Les Crises Les Crises
20.décembre.201720.12.2017 // Les Crises

Europe 1 Social Club, le débat – Faut-il offrir des bitcoins à Noël ? Avec Olivier Berruyer

Merci 58
J'envoie

J’étais hier sur Europe 1, pour parler du Bitcoin.

Je remercie les commentateurs des derniers billets qui ont enrichi le débat et m’ont ouvert de nouvelles perspectives et donné quelque arguments, que j’ai utilisés. Merci donc à vous !

(Si non lisible, écouter ici)

Avec aussi :

– Alexandre DAVID Cofondateur d’Eureka Certification (organisme de “formation en technologies Bitcoin et Ethereum”).

– Jacques FAVIER Ancien banquier.

Coauteur avec Adli Takkal Bataille de Bitcoin, la monnaie acéphale (CNRS Editions, 2017).

– Odile LAKOMSKI-LAGUERRE Economiste.

Auteur de Les institutions monétaires du capitalisme: La Pensée Économique de J.A. Schumpeter (L’Harmattan, 2002).

Commentaire recommandé

yann35 // 20.12.2017 à 14h55

ça vaut combien en bitcoins un oignon de tulipe ?

79 réactions et commentaires

  • Pierre // 20.12.2017 à 09h31

    Petit bug sur le lien “Si non lisible”.
    En attendant la correction voilà l’adresse: http://www.europe1.fr/videos/embed/3525785

     3

    Alerter
  • Alfred // 20.12.2017 à 10h55

    Premièrement merci à vous pour ces billets qui rassemblent beaucoup d’informations sur les bitcoin.
    Deuxièmement j’ai écouté l’émission de taddei.
    J’ai noté que les arguments des “vendeurs” de bitcoin sont particulièrement pauvres. La palme revenant à Mr Alice au pays des la bitconie: en gros si tu vois le monde avec les “bonnes” lunettes tu aime le bitcoin. Si tu n’aimes pas le bitcoin c’est que tu n’as pas les bonnes lunettes.. Et pourquoi pas si tu es d’accord avec moi tu es beau?
    Nous avons eu souvent affaire à des arguments d’autorité (“c’est pas scientifique de critiquer la consommation électrique du bc” (!!!) … sans jamais définir ce qui serait une critique “scientifiquement” acceptable du bc). Alors que vous disiez que la fonction d’échange est encore marginale on vous a répété qu’on pouvait acheter une tesla une île où un café avec le BC… Factuellement c’est vrai mais c’est aussi une forme de mensonge (la transaction du petit café est totalement anecdotique). S’il est besoin de mentir pour défendre quelque chose c’est que c’est indéfendable.
    Enfin les limites du principe même de la blockchain n’ont pas été évoqués (seulement très à la marge avec à travers l’amélioration des puissances de calcul). La question demeure: comment achète t on le milieme café avec le même BC? (Spoiler: On l’achète pas….)

     9

    Alerter
    • Jimi // 21.12.2017 à 10h54

      Erreur ! Il y as des brasseries à Paris qui prennent le BTC. Le vendeur genre un QR code avec le montant demander en euro, et l’acheteur le scan, et c’est payer. Y as pas plus simple.
      Et peut importe le montant.
      Je rappelle que le BTC peut aller jusqu’à 0,000001 BTC

       0

      Alerter
      • Alfred // 21.12.2017 à 12h37

        Quelle erreur? Ce n’est pas le montant qui est important mais combien de fois le bitcoin a été utilisé. Autrement dit ce n’est pas le montant mais le le nombre de transactions qui conditionnent la longueur de la blockchain (et donc finalement à la fois la consommation énergétique de confirmation de transaction et la durée de plus en plus longue de la transaction elle même).
        Ce n’est pas l’anecdotique achat de boisson malgré de sous tifs ou de croquettes pour chien (ni super villas) qui peut nous dire si ce truc va vivre longtemps. C’est la façon dont il fonctionne.

         2

        Alerter
      • 20-100 // 21.12.2017 à 13h06

        C’est un non-sens typique d’une ère où tout le monde pense être spécialiste en n’importe quoi après avoir consulté un site Internet pendant 10 minutes.
        Il faut rappeler quand même que nous sommes en Europe et que -pour l’instant- la monnaie ayant cours légal s’appelle l’euro. Ceci implique, qu’à la fin du mois votre employeur (ou vos clients) vous paie en euros, somme qui vous permet de payer votre loyer ou votre emprunt hypothécaire en euros etc etc… On vous proposerait un compte en dollar ou en toute autre devise d’un pays développé, vous n’en voudriez pas pour ces motifs évoqués. Alors pourquoi vouloir absolument avoir un compte dans une non-devise d’un non-pays au motif que des non-spécialistes devenus fous sont prêts à débourser n’importe quelle somme pour en acheter??
        C’est une chaine de Saint Antoine d’une nouvelle espèce, on vous garanti que le nombre de bitcoins en circulation est fixé… c’est quand même sans compter sur des hackers capables de se promener sur les sites de la CIA ou de tout autre organisme hyper-sécurisé. Et quand bien même ce serait inviolable, le nombre de ces non-monnaies n’est pas limité! On peut en fabriquer une par heure! C’est du vent et je suis abasourdi par la stupidité mélangée d’avidité primaire.

         1

        Alerter
        • Jean Marc // 23.12.2017 à 10h15

          The day after : en plus il est en promo pour noël -43 % ca vaut le coup 😉 Totalement en accord avec votre commentaire, l’homme est cupide.

           0

          Alerter
  • some // 20.12.2017 à 11h03

    à 22:20, l’intervenant dit “c’est très difficile à calculer [la consommation énergétique du btc]”.

    Quelques infos, faites votre réflexion

    S9 Specifications:
    2. Power Consumption: 1375W + 7% (at the wall, with APW3 ,93% efficiency, 25C ambient temp)
    3. Power Efficiency: 0.098 J/GH + 7%(at the wall, with APW3 93% efficiency, 25°C ambient temp)
    4. Rated Voltage: 11.60 ~13.00V

    Pour référence, à partir de ce que j’ai lu 1 français (moyen) = 14KWH / jour (au doigt mouillé).

    Ceci c’est 1 machine. Une ferme de minage c’est, un exemple comme un autre, https://www.youtube.com/watch?v=K8kua5B5K3I

    Je n’ai pas de source pour cela, mais il est répandu que les + grosses fermes de minage sont chinoise (gros consommateur de charbon).

    Aujourd’hui le mix de consommation énergétique ressemble à cela
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ressources_et_consommation_%C3%A9nerg%C3%A9tiques_mondiales#/media/File:World_energy_consumption_fr.svg

    A majeur partie du charbon, sans que cela ne se réduise.
    https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/chiffres-cles-production-d-energie
    40,4% : part de l’électricité mondiale générée à partir du charbon en 2012 selon l’AIE.

    —- d’un point de vue micro c’est un gouffre, d’un point de vue macro, on voit bien que les chiffres nous disent que c’est probablement plus accomplit à coup de charbon brûlé que d’enr.

     2

    Alerter
    • some // 20.12.2017 à 11h22

      23:00 Le matériel de minage ne change PAS tous les mois. Ce serait un investissement absolument ingérable. (cf loi de moore/koomey/A t’on atteint le mur de moore ? cf intel coffee lake / pour combien de temps ? / https://news.bitcoin.com/japans-gmo-7nm-bitcoin-mining-boards-token-sale/)

      — sinon, l’attitude de tadei (pognon, pognon, pognon) est révélatrice de la psychologie qui anime le petit monde [du btc] actuellement.

      — le btc règle la question de la planche à billet, en fonction de votre humeur politique. Il ne règle aucun des autres problèmes “sociaux”-économique. On voit bien que la spéculation, qui est le gros problème non économique qu’il faudrait réguler, fait TOUTE la force du btc.

      ‘fin bref, bitcoiner / pas bitcoiner, c’est le même petit monde.

       5

      Alerter
  • Nicolas // 20.12.2017 à 11h32

    Effectivement il y a beaucoup de commentaires enrichissants dans les billets bitcoin. Sur la conso électrique, un commentateur a justement fait valoir qu’elle est énorme parce que “miner” rapporte. Au fur et à mesure que ça rapportera moins, elle devrait diminuer… à moyen terme, parce qu’à court terme, avec l’emballement actuel, ça va continuer à augmenter.
    Par contre les mineurs qui déserteront le bitcoin par exemple en 2021 migreront peut-être vers d’autres monnaies. Du coup le débat reste complètement ouvert.

     1

    Alerter
    • some // 20.12.2017 à 11h45

      Lorsqu’un mineur mine un bloc il obtient une récompense définit dans le protocole, ET, les frais de transactions.

      Le protocole définit que chaque bloc rapporte 50 bitcoins au mineur. Que cette valeur est divisée par 2 tous les 4 ans (si je ne me trompes pas sur la durée), aujourd’hui il me semble qu’on est à 12.5btc/bloc. Le halving (la réduction de la récompense) finira par atteindre 0, ou des pouillèmes (des satoshis) (il y a je crois une règle particulière pour ce cas, comme pour le bloc genesis).

      Par contre, plus la monnaie fonctionne, plus celle ci est utilisée et répandue (gain de confiance dans la technique), plus le nombre de transactions augmentent, donc à termes, les frais de transactions suffiront à générer un revenu suffisant pour récompenser le mineur.

      La récompense créé la monnaie, comme les banques centrale autrefois, ou les mineurs trouvant de l’or. Les frais de transactions sont payé par les parties (émetteur ou receveur du paiement ?, doute) en jeu dans la transaction, à leurs bon vouloir, vous n’êtes pas forcé d’inclure des frais de transactions [de payer le mineur] cependant, le mineur n’est pas non plus forcé d’inclure une transaction avec des frais jugé insuffisant.

      Il y a arbitrage entre les deux entités, sans concertation, sur le montant des frais.

       1

      Alerter
  • Fougnard // 20.12.2017 à 13h51

    J’ai lu, j’ai écouté, puis je me suis assis en attendant que les premiers gogos s’écrasent par terre comme des bouses. On va bien se marrer

     5

    Alerter
  • Surya // 20.12.2017 à 13h55

    S’il y a des experts en bitcoin dans la salle, une transaction est-elle validée par tous les nœuds du réseau ou est-ce un réseau hiérarchique avec des nœuds élus étant autoritaires pour les validations ?

     0

    Alerter
    • grumly // 20.12.2017 à 14h13

      Il n’y a pas de hiérarchie dans les nœuds, il y a des règles pour savoir quels blocs garder. Cette vidéo explique comment ça mache, à 15:00 c’est peut-être la réponse à votre question. Il peut y avoir 2 chaînes de transactions qui continuent en parallèle si les blocs sont validés en même temps, mais lorsqu’une chaîne est plus longue que l’autre, c’est elle qui est gardée et l’autre est effacée.

      https://www.youtube.com/watch?v=du34gPopY5Y

       0

      Alerter
      • Surya // 20.12.2017 à 20h10

        Je me pose une question sur la saturation du réseau de calcul pour la validation des transactions : que se passerait-il si le bitcoin était massivement employé ? Le réseau tiendrait-il la charge pour valider des transactions avec un temps de réponse satisfaisant ?

        Je ne connais pas d’exemple de protocole distribué qui puisse paralléliser à grande échelle la validation de transactions simultanées, vous risquez l’engorgement avec des temps de réponse trop longs vu les délais dans les files d’attente

         2

        Alerter
    • fred // 20.12.2017 à 16h03

      Il n’y a pas de noeuds prioritaire, tout le monde est en compétition pour valider un block de transactions. Tout les gens qui souhaitent commenter le bitcoin devraient avoir lu le papier original de satoshi qui ne fait que 8 pages et est facile et très claire.
      Pour une interprétation sans idéologie et pragmatique je recommande de lire: https://medium.com/@netcashfx/bitcoin-amor-fati-mieux-vaut-se-laisser-convaincre-tard-que-jamais-b3804426d729

       3

      Alerter
      • Surya // 20.12.2017 à 20h00

        y a rien qui explique la validation d’une transaction dans votre lien 😀 et il y a quelques arguments douteux.

         1

        Alerter
  • Haricophile // 20.12.2017 à 14h51

    Faut-il alimenté l’arnaque sous prétexte qu’elle peut être rentable ? Bonne question de conscience personnelle… et qui va déboucher très bientôt sur l’éclatement de la bulle. Sauf si vous utilisez le bitcoin pour des transaction directes relativement insensibles a la valeur spéculative, pour qualifier le cadeau-bitcoins spéculatif je n’aurais que deux mots : 1. dangereux 2. criminel.

     1

    Alerter
    • Beatrix // 21.12.2017 à 03h45

      Voilà que certains vous donneront raison, notamment moi-même.
      https://lilianeheldkhawam.com/2017/12/20/bitcoin-attention-a-larnaque-dossier/

      Une question de Saint Thomas: j’avais acheté 100 bitcoins au moment où ils coûtaient 3 euros, vu que le cours est monté en flèche, je voudrais les revendre. J’ai un acheteur en vue, comment doit-il procéder pour cette transaction? Et une fois exécutée, toucherai-je les 17’000 dollars (cours actuel) pour chaque bitcoin? Si oui, pourrais-je en disposer auprès de ma banque? Puis-je acheter un petit manoir avec cet argent? Qui les transfère à mon notaire?

       1

      Alerter
  • yann35 // 20.12.2017 à 14h55

    ça vaut combien en bitcoins un oignon de tulipe ?

     22

    Alerter
  • Ando // 20.12.2017 à 16h42

    Le bitcoin n’a pas été créé pour être un levier spéculatif. Le fait qu’il le soit devenu ne signifie pas que ce soit sa vocation. Les produits dérivés à leur origine n’avaient pas, de la même manière, pour but de spéculer. Certes, les sous-jacents qui se dénouent par des transactions réelles sont très faibles par rapport au total des couvertures cotées. Il n’empêche, les dérivés sont massivement utilisés. Ce n’est donc pas en soi un argument. “Le bitcoin ne repose sur rien”. Comme tout signe, il ne repose que sur la croyance. Le fait que la croyance ne soit pas un support tangible n’enlève rien à la force du dollar étasunien, ou du franc suisse et peut être bientôt du yuan. Ce n’est donc pas un argument. “Le bitcoin échappe à tout contrôle, il n’a pas le soutien des Etats”. Ce sont exactement les raisons pour lesquelles il a été créé. Ce ne sont pas des défauts qui seraient apparus au fil du temps puisque c’est sa vocation première. Ce n’est donc pas non plus un argument.

    L’avenir du bitcoin dépend de sa fonction d’utilité. Soit c’est la spéculation qui fait le succés du bitcoin, soit c’est le succés du bitcoin qui déclenche cette spéculation. La bulle dollars d’ampleur pharaonique exprime sans doute le besoin de se déverser dans quelque chose de plus solide que l’économie des Etats-Unis, le bitcoin ou autre chose.

     5

    Alerter
    • Alfred // 20.12.2017 à 18h27

      Pour ce qui le concerne je ne fais aucun des griefs que vous dites au bitcoin. Le seul grief que je lui fait est le concept même de blockchain. Quelle est la longueur de la plus longue blockchain actuellement ? Comment fera t on à l’avenir pour les “réduire” compacter etc (problème du temps de transaction et de conso d’énergie); alors même que le système privilégié comme plus authentique la plus longue de deux chaînes en compétition ?
      Cela conditionne bien plus l’avenir du bc que le sexe des anges théorique sur ce pour quoi il a été créé.

       2

      Alerter
    • Beatrix // 21.12.2017 à 04h14

      On nous vend un système de cryptage pour de l’argent. Comme vous dites, le cryptage sert à sécuriser les transferts, de là on leurre les gogos et on glisse le mot “transaction”. On nous fait prendre le verbe, le véhicule pour du substantif, pour de la substance palpable. C’est mystifier certaines utilisations telles que processus et données des calculs et puissance capacitaire des processeurs pour obtenir l’écriture finale ou d’étape dit cryptage.
      Si la mathématique est un langage, l’homme doit lui, introduire des données avec un objectif précis pour dessiner des figures qui sont elles, des expressions traduites comme des possibles. En tout cas cela ne peut jamais donner ou translater en un objet fini comme la monnaie numéraire ni même fiduciaire qui est sujette à contrat entre les parties. C’est une pure vue de l’esprit.

      Ces braves informaticiens s’amusent à nous promener et en même temps à nous piquer nos économies. Pour la santé publique, il faut boucler tous ces charlatans.

       2

      Alerter
  • Jean Marc // 20.12.2017 à 18h01

    Ca me rappelle le film le sucre avec Depardieu et Carmet et cela finira pareil …. Nos grands parents ont eu les emprunts russes, nos parents Euro-tunnel et nous le Bitcoin mais en terme d’arnaque c’est la même philosophie.

     5

    Alerter
  • Le Rouméliote // 20.12.2017 à 18h28

    Une question bête d’un analphabète de la finance : Et quand le bitcoin vaudra 1000000 $, qui va pouvoir en acheter à ceux qui voudront vendre ?

     1

    Alerter
    • Kiwixar // 20.12.2017 à 19h26

      Le btc est divisible jusqu’à 8 décimales. Vous acheterez (ou pas) une fraction de btc, selon vos moyens.

       4

      Alerter
    • Raphaël // 20.12.2017 à 19h46

      S’il vaut 10000000 $ c’est que des pigeons l’achètent à ce prix, c’est le concept de l’offre et de la demande et le principe même de la cotation.

       2

      Alerter
  • philbrasov // 20.12.2017 à 18h50

    pour moi tous les detracteurs du bitcoin et autres alt coin, sont de vils hypocrites… d’une part ce sont tous ceux qui critiquent le systeme bancaire.. et de nombreux articles ici sur ce site le demontre.. les crises est bien ne des crises monetaires…. inultile d’en rajouter…
    et d’autre part si on avait suivi ces dis articles sur les ou LA CRISE, on aurait TOUS achete du bitcoin et autres altcoins….
    Seulement voila personne ou presque n’a suivi ce conseil sur la crise ou les crises a venir…. et n’ont pas cru bon de s’interesser a cette VALEUR ( et non monnaie..) MOI OUI….
    et je m’en porte tres bien meme si le bitcoin descent a 1000 US$….. mais au dela de cela, ces crypto monnaies sont a ce qu’etait l’or AVANT….. ou autres diamants…. Dans ce monde de plus en plus numerique, le BITCOIN ira aussi loin comme valeur refuge que l’or ou le diamant… car sur quoi repose l’OR? sur quoi repose le diamant?.. Idem pour le BTC…

     1

    Alerter
    • Kiwixar // 20.12.2017 à 19h43

      Je critique le BTC sans y avoir un intérêt financier personnel, et vous le défendez en en ayant un.

      Aujourd’hui le plus gros détenteur de bitcoin est sans doute le gouvernement US via les saisies fbi, on ne sait pas qui est (N)akamoto (SA)tochi, ça a des failles connues (consommation électrique, lenteur des transactions) et peut-être inconnues (chiffrage), et de la concurrence robuste (les autres cryptos). Si c’est pas une bulle, c’est au moins un canard boiteux.

       6

      Alerter
      • philbrasov // 20.12.2017 à 19h52

        aucun interet….. j’ai simplement suivi les conseils des econoclastes ici sur ce site depuis 4 ans.. et j’ai mis en pratique ce qu’ils denoncaient,,,,, mais moi je l’ai fait en etudiant tous les tenants et les aboutissants,,,,,,Maintenant si vous trouvez mieux pour se mettre a l’abris des banques faites moi signe…..juste un signe…..

         1

        Alerter
        • Surya // 20.12.2017 à 20h13

          la monnaie fiduciaire c’est très bien. Et au moins mon boucher et les restau prennent très bien les billets de banque quand je paye.

           4

          Alerter
          • philbrasov // 20.12.2017 à 20h43

            demandez a delamarche ce qu\il en pense lui qui est un assidu du site les crises

             0

            Alerter
            • Surya // 20.12.2017 à 21h10

              ce qu’il pense de quoi ? Et puis pour être honnête je m’en fous de ce qu’il pense, j’essaye de toujours de réfléchir par moi même.

               5

              Alerter
          • RV // 21.12.2017 à 09h36

            Bonjour
            “ILS” ont prévu et programmer la suppression de la monnaie fiduciaire (billets de banque et pièces de monnaies). Quand réalisé (1 an,… 5 ans?), comment paierez-vous votre note de restaurant: carte banquaire ou… bc? Le problème ne se posera plus à ce moment là car vous aurez été libéré par notre nouveau statut d’esclave… libre. Libérons enfin les énergies individuelles! Battons-nous pour garder notre Liberté!

             1

            Alerter
        • Kiwixar // 20.12.2017 à 20h38

          Je trouve les banques très risquées (rien n’a été résolu depuis 2008) mais bitcoin encore plus, ce n’est pas un stockage de valeur fiable. Je fais beaucoup plus confiance aux métaux (or, argent, zinc) qui sont des concentrés d’énergie (bouger 30 tonnes de terre pour 1 once d’or) et ont un historique de confiance partagé par les Chinois ou les Indiens (et les Russes).

          Et de toute façon, je pense qu’il vaut mieux investir dans un potager dans un coin tranquille (NZ) et dans le savoir-faire qui va avec : dans 20 ans on n’aura pas l’énergie pour faire des transactions en crypto-monnaies.

           10

          Alerter
          • Fulsi // 21.12.2017 à 02h55

            Simple curiosite : avez vous investi dans le potager d’un coin tranquille ??

             0

            Alerter
            • Kiwixar // 21.12.2017 à 03h22

              Je fais les choses progressivement (y a pas le feu au lac non plus), mais je suis déjà dans le coin tranquille (NZ). Y aura toujours à bouffer ici, et c’est loin du Moyen-Orient, de la Corée du Nord (2 points chauds) et des réacteurs nucléaires vieillissants du vieux continent.

               6

              Alerter
          • Okkoh // 21.12.2017 à 09h24

            C’est dingue ca. On fait un scandale de l’énergie dépensée pour le Bitcoin, et on lui préfère les métaux précieux. Pourtant l’or ou l’argent niveau désintégration de la planète, consommation d’énergie (minage, transformation, transport, stockage) et spéculation, c’est de loin pire que le Bitcoin mais ça ne dérange personne… “C’est bon ma fortune est adossée à quelque chose !”.
            Oui, c’est bien connu, lorsque ça sera la fin du monde, vous pourrez échanger votre or et votre argent tranquillou en le gardant précieusement dans vos poches, personne ne vous embêtera. On vous laissera le récupérer à la banque (j’imagine que vous ne le gardez pas sur vous). Et si ça n’a plus trop de valeur, vous pourrez toujours confectionner des bijoux ou des pièces électroniques pour les revendre à… Ah non la je peux pas dire, personne n’aura plus d’argent, l’Etat aura confisqué l’argent de tous ceux qui en auront un peu pour faire face à la crise.

             0

            Alerter
            • azerty // 22.12.2017 à 01h48

              Pour l’or l’énergie est dépensé une seule fois, pour l’extraire l’or, ensuite pour l’échanger de main à main, çà coute l’énergie pour tendre le bras et ouvrir la main.
              alors que le bitcoin continue de dépenser de l’énergie après avoir été mis en circulation à chaque fois qu’il change de pain, il faut faire des calculs informatiques qui consomment de l’énergie.
              mais on sait pas trop le calculer encore apparemment.
              Et si son disque dur qui contient sa clé de coffre à bitcoin plante?, moi çà m’est arrivé plus souvent qu’un cambriolage. Et quand on sait le nombre d’imprévoyant qui ne font jamais de copie et de sauvegarde çà promet de nombreux drames, combien de bitcoins sont perdus dans la nature, un peu comme des gallions chargés d’or qui coulent en traversant l’atlantique

               0

              Alerter
            • Okkoh // 22.12.2017 à 11h57

              “Pour l’or l’énergie est dépensé une seule fois, pour l’extraire l’or”
              1) combien d’énergie, d’eau, de mercure, de terre excavée etc. pour 1 kg d’or d’après vous ? Entre 2000 et 2500t d’or son extraits annuellement. Faites le calcul, vous verrez bien lequel détruit réellement la planète.
              2) combien d’énergie pour le transformer d’après vous ?

              “ensuite pour l’échanger de main à main çà coûte l’énergie pour tendre le bras et ouvrir la main.”

              D’après vous, on échange, transporte, stocke, transforme, vend de l’or comme du pain ?

              “Et si son disque dur qui contient sa clé de coffre à bitcoin plante?”
              Vous stockez vos clés privées de wallet comme vous voulez, mais il est clair que si vous misez sur un seul support, tant pis pour vous… Pourtant, ce n’est pas les conseils qui manquent !
              https://bitcoin.org/fr/securiser-porte-monnaie

              Question bonus. L’or parait être un investissement sécurisé. N’y a-t-il donc jamais d’arnaques ?

               0

              Alerter
      • Okkoh // 21.12.2017 à 10h31

        Comme avec la saisie de Silkroad ?
        http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/09/09/comment-le-fbi-a-fait-tomber-silk-road_4484272_4408996.html
        http://fortune.com/2017/10/02/bitcoin-sale-silk-road/

        En tout cas les deux choux gras ci-dessus expliquent clairement que 1) tout a été revendu et 2) ils ont raté l’occasion de se faire 590 millions de dollars en vendant trop vite…

        Après est-ce que c’est juste, ma foi je ne peux pas confirmer comme ca il me faudrait les numéros de wallets 🙂

         0

        Alerter
    • Raphaël // 20.12.2017 à 19h51

      L’or est un des métaux les plus utile industriellement, il est encore partout dans votre tablette entre autres car irremplaçable dans certaines fonctions. Le bitcoin est un gouffre à exergie, il ne fait que détruire une ressource vitale et ne créé rien. Une aberration de l’humanité en quelque sorte (pas la première hélas).

       4

      Alerter
      • philbrasov // 20.12.2017 à 19h56

        ah oui en il y a qq siecles l’or servait aussi dans les tablettes …..mais en chocolat,…?
        energie…. le seul argument pour oublier les avantages…. combien croyez vous que coute le minage en islande ou au fin fond de la russie,,,, avec une electricite INNEXPORTABLE,,, et quasi GRATUITE…..

         1

        Alerter
        • Raphaël // 20.12.2017 à 20h15

          Tenter de cacher le problème énergétique sous le tapis est juste la preuve que c’est un système de Ponzi et rien d’autre. Les mineurs hébergés chez papa-maman ne voient peut être jamais passer une facture EDF, mais je maintiens que ce sont les dindons de la farce de la gratuité des transactions (enfin surtout leur parents). Une multitude de pigeons mineurs paye sa facture d’électricité à perte pour enrichir quelques gros bonnets qui spéculent (les primos entrants), ça vous rappelle rien ?

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_Ponzi

           5

          Alerter
          • philbrasov // 20.12.2017 à 20h33

            c’est fini depuis longtemps le mining en France mon pauvre ami….. Vous vivez dans quel monde?

             0

            Alerter
            • Raphaël // 20.12.2017 à 21h00

              C’est justement la preuve que j’attendais, lorsque aucun endroit sur terre n’aura une électricité assez bon marché pour rembourser le cout du minage, ce qui doit arriver sous peu vu le principe du bitcoin, où le système de Ponzi va-t-il trouver ses pigeons ?

              Corollaire, vous éluder toujours la question du cout énergétique du minage, qui doit aller en augmentant (je ne parle même pas du stockage de la blockchain…), et qui ne dépend pas du prix de l’électricité. Quelle pirouette allez vous donc me faire pour ne pas répondre à cette faiblesse évidente ?

               5

              Alerter
      • philbrasov // 20.12.2017 à 20h02

        j’ai un torrent sur mon terrain … je cree un petite centrale electrique pour miner mes BTC … IIL EST OU VOTRE PROBLEME? OU EST LA NUISANCE? Surtout si je revend ma chaleur induite a ceux qui ont besoin de se chauffer?

         1

        Alerter
        • Raphaël // 20.12.2017 à 20h19

          Vous pouvez m’en dire plus ? Je veux dire quelle techno votre hydrolienne, vous revendez à qui ? Vous faites comment avec EDF et l’agence de l’eau ? Je veux dire, c’est du boulot, félicitations, j’aimerais être inventif comme vous !

           4

          Alerter
          • philbrasov // 20.12.2017 à 20h32

            EDF…. rires….. DANS QUEL MONDE vivez vous? je vous parle d ‘islande de russie. du fin fond de la chine.. OUBLIEZ EDF et la France… des fois je vous plains…. mais que des fois….

             3

            Alerter
            • Raphaël // 20.12.2017 à 20h44

              Ceci explique donc votre non utilisation des accents et de la ponctuation, les difficultés avec les majuscules, je comprends donc, votre génie vient du bout du monde ! Ne nous plaignez pas, rendez nous riches avec vos bons tuyaux ! Je suis tout ouïe !

               4

              Alerter
    • BOURDEAUX // 20.12.2017 à 20h38

      Si je vous suis bien, on ne peut pas dénoncer quelques scandales bancaires sans se précipiter sur les bitcoins ? Curieux raisonnement…Lorsque je monte au plongeoir de 5m, ce n’est pas parce que je constate que l’eau est trouble que je dois obligatoirement me projeter sur le marbre.

       1

      Alerter
    • Booster // 21.12.2017 à 02h22

      Je suis contre le bitcoin car elle n’est pas démocratique, beaucoup de personnes sont encore sans accès à internet. De plus elle nous entraine vers la disparition de l’argent liquide qui lui offre plus de liberté d’acquisition, d’échange. Pour le bitcoin vois avez au besoins au minimum d’un ordinateur, d’un accès au web et d’électricité.

       4

      Alerter
    • Booster // 21.12.2017 à 02h35

      Pour parler ainsi vous devez en avoir acheté pour spéculer. Vous pouvez donc faire un don à l’assoc les crises en bitcoin avec votre nouvelle fortune acquise d’une manière si “honorable”.

       1

      Alerter
  • philbrasov // 20.12.2017 à 18h53

    juste entre () .. il existe deja d’autres crypto monnaies non base sur la fameuse blockchain.. et bien plus performants…..eh oui le monde numerique VA VITE……

     0

    Alerter
    • Alfred // 20.12.2017 à 19h05

      En tant qu’hypocrite je trouve votre commentaire entre parenthèses bien plus intéressant que le premier. Quelles sont donc ces cryptomonaies qui ne font pas appel à la blockchain ?
      Quel principe de sécurisation décentralisées adoptent elles?

       0

      Alerter
      • philbrasov // 20.12.2017 à 19h22

        IOTA….. LISEZ LE PAPER WALLET DE CETTE MONNAIE…. SI VOUS SAVEZ DE QUOI JE PARLE……

         0

        Alerter
        • Alfred // 21.12.2017 à 12h54

          Vous vouliez sans doute dire white papier. J’ai lu celui sur la monnaie dont vous parlez (merci à vous). J’ai trouve cela bien plus difficile à comprendre que la blockchain sur laquelle s’appuie le BC. Il est beaucoup plus difficile d’y trouver des failles (cela me conforte dans mes doutes sur la blockchain).
          Merci à vous.

           0

          Alerter
          • L’illustre inconnu // 21.12.2017 à 15h38

            Un indice: le BTC c’est une vieille Traction par rapport aux Altcoins présent et en cours de validations.
            Cependant une Traction peut prendre de la valeur.

             0

            Alerter
  • ruthessemen // 20.12.2017 à 18h57

    J’ai écouté cette émission et j’avoue mon incompréhension.
    La question est simple;
    Le bitcoin étant une monnaie électronique soumis à la spéculation , comment est-ce possible légalement de la convertir dans une vraie monnaie?
    pourquoi n’est-ce pas interdit?
    Si vous aviez un site pouvant m’expliquer son fonctionnement , je suis preneur.
    ruthessemen@gmail.com
    Merci 🙂

     3

    Alerter
    • Surya // 20.12.2017 à 20h14

      bah c’est un actif comme un autre. Vous avez des points d’échange qui vous permettent de convertir ces trucs dans la devise que vous voulez.

       0

      Alerter
  • philbrasov // 20.12.2017 à 19h04

    En plus tout le monde parle du BTC (bitcoin)….. mais ca n;est pas et de LOIN la valeur crypto monnaie qui a engendre le plus de profits en 2017…. Mais pour cela il faut avoir analyse le contenu des altcoins et ca prend beaucoup de temps,,, pour deceler qui va gagner dans ce nouveau monde numerique des altermonnaies…..Ca n’est pas simplement speculatif.. c’est aussi un parie sur l’avenir de que seront toutes transactions… dans de multiples domaines d’activites…. On en est aux “bitcoins’ CE QU’ETAIT INTERNET EN 1994…..On connait la suite.

     2

    Alerter
    • Kiwixar // 20.12.2017 à 19h34

      On connaît la suite : on peut voir les crypto-monnaies comme la bulle internet des années 2000, avec quelques bonnes valeurs (facebook amazon), mais 99% des valeurs qui se sont écrasées en emportant toutes les économies des clampins. Je me souviens de ce reportage avec un trentenaire qui y avait mis TOUTES ses économies ($75k) et qui avait tout perdu. Aujourd’hui, il doit sans doute faire 3 boulots dans la journée en jurant qu’on ne l’y reprendra plus.

       2

      Alerter
      • philbrasov // 20.12.2017 à 20h19

        pour ca mon cher …. faut pas mettre son argent comme un con dans n’importe quoi…. il faut pour reussir dans la crypto monnaie s’investir MINIMUM 3-4 heures par jour , pour |DECELER LA OU LES PERLES…. et ca aujourd’hui ca a un certain COUT……

         1

        Alerter
        • Kiwixar // 20.12.2017 à 20h44

          Donc c’est à nouveau comme la bulle internet des années 2000 : 1% de malins qui ont le temps pour étudier (et qui vont se faire plein de pognon) et 99% de gogos qui vont se faire rincer. Sérieux, qui a 3 ou 4 heures de libre par jour?

           5

          Alerter
          • philbrasov // 20.12.2017 à 20h54

            ben oui car etudier un nouveau marche a UN COUT…. et ce cout je vous le vends desormais 10 ke de l’heure voire 100KE voire plus rn fait ca n’a pas de prix……C’est pas etre malin c’est imaginer l’avenir economique ca n’a rien a voir….Et je vous l’accorde 99% des gens n’ont pas 3-4 heures par jour a consacrer a ce domaine particulier que sont les cry[to monnaies…. je sais vous souhaiteriez que je vous en fasse profiter. dans l’absolu..s’entend….. Ma philosophie, je ne la vendrais jamais….je la construie pour moi…. eu egard a ce que voit et sait de l’avenir de la BCE et de la FED et de l’economie en general… je suis tres Delamarche,,,, mais contrairement a lui blablateur … j’agis depuis 3 ans ….Lui blablate…..

             2

            Alerter
          • Raphaël // 20.12.2017 à 21h25

            philbrasov a créé une centrale électrique au bout du monde pour miner ses bitcoins, cher Kiwixar, vous avez devant vous un génie autodidacte, je vous demande un peu de respect.

             5

            Alerter
            • philbrasov // 20.12.2017 à 21h33

              j’en ai rien a faire des mineurs du fond de la chine.. je ne mine aucun BTC Ce que je veux dire c’est que des milliers de mineurs ont soit des torrents dans leur jardin, soit ont des facilites de minage grace a leur situation privilegier dans le MONDE…. moi je juge que ce que je vois…. Le minage en France est valable non plus sur le BTC mais sur d’autres altcoins
              pour la savoir faites comme moi etudiez le marche….. bonne nuit

               0

              Alerter
            • Raphaël // 20.12.2017 à 21h48

              Je vous rassure, je n’ai pas besoin de miner non plus. J’ai passé mon temps libre à bosser mes cours (3-4 heures par jour également) et je peux vivre de ma production intellectuelle sans aller compromettre l’avenir de ma famille avec des appâts pour pigeons. Et j’en fait bénéficier les autres tous les jours !

               3

              Alerter
    • Surya // 20.12.2017 à 20h16

      C’est sûrement aussi sécurisé que les tunnels ipsec que la nsa peut déchiffrer, ou les failles openssl quoi. C’est sûr et garanti jusqu’à ce qu’on découvre la faille qui fera que tout le système de sécurité autour du truc s’effondre.

       1

      Alerter
      • Raphaël // 20.12.2017 à 20h34

        Ou Truecrypt qui a purement et simplement disparu de la circulation sur un claquement de doigts de la NSA.

         1

        Alerter
        • Surya // 20.12.2017 à 21h13

          pour moi qui enseigne les rudiments de crypto dans des cours de sécurité réseaux, l’émergence des ordinateurs quantiques changent toute la donne. Vous verrez qu’ils se retireront tous des systèmes une fois qu’ils seront vulnérables.

           0

          Alerter
          • Raphaël // 20.12.2017 à 21h56

            On repassera aux bonnes vieilles méthodes impossibles à cracker : remise en mains propres de documents, masques jetables, discussion non téléphonique. Enfin une bonne occasion de ne plus envoyer de mails !

             3

            Alerter
  • grumly // 20.12.2017 à 22h31

    J’ai une petite interrogation sur le bitcoin et les crypto monnaies. Ça dépasse vraiment mes compétences et je n’ai pas assez étudié le Bitcoin pour savoir. Pour résumer, miner c’est faire des calculs compliqués de cryptographie en échange d’une monnaie virtuelle. Le résultat des calculs (ou une partie) est stockée dans la blockchain. Et si l’intérêt du bitcoin c’était les résultats des calculs stockés dans la blockchain ? Est-ce qu’éventuellement les résultats inscrits dans la blockchain pourraient faciliter le cassage de codes ?

    On pourrait imaginer une cryptomonnaie dédiée spécialement à calculer des hashs et à inscrire les résultats dans une table. Si votre ordinateur participe aux calculs, vous recevez un peu de cette monnaie dédiée. Des gens (probablement des hackers/mafieux) seraient prêts à payer physiquement pour que votre ordinateur calcule et publie des hashs, donc ils seraient prêts à racheter vos coins contre du vrai argent. Maintenant, si au lieu d’inscrire en clair vos résultats dans la blockchain, la cryptomonnaie inscrivait seulement une partie des résultats qu’on pourrait tout de même retrouver avec des calculs. Est-ce qu’il n’y a pas une chance que ce soit ça, le bitcoin ?

    PS : dans mon exemple, on pourrait imaginer que les calculs servent à la recherche scientifique à la place de cracker des codes. C’est juste pour que les calculs servent à qqch.

     2

    Alerter
  • Kometa // 21.12.2017 à 04h39

    Rapidement, après écoute:

    – La finance, la monnaie, la valeur, sont des sujets en général pas très bien maîtrisés par le vulgum pecus. Falicitons lui donc la vie en l’emberlificotant d’avantage dans un ‘gréément’ où certains semblent être à l’aise avec la bouillie ‘techno’ dont ils ne comprennent pas grand chose: base de donnée distribuée, algorithme, internet, protocole, microprocessseur, puissance consommée et de calcul, patati, patata…

    – Ah! Ces ‘spécialistes’ vulgarisateurs: votre iPhone est plus puissant que l’ordinateur qui a fait alunir le LEM d’Armstrong en 1969. C’est vrai. Mais c’est aussi vrai que la ‘puissance’ de l’iPhone n’était pas nécessaire. Alors… Et je ne suis pas certain que le iPhone aurait enduré le voyage. Si on l’échappe une fois… Kaput. La solidité est parfois plus importante que la ‘puissance’. (Faut dire que Armstrong a terminé la manoeuvre en manuel…)

    Ce qui manque, c’est la façon d’avoir de la monnaie: Des jobs.

     2

    Alerter
  • Louis // 21.12.2017 à 09h19

    Sur le prix du Bitcoin :
    1/il y a potentiellement une infinité de supply de cryptocurrency donc le prix d’une crypto doit converger vers son coût de production sinon il y a arbitrage.
    2/ Bitcoin est le premier produit financier qui est aussi facilement négociable. N’importe qui peut ouvrir un portefeuille et “trader” sur un exchange. Bitcoin n’est pas régulé. On se retrouve avec le meme type d’investisseur que sur les CFD et autres binary options.
    3/ si vous étudiez la structure du marche Bitcoin, le marché cash est tenu par quelques participants, le marché futures vient d’être crée sur le CBOE et le CME mais est très peu liquide pour le moment. Les coûts en terme de collatéral et de borrowing fee pour shorter (vendre à découvert) Bitcoin (aussi bien cash que le futures) sont prohibitifs pour le moment. Tout ça pour dire que c’est un marché absolument immature pour le moment. Comme l’ont été beaucoup de nouveaux produits par le passé. Et qui comme Bitcoin sont passés par cette phase qui s’apparente à un classique pump and dump.

     1

    Alerter
    • fred // 21.12.2017 à 10h13

      Comment on peut dire un truc pareil ? “il y a potentiellement une infinité de supply de cryptocurrency donc le prix d’une crypto doit converger vers son coût de production sinon il y a arbitrage.”
      Le coût de production n’a aucun rapport. D’ailleurs à partir d’un certain moment il n’y aura plus de production de bitcoin. Il n’y a pas de tel arbitrage, vous pouvez faire une monnaie alternative moins cher, personne ne l’utilisera sauf si vous créez de la confiance. La valeur c’est la confiance qui grandit avec la taille du réseau.

       1

      Alerter
  • Okkoh // 21.12.2017 à 09h35

    Très bon article je trouve, qui mériterait mieux qu’un petit lien en commentaire que personne ne va lire :
    https://www.presse-citron.net/bulle-bitcoin-parlons/
    Attention il s’agit d’une traduction, la source originale est ici :
    https://medium.com/@ourielohayon/lets-talk-about-this-bitcoin-bubble-8aa8db926d42

    M. Berruyer vous en pensez quoi ?

     0

    Alerter
    • Alfred // 21.12.2017 à 13h06

      Si je peu me permettre cet article reprend les mêmes arguments que l’on trouve partout chez les promoteurs du bc et répond aux supposés questions des détracteurs (toujours les mêmes)… sauf une (toujours la même): jamais il n’est répondu à la faiblesse intrinsèque du concept de blockchain (son évolution dans le temps).
      Autre point: Lorsqu’on parle de monaie il est bon de penser non seulement à la masse en circulation (qui sera finie (très bien)) mais aussi à sa vitesse de circulation (qui n’a rien à voir avec.la vitesse de la transaction): comme le fait remarquer un commentaire elles est pour le BC extrêmement faible.
      Si un jour le BC a véritablement du succès en tant que monaie d’échange c’est là que les soucis vont apparaître pour de bon (ils sont gravés dans son concept même et aucun progrès technique n’y fera rien). Pour le dire autrement : forte augmentation de la circulation de la monnaie (si succès) x temps de transaction en augmentation forte (nombre grandissant de transaction donc longueur de la blockchain) = tirage exponentiel sur la ressource (de moins en moins rémunérée). Y a pas ni problème ?

       0

      Alerter
      • Okkoh // 21.12.2017 à 15h05

        Vous dites ca parce que vous pensez que Bitcoin a vocation à remplacer entièrement le système monétaire en place. Le peut-il ? Ne doit-il pas tout d’abord faire ses preuves comme un concurrent réel à quelque chose qui existe ?
        En outre, vous considérez que ce qui existe actuellement est le projet fini, alors qu’il ne l’est pas. Bitcoin est un projet, toujours expérimental à ce stade, créé à partir de rien de connu. Il a besoin de se développer, de mûrir. Sa jeunesse l’oblige à s’adapter.
        https://journalducoin.com/altcoins/segwit2x-hard-fork-de-nouveau-programme/

        Il ne s’agit pas de dire c’est bien, c’est mal. Ça existe et ni moi ni vous ne pourrez y faire quelque chose. Ce qui est intéressant pour moi, au lieu de critiquer tout feu tout flamme en reprenant les thématiques des médias mainstream (bulle, consommation, frais et délais de transactions fin 2017, blanchiment, tulipes,…) c’est de savoir dans quel but, et pourquoi il existe des gens prêts à lui donner l’impressionnante valeur qu’elle a. C’est aussi et surtout de savoir pourquoi il y a tant de gens qui travaillent à son développement. Et sur le sujet, conformément au leit motiv du site Les Crises, j’essaie d’apporter des points de vue nouveaux au débat. Parce que pour l’instant, je ne vois pas grand chose de nouveau que ce qui est dit au Monde et consors…

         1

        Alerter
        • Alfred // 21.12.2017 à 18h30

          merci pour votre apport.
          pour préciser je n’ai rien contre les “alt coin”; je me méfie simplement de la technologie particuliere de la blockchain qui pourrait tout aussi bien etre un outil totalitaire très efficace (imaginez ça appliqué au système de credit social chinois..). Comme dans toutes les révolutions il y a les anthousiastes naifs et ceux qui finalement tirent les marons du feu (et je ne parle pas ici des nouveaux riches du bitcoin mais des multinationales qui investissent dans etherum).

           0

          Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications