Les Crises Les Crises
31.juillet.201431.7.2014 // Les Crises

Édito (orgasmique) du Monde : “Grâce à Poutine, l’Europe se fâche… et existe”

Merci 0
J'envoie

Grâce à ce nouvel édito made in OTAN du Monde, on sait enfin à quoi sert l’UE : déclencher des guerres !

Edito, LE MONDE | 31.07.2014 à 12h23

Vladimir Poutine a réalisé une performance peu commune : le président russe a poussé l’Europe à prendre une décision forte en politique étrangère. Il est ainsi à l’origine d’une sorte de première dans l’histoire de l’Union européenne (UE). Il a fait bouger Bruxelles, laissant entrevoir la possibilité qu’a l’UE d’être, si elle le veut, un acteur sur la scène internationale.
L’occasion, c’est l’Ukraine. L’Europe s’est efforcée ces derniers mois d’obtenir du Kremlin qu’il cesse d’entretenir la guerre dans ce pays. En vain. Elle a jugé qu’il était temps de passer à des sanctions économiques crédibles. Elle les a votées mardi 29 juillet.

Celles-ci sont sans précédent par leur vigueur. L’UE ferme ses marchés financiers à la Russie – la mesure vise les entreprises et banques d’Etat russes, très grosses consommatrices de prêts bancaires européens. L’UE interdit de nouvelles ventes d’armes et matériels militaires à Moscou – les « anciennes », et notamment la livraison d’un navire français de type Mistral, échappent à cet embargo. Enfin, l’Union limite considérablement les exportations de technologies de pointe dans les domaines de l’exploitation pétrolière et gazière.

LE MÉPRIS DE POUTINE

Longtemps, il n’y a pas eu de majorité au sein des Vingt-Huit pour prendre contre la Russie des mesures aussi sévères. Celle-ci est un partenaire commercial important pour l’Allemagne et l’Italie ; par oligarques interposés, elle est source de gros revenus pour la City de Londres ; elle est aussi, depuis Nicolas Sarkozy, un client pour les chantiers navals militaires français ; enfin, elle approvisionne en gaz une bonne partie de l’Europe de l’Est.

Et longtemps, Vladimir Poutine, qui cache mal son mépris pour ces Européens « décadents », a cru les Vingt-Huit incapables de devenir des acteurs sérieux dans la crise ukrainienne. Contre les Etats-Unis, il a joué, habilement, avec les divisions européennes, s’emparant impunément d’une partie de l’Ukraine, la Crimée.

Qu’est-ce qui a changé ? Qu’est-ce qui a bien pu unir les Vingt-Huit dans un geste de colère à l’encontre du Kremlin ? Réponse : Vladimir Poutine. Il n’y a encore qu’un faisceau d’indices pointant en direction des séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine. Mais la mort de 298 personnes dans le drame du vol MH 17 de la Malaysia Airlines – vraisemblablement détruit par un missile – a été l’occasion d’une prise de conscience. C’est bien M. Poutine qui entretient la guerre dans l’est de l’Ukraine. C’est la Russie qui alimente les séparatistes en armes lourdes – et qui n’a pas fait un geste pour favoriser une enquête indépendante sur le terrain du crash.

Tout change si le Kremlin impose aux séparatistes de désarmer et de négocier. Mais M. Poutine peut-il changer, lui ? L’Europe doit garder la porte ouverte à la négociation, sur l’Ukraine et sur une normalisation de ses relations avec la Russie. Mais sans se faire trop d’illusions.

Source : Le Monde

135 réactions et commentaires - Page 2

  • barre-de-rire // 01.08.2014 à 11h22

    la conformité par principe de réciprocité ?,” j’achète ton gaz/pétrole – tu fermes ta gueule ? ”

    1- différent d’appréciation territorial ( euphémisme stratosphérique ),
    2- conflit, ( guerre ou pas guerre )
    3- renégociation ( à la hausse bien entendu )
    4- augmentation. ( l’objectif final )

    je l’ai expliqué dans un autre post. guerre ou pas guerre, c’est écrit depuis 1972. le peu de lois et principes économiques font que, sans faire de jeu de mot, par essence on ne peut qu’augmenter les prix du fait de la raréfaction. l’économie mondiale ne se contracte pas à cause d’une crise de confiance pour payer la dette, c’est de la connerie ça, le système est infini on empreinte pour payer ce qu’on doit déjà, c’est exponentiel, ça repose sur du vide mais ça fonctionne. plus personne n’est solvable depuis longtemps mais ça empêche pas le système de tourner.
    le fait que l’économie réelle s’arrête comme un moteur qui serre progressivement et finit par s’arrêter c’est sur le fait de la raréfaction de l’outil qui fait tourner ledit moteur. et toujours sans jeu de mot, pour qu’un moteur tourne, faut du carburant.

    c’est démontré, à 110 dollar le brent y a zéro croissance. tout le bénéfice y passe. on y est, depuis des années on nous bassine mais c’est fait, on est dans le déclin énergétique fossile.

    http://imago.hautetfort.com/archive/2013/05/22/contre-choc-petrolier.html#more
    c’est un lien qui résume.

    j’ai perdu le geab ou tout était expliqué mais on voit bien depuis 1 an il stagne entre 100 et 110.
    – on ne peut pas s’en passer sinon y a pu de transport donc pu de commerce,
    – on peut pas augmenter le prix sinon c’est du business à perte,
    – en même temps il en faut et ça coute de plus en plus cher à produire.

    comment voulez vous régler le problème ( définitivement on peut pas ) si ce n’est de détendre le cours en ayant la main sur l’un des stock les plus grand restant pour prolonger la durée de vie du système, le temps que technologiquement on trouve une alternative, VIABLE, pas le full électrique, c’est de couille en barre ça aussi, une voiture électrique produit + de co2 qu’un diesel, faut le savoir, entre la fabrication véhicule, batterie, infrastructure de rechargement, ajout de production électrique nationale pour recharger les batteries, on explose les couts et le rendement est 10x inférieur à un diesel, et j’ai pas parlé des 150km d’autonomie…
    et cerise sur le gateau, on veut sortir le pays du nucléaire pour l’energie…

    donc, je résume, on veut piller la russie pour souffler un peu coté pétrole & gaz, pour que ça nous laisse du temps…pour… attention… attachez vos ceintures…. éteindre le nucléaire pas cher mais qui donne du déchet et est un peu dangereux avec le vieillissement pour augmenter la pollution de co2 par le charbon qui compensera les creux de production du renouvelable qui a un rendement de merde ( solaire 18% ), pour pouvoir en plus de soutenir la consommation énergétique des batiments, aussi prendre en charge l’énergétique du transport !

    donc… il faut sanctionner la Russie !

    simple.

    imparable.

    quand je dis qu’on a aucune visibilité à 5 ans…. on est pas apte au niveau sociétal de concevoir une évolution en harmonie avec nous même et notre environnement… on veut tout dominer, automatiser, maximiser les rendements… drone de livraison, voiture sans volant, robot ouvrier… mais l’énergie biologique de la masse travailleuse humaine est le seul moyen de perdurer, on est victime de notre progrès. une fois que l’intégralité du système sera électrifié, automatisé, sans besoin humain pour subvenir à son semblable le moindre problème type une éruption solaire du 12/07/12 bien ajustée et on retournera de force en 10.000 avant J.C. je donnerai cher pour voir un bobo tenter de planter des carottes avec un iphone.

    on fait exactement, à 100%, le diamétral opposé de ce qu’il faut faire.

    vous savez tout maintenant.

    http://fr.ria.ru/infographie/20100831/187329040.html

      +0

    Alerter
    • chios // 01.08.2014 à 12h21

      WOW!
      Quel pouvoir de synthèse…
      STP, recommence à dire ce que tu penses.
      La plupart d’entre nous, on rame, dans des voies de garage, mais toi, tu es dans “La voie royale”
      S’il-te plaît, fais des phrases, pour qu’on comprenne mieux…
      Recommence.

        +0

      Alerter
      • samuel // 01.08.2014 à 19h12

        Ne soyez pas si en violence envers votre prochain qui se trouve peut-être tout autant dans la même galère que vous, vous savez son propos n’est pas si à coté de la plaque. Et cela même si certains passages ne sont pas si évident à saisir pour tous, S’il vous plaît prenez-vous en d’abord aux gros banquiers ! Et quand bien même il vous aurait exprimé la chose différemment, vous n’auriez peut-être pas plus voulu l’entendre sur les autres aspects de ce qu’il avance, c’est pourtant fort clair je trouve, pour que vous compreniez mieux la chose. Pourquoi agissez-vous alors ainsi ? Serait-ce parce que vous le voyez tout autour de vous ? Faisons d’abord le jeu des puissants, prenons-nous en d’abord les uns envers les autres, mais cela n’y changera rien non plus, tant de gens qui se déchirent déjà un peu partout dans la violence pour s’en sortir, vous comprenez ce que je veux dire ?

        Dites lui plutôt: “Eh l’ami, c’est fort intéressant ce que tu dis, mais des fois tu sais, ça fout franchement le moral dans les chaussettes, moi qui suit déjà tant la merde ! “

          +0

        Alerter
  • Doctorix // 01.08.2014 à 12h21

    Les journalistes du Monde, et la plupart des autres, feraient bien de faire attention à leurs fesses.
    L’apologie des crimes de guerre valut à certains de lourdes condamnation à Nuremberg, y-compris la pendaison:
    http://www.legrandsoir.info/Les-journalistes-etatsuniens-et-les-crimes-de-guerre.html

    La résolution 59 de l’Assemblée Générale de l’ONU déclare :
    « La liberté de l’information requiert un élément indispensable qui est la volonté et la capacité d’en user sans en abuser. Elle nécessite comme principe de base l’obligation morale de RECHERCHER les faits sans préjugés et de diffuser l’information sans intention malveillante. »

    La résolution 110 « condamne toute forme de propagande, dans tous les pays, qui tente de provoquer ou d’encourager toute menace contre la paix, toute violation de la paix ou tout acte d’agression. »

      +0

    Alerter
  • Sébastien // 01.08.2014 à 12h22

    Je suis étonné qu’il y ait encore des gens étonné par le travail de la presse Française. Vous avez déjà vu les médias s’opposer au pouvoir en place? Moi jamais.
    Ah si, une fois: c’était de Gaulle et c’était mai 68, une révolution colorée venue d’ailleurs….
    Suivez le lapin blanc.

      +0

    Alerter
  • Alexandre // 01.08.2014 à 18h26

    J’hésite entre croire qu’ils donnent dans la propagande la plus crasse et… qu’en réalité, ils croient vraiment en ce qu’ils écrivent. Les médias occidentaux vivent dans un monde si décalé de la réalité… Enfin, merci pour ce petit édito qui m’aura bien fait rigoler !

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 01.08.2014 à 19h17

    déjà annoncé la couleur” : non, cet article n’annonçait rien du tout, l’Europe n’avait pas d’ennemi commun à l’époque et ne s’en cherchait pas. Il rappelait seulement un vieux principe bien connu, mais sans rapport avec les faits. En revanche, il est évident que l’Immonde a mis ce principe à la base et en tête de son édito !

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications