards que vous évoquez..
      Oui, les même Blackrock qui ont rencontré Macron et l’on conseillé pour la future privatisation du futur régime universel de retraite qu’on nous concoctte…

      https://reseauinternational.net/blackrock-prend-les-commandes/

        +0

      Alerter
  • fanfan // 10.04.2020 à 12h46

    Pas de guerre étasunienne contre le Venezuela.
    Plus de sanctions pénales.
    Nous voulons la paix.
    Nicolás Maduro Moros
    Caracas, 3 avril 2020
    https://www.legrandsoir.info/venezuela-lettre-du-president-au-peuple-des-etats-unis-d-amerique.html

      +2

    Alerter
  • redrock // 10.04.2020 à 19h57

    Laf
    France aussi à envoye un navire hopital mixte de débarquement de 200m, porte hélicoptères le « Dixmude »!
    Coronavirus et Otan!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications