Les Crises Les Crises
16.août.201416.8.2014 // Les Crises

(Encore du très lourd) Débat “Moscou sanctionnée par l’UE : Poutine peut-il plier ?”, avec Pascale Joannin

Merci 0
J'envoie

Débat sur France 24 le 30/07, thème “Moscou sanctionnée par l’UE : Poutine peut-il plier ?”

Avec Xavier MOREAU Rédacteur pour Realpolitik TV et SURTOUT Pascale JOANNIN Directrice générale, fondation Robert Schuman.

Observez la bien, elle est extraordinaire – elle pourrait vraiment bosser au “CNRS”…

Elle dirige donc cette très influente association européiste, du nom de l’ancien ministre de Pétain, frappé d’indignité nationale en 1945, qui OUPS, je voulais dire le “père fondateur de l’Europe”.

On pourrait penser que, de bonne foi, quelqu’un progfessant l’Humanisme, et la volonte de Paix animant soit-disant le machin de Bruxelles, on aurait des propos mesurés, à la recherche de la vérité.

À vous de juger (sans insulte en commentaire svp, ils sont supprimés, pour m’éviter un procès…) :

Source : France 24

P.S. merci de retranscrire ses meilleures répliques en commentaire…

 

146 réactions et commentaires

  • bluetonga // 16.08.2014 à 02h15

    J’avais écrit ailleurs que Moreaux se défendait mal à l’écran, ce qui à mon avis, est récurrent chez lui: autant sa plume est ferme et acérée sur realpolitik, autant ses interventions vidéo sont empreintes de maladresse, même quand c’est lui l’interviewer. Il bafouille, paraît intimidé, ne se montre pas à l’aise face aux caméras (et en plus, il est vrai, était ici désavantagé par le décalage du duplex). Quand il explique que la Communauté Européenne est une création américaine, il a sans doute raison, mais ça ne tombe pas juste, face à un adversaire dont les propos sont complètement superficiels et déconnectés de la réalité. J’ai le sentiment que dans ce cas de figure, il faut frapper plus vite et plus bas, là où ç.

    Je pense qu’il ne faut pas discuter avec une madame Joannin. Elle ne s’en donne pas la peine, tout est convenu d’avance, elle se contente de prendre des poses et d’asséner des slogans et des lieux communs avec une conviction feinte. Il n’y a rien de sincère dans sa manière d’interagir, dans son intonation, dans ses mimiques. Et en ce qui concerne le contenu, elle est l’exemple a contrario de ce que serait un débat d’experts. Un expert est toujours prudent et nuancé face à des réalités complexes. Mais elle, elle assène des vérités péremptoires et au bout du compte, ne dit rien qui vaille la peine d’être retenu.

    J’aurais tendance à dire : tant mieux. Quand quelqu’un se montre sous un jour aussi évidemment factice, d’une certaine manière, elle ne saurait tromper personne. Peut-être à son insu aura-t-elle pu fédérer davantage de scepticisme et de défiance à l’égard de son discours que n’importe quel contradicteur inspiré.

      +0

    Alerter
    • LesBarniques // 16.08.2014 à 02h53

      Je ne suis pas du tout d’accord. ll a un style posé, rationnel, calme, que bien des gens, comme moi, apprécient. Il apporte des faits, il recentre le débat. Devant son style, sa vis-à-vis n’en paraît ici que plus… hystérique (si j’ose exprimer ce mot).

      Faut aussi aller voir les commentaires sur Youtube.
      https://www.youtube.com/watch?v=SXKLNiGflAQ#t=623

        +0

      Alerter
      • Alae // 16.08.2014 à 10h59

        Si on voulait dresser une liste d’hommes qu’on peut tranquillement qualifier d’hystériques sur le sujet de la Russie en ce moment (argumentations fondées sur des slogans et des clichés, des manipulations émotionelles, une haine irrationnelle), je pense qu’on y retrouverait la quasi-intégralité des bobos de sexe masculin des médias mainstream.
        L’hystérie est l’apanage de la propagande européiste-atlantiste, et non d’un sexe ou de l’autre… tout simplement parce que, quand on n’a pas d’argument sérieux à faire valoir, on bascule forcément dans la facilité : le mensonge, la pleurnicherie, le doigt pointé, la haine viscérale, la morale à deux balles, etc. En deux mots, la démagogie.

          +1

        Alerter
      • Thomas // 16.08.2014 à 21h50

        En effet, Xavier Moreau est très bon je trouve aussi !

        Je vous encourage à visionner aussi un débat à Moscou avec Alexandre Latsa qui est aussi très convainquant :

        http://alexandrelatsa.ru/2014/05/debat-sur-france-24-la-russie-de-poutine-lukraine-et-le-nationalisme-russe/#comment-134131

          +0

        Alerter
      • Mouroux // 17.08.2014 à 02h26

        Je ne serai pas insultant car c’est (heureusement interdit) mais vraiment ça commence à me sortir par les yeux cette unilatéralité du discours, ces contre vérités (Schuman, responsables de l’exposition de l’avion) assénées avec tant de fatuité et de vanité, d’ absence totale de sens critique, se faisant les simples ventriloques du blougi blouga médiatique savamment orchestré. Cerise sur le gâteau en plus par une représentante de la fondation Schuman. Mais sait – elle au moins qui il était ce Schuman? Arrivé à ce point d’absurdité de 2 choses l’une : soit ils sont payés pour ce lavage de cerveau de masse, soit ce sont de simples pleutres qui par facilité, par lâcheté, par absence de force d’âme, s’en remettent sans évidemment vouloir de l’avouer à l’establishment de façade. Et malheureusement je crois plus à ce deuxième cas. A la place de cette pauvre fille, j’aurais honte.

          +0

        Alerter
        • Chapaate // 17.08.2014 à 15h29

          Pour que cette pauvre blonde ai honte il faudrait qu’elle possède ne fusse qu’une once d’amour propre.

            +0

          Alerter
          • Chapaate // 17.08.2014 à 15h34

            Blague a part. Son discours démontre bien qu’elle est aux ordres de Washington, Accuser Moscou d’enfreindre le droit international en oubliant totalement les divers crimes commis par l’europe, la France, l’otan ainsi que les USA, est la preuve qu’elle ne fait que répéter ce pourquoi elle est grassement payée.
            Ou autre hypothèse elle est réellement blonde.

              +0

            Alerter
    • Albert Berlin // 16.08.2014 à 04h52

      “J’avais écrit ailleurs que Moreaux se défendait mal à l’écran, ”

      Il n’est pas en studio, entend sans doute mal, avec retard, se fait couper sans pouvoir voir venir la chose (étant loin, ne voyant pas son adversaire). Ne parlons pas du parti-pris de la journaliste.

        +0

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 16.08.2014 à 11h23

      @bluetonga : d’accord avec vous, il s’est mal défendu, mais pour d’autres raisons. Il veut dire que ces “sanctions” ne serviront à rien, mais perd son temps à vouloir le justifier en citant des sources que la dame blonde peut supposer fiables. Il aurait mieux fait d’expliquer pourquoi Poutine ne cèdera pas, et qu’au contraire il répliquera. Discuter les justifications, (MH17), que ce soit sur le plan du droit ou de l’efficacité, était vain puisque leur décision était prise.

        +0

      Alerter
      • bluetonga // 16.08.2014 à 11h58

        Merci crapaud rouge, c’est ce que je voulais exprimer.

        Vu le niveau de l’adversaire, il ne faut pas finasser. Il est clair qu’elle se cantonne au mantra occidental, et que son principal talent dans un débat est de lâcher ses petits scuds tout en alternant mines condescentantes et moues scandalisées.

        Pas besoin de prendre des gants ou d’expliquer le fond des choses avec ce genre d’interlocutrice, plutôt opter pour : crochet du gauche, crochet du droit, uppercut. Et ce d’autant plus qu’il n’y a pas photo, entre l’extraordinaire vacuité de l’obscure madame Joannin, plaisante vitrine de l’establishment, certes, et l’expertise de Xavier Moreau, étalée et consultable sur realpolitik depuis quelques années déjà.

        On peut ou pas discuter de la qualité des prestations de Moreau à l’écran. Mais à ceux ou celles qui ne le connaîtraient pas, je les engage vivement à aller consulter sa série de billets sur l’Ukraine sur son site reapolitik (“république bananière”). Je n’oserais les qualifier de perles d’objectivité, tant la cause de l’alliance franco-russe semble lui tenir à coeur, mais leur verve réchauffe, et ses arguments sont le plus souvent étayés par des sources russes. Il s’agit clairement d’un expert dans son domaine, jouissant de bonnes sources d’information.

        Qui plus est, et ça ne gâche rien, la perspective de procès ne semble pas trop l’effrayer, étant donné sa propension à tailler quelques costars nominaux parmi les journalistes français “experts” de la Russie.

          +0

        Alerter
    • LAURENT // 16.08.2014 à 15h46

      Cela fait gerber d’entendre cette personne se réclamer de “la communauté internationale” En fait elle ne représente qu’elle même

        +0

      Alerter
      • bocanegra // 17.08.2014 à 14h05

        malheureusement non …elle a le pouvoir et la certitude qui va avec !

          +0

        Alerter
  • Alexandre // 16.08.2014 à 02h20

    “Vous êtes vraiment embrigadé, on comprend que vous soyez à Moscou, vous ne lisez qu’une presse…”

    “C’est grâce à eux (les Russes, NDR) qu’un avion est tombé”

    Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité…

    C’est assez difficile de retranscrire ce qu’elle dit en fait, elle s’exprime assez mal, ses propos sont confus, et honnêtement, je ne vois pas bien en quoi la moindre de ses phrases est intéressante. J’ai honte pour Monsieur Moreau, qui se retrouve à devoir débattre alors que le niveau est si bas.

      +0

    Alerter
    • GLEB // 16.08.2014 à 09h45

      Désolé pour cette référence, mais qui en dit long sur les méthodes utilisées par Madame JOHANNIN ou par BHL à Odessa.
      ” La faculté d’assimilation de la grande masse n’est que très restreinte, son entendement petit, par contre, son manque de mémoire est grand. Donc toute propagande efficace doit se limiter à des points fort peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées aussi longtemps qu’il le faudra, pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l’idée. Si l’on abandonne ce principe et si l’on veut être universel, on amoindrira ses effets, car la multitude ne pourra ni digérer ni retenir ce qu’on lui offrira. Ainsi le succès sera affaibli et finalement annihilé.”
      Ca date de 1924 et c’est extrait de “Mein kampf”
      La vision qu’il a de la propagande, du bourrage de crâne et surtout de la technique de communication pour arriver à ses buts est très intéressante et elle s’applique parfaitement aux médias UE sur l’affaire ukrainienne …
      Je ne dis pas que USA/UE sont des nazis, mais que les techniques employées sont les mêmes.

        +0

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 16.08.2014 à 10h56

        Merci d’avoir cité “Mein kampf” pour situer l’origine de la propagande en Occident, mais cela appelle quelques remarques :
        1) la propagande ne consiste pas seulement à rabâcher : elle serait totalement inefficace si ses “slogans”, ou “éléments de langage”, n’étaient pas soigneusement choisis : “LA communauté internationale”, “sanctions”, “règles”, “viol”, …
        2) les termes sont choisis selon que le pays concerné est dans le camp du Bien ou du Mal. Dans le premier cas, on n’entend parler que de “ses droits”, dans le second, il n’en est plus question puisqu’il est censé avoir “violé” les “règles internationales”.
        3) sauf très rares exceptions, les “merdias” ne font plus que des formats courts, (comme le “débat” qui fait l’objet de ce billet), de sorte qu’ils ne présentent jamais ni détail, ni argumentation sérieuse, ni historique des faits, ni confrontation. (En particulier avec le cas israélien, évidemment…)

          +0

        Alerter
        • Alexandre // 16.08.2014 à 12h01

          Tout à fait d’accord. On critique beaucoup, et avec raison, le fond des propos tenus ça et là dans les médias mainstream, mais on néglige un peu plus l’aspect purement formel des choses, c’est à dire le langage.

          Ainsi que l’a parfaitement illustré Georges Orwell dans “1984” (alors que la “Ferme des animaux” se focalise davantage sur le mensonge), maîtriser la pensée passe par une maîtrise de la langue, et par là, son appauvrissement. Ressasser toujours les mêmes termes, et les accoler aux gentils ou au méchants, comme vous le dites parfaitement bien, est une technique qui malheureusement fonctionne.

          Mais ceci entraîne, il faut le dire (je persiste et signe) une péjoration de plus en plus visible des débats qui sont bien souvent d’une médiocrité affligeante. Car si l’on ne peut plus s’exprimer dans un langage ouvert, on ne peut que tomber dans la formule creuse et médiocre, ce qu’illustre parfaitement Mme Joannin, dont on ne sait pas si l’intervention relève de la farce.

            +0

          Alerter
  • Delta // 16.08.2014 à 02h38

    Ca rappelle un peu le “débat” NKM Hidalgo: ca parle le plus possible pour occuper le terrain, tout en ne disant rien, mais en le disant sur le ton méprisant de celle qui détient forcément LA vérité.
    En fait, c’est assez insupportable à regarder.

      +0

    Alerter
  • babarovitc // 16.08.2014 à 02h40

    huumm, je la verrai bien à la récupération, en numéro 6, vu sa hargne, pour le pressing ça peut m’aider. Merci Olivier. Pour le reste elle est une vulgaire propagandiste atlantiste de bas étage se basant sur la pathos (“l’affectivité” de dedefensa.org) , et le fameux R2P à double standard. Une véritable honte à l’esprit critique et la recherche de la vérité, elle pourrait travailler aux RP d’Hillary Clinton, elles s’entendraient bien.

    Frédéric, Capitaine et gardien de but de l’equipe de foot-loisirs du CNRS.

      +0

    Alerter
  • STAN // 16.08.2014 à 02h43

    Oui ! La Russie a besoin de l’Europe. Après blocages d’importation de saumon de Norvège, faut qu’ils se réhabituent de manger caviar. Mais on ne le savait pas au moment de débat.

      +0

    Alerter
    • Macarel // 16.08.2014 à 19h48

      Le saumon (d’élevage) de Norvège, est plein de produits toxiques. Il vaut mieux manger du caviar !

        +0

      Alerter
  • Crinc // 16.08.2014 à 02h46

    Je le trouve posé, Xavier Moreau. Son interlocutrice lui coupe la parole avec arrogance et se gausse, par masquer le vide de ses propos :« Vous avez raison, y a que la faute des Américains et pas la faute des Russes, sur ce que vous venez de dire, c’est très intéressant parce qu’en effet, c’est que la faute des Américains, les Russes sont blancs comme neige, ils n’ont rien à se reprocher et on devrait tous se baisser devant Saint Poutine pour lui offrir toutes les conditions qu’il veut mettre non, ça se passe pas comme ça, M. Poutine a violé le droit international »…
    M. Moreau avait-il vraiment dit cela ? C’est caricatural, et la discussion nuancée n’est pas possible.

      +0

    Alerter
  • bm607 // 16.08.2014 à 03h03

    “Oui parce que je trouve une certaine candeur dans ces gens qui font des affaires et qui font des affaires sans se poser des questions. Je pense que si Mr Moreau avait sa femme et son fils qui étaient morts dans l’accident il serait certainement plus réceptif aux sanctions” (elle a même tenté de le redire une seconde fois)
    Voilà typiquement l’argument idiot qui fait appel aux sentiments, digne de la TV quoi, mais sans rien apporter au débat.

    “…il y a de la part de la Russie une terrible mauvaise foi…” sans rien de plus. On assène, on assène, il en restera toujours quelque chose.

    “..sur l’accident et la tragédie on voit bien qu’il y a une volonté manifeste des séparatistes russes appuyés par monsieur Poutine de ne pas permettre aux enquêteurs internationaux, aux organisations internationales d’accéder au site où s’est crashé l’avion” (contré par Moreaux qui lui a gentiment balancé 2 contre preuves, via les dires du premier ministre des Pays-bas et John Kerry)

    Elle est très pénible, suffisante et mal élevée et il est trop dur de ne pas la traiter de noms d’oiseaux, j’ai arrêté : elle coupe la parole sans arrêt, alors que lui l’a laissé (trop) poliment laisser parler, elle ne rebondit que sur les choses qui l’intéressent, elle saisit un morceau de phrase et le monte en épingle (“.. il n’y a pas d’avion qui est tombé ?” et d’insister bien lourdement en le répétant bien fort, des fois qu’on n’ait pas vu la subtilité : elle est ridicule, elle a juste pris un morceau de la phrase en profitant d’une pause dans la diction de Moreaux), elle n’apporte rien du tout à la connaissance du sujet et encore moins à l’intelligence de l’humanité. Et elle a le culot de dire à Moreaux “vous êtes vraiment embrigadé”.

    Allez un petit dernier, illustré :”il [Poutine] va en payer le prix…il va être obligé de revenir aux tables de négociations avec une position différente de celle qu’il a aujourd’hui…”
    Il ne semble pas vraiment décidé à le faire. Il est en train de prendre des mesures pour les futures sanctions, témoin cet article par exemple :
    http://rt.com/business/180588-russia-central-bank-gold/
    “Russia is taking steps to ensure that it protects itself from any future dollar or euro sanctions.
    …..
    While the West is continuing to try and punish Russia via economic sanctions, the response of the Russian Central Bank has been to diversify away from the euro and dollar – and to buy up more gold. ”
    Comme le dit Moreau dans la vidéo “… c’est nuisible pour l’UE”

      +0

    Alerter
  • David // 16.08.2014 à 03h38

    J’ai déjà regardé ce “débat” sur le site Realpolitik.tv. Je ne suis pas d’accord avec l’opinion que Xavier Moreau ait fait mauvaise impression — il est très difficile d’être convaincant quand le conférencier vous coupe la parole et ne vous permet pas de vous exprimer, et il est de surplus difficile d’être convaincant quand l’information que vous essayez de partager n’est pas un lieu commun.

    De plus, le jeu est pipé: sur un plateau télévision, ce qui compte c’est l’aisance et l’émotion, pas le message. Un excellent exemple était la confrontation d’Olivier Berruyer et de Pierre-Yves le Borgn sur le plateau de France24. D’abord, notez que la présentatrice présente d’abord M. Pierre-Yves le Borgn, M. Berruyer ensuite. M. Le Borgn’ est le premier à être interrogé, Olivier ensuite. Notez la position des bras de Mme Burggraf: sur les anches pour le premier invité, bras croisés pour Olivier — accord avec le député, méfiance envers l’économiste: et immédiatement, elle coupe la parole à Olivier avec une désinformation énorme — que les agences américaines vont apporter des preuves le jour même, désavouant de la façon tout ce qu’Olivier vient de dire. Le pire, c’est qu’elle ment sciemment, en parfaite connaissance de cause, ce qui est aussi révélé par la position de ses mains (le doigt sous le menton). Immédiatement après, pendant qu’Olivier essaie de formuler une réponse à cette ineptie — sans dire que s’en est une — on joue le jeu des émotions: 298 morts, profère M. Le Borgn’ solennellement.

    Et ainsi de suite. Olivier se débrouille assez bien, tout de même, surtout avec l’intervention “c’est gravissime, ce que vous venez de dire…”. Mais son manque de formation pour la communication télévisé est clair.

    La même chose se produit dans Le débat ci-dessus: on présente d’abord le jeune premier — dans ce cas, Mme Pascale Joannin. Ensuite, explication graphique. Finalement, Xavier Moreau. M. Moreau ne se laisse pas couper la parole, et tente de donner un commentaire approfondi. Confrontation immédiate avec la présentatrice, qui, juste ensuite, “aimerait bien avoir l’avis de Mme Joannin…”.

    Et Pascale Joannin de jouer immédiatement sur les émotions: “Je pense que si M. Moreau avait eu sa femme ou son fils morts dans l’accident…”. Quel coup bas…

    Mais bref, tout ça, c’est quotidien.

      +0

    Alerter
    • tepavac // 16.08.2014 à 23h16

      he bien, si la famille de monsieur Moreau avait péri dans ce drame, alors il aurait trainé la dame Joannin devant les tribunaux pour entrave à la manifestation de la vérité dans une enquette criminelle, pour le moins, et tres certainement pour complicité dans la dissimulation de preuves, recel de malfaiteurs et j’en passe.
      Rien n’interdit à une victime, ou d’une victime par “ricochet”,(oui, oui ça éxiste en droit) de citer en justice un individu qui par ses agissements tente d’orienter une opinion ou une enquette en vu de soustraire les coupables d’un crime.

      Alors me direz-vous, en France les sondages montrent que 70 % des personnes intérrogés, ont peur ou n’ont pas confiance en cette vénérable Institution. C’est ma foi vrais qu’il y a dans son fonctionement quelques réelles curiositées qui laissent pantois plus d’un justiciable, et révoltée plus d’une victime de ses étrangetés, plus que douteuses.

      Néanmoins’ ce n’est pas parce-que nous ne savons pas utiliser habilement cette protection, ou que nous en ayons peur, que nous devons nous en démunir au profit des malfaisants.

      Si nous ne nous adrèssons pas à nos Juges naturels, alors il ne reste plus que la justice de la rue et de la guerre.
      Monsieur Moreau était certe peu préparé à une action malhonnete, mais son véritable tord, c’est d’avoir ignoré que c’est une action de guerre, faite par entités en guerre, pour faire la guerre à une autre nation.
      Ce n’est que mon avis, mais je trouve certains esprits bien candides face à cette avalanche de mensonges et d’agissements qui ne laissent aucun doute sur ce qui se déroule devant la terre entière comme témoin.

      Je ne vais pas le dire à la façon O.B. , mais voila les faits; un concupisçant convoite la maison de la belle de son voisin, mais comme ils ont des enfants qui refusent alors le concupisçant les assassine alègrement en se portant témoin que les rebelles sont des térroristes.

      Bon je veux bien que dans la nature sauvage ces agissements éxistent, ils éxistent, mais qu’on insulte pas le peu d’intélligence que je possède pour me faire croire que c’est le voisin qui est coupable et qu’il normal, voir légal d’assassiner les fruits du couple ancienement créé.

      ah oui j’oubliais, le voisin, demain ça peux etre vous.

        +0

      Alerter
  • Louis Robert // 16.08.2014 à 03h41

    Je crois que pour un citoyen français, le fait de s’attarder autant et si souvent sur de si misérables propos relève de ce que l’Église catholique romaine appelle de la délectation morose. Il convient de rappeler qu’il s’agit en l’occurrence d’un dévoiement grave du repentir qui rend même inopérante la grâce efficiente de la confession!… Ne se trouvera-t-il donc personne pour lui préférer plus souvent, en cette vie si éphémère, l’état de grâce?

      +0

    Alerter
  • JC // 16.08.2014 à 03h49

    On ne devrait même pas accepter une discussion sur l’efficacité des sanctions, le fait accompli, simplement leur renvoyer un “heureusement, elle ne seront pas efficace !”, et revenir aux causes mensongères de ces sanctions qui n’ont pas lieu d’exister.

      +0

    Alerter
  • Oiseau-Fou // 16.08.2014 à 04h38

    1-“Les sanctions étaient prévues et inéluctables”.
    Avant ou après?
    2-“Parcequ’il y a eu cette tragédie de l’avion”.
    On ne savait pourtant pas qui en était responsables, ça ne fait rien le coupable est désigné sans aucunes preuves.
    3- “Inéluctable, parce que on a la Mauvaise foi du président russe”.
    Et la mauvaise foi de l’Occident, on en parle? Un jour il fallait permettre aux enquêteurs d’aller sur le site du crash, le lendemain il ne fallait pas que la Russie s’en mêle ne serait même pour sécuriser le lieu.
    4-“Il ne comprend que les rapports de force”.
    C’est sûr, il a vraiment très peur. Le rapport de force qui vient plutôt de la communauté internationale se retourne contre cette même communauté.
    5- “Si Mr Moreau avait son fils ou sa femme mort dans cette accident”.
    Il faut savoir, soit c’est un accident, soit un missile. En interpelant Mr Moreau lui suggérant de penser à sa famille, c’est une façon d’apitoyer et de fait pointer la responsabilité du président russe.
    6 – Pour les sanctions- “Si les russe n’ont plus de client”.
    C’était donc cela? priver la Russie de client? Et la chine puis les autres pays non alignés?
    7 -“L’économie russe n’est pas très en pointe”.
    La notre se porte à merveille? La Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, on en parle? Puis la France qui ne va guère mieux. Mais ce n’est pas grave, on n’en parle pas.
    8- “Les américains vont sanctionner aussi”.
    Ben voyons! Les ventes d’hélicoptères russes au Pentagone continuent dans une merveilleuse farce.
    9- “Sans réaction, on passera à un étage supérieur dans les sanctions”. et “poutine va en payer le prix”.
    Oui, comme on le voit nos producteurs en sont très joyeux et les cours s’effondrent. mais ce n’est rien puisque c’est le prix à payer. Poutine est renforcé dans son propre pays parce que le peuple se soude à lui. Par ailleurs, il est vu comme un homme fort qui a de la poigne dans d’autres pays même au USA. Le président français peut-il en dire autrement?
    10- “Il y a une volonté de Mr Poutine de ne pas permettre aux enquêteurs d’accéder sur le lien du crash”.
    Mais bien sûr! C’est pour ça que Kiev bombarde ce lieu mettant en danger les enquêteurs de l’OSCE? C’est pour ça aussi qu’on a demandé aux russe de tout faire mais sans y aller? Souvenez vous, un jour il fallait que la Russie face tout, le lendemain “horreur, malheur” elle se mêle de tout.
    Conclusion, l’Occident a besoin d’un bon médecin.

      +0

    Alerter
    • Corneille // 16.08.2014 à 14h42

      Si j’avais un membre de ma famille dans cet avion, je me battrais pour la VRAIE VERITE !
      Car si pour des raisons POLITIQUES on nous ment sur la cause de cette tragédie, cela est une deuxième mort pour les personnes qui ont péri dans cet avion !

        +0

      Alerter
      • Papagateau // 16.08.2014 à 20h22

        Avion :
        Si on condamne un innocent, alors le vrai coupable demeure impuni.

        N’est ce pas là un vrai scandale pour la société comme pour les proches des victimes ?

          +0

        Alerter
  • jp // 16.08.2014 à 05h56

    elle a cette même arrogance que les gens de la caste BHL. La nouvelle aristocratie, imbuvable, ignorante, méprisante.
    vers la fin elle assure “l’économie européenne sera beaucoup moins impactée que l’économie russe”
    Et le lendemain de l’annonce par la Russie de l’interdiction de l’importation de produits agroalimentaires, le président de la FNSEA allait chouiner chez Hollande.

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 06h23

    Après tout si cette dame croit à ce qu’elle dit, autant la laisser dire. L’avenir démentira ses prétentions.
    Parler de la mauvaise foi du Président Poutine avec autant de mauvaise foi, c’est un record. La réalité dans les faits réels ne donnera pas les résultats qu’elle prétend.
    Pour ma part je trouve encore une fois des propos méprisants à l’encontre d’un grand chef d’état et une haine à peine voilée qui me semble suspecte sur un tout autre plan que celui de la politique. Décidément nous avons souvent à faire à des spécialistes qui semble avoir des comptes à régler.
    Personne n’est blanc comme neige, c’est évident,cela ne fait pas avancer le débat. Tout cela vole bien bas.
    En tout cas il faut continuer à démentir les fausses accusations concernant l’attentat contre le Boeing malaisien. Quand on me pose la question de la responsabilité de la Russie je réponds simplement par une question : pourquoi et dans quel but? ce qui est aussitôt suivi par des bredouillements en guise de réponse.Poutine est très malin dit-on, sauf pour l’attentat du Boeing, où là subitement il devient complètement idiot, ce qui bien sûr est contradictoire. Mais je pense qu’au total Xavier Moreau face à une agressivité visible (et révélatrice) a fait passer des messages. Faire plier le vilain macho, lui faire comprendre qu’il n’est pas ce qu’il prétend, quel niveau??? On est loin de la politique.

      +0

    Alerter
  • papy // 16.08.2014 à 06h54

    Sinon en plus d’avoir des avis, ils offrent des viennoiseries !

    “Petit-déjeuner débat sur la situation des Tatars en Crimée après l’annexion russe
    France – 04/06/2014
    Le 4 juin 2014, la Fondation Robert-Schuman a reçu Refat Tchoubarov, actuel président du Mejlis (assemblée des Tatars de Crimée). Autour du chef de fil des Tatars de Crimée et dans le cadre de ce petit-déjeuner débat, les discussions ont porté sur la situation à la fois politique, sociale et économique de la Crimée post-annexion russe.”

      +0

    Alerter
    • tepavac // 16.08.2014 à 23h32

      il n’y à plus qu’à inviter les autonomistes Bretons, Corses, Basques, Irlandais, Vénitiens, Wallons…..

        +0

      Alerter
  • PA.Québec // 16.08.2014 à 07h35

    Effondrement de la production automobile en Ukraine. Zaz en grande difficulté (lu que 21.000 employés mis à pied), mais aussi autres usines, par exemple celle d'”Eurocar” en Transcarpatie (Skoda) et Krementchoug avec des voitures Geely.

    http://korrespondent.net/business/companies/3404269-zaz-praktychesky-ostanovyl-proyzvodstvo-avtomobylei

    http://fr.wikipedia.org/wiki/ZAZ_(entreprise)

    http://www.kolesa.ru/article/avtorynok-v-ukraine-na-grani-vymiranija-2014-08-11

      +0

    Alerter
  • PA.Québec // 16.08.2014 à 07h37

    Opération dans le Donbass marche pas du tonnerre pour armée ukrainienne dans certains secteurs.

    http://freednews.tumblr.com/post/94869381548/compte-rendu-rapide-de-lappel-dun-soldat-ukrainien-a

      +0

    Alerter
  • samuel // 16.08.2014 à 08h02

    Pourquoi sanctionner un pays qui en est aucunement le premier responsable aux yeux de l’histoire, tout cela en réalité n’est aucunement bon pour l’activité, mais voilà lorsqu’elles auront plus de fuites de sang elles changeront peut-être d’avis. Et puis comment les sanctions pourraient-elles moins faire de tort à la croissance, lorsqu’elles reposent surtout sur de fausses accusations péremptoires,
    mais peut-être que plus d’Occidentalisme forcené apporte automatiquement le bien de l’homme.

      +0

    Alerter
  • languedoc 30 // 16.08.2014 à 08h58

    La seule chose qui me vient à l’idée en voyant cette vidéo, c’est qu’il y a des paires de claques qui se perdent. A quoi bon commenter, tout ce qu’elle dit est faux.

      +0

    Alerter
    • VladP // 16.08.2014 à 09h16

      C’est egalement mon avis: ce genre de “débat” n’apporte absolument rien.
      Ce prêter à ce “jeux” ne fait rien d’autre que de permettre aux kollabos de débiterleurs fadaises et leurs slogans creux.
      “La Russie a abattu un avion, c’est pas bien tout de même” alors que toutes les preuves réelles montrent que ce sont les ukrainiens…
      “L’union sacrée de l’europe…” Bof! Et re-bof! Je n’ai pas eu le courage d’aller plus loin.
      Un blablatage vide de sens!

        +0

      Alerter
      • Wilmotte Karim // 16.08.2014 à 16h07

        Et ne pas se prêter au jeu, c’est leur ouvrir un boulevard.

        A part la reconquête des moyens matériels de communications et d’informations légitimes, il n’y a pas de “bonne réponse” face à ces problèmes.

          +0

        Alerter
  • purefrancophone // 16.08.2014 à 09h09

    Ce Monsieur , Xavier MOREAU , est trop bien élevé pour dialoguer avec ces deux femmes qui ne font que lui couper la parole .
    Il est plus intéressant de le lire , au moins on apprends des choses .Quand à dire que des corps du crash ne sont toujours pas rendu , les a t-on retrouvé ? Y a t-on accès ? Qui empêche véritablement d’aller sur le site ?
    Aucune réponse à ces questions , que des bavardages stériles et mensongers !!!!!
    Les sanctions envers la Russie vont couter plus cher aux pays Européens qu’à la Russie qui se tourne vers d’autres pays Les marchés perdu le seront pour très longtemps !!!!!!
    Voilà une belle occasion pour la Russie de signer d’autres partenariat et de lancer une vaste campagne pour l’agriculture dans son pays si vaste !!!!
    La Russie finra par être totalement autonome pour ses productions alimentaires ; les Européens mais surtout les Américains n’y pensent pas et pourtant ….!!!!

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 09h24

    Mon commentaire est en attente de modération depuis 6H23. Je comprends qu’un tri est nécessaire, mais il ne me semble pas qu’il y ait des éléments susceptibles de justifier un retrait? Je pense qu’il est utile dans certains cas de tenir compte des attitudes des débatteurs comme dans cette vidéo, parce qu’elles peuvent expliquer dans une certaine mesure le parti pris excessif, ce qui est le cas de cette dame. Les termes faire plier Poutine par exemple, comme s’il s’agissait d’un vilain macho qui a besoin de prendre une leçon.

      +0

    Alerter
    • Surya // 16.08.2014 à 09h43

      à 6h23 le modérateur doit surement dormir.

        +0

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 10h03

        Pourtant les commentaires de 6h53 sont passés.

          +0

        Alerter
        • Surya // 16.08.2014 à 10h15

          ça n’a aucun rapport; c’est un robot qui filtre automatiquement les messages à passer dans la file de modération en attente d’une validation manuelle

            +0

          Alerter
  • Patrick Andre // 16.08.2014 à 09h26

    minutes restantes 3,01Mr Moreau s exprime:”Capitalisation boursière de la Russie 44%,celui de la France près de 100% et des états unis 116%”

    Que veux t il faire comprendre par la?
    Merci

      +0

    Alerter
    • Nerouiev // 16.08.2014 à 10h55

      Effectivement, je m’étais posé la même question, la capitalisation boursière étant la valeur à l’instant t de toutes les actions d(une société, je ne sais pas à quoi elle est ramenée pour être exprimée en pour cent.
      Quoi qu’il en soit Madame Joannin, profitant de son titre s’est exprimée en ne jouant que sur la corde émotive des téléspectateurs au service d’une mission commandée car, comme Obama, elle affirme des vérités non étayées, ne serait-ce qu’un minimum. C’était la caricature typique de la propagande. En revancha j’ai beaucoup apprécié M. Moreau qui est resté imperturbable et n’est absolument pas entré dans son jeu. Il a bien fait et n’en est que plus digne, ce qui évidemment la rabaisse au niveau du simple citoyen purement ignare et seulement émotif.

        +0

      Alerter
      • ioniosis // 16.08.2014 à 18h06

        je pense que la dame en question ne répondait pas à m.moreau , mais s’adressait directement aux spectateurs
        la fibre” émotionnelle “est la corde sensible de la population , peu importe son interlocuteur
        elle applique sa tactique de propagande pour toucher un spectre le plus étendu possible.

          +0

        Alerter
        • tepavac // 16.08.2014 à 23h44

          c’est malheureusement un procédé très éfficace. c’est ainsi que la pub fonctionne.

            +0

          Alerter
    • Surkouf // 16.08.2014 à 11h25

      PNB de la Russie 2.500 milliards de Tollards (2013 est.) PNB de la france (avec un petit f. mérite pas bcp mieux pour le moment) 2.200 milliards de Tollards (2013 est.)

      La Chine 13.800 milliards…

        +0

      Alerter
    • LesBarniques // 16.08.2014 à 16h37

      Je crois que ça veut dire qu’une baisse de la bourse a moins d’impact en Russie pare que son activité économique s’appuie sur une plus grande proportion de réel. Mais, c’est Olivier le spécialiste. J’espère qu’il aura le temps de répondre.

        +0

      Alerter
  • Patrick Luder // 16.08.2014 à 09h36

    Elle ne joue que sur l’émotion sans entrer dans des détails techniques … ce n’est qu’une manipulatrice d’opinions publics.

      +0

    Alerter
    • samuel // 16.08.2014 à 17h05

      Ils ont parfois beaucoup d’éloquence et d’aplomb, par ce que ce sont des techniques de langage ou de communication qu’ils apprennent grâce souvent à la vie plus dure du contribuable, afin de pouvoir mieux ensuite étouffer la voix du citoyen. Mais tout cela ne filtre point le mensonge, ne rend guère service moins coûteux à la société, et nuira à la croissance si ce n’est pas déjà le cas.

        +0

      Alerter
  • Crapaud Rouge // 16.08.2014 à 09h42

    Quand cette vidéo est sortie à l’époque, elle ne présentait aucun intérêt, parce que le sujet était trop brûlant et les réactions trop émotives. Mais aujourd’hui, je la trouve plus intéressante car la dame blonde expose à 100% le point de vue des Occidentaux. Et ce point de vue se révèle très creux, rien ne venant étayer les accusations censées justifier les “sanctions”. De plus, ce que l’on reproche à Poutine, (intervenir en Ukraine, être de mauvaise foi, violer les règles internationales), vaut aussi pour les US quand ils lancent la seconde guerre du golfe : sans mandat de l’ONU, en mentant sur les motifs, et en dépit de l’avis des Européens qui font partie de “la communauté internationale”.

      +0

    Alerter
    • madeleine // 16.08.2014 à 11h23

      je trouve que c’est la copie conforme des accusations Américains
      aucune distance on joue sur l’émotion

        +0

      Alerter
  • Macarel // 16.08.2014 à 09h51

    Kiev, l’OTAN, et le Royaume-Uni semblent avoir menti, quant à l’incursion d’une colonne de blindés russes qui aurait été détruite par les forces ukrainiennes.
    Leur parole, n’en perd que plus de poids, en particulier sur l’affaire du vol MH17.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-08-15/did-ukraine-attack-its-own-tanks-white-house-cant-confirm-russian-convoy-was-destroy

    Exercices de l’OTAN programmés en Ukraine en 2014, tous coïncident au mois de septembre

    http://fr.ria.ru/infographie/20140723/201917095.html

    Mais jusqu’à nouvel ordre, il semblerait pour nos médias, que ce soit la Russie qui attaque avec un convoi humanitaire de 300 camions bloqués à la frontière russo-ukrainienne.

    Il est vrai que ces camions doivent être remplis d’armes à destination des rebelles, pardon “terroristes” de novorussia, et que la Croix Rouge a dû être achetée par Poutine, pour camoufler le subterfuge.

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 09h58

    Toujours à propos de la mauvaise foi de cette”interlocutrice”, concernant l’aide militaire russe, il y aurait eu un passage de la frontière par des militaires russes et d’une colonne blindée détruite par les “forces” ukrainiennes. Sur un blog j’ai noté une remarque plutôt touchante de la part d’un russe qui dit:
    “Il vaut mieux tirer sur des blindés fantômes que de tirer sur ses frères”.
    Je reprendrai volontiers cette remarque.

      +0

    Alerter
    • millesime // 16.08.2014 à 11h39

      et les satellites américains ? ils voient une tête d’épingles selon les US
      Ils doivent être aveugles concernant l’ Ukraine….de sorte que des blindés fantômes …!!!

        +0

      Alerter
  • Bertrand // 16.08.2014 à 10h01

    La perle que je retiens n’est pas spécialement de Mme Joannin. Monsieur Moreau, même malmené à tout de même quelques répliques intéressantes dont celles-ci:

    Xavier Moreau: “J’ai participé il y a deux jour à un débat sur une chaîne russe et on me laissait parler et là vous [Mme Joannin] ne me laisser pas parler donc je me demande où est la démocratie.”

    Bon, je ne sais pas si c’est vrai mais bon, cette réplique à eu son petit effet sur le plateau. Avant de recadrer le sujet sur les sanctions alors qu’il venait de dériver sur le crash du MH17 (Perso, je sens que le MH17 est devenu le point Godwin de cette crise, pas vous?)

    Pour en revenir à Mme Joannin, j’ai surtout été choqué lorsqu’elle imagine la situation de son contradicteur si une partie de sa famille avait été victime de ce crash. Comme si madame Joannin avait été elle-même touchée personnellement par cette catastrophe…

    Elle a surtout été dans une attitude de caricature de son contradicteur, sur le sujet du crash et, vers la fin lorsqu’elle parle d’une Russie “Blanche comme neige” ce qui ne la rend pas vraiment crédible dans ces propos.

      +0

    Alerter
    • millesime // 16.08.2014 à 11h43

      ce ne sont pas des débats intéressants car tout est dans ” l’émotion ” ..on ne recherche pas ” l’objectivité” bien au contraire, de sorte qu’y participer ….(bravo Mr Moreau)

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 16.08.2014 à 10h09

    Pour avoir une idée du métier de mineur, vaut-il mieux :
    1) descendre dans la mine, même en Russie, et mettre ses mains dans le charbon,
    2) se faire (ou recopier) un roman dans un fauteuil en cuir de directrice d’une institution à l’utilité discutable entièrement subventionnée avec nos sous ?

    Soit la dame croit ce qu’elle dit, alors je n’emploierai pas les qualificatifs qui conviennent,
    soit elle n’y croit pas, alors je n’emploierai pas plus les autres qualificatifs qui conviennent.

    Dans tous les cas je lui conseillerais d’élargir ses sources (Les-crises – Paul Craig Roberts, Parry et al – les autorités de Malaisie … et j’en passe).

    (Note pour OB : cà ira pour une éventuel procès ?).

      +0

    Alerter
    • NeverMore // 16.08.2014 à 10h22

      Quand je parlais de “recopier un roman”, et de l’utilité discutable de cette fondation.

      Je cite wikipédia sur la fondation Robert Schuman
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Robert-Schuman

      “La Fondation Robert-Schuman est créée en 1991 en France. Elle est nommée d’après Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français qui a proposé par la Déclaration du 9 mai 1950 la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, et considéré à ce titre comme l’un des « Pères de l’Europe ».

      En février 1992, la fondation est reconnue d’utilité publique [réf. nécessaire].

      En juin 2011, le consultant Michael Malherbe affirme qu’une note de la Fondation Robert-Schuman intitulée « Facebook, Twitter : des outils incontournables pour l’avenir de la démocratie européenne ? » est un plagiat de son blog. D’autres cas de plagiat sont identifiés dans la même publication. Son auteur présente des excuses et attribue les passages concernés à leurs auteurs”.

        +0

      Alerter
  • Ardèchoix // 16.08.2014 à 11h02

    Je crois que j’aurai dû déjeuner après le visionnage , et comme il reste un bout de croissant en travers de la gorge je vais regarder ceci http://www.france24.com/fr/20140722-le-debat-ukraine-conflit-russie-crash-mh17-diplomatie-union-europeenne/ . Ah nickel , j’ai tout rendu .

    Le dos de la main droite est le siège de la malice. Celui qui gratouille systématiquement le dos de sa main droite cherche un moyen de vous rouler dans la farine. 6.13 8.50 9.50 10.33 etc
    Livre ” ces gestes qui vous trahissent ” Joseph Massigner , first édition .

      +0

    Alerter
  • Sandrine // 16.08.2014 à 11h25

    Très clairement ce genre de débat stérile, montre simplement l’incapacité de l’Europe a réglé ce conflit à son avantage.

    L’Ukraine n’y arrive pas militairement, les sanctions ne conduisent pas à l’effet escompté, Poutine n’a pas été condamné par la “vraie” communauté internationale et il n’a rien perdu intérieurement.

    De ce fait, il ne nous reste plus que la diabolisation et le mensonge à outrance pour essayer de se défendre.

    C’est pitoyable. Quelle honte pour la France.

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 16.08.2014 à 18h19

      ce qu’il y a d’intéressant c’est que la population française , n’a pas mordue en sa majorité ,

      aux sirènes des USA , de l’otan , et de l’UE , ni a celles de françois HOLLANDE , qui s’est montré un
      serviteur et perroquet d’OBAMA , certains disent caniche , mais je réserve cet animal à son prédécesseur .
      le peuple français n’est plus en adéquation avec la politique étrangère du président de la république, et si l’on demandait des comptes , en proposant un référendum national sur la politque
      étrangère de notre pays et surtout pour son intèrêt , ce qui n’est plus le cas actuellement, d’ailleurs
      l’on ne sait plus si f.HOLLANDE doit être appelé “gouverneur de la province france” où président.

        +0

      Alerter
      • purefrancophone // 16.08.2014 à 22h54

        ioniosis , il n’est pas surprenant que le peuple Français ne suive pas le Ministre des affaires étrangères ni le Président .Ils ont dit qu’il fallait détruire le pouvoir en Syrie et apportent leur soutien aux Islamistes .Les mêmes qui assassinent à tour de bras en Irak aujourd’hui comme ils ont fait en Syrie hier et encore ce jour .Le mensonge sur l’utilisation des “gaz” n’a pas fonctionné !
        Un citoyen lambda un peu , juste un peu , intelligent comprends vite que ce genre de positionnement est non seulement incohérent mais très dangereux!!!!
        Les Français croient de moins en moins ce que disent les responsables politiques , les journaux (les ventes sont en chutes libres ) ni les journalistes de la télévision.Ils prennent conscience des mensonges et ce tournent vers internet .Les blogs comme celui-ci et beaucoup d’autres ont de beaux jours devant eux .Heureusement qu’ils existent .
        MERCI à vous les créateurs de ces blogs d’informations correctes

          +0

        Alerter
  • Pierre // 16.08.2014 à 11h31

    Elle est insuportable !! ☺

    Olivier, cela me fait penser à cela, avez vous des nouvelles de Caroline Fourest suite à votre réponse très argumentée que vous lui avez formulé ?

      +0

    Alerter
  • adrien // 16.08.2014 à 12h12

    A part son job de VRP lobbyiste – sans doute très bien payé – on ne trouve aucune trace des compétences de cette personne, ni de ses états de services . Tant d’aveuglement montré dans la vidéo est insupportable . Il n’y a pas de véritable débat, elle déroule sa propagande .
    Plus instructif il me semble, ce débat en janvier dernier entre OB et l’eurodéputée Sylvie Goulard :
    ça clashe ! https://www.youtube.com/watch?v=-RhjsrqAIgw

      +0

    Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 12h13

    Dans le genre khon riz on fait pas mieux !

    Tiens ! Voilà un jeune homme qui n’est pas de l’avis de cette gre….che !

    “C’est notre “M. président” qui a décidé qu’il était ok avec cela, pour détruire nos maisons, tuer les enfants. Je ne peux pas le comprendre, c’est difficile à le voir.”

    http://cctv.cntv.cn/2014/08/15/VIDE1408065964381129.shtml

      +0

    Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 12h44

    Extrait en Français, pour ceux qui ne lisent pas l’anglais.

    “LES RACINES NAZIES DE L’UNION EUROPEENNE DE BRUXELLES”

    CHAPITRE 2

    WALTER HALLSTEIN:

    Eminent juriste nazi – Et architecte principal de l’Union européenne de Bruxelles

    EXTRAITS :

    Walter Hallstein (1901-1982)

    Walter Hallstein fut un éminent juriste impliqué dans la planification légale et administrative d’une Europe d’après-guerre placée sous le contrôle des
    Nazis et de leurs alliés de l’industrie, le cartel du pétrole et des médicaments IG Farben.

    Hallstein représentait la nouvelle génération des membres de la coalition nazie et du cartel. Il avait été formé par des professeurs en droit, dont le but principal était de saboter le ‘Traité de Versailles’ définissant les paiements pour réparation imposés à l’Allemagne après que celle-ci ait perdu la première guerre mondiale.

    Au début de sa carrière, Hallstein reçut une formation spéciale au ‘Kaiser Wilhelm Institute’, à Berlin. Cet institut privé était largement financé par le cartel d’IG Farben afin d’augmenter ses cadres scientifiques et légaux, dans l’objectif de servir les tentatives ultérieures du Cartel visant à conquérir et à contrôler l’Europe et le monde.

    Alors que le règne des Nazis avait pris fin en 1945, le règne de leurs complices, le Cartel IG Farben et ses successeurs, BAYER, BASF, et HOECHST, venait seulement de commencer. Dans le cadre stratégique de leur projet visant à lancer la troisième tentative pour conquérir l’Europe, ils placèrent – une décennie à peine après que leur tentative précédente eut échoué – un des leurs à la tête du nouveau ‘politburo’ du Cartel, à Bruxelles: Walter Hallstein.

    Ce chapitre documente le fait que la construction fondamentalement non-démocratique de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ n’est pas une coïncidence. Hallstein, un éminent juriste nazi – et expert des affaires d’IG Farben – avait été choisi par ces intérêts industriels afin de devenir le premier président de la Commission de l’Union européenne, tout en ayant une mission spécifique: modeler ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’après les plans originels de la coalition des Nazis et d’IG Farben afin de régner sur l’Europe via un « Bureau Central du Cartel ».

    L’objectif des intérêts pétroliers et de l’industrie des médicaments, aussi bien alors qu’aujourd’hui, était la création d’un ‘Bureau Européen du Cartel’ [c’est-à-dire, ‘l’Union européenne de Bruxelles’] avec une junte de bureaucrates non-élus du cartel [c’est-à-dire, la ‘Commission européenne’] pour régner sur les populations européennes au nom des intérêts mondiaux de l’industrie, à savoir, le cartel de l’industrie des produits chimiques, pétrolifères et médicamenteux.

    Un maître dans l’art de la tromperie

    Personne n’eut davantage d’influence qu’Hallstein sur la forme actuelle que possède ‘l’Union européenne de Bruxelles’ et, partant, sur la vision du Cartel pour le futur de l’Europe. Les faits concernant Walter Hallstein et documentés dans ce livre, mettront fin à des décennies d’ignorance par rapport à ce ‘père fondateur’ de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

    En apprenant le passé de cet homme, les populations d’Europe et du monde entier seront capables d’identifier les véritables intérêts et motifs qui se cachent derrière la construction de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

    L’architecte principal de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’aujourd’hui

    Le 25 mars 1957, Hallstein devint l’un des douze ‘pères fondateurs’ – les signataires d’origine – du ‘Traité de Rome’, le document qui a fondé ‘l’Union européenne de Bruxelles’, et qu’il avait co-écrit.

    Le 7 janvier 1958, Hallstein fut nommé par les acteurs politiques du Cartel du pétrole et des médicaments en tant que le premier Président de la soi-disant ‘Commission européenne’, la plus haute fonction de la Communauté Economique Européenne (CEE), précurseur de ‘l’Union européenne de Bruxelles’.

    En 1963, Hallstein fut nommé pour un second mandat de 5 ans en tant que président de la ‘Commission européenne’. Afin de consolider son emprise sur l’Europe, le cartel et ses acteurs politiques fournirent à Hallstein – le premier ‘roi’ de l’Europe moderne – un ‘château’ bien approprié, le bâtiment géant et colossal du ‘Berlaymont’, qui se trouve en plein cœur de Bruxelles (cf. l’image ci-dessous).

    Pendant 10 années complètes, de 1958 à 1967, Hallstein commanda une armée composée de milliers de bureaucrates – et ce, en dehors de tout contrôle démocratique.

    Avec l’aide de ses serviteurs dociles, payés avec largesse par le cartel et ses acteurs politiques, Hallstein modela ‘l’Union européenne de Bruxelles’ d’après les programmes conçus deux décennies plus tôt par lui-même et ses complices – pour une Europe sous le contrôle des Nazis et d’IG Farben.

    51 ans plus tard, le 1er décembre 2009, le soi-disant ‘Traité de Lisbonne’ imposa les éléments clé de l’idée d’Hallstein de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ – et donc, les éléments centraux du projet principal des Nazis et du cartel – aux populations de l’Europe.

    C’est ainsi qu’au début du 21e siècle, en tant que conséquence directe d’une ignorance historique:

    • 27 chefs d’Etat, en signant ce prétendu ‘Traité de
    Lisbonne’, signèrent une ‘Enabling Act’ (loi d’habilitation).

    • De façon similaire à ce qui s’était passé en 1933, ils sacrifièrent la démocratie et ouvrirent les portes pour que règnent sur l’Europe les mêmes intérêts industriels du cartel qui n’avaient pas réussi à atteindre ce but durant la seconde guerre mondiale.

    Les dirigeants politiques des 27 nations européennes qui ont signé le ‘Traité de Lisbonne’ n’ont pas posé les questions essentielles:

    1. Qui a conçu la structure antidémocratique de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ ?

    2. D’où provenait le programme pour la construction de ‘l’Union européenne de Bruxelles’ ?

    Le nouveau projet du cartel pour prendre le contrôle de l’Europe était simple : nommer un ‘roi’, le doter d’un ‘château’ et de milliers de bureaucrates serviles à diriger – et présenter, de façon trompeuse, cette construction aux gens comme étant un symbole de démocratie.

    Mais à présent que cette fraude est exposée dans ce livre, elle ne pourra plus avoir lieu.

    Avant et pendant la seconde guerre mondiale, Hallstein fut membre d’organisations officielles nazies…”
    http://lepeupledelapaix.forumactif.com/t7367-les-origines-nazies-de-l-union-europeenne-totalitaire

      +0

    Alerter
    • sempervivens // 16.08.2014 à 15h39

      Sur le sujet passionnant et occulté de l’européisme nazi ou des sources nazies de la construction européenne, je vous soumets quelques lectures très intéressantes, qui ne font malheureusement pas le tour de la question, puisque deux des livres sont consacrés au cas français. Il serait nécessaire d’avoir des études sur d’autres pays, comme la G.B ou les fascistes d’Oswald Mosley professaient aussi une idéologie européiste. Vidkun Kissling, qui longtemps avant de devenir le collabo que l’on sait, fut agent de l’Intelligence service en Russie, était également un grand européiste. (Il y a un article de John Laughland à ce sujet) :

      prof. Bernard Bruneteau : “L’Europe nouvelle de Hilter”,Editions du Rocher, 2003

      Julien Prévotaux, “Un européisme nazi. Le Groupe Collaboration et l’idéologie européenne dans la seconde guerre mondiale”, ed. François Xavier Guibert, 2010

      John Laughland, “La liberté des nations” (titre original Tainted source), François Xavier de Guibert, 2001.

      Il ne s’agit pas de livres conspirationnistes, mais d’études sérieuses menées par des universitaires, ce qui les rend d’autant plus intéressantes. Elles ne font malheureusement qu’effleurer la question tant le sujet est vaste et mériterait d’être encore plus et approfondi.

        +0

      Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 12h53

    A lire !
    Ce que vous aviez toujours voulu savoir sur “l’Union Européenne de Bruxelles” – Mais que personne n’osait vous dire !

    “le relais de vie”
    http://www.relay-of-life.org/fr/chapter.html

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 16.08.2014 à 18h30

      sujet passionnant , qui permet de mieux saisir le pourquoi du manque de démocratie à bruxelles

      et comment les USA ont instaurés une nouvelle domination allemande sur l’europe , servant cette fois leurs intérêts .

        +0

      Alerter
    • jacqueline // 17.08.2014 à 01h38

      Merci Jo pour ce lien.

      il éclaire aussi sur le rôle du fameux cartel IG Farben. 5 les hommes passent , les entreprises continuent.

        +0

      Alerter
  • dany // 16.08.2014 à 13h07

    Je ne connaissais pas Mr Moreau, mais je l’ai adoré direct.

    Il s’est défendu tant bien que mal, comme on dit.

    Dans ces genres de débats, ils sont toujours 25 contre un, et ont toujours l’art de parler plus fort que les autres pour qu’on entende pas (enfin, espèrent qu’on entende pas) ce que les autres ont à avancer comme arguments. Le must avait été avec un certain Mr Leborgne… Pour ceux qui l’ont vue, cette émission, …. 😉

      +0

    Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 13h36
  • canfrarus // 16.08.2014 à 13h38

    Elle me fait penser à Jeanne dans “Caméra café”.

      +0

    Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 13h40

    Un appel à l’humanité des européens !!!!!!

    “Sous le drapeau de l’Ukraine, les soldats ukrainiens tuent leurs compatriotes. Il est impossible de croire que, , mais c’est vrai.

    Nos morts sont devenus monnaie courante sur l’actualité de nos villes et villages dans le sud-est de l’Ukraine.

    Les gens ordinaires vivent dans leurs maisons, aller le long de leurs itinéraires réguliers de travail, les magasins, les hôpitaux et les terrains de jeux. Obus tombent sur eux, les déchirer en morceaux – femmes, enfants et personnes âgées.

    C’est ce qui reste d’eux après les tirs d’artillerie et de bombardements…[photos de civils tués] Il est surprenant que cette info se retrouve uniquement sur l’Internet. C’est difficile à croire, mais cette info n’en fait pas pour les communiqués de presse des chaînes de télévision surveillé par État de l’Europe… Européens ! Allemands ! Italiens ! Français! Regardez ce qui est fait pour les gens de Donetsk et de Louhansk par l’armée ukrainienne et ses soldats ! Nous pouvons vous pardonne pour silence – si vous ne savez pas à ce sujet. , Mais si vous le faites, je voudrais vous demander : quelle est la question avec vous? ! Serait-ce que les bombes qui tuent nos enfants et les personnes âgées ne parviennent pas à atteindre votre cœur ? Juste un an, je voyageais en Europe, visitant Vienne, Venise et Paris. j’ai regardé un festival de musique de TV auquel participent les chanteurs de Kiev, Kharkov, Donetsk et de Louhansk. Aujourd’hui, leurs parents meurent chez eux, dans les rues de leurs villes et sur les terrains de jeux. Les chanteurs sont pas d’humeur du chant plus – les USA et l’UE ont organisé un festival différent pour eux – un sanglant un, à la musique de diplômés et Soukhoï-25. Savez-vous pourquoi ? Juste parce que les résidents du sud-est de l’Ukraine a demandé [le gouvernement] pour leur permettre d’avoir un système d’États fédérés, semblable à celui qui est en Allemagne ou au Canada, donc très apprécié des Ukrainiens ; à leurs enfants un enseignement en russe, leur langue maternelle. – …”
    http://www.globalresearch.ca/under-ukraines-flag-ukrainian-soldiers-are-killing-their-compatriots-an-appeal-to-europe/5396157

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 16.08.2014 à 18h39

      les médias ont reçus les ordres des ambassades US de se taire sur le donbass, mais ils obéissent

      les bougres , cela me rappelle mes lectures sur la résistance française , l’occupation et les titres des médias de l’époque , c’est tellement semblable !

        +0

      Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 14h11
  • fanfan // 16.08.2014 à 14h36

    Et pendant ce temps là…
    “Aid convoy to Ukraine faces disruption, may be attacked – Russia

    “Moscow has information that the convoy delivering humanitarian aid to eastern Ukraine may be attacked by Kiev’s forces, with the “punitive” Aidar Battalion planning to mine the road that the vehicles will use, the Russian Foreign Ministry says.

    http://rt.com/news/180664-ukraine-russian-humanitarian-convoy/

      +0

    Alerter
  • jo // 16.08.2014 à 14h42

    “Les partisans de l’indépendance de Venise ont l’intention d’organiser un procès exemplaire de trois dirigeants politiques à la fois, accusés du massacre de civils dans le Donbass : le président américain Barack Obama, le président ukrainien Piotr Porochenko et le président du Conseil européen Herman Wan Rompuy, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.”
    http://www.legrandsoir.info/a-venise-un-proces-contre-obama-et-porochenko.html

      +0

    Alerter
    • sempervivens // 18.08.2014 à 08h52

      Merci pour cette information. Belle initiative de la part des Vénitiens. Je réserve mes prochaines vacances à un séjour en Vénétie indépendante.

        +0

      Alerter
  • jacqueline // 16.08.2014 à 14h47

    Excellent article d’ Ariane Walter sur Médiapart :

    “Poutine: la coqueluche. Netanyahu: la peste. Obama: le choléra.”

    extrait : En France, même le Figaro édite un article qui donne raison à Poutine !

    Poutine !

    Qui aurait cru que Poutine le dictateur, l’ex du KGB, le boucher de Beslan allait devenir la coqueluche de la planète entière. Les Américains, donc veulent voter pour lui, et à gauche et à droite. Les Anglais, d’après un sondage publié par The Independant ont désigné « leur leader mondial préféré. » Voici les résultats :

    David Cameron, 2% ; Barack Obama, 4% ; Angela Merkel, 8% ; François Hollande, 1% ; Vladimir Poutine, 82% .

    Certains ayant trouvé ce sondage offensant l’ont fait recommencer en suite de quoi Poutine se retrouve avec 86 % de fans ! (Hollande : -3% ?)

    http://blogs.mediapart.fr/blog/ariane-walter/140814/ariane-walter-poutine-la-coqueluche-netanyahu-la-peste-obama-le-cholera

    C ‘est la fête !

    Allez une petite danse : https://www.youtube.com/watch?v=dpGnf_yrPaw

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 16.08.2014 à 18h59

      sans encenser POUTINE , n’oublions pas que SNOWDEN , à trouvé refuge chez lui , en RUSSIE,

      alors que les pseudos démocraties ont bloquées toutes les frontières suivant les ordres d’OBAMA.
      de quoi avoir un regard différent sur le président russe.

        +0

      Alerter
      • pioupiou // 17.08.2014 à 09h59

        C’est un peu par hasard que Snowden a échoué en Russie.
        Il s’y est retrouvé entre deux avions en situation d’apatride car les US avait annulé son passeport.
        Les Russes ne souhaitaient pas l’accueillir (ne voulaient pas compliquer leurs relations avec les US), mais comme personne n’en a voulu et qu’il était là…

          +0

        Alerter
  • Jeanne L. // 16.08.2014 à 14h48

    Robert Schumann, député de la Moselle ayant voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940,puis Secrétaire d’Etat (“l’Etat français”) de ce même Maréchal, frappé d’indignité nationale à la Libération, réhabilité assez vite…en instance de canonisation …

      +0

    Alerter
    • dupontg // 16.08.2014 à 18h32

      vous pouvez aussi ajouter les cendres de monnet transferées au pantheon…
      en 1988 par la miterante

        +0

      Alerter
    • raloul // 16.08.2014 à 19h54

      Bonjour!

      Je ne connaissais pas cet aspect de M. Shumann. Comment est-ce possible que cette fondation ne soit pas discréditée totalement, voire interdite? Dingue, j’en reste coi.

      Merci Olivier d’appeler un chat un chat. J’aimerais bien que tout journaliste qui parle de Shumann le présente en tant que collaborateur et frappé d’indignité, et mentionne cette réalité historique lors de toute intervention de membres de la fondation qui porte ce nom. Il est toujours permis de rêver, n’est-ce-pas?

      Exiger l’intégrité intellectuelle des journalistes est un prérequis, ne baissons pas les bras, harcelons-les, ne lâchons pas le morceau. Si nous ne pouvons agir directement sur le terrain, nous pouvons par contre agir ici contre les collabos actuels et les propagandistes invétérés. Eux sont à bloc, il n’y aucune raison de ne pas faire bloc contre eux, et mettre l’énergie nécéssaire pour les confronter à leurs mensonges éhontés. Ils doivent savoir que les citoyens ne les lâcheront pas, que leurs écrits sont conservés, observés, analysés, qu’ils doivent rendre des comptes et qu’ils ont une responsabilité. Commenter les articles, souligner les erreurs factuelles des journalistes, écrire aux rédactions, aux organes de supervision des médias, etc… foutre une pression proportionnelle à leur propagande et à l’enjeu. En parler à tous les journalistes que nous pouvons croiser dans un cadre professionnel ou privé, etc… ne pas se gêner, vu qu’eux semblent sans gêne pour propager leurs bobards.

      P.s.: Quant à cette dame, rien à dire, elle respire la véracité et la profondeur.

        +0

      Alerter
  • fanfan // 16.08.2014 à 15h04

    Effrayant !
    (via traducteur) Les enfants brûlent une effigie de Poutine – Juvenile fascistes Ivano-Frankivsk [16/08/2014]
    Nazis en Ukraine pas ??? Voilà comment Hitler a préparé cartels “Hitler Jugend-“, qui se jetèrent alors dans les réservoirs avec un tas de grenades et tué sans remords de leur propre espèce. Porochenko Les copies complètes de son prédécesseur.

    https://www.youtube.com/watch?v=zZ3xPIPGBP8&list=PL2KavYSImN0tRpy5mnDTKIUzOz73qqr1m#t=257

      +0

    Alerter
    • sempervivens // 18.08.2014 à 08h57

      Il y a d’autre videos sur YouTube montrant des enfants faisant le salut hitlérien et conspuant la Russie. Je pense que le virus nazi sera difficile à déraciner d’Ukraine, car les adultes ont endoctriné une nouvelle génération de russophobes, qui iront bientôt grossir les rangs des formations politiques radicales.

        +0

      Alerter
  • jacqueline // 16.08.2014 à 15h06

    Ca devient bon :

    Encore 17 déserteurs vers la Russie et ……..

    Un partie de l’armée régulière ukrainienne commence à changer de camp et à éliminer les bataillons fachos

    “Donetsk, le 16 Août – RIA Novosti. Militaire ukrainien commutent en masse du côté de la République autoproclamée du peuple de Donetsk, le Premier ministre a déclaré Alexander DNR Zaharchenko.

    “L’un des commandants de la 25e brigade aéromobile a pris un BMP, traversé de notre côté. A partir d’aujourd’hui, le commandement de la compagnie a pris,”

      +0

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 15h31

    Je viens de voir les infos sut Itele. Une “spécialiste” de la Russie, encore une, débite avec sérieux et “con pétance” que les conducteurs militaires du convoi humanitaire sont deux par camion, ce qui fait l’entrée d’un coup de cinq cent militaires russes sur le territoire ukrainien dans des camions à moitié vide. Elle ajoute qu’il ne faut quand même pas être naïf concernant les intentions russes. Malgré tout les observateurs de l’OSCE n’ont pas vu l’entrée des 28 chars russes détruits par l”armée ukrainienne., mais leur point de contrôle sont limités.
    Comment peut-on penser que la Russie enverrait quelques chars sans appuis et sans soutien sans préparation pour envahir l’Ukraine. Si ordre était donné à l’armée russe d’envahir l’Ukraine, elle ne trouverait devant elle qu’une armée en lambeau mise à mal par les novorossiens. Il suffirait de quelques heures pour régler le problème. On croit rêver, une attaque en catimini aussi ridicule et aussi stupide de la part des russes c’est vraiment nous prendre pour des zombies de même que les officiers de l’armée russe dont on connaît le sérieux. Je n’ai pas encore tirer un coup de fusil sur mon écran de télé mais je suis au bord.
    Grâce à vous sur ce blog je me sens moins seul. Merci.

      +0

    Alerter
    • dupontg // 16.08.2014 à 15h43

      ils nous prennent pour ce que nous sommes malheureusement….

        +0

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 15h45

        Oui mais pas tous la preuve nous sommes là.

          +0

        Alerter
        • dupontg // 16.08.2014 à 16h30

          oui vous avez raison…
          mais avant chaque guerre il y a eu des milieux qui denonçaient la propagande vatenguerre…
          souvent des gens tres intelligents et rationnels..
          malheureusement on ne peut pas grand chose contre la rumeur mainstream et les reactions emotionnelles..;-(

            +0

          Alerter
    • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 15h44

      J’ajoute encore que si la Russie avait dévidé d’envahir l’Ukraine pour chasser les extrémistes, ce serait fait depuis longtemps et pas avec quelques chars. Nous savons très bien que le Président Poutine n’a pas l’intention d’intervenir directement, et il faut bien inventer des pseudos invasions pour justifier l’échec cuisant de la junte ukrainienne. La politique de la provocation n’a pas fonctionné ce qui exaspère les US-UE soumis et nos médias jouent le jeux, non pas de la désinformation, mais du mensonge de plus en plus grossier. J’admire la patience et le sang froid du Président de la Russie et m’en félicite. Pour ma part n’ayant pas son envergure j’aurai failli exploser comme je le fais devant mon écran.

        +0

      Alerter
    • Ras // 16.08.2014 à 20h26

      Donc, les Russes envoient 28 chars en Ukraine de façon assez agressive et sans aucun soutien, mais décide quand même d’envoyer des armes et des soldats en catimini, dissimulés en convoie humanitaire. Ce genre de scénario contradictoire n’interpelle aucun analyste ni journaliste ?

        +0

      Alerter
      • Serge Palestine // 16.08.2014 à 23h13

        Ils ne sont plus à une contradiction près !!! Ils ne s’en rendent même pas compte…si le ridicule pouvait tuer !

          +0

        Alerter
    • C Balogh // 17.08.2014 à 04h28

      Ces enfoirés freinent un convoi humanitaire sous les yeux de l’ONU, sans que celu-ci se bouge???
      Décidémenr l’ONU est pire qu’un machin!!
      C’est une honte!!
      C’est quoi ces conneries, alors, ils se bougent là!!!il y a pas assez de mecs payés par l’ONU et qui ont le permis de conduire?
      ça commence à faire!
      De quelle preuve ont-ils encore besoin pour agir?
      Qu’attendent-ils?
      De recevoir des dents de lait?
      ABJECT

        +0

      Alerter
  • fanfan // 16.08.2014 à 16h07

    A propos de de l’info distillée hier par un contributeur, ceci est-il vrai ?

    “Le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a reconnu, le 7 avril dernier, à la demande de la Pologne, mais cela n’a pas été mentionné dans les notes publiques mais enregistré par différents auditeurs, que l’Ukraine avait “omis” depuis 1991 de déclarer ses frontières.
    L’ Ukraine ne serait donc pas, selon les données officielles internationales un pays souverain mais une république de feu l‘URSS.
    La Russie étant par décret commun devenue héritière de l’URSS, à l’exception des territoires déclarés à l’ONU par les parties indépendantes, l’Ukraine serait donc, sur le papier, officiellement territoire de la Russie.

    Selon les lois internationales, l’Ukraine à tout a fait le droit de se déclarer souveraine, cependant, elle ne peut le faire sans l’accord des pays à qui elle a indexé des territoires soit, la Russie pour Novorossia et Petite Russie, et tous les pays à l’ouest, Pologne, Hongrie, Bulgarie etc.
    La loi prévoit la restitution des territoires annexés.
    Le pire est que l’ Ukraine a fait appel à cette loi pour la Crimée alors qu’officiellement la Crimée n’a jamais changé de propriétaire à l’ONU et est toujours Russe.
    L’ONU a demandé à garder toute discrétion sur cette affaire et à l’Ukraine de régler ce problème avant décembre 2014.”

      +0

    Alerter
    • jo // 16.08.2014 à 21h44

      @fanfan,
      Bonsoir, cette information je l’ai lue aussi. Impossible pour le moment de savoir si c’est exact.
      C’est un point important. En dehors de la faillite des us, est-ce que ce “détail” expliquerait le pourquoi de la volonté des anglos-américainsns /ue d’engager au plus vite un conflit avec la Russie ???

        +0

      Alerter
      • sadsam // 17.08.2014 à 00h52

        Fanfan,

        La conférence de presse en russe du Président Nazarbayev où la question des frontières Russie Ukraine est brièvement évoquée se trouve à l’adresse :
        http://www.youtube.com/watch?v=HpDEolxSLms mise sur youtube le 5 avril par Hirosima Nagasakiena.

          +0

        Alerter
    • Perekop // 16.08.2014 à 21h50

      Woooo, merci pour le délicieux éclat de rire que vous m’avez offert, ça fait tellement de bien au milieu de toute cette tragédie, de toute cette ignominie occidentale ! Je ne sais pas où vous avez trouvé ça, ni si c’est vrai, mais on peut toujours espérer !

      J’espère que quelqu’un va se saisir de cette intéressante question ! Bonsoir Fanfan !

        +0

      Alerter
    • sadsam // 17.08.2014 à 00h17

      Fanfan,

      Les bons russophones du blog devraient rechercher la déclaration de ce printemps sur Youtube du Président du Kazakhstan Nursultan NazarbaIev indiquant que les formalités juridiques nécessaires sur la délimination des nouvelles frontières entre la Russie et l’Ukraine n’avaient pas été effectuées au début des années 1990. Je vais voir si je retrouve le lien.
      Merci à Olivier et à tous sur ce site, C’est vrai que l’on se sent moins seul et l’on apprend beaucoup.

        +0

      Alerter
  • David D // 16.08.2014 à 16h14

    Xavier Moreau ne part pas sur un débat joute oratoire où il faut en quinze minutes convaincre le public. Il a raison et en même temps il faut juger de son efficacité dans ce cadre plus modéré. Il reste dans les limites de son sujet comme il le rappelle à un moment donné : je reviens sur les sanctions, un truc dans le genre. Il se laisse aussi interrompre même si c’est avec un temps d’arrêt, donc il débat dans les limites de la convenance. Une erreur tactique toutefois, c’est la remarque sur l’Union européenne créée par les américains, il ne peut pas convaincre de go en disant cela et est alors perçu comme polémique. Il a en effet un verbe plus hésitant et n’a pas l’ascendant dans le ton de la voix sur son adversaire, mais l’ascendant ne lui servirait à rien dans son style voulu de réserve, ce sont les petites marques d’hésitation qu’il faut corriger je pense. Mais, je pense que le remède serait plutôt d’avoir deux, trois formules toutes faites pour évacuer une pression et revenir à son sujet les sanctions et sa thèse des sanctions faibles qui coûteraient plus à l’Europe.
    En effet, en face, Pascale Joannin élargit le débat. Première à parler, la journaliste a déjà créé un climat pro sanction : c’a été difficile, mais c’était attendu, etc. Pour le débat, Pascale Joannin est la première à parler et donc elle formule une thèse plus large mise sur rails par la présentatrice, thèse support du débat sur les sanctions : Poutine ne comprend que la force, il faut donc monter en puissance dans les sanctions, il est de mauvaise foi et là, dans un langage très maladroit, Joannin dit que Poutine doit comprendre qu’il faut s’accorder dans le sens que ses interlocuteurs en face veulent lui imposer.
    Restant dans les limites de son sujet, Xavier Moreau ne change pas de sujet et ne répond jamais à tout cela. Quand Joannin confisque la parole au sujet de l’avion ou quand elle n’arrête pas de brandir la peine des victimes, Moreau ne réplique jamais, il laisse courir. Il faudrait au moins placer une phrase brève : Pour la prétendue culpabilité de Poutine, il faut une phrase sans réplique ou une fin de non-recevoir : “sur l’influence de Poutine dans le conflit, tout reste à prouver.” Juste ça, ça suffit, pas besoin d’être subtil. Pareil pour l’avion : “pour l’avion, vous concluez avant toute enquête, je laisse courir vos accusations.” Puis sans temps mort, repartir sur le sujet.
    L’exercice est difficile, mais Moreau a ici raison de procéder comme il le fait.
    De toute façon, les instances qui sanctionnent ont déjà agi et ne découvrent pas le dossier sur ces quinze minutes. Pourquoi enrager dans la polémique ?
    En fin de débat, Joannin qui est très arrogante et ironique montre plutôt une position d’échec, elle finit en disant : “donc la Russie n’a rien à se reprocher, il faut s’agenouiller devant saint Poutine”. C’est une vraie situation de faiblesse argumentative et elle laisse se clore le débat sur ce qui est une très mauvaise impression pour elle. Le débat se clôt sur l’hypothèse que les russes n’ont rien à se reprocher et que Poutine est carrément quelqu’un de bien dans cette affaire.
    Qu’elle finisse ainsi, c’est pour moi un échec évident de sa part et un aveu de faiblesse.

      +0

    Alerter
  • P.Lacroix // 16.08.2014 à 16h41

    Bonjour

    Je ne sais pas si le lien a déjà été mis en commentaires.
    L’ analyse est concise et me semble intéressante.

    Il vaut mieux deux fois que pas du tout.

    http://blog.realpolitik.tv/

      +0

    Alerter
  • Paola44 // 16.08.2014 à 16h51

    J’ai vu le débat sur France 24 le et j’ai été abasourdie par les propos et le ton de P. Joannin. Ne réussissant pas à trouver une adresse mail où lui exprimer mon indignation, je me suis rabattue sur le président de la fondation Robert Schumann, à qui j’ai envoyé le mail suivant:
    Monsieur,

    j’ai regardé hier 29 juillet 2014 sur France 24 “Le débat”, émission animée par Véronique Allain, à laquelle Madame Pascale Joannin a participé et qui avait pour sujet les sanctions infligées par la communauté européenne à la Russie. J’avoue ma stupéfaction devant l’arrogance et la légèreté dont elle a fait preuve dans la fonction de directrice générale de la respectable institution qu’elle représente.

    En effet, il n’est jusqu’ici en aucune façon établi que ce sont les Russes ou les rebelles (qui souhaitent d’ailleurs une fédération et non un rattachement à la Russie, ainsi que l’a justement fait remarquer l’autre interlocuteur Xavier Moreau) qui ont tiré le missile qui a détruit l’avion MH17. Certes, ce missile est probablement de fabrication russe, puisque l’Ukraine, pays frère de la Russie et dont les velléités européennes sont finalement récentes, dispose évidemment d’armement russe. Au mépris de toute présomption d’innocence, Madame Joannin a néanmoins décidé que les Russes sont coupables.
    Elle affirmait également que les rebelles empêchaient l’accès au site du crash, alors qu’au même instant les informations en bas de l’écran indiquaient que le ministre néerlandais demandait à l’armée ukrainienne de cesser les combats pour permettre l’enquête.

    J’ai trouvé très intéressant d’avoir enfin, grâce à Monsieur Moreau, un autre regard que celui extrêmement manichéen que l’on nous propose depuis le début de la crise ukrainienne. Sa remarque sur le fait que l’Europe a tout intérêt à avoir pour voisine une Russie prospère me semble relever du plus élémentaire bon sens, lequel ne fait peut-être pas partie des qualités requises pour être un haut responsable européen.
    L’Europe se refuse à prendre sa part de responsabilité dans cette guerre fratricide qu’elle attise sans cesse et qui tue depuis des mois des innocents à nos portes, ce que le silence assourdissant des médias occidentaux a longtemps essayé de cacher. Il aura fallu ce crash dramatique pour obtenir quelques images de la situation.
    Comme Monsieur Moreau et bien d’autres, je pense que cette escalade infantilisante de sanctions et cette nouvelle guerre froide ne servent que les intérêts américains et ceux de l’Otan. Quelle serait la réaction de Monsieur Obama si Monsieur Poutine s’avisait d’installer des missiles au Mexique ou au Nicaragua? C’est l’inverse qui se produit en Pologne et bientôt en Ukraine, avec notre bénédiction, tout comme nous avons applaudi à l’arrivée au pouvoir d’ultra-nationalistes au parlement ukrainien, alors que nous poussons de hauts cris devant la montée de nos partis d’extrême-droite européens, pourtant bien plus inoffensifs. Nous tromperions-nous d’ennemi ?

    Je suis choquée, non par le manque de mesure et de discernement de Madame Joannin, mais bien par l’importance que ce manque revêt dans la fonction qu’elle occupe. Entre les positions de celui qu’elle qualifie avec une ironie tout-à-fait hors de propos de “Saint-Poutine” (dont elle ne semble pas comprendre qu’il est un moindre mal pour son immense pays en plein développement et pour la communauté internationale. Préférerions-nous un Tziganov? Un Jirinovsky?) et celles, autrement plus sournoises et belliqueuses de “Saint-Obama”, devant lequel elle se prosterne, une position européenne indépendante, humaniste et pacificatrice fait cruellement défaut. On serait en droit d’attendre qu’une fondation comme la vôtre initie et porte de telles idées, qui hélas brillent par leur absence. Ce n’est certainement pas grâce à l’intervention pleine de haine et d’aveuglement de Madame Joannin que la fondation Robert Schuman peut œuvrer en faveur de la construction européenne et contribuer à la paix et à la justice en Europe. Non, en l’écoutant, j’ai eu honte d’être européenne!
    Avec mes salutations consternées,

    Sans grande surprise, j’ai reçu une réponse aimable et bien formatée de Jean-Dominique Giuliani, qui bien sûr défend sa directrice et reprend les mêmes arguments:
    Chère Madame,
    Mme Pascale Joannin, que vous semblez traiter avec beaucoup de légèreté est l’une des personnes les mieux informée sur l’Ukraine et la Russie où ses fonctions, qu’elle assume avec beaucoup de hauteur de vue et de compétence, l’ont conduite à plusieurs reprises.
    Vous avez le droit de n’être pas d’accord avec ses propos, d’épouser les thèses de la Russie ou de l’extrême-droite qui la soutient, mais pas de mettre en cause sa compétence.
    L’origine du tir criminel qui a tué près de 300 passagers innocents est avérée et certaine.
    Les images diffusées par les chaines de télévision, montrant des criminels détroussant des victimes décédées vous ont peut-être échappé. Elles expliquent les sanctions de l’Union européenne.
    Qu’auriez-vous dit si quelqu’un de votre famille avait compté au nombre de ces victimes? N’auriez-vous pas exigé un traitement humain et correct de ce décés?
    Les Européens n’ont pas envoyé de troupes pour cela. C’est une retenue certaine, d’ailleurs critiquée.
    L’invasion de la Crimée vous parait-elle légitime? Qui est le prochain?

    La Fondation Robert Schuman a toujours proné une coopération étroite avec la Russie. C’est le bon sens et l’intérêt de l’Europe.
    Mais il y a des actes inacceptables et l’histoire nous apprend qu’il ne faut pas les accepter sous peine de mettre le doigt dans des engrenages beaucoup plus graves.
    Celui-là en est un. Et doit être déconnecté de cet intérêt.
    Vous pourrez vous reporter sur le site de la Fondation aux propos et écrits modérés, sérieux et étayés de Mme Joannin et de tous nos collaborateurs.
    Qui ne méritent pas votre réaction de parti pris.
    Bien à vous

    J’ai évidemment répondu, mais blabla inutile, langue de bois, dialogue de sourds… Heureusement qu’il y a votre blog, merci!
    Désolée pour la longueur du com!

      +0

    Alerter
    • dupontg // 16.08.2014 à 17h41

      ce monsieur a une drole de vision de l’extreme droite….
      il est temps qu’il change de lunettes pour mieux regarder du coté d’un certain “secteur droit”
      c’est pourtant ecrit dessus…

        +0

      Alerter
    • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 18h50

      Il faudrait à nouveau dire à ce Monsieur Guiliani, que sur le site du crash, on peut effectivement voir une vidéo d’un homme qui ramasse une peluche d’enfant. mais il ne la brandit pas comme un trophée, car la suite de la video le montre reposant délicatement la peluche en question les larmes aux yeux puis il fait son signe de croix pour une prière.
      De plus continuer d’affirmer que les novorossiens sont coupables est franchement lassant puisque bons nombres d’éléments les innocentent. De plus personne ne peut dire quel aurait été le mobile.
      Dommage je n’ai pas l’adresse de ce Monsieur Giuliani.

        +0

      Alerter
      • Patrick Andre // 16.08.2014 à 19h02
        • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 19h25

          Merci, je lui adresse un courrier.

            +0

          Alerter
          • Patrick Andre // 16.08.2014 à 20h00

            voici les 10 questions concernant le crash MH17 que j ai poste et envoyé a plusieurs médias mais resté helas sans aucunes réponse a ce jour. Ah si un clic “aime” de Mr F. Asselineau… si ces questions peuvent vous être utiles pour votre courrier

            Les 10 questions de l’armée russe

            Le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov a formulé dix questions “simples” auxquelles Moscou attend des réponses de la part de Kiev et sur lesquelles les médias occidentaux gardent le silence :

            1- Immédiatement après la tragédie, les autorités ukrainiennes en ont tout naturellement attribué la responsabilité aux forces d’autodéfense [des fédéralistes]. Sur quoi fondent-elles ces accusations ?

            2- Kiev peut-il fournir tous les détails sur l’utilisation des lanceurs de missiles Bouk [un système de défense antiaérienne composé de missiles sol-air couplés avec un module complexe de radar permettant de suivre plusieurs cibles aériennes en même temps] dans la zone des hostilités ? Et – ce qui est essentiel – pourquoi a-t-il déployé ces systèmes [de défense antiaérienne] alors que les insurgés n’ont pas d’avions ?

            3- Pourquoi les autorités ukrainiennes ne font rien pour mettre en place une commission internationale ?

            4- Les forces armées ukrainiennes accepteraient-elles que des enquêteurs internationaux dressent un inventaire de leurs missiles air-air et sol-air, y compris de ceux qui ont été utilisées ?

            5- La commission internationale aura-t-elle accès aux données sur les mouvements des avions de guerre ukrainiens correspondant au jour de la tragédie ?

            6- Pourquoi les contrôleurs aériens ukrainiens ont-ils autorisé l’avion à s’écarter de la route utilisée normalement vers le nord et à s’approcher de la dénommée « zone de l’opération antiterroriste » ?

            7- Pourquoi l’espace aérien sur la zone de guerre n’avait-il pas été fermé aux vols civils alors que cette zone n’était même pas entièrement couverte par les radars des systèmes de navigation ?

            8- Que peut dire officiellement Kiev sur les commentaires postés sur les réseaux sociaux par un contrôleur aérien espagnol travaillant en Ukraine sur la présence de 2 avions militaires ukrainiens qui auraient volé aux côtés du Boeing 777 sur le territoire de l’Ukraine ?

            9- Pourquoi le Service de sécurité d’Ukraine [SBU] a-t-il commencé à travailler sur les enregistrements des communications entre les contrôleurs aériens ukrainiens et l’équipage du Boeing ainsi que sur les systèmes de stockage de données des radars ukrainiens sans attendre la participation d’enquêteurs internationaux ?

            10- Quelles leçons l’Ukraine a-t-elle tirées de l’incident similaire survenu en 2001, lorsqu’un avion russe [de ligne] Tu-154 s’était écrasé en mer Noire ? À l’époque, les autorités ukrainiennes avaient nié toute implication des forces armées ukrainiennes jusqu’au moment où une évidence irréfutable avait démontré officiellement la responsabilité de Kiev.( http://www.les-crises.fr)

              +0

            Alerter
        • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 19h57

          Voici le courrier que j’ai adressé à Monsieur Giulani:
          Cher Monsieur,
          J’ai beaucoup de respect pour la fondation que vous dirigez.
          Toutefois je suis surpris pour ne pas dire outré que Madame Joannin, puisse prendre parti comme elle le fait. Elle affirme sans preuve.
          Sur la culpabilité de l’attentat du BH17, à ce jour tout tend à montrer que les rebelles du Donbass, non seulement n’avait aucun intérêt dans un tel acte mais qu’en plus ils n’en avaient pas les moyens. L’enquête est en cours et avant même que la clarté soit faite les rebelles sont désignés comme coupables.
          Par ailleurs, les vidéos de soi-disant pillages ne montrent pas ce qui est affirmé. En effet j’ai pu voir une vidéo d’un homme qui ramasse une peluche d’enfant et le montre à ses compagnons. Si on ne regarde pas la vidéo en entier il pourrait y avoir quiproquo, mais la suite de cette vidéo montre l’homme qui repose le jouet au sol puis les larmes aux yeux fait son signe de croix pour une brève prière.
          Mais ceci n’est qu’un exemple parmi bien d’autres.
          Au sujet de l’extrême droite neo-nazi en Ukraine vous pouvez avoir accès à de nombreux documents sur ce que peut être Praviy Sektor.
          Avant de condamner ou d’affirmer il faut des preuves. Ce n’est pas le cas dans le débat que j’ai pu voir entre Madame Joannin et Monsieur Xavier Moreau.
          D’accuser les autres de propagande alors que des affirmations sans preuves sont incessantes et répétées inlassablement me permet de m’interroger sur les vrais auteurs de la propagande.
          Je pense très sincèrement que le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe.
          Je tiens à préciser que je ne suis pas sensible à la propagande qui existait à l’époque soviétique ni à celle d’aujourd’hui, y compris chez nous.
          Je ne considère vraies les informations que quand elles sont vérifiables.
          Ce que devrait faire je pense Madame Joannin.
          Recevez Monsieur, mes salutations attristées.

            +0

          Alerter
          • Paola44 // 17.08.2014 à 11h39

            Bravo Duguesclin pour votre courrier, il faut enfoncer le clou, comme disent les profs. Je pense d’ailleurs que les gens comme M. Giuliani sont forts ensemble, mais n’apprécient guère d’être démasqués individuellement. Un courrier de protestation ne leur pose sans doute pas de problème, mais plusieurs peuvent les ébranler, d’autant plus qu’ils savent bien qu’ils mentent. Mais sans doute suis-je naïve…

              +0

            Alerter
        • fanfan // 17.08.2014 à 01h27

          Un article signé par ce Monsieur ;

          “Point de vue. L’Europe en otage ?” Jean-Dominique Giuliani – Ouest-France, 30 mai 2014

          Extrait :
          “En France, même le Figaro édite un article qui donne raison à Poutine !
          « L’Europe, c’est nous. C’est d’abord une union volontaire d’États souverains qui ont décidé librement de coopérer parce que l’union fait la force et que, seuls, ils ne parviennent plus à assumer toutes leurs obligations. Plus de cinquante référendums et plus d’une centaine de votes parlementaires ont donné à cet engagement la force démocratique d’une volonté confirmée par toutes les majorités et tous les gouvernements d’Europe depuis maintenant soixante-quatre ans.

          Si certains mettent en cause cet acquis, ils se critiquent eux-mêmes. Et les responsables politiques qui accusent l’Europe cachent derrière ce fantasme leurs propres turpitudes.

          http://www.ouest-france.fr/point-de-vue-leurope-en-otage-2583812

            +0

          Alerter
    • purefrancophone // 16.08.2014 à 19h47

      Belle lettre que vous avez envoyé à cette fondation , mais pour rien .Ils sont endoctrinés !!!!
      Pourquoi n’attendent-ils pas les conclusions de l’enquête sur ce crash avant de conclure ? Je pense tout simplement parce qu’ils connaissent la vérité et ne veulent surtout pas qu’elle soit connue , cela saboterai leur plan !!!!!!!!
      Ils ne sont même plus crédible , eux qui veulent une belle Europe .Cette Europe là de corrompus , de menteurs , je n’en veux pas ; je leur laisse !!!
      Merci de nous avoir fait partager vos échanges avec cette fondation qui ne vaut pas grand chose à mes yeux .

        +0

      Alerter
    • Agnès // 16.08.2014 à 19h55

      Cet homme charmant trouve le moyen de vous assimiler à l’extrême-droite dans sa réponse, un procédé fort peu élégant qui permet de vous calomnier et de vous disqualifier dans la foulée. Une petite ignominie de plus au crédit du camp européen, qui est tombé bien bas.

      A lire votre commentaire et celui de Duguesclin ci-dessous, je me pose la question de mettre en copie l’Ambassade de Russie de vos échanges de mails. Je pense que le Kremlin doit déjà mener des observations sur les opinions publiques européennes, mais il pourrait être intéressant de les informer directement des avis des citoyens. Après tout, si nous ne sommes pas déjà en guerre, je crois que c’est en grande partie grâce au sang froid et à l’intelligence de V. Poutine. Même si je suis loin de le considérer comme un grand démocrate, jusqu’à présent, j’estime qu’il fait preuve d’une maîtrise de la situation qui nous protège tous.

        +0

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 16.08.2014 à 20h01

        A Agnès, si vous le jugez utile, s’il vous plait faites le.

          +0

        Alerter
      • Paola44 // 16.08.2014 à 23h33

        A Agnès, idem pour moi, faites si vous le jugez utile. J’ai moi aussi moyennement apprécié le raccourci peu subtil de cet aimable Monsieur Giuliani: soutenir Poutine = être d’extrême-droite. Je lui ai répondu entre autres sur cela dans mon mail suivant:
        Cher Monsieur,
        Je vous remercie d’avoir pris la peine et le temps de répondre à mon courriel.
        – L’origine du tir criminel sur le vol MH17 est sans doute “avérée et certaine” dans votre esprit. Vous me permettrez cependant d’attendre les conclusions de la commission d’enquête internationale incluant l’analyse des boites noires et le comte-rendu des conversations entre les pilotes et la tour de contrôle ukrainienne, impossible à obtenir jusqu’à ce jour.
        – Vous écrivez: “Les images diffusées par les chaînes de télévision, montrant des criminels détroussant des victimes décédées vous ont peut-être échappé. Elles expliquent les sanctions de l’Union européenne.” Très bien, j’applique votre raisonnement: des criminels d’origine belge sont vus détroussant des victimes décédées dans un crash d’avion sur le sol français, nous allons de ce pas sanctionner la Belgique. Désolée, je ne vous suis pas.
        – Et puisque vous semblez tenir à la guerre des images: Et vous, avez-vous vu les pauvres gens, eux-mêmes éprouvés par une guerre civile, qui ont vu tomber des morceaux d’avion et de cadavres chez eux, et qui, bouleversés, ont apporté fleurs, jouets et prières sur le lieu du crash?
        – L’extrême-droite française soutient donc la Russie… cependant que l’Europe soutient l’extrême-droite ukrainienne! C’est un peu confus, vous ne trouvez pas?
        – L’engrenage que vous dites vouloir éviter est déjà bien enclenché, il a commencé à Vilnius au mois de novembre. C’est celui de l’incompréhension, de la mauvaise foi et de la violence. La mission pacificatrice que l’Europe ne remplit pas devrait comprendre deux volets:
        1. Inciter Monsieur Porochenko à mettre en place une fédération ukrainienne, au sein de laquelle l’importante minorité russophone pourra trouver sa place et ses droits. C’est la seule issue civilisée possible à ce conflit. Puisque nous avons tant souhaité voir l’Ukraine se rapprocher de l’Europe et que c’est chose faite, c’est désormais à nous de régler ce problème ukrainien, pas à la Russie à laquelle nous attribuons tous les torts.
        2. Traiter la Russie en égale et non avec condescendance, en partenaire et non en adversaire, et donc stopper les sanctions contre-productives.
        – Je vous rejoins cependant sur un point: l’annexion de la Crimée était illégitime, la liesse provoquée par cette annexion chez 90% de la population concernée ne doit pas nous le faire oublier. Vous observerez avec moi que l’illégitimité va souvent de pair avec la volonté du peuple: La destitution du président Ianoukovitch était elle aussi illégitime, mais c’était la volonté du peuple, tout au moins du peuple du Maïdan, et je crois me souvenir qu’en Europe, nous étions bien contents aussi. Ainsi va la géopolitique…
        Européennement vôtre,

        Sans doute à court d’arguments, il m’a envoyé en retour une minable dépêche AFP bien politiquement correcte, sensée étayer ses dires, qui ne m’a rien appris que je ne sache. déjà.

          +0

        Alerter
      • DUGUESGLIN // 17.08.2014 à 08h21

        Il faut dire qu’en France le clivage gauche-droite est maintenu artificiellement. Il a été justifié à une certaine époque, mais semble beaucoup moins justifié maintenant. Des gens issus d’une sensibilité de gauche pour certain et de droite pour d’autres se rejoignent dans leurs visions et leurs analyses. En tout cas il n’y a pas d’élus en France qui soient du même acabit que Pravy Sektor. Ou alors ils se cachent bien. En ce qui concerne le Front National et le Front de gauche qui sont qualifiés, l’un d’extrême droite, l’autre d’extrême gauche, ils affichent très clairement leur opposition et avec plus de clarté que certains professionnels de la politique, aux théories nationales socialistes et fascistes. Les anti-européanistes sont automatiquement qualifiés d’extrémistes. Ce qui permet d’entretenir avec plus ou moins de succès un clivage artificiel voir culpabilisant pour éviter que des voix échappent aux défenseurs non avoués des oligarques mondialistes.
        C’est ainsi qu’il est difficile maintenant de faire la différence entre les partis qui ont soutenu Sarkozy et Hollande. Seules quelques mesurettes symboliques les différencient. Ceux qui ne sont ni PS ni UMP sont des opposants qualifiés systématiquement d’extrémistes et le tour est joué.

          +0

        Alerter
    • Horzabky // 16.08.2014 à 20h15

      La réponse de ce M. Giuliani est impressionnante. Parce qu’une vidéo postée sur YouTube donne l’impression que des voleurs ukrainiens ont détroussé les cadavres des victimes, pour M. Giuliani cela justifie des sanctions contre la Russie, et même l’envoi de troupes en Ukraine !

      Enfin ce Monsieur parle de “l’invasion” de la Crimée. Qu’il se penche d’abord sur une région plus proche de nous, géographiquement parlant : le Kosovo, qui a obtenu son indépendance par un référendum fait sans consultation de la Serbie, et alors que le pays est occupé par l’armée américaine.

      Ceci étant, ce qui m’a le plus frappé ce sont les dernières phrases du débat : Mme Joannin a dit que la Russie devait absolument vendre son gaz et son pétrole pour vivre, donc que l’UE était en position de force face à la Russie (je paraphrase, je ne me souviens plus des mots exacts).

      La journaliste s’est dépêchée de clore le débat sans laisser M. Moreau répondre. C’est dommage, car la réalité est moins simple : la planète se dirige vers une pénurie de gaz et de pétrole, qui a déjà commencée, c’est pour ça que le baril de pétrole (Brent) est au-dessus de 100 dollars depuis cinq ans, ce qui asphyxie lentement mais surement toutes les économies mondiales. D’où chômage, appauvrissement des jeunes générations, etc.

      La Russie ne manque pas de clients potentiels pour son gaz et son pétrole : la Chine, à elle seule, pourrait absorber toute sa production, si la croissance économique chinoise continuait au même rythme (ce qui ne sera pas le cas). Mais il y a aussi l’Inde, le Japon, etc. Poutine peut donc envisager l’avenir de façon assez sereine. L’UE, c’est pas sûr.

      Ce qui empêche pour l’instant la Russie de vendre tout son gaz à la Chine, c’est le manque de gazoducs. Ce problème devrait être résolu en 2017 ou 2018.

      J’ai remarqué que Mme Joannin n’a pas cité un seul chiffre pendant tout le débat, et que sa technique dans le débat consiste à citer des opinions comme si c’étaient des faits, à s’emparer de la moindre maladresse d’expression de son contradicteur (“mais non, aucun avion ne s’est écrasé !” dit-elle avec ironie, en sachant bien que ce n’est pas ce qu’il veut dire) et à utiliser à fond l’émotion : si votre femme et votre fils avaient été parmi les victimes, etc. (elle a utilisé l’argument deux fois).

      Il me semble à moi que si ma femme et mes enfants avaient été parmi les victimes, je voudrais absolument savoir la vérité, et je ne me contenterais pas d’une version officielle non vérifiée. Dommage que M. Moreau ne l’ait pas dit.

      Je suis allé sur le site de la Fondation Robert Schuman. Cette fondation n’indique pas d’où provient son financement, c’est curieux. Vu le ton du site, on se doute bien que le financement provient de l’UE. Ce sont des salariés de l’UE, et leurs revenus dépendent du bon vouloir de cette dernière. On a tout compris… Leur travail consiste à défendre les positions prises par leur employeur !

        +0

      Alerter
    • bluetonga // 16.08.2014 à 20h57

      J’ai eu l’occasion de découvrir quelques articles de Jean-Dominique Giuliani sur le site espritcors@ire, rassemblant les analyses et observations d’anciens gradés de l’armée, de la diplomatie, des renseignements, des journalistes indépendants et des consultants divers, etc., et que je recommande volontiers pour le sérieux, la perspicacité et l’indépendance des avis qui y sont exposés.

      Cependant, la présence de Giuliani dans cette équipe m’a pour le moins laissé perplexe : au contraire des autres textes, qui témoignent le plus souvent d’une grande familiarité de leurs auteurs avec le sujet traité, et qui se caractérisent souvent par des prises de position fermes, caustiques et rebelles (“l’esprit corsaire”) reposant sur leur connaissance du milieu, ses écrits riboulent littéralement de bondieuserie européiste et s’apparentent au mieux à de longues litanies de clichés vides de sens, dignes de la méthode Coué, et certainement dans la lignée de ce qu’a raconté madame Joannin.

      Je me suis dit que soit Giuliani était un ancien copain qui avait mal tourné mais qu’on gardait quand même pour ne pas lui faire de la peine, ou alors, plus machiavéliquement, qu’ils l’avaient gardé pour préserver une vitrine pluraliste tout en l’utilisant comme repoussoir naturel pour les opinions mainstream indigentes.

      Je ne sais pas ce qu’il en est, mais je ne l’y ai plus vu depuis longtemps. Il y a peut-être eu divorce. Il a peut-être “démissionné”, ou plus logiquement, “été démissionné”?

      Maintenant, la bonne nouvelle, c’est que si c’est ce type de pointure qu’on trouve aux postes de commande de la Communauté Européenne, ils ne vont pas tarder à se manger un iceberg.

        +0

      Alerter
    • Crinc // 17.08.2014 à 00h58

      Vous avez rudement bien fait de nous poster votre lettre et la réponse. Merci beaucoup. Je me félicite de mon vote aux européennes.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications